Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Général’

    Mercredi 27 juillet 2016 | Mise en ligne à 12h22 | Commenter Commentaires (233)

    Trump encourage l’espionnage russe

    La campagne présidentielle américaine n’en finit plus d’étonner. Lors d’une conférence de presse ce matin, Donald Trump a appelé la Russie à se livrer à du cyber-espionnage aux dépens d’Hillary Clinton. C’est sans contredit la première fois qu’un candidat à la Maison-Blanche encourage une puissance étrangère à nuire à son principal adversaire.

    «Si vous écoutez, j’espère que vous serez capable de trouver les 30 000 courriels manquants», a déclaré le candidat républicain en s’adressant à la Russie et en faisant référence aux courriels personnels que l’ancienne secrétaire d’État a supprimés de son serveur privé. «Je pense que vous seriez récompensée par notre presse.»

    La déclaration de Trump survient après que les démocrates eurent accusé la Russie d’être responsable du piratage des courriels du Comité national démocrate qui ont été publiés vendredi dernier par WikiLeaks. L’accusation des démocrates est désormais secondée par les renseignements américains, selon cet article publié par le New York Times.

    Le Times fait également état de déclarations de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, selon lequel son site a choisi de publier les courriels piratés du Comité national démocrate avant la convention démocrate de Philadelphie pour nuire à Hillary Clinton.

    Lire les commentaires (233)  |  Commenter cet article






    Mercredi 27 juillet 2016 | Mise en ligne à 11h11 | Commenter Commentaires (43)

    La citation du jour

    «Si vous écoutez ses conférences de presse ou débats, les connaissances de base sur le monde, sur ce qu’est une triade nucléaire, ou sur la différence entre sunnites et chiites, ce sont des choses qu’il ignore et qu’il ne semble pas avoir passé beaucoup de temps à essayer de découvrir.»

    - Barack Obama, dénonçant l’incurie présumée de Donald Trump en matière de politique étrangère lors d’une interview diffusée sur NBC à quelques heures de son discours devant la convention démocrate de Philadelphie.

    Lire les commentaires (43)  |  Commenter cet article






    Mercredi 27 juillet 2016 | Mise en ligne à 8h37 | Commenter Commentaires (61)

    Le plaidoyer intimiste de Bill en faveur d’Hillary

    «Au printemps 1971, j’ai rencontre une fille.» Le ton était donné. Prenant la parole après l’investiture historique de sa femme à la convention démocrate de Philadelphie, Bill Clinton s’est efforcé hier soir de brosser un portrait intimiste et d’humaniser celle qu’il a décrite comme sa «meilleure amie», qui a accepté de le marier après deux demandes infructueuses, qui lui a donné une fille auprès de laquelle elle a été «la meilleure mère du monde» et qui a ouvert ses yeux à la noblesse du «service public» en tant que jeune activiste auprès des enfants, des handicapés et des minorités.

    L’ancien président n’aura fait qu’une très vague allusion aux difficultés de son mariage. Revenant sur les débuts de sa liaison avec Hillary sur le campus de l’Université Yale, il a déclaré : «Nous marchons, rions et parlons ensemble depuis lors. Nous l’avons fait dans les bons et les mauvais moments, à travers les joies et les peines.»

    Clinton a également décrit Hillary Clinton comme une «agente de changement» dans une saison électorale où elle incarne aux yeux de ses détracteurs le statu quo. Il a affirmé que sa femme avait contribué en Arkansas et aux États-Unis à des réformes majeures en matière d’éducation, de santé et d’adoption, entre autres autres.

    «Elle est la meilleure agente de changement que j’aie jamais rencontrée dans toute ma vie», a-t-il déclaré. «Elle est dans le paysage depuis longtemps, elle l’a certainement été, et elle a vraiment utilisé chacune de ses années pour améliorer la vie des gens. C’est un point très important. C’est un point très important que vous devez retenir de votre convention.»

    «Elle n’abandonne jamais», a-t-il ajouté.

    Après avoir vanté ainsi le caractère de sa femme et salué notamment son travail au Sénat et au département d’État, Bill Clinton a demandé à son auditoire si le portrait qu’il venait de brosser de la candidate démocrate correspondait à «la caricature» dessinée selon lui la semaine dernière par les républicains lors de leur convention à Cleveland. «Comment pouvez-vous concilier les deux?» a-t-il demandé à la foule. «Vous ne le pouvez pas. Une de ces personnes est la vraie Hillary. L’autre est une invention.»

    «Aujourd’hui, vous avez intronisé la vraie Hillary», a-t-il ajouté.

    «Hillary est exceptionnellement qualifiée pour saisir les occasions [d'améliorer le sort des Américains] et de réduire les risques auxquels nous faisons face», a-t-il encore dit.

    Lire les commentaires (61)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2016
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives