Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 9 décembre 2017 | Mise en ligne à 17h57 | Commenter Commentaires (151)

    La citation de la semaine

    «Nous devenons parfois complaisants en pensant que les choses vont continuer, automatiquement, or ce n’est pas le cas. Nous devons nous occuper de ce jardin qu’est la démocratie sinon les choses peuvent s’écrouler assez rapidement. Et nous avons vu des sociétés dans lesquelles cela est arrivé… 60 millions de personnes sont mortes et le monde a été plongé dans la chaos. Soyez attentifs, et allez voter!».

    - Barack Obama, 44e président des États-Unis, évoquant le spectre du fascisme des années 30 mardi lors d’une conférence à Chicago dont une vidéo diffusée hier par plusieurs médias.


    • Effectivement, la démocratie s’exprime par le vote libre des citoyens. Si malgré tout Roy Moore parvient à gagner le siège de sénateur de l’Alabama à cause d’une faible participation des électeurs, l’état de l’Alabama n’aura que ce qu’il mérite.

    • «Nous devons nous occuper de ce jardin qu’est la démocratie sinon les choses peuvent s’écrouler assez rapidement.» (Président Obama)

      Le Président Obama devait sans doute le penser depuis fort longtemps mais qu’il prenne la peine de sortir de son devoir de réserve pour en avertir ses concitoyens démontre à quel point la dégradation du tissu social et des institutions démocratiques de son pays sont devenus préoccupants. On ne peut que souhaiter qu’il ait eu, dans ses derniers mois au pouvoir, de sérieuses discussions avec les plus hauts gradés des serviteurs de l’état (forces armées comprises) afin de mettre au point une stratégie efficace destinée à faire obstacle à la progression de ce cancer anti-démocratique qu’est le trumpisme.

    • En résumé: Elections have consequences.

    • La recette pour garder un esprit sain, lire ou écouter Barack Obama: un VRAI président!

    • Quel homme quand même. L’histoire des Obama est loin d’être terminée. Il va y avoir beaucoup de pression sur Michelle pour se présenter un jour. Elle est encore jeune et elle a deux belles grandes filles qui entrent dans le monde des adultes.

    • @A.Talon – 9 décembre 2017 – 18h21
      Je suis d’accord avec vous, pour que M. Obama sorte de sa réserve pour avertir les américains du danger qui les guettent, il faut qu’il soit inquiet!

    • @apocalypse

      Exact.
      Pour une fois, on a une nouvelle certe d’avertissement, mais empreint de positif.
      Il existe une nostalgie avec Obama.
      Regardez l’accueil qu’il a reçu en Allemagne cette année.
      Obama receives rock star welcome in Germany as he appears alongside Merkel and says ‘we can’t hide behind a wall’

      Read more: http://www.dailymail.co.uk/news/article-4541136/Obama-receives-rock-star-welcome-Germany.html#ixzz50oPsnqR6
      Follow us: @MailOnline on Twitter | DailyMail on Facebook

      Je me souviens d’une citation que j’ai apprise en Afrique :”Le vrai bonheur, on ne l’apprécie que lorsqu’on l’a perdu.”

    • Trump fait déjà des plans pour avoir sa propre police privée qui ne répondrait qu’à lui…..les américains devraient se dépêcher s’ils veulent sauver leur démocratie!
      La mafia russe les a envahis et ils refusent même de l’ admettre.

    • Et la déclaration la plus hypocrite et menteuse de la semaine, de la part d’un raciste avéré qui en appuie un autre (Moore): “Trump plaide contre le racisme à l’inauguration d’un musée”.

    • @sage2010: Il a aussi été accueilli comme un ami par le président chinois et le président indien.
      Trump doit en faire des cauchemars.

    • Malheureusement, le POTUS45 avait raison en campagne électorale en disant que les élections américaines sont truquées, on l’a vu, ils les a remportées en ayant récolté moins de votes que sa rivale. Leur processus électoral ne représente pas la volonté du peuple mais bien la force de Corporate America. La seule loi qui ce POTUS vient de passer est celle qui favorise les ultra riches qui gouvernent réellement. Leur fameux préambule de la Constitution “We The People”… ne veut plus rien dire du tout et devrait être changé par “We Who Own”.

    • - «Soyez attentifs, et allez voter!

      Ça donne quoi quand t’as pas le minimum d’éducation pour comprendre les enjeux ?

      Au Moyen-Orient, ça vote pour les Frères Musulmans, et aux États-Unis, ça vote républicain.

      Le pouvoir aux illettrés !

    • @ sage2010 19h07
      «Il existe une nostalgie avec Obama. Regardez l’accueil qu’il a reçu en Allemagne cette année.»

      Si la situation se dégrade encore plus chez nos voisins du sud (et, par extension, dans le reste du Monde), il y a fort à parier que le rôle historique du Président Obama sera loin d’être terminé. Qu’en sera-t-il exactement? Un siège à la SCOTUS, un poste d’ambassadeur, la rédaction d’un XVIIIe amendement? Une chose est sûre: il y aura beaucoup de pain sur la planche après (et même, avant) le retrait du tsunami orangé.

      Il y aura une grande démocratie à secourir puis à restaurer. Il faudra rétablir l’ordre à la place du chaos. Il faudra rétablir la légitimité des institutions démocratiques. Il faudra rétablir la dignité de l’institution présidentielle. Il faudra surtout réparer les innombrables dommages collatéraux (sociaux, politiques et économiques) dûs à la folie trumpiste, autant sur la scène locale qu’internationale.

      «Le vrai bonheur, on ne l’apprécie que lorsqu’on l’a perdu.»

      Sauf que dans le cas du Président Obama, on savait tous dès le matin du 9 novembre 2016 à quel point il nous manquerait…

    • Je saisis la balle au bond du 18h21 de A. Talon, soit : On ne peut que souhaiter qu’il (Obama) ait eu, dans ses derniers mois au pouvoir, de sérieuses discussions avec les plus hauts gradés des serviteurs de l’état (forces armées comprises)…
      Ma question à tous: Bien que Trump est très gentil et généreux pour toutes les forces armées des USA, est-il réaliste de penser que celles-ci puissent envisager un coup d’État de façon à préserver les valeurs de liberté et autres énoncées dans la Constitution des États-Unis?
      C’est un espoir que j’entretiens. Suis-je réaliste ou est-ce que je me goure complètement?
      En attente de vous lire avec impatience.

    • @ralbol. 19h36
      - «Soyez attentifs, et allez voter!
      Ça donne quoi quand t’as pas le minimum d’éducation pour comprendre les enjeux ?
      =====

      Non, je suis pas d’accord avec vous. Ce n’est pas par manque de savoir ni d’éducation que le peuple allemand avait élu Hitler. De l’autre côté, au Québec à la fin du 19e siècle , une bonne partie de la population était illettrée mais savait défaire les bleus.

    • Un très grand homme et un très grand président, si ce n’est le plus grand de tous. Il ne manque pas qu’à l’Amérique, il manque au monde entier.

      Le prochain président américain, en espérant que ce ne soit pas un républicain, aura une tâche colossale devant lui. Rétablir la crédibilité des USA et reconstruire tout ce que l’Idiot en chef et sa clique d’admirateurs aveugles auront détruit.

    • Ne pas prendre pour acquis la démocratie . En anglais on dit aussi de faire attention a ce que l on souhaite. On voulait du changement ?
      Cet espèce de laxisme vis-à-vis les horreurs qu’ on croit enterrées dans le passé permet aux zombies extrémistes et intégristes de resurgir, cautionnés qu’ils sont par un gros pas de classe mal éduqué qui s’ est servi de tous les moyens pour arriver a ses fins. Alors ses émules croient aussi être justifiés de mettre leurs idéaux en marche… rien de bien bien encourageant a l’ horizon…Merci monsieur Obama de l’ avertissement.

    • M. Obama aura droit comme citoyen d’intervenir autant qu’il voudra mais va quand même falloir que de nouveaux leaders charismatiques se lèvent pour contrer le populisme bas de gamme du POTUS45. Je n’ai pas vu de nouveaux tribuns se lever et créer la vague de fond qui éliminera les dommages de Trump sur la scène mondiale.

      Démocrates ou républicains.

    • @ trejac 19h54
      «est-il réaliste de penser que celles-ci puissent envisager un coup d’État de façon à préserver les valeurs de liberté et autres énoncées dans la Constitution des États-Unis?»

      NON. Le remède serait probablement pire que le mal.

      Certains, tels que vous, considèrent qu’un véritable coup d’état militaire serait la solution pour nous débarrasser à jamais du petit Duce orangé. Le problème, c’est que les militaires prennent habituellement très rapidement goût au pouvoir et qu’un tabou démocratique se serait définitivement volatilisé dans le processus. Des décennies d’instabilité et de violence ne tarderaient pas à suivre un tel événement. À la fin, les États-Unis finiraient par ressembler à cette Amérique Latine des petits dictateurs galonnés dont ils se sont trop longtemps moqué.

      «An American Military Coup? Why It Could Happen & Shouldn’t»
      https://www.ucpublicaffairs.com/home/2017/3/6/an-american-military-coup-why-it-could-happen-shouldnt-by-drew-h-kinney

      Ceci dit, d’autres estiment qu’on est déjà en situation de coup d’état feutré. On remarque qu’il y a effectivement beaucoup plus de généraux que nécessaire en temps de paix dans le cabinet Drumpf… et que la tendance ne fait que se confirmer à chaque nouvelle nomination. Inquiétant parce que je ne crois pas qu’une junte militaire puisse être garante de la démocratie. Bien au contraire.

      «America’s slow-motion military coup»
      https://www.bostonglobe.com/opinion/2017/09/16/america-slow-motion-military-coup/WgzYW9MPBIbsegCwd4IpJN/story.html

    • “Effectivement, la démocratie s’exprime par le vote libre des citoyens.”

      “la liberté et l’ignorance ne sont jamais allées de pair et ne le seront jamais.”
      (Thomas Jefferson)

      La démocratie est la théorie que les gens du peuple savent ce qu’ils veulent
      et méritent de l’obtenir à grands coups de pied au c*l.
      (H. L. Mencken)

      “La démocratie est la croyance pathétique
      dans la sagesse collective de l’ignorance individuelle.”
      (H. L. Mencken)

      Avoir donné un vote à chaque personne n’a pas rendu
      les hommes plus sages et libres que la Chrétienté les a rendu bons.”
      (H.L. Mencken)

      “Ce que les hommes apprécient dans ce monde
      ne sont pas les droits mais les privilèges.”
      (H.L. Mencken)

    • @ Lehuy

      - «Non, je suis pas d’accord avec vous. Ce n’est pas par manque de savoir ni d’éducation que le peuple allemand avait élu Hitler.»

      Alors pourquoi ?

      Par excès de savoir et d’éducation ?

      Ou plutôt par insuffisance d’éducation permettant de voir au-delà de la propagande ?

      - «De l’autre côté, au Québec à la fin du 19e siècle , une bonne partie de la population était illettrée mais savait défaire les bleus.»

      Y’avait deux choix à peu près semblables.

      L’un promettait un pont, l’autre des routes.

      Lettré ou illettré, quand t’as que ce genre de choix à faire, y’a pas trop de danger.

      C’est quand les enjeux deviennent plus compliqués, obscurcis par la propagande et le mensonge, le tout dans une population qui n’a plus confiance en ses chiens de garde de la démocratie, les journalistes… c’est là où l’éducation fait la différence.

    • Ce que tu décris dans ton commentaire de 19h27 correspond exactement à ce que la Constitution américaine prescrit. Le Président n’a jamais été élu au vote populaire et jusqu’à il y a environ cent 100 ans, les Sénateurs ne l’étaient pas non plus.

      Un peu de lecture ferait du bien.

    • @trejac 7h54 “Ma question à tous: Bien que Trump est très gentil et généreux pour toutes les forces armées des USA, est-il réaliste de penser que celles-ci puissent envisager un coup d’État de façon à préserver les valeurs de liberté et autres énoncées dans la Constitution des États-Unis?”

      Je n’ai rien vu qui indique qu’il y ait un début de courant en ce sens dans l’armée. Tout au plus, un général à la retraite s’est prononcé il n’y a pas longtemps à l’effet qu’il était du devoir des militaires de refuser un ordre illégal de lancement de missiles nucléaires. Mais se questionner sur la légalité d’un ordre est loin du coup d’État. www.independent.co.uk/news/world/americas/donald-trump-north-korea-crisis-nuclear-weapons-us-military-duty-refuse-illegal-instructions-war-a8055991.html%3famp

    • Hors Sujet,

      Voici la diète préférée de Trump : Deux Big Macs, Deux Filet-o-Fish sandwiches et un milkshake au chocolat. Ou encore un seau de poulet frit PFK. Mais ne craignez rien, Trump ne mange pas le pain de ses Big Mac et ses sandwich au poisson. Faut pas exagérer tout de même.

      http://us.cnn.com/2017/12/08/health/trump-diet-unhealthy/index.html

      Comment une personne peut rester saine (physiquement et mentalement) en mangeant cette nourriture???

      Regardez le physique de Monsieur Obama, son éloquence et vous réaliserez qu’il s’alimente sainement.
      regardez le physique de Trump et son manque de vocabulaire et vous réaliserez que oui il se nourrit de fastfood plus souvent qu’autrement.

    • @Yack. Les citations de HL Mennken ne font qu’illustrer sa haine de la démocratie, qui était bien réelle.

    • Obama s’adresse très clairement à ces Bernie Bros et autres démocrates qui sont restés chez eux à la journée de l’élection par pur dégoût du piètre choix de candidats qui leur était offert.

    • @ralbol

      Vous avez en partie raison. Le manque d’éducation est un immense problème en démocratie. On le constate chez les tenants de la droite profonde.

      Mais le problème est plus profond.
      Qu’est-ce que la démocratie occidentale contemporaine?
      On nous donne “le droit” de choisir parmi quelques candidats prédéterminés (et souvent au nombre de deux). Le problème se situe donc en amont du vote.

      C’est à l’image de la technique de manipulation ancestrale avec les jeunes enfants: on sait que l’enfant ne veut pas se laver, mais on va lui donner le choix entre aller prendre son bain ou sa douche. L’enfant a l’impression de contrôler son destin, de choisir ce qu’il veut vraiment, or sa liste de choix était prédéterminée.

      Tant qu’on n’aura pas le choix de refuser les choix proposés, on va se faire niaiser.
      Si on nous propose Hillary ou Trump, soit Charybde ou Schylla, nous ne sommes pas des Ulysse pogné dans un détroit et on devrait pouvoir leur dire “on veut autre chose”.

    • ralbol
      9 décembre 2017
      21h06
      @ Lehuy
      - «Non, je suis pas d’accord avec vous. Ce n’est pas par manque de savoir ni d’éducation que le peuple allemand avait élu Hitler.»
      ___________________________________________________

      Pour votre information, Adolf Hitler n’a pas été élu Chancelier de l’Allemagne en 1933. Le poste de Chancelier lui a été offert par le Président Hindenburg suite à de nombreuses tractations.

      “Le 30 janvier 1933 vers midi, Adolf Hitler atteint son but : il est nommé chancelier de la république de Weimar après un mois d’intrigues au sommet organisées par l’ancien chancelier Franz von Papen, et grâce au soutien de la droite et à l’implication du Parti national du peuple allemand (DNVP). “

    • @yack 20h51 Le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l’ignorance, et la bonne volonté peut faire autant de dégâts que la méchanceté, si elle n’est pas éclairée.
      (Albert Camus)

    • On parle beaucoup d’ignorance. De tous temps et dans tous les peuples, il y a eu des gens ignorants. Mais les moins ignorants de ces gens font généralement confiance aux élites, aux sages du village, etc,.

      Présentement une partie des élites ne fait pas son travail de guide aux États-Unis.

      Quand un pasteur dit qu’il est préférable d’élire un pédophile à élire un démocrate, on a un gros problème.

      Quand des journalistes ne rapportent pas les faits qui nuisent aux républicains mais uniquement ceux qui nuisent au démocrate, on a un gros problème.

      Au Canada, quand les conservateurs se sont éloignés des valeurs canadiennes, il y a eu un mouvement “N’importe qui sauf Harper” malgré l’effort du gouvernement de cacher les faits, d’empêcher ses fonctionnaires de parler, etc.,

      La promotion du créationnisme, l’anti-science, etc., n’ont pas été accepté.

    • une citation que Trump n’a probablement pas la capacité intellectuelle
      de comprendre.

    • @ niblanc_ninoir

      - «Pour votre information, Adolf Hitler n’a pas été élu Chancelier de l’Allemagne en 1933. Le poste de Chancelier lui a été offert par le Président Hindenburg suite à de nombreuses tractations.»

      Tant qu’à me donner de l’information, donnez la bonne.

      C’est le parti d’Hitler qui fut élu.

      Le peuple a voté pour le parti et évidemment, Adolf en était le chef.

      Y’a toujours des moyens de mettre le fou à la tête du gouvernement… genre, on vote pour le parti et «malheureusement» le candidat qui en est le chef se retrouve soudainement, par hasard, on sait pas pourquoi… le “Leader Supreme» !!!

    • @ -alexandre-

      - «Tant qu’on n’aura pas le choix de refuser les choix proposés, on va se faire niaiser.
      Si on nous propose Hillary ou Trump, soit Charybde ou Schylla, nous ne sommes pas des Ulysse pogné dans un détroit et on devrait pouvoir leur dire “on veut autre chose”.»

      Pas d’farce !

      Ça doit faire au moins 3 ans que j’dis ça sur ce blogue !

      Y’a pas de choix !

      On vote toujours pour le même système, quels que soient les partis.

      Ça nous brainwashe avec la croissance, les jobs, la bullshit standard de politiciens vendus au grand capital… y’a pas vraiment de choix.

      On a juste le choix entre plus de croissance et la croissance en plus.

      C’est pou ça qu’on a pas de chance.

      D’un côté comme de l’autre, on fonce dans l’mur.

    • ralbol – 9 décembre 2017 – 19h36
      - «Soyez attentifs, et allez voter!
      Ça donne quoi quand t’as pas le minimum d’éducation pour comprendre les enjeux ?”

      Vous êtes bien l’un des derniers que j’aurais cru favorable à MAWA et à la suppression des votes.

      L’instruction, en soi, n’est pas garante de la démocratie. Vous pouvez être universitaire et manquer du plus élémentaire sens commun. (”All sail, no rudder!”)

      L’éducation non plus ne garantit pas votre sens démocratique: si vous êtes élevé dans un milieu raciste, l’égalité et la liberté des autres races ne vous atteint pas. Si vous êtes dans les classes aisées, vous pouvez facilement prendre les classes inférieures de haut, tout en étant parfaitement ignorant de leur réalité.

      Pauvreté et statut minoritaire vont très souvent de pair avec le manque d’instruction et même l’analphabétisme: doit-on pour autant enlever à ces gens leur droit de vote comme le font de nombreux états américains? Ces gens font souvent preuve d’un meilleur sens commun et de gros bon sens.

      Ce sont plutôt les riches élites de la droite suprémaciste, des gens instruits et rusés, qui ont réussi, avec la bénédiction de la SCOTUS (qui ne manque certes pas d’instruction et d’éducation) à supprimer ou limiter le droit de vote des pauvres et des minorités noire et hispanique pour nous donner Trump et maintenant Moore, peut-être.

      “Approximately 250,000 registered voters in Alabama don’t have a driver’s license or acceptable form of voter ID. In the last election, a 93-year-old World War II veteran was turned away from the polls because of the new law. Only 41 percent of Alabamans voted in the 2014 election, the lowest turnout in the state in 28 years.

      Alabama ranked last in the nation in voter access according to a Center for American Progress report.”

      https://www.thenation.com/article/alabama-birthplace-of-voting-rights-act-once-again-gutting-voting-rights/

    • @niblanc_ninoir. 23h55

      Oups, j’ai pris un raccourci. Le système politique allemand est parlementaire, donc pas d’élection direct du Chancellier. Il a fallu écrire :
      «  Ce n’est pas par manque de savoir ni d’éducation que le peuple allemand avait permis aux Bruns de prendre le pouvoir ».

      Merci niblanc_ninoir.

    • Parfois je me prends à rêver : qu’aurait pu faire un président noir, détenteur du Nobel de la Paix (pour ses futures actions non accomplies) ? Il sait bien parlé et il emplit des salles à 600$ en moyenne le billet (sa femme aussi d’ailleurs). Mais qu’a-t-il fait au juste concernant la démocratie et les droits de l’Humain dans le monde? Après son discours au Caire en 2009 qu’a-t-il fait pour permettre au processus de paix de prendre son envol? Pour que des gens ne soient pas exclus de leur droit de vote? Etc. Il a réussi à faire passer son Obamacare que le président actuel tente et sans doute réussira à faire abolir. Mais ce grand parleur, qui a le charisme de Martin Luther King et qui avait mille fois son pouvoir d’action, qu’a-t-il fait au juste? La décision du déménagement de l’ambassade des USA à Jérusalem date de 1995. Report sur report, on a jamais réussi à faire annuler cette décision. Petit à petit il est devenu un président comme les autres alors qu’il avait soulevé une vague d’espoir sans précédent “Yes we can” fameux slogan qui a du inspiré le printemps arabe d’ailleurs. Le désastre qui a suivi n’est que la suite logique du peu d’impact réel que le président Obama a eu sur le monde.

    • @Mabuse – 10 décembre 2017 – 05h18
      Wow … à 5h00 du matin, vous êtes allumé: excellent post! Je suis tout à fait d’accord avec vous.

      Oh que ‘non’, on ne va pas décider qui vote ou pas dépendant du niveau d’instruction. Le problème aux Etats-Unis n’est pas le vote des gens moins instruits ou pauvres, mais le Collège Electoral et sa distortion dans le poids du vote. A cela, on ajoute, comme vous dites, du trichage des républicains qui ont redécoupé les cartes électorales et aussi fait en sorte de rendre plus difficile le fait de voter. Des ajustements au système pour le rendre juste et le vote populaire, celui de TOUT le monde, aurait primauté. D’ailleurs, à la dernière élection, on se rappellera que Madame Clinton a eu sensiblement plus de votes, alors le vote populaire n’est pas si mauvais que cela.

      En effet, l’éducation et la richesse ne sont pas des antidotes, loin de là, à la bêtise, manque de jugement, absence de racisme, de préjugé et on en passe. Lorsque tu t’enfermes dans une vision à deux dimensions de la réalité, de la vie, oups … DANGER … Toujours bon de garder l’esprit ouvert, critique, écouter les opinions divergentes, différentes juste au cas où …

      Ne jamais oublier que personne n’a le monopole de la vérité et c’est tant mieux, sinon on ne serait sans doute pas là pour en parler.

      Ca prend de tout pour faire un monde. On ne pourrait avoir un monde composé de gens instruits (i.e. diplômes universitaires) et de millionnaires, ça ne marcherait pas et ce monde s’écroulerait!

    • Il faut que Mueller et les journalistes d’enquête finissent par faire tomber Trump avant que ce cinglé n’embrase la planète entière. Le plus tôt sera le mieux.

      Il n’a même plus d’alliés sur la scène internationale, tellement ses décisions se servent qu’à provoquer et déstabiliser le monde.

      Jamais je n’aurais cru que les américains, il y en a quand même 50% qui ont voté pour lui, soient aussi stupides.

      Qu’attendent les leaders des USA pour le dénoncer publiquement de façon claire et net. Qu’attendent les américains pour aller manifester devant la Maison Blanche pour démontrer au monde entier qu’ils ne sont pas d’accord avec ses décisions ?

      Quant aux Démocrates, qu’ils se cherchent un leader et qu’ils demandent poliment à Mme Clinton de se faire oublier et de passer à autre chose. Mme Obama a plus de charisme et de jugement qu’elle. Il faut qu’elle se mette à l’avant plan et prenne sa place Il n’y en a pas d’autres ! Et le plus tôt sera le mieux.

    • @Yack – 9 décembre 2017 – 20h51
      Merci pour les citations!

      ‘Polbe – 9 décembre 2017 – 21h31′ pense que Mencken détestait la démocratie. Je ne sais pas si cela est vrai ou non, mais je pense comme plusieurs que la démocratie est le moins mauvais des systèmes. Dans les pays qui ont des systèmes démocratiques, ça ne marche pas mal du tout. Bien entendu, ça pourrait être mieux, mais ça pourrait aussi être (bien) pire.

      En ce qui ce concerne, les Etats-Unis n’ont pas un systéme démocratique. Le Collège Electoral et l’argent des riches et puissants ont pervertis le systèmes en faveur d’une minorité. La démocratie marche beaucoup mieux au Canada et dans d’autres pays.

      Pour ce qui est des endroits où un ‘homme’ décide de tout, les dictatures, tout est bien pire. En Russie, on ne parle pas officiellement de dictature, mais dans les faits, c’en est une. M. Poutine est en place pour aussi longtemps qu’il voudra, fait assassiner les opposants, possède une forture évaluée en milliards de dollars, etc.

      On pourrait essayer d’imaginer une personne possédant toutes les qualités pour être dans le siège du conducteur et prendre toutes les (bonnes) décisions pour le bien de son pays et tant qu’à y être de la planète, mais ça ne prendrait pas de temps avant que cette personne ne se prenne pour Dieu et notre vie ressemblerait vite à l’enfer.

    • ralbol
      10 décembre 2017
      01h45
      Tant qu’à me donner de l’information, donnez la bonne.
      C’est le parti d’Hitler qui fut élu.
      Le peuple a voté pour le parti et évidemment, Adolf en était le chef
      __________________________________________________________

      Novembre 1932: Le NSDAP récolte 33,1% du vote pour 196 députés … on est loin de l’assentiment général des allemands envers Hitler. Mais bon, à quoi s’obstiner avec quelqu’un qui a toujours raison.

    • Ma proposition comme citation de la semaine, avec une pensée spéciale pour ralbol ;)

      Le gouverneur Gerry Brown:
      “La dévastation par le feu qui frappe le sud de la Californie est le “new normal”.

      ““This could be something that happens every year or every few years,” he said. “We’re about to have a firefighting Christmas.””

      http://www.latimes.com/local/lanow/la-me-socal-fires-20171210-story.html

      Joyeux Noel indeed!

      SAD!

    • … POTUS regarde entre 4 et 8 heures de télévision par jour…

      Au moins, s’il regardait (écoutait) les canaux de télévision où on apprend des faits, mais non, c’est Fox News et cie.

      Ca explique pourquoi il dit à Justin Trudeau que les Etats-Unis étaient déficitaires dans les échanges commerciaux avec le Canada en 2016, alors qu’en réalité, ils ont plutôt bénéficié d’un léger surplus (env. 12G). L’ignorance érigé en système.

      On peut ne pas aimer Justin Trudeau, mais il semble connaître ses limites et être capable d’écouter les gens autour de lui, pas tout le temps, mais souvent … LOL.

    • apocalypse
      10 décembre 2017
      08h08
      En ce qui ce concerne, les Etats-Unis n’ont pas un systéme démocratique. Le Collège Electoral et l’argent des riches et puissants ont pervertis le systèmes en faveur d’une minorité. La démocratie marche beaucoup mieux au Canada et dans d’autres pays.
      ____________________________________________________________

      Les gouvernements au Canada sont élus avec plus ou moins 35% du vote en faveur du parti récoltant le plus de députés élus: En quoi le système canadien est-il plus “démocratique” que le système américain?

      Le parti Libéral du Québec a récolté 62 millions $ sur 10 ans en contribution des firmes d’ingénieur et de la construction … faites une règle de 3 et vous arriverez à l’équivalent de 2,5 milliards $ en comparaison avec les Etats-Unis ( X 40 la population). On ne parle pas des contributions aux partis fédéraux …

      Un peu de sérieux s.v.p. Le système américain n’est pas pire ou mieux que le système canadien: Il est différent. Par contre, il est évident que le Président devrait être élu au suffrage universel. Libre à eux de changer le système … tout comme Justinnnn avait promis de changer le système canadien (qui fait maintenant bien son affaire comme par hasard !)

    • @apocalypse 8h08
      Tout a déjà été dit sur notre système “démocratique” qui est le moins pire des systèmes.

      Maintenant, il est question de faire mieux car notre démocratie est une aristocratie maquillée qui donne au peuple le loisir de choisir la couleur de la peinture des chambres quand le pays achète une maison.

    • En marge du présent débat sur le niveau d’éducation générale d’une population et son niveau de démocratie, voici l’opinion d’un ancien haut responsable de la CIA à ce sujet. Pour l’essentiel, ce qui compterait d’abord et avant tout pour assurer une saine démocratie, c’est un excellent niveau d’ÉDUCATION CIVIQUE. Les citoyens doivent connaître le fonctionnement de la machinerie démocratique de leur pays, connaître leurs principales institutions, leur raison d’être ainsi que leur histoire. Et se donner la peine de s’informer de manière adéquate auprès de médias crédibles sur les choix politiques qui lui sont offerts. Seule manière d’exercer son droit de vote de façon libre et éclairée.

      «Comment les Américains sont devenus vulnérables à la désinformation russe» par Kent Harrington, ancien analyste principal et directeur des affaires publiques de la CIA

      http://plus.lapresse.ca/screens/da3a5d09-5819-4815-bb53-1fcbad47791d__7C___0.html
      (aussi publié dans La Presse papier du 11 novembre 2017, p.A23)

      EXTRAITS:
      «Le véritable défi consistera à renforcer plusieurs institutions vitales pour le fonctionnement de la démocratie – en premier lieu desquelles l’éducation civique et le journalisme local.

      Tant que des progrès ne seront pas accomplis dans ces domaines, la menace pour le processus démocratique américain demeurera croissante, et resurgira chaque fois que les Américains voteront. (…)

      Mais la réussite de la Russie dans la propagation ciblée de fake news auprès des électeurs américains n’aurait pas été possible si un deuxième problème n’existait pas : un électorat peu instruit et vulnérable à la manipulation.

      L’érosion de l’éducation civique dans les écoles et la disparition des journaux locaux – avec pour conséquence une moindre compréhension du public face aux problématiques et à la politique – créent un terreau fertile où semer les graines de la désinformation.

      Prenons quelques chiffres : en 2005, un sondage de l’American Bar Association révélait que 50 % des Américains n’identifiaient pas correctement les trois branches de pouvoir de l’État. Quand l’Annenberg Center for Public Policy leur a reposé la même question en 2015, ce pourcentage a grimpé à deux tiers, sachant par ailleurs qu’une part impressionnante de 32 % des Américains ne savaient même pas citer l’un des trois pouvoirs. (…)

      Un électorat qui ne maîtrise pas un enseignement civique de base est plus susceptible de succomber aux provocations destinées à enflammer les tensions partisanes. (…)

      Une population qui méconnaît le fonctionnement de sa propre démocratie devrait alarmer non seulement les professeurs d’éducation civique, mais également les experts de la sécurité nationale. L’Amérique n’a pas eu à attendre Poutine pour pouvoir tirer cette leçon. « Si une nation s’imagine pouvoir être ignorante et libre, elle espère en ce qui n’a jamais été, et ne sera jamais » disait déjà Thomas Jefferson.»

    • pierrechad

      10 décembre 2017
      07h30

      “Parfois je me prends à rêver”!
      _______________

      Ça vous prend souvent?

    • Je viens de terminer la biographie de l’ambassadeur américain William Dodd qui a été détaché à Berlin de 1933 à 1937. Il a donc été au coeur de la montée du nazisme et d’Hitler. Il y a de nombreux parallèles à faire avec la situation actuelle aux États-Unis entre autres le musellement des médias, l’acharnement sur les élites culturelles et politiques, l’aveuglement de la population et des autres états, la démagogie comme programme politique… on dit souvent que l’histoire se répète. Heureusement, il y a encore de vrais journalistes mais pour combien de temps!

      Nb: le titre du livre: Dans le jardin de la bête » de Erik Larson

    • @ pierrechad 07h30

      Une chose est certaine….il en a fait immensément plus que vous

    • @niblanc_ninoir

      Finalement, c’est un genre de collège électoral qui a mis Hitler au pouvoir!

    • @A.Talon – 10 décembre 2017 – 09h51
      Kent Harrington décrit une solution qu’on aurait dans une société où tout le monde est rationnel, informé et au courant des enjeux, désolé pour lui: ça n’arrivera pas! Même avec la meilleure volonté au monde, on ne pourrait arriver à obtenir une telle société.

      Le problème du système électoral aux Etats-Unis est simple: le collège électoral ET l’argent des donateurs. Sur papier, ces deux problèmes sont faciles à résoudre, mais les politiciens sont déconnectés, assoiffés de pouvoir et il sera très difficile de changer quoi que ce soit.

      Donc, il suffira que tout le monde qui puisse voter, puisse le faire librement sans contrainte créé artificiellement pour les empêcher et que le vote de chaque citoyen, quel qu’il soit et où qu’il soit, ait le même poids partout aux Etats-Unis, ce qui n’est pas du tout le cas présentement: un(e) citoyen(ne) – UN vote.

      Pour l’argent, il est insensé que des individus, des groupes puissent donner des millions de dollars à des politiciens qui leurs sont ensuite redevables. Le cas de la NRA est absolument révoltant: trente(30) millions à la campagne de Donald Trump. La NRA est une organisation criminelle dans mon bouquin.

      Bien d’accord avec Thomas Jefferson, mais dans la vie, il faut faire preuve de réalisme et être capable de déterminer, savoir ce qu’on peut faire. Ca explique Donald Trump, c’est-à-dire toujours dans les déclarations grandioses, mais au final, les deux pieds dans la médiocrité. Les gens ont cru ses fameuses déclarations de grandeur et regarder où nous sommes :-(.

    • @niblanc_ninoir – 10 décembre 2017 – 09h22
      … Le système américain n’est pas pire ou mieux que le système canadien: Il est différent …

      Est-ce que vous êtes tellement désespéré d’attirer l’attention pour dire si souvent du n’importe quoi?

      Le système électoral américain est un malade en phase terminale! C’est ce système qui a permis à un pure ‘incompétent’ de prendre la présidence. On peut ne pas aimer les premiers ministres qu’on a eu à Ottawa ou au Québec au fil des années, mais leurs qualifications, leurs compétences sont à des années lumières au-dessus de celles de Donald Trump.

    • Je vois beaucoup de monde qui dénigrent la droite et la traite d’ignorante, et qui croient que le monde irait mieux si la gauche était au pouvoir partout.
      J’espère que vous savez que c’est une des raisons du pourquoi Trump a été élu? Démoniser une grosse parti de la population et les traiter de caves pas instruits va probablement avoir l’effet inverse que celle désiré.
      C’est comme si la gauche intersectionnelle prône la diversité au maximum, sauf la diversité d’opinion…

    • Ce gars été le jardinier en chef pendant 8 ans et ça nous a donné un parti démocrate dissimé dont les dirigeants ont en moyenne 75 ans et une partie importante de la population qui pense que Trump est la solution. Mal placé pour donner des leçons de jardinage.

    • Pourrait-on construire un mur autour de ce blogue afin que ceux qui croient à la possibilité d’un coup d’état militaire pour renverser Trump soient empêchés de s’échapper avant que la médication appropriée leur soit administrée?

    • @pierrechad 7h30

      votre commentaire reflète une paresse au niveau de la recherche d’information ce qui fait en sorte que portez un jugement de valeur inacceptable sur ses deux mandats et ses accomplissements…

      De notre vivant il est le Président qui apporta le plus aux U.S. et au monde, même en étant handicapé par un Congrès républicain…

      Allez sur GOOGLE et tapez: Obama Accomplishments…je vous cite deux textes

      https://washingtonmonthly.com/magazine/januaryfebruary-2017/obamas-top-50-accomplishments-revisited/

      https://www.good.is/articles/obamas-achievements-in-office

      Je souligne les trois suivants:

      Il sauva les U.S. de la Grande Récession, réduisant le taux de chômage de 10% à 4,7% sur six ans.

      Il signa la Loi sur les soins abordables (Obamacare) qui “fournissait” une assurance santé à plus de 20 millions d’Américains non assurés.

      Signature de la “Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act” en régularisant le secteur financier.

      Signé le “Deferred Action for Childhood Arrivals (DACA)” permettant à pas moins de 5 millions de personnes vivant illégalement aux États-Unis d’éviter la déportation et de recevoir des permis de travail.

    • Correction…Je souligne ses quatre accomplissements suivants

    • Le glissement vers le fascisme pose un danger réel dans le monde. Les interventions militaires illégales, les assassinats par drones, les changements de régime et interventions dans les élections étrangères, les alliances avec des gouvernements autoritaires et sans aucun respect pour les droits de la personne, la montée de la surveillance de masse, la torture et l’emprisonnement illégal, la corruption, l’utilisation grandissante de la propagande comme arme militaire et comme outil de contrôle de la population en sont des manifestations évidentes.

      Malheureusement, je crois qu’il s’agit d’une tendance systémique à laquelle contribuent allègrement tant les Démocrates que les Républicains. Le vote ne pourra pas y changer grand chose tant que la population américaine ne s’affranchira pas du carcan que lui impose l’establishment des deux grands politiques, pour le bénéfice d’intérêts particuliers.

      P.S. La misère du peuple a fortement contribué à la montée du nazisme.

    • @deepsouth (11h02)

      Parce qu’Obama a géré le pays et non le parti démocrate et que Trump ne gère ses intérêts.

      P.S.: 27% de l’électorat, c’est une partie importante de la population mais nous sommes loin de la majorité. Ce qui fait un président avec un bon leadership, c’est qu’il gère pour l’ensemble de la population, ce qui fit Obama et ce que ne fait absolument pas Trump!

    • @ ziltoid

      “Démoniser une grosse parti de la population et les traiter de caves pas instruits va probablement avoir l’effet inverse que celle désiré.”

      Je croyais que de dire ce que l’on pensait était maintenant une qualité maintenant que le crétin orangé était au pouvoir? N’est-ce pas ce qu’il préconise et fait quotidiennement? Pourquoi devrait-on se gêner?
      Et dites-moi ce que le président des USA a dit ou fait depuis un an pour réconcilier les deux camps? Pourquoi est-ce OK de démoniser les démocrates et les “liberals” mais pas les pauvres naïfs qui ont voté pour les républicains? Surtout, dites-moi ce qui donne raison à ces pauvres naïfs d’avoir voté pour un part qui ch*e systématiquement sur eux depuis des générations?

      “Je vois beaucoup de monde qui dénigrent la droite et la traite d’ignorante, et qui croient que le monde irait mieux si la gauche était au pouvoir partout.”

      Non, on ne dit pas cela. Ce que l’on dit c’est que dans le système capitaliste, des mesures empruntées à la gauche permettent d’avoir une société plus équilibrée et plus saine. La misère que l’on voit aux USA, les “working poor”, les étudiants endettés pour leur vie, les gens âgés forcés de prendre des boulots minables, les ghettos, l’absence d’un véritable système d’assurance-santé universel sont, en 2017, des réalités inacceptables pour un pays d’Occident. Le système canadien et celui que l’on trouve dans la plupart des pays d’Europe ne sont certes pas parfaits, mais ils sont infiniment mieux que ce que l’on voit aux USA. Ne pas l’admettre relève non pas de l’aveuglement mais de la bêtise à l’état pur.

    • @marciano (11h09)

      Et pourtant, Trump ne cherche-t-il pas a s’entourer de généraux!

    • @ ruijos21 11h14

      Très bon commentaire.

      Malheureusement, ces accomplissements sont sur le point de prendre le bord.

      Gracieuseté de cher clown de président actuel.

      La baisse de chômage de 10 % à 4.7% en 6 ans après une importante récession.

      Certains feront valoir la performance du clown (4.1% selon les derniers chiffres fournis) en moins de 10 mois.

      P.S. Le taux réel était plutôt de 4.6 % en décembre 2016.

      Obamacare: le bouffon travaille toujours pour abolir cette belle réalisation.

      DACA, le lâche a remis ce dossier chaud entre les mains du congrès afin de renverser, une fois de plus, une réalisation du président Obama.

      Et pour finir, le con vas assouplir la règlemention du secteur financier au profit de ses petits amis et au détriment de la population.

      Aucune créativité du débile, il n’en as que pour démolir les réalisations de son prédécesseur.

    • @ruijos21 – 10 décembre 2017 – 11h14
      Excellent post!

      Avec toutes les décisions de M. Trump pour défaire des choses faites par M. Obama, on voit comment ce dernier a fait de nombreuses bonnes choses pour les Etats-Unis et les américains.

      On l’a encore vu avec l’annonce en Utah cette semaine, M. Trump qui défait (encore) une chose décidé sous l’administration Obama. Barack Obama a été un excellent président. On ne peut qu’imaginer ce qu’il aurait réussi avec le contrôle des deux chambres.

    • ..S’agissant du Donald et de ses opinions sur tout un chacun qu’il accuse de toute espèce de maux et défauts, Léon Tolstoï a écrit, dans Le Diable, cette phrase sublime: «Les plus fous sont indubitablement ceux qui décèlent chez les autres les signes de la folie qu’ils ne voient pas en eux.»

    • @ Mabuse

      - «Vous êtes bien l’un des derniers que j’aurais cru favorable à MAWA et à la suppression des votes.»

      Où êtes vous allé chercher que je suis «favorable à MAWA et à la suppression des votes» ?

      J’ai bien écrit que voter sans comprendre, ça élit des Dohnald.

      Comme je l’ai déjà écrit sur ce blogue, pour simplement conduire un char, tu dois passer un examen écrit et un examen pratique; pour être juré, on te questionne sur tes connaissances sur le sujet du procès;

      Pour voter, ce qui est bigrement plus important, t’es même pas obligé de savoir lire… on te dis où mettre ta croix et tu le fais.

      Donc pour être clair, voter oui, mais pour des citoyens ayant un minimum de connaissance des enjeux.

      C’est pas une garantie, mais ce serait sans doute une amélioration.

    • M. Obama avait eu des réflexions fort intéressantes lorsque questionné sur son bilan économique l’an dernier. C’est d’autant plus intéressant à relire aujourd’hui:

      https://mobile.nytimes.com/2016/05/01/magazine/president-obama-weighs-his-economic-legacy.html?referer=https://www.google.ca/

    • apocalypse
      10 décembre 2017
      10h54
      Le système électoral américain est un malade en phase terminale! C’est ce système qui a permis à un pure ‘incompétent’ de prendre la présidence. On peut ne pas aimer les premiers ministres qu’on a eu à Ottawa ou au Québec au fil des années, mais leurs qualifications, leurs compétences sont à des années lumières au-dessus de celles de Donald Trump.
      ____________________________________________________________

      Vous nous parlez de système et maintenant des élus … en passant, ici on a élu un insignifiant au lieu d’un imbécile. Il est vrai que Justinnn est tellement compétent !

      Franchement vous dites n’importe quoi ce matin …

    • @ niblanc_ninoir

      - «Novembre 1932: Le NSDAP récolte 33,1% du vote pour 196 députés … on est loin de l’assentiment général des allemands envers Hitler.»

      C’est ce que je disais, on a voté pour le parti duquel Hitler était le chef.

      Pour ce qui est de l’assentiment général, c’est le même que pour l’élection du Dohnald !

      - «Mais bon, à quoi s’obstiner avec quelqu’un qui a toujours raison.»

      Vous avez raison.

    • Celui qui le dit c’est lui qui l’est..

      La fascisation est juste un petit side effect des Trump de ce monde…
      …s’il n’était pas si idiot en plus!

    • Billet: … lors d’une conférence à Chicago…

      Avant de donner des leçons d’histoire et faire des comparaisons qui n’ont aucun sens, Obama devrait se préoccuper de la situation des villes comme Chicago qui détiennent des records d’homicides et pour lesquelles il n’a rien fait pendant les huit années de son administration.

    • lahache
      10 décembre 2017
      11h25
      P.S. La misère du peuple a fortement contribué à la montée du nazisme
      _____________________________________________________________

      Entre autre et:

      1- L’Allemagne perd la 1ère guerre mondiale en 1918.

      2- Suite à la 1ère guerre mondiale, l’Allemagne perd ses colonies, le bassin de la Ruhr est occupé et elle perd une partie de son territoire au profit de la Pologne; de ce fait la Prusse orientale est séparée de l’Allemagne par le corridor de Dantzing qui donne accès à la mer Baltique à la Pologne.

      3- Le traité de Versailles qui condamne l’Allemagne à verser des sommes astronomiques aux alliés comme indemnités de guerre. Payer en parti par le charbon de la Ruhr aux français. Ce qui a pour résultat de ruiner l’Allemagne.

      4- La montée du bolchévisme en Europe et spécialement en Allemagne.

      5- La grande dépression de 1929 qui freine définitivement le redressement économique de l’Allemagne sous la république de Weimar.

      6- Le chômage endémique causé par la grande dépression et la présence de millions d’hommes dans les milices autant de droite que de gauche.

      7- L’impossibilité d’élire un gouvernement majoritaire d’élection en élection (on vote pratiquement aux 6 mois).

      Voilà les raisons de la montée du nazisme en Allemagne. On est très loin des raisons de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis.

    • @zitzoid

      Le parti démocrate n’est pas un parti de gauche, c’est un parti de droite.

      Le parti républicain est un parti de droite en dérive.

    • @ziltoid 10h57

      “Je vois beaucoup de monde qui dénigrent la droite et la traite d’ignorante, et qui croient que le monde irait mieux si la gauche était au pouvoir partout.
      J’espère que vous savez que c’est une des raisons du pourquoi Trump a été élu? Démoniser une grosse parti de la population et les traiter de caves pas instruits va probablement avoir l’effet inverse que celle désiré.
      C’est comme si la gauche intersectionnelle prône la diversité au maximum, sauf la diversité d’opinion…

      ——
      À quelle “droite” faites-vous allusion? Par exemple, une bonne partie de l’électorat démocrate est à droite.

      Même chose pour la gauche…vous faites allusion à quelle “gauche”?

      Trump a été élu parce qu’il symbolisait un “outsider” antiestablishment et du à la condescendance du DNC envers le vote.

      Si par “grosse parti de la population” vous entendez la droite républicaine…oui leur coller des adjectifs péjoratifs n’est pas de nature à rehausser le débat…mais d’un autre côté constater que cette droite appuie un soi disant prédateur sexuel dans une élection au Sénat…comment la qualifiez-vous?

    • .. Petite question, juste de même: Y a-t-il quelqu’un à la «modération» qui n’aime pas Léon Tolstoï?? C’est bien lui qui a écrit dans «Le Diable»: «Les plus fous sont indubitablement ceux qui décèlent chez les autres les signes de la folie qu’ils ne voient pas en eux.»

      Et abracadabra, le «post» citant ce bon Léon a l’air d’avoir été envoyé à la poubelle cybernétique. À moins qu’il ne soit juste au frigo, en attendant une révision par un érudit. :-)

    • En 1933 Hitler a été nommé au pouvoir parce:

      - qu’il avait été élu;
      - qu’il avait un nombre important de député;
      - qu’il contrôlait une force paramilitaire importante;
      - qu’il y avait une peur du communisme.

      Dès qu’il a été au pouvoir, Hitler a pris le contrôle de la police.

    • @marciano (12h36)

      La criminalité dans les villes relève en grande partie des conseils municipaux et des maires.

    • @ apocalypse 10h45
      «Kent Harrington décrit une solution qu’on aurait dans une société où tout le monde est rationnel, informé et au courant des enjeux, désolé pour lui: ça n’arrivera pas!»

      Vous faites erreur. Harrington se contente de décrire les conditions minimales à rétablir pour faire revenir un peu de rationalité dans le processus démocratique. Lisez l’article au complet et vous verrez.

      Je me doute bien qu’il est impossible de faire en sorte que la totalité de la population soit bien équipée intellectuellement pour être en mesure de faire un choix électoral éclairé mais vous ne pouvez nier la nécessité d’agir pour qu’elle le soit. Un peu plus de rationalité ne peut jamais faire de tort à la démocratie.

      «Le problème du système électoral aux Etats-Unis est simple: le collège électoral ET l’argent des donateurs.»

      Je vous donne raison sur la nécessité de régler ces problèmes de toute urgence mais c’est plus facile à dire qu’à faire.

      Le Collège électoral a tout de même une légitimité historique vieille de 213 années, légitimité protégée par le 12e amendement de la Constitution. Quelque chose me dit que de tenter de le réformer (ou de l’éliminer) serait un processus au moins aussi alambiqué que l’illusoire modification de la constitution canadienne; ce qui n’est pas peu dire. Quant à la liberté de dépenser des sommes folles en cours d’élections, elle a été clairement autorisée par la Cour Suprême. Ce qui implique, là aussi, un autre amendement à la Constitution.

      Tout bien considéré, il serait plus simple de tenter de rétablir plus de rationalité chez l’électeur en améliorant le système d’éducation et en obligeant les médias (les médias sociaux, surtout) à plus de rigueur journalistique ainsi qu’à plus de transparence sur leurs sources de financement (l’origine de leurs publicités, notamment).

    • marciano

      10 décembre 2017
      12h36

      Billet: … lors d’une conférence à Chicago…

      Avant de donner des leçons d’histoire et faire des comparaisons qui n’ont aucun sens, Obama devrait se préoccuper de la situation des villes comme Chicago
      ——————————————————–

      Pour votre information, Obama n’est plus président.

      Pour votre information, in n’en est point le maire non plus.

      Pour votre information, votre candidat débile est celui qui a promis en campagne de régler tous les problèmes de Chicago, dès son élection !

      Pour votre information, votre candidat président débile n’a encore rien fait.

    • benton_fraser 10 décembre 2017 11h56

      Donnez-moi donc la liste des administrations américaines, depuis la 2e guerre mondiale, dans lesquelles des généraux n’ont joué aucun rôle, ou un rôle très mineur, dans le processus décisionnel de ces administrations.

    • @marciano 12h36

      En complément d’information, je vous donne les liens, vu que vous semblez souffrir de pigrite pour faire l’effort de vous informer.

      - Trump Boasts He Could Stop Chicago Violence ‘In One Week’

    • @niblanc-ninoir: 12:38 Bon texte. mauvaise conclusion. Laissez-moi vous montrer:

      1 les États-Unis ne se sont jamais remis de l’humiliation de la guerre du Vietnam;
      2. Leur aventure en Irak les a humiliés encore une fois et l’Afghanistan et l’Irak les ont ruinés
      3. La Chine a eu raison d’eux du point de vue commercial grâce aux multinationales comme Walmart
      4. La zone euro a encore d’avantage diminué leur influence
      5. La grande récession de 2009 a détruit leur confiance dans leurs institutions
      6. Pertes d’emploi et stagnation des salaires versus des bonis de dizaines de millions aux patrons
      7. Un gouvernement incapable de fonctionner depuis les années Clinton mais de pire en pire

      Toutes les conditions sont réunies pour l’élection d’un rustre qui ment sans arrêt mais envoie tout le monde ch..r comme un vrai homme. Hulk Hokan de la politique. Même la couleur de la couette de cheveux est la même.

    • @marciano 12h57

      “…Obama devrait se préoccuper de la situation des villes comme Chicago qui détiennent des records d’homicides et pour lesquelles il n’a rien fait pendant les huit années de son administration.”
      ————
      SVP, documentez-vous avant de porter des jugements de valeur…

      “On Dec. 7, 2015, Attorney General Lynch announced the investigation into the CPD and the city’s Independent Police Review Authority (IPRA). The investigation focused on CPD’s use of force, including racial, ethnic and other disparities in use of force, and its systems of accountability.”
      https://www.justice.gov/opa/pr/justice-department-announces-findings-investigation-chicago-police-department

      Jan. 26, 2017, Federal Law Enforcement Helps Chicago Fight Crime:
      http://chicagotonight.wttw.com/2017/06/26/federal-law-enforcement-helps-chicago-fight-crime

    • Comparer le trumpisme au nazisme, c’est comme comparer une crise d’hémorroïdes à un cancer du colon en phase terminale.

      Un pain in the a** vs. une machine à tuer.

    • @ niblanc_ninoir

      - «Voilà les raisons de la montée du nazisme en Allemagne. On est très loin des raisons de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis.»

      Chaque fou au pouvoir vient avec son lot de raisons l’ayant porté audit pouvoir, raisons différentes dans chaque cas.

      Le Dohnald vient avec son lot de raisons qui l’ont porté au pouvoir, exactement comme Hitler ou Poutine.

      Je vous laisse le soin de les énumérer, mais il reste que c’est un fou au pouvoir.

      C’est un fait.

    • @ candela

      - «Trump Boasts He Could Stop Chicago Violence ‘In One Week’»

      Ouais…

      Le même abruti qui avait déclaré régler le problème de la sécheresse en californie, simplement en «ouvrant le robinet»:

      “We’re going to solve your water problem.”

      “If I win, believe me, we’re going to start opening up the water, so that you can have your farmers survive so that your job market will get better.”

      Quel génie !

    • Pour nos simples d’esprit incapables de voir où est le problème avec une administration américaine surmilitarisée en temps de paix.

      «It’s Not Good To See So Many Generals In The White House»
      http://thefederalist.com/2017/08/03/not-good-see-many-generals-white-house/

      Extrait: «Nonetheless, trying to shore up our worries about the president by surrounding him with generals is dangerous idea. In almost every developed society, military officers think of themselves as more honorable and upright than the civilians around them, and to lean on the generals when the White House is off the rails encourages the notion that the officer corps is the only real reservoir of virtue and competence in the nation. It’s a deeply unhealthy and wrong-headed notion, especially in a constitutional republic.»

      «Too Many Generals In Trump Administration?»
      https://breakingdefense.com/2017/08/too-many-generals-in-trump-administration/

      Extrait: «True, there is a long tradition of bringing individuals with military experience into government roles. Their experience and their views on strategic options are a necessary, and at times undervalued source of information for civilian leadership. When Army Gen. Eric Shinseki provided what turned out to be spot-on estimates of troops needed for post-hostility control of Iraq, he was berated and retired. But hiring so many generals and retired officers, so quickly, and – focusing on Mattis, McMaster and Kelly as the orchestra leader for White House agenda-setting within a concentrated area of security/defense, could be a problem. Strategist Carl von Clauswitz famously stated, “war is the continuation of politics by other means.” Whether all “other means” are being considered by such a group of potentially like-minds individuals deserves critical consideration.»

      «The danger of too many generals in the Trump Cabinet»
      http://www.newsobserver.com/opinion/op-ed/article145622544.html

      Extrait: «The greater danger, however, is an imbalance in our national security posture. Trump’s preference for showy displays of hard power cannot be the sum total of our foreign-policy approach. We still lack a comprehensive policy for Syria. Trump has made a mess of our attempt to keep Turkey within the camp of Western democratic governments. Our North Korea policy consists of big talk and the faint hope that China will “do something” about North Korea. Trump’s decision to certify Iran as complying with the terms of the Joint Comprehensive Plan of Action – after decrying the deal throughout the campaign – was bracing for those who imagined that Trump would not follow the Obama administration’s practice of turning a blind eye toward Iranian corner-cutting. In short, a military plan is not a foreign policy.»

    • C’est bien beau la démocratie – la démocratie-sociale encore mieux! – mais il existe d’autres droits humains qui sont tout aussi importants et fondamentaux : Le droit de manger à sa faim, le droit d’avoir un toit au-dessus de la tête, le droit à des soins médicaux de base, le droit à une éducation de base, le droit au travail… la liberté d’expression et de conscience.
      C’est le rôle de l’État de s’assurer que les citoyens reçoivent les services minimums dont ils ont besoin!

      ((traduction sommaire))

      « Ne vous y trompez pas. Les oligarques (frères Koch, Mercers, Wilks Waltons, Deasons Schwabs, Neugerbauers, Griffins, Ricketts, ect.) sont maintenant en charge du gouvernement américain. L’opinion de la plupart des américains (75% qui sont contre les baisses d’impôts) ne compte plus.

      C’était le marché des oligarques avec le diable (Trump) depuis le tout début : Donnez-nous une énorme baisse d’impôts, utilisez le déficit qui en résulte pour justifier des coupes dans le Medicare et la Sécurité Sociale et éliminez les réglementations environnementales et financières. En retour, nous vous financerons, nous appuierons vos alliés dans le GOP et nous monterons des campagnes de PR en votre nom pour amplifier vos mensonges. « Hell », nous vous ferons même passer pour un populiste.

      Plus de la moitié des contributions monétaires en 2016 [élections] ont été faites par seulement 158 familles et des compagnies qu’elles possèdent ou contrôlent. Plus de la moitié de ces personnes sont sur la liste des plus riches milliardaires américains de Forbes. 64 d’entre eux ont fait leur fortune dans la finance (fonds d’investissement et capital privé). 17 dans l’énergie, majoritairement pétrole et gaz naturel. 15 dans l’immobilier et la construction (les Trumps, par exemple). 10 dans les technologies.

      Ces oligarques américains n’ont pas à se demander si la Sécurité sociale ou Médicare seront là pour eux à leur retraite puisqu’ils possèdent d’énormes fortunes. Ils n’ont pas à se préoccuper des changements climatiques puisqu’ils ne vivent pas dans des maisons qui pourraient être détruites par des ouragans ou des feux de forêt. Ils n’ont rien à faire de l’école publique puisque leurs enfants ne les fréquentent pas. Ils n’ont rien à faire des transports publics puisqu’ils ne les utilisent pas. En vérité, ils se soucient pas beaucoup plus de l’Amérique puisque leurs intérêts privés et financiers sont globaux.
      Ils vivent dans leur propre société séparée et ils veulent des gens qui vont les représenter eux, pas le reste de nous.
      Le parti républicain est leur véhicule. Fox News est leur porte-parole. Trump est leur champion.

      Qu’en pensez-vous? » – Robert Reich

    • @ monsieur8 14h16
      «Comparer le trumpisme au nazisme, c’est comme comparer une crise d’hémorroïdes à un cancer du colon en phase terminale.»

      Comparaison imparfaite. On ne prenait pas non plus l’Adolf moustachu très au sérieux au cours de ses premières années de pouvoir. Du moins, jusqu’au 12 mars 1938, date de l’Anschluß. La suite s’est révélée catastrophique pour l’Europe, comme chacun sait.

      Hitler n’était pourtant pas que le Mal incarné. Il était aussi le symptôme des dysfonctions de la société allemande des années ‘20. Ça vous rappelle quelque chose? Un argument qu’utilisent certains pour tenter d’atténuer la menace universelle que représente le cancer trumpiste…

    • Je trouve très intéressante cette discutions sur ce qui fait la vigueur d’une démocratie.

      Même si je concède qu’une population éduquée a de meilleurs chance de prendre des décisions éclairées, mais si on a pas de valeurs morales, l’éducation ni changera rien.

      Je crois qu’un des problèmes c’est la démission face à l’ampleur du défi. On vit dans un monde complexe et l’on ne peut pas tout expliqué en 144 et même en 288 caractères.

      4 ans ce n’est pas si long et si le bully in chief s’acharne a démolir le leg de son prédécesseur, son successeur pourrait faire la même chose.

      Vaut mieux convaincre que vaincre, vaut mieux persuader qu’imposer. Mais en démocratie, il y a toujours des perdants, et si l’on veut avancer, imposer des choses ça peut-être inévitable.

      Même si on peut donner une date à la fin de la guerre de sécession, l’une des sources actuelles des problèmes c’est que la guerre culturelle n’a jamais cessé. Il y a eu un manque de vigilance et il me semble qu’il n’y a pas une amérique, mais plusieurs. Un peu comme le Canada, ce qui est bon pour l’ouest ne l’est pas nécessairement pour le Québec et l’Ontario.

      Voter négativement ou contre quelque chose c’est périlleux. Je le prétend depuis un certain temps les États-Unis sont devenus un état voyou, un pays à peine civilisé qui se démarque sur de nombreux points.

      Tant que les États-Unis ne suivront pas l’exemple des nombreuses démocratie qui vont “bien”, limiter les dépenses électorales et ne permettre qu’au partie prenante d’une élection de s’exprimer en limitant la liberté d’expression des autres intervenants de l’économie, ils auront des problèmes.

      Le réflexe isolationniste des américains n’est pas nouveau. Ce qui est nouveau c’est que l’amérique n’est plus capable d’imposer son point de vue. C’est à eux de l’accepter, et de reconnaître la faillite de leur valeur.

    • Comme quoi Obama annonce des symptômes réels que nient les trumpeux atteints de déviation cognitive et de fanatisme.

      In this first year of the Trump presidency, it is now obvious that his base is not only loyal, but perfectly fine with and accepting of authoritarianism and fascist ideology. They’ve stood by their avatar as he called white supremacists who marched on Charlottesville, Virginia with fascist paraphernalia and chanting Nazi slogans “good people,” even after that rally caused the murder of Heather Hyer. They’ve cheered him on as he’s tried to manipulate the Department of Justice into prosecuting his political rival Hillary Clinton. And now, in recent weeks, they’ve shown a willingness to support a serial child predator in Roy Moore if it means maintaining power.

      Fascism Runs in My American Family

      The diehard Trump supporters aren’t being fooled. The Moore voters aren’t pinching their noses. A large portion of Americans actually agree with the hateful things these men spew.

    • Argumenter pourquoi Narcisse aime s’entourer de généraux…s’est s’avancé en terrain miné…

    • A.Talon – 13h19

      “Je me doute bien qu’il est impossible de faire en sorte que la totalité de la population soit bien équipée intellectuellement pour être en mesure de faire un choix électoral éclairé mais vous ne pouvez nier la nécessité d’agir pour qu’elle le soit. Un peu plus de rationalité ne peut jamais faire de tort à la démocratie.”

      Vous pouvez vous réjouir car ce jour approche à grands pas, avec l’intelligence artificielle des robots, ceux-ci seront plus instruits et rationnels que la grande majorité des gens. On parle déjà aux USA de remplacer les fonctionnaires de l’état. En route donc vers le meilleur des mondes.

      Sérieusement, rappelons-nous le brocard que “les gouvernements ne sont pas élus, ils sont battus”. Et à ce propos, rien n’est plus instructif que la situation du citoyen ordinaire, il n’a pas besoin de cours pour savoir si sa situation empire ou s’améliore.

      Je ne prône pas le maintien des citoyens dans l’ignorance, mais comme chacun sait qu’il n’y a pas un seul “choix électoral éclairé”, il appartient à ceux qui briguent leurs suffrages de les éclairer et de les convaincre.

      Certes, les citoyens peuvent être bernés, faire le mauvais choix et croire à tort le premier démagogue venu, mais ils pourront se raviser 4 ou 5 ans plus tard, ce qui permet l’alternance et, en conséquence, le respect de la majorité ou pluralité des voix obtenues.

      La principale caractéristique d’une démocratie est certainement la possibilité de renverser paisiblement le gouvernement.

      “You can please some of the people all of the time, you can please all of the people some of the time, but you can’t please all of the people all of the time”. (Lincoln – Lydgate)

    • @ Yack

      10 décembre 2017, 14h54

      C’est très EXACTEMENT ça !

    • @rujos21 15h08

      Personnellement je proposerais qu’ils sont habitués à obéir sans se poser de questions.

      Ils ont une certaine habitude de travailler pour des incompétents…

    • @bleuetdaa – 10 décembre 2017 – 14h58
      … On vit dans un monde complexe et l’on ne peut pas tout expliqué en 144 et même en 288 caractères. …

      Intéressant! Le monde est de plus en plus complexe et de plus en plus de gens ont de la difficulté à garder leur ‘focus’ sur quelque chose plus d’une minute ou deux. Tu ne peux comprendre des textes, des enjeux, des problèmes le moindrement compliqués si ta capacité d’attention est (beaucoup) trop courte. L’exemple le plus évident, Donald Trump qui semble incapable de rester accrocher à quelque chose plus d’une minute avec le résultat que tout est superficiel.

      Il faut les politiciens expliquent et simplifient les choses, mais à un moment donné, les gens doivent faire un minimum d’effort, mais je ne suis pas optimiste parce que les gadgets électroniques ne sont pas en train de rendre les gens plus intelligents loin de là. Bill Maher disait que les gens sont de plus en plus stupides, de moins en moins capables de raisonner, et malheureusement, je suis d’accord avec lui, les coupables: les IPhones, les médias sociaux, etc. Les gens passent beaucoup trop de temps sur ces gadgets, médias.

    • @Yack – 10 décembre 2017 – 14h54
      Excellent post! Les riches en contrôle et croyez-nous, ce n’est pas pour le bien de Monsieur et Madame Tout Le Monde.

      Vous vous rappelez de cette citation de ‘The Oracle’ dans ‘The Matrix’:

      ‘What do all men with power want? More power.’

    • Yack

      10 décembre 2017
      14h54

      “Le parti républicain est leur véhicule. Fox News est leur porte-parole. Trump est leur champion.”

      J’ajouterais après ‘véhicule’: qui carbure à l’énergie renouvelable qu’est le mensonge. Et Trump pèse sur le champignon.

    • Un excellent récit, en plein dans le vif su sujet. Ici :

      https://www.thedailybeast.com/fascism-runs-in-my-american-family

    • “Soyez attentifs, et allez voter!”

      Election Population en âge de voter (millions) Participation (millions) Participation (%)
      2008 229,945 131,314 58,23%
      2012 235,248 129,085 54,87%
      2016 251,107 137,053 54,57%

      Je suis en désaccord avec ceux qui dans ce blogue explique le vote, d’un côté ou de l’autre en function de l’éducation. L’éducation ne garantit en rien la conscience politique d’un individu. Tout électorat est constitué de gens éduqués ou non peu importe l’allégeance politique. Aucun parti, rouge ou bleu, n’a le monopole des imbéciles, caves comme certains aiment les appeler. Nous devrions plutôt parler de politisation, soit le processus de socialisation par lequel un individu est amené à s’intéresser à la politique, à développer des réflexions et des pratiques qui en relèvent.

      Ces réflexions et ces pratiques prennent leur source dans: La religion, la race, le sexe, le groupe d’âge, l’éducation, le niveau de revenus, le parti, Obamacare,etc…et après vous démarrer le malaxeur de la discrimination, de la répression, du harcèlement sexuel, de l’irrespect, des taxes, de la morale, etc.

    • ruijos21: Trump s’est entouré de militaires parce que très peu de gens sérieux voulaient travailler pour lui. Les militaires vont toujours servir leur pays si on leur demande. On ne peut pas leur reprocher de se conduire comme des militaires par la suite….Ça n’empêche pas que ça puisse être malsain pour le pays. L’enfer est pavé de bonnes intentions.

    • candela 10 décembre 2017 13h43
      ruijos21 10 décembre 2017 14h04

      Allez raconter vos élucubrations et vos fadaises aux parents des ados qui, dans cette ville, ont été torturés, violés et tués par des membres du gang MS 13 entrés illégalement aux États-Unis grâce au laxisme de l’administration Obama.

    • Note: Désolé pour le tableau, les chiffres se sont compressés vers la gauche…non, non, aucun double sens politique…LOL

    • Le problème est que les gens ne raisonnent plus mais émotionnent.

    • Il est vrai que la nature même du personage, Trump est beaucoup plus près d’un Mussolini que qu’un Hitler.

      Mais reste que Trump voue une adoration envers les dictatures…

    • 16h56 suite

      Ça va certainement consoler ces parents de la perte de leurs enfants.

    • Une des raisons pour lesquelles Barack Obama se sent justifié de sonner les cloches d’alarmes.

      Ici la conclusion: Texte à lire absolument pour comprendre.

      “By telling so many lies, and so many that are mean-spirited, Trump is violating some of the most fundamental norms of human social interaction and human decency. Many of the rest of us, in turn, have abandoned a norm of our own — we no longer give Trump the benefit of the doubt that we usually give so readily.”

      https://www.washingtonpost.com/outlook/i-study-liars-ive-never-seen-one-like-president-trump/2017/12/07/4e529efe-da3f-11e7-a841-2066faf731ef_story.html?hpid=hp_no-name_opinion-card-f%3Ahomepage%2Fstory&utm_term=.ac9490d584ce

    • … dans le vif Du sujet… !

    • heureusement le donald est à son plus bas dans les sondages: President Trump Job Approval

    • @marciano 16h56

      et ton hypocrite d’idole, en 12 mois de pouvoir il a fait quoi au juste

    • @marciano 16h56

      que vas-t-il raconter aux victimes du soi-disant prédateur sexuel qu’il supporte?
      ou aux 16 femmes qui l’accusent de harcèlement sexuel?
      ou aux parents de la jeune fille décédée à Charlottsville, parce qu’incapable de condamner les suprémacistes blancs?
      ou aux sinistrés Porto-Ricains laiss/ pour compte?
      ou aux citoyens américains de descendence musulmanes après avoir re-tweete les 3 videos?
      ou en déclarant qu’il pourrait faire feu quelqu’un en pleine 5ieme av?

      tu supportes tout ce que j’ai noirci ci-dessus?

    • @ ruijos21

      - «Ces réflexions et ces pratiques prennent leur source dans: La religion, la race, le sexe, le groupe d’âge, l’éducation, le niveau de revenus, le parti, Obamacare,etc…et après vous démarrer le malaxeur de la discrimination, de la répression, du harcèlement sexuel, de l’irrespect, des taxes, de la morale, etc.»

      Il est donc, selon vous, «discriminatoire» de faire passer des tests avant de remettre un permis de conduire, d’interviewer des jurés potentiels avant de les accepter sur un jury, et de faire passer des examens de compétences avant d’accepter un étudiant à une école ou un emploi…

      Tout l’monde a le droit de tout, même s’ils n’ont visiblement pas les compétences pour remplir une fonction ou accomplir une tâche ?

      Je vous vois bien dans un avion dont le pilote n’a subi aucun test de compétence…

      Comme voter est une tâche importante, on ne cesse de nous en rabattre les oreilles, alors il me semble qu’un minimum de compétence en la matière devrait être requis.

      Surtout s’il fallait, pour voter, être au courant des enjeux majeurs et de la position de CHACUN des partis.

      C’est pas une garantie, mais ça ne nuirait CERTAINEMENT pas !

    • @marciano : je comprends votre colère mais à chaque semaine dans ce foutu pays un enfant de six ans tue son petit frère ou sa soeur de 4 ans parce qu’un fusil chargé traînait dans la maison.
      Est-ce Obama ou leur acceptation de la violence comme mode de vie?

    • HS … Ah le sens de l’humour de l’administration Trump:

      http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201712/10/01-5146589-jerusalem-les-palestiniens-refusent-le-dialogue-selon-les-etats-unis.php

      On fait un immense cadeau aux Israéliens et ensuite, on demande aux Palestiniens de se présenter à la table de négociations pour quoi exactement? Leur offrir quelques miettes?

      Maintenant, on les accuse de faire preuve de mauvaise foi. Il faut le faire :-(.

    • @marciano

      Mon pauvre Marciano, Obama est le président qui a expulsé le plus d’immigrants. Comment peut-on parler de laxisme?!?!?

    • @g.duquette 9 déc. 21:22

      Par ce commentaire, vous représentez malheureusement pour vous l’hystérie anti-Trump qui caractérise la dernière année. Faire un lien entre son alimentation et ses capacités physiques/mentales. On en est rendu la… vous sombrez de plus en plus dans la caricature.

    • ruijos21 10 décembre 2017 14h04 “On Dec. 7, 2015, Attorney General Lynch announced the investigation into the CPD and the city’s Independent Police Review Authority (IPRA)…..
      —–

      Et voilà. S’en prendre avant tout à ceux qui combattent le crime. Typique de l’administration précédente!
      Et l’on se demande pourquoi les démocrates ont perdu 1,000 postes (Président, membres du Congrès, sénateurs, gouverneurs, membres des législatures des États…) au cours de ces huit ans.

      Apprenez donc à mieux choisir vos références ruijos21.

    • @ ruijos21 16h54
      «L’éducation ne garantit en rien la conscience politique d’un individu.»

      J’ai bien parlé d’ÉDUCATION CIVIQUE dans mon commentaire de 9h51 et non pas seulement d’éducation au sens strict. Il s’agit d’un enseignement portant spécifiquement sur nos droits et devoirs de citoyens ainsi que sur le fonctionnement des institutions démocratiques. Voyez-vous la nuance? Cette forme d’enseignement est déjà fortement délaissé chez nos voisins du sud (et sans doute aussi dans nos écoles) et les conséquences sociales en sont effarantes. L’article d’opinion déjà cité de Mr. Kent Harrington le démontre éloquemment.

      * * *

      «Prenons quelques chiffres : en 2005, un sondage de l’American Bar Association révélait que 50 % des Américains n’identifiaient pas correctement les trois branches de pouvoir de l’État. Quand l’Annenberg Center for Public Policy leur a reposé la même question en 2015, ce pourcentage a grimpé à deux tiers, sachant par ailleurs qu’une part impressionnante de 32 % des Américains ne savaient même pas citer l’un des trois pouvoirs. Cette dégringolade est semble-t-il fonction de l’âge, une étude de 2016 réalisée auprès d’Américains titulaires d’un diplôme universitaire ayant révélé que les plus de 65 ans connaissaient beaucoup mieux le fonctionnement de l’État que les moins de 34 ans.

      Sans surprise, la qualité globale de l’éducation et l’accès aux enseignements civiques de base ont également souffert ces dernières années. En 2011, un think tank a attribué une note à chacun des 50 États américains en fonction de la rigueur des cours d’histoire de l’Amérique dispensés dans les écoles secondaires (high schools) : 28 États ont obtenu une note insuffisante. Une étude de 2016 menée auprès de 1000 universités de lettres, sciences sociales et humaines a par ailleurs révélé que seules 18 % de ces universités exigeaient que soit suivi un cours d’histoire américaine ou de droit constitutionnel pour l’obtention d’un diplôme. (…)

      Un électorat qui ne maîtrise pas un enseignement civique de base est plus susceptible de succomber aux provocations destinées à enflammer les tensions partisanes.»

      * * *

      Face à un constat aussi désolant, plusieurs questions s’imposent. Comment pouvez-vous protéger vos droits ou exercer vos devoirs de citoyen quand vous n’avez pas la moindre idée de ce qu’ils sont? Comment pouvez-vous défendre la démocratie quand vous n’êtes même pas en mesure de reconnaître qu’elle s’étiole? Et comment vaincre le mal quand vous ne pouvez même pas l’identifier?

      Le despotisme profite toujours de la confusion des esprits pour s’installer à demeure. Voilà pourquoi on doit développer une vision claire du fonctionnement de la société. Pour nous protéger.

    • @marciano

      Réglementer les armes à feu et assurément qu’il y aurait beaucoup moins de parents a consoler pour la perte de leur enfant que n’importe quel autres mesures, immigration compris!

    • @daniellevallee 16h56

      Je suis d’accord avec vous.

      Narcisse voue une admiration sans borne à deux généraux de la WW2…MacArthur et Patton…des durs, des gagnants, des imprévisibles et avec des discours musclés…des protecteurs de l’Amérique….reconnaîtons-t-on son style?

      Au delà de la réthorique et de cette admiration, est-ce que Narcisse comprends ce qu’est un leader (militaire), la préparation d’un plan ou l’élaboration d’une stratégie? En somme, délègue-t-il son pouvoir présidentiel aux généraux?

    • ruijos21 10 décembre 2017 17h36 …et ton hypocrite d’idole…

      Trump mon idole? Vous avez lu ça où dans mes commentaires? Si en plus vous ne pouvez pas comprendre ce que l’on écrit alors…

    • @ruijos21

      Lorsque la peur oriente notre choix sur un bulletin de vote, c’est déjà mal parti… et l’ignorance est un catalyseur de la peur!

      L’instruction et l’éducation est déjà un bon début contre l’ignorance….

    • marciano

      10 décembre 2017
      16h56

      candela 10 décembre 2017 13h43
      ruijos21 10 décembre 2017 14h04

      Allez raconter vos élucubrations et vos fadaises aux parents des ados qui, dans cette ville, ont été torturés, violés et tués par des membres du gang MS 13 entrés illégalement aux États-Unis grâce au laxisme de l’administration Obama.
      ———————————————————————————-

      Pour votre information, Trump est maintenant le président qui avait promis de régler ce grave problème.

      Pour votre information, Obama n’est plus président, mais votre sociopayhe narcissique et menteur caractériel.

      En complément d’information, je vous donne les liens, vu que vous avez oublié d’en prendre connaissance.

      Trump Boasts He Could Stop Chicago Violence ‘In One Week’

    • legada – 17h03
      “Le problème est que les gens ne raisonnent plus mais émotionnent.”

      Ça ne date pas d’hier…

      “Les Canadiens français n’ont pas d’opinions, ils n’ont que des émotions”. — Wilfrid Laurier

      .. et, n’en déplaise à Laurier, ce n’est pas un travers qui nous est propre, loin s’en faut!

      apocalypse – 15h56

      “Intéressant! Le monde est de plus en plus complexe et de plus en plus de gens ont de la difficulté à garder leur ‘focus’ sur quelque chose plus d’une minute ou deux. ”

      Vous êtes généreux, d’après l’humoriste Josh Freed, dont vous ne pouvez lire le billet sans vous reconnaître:

      “There’s so much information streaming in it’s hard to retain — our thoughts drifting through our brains for mere seconds, as if we were goldfish.

      Sorry, that’s unfair to goldfish. A 2015 Microsoft study found the human attention span has shrunk from 12 seconds to eight seconds since 2000, while a goldfish can still focus for nine seconds”

      http://montrealgazette.com/opinion/columnists/josh-freed-in-the-age-of-distraction-goldfish-focus-most

      Alors, bonne chance pour instruire les électeurs moyens!…

    • @ralbol 18h02

      Un taux de participation de 55% démontre un net manque d’intérêt envers les “enjeux politiques” d’une élection. Selon moi, la politisation fait défaut…à preuve les taux de 2004 et 2016.

      L’analogie du “malaxeur” réfère à l’élément déclancheur de la politisation d’un individu…ou pourquoi je m’intéresse tout à coup à la politique…c’est ce qui s’appelle un vote conscient…

      dans le dépouillement des votes…ignorant ou non, éduqué ou non, peu importe c’est un vote…mais consultez les gens sondés dernièrement sur le taux d’approbation de Narcisse (32%) et vous y retrouverez un élément de politisation…

      et avec le contexte politue actuel, mon plus grand désir est que ce taux de politisation augmente au pays de Narcisse…

    • La prestance d’Obama dépasse sa stature et bien que cela ait transparu dans l’exercice de sa présidence, elle est abyssale eu égard à ce fanfaron marionnette, inculte Potus 45. C’est pas le jour et la nuit mais le jour et les ténèbres ! Si encore était pas si con….juste moins imbu…

      Son propos est pile dans la vérité: « Danger, danger » comme disait un certain robot dans une émission d’une autre décénie.

    • “Vous êtes généreux, d’après l’humoriste Josh Freed, dont on ne peut lire le billet sans se reconnaître:”

      Le “vous” n’était pas personnel mais collectif…

      En passant, Apocalypse, merci pour votre commentaire de 07h49 sur mon premier post. Cette fois, le “vous” est personnel!

    • ce cadeau de Trump aux Israéliens aura donné combiens de millions à la
      famille Kushner ? Voila la question …. Connaissant ces rapace, impossible de
      penser qu’ils ont fait ca pour riens.

      Des millions qui seront investis le cas échéant pour se défendre bec et ongle
      pour éviter de finir leurs jours en prisons j’imagine.

      la MB est vraiment sévèrement gangrainé

    • Obama s’adresse à 350M de plantes vertes qui ne font qu’osciller au gré des vents numériques… il y a longtemps que les Français lui aurait réglé son compte si Trump était leur POF… et leurs cousins d’Amérique auraient pour leur part sorti leurs casseroles… c’est toujours ça… mieux que de réagir comme une plante verte…

      Obama s’adresse à un peuple qui s’est égaré… l’empire s’enfonce inexorablement… c’est la grande Ramona de St-Jean-sur-Richelieu qui me l’a dit…

    • @marciano

      Dans votre post de 12h36 vous avez accusez l’administration Obama de n’avoir rien fait pour Chicago. Cette commission fut mise sur pieds pour enquêter sur les abus des force de l’ordre, comission fédérale je souligne.

      Mais comme votre idole vous tombez dans la diversion, dans les excuses et dans la négations pour cacher l’incompétance, l’hypocrisie, le mensonge et le vide morale dans lequel est tombé Narcisse et le GOP.

      Voici le lien concernant l’affaire du sergent Watts accusé avec son équipe d’avoir forgé des preuves contre 15 personnes (qui ont été acquittés). C’est ce genre de comportement qui nourrit la spirale de violence.
      https://www.usatoday.com/story/news/2017/11/16/men-who-allege-they-were-framed-crooked-chicago-cop-get-mass-exoneration/871216001/

      Quant à votre idole et au GOP, j’ai hâte aux élections de mi-mandat…

    • Le monde passe plus de temps avec leur gadget….

      Vécu tout dernierement au pérou : 2 jeunes filles ne prenant que des selfies rapprochées d’elles et ou implorant des passants de les prendre en photo, toutes sortes de pauses, grand sourire, le tout à répétion pendant un bon 30 minutes. Aucune conscience ou intérêt de l’environnement, meme pas moi et….mais moi/ moi…On nage que dans le paraître .

      Méchante nourriture intellectuelle.

    • @A.Talon

      Mon commentaire ne contredit en rien le votre. Je maintiens ce que j’ai écrit. Je vous invite à consulter le lien suivant sur le taux de participation aux élections présidentielles:

      https://www.usatoday.com/story/news/2017/11/16/men-who-allege-they-were-framed-crooked-chicago-cop-get-mass-exoneration/871216001/

      Depuis celle 1972, il se maintient aux environs de 53% à 55%. Cet enseignement a été remplacé par la navigation sur internet au niveau de l’information.

      Je suis cependant, hélas, tout à fait d’accord avec vos conclusions. Le vide au niveau leadership moral et le clientelisme auquel font face nos voisins en ait la preuve.

    • benton_fraser 10 décembre 2017 18h10 Obama est le président qui a expulsé le plus d’immigrants…

      Mon pauvre benton_fraser, ce n’est pas une question d’expulser le plus grand nombre d’immigrants dont il est ici question mais de pouvoir laisser entrer ceux que l’on veut, légalement, accueillir dans son pays (ex par geste humanitaire) et d’en expulser les indésirables.

    • HS : A la veille du vote en Alabama, de plus en plus serré ?
      Les électeurs Républicains à l’instar du sénateur Shelby peuvent soit rester à la maison, soit écrire à la main le nom d’un autre candidat .

      Sen. Richard C. Shelby, who serves as Alabama’s senior senator, said “I didn’t vote for Roy Moore. I wouldn’t vote for Roy Moore. I think the Republican Party can do better.”

      https://www.washingtonpost.com/news/post-politics/wp/2017/12/10/as-alabama-prepares-to-vote-republican-sen-richard-shelby-says-state-deserves-better-than-moore/

    • Je ne sais par qui ni comment les commentaires sont traités ni pourquoi ils disparaissent dans l’éther, mais ça n’aide pas à s’y retrouver dans cet excellent blogue. Est-il possible d’afficher le post que j’amendais par celui de 18h54? Merci.

    • Une opinion qui en vaut d’autres : Trump est-il un néofasciste?

      Réponse : Non.

      C’est un TDC, un déplorable politicien, un être dépourvu d’empathie, raciste et misogyne, un néopopuliste nationaliste, un jemenfoutiste extrémiste, un conservateur arriéré et rétrograde… mais pas un fasciste. Certains de ses suiveux s’affichent peut-être comme néo-nazis (probablement sans savoir ce que cela signifie), mais ça ne fait pas de Trump un fasciste pour autant.

      J’ai une relation « particulière » avec le fascisme, ma famille en a souffert (dans sa chair). Je suis mal à l’aise chaque fois qu’on banalise cette épouvantable idéologie en accusant quiconque est un peu trop à droite d’en faire partie.

      Je déteste l’extrême droite, les Le Pen et Trump de ce monde, mais j’estime que les qualifier de fascistes, c’est banaliser le fascisme, c’est le présenter comme une idéologie « comme les autres ». Faire ça, c’est faire preuve de révisionnisme historique.

      Obama aurait été plus avisé d’attaquer le trumpisme autrement qu’en atteignant le point Godwin. Ça discrédite davantage celui qui l’atteint que celui qui en est la cible.

    • @A.Talon…ajout

      Nous sommes loin du taux de participation français de 70%…

      http://www.euronews.com/2017/04/21/a-history-of-french-presidential-elections-through-nine-infographics

    • @A.Talon

      mes excuses…correction à mon post de19h17, le lien fournit n’a aucun rapport avec mon commentaire sur le taux de participation, le voici

      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Participations_aux_élections_présidentielles_américaines

    • Solutions pour contrer les fake news.

      1. Déployer une campagne d’éducation publique pour nous rendre moins vulnérables aux manipulateurs qui sévissent sur Internet.

      2. Inutile de proposer des meilleures pratiques à ceux qui ne s’y intéressent pas.

      3. Il faut mener la vie plus dure aux manipulateurs, parvenir à identifier ceux qui orchestrent les campagnes de désinformation, les dénoncer et, dans les cas d’abus les plus flagrants, les poursuivre en justice.

      4. Il faut empêcher les entreprises informatiques et de réseaux sociaux de continuer à jouer un rôle de facilitateur.

      Pire que les mauvais dirigeants, les mauvais dirigés

    • @benton_fraser 18h37 @A.Talon

      je suis d’accord…nous argumentons face au choix sur un bulletin de vote…que fait-on des 45% d’indifférends qui ne se présentent même pas?

    • Quand vient le temps de comparer les bilans avec celui du président Obama on a la mémoire sélective. On ne se souvient jamais comment il se fait que ses initiatives n’ aient pas franchi le sénat ou le congres. Quand ca fait notre affaire d’oublier hein ?

    • Pour moi la citation de la semaine est de Roy Moore, (T’sé le gars que Trump endosse comme sénateur de l’Alabama).

      Voici sa déclaration `: (EH oui elle date de 2011 mais que voulez-vous le gars continue d’y croire)

      Animateur de Radio : Croyez-vous M. Moore que l’on devrait éliminer tout les amendements autre que les 10 premiers de la constitution???

      Réponse de Roy Moore : Oui cela règlerait bien des problèmes. Entre autre le 17ième qui oblige que les sénateurs soient élus par le peuple et non par la législature. Et le 14ième aussi qui a été voté à la pointe du fusil. Et le 13ième aussi en plus du 15ième qui cause bien des problèmes.

      Ah oui quels sont ces amendements : En voici un bref résumé.

      13 : Ni esclavage ni servitude involontaire, si ce n’est en punition d’un crime dont le coupable aura été dûment convaincu, n’existeront aux Etats-Unis ou dans aucun endroit soumis à leur juridiction.
      14 : Toutes personnes nées ou naturalisées aux Etats-Unis, et soumises à leur juridiction, sont citoyens des Etats-Unis et de l’Etat où elles résident. Aucun Etat ne fera ou n’appliquera de loi qui restreindrait les privilèges ou immunités des citoyens des Etats-Unis; ni ne privera aucune personne de vie, de liberté ou de propriété sans procédure légale convenable (without due process of law); ni ne refusera à quiconque relève de sa juridiction légale protection des lois (equal protection of the laws).
      15 : Le droit des citoyens des Etats-Unis de voter ne sera dénié ou restreint ni par les Etats-Unis, ni par aucun Etat, pour raison de race, couleur ou condition antérieure de servitude.
      17 : Le Sénat des Etats-Unis sera composé de deux sénateurs de chaque Etat, élus par le peuple de cet Etat pour six ans;

      Et pour votre information, voici d’autres amendements que Roy Moore voudrait voir aboli :

      19 : Le droit de vote des citoyens des Etats-Unis ne pourra être dénié ou restreint pour raison de sexe par les Etats-Unis ni l’un quelconque des Etats.

      24 : Le droit des citoyens des Etats-Unis de voter à toute élection primaire ou autre élection du Président ou du Vice-président, des électeurs du Président et du Vice-président, ou des sénateurs ou représentants au Congrès, ne sera pas dénie ou restreint par les Etats-Unis, ou par aucun Etat, pour cause de manquement au paiement d’une taxe électorale (poll tax) ou de tout autre impôt.

      27 : Le droit des citoyens des Etats-Unis, qui sont âgés de dix-huit ans ou plus, de voter ne sera pas dénié ou restreint par les Etats-Unis ou l’un quelconque des Etats pour raison d’âge.

      Je comprends mieux maintenant pourquoi Trump appui et aime tant Roy Moore, les deux ont la même vision de la présidence et de la démocratie et les deux ont la même vison des femmes.

    • Et le strip-tease de l’Arnaqueur Narcissique se poursuit en éclaboussant ses supporteurs malinformés et volontairement aveugles.

      The Trump-Russia Probe Is About to Get Uglier

      Unpleasant facts are spilling out. Republicans don’t want to know them.

    • @ruijos21 (20h06)

      C’est la beauté des partis qui ont pris l’orientation populiste (habituellement les partis de droits parce qu’il faut leur accorder qu’ils sont très organisés, l’hiérarchie verticale a ses avantages!) de rendre les citoyens très cyniques envers la politique.
      Ce qui amène a deux réactions distintes chez certains: Soit l’on s’écoeure de la politique et qu’on s’abstient alors de voter, soit qu’on en devient frustré et que l’on vote pour le parti le plus populiste, ce qui en font des électeurs très résolus!

      Nonobstant cela, un parti très organisé de par sa nature d’une hiérarchie verticale a d’autres avantages sur le terrain comme de restreindre le droit de vote et/ou l’accès aux bureaux de vote comme c’est le cas dans plusieurs états du sud….

    • Bleudata 15h58

      « 4 ans ce n’est pas si long et si le bully in chief s’acharne a démolir le leg de son prédécesseur, son successeur pourrait faire la même chose ».

      4 ans, c’est pas si long… ah ben oui
      Faire la même chose que son sucesseur: ah ben oui

      Avec un tel raisonnement, vous proposez quoi ?
      Un perpétuel derby de démolition ? Très constructif cette idée

    • “Course au Sénat: à l’église de Roy Moore, on s’en remet à Dieu.” Nous aussi, faute de mieux; mais pas pour les mêmes raisons.

    • @g.duquette

      Donc Moore considère que le début du 19ième siècle constitue l’apogé des États-Unis d’Amérique et qu’il faut en revenir a cette période!!!!

    • @ Yack 10 décembre 2017 14h54

      Qu’en pensez-vous? » – Robert Reich
      ——————————————-
      Excellent

    • Pour en finir avec Hitler:

      niblanc_ninoir 10 décembre 2017 08h12

      ralbol 10 décembre 2017 01h45
      Tant qu’à me donner de l’information, donnez la bonne.
      C’est le parti d’Hitler qui fut élu.
      Le peuple a voté pour le parti et évidemment, Adolf en était le chef
      __________________________________________________________

      Novembre 1932: Le NSDAP récolte 33,1% du vote pour 196 députés … on est loin de l’assentiment général des allemands envers Hitler. Mais bon, à quoi s’obstiner avec quelqu’un qui a toujours raison.

      Non, c,es plus compliqué. Après l’incendie du Reichstag, les élection de mars 1933 ont données le pouvoir au NSDAP d’Adolf Hitler avec 43.9% des votes. Les Nazis dominaient le parlement. C’est avec l’appuie du parti du Centre (11.3%) et le Parti national du peuple allemand (8%), que Hitler a eu les voix nécessaires pour la promulgation de l’Acte générateur qui lui donnait tous les pouvoirs. Les communistes (17%) avaient été exclus suite à leur arrestation avant le vote par le décret dit « Incendie du Reichstag » signé par le Président Paul von Hindenburg. Avec l’absence des communistes, Hitler avait le 2/3 des votes du parlement pour l’Acte générateur. Et ce fut l’enfer…

    • @chrstianb

      Et j’ajouterais qu’Hitler a reçu près de 38% des votes de l’électorat… contre près 27% pour Trump!

    • @ chrstianb

      - «Pour en finir avec Hitler:»

      Voyez vous, ce que vous nous démontrez, ce sont les manipulations, les tripotages, les façons de tordre la démocratie pour arriver à une fin… quelle que soit cette fin.

      Et maintenant, ce que nous devrions être capables de voir, ce sont ces mêmes manipulations, appliquées différemment dans le même but.

      Malheureusement, ceux qui votent n’ont absolument AUCUNE conscience de ce qui s’est produit avant eux…

    • chrstianb
      10 décembre 2017
      23h48
      Non, c,es plus compliqué. Après l’incendie du Reichstag, les élection de mars 1933 ont données le pouvoir au NSDAP d’Adolf Hitler avec 43.9% des votes. Les Nazis dominaient le parlement. C’est avec l’appuie du parti du Centre (11.3%) et le Parti national du peuple allemand (8%), que Hitler a eu les voix nécessaires pour la promulgation de l’Acte générateur qui lui donnait tous les pouvoirs. Les communistes (17%) avaient été exclus suite à leur arrestation avant le vote par le décret dit « Incendie du Reichstag » signé par le Président Paul von Hindenburg. Avec l’absence des communistes, Hitler avait le 2/3 des votes du parlement pour l’Acte générateur. Et ce fut l’enfer…
      ____________________________________________________

      On parle de la nomination d’Hitler comme chancelier le 30 janvier 1933 !!!

    • @ niblanc_ninoir 05h59

      ”On parle de la nomination d’Hitler comme chancelier le 30 janvier 1933 !!! ”
      ______________________________

      Vous semblez être le SEUL a ne parler que de la nomination comme chancelier
      pendant que tous les autres parlent de Hitler au pouvoir…point barre

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives