Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive de la catégorie ‘Général’

    Mardi 24 mai 2016 | Mise en ligne à 16h59 | Commenter Commentaires (3)

    Les regrets de Ken Starr

    Ken Starr est aujourd'hui président de l'Université Baylor au Texas. (Photo Reuters)

    Ken Starr est aujourd'hui président de l'Université Baylor au Texas. (Photo Reuters)

    Nommé en 1994 par des juges conservateurs au poste de procureur «indépendant» pour relancer des enquêtes déjà menées par le procureur «spécial» Robert Fiske sur l’affaire Whitewater et le suicide de Vince Foster, Ken Starr avait démontré au cours des quatre années suivantes le zèle d’un Javert. Et il avait fini par prendre en défaut Bill Clinton lors d’une déposition sous serment qui avait donné naissance à l’affaire Lewinsky et débouché sur l’impeachment du président démocrate.

    Il ne faut pas oublier que Starr, tout comme Fiske, n’avait trouvé rien d’incriminant dans le comportement des Clintons dans l’affaire Whitewater et le suicide de Foster, n’en déplaise à Donald Trump. Or, ne voilà-t-il par que l’ancien procureur d’obédience républicaine exprime aujourd’hui des regrets sur la façon dont son enquête et ses retombées ont terni l’héritage de Bill Clinton.

    Il se console cependant en pensant que l’oeuvre philanthropique de Clinton à la tête de sa fondation a eu un effet «rédempteur» au cours des dernières années. Selon lui, cette oeuvre est à la hauteur de celle que Jimmy Carter a réalisée depuis la fin de sa présidence.

    «Son empathie véritable pour les êtres humains est absolument claire», a-t-il déclaré selon un article publié aujourd’hui dans le New York Times.

    L’ironie veut que l’article du Times paraisse le jour où des rumeurs font surface selon lesquelles Starr, aujourd’hui président de l’Université Baylor, soit limogé en raison d’un scandale sexuel impliquant l’équipe de football de l’établissement texan.

    L’université n’a pas voulu confirmer ou infirmer cette affaire.

    Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






    Mardi 24 mai 2016 | Mise en ligne à 10h52 | Commenter Commentaires (15)

    La Une du jour

    24-p1_lcf

    Le New York Post a profité d’un hasard de l’actualité pour faire allusion aujourd’hui à deux «sales Bill» : Bill Cosby, qui comparaîtra en cour aujourd’hui en Pennsylvanie, où il a été inculpé d’agression sexuelle pour des faits remontant à 2004; et Bill Clinton, cible d’une nouvelle attaque de Donald Trump, qui a diffusé hier sur Instagram une vidéo dans laquelle deux femmes – Kathleen Willey et Juanita Broaddrick – accusent l’ex-président de les avoir agressées sexuellement dans les années 70 et 90. En entrevue, le candidat républicain a également soulevé des doutes sur le suicide de Vince Foster, ami des Clinton et conseiller de la Maison-Blanche au début du premier mandat de Bill Clinton. «C’est très louche», a-t-il dit en laissant entendre que Foster avait peut-être été tué parce qu’il en savait trop sur les Clinton, une théorie de complot qui a été 1000 fois démontée.

    Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






    Mardi 24 mai 2016 | Mise en ligne à 7h25 | Commenter Commentaires (85)

    Fini les débats pour Clinton

    Hillary Clinton s'est adressée aux membres d'un grand syndicat hier à Detroit. (Photo Reuters)

    Hillary Clinton s'est adressée aux membres d'un grand syndicat hier à Detroit. (Photo Reuters)

    Hillary Clinton a décliné l’offre de Fox News de participer à un ultime débat avec Bernie Sanders avant les primaires du 7 juin, dont la plus importante aura lieu en Californie. Dans un communiqué, son équipe a affirmé que l’ancienne secrétaire d’État fera campagne dans cet État «tout en tournant (son) attention vers la menace que pose Donald Trump à la présidence».

    L’ancienne secrétaire d’État a d’ailleurs consacré son discours devant un groupe syndical réuni à Detroit hier au candidat républicain, se moquant de sa feuille de route en tant qu’homme d’affaires.

    «Il pourrait mettre l’Amérique en faillite comme il a mis ses compagnies en faillite», a-t-elle dit, introduisant le principal thème que sa campagne martèlera dans les États clés de l’élection présidentielle. «Posez-vous la question : comment pouvez-vous perdre de l’argent en dirigeant un casino? Vraiment?»

    Bernie Sanders s’est dit «déçu mais pas surpris» par la décision de sa rivale de ne pas accepter un débat «avant la plus grosse et importante primaire de la course à l’investiture démocrate».

    Cinq autres États voteront le 7 juin : le New Jersey, le Nouveau-Mexique, le Montana, le Dakota-du-Nord et le Dakota-du-Sud.

    Sanders devra remporter près de 70% des délégués en jeu ce jour-là pour effacer son retard sur Clinton en matière de délégués «élus». À moins d’un miracle, il n’y parviendra pas.

    Lire les commentaires (85)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2016
    L Ma Me J V S D
    « avr    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives