Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 20 mars 2018 | Mise en ligne à 17h51 | Commenter Commentaires (73)

    La citation du jour

    «Un président américain ne guide pas le monde libre en félicitant des dictateurs pour avoir gagné une élection qui est une imposture. Et en agissant de la sorte avec Vladimir Poutine, le président Trump a insulté tous les citoyens russes qui n’ont pu voter à une élection libre et juste pour décider de l’avenir de leur pays, sans compter tous les patriotes russes qui ont tant risqué pour manifester et résister sous le régime de Poutine.»

    - John McCain, sénateur républicain d’Arizona, critiquant vertement les félicitations de Donald Trump à Vladimir Poutine pour sa victoire lors de l’élection présidentielle russe.


    • Bien parlé M. McCain! L’élection en Russie est un grotesque spectacle où Vladimir Poutine a sorti de l’équation les candidats qui auraient pu offrir une quelconque opposition ou alternative. M. Poutine n’est même pas proche de mériter des félicitations. C’est lui qui décide qui sera président de la Russie et pour combien de temps.

      A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire! Proverbe qui s’applique parfaitement à Vladimir Poutine, le dictateur de la Russie.

    • Il y a de ces jours où J’ADORE McCain.. et aujourd’hui en est un! :D

    • Vladimir est admiré par bien des citoyens vivant dans des démocraties, comme Donald est admiré par des Canadiens. Les abuseurs n’aiment pas la démocratie, où il est plus difficile d’abuser.

    • McCain n’a vraiment pas toujours frappe des home runs (Miss Palin), mais la, il a parfaitement raison, en tous points.

    • Il me semble que McCain est atteint d’une maladie affectant son cerveau, non?

    • La tumeur républicaine semble fondre rapidement et disparaître du cerveau de John McCain !!!

    • Malgré que John McCain est membre du GOP, un parti qui s’affiche et agit ouvertement contre le peuple qui l’a élu, ce dernier a entièrement raison.

      tRump est le seul dirigeant occidental à avoir félicité Poutine pour sa victoire. On voit dans quel lit le gros clown couche.

    • apocalypse – 18h15

      “A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire! Proverbe qui s’applique parfaitement à Vladimir Poutine, le dictateur de la Russie.”

      Et j’ajouterais qu’on peut dire la même chose de Xi Jinping en Chine.

    • MarcoUBCQ 18h31
      Si je comprends bien la situation, vous êtes « auto- volontaire » pour recevoir une volée de bois vert. Vous savez, pour l’aspect fanfaron de votre propos, je peux vous proposer d’autres blogues où votre sens de l’humour ne ferait pas tache. En ce qui me concerne, j’aimerais bien recevoir l’abécédaire afin d’être en mesure de décoder votre message postsoviétique : “Les abuseurs n’aiment pas la démocratie, où il est plus difficile d’abuser.” Serait-ce un message codé pour également abuser de la naïveté des extraterrestres qui sont à l’écoute? Enfin, l’admiration que vous éprouvez pour Vlad, c’est contagieux? Rassurez-moi!

    • Malgré le cancer qui ronge son cerveau, McCain aura toujours plus de cervelle que le 45eime président élu des États Unis d’Amérique

    • Que soit sous Michel alexandrovitch vers 1600 , ou sous Pierre le Grand vers le 17e siècle ou sous Catherine il de Russie au 18e siècle puis les Tsars ou, encore, sous Staline, puis sous Poutine, il semble que les Russes aiment bien les dictateurs .

      Une genre de malédiction.

    • @ ghislain1957 (commentaire « 20 mars 2018 19h03 ») :

      Selon cet article paru aujourd’hui dans le quotidien britannique The Guardian, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron n’ont pas félicité Vladimir Poutine pour sa réélection, mais ils l’ont quand même appelé pour lui « souhaiter du succès » (sic)…

      Dans les circonstances, je ne crois pas qu’il y ait une grande différence entre féliciter Vladimir Poutine pour sa réélection et lui « souhaiter du succès »…

    • Voulez vous bien me dire a quoi servent ces appuis dans le vide ? Oui moi aussi je trouve ces propos pleins de bon sens mais ca reste de la politicaillerie. Encore des mots, toujours des mots…(air connu) venant d’ un membre du parti au pouvoir qui va tout faire sauf ce qu’ il devrait faire.

      Quel ignoble président !…mais on fera rien de concret pour que ca change. On va parler par exemple, dire des mots, des belles paroles vides qui ne nous compromettront pas trop . Tsé tout d’ un coup qu’ on réussit a rester près du pouvoir et du cash …

      Et demain un autre twit va tout faire oublier. Come on ! C’ est du stérile tout cela.

    • Comme sa base appuie tout ce que Trump dit et fait, sans aucune lucidité, donc tous ces gens approuvent la dictature en Russie, ils sont contre la démocratie et ils sont armés jusqu’aux dents !

    • Tiens notre troll qui revient avec un pseudo qu’il n’avait pas utilisé depuis un bon bout de temps….à 18h52

    • ” no COLLUSION with my very good freind Vald”

      Donald J Trump on Teitter.

    • @MyAmerica 18h52

      Oui… mais contrairement à Trump: sa lucidité n’est pas en cause.
      Le cancer du cerveau implique qu’on en ait un.

    • McCain, moi non plus je ne suis pas en adoration devant lui. Mais étant donné qu’il est un Républicain qui n’as plus rien à perdre, je salue sa déclaration. Qu’en est-il des autres TDC qui ne font aucune déclaration, ils sont tellement effrayer de faire la manchette sur Twitter………

    • @ralbol
      Ou la tumeur prend la place de ce qui faisait de lui un républicain.

    • Que le petit Duce orangé félicite un dictateur pour sa soi-disant réélection n’a rien pour nous étonner. Ce n’est un secret pour personne qu’il admire les «hommes forts» avec une intensité quasiment érotique. Ce qui est surprenant, c’est sa manière de procéder: par téléphone plutôt que par Tweeter. Quelle belle marque de déférence envers son supérieur…

      Autre sujet d’étonnement: ses redites, plus fréquentes que jamais. La vidéo en tête de l’article du Gardian est éloquente à ce propos:

      «Trump breaks ranks to congratulate Putin on landslide election victory»
      https://www.theguardian.com/us-news/2018/mar/20/trump-congratulate-putin-election-victory

      En moins d’une minute et dix secondes, il aura donc dit 3 fois qu’il allait rencontrer Poutine d’ici peu de temps, 2 fois qu’ils allaient discuter de la «course aux armements» et encore 2 fois que les États-Unis étaient les plus puissants au monde. Est-ce un vieux truc publicitaire (répéter pour mieux convaince) ou le symptôme d’une dégradation mentale avancée (démence sénile)?

    • @ghislain1957 – 20 mars 2018 – 19h06
      Il n’y a pas grand chose que je trouve bon dans le système politique américain, mais il y en a une que je trouve excellente, soit celle qu’un président ne peut faire plus de deux(2) mandats.

      Deux(2) mandats, ça veut dire huit(8) ans, ce qui est en fait pas mal de temps pour implanter toutes ses idées; plus de temps et on fait du surplace.

      Donc, imaginer les Vladimir Poutine et Xi Jinping de ce monde qui sont en poste (presque) éternellement. Au début, s’ils sont bons, ça peut aller, mais un jour ou l’autre, ça devient des pays sclérosés. Dans le cas de Poutine, c’est encore pire, il a toujours été mauvais. Un dictateur qui s’est enrichi de manière éhonté au dépend de son peuple: un criminel qui mériterait qu’on l’accuse de crimes contre l’humanité. Rappelez-vous que Bachar-Al-Assad a commis toutes sortes d’atrocités avec le soutien de V. Poutine.

    • RÉSUMONS:
      Trump élue démocratiquement mais est un despote
      La poutine élue démocratiquement (HAHAHA) mais aussi despote
      Le syrien Al malade mental Assim tueur en série un despote
      Le chinois Xi c’est lui même élue démocratiquement deviendra avec le temps membre du club des despotes
      Kim le p’tit jeune du groupe est définitivement desposte
      Puis nous on se plaint de Justin et Philippe qui sont finalement de grands démocrates ok de petits démocrates
      Vive le plus beau grand pays du monde le Canada
      Farce a part on est mal foutu partout en politiciens

    • Fort bien dit part McCain. Je n’ai pas fait de recherches, mais est-il le seul à avoir commenté ainsi?

      Dans un article (La Presse ou Radio-Canada, je ne me souviens plus) plusieurs voteurs russes ayant voté à Montréal avaient été interrogés. La majorité n’avaient que des éloges pour Poutine. Mon impression est que, même loin du dictateur et en principe en sécurité, ils continuent à le craindre.

    • Excellente remarque du sénateur McCain! Il en sort comme ça de temps en temps. C’est ce qui fait de lui un membre du GOP tout à fait parlable et présentable avec qui polémiquer!

      Que ce serait bon (et utile) que notre inaltérable décervelé provocateur s’inspire de McCain pour poursuivre son combat de défendre l’indéfendable!!

    • Faudrait peut être passé le message à vos amis démocrates pour qu’ils arrêtent eux aussi d’aider des dictateurs.

    • @Apocalypse
      Vlad … comme Vlad Tepes. Vlad l’Empaleur. Celui qui a donné la légende de Dracula. C’est prophétique comme nom.

    • @ M_Tremblay – 20h44

      “Faudrait peut être passé le message à vos amis démocrates pour qu’ils arrêtent eux aussi d’aider des dictateurs.”

      Donnez-nous des exemples et vos sources s.v.p. Peut-être que votre commentaire sera plus crédible de cette façon.

    • @ apocalypse – 20h13

      Entièrement d’accord avec vous. En passant, je ne sais pas si vous êtes au courant, mais le PCC vient de changer la constitution chinoise pour permettre à Xi de demeurer président autant qu’il le voudra.

      Deng Xiaoping avait fait amender la constitution après la mort de Mao justement pour éviter qu’un autre tyran ne prenne le pouvoir à vie.

      Ici en Chine, on en entend pas parler beaucoup, les Chinois obéissent presqu’au doigt et à l’œil à leur gouvernement.

    • @M_Tremblay 20h44

      Ouin… mettons que ça a pas très bien été les dernières fois qu’ils ont essayé d’aider des peuples à se défaire des leurs…
      Kadhafi, Bashar al-Assad, Saddam Hussein (oops.. non, ça c’est Bush II), etc…

    • Angela Merkel

      « Il est aujourd’hui plus important que jamais de poursuivre notre dialogue et d’encourager les relations entre nos Etats et nos peuples », a déclaré la chancelière, selon un communiqué diffusé par ses services. « Sur cette base, nous devrions nous efforcer d’aborder les défis importants, bilatéraux comme internationaux, de façon constructive et de trouver des solutions acceptables », a encore indiqué Angela Merkel.

      « Je vous félicite chaleureusement pour votre réélection » et « vous souhaite du succès pour les tâches qui sont devant vous », a-t-elle ajouté à l’adresse de Vladimir Poutine.

      http://www.lesoir.be/146355/article/2018-03-19/election-presidentielle-russe-angela-merkel-felicite-vladimir-poutine

    • Poutine, Trump, KJU, Xi Jinping, Al Assad, Erdogan, Duterte, trouvez- pas que les autocrates et les dictateurs prennent ben de la place ces jours-ci. Et par opposition, les pays scandinaves, la Suisse, et le Canada se classent parmi les meilleurs pays où il fait bon vivre.

      Comme quoi les gens apprécient davantage les démocraties mais que les hommes forts prennent tout l’espace.

      De quel côté de la Force les EU vont-ils basculer?

    • @MyAmerica (18h52)

      C’est une bizarrerie comme seul les républicains peuvent faire:
      C’est McCain qui est atteint mais c’est Trump qui est affecté!

    • @ rogerothornhill (commentaire « 20 mars 2018 20h31 » ) :

      Je ne crois pas que la majorité des Russes craignent Vladimir Poutine.

      La plupart des Russes sont plutôt fiers de lui, car ils estiment qu’il a apporté une certaine stabilité à la Russie depuis l’époque extrêmement pénible (pour les Russes) des années 1990. Il suffit de voir Poutine prendre des bains de foule (ce qu’il fait beaucoup plus spontanément que les dirigeants occidentaux…) ou participer à des événements officiels pour constater que ses concitoyens le respectent et aiment échanger avec lui.

      Les Russes qui n’aiment pas Poutine appartiennent généralement à une élite minoritaire de citadins fidèles à l’idéologie dite « occidentaliste », qui croient que la Russie est ou devrait être une puissance européenne, et qui partagent en bonne partie les valeurs de la classe moyenne instruite de l’Occident, à laquelle la majorité des lecteurs de ce blogue (y compris moi…) appartiennent.

      Mais la majorité des Russes partagent encore l’idéologie russophile, qui veut que la solution aux problèmes de la Russie doit provenir de la Russie et des Russes eux-mêmes, que la Russie et ses richesses suscitent la convoitise de puissances étrangères (ce qui n’est pas faux), et que la Russie a besoin d’un leader fort dans la lignée des tsars de l’époque impériale et des autocrates soviétiques.

      En octobre 1939, Churchill prononçait ses fameuses paroles à propos de la Russie : « La Russie est un rébus enveloppé de mystère au sein d’une énigme. »

      Dans le même discours, il expliquait par la suite que la clé du mystère de la Russie résidait dans son intérêt national.

      Cela était vrai en 1939, et je crois que c’est toujours vrai maintenant…

    • cotenord_7 19h27

      Ni la France, ni l’Allemagne ont imposé des sanctions il ya deux semaines. Et leur elections n’ont pas été piratées et données au laquais du Kremlin….

      Désolée pas la même chose!

    • Je doute vraiment que Theresa May ait “congratulated” Putin ou l’ait méme appelé..

    • En plus Trump n’a pas écouté ses conseillers. Quelle surprise.

      https://www.washingtonpost.com/politics/trumps-national-security-advisers-warned-him-not-to-congratulate-putin-he-did-it-anyway/2018/03/20/22738ebc-2c68-11e8-8ad6-fbc50284fce8_story.html

    • @ Layla

      Voici pourquoi Mme Merkel fut la première chef d’État des Pays de l’ouest à féliciter Poutin.

      Quand 40% de votre gaz naturel provient d’un Pays** qui a la fâcheuse habitude de fermer le tuyau s’il n’est pas content eh bien on essaye de ne pas se le mettre à dos.
      ** Ce Pays étant la Russie.

      Quand 62% de votre énergie est importée (gaz, pétrole charbon,électricité) on a tendance à ne pas froisser ses fournisseurs

      Quand on a décidé il y a quelques années de fermer toutes les centrales nucléaires on se place dans une situation où féliciter les nouveaux Dirigeants qu’ils soient élus démocratiquement ou pas. (Alexey Miller, PDG du géant russe de l’énergie Gazprom, a déclaré en 2015 que le gaz naturel de la Sibérie occidentale resterait indispensable pour l’Europe, notamment en raison de la sortie de l’Allemagne du nucléaire,)

      Angela Merkel doit faire avec Poutin ce que Monsieur Trudeau fait avec Trump et il ne peut en être autrement car si ces chefs d’États disaient ce qu’ils pensent d’eux, ils se les mettraient à dos et c’est la population qui en subiraient les coups.

    • San vouloir rien enlever à M. McCain je crois que cette déclaration est aussi la citation du jour :

      Ralph Peters, un lieutenant-colonel de l’armée américaine qui est un analyste militaire de longue date de Fox News, a critiqué le réseau mardi, dénonçant la sortie comme une “machine de propagande” consacrée au président Trump, et disant qu’il “nuire sciemment à notre système de gouvernement”, ce dans un superbe email interne annonçant sa sortie de l’entreprise.

    • @trumpeuxàdeuxfaces

      US President Donald Trump congratulated Russian President Vladimir Putin on his re-election despite the warnings from multiple national security advisers and briefing materials that said “DO NOT CONGRATULATE,” The Washington Post reported Tuesday evening.
      The Post, citing an unspecified number of officials familiar with the call, said Trump likewise did not listen to aides who gave him talking points to condemn a nerve agent poisoning in the UK, which the US has blamed on Russia.

    • Beaucoup soulignent que Trump n’a pas abordé avec Poutine la question de l’attaque au gaz en Angleterre.

      Par ailleurs, de Stephen Colbert: “Congrats to Vladimir Putin on winning his first election since November 8, 2016!”

    • Là je ne marche plus…à moins que ce soit de l’ironie signée Donald?
      Putin, Trump et Ping: les 3 stooges version 2018?
      Et on parle de 3 géants (pays) planétaires…Inquiétant pour le moins ce retour en force de la dictature comme système de gouvernement.

    • Chapeau pour celle-là McCain !

    • Même si l’opposition avait été plus forte, Poutine aurait gagné quand même. Il ne faut pas oublier qu’avant l’arrivée de Poutine, la Russie avait perdu toute son influence sur le plan international. Poutine a redonné une certaine fierté à son peuple et celui-ci est prêt à fermer les yeux sur bien des choses croches commises par Poutine et sa clique.

    • Channel 4 a publié la deuxième partie de son interview avec les gens de Cambridge Analytica. Maintenant on comprend davantage le role active de Bannon, comment ils ont simplement volé les elections!!!! Et pourquoi donald est en catastrophe!!! Et il veut changer son équipe d’avocats!!!

      Exposed: Undercover secrets of Trump’s data firm https://www.channel4.com/news/exposed-undercover-secrets-of-donald-trump-data-firm-cambridge-analytica

      Bon visionnement!!!!

      Hey donald, Mueller is coming for you!!!! Lock them up!!!!

    • @cotenord_7, 21h31 : Excellent résumé. J’ai un collègue de travail d’origine Russe, et quand j’ai lu votre commentaire, j’ai cru l’entendre parler. Lui et moi adorons parler politique. Il m’explique que quand il a quitté la Russie, en 1995, il avait honte de se présenter comme Russe. Maintenant, il en est fier, et il nous casse les pieds avec le retour de SA grande Russie sur l’échiquier mondial. Il envisage même de retourner chez lui. En tout cas, c’est ce qu’il prétend… (on ne le croit pas). Il vénère Poutine, et déteste Trump (il adore Clinton… on s’obstine beaucoup là-dessus lui et moi ;-) ).

      McCain est un Russophobe notoire, et un faucon en plus. Je suis de ceux qui ne voient aucun intérêt à accroitre les tensions avec la Russie (et avec n’importe qui en fait). Je pense que quelqu’un devrait expliquer à McCain que la guerre froide, c’est pas mal has been… Soooo «20ème siècle» comme disent les milléniaux.

    • À Québec, ma’am la ministresse Dominique Vien (avec pas de S) a dit ce 20 mars: Je ne souhaite pas que ce projet de loi ne soit pas adopté

      C’est swell!

      C’est aussi clair que si John McCain avait dit, dans un élan de clarté:

      Je ne souhaitais pas que le Prizidans ne dise pas qu’il ne croit pas devoir ne pas dire que la Russie est une démocratie sur laquelle les USA doivent ne pas prendre exemple de ce qu’il ne faut pas faire.

      Si quelqu’un veut bien ne pas s’abstenir de ne pas me dire qu’il n’a pas compris, ça ferait pas mon affaire de ne pas dire que ça m’arrangerait.

      Compris? Parce que moi, là, là, chu toutte pas sûr de ne pas m’avoir compris moi-même… ah pis phoque!

    • @ gl000001 (commentaire « 20 mars 2018 20h48 » ) :

      Le prénom « Vladimir » est aussi le prénom de Vladimir 1er, dit le « Beau Soleil » ou Vladimir Le Grand, qui fut de 980 à 1015 le Grand-prince de la Rus’ de Kiev, le royaume historique qui est le berceau et de la Russie et de l’Ukraine actuelles.

      Après que Vladimir 1er eut évalué les mérites respectifs du christianisme byzantin (orthodoxe), du catholicisme, du judaïsme et de l’islam, il a choisi en 988 de se convertir au christianisme byzantin et c’est cela qui a amorcé la christianisation progressive des peuples slaves, un événement historique capital dans cette région qui est la croisée des chemins de nombreux peuples et de grandes religions.

      Vladimir Poutine doit ressentir une certaine filiation historique ou spirituelle avec Vladimir 1er « Le Grand », car il lui a fait ériger une gigantesque statue (dévoilée en octobre 2016) tout près du Kremlin, comme vous pouvez le constater dans cet article et dans cet article.

    • Ghislain1957 , »Trump est le seul dirigeant occidental à avoir félicité Poutine »

      Non, monsieur Macron aussi s’est abaissé à cela .

    • Bonsoir M. cotenord_7 21h31 Merci pour votre commentaire. Vous dites que l’idéologie russophile préconise que la Russie doit se diriger elle-même et être soucieuse de ses ressources naturelles. Je ne vois rien de typiquement russe là. Vous parlez de leader fort, je crois que dictateur de facto est une expression plus adéquate.

      Les bains de foule … de la facon que les autorités russes répriment la moindre dissidence, il n’est pas du tout étonnant que Poutine ne rencontre que des gens respectueux.

      Que des gens acceptent d’être gouvernés par un dictateur assassin en échange de prospérité et de fierté nationale n’est pas nouveau. A ce compte, vous auriez en partie raison à propos des Russes montréalais. Je suis, par contre, toujours convaincu que la crainte est présente.

      Pour finir dites-moi, si Poutine est si populaire et estimé pourquoi doit-il enfermer ses opposants politiques? Pourquoi craint-il des élections totalement libres?

    • @ rogerothornhill – 00h13

      J’abonde totalement avec votre commentaire!

    • @ghislain1957 – 20 mars 2018 – 21h04
      … mais le PCC vient de changer la constitution chinoise pour permettre à Xi de demeurer président autant qu’il le voudra. …

      Oui, je savais :-(. Ca ne manque jamais le coup: tu donnes du pouvoir à un individu et s’il est en place assez longtemps, vous pouvez parier ce que vous voudrez qu’il va abuser de ce pouvoir.

    • @monsieur8 – 20 mars 2018 – 23h01
      … Je suis de ceux qui ne voient aucun intérêt à accroitre les tensions avec la Russie (et avec n’importe qui en fait). …

      Quel point de vue désolant! La Russie décide d’annexer la Crimée, de soutenir le régime de Bachar-Al-Assad, etc., on ne veut pas de chicane, alors on ne fait rien! Pendant ce temps, des centaines, voir des milliers de civils (femmes, hommes et enfants) meurent :-(

    • @meringue – 20 mars 2018 – 22h58
      … Même si l’opposition avait été plus forte, Poutine aurait gagné quand même. …

      Ah bon, ce commentaire est basé sur quelle analyse?

      Navalny a été écarté de la course, Kasparov s’est exilé aux Etats-Unis par crainte pour sa vie et un autre opposant (dont je ne me rappelle plus le nom) a été assassiné, en 2014 ou 2015, d’une balle dans le dos. Si V. Poutine n’a pas peur d’une forte opposition à l’élection, alors pourquoi se débarasser de ceux qui pourraient justement donner une bonne opposition?

    • Est-ce que McCain était autant offusqué lorsque Obama félicitait Hugo Chavez pour ses “victoires” électorales?

    • @rogerothornhill – 21 mars 2018 – 00h13
      Tout à fait d’accord avec votre point de vue.

      Les Russes ont toujours connus les dictateurs, ils sont résignés et veulent … ‘rester en vie’. Tuer ou faire emprisonner ceux qui s’opposent ne fait pas un seul pli à ces dictateurs, Vladimir Poutine inclut.

    • @ rogerothornhill (commentaire « 21 mars 2018 00h13 ») :

      En premier lieu, je précise que, dans mon commentaire, j’aurais dû faire preuve de plus de rigueur et utiliser l’expression « idéologie slavophile » (une expression consacrée) plutôt que l’expression « idéologie russophile », bien que cette dernière expression corresponde assez bien au concept évoqué.

      En ce qui concerne l’emprisonnement de certains (et je mets l’accent sur certains) opposants politiques de Vladimir Poutine, ou les accusations portées à leur endroit, n’étant pas dans le secret des dieux, je ne peux pas vous donner d’explication précise et entièrement fiable.

      Il est possible que Vladimir Poutine ait craint à un certain moment que le mouvement de l’opposant et dissident Alexeï Navalny (pour qui j’ai beaucoup d’admiration et de respect) prenne de l’ampleur en Russie, mais je n’en suis pas sûr, compte tenu de la préférence marquée des Russes pour l’ordre et la stabilité, aux dépens même des libertés individuelles.

      Je crois personnellement qu’une partie des actions politiques et judiciaires qui ont lieu en Russie relèvent en fait de la tradition autocratique russe (mise en œuvre par une bonne partie des décideurs selon des pratiques suivies depuis plusieurs siècles), et pas nécessairement de Poutine lui-même ou exclusivement de Poutine.

      Notons aussi qu’il y a autour de Vladimir Poutine et du parti Russie unie, qu’il dirige, une « nébuleuse » complexe (on évoque souvent le « système Poutine ») composée d’un grand nombre d’intervenants, qui peuvent prendre des décisions qu’ils croient être dans l’intérêt de la Russie, sans qu’elles reflètent nécessairement fidèlement toutes les facettes de la pensée politique de Poutine.

      En terminant, si vous en avez le temps, je vous recommande de lire l’ouvrage Poutine de A à Z, de l’écrivain et ancien diplomate russe (en partie d’origine ukrainienne)Vladimir Fédorovski, aujourd’hui installé en France.

      Vous pouvez aussi trouver sur l’Internet les enregistrements de plusieurs interventions nuancées et très instructives de Vladimir Fédorovski dans des émissions françaises consacrées à l’actualité politique et à la Russie.

      Bonne journée !

    • @ monsieur8 (commentaire « 20 mars 2018 23h01 »):

      Merci pour votre rétroaction, monsieur8.

      Je suis heureux de constater que, bien que nous ne partageons généralement pas les mêmes vues politiques, nous puissions être en accord sur certains sujets.

      Bonne journée !

    • Notre troll qui reviens avec deux thèmes qu’ils adorent. Un nouveau pseudo et Oui mais Obama lui…

    • qu’il adore plutôt.

    • @monsieur8
      Dommage que vous définissiez McCain qui ne fait que s’opposer à la politique impérialiste et dictatoriale de Putin comme un russophobe pour mieux l’attaquer…

      On peut être contre un dictateur sans haïr toute la population. Je n’ai absolument rien contre les vénézuéliens, pourtant Maduro est le pire des dictateurs qui existe et je m’opposerai à lui tant que je pourrai. Même chose pour Putin.
      C’est justement parce qu’on aime les gens de ce pays que nous voulons leur bien, c’est-à-dire qu’ils aient la liberté qu’ils n’ont pas eu depuis que Putin est en place.

    • J’adore quand une guidoune républicaine qui a reçu près de 8 millions de dollars de la NRA se pique de sermoner son patron. Au moins, le crétin orangé n’est pas un hypocrite, lui…

    • C’est quand même assez ironique de voir un éminent représentant du parti Républicain parler d’une *imposture*électorale , alors qu’eux-mêmes ont présidés à deux impostures dans leur propre pays.

      Celle de 2000 avec W. *the brain* Bush et les machines à voter frauduleuses et celle de Donald *the great Tycoon* Trump , qui remporte une élection où son adversaire a eu 2 millions de votes de plus que lui.

      On appelle ça , *voir la paille dans l’oeil du voisin et ignorer la poutre qui est dans le sien .

    • @ meringue

      Je partage à 100% la réponse qu’Apocalypse vous a faite ce matin à 06H50.

      J’aimerais bien lire votre réponse à cela.

    • Notre vision du monde est biaisée par notre propre schème de valeurs social-démocrates. Les autres pays et autres peuples ont eu aussi des schèmes de valeurs, parfois convergents, souvent très différents.

      La Russie est à des années-lumière des EU. Les EU s’éloignent des valeurs canadiennes. Nos valeurs canadiennes sont probablement plus proches des valeurs scandinaves social-démocrates.

      Probablement que la Russie ou la Chine ont besoin de leaders forts pour garder leurs pays sous contrôle. Je n’approuve aucunement la violence qui en ressort, mais ce sont des peuples qui vivent de cette façon depuis bien des siècles. Changer leur ADN, pas évident.

    • Rahyan – 21 mars 2018 – 06h49

      Il y en a qui se veut STU…PID. On est d’accord que Hugo Chavez a viré le Venezuela dans une grande fosse de misère avec un socialisme débile à coup de grands bouleversements. Au moment de son élection, le Venezuela a connu une bonne croissance grâce au pétrole qui faisait en sorte qu’il était populaire. Son élection n’était pas truquée. Les Venezueliens le voulait.

      Ce qui a viré au drame survient en 2012. Tenez vous aux faits.

    • jaypee2

      21 mars 2018
      08h27

      Au moins, le crétin orangé n’est pas un hypocrite, lui…
      ———————————————–

      Très épaisse la vase dans la swompe de Trump. Ses licheux n’y voient rien.

    • @apocalypse, 06h41 : La géopolitique c’est pas toujours joli joli, je vous l’accorde. Il y a des méchants, et des très méchants. Les bons sont pas mal rares… Chacun essaye de tirer la couverte de son bord, et le sang coule parfois.

      La Crimée d’abord : elle est Russe depuis presque toujours. Plusieurs l’ont déjà expliqué ici. Elle n’a été Ukrainienne que pendant quelques décennies, principalement sous le régime soviétique (Khrouchtchev l’a «offerte en cadeau» aux Ukrainiens en 1954). Quand l’Ukraine a choisi de tourner le dos à la Russie et d’embrasser l’Europe, en 2014, les citoyens de Crimée ont décidé, à une très large majorité, de quitter cette Ukraine qui ne les représentait plus pour redevenir Russes, ce qu’ils avaient toujours été.
      On répète souvent que Poutine a annexé, voire envahi, la Crimée… c’est de la propagande anti-Russe que de le prétendre.

      La Syrie : Al Assad est un sale tyran, je vous l’accorde. Mais il est le dernier allié de la Russie au proche Orient. Poutine n’a pas le choix que de le soutenir. Je désapprouve, mais je comprends son action. Tout comme je désapprouve le fait que le gouvernement américain soutienne (et arme) les tortionnaires de Ryad alors qu’ils massacrent la population Yéménite. On en parle moins (propagande encore…) mais ce qui se passe au Yémen est probablement pire que ce qui se passe en Syrie.

      La Syrie et le Yémen sont 2 des crises graves que le monde a à régler. Tout comme Obama le disait en 2012, alors qu’il adressait ses félicitations à Poutine pour son élection (eh oui, déjà…), c’est par le dialogue et les relations diplomatiques que les crises peuvent être résolues ; utiliser les coups de gueules ou les armes est rarement une bonne idée. La diplomatie avant la force.

      https://www.tdg.ch/monde/ameriques/Obama-a-telephone-a-Poutine-pour-le-feliciter/story/17337146

      Bonne journée.

    • @mecasiatique 09h08

      Et Putin n’est pas populaire en Russie? Le peuple Russe voulait quelqu’un d’autre? Lol

    • @alexander
      “mais ce sont des peuples qui vivent de cette façon depuis bien des siècles. Changer leur ADN, pas évident.”

      Je trouve toujours curieux ce genre de discours; pourquoi les russes et les chinois ne seraient pas à même d’appliquer les principes démocratiques dans leur pays?
      Taïwan est démocratique, Hong Kong l’était avant l’ingérence communiste. Ces chinois ne sont pas différent de ceux du continent, et pourtant applique très bien les principes démocratiques. Même chose pour les ex-satellite et républiques soviétiques, plusieurs sont des démocraties en bonne et du forme aujourd’hui.

      Pourquoi croire qu’un peuple n’est pas assez bon ou quoi que ce soit pour aspirer à la liberté?
      Parce que ça déjà été de même, ça doit toujours rester de même?

    • @ monsieur8
      « On répète souvent que Poutine a annexé, voire envahi, la Crimée… c’est de la propagande anti-Russe que de le prétendre. »
      Propagande? Tout de suite les grand mots (maux)…
      Vous connaissez la guerre de Crimée 1854-1856?
      Vous savez la proportion de tatare qui y habitent?
      Vous ignorez surement les accords de Minsk, ou la Russie s’engageait à céder définitivement à l’Ukraine la Crimée, sans droit de regard, en contrepartie d’une dénucléarisation de l’Ukraine, 4e puissance nucléaire à l’époque.
      Mais soudain, tout ces faits n’ont aucune importance, parce que la Russie s’est accaparé ce territoire à l’époque impériale et soviétique…
      La pire propagande, est celle de l’ignorance, ignorance de l’histoire, ignorance du contexte, et ignorance de la situation actuelle.

      Puisque vous qualifiez Riyad de tortionnaire, pour quel raison appuyez-vous la guerre civile? Pour quel raison supportez-vous des gens qui attaque la capitale pour y renverser le gouvernement démocratiquement élu? S’attaquaient-ils à une dictature? Tentez-vous vraiment de comparer le parti de Saleh au sanguinaire Assad, en affirmant que les deux sont pareils? Ce serait à mon avis une profonde erreur de faire ce sophisme, car tout est différent chez eux.C’est toujours l’emploi du « oui mais les américains font pareil. », en oubliant, tout comme votre lien avec Obama en 2012, que les situations sont complètement différentes…
      Je comprends peut-être un peu plus votre support à la Russie, c’est que vous êtes mal informé, ou faite des analogies qui sont fausses.

      Quant à votre fameux article sur les félicitations d’Obama, vous devriez aussi réviser votre ligne du temps en Europe central depuis 2012. En 2008 c’était le rapprochement, en 2014 l’invasion de la Crimée et le début des sanctions contre l’impérialisme russe. Ceux qui ignore tout du contexte tente souvent de faire de fausses analogies, comme vous faites à plusieurs reprises avec la Russie.

    • L’ONU condamne les rebelles.
      Pourquoi les supportez-vous au point de les comparer aux syriens qui ont revendiquer pacifiquement des élections libre??
      L’un veulent des élections libre, les autres veulent le pouvoir par la force èa défaut de ne pouvoir la prendre démocratiquement…

      “Condamnant dans les termes les plus vifs les mesures unilatérales prises par
      les Houthistes, déplorant qu’ils n’aient pas donné suite aux exigences formulées
      dans la résolution 2201 (2015), à savoir qu’ils retirent, immédiatement et sans
      conditions, leurs forces des bâtiments officiels, y compris dans la capitale Sanaa,
      ramènent à la normale la situation en matière de sécurité dans la capitale et dans
      d’autres provinces, cèdent le contrôle des institutions gouvernementales et de
      sécurité, remettent en liberté sans conditions et sans qu’il leur soit fait de mal toutes
      les personnes placées en résidence surveillée ou arbitrairement détenues et
      demandant de nouveau aux acteurs non étatiques de se retirer des institutions de
      l’État, dans tout le Yémen, et de ne pas tenter de s’emparer de ces institutions,

      Déplorant toute tentative de la part des Houthistes de prendre des mesures qui
      relèvent exclusivement de l’autorité du Gouvernement légitime du Yémen, et notant
      que de telles mesures sont inacceptables,”
      http://undocs.org/fr/S/RES/2216(2015)

    • alexander 08h42

      Humm…. Contrôler quoi exactement? Parce que le Kremlin contrôle absolument TOUT!!!!! N’ont pas les russes le droit de vivre dans des meilleurs conditions? Il y ait moins de corruption? Moins de violations de droits humains?

      Par ailleurs pour ceux qui pensent que les russes admirent Putin…. Ils ont tort…. Putin est revenu sur la carte internationale grace a Moron Sr….. le laquais!!! Les sanctions les ont complètement coincés économiquement!!!

    • monsieur8 10h03

      Que c’était beau avant qu’ils n’interviennent dans nos élections… Ou qu’ils ne recommencent à reconstruire l’URSS…. N’est-ce pas?

      C’est drôle comment l’extrême gauche se rapproche autant de l’extrême droite par les temps qui courent!!!!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    mars 2018
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives