Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Général’

    Mercredi 17 septembre 2014 | Mise en ligne à 14h02 | Commenter Commentaires (16)

    La citation du jour

    «Les forces américaines qui ont été déployées en Irak n’ont pas et n’auront pas de mission de combat.»

    - Barack Obama, fermant aujourd’hui une porte que le général Martin Dempsey avait semblé ouvrir la veille concernant le recours éventuel à des troupes américaines au sol en Irak pour combattre l’État islamique.

    Lire les commentaires (16)  |  Commenter cet article






    Mercredi 17 septembre 2014 | Mise en ligne à 9h57 | Commenter Commentaires (54)

    L’Obamacare et le Kentucky

    Robin Evans est heureuse d'avoir enfin une couverture médicale mais elle votera pour le Parti républicain en novembre. (Photo The New York Times)

    Robin Evans est heureuse d'avoir enfin une couverture médicale mais elle votera pour le Parti républicain en novembre. (Photo The New York Times)

    «Je suis absolument enchantée. Cela m’a beaucoup aidée», dit Robin Evans, qui peut enfin recevoir des traitements pour les maux dont elle soufre – haute pression et maladie de Graves – grâce au programme Medicaid auquel elle a désormais accès dans le cadre de la loi sur la santé de Barack Obama.

    Evans, 49 ans, vit au Kentucky, l’État américain où le pourcentage de personnes non assurées a le plus chuté après l’Arkansas depuis l’entrée en vigueur de l’Obamacare. Le 4 novembre, elle votera pour le sénateur républicain sortant Mitch McConnell, qui a déjà promis d’abroger cette loi.

    Et Barack Obama est la principale raison de son refus de voter pour la candidate démocrate au Sénat, Alison Lundergan Grimes, comme elle l’a expliqué au New York Times qui la cite dans cet article :

    «Personne ne se préoccupe plus de personne, et je pense qu’il en est grandement responsable.»

    S’il faut se fier au Times, Evans n’est pas seule au Kentucky à refuser d’accorder à Obama le moindre crédit pour une réforme dont elle profite. Docteur, quel est votre diagnostic?

    Cela dit, l’Obamacare n’est pas un thème majeur des élections de mi-mandat, contrairement à ce qu’on prévoyait il y a quelques mois seulement, comme le souligne aujourd’hui le site Politico dans cet article.

    Lire les commentaires (54)  |  Commenter cet article






    Mardi 16 septembre 2014 | Mise en ligne à 15h05 | Commenter Commentaires (36)

    La porte ouverte aux troupes au sol

    Le général Martin Dempsey, plus haut gradé aux États-Unis, recommandera le déploiement de soldats américains en Irak pour participer à des opérations spécifiques si les frappes aériennes annoncées par Barack Obama ne suffisent pas à stopper l’État islamique.

    La déclaration du chef d’état-major interarmées tranche avec la promesse répétée du président selon laquelle les États-Unis n’enverront aucune troupe de combat en Irak.

    «Si nous en arrivons au point où j’estime que nos conseillers doivent accompagner les troupes irakiennes dans leur offensive contre des cibles de l’État islamique, c’est ce que je recommanderai au présidents», a déclaré le général lors d’une audition devant une commission du Sénat.

    Les États-Unis compteront bientôt 1 600 «conseillers» militaires en Irak.

    Lire les commentaires (36)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2007
    L Ma Me J V S D
    « août   oct »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité