Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 13 novembre 2017 | Mise en ligne à 16h04 | Commenter Commentaires (83)

    Moore accusé d’agression sexuelle

    Elle avait 15 ans. Après ses classes, elle était serveuse dans un restaurant de Gasden, en Alabama, dont Roy Moore, alors procureur local et aujourd’hui candidat au Sénat des États-Unis, était un habitué. Toujours assis sur le même tabouret, au comptoir, ce dernier avait l’habitude de complimenter l’allure de la jeune serveuse et de tirer sur ses longs cheveux roux lorsqu’elle passait près de lui. Elle n’osait pas s’en plaindre, sachant que Moore était un homme important.

    DOiah2AVQAAQZlwVers la fin de l’année 1977, alors qu’elle était âgée de 16 ans, la jeune serveuse est arrivée au restaurant avec l’album souvenir de son école. Moore s’est offert de le signer. Flattée, elle a accepté. «À une fille plus belle et plus douce, je ne pourrais souhaiter un joyeux Noël», a-t-il écrit en signant son nom et en ajoutant sa fonction : procureur de district.

    Quelques jours plus tard, Moore lui a offert de la reconduire chez elle. Elle a accepté, se disant qu’elle n’avait rien à craindre d’un procureur local. La suite lui a prouvé le contraire, selon le témoignage qu’elle a fourni cet après-midi lors d’une conférence de presse à New York.

    «Au lieu de se diriger vers la rue, il a arrêté la voiture et l’a stationnée près d’un Dumpster derrière le restaurant où il n’y avait pas de lumière», a raconté l’ancienne serveuse, devenue femme d’affaires en Alabama. «L’endroit était sombre et déserté. J’ai eu peur et je lui ai immédiatement demandé ce qu’il faisait. Au lieu de répondre à ma question, M. Moore a commencé à me peloter, mettant ses mains sur mes seins. J’ai essayé d’ouvrir la porte de la voiture pour quitter mais il l’a verrouillée pour m’empêcher de sortir. J’ai essayé de me débattre et je lui ai crié d’arrêter, mais au lieu d’arrêter, il a commencé à me serrer le cou en tentant d’approcher ma tête de son entrejambe.»

    Moore a fini par laisser partir la jeune serveuse, qui s’est retrouvée par terre à l’extérieur de la voiture après avoir été poussée ou être tombée. Les dernières paroles de Moore à la jeune serveuse ont été les suivantes, selon le témoignage entendu en conférence de presse : «Tu n’es qu’une enfant et je suis le procureur de district du comté d’Etowah. Et si tu racontes cela à quiconque, personne ne te croira jamais.»

    Elle avait 16 ans. Aujourd’hui, Beverly Young Nelson s’est adressée aux journalistes au côté de l’avocate Gloria Allred. Elle dit avoir parlé de l’agression sexuelle présumée de Moore, il y a des années, à sa soeur, à sa mère et à son mari, un camionneur, qui l’a accompagnée à New York. Elle ajoute que les témoignages recueillis par le Washington Post auprès de quatre femmes accusant Moore d’attouchements sexuels ou de comportements douteux l’ont encouragée à contacter Allred, une démocrate, et à rendre publique son expérience.

    Elle précise qu’elle et son mari ont voté pour Donald Trump l’an dernier. «Cela n’a rien à voir avec les démocrates et les républicains», a-t-elle dit. «Je veux que Roy Moore comprenne qu’il n’a plus aucune emprise sur moi.»

    Gloria Allred a montré aux journalistes l’album souvenir incluant le message et la signature de Roy Moore. Elle dit que sa cliente n’a pas l’intention de lancer de poursuites criminelles ou civiles contre le candidat républicain. Mais elle veut que la commission du Sénat sur les Affaires judiciaires tiennent d’ici deux semaines une audition où sa cliente et son agresseur présumé répondraient aux questions des sénateurs sous serment.

    L’élection spéciale en Alamaba pour un siège au Sénat aura lieu le 12 décembre.


    • Il est républicain ultra-con-servateur????
      Il est innocent c’est certain! (dans un sens ou l’autre)

      Aussi, faudrait “checker” dans la Bible si Joseph aurait forcé Marie a lui faire une….

      Virgilent?

    • En tk, Moore peut compter sur l’aide de genre 53 pasteurs de l’Alabama qui le soutiennent haut et fort!

      Un si bel état! :)

      “Southern man
      better keep your head
      Don’t forget
      what your good book said…”
      -Neil Young

    • Oops…
      Lien pour mon 16h35

      http://thehill.com/homenews/senate/360140-more-than-50-alabama-pastors-sign-letter-supporting-roy-moore

    • Déjà que ce genre d’histoires est dégueulasse, vous devriez laisser ça à Allo Police.

      Nos pseudo-commentateux vont se faire plaisir d’en rajouter alors que ce n’est pas nécessaire.

      Moins que plus digne de ce blog M. Hétu.

    • Je me demande si Tremblay-cimetière qui ne font qu’un, va nous dire que des votants pour le sociopathe narcissique font partie d’un complot Démocrato-Clintonien!

    • La politique US à son plus sanglant. Je ne serais pas surpris que la nouvelle victime de Roy Moore explique le revirement de Mitch McConnell qui se bat pour son poste et est ciblé par Steve Bannon. Les républicains peuvent-ils proposer un nouveau candidat indépendant mais sympathi

    • @ trtiger

      - «Nos pseudo-commentateux vont se faire plaisir d’en rajouter alors que ce n’est pas nécessaire.»

      Allez, ressortez-nous Bill Clinton qu’on rigole un peu !

      Parce que pour lui, faut toujours en rajouter… hein ?

      Allez, ça vous démange !

    • @trtiger 16h42

      LOL! Quand ce n’est pas Obama ou le pizzagate! LOL!

    • une petite question en lien au 2 derniers sujets: Si Moore abandonne la course, son nom sera quand même sur les bulletins de votes. Si, malgré l’abandon, il est quand même le choix majoritaire? Qu’est ce qui se passerait?

    • @ trtiger

      Comme ça, tripoter des jeunes adolescentes serait OK pour vous.

      Moore a toujours eu la réputation de prédateurs de High school girls. Aujourd’hui, la réputation fait place à des accusations en bonne et due forme.

      Moore était un procureur de la couronne et à le voir aller comme juge, je crois qu’il aurait tout fait à cette époque pour détruire les jeunes filles qui auraient osé l’accuser.

      Aujourd’hui il n’est plus juge il brigue un poste au Sénat. Son pouvoir de destruction n’est plus. Et comme chez tout prédateur sexuel, il suffit d’une personne qui le dénonce pour que plusieurs autres sortent publiquement.

      Dans monp’tit coin, il y avait un homme (prédateur sexuel) qui aimait les jeunesses. Étant un homme d’affaire ”respecté” dnas son domaine et dans le p’tit milieu des affaire de mon patelin. Il aura fallu attendre plus de 30 ans avant qu’une de ses victimes parle et l’accuse formellement de viol. Il a été poursuivi et reconnu coupable. Depuis 2 autres victimes se sont avancées. Les trois ont dit ceci. IL avait le pouvoir sur moi et les rares fois que j’en ai parlé, les gens me disaient : Ben voyons donc, lui avec tout l’argent qu’il a y peut avoir toutes les filles qui veut. Fait que pourquoi y t’aurait fait ça hein!!!

    • Reprenons! La politique US à son plus sanglant. Je ne serais pas surpris que le témoignage de la nouvelle victime de Roy Moore explique le revirement de Mitch McConnell qui se bat pour son poste et est ciblé par Steve Bannon. Si Moore se retire, les républicains peuvent proposer un nouveau candidat (Sen. Luther Strange (R-Ala.) should run a write-in campaign for the seat – http://thehill.com/homenews/359988-kasich-gop-shouldnt-support-roy-moore) Peuvent-ils le faire si Moore ne se retire pas. peut-être en proposant un candidat indépendant proche du GOP ? Si l’Alabama élit un démocrate, cela pourrait aider Trump et le GOP contre Bannon.

      Une autre question se pose aussi: quel est le prix du revirement de McConnell en ce qui a trait à l’appui essentiel de tous les repus pour passer le budget de Trump, avec des divergences majeures entre le projet de la Cambre et celui du Sénat. Les repus ne peuvent se permettre d’échouer sous peine de perdre tous leurs donateurs avantagés par leur projet de budget. Écartez Moore, sauvez mon job et nous vous livrerons la marchandise?!!

      M. Hétu, plusieurs commentateurs disent que le budget doit être approuvé par le Sénat avec une majorité qualifiée de 60% pcq le budget, tel que conçu, crée des déficits au-delà d’une période de 10 ans et donc. au-delà des 1,5 MMM$ autorisés. Qu’en est-il ?

    • Avant de vomir sur les Américains qui pourraient soutenir, voire élire, un tel homme, nous, Québécois, devrions y penser à deux fois. En effet, le co-fondateur d’un parti bien connu et alors député sortant à l’Assemblée Nationale a sollicité un second mandat aux élections générales, avec l’appui et le soutien de son chef (le politicien québécois le plus admiré de notre jeune Histoire selon les sondages populaires), alors qu’il venait d’être CONDAMNÉ pour détournement de mineures pendant son premier mandat. En guise de châtiment, nos concitoyens lui ont offert… une majorité écrasante!! Cet homme sera par la suite emprisonné pour une récidive encore plus sordide pendant son deuxième mandat et son salaire lui fut versé derrière les barreaux. Ainsi, si Moore est condamné et qu’il n’accède pas au pouvoir en Alabama, il devrait peut-être songer à déménager ici… #Jemesouviens

    • @Richard Hétu

      Vous devriez écouter “trtiger” qui aimerait que vous ne tapiez plus sur les Trumpistes, les pédophiles ou les pseudo-chrétiens.

      Merci d’avance.

    • @jenotopee- s’il gagne, le Sénat peut l’éjecter. Les Republicains sont coincés. S’ils le supportent, ils font la preuve que la parti républicain n’a plus aucun sens moral. S’ils l’éjectent après que les gens l’aient élu, c’est anti-démocratique…
      C’est pourquoi ils vont tout faire pour le faire abandonner avant l’élection.

    • En 1977, y avait-il des modèles de voitures dont le système de verrouillage des portières permettait au conducteur d’empêcher un passager (assis à l’avant) de sortir?

    • Je crois très facilement la dame. Toutefois, je suis extrêmement surpris qu’elle ait voté pour Trump, sachant son agression.

    • qu’il aille prier …..

    • @Frank4012 17h28

      Je ne crois pas que les intervenants sur ce «blog» vomissent sur les Américains mais bien sur certains Américains.

      Si vous croyez sincèrement que ce M. Moore mérite de se faire élire, grand bien vous fasse, cependant je ne vous confierais pas ma petite fille.

      Selon l’histoire que vous nous partagez, le député de l’Assemblée Nationale a été réélu, ce qui ne semble pas vous avoir enchanté.

      Ne croyez vous pas que le déménagement suggéré soit un peu prématuré?

      N’avons nous pas suffisamment de prédateurs chez nous?

    • Notre futur SAINT-NATEUR a une excuse médicale …il souffre d’un TDAH un Trouble de Débauche d’Adolescente de Highscool… une affection qui provoque des faiblesses dans le bas du corps qui le rend involontairement quasi incontrolable,

      Prions pour sa guérison …

    • @trtiger

      Félicitation pour votre trolling de 16h42, du grand art. On commence par dire qu’on ne devrait pas en parler (alors que vous souhaitez tout le contraire) pour ensuite traiter les commentateurs normaux (par opposition aux trolls comme vous) de pseudo-commentateux. Ironique, astucieux et efficace. Bravo!

      @Franl4012

      Bravo à vous aussi pour le cherry picking. Aller chercher une histoire vieille de plus de trente ans et l’exagérer en pensant que personne ne la trouverait, c’est très habile.

    • @Mabuse 17h18

      Devinez quel sénateur Républicain avait permis de passer au 2e étape du projet de loi ? Un indice : il est présentement en lutte contre un cancer.

      The Senate approved the Republican-backed budget Thursday night ( October 19) a major step forward for the GOP effort to enact tax cuts.

      The budget’s passage will allow the GOP to use a procedural maneuver to pass tax legislation through the Senate with 50 or more votes, removing the need for support from Democratic senators.

    • @rogerthornhill- il semble qu’en Alabama il y a une case pour indiquer qu’on veut voter républicain sur toute la ligne (ou democrate) sans même regarder le nom des gens qui sont listés pour occuper les postes multiples.
      Tradition oblige…

    • Pourquoi les Républicains et monsieur tout le monde en Alabama est loin de faire tout un plat avec les aventures de Captain America avec les jeunes filles, Amanda Marcotte de Salon, recensée par le NYT explique:

      https://www.salon.com/2017/11/13/dont-expect-alabama-republicans-to-turn-against-roy-moore/

    • @ Respirons
      Je me relis et j’ai écrit ” les Américains qui pourraient soutenir, voire élire…”. Mon propos traite donc de ces Américains précis et non de l’ensemble du peuple. J’ai voulu le souligner, car je remarque qu’on se gargarise sur ce blog depuis quelques jours avec le fait que des pasteurs, par exemple, le supportent toujours malgré ces horribles accusations. Je parle de donc bien de vomir sur certains Américains. Ceci dit, ne vous méprenez pas, je crois qu’ils méritent bel et bien de subir l’opprobre et que, bien évidemment, Moore ne devrait pas briguer les suffrages.
      Ce que j’ajoute toutefois, c’est qu’il faut se souvenir qu’au Québec, nos héros ont fait bien pire. Cela n’amenuise pas l’abjection des gestes de Moore, mais permet de saper les bases de l’argumentaire utilisé ad nauseam dans les derniers jours par plusieurs intervenants sur ce blogue etdans les médias, affirmant que ces comportements odieux sont l’apanage des intégristes Américains, alors que nos héros québécois ont fait bien pire. Je suis un peu fatigué de nous entendre nous ériger en parangon de vertu et donneurs de leçons, alors que notre histoire politique récente est jalonnée d’infamies. En d’autres mots, nous pouvons critiquer, mais il faut se souvenir que nous n’avons pas fait mieux dans de telles circonstances.

    • Quand tu élit un président qui se vante de tripotter des femmes preuves sonores a l appui faut t ik se surprendre de voir d autres désaxés se présenter en politique. La minorité d américains qui a réussi a élire Trompe n a que ce qu elle mérite tant pis pour pour la majorité du peuple qui elle reve au jour de la destitution du Golden Racoon

    • @ jaylowblow
      D’une part, je n’ai absolument rien exagéré, car je n’ai fait que rapporter des faits bien connus. D’ailleurs, puisqu’ils sont bien connus, je n’avais aucun doute que des esprits aussi aiguisés que le vôtre seraient tout fait aptes à se les remémorer.
      D’autre part, l’agression dont il est précisément question dans cet article date de 1977. Les faits que je relate, comme vous le savez, sont plus récents. Ainsi, ce que je soulève est tout à fait à propos, à moins que vous ne suggériez de balayer tout ça sous le tapis puisque du temps s’est écoulé? Dans ce cas, appelez vite Gilbert Rozon, Gilles Parent, Marcel Aubut et Sylvain Archambault pour leur offrir votre soutien, car à votre instar, ils invoquent l’argument “d’une autre époque” pour se déculpabiliser!

    • @lehuy 18h59

      McCain est un vieux soldat. Il ne gaspille pas ses cartouches d’habitude. Je n’ai pas suivi ce processus-ci au Sénat, mais je sais que dans toute assemblée délibérante, lorsqu’on veut se garder une main d’intervention sur une proposition, le fait d’appuyer la motion pour avancer à une autre étape de l’étude permet d’avoir une intervention privilégiée avant qu’on passe au vote.

      Cela permet à quelqu’un d’utiliser son droit de parole en dernier, son privilège, pour ébranler l’édifice du projet de loi avec des arguments brefs mais massues, ce qui constitue en fait un vote annoncé…. contre. Comme il l’a fait récemment pour remettre Trump à sa place.

      Je mentionne cela car McCain est souvent difficile à lire. Bien des analystes se demandent encore pourquoi McCain a choisi la Perle de l’Alaska en 2008… Cela dit, j’ai bien hâte de voir le résultat des délibérations au Sénat.

    • @monteregien

      Le verrouillage central des portes sur des voitures existait déjà dans les années 50. (Sur des Packards je crois)

      J’avais d’ailleurs un oncle au début des années 70 qui possédait une Cadillac avec plusieurs contrôles électroniques donc le verrouillage central des portières…

    • @jenotopee 17h10

      “En 1977, y avait-il des modèles de voitures dont le système de verrouillage des portières permettait au conducteur d’empêcher un passager (assis à l’avant) de sortir?”
      _________________________________________________________________

      Il semble que vous avez raté un passage très important de la déclaration de Mme Young-Nelson :

      “I tried to open my car door to leave, but he reached over me and locked it so I could not get out.”

      He reached over her…!!

    • Frank4012

      13 novembre 2017
      19h44

      En d’autres mots, nous pouvons critiquer, mais il faut se souvenir que nous n’avons pas fait mieux dans de telles circonstances.
      ——————————————

      Le monsieur fait dans le ridicule prêchi-prêcha à répétition.

      Regrettez donc vos fautes à vous “dans de telles circonstances” comme vous le précisez.

      Et laissez faire la collectivité pour essayer de vous justifier.

    • @ Franki

      Vous parlez de Gilles Grégoire et comme à votre habitude vous exagérez et omettez des faits.

      Il est faux de dire que Grégoire fut réélu (en 1981) ce même si la population savait car justement la population ne savait rien de la première inculpation de 1980 car en réalité en 1980 il a été reconnu coupable de deux accusations de détournement de mineurs avec des peines identiques de 300$ par jugement. (600$ au total) qui est passé sous le radar et comme un délit mineur (sans jeu de mots) au même titre qu’un escès de vitesse.
      La loi sur le détournement de mineur fut modifiée par la suite. Il ne faut pas oublier qu’en 1980 l’informatique et internet n’était pas fort fort. Et que pour trouver de quoi, les journalistes devaient chercher très fort et longtemps. Fait qu’entre ses deux inculpations de 1980 et son élection de 1981, mais à part les policiers, lui, son avocat et le juge peu ou personne ne le savait.
      Il fut condamné en 1981 et M. Lévesque l’a radié du parti. À son retour en 1983 il a siégé comme indépendant et quitté la politique à la fin de son mandat.
      Ce qui est vrai par contre c’est que oui il a reçu son plein salaire en prison moins 100$ par réunion de l’Assemblée Nationale. Le problème est que c’était la loi d’alors. Et qu’en plus, l’assemblée Nationale n’avait pas le pouvoir de destituer un élu. A.N. a remédiée à al situation et aujourd’hui un élu peut être destitué.

      Croyez-vous un instant que les électeurs de son comté l’aurait élu en 1981 s’il avaient su ses condamnations de 1980???

    • Chaque fois que j’entends ou que je lis de telles attitudes grivoises et navrantes, je me souviens avec nostalgie de la très belle chanson qui vante son contraire et qui ne joue plus à la radio : “Faites-moi la cour” de notre merveilleuse Danielle Oderra. Et je pense aussi à son gentleman et troubadour de mari, Roberto Medile, un homme discret et de grande classe. Heureusement qu’il n’est pas le seul qui a cette élégance en amour ! Une demande spéciale aux animateurs radiophoniques : refaites jouer cette chanson pour qu’elle devienne un ver d’oreille communicatif. Certains hommes vont peut-être comprendre à quel point elle répond aux besoins des femmes. Personnellement, je souhaiterais qu’elle soit traduite en plusieurs langues.

    • @daniellevallee

      C’est le cas dans tous les états, pas juste en Alabama.

    • @ jenotopee

      Même si Moore se retirait, il est trop tard pour que son nom soit retiré ou remplacé sur le bulletin de vote. Vous avez bien raison de vous demandez ce qu’il adviendrait s’il était tout de même ”élu”.

      Il ne pourrait être élu car s’il se retirait, les votes qu’il aurait reçus ne pourraient compter.
      Si le nombre de vote qu’il aurait reçu était de 50%+1, les élections seraient annulées et reprisent à une date ultérieure.
      Le candidat démocrate ne pourrait être élu s’il ne recevait pas 50%+1 des votes. Ou la majorité des votes si plus de deux candidats se présentent.

      Les républicains ne peuvent inscrire un autre nom sur le bulletins de vote Les 76 jours avant la date d’élection étant passé.

      L’État de l’Alabama a une loi qui stipule qu’en cas de retrait du candidat d’un parti, s’il y a eu des primaires, le second choix (runner up) ne peut pas être inscrit sur le ballot par le parti. Toutefois, le secrétaire d’État de l’Alabama vient d’écrire un mémo qui permettrait à Strange (le runner up des républicains) de participer aux élections en tant que candidat indépendant. Pas sur qu’il aurait fait la même chose pour un candidat démocrate.

      Il y a plus, Si Moore ne se retire pas et gagne les élections, le sénat peut l’expulser. Article I, Section 5, de la Constitution. Seulement 15 élu ont été destitué en vertu et 14 le furent lors de la guerre de sécession.

    • Reprise d’un commentaire disparu depuis 21h05

      ***************************

      @défenseurs de l’agresseur sexuel sur des mineures.

      Où on apprend que ce mâle dans la trentaine était connu pour gosser autour d’ adolescentes pour les presser de ses avances plus ou moins acceptées.

      Locals Were Troubled by Roy Moore’s Interactions with Teen Girls at the Gadsden Mall

      Rumors have swirled for years that, in the early eighties, the Alabama senate candidate Roy Moore was banned from a shopping mall for bothering teen-age girls.

    • L’équipe éditoriale du plus grand journal de l’Alabama, le Birmingham News, affirme que Moore doit se désister immédiatement.

      Our view: Roy Moore grossly unfit for office

    • J’ai l’impression que plusieurs politiciens ont “les fesses serrées” pour les élections de mi-mandat en 2018. Il y aura fort probablement d’autres noms qui vont sortir.

    • @ Frank4012 (17h28)
      En effet, le co-fondateur d’un parti bien connu et alors député sortant à l’Assemblée Nationale a sollicité un second mandat aux élections générales[...] alors qu’il venait d’être CONDAMNÉ pour détournement de mineures

      = = =

      Vous semblez pas avoir réagi à la réponse que vous faisait G.Duquette à 21h13.

      J’y ajouterai ceci.
      Gilles Grégoire était issu du Ralliement National – lui-même un spin-off du Ralliement Créditiste de Camil Samson, dont le crédo avait été emprunté aux Créditistes de Réal Caouette.

      C’est bien, ce parallèle que vous faites entre les dretteux libidineux de l’Alabama et les dretteux libidineux du Québec.

      Et, outre le fait que ce sont/c’étaient des dretteux libidineux, qu’ont-ils donc en commun?

      Merci. Bonsoir.

    • @Frank4012

      Il faut avoir du front tout le tour de la tête pour m’accuser de ce que je tentais justement de dénoncer dans votre commentaire. Vous utilisez une vieille histoire que vous exagérez (voir commentaire de g.duquette) afin de défendre les électeurs de Moore et vous m’accusez ensuite d’utiliser la même histoire pour défendre le gars ainsi que tous les agresseurs de la planète. Êtes-vous diplômé de l’université Trump?

    • @onbo 19h58

      Oui, un bon danseur arrive à faire de belles figures avec des pas de danses à gauche, à droite, en avant et en arrière. Un vieux soldat marchera tout croche en sortant tout le temps des rangs.

    • Les abus sexuels n’ont pas d’allégeance politique, l’histoire nous montre qu’il y a et qu’il y a eu et qu’il y aura des abuseurs dans presque tous les partis politiques pour ne pas dire tous les partis.

    • @ g.duquette

      Certaines de vos assertions sont fausses.

      Premièrement, Grégoire a quitté le PQ en 1983 et non en 1981. C’était effectivement suite à sa seconde condamnation, avant d’aller derrière les barreaux.
      Deuxièmement, Jean-Thomas Tremblay, le président de l’association péquiste du comté de Frontenac avait déclaré à la presse anglophone que les électeurs savaient qu’il avait été condamné en 1980, mais que cela ne les a pas dissuadé de voter à nouveau pour lui, car ” people voted far more for the PQ than for Gilles Gregoire. But also, people took it as a joke”. C’était le président de l’association locale du parti!!! Vous conviendrez avec moi que, si quelqu’un était au courant de ce dont on jasait sur le perron des églises du comté, c’était bien lui!!! Conséquemment, que cela vous plaise ou non, des Québécois ont élu un homme condamné pour détournement de mineurs, soutenu par les hauts dirigeants de son parti, en connaissance de cause. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’homme qui était à ses côtés pendant la campagne!!

      @ papitibi

      Les faits que vous rapportez sont exacts. Toutefois, vous oubliez de rappeler que Grégoire est le co-fondateur du PQ et que sa candidature a été soutenue par les hautes instances du parti (qui n’étaient pas tous des dretteux), comme en témoignait Jean-Thomas Tremblay à l’époque. Ceci dit, cela n’a rien à voir avec le PQ ou l’idéologie en soi, mais ça illustre que les électeurs québécois ne sont pas plus vertueux que ceux de l’Alabama (si Moore est éventuellement élu).

      @ jaylowblow

      C’est vous qui invoquez l’argument des quelques années passées pour réduire la portée des faits que j’amène. Je n’ai fait que remettre vos critiques dans le contexte pour en illustrer le ridicule. Ceci dit, je l’ai mentionné dans d’autres missives, mais le but de mon propos n’est pas de défendre les possibles électeurs de Moore, mais bien de rappeler que ces comportements électoraux difficiles à justifier ne sont pas l’apanage de nos voisins du sud, mais que les Québécois aussi en sont capables. C’est tout.

    • Merci aux trolls de nous rappeler que les Loques Amères ont 40 ans de retard sur le Québec. Peut-être finiront-ils par élire une femme en 2052.

    • @niblanc_ninoir (23h58)

      N’empêche que le parti républicain fait preuve de plus d’hypocrisie en accordant plus de gravité aux cas d’adultères chez les démocrates qu’au sain de leur propre parti… allant jusqu’à justifier les détournements de mineurs ou les agressions sexuelles lorsqu’il touche un de leurs membres!

      Chez eux, l’adultère démocrate est aussi grave sinon plus que la pédophilie républicaine!!!

    • @onbo 19h58. Bonsoir monsieur. La perle d’Alaska, comme vous appelez Sarah Palin, a été un choix audacieux de McCain qui aurait pu s’avérer gagnant. Sa nomination a replacé McCain en tête par quelques points. Si je me souviens bien, McCain était toujours en avance au matin de la faillite de Lehman Brothers, le 15 septembre. Le même jour McCain a échappé le ballon en affirmant, malgré les évidences, que l’économie américaine était en santé.

      Vrai qu’en deux mois, la Palin avait encore le temps de prouver son ineptie. Elle l’a d’ailleurs fait en se faisant bêtement piéger par deux animateurs de radio montréalais. Mais à cause de la crise financière, la partie était déjà jouée à ce moment en faveur d’Obama.

    • HS, mais pas trop : « Trump louange Duterte ».

      Deux ordures se reconnaissent toujours (à l’odeur de pourriture qui émane d’eux.)

      Et une “fake news” : « 15 000 scientifiques lancent un cri d’alarme : le modèle occidental et la surpopulation menacent l’existence même de l’humanité. »

      « Mais non, c’est pas possible, déclare le professeur Bannon grand expert en la matière. Je connais personnellement 15 millions de scientifiques qui pensent le contraire. »

      («Plus le mensonge est gros…», disait Goebbels ?)

    • Lehuy 13 novembre 2017 – 18h59

      “The Senate Republican legislation to overhaul the federal tax code can’t pass the chamber as currently constructed, a top GOP senator admitted Monday.
      Republicans are using the process of budget reconciliation to try to pass the Tax Cuts and Jobs Act (TCJA) with a simple majority vote. To do that, the bill has to abide by what’s known as the Byrd rule, a provision of which specifies that the legislation cannot add to the federal deficit outside of a 10-year budget window. (http://www.businessinsider.com/senate-gop-tax-bill-orrin-hatch-2017-11)”

    • @Frank4012

      La vraie question est: Est-ce qu’aujourd’hui presque 40 ans plus tard, la majorité des Québécois éliraient un député qui aurait été condamné pour agression sexuelle?

      La réponse serait non. Alors qu’en Alabama, la réponse serait oui si c’est un républicain.

    • @ Franki

      Effectivement, je me suis trompé car Gilles Grégoire fut arrêté le 24 mai 1983, radié du PQ le 20 juin 1983 et condamné en Août 1983.

      Pour ce qui est de ses condamnations précédentes, je ne peux dire si Jean-Thomas Tremblay, a informé les hautes instances du PQ de la situation avant l’élection de 1981. Toutefois, il aurait du le faire et s’il ne l’a pas fait, cela n.implique que lui.

      En ce qui concerne les électeurs du comté en 1981, très rare étaient ceux et celles qui le savaient. Et pour ce faire, je connais beaucoup de gens de Thedford et de la région qui une fois les faits connus ont été enragés d’avoir voté pour lui.

    • @ Franki

      Pour terminer, en voulant comparer ce qui se passe en Alabama avec l’Affaire Grégoire, vous confirmez que si Moore est élu, les citoyens de l’Alabama ont 25-40 ans de retards dans l’évolution de la moralité.

    • Le Secrétaire d’état d’Alabama met la table pour le sénateur Luther Strange.

      Le communiqué émis par le bureau du secrétaire d’état de l’Alabama ne laisse aucun doute: il explique clairement comment voter pour le sénateur sortant Luther Strange comme write-in candidate, sans jamais le nommer.

      Je ne sais pas s’il y a des sondages qui ont testé cette possibilité, mais après William Knowland (1946), Strom Trurmond (1954) et Lisa Murkowski (2010), Strange serait le quatrième sénateur seulement à être élu comme write-in.

      http://sos.alabama.gov/newsroom/casting-write-vote-press-release

      @legada

      Vous êtes généreux en écrivant: «Est-ce qu’aujourd’hui presque 40 ans plus tard, la majorité des Québécois éliraient un député qui aurait été condamné pour agression sexuelle?»

      Il est opportun de rappeler que de simples élucubrations d’une péripatéticienne qui n’ont amené aucune accusation ont suffi à faire exclure un député de son caucus.

    • Trevor Noah du Daily Show fait un très bon résumé de la situation de Moore par rapport aux autres agresseurs… non républicains, entendons-nous bien!

      Roy Moore is accused of sexual misconduct and the GOP Excuse Olympics begin.
      Full episode: http://on.cc.com/2htclf7

    • Si le lien de Comedy Central ne marche pas… Peut-être le suivant peut faire l’affaire:

      https://twitter.com/TheDailyShow/status/930291723208495104

    • Pathétique comment certains Trumpistes et GOPistes font toutes sortes d’acrobaties pour éviter de condamner Moore et ceux qui l’appuient…
      À lever le coeur..

    • stelec 00h29

      SVP rappelez-moi combien de PM femmes au Canada y combien PM femmes au Québec…. Et SVP rappelez-moi le traitement que ces deux femmes ont eu par le boys club au gouvernement et par le public en general….

      Merci d’avance!

    • @ gduquette

      «les citoyens de l’Alabama ont 25-40 ans de retards dans l’évolution de la moralité»…

      Pas si sur prenez donc quelques heures pour écouter OD nouvelle version , la loi de la moyenne s’applique ici aussi on a un bon % de primates de la cruse , a part le language de style twitter abrégé et le déluge d’épitètes de références religieuse pourtant d’une autre époque, le moteur de la motivation de la cruse a une unique composante et la mentalité n’as pas évolué sensiblement en 50 ans…

      On est parfaitement capable ici d’être épais , Yes we can !

    • @rogerothornhill
      14 novembre 2017
      01h59

      J’aime bien votre résumé de cette période plutôt dramatique. Il m’apparaissait alors déjà que McCain aurait pu prendre le pouvoir avec un ticket plus “business oriented”.

      Son “oppo file” à propos de Mitt Romney ne laissait aucun doute quand à sa volonté de prendre la Maison Blanche. C’était grinçant de lire le oppo file que j’ai parcouru comme un rapport d’enquête. Ce même oppo file a circulé également en 2012 et gardé l’opinion alerte toute la campagne de 2012 sur la carrière d’écumeur financier trois étoiles de Romney, qui a abouti à la réélection de Obama.

      Je pense que McCain cherchait manifestement à réunir, par son choix de Sarah Palin, les Républicains traditionnels et le Tea Party nouvellement dans le décor politique. Objectif, une réconciliation ou rien… Autrement dit, en cas de victoire, il pouvait compter sur un Sénat républicain coopératif… tout en envoyant Palin en mission intérieure avec des talking points ultra précis.

      Et en cas de défaite, je crois qu’il considérait possiblement l’Élection de Obama & Biden comme une victoire pour le pays, en contexte, comparativement à une mouvance conservatrice plutôt retardataire et bien assise sur ses lauriers qui aurait réalisé ce que promettait Romney et ce que répète à volonté Trump, une occasion d’affaire en or, a full managed bankrupcy of the USA.

      Je crois que McCain aurait pu gagner, facilement ou non j’ignore, en se laissant imposer un VP asservi aux grands pouvoirs économiques. C’était mal connaître le bouillant John McCain III.

      Ce sont bien sûr mes impressions …de cette campagne. Mes salutations à vous et une bonne journée.

    • @Franki
      Je vous rappelle qu’on est ici sur un blog sur la politique américaine. La comparaison avec la morale des politiciens québécois ne tient pas la route. Pourquoi?
      1- Les politiciens québécois ne font pas de morale as nauseam sur Fox News ou sur Télé Métropole
      2- Ils ne sont pas aussi racistes
      3- Ils ne sont pas aussi hypocrites et menteurs
      4- Ils ne sont pas évangéliques
      5- Ils ne sont pas supportés par un NRA ou par des pasteurs
      6- Ils ne représentent 1% de la population
      7- Ils ne font pas prendre systématiquement en train de chercher des services sexuels de jeunes filles et de garçons
      8- Ils ne croient pas qu’ils ont le monopole de la vertu
      9- Ils ne se croient pas supérieurs au reste de l’humanité
      9- Ils protègent le droit des minorités
      10 …
      Votre comparaison ne tient pas la route

    • @ mononke

      Quel rapport avec OD dont les participants sont tous majeurs, et un homme (30 ans et plus) attiré sexuellement par des jeunes mineures???

      Quel rapport avec la cruse dont vous dites : …le moteur de la motivation de la cruse a une unique composante et la mentalité n’as pas évolué sensiblement en 50 ans…… et le détournement de mineurs, l’abus sexuel de mineurs, être attirés et excité sexuellement par des mineures (ou devrais-je dire : que par des mineures)???

      Mais surtout, quel rapport entre ”pardonner” en 2017 un homme qui a tout d’un prédateur d’adolescentes sur le motif, que cela c’est passé il y a longtemps.

    • La presse locale commence à se tourner contre Moore parce que plus le temps passe, plus de femmes dénoncent ce prédateur et plus on connaît les faits…

      Le comportement prédateur de Moore avait été bien connu par ses collègues, les personnes qui allaient au centre commercial….
      Gadsden locals say Moore’s predatory behavior at mall, restaurants not a secret http://s.al.com/4OpPDlP

      Ce qui pour moi est étonnant est que même les faits ne semblent pas toucher certaines personnes – à part le parti républicain – notamment ceux qui ont élu Moore deux fois, après qu’il a été impeached!

    • Lagacé fait un bon papier, ce matin, dans LaPresse+ sur Roy Moore et les évangéliques rétrogrades d’Alabama.

    • @Yolande.C – 14 novembre 2017 – 07h42
      … Il est opportun de rappeler que de simples élucubrations d’une péripatéticienne qui n’ont amené aucune accusation ont suffi à faire exclure un député de son caucus. …

      ‘péripatéticienne’ … Il a fallu que je cherche la définition de ce terme, comme quoi on peut toujours apprendre quelque chose :-).

      Si vous parlez de l’épisode auquel je pense, les accusations de cette personne ont été écartées du revers de la main par le système de justice, mais le mal était fait. La population avait choisi son camp. Je suis très sensible aux causes d’agressions sexuelles envers les femmes, mais la justice par le biais des médias montre encore le ridicule le plus complet de l’époque dans laquelle on vit. Nous sommes en train de régresser ‘BIG TIME’.

      Des avocats et des membres du système de justice l’ont dit, SVP passer par la police et le système justice SINON des vies seront ruinés, car un jour ou l’autre on va accuser injustement quelqu’un. Les médias sociaux donnent du pouvoir et tout au long de l’histoire, on sait ce qui se produit, on fini toujours par en abuser et faire du mal.

    • mononke 09h16

      Humm non! Le sexe avec des mineures de 14 ans est loi depuis bien longtemps au Alabama….

      D’autre part, je vous suggère fortement cette oped publié dans Los Angeles Times (assez conservateur et je dirais même ouvertement républicain)

      Roy Moore’s alleged pursuit of a young girl is the symptom of a larger problem in evangelical circles http://www.latimes.com/opinion/op-ed/la-oe-brightbill-roy-moore-evangelical-culture-20171110-story.html

      Déjà comme vous voyez, le titre est absolument pertinent “La “prétendue” poursuite de Roy Moore d’une jeune fille est le symptôme d’un plus grand problème dans les cercles évangéliques”

      Est-ce que vous avez noté que tous, même Moore insistent que les filles de jeune (oui pas des femmes) les ont séduits?

      Moore n’a pas “dated” des filles de jeune age, Moor fait le détournement de mineures. La mère ne peut pas donner le consentement parce que tout simplement il s’agit d’un crime qui ne prescript pas au Alabama! Et le crime ne cesse pas non plus parce que l’agresseur se marie à sa victime, le crime se perpétue! Néanmoins c’est ce que les vieux pervers de ces églises qui font la promotion du mariage forcé, du mariage d’enfants font!!!

      Je vous donne un avant-goût:

      “The evangelical world is overdue for a reckoning. Women raised in evangelicalism and fundamentalism have for years discussed the normalization of child sexual abuse. We’ve told our stories on social media and on our blogs and various online platforms, but until the Roy Moore story broke, mainstream American society barely paid attention. Everyone assumed this was an isolated, fringe issue. It isn’t.”

    • Je vous suggère fortement cette oped publié dans Los Angeles Times (assez conservateur et je dirais même ouvertement républicain)

      Roy Moore’s alleged pursuit of a young girl is the symptom of a larger problem in evangelical circles http://www.latimes.com/opinion/op-ed/la-oe-brightbill-roy-moore-evangelical-culture-20171110-story.html

      Déjà comme vous voyez, le titre est absolument pertinent “La “prétendue” poursuite de Roy Moore d’une jeune fille est le symptôme d’un plus grand problème dans les cercles évangéliques”

      Est-ce que vous avez noté que tous, même Moore insistent que les filles de jeune (oui pas des femmes) les ont séduits?

      Moore n’a pas “dated” des filles de jeune age, Moor fait le détournement de mineures. La mère ne peut pas donner le consentement parce que tout simplement il s’agit d’un crime qui ne prescript pas au Alabama! Et le crime ne cesse pas non plus parce que l’agresseur se marie à sa victime, le crime se perpétue! Néanmoins c’est ce que les vieux pervers de ces églises qui font la promotion du mariage forcé, du mariage d’enfants font!!!

      Je vous donne un avant-goût:

      “The evangelical world is overdue for a reckoning. Women raised in evangelicalism and fundamentalism have for years discussed the normalization of child sexual abuse. We’ve told our stories on social media and on our blogs and various online platforms, but until the Roy Moore story broke, mainstream American society barely paid attention. Everyone assumed this was an isolated, fringe issue. It isn’t.”

    • Je crois qu’on n’a pas encore compris que ce qui, pour les républicains, est en jeu ici, c’est pas la morale, c’est pas la décecce, c’est pas le bien-être des citoyens, non, La seule chose qui est en jeu ici c’est le POUVOIR, comment PRENDRE LE POUVOIR, et comment GARDER LE POUVOIR.

      Tout le reste n’a AUCUNE IMPORTANCE.

      Sont prêts à TOUTES LES BASSESSES pour rester au pouvoir, incluant laisser tripoter leurs filles par de vieux libidineux, puis leur trouver des excuses.

      C’est ce à quoi on assiste, et je suis sûr qu’avec ces rapaces, on n’a pas encore atteint le fond du baril !

    • Mais si les américains pardonne un homme pour des actes d’il y a environ 30 ans, quel impact ça aura sur les hommes d’aujourd’hui qui ont la même tendance discutable.

      Les sentences dissuasives ça n’a pas d’utilité.

      Ce n’est pas le premier candidat que les repus accepte avec un comportement douteux envers les femmes et l’on voit ce que ça donne.

      Il y a 50 ans les gens buvaient au volant et ça devrait être un système de défense acceptable pour les buveurs d’aujourd’hui. J’ai de la difficulté à comprendre.

      Personnellement ma sympathie va aux victimes. L’impact d’un abus, c’est détectable et les professionnelles de la santé peuvent nous dire si quelqu’un a été abusé ou pas avec un certain degré de certitude.

    • • @rogerothornhill
      13 novembre 2017
      17h47
      « Toutefois, je suis extrêmement surpris qu’elle ait voté pour Trump, sachant son agression.»
      ******************************************************************
      Vous êtes l’exemple de tous ceux qui mélange le “qui“ et le “quoi“

    • @apocalypse -10h56-

      Je pense en effet au même épisode que vous.

      Et je suis entièrement d’accord avec votre propos que vous exprimez clairement.

      Une carrière brisée pour une relation tarifée qui n’avait rien d’illégal et quant à moi, d’immoral.

      Par ailleurs, je comprends tout à fait qu’une femme qui a fait l’objet d’une agression sexuelle (viol) et qui est «prise en charge» par deux policiers mâles de 6′2″, 260 livres et par un médecin masculin guère plus sympathique ne risque pas de porter plainte à nouveau.

      Plusieurs corps policiers et institutions hospitalières ont maintenant des structures d’accueil féminines pour ce genre de délit, mais cela doit se généraliser.

    • Dernière pirouette des sal*pards de Répugnants : punir les femmes pour l’irrésistible démangeaison que de sales dretteux éprouvent dans l’entre-jambes.

      Le Répugnant Rodney Davis dit craindre en effet que les membres du Congrès embaucheront moins de femmes par peur de plaintes pour harcèlement.

      (http://www.cnn.com/2017/11/14/politics/washington-politics-latest?lf-content=225119510:lb-post-6fe722b9b078ce3fed3cad0effcf2b03@livefyre.com&hubRefSrc=permalink)

      Ces ordures font des menaces à peine voilées : vous refusez d’être tripotées, on n’engage plus de femmes. Aussi dégueu que les islamistes qui affirment que la burqa protège les femmes contre le désir des hommes. Tous des animaux en rut, ces intégristes ! Incapables de se faire un noeud dans la zouizouine et ils accusent les femmes de les provoquer !

      Je vomis sur ces gens et sur les imbéciles qui les appuient.

    • ”Ce qui pour moi est étonnant est que même les faits ne semblent pas toucher certaines personnes – à part le parti républicain – notamment ceux qui ont élu Moore deux fois, après qu’il a été impeached!” PBE

      Il y a même 50 pasteurs pseudo-chrétiens qui dans une lettre, supportent le pédophile notoire.
      50 hommes bien blancs et bien hétéros qui font la leçon tous les Dimanches à leurs brebis suiveuses et complaisantes sur la morale et les valeurs dites familiales.
      50 hommes prétendument chrétiens, bien blancs et bien hétéros qui vomissent sur les relations entre personnes de même sexe prétendant que leur offrir les mêmes droits que les autres ouvrirait la porte à la banalisation et la légalisation de la pédophilie.
      50 hommes hypocrites et dégoûtants avec la bible sous le bras qui excusent sans aucune honte la pédophilie de l’un des leurs en la justifiant par la bible et en l’excusant au nom d’un obscur dieu complaisant et complice qui l’aurait pardonné.
      Et dire que cet infâme personnage a jugé et fait emprisonner des gens qui ont fait moins pire que lui. On comprend que les stèles qu’il a fait érigée illégalement devant la cour suprême de l’Alabama et ses sorties haineuses anti-LGBTQ servaient à cacher ses déviances et ses crimes répugnants.
      Et toute la ‘’swamp” répulibane complasante et complice est restée muette toute ces années laissant cet abject sous humain abuser des jeunes filles tout en brandissant la bible et le crucifix.
      Étrangement, la vigilance se fait bien silencieuse….

    • @GO1984
      14 novembre 2017
      12h06
      Revenez s’en …. , on ne vous croit pas plus. Vous associez tout …..et ça fait “coupe elvis“ Ꙭ

    • WoW !!! Certains semblent adorer les douches romaines ! Incroyable. Un nouveau bas pour ce blogue.

    • “The evangelical world is overdue for a reckoning. Women raised in evangelicalism and fundamentalism have for years discussed the normalization of child sexual abuse”.

      Mais le camouflage des abus sexuels sur des enfants n’est pas un problème que chez les évangélistes radicaux. On le retrouve aussi chez les témoins de jéhovah et probablement chez les musulmans et les juifs radicaux. Les communautés religieuses, les curés, les imans, les rabins, les bonnes soeurs et autres bigotes religieuses ont toujours été les complices silencieux des abuseurs d’enfants.
      On l’a très bien connu ici même au Québec. On accuse pas un abuseur d’enfant qui a une bible sous le bras, la bible passant avant les intérêts, la sécurité et l’intégrité de l’enfant.
      La réaction des talibans chrétiens de l’Alabama est assez éloquente. Les infâmes ‘’so called christians” sont prêts à fermer les yeux sur les actes d’un pédophile parce qu’il a une bible sous le bras et qu’il a fait ériger des stèles à connotation religieuse supposément pour prouver sa grande dévotion. On voit aujourd’hui la vrai dévotion d’une racaille avec une bible dans une main et une arme dans l’autre.
      Les talibans n’ont rien à envier quand on voit comment fonctionne les communautés religieuses radicales comme celles qui sévissent en Alabama et ailleurs aux états-désunis.

    • ”WoW !!! Certains semblent adorer les douches romaines ! Incroyable. Un nouveau bas pour ce blogue.” NiCNef

      Venant de vous….bof!

    • syl20_66
      Pour votre info, c’est NiCMeF. Donc la touche à gauche du M, pas tres à gauche mais juste assez. Meme reproduire c’est trop difficile pour vous.

    • prettybrowneyes

      14 novembre 2017
      11h04
      ouf je ne voulais pas paertir un débat sur cela , je voulais simplmement dire que l’Alabama n’as pas qu’un seul citoyen , la LOI DELA MOYWNNW a surement cours la bas aussi … y a des morons et des gens intelligent aussi…

      Et je trouvais déplacer qu’on se soustraie de la moronitude qui est assez démocratiquement distribué dans le monde en donnant simplement un exemple de nos épais ( rien a voir avec l’age ou le consentement ) et j’imagine que le si pur Québec et si Catholique a ses énergumens aussi.

      A part l’abbé Groulx qui croyait que Dieu avait créé le Québec à son image et le reste du monde autrement … me semble qu’on devrait être capable se regarder avant d’accuser …ce qui ne veut pas dire qu’on approuve la Biblocratie à tout vent qui est un plaie en soi…

      Il faut également plaindre ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un autre éducation que celle offerte dans ces milieux et d’en sortir … Qui n’est pas sans nous rappeler un certain discours d’il y a 50 ans ici ce qui n’est pas si loin…

    • mononke 15h11

      Vous dites:
      “Il faut également plaindre ceux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un autre éducation que celle offerte dans ces milieux et d’en sortir … Qui n’est pas sans nous rappeler un certain discours d’il y a 50 ans ici ce qui n’est pas si loin…”

      Humm non! Vous n’allez pas excuser la pédophilie avec ce paragraphe? Non?

    • Bannon et team breitbard, plus avec Moore?

      Steve Bannon And Allies Have Second Thoughts About Roy Moore, Sources Say http://thebea.st/2z27VaB?source=twitter&via=desktop

    • @prettybrowneyes 17h39

      Oops! Steve Bannon ne serait pas infaillible ?

    • @onbo 09h35. Un candidat à la vice-présidence plus féru d’économie aurait peut-être éviter que McCain se mette les pieds dans le plat lors de l’éclatement de la crise financière. En choississant Palin, il souhaitait combler son déficit charismatique face à Obama. McCain a annoncé sa nomination très tardivement, soit le 29 août. Cela a eu un effet presque immédiat. Si bien qu’en moins de deux semaines, la moyenne des sondages plaçait McCain un peu en avance et certains très en avance.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Nationwide_opinion_polling_for_the_United_States_presidential_election,_2008

      Mais cela n’a guère duré. Entre autres, l’interview avec Katie Couric (je l’avais oublié!) avait fait très mal paraître Sarah Palin. Que de beaux souvenirs!

      Bonsoir et revenez bientôt!

    • Quel homme, quand même, ce Roy Moore.

      Non seulement une cinquième menteuse s’est-elle manifestée mais les journaux (fake news, bien sûr!) rapportent maintenant des deux côtés de l’Atlantique que le bon monsieur reluquait les tites filles avec tellement d’insistance au Gadsden Mall (Alabama, années ‘80) que les autorités du centre commercial ne voulaient pas le voir là…

      Persona non grata, en somme. Y a pas à dire, ça ferait un excellent Sénateur…

    • @mia.k
      13 novembre 2017
      20h43

      merci de votre réponse à un texte d’une autre personne. Ce n’est pas moi qui a écrit ca! Probablement une envie de répondre au deux à la fois. :)

      @daniellevallee
      13 novembre 2017
      17h36

      et

      @g.duquette
      13 novembre 2017
      21h33

      merci pour vos éclaircissement sur ma question!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives