Le blogue de hockey junior

Articles taggés avec ‘Armada Blainville-Boisbriand’

Samuel Montembeault (Photo Aaron Bell/OHL Images)

Samuel Montembeault (Photo Aaron Bell/OHL Images)

Affronter Connor McDavid n’est jamais facile. Le gardien de l’Armada Samuel Montembeault s’en est quand même bien sorti hier lors du Match des meilleurs espoirs en n’accordant que deux buts, comparativement à quatre pour son coéquipier Michael McNiven avec qui il a partagé le filet.

Ce serait ingrat de souligner seulement le mauvais but que Montembeault a donné à mi-chemin en première période, sur un tir sans angle de Ryan Pilon décoché près du coin de la patinoire, à sa droite.

Il a mal paru, bien sûr, mais le reste de sa performance a été solide. Sur 17 lancers, le numéro un de Blainville-Boisbriand en a bloqué 15.

Ses adversaires étaient en forme : les Connor McDavid, Travis Konecny et Timo Meier (Mooseheads) ont donné un bon show pour l’Équipe Orr, victorieuse 6-0 face à une Équipe Cherry plus tranquille.

Classé troisième meilleur espoir chez les gardiens en Amérique du Nord, Samuel Montembeault a profité de l’absence de MacKenzie Blackwood et Callum Booth, les deux gardiens qui le précèdent dans la liste de la Centrale de recrutement de la LNH, pour se faire valoir.

Sa performance d’hier ne fait qu’ajouter du positif à sa «candidature».

>>> Le sommaire du match

Excellents défenseurs

Le quatuor défensif québécois de l’Équipe Orr a donné beaucoup de mal aux attaquants de l’Équipe Cherry.

Thomas Chabot (Sea Dogs), le meilleur espoir québécois en vue du prochain repêchage, a excellé en compagnie de Jérémy Roy (Phoenix), Nicolas Meloche (Drakkar) et Guillaume Brisebois (Titan). Ils ont bien fermé le jeu et ont laissé peu d’espace à leurs adversaires.

Des dégâts limités

Malgré une sévère défaite de 6-0, tous des buts inscrits à égalité numérique, les joueurs de la LHJMQ de l’Équipe Cherry s’en sont bien tirés au chapitre de +/-.

Anthony Beauvillier (Cataractes), Evgeny Svechnikov (Screaming Eagles) et Daniel Sprong (Islanders) ont limité les dégâts à -1.

Dennis Yan (Cataractes), Filip Chlapik (Islanders) et Yakov Trenin (Olympiques) ont glissé à -2.

Timo Meier se démarque

L’attaquant des Mooseheads de Halifax Timo Meier a été le meilleur attaquant de la LHJMQ. Il a terminé le match avec une production d’un but et deux aides. Le Suisse a bien saisi l’opportunité de jouer avec Connor McDavid, limité à une aide.

***

Pour me joindre

Twitter | @fparenteau

Facebook | François Parenteau – LHJMQ

Courriel | fparenteau@lapresse.ca

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Dimanche 18 janvier 2015 | Mise en ligne à 11h12 | Commenter Commentaires (3)

LHJMQ: la parité et ses étonnantes surprises

Alex Dubeau (Photo Erick Labbe, Le Soleil)

Alex Dubeau (Photo Erick Labbe, Le Soleil)

C’est tellement serré dans la LHJMQ qu’il ne faut plus se surprendre de voir les Wildcats de Moncton, qui trônent au sommet du classement, se faire planter 8-3 un soir par l’Armada de Blainville-Boisbriand, et gagner le lendemain 3-2 contre les Remparts de Québec, deux équipes de tête.

La défensive des Wildcats et surtout leur gardien numéro un se sont bien repris.

Alex Dubeau est passé d’un match de quatre buts accordés sur 13 tirs à Boisbriand à une performance magistrale de 41 arrêts face aux Remparts, qui ont subi une sixième défaite en sept rencontres.

Moncton termine son dur voyage de trois parties en trois jours au Québec en affrontant l’Océanic dimanche après-midi à Rimouski.

L’Armada vendredi, les Remparts samedi, l’Océanic dimanche… trois des meilleures équipes de la LHJMQ durant un week-end sur la route, ouf!

Ailleurs dans la LHJMQ, du côté de la cave du classement général, les Olympiques de Gatineau (4) et les Screaming Eagles du Cap-Breton (3) accumulent les victoires consécutives.

Très actives à la dernière période des transactions, ces deux équipes ne devraient pas tarder à remonter au classement.

Mais c’est tellement serré partout dans la LHJMQ… sauf à Acadie-Bathurst.

Les prochaines séries éliminatoires ne seront pas faciles à prédire!

***

Pour me joindre

Twitter | @fparenteau

Facebook | François Parenteau – LHJMQ

Courriel | fparenteau@lapresse.ca

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Vendredi 28 novembre 2014 | Mise en ligne à 18h30 | Commenter Commentaires (6)

Les Remparts vendus: quelques réflexions

Remparts281114

La vente des Remparts de Québec à Québecor n’a pas fini de faire jaser dans la LHJMQ.

Québecor peut-il détenir les Remparts et 70 % de l’Armada?

Pour la crédibilité de la ligue, la réponse doit être non. À moins d’interdire à jamais les transactions entre les deux équipes, mais cette option est loufoque.

Pas question de revivre le folklore des années 1990 avec la famille Morissette qui possédait les Prédateurs de Granby et le Titan de Laval.

Il y aurait toujours un soupçon de conflit d’intérêts, bref la situation serait intenable.

Pour le moment, le commissaire Gilles Couteau a reconnu que Québecor pourrait conserver ses parts dans l’Armada. Il a reçu le mandat des gouverneurs de regarder toutes les possibilités et les différentes options qui s’offrent à lui pour régler ce dossier.

Pas de transactions

Jusqu’à ce qu’une décision soit prise, aucun échange, mouvement de joueur ou de choix de repêchage n’est permis, de manière directe ou indirecte, entre les deux équipes.

Ce qui est très normal.

Mais sur le plan hockey, ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Remparts, le club le plus «acheteur» cette saison en vue du tournoi de la Coupe Memorial.

L’idéal pour le DG Philippe Boucher est d’avoir le plus d’options sur la table pour manœuvrer, pas se priver d’un potentiel partenaire d’échanges.

Si l’Armada décide de «vendre», le défenseur-étoile de 20 ans Daniel Walcott aurait été très intéressant pour Québec, qui doit entre autres améliorer sa défensive.

C’est l’Océanic de Rimouski qui va s’en réjouir.

Cohabitation Nordiques-Remparts

Le retour des Nordiques n’est pas annoncé, mais imaginons le scénario.

Dans ce contexte, les Remparts peuvent-ils survivre?

Ailleurs au pays, à Ottawa, Calgary et Edmonton, par exemple, l’expérience montre que oui (sauf à Montréal).

Contrairement à d’autres équipes de la LHJMQ, les revenus des commandites et de la publicité permettent à Québec d’offrir plusieurs promotions sur le prix des billets afin d’attirer de nombreux spectateurs.

La même technique pourrait être utilisée avec les Nordiques, par exemple, des billets à bas prix pour le hockey junior à l’achat de billets pour le hockey de la LNH.

L’idée sera d’offrir une complémentarité aux partisans de hockey, et non d’opposer les deux «produits».

Des $$$ en masse

The Hockey News a estimé le prix de vente à environ 20-25 millions de dollars.

La situation des Remparts n’est bien sûr pas comparable à celle des autres équipes de la LHJMQ, mais quand même, c’est un montant astronomique pour du hockey junior

Ne vous inquiétez pas (!), le chiffre exact ne sera jamais confirmé.

Sachant que chaque équipe vaut au moins quelques millions, c’est difficile de ne pas sourire quand on nous répète qu’il serait impossible d’augmenter les «allocations» des joueurs.

***

Pour me joindre

Twitter | @fparenteau

Facebook | François Parenteau – LHJMQ

Courriel | fparenteau@lapresse.ca

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mai 2015
    D L Ma Me J V S
    « avr    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité