Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 13 janvier 2018 | Mise en ligne à 8h42 | Commenter Commentaires (74)

    La citation du jour

    DTXB72XVMAAvaXK

    «À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.»

    - Martin Luther King Jr., pasteur et figure de proue du mouvement des droits civiques, dont les États-Unis souligneront lundi l’anniversaire de naissance.


    • «À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.» (MLK)

      Ce qui était valable à l’époque de la lutte pour les droits civiques le demeure tout autant en cette ère de régression démocratique. Les dictateurs en puissance profitent toujours de l’apathie de la population pour pouvoir asseoir leur régime despotique durablement.

    • Dire que le gros nullard orangé a profité du Martin Luther King Day, cette journée sacrée entre toutes, pour cracher tout son mépris envers les Haïtiens et les Africains… Quelle honte.

    • Trudeau junior devrait méditer là-dessus.

    • HS : À la veille de la réunion ministérielle à Vancouver sur le conflit USA -Corée de Nord, à laquelle la Russie et la Chine brilleront par leur absence, je me permets de reprendre la citation.

      “«À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots belliqueux de notre ami, les Américains, mais des silences apaisants de nos ennemis , la Chine et la Russie.»

    • Les amis sont plutôt bavards en cette ère trumpiste. Il ne suffit que de prendre connaissance des fils de presse, des chroniqueurs télé, des grands journeaux, des réseaux sociaux, etc., pour constater la répulsion quasi générale qui découle des propos à caractère raciste de Trump et se ses alliés.

      Les amis ne sont, et ne seront plus jamais silencieux, devant les injustices dont sont victimes les minorités.

    • Tellement bien dit ! C’ est effectivement ce que devra retenir l’électeur avant de choisir celui qui le représentera vraiment a l’ avenir et c’ est ce que l’histoire a court ou long terme retiendra de cette triste époque. Tous ceux qui par cupidité et appât du gain ont choisi de se taire pour ne pas nuire a l’ ordre établi même si cela se fit au dépends du gros bon sens.

    • Gérard Bouchard avait bien raison, hier, dans La Presse de souligner l’apathie des Américains dont la voix ne se fait pas entendre à l’encontre des paroles blessantes de ce Président.

      Il est curieux de voir que des sénateurs républicains qui assistaient à la réunion où ces paroles ont été prononcées ont dit qu’ils ne s’en souvenaient pas d’avoir entendu que Trump avait parlé de «shit hole countries». . .

      Tout ce qui compte pour eux, c’est de tenter de se faire réélire et de favoriser le 1%.

      Je me demande pourquoi des noirs ont accepté d’aller souligner l’anniversaire de MLK en présence d’un tel individu qui s’en est pris à toute l’Afrique.

    • ..«À la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis.»

      Ces mots que nos ennemis nous balancent sans réserve, nous nous y attendons. C’est pour cela qu’ils ne nous surprennent pas.
      Mais quand ce sont nos «amis» qui se taisent, cela est beaucoup plus blessant; et c’est pire encore quand nous n’avons pas hésité à les soutenir alors qu’ils étaient dans le besoin et qu’ils se taisent quand on aurait besoin d’eux.

    • @A.Talon “…cette journée sacrée entre toutes, pour cracher tout son mépris envers les Haïtiens et les Africains…”

      Selon CNN” A source familiar with Thursday’s meeting said the President did not refer to Haiti as a “shithole” country, though he did say it about countries in Africa.”

      Les médias ont donc traffiquer la nouvelle pour soulever l’ire des haïtiens américains. Rien de nouveau sous le soleil.

    • @pelojean 09h50 “Je me demande pourquoi des noirs ont accepté d’aller souligner l’anniversaire de MLK en présence d’un tel individu qui s’en est pris à toute l’Afrique”

      Ces noirs étaient la famille du Dr. King et à voir les sourires qu’ils avaient au visage, ils étaient heureux de rencontrer le Président.

    • le silence demeure une arme redoutable. Reconnaître la réalité et la mettre en lumière demande de la perspicacité, de l’intégrité et dans certains cas beaucoup de courage. Lu ce matin: les fausses nouvelles font beaucoup moins de tort que les vrais nouvelles qui ne sont pas rapportées.

    • @ samati 9h25
      «Les amis ne sont, et ne seront plus jamais silencieux, devant les injustices dont sont victimes les minorités.»

      Désolé mais la réalité est toute autre. Elles sont où les manifestations anti-trumpistes dans les rues des grandes villes? Les pétitions dénonçant fermement les dérives autocratiques de régime orangé? Les élus du peuple défendant vigoureusement leurs commettants et les grandes valeurs américaines? Les haut-fonctionnaires défendant courageusement les institutions démocratiques du pays? On en voit encore trop peu depuis un an. Seule exception notable: la grande marche des femmes qui remet ça à nouveau dans quelques jours.

      https://en.wikipedia.org/wiki/2018_Women%27s_March

    • Des silences oui, mais parfois ceux qui parlent sont consternants. Exemple, Paul Ryan qui a qualifié les propos racistes de Trump de “unfortunate, unhelpful”. Désespérant de constater encore une fois qu’il n’y a rien à attendre de ces Républicains peinturés dans le coin avec un leader aussi ignoble.

    • «Les médias ont donc traffiquer la nouvelle pour soulever l’ire des haïtiens américains. Rien de nouveau sous le soleil.» (mathé-picotté 10h03)

      Ben oui, il suffit que le menteur pathologique orangé nie avoir prononcé des propos controversés devant des dizaines de témoins crédibles pour qu’on bascule tous instantanément dans une réalité alternative où il n’aurait jamais prononcé de telles paroles. Nos trumpeux doivent en consommer du bon pour avoir un raisonement aussi tortueux.

    • Il faut cependant admirer l’inépuisable capacité de l’Orange Croche à renouveler sa bêtise quotidiennement pour notre plus grand divertissement.

    • @Ma-t-matik 10h03

      Arrêtez donc de toujours nous référer a CNN tout le temps!
      Le pire c’est que vous citez CNN pour scier sur les médias comme CNN !!!

    • Que c’est désolant de voir les défendeurs de Trump aller dans les médias et essayer de justifier ses propos, c’est comme lancer de l’eau bénite sur un démon, ils ne sont pas capables de dire que c’es ignoble. Le comble c’est quand ils sont au pied du mur ils remettent ça sur le compte de la crooked Hillary, peut importe le sujet…pathétique

      Sarah huckabee, la porte parole a un petit regard débile, un peu comme les jehovahs, un genre de lueur éteinte et des propos d’une débilité profonde….

      Advienne que pourri….

    • comme Trudeau qui ne veut pas commenter ca… déception …combien de temps va t il endurer de se faire rouler ds la farine par son bon ami…..

    • @Ma-t-matik 10h03

      En passant, le gros tata a démenti avoir utilisé un tel language so… qui croire?
      CNN ou Donald Trump?

      Graham a aussi dit que Trump avait exactement dit ce que Durbin avait dénoncé so.. vous croyez qui?
      Un gros menteur pathologique, Graham, CNN, Durbin, Infowars, Breibart ou FoxNews??

    • Avec tout ce que ce président déclare, il donne de la légitimité à tous les extrémistes qui peuvent maintenant faire n’importe quoi. On ne réalise pas l’ampleur des dommages que ce président fait à toute l’Amerique.

    • Les membres du congrès républicains, sénateurs et représentants, sauf une ou deux exceptions, n’osent point condamner les propos racistes du chef de leur parti.

      Ou alors, comme les deux pisseux répuliban$ présents à la rencontre, David Perdue (R-Ga.) et Tom Cotton (R-Ark.,déclarent ne pas se souvenir “précisément” de ce “shithole countries”.

      Ce silence leur défoncera les tympans dans quelque temps, avant la fin de l’année.

    • Cette composition présentée lors du reportage “En direct du monde” à Radio-Canada tombe à point avec votre sujet : La pièce est à 1:17:30 du reportage :
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1077546/correspondants-etranger-celine-galipeau

    • J’espère sincèrement que la campagne de matraquage et de martelage entreprise par les médias et les DemS est bel et bien la voie à suivre. Cette démarche a déjà démontré ses lacunes lors de la dernière élection.
      Le maitre du message insipide et insignifiant tire les ficelles et continue de feeder les medias qui mangent goulument les broutilles d’information qu’on leur lance. C’est vraiment triste. Oui monsieur la hache…For once you are correct !Les nouvelles insignifiantes déplacent la vraie nouvelle et la voilà la grande tragédie.

      Allez-y les amis parler !

    • Aleksandr

      13 janvier 2018
      10h09

      Ces noirs étaient la famille du Dr. King et à voir les sourires qu’ils avaient au visage, ils étaient heureux de rencontrer le Président.
      ————————————–

      Il a encore rêvé aux licornes la nuit dernière.

      Le neveu de MLK, Isaac Newton Farris Jr., a déclaré: “‘I think President Trump is racially ignorant and racially uninformed.’”

      Et il a ajouté que MLK aurait exhorté Trump “”not to refer to African countries like that.’”!

      Tellement heureux, chose !

    • @A.Talon, 13 janvier 2018, 10h16

      “Désolé mais la réalité est toute autre. “

      De toute évidence nous ne suivons pas l’actualité américaine de la même façon. La population américaine a fortement réagi lors de l’annonce des restrictions à l’entrée pour des résidents de pays musulmans (il y a eu plusieurs manifestations dans les rues et de fortes prise de position de la part de personnage public).

      Les animateurs de “night show”, de nombreux artistes, des anciens présidents encore en vie ont protesté éloquemment sur la place publique contre les politiques ou commentaires de Trump. Les organes de presse du monde des affaires comme Bloomberg dénoncent de façon quotidienne les travers de Trump. Il n’y a pas une journée sans que Vice News (HBO) critique les propos de Trump et de la droite américaine.

      Il faut se souvenir du tollé quasi général de politiciens autant démocrates que républicains lorsque Trump a mis sur un même pied les suprématistes blancs et leurs opposants. La réforme fiscale a été largement couverte et dénoncée autant par la société civile que le monde des affaires. Obamacare a survécu grâce à la réaction généralisée du public de tous les horizons.

      Jamais un président et ses politiques n’ont été autant dénoncé par un éventail aussi large du public américain.

      Les “amis” ne sont plus silencieux. Trump par ses politiques aberrantes pourraient apporter un renouveau dans les politiques sociales aux États Unis. Il est possible que son impact puisse être positif à long terme. On verra …

    • Je me demande pourquoi des noirs ont accepté d’aller souligner l’anniversaire de MLK en présence d’un tel individu qui s’en est pris à toute l’Afrique.
      ——
      Pourquoi? Tout simplement parce que DT aurait retourné cela en sa faveur , soit en victime.
      Et que c’est un anniversaire qui mérite d’être souligné.

      Quelle belle citation. Merci.

    • “Le monde est dangereux à vivre non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. “. – Albert Einstein

    • Et Martin Luther King a aussi dit : ““The hottest place in hell is reserved for those who remain neutral in times of great moral conflict.”

      What Martin Luther King Jr. Would Say About White People and Their ‘Shithole’ Silence

    • mouski

      13 janvier 2018
      10h53
      … dommages que ce président fait à toute l’Amerique.
      ——————————————————

      Toute l’Amérique ?

      ‘L’Amérique est un continent de l’hémisphère ouest de la Terre. Elle s’étend depuis l’océan Arctique au nord jusqu’au cap Horn dans le passage de Drake au sud, à la confluence des océans Atlantique et Pacifique qui la délimitent à l’est et à l’ouest, respectivement.’

      Et en y ajoutant les Antilles, dont Haïti est la perle…

    • - «…dont les États-Unis souligneront lundi l’anniversaire de naissance.»

      Ça m’étonne que le Dohnald n’ait pas encore proposé de renommer ce jour anniversaire en quelque chose de plus… milliardaire !

      Peut-être renommer le Martin Luther King Jr. Day un Bank Holiday… comme en Angleterre..?

      C’est moins noir et définitivement plus «business», tout à fait dans l’optique du Dohnald et sa gang !

    • Ce qui est dommage est qu’il ne semble pas que Trump ait perdu beaucoup d’électeurs suite à ses propos racistes.
      S’il est vrai que ce président est un bouton purulent à la face de l’Amérique, il n’en demeure pas moins qu’il est représentatif de la pensée d’au moins 35% de la population américaine qui continue de l’appuyer .

    • @mat-t-matik
      Que l’Andouille traîne les sénateurs Durbin et Graham en Cour pour diffamation, et pire encore pour des
      propos antipatriotiques. Lol

    • Vraiment prévisible dans ses réponses quand il commet des gaffes. Ca tourne autour de
      1- négation, le démenti
      2- imputabilité aux autres dont Obama et Hillary sont les responsables
      3- ouvrir un autre sujet pour créer un champ de diversion.

      Je me dis, cette fois les Républicains font dire c’est assez. Ben non. Il semble y avoir une tolérance extraordinaire chez eux à « j’étire l’élastique » telle que l’espoir d,un soulèvement n’est plus dans mon répertoire. Ça devient une banalisation qui normalise la vulgarité, la défiance, le mépris, le mensonge, le harcèlement sexuel, le racisme, la xénophobie, la liberté mais qui sape aussi toutes les institutions et les valeurs américaines puisque c’est d’elles dont il est question tant sur plan domestique qu’international.

      Ils ont une responsabilité historique d’y mettre un frein.
      « Le silence de nos amis », ça doit être ça. Un silence qui cautionne. Le laisser faire est un acte dangereux.

    • “The world is a dangerous place to live; not because of the people who are evil, but because of the people who don’t do anything about it” Albert Einstein

      Les citations de MLK et de Einstein nous forcent à être vigilant et dénoncer sans détour les propos racistes véhiculés par Narcisse et ses suppôts dans ce blogue. Je suis outré par les commentaires de ces Trolls endossant un individu irrespectueux envers les femmes, les noirs, les autochtones, les latinos et tous les immigrés…qui ont façonnés les U.S. avec sueur et sang, allant parfois jusqu’à donner leurs vies. Un individu qui n’a aucun leadership moral pour diriger cette nation…Pire que le silence, les propos de votre genre façonnent les dictateurs en puissance.

    • @Ma-t-matik 10h03

      “Rien de nouveau sous le soleil”

      —————–

      Avec ses propos irrespectueux, il est “mathématique” que Narcisse sera emporté par le “tsunami bleu” des élections de mi-mandat…si Mueller ne l’amène pas à démissionner auparavant…

    • Est-ce qu’il fait exprès d’après vous ?
      Corrigez moi si je me trompe. Un tweet du N-Y Times montre une photo où trump entre dans une pièce. Il s’agit probablement d’une rencontre pour l’anniversaire de naissance de Martin Luther King.
      Est-ce un général sudiste sur le tableau ?

      https://pbs.twimg.com/media/DTbTEXPUQAEgPi6.jpg

    • @loup2 12h35

      Il me semble plus qu’évident qu’il fasse exprès: tant de fois, autant de hasards, c’est impossible.

    • @loup2 12h35

      La cérémonie a eu lieu dans la salle Roosevelt.

      Au-dessus du foyer, c’est le portrait de Theodore Roosevelt peint en Rough Rider.

      Roosevelt Room

    • La pensée attribué à Martin Luter King a une origine beaucoup plus vieille que ça …

      Elle est tiré d’une Maxime latine du Pape Boniface VIII (1235-1303) : Qui tacet consentire videtur!

      Devenue une Maxime de Droit, «Qui se tait semble consentir» : sur lequel se fonde la tacite reconduction.

      Mieux connue de nos jours :

      «Qui ne dit mot consent.»
      ou If you do not speak up, you do not object

      Молчание – знак согласия, le silence est signe d’assentiment. (Russe Poutinien )

      Le silence est le frère de la complaisance. (Dans l’Islam)

      A moins que l’on Y applique ce proverbe d’origine arabe…

      «Le silence est la meilleure réponse que l’on puisse faire à un sot. (Arabe)»

      La moumoute ne semble pas le premier sot de l’histoire humaine… Mais au rythme ou il accumule les sottises il va devenir le premier millionnaire de la sottise de l’histoire…

    • @ candela. Merci pour le cours de géographie 101. Je ne savais vraiment pas!!!

    • @simonpicotte

      “Selon CNN” A source familiar with Thursday’s meeting said the President did not refer to Haiti as a “shithole” country, though he did say it about countries in Africa.”
      Les médias ont donc traffiquer la nouvelle pour soulever l’ire des haïtiens américains. Rien de nouveau sous le soleil.”

      Ah! Cela ne s’appliquait qu’à l’Afrique, alors tout est correct, n’est-ce-pas mon Simon? Le crétin que tu prétends admirer (je dis “prétends” parce que tu n’est pas assez bête pour le soutenir vraiment) n’est donc pas un raciste mais juste… juste quoi, mon Simon? Aide-moi parce que les mots me manquent…

      Cou’don, tu cherches quoi sur ce forum, Simon? Tu sais que la solution à tes problèmes psychologiques n’est pas dans ta quête éperdue de te faire insulter… D’un autre côté, je préfère te savoir sur ce forum plutôt que dans les rues. Dieu sait ce que les types dans ton genre sont capables de faire si on leur donne pas l’attention dont ils ont tellement besoin…

    • Cette rencontre au nom de Martin Luthier King était proprement scandaleuse. Les participants devaient être encore sous le coup de la confusion des nouvelles contradictoires, sinon je ne sais pas quelle est leur excuse. Les voir sourire et serrer la main de Trump m’a fait mal au cœur. Heureusement qu’une journaliste a haussé le ton pour lui demander s’il était raciste. Martin Luther King a quand même dû se retourner dans sa tombe. Quelle horreur, ce président. L’heure n’est plus à rire.

    • loup2: la salle n’était pas une insulte mais dans son speech hier Trump a dit qu’il changeait le nom du mémorial à PARK MARTIN LUTHER KING et il a ajouté: afin d’en faire la conservation car nos vestiges du passé sont très importants.

      Et je suis sûre qu’il pensait aux statues de Robert E Lee, ou qu’il voulait dire à sa base de ne pas désespérer, il allait prendre soin de leurs monuments aussi.

      C’était rigolo hier soir un pasteur a cité la bible: prends soin de ton voisin, et il utilisait cela pour appuyer le projet de Trump, l’Amérique d’abord. Ensuite toute une discussion s’est enflammée pour déterminer si les gens des autres pays sont des voisins selon la bible.

      Je ne voudrais pas le dire à ralbol mais c’était sur CNN..

    • Désolée ralbol c’est jeansairien qui ne veut plus rien savoir de CNN

    • jeantihomme – 12h16 – Après la couverture de TIME Year One

      Year Two ?

      http://videos-mdr.com/images-prouvent-que-etre-humain-detruit-planete-meurt-a-petit-feu/

    • ..S’agissant de citations, j’espère que ceux et celle qui affirment que les femme font de la politique «autrement» ne s’inspirent pas des modèles que sont Sarah Huckabee-Sanders, Betsy DeVos et Nikki Haley.

    • Ne pas oublier que tout ce tohu-bohu autour des déclarations du gros taré, tout ce semblant d’improvisation et d’amateurisme autour de son administration ne sont que des écrans de fumée qui permettent aux vrais dirigeants du pays — les représentants du 1% qui font profil bas à la MB — d’oeuvrer au plus grave assaut jamais mené contre tout ce qui ressemble à des mesures démocratiques et sociales en faveur de la population américaine en général.

      Je suggère là-dessus la toujours très éclairante chronique d’Élisabeth Vallet : http://www.ledevoir.com/international/etats-unis/517497/le-feu-et-la-fureur.

    • @ jeantihomme 12h16
      Excellente, cette page titre du Der Spiegel. Les Allemands savent vraiment de quoi ils parlent en matière de despotisme, eux qui ont connus trois impitoyables dictatures idéologiques en moins d’un siècle: le militarisme prussien (Reich allemand, 1871-1918), le nazisme (IIIe Reich, 1933-1945) et le stalinisme (RDA, 1949-1989).

    • “Mieux vaut se chamailler avec une personne censée que de discuter avec un con.” _Salvatore di Giovanna
      “Discuter avec un imbécile, c’est lui faire croire qu’il est intelligent.”_ Hotaru Kitakami

      Le con et l’imbécile, c’est qui ? Devinez. Un indice : il profère publiquement, en moyenne 5,6 mensonges chaque jour.

    • @daniellevallee 14h21

      “Désolée ralbol c’est jeansairien qui ne veut plus rien savoir de CNN”

      ———————

      Peut-être devrions-nous alors nous inspirer du The Daily Stormer, un site néonazi commentant les propos de Narcisse: “This is encouraging and refreshing, as it indicates Trump is more or less on the same page as us with regards to race and immigration” (voir lien dans le Tweet de Richard Hétu)

    • À tous les Trolls qui endossent les propos de Narcisse et qui infectent ce blogue: Êtes-vous racistes?

    • @ samati 11h16
      «Jamais un président et ses politiques n’ont été autant dénoncé par un éventail aussi large du public américain.»

      Peut-être n’est-ce qu’un cas de verre à demi-vide vs verre à demi-plein. Il n’en reste pas moins que la rue demeure, dans l’ensemble, toujours aussi calme après cette pénible première année de présidence aussi déjantée que malfaisante.

      Or, à ce stade-ci de dégradation de la vie démocratique, c’est maintenant au tour de la rue d’exprimer clairement son rejet massif de l’idéologie faisandée de la clique orangée squattant à la Maison-Blanche. Quand la démocratie est menacée, il faut prendre les grands moyens pour la protéger.

      * * *

      «Trump par ses politiques aberrantes pourraient apporter un renouveau dans les politiques sociales aux États Unis. Il est possible que son impact puisse être positif à long terme. On verra …»

      Un renouveau démocratique, allié à un solide coup de barre à gauche, est à souhaiter dans ce pays mais rien n’est moins certain dans l’avenir. Plusieurs garde-fous démocratiques ont été volatilisés ces trois dernières années et les institutions ont été grandement affaiblies, ouvrant potentiellement la voie à des décennies d’instabilité et à nouveaux aventuriers/extrémistes, tous moins scrupuleux les uns que les autres.

    • Ajout 15h04

      La citation provient de l’article (lien) du NYT offert par Richard Hétu.

    • daniellevallee
      13 janvier 2018
      14h19

      Oui je suis du même avis…La sale choisie ne cachait pas une intention tordue. Merci à Candela pour la description, je le suivais de peu, mais encore une fois, j’ai un autre commentaire de disparu.

      Jean Saisrien n’est pas le seul à ne plus écouter CNN. J’ai arrêté le 21 novembre 2002. La goutte qui a fait déborder le vase était la non couverture d’une rencontre cruciale de Bush Fils avec Putin, négo sur l’avenir de la Russie au sein de l’Otan, on à fait jouer en loop pendant 48 heures, Michael JACKSON qui brandissait un bébé à la fenêtre. That was pretty much it for me.

    • Hé oui! Encore une nouvelle sur ce blogue et je commence par un HS

      Publié le 13 janvier 2018 à 13h48 | Mis à jour à 15h24
      Agence France-Presse
      HONOLULU

      Une alerte a été envoyée samedi par erreur aux habitants d’Hawaii pour les prévenir de l’arrivée imminente d’un missile balistique, une menace rapidement démentie par les autorités de l’archipel, mais qui a semé le trouble et la confusion sur place.

      Je me trompe ou c’est avec des erreurs comme celle-là que ça risque de dégénérer rapidement?

    • Phrase sans queue ni tête. Il faudrait s’en souvenir pourquoi au juste? Pour les remercier ou pour les pointer du doigt plutôt que les racistes qui balancent des insultes à la figure?

    • @NicMef (11h02)

      C’est vrai que l’incompétance et la bêtise de Trump font les choux gras des médias mais l’on me peut pas reprocher aux médias et encore moins aux démocrates la stupidité de Trump!

      P.S.: J’ai bien copier/coller votre nickname, comme vous y accordez plus d’intérêt que votre crédibilité!

    • @le_gaspesien (16h19)

      Ce n’est pas parce que le sens de cette citation vous dépasse qui faut la commenter sur le blogue, refaite vos devoirs… ou retourner sur le banc des écoles!

    • On peut critiquer le silence de Trudeau, mais il doit rester prudent car les médias américains relatent quotidiennement plein de citations mais on ne connait pas leurs sources.

      Tout le monde se tire dessus à boulets rouges mais ça devient impossible de départager le vrai de la médisance, le vrai sport national des américains.

      On vit dans un monde de perception et de manipulation des médias. Méfiance!

      Qui dit vrai?

    • Chelsea Manning candidate au sénat en 2018. Présidente en 2024 ou 2028 ?
      She has a dream ;-)

    • @le_gaspesien: on s’attend à ce que nos amis nous supportent, alors on est triste, déçu, trahi.
      On ne s’attend à rien de nos ennemis.

      Pourquoi les républicains se taisent-ils pendant que Trump détruit le pays, pourquoi les leaders religieux ne disent rien quand Trump vilifie la moitié de l’humanité, pourquoi les gens ne sont pas dans la rue quand Sessions parle de mettre 30% de la population en prison.

      C’est le silence qui fait mal. Pas le bruit.

    • @alexander – 13 janvier 2018 – 17h17
      Justin Trudeau est dans une position délicate à cause des négociations sur l’Aléna, mais il a (encore) montré qu’il était un midget et qu’il n’avait pas de ‘balls’. Il n’avait qu’à dire que si M. Trump avait effectivement dit ce qu’on lui reproche d’avoir dit, il fallait qu’il fasse des excuses.

      Il y a quand même des limites à accepter bouche-bée l’inacceptable. C’est d’ailleurs le sens de la citation du billet de M. Hétu: des gens qui ne font rien ou ne disent rien devant l’inacceptable.

    • Je suis quand même optimiste sur le sort des USA.
      La période actuelle est comme une vilaine grippe doublée d’une gastro, çà sort de tous les côtés, c’est un peu dégoûtant, çà sent souvent mauvais, çà va même jusqu’à éclabousser tout autour, la tête nous tourne et on se sent de plus en plus faible. Ce n’est pas mortel, c’est un mauvais moment à passer.
      Les conseils d’usage sont de garder confiance, se défaire du virus, prendre le temps de faire le ménage des écoulements et une fois le tout purifié, repartir sur des assises plus humaines.
      Mais, il faut traiter le virus qui semble être l’agent orange.

    • @loup2 12h35

      “Est-ce un général sudiste sur le tableau ?

      https://pbs.twimg.com/media/DTbTEXPUQAEgPi6.jpg”

      Soit un général sudiste, soit Roy Moore allant voter.
      Dur à dire ;)

    • Entendu sur CNN de la part d’un éminent psychiatre de l’université Columbia: “Maybe Trump is just a jerk”.

    • HS Le Drago Malfoy du GOP Trey Gowdy démissionne du comité d’éthique de la Chambre des représentants. Merde, je n’ai pas de bouteille de champagne sous la main.

    • “Mais je te l’dis! Mon soulier est plus lustré que le tien!”
      – Martin Luther King Jr

    • @A.Talon, 13 janvier 2018, 15h09

      C’est dans ma nature d’être optimiste et de toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Les États-Unis est le pays qui a élu Obama, malgré sa couleur. Ce n’est pas en Europe ou au Mexique ou au Brésil ou même au Canada que l’on aurait pu voir une population voter pour un candidat noir ou d’autres cultures.

      Je vous invite à voir, si vous êtes abonné à Netflix, la nouvelle série pilotée par David Letterman. Dans le premier épisode il invite Barrak Obama. Une heure de plaisir à écouter ce grand homme qui demeure profondément optimiste sur l’avenir des États Unis. (vous pouvez probablement trouver l’épisode sur un torrent ou sur Kodi, …si vous êtes familier avec ces technologies).

    • Les éructations xénophobes de la Chose Orangée n’ont pas fini de faire des vagues.

      “Trump visé par un déluge de condamnations après ses propos «racistes»”
      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201801/13/01-5149907-trump-vise-par-un-deluge-de-condamnations-apres-ses-propos-racistes.php

      Introduction: ««Racistes», «abjects» et «blessants», les propos de Donald Trump sur l’immigration en provenance de «pays de merde» ont continué à provoquer un torrent d’indignation à travers le monde qui ne tarissait pas samedi, l’Afrique entière réclamant des excuses.»

      Hum, quelque chose me dit que l’influence américaine ne pourra faire autrement que de se ratatiner très rapidement au cours des prochaines années. Pas bon pour les affaires, tout ça… Mais pour les Chinois, Indiens et Russes, ce sera sûrement une toute autre histoire.

    • @ samati 19h13
      «C’est dans ma nature d’être optimiste et de toujours voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide.»

      Vous ne donniez curieusement pas cette impression sur le blogue à Gilbert Lavoie. Plutôt le contraire à toujours voir le pire chez vos adversaires.

      «Les États-Unis est le pays qui a élu Obama, malgré sa couleur.»

      Mais malgré toutes ses grandes qualités, il faut cependant admettre que sa victoire a été grandement favorisée par les circonstances exceptionnelles de la Grande Récession et l’immense besoin de la population d’entendre un message positif pour l’avenir.

      «Je vous invite à voir, si vous êtes abonné à Netflix, la nouvelle série pilotée par David Letterman. Dans le premier épisode il invite Barrak Obama.»

      Pas de Netflix dans mon budget divertissement mais j’essaierai de mettre la main sur cette entrevue à la première occasion. Merci.

    • @Novembre53
      17h55

      J’adore votre analogie. Dommage que l’antibiotique ne sorte qu’aux quatre ans.

    • ..Hier, je suis allé voir le film «Trois Affiches Tout Près d’Ebbing, Missouri» (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri ».
      À Donald Trump qui trouve le moyen de qualifier méchamment d’autres pays, je dirais que si ceux qui rêvent à leur « American Dream» voyaient ce film, ils ne choisiraient certainement pas ce genre de petite ville socialement dysfonctionnelle pour tenter de l’y réaliser ce rêve.

      On me dira que «c’est juste du cinéma» mais il n’en demeure pas moins que le doute aura été semé tellement tout cela parait réaliste et surtout, conforme à tant de propos que l’on entend de la part des supporteurs du Donald, particulièrement ces tirades sur les noirs et les Mexicains sans compter le comportement de certains flics particulièrement mal lunés. Métaphoriquement, ce patelin a sûrement voté Républicain aux dernières.

    • @Novembre53. 13 janvier 2018. 17h55
      J’apprécie votre analogie sauf que certains malades en crèvent si leur système immunitaire n’est pas à la hauteur (lire ici les autres piliers du “Check&balance” que sont le Judiciaire (le système de justice), le Législatif (les deux chambres du Congrès) dans oublier le 4e Pouvoir (les médias). Or on voit que les décisions des tribunaux et les médias sont attaqués de front par Trumpeinstein alors que le Sénat et la Chambre des Représentants sont majoritairement composés de Repus. Reste le pouvoir très restreint de “La Rue”. Le patient états-unien est en danger !!!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2018
    L Ma Me J V S D
    « déc    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives