Le blogue de hockey junior

Le blogue de hockey junior - Auteur
  • François Parenteau

    François Parenteau s'intéresse au hockey junior et à la LHJMQ. Suivez-le sur Twitter au @fparenteau
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 31 décembre 2012 | Mise en ligne à 12h07 | Commenter Commentaires (14)

    Jonathan Drouin, quel progrès!

    Dire qu’il y a un an, Jonathan Drouin venait à peine de quitter les Lions du Lac Saint-Louis, dans le midget AAA, pour se joindre aux Mooseheads de Halifax dans la LHJMQ.

    Lundi, contre les Russes, le Québécois a été électrisant.

    Le sommaire du match
    Pour échanger avec moi sur Twitter : @fparenteau

    Promu sur le premier trio en compagnie de Ryan Nugent-Hopkins et de Mark Scheifele, il a démontré tout son talent. Son but en deuxième période était de toute beauté.

    On lui a décerné le titre de joueur du match du côté du Canada, alors que Ryan Nugent-Hopkins le méritait aussi grâce à ses trois mentions d’aide.

    N’oublions pas que Drouin a seulement 17 ans. Stéphane Leroux disait dans son reportage à RDS qu’il avait bien failli ne pas être choisi pour se rendre en Russie.

    Les entraîneurs québécois André Tourigny et Mario Duhamel ont poussé fort pour lui et ont réussi à le vendre.

    Aujourd’hui, on ne peut que s’en réjouir.

    Alors, pour le premier rang au prochain repêchage de la LNH, Drouin ou MacKinnon?

    Ou le défenseur Seth Jones?

    ***

    Le tournant du match

    Plus de la moitié des buts de cette victoire de 4-1 du Canada ont été marqués en première période.

    Le Russe Valeri Nichushkin a fait très mal à son équipe en écopant d’une punition de cinq minutes pour une mise en échec par-derrière.

    Le Canada en a profité pour compter deux buts, mais les Russes s’en sont quand même bien tirés en marquant en fin de période. La marque n’était que de 2-1 après 20 minutes de jeu.

    En troisième période, les Russes étaient en retard de deux buts, mais leur offensive a été inexistante. Le Canada a été dominant avec 10 lancers contre seulement quatre.

    Au final, les Canadiens ont tiré 48 fois contre 22. Le gardien Malcolm Subban a joué un autre bon match après celui d’hier contre les Américains.

    ***

    Prochain match du Canada : jeudi à 4 h du matin, face à l’équipe gagnante entre la République tchèque et les États-Unis.


    • Drouin est très impressionnant, et Mackinnon a écopé de 2 mauvaises punitions en 2e période. Est-ce que tu penses que ce tournoi pourrait influencer les dépisteurs au point que Drouin devance Mackinnon au repêchage? Faut dire que Mackinnon n’a pas beaucoup de temps de glace pour se faire justice alors que Jones et Drouin jouent beaucoup.

    • ———— Les recruteurs ne se fient évidemment pas sur seulement quelques parties (heureusement), mais à voir aller Drouin, on voit bien qu’il ne cesse de gagner des points. Ça ne peut qu’être positif, mais ça ne fait pas foi de tout.

    • ———— Bonjour à tous les amateurs de hockey!!

      La question n’est plus de savoir qui sera repêché 1er ou 2ie, mais plutôt de savoir quelle sont les chances pour le Canadien de Montréal de repêcher Drouin.

      Ce n’est pas compliqué, Drouin doit venir s’installer à Montréal et redonner espoir aux gens qui sont las de ce qui ce passe dans leur ville. Un peu d’espoir, ça fera du bien.

      Il serait parfait pour partager la vedette à Galchenyuk!

      Jonathan à du talent, du coeur, et un bel avenir devant lui.

    • @ purplejesus

      «Faut dire que Mackinnon n’a pas beaucoup de temps de glace pour se faire justice alors que Jones et Drouin jouent beaucoup.»

      Ne le prenez pas mal, mais j’en ai un peu marre de celle-là.

      Depuis des mois qu’on présente MacKinnon comme une merveille qui va se retrouver tout en haut des choix du prochain repêchage. Désolé, mais quand tu es bon à ce point, tu ne laisses pas à l’entraîneur le choix de te faire jouer souvent ou non, tu t’imposes point final. Personnellement, je ne me souviens pas d’un éventuel premier choix au repérage qui se soit retrouvé sur un quatrième trio lors des championnats mondiaux junior. Si Drouin a joué plus que MacKinnon, c’est tout simplement qu’il est meilleur.

    • ———— Je suis d’accord avec le fait que le temps de glace, ça se mérite. Même si MacKinnon joue moins, il aiderait son cas en n’écopant pas de mauvaises punitions. Il doit se concentrer sur son jeu pour les deux derniers matchs du Canada à ce tournoi.

    • MacKinnon semble souffrir du syndrôme ‘Sean Couturier’: ça fait tellement longtemps que les experts le voient numéro 1… Pendant ce temps les autres espoirs lui poussent dans le dos:, Barkov, Jones et maintenant Drouin.
      Drouin a l’avantage en ce moment. Il est mieux utilisé et il parait mieux. Il est très dynamique et efficace. Mackinnon doit s’ajuster à un rôle différent, à un temps de glace réduit, pas de temps en avantage numérique. Ça ne doit pas être facile. Il demeure toutefois un joueur exceptionnel.

    • @asystanax
      C’est plutôt rare de voir des joueurs de 17 ans faire l’équipe, encore moins évoluer sur le 1er trio…

      MacKinnon peut en donner plus. J’étais même surpris de le voir jouer en 3e après ses deux punitions.

    • ———— Bonjour amateur de hockey!!

      Donneriez-vous votre 1er choix + vos 3 choix de 2ie ronde pour Jonathan Drouin??

    • @ rachel_eric

      Les joueurs vraiment exceptionnels (je vous rappelle que MacKinnon a souvent été comparé à Sydney Crosby…) arrivent à se démarquer, même à 17 ans.

    • Astyanax,

      Je suis en partie d’accord avec toi que Drouin a forcé la main de son entraîneur avec son bon jeu, chose que Mackinnon n’a pas su faire jusqu’à maintenant dans ce tournoi. Mais laisse-moi te rappeler que Nugent-Hopkins n’a même pas fait l’équipe à 17 ans et qu’il a été choisi premier et qu’il a fait 52 points en 62 matchs dans la NHL l’année suivante.

      Ce tournoi peut permettre d’évaluer les jeunes, mais il faut aussi le prendre avec un grain de sel. Mackinnon, lors du défi Subway contre les Russes, avait été éblouissant lors de la 2e partie. Il a fait 78 points en 58 matchs à 16 ans et 28 points en 17 matchs de séries. C’est quand même pas rien. Je ne dis pas que l’un est meilleur que l’autre mais Mackinnon n’a pas fait parler de lui autant pour rien depuis 2 ans.

    • @ astyanax

      Vous avez tort. Ce ne sont pas les joueurs qui décident de leur utilisation (malgré leurs performances), mais seulement les entraineurs. Par exemple, lors de ses 18 ans, Ryan Nugent-Hopkins était assez bon pour se faire repêcher 1er au total, assez bon pour jouer dans la ligue nationale et faire près d’un point par match, mais il fut malgré tout ignoré par ECJ quelques mois plus tot…

    • @ astyanax
      À part le joueur générationnel exceptionnel qu’est Sydney Crosby (qui a profité d’un contexte favorable en 2004). Il a fait le club à 16 ans.
      Pourriez-vous nommer d’autres joueurs de 17 ans qui ont eu un impact comparable à celui de Jonathan Drouin?

    • Bel article sur Drouin dans le G&M aujourdhui.

    • ————- Merci rachel_eric, voici le texte en question : http://www.theglobeandmail.com/sports/hockey/world-juniors/jonathan-drouin-has-gone-from-from-under-the-radar-to-boy-wonder/article6838709/

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité