Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 17 novembre 2017 | Mise en ligne à 11h55 | Commenter Commentaires (240)

    Des hausses d’impôts dès 2021 pour les moins fortunés

    Le sénateur de l'Utah Orrin Hatch, grand manitou de la réforme fiscale au Sénat. (Photo Photo)

    Le sénateur de l'Utah Orrin Hatch, grand manitou de la réforme fiscale au Sénat. (Photo Photo)

    La Chambre des représentants à majorité républicaine a adopté avec une grande rapidité et une relative facilité hier la plus importante réforme fiscale depuis 1986 aux États-Unis. Le Sénat devrait pour sa part tenir un vote sur sa propre version, différente en plusieurs points importants, après la fête de Thanksgiving.

    Il est entendu que les républicains du Sénat auront plus de mal que ceux de la Chambre à assurer l’adoption de leur proposition, ne pouvant se permettre plus de deux défections (13 républicains ont voté contre la réforme de la Chambre). Or, le sénateur républicain du Wisconsin Ron Johnson a déjà annoncé son opposition au texte de loi actuel. L’appui de plusieurs de ses collègues, dont Susan Collins, Bob Corker et Jeff Flake, est par ailleurs loin d’être assuré.

    Un des problèmes auquel les républicains du Sénat auront à faire face est illustré par une analyse de leur proposition réalisée par un organisme non partisan du Congrès, le Joint Committee on Taxation (JCT). Selon cette analyse, les foyers gagnant 30 000$ par année et moins verraient leurs impôts augmenter dès 2021 et ceux gagnant 75 000$ et moins en 2027, alors que les plus fortunés continueraient à jouir de baisses d’impôts cette année-là.

    Les républicains, faut-il préciser, contestent l’analyse du JCT, qui repose en partie sur leur proposition d’éliminer l’obligation faite aux Américains de souscrire une assurance santé. Cette décision, selon le JCT, provoquerait une augmentation des primes qui conduirait les bas salariés à ne pas s’assurer et à perdre les subventions fédérales auxquelles ils ont droit.

    Les républicains qualifient ce raisonnement de «ridicule» puisque, disent-ils, les subventions en question ne sont pas versées aux contribuables mais à leurs assureurs.

    Les républicains ne semblent cependant pas nier le fait que plusieurs petits salariés se retrouveraient sans assurance santé après l’adoption de leur réforme fiscale. Le Bureau du budget du Congrès estime que 13 millions d’Américains se retrouveraient sans couverture en raison de cette réforme.

    Comme on l’a déjà écrit, l’élimination de l’obligation faite aux Américains de souscrire à une assurance santé mènerait à des économies de 330 milliards de dollars sur dix ans nécessaires aux baisses d’impôts permanentes promises aux sociétés.


    • Importante baisse d’impôts pour des gens qui nagent dans l’argent et augmentation du fardeau de ceux qui gagnent 30000$ par … année :-(. Les républicains mériteraient d’être accusés de crimes contre l’humanité.

      Ne vous en faites pas, les républicains ne perdront pas un vote de leurs partisans qui sont de petits salariés; on leur bien lavé le cerveau et ils sont parfaitement dociles.

    • Ô que je rêve du jour où le peuple se révoltera contre cette bande de rapace! Sortez les guillotines et tranchez moi ces égoïstes cupides, ça presse!

    • Devant le tableau montrant la situation désastreuse des citoyens américains à revenu moyen ne dépassant pas $75,000, certains élus Républicains du Congrès essaient de se réfugier derrière des déclarations tout à fait indignes et irresponsables.

      En voici, celle de Jason Lewis,

      « Republicans say that the sunset element is simply to meet budget rules.
      “Ten years is a long time, so plenty of time for legislation to correct some of that,” said Rep. Jason Lewis, a Minnesota Republican, in an interview on CNN on Thursday. »

      https://www.marketwatch.com/story/this-brutal-chart-shows-what-happens-when-the-senate-tax-cuts-sunset-2017-11-16

    • Ils ont voté pour donc ils ont ce qu’ils méritent

    • Quoi ?

      Y’a quelqu’un ici qui croyait RÉELLEMENT que les républicains, achetés par le pouvoir corporatif, allait faire en sorte de freiner le transfet de la richesse vers le 1% qui possède déjà 50% de la richesse globale ?

      50% c’est évidemment pas assez, dans un système basé sur la croissance infinie des profits et des dividendes.

      Juste pour rire, à combien évalue-t-on le pourcentage d’accaparement de la richesse globale, auquel le 1% va s’arrêter ?

      51% ? 52% ? 55% % 60% ?…

      Wooouuuaaahhhh !

      Vont JAMAIS s’arrêter, si on ne les arrêt pas !

      Et c’est pas le Dohnald et sa trollée de milliardaires qui va compromettre un système qui les a justement rendus milliardaires !

    • Pour cette réforme fiscale, les républicains pourront ainsi dire: “On veut votre bien et on va l’avoir!”

    • Un gros BRAVO au GOP qui, encore une fois, met les priorités à la bonne place: dans les poches des riches contributeurs!

      Drain the swamp… from those poor bastards!
      Drain the swamp… and make it a gated community for the 1% !

      Parlons de Franken à la place qui pogne les boules d’une actrice qui fait semblant de dormir et dépossédons les pauvres pendant qu’ils dorment… life is SO short!

    • Voir ici le diagnostic imparable et final sur l’administration Trump, les républicains et le budget:

      https://i.imgflip.com/1eyu8h.jpg

    • “Les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus cons”

      “On taxe les riches car ils sont riches et on taxe plus les pauvres car ils sont plus nombreux “

    • C’est le jour de la marmotte.
      Pour le petit contribuable, on parle de la marmotte morte.

    • @m.rustik 13h01
      >>Pour le petit contribuable, on parle de la marmotte morte.

      C’est ce qui se passe quand on “drain les swamps”, les mares meurent…

      D’où les mares mortes…

    • Le déficit sera tellement qu’on peut déjà oublier ça… De la poudre aux yeux.

    • @apocalypse -12h10-

      Comme vous avez raison.

      Chaque état a ses fous de Dieu; j’ai déjà parlé aux USA à des employés de Walmart et leur ai mentionné qu’ils avaient le droit de se syndiquer.

      Ce ne sont pas les patrons qui m’ont mise à la porte, mais les employés «associés».

    • D’un pays à un autre c’est toujours la même rengaine: Il faut favoriser l’investissement et la création d’emploi et le meilleur moyen de le faire est de baisser les impôts des compagnies et des riches.

      Entretemps les pauvres s’appauvrissent et les riches s’enrichissent, il y a quelque chose qui m’échappe dans cette logique. De plus, on augmente continuellement le nombre de fonctionnaires pour nous dire quand aller manger, quoi boire, quand baiser, quoi penser etc.

    • @ralbol – 17 novembre 2017 – 12h58
      LOL … Merci!

      ‘you’re a special kind of stupid aren’t you?’

      En effet, il fallait être bibliquement stupide pour croire qu’une bande de riches voulaient le bien de Monsieur et Madame Tout le Monde!

      Comme le dit ’steve3110 – 17 novembre 2017 – 12h42′, ce qui s’applique vraiment avec Trump et sa bande de milliardaires, c’est:

      “On veut votre bien et on va l’avoir!”

    • “There’s class warfare, all right, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning.”

      - Warren Buffet

    • Le pire est que beaucoup de ceux qui ont voté pour lui seront pénaliser par cette réforme . Ils l ont cru quand qu il prétendait qu il serait le champion du peuple et qu il drainerait la swamp … De quel swamp parlait-il certainement pas celle des lobbys et donateurs du GOP.

    • Pour arriver aux résultats du vote en Chambre des Représentants mercredi, les groupes de pourvoyeurs de fonds comme le Congressional Leadership Fund (CLF) ou le American Action Network (AAN), pour n’en citer que 2, ont fait des pressions incroyables sur des élus hésitants . La semaine prochaine ce sera le tour des Sénateurs. Le système politique américain , le meilleur du monde dit-on, comporte des aspects pervers.

      Leader of key GOP super PAC warns lawmakers: Oppose tax bill at your peril.
      https://www.washingtonpost.com/news/powerpost/wp/2017/11/16/leader-of-key-gop-super-pac-warns-lawmakers-oppose-tax-bill-at-your-peril/

    • On apprend que le ”tax reform” étant supposé aider les familles de la classe moyenne, comprend des déductions fiscales pour les propriétaires de jet privé.
      Tout le monde sais que tous les américains moyens ont leur jet privé.

      Et les pauvres déplorables qui continent de croire que le ”tax reform plan” de l’escroc ‘’so called potus” et sa nauséabonde ‘’swamp” est à leur avantage.
      Dans le fond, à les voir se laisser bourrer le beignet de bullshit, on peut dire qu’ils méritent ce qui leur arrive attendu leur complaisance et leur asservissement devant un parti politique qui les méprise et qui les bourre avec autant de facilité.
      Et tout ça pour avoir le droit de discriminer les LGBTQ et les immigrants ainsi que de contrôler l’utérus de femmes et d’instaurer une charia chrétienne. Parce que dans le fond, c’est tout ce que les pauvres déplorables ‘’so called christians” veulent. Misère!

    • Tu n’es plus obligé d’avoir une assurance-santé, donc au bout de la ligne ça te coûte moins cher. Ben oui ! Le contribuable à bas revenus pourrait aussi choisir de coucher dehors, alors on peut lui faire gober une hausse d’impôt jusqu’à concurrence du loyer qu’il payait. C’est prendre les gens pour des imbéciles.

      Mais honnêtement, c’est pas ça le plus scandaleux. Personne n’est suffisamment dupe pour penser que les donateurs au parti républicain* n’exercent pas d’influence sur les élus. Mais on est rendus à un point où c’est dit ouvertement. Certains élus (Lindsay Graham et Chris Collins) ont fait des déclarations à l’effet que le projet de loi est fait pour apaiser les donateurs, qui menacent de retirer leur appui si la réforme fiscale n’est pas adoptée. Ce qui se passe ici n’est pas différent des enveloppes brunes, de contrats accordés en échange de dons au parti.

      Alors qui dirige ? Les élus ou l’entreprise privée ? Clairement l’entreprise privée. Au pays des “checks and balances”, personne n’est un contre-pouvoir à la grande entreprise.

      L’américain moyen devrait se soulever et exiger que les contributions privées aux partis politiques soient interdites. Si les campagnes étaient financées avec de l’argent public, le citoyen moyen le récupérerait au centuple par rapport à la situation actuelle.

      *les démocrates ne sont pas mieux, malheureusement

    • @niblanc_ninoir
      “D’un pays à un autre c’est toujours la même rengaine: Il faut favoriser l’investissement et la création d’emploi et le meilleur moyen de le faire est de baisser les impôts des compagnies et des riches.”

      Eh oui, même si aucune étude économique n’a jamais démontré la justesse de cette hypothèse. Pensée magique, quoi…

    • Les américains sont majoritairement des gens dogmatiques, religieusement bien sûr mais aussi politiquement, économiquement, socialement, et ce n’est pas exclusif à la droite…

      C’est pourquoi la base républicaine vote contre ses propres intérêts, et accepte n’importe quoi de leurs chers leaders… Les républicains qui souffriront de ces futures et inévitables hausses blâmeront probablement Obama ou Hillary d’ailleurs…

      Ils ne sont pas sortis du bois… :-/

    • Si les gouvernements sont si corrompus par l’argent et le pouvoir d’une poignée de groupes influents… peut-on un peut comprendre que le petit peuple veut être armé, « au cas où »? Je suis toujours contre la prolifération des armes chez les américains… mais si j’étais né là-bas… des fois je me pose la question quand je vois les dirigeants essayer et essayer d’abuser sans jamais avoir de comptes à rendre…

    • Comme l’écrivait si bien Paul Krugman dans le NYTimes hier, ces sal*opards ne gouvernent pas pour le peuple, mais pour les riches donateurs.

      « So we’re talking about government of the people, not by the people, but by wealthy donors, for wealthy donors. »

      (https://www.nytimes.com/2017/11/16/opinion/trump-tax-plan-hate.html?action=click&pgtype=Homepage&clickSource=story-heading&module=opinion-c-col-right-region&region=opinion-c-col-right-region&WT.nav=opinion-c-col-right-region)

      Et il y a encore des dizaines de millions d’imbéciles qui croient le contraire.

    • motre

      17 novembre 2017
      12h22

      Ils ont voté pour donc ils ont ce qu’ils méritent
      ———————————————–

      3,000,000 d’électeurs de plus ont voté pour Clinton que pour le Menteur Caractériel.

      C’est la distorsion des membres du collège électoral qui a porté le Trumppussy au pouvoir.

      Donc, les citoyens des États-Unis ne méritent pas ça.

    • Le danger est aux portes des 99%.

      Il faut espérer que les donateurs du partie démocrate n’usent pas trop de menaces auprès des sénateurs démocrates, et ce, afin que ce plan de réduction des impôts soit adopté.

      L’histoire se répète.

      Les riches en profiteront afin de s’en mettre plein les poches et les gens de la classe moyenne en sortiront encore plus des leurs.

      Il faut vraiment être un imbécile heureux de croire que l’économie d’impôt de la classe moyenne non assurée sera suffisante pour se payer une assurance convenable.

      De plus, ceux qui affirment que la baisse d’impôt consentie aux entreprises afin d’être plus compétitives n’est qu’un leurre.

      La réduction ira dans les poches des propriétaires (actionnaires) sous forme de dividendes et de rachats d’actions.

      Croyez-vous vraiment que les fabricants d’automobiles fermeront les usines à l’étranger telles qu’au Mexique, ou le coût de fabrication est inférieur et, de beaucoup, au coût de fabrication des usines au USA? Vous avez le droit d’y croire! Il en est de même pour toutes les autres industries.

      La compétitivité se fait au moyen de gains de productivité et non pas au moyen de diminution des impôts.

      La création d’emplois ne se produit que lorsque la demande augmente et que le personnel en place ne suffit plus à produire suffisamment. Rares sont les gens qui ont besoins de plus d’un cellulaire, d’une voiture, d’un bateau, d’un ordinateur, d’une tablette etc…

      Enfin, pour terminer, pour ceux qui sont concernés, de grâce, cessez d’affirmer que le président actuel des USA est milliardaire. Un milliardaire est une personne où le total de ces avoirs surpasse le total de ces dettes (incluant ses dettes occultes) par au moins un milliard de $$$$.

      Ce qui n’a pas encore été prouvé, alors que ses faillites à répétitions l’ont été!

    • Correction à mon 14h40.

      Ses avoirs et ses dettes et non ces avoirs et ces dettes`

      P.S. si vous possédez des titres US à la bourse, posez vous la question suivante:

      Combien vaudront ces titres si ce plan de réduction échoue?

    • m.rustik
      17 novembre 2017
      14h05
      Si les gouvernements sont si corrompus par l’argent et le pouvoir d’une poignée de groupes influents… peut-on un peut comprendre que le petit peuple veut être armé, « au cas où »? Je suis toujours contre la prolifération des armes chez les américains… mais si j’étais né là-bas… des fois je me pose la question quand je vois les dirigeants essayer et essayer d’abuser sans jamais avoir de comptes à rendre
      ________________________________________________

      À ce compte, nous les grands socio-démocrates du Québec qui sommes taxés et abusés par toute sorte de tarifs jusqu’à l’os devrions être armés jusqu’aux dents !!!

    • @ jean_saisrien – 17 novembre 2017 – 13h13

      « Pour le petit contribuable, on parle de la marmotte morte. »

      Eh oui, hélas.

    • @m.rustik. 14h05

      Vous voyez des américains prendre les armes et s’en prennent aux agents du fisc ou des agents quand ces derniers viennent saisir les biens ? (Soupirs)

    • @ tomdeboston
      17 novembre 2017
      13h38
      “There’s class warfare, all right, but it’s my class, the rich class, that’s making war, and we’re winning.” (- Warren Buffet)
      ***************************************************************
      Continuer votre réflexion, vous y êtes près !!
      Ben oui, les É.U. sont une “ploutocratie“ oligarchie quoi dire de plus.
      Réf.( Impôts: comment enfirouaper la classe moyenne) je cite benton_fraser qui écrit ;….. alors que les lobbyistes des syndicats font la promotion pour de meilleurs conditions de travail.
      Sans le vouloir, les amis benton_fraser et tomdeboston démontrent par association que les É.U. sont et bien une oligarchie
      jrcm.t.fl

    • Malheureusement, nous assistons chez nos voisins à du capitalisme “crasse” pour lequel le plus fort (riche) fera tout ce qui lui est possible de faire (lobbyisme) pour l’emporter (au diable les petits)…

      Je plains vraiment la classe moyenne américaine.

    • Augmenter les impôts des moins nantis est la meilleure façon de les forcer à produire davantage et s’enrichir pour sortir de leur misère.

    • La meilleure façon de définir la réforme de l’impôt des répulibans est qu’ils veulent augmenter l’impôt des gens atteints de cancer mais réduire celle des propriétaires de jets privés. On sait tous que ces jets appartiennent essentiellement à des gens de la classe moyenne.

    • ”L’État c’est comme un bébé, un tube digestif avec un gros appétit à un bout et aucun sens des responsabilités à l’autre.”

      Ronald Reagan.

    • m.rustik 14h05

      Si les gouvernements sont si corrompus par l’argent et le pouvoir d’une poignée de groupes influents… peut-on un peut comprendre que le petit peuple veut être armé, « au cas où »?

      Malheureusement, votre raisonnement ne fonctionne pas. Ce sont justement les corrompus par l’argent et le pouvoir qui gueulent le plus pour le «droit» aux armes. Surtout du côté des républicains.

    • Il y a deux choses incompréhensibles dans le raisonnement du GOP. Premièrement les baisses d’impôts. Un pays ne peut pas continuellement augmenter ses emprunts et ses déficits à l’infini. Ce “tax plan” ne fera qu’augmenter la dette de 1500 milliards sur 10 ans. De quoi fournir gratuitement une assurance santé à tous les américains.

      Deuxièmement, l’assurance santé justement. Pourquoi, dans un pays soi disant “riche”, est-ce si difficile de fournir une assurance santé à ses citoyens, comme ici au Canada ou ailleurs dans le monde? Ah, j’oubliais! Au nom de la sacro-sainte liberté! J’ai le droit d’avoir une arme et j’ai le droit de ne pas me faire imposer une assurance santé. Mais j’ai aussi le droit de mourir de l’une ou l’autre de ces libertés qui me sont si chères et dont je veut jouir.

    • Le modérateur est-il en vacances?

    • @Respirons 14h50

      “si vous possédez des titres US à la bourse, posez vous la question suivante: Combien vaudront ces titres si ce plan de réduction échoue ?”

      Ceci est mon “wild guess” : Une baisse de 5% à 10%, rien de dramatique…
      La bourse a beaucoup monté, pas à cause des agendas et promesses de Trump, mais à cause de la belle performance de l’économie (les cies , de trimestre en trimestre, continuent d’améliorer leur rentabilité. (Il parait que l’année 2018 sera aussi bonne que 2017).

      La réforme fiscale est “extrémement impopulaire” : cela ne veut pas dire qu’elle ne passera pas !!! The tax-cut package is extremely unpopular, and it’s not hard to see why.

      https://www.cnbc.com/2017/11/17/the-tax-cut-package-is-extremely-unpopular-and-its-not-hard-to-see-why.html

      Depuis une semaine la bourse a perdu quelques plumes. Qui vivra verra…

    • @teddybear – 17 novembre 2017 – 15h43
      Merci!

      Bien parlé M. Reagan!

      Les gouvernements sont des monopoles et les monopoles ne sont pas JAMAIS synonyme d’efficacité et de responsabilités. A un moment donné, pourquoi se casser la tête à être efficace et responsable, alors tu as un accès illimité aux porte-feuilles des contribuables, la solution facile, quoi :-(.

      Pour donner un triste exemple, regarder le désastre du système de paye Phénix à Ottawa. Ce n’est pas grave, les caves, c’est-à-dire nous les contribuables, vont (encore) payer pour le gâchi. C’est loin d’être le seul exemple.

    • @ arnolde

      - «Augmenter les impôts des moins nantis est la meilleure façon de les forcer à produire davantage et s’enrichir pour sortir de leur misère.»

      Crétin.

    • @teddybear 15h43 Il arrivait à Reagan de dire des idioties. Celle-ci en était une. L’État est bien plus qu’un tube digestif, il assure des services indispensables et sans lui, ce serait la barbarie, le chaos. Soi dit en passant, aucun organisme ne peut vivre sans tube digestif.

    • @ arnolde

      - «Augmenter les impôts des moins nantis est la meilleure façon de les forcer à produire davantage et s’enrichir pour sortir de leur misère.»

      Augmenter les impôts des mieux nantis est la meilleure façon de les forcer au partage et ainsi contribuer à l’élimination de la misère.

    • @ ghislain1957 15h55

      En plein dans le mille pour chacun des deux affirmations.

      Excellente intervention.

    • @ teddybear

      - «”L’État c’est comme un bébé, un tube digestif avec un gros appétit à un bout et aucun sens des responsabilités à l’autre.” – Ronald Reagan.»

      Reagan… ça c’est pas le gars à «dérèglementer», responsable du scandale puis du «sauvetage» de 100 milliards des “Savings & Loans»; d’une augmentation astronomique du déficit américain causé par des coupures de taxes massives sensées «revigorer» la croissance économique, générant plus de revenus des taxes, revenus qui ne se sont jamais manifestés..?

      L’État c’est comme un chien berger, un guide doté d’un bon flair et un sens des responsabilités, chargé de maintenir un minimum d’ordre dans une société d’enfants et de rapaces.

      - Moé.

    • @niblanc-ninoir, tu as rate mon propos. Ce que je mentionne ce n’est pas le fait d’être taxé ou pas, c’est le fait que l’injustice fait monter la rage (tu ne taxes pas équitablement) et que les parties aux pouvoirs semblent non seulement avec des “amis”, mes pires “des comptes à rendre”.

      De penser qu’au Québec vous êtes plus abusé… quand un “riche” paie 51% d’impôt… Pour le reste, peut-être êtes-vous taxé, mais vous avez des services!

      -L’immatriculation par exemple, les québécois pleurent pour 10$ d’augmentation… mais elle couvrent une partie du no-fault. De sorte que vos assurences coûtent beaucoup moins cher qu’ailleurs au Canada. Immatriculation+assurance plus petit au Québec au total.
      -Le service de garderie aussi.
      -Au Canada on a les services de santé pour tous. On a une bonne couverture en cas de perte d’emploi.

      Les dirigeants ont des lacunes, mais il n’y a pas de baisse d’impôt dirigée vers les riches et une hausse vers les pauvres. D’ailleurs le Québec est pauvre en riches, beaucoup à cause de cela: les riches sont traités équitablement.

    • @Christian B, mais si le peuple achète ce boniement, il doit bien y avoir une raison?
      On retrouve beaucoup dans le centre des USA, où pour certains il faut ce protéger même contre le gouvernement.
      Personnellement, je ne comprends généralement pas ces gens, mais quand je vois leur politiciens agir, je me dis que peut-être ont-ils raison.

    • L’enfer fiscal explique est peut-être la principale raison d’être des paradis fiscaux … et la forte pression exercée par les pauvres riches donateurs du GOP…

      https://taxfoundation.org/summary-latest-federal-income-tax-data-2016-update/

      “The Internal Revenue Service has recently released new data on individual income taxes for calendar year 2014, showing the number of taxpayers, adjusted gross income, and income tax shares by income percentiles.[1]
      The data demonstrates that the U.S. individual income tax continues to be very progressive, borne mainly by the highest income earners.
      In 2014, 139.6 million taxpayers reported earning $9.71 trillion in adjusted gross income and paid $1.37 trillion in individual income taxes.
      The share of income earned by the top 1 percent of taxpayers rose to 20.6 percent in 2014. Their share of federal individual income taxes also rose, to 39.5 percent.
      In 2014, the top 50 percent of all taxpayers paid 97.3 percent of all individual income taxes while the bottom 50 percent paid the remaining 2.7 percent.
      The top 1 percent paid a greater share of individual income taxes (39.5 percent) than the bottom 90 percent combined (29.1 percent).
      The top 1 percent of taxpayers paid a 27.1 percent individual income tax rate, which is more than seven times higher than taxpayers in the bottom 50 percent (3.5 percent).”

      Le problème majeur n’est pas la hausse des impôts de la classe moyenne, laquelle n’est d’ailleurs pas certaine mais plutôt un subterfuge pour éviter d’augmenter le déficit au-delà d’une période de dix ans (règle Byrd). Au moins 1 sénateur républicain s’oppose au projet au motif que les réductions d’impôt de la classe moyenne seront reconduites et augmenteront le déficit au-delà du montant autorisé.

      Le problème, c’est plutôt de financer la baisse d’impôt des plus riches par un déficit de 1,5 MMM$ sur le dos des autres contribuables. Et cela n’est que la pointe de l’iceberg. Que verrons-nous dans le plan des infrastructures?

      Dans sa campagne de déconstruction de l’état providence, Trump et les repus vont ensuite charcuter les services, Obamacare, Medicaid, Medicare, social security et tutti quanti. Attendons de voir le budget!

      Mais attendons! La réforme fiscale ne semble pas près de passer comme une lettre à la poste au Sénat. Il faudra en fait attendre de voir si la Chambre et le Sénat seront capables d’adopter un projet commun. Ce compromis n’est pas encore apparent.

    • @respirons 14:40 ‘les compagnies vont continuer à manufacturer ailleurs’
      Bien sûr. GM fait le meilleur de ses ventes en Chine. Les chinois exigent que les autos vendues en Chine soient produites en Chine. Alors GM va continuer à construire des autos en Chine pour les chinois.

      Je vous dirais qu’Apple vend beaucoup plus de téléphones à l’extérieur des USA qu’aux USA.

      Trump et les Republicains comprennent très bien tout cela Et ça rend leur démarche encore plus ignoble.

      Ils ne font cela que parce qu’ils n’ont rien fait depuis un an et ils pensent à collecter des fonds pour la prochaine élection.
      Ils vont détruire des vies pour sauver leur peau.

    • @Lehuy. Ai-je écrit que je voyais les américains prendre les armes? Jamais.

      Alors je ré-écrit autrement le même raisonnement : lorsqu’un gouvernement agit de manière injuste au vu et au sus de tous, cela fait certainement gronder la colère chez la population (n’y a-t-il pas eu des révolutions françaises pour ces raisons? Et une monarchie anglaise qui a su lâcher du lest quand la pression montait pour ne pas être déchu). Quand la colère monte, il y a évidemment des comportements extrêmes qui naissent.

      Si mon gouvernement était aussi évidemment injuste envers certains, je ne sais pas comment je réagirais (si vous vous savez comment vous réagiriez, je vous félicite). Que des américains puissent penser de s’armer, d’être xénophobes (mettre la faute sur autrui est plus facile)… je pose simplement la question : cette injustice peut-elle influencer directement ces comportement extrêmes?

      Je trouve honteux ces projets fiscaux totalement injustes qui sont présentés l’un après l’autre, comme si c’était la chose naturelle à faire que de f… les plus démunis.

    • teddybear

      17 novembre 2017
      15h43

      ”L’État c’est comme un bébé, un tube digestif avec un gros appétit à un bout et aucun sens des responsabilités à l’autre.”

      Ronald Reagan.
      ———————————————–

      Et les trumpeux dretteux sont à la sortie pour tout détourner à leur égoïsme personnel, faisant fi de leurs responsabilités sociales.

    • arnolde

      17 novembre 2017
      15h25

      Augmenter les impôts des moins nantis est la meilleure façon de les forcer à produire davantage et s’enrichir pour sortir de leur misère.
      —————————————————-

      Vous valez sûrement des milliard$ !

      Alors payez en davantage et davantage pour devenir plus riche encore !

    • @arnolde Vous avez tout à fait raison. Les moins nantis le sont parce qu’ils sont paresseux, qu’ils ne veulent pas produire ou qu’ils aiment vivre au crochet des riches. Ils devraient faire comme les riches et se grouiller le derrière et eux aussi devenir riche..
      On ne vous avait pas lu depuis un bout de temps et dans votre cas, on ne peut dire que le temps arrange les choses. Bien au contraire. Plus ca va, plus vous déconnez.

    • Analyse biaisée et de débutante M. Hétu. Prenez-vous vraiment les gens pour des épais? À part vos suiveux ici, y a pas grand monde qui vont croire votre analyse, comme disent les républicains «ridicule».

    • @niblanc_ninoir

      Et pourtant les États du sud, qui sont répiblicains, ne cesse de couper dans la fonction publique (et les service aux citoyens) et le problème n’est pas qu’on leur dit qui faire aux gens, c’est qu’ils n’ont peu ou pas le choix de faire quelque chose.

      Sans doute vous reportez cela au Québec mais vous partez d’une mauvaise prémices. Les fonctionnaires ne sont pas là pour nous dire quoi faire mais pour fournir des services aux citoyens. De plus, dans une démocratie, on mandat un gouvernement. À la limite, si le gouvernement nous dit quoi faire, c’est en réalité nous même qui nous nous disons quoi faire!

      Le fonctionnement d’une démocratie est bien simple à comprendre lorsqu’on mets les discours démagogiques de côté…

    • @teddybear (15h43)

      La citation de Reagan prends réellement son sens en remplaçant un mot:
      ”Trump, c’est comme un bébé, un tube digestif avec un gros appétit à un bout et aucun sens des responsabilités à l’autre.”

    • @ titejasette 17h05

      Merci de votre commentaire. Cependant je ne partage pas votre optimisme.

      Le Dow a progressé de 23.80% depuis 1 an et de 17.85 % depuis le 30 décembre dernier.

      Toutefois, selon votre texte, vous croyez que le plan de réduction des impôts des sociétés n’a qu’un effet de 5 à 10 % sur le prix des actions.

      Je respecte votre opinion, cependant j’aime bien la maxime suivante « un tien vaut mieux que deux tu l’auras ».

      Donc la prudence est de mise, pour moi en tous cas.

      Sans rancune.

    • apocalypse 17h17

      Dites donc, le crash de 2008 qui a frappé plus fort aux États-Unis qu’au Canada, ça vous quelque chose? Et pourquoi, aux États-Unis, il se dépense 2x plus en % PIB dans le domaine de la santé qu’au Canada, alors que l’espérance de vie est moindre au États-Unis? Pourtant. l’état américain est plus près des idéaux de Reagan que l’état canadien…

      Pour le système Phénix, informez-vous! Les conservateurs ont voulu la jouer à la Reagan pour l’octroi du système en passant tout par le privé… Belle catastrophe, n’est-ce pas?

    • @m.rustik vous auriez du écrire les assurances coûtent moins chers qu’aux USA. Toutes les provinces Canadiennes ont des systèmes no-fault.

      @l’ourson Reagan a dit ca vers la fin de son deuxième mandat. Son syndrome dAlzeimer était déjà pas mal avancé…

    • @ Just doit 13h53
      Vous voyez juste et s’en est à pleurer.
      Dans tout ce tourbillon de mauvaises nouvelles, gracieuseté des Républicains, ce budget leur tient tellement à coeur qu’ils sont prêts à n’importe quelle tactique de diversion pour le faire adopter…surtout qu’aucune de leurs promesses érectorales n’ont été adoptées depuis leur arrivée au pouvoir.
      NB: érectorales n’est pas à corriger dans ce billet

    • @ daniellevallee 17h51

      Tout à fait d’accord avec tous vos propos.

      L’harmonie engendre le bonheur.

      Bonne soirée.

    • Bien que certains critiquent les assurances no-fault. En moyenne plus de gens reçoivent de l’argent et ce sont les avocats qui en font moins puisqu’il n’y a pas de procès interminables qui siphonnent presque tout l’argent que devrait recevoir le plaignant.

      Le principe du libre est choix est moins respecté mais la majorités des gens vivent mieux.

    • @chrstianb – 17 novembre 2017 – 18h56
      … Pour le système Phénix, informez-vous! Les conservateurs ont voulu la jouer à la Reagan pour l’octroi du système en passant tout par le privé…

      Intéressant sens de l’humour que vous avez! Le gouvernement prend une décision désastreuse et on devrait blâmer le privée. Ce fût une très mauvaise décision du gouvernement qui a gaspillé des millions et des millions de dollars de l’argent des contribuables. Si c’était la seule mauvaise décision, on pourrait dire, ok, ça peut passer, mais ce n’est même pas proche d’être le cas.

    • Hey Misère !!! Vous me parlez de services: Vous voulez me parler de demi-services avec des temps d’attente long comme le bras, des écoles en décrépitude et environ 1 fonctionnaire syndiqués par 5 travailleurs.

      Décidément, les québécois sont bien “brainwashé” et sont contents contents de payer des impôts à tour de bras. En plus de se faire littéralement voler par des surfacturations de l’Hydro Québec, de la SAQ et prochainement de la SAC (les nouveaux “pushers” du Québec).

      Au Québec, la population est au service de la fonction publique. So So So !!!

      Sans parler d’un réseau routier pourri et d’un système étatique de 2% pour les entrepreneurs ti namis des partis politiques. Content que vous soyez contents de faire parti de la province de la richesse infinie ou tout est gratuit (sic). Continuons à collecter la péréquation et d’être une province pauvre.

      Quand t’es né pour un ti pain, t’es né pour un ti pain. La dessus, Bon week-end !!!

    • Assurance santé et Réforme fiscale: le GOP tourne en rond et risque de s’étouffer avec sa “corde” (marge de manœuvre).

    • @ chrstianb 18h56

      Lors du Crash boursier de 2008, le Canada s’en est mieux tiré que les États-Unis pour une seule et unique raison. Nos institutions financières (banques et cies d’assurances) étaient mieux gérées et surtout mieux réglementées, que les institutions financières américaines.

      Au Canada, les risques pris dans les subprimes étaient, et de loin, moins importants en % de leurs actifs qu’au États-Unis. (Oublions la Caisse De Placements et Dépôts du Québec).

      Encore aujourd’hui, la réglementation au Canada est à un top niveau, comparativement aux États-Unis. Et croyez le ou non, le gouvernement en place est sur le point d’assouplir cette réglementation, si ce n’est déjà fait.

      Juste un petit rappel du Crash précédent .

      Du 19 au 28 octobre 1987, la bourse au Canada a composée avec une baisse de l’ordre de 21 % alors que l’indice phare des États-Unis le, Dow Jones, avait chuté de 32% du 13 au 19 octobre. Les baisses les plus importantes étaient survenues le 19 octobre, soit le « Lundi Noir ».

      En ce qui concernent le % des dépenses en santé aux États-Unis versus le PIB et l’espérance de vie moins élevée qu’au Canada, se pourrait-il ce que les deux raisons suivantes soient en cause:

      1.Les armes détenues par les américains et les soldats morts durant les nombreuses guerres auxquelles ont participé et participent encore ce pays.

      2. Se faire soigner aux États-Unis n’est pas donné à tout le monde (le plan fiscal proposé) ceci explique cela.

      Bonne soirée.

    • @teddybear

      “”L’État c’est comme un bébé, un tube digestif avec un gros appétit à un bout et aucun sens des responsabilités à l’autre.””

      C’est tellement facile de sortir des clichés et des lieux communs…
      Comparons les espérances de vie des pays: https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_life_expectancy

      Tiens, les USA sont en 31ième position… Et qu’ont en commun les 30 pays qui le précèdent? Je te laisse deviner…
      Ben oui… C’est à ça que ça sert, le gouvernement…

      Taux de mortalité infantile?
      Les USA sont encore plus bas. Derrière des bastions de richesse comme Cuba et la Hongrie. Curieux, non?

      Taux d’alphabétisation?
      Les USA sont fidèles à eux-mêmes: 30ième.

      Finalement, compte tenu de leur image d’eux-mêmes, n’est-ce pas un peu pathétique qu’ils soient si loin dans le palmarès des meilleurs pays?

      Oh, en passant, quand Reagan est devenu gaga, c’est le gouvernement qui s’est occupé de lui. Mais il n’était plus en état de s’en rendre compte…

    • @ niblanc_ninoir

      - «Quand t’es né pour un ti pain, t’es né pour un ti pain. La dessus, Bon week-end !!!»

      Mais… qu’attendez-vous pour aller vivre aux États !

      C’est tellement mieux là-bas !

      La classe moyenne américaine est maintenant plus pauvre que celle du Canada
      https://www.nytimes.com/2014/04/23/upshot/the-american-middle-class-is-no-longer-the-worlds-richest.html?_r=0

      Les frais médicaux sont la première cause de faillites personnelles aux États-Unis:
      https://www.cnbc.com/id/100840148

      Près de la moitié des enfants américains vivent près du seuil de pauvreté:
      http://phys.org/news/2016-03-american-children-poverty-line.html

      Un enfant sur cinq reçoit des “Food Stamps”
      http://www.census.gov/newsroom/press-releases/2015/cb15-16.html

      La dette des ménages américains dépasse son record de 2008
      http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/201708/15/01-5124722-la-dette-des-menages-americains-depasse-son-record-de-2008.php

      La classe moyenne américaine est en régression constante:
      http://money.cnn.com/2016/05/11/news/economy/middle-class-shrinking/index.html
      http://money.cnn.com/2015/03/24/news/economy/middle-class-smaller/index.html?iid=Lead
      http://money.cnn.com/2014/06/11/news/economy/middle-class-wealth/index.html?hpt=hp_t2

      Près de la moitié des américains avouent que leurs dépenses sont égales ou supérieures à leurs revenus
      http://money.cnn.com/2017/06/27/pf/expenses/index.html?iid=hp-stack-dom

      Près d’un américain sur quatre doit cumuler deux emplois ou plus
      http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/201605/25/01-4984891-pres-dun-americain-sur-quatre-doit-cumuler-deux-emplois-ou-plus.php

      Un record de 107 millions d’américains ont maintenant un prêt automobile
      http://money.cnn.com/2017/05/19/news/economy/us-auto-loans-soaring/index.html

      Le deuxième plus gros employeur aux USA est une agence d’emplois temporaires:
      http://washingtonexaminer.com/recovery-woes-americas-second-largest-employer-is-a-temp-agency/article/2532778

      Allez, déménagez vite dans ce paradis sur terre !

      Moi, je vais rester ici.

      J’suis peut-être né pour un ti-pain, mais j’en ai encore du ti-pain, je l’achète pas à crédit avec deux jobs pour pouvoir le payer, et si j’en fais une indigestion, je ferai pas faillite parce que je suis allé voir un médecin.

      Bon voyage !

    • Quand t’es né pour un ti pain, t’es né pour un ti pain. – niblanc_ninoir – 17 novembre 2017 – 20h30

      Il me semble qu’il y en a beaucoup qui ne savent pas celà. Ils se laissent berner par les anarqueurs qui leur promettent mer et monde à la Ponzi. À la fin du chemin, ils se rendent compte qu’ils ont trimé dur pour que les anarqueurs mangent leur petit pain sans payer !

    • @ ralbol 21h57

      Excellente réplique

    • @ titejasette

      - «…les cies , de trimestre en trimestre, continuent d’améliorer leur rentabilité.»

      Sur papier seulement.

      Y’a rien derrière qui soutient cette «rentabilité». Du vent.

      Y’a pas 20% de croissance, y’a pas 20% de diminution du chômage, y’a pas 20% d’augmentation de la productivité, y’a pas 20% d’augmentation des salaires, RIEN.

      Toutes ces augmentations ne sont que du vent, de l’air chaud, de l’hélium à baloune.

      La réalité va un jour ou l’autre rattraper la baloune.

      Ce ne sera pas 5 ou 10% de correction…

    • @titpainblanc_titpainnoir

      Voue avez encore beaucoup de croûtes à manger!

      Personnellement, la grande majorité des gens que j’ai connu qui se plaignaient de trop payer d’impôts étaient les premiers à contourner le système en justifiant qu’ils en donnaient déjà trop et deuxièment, payaient moins d’impôt que moi!

      Il faut s’arrête de se centrer sur son ombril et comprendre que l’impôt, c’est ce qui permet une meilleure équité dans la société et l’empêche de s’effondrer dans le chaos et/ou la violence… des armes à feux!

    • @ralbol
      « ralbol

      17 novembre 2017
      17h25
      @ arnolde

      - «Augmenter les impôts des moins nantis est la meilleure façon de les forcer à produire davantage et s’enrichir pour sortir de leur misère.»

      Augmenter les impôts des mieux nantis est la meilleure façon de les forcer au partage et ainsi contribuer à l’élimination de la misère.« 

      Je ne sais pas exactement pour les US mais si on se reporte au Canada (ou est-ce au Qc ?) 40% des « contribuables » ne paient aucun impôt alors toute « augmentation » qui les amèneraient à payer plus que ZÉRO n’est quand même pas un crime contre l’humanité.

    • @ralbol 21h57 Merci d’avoir répondu avec autant de panache et de façon aussi bien documentée au dretteux fédéraleux et libéraleux niblanc_ninoir (bien au contraire).

      On sait tout de suite où cette personne loge quand elle essaie, comme tous ses semblables, de faire croire à une corruption généralisée au Québec («un système étatique de 2% pour les entrepreneurs ti namis des partis politiques »), alors que 99% de la corruption n’est le fait que d’un seul parti : le PLQ.

      S’abreuvant à la désinformation systématique de toutes les sources (notamment, l’IEDM) qui ont intérêt à rapetisser les Québécois, ces «mange-canayens» (comme on les appelait jadis — les « Canadiens » étant les francophones, par opposition aux « Anglais ») n’auront de cesse de dénigrer leur patrie pour faire plaisir à leurs maîtres du ROC.

      Petite engeance qui aujourd’hui s’arrime aux fabulations trumpistes pour poursuivre leur entreprise de salissage du Québec.

      Qu’ils émigrent donc aux USA (ou chez leurs maîtres adorés du ROC) s’ils se trouvent si mal chez nous. Et bon vent !

    • @ genmar73

      - «Je ne sais pas exactement pour les US mais si on se reporte au Canada (ou est-ce au Qc ?) 40% des « contribuables » ne paient aucun impôt alors toute « augmentation » qui les amèneraient à payer plus que ZÉRO n’est quand même pas un crime contre l’humanité.»

      Si vous voulez parler des corporations et des riches qui utilisent la comptabilité «créative» et les paradis fiscaux pour soustraire des milliards au fisc, je suis tout à fait d’accord.

      Si vous parlez des démunis aui ne paient pas d’impôts parce qu’ils n’en ont pas les moyens, alors vous pouvez aller vous faire…

      Et je suis poli.

    • Les gens qui ne paient pas d’impôts paient des taxes.

      Quelqu’un est au salaire minimum, tous ses revenus sont dépensés et une partie retourne en taxe au gouvernement et à la société.

      Il n’y a pas beaucoup de maires et d’ingénieurs qui ont fait de la prison en dehors du Québec.

      De la corruption, il y en a partout mais au Québec on essaie de s’en occuper.

    • Nous tous, canadiens et les québécois, payons peut-être un peu plus d’impôts et de taxes que les américains mais, aussi imparfaits que soient nos gouvernements, nous recevons beaucoup plus en termes de services sociaux. Il y a sur ce blogue des gens heureux qui s’ignorent.

      “The OECD analyzes the tax burdens of 35 countries, including the United States and Canada. According to its data, in terms of total tax revenue as a percentage of GDP, in 2010, the U.S. collected a slightly lower than average amount of taxes from its citizens ($11,365 USD per capita). Canada collected a slightly higher than average amount ($14,693 USD).
      The average for OECD countries was $12,911 USD.”

      “Middle-income Canadian families enjoy public services worth about $41,000 — or 63 percent of their income. Even households earning $80,000–$90,000 a year enjoy public services benefits equivalent to about half of their income.”

      In short, the study concludes, “the majority of Canadian households enjoy a higher quality of life because of the public services their taxes fund.”

      Aux USA, la moitié des impôts des citoyens vont au complexe militaro-industriel: “The military accounts for about half of all discretionary spending in America.” Apparemment, ce n’est pas encore suffisant…
      https://www.cnbc.com/2017/08/07/canadians-may-pay-more-taxes-than-americans-but-theres-a-catch.html

    • apocalypse 20h20

      Intéressant sens de l’humour que vous avez! Le gouvernement prend une décision désastreuse et on devrait blâmer le privée.

      Vous déformez mes propos! Je ne blâme pas le privé, je blâme le gouvernement conservateur d’avoir pris une décision à la Reagan!

    • @ ralbol – 17 novembre 2017 – 21h57

      Votre réponse à niblanc ninoir appuyée de nombreux exemples de la décadence américaine mérite des applaudissements bien nourris. Vous entendez ???

    • Intéressant article sur les baisses d’impôts de M. Trump. De toute évidence, tout le monde ne partage pas l’avis du président sur les effets magiques de cette hausse:

      https://www.vanityfair.com/news/2017/11/wall-street-fears-trumps-deranged-tax-plan-could-kick-off-economic-euthanasia

      Si jamais M. Trump mettait fin à l’Aléna, ce sont ses électeurs qui en paieraient le prix:

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1067951/12-etats-pro-trump-seraient-gravement-affectes-abolition-alena

    • @chrstianb – 18 novembre 2017 – 05h04
      Pour le système Phénix, je serais que c’était une décision du gouvernement conservateur, mais ça reste néamoins une décision du gouvernement. Nous avons maintenant les libéraux aux pouvoirs et disons que pour dépenser, ils savent comment s’y prendre … LOL

    • Oh la la les bien pensants de Québec Solidaire en bicyclette sur le playto et syndiquées jusqu’aux oreilles sont en fore ce matin: Comme prémisse, je disais que les québécois sont bien “brainwashés” et bien vous en faites la preuve.

      Comparez ce que vous voulez mais il demeure un fait, le Québec est une province pauvre et vous semblez être contents de ce fait. Il est vrai que nous aimons nous auto congratuler et ne pas regarder la réalité en face.

    • @ sherbrookoise

      - «Votre réponse à niblanc ninoir appuyée de nombreux exemples de la décadence américaine mérite des applaudissements bien nourris. Vous entendez ???»

      J’entends.

      Mais celle là, c’est la seconde fois en 1 an que je dois l’écrire, la première étant passée inaperçue.

      On a quelquefois écrit que je me répétais…

      …voilà pourquoi….

      Les niblanc_ninoir de ce monde, même si on en revient, eux, ne cessent de revenir.

    • @ niblanc_ninoir

      Oh la la le mal-pensant de la Meute en Hummer dans la swamp, et licheux d’cash jusqu’aux oreilles s’est levé d’bonne heure ce matin: Comme prémisse, on voit bien que ces engeances sont bien “brainwashées” et bien vous en faites la preuve.

      Vous ne regardez que ce que vous voulez, mais il demeure un fait, le Québec est une province où il fait bon vivre et vous semblez être mécontent de ce fait. Il est vrai que vous aimez nous caler et ne pas regarder la réalité en face.

    • @ niblanc_ninoir

      Je suis prêt à vous donner un coup de main pour votre déménagement aux glorieux US of A.

      Vous y seriez tellement mieux qu’ici !

      Vous partez quand ?

    • Tiens…

      Un autre cadeau empoisonné de la «réforme» fiscale des rapaces: si adopté, ils vont maintenant taxer, imposer les frais de scolarité différés que les universités ne facturent pas à certains étudiants en phase de complétion de leurs diplômes et qui participent à des programmes de recherche.

      Ce qui, par exemple, augmentera le fardeau fiscal de certains étudiants de plus de 10 000$ par année, pour des étudiants ne gagnant que 38 000$ par an.

      Et comme si ce n’était pas assez, cette putride «réforme» enlève la déduction pour les intérêts sur les prêts étudiants.

      Pendant ce temps, pas un mot sur les paradis fiscaux.

      Non mais plus rapace que ça… t’empoches, tu t’applaudis et tu fais de jolis sourires devant les kodaks !

    • La référence pour la «passe» républicaine aux étudiants:

      https://www.nytimes.com/2017/11/16/opinion/house-tax-bill-graduate-students.html

    • Il y a des brainwashés à gauche comme à droite.

      Et pour finir de l’eau à votre moulin, j’en ai une bonne pour vous.

      Personnellement je crois que face au défi de notre époque je ne vois que 2 issus possibles: ou bien l’humanité va s’en sortir en se solidarisant ou bien les libertés individuelles du 1 % va tarir votre lignée génétique.

      Ne nous y trompons pas les libertés individuelles ne sont pas toutes égales, vont-elles vous permettre de construire un condo à l’abri en Nouvelle-Zélande. Je pourrais vous citez Henri Lacordaire religieux du 19 ème siècle: “Entre le fort et le faible, entre le riche et le pauvre, entre le maître et le serviteur, c’est la liberté qui opprime et la loi qui affranchit “.

      Le système médicale privé américain se révèle moins efficace que le monopole médicale gouvernemental canadien.

      Où serait la Norvège s’il n’avait pas fait profiter toute leur société des revenus pétroliers. L’Arabie Saoudite et Aramco, les monopoles ça se voit dans de nombreux pays qui ont des ressources pétrolière. Et l’on pourrait discuter si les consommateurs ont vraiment profiter du bris du monopole de Bell Canada.

      Sans les syndicats, est-ce qu’il y aurait une classe moyenne ?

      Il me semble que laisser tant d’argent aux grosses fortunes comme s’apprête à le faire les répus pourrait conduire à l’extinction ou à une grande diminution des humains.

    • @niblanc_ninoir 11h36 Comme lessivé du cerveau, vous ne donnez pas votre place.

      Je vous croyais déjà parti pour les «States» ou pour le ROC, où se trouve le paradis, selon vous. Qu’attendez-vous pour débarrasser le plancher ?

      Vous semblez tellement heureux de proclamer que le Québec est une province pauvre.

      Vous faut-il une petite leçon d’histoire ? Les Anglais ont voulu fusionner le Bas- et le Haut-Canada pour que les «pauvres» Canadiens français évitent la faillite du Haut-Canada en payant leurs dettes. Plus tard, les Canadiens français ont une nouvelle fois mis la main à la poche pour éviter la faillite de l’Alberta. Pour une province pauvre, c’est pas si mal d’avoir tiré les «Anglais» du pétrin par deux fois.

      Comment nous ont-ils remerciés ? En favorisant l’industrialisation de l’Ontario à coups de milliards, tandis qu’ils nous jetaient des miettes en aide sociale et en assurance-chômage.
      Et ç’a continué avec les milliards, dont une bonne partie prise dans nos poches, pour subventionner le pétrole sale albertain et éviter la faillite de l’industrie automobile ontarienne. Pendant ce temps, ça rechignait au fédéral pour aider les industries forestière et navale québécoises.

      Les faits, ils sont là. Vous aurez donc beau vous gargariser avec votre «Québec, province pauvre maintenue hors de l’eau par le ROC», les gens qui ne sont pas abonnés aux fake news de dretteux savent fort bien ce qu’il en est.

      Nous pouvons être fiers de nous en être si bien tirés quand tout le monde, même nos gouvernements provinciaux libéraux pourris, ont tout fait pour nous enfoncer. Sans tous ces vicelards anglophones et leurs carpettes francophones, le Québec n’aurait rien à envier à qui que ce soit et aurait même eu cent fois les moyens de se donner un pays.

    • @ niblanc_ninoir

      - «…les bien pensants de Québec Solidaire en bicyclette sur le playto et syndiquées jusqu’aux oreilles…»

      Et juste pour vous montrer à quel point vous êtes dans l’champ:

      - «Québec Solidaire en bicyclette»: Québec Solidaire, je vote pour des fois, pas toujours, ça dépend des circonstances, et la bicyclette, ça arrive, aussi à l’occasion, quand ma santé me le permet;

      - «sur le playto»: absolument pas. Pas mal plus HoMa;

      - «syndiquées jusqu’aux oreilles»: de toute ma vie, je n’ai été syndiqué que pendant 2 mois.

      Et vous ?

    • Levée de bouclier mondial suite a la décision de La Moumoute Dinausaurienne d’abroger l’interdiction faite par Ohbama d’importer des têtes d’éléphants et des défenses de rhinocéros et autre trophés de chasse en Safari dont ses deux fils sont amateurs …

      Un peu plus il autorisait l’importation de carcasse de Sipanoux…

      Sipasnoux : petite bête charnue d’environ 1 m 50 qui se sauve en courrant et se cache derrière les arbres en criant : «Tirez pas Missieu …. Sipasnous Sipasnous!»

      Heureusement l’Orange Outang a puisé dans un dernier recoin d’humanisme pour éviter un catastrophe écologique mondiale majeure Brigitte Bardot menaçait l’humanité de se déshabiller pour sauver les espèces menacées si il ne renoncait pas!

    • @ mecasiatique

      - «Il me semble qu’il y en a beaucoup qui ne savent pas celà. Ils se laissent berner par les anarqueurs qui leur promettent mer et monde à la Ponzi. À la fin du chemin, ils se rendent compte qu’ils ont trimé dur pour que les anarqueurs mangent leur petit pain sans payer !»

      Vous parlez sans doute du pays de l’Oncle Sam où les licheux d’cah, grâce à leur système de Ponzi, poussent la population à se payer à crédit l’inaccessible «Rêve Américain», pendant qu’à l’aide de juteuses déductions, de comptabilité «créative» et de paradis fiscaux, il se bourrent gratuitement de petits-pains..?

      Comme vous avez raison !

    • Je reste quotidiennement bouche-bée devant l’inertie des américains (avec un petit mais tres petit a) qui laissent a leurs élus la tache de leur faire croire qu’ ils s’occupent des priorités.

      Combien de couches et de souches se font insulter, ignorer, dénigrer et exploiter par le gros tas ? Vous avez droit d’ être derriere la moumoutte mais vous êtes une minorité qui au fil des jours s’ amincit. Mais malgré toutes les invraisemblances et les prévisibles exclusivités, le 1% continue de se rire du peuple et ce, clairement, publiquement sans même tenter de minimiser leur personnels avantages fiscaux .
      Ca fait des mois que je le soutiens et j’ en viens a le souhaiter a court terme c’ est dans la rue que ca va se regler.

    • ..@niblanc_ninoir,18 novembre 2017,11h04:«Oh la la les bien pensants de Québec Solidaire…..»

      Un peu H.S. mais je l’ai trouvée tellement bonne: Pierre Verville et Daniel Lemire en spectacle: Verville fait Rambo Gauthier et Lemire, Oncle Georges, je pense et qui, vu la similitude de pensée mais la différence dans l’expression, dit à Rambo: «Vous me faites penser à un Gabriel Nadeau-Dubois mais qui ne serait pas allé à l’école.» Drôle, non?

    • @NinoirNiblanc un conseil amicale,faîte donc comme votre ami le Vigilant ,sa lobotomie a été un vraie succès si on en juge son post du 17 novembre de 2ohrs57 ila retrouvé la raison dans votre cas c’est pas gagné mais si sa ameliore un peu vos analyse et bien ce sera déjà très bien.Pour ce qui est du projet républicain ils se sont vraiement surpassés ça vas être difficile de “VOLÉ “plus haut. 

    • @ niblanc_ninoir

      À la suite de mon «…la bicyclette, ça arrive, aussi à l’occasion, quand ma santé me le permet», j’aurais dû ajouter que mon dernier déplacement, effectué pour me rendre à l’hôpital, s’est effectué en autobus de la STM, où, les yeux libres et grands ouverts, je me suis bien amusé de voir tous ces gens, les yeux rivés sur leurs bébelles intelligentes, absolument étrangers au monde qui les entourent…

      Fascinant !

      Ils prendront conscience que leur civilisation s’est écroulée quand y’aura plus d’signal !

      https://i.guim.co.uk/img/media/de0ad1f0d352c89f042ab80708664db78433fec3/0_403_6048_3629/master/6048.jpg?w=700&q=20&auto=format&usm=12&fit=max&dpr=2&s=50e485881ad6c7b36367dddf7ec40e86

    • @jaypee2

      17 novembre 2017
      21h54

      Alors explique-moi pourquoi tant de gens veulent immigrer aux États-Unis.
      Pourquoi des Cubains sont prets a risquer leur vie en prenant des bateaux de fortune pour quitter Cuba et joindre la cote floridienne ?
      Pourquoi depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?
      Pourquoi Richard Hétu lui-meme a quitter notre beau Canada pour aller vivre dans un pays aussi dégénéré que les États Unis ?
      Mystere et boule de gomme lol

    • @@jaypee2

      17 novembre 2017
      21h54

      Et dis-moi pourquoi pas plus d’Américains immigre au Canada ?

    • @ GO1984:

      Vous avec de la parenté dans le défunt FLQ?

      Vous dites: “Nous pouvons être fiers de nous en être si bien tirés quand tout le monde, même nos gouvernements provinciaux libéraux pourris, ont tout fait pour nous enfoncer. Sans tous ces vicelards anglophones et leurs carpettes francophones, le Québec n’aurait rien à envier à qui que ce soit et aurait même eu cent fois les moyens de se donner un pays.”

      Et grâce en partie aussi à la péréquation fédérale, ne l’oubliez pas… ;) Un p’tit 10 milliards $ à cause de son poids démographique en 2016-2017, ça se prend bien n’est-ce pas?

      Je ne veux pas vous faire de peine. Or, votre fameux pays ne verra pas le jour tant que les Québécois ne seront pas, entre autres, convaincus que les avantages économiques de l’indépendance supplanteront de beaucoup les inconvénients.

      Et, si un référendum avait lieu aujourd’hui, je peux vous garantir qu’avec l’endettement des ménages, le partage de la dette fédérale en plus de celle du Québec, la retraite prochaine d’un grand nombre de baby boomers qui se moquaient des inquiétudes des personnes âgées en 1980 et 1995 et les incertitudes quant à la pérennité des accords commerciaux, les gens y penseraient à 10 fois avant de cocher “oui”.

      Tout comme ce fut le cas en Écosse, il n’y a pas si longtemps.

    • niblanc_ninoir

      18 novembre 2017
      11h04

      Comparez ce que vous voulez mais il demeure un fait, le Québec est une province pauvre et vous semblez être contents de ce fait. Il est vrai que nous aimons nous auto congratuler et ne pas regarder la réalité en face.
      —————————————————————–

      C’est bien à cause des tièdes et autres mollassons se nourrissant à l’eau de vaisselle comme les ‘nichaud_nifroid’, ‘mifigue_miraisin’, ‘niblanc_ninoir’, ‘nimort_nivif’, etc. que les sociétés piétinent !

    • Illustration de certsains effets négatifs de la réforme des impôts du Trumppussy, avec des références données dans le texte.

      PS. L’aveuglement des swompeux va sûrement les empêcher de saisir les nuances de la présentation des données dans l’article, mais ils peuvent essayer de comprendre…


      The Republican tax bill is far, far, far worse than it had to be

      There’s a better way to do basically everything the Republican tax bill is trying to do. [ VOX, 17 nov.2017]

    • @teddybear 13h03

      Et pourquoi le chialeux ‘teddybear’ ne s’en va-t-il pas vivre aux z’États ?

      Sa mère ne veut pas lui donner de l’argent pour payer son déménagement, ni son assurance-santé de là-bas ?

      Un autre souffre-douleur de ses parents.

    • @ GO1984 (commentaire « 18 novembre 2017 12h23 » ) :

      Votre « petite leçon d’histoire » (sic) correspond en fait à l’interprétation de l’histoire qui est largement partagée par les membres et disciples l’École historique de Montréal.

      Un membre ou disciple de l’École de Laval (Laval faisant ici référence à la faculté d’histoire de l’Université Laval) arriverait probablement à une interprétation de l’histoire qui serait sensiblement différente de la vôtre…

    • canard_dingue75 13h20

      Vous avec de la parenté dans le défunt FLQ?
      ———————————————–

      En tout cas, le canard a deux neurones qui ont fait une très ridicule synapse pour caqueter une telle élucubration.

      Couac!

    • @candela

      18 novembre 2017
      13h39

      Incapable de répondre a mes questions la chandelle ?

    • On remarque que le ‘canard_fou25′ confirme éloquemment à 13h20 l’étroite parenté idéologique existant entre nos trumpeux en résidence et les fédérâleux radicaux du blogue à Lavoie. Même rhétorique dénigrante et mensongère, mêmes objectifs d’asservissement de leur propre peuple. Même manque d’ambition, même médiocrité. Tous partisans de l’immobilisme débilitant, voire du retour au «bon vieux temps» des porteurs d’eau. «Uncle Tom» et heureux de l’être. Makkke KKKanada Grrreat Again!

    • HS
      Pour tous ceux d’entre nous qui s’inquiètent à chaque montée en chaleur de l’Andouille, voici les éclaircissements sur le danger d’une déflagration nucléaire.
      Notons que ce n’est pas la première fois qu’un haut gradé enfreint une “executive order “ de Trump. Je me souviens de la fois que l’Andouille ordonnait une flotte “huge, puissante” vers la mer du Japon, cette flotte basée à Singapour continuait tranquillement vers le Sud , vers l’océan Indien.

      “Le commandant des forces stratégiques américaines, qui contrôle les armes nucléaires de l’arsenal des États-Unis, affirme qu’il ne mettrait pas à exécution un ordre du président Donald Trump s’il le jugeait «illégal».”

    • @teddybear

      “Alors explique-moi pourquoi tant de gens veulent immigrer aux États-Unis.”

      Effet d’entraînement… Y a plus de monde qui écoute Justin Bieber que Mozart. J’assume que selon ta logique, tu considères Bieber comme étant un musicien plus talentueux.

      Il n’y a qu’un Américain sur 10 qui mange assez de fruits et de légumes (https://www.theguardian.com/us-news/2017/nov/17/just-12-of-americans-eat-enough-fruit-and-vegetables-cdc-study-finds). Donc, basé sur ta logique, ce sont néanmoins les 90% qui ont raison?

    • @ arnolde

      “Augmenter les impôts des moins nantis est la meilleure façon de les forcer à produire davantage et s’enrichir pour sortir de leur misère.”

      Ding ding ding! Et on a le commentaire le plus déconnecté de la journée!
      Félications, mon Arnolde. La compétition était féroce avec les autres déplorables mais tu as su te distinguer avec un message complètement dans le champ. Tu vas faire des jaloux!

    • On peut toujours compter sur Richard Hetu pour mettre un spin negatif sur une bonne nouvelle pour les Americains.

      Toute baisse d’impots, meme temporaire, est une bonne nouvelle. Y a que les journalists-activistes qui croient que la confiscation de l’argent des citoyens par l’Etat est une bonne chose.

    • @ teddybear

      - «Alors explique-moi pourquoi tant de gens veulent immigrer aux États-Unis.»

      Vous en avez d’autres, des faciles demême..?

      La réponse: l’ignorance et l’effet de «lanterne sur les papillons de nuit».

      Les gens ne savent pas, ça brille et ça “flash”, et comparé aux conditions dans leurs pays d’origine, c’est mieux là.

      Vivre dans une swamp au lieu d’un égout, c’est mieux !

      - «Pourquoi depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?»

      Ouin, pourquoi les plus de 400 000 américains ayant émigré au Canada depuis les années ‘70..?

      Et votre chiffre de 700 000 québécois ayant émigré aux USA depuis les années ‘70, ça vient d’où ?

      Parce que le nombre de canadiens quittant le Canada pour les USA est en chute libre depuis les années 2000.

      Par exemple, «Les données de l’ACS montrent que de 2000 à 2006, le nombre annuel de personnes qui ont quitté le Canada pour aller habiter aux États-Unis de façon temporaire ou permanente a chuté d’environ 35 %, passant de 113 100 en 2000 à 73 000 en 2006.»

      http://www.statcan.gc.ca/pub/11-008-x/2010002/article/11287-fra.htm

      - «Pourquoi Richard Hétu lui-meme a quitter notre beau Canada pour aller vivre dans un pays aussi dégénéré que les États Unis ?»

      M’a prendre un “guess”, et supposer que la raison c’est son travail de journaliste et de correspondant de La Presse à New York.

      Mais bon… y’a que lui qui puisse le dire.

    • Bon tous les disciples de Jari Singh se donnent la main aujourd’hui (il est vrai que la température ne se porte pas à une petite manifestation pour passer le temps).

      Bien entendu quelqu’un qui apporte un autre point de vue à votre belle unanimité vous dérange. Je comprends votre détresse et cela est typique de la go gauche. Se faire mettre dans la face ses 4 vérités n’est jamais plaisant. Cette go gauche tellement démocratique !

      Continuez à déblatérer sur les Etats-Unis et faites abstraction de ce qui se passe au pays de la gratuité toute azimut. Donald Trump est un idiot, on s’entend la dessus mais de grâce enlevez vos lunettes roses pour le Québec. Essayer d’y penser si vous en êtes capable !

    • @ teddybear

      - «Pourquoi depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?»

      Ouais, il vient d’où ce chiffre ?

      Parce que d’après les chiffres du Gouvernement du Québec, le nombre TOTAL d’émigrants ayant quitté le Québec, pour les années 2006, 2012 et 2013, oscille aux alentours de 5000 par an.

      Sur une période de 40 ans, ça donne 200 000 émigrants TOTAL, à supposer que le 5000 par an se maintienne, et comme c’est un TOTAL d’émigrants, ceux-ci ne sont pas TOUS allés aux États-Unis.

      http://stat.gouv.qc.ca/quebec-chiffre-main/pdf/qcm2015_fr.pdf

      Alors, votre chiffre de 700 000 Québécois ayant émigré aux USA depuis les années ‘70, ça vient d’où ça ?

    • @daffy_duck75 13h20. Trop facile, cette histoire de péréquation, naturellement déformée par les fédéraleux. Vous «oubliez», bien entendu, de dire que la péréquation n’est pas un chèque de 10 milliards versé au Québec. La péréquation, c’est une cagnotte à laquelle tout le monde participe (dont le Québec, pour 5 milliards) et qui est ensuite répartie selon les besoins de chacun. Alors, cessez donc de nous bourrer le mou avec votre désinformation sur la péréquation.

      Pour ce qui est du pays, après toutes les saloperies qui ont été faites au Québec depuis la Con-fédération, rien d’étonnant à ce que le pays ne se soit pas fait. Vous pouvez donc continuer à dormir tranquille sur vos deux oreilles de fédéraleux (si je suis felquiste, vous êtes quoi ? Un paillasson francophone ?) et continuer de souhaiter le rapetissement jusqu’à la disparition de la nation québécoise.

      @Cotenord_7 Vous avez parfaitement raison, ce qui ne veut pas dire, loin de là, que l’École de Laval détient la vérité (surtout quand on sait que, selon cette école, le régime britannique a été une grand bénéfice pour le Québec et qu’il suffit de lire les ouvrages «Le livre noir du Canada Anglais» de Normand Lester pour voir à quel point un tel argument est fallacieux!)

    • Je ne peux pas m’empêcher de partager de lien suivant avec vous:

      pic.twitter.com/4Ozyqz7Scv

      Sériuesement hilarant!

    • @ teddybear

      - «Et dis-moi pourquoi pas plus d’Américains immigre au Canada ?»

      “The U.S. is typically our fourth biggest source of immigrants, followed closely by the U.K., each representing almost 10,000 new permanent residents per year.”

      http://www.canadianbusiness.com/economy/canada-us-uk-immigration-rules/

      Donc, typiquement, 10 000 américains par année, émigrent au Canada.

      Sur une période de 40 ans, ça fait 400 000 américains qui sont venus habiter ici, et il semble que la tendance s’accélère:

      “The number of immigrants from the United States of America (USA) increased 10.7% from 237,920 in 2001 to 263,480 in 2011, ranking USA nationals as the 5th largest foreign-born group in Canada in 2011.”

      http://canadaimmigrants.com/us-immigrants-to-canada/

      L’élection du Dohnald a fait «crasher» le site d’Immigration Canada:

      «As Trump surged ahead in Tuesday night’s election, Canada’s immigration website crashed, posting a “500 – Internal server error” message.
      Lisa Filipps, spokeswoman for Immigration, Refugees and Citizenship Canada, said that the website had become “temporarily inaccessible to users as a result of a significant increase in the volume of traffic.”»

      http://www.cnn.com/2016/11/09/politics/canada-immigration-website-down-trump-trnd/index.html

      Comme ça va là, avec ce gouvernement de rapaces, j’ai hâte de voir les chiffres récents, mais je mettrais un p’tit dix que le nombre d’Américains fuyant leur pays va sérieusement augmenter…

    • @niblanc_ninoir

      18 novembre 2017
      14h23
      ” mais de grâce enlevez vos lunettes roses pour le Québec. Essayer d’y penser si vous en êtes capable !”
      Faut pas leur en demander trop aux Québécois quand meme. Ca regarde TLM en parle pour se faire une opinion tsé…

    • teddybear

      18 novembre 2017
      14h02

      @candela

      18 novembre 2017
      13h39

      Incapable de répondre a mes questions la chandelle ?
      ——————————————————————————

      Incapable de dire pourquoi vous restez encroûté ici à chiquer de la guénille et à vous faire vivre au lieu de faire comme les Cubains et vous exiler aux z’États, le “teddybare” ?

    • @ niblanc_ninoir

      - «Bien entendu quelqu’un qui apporte un autre point de vue à votre belle unanimité vous dérange.»

      Faudrait juste que vous en apportiez un, de point de vue.

      Parce que tout ce que vous apportez, c’est de dénigrer le Québec, sans le moindre petit bout de fondement solide à vos élucubrations.

      Y’a une différence entre un point de vue et une fabulation.

      - «Je comprends votre détresse et cela est typique de la go gauche. Se faire mettre dans la face ses 4 vérités n’est jamais plaisant. Cette go gauche tellement démocratique !»

      Wooouuuaaaahhh !

      Je sais pas, mais la seule détresse que je perçois ici, c’est la vôtre devant vos prétentions absolument démolies !

      - «…et faites abstraction de ce qui se passe au pays de la gratuité toute azimut. …mais de grâce enlevez vos lunettes roses pour le Québec. Essayer d’y penser si vous en êtes capable !»

      Mais ici, tout va quand-même assez bien !

      Tout n’est pas parfait bien sûr, mais quand on se compare aux USA, ici, c’est le paradis !

      Pas de Dohnald Trump, un gouvernement des ordres de magnitude moins rapace que celui actuellement au pouvoir chez l’Oncle Sam, les soins de santé assurés par la collectivité, le “no-fault” pour l’assurance automobile, les frais de scolarité encore vivables même si les rapaces veulent aussi nous siphonner de ce côté… bref, y’a AUCUN incitatif autre que le climat pour me pousser au sud de la frontière.

      AUCUN !

      Mais vous, je suis sûr que vous vous préparez à fuir l’enfer québécois et enfin accéder au paradis américain…

      …hein ?

    • niblanc_ninoir

      18 novembre 2017
      14h23

      Continuez à déblatérer sur les Etats-Unis et faites abstraction de ce qui se passe au pays de la gratuité toute azimut. Donald Trump est un idiot, on s’entend la dessus.

      ————————————————————————-

      Essayez donc de mettre en pratique votre petit sermon et “faites abstraction de ce qui se passe au pays de la gratuité toute[sic] azimut[sic] en cessant de déblatérer mièvrement.

    • @ teddybear

      - «Faut pas leur en demander trop aux Québécois quand meme. Ca regarde TLM en parle pour se faire une opinion tsé…»

      Ce qui est déjà des ordres de magnitudes mieux que les américains plogués sur Fox News…

      Hein ?

      La bourrure continue son envahissement entre les oreilles !

    • bleuetdaa

      18 novembre 2017
      12h22

      “Il me semble que laisser tant d’argent aux grosses fortunes comme s’apprête à le faire les répus pourrait conduire à l’extinction ou à une grande diminution des humains.”
      —–
      Tous les commentaires de ce matin, je les trouve excellents. Le vôtre certainement. D’autres me font sourire.

      La question que vous posez, le président Donald J Trump y a répondu net fret sec ce printemps 2017. Lors d’une question d’une journaliste qui a demandé au Président en exercice: “Que pensez-vous des changements climatiques?

      Le Président en exercice a répondu à son micro et à portée d’une caméra qui suivait la réponse: “IT’S TOO LATE! EEUUHH!”

      Il s’est retourné précipitamment du côté opposé à la journaliste en ajoutant pour les gens qui lui faisaient face: “My priority it’s the economy”!

      J’avais conservé le lien, puis l’ai égaré ou effacé par mégarde. Comme je ne suis pas habile à retrouver des documents sur le net, j’aimerais bien que quiconque retrouve cette courte séquence audio et vidéo la mette à la disposition de ce blogue. Parce que cette échappée de jardin concerne votre interrogation et lui donnerait encore plus de pertinence.

      “IT’s too late!” Woaaah!

    • bleuetdaa

      18 novembre 2017
      12h22

      re-bonjour à vous,

      Pour ce qui est de votre intuition concernant “les grosses fortunes”, le représentant d’une institution financière d’importance qui opère au Québec offre présentement, depuis le 15 novembre et jusqu’au 25 novembre, de placer des montants substantiels dans des placements garantis liés au marché, pour une période fermée de 5 ans, à des taux “pouvant atteindre 35% et même 50 % sur 5 ans. Ça m’a fortement intrigué.

      Par exemple, 25,000 $, placement fermé, 5 ans lié au marché, pourrait rapporter jusqu’à 35% au total sur 5 ans.

      Par exemple, 50,000 $, placement fermé, 5 ans lié au marché, pourrait rapporter jusqu’à 50% au total sur 5 ans.

      Le capital est assuré ou garanti à sa valeur nominale.

      Cependant, aucun taux minimal de rendement n’est garanti d’aucune façon.

      Ce qui signifie que le rendement sur 5 ans peut tout aussi bien être ZÉRO SOUS que 50%.

      Également, une maximum de 30% du capital placé le sera au Canada. 30% minimum aux USA. Le reste de par le monde.

      —–

      Ce que je comprends tout compte fait de cette offre pour lequel le temps de décision est très court, c’est que 70% du placement sera fait HORS Canada.

      Également, qu’il s’agit d’une tentative plutôt improvisée de passer un coup de râteau très rapide dans les comptes courants et d’épargne des clients-citoyens afin de:

      Pour l’institution financière, écrémer les surplus de liquidités de ses clients, liquidités qu’elle se doit présentement de placer elle-même pour les faire fructifier, pcq c’est sa job!

      Parce que l’institution financière ne serait comme pas à l’aise de faire son travail de placement peut-être? structure du marché? conjoncture économique? conjoncture politique?

      Alors qu’ainsi, en offrant ce type de placements éclairs à l’apparence plus que juteuse au départ, de transférer le risque et la responsabilité de ces liquidités à ses propres clients?

      Pour le marché américain et mondial des gros emprunteurs, de se fourbir de grandes liquidités monétaires à partir des petits placements des petites gens qui ont des épargnes somme toute modestes.

      Pour eux donc: soit se couvrir $$$ facilement le derrière, soit spéculer avec cet argent facilement obtenu et dont ils sont en mesure de “gérer” le rendement et faire valser la Bourse.

      Pour ce qui concerne le marché américain, dans la conjoncture actuelle du budget Ryan et du budget McConnell, SAVOIR que chaque tranche de 100 millions $ qui entre sur le territoire us à partir du Canada déshabille les Canadiens, peut contraindre un grand nombre de Canadiens à devoir emprunter à des taux qui vont forcément augmenter si notre demande d’argent $can augmente, que ce soit pour des achats imprévus, urgents, nécessaires, dus à une perte d’emploi, moins d’heures de travail, achat ou remplacement d’un véhicule pour se trouver un nouvel emploi, frais pour un parent âgé en centre d’hébergement, ..la liste est longue..

      J’ai décliné poliment l’offre. J’y ai réfléchi au lieu de commenter hier. Cet après-midi j’ai le sentiment que ça ressemble au même type de Cheval de Troie qui a été offert en 2007-2008. Prêter notre argent, possiblement gratos, pour dégarnir nos comptes d’épargne afin de nous prêter notre propre argent à des taux de flibustiers. Le sentiment du déjà vu.

      Sans compter que ce geste d’embarquer dans ce type de prêt, en soi limpide, mais inquiétant dans la conjoncture peu rassurante des choix des Républicains du Congrès, est à coup sûr inflationniste.

      Autrement dit, un 50 mille dollars placés de cette manière, sans aucune garantie de rendement, juste des mirages de rendement, en cas d’inflation marquée, au bout de 5 ans vaudra combien de $ de moins?

      Ma réflexion sur tout ça:

      Vu d’ici, quelque part entre le Soleil et la Lune, il est pas question de risquer de m’appauvrir ici, pour me sacrifier inutilement pour nécessairement encourager de l’inflation là bas, parce que là bas affecte ici.

      Si le Congrès américain avait soudain la bonne idée de mettre plus de sous dans les poches des citoyens dont la propension marginale à consommer est élevée à très élevée, en plus de l’autre bonne idée d’accorder énormément plus d’attention et d’argents à la scolarisation et à la santé des Citoyens, Ce Congrès alors lutterait férocement et avec brio contre le serpent venimeux qu’est l’inflation; tout le Monde s’en porterait mieux; et je serais disposé, heureux même, de revoir mes stratégies de placement, même si je dispose de si peu.

      Merci de me lire et continuez de nous stimuler à réfléchir par vos commentaires.

    • teddybear 18 novembre 2017 15h00

      ”Faut pas leur en demander trop aux Québécois quand meme.
      Ca regarde TLM en parle pour se faire une opinion tsé…”

      Vous êtes carrément insultant …je souhaite que vous soyez banni de ce blogue

    • @candela

      18 novembre 2017
      15h11
      C’est ca que je pensais, aucun argument, on passe a un autre appel.

    • @ralbol

      18 novembre 2017
      15h27

      J’ai la chance, le eavoir, d’écouter autre chose que la télé kébékoise, alors je suis pas encore trop brainwasher par Guy A. Lecave et la gang du Plateau.

    • @ ralbol:

      Êtes-vous parent avec “cocombre_masqué” (passim) du défunt blogue immobilier qui passait ses journées, soirée et début de nuit à sėvir sur Cyberpresse?

    • Teddybear… teddybear… ça réfléchis comme une peluche. Bien sûr, on les aime ces p’tits nounours mais après on s’en débarrasse car on a vieillit et on mature. On lui souhaite de beaux rêves de câlinous au pays de l’oncle Sam. Bon voyage….

    • Oups! … de câlinours…

    • @ teddybear (commentaire « 18 novembre 2017 13h03 ») :

      Je crois qu’il est très peu probable que 700 000 Québécois aient quitté le Canada pour les États Unis depuis les années 1970.

      La grande saignée démographique du Québec vers les Etats-Unis, c’est entre 1840 et 1930 environ qu’elle s’est produite. Il est difficile de la quantifier avec précision, mais je crois avoir déjà lu que les spécialistes du sujet estiment la perte cumulative de population à 900 000 personnes environ pendant cette période de 90 ans, dont peut-être la moitié sont revenues au Canada après un certain temps passé aux États-Unis (pas nécessairement au Québec, puisqu’un certains nombres de communautés francophones de l’Ouest canadien ont été fondées par des Canadiens français rapatriés des Etats-Unis).

      Depuis les années 1960, la majorité des citoyens du Québec qui quittent cette province vont majoritairement s’établir vers les autres provinces du Canada. Le solde migratoire net interprovincial cumulatif (somme des arrivées moins somme des départs), entre 1961 et 2006, était d’environ 600 000 citoyens partis s’établir dans d’autres provinces (soit une moyenne d’environ 13 300 départs nets par an). Dans certains cas, ces émigrants sont des gens dont les familles étaient établies au Québec depuis très longtemps, dans d’autres cas c’étaient des immigrants qui ont conclu qu’il leur serait plus facile de s’intégrer et de s’épanouir économiquement et culturellement dans d’autres provinces.

      Je crois que les départs vers les Etats-Unis sont moins importants, peut-être de l’ordre de 4 000 à 5 000 départs par an en moyenne. Le solde migratoire international du Québec est toutefois positif, à cause de l’arrivée d’immigrants d’Europe, du Moyen-Orient d’Afrique, etc.

      Globalement, avec ces nombreux départs de citoyens établis au Québec, sans l’apport de l’immigration internationale, le Québec aurait depuis longtemps fait face à une crise démographique de grande ampleur…

    • @FlaireP

      18 novembre 2017
      17h16
      Un autre qui est pas capable de réponde a mes questions

    • @ teddybear

      - «J’ai la chance, le eavoir, d’écouter autre chose que la télé kébékoise, alors je suis pas encore trop brainwasher par Guy A. Lecave et la gang du Plateau.»

      Juste assez brainwashé et pas assez chanceux pour écouter autre chose que Fox News, Breitbart et autres organes de propagande, en direct de la swamp et du sewer…

      …hein ?

    • Deux interventions songées du “canard_dingue75″ (traduct. franç du pseudo)

      daffy_duck75

      18 novembre 2017
      17h05

      @ ralbol:

      Êtes-vous parent avec “cocombre_masqué”
      = = = = = =

      daffy_duck75

      18 novembre 2017
      13h20

      @ GO1984:

      Vous avec de la parenté dans le défunt FLQ?

      —————————————————–

      Couac!

    • @ daffy_duck75

      - «Êtes-vous parent avec “cocombre_masqué” (passim) du défunt blogue immobilier qui passait ses journées, soirée et début de nuit à sėvir sur Cyberpresse?»

      Quoi ?

      Vous espérez sévir ici sans être inquiété ?

      Tough luck !

      Ici du canard à l’orange, recette Dohnald, on en bouffe à répétition !

      Et le seul concombre ici, même pas masqué, c’est pas moi…

    • teddybear

      18 novembre 2017
      16h34

      @candela

      18 novembre 2017
      15h11
      C’est ca que je pensais, aucun argument, on passe a un autre appel.
      ——————————————————————–

      Voici l’appel qui est un rappel :

      Pourquoi, ‘teddybare’ restez-vous encroûté ici à chiquer de la guénille et à vous faire vivre, au lieu de faire comme les Cubains et vous exiler aux z’États, “teddybare” ?

    • @ teddybear

      Un autre qui est pas capable de réponde a mes questions:

      Il vient d’où ce chiffre ?

      «…depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?»

      On attend… et on attend… et on attend…

    • teddybear

      18 novembre 2017
      17h27

      @FlaireP

      18 novembre 2017
      17h16
      Un autre qui est pas capable de réponde a mes questions
      ——————————————–

      teddybare confond ses questions avec des sottises.

    • @ralbol

      Beaucoup de Canadiens vivent et travaillent aux États Unis sans devenir citoyen – cartes vertes ou visas de travail. Ces gens ne pas des immigrants dans les statistiques américaines et ne sont des émigrants pour le Canada.

    • @teddybear

      Je doute que vous ne sachiez qu’est-ce qu’une argumentation et pire encore, est-ce qu’un fait. Vous le démontrez jour après jour sur ce blogue.

      Vous devriez prendre une pause et refaire vos cours de philo, vous en sortirez grandit et avec une crédibilité en prime!

      Pareil pour les niblanc_ninoir de ce monde qui nous laisse nichaud_nifroid…

    • @ boisfranc

      - «Beaucoup de Canadiens vivent et travaillent aux États Unis sans devenir citoyen – cartes vertes ou visas de travail. Ces gens ne pas des immigrants dans les statistiques américaines et ne sont des émigrants pour le Canada.»

      Vous pourriez me réécrire ça de manière à ce que ce soit compréhensible ?

      Et arranger ça pour que votre intention soit claire ?

      Parce que là, j’ai beau essayer, j’comprends pas pantoute.

    • @ralbol
      Les chiffres que vous citez sous-estiment grandement les nombre de Canadiens qui quittent le pays

    • @ cotenord_7

      - «Globalement, avec ces nombreux départs de citoyens établis au Québec, sans l’apport de l’immigration internationale, le Québec aurait depuis longtemps fait face à une crise démographique de grande ampleur…»

      Voyez-vous, le Québec est présentement un pionnier de ce que le taux de natalité devrait être pour la planète.

      Les scientifique le crient depuis des années, IL FAUT DIMINUER LA POPULATION MONDIALE SOUS PEINE DE CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE MAJEURE.

      Votre «…fait face à une crise démographique de grande ampleur», ce n’est vrai que pour pouvoir perpétuer le fantasme de la croissance infinie.

      Évidemment qu’il faut toujours plus de population pour pouvoir fabriquer toujours plus de bébelles qui seront achetées par toujours plus de gens, engendrant toujours plus de ventes, toujours plus de profits, toujours plus de dividendes, toujours plus de déchets, toujours plus de contamination, toujours plus de ressources allouées à réparer les dégâts qui causeront toujours plus de décès, nécessitant toujours plus de naissances pour combler les décès et travailler à produire toujours plus de bébelles… etc., etc., etc.,..

      Si au Québec, on se concentrait sur comment nourir une population qui diminue et comment la chauffer l’hiver, garder notre eau propre et notre air la plus propre possible, dans quelques années, le reste des pays de la planète, brûlés par la chaleur et contaminés par la «croissance», nous envieraient et les corporations seraient prêtes à tout pour avoir la chance de s’établir dans un endroit encore vivable.

      Mais là, ça prend des gouvernements capables de penser au delà de la prochaine élection.

      On n’a pas grand chance.

    • @ralbol
      9% des Canadiens vivent dans un autre pays.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Canadian_diaspora

    • @ralbol
      Dans l’article que vous citez les seuil de la pauvreté est établi à $48,000 par année ou plus de $61,000 canadien.

      NCCP defines a low-income household as one where incomes fall below 200 percent of the Federal Poverty Threshold (e.g., $48,016 for a family of four with two children in 2014).

      Read more at: https://phys.org/news/2016-03-american-children-poverty-line.html#jCp
      Près de la moitié des enfants américains vivent près du seuil de pauvreté:
      http://phys.org/news/2016-03-american-children-poverty-line.html

    • @ boisfranc

      - «Les chiffres que vous citez sous-estiment grandement les nombre de Canadiens qui quittent le pays»

      Et vous avez d’autres chiffres qui appuient vos prétentions ?

    • “Et le seul concombre ici, même pas masqué, c’est pas moi…”

      Désolé…

      @arnolde

      Ca prend bien un classe moyenne moyenne pour écrire ce genre de trucs…

      @daffy

      Je lis encore les blogues, mais beaucoup moins qu’auparavant. J’ai trouvé quelques nouveaux passe-temps, c’est la vie.. Ca été bien amusant,le temps que ca a duré.

    • @ralbol

      Dette des mémages canadiens comparé à la dette des autres ménages dans les autres pays.

      http://business.financialpost.com/investing/outlook-2016/canadians-household-debt-highest-in-g7-with-crunch-on-brink-of-historic-levels-pbo-warns

    • @teddybear 13h03
      “Pourquoi depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?”

      On dirait que le mensonge est dans vos gênes, même si vous n’avez aucune gène à mentir…

      Retour à la réalité, hors de votre univers parallèle, avec des vrais chiffres.
      de 1961 à 2016, il y en au total 552 613 personnes qui ont émigrés du Québec vers l’international. Cela inclus tout les pays, pas seulement les USA.
      http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/migration/internationales-interprovinciales/601.htm

      Je peux toujours vous prêter les chiffres, mais je ne pourrai jamais vous donner l’honnêteté.

    • @ boisfranc (commentaire « 18 novembre 2017 18h19 » ) :

      Je crois que ce que vous décrivez est en fait dans bien des cas une voie d’accès à la citoyenneté américaine.

      Un citoyen du Canada accepte l’offre d’un employeur américain et s’en va travailler aux Etats-Unis « temporairement » (en principe), avec un visa de travail, une carte verte, un statut d’exception à l’ALENA, etc., etc.

      Et puis l’emploi se prolonge ou est renouvelé, le citoyen canadien se rend compte que les Etats-Unis ne sont pas l’enfer que certains dépeignent souvent sur ce blogue, que l’on y vit plutôt bien, que le climat y est agréable (dans certaines régions tout au moins), que la conjointe (ou le conjoint) et les enfants aiment ça et se sont fait des amis, etc. etc.

      Et le citoyen du Canada décide d’acquérir la citoyenneté américaine, ce qui ne l’oblige pas à renoncer à sa citoyenneté canadienne.

      J’ai quelques compagnons du baccalauréat qui ont suivi ce parcours, et qui n’ont pas du tout l’intention de revenir au Québec. Ils sont tout simplement passés à autre chose.

      Incidemment, ce phénomène fait un peu penser au processus de « naturalisation » des Canadiens français émigrés aux Etats-Unis au 19e siècle.

      Au départ, une bonne partie d’entre eux étaient partis faire un coup d’argent en Nouvelle-Angleterre ou dans l’état de New York, dans le but de pouvoir s’acheter une terre au retour au Canada.

      Les Canadiens français faisaient souvent l’objet de critiques sévères de la part des élites WASP de la Nouvelle-Angleterre, à cause de leur lenteur à acquérir la citoyenneté américaine.

      Et puis, le vent a tourné.

      Les familles des immigrants se sont progressivement installées dans des quartiers « Petit Canada » où ils se sentaient chez eux (certains réussissant à survivre en français seulement pendant quelques générations), et les adultes ont fini par trouver (ce qui peut sembler surprenant aujourd’hui) que la qualité de vie dans les villes industrielles de la Nouvelle-Angleterre et de l’état de New York était bien supérieure à l’existence de misère et d’insécurité d’une bonne partie des familles d’agriculteurs du Québec au 19e siècle..

      Par conséquent, de plus en plus de ces immigrants canadiens-français ont acquis la citoyenneté américaine et, afin de se distancier symboliquement de ce Canada qu’ils avaient laissé pour de bon, ils ont adopté l’appellation Franco-Américains ou « French Americans » pour se décrire…

    • @boisfranc

      - «9% des Canadiens vivent dans un autre pays.»

      Répartis sur 10 provinces, sans compter les 3 territoires, et en supposant une répartition égale entre ceux-ci, on arrive à un chiffre de 0.9% de la population du Québec, soit 73 620 Québécois vivant dans un autre pays…

      Évidemment, la répartition selon les provinces n’est pas égale, mais il y aurait donc 73 620 Québécois vivant dans UN AUTRE PAYS…

      Vivant, ne voulant pas dire qu’ils ont renoncé au Québec, mais qu’ils sont exilés pour travailler ou autres raisons.

      Pas seulement aux USA, mais ailleurs…

      Selon vous, c’est une hémorragie..?

      Les gens fuient le Québec pour se réfugier aux USA ?

      Votre point étant..?

    • @ boisfranc

      - «Dans l’article que vous citez les seuil de la pauvreté est établi à $48,000 par année ou plus de $61,000 canadien.»

      Et…

      Vous oubliez commodément que c’est aux USA, où le citoyen doit payer des sommes importantes pour ses assurances, médicales et autres, toutes laissées sans contrôle au secteur privé…

      Vous oubliez commodément que c’est aux USA, où le citoyen doit payer des sommes importantes pour l’éducation de ses enfants…

      Et, vous oubliez commodément que c’est aux USA, où le citoyen se fait siphonner sans retenue par la main invisible du marché…

      Ça coûte cher vivre là bas !

    • @ralbol

      L’article que vous citez mentionne que la classe moyenne est à égalité avec la classe moyenne américaine. De plus les données datent de 2010, un période ou le $Canadien était à parité avec le $US. Vous avez des chiffres plus récents?

      La classe moyenne américaine est maintenant plus pauvre que celle du Canada
      https://www.nytimes.com/2014/04/23/upshot/the-american-middle-class-is-no-longer-the-worlds-richest.html?_r=0

    • @ ralbol (commentaire « 18 novembre 2017 19h41 » )

      Vous avez écrit :

      Voyez-vous, le Québec est présentement un pionnier de ce que le taux de natalité devrait être pour la planète.

      Je ne suis pas convaincu que le Québec soit pour quiconque dans le reste du monde le « pionnier » que vous percevez, mais chacun a droit à son opinion…

      Le Québec compte présentement 8,215 millions d’habitants, ce qui inclut quelques centaines de milliers d’immigrants qui se sont établis ici dans les 4 dernières décennies, et qui ne sont pas tous accueillis avec enthousiasme par la population dite « de souche ».

      Afin de rencontrer vos nobles objectifs de décroissance écologique, quel est l’objectif de population que le Québec devrait viser ?

      a) Maintenir grosso modo le niveau actuel (8,215 millions d’habitants) ?

      b) Entre 7 et 8 millions d’habitants (retour à la période 1990-2010) ?

      c) Entre 6 et 7 millions d’habitants (retour à la période 1970-1990) ?

      d) Entre 5 et 6 millions d’habitants (retour à la période 1960-1970) ?

      e) Entre 4 et 5 millions d’habitants (retour à la période 1950-1960) ?

      f) Entre 3 et 4 millions d’habitants (retour à la période 1930-1950) ?

      g) Entre 2 et 3 millions d’habitants (retour à la période 1910-1930) ?

      h) Entre 1 et 2 millions d’habitants (retour à la période 1850-1910) ?

      i) Entre 0 habitant et 1 million d’habitants (retour à la période avant 1850) ?

    • @cotenord7

      Je connais bien le processus. Plusieurs de mes collègues ont fait exactement le chemin que vous décrivez. Une classe de 14 professionels hautement spécialisés et la moitié, oui la moitié, sont aux Etats Unis.

    • “Répartis sur 10 provinces, sans compter les 3 territoires, et en supposant une répartition égale entre ceux-ci, on arrive à un chiffre de 0.9% de la population du Québec, soit 73 620 Québécois vivant dans un autre pays…”

      Oh boy. Belle crampe de cerveau.

    • @ralbol

      Comment faites vous pour partir de 9% et arriver à 0.9%. 9% répartis également ça reste 9%

    • @ralbol 20h24

      Vous oubliez commodément que votre conclusion était erronée, que les américains payent moins d’impôt, que 70% des américains ont leur primes d’assurance santé payées par leur employeur, et que contrairement à ce que vous dites les coût de la vie est plus bas. Plus gros marché. plus de compétion, prix plus bas

    • On peut de part et d’autre montrer des faits parfois en inventer pour défendre son point de vue mais la question est:

      Qu’est ce qu’on considère comme une meilleure société:

    • @ boisfranc

      - «Dette des mémages canadiens comparé à la dette des autres ménages dans les autres pays.»

      Chiffres de 2015.

      La dette des ménages américains est maintenant à un record depuis 2008.

      Comme on n’a pas encore de comparatif avec les autres pays du G7, on ne peut pas encore comparer avec le Canada.

      Ensuite, ce chiffre ne dit pas tout.

      De quelle part supplémentaire d’avoirs les ménages peuvent-ils disposer ?

      Les Canadiens: 21.4%

      les Américains: 13.5%

      https://data.oecd.org/hha/household-financial-assets.htm#indicator-chart

      Ensuite, la valeur moyenne des ménages canadiens est maintenant de 450,000 $ en 2017, comparé à 381,086 $ aux USA.

      https://www.financialsamurai.com/the-average-canadian-household-net-worth-is-huge/

      Je reste définitivement ici.

    • @ boisfranc

      - «Comment faites vous pour partir de 9% et arriver à 0.9%. 9% répartis également ça reste 9%»

      Je sais pas…

      9% de CANADIENS… comme y’a dix provinces, on répartit ça en 0.9% par province… non ?

      Ou alors, expliquez moi comment vous calculez ça…

    • @ boisfranc

      - «L’article que vous citez mentionne que la classe moyenne est à égalité avec la classe moyenne américaine. De plus les données datent de 2010, un période ou le $Canadien était à parité avec le $US. Vous avez des chiffres plus récents?»

      J’ai pas de chiffres plus récents, et vous ?

      Et l’article dit bien que la classe moyenne canadienne est plus riche.

      “After-tax middle-class incomes in Canada — substantially behind in 2000 — now appear to be higher than in the United States.”

      Vous savez pas lire..?

    • @ boisfranc

      - «Vous oubliez commodément que votre conclusion était erronée, que les américains payent moins d’impôt, que 70% des américains ont leur primes d’assurance santé payées par leur employeur, et que contrairement à ce que vous dites les coût de la vie est plus bas. Plus gros marché. plus de compétion, prix plus bas»

      Vous oubliez commodément que les américains ne payent pas moins d’impôt:

      “Well whaddaya know … the average American pays more in tax and social security than Canadians, Australians, the Japanese and the British.”

      http://money.cnn.com/2014/05/02/pf/taxes/income-taxes-wages/index.html

      Vous oubliez commodément que 70% des américains ont leur primes d’assurance santé payées par leur employeur, qui ne font pas de cadeau et abaissent leurs salaires en conséquence.

      Et que contrairement à ce que vous dites les coût de la vie est plus élevé, étant donné l’absence de filet social, le prix élevé de l’habitation et de la nourriture, entre autres.

      Par exemple, il en coûte 12% de plus vivre à seattle qu’à Vancouver:

      https://www.expatistan.com/cost-of-living/comparison/seattle/vancouver

      Il en coûte 30% moins cher vivre à Toronto qu’à new York:

      https://www.expatistan.com/cost-of-living/comparison/new-york-city/toronto

    • @legada (22h16)

      Qu’est ce qu’on considère comme une meilleure société:

      Une société plus juste et équitable…

    • @ cotenord_7

      - «Afin de rencontrer vos nobles objectifs de décroissance écologique, quel est l’objectif de population que le Québec devrait viser ?»

      Comme tous les pays de la planète, le Québec devrait viser un taux de natalité en deça du taux de décès, de façon à ce que la population décroisse tranquillement sans qu’il n’ait besoin de massacrer du monde quand les ressources se seront épuisées.

      Des calculs donnent une population soutenable d’environs 1 milliard d’habitants à notre planète, population permettant de maintenir une civilisation comme celle que nous avons.

      En tuant la société de consommation, en passant aux énergies vertes, et en modifiant radicalement nos habitudes, on pourrait augmenter le nombre d’habitants de la planète, mais le nombre additionnel reste à déterminer.

      Mais bon…

      Allez, on continue comme ça, et on s’étouffe dans nos déchets, en jouissant comme ça s’peut pas d’avoir 60 sortes de shampoings et 200 modèles de chars qui changent à chaque année…

      ..let’s go craaaazy !

    • @ legada
      Une société est ce que ses citoyens veulent quelle soit. Les américains ont fait leurs choix et vivent avec. Les Canadiens ont fait de même avec les résultats qu’on connaît. C’est ce qui fait la difference entre les pays et les cultures.

      Passer son temps à dénigrer la culture ou la société de l’autre est un manque total de respect de la différence ou un signe d’insécurité par rapport à ses propres choix. Par exemple, je suis sûr que les Russes ou les Iraniens sont fiers de leur pays mais personnellement je ne partage pas leurs façon de faire et mais je ne saute pas sur le premier article de journal pour les traiter de tous les noms.

    • @ralbol 22h24

      Je m’excuse mais je ne suis pas qualifié pour enseigner les mathématiques de 4ième année. Pensez y un peu. 9% de 34 millions de canadiens, le Québec est 23% de la population canadienne. Si vous ne pouvez voir votre erreur vous devriez soit retourner à l’école soit cesser de bloguer.

    • @ boisfranc

      - «Comment faites vous pour partir de 9% et arriver à 0.9%. 9% répartis également ça reste 9%»

      9% des Canadiens vivent dans un autre pays.

      9% des canadiens, c’est 9% de 35,151,728, soit 3 163 655 habitants.

      3 163 655 habitants répartits sur 10 provinces, c’est 316 365 habitants par province.

      Donc, 316 365 habitants sur la population du Québec, soit 8 164 361 habitants, ça donne 3.9% de la population du Québec.

      Pas 9% et pas 0.9%, fallait répartir les habitants, pas le pourcentage.

      Des fois, je vais trop vite…

      Ceci dit, en étant généreux, 316 365 québécois, vivant AILLEURS, ce qui ne veut pas dire aux USA, et vivant ailleurs, ça ne veut pas dire qu’il n’y sont pas simplement pour leut travail, c’est pas l’exode, la fuite et le dépeuplement.

      Trouvez autre chose.

    • @ ralbol 22h19

      Le lien que vous avez fourni montre clairement que l’actif moyen des ménages américains est de 584,100 vs $540,600 pour le Canada.

    • @ralbol 23h00

      Vous avez tout à fait raison, il n’y a que deux villes aux États Unis! Encore du ‘cheery picking’.

      Vous haïssez les États Unis, ces votre droit, mais arrêtez d’essayer de nous bourrer avec vos analyses bidon.

    • @ boisfranc

      - «Le lien que vous avez fourni montre clairement que l’actif moyen des ménages américains est de 584,100 vs $540,600 pour le Canada.»

      “…the financial front with an average household net worth of $400,151 at the end of 2012, and close to $450,000 in 2017! Vancouverites (West Coast represent) boast the highest net worth of all Canadians at roughly $662,600 last year. The report was conducted by consulting and research firm Environics Analytics and also goes on to mention the US average household net worth lagging at only $381,086.»

      Vous savez pas lire..?

    • @ boisfranc

      - «Vous avez tout à fait raison, il n’y a que deux villes aux États Unis! Encore du ‘cheery picking’.»

      On attend vos chiffres qui contredisent, avec impatience !

      Encore du blabla.

      Vous adorez les États-Unis, c’est votre droit, mais arrêtez d’essayer de nous bourrer avec vos analyses bidon.

    • @ boisfranc

      - «Je m’excuse mais je ne suis pas qualifié pour enseigner les mathématiques de 4ième année.»

      Vous êtes qualifié pour quoi alors ?

      Allez-y, faites nous le calcul, vu que vous êtes si calé..!

      Combien de Québécois ont fui le Québec dans cet exode massif..!

      Allez !

    • @ boisfranc

      Tiens…

      Un résumé de la situation:

      https://www.theguardian.com/money/us-money-blog/2014/apr/27/america-canada-middle-class-college-healthcare-taxes

      Le Canada s’en tire très bien, et j’irais pas vivre aux USA.

      Mais bon…

      Pouvez y aller si vous trouvez ça si merveilleux…

    • Dans une analyse bien documentée parue hier, 18 nov. 2017, The Institute on Taxation and Economic Policy (ITEP) met en exergue des points majeurs de ce projet de réforme présenté par le sénat.

      Revised Senate Plan Would Raise Taxes on at Least 29% of Americans and Cause 19 States to Pay More Overall

      Read this report in PDF (includes appendix with state-by-state data).

      Download Spreadsheet of the National and State-by State Data.

      Go to State-by-State Data

    • ‘3 163 655 habitants répartits sur 10 provinces, c’est 316 365 habitants par province”

      Yep. Et votre façon loufoque de répartir ces 3 163 655 personnes donne le résulat que 316 365 personnes originaires de l’Ile du prince Édouard habiteraient hors-Canada, alors que sa populaiton actuelle est de, drumroll et rires en canne…. 146 283.

      J’espère que vous n’êtes qu’un cancre et non représentatif de ce que génère notre système d’éducation, car sinon ca donne envie de partir du pays en courant.

    • @ralbol

      Si 9% des Canadiens vivent à l’extérieur du pays et qu’on assume une distribution égale pour chacune des provinces, c’est 9% pourcent de la population de la province qui possiblement hors du pays, donc 9% de 8 millions ou 720,000 personnes. Comment avec vous fait pour obtenir un bac? Même les sciences po sans math comprennent ça.

      Votre 1h46, regardez les tableaux dans les liens inclus dans l’article que vous avez mis en ligne, vous allez trouver. Encore une fois vous éliminez l’information qui ne supporte pas votre point vue. Vancouver est riche on l’élimine du calcul. Pourquoi pas enlever NY, Seatle et San Francisco qunad on parle du coût de la vie aux USA

      Vous aimez le Canada restez y mais tentez d’avoir de la rigeur dans vos analyses. Personnellement j’ai le privilège de pouvoir vivre aux Etats Unis et au Canada. Les USA c’est pas parfait mais ça ne ressemble en rien au scénario d’horreur que vous et d’autres passez votre temps à répéter.

    • @ralbol Pas pour vous contredire mais Boisfranc a partiellement raison. 9% de Canadiens oui. Mais vous assumez que chaque province a un nombre égal ce qui nest pas le cas. Si on prends juste une équation mathématique, faudrait utiliser 23% (pop. du QC) de 9%. Donc, sur les 3,2M de Canadiens vivant à l’étranger, il y aurait environ 740,000 Québécois vivant à l’étranger. Il y a une communauté de plus de 200,000 vivant en France et dans les pays francophone de l’Europe et plus de 100,00 en Asie (dont mon fils pour le travail).

      Donc, il y aurait potentiellement plus de 400,000 Québécois vivant présentement aux USA pour différentes raisons dont des affectations temporaires pour le travail. Si on inclus les snowbirds il y a probablement le fameux 770,000 de boisfranc. Sauf que, je serais curieux de savoir combien on renoncer à leur citoyenneté mais encore plus important à leur cartie de la RAMQ…Prêt à gager que ce n’est pas beaucoup.

      @boisfranc Ralbol a utilisé deux villes, il aurait pu en nommer une tonne où ca coute plus cher qu’au Canada (LA et toute la région, San Francisco, Miami, Boston, etc) Et pour votre 70% couvert par des régimes d’employeur, ce n’est pas 70% de la population mais 83% mais de la population dont au moins un membre à un emploi et qui est âgée de moins de 65 ans (Medicaid que les repus veulent abolir) Et ce n’est pas gratis puisque les régimes sont imposables et pour la plupart des Flex (le bénéficiaire en paye une partie).

    • @ralbol

      boisfranc a raison pour les calculs.

    • @ aceman

      “Toute baisse d’impots, meme temporaire, est une bonne nouvelle.”

      N’importe quoi.

      “Just as President Trump is ramping up his push for a major tax cut that he believes will pay for itself through faster economic growth, the Kansas template for that approach has crashed and burned. After four years of below-average growth, deepening budget deficits, and steep spending reductions, the GOP-dominated Kansas legislature has repealed many of the tax cuts at the heart of Governor Sam Brownback fiscal agenda.”

      https://www.forbes.com/forbes/welcome/?toURL=https://www.forbes.com/sites/beltway/2017/06/07/the-great-kansas-tax-cut-experiment-crashes-and-burns/&refURL=https://www.google.com/&referrer=https://www.google.com/

      Tu as vu? Forbes… Je suis sûr que tu vas dire que ce sont des communistes…

    • simonolivier
      Selon Statistique Canada : “L’Organisation de coopération et de développement économiques estime qu’au début du 21e siècle, 1,1 million de personnes d’origine canadienne résidaient dans d’autres pays de l’OCDE. On observe que la grande majorité de ces émigrants d’origine canadienne (soit 82 %) résidaient aux États-Unis.”
      En se basant sur ces chiffres, si on parle de plus ou moins 23%, ce serait peu plus d’un de 200 000 personnes venant du Québec qui vivraient au États-Unis. C’est seulement en incluant dans le calcul toutes personnes (2,7 millions) ayant été résidents du Canada (canadiens d’origine et immigrants canadiens) qu’on s’approcherait un peu plus du “fameux” 700 000…

    • @simonolivier

      La population des États Unis est dix fois plus élevée que celle du Canada. On peut s’attendre à y retrouver 10 Vancouver et 10 Toronto. En moyenne, je sais la moyenne peut être trompeuse, ça se compare.

      La contribution de l’employeur n’est pas imposable. Seul les régimes dit Cadillac vont l’être, si l’Obamacare survit. Vous avez raison il y a souvent une contribution de l’employé et le fameux déductible mais des impôts plus bas et l’absence de TPS compensent largement. Faut pas oublier Medicaid, pour ceux dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté et Médicaid pour les 65 ans et plus. Certains républicains rêve d’abolir Medicaid mais ils n’ont même assez de votes pour abolir ObamaCare qui lui offre aux états le choix d’étendre Medicaid à ceux qui ont des revenus inférieurs à 133% du seuil de la pauvreté.

    • @ Monsieur Hétu,

      Vite, à quand le prochain billet?

      Ce billet sur la réforme fiscale est en voie de devenir un affrontement sanglant entre quelques blogueurs qui se sont drôlement éloignés du sujet de cette chronique.

    • Quand vous voyez cette photo, vous vous demandez si le désespoir du GOP de passer au moins quelque chose, ne les a mené à chercher à incriminer les démocrates coute que coute…

      Il s’agit du même événement, soit disons attouchement – mais mais différente personne…

      pic.twitter.com/BFmvzFia7c

    • @boisfranc

      Je viens de prendre connaissance de l’horreur mathématique laissée par l’internaute Ralbol. Je comprends mieux maintenant pourquoi il a de la difficulté à absorber des notions de base en économie (taux de chômage, taux de croissance, etc.).

      Vos commentaires et observations sur l’économie et la société américaines rejoignent mes propres observations (j’y ai voyagé souvent et y ai de bons amis dans la région de Washington et de San Francisco) et sont à des années-lumières des commentaires teintés d’un négativisme extrême de ralbol.

      Ma mère m’a toujours encouragé de me tenir loin des individus négatifs, individus qui contribuent peu aux sociétés dans lesquelles ils vivent.

    • J’ai l’habitude avec les statistiques de les comparer avec ce que je voie autour de moi.

      Pour les accidents causés par l’alcool, il y a des gens que je connais qui ont été victimes d’accident causés par l’alcool. Leur nombre est plus grand chez les personnes âgées.

      Pour les agressions sexuelles, les meurtres, les femmes battues, etc. c’est aussi valables. Je connais une personne qui a été assassinée, quelques femmes qui ont été agressées, quelques femmes battues, etc.

      Mais pour les personnes qui quittent le Québec pour les États-Unis, je n’en connais aucune sur un échantillon d’environ 300 personnes.

      Je connais personne qui quittent le Québec pour les États-Unis sauf les Snowbirds qui ne quittent pas définitivement le Québec.

      Je connais des étudiants qui ont été étudiés en Suisse mais qui sont revenus au Québec. Un ingénieur qui travaille au États-Unis mais que sa famille est restée ici et qui revient fréquemment au Québec.

      On est très loin des 30 personnes que je devrais connaitre.

      Il y a des gens qui partent pour les États-Unis mais il y en a qui reviennent. Les raisons sont la sécurité, le coût de la vie qui n’est pas si bas quand on ajoute toutes les assurances qu’il faut avoir pour compenser le sport national des Américains qui est de poursuivre en cours.

    • samati

      19 novembre 2017
      13h40

      Ma mère m’a toujours encouragé de me tenir loin des individus négatifs, individus qui contribuent peu aux sociétés dans lesquelles ils vivent.
      ————————————————————

      Une pensée pour teddybare…

    • Statistiquement, si on a un pied sur un bloc de glace et un pied sur un poêle, on est confortable.

      Tout le débat qu’on a actuellement sur la richesse du Canada, du Québec et des États-Unis me semble futile.

      Beaucoup de gens vivent bien au États-Unis mais les questions sont:

      - Est-ce moral ce que les Républicains veulent faire soit:
      – Éliminer une grande partie de l’Obamacare;
      – Augmenter les impôts des gens à faible et moyen revenu pour que des gens riches ne paient pas de taxe pour acheter des jets privés;
      – Tripoter la carte et les lois électorales pour réduire le droit de vote d’une partie de la population qui ne votera pour les Républicains.

      - Avoir aucune limite sur les contributions électorales avec le résultat que les lois sont faites pour avantager le 1% et pénaliser le reste de la population.

      -Avoir peu de mesure sociale et avoir un système répressif important.

      Statistiquement beaucoup de choses sont meilleures aux États-Unis mais est-ce un plus par exemple de bien soigner une partie de la population et mal une autre partie de la population.

      Au Canada, il y a moins de traitement spéciaux qu’au États-Unis mais tout le monde est soigné peu importe la taille de leur porte-feuille.

    • @boisfranc (23h29)

      Disons qu’il y a des pays où les citoyens ont moins de choix que d’autres.

      Pour les américains, le choix est souvent basé sur la peur, d’ailleurs certains politiciens en profitent de cette peur. C’est un cercle vicieux puisque les gestes qui en découlent amène plus de peurs… donc plus d’eau au moulin pour les politiciens populistes!

      Pour les statisques, les dix états américains où le taux de scolarisation est le plus bas ont tous votés républicains…. alors que sur les 10 états les plus scolarisés, un seul a voté républicain. Comme quoi les discours populistes fonctionne a plein chez les gens moins scolarisés. On peut dit que c’east à l’avantage des républicains de rendre l’éducation moins accessible… et leurs politiques vont dans ce sens!

    • L’argent doit circuler. L’économie de partage équilibre davantage les choses que la propension des riches à aller vers les paradis fiscaux, en autant que personne ne siphonne personne et que l’être humain fasse très attention à l’environnement.

    • @ boisfranc

      - «Si 9% des Canadiens vivent à l’extérieur du pays et qu’on assume une distribution égale pour chacune des provinces, c’est 9% pourcent de la population de la province qui possiblement hors du pays, donc 9% de 8 millions ou 720,000 personnes. Comment avec vous fait pour obtenir un bac? Même les sciences po sans math comprennent ça.»

      Je l’ai dit, j’ai écrit trop vite.

      Ça arrive.

      Ceci dit, le point de mon commentaire, c’est qu’il est fort peu probable, comme le mentionne teddybear, que 700 000 québécois aient quitté le Québec pour s’établir aux USA depuis les années ‘70.

      Vous focusez sur une maladresse de ma part, pour tenter de tout balayer.

      Allez, une accusation de sophisme avec ça..?

      - «Vancouver est riche on l’élimine du calcul. Pourquoi pas enlever NY, Seatle et San Francisco qunad on parle du coût de la vie aux USA»

      Vous fabulez.

      J’ai mis ces deux villes parce qu’elles donnent un bon exemple du FAIT que le coût de la vie est plus élevé aux USA qu’au Canada.

      Le coût de la vie au Canada, en 2017, est de 4.06% INFÉRIEUR au coût de la vie aux USA:

      https://www.numbeo.com/cost-of-living/country_result.jsp?country=Canada

      L’index du coût de la vie au canada est de 72.82 alors que celui des USA est de 77.23:

      https://www.numbeo.com/cost-of-living/rankings_by_country.jsp

      L’Index du bonheur mondial place le Canada au 6e rang des pays où les gens sont les plus heureux, les USA se classent au 13e rang:

      https://www.sciencealert.com/the-world-happiness-index-2016-just-ranked-the-happiest-countries-on-earth

      - «Vous aimez le Canada restez y mais tentez d’avoir de la rigeur dans vos analyses.»

      J’ai absolument la rigueur nécessaire dans mes analyses, et c’est pas un moment d’innatention qui y change ra quoi que ce soit.

      Toutes mes observations restent valables, et vous n’en avez réfutées AUCUNE, à part relever une simple erreur d’innatention sur un calcul qui ne change en rien les implications de celui-ci.

      - «Les USA c’est pas parfait mais ça ne ressemble en rien au scénario d’horreur que vous et d’autres passez votre temps à répéter.»

      Pourtant, vous n’avez pas réussi à réfuter UN SEUL de mes arguments.

      À part chialer sur un mauvais calcul qui ne change en rien le point que jai amené, tout ce que j’ai écrit est valable et vérifiable.

    • @ samati

      - «Je viens de prendre connaissance de l’horreur mathématique laissée par l’internaute Ralbol. Je comprends mieux maintenant pourquoi il a de la difficulté à absorber des notions de base en économie (taux de chômage, taux de croissance, etc.).»

      Votre commentaire, j’aurais pu l’écrire tellement j’étais certain que vous profiteriez de l’occasion pour essayer de tout balyer mes commentaires pour une erreur d’inattention.

      Toujours pas digéré votre erreur monumentale sur l’Inde..?

      Contrairement à vos prétentions, je n’ai aucune difficulté à absorber des notions de base en économie (taux de chômage, taux de croissance, etc.).

      Et dans l’échange que j’ai avec boisfranc, notez qu’il n’a pas réussi à réfuter AUCUN des points que j’ai soulevés, se contentant de focuser sur une erreur d’inattention de ma part qui ne change rien à la conclusion amenée.

      Mais bon…

      Si ça vous réconforte D’ENFIN me prendre en défaut…

      On prend son plaisir où on peut… hein ?

    • Aux internautes qui s’intéressent au phénomène de l’émigration du Canada vers les Etats-Unis :

      Je désire porter à votre attention deux articles en ligne de Statistique Canada, qui datent de plusieurs années et qui sont « archivées » depuis au moins le 23 avril 2014, puisque, même s’ils ne semblent pas être datés, la page html de chacun de ces deux articles porte la mention « Date de modification : 2014-04-23 » :

      Émigration du Canada vers les États-Unis de 2000 à 2006, article de Patrice Dion et Mireille Vézina, Statistique Canada, date de publication inconnue.

      Les Canadiens à l’étranger, article de Margaret Michalowski et Kelly Tran, Statistique Canada, date de publication inconnue.

      Le dernier paragraphe du texte d’introduction du premier de ces deux articles aide à comprendre pourquoi il est impossible de chiffrer avec précision le phénomène de l’émigration des Canadiens vers les Etats-Unis, à partir des données statistiques recueillies au Canada, et que ce sont les données statistiques du pays de destination (les Etats-Unis dans le cas qui nous intéresse) que l’on doit utiliser si l’on veut faire une étude sérieuse à ce sujet :

      L’émigration du Canada ne fait pas l’objet d’un enregistrement obligatoire, comme c’est le cas des naissances, des décès (par les registres de l’état civil) ou de l’immigration (par Citoyenneté et Immigration Canada). Bien que certaines sources de données canadiennes fournissent un aperçu des flux d’émigrants en provenance du Canada, elles ne permettent pas une étude exhaustive de l’émigration par pays de destination. En conséquence, il est souvent préférable d’utiliser des données provenant des pays d’accueil4. C’est l’approche privilégiée pour cette étude, laquelle tire profit principalement de données provenant d’une enquête réalisée aux États-Unis, soit l’American Community Survey (ACS).

    • @ ConcombreMasque

      - «Et votre façon loufoque de répartir ces 3 163 655 personnes donne le résulat que 316 365 personnes originaires de l’Ile du prince Édouard habiteraient hors-Canada, alors que sa populaiton actuelle est de, drumroll et rires en canne…. 146 283.»

      Et on pourrait aussi inclure les 3 Territoires, faire le calcul pour les régions et pourquoi pas sortir les chiffres pour Lanaudières et l’Abitibi…

      J’ai essayé de démontrer SIMPLEMENT, que le 700 000 habitants du Québec ayant déménagé aux USA, ça s’pouvait pas.

      Et ça s’peut pas.

      Je vous laisse donc sortir les CHIFFRES EXACTS, et surtout, ne vous trompez pas, pour chacune des provinces et les 3 Territoires, avec répartition pour les régions.

      Quand on veut trouver des mouches… hein ?

      Remarquez, autour des concombres…

    • @legada 14h28 Commentaire très raisonnable.

      Il ne fait aucun doute que Ralbol s’est emmêlé les pinceaux dans ses calculs, mais cela n’a rien de dramatique au vu des énormités que les dretteux nous servent ici même à longueur de jour.

      Quant aux reproches d’anti-américanisme, j’aimerais souligner trois choses :

      1- Ceux qui disent connaître des Québécois vivant aux États-Unis et n’entendre que du bien sur ce pays devraient au moins convenir que leurs amis ne voient qu’un côté de la médaille : celui de la classe moyenne supérieure. Pour quelqu’un qui a un diplôme universitaire, un poste de cadre dans une entreprise et qui habite un quartier aisé d’une grande ville américaine, nul doute qu’il fait (habituellement) bon vivre aux USA. Mais ces gens ont-ils des contacts avec les moins nantis, ceux qui en arrachent, ceux qui doivent occuper deux ou trois emplois (mal rémunérés) pour joindre les deux bouts, ceux qui ne sont pas assurés, ceux qui sont victimes de racisme, etc.? Probablement que non. Pourtant, ces Américains moyens forment une grande partie de la population. Avant de décréter, d’après des témoignages de gens qui occupent le dessus de panier, que les États-Unis sont « le plusse meilleur pays au monde », nos dretteux devraient prendre la peine de lire l’excellent ouvrage de Barbara Ehrenreich «L’Amérique pauvre – comment ne pas survivre en travaillant», Grasset, 2004. De quoi changer la couleur de leurs lunettes roses !

      2- S’il y autant de gens qui ont une mauvaise opinion des États-Unis, c’est que non seulement les Américains se sont servis à pleines mains dans le reste du monde pour assurer leur indécent mode de vie, mais qu’ils nous bassinent depuis des décennies avec leur soi-disant supériorité dans tous les domaines, alors que ce pays est en train de devenir l’un des plus inégalitaires de la planète, qu’il est rongé par le racisme, la cupidité et le fanatisme religieux. Pas de quoi servir de modèle à qui que ce soit, sauf à nos dretteux aveuglés (pour ne pas dire lessivés du cerveau).

      3- Mais ce qui est le plus agaçant dans l’adoration inconditionnelle des dretteux pour les États-Unis, c’est que, pour appuyer leur argumentation trop souvent boiteuse, ils n’ont rien trouvé de mieux que de cracher sur le Québec (ce qui fait l’affaire, bien sûr, de tous ceux qui nous méprisent et ont hâte de nous voir disparaître – on reconnaîtra tous les anglophones racistes qui dégobillent leur venin à pleines pages dans les médias du Québec et du ROC). On peut, à la rigueur, comprendre la bêtise, mais se vomir soi-même dépasse l’entendement.

    • Ajout à mon « cotenord_7 19 novembre 2017 19h59 » :

      Le site Internet du Migration Policy Institute (MPI) héberge un excellent article relativement récent concernant le phénomène de l’immigration aux États-Unis en provenance du Canada :

      Canadian Immigrants in the United States, article de Jie Zong, Hataipreuk Rkasnuam et Jeanne Batalova, Migration Policy Institute (MPI), le 15 septembre 2014.

      Extrait :

      Canadian migration to the United States has historically ebbed and flowed with changes in the economic opportunities available in Canada and the United States. In 1960, Canadian immigrants comprised about 10 percent of the total U.S. foreign-born population. Since then, immigration inflow patterns in the United States have changed even as the foreign-born population from Canada has remained remarkably steady, and as of 2012, about 800,000 Canadians accounted for 2 percent of the nation’s 40.8 million immigrants.

      Le reste de cet article est lui aussi très instructif.

    • @ralbol, 19 novembre 2017, 19h31

      “Toujours pas digéré votre erreur monumentale sur l’Inde..?”

      Je n’étais pas sur de bien comprendre cet énoncé avant de passer plusieurs minutes à revoir les anciens blogues. Je croyais qu’il n’avait pas passer la modération, le message étant absent plusieurs heures après l’avoir écrit. Contrairement à vous je ne lis pas tous les messages et tous les blogues. J’ai d’autres priorités dans la vie.

      Pour revenir à vos commentaires concernant mes propos sur l’Inde, je ne faisais uniquement allusion à la situation de l’air pollué à Delhi, ville où j’ai séjourné quelques temps (j’ai passé également quelques semaines à Mumbai, Hyderabad, Bangalore, Mysore et plusieurs villes moins importantes). J’y ai notamment séjourné en novembre, au moment où les fermiers pratiquent le brûlis sur leurs champs après les récoltes. L’air était pollué à Delhi il y a 20 ans pour essentiellement les mêmes raisons qu’aujourd’hui : pratiques agricoles dépassées, source de combustible domestique produisant beaucoup de cendres (j’évite d’écrire le mot pour passer la modération), production d’électricité à partir du charbon, parc automobile utilisant des normes inférieures en matière d’échappement. Le gouvernement a perdu le contrôle de la situation, en fait il ne l’a jamais eu.

      À votre habitude vous avez tout mélangé. J’ai vu des problèmes de pollution en Inde (surtout industriel causé par des sociétés locales) qui dépassaient de loin les exemples (à faire dresser les cheveux sur la tête) que vous donniez et qui n’avait aucun rapport avec le problème de la pollution de l’air à Delhi. Mon travail m’a amené dans des régions où les touristes ne vont jamais, m’a permis de visiter des sites industriels interdits aux étrangers.

      Pour ce qui est du reste de l’Inde, comme dans beaucoup d’autres pays asiatiques et africains, l’environnement est loin de représenter une priorité. Les déchets domestiques sont à plusieurs endroits jetés directement dans la mer, dont une partie s’échouera sur les plages. Les rivières et les fleuves sont aussi pollués que pouvait l’être le Saint-Laurent il y a cinquante ans. Les usines (dont plusieurs sont la propriété d’intérêts chinois) ne respectent aucune norme en matière de protection de l’environnement où en matière de santé et sécurité pour les travailleurs locaux.

      La situation est pire que ce que vous avez pu glaner sur internet. Mais il y a des progrès, des législations et règlements sont mis en place et éventuellement ils seront appliqués (comme dans les économies occidentales).

    • @Mon pauvre ralbol

      Je ne sais pas trop quoi vous dire.

      Si j’avais creusé ma tombe au dixième d’ou vous l’avez creusée, j’avouerais avoir déconné profondément, ou je me taierais en espérant que mes interlocteurs passent à autre chose.

      Mais on dirait que vous êtes d’une autre espèce. De celle des vrais champions.

      700 000 Québécois qui résident maintenant maintenant hors-Québec. Ca ne se peut pas, selon vous. Et pourquoi donc?

      Vous savez quelle question vous devriez poser pour aider votre thèse?

      Quel pourcentage de citoyens américains habitent hors-USA (y compris ceux qui ont renoncé
      a leur citoyenneté américaine après leur départ, dans le bon vieux temps, pour éviter le US estate tax).

      Et je vous rassure. Votre incompétence mathématique n’a rien à voir avec les mouches. On est pas mal dans la catégorie éléphants ici.

    • Ce budget reflète l’état de panique des républicains. Leur électorat vieillit, la côte de popularité de leur Chef est dans la cave, aucun accomplissement législatif avec la majorité dans les deux chambres, et pour couronner le tout, les donateurs menacent de couper les vivres s’ils ne reçoivent pas de dividende sur leur investissement!

      Et s’ils n’ont pas l’argent pour pousser leur propagande, ils vont se faire balayer aux prochaines élections…

      Donc, ils n’ont pas le choix d’aller de l’avant avec un plan épouvantable, quitte à créer une récession… https://www.vanityfair.com/news/2017/11/wall-street-fears-trumps-deranged-tax-plan-could-kick-off-economic-euthanasia

    • @ stellaire:

      Peut-être, peut-être pas puisque ce genre de mesures budgétaires discutables à long terme (déficits budgétaires, écarts de revenus, déréglementation financière, chocs financiers, etc.) est la recette employée par les administrations républicaines depuis l’avènement de Ronald Reagan au début des années 80. Le fameux “Reagonomics” que G. Bush avait qualifié de “voodoo economics”.

      Le tout bien entendu pour sortir les États-Unis d’une période prolongée de stagflation, accompagnée d’une médecine de cheval monétaire administrée par l’ancien président de la Réserve fédérale Paul Volcker pour faire baisser l’inflation.

      “Turn the bull loose”… qu’il annonçait aux courtiers réunis sur le plancher du NYSE en mars 1985.

      https://www.youtube.com/watch?v=-kQhv_K7cfw

      Malheureusement, cette séquence est coupée avant qu’on puisse voir son chef de cabinet Don Regan lui dire: “You will have to speed it up”.

    • “Le tout bien entendu pour sortir les États-Unis d’une période prolongée de stagflation”

      Ou pour refaire le crash immobilier de 2008, dans un scenario plus probable.

    • @ralbol
      « Vous focusez sur une maladresse de ma part, pour tenter de tout balayer.
      Allez, une accusation de sophisme avec ça..?»
      D’accord si vous le souhaitez. D’autant que ce sera facile, vous faites le sophisme juste avant de le demander…

      Vous tentez de réduire l’intervention de boisfranc à cette seule erreur mathématique (monumentale) alors que dès sa première intervention le 18 à 18h il soulève des erreurs légitimes. On appel cela un procès d’intention, vous lui imputez des intentions négatives pour discréditer son intervention, sans avoir à vous référer à ses arguments. Une manière détourné de “débattre” sans parler des arguments logiques.

      « Pourtant, vous n’avez pas réussi à réfuter UN SEUL de mes arguments. »
      La première intervention de boisfranc démontre une de vos erreur, que vous ne voyiez pas d’erreur ne signifie pas qu’il n’y en a pas. Si vous voulez restreindre la question au seul 700 000 migrants, personne içi à ma connaissance à part teddybear croit que c’est réaliste comme chiffre. Est-ce un épouvantail ou une fausse piste comme sophisme?

    • Tous les hommes naissent libres et égaux….donc pourquoi certains paient 50% d’impôts pendant que d’autres rien?
      C’est la base de la démocratie que chacun paie la même chose…Je donne 47% de mes revenus au fisc, la garderie pour mes enfants est indexée sur ses mêmes revenus, quand je suis malade on me demande de consulter au privé.. Au Québec plutôt que de chasser les BS et les gens sans envergures, on préfère taxer ceux qui réussissent…tellement plus facile.

    • @ ConcombreMasque

      - «Si j’avais creusé ma tombe au dixième d’ou vous l’avez creusée, j’avouerais avoir déconné profondément, ou je me taierais en espérant que mes interlocteurs passent à autre chose.»

      Quelle «tombe creusée» ?

      Une maladresse certes, aller trop vite en voulant simplifier, certes, mais «creuser ma tombe»… vous etes bien pressé de m’enterrer.

      Ce serait si plaisant de rester seul à répandre n’importe quoi… hein ?

      Je ne vous ferai certainement pas ce plaisir.

      - «700 000 Québécois qui résident maintenant maintenant hors-Québec. Ca ne se peut pas, selon vous. Et pourquoi donc?»

      La prétention, si vous savez lire, était que 700 000 Québécois avaient émigré aux États-Unis depuis les années ‘70.

      J’ai beau chercher, je n’ai RIEN trouvé supportant cette affirmation, et la personne l’ayant affirmé n’a JAMAIS pu fournir la référence le confirmant.

      Pour le moment, ça reste des écrits en l’air.

      J’attends avec impatience la démonstration de votre compétence en mathématique, et la démonstration de la justesse de la prétention…

    • @ kelvinator

      - «Vous tentez de réduire l’intervention de boisfranc à cette seule erreur mathématique (monumentale) alors que dès sa première intervention le 18 à 18h il soulève des erreurs légitimes… La première intervention de boisfranc démontre une de vos erreur, que vous ne voyiez pas d’erreur ne signifie pas qu’il n’y en a pas.»

      Et où, plaît-il, voyez vous que «dès sa première intervention le 18 à 18h il soulève des erreurs légitimes…»

      Aucune erreur, il ne donne aucuns chiffres, se contentant d’allusions vagues sans auns faits les justifiant.

      TOUS les items de ma démonstration sur le «paradis» américain sont vérifiables, documentées, certaines provenant même du site de statistiques du gouvernement américain.

      Vous vous gardez bien de la citer, cette «erreur»..,. hein ?

      Alors, de quelle erreur parlez-vous ?

      Pour vous paraphraser «que vous voyiez des erreurs ne signifie pas qu’il y en a».

      - «…erreur mathématique (monumentale)»

      Meeuuuh non !

      Tentative malhabile de simplification, trop vite faite, et qui ne change en rien le fond de la question et sa conclusion.

      Ça arrive.

      Vopus devriez le savoir…

    • @ samati

      - «Je n’étais pas sur de bien comprendre cet énoncé avant de passer plusieurs minutes à revoir les anciens blogues…»

      Puisque vous aimez souligner les «erreurs», laissez-moi vous rafraîchir la mémoire.

      Vous en toutes lettres écrit, le 9 novembre 2017 à 16h27:

      «L’industrie de la haute technologie est concentrée dans le sud de l’Inde à Hyderabad et à Bangalore. Ces villes sont modernes, peu polluées, et le niveau de vie y est relativement élevé.»

      J’ai vérifié, trouvé et mis les liens le démontrant, que ces villes sont EXTRÈMEMENT polluées, la ville de Bangladore subissant périodiquement des débordement de mousse toxique dans les rues, et des lacs entourant la ville qui prennent en feu.

      Ensuite, la ville de Hyderabad est la seconde ville dont la qualité de l’air est la pire, juste derrière New Delhi.

      Mais bon…

      Puisque c’est vous, détenteur du savoir suprême, ça ne doit pas être une grossière erreur, mais un «sophisme» de ma part, celui qui n’a pas les connaissances et le savoir pour OSER vous contredire…

      …hein ?

    • @ralbol
      “Aucune erreur, il ne donne aucuns chiffres, se contentant d’allusions vagues sans auns faits les justifiant.”

      Allez relire au moins pour vous éviter un autre erreur.
      Je vous ai donné la date, c’est un travail simpliste pour le reste.

      Vous savez, le commentaire que vous feignez ne pas comprendre alors qu’il manquait simplement un “sont”.

    • @ralbol, 20 novembre 2017, 13h47

      À quand remonte votre dernière visite en Inde?

      On peut toujours trouver des liens sur internet pour supporter n’importe quel énoncé. Ce que fait d’ailleurs avec profusion Trump (qui souscrit par ailleurs à certaines de vos théories conspirationnistes).

      Contrairement à ce que vous dites la pollution de l’air à Hyderabad est loin des records enregistrés à Delhi, Calcutta, Dhaka, Mumbai et quelques autres villes. Il faut noter que la pollution de l’air varie selon la période de l’année.

      Voici un lien d’intérêt que vous auriez intérêt à conserver :

      https://air.plumelabs.com/en/

    • ralbol

      Vous avez creusé votre tombe puisqu’après avoir eu une des plus belles crampes de cerveau que j’ai jamais observé sur cyberpresse, vous en avez eu une seconde, dans le post ou vous tewntez de minimiser la grossièreté de la première.

      Ceci correspond pas mal au sens de l’expression “creuser sa tombe”, vous en conviendrez.

      En lisant vos réspones aux autres particpants qui vous ont souligné vos “erreurs” (je reste poli) je vois que vous êtes rendu à l’étape “cover-up/minimisation”). C’est la mauvaise attitude, car ceci empire en fait la situation.

      Je vou suggèere plutôt d’admettre que vos maths étaient, disons, déficientes (je reste encore une fois poli), et vous pourriez même en rire, ca donnerait une bien meilleure image de vous.

      Sur le fond, puisque vous insistez: je n’ai aucune raison de mettre en doute la source fournie pas boisfranc. Il y a donc 9% des citoyens du Canada qui vivent a l’extérieur du pays. Je n’ai par ailleurs pas beaucoup de raison de croire que la répartition de ces 9% varie énormément d’une province à l’autre (bien que j’aurais à vue de nez probablement tendance a croire que le pourcentage soit légèrement inférieur au Québec, pour des raisons de langue).

      Donc, 9% des “citoyens” du Québec vivent à l’extérieur du Canada. On parle d’environ 700 000 personnes.

      L’espérance de vie d’un Canadien est d’environ 82 ans. Posons l’hypothèse que les gens commencent a quitter a 25 ans, si vos le voulez bien. Et qu’ils ne déménagenent pas dans des pays ou leur espérance de vie est réduite de façon dramatique.

      700 000/(82-25) = 12 280 émigrants par année.

      Disons que vous avez “l’exode massif” pas mal facile, mon ralbol….

      Tiens, pour vous relativiser les choses un peu, il y a 54 700 personnes qui ont quitté Montréal en 2016 pour s’établir en enfer.

    • @ ConcombreMasque

      - «Donc, 9% des “citoyens” du Québec vivent à l’extérieur du Canada. On parle d’environ 700 000 personnes.»

      Parlant de crampe au cerveau, vous êtes à nous en faire une belle.

      D’abord, vous n’avez pas un lien prouvant que 9% de Québécois vivent à l’étranger.

      Ensuite, même si c’était le cas, «vivre à l’étranger» ne signifie pas «vivre aux États-Unis» ce qui est la prétention de départ.

      Difficulté de compréhension ?

      - «Disons que vous avez “l’exode massif” pas mal facile, mon ralbol….»

      Oh boy !

      Vous êtes légèrement perdu !

      J’ai JAMAIS parlé d’exode massif de Québécois, au contraire, j’ai questionné le chiffre voulant que 700 000 Québécois s’établissent aux USA.

      Allez, avouez, vous êts dyslexique.

      - «Vous avez creusé votre tombe puisqu’après avoir eu une des plus belles crampes de cerveau que j’ai jamais observé sur cyberpresse»

      Mais non, ça c’est vous qui prenez vos désirs pour des réalités.

    • @ samati

      - «On peut toujours trouver des liens sur internet pour supporter n’importe quel énoncé.»

      Comme les vôtres ?

      - «Contrairement à ce que vous dites la pollution de l’air à Hyderabad…»

      Moi j’sais pas, mais voici ce que des sources Indiennes, qui on le suppose, vivent en Inde, rapportent sur la pollution à Hyderabad:

      A climate of pollution in Hyderabad: Pharma to blame?
      https://www.healthissuesindia.com/2017/10/25/pollution-hyderabad-pharma/

      Pollution bomb ticks in toxic blanket
      https://timesofindia.indiatimes.com/city/hyderabad/pollution-bomb-ticks-in-toxic-blanket/articleshow/61159294.cms

      J’ai écrit «pollution de l’air à Hyderabad», je voulais plutôt écrire, «pollution de l’air à Bengalore» qui y est au deuxième rang derrière New Delhi.

      http://www.dnaindia.com/locality/bengaluru-central/bangalore-ranks-second-list-cities-highest-air-pollution-levels-58926

      Ce qui contredit totalement votre affirmation voulant que:

      «L’industrie de la haute technologie est concentrée dans le sud de l’Inde à Hyderabad et à Bangalore. Ces villes sont modernes, peu polluées, et le niveau de vie y est relativement élevé.»

      Et mes liens dirigent vers des source Indiennes, écrites par des gens vivant en Inde.

    • @ kelvinator

      - «Allez relire au moins pour vous éviter un autre erreur.»

      Désolé, j’vois pas.

      Allez, montrez-moi mon «erreur».

    • cher ralbol

      Parfois, je suis surpris par la capacité des gens à s’humilier.

      Calmez-vous un peu, je vous sens, disons, fébrile.

      Et allez relire (ou plutôt lire) le lien fourni par boisfranc.

      “J’ai JAMAIS parlé d’exode massif de Québécois,”

      “ralbol

      19 novembre 2017
      01h53
      @ boisfranc

      - «Je m’excuse mais je ne suis pas qualifié pour enseigner les mathématiques de 4ième année.»

      Vous êtes qualifié pour quoi alors ?

      Allez-y, faites nous le calcul, vu que vous êtes si calé..!

      Combien de Québécois ont fui le Québec dans cet exode massif..!

      Allez !”

      Ben voila, ralbol.

    • @ ConcombreMasque

      - «Parfois, je suis surpris par la capacité des gens à s’humilier.»

      Moi aussi, devant la vôtre.

      De toute évidence, vous ne savez pas lire.

      Dans ce commentaire je DEMANDAIS à boisfranc de quel exode massif IL, lui, boisfranc, parlait.

      Moi, je n’en ai jamais vu le moindre.

      Je l’ai écrit, avouez, vous êtes dyslexique.

    • @ ConcombreMasque

      Et pour récapituler…

      La classe moyenne américaine est maintenant plus pauvre que celle du Canada
https://www.nytimes.com/2014/04/23/upshot/the-american-middle-class-is-no-longer-the-worlds-richest.html?_r=0

      http://money.cnn.com/2014/06/11/news/economy/middle-class-wealth/index.html

      http://www.middleclasspoliticaleconomist.com/2012/07/us-trails-at-least-15-oecd-countries-in.html

      CHECK !

      Les frais médicaux sont la première cause de faillites personnelles aux États-Unis:
https://www.cnbc.com/id/100840148

      CHECK !

      Près de la moitié des enfants américains vivent près du seuil de pauvreté:
http://phys.org/news/2016-03-american-children-poverty-line.html

      CHECK !

      Un enfant sur cinq reçoit des “Food Stamps”
http://www.census.gov/newsroom/press-releases/2015/cb15-16.html

      CHECK !

      La dette des ménages américains dépasse son record de 2008
http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/201708/15/01-5124722-la-dette-des-menages-americains-depasse-son-record-de-2008.php

      CHECK !

      La classe moyenne américaine est en régression constante:
http://money.cnn.com/2016/05/11/news/economy/middle-class-shrinking/index.html
http://money.cnn.com/2015/03/24/news/economy/middle-class-smaller/index.html?iid=Lead
http://money.cnn.com/2014/06/11/news/economy/middle-class-wealth/index.html?hpt=hp_t2

      CHECK !

      Près de la moitié des américains avouent que leurs dépenses sont égales ou supérieures à leurs revenus
http://money.cnn.com/2017/06/27/pf/expenses/index.html?iid=hp-stack-dom

      CHECK !

      Près d’un américain sur quatre doit cumuler deux emplois ou plus
http://affaires.lapresse.ca/economie/etats-unis/201605/25/01-4984891-pres-dun-americain-sur-quatre-doit-cumuler-deux-emplois-ou-plus.php

      CHECK !

      Un record de 107 millions d’américains ont maintenant un prêt automobile
http://money.cnn.com/2017/05/19/news/economy/us-auto-loans-soaring/index.html

      CHECK !

      Le deuxième plus gros employeur aux USA est une agence d’emplois temporaires:
http://washingtonexaminer.com/recovery-woes-americas-second-largest-employer-is-a-temp-agency/article/2532778

      CHECK !

      La prétention voulant que 700 000 Québécois aient émigré aux USA depuis les années ’70…

      D’après les chiffres de l’Institut de la statistique du Québec, disponibles ici:
      http://stat.gouv.qc.ca/quebec-chiffre-main/pdf/qcm2015_fr.pdf

      On peut clairement y lire que pour les années 2006, 2012 et 2013, le nombre d’émigrants TOTAL quittant le Québec oscille autour de 5 000.

      Ça, en supposant ce nombre constant sur 40 ans, ça nous donne un TOTAL de 200 000 québécois ayant émigré AILLEURS, pas seulement aux États-Unis.

      Si vous avez d’autres chiffres SÉRIEUX, ne vous gênez pas, partagez-les avec nous !

      Donc, jusqu’à nouvel ordre, la prétention voulant que 700 000 Québécois aient émigré aux USA depuis les années ’70 et totalement infondée, n’est appuyée sur rien, ce n’est qu’un chiffre garroché en l’air par teddybear.

      CHECK !

      Donc, RIEN de réfuté dans ce que j’ai écrit.

      Meilleure chance la prochaine fois !

    • @ ConcombreMasque

      Peut-être abusez-vous un peu trop du Bretzel liquide..?

    • ralbol, 12:20

      Humm… On va se dire les vraies choses, ok? boisfranc a amené une donnée qui laisse croire que 700 000 citoyens du Québec vivraient à l’extérieur du Canada, ce qui, sur une période de 52 ans, représente environ 12 000 personnes par année, soit 0,15% de la population du Québec, par année. Vous avez qualifié la donnée de boisfranc d’exode massif.

      C’est donc dire que selon vous, le départ de 0,15% de la population par année représenterait un exode massif.

      Comme je l’ai simplement affirmé, vous avez l’exode massif facile.

      Pourcentage de la population qui ne se déclare pas en bonne santé mentale? 4,5%.

      CHECK!

    • 57 ans.

    • @ ConcombreMasque

      - «C’est donc dire que selon vous, le départ de 0,15% de la population par année représenterait un exode massif.
      Comme je l’ai simplement affirmé, vous avez l’exode massif facile.»

      Pauvre petit, tassé dans un coin il en est réduit à faire des contorsions pour me prêter des intentions…

      «…selon vous, le départ de 0,15% de la population par année représenterait un exode massif…» Non, c’est le nounourse qui prétendait que les Québécois fuyaient le Québec en masse pour se réfugier aux USA.

      Vous ne savez vraiment pas lire… hein ?

      Dans le masque du concombre, faut pas oublier de découper les trous pour les yeux.

      Vous vous ridiculisez.

    • @ ConcombreMasque

      - «…ce qui, sur une période de 52 ans…»

      Vite !

      Appelez les pompiers !

      La police !

      L’armée !

      ConcombreMasque sait pas compter !

      Il commet des erreurs de mathématique d’enfat de 4e année !

      De 1970 à aujourd’hui, ça fait 47 ans !

      Pas 52.

      Et en plus il en rajoute en se «corrigeant» avec 57 ans !

      Épouvantable de s’humilier comme ça en public !

      Cachez-vous !

    • ralbol

      Vous pensez qu’en mélangeant absolument tout, vous allez par magie avoir raison?

    • @ ConcombreMasque

      - «Vous pensez qu’en mélangeant absolument tout, vous allez par magie avoir raison?»

      Et juste pour rire, je mélange quoi au juste..?

      Je crois que c’est plutôt vous qui êtes mélangé.

      Allez, dites-moi ce que je mélange, qu’on rigole un peu !

    • @ ConcombreMasque

      Pathétique.

      Vous en êtes rendu à de vagues accusations sans fondements, sans preuves, sans rien.

      J’ai pas besoin de magie, mais vous ça va prendre Harry Potter pour vous sortir de là !

    • Je vais vous aider un peu ralbol

      Lorsque vous avez parlé d’exode massif, vous répondiez à boisfranc. Oui ou non?

      boisfranc a donné un lien qui indique que 9% des citoyens canadiens vivent hors Canada. Oui ou non?

      J’ai fourni une extrapolation “québécoise” de cette donnée (ou vous allez d’ailleurs retrouver le raisonnement pour le 57 ans, en passant), le 20 novembre a 17:33. Oui ou non?

      Selon mon post, lequel est fondé sur la donnée fournie par boisfranc, le pourcentage de québécois qui quitteraient le pays est d’environ 0.15% par année. Oui ou non?

      Or, dans votre réponse a boisfranc, vous énoncez que sa donnée représente un exode massif de québécois.

      Donc, vous considérez que le départ de 0,15% de la population québécoise, par année, représenterait un exode massif.

      C’est clair, c’est simple.

      Par ailleurs, puisque vous posez la question, vous mélangez, inter alia, votre discussion avec teddybear avec votre discussion avec boisfranc/moi.

    • @ ConcombreMasque

      - «Lorsque vous avez parlé d’exode massif, vous répondiez à boisfranc. Oui ou non?»

      Non.

      À teddybear, 17 novembre 2017, 21h54:

      «Pourquoi depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?»

      - «J’ai fourni une extrapolation “québécoise” de cette donnée (ou vous allez d’ailleurs retrouver le raisonnement pour le 57 ans, en passant), le 20 novembre a 17:33. Oui ou non?»

      Non.

      Le chiffre de boisfranc ne repose sur rien, un autre chiffre pitché en l’air.

      9% des canadiens, CE N’EST PAS 9% DES QUÉBÉCOIS !

      J’ai donné des chiffres supportés par l’Institut de la statistique du Québec sur l’ÉMIGRATION DES QUÉBÉCOIS et ces chiffres sont de 5000 émigrants québécois par an.

      - «Selon mon post, lequel est fondé sur la donnée fournie par boisfranc…»

      Votre post est donc fondé sur une ERREUR, parc que, encore une fois, 9% des canadiens, CE N’EST PAS 9% DES QUÉBÉCOIS !

      - «Or, dans votre réponse a boisfranc, vous énoncez que sa donnée représente un exode massif de québécois.»

      Non.

      Je n’ÉNONCE pas que c’est un exode massif, je relève sa prétention que les québécois fuient le Québec en grand nombres.

      En français, pour ceux qui sont allés à l’école, on appelle ça une hyperbole: une figure de style consistant à exagérer l’expression d’une idée ou d’une réalité, le plus souvent négative ou désagréable, afin de la mettre en relief.

      Vous le savez très bien, mais faites semblant de ne pas comprendre ou mieux, vous énoncez délibérément des faussetés.

      - «Donc, vous considérez que le départ de 0,15% de la population québécoise, par année, représenterait un exode massif.»

      NOn, vous inventez, vous fabulez, vous dites n’importe quoi.

      - «Par ailleurs, puisque vous posez la question, vous mélangez, inter alia, votre discussion avec teddybear avec votre discussion avec boisfranc/moi.»

      Mais non.

      ConcombreMasque – 21 novembre 2017, 13h16:

      «boisfranc a amené une donnée qui laisse croire que 700 000 citoyens du Québec vivraient à l’extérieur du Canada»

      C’est faux, c’est teddybear qui a amené cette prétention:

      teddybear, 17 novembre 2017, 21h54:

      «Pourquoi depuis les années 70, 700,000 Québécois ont quitter le Canada pour les États Unis ?»

      Vous êtes sérieusement mélangé.

      Pourcentage de la population qui ne se déclare pas en bonne santé mentale? 4,5%.

      CHECK !

      Et après tout ça…

      ABSOLUMENT AUCUN DES POINTS QUE J’AI AMENÉS N’EST RÉFUTÉ !

    • Wow ralbol votre bonne foi m’éblouit.

      C’est la 2e fois que je cite votre propre post, misère…. Alors vous re-voici. Je vais souligner le boutte cochon, pour vous aider à surmonter vos “difficultés” : @boisfranc. Répétez après moi: @boisfranc.

      ralbol

      19 novembre 2017
      01h53
      @boisfranc

      - «Je m’excuse mais je ne suis pas qualifié pour enseigner les mathématiques de 4ième année.»

      Vous êtes qualifié pour quoi alors ?

      Allez-y, faites nous le calcul, vu que vous êtes si calé..!

      Combien de Québécois ont fui le Québec dans cet exode massif..!

      Allez !”

      On peut continuer si vous insistez. Ou vous pourriez tout simplement relire le thread le plus attentivement que vous le pouvez, et prendre votre trou.

    • Non ralbol, c’est faux.

      Lorsque vous avez parlé d’exode massif, vous répondiez a boisfranc. Allez vous relire, 19 novembre, 01:5.

      Ca prend quoi pour que vous compreniez?

    • En passant ralbol, vous avez cessé de répondre a teddybear a 17:41, ce jour-là.

      Après ca, dieu sait (mais j’ai ma petite idée!) ce qui s’est passé pour que vous commenciez a échanger avec boisfranc tout en étant persuadé de continuer a échanger avec teddybear.

    • Et en repassant ralbol, je note que vous commencez a vous rapprocher de la vérité.

      Vous avez commencé par dire que vous n’aviez jamais parlé d’exode massif (20 novembre, 20:50), et là, vous êtes rendu a dire que vous l’avez fait, mais que vous faisiez de l’hyperbole (22 novembre, 15:02).

      J’aimerais bien vous féliciter, mais sincèrement, ca ressemblait trop a une séance d’arrachage de dents pour que je le fasse.

    • @ ConcombreMasque

      - «Lorsque vous avez parlé d’exode massif, vous répondiez a boisfranc. Allez vous relire, 19 novembre, 01:5. Ca prend quoi pour que vous compreniez?»

      Ça prend quelqu’un capable de comprendre une suite dans une discussion, ce que visiblement vous êtes incapable de faire.

      Le départ de la discussion venait de teddybear et de sa prétention de 700 000 émigrants québécois.

      Ensuite, votre fixation maladive sur «l’exode massif» n’a AUCUN rapport avec les points soulevés et les faits que j’ai amenés, qui restent TOUJOURS irréfutés.

      - «En passant ralbol, vous avez cessé de répondre a teddybear a 17:41, ce jour-là.
      Après ca, dieu sait (mais j’ai ma petite idée!) ce qui s’est passé pour que vous commenciez a échanger avec boisfranc tout en étant persuadé de continuer a échanger avec teddybear.»

      Comme les autres, votre «petite», très petite idée, est complètement dans l’champ.

      Et comme d’habitude, toujours RIEN, mais alors RIEN pour réfuter mes démonstrations.

      - «Vous avez commencé par dire que vous n’aviez jamais parlé d’exode massif (20 novembre, 20:50), et là, vous êtes rendu a dire que vous l’avez fait, mais que vous faisiez de l’hyperbole (22 novembre, 15:02).»

      J’ai jamais parlé d’exode massif, comme je l’ai dit, j’ai fait une figure de style que n’importe quel étudiant en français du secondaire sait reconnaître comme étant une hyperbole.

      Ça consiste à exagérer l’expression d’une idée afin de la mettre en relief.

      Retournez étudier la langue française, vous ne comprenez pas le sens des phrases.

      Et toujours, RIEN pour réfuter les points que j’ai amenés !

      Allez, continuez de vous caler.

      Je m’amuse comme un p’tit fou !

    • Ok. Ralbol. Je vais vous le demander le plus simplement que je peux.

      Dans votre post du 20 novembre,20:50 répondiez-vous a boisfranc?

    • @ ConcombreMasque

      - «Ralbol. Je vais vous le demander le plus simplement que je peux.
      Dans votre post du 20 novembre,20:50 répondiez-vous a boisfranc?»

      Mais, je répondais à boisfranc !

      Qui poursuivait la discussion suivant le commentaire de teddybear sur les 700 000 québécois, «fuyant» le Québec en sortant le chiffre magique de 9% de canadiens vivant à l’étranger,chiffre qui ne veut rien dire.

      Vous savez ce qu’est «suivre le fil d’une discussion» ?

      Donc, le 700 000 Québécois émigrant aux USA, ça ne veut rien dire, le 9% de canadiens à l’étranger, ça ne veut rien dire, votre fixation enfantine sur «l’exode massif», une figure de style, ça ne veut rien dire, bref, vous n’avez rien à dire.

      Et toujours pas un FAIT, pas la moindre réfutation de ce que j’ai avancé sur la situation aux USA, RIEN.

      Rien qu’un concombre qui s’accroche désespérément à une expression utilisée pour montrer l’exagération de chiffres apportés par un teddybear et un boisfranc, pour tenter de ne pas avoir l’air ridicule tellement il n’a aucune substance dans ses propos.

      Pathétique.

    • ralbol, je m’excuse, j’ai fait une boulette.

      Je reformule:

      Dans votre post du 19 novembre, 01:53AM, répondiez-vous a boisfranc?

    • Faites-nous part de votre opinion.Résumons donc:

      Dans mon 18 novembre 2017, 14h18 je répondais au teddybear 18 novembre 2017, 13h03 sur sa prétention fausse de 700 000 Québécois ayant émigré aux USA depuis 40 ans, duquel découlèrent les affirmations en l’air de boisfranc des 18 novembre 2017, 18h19; 18 novembre 2017, 19h39; et finalement son 9% de canadiens vivant à l’étranger, qui ne signifie d’aucune manière 9% des Québécois; suivi d’autres vaines tentatives d’enfumage de sa part amenant des chiffres sans rapport avec le sujet, ce qui engendra d’autres commentaires de kelvinator où il démontre avec brio dans son 18 novembre 2017, 20h14, que le 700 000 Québécois ayant quitté. le Québec en 40 ans est un chiffre farfelu; nous amenant au 18 novembre 2017, 20h28 de boisfranc prétendant que la classe moyenne américaine est à égalité avec la canadienne, prétention que j’ai réfutée dans mon 18 novembre 2017, 22h19 et mon 21 novembre, 12h23; tout cela nous amenant à la prétention de boisfranc voulant que les balles de neige puissent exister en enfer, prétention reprise par chourave dans son 32 janvier 1917, 26h62, d’où découle le zBretzel liquide» du concombremasque ne signifiant absolument rien mais déclenchant un exode massif des blogueurs dépourvus du sens de l’humour; d’où vient l’obsession du concombremasque pour une figure de style servant à amplifier une prétention farfelue, rapidement démentie par ralbol, se servant de l’âge du capitaine pour prouver hors de tout doute raisonnable que…

      …discuter avec un concombre, c’est hilarant !!!

      Allez, on continue. c’est l’fun !

      Oh ! Et accessoirement, TOUJOURS RIEN DE RÉFUTÉ SUR MON EXPOSÉ DES MERVEILLEUSES CONDITIONS DE VIE DE LA CLASSE MOYENNE AUX USA…

    • J’espère que vous êtes d’accord que je prenne votre charabia comme un “oui” à ma question de 8:48.

      Continuons donc, effectivement.

      Le 18 novembre, a 19:46, boisfranc a fourni un lien vers un article qui énonce que 9% des citoyens canadiens vivent à l’extérieur du Canada. Dans votre post du 19 novembre 01:53, répondiez-vous à ce post de boisfranc?

    • @ ConcombreMasque

      - «Le 18 novembre, a 19:46, boisfranc a fourni un lien vers un article qui énonce que 9% des citoyens canadiens vivent à l’extérieur du Canada. Dans votre post du 19 novembre 01:53, répondiez-vous à ce post de boisfranc?»

      Le 18 novembre, à 19h46, je crois bien que j’étais dans la baignoire, marinant dans une béchamel, à siroter un mousseux de jus de betteraves, les écouteurs de mon lecteur MP13 me sussurant aux oreilles un bon gros rock métal de Fernandel auquel je chantais des paroles de Lady Gaga.

      Et juste comme ça, toujours rien qui ne contredise ma démonstration du «paradis» américain…

      Plus ça va, plus j’ai du fun à discuter avec un concombre !

    • Content de voir que vous réalisez maintenant que vous aviez tout mélangé!

      Donc, on va résumer.

      Votre post du 18 novembre 20:18, est une des plus belles crampes de cerveau que j’ai jamais vu sur cyberpresse.

      Aprèes quelques tentatives, par quelques participants (moi, boisfranc), de vous faire comprendre la grossiereté de votre erreur, vous ne compreniez toujours pas, et en remteez une couche, à 22:24.

      Puis, a 23:53, une petite lumière s’allume (mais pas fort, le “pas 9% ni 0,9%” démontre que vous n’avez toujours pas réellement compris). Et la vous nous sortez une seconde crampe de cerveau, certes moins spectaculaire que la première, mais quand même remarquable. Chaq

      Puis, a 01:L53, vous lancez la serviette. Incapable de comprendre que si la population du Canada est la somme de la population des provinces, et que 9% de la population du Canada est dans une certain situation, ceci signifie qu’en moyenne 9% de la population de chaque province sera dans la même situation, vous lancez a boisfranc que si 9% de la population du Québec vivait a l’étranger, ceci représenterait un exode massif (notez les conditionnels: dans mes posts, dans mes posts, je n’ai jamais dit que vous aviuez dit qu’il y avait effectivement eu un exode massif, mais plutôt que vous avez considéré que si la donnée de boisfranc était vrai, ceci signifierait qu’un exode massif avait eu lieu).

      Nous continuerons quand vous le désirez.

    • Fin du 5e paragraphe

      Chaque province se voit attribuer un nombre égal (malgré les écarts énormes de population!) dÉmigrés. Tsé, pourquoi pas, rendu ou vous en êtes!

    • @ ConcombreMasque

      Mais…

      Au final, vous ne réfutez aucun de mes arguments démontrant que le «paradis» américain n’en est pas un.

      Vous vous contentez de focuser sur des futilités de qui a dit quoi, pour ne pas qu’on se rende compte que vous n’avez RIEN, mais alors rien de tangible sur le fond du sujet.

      C’est pathétique.

      Mais ce fut amusant d’échanger avec un concombre.

      Même sur l’acide, je ne crois pas avoir eu autant de fun à jacter avec un cucurbitacée !

      Je crois que je vais faire un exode massif de cette hallucination, et LÀ, vous pourrez VRAIMENT dire que j’ai employé l’expression dans son sens propre !

      Pauvre ti-pit…

    • cher ralbol

      Avant d’entamer une discussion quelconque avec vous, c’est important pour moi que vous retrouviez le droit chemin.

      Ce qu’il faudrait vraiment que vous fassiez c’est une relecture complète du thread, et un examen de conscience. Mais a lire vos cabotinages, ce n’est évidemment pas dans les cartes.

      C’est correct, ca prend des gens comme vous pour que la société fonctionne.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives