Le blogue de hockey junior

Le blogue de hockey junior - Auteur
  • François Parenteau

    François Parenteau s'intéresse au hockey junior et à la LHJMQ. Suivez-le sur Twitter au @fparenteau
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 30 avril 2013 | Mise en ligne à 18h11 | Commenter Aucun commentaire

    LHJMQ: l’Armada fait le bilan de sa saison 2012-2013

    Voici ce que le directeur général Joël Bouchard et l’entraîneur-chef Jean-François Houle avaient à dire mardi midi lors du bilan de la saison 2012-2013 de l’Armada de Blainville-Boisbriand.

    >>>Pour me suivre et échanger avec moi sur Twitter : @fparenteau

    >>>À lire aussi : Étienne Marcoux sera opéré et ratera de 4 à 6 mois d’activités

    Joël Bouchard sur la bagarre générale contre Baie-Comeau : «Je ne ferai pas de cachette, je suis extrêmement pas content de la façon dont ça s’est déroulé. Le fiasco du match 4 n’avait pas rapport. On n’était pas un groupe qui voulait se battre. On venait d’égaler la série en gagnant deux matchs à la maison et tout allait bien, on avait confiance en nos moyens pour finir la série. On n’avait aucune intention agressive, la preuve, on a mangé des volées. Nos gars étaient maganés partout dans la face, ils n’étaient pas là pour se battre. Nous, on voulait jouer le match 5 avec tous les gars. Ce n’est pas ça qui est arrivé pantoute, c’est ça le plus décevant. Je m’en veux de ne pas avoir embarqué sur la glace une minute plus tôt comme je voulais le faire pour essayer d’arrêter ça.»

    Jean-François Houle sur sa suspension qui lui a fait rater les deux derniers matchs de la saison : «Ce n’était pas facile, j’étais plus nerveux dans les estrades que derrière le banc. Je ne pouvais rien faire, je n’avais aucun contrôle.»

    Joël Bouchard sur le but accordé après un hors-jeu à Baie-Comeau : «Pour les jeunes, autant que pour les adultes, c’est dur à avaler, deux événements un après l’autre (bagarre générale et but controversé). Ça fait beaucoup de dommages pour quelque chose si simple à régler. J’entendais des gens dire qu’on n’a pas la technologie pour ça. Quoi? On a la technologie, les caméras, etc. Arrêtons de dire que la LNH ne le fait pas, ils feront bien ce qu’ils veulent, on n’est pas obligés de suivre tout le monde. On a le droit d’être innovateurs et de s’améliorer.»

    Jean-François Houle sur Stéphane Matteau, l’entraîneur-adjoint : «Ça n’a pas été facile. C’est une bonne personne, un bon entraîneur, mon bras droit. Il a fallu vite passer à autre chose, en pleines séries. Maintenant que la saison est terminée, on va prendre du recul et s’asseoir ensemble pour discuter de la suite. J’espère qu’il reviendra, on verra en temps et lieu.»

    Jean-François Houle sur le succès de l’Armada cette année : «Deux années de suite à gagner le championnat de division, c’est très bon. Tous nos joueurs se sont améliorés. Trois de nos recrues (Sanche, Martel, Jevpalovs) ont terminé la saison parmi les meilleurs pointeurs de la LHJMQ, ça augure bien pour le futur.»

    Joël Bouchard sur les belles histoires parmi ses joueurs : «Nikita Jevpalovs a débloqué après Noël, c’est extraordinaire pour nous. Marcus Hinds, un joueur invité, n’a pas cessé de s’améliorer. Danick Martel, un joueur invité, a fait un travail exceptionnel. Philippe Sanche, un choix de 6e ronde, a été super. Xavier Ouellet, à travers les blessures, a continué à bien jouer. Christian Marti, arrivé de la Suisse, s’est adapté très rapidement et est devenu l’un des bons défenseurs défensifs de la LHJMQ. Étienne Marcoux, après deux dislocations d’épaule, est revenu en force et a été nommé le gardien de l’année. J’en oublie, parce qu’on a beaucoup de gars, mais tout le monde a eu une belle histoire. On n’a dit à personne, en rencontre de fin d’année : “Nous sommes déçus de toi.”»

    Jean-François Houle sur les espoirs de son équipe en vue du prochain repêchage de la LNH : «Étienne Marcoux a démontré qu’il est l’un des meilleurs gardiens de la LHJMQ. Je crois qu’il mérite une chance. Marc-Olivier Roy est sur la liste des espoirs, il devrait aussi être repêché. Il a montré son talent durant les séries. Il a amassé plusieurs points et c’est un des éléments importants pour notre équipe. Christian Marti mériterait aussi une chance. C’est un grand joueur avec un gros gabarit, que toutes les équipes recherchent. Christopher Clapperton pourrait aussi obtenir un essai, ou même se faire repêcher. J’ai adoré «coaché» ces joueurs et j’espère qu’ils auront une chance dans la LNH.»

    Joël Bouchard sur le dossier de Ryan Tesink, blessé pendant trois mois après son arrivée de Saint John : «C’est un autre dossier qui a été un nuage au-dessus de nos têtes. Le dossier n’est pas encore terminé, j’ai hâte d’avoir des nouvelles et je vais continuer à ne pas commenter ce cas. Il pourrait graduer dans la Ligue américaine et on l’aura eu une dizaine de matchs, ou revenir comme joueur de 20 ans. Les Blues de St. Louis gèrent leur organisation, je contrôle ce que je peux contrôler.»

    Joël Bouchard sur Xavier Ouellet : «Notre capitaine Xavier Ouellet, s’il revenait dans le junior l’an prochain, on s’entend-tu qu’il serait tout un défenseur? Il n’a pas d’affaire dans la LHJMQ à l’automne, il est prêt pour la Ligue américaine, voire la Ligue nationale. On lui souhaite la meilleure des chances. Même si ça nous aiderait beaucoup qu’il revienne, c’est ça le hockey junior, on développe des jeunes.»

    Joël Bouchard sur Stefan Matteau, le joueur : «Ce n’est rien contre le jeune. J’espère qu’il aura appris, mais c’est toujours l’équipe en premier. Ce n’est pas un criminel, je n’ai aucun problème à le voir et à lui serrer la main. Ce n’est pas ça qui va changer sa carrière, on doit apprendre dans nos erreurs. Contre Baie-Comeau, il nous aurait aidés, c’est un bon joueur de hockey. La première ronde du repêchage de la LNH, ce n’est pas un tirage.»

    Jean-François Houle sur l’adversité vécue cette année : «Comme instructeur, on en sort grandi. On apprend à gérer différentes situations. Ça fait de nous de meilleurs entraîneurs, de meilleures personnes. C’est important d’apprendre de tout ça, et si ça se reproduit, on sait comment agir. Pour les joueurs aussi, plus tard dans leur carrière ou leur vie personnelle, cette adversité peut servir à traverser les épreuves.»

    Joël Bouchard sur l’adversité vécue cette année : «Plusieurs de nos joueurs ne comprennent pas ce qui s’est passé. Travailler autant de jours pour finir comme ça, ce n’est pas évident. À travers ça, ils ont beaucoup appris et plusieurs d’entre eux reviendront la saison prochaine, ce n’est pas la fin de l’Armada. On va tous grandir là-dedans.»

    Joël Bouchard sur les trous à combler en défensive : «On a de bons jeunes qui ont appris des vétérans Xavier Ouellet, Samuel Carrier, Christian Marti et Olivier Picard. Picard sera de retour l’an prochain comme 20 ans. David Bédard, Élie Bérubé, Julien Bahl et Guillaume Beaudoin, dans le midget AAA, a connu toute une saison. Le téléphone a sonné beaucoup pour lui à Noël. On part avec ça, et on a toujours la possibilité d’ajouter des joueurs en cours de route. Christian Marti a signé un contrat en Suisse dans une ligue professionnelle, il ne sera pas de retour. Il s’est gardé une clause pour revenir en Amérique du Nord afin de joueur au hockey professionnel. Il a fait tout un sacrifice en venant jouer avec nous, et cela a payé parce qu’il a signé un bon contrat. On est fiers de lui. C’est un très bon gars, quelqu’un qui n’aime pas Christian, il n’aime pas Noël.»

    Jean-François Houle ses unités spéciales : «Je suis très heureux de la performance de nos joueurs en désavantage numérique (1ers en saison et 2es en séries). Dès le début de saison, on a mis l’accent là-dessus. Avec Xavier Ouellet et Étienne Marcoux dans notre alignement, ça nous a beaucoup aidés. On doit améliorer notre avantage numérique, mais on adaptera notre stratégie selon les joueurs à notre disposition.»

    Joël Bouchard sur les vétérans qui pourraient graduer dans la Ligue américaine : «Xavier Ouellet est une évidence. Pour les autres (Marcoux, Paquette, Tesink), je vais laisser les organisations faire leur travail. S’ils graduent, on sera très contents pour eux. S’ils reviennent, on va continuer à travailler avec eux.»

    Joël Bouchard sur la performance du gardien Storm Phaneuf dans le match 5 contre Baie-Comeau, presque quatre mois après un mois de décembre catastrophique : «Il a été très bon, ce n’était pas facile pour lui. Il a travaillé très fort durant ces durs moments, il a récolté ce qu’il a semé depuis le mois de janvier. Il est resté dans l’entourage de l’équipe et s’est entraîné avec nos entraineurs des gardiens.»


    À vous de lancer la discussion!

    Soyez la première personne à commenter cet article.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité