Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 12 février 2018 | Mise en ligne à 9h50 | Commenter Commentaires (49)

    Kelly a-t-il menti?

    L'image de John Kelly en a pris un coup au cours des derniers jours. (Photo AP)

    L'image de John Kelly en a pris un coup au cours des derniers jours. (Photo AP)

    Par l’entremise de Kellyanne Conway, Donald Trump a affirmé hier que John Kelly gardait toute sa confiance et qu’il ne cherchait pas à le remplacer à la suite des allégations de violences conjugales ayant entraîné mercredi dernier la démission de Rob Porter, secrétaire du personnel de la Maison-Blanche.

    Le chef de cabinet de la Maison-Blanche n’en est pas moins aujourd’hui un homme fortement diminué, sa crédibilité étant non seulement mise en cause par les médias mais également par des membres de son personnel.

    S’il faut en croire la version du général à la retraite, Porter l’a informé mardi qu’un article était sur le point de paraître concernant des allégations d’abus verbaux et psychologiques formulées à son sujet par ses deux ex-femmes. Kelly lui aurait aussitôt demandé s’il s’agissait de violences conjugales. Porter aurait répondu par la négative. Après la publication de l’article du Daily Mail, Kelly aurait réalisé que Porter lui avait menti et il aurait exigé sa démission 40 minutes plus tard. Porter aurait obtempéré immédiatement.

    Cette version fait bien paraître John Kelly. Mais elle est contredite par la version présentée publiquement par la Maison-Blanche. Mardi, après avoir été appelée par le Daily Mail à commenter les allégations des ex-femmes de Porter, l’équipe de communications de la Maison-Blanche a informé Kelly des violences conjugales dont Porter était accusé. Avec l’aide du chef de cabinet, elle a rédigé une première déclaration défendant Porter. Le lendemain, elle a précisé que personne n’avait exigé la démission de Porter. Kelly a lui-même vanté l’intégrité et l’honneur de son subalterne âgé de 40 ans. À la fin de la journée, il s’est cependant dit «choqué des nouvelles allégations» après avoir vu les photos d’une des ex-femmes de Porter exhibant un oeil au beurre noir.

    Cinq jours plus tard, ces deux versions continuent à coexister, contribuant au chaos de la Maison-Blanche auquel Kelly devait tenter de mettre fin. Fait remarquable, des membres du personnel de la Maison-Blanche ont déclaré à des journalistes sous le couvert de l’anonymat que Kelly leur avait soit menti soit demandé de mentir concernant le scandale des violences conjugales.

    Car il s’agit bien d’un scandale. En raison du chantage dont il aurait pu faire l’objet, Porter n’aurait jamais dû occuper le poste qu’on lui a confié à la Maison-Blanche, où il avait accès à des documents classifiés. Comment se fait-il que le conseiller juridique de la Maison-Blanche ou le chef de cabinet de la Maison-Blanche n’ont pas réagi il y a plusieurs mois en apprenant que Porter ne parvenait pas à obtenir une autorisation de sécurité permanente à cause de problèmes dans son passé. Et l’on ne parle même pas de l’indifférence avec laquelle la question des violences conjugales a semblé être traitée par Kelly et compagnie.

    Pas étonnant que Kelly et la Maison-Blanche ne parviennent pas à s’entendre sur une version des faits.


    • La tête de Kelly était déjà mise à prix pour sa récente déclaration sur les dreamers. Rajouter cette nouvelle bourde à sa fiche et il se trouve maintenant définitvement sur un siège éjectable, les médias ne lâcheront pas le morceau.

      Ceci dit, il faut voir les régressistes radicaux qui jubilent d’espoir que cet incident va aussi faire disparaître Hope Hicks du paysage, le simple fait que cette femme existe les dérange depuis le début.

    • Il me semble que tout ça n’est que grenouillage de cours, ragots et rumeurs, sans vraiment d’intérêt. Non? Comme trop souvent, c’est la version de l’un contre celle de l’autre, et on ne connaitra probablement jamais la vérité vraie. On ne peut que spéculer, au gré de ses allégeances…

      C’est dommage, il y aurait plein de sujets qui pourraient générer des discussions intéressantes et un peu plus variées : le rapprochement des 2 Corées, les investissements en infrastructures, le comportement de la bourse, Guantanamo, relations Israël-Palestine, nouvelle proposition de budget ($$ pour le mur!), démission de la directrice d’Oxfam, al-Baghdadi ne serait pas mort, etc.

      PS : jaypee2, si vous me lisez, merci de ne pas m’associer au Trumpisme, et, SVP, évitez de m’appeler Simon.

    • Serait-ce tout simplement parce que, pour le Grabber-in-chief et son entourage immédiat, ce genre d’”activité” (violence conjugale, harcèlement, bullying, etc.) est considéré comme normal??? Vu l’historique vérifié du POTUS, ce serait une explication…

    • Kelly a vraiment l air d un menteur et d un idiot de puis 2 semaines . En d autres temps il aurait été foutu a la porte. Mais avec Trompe on cherche le meilleur mensonge possible pour sau ver les fesses de cette bande d idiots.La crédibilitée de cette maison blanche est a zero on se vautre dans la contreverse et les mensonges a partir du menteur en chef

    • vraiment ça continue d’être la controverse hebdomadaire de la famille Trumperony. PATHÉTIQUE quel bel exemple pour notre jeunesse.

    • Quand la vérité n’est une option, difficile pour des menteurs invétérés de s’entendre sur un seul mensonge. Tout croche, comme le Boss à la tête du zoo.

    • Ajout:

      Quand…. n’est PAS………

    • «Kelly a-t-il menti?»

      Aucun doute, il fait maintenant parti de la famiglia orangée. Preuve est faite qu’il en a tout les attributs. L’hypothèse du héros tragique sacrifiant sa réputation personnelle afin de protéger son pays vient d’en prendre pour son rhume.

      «Comment se fait-il que (…) la Maison-Blanche n’ont pas réagi il y a plusieurs mois en apprenant que Porter ne parvenait pas à obtenir une autorisation de sécurité…»

      Ce qu’on ne sait pas ne fait pas mal, ont-ils dû se dire. On parie que la contre-attaque trumpiste va encore porter, pour une sempiternelle fois, sur les courriels d’Hillary Clinton?

      «Et l’on ne parle même pas de l’indifférence avec laquelle la question des violences conjugales a semblé être traitée par Kelly et compagnie.»

      Quand on est un homme, un vrai (comme nos dretteux), on ne s’embarrasse pas avec de telles insignifiances. La Femme n’existe que pour servir l’Homme. Point barre. Make Masculinity Great Again! ;-)

    • Kelly..c est le seul personnage crédible avec son secrétaire d état.qui sont encore en place,et on se demande comment un soldat exemplaire fait encore aux côtés de Donald.Congedie Tillerson ou Kelly seraient de graves erreur.

    • @ A.Talon 10h45 «Comment se fait-il que (…) la Maison-Blanche n’ont pas réagi il y a plusieurs mois en apprenant que Porter ne parvenait pas à obtenir une autorisation de sécurité…»

      ————————————————————————————————————–
      Thirty to 40 White House officials and administration political appointees are still operating without full security clearances, including senior adviser to President Donald Trump Jared Kushner and — until recently — White House staffer Rob Porter, according to a US official and a source familiar with the situation.

      https://www.cnn.com/2018/02/09/politics/trump-officials-pending-security-clearances/index.html

    • Je serais des plus surpris que Kelly mente…
      Mouahahahahaha ! Tellement pas: je ne fais confiance à aucun qui soit dans l’entourage de Trump!
      Ce minable s’est entouré de minables comme lui et quand ils ne sont plus assez minables pour lui, ou se sont faits prendre les culottes à terre, Trump les congédie.
      En tk, des fois j’ai un peu de compassion pour les Trumpistes qui croient encore ce gros tata orangé pas de classe.

    • Kelly a-t-il menti ?

      Que vaut la “défense” de Trump avec son “due process” ?

      Est-ce seulement une éhappatoire ou un argument légal ?


      8 legal experts on what due process is in law, culture, and the context of #MeToo

      “Due process focuses us on a struggle for fairness in the face of our human tendency to rush toward moral judgment.”

    • Puccino

      12 février 2018
      10h19

      que cet incident va aussi faire disparaître Hope Hicks du paysage, le simple fait que cette femme existe les dérange depuis le début.
      ————————————————-

      Toujours son n’importe quoi !

      Prouvez que l’existence de cette femme dérange de puisqu’elle existe.

      On attend.

    • Ah ben ça si Kelly a menti c’est certain que Trump va le congédier. On sait tous que Trump déteste les mensonges sauf évidement si c’est lui qui ment (Oups non élabore des faits alternatifs.)

    • @RichardHetu Commentaire anodin: il manque une couleur à votre oeil au beurre…

    • Tout ça, ce n’est pas la faute de Kelly, mais la faute d’Obama, selon une trumpeuse de Faaux News !

      Judge Jeanine Says Obama Is Responsible For An Abuser Being In Trump’s West Wing (VIDEO/TWEETS)

      Comme quoi les trumpeux sont swompeux.

    • Un gars qui passe son temps a décrié la justice et qui fait un appel au calme en réclamant la présomption d’innocence.

      Ce gars qui s’est fait élire avec des sous-entendu sulfureux contre ses adversaires.

      J’ai comme un doute.

      Franchement cette maison-blanche a de plus en plus des allures de tour de Babel. Peut-être que le Vice-président Pence pourrait nous donner son avis sur la question.

    • Jour après jour, mois après mois et nous en sommes à la deuxième année seulement du mandat, le show burlesque continue à la maison la plus puissante de la terre…. si les démocrates ne parviennent pas à prendre la majorité au mid-terms alors nous serons tous dans un sérieux mais très sérieux pétrin.

    • @ Puccino 10h19

      …faire disparaître Hope Hicks du paysage, le simple fait que cette femme existe les dérange depuis le début.

      Avant Hope Hicks s’occupait des sacoches d’Ivanka
      maintenant elle est directrice des communications a la maison blanche
      cherchez l’erreur

    • @ jean_saisrien
      En parlant de culottes à terre c’est un pré requis dans la famillia orangée et comme dirait Bill Maher only with Evanka…

    • Comme dirait l’autre, “Y a un peu de mysogynie à la Trump chez Duterte.”

      “Tell the soldiers. ‘There’s a new order coming from the mayor. We won’t kill you. We will just shoot your vagina,’ ” he said.

      “If there is no vagina, it would be useless,” Duterte continued, appearing to imply that women are useless without their genitals, according to local media reports.

      Duterte tells Philippine soldiers to shoot female rebels in their vaginas

    • - «Kelly a-t-il menti?»

      Woooouuuaaaaaahhhhh !!!

      Est bonne !!!

    • C’est vraiment regrettable.

      Dans ce bled, qui fut autrefois un grand pays, il n’y a plus que division et haine.

      Dans ce pays, il n’y a plus de grands partis adversaires dans le politique mais partenaires pour l’avancement du pays.
      Il n’y a plus maintenant que des partis ennemis, des politiciens ennemis, le législatif ennemi du judiciaire…

      En fait, plus on intensifiera les divisions, plus on se rendra compte qu’il n’y a pas un seul, mais bien deux pays aux États-Désunis.

      Et en plus, ces deux pays sont ennemis.

      C’est vraiment regrettable.

    • @fondamental 12h18

      Et qui en est le responsable ?

    • @monsieur8 (10h20)

      Il semble qu’on en soit rendu là : le mensonge ayant été élevé au rang de culture par cette administration sans honneur, un nouveau mensonge par un haut responsable de celle-ci devient un événement anodin, sans intérêt…

    • @candela 12h25

      Les États-Unis n’étaient pas un pays en parfaite harmonie avant l’arrivée de Trump. On va se calmer un peu à inventer des histoires.

    • Tous en cœur, on chante dans le bureau ovale …

      Il est des no … autre, et il a menti comme les autre au-tre.

    • Puccino

      12 février 2018
      12h37

      @candela 12h25

      Les États-Unis n’étaient pas un pays en parfaite harmonie avant l’arrivée de Trump.
      ————————————————

      Comment votre idole, Trump, a-t-il amoindri ces divisions ?

    • ”Dans ce bled, qui fut autrefois un grand pays, il n’y a plus que division et haine.” Fondamental

      Depuis que les radicaux évangélistes mieux connu sous le nom de poche de thé, ont ”hijacké” le GOP la haine et la division sont devenues la norme. Ils appellent ça les valeurs familiales et la morale.
      Connaissez-vous une seule religion qui fait dans le radicalisme, qui ne répand pas la haine des autres et la division pour mieux régner?
      Connaissez-vous un pays qui est dirigé par un parti qui couche avec la religion, qui n’est pas en guerre avec ses propres citoyens?
      Connaissez-vous un pays qui fait dans la théocratie qui n’a pas de trouble sociaux importants et des accros majeurs aux droits humains fondamentaux?

      Ces charognards politico-religieux se servent d’un dieu pour justifier leurs actes ce qui leur donne tous les droits et les pouvoir; ils ont dieu de leur bord.
      Si on ose les critiquer leur radicalisme et la présence de leurs pattes sales dans la politique, ça braille qu’on attaque leur liberté de religion alors qu’eux même piétinent allègrement la liberté de conscience d’une majorité des citoyens du pays faisant ainsi fi de la constitution qui sépare pourtant la religion et la politique. Mais comme ils le font avec la bible, ils font du ”cherry-picking” dans la constitution pour ne respecter qui ce qui y fait leur affaire. C’est exactement ce que font les talibans, l’isis et les régimes théocratiques.

      Tant et aussi longtemps que la religion mettra son nez dans la politique états-uniennes, il y aura division et haine. Les radicaux évangéliques au pouvoir sont grandement responsable de l’élection de la racaille qui n’a pourtant rien d’un chrétien. Comme poutine, ils trèes savent bien qu’ils ont une marionnette entre les mains de laquelle ils peuvent tirer n’importe quelle ficelle et obtenir ce qu’ils veulent. Ils ont même réussi à mettre un religieux radical à la cour suprême pour un mandat à vie et ce n’est certainement pas pour créer l’unité du pays.

    • Puccino 12 février 2018 12h37

      @candela 12h25

      Les États-Unis n’étaient pas un pays en parfaite harmonie avant l’arrivée de Trump. On va se calmer un peu à inventer des histoires.

      Ha, mais qui a poussé l’histoire du certificat de naissance d’Obama?
      Qui a dit que le père d’un adversaire aux primaire était impliqué dans l’assassinat de Kennedy?
      Qui a demandé d’emprisonner son adversaire aux présidentielles?
      Qui s’est moqué de l’handicap d’un journaliste?
      Trump a certes pas inventé la division, mais il en a rajouté en masse pour l’accentuer et en profiter!

    • Tout le monde ment à la Whine House. Certains mieux que d’autres. Le pire, c’est Trump évidemment. Le mensonge est contagieux. Et ou ça les blesse le plus, c’est qu’ils mentent sans se consulter. Alors ils se contredisent. On voit bien que ce n’est pas une “équipe”. Chacun a son agenda et en se plantant des couteaux dans le dos (volontairement ou pas) ils se rabaissent tous et s’éloignent de leur but commun : faire de l’argent. OUPS !!! Il fallait dire : diriger le pays.

    • S’il y a une chose qui révèle la pauvreté intellectuelle et morale de Trump – à part tout ce qui sort de sa bouche – c’est bien dans le choix de ses collaborateurs.

      Tous ses collaborateurs semblent avoir des tendances despotiques, et faire peu de cas de la morale et du bien commun. Quelle administration pathétique!

    • @chrstianb 13h18

      Wow.. vous essayez de raisonner une roche!
      Ces Trumpistes n’admettront jamais aucune faute de leur Messie Diabolique…

      Tout est de la faute au black, des dems, de la Californie, d’Al Gore ou des vaccins contre la grippe.
      Trump n’est qu’une victime ici, Trump et sa suite car 100% des allégations, même contre ceux qui ont déjà plaidé coupable, n’est que pure invention pour discriditer le créateur de la Trump University et des Trump Steaks…
      …et on sait tous que sa base électorale est composée à 95% de jambons racistes et négationistes ou de pseudo-chrétiens de la xdroite profonde.

    • @ Capuccino 12h37
      «On va se calmer un peu à inventer des histoires.»

      Les seuls qui inventent constamment des histoires à dormir debout sur ce blogue, c’est vous les dretteux. Aucun sens moral ni honnêteté intellectuelle, de vrais trumpeux.

    • Trump n’est très certainement pas une victime mais bien plus
      un imposteur et surtout un profiteur sans scrupules et sans morale.
      Et cet espèce de grossièreté s’est légitimé dans à peu prèt 30 %
      de la population …

      Et tant que ce 30% de la population aura pas souffert directement
      de cette présidence tout aussi mensongère qu’incompétente, les USA
      vont être plongé dans ce pseudo chaos ou seul les institutions
      peuvent maintenir un semblant d’équilibre.

    • @ jean_saisrien 13h42
      «…et on sait tous que sa base électorale est composée à 95% de jambons racistes et négationistes ou de pseudo-chrétiens de la xdroite profonde.»

      Vous oubliez les illetrés, les obscurantistes, les obsédés du «gun» et les repris de justice.

    • Correction à mon commentaire de 14h22: «Vous oubliez les ILLETTRÉS»

    • @syl20_65 13h15

      Laissez-moi deviné, après avoir cracher votre bile sur les chrétiens, vous êtes un de ces libéraliste qui va aller marcher dans les rues pour que les musulmans puissent continuer à envelopper des femmes dans des niquab et des burquas, n’est-ce pas?

    • HORS SUJET, quoiqu’on parle toujours de menaces, de brutalité et de mensonges.

      «Trump menace les partenaires commerciaux des États-Unis»
      http://www.lapresse.ca/affaires/economie/etats-unis/201802/12/01-5153550-trump-menace-les-partenaires-commerciaux-des-etats-unis.php

      INTRO: «Le président Donald Trump a menacé lundi de nouvelles représailles contre les partenaires commerciaux des États-Unis, y compris les « soi-disant alliés » de Washington.

      « Nous allons faire payer les pays [...] qui profitent des États-Unis. Certains d’entre eux sont de soi-disant alliés, mais ne sont pas alliés sur le commerce », a assuré le dirigeant républicain lors d’une réunion sur les infrastructures avec plusieurs responsables, à laquelle assistaient des journalistes.»

      * * *

      Toujours à s’en prendre aux plus fidèles alliés des États-Unis, ce gros jambon faisandé pourtant si compréhensif envers les autocrates de son espèce. Si ce n’est pas une profonde antipathie envers les nations démocratiques socialement plus avancées que la sienne, je me demande bien ce que c’est…

    • Comme quoi Trump pourri tous ceux qui gravitent autour de lui!

    • @A.Talon 14h22

      Oops..

      J’espère n’avoir froissé personne!
      Ceci dit, je connais UN Trumpiste que je trouve très intelligent…
      …par contre: il est hyper-nationaliste et hyper-anti-mondialiste.

    • jean_saisrien – 12 février 2018 – 13h4

      Heu que non, pas de la Californie. Le “Devin” Nunes est un représentant GOP de la Californie et lui, il répand de “fake news” en masse. Selon cet article

      https://www.politico.com/story/2018/02/11/devin-nunes-alternative-news-site-402097

      “The California Republican” qui se dit “media/news company”, enregistré par Alex Tavlian suite à “Paid for by the Devin Nunes Campaign Committee · FEC ID #C00370056″. Or Tavlian dit qu’il n’en savait rien.

      Pas de route trop longue ni de montagne de mensonge trop grand pour le Trumpisme !

    • A.Talon

      12 février 2018
      14h36

      Toujours à s’en prendre aux plus fidèles alliés des États-Unis, ce gros jambon faisandé pourtant si compréhensif envers les autocrates de son espèce. Si ce n’est pas une profonde antipathie envers les nations démocratiques socialement plus avancées que la sienne, je me demande bien ce que c’est…

      ——————————————————————

      Un beau gros complexe d’infériorité.

      Une permanente instabilité mentale.

      Une ignorance crasse.

    • @A.Talon (14h36)

      Trump sous-entends que les États-Unis ne sont pas bon en affaire.
      C’est compréhensible puisque comme il est lui-même un piètre homme d’affaire avec ses nombreuses faillites, la seule façon qu’il connait pour faire de l’argent, c’est en ne payant pas ses fournisseurs et ses créanciers!!!

    • Puccino 10h19

      On dirait que vous la connaissiez… ou même que êtes allé la visiter à la maison orange…. Mais je ne crois pas! N’est-ce pas?

    • monsieur8 10h20

      Quoi de plis intéressant que la sécurité nationale?

      1. Porter n’a pas reussi à avoir une Top Secret clearance nécessaire pour son travail. C’est lui faisait le tri des documents (même les hautement confidentiel à l’analphabète de trump!

      2. Comment se fait que ce soit arrivé avec Porter et avec Kushner?

      3. Comment de fait-il que le général et chief of staff n’ait été capable de mettre à la porte quelqu’un qui n’avait pas a top secret security clearance?

      4. Qui a fait l’enquête sur tous les débiles qui travaillent avec trump et n’ont pas le droit d’avoir cette clearance? Il sont autour d’une douzaine?

      Je vous dis il s’agit de questions intéressantes!

    • @ PBE

      J’ai la réponse ou plutôt la Maison-Blanche a la réponse à vos questions :

      C’est la faute des autres et les autres dans le cas qui nous intéresse ce sont le FBI et autres agences de renseignement.

      …Pressée d’expliquer comment un responsable de la Maison-Blanche avait pu y travailler pendant un an sans avoir obtenu une habilitation de sécurité complète, l’administration américaine a mis en cause lundi la police fédérale (FBI) et les agences de renseignement américaines….

    • ”Laissez-moi deviné, après avoir cracher votre bile sur les chrétiens, vous êtes un de ces libéraliste qui va aller marcher dans les rues pour que les musulmans puissent continuer à envelopper des femmes dans des niquab et des burquas, n’est-ce pas?” A Cavaglia

      Ma réponse n’ayant pas été publiée, je tente une autre fois, de vous répondre. Vos préjugés crasseux vous ont empêché de lire mon commentaire correctement et vous font dire n’importe quoi. Vous êtes complètement dans le champ. Relisez mon commentaire en enlevant vos lunettes brunes, peut-être comprendrez-vous. Misère!

    • @ PBE

      CNN vient de publier un article expliquant que l’administration de Trump voulait donner une promotion à Porter, ce même si l’administration savait les accusations que ses ex-conjointes portaient contre lui.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2018
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  
  • Archives