Le blogue de hockey junior

Archive, février 2014

Vendredi 28 février 2014 | Mise en ligne à 6h23 | Commenter Aucun commentaire

Nicolas Deschamps: le rêve de la LNH se réalise

WSH_8474598_Deschamps_Nicolas

Nicolas Deschamps (Photo LNH)

À l’âge de 24 ans, le Québécois Nicolas Deschamps a appris mercredi une nouvelle qu’il attendait depuis longtemps : son premier rappel dans la LNH.

Le lendemain, jeudi soir, l’attaquant a joué son premier match dans la Ligue nationale dans l’uniforme des Capitals de Washington.

Il gardera les souvenirs d’une victoire de 5-4 contre les Panthers de la Floride.

Le patineur de Lasalle a été utilisé pendant 7:38, a affiché un différentiel de -1 et a appliqué une mise en échec.

Dans la Ligue américaine, l’ancien des Saguenéens de Chicoutimi et des Wildcats de Moncton dans la LHJMQ dispute une quatrième saison.

Repêché au 35e rang du repêchage de 2008 par les Ducks d’Anaheim, Deschamps est aussi passé dans l’organisation des Maple Leafs de Toronto avant de se retrouver dans celle des Capitals.

Jamais, avant hier, il n’avait eu le bonheur de goûter à la LNH.

Ses 13 buts et 16 aides en 47 parties le placent au quatrième rang des pointeurs des Bears de Hershey.

Durant ses années dans la LHJMQ, Deschamps s’est démarqué avec son talent à l’attaque.

Il a fait sa place dès son arrivée à Chicoutimi en 2007-2008 en méritant le trophée Michel Bergeron remis à la recrue offensive de l’année.

À sa dernière saison, en 2009-2010, il a terminé à égalité au premier rang des pointeurs avec Sean Couturier grâce à une production de 96 points.

Les Saguenéens l’avaient échangé aux Wildcats de Moncton, avec qui il a remporté la Coupe du Président, synonyme d’une participation au tournoi de la Coupe Memorial.

Au début de février, le coloc de Nicolas Deschamps à Hershey, Julien Brouillette, avait aussi connu la joie de disputer un premier match dans la LNH.

Dans son cas, ça s’est fait à 27 ans.

Vous pouvez lire son histoire ici.

Comme Nicolas Deschamps, Julien Brouillette a joué son hockey junior à Chicoutimi, mais les deux Québécois n’avaient jamais été coéquipiers avant les rangs professionnels.

>>> Suivez-moi sur Twitter : @fparenteau

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






Lundi 24 février 2014 | Mise en ligne à 17h35 | Commenter Commentaires (3)

La LHJMQ recherche 18 DG d’un jour

Couverture_Facebook3254

En vue du prochain repêchage de la LHJMQ à Sherbrooke, les 18 équipes du circuit Courteau s’unissent afin de faire vivre une journée de rêve à des jeunes passionnés de hockey junior.

Le comité organisateur lance un concours à l’attention des garçons et des filles de 10 à 14 ans pour trouver 18 directeurs généraux d’un jour.

Les 18 jeunes chanceux auront le plaisir de vivre l’expérience du repêchage le samedi 31 mai 2014.

Ils seront responsables de remettre le chandail et la casquette au tout premier choix de leur équipe, sur la grande scène du Palais des sports Léopold-Drolet.

Un tirage au sort se fera le 1er mai parmi tous les participants inscrits en ligne.

Qui sait, ça pourrait être votre fils, votre fille, votre petit-fils, votre petite-fille, votre frère, votre sœur, votre neveu, votre nièce…

Je vous le souhaite!

Cliquez ici pour participer au concours.

***

>>> Suivez-moi sur Twitter : @fparenteau

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Dimanche 23 février 2014 | Mise en ligne à 5h16 | Commenter Commentaires (2)

LHJMQ: un record de médiocrité difficile à battre

(Photo LHJMQ)

(Photo LHJMQ)

Le record de médiocrité du Titan d’Acadie-Bathurst ne cesse de s’empirer.

Pour une 13e fois cette saison, et un deuxième match de suite, les joueurs du Titan ont été blanchis samedi soir, cette fois par la marque de 7-0 contre les Huskies de Rouyn-Noranda.

Le 19 janvier, afin de renverser la vapeur, le Titan avait congédié son entraîneur Danny Dupont et l’avait remplacé par Ron Choules.

Depuis, rien n’a changé.

C’est même pire.

Le Titan n’a gagné qu’un match et a subi 13 défaites.

Et son attaque, la pire de la LHJMQ avec seulement 124 buts, a été tenue au silence à 7 reprises.

7 blanchissages encaissés en 14 parties…

Malgré ces insuccès, le Titan est encore en position pour participer aux séries éliminatoires avec 8 matchs à jouer.

Il détient 4 points d’avance sur les Sea Dogs de Saint John et 5 sur le Phoenix de Sherbrooke, les deux équipes actuellement exclues du portrait.

Avant cette année de misère à Bathurst, le record de défaites par blanchissage en une saison appartenait aux Screaming Eagles du Cap-Breton (10) et datait de 2010-2011.

***

Pour consulter la liste complète des équipes citées pour ce record, rendez-vous d’abord à cette adresse.

Ensuite, entrez ces critères dans le moteur de recherche : Équipes – Blanchissages – Plus de défaites – En une saison

>>> Suivez-moi sur Twitter : @fparenteau

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2014
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives