Le blogue de hockey junior

Articles taggés avec ‘Championnat du monde de hockey junior’

HkyCanada011214

Hockey Canada a dévoilé lundi la liste des joueurs invités à son camp final d’évaluation en vue du Mondial junior qui se déroulera du 26 décembre au 5 janvier à Montréal et à Toronto.

Seulement trois joueurs proviennent de la LHJMQ :

Zachary Fucale – Mooseheads de Halifax (Gardien, espoir du Canadien de Montréal)

Frédérik Gauthier – Océanic de Rimouski (Attaquant, espoir des Maple Leafs de Toronto)

Samuel Morin – Océanic de Rimouski (Défenseur, espoir des Flyers de Philadelphie)

>>> La liste complète des joueurs invités se trouve ici

En résumé : 14 joueurs de l’Ouest, 12 de l’Ontario et 3 de la LHJMQ sont invités au camp.

Trois autres joueurs de la LHJMQ admissibles évoluent présentement dans la LNH : Jonathan Drouin, Anthony Duclair et Nathan MacKinnon.

De plus, un autre prétendant, l’attaquant Jérémy Grégoire du Drakkar de Baie-Comeau, est blessé et n’a pas joué depuis le début de la saison.

Bo Horvat, Curtis Lazar et Aaron Ekblad sont les autres joueurs admissibles qui jouent dans la LNH en ce moment.

Les équipes de la LNH ont jusqu’au 19 décembre pour décider de prêter ou non leurs joueurs juniors.

Le camp, d’une durée de quatre jours, commencera le 11 décembre à Toronto.

La formation canadienne sera réduite à 22 joueurs au début du tournoi : 13 attaquants, sept défenseurs et deux gardiens.

L’alignement doit être finalisé le 25 décembre.

***

L’an dernier, Jonathan Drouin (Mooseheads), Zachary Fucale (Mooseheads), Charles Hudon (Drakkar), Anthony Mantha (Foreurs), Frédérik Gauthier (Océanic) et Félix Girard (Drakkar) avaient participé au camp. Seul Girard n’avait pas poursuivi l’aventure.

***

Benoît Groulx, des Olympiques de Gatineau, est l’entraîneur-chef de la formation. Ses adjoints sont Martin Raymond, des Voltigeurs de Drummondville, ainsi que Dave Lowry (WHL) et Scott Walker (OHL).

Serge Haché, des Olympiques de Gatineau, sera l’un des responsables de l’équipement, tandis que Michaël Morin, des Cataractes de Shawinigan, sera l’un des thérapeutes de l’équipe.

Billets à l’unité

Par ailleurs, c’est maintenant possible d’acheter des billets à l’unité pour les matchs à Montréal. Sortez vos bidous par contre, une partie d’Équipe Canada junior vous coûtera plus cher que d’aller voir jouer le Canadien.

***

Pour me joindre

Twitter | @fparenteau

Facebook | François Parenteau – LHJMQ

Courriel | fparenteau@lapresse.ca

Lire les commentaires (45)  |  Commenter cet article






hockey_canada_230614

Équipe Canada junior a invité lundi 7 joueurs de la LHJMQ à son camp estival des moins de 20 ans qui se déroulera du 3 au 8 août à Brossard, à Montréal et à Sherbrooke.

Gardiens de but

Zachary Fucale (Halifax)
Philippe Desrosiers (Rimouski)

Défenseur

Samuel Morin (Rimouski)

Attaquants

Jonathan Drouin (Halifax)
Anthony Duclair (Québec)
Frédérik Gauthier (Rimouski)
Jérémy Grégoire (Baie-Comeau)

En comparaison avec les 7 représentants de la LHJMQ, 18 joueurs invités proviennent de l’Ontario et 16 de l’Ouest.

>>> La liste complète des 41 joueurs invités


>>> L’horaire du camp

Le Canadien compte deux espoirs dans cette liste : le gardien Zachary Fucale, un vétéran de l’an dernier, et Jérémy Grégoire, un choix de 6e ronde en 2013.

L’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Benoît Groulx, a récemment été nommé entraîneur-chef d’Équipe Canada junior.

Le prochain Mondial junior aura lieu du 26 décembre 2014 au 5 janvier 2015 à Montréal et à Toronto.

Les joueurs ignorés pour ce camp estival pourraient forcer la main des dirigeants d’ici au camp final d’évaluation, en décembre, grâce à un solide début de saison l’automne prochain.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 6 janvier 2014 | Mise en ligne à 20h07 | Commenter Commentaires (6)

Des pistes de solution pour Équipe Canada junior

Au cours des derniers jours, Don Cherry et Brent Sutter, l’actuel entraîneur-chef d’Équipe Canada junior, se sont prononcés à propos des insuccès du Canada au Mondial junior.

Je vous invite à lire leurs propos en cliquant ici pour Cherry et ici pour Sutter.

Don Cherry : «La tendance de Hockey Canada à choisir un nombre égal de joueurs provenant des ligues québécoise, ontarienne et de l’Ouest a nui à Équipe Canada junior. On devrait sélectionner les meilleurs, peu importe leur provenance.»

Brent Sutter : «On se concentre trop sur la victoire ou la défaite dès le plus jeune âge, et on ne travaille pas assez sur les habiletés. C’est là que ça commence, plus jeune. Lorsque les joueurs arrivent à 16 et 17 ans dans la Ligue canadienne de hockey, ils devraient déjà avoir un certain bagage au niveau des habiletés. «Je crois que l’on se concentre trop sur les résultats, sur les X et sur les O, à un jeune âge et pas suffisamment sur le développement des habiletés.»

Je trouve ces propos intéressants, mais j’y ajouterais quelques nuances.

D’abord, par rapport à ce que dit Don Cherry, je veux bien sélectionner les meilleurs joueurs, mais je me demande s’il voulait plutôt dire «plus de joueurs de l’Ontario».

Dans le texte, il affirme : «Il n’y pas lieu de croire qu’il y a trop de joueurs issus d’un circuit. Si les 22 meilleurs sont au Québec, qu’on aille les chercher.»

J’ai beaucoup de difficulté à croire que ce n’est pas une farce de sa part. J’aimerais bien voir sa réaction si jamais 10 Québécois étaient sélectionnés.

Disons que c’est plus plausible en Ontario et dans l’Ouest, si l’on se fie aux dernières années.

D’accord pour les meilleurs talents, mais si deux joueurs se valent, au moment de trancher, les dirigeants vont souvent y aller avec des joueurs qu’ils connaissent.

Ce n’est pas de la politique, la vie tout court fonctionne comme ça.

Concernant Brent Sutter, j’ai été surpris de lire ses conseils aussi tôt après le tournoi, étant donné qu’à mon avis, il a eu un rôle à jouer dans les mauvaises performances d’ÉCJ.

Son style de gestion et sa philosophie de hockey nord-américain ne s’accordaient pas au style de jeu et à l’arbitrage européens, sur une patinoire olympique.

Je ne crois pas du tout que les joueurs canadiens présents en Suède manquaient d’habiletés individuelles.

Ce sont des joueurs repêchés dans la LNH ou sur le point de l’être, et des vedettes dans leur ligue respective.

Par contre, pour les habiletés collectives, la chimie entre les joueurs, des joueurs au style nord-américain sur une patinoire olympique, c’est possible que ça fasse défaut.

Le développement peut-il être meilleur au Canada?

Assurément.

Les autres pays nous ont rattrapés et il faut travailler fort pour se démarquer.

Est-ce qu’on en ressent les effets à un si haut niveau, quitte à tout chambarder?

Je n’y crois pas, on parle quand même de la crème de la crème.

Mais une meilleure gestion des effectifs s’impose.

>>> Rejoignez-moi sur Twitter : @fparenteau

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité