Le blogue de hockey junior

Articles taggés avec ‘LHJMQ’

Vendredi 17 octobre 2014 | Mise en ligne à 14h52 | Commenter Aucun commentaire

Les bonnes vieilles rivalités de la LHJMQ en vedette

SemaineRivalite0702

Passion, émotion, intensité : voilà trois mots qui peuvent résumer les rivalités dans le hockey junior. Et pour en profiter pleinement, la LHJMQ les met en valeur cette fin de semaine.

On aura droit à neuf séries aller-retour entre les grands rivaux des 18 équipes de la LHJMQ.

Certaines rivalités ne sont plus ce qu’elles ont déjà été, mais qui sait, de nouveaux chapitres s’écriront peut-être au cours des prochaines heures.

Au menu :

Remparts/Saguenéens (TVA Sports vendredi)
Océanic/Drakkar
Foreurs/Huskies
Cataractes/Tigres
Phoenix/Voltigeurs
Armada/Olympiques
Screaming Eagles/Mooseheads
Sea Dogs/Wildcats
Titan/Islanders

Je vous rappelle que tous les matchs de la LHJMQ sont webdiffusés gratuitement jusqu’au 31 octobre.

Cette stratégie marketing est un bon coup de la ligue pour susciter l’intérêt des partisans.

La compétition pour le dollar loisir est féroce, et une initiative comme celle-ci ne peut qu’être bénéfique.

Dommage par contre d’être privés d’un duel Armada-Drakkar, la rivalité la plus farouche ces dernières années au hockey junior québécois.

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 10 octobre 2014 | Mise en ligne à 15h40 | Commenter Commentaires (9)

LHJMQ: l’Océanic privé de Leduc… pour la East Coast

Leduc101014

Les Islanders de New York jugent que la ligue East Coast est meilleure que la LHJMQ pour la progression de leur espoir-défenseur de 20 ans Loïc Leduc.

Cette décision me surprend étant donné que l’Océanic de Rimouski compte cette saison sur l’un des meilleurs alignements, non seulement de la LHJMQ, mais de toute la Ligue canadienne.

Leduc, originaire de Châteauguay, aurait donc pu acquérir beaucoup d’expérience positive pendant sa dernière saison junior.

À première vue, on peut penser que l’Océanic souffrira de cette décision, mais elle n’est pas si dramatique.

Une place de 20 ans vient de se libérer et de bons candidats, supérieurs à Loïc Leduc, sont disponibles sur le marché pour la combler.

Je pense à un nom : Daniel Walcott, le capitaine de l’Armada.

Ce défenseur, un espoir des Rangers, soigne présentement une blessure à la main droite.

Il possède les qualités offensives pour devenir le général de Rimouski à la ligne bleue pendant les avantages numériques.

À l’heure actuelle, les productifs attaquants Christopher Clapperton et Alexis Loiseau sont les deux 20 ans de l’Océanic.

***

Merci d’«aimer» ma page Facebook et de me suivre sur Twitter @fparenteau!

Lire les commentaires (9)  |  Commenter cet article






NHLDraft2015

La LHJMQ a connu un excellent repêchage de la LNH en 2013, le meilleur depuis très longtemps, et celui de 2015 a toutes les chances d’être encore plus productif.

En 2013, c’était la première fois depuis 2003 que le total de joueurs du circuit Courteau repêchés atteignait les 30. Au total, 31 joueurs de la LHJMQ avaient été sélectionnés, dont 22 Québécois.

Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin, Samuel Morin, Anthony Mantha, Frédérik Gauthier et Émile Poirier avaient tous trouvé preneur en première ronde.

Cette année-là, la Centrale de recrutement de la LNH (CSS) avaient répertorié 31 joueurs de la LHJMQ à surveiller en vue du repêchage.

Deux ans plus tard, ce sont maintenant 37 joueurs de la LHJMQ qui figurent sur cette fameuse liste.

Et l’an dernier, ils n’étaient que 24 représentants du Québec.

***

Est-ce que la cuvée québécoise de 2015 fera mieux que celle de 2013? J’y crois, mais la partie est encore loin d’être gagnée.

La saison 2014-2015 ne fait que commencer et il reste encore beaucoup de hockey à jouer pour impressionner les dépisteurs et s’assurer d’être sur la seule liste qui compte vraiment : le repêchage en juin prochain.

On a souvent vu par le passé des joueurs repêchés qui n’avaient pas été classés par la CSS en septembre, autant qu’on a vu des joueurs répertoriés disparaître dans le sprint final.

***

La CSS classe les joueurs en trois catégories : A, B et C.

Catégorie A : choix potentiel de première ronde (5 en 2015, 8 en 2013)

Catégorie B : choix potentiel de deuxième ou de troisième ronde (16 en 2015, 7 en 2013)

Catégorie C : choix potentiel de quatrième, de cinquième ou de sixième ronde (16 en 2015, 16 en 2013)

À la surprise générale, le défenseur-étoile du Phoenix de Sherbrooke Jérémy Roy est classé dans la catégorie B, bien que la majorité des observateurs voient en lui en futur choix de première ronde.

On surveillera sa progression, comme celle de tous les autres espoirs, au fur et à mesure que la saison avancera et que la CSS dévoilera ses prochaines listes.

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité