Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 14 novembre 2017 | Mise en ligne à 11h38 | Commenter Commentaires (82)

    Trump en Asie : un bilan mitigé

    Donald Trump a rencontré le président philippin Rodrigo Duterte à la fin de sa tournée asiatique. (Photo AP)

    Donald Trump a rencontré le président philippin Rodrigo Duterte à la fin de sa tournée asiatique. (Photo AP)

    Au moment d’écrire ces lignes, Donald Trump rentre à Washington à bord d’Air Force One, ayant complété son ambitieux voyage de 12 jours et de cinq pays en Asie. Quel bilan peut-on en tirer?

    Tous les experts s’accordent pour dire que le président a entrepris cette tournée sur une bonne voire excellente note avec des discours au Japon et en Corée du Sud qui ont rassuré les alliés des États-Unis sur l’engagement de l’administration américaine vis-à-vis de la sécurité de la région.

    Tout en appelant notamment ces alliés à faire le plein de matériel militaire américain, le chef de la Maison-Blanche a laissé tomber sa rhétorique belliqueuse et rouvert la porte à la diplomatie avec la Corée du Nord. En raison du mauvais temps, il ne s’est pas rendu dans la zone coréenne démilitarisée, comme il le souhaitait, mais ce raté a peut-être évité des provocations inutiles.

    La suite de son voyage a été moins reluisante. En Chine, le président Xi Jinping a exploité la vanité de son visiteur en lui offrant une visite impériale. Il n’en fallait pas plus pour que Trump se mette à encenser de son hôte de façon extravagante, le qualifiant d’«homme très spécial» pour lequel il nourrit un sentiment «incroyablement chaleureux, et à imputer à ses prédécesseurs américains plutôt qu’à la Chine des déficits commerciaux qu’il a déjà comparés à un «viol».

    Pas un mot sur la question des droits humains en Chine. Pas un mot sur les prétentions chinoises sur la Mer de Chine méridionale.

    Xi ne devait pas en croire ses oreilles. Et qu’a-t-il offert à son visiteur pour cet hommage dithyrambique et cette complaisance qui renforcent son pouvoir autoritaire? Des accords d’investissements non contraignants s’élevant à 250 milliards de dollars et qualifiés de «peu de choses» par le secrétaire d’État américain Rex Tillerson lui-même.

    Le président chinois n’a même pas eu à se soumettre à une conférence de presse conjointe, son homologue américain n’ayant pas insisté pour qu’il y en ait une. Le nouveau slogan de Trump : «Rendre sa grandeur à la Chine».

    Au Vietnam, où avait lieu le sommet de l’APEC, Trump s’est retrouvé isolé avec son discours protectionniste et son incapacité à faire progresser les ententes bilatérales qui doivent selon lui supplanter des accords multilatéraux comme le Partenariat transpacifique. Le président Xi ne s’est pas gêné pour prendre la relève des États-Unis et détailler les bienfaits de la mondialisation, de l’ouverture des marchés et du commerce équitable.

    C’est aussi en se rendant à Hanoï que Trump a délaissé son télé-souffleur et affirmé devant les journalistes qu’il préférait la parole de Vladimir Poutine à celle des anciens dirigeants du renseignement américain concernant l’ingérence russe dans l’élection présidentielle américaine.

    Et c’est dans ce même pays que Trump a publié un tweet infantile sur la taille et la grandeur de Kim Jong-un après que ce dernier l’a traité de «vieux fou».

    La tournée asiatique a pris fin aux Philippines, où Trump a démontré une fois de plus qu’il entretenait ses meilleures relations à l’étranger avec des potentats. «Ha, ha, ha», a-t-il fait en entendant son hôte, Rodrigo Duterte, traiter les journalistes d’«espions».

    Pas moins de 177 journalistes ont été tués aux Philippines depuis 1986. Ha, ha, ha? Trump a tenu à préciser qu’il avait «une excellente relation» avec Duterte, qui a encouragé les exécutions extrajudiciaires de milliers de trafiquants de drogue.

    Le bilan du périple asiatique de Trump est mitigé, c’est le moins que l’on puisse dire.


    • “Tous les experts s’accordent pour dire que le président a entrepris cette tournée sur une bonne voire excellente note …”

      Dira-t-il: Fake News?!?

      “En Chine, le président Xi Jinping a exploité la vanité de son visiteur en lui offrant une visite impérial.”

      Quand on est rendu à traiter des dirigeants comme on traite des enfants, cela en dit long sur l’estime qu’ils entretiennent sur le POTUS 45.

    • … Le nouveau slogan de Trump : «Rendre sa grandeur à la Chine». …

      LOL

      … Trump a publié un tweet infantile sur la taille et la grandeur de Kim Jong-un après que ce dernier l’a traité de «vieux fou». …

      Cette fois, je suis d’accord avec Kim Jong-Un et je ne serai sans doute pas le seul!

      … Trump a tenu à préciser qu’il avait «une excellente relation» avec Duterte …

      Du Trump tout craché, faire des courbettes et encenser un criminel et un meurtrier :-(.

    • Trump est un type vaniteux qui veut être encensé et il vous en retournera. En Chine, il a vraiment encensé President Xi et dit qu’il comprendre la position chinoise. Il a proposé d’être le “médiateur”, loin d’envoyer les navires (qui s’en vont dans l’autre direction) pour s’assurer le droit international de navigation dans les eaux proclamées par la Chine comme il en a tant fanfaroné.

      Aux Philippines, il n’a soufflé mot sur le droit des hommes, d’être traduit en justice pour un crime allégué au lieu de se faire cribler de balles, pas par les méchants mais par la police aussi corrompue que meutrière. Duterte sait comment le flatter.

      Il veut que le monde se range derrière The Unite States contre la Corée du Nord mais n’offre rien de retour. C’est comme ça MAGA.

      Mais que pouvons-nous nous attendre d’un vaniteux qui présente ses pires défaites comme des victoires éclatantes et méritées?

    • Le president Duterte d origine asiatique s enfonce encore plus dans la médiocrité en serrant la main de ce white supremacist. Il trahit sa propre communauté.

    • Je retiens 2 choses de ce billet qui décrivent bien le drame que le sociopathe narcissique soit le POTUS45.

      1) C’est en se rendant à Hanoï qu’il a laissé tomber le télé-souffleur … et s’est mis à dire des conneries.
      2) Le président chinois a exploité la vanité du menteur caractériel qui en échange, l’a exempté de reproches sur l’économie, les droits humains et une conférence de presse conjointe avec des journalistes pas nécessairement complaisants!
      What a deal!!

    • Trump dans ce voyage

      Intellectuellement très faible …. et je pèse mes mots.

    • Le président Xi avait pu facilement « enfariné »  l’Andouille . Le plus comique dans le dossier nucléaire coréen, il est le seul à répéter à plusieurs reprises “La Chine promet de faire pression sur la Corée du Nord” tandis que Xi de son côté n’a dit qu’ il fera son possible.

      Ci-dessous, un article du journal français Le Monde.

      http://www.lemonde.fr/international/article/2017/11/09/visite-a-pekin-donald-trump-est-un-cadeau-inoui-pour-la-chine_5212783_3210.html#xtor=AL-32280270

    • Considérant de qui on parle, le bilan est extraordinaire. C’est comme quand un enfant de 4 ans réussit à écrire son nom avec juste 2 fautes, tu trouves ça bien. Ben quand un vieux monsieur sénile réussit à visiter une région sans l’enflammer, c’est quand même bien.

    • Justin dit qu’il est préoccupé par la situation aux Philippines: Hourrah ! Quel premier ministre !Que Donald se le dise ! Que Donald jase des droits de la personne en Chine: Ça change quoi au juste, ce n’est que du bla bla pour faire plaisir à la galerie.

    • Trump nous fait modifier le populaire dicton. “Le prophète est nul pour son pays”.
      Il (Lui, le Prophète) a encensé un `dirigeant qui commande des meurtres, un pays qui commet plein de crimes contre la liberté, et un ex du KGB. Mais il s’est lâché lousse contre tout ce qu’il y a de décent dans son pays. N-U-L !!

    • Les Républicains ont tellement blâmé Obama parce qu’il avait été au Moyen Orient et s’était excusé d’erreurs passées, selon eux .
      Le pigeon vaniteux passe 12 jours à cracher sur tout ce qui est américain, et c’est pas grave.

      Il devrait être arrêté pour trahison à la sortie de l’avion.

    • La très grande majorité des analystes sont pourtant unanime: Trump a fait un sans-faute dans sa tournée asiatique. Mais bon, semblerait que la partisannerie empêche certains journalistes de l’admettre. Ce sont les mêmes qui s’offusquait de la manière dont Trump a nourris les poissons au Japon, c’est bien pour dire…

    • @niblanc_ninoir (12h23)

      Effectivement, on aura beau dire que Trump est incompétent, ça change quoi au juste, il restera incompétent!

    • «Duterte, qui a encouragé les exécutions extrajudiciaires de milliers de trafiquants de drogue.»

      Est-il besoin de préciser que cette ordure ne s’attaque qu’aux petits trafiquants et aux petits consommateurs, alors qu’il ne fait apparemment rien contre les gros (sans doute parce qu’ils lui paient une rente de plusieurs millions qu’il est en train de cacher dans des paradis fiscaux, dans l’espoir peut-être de rivaliser avec l’ordure du Kremlin, riche de près de 200 milliards d’argent sale) ?

      Devise de Trump : « Crosseurs de tous les pays, unissons-nous ! »

    • @guardian
      “La très grande majorité des analystes sont pourtant unanime: Trump a fait un sans-faute dans sa tournée asiatique.”

      Mais oui, mais oui : il a parlé pour rien dire, été bichonné par ses hôtes, pris en photo dans de chouettes endroits, joué au golf… et rien n’est différent d’avant son départ…

    • Donc Trump et Trudeau avec sa chaise vide ont connu un voyage mitigé en Asie…

      @ GO1984:

      Dans une époque pas si lointaine, notre Premier ministre avait déclaré son admiration pour la “basic dictatorship” chinoise puisqu’elle permettait de tourner l’économie du pays “on a dime”.

      Dans une autre moins lointaine, il avait cette fois-ci déclaré son admiration pour Fidel Castro.

    • @gardian

      “La très grande majorité des analystes sont pourtant unanime” (sic)…
      Des sources svp… Pas vu ça.

    • Weepow 12h09

      D’un autocrate à un autre….. Qui se ressemblent s’assemblent!

    • @gardian

      Pour vous, les moments forts du voyage de Trump…

      https://www.usatoday.com/story/news/politics/onpolitics/2017/11/14/most-memorable-moments-president-trumps-trip-asia-putin-meeting-calling-north-k-short-and-fat-insult/847684001/

    • guardian 12h41

      J’avoue que j’admire votre incurable optimisme!!!!

      Je vous suggère d’écouter ce clip John Oliver qui par ailleurs, fait un excellent résumé de l’ineptie du donald qui s’applique de façon exacerbée à ses voyages “présidentiels”:
      https://youtu.be/9B-q8h31Bpk

      En outremer,
      Il attaque la presse américaine
      Il profite pour reparler de son “élection”
      Il prend le temps pour insulter les services secrets Américans

      Mais ne cesse de se plier aux autres autocrates ….. notamment Duterte. Mais, montre qu’il a la vraiment la trouille quand il s’agit de Putin. Et quand le chinois lui dit de ne pas répondre aux questions des journalistes, tout gêné, il accepte sans mettre en question la Chine, Duterte (pas les Philippines).

      C’est drôle, comme bien l’a dit un/e autre intervenant/e, quand on pense que les républicains se plaignaient de la diplomatie de Obama, mais n’ont rien à souligner de la peur et le malaise ou le désir qu’on voit en donald quand il est proche d’un autocrat…..

    • SARCASTIC SLOW CLAP FOR MR. TRUMP!

      Fantastique sa rencontre avec Duerte ! 2x Bravo !

    • @guardian 12h41

      Je suis tellement content pour vous: enfin il passe une journée sans se ridiculiser ou ridiculiser les ÉU…. sauf une fois aux Philippines…

      J’ai tellement hâte de le voir dans un habit qui matche la couleur de sa face! :D

    • @canard_dingue 13h14

      Vous vous trompez de blogue. Celui-ci porte sur la politique américaine.

      D’autres blogues parlent de votre “fixation” trudeaumane…

    • Trump est un “sock puppet”.

      Dépendant de la main qui se trouve dans le bas, quand c’est la main d’un écriveur de discours, le “sock puppet” ne dis que les lieux-communs du GOP, mais quand c’est sa propre main qui est dans le bas, les idioties pleuvent.

      Trump, un “sock puppet” qu’on aurait dû perdre dans la sécheuse.

    • les moments “forts” du voyage de Trump…

      Honnêtement, le handshake fait vraiment pitié. donald est un embarrassment!!!

    • Il est toujours aussi con. Tous ses vis-a-vis s’en rendent compte. Et ils se disent tous: “Ouf il est parti.”

      Mais le Japon et la Corée du Sud doivent se demander s’ils sont les dindons de la farce (s’ils se sont fait fourrés): Toutes ces simagrées de Rocket Man et le jaune pisse les poussent a quémander l’achat de bébelles dernier cri Made in the USA pour contrer une menace qui n’existe peut-être pas. Hmmm, bravo Donald. Toute cette mayonnaise avec le Smart Cookie sont une manœuvre pour faire paniquer ces pays et a leur faire acheter du Made in the USA. Mais ces contrats d’achats ne sont pas encore signés. Ils ont peut-être une chance de s’en sortir. Donald l’imbecile ne s’en rendra pas compte. Il nie la réalité qui le contredit tout le temps.

      Ciao

    • niblanc_ninoir 12h23

      Oh la la!!!! Imaginez-vous un vrai POTUS, mais un vrai, qui parle comme le leader du free world pour mettre en question la situation des droits humains en Chine.

      Certes, il est difficile de voir donald comme le POTUS et encore moins comme le leader du Free world et pour cette même raison,, votre affirmation / question peut avoir un certain sens….

    • prettybrowneyes
      14 novembre 2017
      13h50
      niblanc_ninoir 12h23
      Oh la la!!!! Imaginez-vous un vrai POTUS, mais un vrai, qui parle comme le leader du free world pour mettre en question la situation des droits humains en Chine
      ______________________________________________________________

      Ah bin oui les “bons américains” ces grands moralisateurs devraient commencer à faire le ménage dans leur propre pays avant de faire des leçons au monde entier. Il est dont plaisant d’être un noir ou un hispanique dans votre “plus puissant pays” du monde entier.

      Continuez à faire votre morale à 2 cennes.

    • Voici la perspective de de Trevor Noah du Daily Show sur le sujet pic.twitter.com/MRdYpfE7m9

      Croyez-moi, il vaut le coup d’écouter le clip!

    • niblanc_ninoir 14h03

      Et…. ou exactement est-ce que j’ai fait la morale?

    • La partisanerie du fake-guardian lui fait prendre des vessies pour des lanternes!
      C’est dur-dur d’être la groupie à temps plein d’une idole calamiteuse qui nous déçoit en toute circonstance et qu’on doit défendre pour ne pas se méjuger !!

    • @prettybrowneyes

      John Oliver est très crédible et objectif (fin du sarcasme). Pourquoi pas tant qu’à y être me soumettre une analyse de Louis. T. ou Guillaume Wagner?

      C’est fou comment votre haine pour Trump qui vous réunis tous quotidiennement sur ce blogue vous empêche à voir clair.

    • Herr Dumpf et le Caudillo Duterte se serrant chaleureusement la pince les yeux dans les yeux. Tous deux habillés pareil comme un jeune couple d’amoureux. C’est-y pas beau ça? Les autocrates fraternisent dans l’adoration et l’admiration mutuelle. Manque plus qu’un D20 institutionalisant la rencontre annuelle des petits Duce (ou douchebags) de la planète…

    • «En Chine, le président Xi Jinping a exploité la vanité de son visiteur en lui offrant une visite impériale. Il n’en fallait pas plus pour que Trump se mette à encenser de son hôte de façon extravagante…»

      La recette Macron, quoi. Peut-être faudrait-il y songer sérieusement afin de sauver l’ALÉNA. On n’a rien à perdre, sauf notre honneur si on fait trop de flagorneries. Et puisqu’il est de toute façon politiquement impossible de l’envoyer ch…

    • @guardian 14h11

      Vous ne vous appeliez pas Americanophile dans une autre vie vous?
      C’est tellement divertissant de lire les Trumpistes, ceux qui ont cru à son “drain the swamp” !!!

      Tellement drôle quand on regarde toutes les nominations de Trump aux diverses agences gouvernementales!

      Je dis drôle mais… c’est franchement épeurant et écoeurant!

    • «Le nouveau slogan de Trump : «Rendre sa grandeur à la Chine».»

      Cette andouille de Drumpf aura effectivement réussi à lui seul à faire plus que quiconque en Occident pour faire de la Chine la nouvelle super-puissance de la planète. Non seulement aura-t-il accéléré le déclin de son pays mais également celui de l’ensemble du monde libre. Bravo, champion.

    • ”C’est fou comment votre haine pour Trump qui vous réunis tous quotidiennement sur ce blogue vous empêche à voir clair.” Guardian

      C’est fou comment votre idôlatrie pour l’andouille qui réunit tous les troll-trumpflakes de ce blogue vous empêche de voir clair.

      Les chinois devaient bien rire dans leur barbe à voir l’incompétente racaille bomber le torse devant ses hôtes. J’imagine d’ici les commentaires des dirigeants chinois après le dîner de con auquel le pussy grabber a assité en tant qu’invité.
      J’me demande quel feeling a eu l’escroc lorsqu’il a serré la main ensanglantée d’un tueur en série avoué. Ça du lui faire tout un feeling, lui qui rêve d’en faire autant avec tout ce qui n’est pas bien blanc et bien chrétien.
      C’est certain que le bandit d’extrême droite qui sert de potus n’a pas parlé des droits de l’homme parce qu’il se fout éperdument des droits de l’homme comme il se fout du droit de presse et des droits de tout ce qui n’est pas blanc hétéro et chrétien. Le contraire aurait été surprenant.
      Pauvre états-désunis….

    • Que Donald jase des droits de la personne en Chine: Ça change quoi au juste, ce n’est que du bla bla pour faire plaisir à la galerie. – niblanc_ninoir – 14 novembre 2017 – 12h23

      Il n’a pas besoin de redire “des droits de la personne” avec President Xi à chaque occasion ! Mais, le problème est que ses ouailles le présentent comme “leader of the free world”. Alors qu’il le montre comme un vrai !

      Mais non, il a félicité Duterte (“had a great relationship”). Duterte lui a rendu pareil “You are the light in my world, a half of this heart of mine.” Mais ce même Duterte a attaqué l’Église Catholique des Philippines qui lui reproche sa méthode de répression meutrière “don’t fuck with me”.

      Tiens, Trump est un leader sur le plan commercial !

      “But, but, I don’t blame China. After all, who can blame a country for being able to take advantage of another country for the benefit of its citizens? I give China great credit.”

      Et qui blâme-t-il?

      “past administrations for allowing this out-of-control trade deficit to take place and to grow.”

      Là les chinois n’ont qu’à applaudir le type qui disait il n’y a pas si long temps que la Chine manipulait sa devise, qu’il y aurait une guerre commercial. Mais ça a tout changé avec Doctor “No” Kim dans le portrait. Alors, le leader a cédé davantage.

      Après tout les consommateurs américains veulent acheter les produits “Designed in USA but Made in China” car c’est moins chers quand ce n’est carrément pas 100% “Made in China”.

    • «Le président Xi ne s’est pas gêné pour prendre la relève des États-Unis et détailler les bienfaits de la mondialisation, de l’ouverture des marchés et du commerce équitable.»

      Les autorités chinoises ont très bien compris que les grands empires commerciaux, présents et passés (ex: Pays-Bas, Angleterre, États-Unis, Japon, Allemagne), finissent tous par devenir de très grandes puissances politiques. Ce que les Américains sont présentement en train d’oublier.

    • ”Que Donald jase des droits de la personne en Chine: Ça change quoi au juste, ce n’est que du bla bla pour faire plaisir à la galerie.” noir et blanc

      Pour une fois, je suis en accord avec vous. Tout ce qui sort de la bouche de l’andouille ‘’so called president” n’est rien de plus que du blabla ne voulant rien dire incluant bien entendu ses insultes envers tout ce qui bouge et qui n’est pas collé à son arrière-train.

      Par contre, la seule galerie qu’il réussi à épater c’est celle des pauvres déplorables bien chrétiens et bien blancs d’extrême droite qui cautionnent la pédophilie et les agressions sexuelles contre les femmes. Quand on élit un ”pussy grabber” pour le pouvoir, on est prêt à élire n’importe quel pédophile notoire pour le garder. Elle est belle la morale au pays des radicaux religieux….

    • @guardian
      “C’est fou comment votre haine pour Trump qui vous réunis tous quotidiennement sur ce blogue vous empêche à voir clair.”

      Mais faites-vous donc plaisir et guidez-moi vers ce que je devrais “voir clair”…

    • - «Le nouveau slogan de Trump : «Rendre sa grandeur à la Chine».»

      Mais, comme tout bon “bully” lâche et peureux, le Dohnald s’est bien sûr écrasé devant un adversaire de sa taille !

      Le Dohnald ne joue au «toffe» que devant des pays incapables de se défendre, plus petits, et n’ayant pas un poids économique comparable à celui des États-Unis !

      Le “bully” typique: ça tapoche les petits et ça s’écrase devant les grands.

      Lâche, peureux, “spineless”.

    • «Le bilan du périple asiatique de Trump est mitigé, c’est le moins que l’on puisse dire.»

      Bilan incomplet. Combien de fois a-t-il joué au golf durant ces douze jours de voyage? Combien d’accords commerciaux a-t-il négocié au nom de la Drumpf Organization? Et combien de nouvelles Drumpf Towers pousseront dans ces cinq pays au cours des prochaines années?

    • Avec Trump, les USA se font hara-kiri : “This is how a superpower commits suicide”

      https://www.washingtonpost.com/news/theworldpost/wp/2017/11/13/trump-china/?utm_term=.f128634103e8

      “While America continues to maintain a significant military edge over its closest rivals, it’s gradually losing the main battle that is defining this century: trade and investment. Meanwhile, China is busy shaping the world in its own image with verve and vigor. In a surreal twist of events, a communist regime has now emerged as the unlikely guardian of globalization and multilateral diplomacy….

      “Among America’s Asian allies, such as South Korea and Japan, confidence in the American president’s ability to make the right judgment has dropped by as much as 71 percent and 54 percent, respectively. In Indonesia, the world’s largest Muslim nation, it dropped by 41 percent. This is nothing short of a disaster for American soft power.”

      Que faire quand le pire ennemi de l’état est son président?

    • Les montages d’extraits réels de déclarations de Trump dans des émissions telles que «The Late Show» ou «The Daily Show» montrent bien le narcissique Président déclarer que c’en est fini avec la Chine qui ruine l’économie américaine et qu’il va régler cela; puis ses déclarations en présence de Xi alors qu’il vire son capot et encense ce dernier. Plus hypocrite que cela, tu meurs.

      Puis, au cours de son beau voyage en orient, rencontre avec deux grands amis: Vladimir et Rodrigo. Le premier qu’il croit toujours parce qu’il lui dit qu’il ne s’est jamais mêlé des élections américaines. Le second, parce qu’il se soucie peu des tribunaux et de la justice et que, comme Trump l’a dit, il rend celle-ci très expéditive à coups de mitraillettes de ses policiers. HA! HA! HA!

    • - «Trump a tenu à préciser qu’il avait «une excellente relation» avec Duterte, qui a encouragé les exécutions extrajudiciaires de milliers de trafiquants de drogue.»

      Eh oui…

      Le Dohnald fait son voyage en Nazi.

    • Le gros clown orange n’a joué qu’une seule ronde de golf durant tout son voyage? Je soupçonne les services secrets d’avoir mis tRump sous tranquilisants à son insu.

    • Il aurait été plus juste d’écrire : Trump, un bilan mitigé … pour être gentil, car, dans les faits, c’est le qualificatif de “médiocre” qui me vient à l’esprit.

    • comme disait Confusius:

      «La visite c’est plaisant deux fois: quand ça arrive mais SURTOUT quand ça repart! …»

      et c’est encore plus vrai avec le gros Boudeux de la swamp américaine…

    • Adolescente, une de mes filles était une groupie finie d’un chanteur rock!
      J’ai essayé de discuter à ce sujet avec elle. La rationalité a pris l’bord : pourquoi tu t’évanouis presque à chaque écoute ou apparition? Tu peux pas comprendre p’pa…yé si beau! y chante si bien! Je l’aime…!

      On en a reparlé depuis et elle m’a avoué qu’elle faisait comme ses copines, un gros peu pour faire ch*** les parents…et qu’elle ne voit plus de raisons logiques.

      Ici, sur ce blogue, nous avons un décervelé aux multiples pseudos (présentement le fake-guardian) qui vit le trip groupie du sociopathe narcissique incompétent.
      Quels sont ses arguments à part de provoquer?
      Nous sommes des dizaines à avoir étayé, hors de tout doute raisonnable, NOS centaines de preuves rationnelles, depuis 2 ans, des tares de la calamité.

      ET lui? Rien, néant, nada … oui mais il l’aime!!!

    • guardian 14h11

      Il faudrait vraiment faire la nuance ou, pour être plus claire, la DIFFÉRENCE entre CONSTATATION DES FAITS (les paroles et actions du donald ou en somme trump lui-même!) et la haine.

    • A.Talon 14h41

      Et il parait qu’il n’est même pas bon au golf non plus! Comme ses impôts, son golf handicap n’est pas public!!!

    • @candela 13:42

      “Vous vous trompez de blogue. Celui-ci porte sur la politique américaine.”

      Vous êtes hilarant aujourd’hui, monsieur !

    • @el_kabong

      “Mais faites-vous donc plaisir et guidez-moi vers ce que je devrais “voir clair”…”

      L’économie ne s’est jamais aussi bien porté que depuis Trump est au pouvoir. Les entreprises reviennent, le dow jones est à son plus haut, le taux de chômage à son plus bas. Trump vient de signer pour des centaines de milliards de contrat en Asie.

      Tout ça voyez vous ce sont des faits. Vous pouvez ne pas aimer la personnalité de Trump, vous pouvez trouver que ses politiques environnementales ou sur l’immigration sont mauvaises, mais il faut franchement être de très mauvaise foi pour ne pas admettre que sur l’économie il réussit très bien.

    • UNE visite impérial ? …………IMPÉRIALE ! Oups !

    • Je ne sais pas quelle effet ça fait de serrer la main d’un tueur avoué. La main d’un ”pussy grabber” dans celle d’un tueur ça doit être spécial comme feeling.

    • Ils sont fous ses américains.

      Ce qui semble faire grand bruit dans certain milieu. C’est que le dummy in chief a goûter une soupe d’aileron de requin.

      On a maintenant une “sharkfinsoupgate”, ces américains ont de drôles de priorité. L’art de se mettre les deux pieds dans la soupe…

    • frank_miron

      14 novembre 2017
      16h06

      Vous êtes hilarant aujourd’hui, monsieur !
      ———————————————-

      Pourquoi “aujourd’hui” ?

      Vos neurones ne fonctionnent qu’occasionnellement ?

    • guardian

      14 novembre 2017
      14h11

      C’est fou comment votre haine pour Trump qui vous réunis tous quotidiennement sur ce blogue vous empêche à voir clair.
      ——————————————————–

      On voit très bien Trump et ses “swompeux” avec ses admirateurs gloussant tout autour.

      Vous voyez encore Hillary dans vos rêves et votre soupe ?

    • … Les paris sont ouverts. De retour aux USA, POTUS soutiendra-t-il ou reniera-t-il Roy Moore, candidat républicain au Sénat accusé d’attouchements sexuels sur une fille de 14 ans et d’agression sexuelle sur une fille de 16 ans? …

      M. Trump faire preuve de loyauté, mot dont il ne connait sans doute pas le sens, Yeah Right! Roy Moore va recevoir une volée de bois vert et en fait, il l’aura plus que mérité.

    • Guardian pour l’ensemble de votre œuvre

      Mouhaha! Vous pensez réellement me convaincre avec de tels arguments? Dans vos rêves, cher blogueur!

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Guardian pour l’ensemble de votre œuvre

      Mouhaha! Vous pensez réellement me convaincre avec de tels arguments?
      Dans vos rêves!
      P.S. L’économie se portait bien avant l’arrivée de Trump.

    • guardian 16h13

      Et vous voulez souligner que c’est bien grâce à trump? Je voudrais bien savoir comment…

    • @guardian-16:13 L’économie se relève sans arrêt depuis 2009; le chômage baisse sans arrêt depuis 2009; le marché boursier est manipulé par les requins qui tournent autour de Trump parce qu’ils veulent la récompense promise pour l’avoir soutenu et si vous avez écouté les nouvelles dernièrement ça commence à “branler dans le manche”; aucune entreprise n’est revenue; les seuls contrats que Trump a signé en Asie concernent les Trump Towers.
      Essayez d’écouter d’autre chose que Fox fake news.
      Vous avez la responsabilité de vous informer par vous même!

    • “C’est fou comment votre haine pour Trump qui vous réunis tous quotidiennement sur ce blogue vous empêche à voir clair.” -rgardbien, 14h11
      ——————————————————–

      On voit très bien Trump et ses “swompeux” avec ses admirateurs gloussant tout autour.

      Vous ne voyez encore et toujours qu’ Hillary dans vos rêves et votre soupe ?

    • @ le-pas-vigilant-pantoute 16h13
      «L’économie ne s’est jamais aussi bien porté que depuis Trump est au pouvoir.»

      Sensiblement les même chiffres qu’à la même période de l’année dernière, à la toute veille des élections présidentielles. Héritage de la sage politique économique du Président Obama. On dénote cependant un ralentissement de la croissance économique depuis le début de l’année.

      «Les entreprises reviennent»

      Lesquelles? Les rares annonces faites depuis un an ne sont que du vent (Carrier) ou des décisions planifiées depuis plusieurs années (Ford).

      «le dow jones est à son plus haut»

      Bulle spéculative qui ne cesse de gonfler depuis le début de l’année. Rien à voir avec la croissance de l’économie. L’éclatement de la bulle pourrait, par contre, provoquer beaucoup de chômage.

      «le taux de chômage à son plus bas.»

      Une diminution de 0,5% depuis un an (4,1% vs 4.6%). Rien d’extraordinaire. On est toujours virtuellement en situation de plein emploi. La création d’emploi ne pourait que relentir dans l’avenir puisqu’il est impossible de descendre sous le plancher de 3%.

      «Trump vient de signer pour des centaines de milliards de contrat en Asie.»

      Lesquels? Il n’a eu droit qu’à une vague promesse d’investissement du président Xi qui ne vaut pas un clou de l’aveu même du secrétaire Tillerson. Quant aux rares contrats signés par des entreprises américaines, ne valant que quelques de milliards de dollars, ils ont tous été négocié sur de nombreuses années et conclus bien avant la visite du Drumpf. Les contrats instantanés, ça n’existe pas en Asie.

      «Tout ça voyez vous ce sont des faits.»

      Il faut regarder vers l’avenir puisque les chiffres actuels résultent des années Obama. L’effet Drumpf sur l’économie se fera véritablement sentir au cours de l’année prochaine. Sans doute avec de sérieuses perspectives à la baisse, comme on dit dans les agences de notation financière. Ça ne pourra d’ailleurs pas faire autrement en semant le chaos social partout au pays, en se retirant de l’ALÉNA et en sabotant l’OMC.

      «mais il faut franchement être de très mauvaise foi pour ne pas admettre que sur l’économie il réussit très bien.»

      Votre héros a surtout réussi à faire une bonne demi-douzaine de fallites monstrueuses (totalisant 8 milliards de dollars de pertes) ainsi qu’une quantité pléthorique d’échecs commerciaux au cours de sa déplorable carrière de Fakkke Businessman. Sans parler de ses innombrables fraudes envers clients, fournisseurs, sous-contratants et gouvernements. Voilà sa spécialité.

    • En fait selon Golf Digest, Monsieur le Président Trump aurait un handicap très très respectable et serait un des meilleurs Présidents golfeurs. Mais vous pouvez croire PBE. Je n’ai pas besoin de répéter les paroles de Rhett BUTLER, tlm les connait right.

    • des déficits commerciaux [que Trump] a déjà comparés à un ‘viol’ – extrait du billet

      = = =

      Le viol? Ça reste dans le domaine des compétences de la rapace… Cela dit, je ne dirais pas que c’était un viol; un simple pussy grabbing par la Chine. Mais ça, Vladinald Putrump ne pouvait pas le dire sans s’exposer à une certaine critique….

    • @A.Talon – 14 novembre 2017 – 18h27
      Excellent post!

    • Trump a fait l’étalage de sa faiblesse. Nul sur sa capacité de faire participer les EU au processus de mondialisation dans la zone asiatique. Nul sur les droits de la personne. Nul en politique internationale avec le dossier de la Corée. Nul et faible face à la Chine qui est en train de le supplanter comme leader mondial sur différents plans et trop vaniteux pour s’en rendre compte. Tout juste bon à vendre des armes à ses alliés asiatiques comme il l’a fait avec l’Arabie Saoudite.

      Finalement, Trump, c’est un marchand d’armes qui se prend pour un chef d’état et qui est en train d’affaliblir la position américaine sur la scène intermationale.

      On peut crier au complot si on veut, mais finalement, le complot vient probablement des américains frustrés qui ont voté pour le changement et misé sur le mauvais cheval. Pour paraphraser KJU, on parlerait plutôt d’une vieille picouille sénile. Sans blague.

    • @A.Talon 18h27

      Bravo de river son clou à la groupie pas gardienne!

      Faut être vraiment nul en affaires (bourse, négociations de contrats internationaux, l’emploi et l’économie en général) pour attribuer au financier véreux devenu, sans le mériter, le pire POTUS de tous les temps, le bénéfice d’une amélioration de tous les indices initiée du temps de M.OBAMA

    • ” Le nouveau slogan de Trump : «Rendre sa grandeur à la Chine».” La Chine se fout de ce que dit et pense Trump. C’est elle qui mène maintenant le bal mondial.

    • Duterte et Trump, deux vautours bien faits pour s’entendre.

    • Fascinant renversement de situation, que personne n’aurait pu prévoir il y a à peine quelques années. LE grand pays communiste (Chine) vante les mérites d’une économie de marché capitaliste, parle d’ouverture aux investisseurs étrangers, désire participer à la lutte aux changements climatiques, déboulonne les américains au plan politique avec la facilité d’un enfant de 5 ans et rivalise sans complexe militairement parlant, alors que LA grande démocratie guerrière capitaliste (USA) vante les mérites d’un protectionnisme économique, parle de fermeture de ses frontières, se torche avec les accords internationaux et se soustrait à la lutte aux changements climatiques, désire relancer son industrie du charbon et se fait ramasser drones et porte-avion en mer de Chine…

    • @guardian

      Vous savez, Trump n’a pas de mérite a récolter ce qu’Obama a semé!

      On se reparlera dans 2-3 ans lorsque les politiques économiques de Trump commencera a fait effet…

    • @NiCMef (18h28)

      Trump est plutôt un handicap tout court pour les USA….

    • KJU le traite de “old lunatic”.

      Et il s’offusque qu’on le traite de “old”!

      Lunatic? Sure, fine!
      But old…

      DOH!

    • benton_fraser 21h14

      Hum pas sûre que le parti républicain soit capable de le maintenir son impeachment ou même sans que lui-même démissionne.

      Flynn est en attente …. on parle d’une conspiration, plus enlèvement etc… et craint pour le sort de son fils…. N’oubliez pas qu’il ne s’agit pas seulement de la Turquie mais aussi de la Russie.

      Il semble qu’il y au moins 4 indictments selés…. Jr. Flynn, Kushner… qui sait! Mueller est un vrai joueur d’échecs. Comme quelqu’un disait hier, encore pas sur s’il y a un cas mais…. tout est entre de très bonnes mains, celles de Mueller!

    • A.talon
      Oui excellent post . N oubliez pas de communiquer avec apocalypse il vous enverra aussi une treizaine de roses avec des chocolats Turtles. Sidérant…

    • BentonFraser
      Si Monsieur Trump est un si gros handicap comme vous le dites alors les Dems n’ont abdolument rien à craindre pour 2018. Cake walk!

    • @NiCMef (23h00)

      Pour recevoir 3 milllions de votes de plus et perdre l’élection, la démocratie est quelque peu malade!

      Pour le reste, j’affirme que Trump est avant tout un handicap pour le pays… quoique qu’il peut l’être aussi pour les républicains!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives