Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 6 décembre 2017 | Mise en ligne à 7h49 | Commenter Commentaires (42)

    Time choisit celles qui ont rompu le silence

    DQXQ0cwXkAEi17Y.jpg-large

    «The Silence Breakers» : c’est le nom que l’hebdomadaire Time a choisi pour identifier sa «Personne de l’année», une référence aux femmes qui ont rompu le silence sur le harcèlement sexuel, les agressions sexuelles et autres inconduites sexuelles dont elles ont été victimes dans leurs milieux respectifs.

    Le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping faisaient également partie des finalistes, de même que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un, le quart-arrière Colin Kaepernick et le procureur spécial Robert Mueller.


    • Il était grand temps que la pudibonde Amérique ratrappe la Russie et qu’elle ait elle aussi ses «PUSSY RIOT» !

    • Permettez-moi d’exprimer un certain désaccord avec ce choix. Que nous le voulions ou non, qui d’autre que l’actuel Président a autant fait parler de lui? Et si TIME avait voulu souligner les “silence breakers”, ils auraient peut-être dû choisir la première à s’être levée. Parce que celles qui ont suivi ont… justement suivi.

    • On pourrait se rejouir du choix sensé du maggazine, mais quand tu vois les finalistes potentiels tel que TRump ca diminue drôlement la portée.

      Me semble que le timming aurait pu être devancé si on avait voulu faire un contre pouvoir à Moore dans l’Alabama, , à la position plus que tordue du conard in chief et celle du parti républicain qui en est une de « prostitution ».

    • Très juste nomination a mon sens. Sans nommer une personne elle souligne une tendance et met de l’ avant des valeurs comme le respect, la justice et les droits avec un grand D.

      Ca détourne les réflecteurs sur des suspects sans les nommer , sans ajouter de l’huile sur le feu car c’est inutile avouons le. Dans la liste de candidats potentiels, outre l’ auto-proclamé il eut été tendancieux de nommer qui que ce soit sans partir une polémique . Ce n’ est pas le but visé par cette nomination je crois mais bien plus de faire réfléchir ceux qui en sont capables et ceux qui sont appelés a le faire.

      Bien sur que le mouvement #moiaussi mérite de figurer au hat de la liste mais souhaitons que la nomination fasse aussi appel aux gens ordinaires et a ceux qui pour plusieurs raisons devraient prendre le haut du pavé. Souhaitons que cet appel a l’inspiration ne soit pas que pensée magique…

    • Ce n’est que partie remise dans le cas de Mueller, je mets mon 2$ pour 2018.

    • @Princedelanoirceur
      Time veut faire avancer les choses. Ce choix le fait bien. Et ça prend autant de courage de suivre que d’être la première.
      Et pourquoi glorifier quelqu’un qui fait reculer tout le Monde. De plus, il s’auto-glorifie très bien lui-même.

    • Très bon choix pour ma part.

      Quand on lit ce qui peut se passer dans les initiations dans les université, il est temps que l’on redéfinisse les relations entre les hommes et les femmes. La première cause des homicides : c’est le mariage et c’est des femmes qui en sont victimes.

      Au moins ce qu’elles font nous donne l’espoir que les choses vont changer. Des hommes et des femme surtout dans le milieu culturel doive souvent payer de leur pour personne pour réaliser leurs rêves.

      Faire de celui qui transforme lentement les États Unis d’Amérique, en État voyou, ne méritait pas pour ma part d’être l’homme de l’Année. Peu importe le nombre de fois qu’il puisse être celui cité dans les médias, ce qu’il représente est tout simplement intolérable.

      J’ai l’impression que l’amérique régresse et qu’elle est retourné à l’époque du Far West. Là où les armes faisait les lois, que les plus riches écrasaient les plus petits. Dont les héros, exterminait les bisons où spoliait les indiens de leur terre.

      Le climat se réchauffe et l’énergumène de la maison blanche nous fait perdre un temps précieux.

      La dead Cat strategy de la family est sur le point de mettre la planète à feu et à sang. Qu’il soit possible qu’un gars qui fut barré d’un centre d’achat à cause de son comportement puisse être élue parce qu’il est un bon chrétien. Ça dépasse l’entendement.

      Les américains ont ce qu’il mérite, il s’en trouvera qui vont applaudir à la possibilité d’une Schtroumpf Tower devant le mont Rushmore.

      Ils sont fous ces américains.

    • Mais, quel bon choix. Parmi toutes les candidatures. Félicitations Time Magazine, vous êtes le reflets de notre société, nous passons une période difficile mais ça passera.

    • Autant je trouve que les «Silence Breakers» méritent ce titre et que Colin Kaepernick mérite de faire partie des finalistes, autant je trouve que les deux fous furieux et dangereux ne le méritent surtout pas. Et, tant qu’à moi, le président de la Chine non plus car je crois qu’il joue sur deux tableaux et qu’il est derrière les améliorations notables des missiles du fou furieux nord-coréen.

      Et je suis d’accord avec «tcheck» pour M. Mueller, surtout s’il réussit à faire dégommer le fou furieux américain.

    • Ah ben, j’avais prédit que ce serait Weinstein lui-même, je ne suis pas tombé loin.

    • @ mononke

      Tout à fait d’accord

      @ princedelanoirceur

      La personnalité de l’année ne la plus populaire ou dont on a parlé le plus. Le titre de personnalité de l’année s’adresse à la (aux) personne(s) ayant le plus marqué positivement la société. Dans le cas des « briseuses de silence », je crois cela tout à fait justifié. Leur mouvement marque un tournant dans la société dans laquelle nous vivons.

      Il a fallu beaucoup de courage à la première qui s’est levée. Mais cela n’aurait pas été suffisant pour démarrer le mouvement. Au départ, je donnais deux ou trois semaines de vie à ce mouvement. Mais actuellement, je crois que ce n’est que la pointe de l’iceberg. Attendons de voir ce qui se passera, lorsque ce mouvement atteindra Washington et les autres capitales du monde.

      Je souhaite seulement que le mouvement prenne plus d’ampleur.

      Il ne faut pas perdre de vue que Time a été vendu à des intérêts de DROITE. Pour cette raison que Trump figure en seconde place.

      @ Tcheck
      Je ne suis pas aussi sûr que vous à ce sujet, Mueller pour 2018. Time a été vendu à des intérêts de droite qui voudront très certainement « orienter » la ligne éditoriale et le choix de la personnalité de l’année.

      Personnellement, j’aurais aimé voir le Pape dans les premiers choix, compte tenu de son intervention envers les réfugiés Rohingya.

      Ce n’est pas Trump qui ferait une chose pareille. Aider des réfugiés qui pourraient détruire l’Amérique… Trump est capable de détruire l’Amérique tout seul. Il est déjà en train de le faire.

    • princedelanoirceur

      6 décembre 2017
      08h31

      Permettez-moi d’exprimer un certain désaccord avec ce choix. Que nous le voulions ou non, qui d’autre que l’actuel Président a autant fait parler de lui?
      ——————————————————–

      Robert Mueller.

    • Quelqu’un peut m’expliquer les noms de Trump, Jinping et Jong-Un parmi les finalistes?

    • Souhait…j’espère que toutes les femmes en âge de voter pour les élections au Sénat en Alabama liront cette édition de “Time”

    • @princedelanoirceur,

      On s’entends-tu pour dire que Trump est plus un con qu’une personnalité. J’aime mieux que mes enfants aient comme valeur une ou des personnes qu’on peut prendre comme exemple dans la vie, pas d’un con incompetent et répugnant qui devrait-être en prison.

    • Très bon choix. Et je retiens notamment de l’article ceci:

      “Discussions of sexual harassment in polite company tend to rely on euphemisms: harassment becomes “inappropriate behavior,” assault becomes ­”misconduct,” rape becomes “abuse.” We’re accustomed to hearing those softened words, which downplay the pain of the experience. That’s one of the reasons why the Access Hollywood tape that surfaced in October 2016 was such a jolt. The language used by the man who would become America’s 45th President, captured on a 2005 recording, was, by any standard, vulgar. He didn’t just say that he’d made a pass; he “moved on her like a bitch.” He didn’t just talk about fondling women; he bragged that he could “grab ’em by the pussy.”

      That Donald Trump could express himself that way and still be elected President is part of what stoked the rage that fueled the Women’s March the day after his Inauguration. It’s why women seized on that crude word as the emblem of the protest that dwarfed Trump’s Inauguration crowd size. “All social movements have highly visible precipitating factors,” says Aldon Morris, a professor of sociology at Northwestern University. “In this case, you had Harvey Weinstein, and before that you had Trump.””

    • @princedelanoirceur

      Entre parler pour dire quelque chose et aboyer pour rien dire, le choix était évident!

    • @stemplar 09h43

      La Personnalité de l’année (Person of the Year) est un titre qui est décerné chaque année en décembre depuis 1927 par la rédaction de l’hebdomadaire américain Time Magazine à la personne qui a « marqué le plus l’année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire ». Jusqu’à 1998, le titre portait le nom d’Homme de l’année (Man of the Year).

    • Donald Trump eut été un meilleur choix, mais pas pour les bonnes raisons…

    • Grostarla

      6 décembre 2017
      10h26

      Donald Trump eut été un meilleur choix, mais pas pour les bonnes raisons…
      ————————————————————–

      Expliquez comment une mauvaise logique basée sur des mauvaises justifications aurait donné un meilleur résultat.

      J’attends impatiemment…

    • ”Souhait…j’espère que toutes les femmes en âge de voter pour les élections au Sénat en Alabama liront cette édition de “Time”” ruijos

      Souhait légitime mais je doute fort que ces femmes ”brainwashées” par leur pseudo-religion fassent grand cas de la pédophilie de l’immonde Moore qui plus est a forniqué avec sa future femme alors qu’elle était déjà mariée.

      Ces radicales politico-religieuses sont bien trop sans foi ni morale pour voter contre l’adultère pédophile notoire au détriment du droit des femmes. Le droit constitutionnel à l’avortement étant bien pire que la pédophilie qu’elles justifient par la bible et l’adultère qui est pourtant jugé sévèrement dans cette même bible. Le ”cherry picking” biblique est typique cher les radicaux.
      Elles sont bien plus pour le fait que les femmes mettent au monde l’enfant de leur violeur pour que des pédophile comme Moore les abusent et qu’ils crèvent de faim ou d’absence de soin médicaux.
      Une preuve de plus de la toxicité des religions dans le débat politique et civil.

      Et dire que les répulibans ont inscrit un couleuvre idéologique dans le budget qui permettra aux religions de mettre leurs pattes sales dans la politique permettant aux pasteurs multi-millionnaires de dire pour qui voter à leurs brebis décérébrées alors qu’ils bénéficient du privilège éhonté de payer ni taxe ni impôt.

      Une preuve de plus que les talibans et l’isis n’ont rien à envier aux chrétiens évangélistes. Les pauvres déplorables répulibans ont peur des musulmans mais sont bien pires et bien plus radicaux que les musulmans qui se rendent aux états-désunis.

    • Très bon choix, surtout que Trump a déjà été nommé plusieurs fois “Man of the Year” par Time.
      La preuve : les nombreuses photos de lui-même en couverture du Time dans ses nombreux clubs de golf.

    • Le titre “Person of the year” est tout ce qu’il y a de plus fallacieux dans ce contexte particulier.

    • Si on y va avec la définition citée par Candela à 10h24, Trump aurait dû remporté le titre haut la main.

      L’héritage de Colin Kaepernick, au final, aura été d’avoir mis fin au règne de la NFL comme le roi incontesté du sport professionnel nord-américain. La politisation du Football a complètement détruit ce sport, les côtes d’écoute n’arrête pas de chuter et l’intérêt général pour la ligue est sur le respirateur artificiel (Le Football collégial demeure toujours aussi populaire).

      Ces femmes qui ont rompu le silence ont fait leur apparition, quoi, en novembre ? Un peu tard pour rafler le titre, mais bon, j’imagine que le Times ne voulait pas trop offusquer sa clientèle cible en le donnant au POTUS.

    • Cette photo bien peut être un complément au choix du Time Magazine: Le parti républicain en train de faire taire une femme…. Très à propos n’est-ce pas?
      Voici le lien:
      pic.twitter.com/ZMCFRPvmHt

      Une caricature de trump et moore
      trump: Dans quelques années je sortirai avec elle (une petite fille)
      Moore: Je ne fais déjà!
      Voici le lien:
      pic.twitter.com/bpOFO4W8DY

    • Trump, avec comme titre: «The Silence Maker», ça aurait aussi fonctionné…

    • @ceux qui disent que Trump ou Mueller auraient dû être la personnalité de l’année : ces 2 là n’ont rien fait de significatif cette année, ni «pour le meilleur», ni «pour le pire».

      Mueller dirige une enquête qui avance, mais qui n’a encore donnée aucun résultat. S’il fait tomber Trump en 2018, ce sera assurément la personnalité de l’année. Mais rien pour le moment.

      Trump n’a passé aucune réforme importante et n’a rien fait de significatif… à part envoyer des tweets incendiaires et insulter un peu tout le monde autour de lui. Un gros bully qui parle beaucoup mais n’agit pas, ce n’est pas une personnalité importante et ça n’a pas beaucoup de conséquence.

      Par contre, ces femmes qui ont dénoncé leurs agresseurs ont fait naître un mouvement de masse, planétaire, qui ébranle (s’scusez là) tous ces hommes de pouvoirs. Après elles, ce ne sera plus jamais pareil. Elles méritent amplement le titre car elles ont eu – et auront – bien plus d’influence sur la société que les Trump et Mueller de ce monde.

    • Il est important de clarifier d’une part que depuis les temps, trump rêve avec la désignation (une autre!) comme “person of the year”. Ce qui est le plus important à fact check est que justement, la photo qu’il a mis dans les cours de golf est FAKE! Et Time Magazine lui a demandé de la décrocher de ses murs:

      Breaking down Trump’s fake TIME magazine cover http://wapo.st/2siGRf2

      Au fait, la personne qui était dans la couverture de 2009 est un actrice Kate Winslet
      https://www.washingtonpost.com/politics/a-time-magazine-with-trump-on-the-cover-hangs-in-his-golf-clubs-its-fake/2017/06/27/0adf96de-5850-11e7-ba90-f5875b7d1876_story.html?nid&utm_term=.0e6bcc21903f

    • @Hrubesch11h28

      «Ces femmes qui ont rompu le silence ont fait leur apparition, quoi, en novembre ? Un peu tard pour rafler le titre, (…).»

      Ce n’est pas tout à fait exact:

      «Summer Zervos, a former contestant on The Apprentice, was one of roughly 20 women to accuse the President of sexual harassment. She filed a defamation suit against Trump days before his Inauguration after he disputed her claims by calling her a liar. A New York judge is expected to decide soon if the President is immune to civil suits while in office. No matter the outcome, the allegations added fuel to a growing fire.

      By February, the movement had made its way to the billionaire dream factories of Silicon Valley, when Fowler spoke out about her “weird year” as an engineer at Uber. “I remember feeling powerless and like there was no one looking out for us because we had an admitted harasser in the White House,” Fowler says. “I felt like I had to take action.”

      Barely two months later, Fox News cut ties with O’Reilly. Over the next several months, media outlets reported that O’Reilly and Fox News had spent more than $45 million to settle claims with women who alleged harassment. Wendy Walsh, a psychologist and former guest on the network, was one of the first women to share her story about the star anchor—but she was initially reluctant to go on the record. “I was afraid for my kids, I was afraid of the retaliation,” she says. “I know what men can do when they’re angry.”

    • Décidément, Trump ne peut éviter la frustration de ses propres supporteurs !

      Coal CEO: Senate tax plan ‘wipes us out’

    • @candela – 6 décembre 2017 – 10h24
      Si c’est la définition utilisée pour faire le choix, alors c’est Donald Trump qu’on aurait dû nommer, car qu’on l’aime ou pas, en 2017 il a complètement dominé dans l’espace public.

      Personnellement, j’aurais peut-être choisi Colin Kaepernick parce que ça prend du courage en TITI pour aller à contre-courant de tout le monde. Plusieurs se sont enfin réveillés cette année, mais il reste que quelqu’un avait pris le lead dans ce mouvement de protestation.

      Pour ce qui du choix du Times, ce n’est, bien entendu, pas un mauvais choix, mais ça n’aurait pas été le mien. J’ai déjà dit ce que je pensais des dénonciations dans les médias sociaux, dans l’espace public :-(.

    • @ prettybrowneyes, cette fausse Une de Times… wow, je suis tombé en bas de ma chaise. Comment peut-on penser : « il serait bien d’avoir une fausse Une du Times pour bien paraître, allons trafiquer/fabriquer une image et la mettre dans le hall d’entrée ». Où est le jugement dans un tel comportement?

    • Humm je ne sais pas trop…. Mais les femmes républicaines au Alabama qui n’avaient pas d’intérêt d’aller voter vont aller le faire, certaines vont le faire mais pour Jones!

      Another powerful female figure in the state Party, who asked to remain unnamed, was more explicit:“I wasn’t gonna vote for Moore or Jones. Now I’m voting for Doug Jones. Because if that guy”—Moore—“doesn’t think I need to be anywhere but the kitchen birthing babies, he can kiss my *ss.”
      https://www.newyorker.com/news/news-desk/republican-women-in-alabama-sound-off-on-moore?mbid=social_twitter

    • @stemplar et ceux qui pensent comme lui, je suis 1000% d’accord avec vous. On a plus que jamais besoin de modèles positifs. Outre les victimes abusées sexuellement qui dénoncent, j’aurais ajouté entre autres à la liste des gens honorés, outre notre bon pape François, ceux qui ont aidé les sinistrés des ouragans, des famines et autres catastrophes. Et il y a ces gens adorables qui consacrent leur vie à propager le bonheur aux autres et/ou à montrer aux gens comment y arriver. Mais j’en oublie encore trop, car ils restent dans l’ombre. Mais heureusement, tout geste de bonté se répercute à l’infini.

    • candela – 6 décembre 2017 – 11h58

      C’est tant mieux car “clean coal” n’est autre chose que de la fraude.

      “Climate change is not only a hoax, it’s a fraud,” Robert Murray.

    • Hors-sujet : nous avons notre Trump au Québec. “Il n’y a pas de hausse de la détresse psychologique dans le corps médical, malgré l’augmentation de 40 % du nombre de médecins qui ont interpellé le Programme d’aide aux médecins (PAMQ), soutient le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.”
      Avec des explications fallacieuses et insultantes pour les médecins.

    • m.rustik 12h28

      Il y a un article très intéressant de Nation:

      Donald Trump Is Just the Front Man for a Massive Heist via @thenation https://www.thenation.com/article/donald-trump-is-just-the-front-man-for-a-massive-heist/

      Les “élites” républicaines avancent leur agenda, entre temps, trump fait l’idiot et fait aussi de l’argent! Si la réduction d’impôts passe… Il ne sera plus utile….

    • SVP N’oubliez pas les 16 femmes qui continuent à dénoncer trump.

      Les voici: pic.twitter.com/hNIqZEI54G

    • @candela
      6 décembre 2017
      10h24

      Merci pour l’éclaircissement, l’ami.

      @tweedledee
      6 décembre 2017
      12h29

      Mes hommages.

    • @apocalypse 12h21

      Sans le vouloir, vous avez acheté le “que nous le voulions ou non” de La Noirceur en lui substituant un “qu’on l’aime ou pas”. Et vous ajoutez… “complètement dominé dans l’espace public”.

      Je n’achète pas du tout, j’en suis vraiment désolé cher ami, le “voulions ou non”, le qu,on l’aime ou pas, et encore moins le “complètement dominé dans l’espace public”.

      Oui le monsieur dont vous parlez fait un fou de lui tous les matins sur Twitter. Je ne le lis pas, il ne m’apprend rien. Qu’il gueule ou rage ou sème la chicane n’est absolument d’aucun intérêt.

      Qu’attendez-vous pour le sortir de vos préoccupations? Que vous a-t-il appris sinon la haine et la discorde depuis le début de sa campagne et jusqu’à maintenant?

      Qu’il savait mentir comme une outre vide remplie d’ouate? comme un volcan sans feu pour encourager la population?

      Un citoyen qui ne sait même pas que lorsqu’il devient Président, doit s’abstenir d’interagir comme simple citoyen, car il se doit d’être le parent aimant de toute la Nation, pas juste d’une fraction de la population ou d’une faction “behind closed doors”. Barack Obama a su pendant 8 ans, sans démériter, malgré toutes les attaques pour le faire s’emporter ou se commettre de façon partisane, s’adresser à tout le pays “For a Better Union!

      Barack Obama a répété à qui voulait l’entendre le slogan qui devait conduire à A better Union. Le revoici ce moto qui résume sa volonté de proposer un pays plus démocratique, plus fraternel, plus pacifique:

      FAIR SHOT! FAIR PLAY! FAIR SHARE!

      Le monsieur dont vous parlez s’applique comme un taulard à perpet à hurler tout le contraire de ce qu’Obama a su faire de mieux. Ce monsieur ne mérite aucunement la moindre poussière d’attention favorable du Times.

      Moi aussi je me sens agressé, et de mille manières, par les échos des propos et gestes du monsieur. Moi aussi j’ai envie et je le dis: #Me-too, I’ve been abused by feudal lords…

      Je vous invite cordialement à vous amuser des commentaires qui cherchent la chicane et sèment la controverse. Leur phrase de départ est un fake et ils essaient de vous la faire répéter dans votre réponse, de telle sorte qu’ils puissent la mettre dans votre bouche en la publiant sur leurs sites de combat en enlevant tout simplement les guillemets. Ça fait une fake news dont vous êtes le héros. Ça me met en colère.

      Ne trouvez rien dans mon commentaire qui cherche à vous heurter ou vous abaisser. Je vous lis depuis des années et je souhaite vous lire encore longtemps, cher ami.

      note:
      Feud signifie chicane;
      Feudian signifie féodal;

      Le Féodalisme a régné plus de 3 siècles. Le Féodalisme repose essentiellement sur l’art de la chicane et repose sur la mainmise et l’exploitation des plus pauvres et des plus fragiles dans la société pour y arriver.

      La soudaine mise au jour d’une exploitation élargie de la sexualité des femmes par des hommes puissants dans tous les secteurs d’activités est un moment qui va nous marquer tous. Nous entrons dans le 3e millénaire.

      Car si hommes comme femmes, quelles que soient nos identités de sexe ou de genre ou nos orientations sexuelles, nos conditions socio-économiques ou nos préférences socio-politiques, nous avançons résolument pour mettre fin à l’exploitation sexuelle des jeunes filles jusqu’aux grand-mamans, à la maison comme au travail et dans la vie sociale, cette féodalité anachronique va se dissiper sous nos regards lucides et solidaires.

      Je vous souhaite “que cette journée soit flambant neuve”, cher apocalypse. Excusez ma maladresse; C’est la faute de la page couverture du Times qui m’émeut à ce point.

    • ”SVP N’oubliez pas les 16 femmes qui continuent à dénoncer trump.” PBE

      Et ses avocats font tout pour le libérer du procès en diffamation contre lui. Ils ont demandé à la cour su un président peut ou non être poursuivi. L’invertébré orange n’est même pas capable de faire face à la musique et se défendre. S’il est si innocent que ça, qu’il affronte son accusatrice.
      Mais bon, n’oublions pas que cette limace a été trop lâche pour faire son service militaire.

      http://www.lepoint.fr/ces-gens-la/trump-peut-il-etre-juge-pour-diffamation-un-juge-va-trancher-06-12-2017-2177540_264.php

    • Les grabbées avant le pussy grabbeux.

      Pôv Donalle Dumb. Va-t-il pouvoir s’en remettre?
      Surtout que la nouvelle nous arrive le jour même où le Grand Dindon a enfin réussi à unir Téhéran et Ryad, les chiites et les sunnites!

      Alleluia!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives