Le blogue de hockey junior

Articles taggés avec ‘LHJMQ’

Dimanche 14 septembre 2014 | Mise en ligne à 12h07 | Commenter Commentaires (5)

LHJMQ: spin-o-rama, bon débarras!

LHJMQ170314

La LHJMQ, comme la LNH, vient d’interdire le spin-o-rama en tirs de barrage et de pénalité. Et si une application plus rigoureuse des règlements avait pu conserver cette feinte spectaculaire appréciée des partisans?

C’est dommage de se priver du spin-o-rama parce qu’au fil des années, les joueurs ont exagéré et ont étiré l’élastique au maximum.

Neige dans le visage, contact avec le gardien, motion vers l’avant arrêtée… ça n’avait souvent pas d’allure.

Sauf qu’au lieu d’interdire cette pratique, la LHJMQ aurait pu demander à ses arbitres de porter attention aux joueurs fautifs.

S’ils commettent ces fautes et comptent, le but est refusé, tout simplement!

Après tout, il n’y a un seul tireur à la fois à surveiller.

***

Bien sûr, les gardiens apprécient cette interdiction : cette feinte les faisait souvent mal paraître.

Ce sera maintenant aux joueurs de redoubler d’imagination pour nous en mettre plein la vue grâce à de nouvelles feintes.

***

La LHJMQ a aussi instauré d’autres règlements pour la saison 2014-2015. Cliquez ici pour les découvrir.

***

Merci d’«aimer» ma page Facebook et de me suivre sur Twitter @fparenteau!

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Vendredi 12 septembre 2014 | Mise en ligne à 12h02 | Commenter Commentaires (4)

Webdiffusion: la LHJMQ arrive au 21e siècle

LHJMQ120914

La LHJMQ offre un beau cadeau aux partisans de hockey junior pour la nouvelle saison : une webdiffusion de qualité, digne du spectacle offert sur la patinoire.

Quelle bonne nouvelle!

Le nouveau service, qui remplace celui de TELUS, sera gratuit pendant tout le mois de septembre.

Tous les détails se trouvent sur le site http://endirect.lhjmq.qc.ca/

Les tarifs pour le reste de la saison et les séries éliminatoires ne sont pas encore connus.

Cette période gratuite permettra évidemment de faire connaître le produit, mais aussi de régler certains problèmes techniques, comme ceux survenus mercredi lors du premier match de la saison entre les Huskies de Rouyn-Noranda et les Foreurs de Val-d’Or.

C’est tout à fait normal que ce ne soit pas parfait, la transition a été très rapide et des ajustements sont nécessaires.

Malgré tout, vous verrez que c’est le jour et la nuit entre l’ancienne webdiffusion de TELUS.

Toutes les équipes de la LHJMQ sont en action ce soir.

À noter que TVA Sports diffuse le match Remparts-Phoenix à ce soir 19 h, et samedi, MAtv présentera la rencontre Huskies-Olympiques à 16 h.

Je vous souhaite une excellente saison!

***

Merci d’«aimer» ma page Facebook et de me suivre sur Twitter @fparenteau!

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 10 septembre 2014 | Mise en ligne à 10h28 | Commenter Commentaires (5)

LHJMQ: les prédictions 2014-2015 de François Parenteau

LHJMQ170314

Voici mes prédictions pour la saison 2014-2015 de la LHJMQ. J’attends les vôtres!

***

DIVISION OUEST

1- Olympiques de Gatineau

Les Olympiques ont l’alignement le plus équilibré de la division Ouest. Des morceaux importants de l’attaque ont quitté cet été (Reway, Dunn, Burke), mais il reste un bon mélange de vétérans et de jeunes prometteurs à Gatineau. À noter, les acquisitions de l’attaquant Louick Marcotte et du défenseur Phil Pietroniro des Foreurs de Val-d’Or, les champions en titre. La défensive est solide malgré le départ à la retraite inattendu de Jean-Simon Deslauriers. Devant le filet, Anthony Brodeur aura sa chance comme numéro un.

2- Armada de Blainville-Boisbriand

Depuis son arrivée à Boisbriand, l’Armada nous a appris à ne jamais miser contre elle! La profondeur a perdu de son lustre, surtout à l’attaque, mais en raison de sa défensive, je ne vois pas cette équipe sombrer au classement. Il faudra faire des choix difficiles entre cinq joueurs de 20 ans de qualité : Danick Martel, Daniel Walcott, Nikita Jevpalovs, Dominic Talbot-Tassi et Marcus Hinds. Le jeune gardien partant Samuel Montembeault, un beau potentiel, a très peu d’expérience dans la ligue.

3- Phoenix de Sherbrooke

À sa troisième saison d’existence, le Phoenix progressera beaucoup au classement. L’attaquant Daniel Audette et le défenseur Jérémy Roy seront mieux épaulés cette année. Je ne m’attends pas à des miracles, mais le temps est venu pour cette jeune équipe d’apprendre à gagner sur une base régulière.

4- Foreurs de Val-d’Or

Les champions en titre ont perdu beaucoup de plumes. Les Mantha, Marcotte, Henley, Gélinas, Graves, Gazzola et Bibeau sont tous partis. Les missions offensives reviendront au trio des jeunes Beauregard/Aubé-Kubel/Richard. Les nombreux points d’interrogation en défensive me font douter des chances de succès des Foreurs cette saison.

5- Voltigeurs de Drummondville

Le trio de 20 ans des Voltigeurs est excellent avec les attaquants Jérome Verrier et Christophe Lalancette ainsi que le défenseur Charles-David Beaudoin. Le vétéran gardien Louis-Philip Guindon est solide devant son filet. Sauf que derrière eux, la profondeur fait défaut. Je m’attends à ce que les Voltigeurs soient «vendeurs» aux Fêtes.

6- Huskies de Rouyn-Noranda

Après de bonnes saisons de hockey junior à Rouyn-Noranda, il reste bien peu de munitions dans l’arsenal des Huskies. Le «punch» à l’attaque en prendra pour son rhume sans les Marcus Power, Jean-Sébastien Dea et Francis Beauvillier. Les Huskies seront l’une des deux équipes exclues des séries cette année dans la LHJMQ.

DIVISION EST

1- Océanic de Rimouski

La grande puissance du hockey junior québécois cette saison. L’Océanic manquait de caractère en séries, les acquisitions de Christopher Clapperton et Vincent Dunn vont aider à corriger cette lacune. Rimouski est solide à toutes les positions pour sa 20e année dans la LHJMQ.

2- Remparts de Québec

Les Remparts, hôtes du prochain tournoi de la Coupe Memorial, ne suivent pas l’Océanic de très loin, mais auront plus de travail à accomplir pour s’améliorer à la prochaine période de transactions. Les dossiers des Européens et des Américains ne sont pas encore réglés. Devant le filet, je ne pense pas que le duo Booth-Brassard soit idéal pour conquérir les grands honneurs.

3- Saguenéens de Chicoutimi

Les Saguenéens comptent sur l’un des meilleurs alignements de la LHJMQ cette saison. Dommage pour eux, ils jouent dans la division la plus talentueuse cette saison et devront sans doute se contenter du troisième rang.

4- Drakkar de Baie-Comeau

Après deux finales de suite, le Drakkar mise encore sur une formation talentueuse. Sauf que le futur de l’organisation en prendrait un coup si les dirigeants décidaient d’y aller le tout pour le tout encore une fois au lieu de «vendre» ses meilleurs atouts aux Fêtes, par exemple l’énergique Jérémy Grégoire. Le Drakkar ne parlera pas avant la cinquième ronde au repêchage de 2015 et sera assuré de rater les séries l’an prochain si rien n’est fait pour préparer la relève.

5- Tigres de Victoriaville

Les Tigres ont perdu des plumes, surtout en défensive, mais possèdent encore un bon «punch» à l’attaque. Il faut s’attendre à les voir «vendre» cet hiver. Tout dépendra du retour ou non du vétéran gardien Brandon Whitney.

6- Cataractes de Shawinigan

Le noyau des Cataractes est rempli de potentiel, mais demeure très jeune. Est-ce que Shawinigan va garder le gardien Marvin Cüpper? Il fait des merveilles, mais occupe à la fois le titre de joueur de 20 ans et d’Européen. J’aurais placé les Cataractes plus haut s’ils avaient joué dans une division moins corsée.

DIVISION MARITIMES

1- Screaming Eagles du Cap-Breton

Les Screaming Eagles auront beaucoup de succès dans la LHJMQ cette saison. Le duo russe Lazarev-Svechnikov promet d’être électrisant. On trouve très peu de failles dans cette équipe relativement jeune, qui sera encore meilleure l’an prochain. Grâce à une banque de choix bien garnie, des «achats» judicieux aux Fêtes rendraient le Cap-Breton dominant au printemps prochain.

2- Wildcats de Moncton

La compétition sera forte entre le Cap-Breton et Moncton pour le premier rang de la division. Les Wildcats, plus âgés et très talentueux, arrivent à maturité. Un autre duo russe, Barbashev-Tkachev, en fera voir de toutes les couleurs aux défensives adverses.

3- Mooseheads de Halifax

Après Nathan MacKinnon, c’est maintenant au tour de Jonathan Drouin de faire le saut dans la LNH. Les belles années des Mooseheads font maintenant partie du passé. Le duo Ehlers-Gadoury sera dévastateur à l’attaque et Zachary Fucale est une valeur sûre devant le filet. La tentation de «vendre» aux Fêtes sera grande afin de préparer les prochaines saisons.

4- Islanders de Charlottetown

Menés par l’attaquant Daniel Sprong et le gardien Mason McDonald, les Islanders progresseront beaucoup cette année grâce à des ajouts salutaires à toutes les positions cet été. Je ne serais pas surpris de les voir dépasser Halifax si les jeunes performent bien et que les Mooseheads laissent aller leurs gros canons.

5- Sea Dogs de Saint John

Les Sea Dogs ont un excellent potentiel, mais le succès ne viendra pas cette saison. Cette jeune équipe est sur le bon chemin et va progresser. Le gardien Sébastien Auger fera l’envie de plusieurs équipes aux Fêtes.

6- Titan d’Acadie-Bathurst

C’est difficile de ne pas placer le Titan hors des séries. L’équipe manque cruellement de puissance à l’attaque. En défensive, Guillaume Brisebois sera à surveiller.

***

Merci d’«aimer» ma page Facebook et de me suivre sur Twitter @fparenteau!

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité