Le blogue de hockey junior

Le blogue de hockey junior - Auteur
  • François Parenteau

    François Parenteau s'intéresse au hockey junior et à la LHJMQ. Suivez-le sur Twitter au @fparenteau
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 27 juin 2013 | Mise en ligne à 19h06 | Commenter Aucun commentaire

    Marc-Olivier Roy aux portes de la LNH

    «Maman, à quelle heure on part pour le repêchage vendredi? J’aimerais aller m’entraîner avant.»

    À quelques jours du moment le plus important de sa carrière, l’attaquant de l’Armada de Blainville-Boisbriand Marc-Olivier Roy continue sa routine qui l’a mené à ce si haut niveau d’excellence.

    «On sait à quel point il a travaillé fort pour atteindre son rêve. Il aime jouer au hockey depuis qu’il est tout-petit, et déjà à cet âge, il disait vouloir jouer dans la Ligue nationale. C’est un grand accomplissement pour lui, et une très grande fierté pour nous tous, sa famille et ses amis», confie sa mère Ann Simoneau.

    Une fois son entraînement terminé, la famille Roy et plusieurs amis, une vingtaine de personnes au total, prendront la route en direction du New Jersey pour le repêchage de la Ligue nationale, dimanche après-midi.

    «Je commence à stresser un peu», dit Marc-Olivier, qui s’est entretenu avec 28 des 30 équipes de la LNH. «Ça va être surtout à mon arrivée à l’hôtel que je vais vraiment réaliser que ça s’en vient. Mais c’est un stress positif, l’attente de savoir quelle équipe va me repêcher. C’est un travail que j’ai fait tout au long de ma vie, c’est un rêve pour moi depuis mes débuts au hockey. Ça me prouve que je dois continuer à travailler encore plus fort.»

    L’attaquant est classé au 54e rang des meilleurs espoirs chez les patineurs nord-américains.

    Manger, hockey, entraînement

    «Marc-Olivier est très sérieux dans son entraînement, il ne prend pas beaucoup de congés!», lance son père, René.

    «Depuis au moins les trois dernières années, sa vie ne tourne qu’autour du hockey. Il mange, joue au hockey et s’entraîne sur la glace et à l’extérieur. C’est l’aboutissement de plusieurs années de travail et d’entraînement. Jouer au hockey professionnel, c’est ce qu’il voulait faire, et il aura maintenant une chance de continuer dans cette voie.»

    Qui dit hockey dit aussi beaucoup de temps dans les arénas, plusieurs déplacements et de nombreuses dépenses.

    «Oui, on a beaucoup voyagé, mais on en profitait pour en faire une activité familiale, on visitait la famille et les amis à l’extérieur. Ça demandait beaucoup de temps, mais c’était très agréable», poursuit le père de Marc-Olivier.

    «À travers toutes ces années, on a développé de belles amitiés», explique Ann, sa mère. «Ce n’est pas tout le monde qui est prêt à “faire de l’aréna” comme ça, ça demande beaucoup de temps. Et financièrement, pendant la période du Midget AAA, on s’entend qu’on ne faisait pas deux-trois voyages par année.»

    Chez les Roy, Marc-Olivier n’est pas le seul joueur de hockey. Jean-Simon, son grand frère de 21 ans a aussi goûté à ce sport, mais sa carrière ne l’a pas mené aussi loin.

    «De voir le rêve de mon frère se réaliser, c’est comme si c’était mon propre rêve qui se réalisait», raconte-t-il. «Depuis ses débuts, je suis toujours à ses côtés et j’assiste à presque toutes ses parties. Moi, ma famille et mes amis, on l’encourage beaucoup. On a toujours cru en lui, et j’ai toujours pensé qu’il était à sa place dans le hockey.»

    Jusqu’à présent, Marc-Olivier a toujours joué près de la maison. Dans le junior, ce résident de Boisbriand n’a jamais connu les déménagements lointains et les familles d’accueil. Il sait très bien que les probabilités sont grandes que tout ça change ce dimanche.

    «J’aimerais ça, vivre ailleurs, ce serait une autre expérience. Ma vie d’adulte va commencer, je vais développer mon autonomie», exprime-t-il. «De toute façon, je vais continuer à voir ma famille et mes amis, je ne pense pas que ça va changer grand-chose. J’ai déjà un horaire chargé et j’ai peu de temps pour les voir.»

    Qu’en pense sa mère?

    «Je suis prête face à cette possibilité. C’est sûr que ça va me faire quelque chose, mais d’un autre côté, on peut dire qu’on a été chanceux de l’avoir près de nous depuis ses débuts dans la LHJMQ. Ça va donner une autre expérience de vie à Marc-Olivier, il s’en va sur ses 19 ans, il est prêt.»

    RDS diffuse le repêchage de la LNH dimanche dès 15 h.

    >>> Pour me suivre et échanger avec moi sur Twitter pendant le repêchage : @fparenteau

    Les bons mots de Marc-Olivier

    Sur son père René

    Mon père a toujours été là pour me donner des conseils. Il a été l’entraîneur de mes équipes quelques années à mes débuts. Il ne me chiale jamais après, il est toujours là pour m’aider.

    Sur sa mère Ann

    Ma mère m’a appris à ne pas avoir la tête enflée, à rester moi-même. Ça m’a beaucoup aidé à contrôler mes émotions. Elle a toujours été là pour me faire à manger, et c’était très important pour avoir une bonne alimentation et beaucoup d’énergie durant les entraînements et les matchs.

    Sur son frère Jean-Simon

    «Mon frère assiste à tous mes matchs, c’est super d’avoir un frère comme lui qui m’encourage et qui parle de moi. Dans la famille, c’est lui qui parle beaucoup. Il n’est pas jaloux, il est content pour moi.»

    Le souvenir de hockey mineur le plus marquant de Marc-Olivier

    «Je vais toujours me souvenir de mon année dans le novice A. On a tout gagné cette saison-là, avec le Laser de Boisbriand. Moi et mes amis Alex Fréchette, Samuel Normand et Nicolas Desjardins, on a tous connu une grosse saison. On aimait aller à l’aréna, on avait beaucoup de plaisir à jouer et à gagner.»

    Tags: , , , , ,


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2014
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité