Le blogue de hockey junior

Le blogue de hockey junior - Auteur
  • François Parenteau

    François Parenteau s'intéresse au hockey junior et à la LHJMQ. Suivez-le sur Twitter au @fparenteau
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 22 janvier 2013 | Mise en ligne à 13h27 | Commenter Commentaires (2)

    Luc Gélinas nous dévoile la suite des aventures de Félix Riopel

    Connaissez-vous Félix Riopel? Ce jeune joueur de hockey sort de l’imaginaire du journaliste sportif Luc Gélinas, de RDS.

    Depuis le 18 octobre 2012, on peut lire ses premières aventures dans le roman «C’est la faute à Ovechkin».

    >>>Pour échanger avec moi sur Twitter : @fparenteau

    Félix, un hockeyeur de la Mauricie, est repêché par les Huskies de Rouyn-Noranda dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. On vit avec lui son repêchage, son été d’entraînement, son premier camp junior majeur et aussi ses relations avec sa famille, sa blonde, ses amis.

    Si comme moi, vous aimez le hockey, vous allez adorer ce livre. On plonge dans la vie d’un joueur de hockey junior, un univers passionnant.

    Le jeu des dominos

    Que vient faire Ovechkin dans l’histoire? Pour ne pas brûler le punch à ceux qui ne l’aurait pas encore lu, disons simplement que Luc Gélinas démontre à quel point les petits gestes, les décisions et les destins sont reliés. Oui dans le hockey, mais dans la vie en général.

    «L’idée du livre est venue pendant l’écriture de «La LNH, un rêve possible (tome 2)», explique Luc Gélinas.

    «Je jasais de hockey avec mon meilleur ami et il me racontait que le sort d’un des gardiens de l’équipe midget de son fils dépendait d’une décision à venir des Flyers de Philadelphie concernant Nicola Riopel. S’il retournait dans la LHJMQ avec les Wildcats de Moncton, le jeu des dominos allait s’enclencher. À chaque niveau de hockey plus bas, un gardien finirait par être retranché».

    Pendant qu’il terminait son deuxième livre, Luc Gélinas a continué à penser à cette histoire. Peu à peu, il a développé son intrigue. Finalement, à l’été 2011, il a présenté son projet de roman aux gens de chez Hurtubise, qui lui ont proposé d’écrire une série.

    Depuis le 18 octobre 2012, jour du lancement de son premier tome, la réponse des lecteurs est très positive.

    «Le livre en est déjà à sa deuxième réimpression, et il se maintient parmi les meilleurs vendeurs pour les romans jeunesse chez Archambault chaque semaine depuis sa sortie. C’est exceptionnel!», lance le journaliste de RDS.

    Plusieurs écoles ont d’ailleurs commandé le roman en plusieurs exemplaires pour leurs élèves.

    «C’est très valorisant de recevoir des messages d’enseignants et de parents qui me disent que leurs jeunes aiment lire les histoires de Félix Riopel. C’est écoeurant, je capote!»

    Même Gilles Courteau lui a envoyé un message pour lui dire qu’il a dévoré son livre tellement il l’a adoré.

    «C’est de la fiction, mais réaliste aussi, et je suis content de voir que le commissaire de la LHJMQ a aimé ce que j’ai écrit, ça veut dire que ça colle à la réalité des jeunes hockeyeurs juniors», dit Luc Gélinas.

    Inspiré par son fils Guillaume

    «Il n’y a rien dans mon livre qui est inspiré d’une vraie histoire, sauf le jeu de dominos. Le repêchage, les transactions, le camp d’entraînement, les relations avec les coéquipiers, l’entraîneur, etc. tout est réaliste et pourrait arriver dans la vraie vie. C’est ce qui pourrait arriver à des ados et à des joueurs de hockey.»

    Sa vie personnelle l’a inspiré pour le passage sur le repêchage de Félix Riopel. Son fils Guillaume a lui-même été repêché dans la LHJMQ, en 4e ronde par l’Océanic de Rimouski en 2010.

    «Cela n’a pas inspiré l’histoire, mais comment Félix pouvait se sentir, son état d’esprit, oui. C’est une journée intense pour toute la famille. Pour l’avoir vécu avec mon fils, je savais comment un jeune pouvait se sentir. Mon gars n’était pas parmi les meilleurs espoirs comme Félix, mais c’est pareil concernant l’ambiance, les sentiments, la famille, les amis. Voir comment un jeune peut se sentir, ce qu’il peut vivre, les mensonges qu’il se fait conter par les équipes…»

    Pour Luc Gélinas, Félix Riopel est plus que le héros de sa nouvelle série jeunesse. C’est maintenant un ami.

    «Je suis rendu avec un ami imaginaire. Félix Riopel existe pour vrai dans ma tête! Quand j’écris l’histoire, je sais comment il réagit, je me glisse dans sa peau.»

    On peut même suivre ses aventures sur Twiter à l’adresse @Rippy57.

    «Je voulais faire ça très actuel. De nos jours, les joueurs sont sur Facebook et Twitter, Félix ne pouvait pas être différent.»

    «C’est la faute à?»

    Dans le tome 1, Félix réalise son rêve de jouer junior majeur.

    Dès le 11 avril 2013, le tome 2 sera disponible en librairie. Il est déjà terminé et Luc Gélinas planche déjà sur le troisième, qui sortira en octobre cette année.

    Le titre sera différent, mais encore sous la forme de «C’est la faute à…». Impossible de savoir pour le moment à qui revient la faute, l’auteur nous donne le défi de le deviner.

    Dans le tome 2, on vivra avec Félix son année recrue dans un club talentueux qui aspire à la Coupe Memorial.

    «Les Huskies vont-ils s’y rendre? Vivre à plus de 700 kilomètres de la maison, de la famille, des amis, être le seul joueur de 16 ans, ne pas jouer beaucoup pour la première fois de sa vie, être le seul qui va à l’école secondaire, tout ça n’est pas évident», résume Luc Gélinas.

    Comme le hockey junior est cyclique, le tome 3 nous plongera dans la reconstruction d’une équipe qui aspirait aux grands honneurs la saison précédente.

    «Plusieurs vétérans quitteront, remplacés par un grand nombre de recrues. Pour Félix, ce sera l’année de repêchage dans la LNH, une saison très importante», avance le journaliste.

    À la base, la série est prévue sur cinq tomes. Les deux derniers dépendront de la réponse des lecteurs. À en juger par le succès du premier roman, il ne devrait pas y avoir de problème.

    Tags: , , , ,


    • Mon fils s’appelle Félix Riopel, je viens de trouver un excellent romon pour lui!
      Merci M. Parenteau!

    • ———— C’est génial! Vous viendrez nous dire ce qu’il en a pensé :)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2013
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité