Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 4 novembre 2017 | Mise en ligne à 8h37 | Commenter Commentaires (96)

    Les révélations de Donna Brazile : un pétard mouillé?

    Donna Brazile à la tribune de la convention démocrate à Philadelphie en 2016. (Photo Getty)

    Donna Brazile à la tribune de la convention du Parti démocrate à Philadelphie en 2016. (Photo Getty)

    «Rien dans cette entente ne vise à enfreindre l’obligation d’impartialité du DNC tout au long du processus de nomination. Toutes les activités effectuées en vertu de cette entente auront pour objectif exclusif les préparatifs pour l’élection générale et non la primaire démocrate. De plus, nous comprenons que vous pouvez conclure des ententes similaires avec d’autres candidats.»

    Selon NBC News, le texte qui précède se trouve dans l’entente signée en août 2015 entre le directeur de la campagne d’Hillary Clinton et la PDG du Comité national du Parti démocrate, entente dont sa présidente intérimaire, Donna Brazile, a révélé l’existence dans un livre à paraître mardi.

    Brazile devra sans doute revenir sur cet extrait de l’entente qui aurait vraisemblablement dû la forcer à relativiser ou à rétracter son affirmation selon laquelle Clinton avait pris le contrôle du Parti démocrate avant même le début de la primaire démocrate. En le lisant, on constate que Bernie Sanders aurait pu signer le même accord s’il avait accepté lui aussi d’aider le DNC à acquitter ses dettes.

    L’équipe Clinton a certes pu exercer son influence sur le DNC avant le début de la primaire démocrate en réclamant un droit de refus sur l’embauche d’un directeur des communications en septembre 2015. Mais, pour ce qui est du contrôle de la stratégie et des finances du DNC, entre autres, le texte cité par NBC News fait bien allusion à l’élection générale et non à la primaire démocrate.

    Alors, un pétard mouillé, les révélations de Brazile? La question est lancée…

    P.S. : Howard Dean, ex-président du DNC, affirme que l’entente entre le camp Clinton et le Parti démocrate, telle que définit dans la note citée par NBC News, relevait d’une «procédure normale» en vigueur depuis 15 ans.


    • Sans nul doute. N’est-ce pas, M. Hétu ?

    • J”ai lu les informations ce matin à ce sujet.
      Ça creuse un trou dans sa crédibilité.

      Si j’étais elle je garderais “m’y day job”

    • L’affaire est que Bazile enfonce avec elle, autres candidats potentiels pour 2020…. Et non je ne parle de Sanders. Je fais référence à Elizabeth Warren. Le Boston Globe la met en évidence, le possible intérêt de Warren à se présenter en 2020… et pense à l’avance à la coalition des indépendants que Sanders contrôle encore (les bernie bros et les bernie-crats).

      Certains disent:
      “Without getting into the details of whether it’s right or wrong, siding with Bernie yesterday was clearly the path of least resistance,”

      D’autres ajoutent:
      “What Donna Brazile did is not productive for democracy,” (…) “It reduces faith in parties, makes people believe that everything’s fixed, creates division among Democrats that was unneeded and gives the opposition a reason to smile.”

      C’est clair Bazile, renvoyée de CNN parce que la question… veut vendre un livre! Probablement Elizabeth Warren veut se présenter en 2020… Mais à différence de Sanders, Warren est une démocrate qui connaît non seulement la discipline de parti mais surtout les enjeux…

      Quand trump a tweeté “The real story on Collusion is in Donna B’s new book. Crooked Hillary bought the DNC & then stole the Democratic Primary from Crazy Bernie!”

      A ce qu’elle a répondu: “I understand your desperation to change the subject, @realDonaldTrump. Your campaign mgr was just indicted for conspiracy against the US,” “The DNC shouldn’t play favorites. But that’s a whole lot different from illegally conspiring with Russia. The FBI knows the difference.”

      Il est tout à fait possible que la Beltway-based Democratic National Committee bureaucracy pardonne Warren pour 2020 mais ces démocrates auront toujours la difficulté avec un squatter qui n’a jamais voulu joindre le parti mais plutôt le prendre par assault! Préférence ou pas, mécanisme récent ou pas…. 4 millions de votes de différence à l’intérieur d’un seul parti en long!

    • Correction à mon 09h54

      la différence de 4 millions de votes différence à l’intérieur d’un seul parti en dit long!

    • Cré Basile………Tout pour vendre son livre……..

    • Comment faire pour vendre un livre de nos jours? Créer un scandale médiatique qui, pour les tenants des complots est du vrai bonbon. Ca va faire les choux gras au moment de la parution du livre et se vendre à des millions d’exemplaires. Ca là c’est de la stratégie marketing! Ce n’est pas l’accord “que tous auraient pu signer” qui est l’enjeu ici. Mais de nos jours tout le monde écrit des livres. L’année prochaine Rozon ou Salvaille écriront à leur tour. Et ils vendront.

    • «…Crooked Hillary (…)Crazy Bernie!” Et dire que c’est le président des USA qui descend aussi bas dans le vocabulaire. Même Lyndon B. Johnson dont tout le monde sait qu’en privé il ne se comportait pas toujours omme un gentleman au moins, en public, il savait agir comme un président du pays le plus puissant de la planète et il ne faisait pas honte à la majorité de ses concitoyens en agissant comme un «bully» de fond de ruelle.

    • Pere_Blaise
      Vous savez que c’est une bonne chose d’avoir toutes les informations avant de forger son opinion ?

    • Bref, business as usual.

      “Y’a pas d’quoi ébouillanter un chas dans l’trou d’son aiguille”, dirait Jean Perron.

    • Pendant ce temps Trump et les républicains détruisent le pays… Euh, sauf pour les plus riches, bien sûr.

    • Jean François Couture
      Pour votre Plaisir. Le jour que LBJ a malmené LBP. En avril 65, Lester B Pearson enorgueilli de son Nobel donne un speech à l’Université Temple, comment dire, franchement anti-Vietnam. LBJ le convoque à Camp David. La légende veut que LBJ l’ait soulevé de terre du revers de veston et ait dit ceci : “Don’t you come into my living room and piss on my rug.”

    • Du sable dans l’engrenage de Madame Brazile :-). Un(e) autre qui a voulu casser du sucre du dos, apparemment très large, de Madame Clinton pour son propre petit bénéfice et bien entendu, la vérité prend encore le bord.

      J’ai souvent écouté Madame Clinton, mais il faudrait que quelqu’un puisse un jour m’expliquer clairement toute cette haine à l’endroit de cette femme? On a tellement entretenu cette haine que cela a conduit au désastre que l’on sait.

    • Citer NBC News, ça fait vraiment sérieux!

      Du n’importe quoi pour défendre Miss Sarajevo.

    • Il y a la théorie et il y a la réalité. Mme Brazile a bien spécifié que toute initiative du DNC, y compris le moindre communiqué de presse, devait recevoir l’approbation de la campagne Clinton à Brooklyn. Il semble bien que cette clause d’entente n’a rien changé à la réalité qu’a vécu Mme Brazile ou les partisans du candidat Sanders et qui a été corroborée par Mme Warren. Je crois que les révélations de Mme Brazile auront plutôt l’effet d’une bombe.

    • La plus grande révélation dans cette affaire, selon moi, est que le DNC soit autant endetté. Ils ne faisaient pas de levée de fonds? Où allait l’argent des Soros et Weinstein de ce monde?

    • lahache, marciano,

      Peut-être si vous lisez le mémo vous pourriez comprendre….

    • @apocalypse 11h08 “J’’ai souvent écouté Madame Clinton, mais il faudrait que quelqu’un puisse un jour m’expliquer clairement toute cette haine à l’endroit de cette femme?”

      Elizabeth Warren haït M. Clinton maintenant? Si vous le dites…

      Pour le reste, va falloir travailler fort en tabarouette pour me faire croire qu’Hillary aurait épongée la dette de 20 millions de son parti par la grâce de son coeur seulement.

    • En fait, j’ai tjrs aimé Mme HRC, j’ai tjrs trouvé qu’elle était de loin la plus compétente, j’ai tjrs pensé que de l’élire, c’était d’avoir un deux pour un. En fait, j’y crois tellement, que j’espère qu’elle demeure en santé et qu’elle se représente.

    • Individuals who had maxed out their $2,700 contribution limit to the campaign could write an additional check for $353,400 to the Hillary Victory Fund—that figure represented $10,000 to each of the 32 states’ parties who were part of the Victory Fund agreement—$320,000—and $33,400 to the DNC. The money would be deposited in the states first, and transferred to the DNC shortly after that. Money in the battleground states usually stayed in that state, but all the other states funneled that money directly to the DNC, which quickly transferred the money to Brooklyn.

      On parle ici de ”blanchir” l’argent des gros donateur pour contourner l’esprit de la loi sur la contribution maximum personnelle permise. Du vrai Hillary.

    • … Une des plus grandes déceptions de POTUS: découvrir qu’il ne contrôle pas le ministère de la Justice et le FBI. …

      Thank God!

      Des gens intelligents ont compris que le judiciaire et l’exécutif devaient être deux(2) choses séparé par un MUR. Imaginer, un homme comme M. Trump qui pense qu’il peut faire tout ce qui lui passe par l’esprit et qui pourrait dicter ses volontés au système de justice ET de l’autre côté, il est insulté de la moindre des choses: recette pour un DESASTRE!

      On a encore vu le manque de jugement de cet homme suivant l’attentat de New York.

    • @Dragomir – 4 novembre 2017 – 11h41
      Problème de compréhension de textes?

      Est-ce que vous êtes capable de vous faire une tête sur quelque chose sans répéter ce que d’autres disent? C’est justement le problème de millions de partisans de Donald Trump, on leur dit quoi dire et ils répètent comme des perroquets parce qu’ils sont incapables de la moindre analyse sur un sujet.

      J’aime bien Madame Warren et je serais très surpris qu’elle ait dit publiquement qu’elle détestait Madame Clinton. Qu’elle ne partage pas certaines idées de Madame Clinton, sans doute, mais qu’elle la déteste, sûrement pas.

    • Dragomir

      4 novembre 2017
      11h41

      Pour le reste, va falloir travailler fort en tabarouette pour me faire croire qu’Hillary aurait épongée la dette de 20 millions de son parti par la grâce de son coeur seulement.
      ————————————————–

      Vous vous êtes inventé ça pour dire qqch.

    • ..@NiCMef : Et je suppose qu’en public, LBJ a résumé comme «a constructive encounter with a good neighbour & friend, Prime Minister Pearson» :-)

    • Même les Bush ne s’intéressent pas à ce déroulement interne a President Trump is not a favorite in the extended Bush household. Former President George Bush considers him a “blowhard,” only interested in feeding his own ego. Former President George W. Bush, his son, thinks Mr. Trump fans public anger and came to office without any understanding of the job.

      And both worry that Mr. Trump has blown up a Republican Party that they spent two lifetimes building, a party that was once committed to removing boundaries to trade and immigration, promoting democracy and civil society and asserting a robust American leadership role in the world, according to an author who has interviewed them.

      Both Bush Presidents Worry Trump Is Blowing Up the G.O.P.

    • @habsrules- 11:55 Z’êtes un peu naïf je crois.
      Z’avez jamais entendu parler de Superpac, d’élections à 1 milliard par parti, de la Cour Suprême qui refuse de limiter les sommes d’argent dépensées par les plutocrates pour acheter les élections?
      Les américains ne méprisent jamais l’argent.
      Et ils le brassent constamment.

    • Les gens qui suivent un tant soit peu la politique américaine savent fort bien qu’il y a eu magouillage lors de l’investiture d’Hillary Clinton. Le couple Clinton avait décidé qu’Hillary serait la candidate des démocrates. Pour eux, cela lui revenait de droit. Elle avait dû passer son tour huit ans auparavant lorsque coiffée au fil d’arrivée par Barack Obama, pourtant un inconnu une année avant. Cette humiliation avait soulevé la colère du couple Clinton. Hillary avait fini par rentrer dans le rang mais il était entendu qu’elle serait la prochaine candidate du parti démocrate, et la première présidente des USA. Elle a réussi le premier pari grâce entre autre à Debbie Wasserman Schultz, mais a perdu le deuxième.

      « – Oui, mais Hillary a eu plus de votes que Trump, Dumpf, Trumpf! »
      - Vous direz cela aux Canadiens de Montréal lorsqu’ils ont plus de lancers que l’équipe adverse et que pourtant ils perdent le match au score final.

      @ MarcoUBCQ, 4 novembre 2017,10h59.
      “Pendant ce temps Trump et les républicains détruisent le pays”…

      Je veux bien. Mais vous étiez où quand Barack Obama (guerre en Afghanistan, bombardements en Syrie, en Iraq, en Lybie, en Somalie, Yémen, Pakistan, « quantitative easing » à coups de $ billions (ce sont des milliers de milliards $) pour « Wall Street », rien pour « Main Street », coup d’état en Ukraine, provocations répétées à l’endroit de la Russie, etc.), George W Bush (guerres en Iraq et en Afghanistan, bombardements en Somalie et au Pakistan, « the war on terror », les scandales des prisons de Guananamo, d’Abu Ghraib, la légalisation de la torture, le « Patriot Act », les attaques contre les droits civiques, contre l’habeas corpus, etc.), Bill Clinton (abrogation de la loi Glass-Steagall qui mènera au quasi effondrement du secteur financier mondial en 2008, guerre en Yougoslavie, etc.) détruisaient le pays?

      Vous serez où quand le prochain président (peu importe son nom ou son allégeance politique, Mark Zuckerberg ou autres) continuera le travail de destruction massive, plus de guerres, encore plus pour les riches, encore moins pour la classe moyenne, bien peu pour les pauvres?

      Trump, que je n’aime pas, à besoin de se lever tôt pour « accoter » ses prédécesseurs.

    • Mme Liz WARREN était contre le TPP tout comme, tout comme, tout comme ki déjà ! Mme HRC ne l’a même pas considérée comme colistière. Bein non !

    • Reprise du commentaire (incompréhensible) de 12h48.

      *******************

      Même les Bush 41 et 43 ne s’intéressent pas à ce déroulement interne au DNC. Tout comme Bernie Sanders d’ailleurs.
      Ils craignent davantage l’incompétent narcissique actuellement à la MB.

      President Trump is not a favorite in the extended Bush household. Former President George Bush considers him a “blowhard,” only interested in feeding his own ego. Former President George W. Bush, his son, thinks Mr. Trump fans public anger and came to office without any understanding of the job.

      And both worry that Mr. Trump has blown up a Republican Party that they spent two lifetimes building, a party that was once committed to removing boundaries to trade and immigration, promoting democracy and civil society and asserting a robust American leadership role in the world, according to an author who has interviewed them.

      Both Bush Presidents Worry Trump Is Blowing Up the G.O.P.

    • - «Alors, un pétard mouillé, les révélations de Brazile?»

      Depuis le début, je ne comprends pas ce que ces «révélations» ont de si choquant.

      Comme tout parti politique, le DNC et toute l’organisation est d’abord au service de la nomination puis de l’élection du candidat choisi.

      Ça changerait QUOI, qu’une partie de cette organisation dirige..?

      De toute façon, y’a TOUJOURS qu’une partie de n’importe quelle organisation qui dirige.

      Si tout l’monde dirige, c’est le chaos.

      Alors là… yé OÙ le problème ?

      Désolé, j’vois pas.

    • habsrules 11h55

      Quand on veut pas comprendre, on ne veut pas comprendre!

      Avez-vous entendu parler de Hilary For America? Ce sont les grands donateurs démocrates qui ont soutenu le DNC par le biais du super PAC. Sanders s’est gardé tout son fric pour lui et n’a rien donné ni aux etats, ni au DNC même s’il l’a squatté… Il aurait, au moins, pu payer un logement…

      Comme dirait Warren vaut bien préférer una candidat que faire collusion avec les russes et blanchir leur argent… Ca par contre, c’est illégal! “Believe me!”

    • Comme à chaque fois qu’il est question d’Hillary, les trolls trumpeux s’excitent comme un loup-garou à la pleine lune.

      @marciano

      Oui oui on commence à la savoir que si c’est pas Fox News c’est pas sérieux vous pouvez prendre une pause nous sommes au courant de ce fait universel.

    • L’opinion sans doute la plus éclairée, la plus juste, la plus consistante et la plus visionnaire de la situation dans laquelle se trouve le Parti Démocrate présentée par Joy-Ann Reid

      Donna Brazile’s Bombshell Isn’t That Hillary Clinton Rigged the Race, But That the Democratic Party Blew It

      The Democratic Party has no discernible message, no recognizable plan and no real response to Donald Trump’s serial rending of basic decency and honor.

    • Par ailleurs, la porte parole de la campagne de Sanders, Symone Sanders sent this tweet:

      @SymoneDSanders:
      “For the umpteenth time: yes, many folks @ the DNC in 2016 had their whole hands & feet on the scale, but the primaries weren’t rigged.”

      Peut-on se calmer et commencer à vivre dans l’année 2017? Les enjeux sont réels…. Mari par exemple, elections en Virginie… Malgré les bots, la desinformation, Ralph Northam le démocrate va un petit peu en avant du candidat de trump, Ed Gillespie. Entre temps, un second mandat semble être le cas pour notre maire Bill DeBlasio!

    • marciano,

      Est-ce que The Hill vous convient mieux que NBC?

      JUST IN: Clinton-DNC deal was “exclusively” for “general election” preparations: report http://hill.cm/bGykAdT

    • @corn88
      Malheureusement vous avez entièrement raison.
      Et ça ne changera pas !

    • Comme d’habitude, tout est ‘Normal” pour Mr Hetu quand c’est HC. Juste imagine si les GOPs ou Trump font la meme chose.. ca va etre BREAKING NEWS pendant 3 mois and une enquete PARLEMENTAIRE! … meme Elisabeth Warren dit que c’est RIGGED .. comme Trump avait predit 2 ans avant qu’elle!

    • HORS-SUJET – Affaire RussiaGate: un nouveau complice du traître orangé, membre de son équipe de campagne, vient tout juste d’admettre devant la Commission du renseignement de la Chambre des représentants avoir eu des contacts directs avec le Kremlin au cours de l’été 2016.

      «Un ex-conseiller de Trump admet avoir rencontré des responsables russes»
      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201711/04/01-5142384-un-ex-conseiller-de-trump-admet-avoir-rencontre-des-responsables-russes.php

      EXTRAIT:
      «Un ex-conseiller de Donald Trump durant la campagne électorale pour la Maison-Blanche, Carter Page, a admis avoir rencontré des responsables du gouvernement russe à Moscou en juillet 2016, contrairement aux récits qu’il avait faits jusque-là de ce déplacement. (…)

      Interrogé par les élus américains, Carter Page a reconnu l’existence de ces rencontres. Et un courriel envoyé après son voyage à au moins un membre de l’équipe de campagne du futur président des États-Unis, décrivant ces entretiens, a été lu durant l’audition, rapporte le New York Times.

      L’ex-conseiller a ensuite confirmé à CNN avoir notamment parlé à Moscou avec le vice-premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch. Auprès du New York Times, il a minimisé ces rencontres, assurant qu’il s’agissait juste d’un «petit bonjour à deux ou trois personnes».»

    • @PBE-13h21-

      Le tweet de @SymoneDSanders is «at variance from his previous statements».

      Déjà, dès les caucus de l’Iowa, il s’était plaint que tous les votes n’avaient pas été comptés.

      On doit comprendre que cette révision de point de vue s’inscrit dans sa quête pour la nomination de 2020 pour laquelle il semble être le seul en lice par ailleurs.

      Évidemment, si des démocrates influents continuent à considérer Bernie Sanders comme un outsider, il va agir en outsider et avec sa notoriété nationale, se passer du processus de nomination et aller directement aux présidentielles, comme Emmanuel Macron.

      Et l’on sent que pour une partie des pro-Clinton, ce sera ABB (Anybody but Bernie), simplement parce que ceux-ci veulent lui montrer à qui le parti appartient, qu’il n’aurait jamais dû challenger Hillary Clinton et qu’il a besoin d’une leçon.

      Ces pisse-vinaigre sont la meilleure police d’assurance pour la réélection du président.

      Enfin, le rôle d’Elizabeth Warren n’est pas facile; pour le moment, elle n’a pas vraiment d’ennemis dans les deux camps. Elle doit jouer l’équilibriste si elle veut devenir la candidate de compromis qui agrée à la fois à Bernie Sanders et ses supporteurs et au Rat Pack démocrate clintonnien.

    • @ralbol – 4 novembre 2017 – 12h56
      Bien parlé! On fait un drame avec une anecdote. Madame Clinton est une démocrate depuis longtemps et il était tout à fait normal que les démocrates penche pour elle, le contraire aurait été bien plus surprenant, M. Sanders étant indépendant.

    • «Donna Brazile’s Bombshell Isn’t That Hillary Clinton Rigged the Race, But That the Democratic Party Blew It»
      ********************************************************************
      «Fait de devenir conscient de quelque chose. !»
      Ces faits n’intéressent personne aux ÉU. Le blogue RH et PBE attachent de l`importance à ce sujet et à Mme Brazile en recherche de publicité pour ses affaires .
      -Ralbol ; «Alors, un pétard mouillé, les révélations de Brazile?»
      Jrcm.t.fl.

    • @ledi01 13h54

      Vous avez un problème de compréhension en lecture !

      Où avez-vous lu que R. Hétu a dit personnellement que c’était normal ?

      PS. Que pensez-vous des mensonges, arnaques, agressions sexuelles, diffamation de Trump !

      Clinton l’avait prédit deux ans avant qu’il soit élu par ses “deplorables”… qui l’abandonnent peu à peu.
      Du moins, les moins imbéciles…

    • @ledi01…….Il y a une ma***te différence entre l’enquête de Mueller et les peccadilles du parti démocrate. Il faut être bouché pas à peu près pour comparer les deux situations.

    • ledi01- je ne sais pas d’ou vous sortez mais même Howard Dean à confirme ce matin que l’entente en question existe au DNC depuis 1995. Si vous ne savez pas qui est Howard Dean, utilisez “google”.
      Il n’ y a rien là, mais votre gourou trouve que ça cache bien les Russes, parce que des Russes il y en a à tous les coins de rue.
      Vous l’avez vu faire la promotion d’un hôtel Trump auhourd’hui lors d’un voyage présidentiel.
      Ouvrez les yeux. La gangrène elle est bien visible et elle est républicainé.

    • ledi01

      4 novembre 2017
      13h54

      Juste imagine si les GOPs ou Trump font la meme chose.. ca va etre BREAKING NEWS pendant 3 mois and une enquete PARLEMENTAIRE! …
      —————————————————–

      La collusion avec les Russes, les démissions de ses conseillers à cause de scandales,ce sont déjà des “breaking news” qui ont commencé ^lus d’un an avant son élection et qui sont l’objet d’une enquête spéciale par Mueller.

      Clinton rigole.

    • Ce qui est encore plus fâchant de mon point de vue, c’est que Mme Warren avait toutes les raisons de ne pas sauter aux conclusions comme elle l’a fait.

      Elle savait ou aurait dû savoir les pratiques du parti en la matière; elle est quand même membre du parti de longue date. Encore plus important, elle ne pouvait ignorer qu’à l’exception des règles sur les super délégués, le DNC n’a aucun contrôle sur les autres règles que les Bernie Bro ont décrié comme injustes. C’est au niveau de chaque État que se détermine le calendrier des primaires, le choix de primaires ou de caucus, ouvert/fermé, etc.

      La seule explication logique que je vois est qu’elle a pensé avoir beaucoup à gagner pour 2020 en se dissociant de Mme Clinton et qu’elle a vu une occasion en or de le faire. Au diable les faits et les nuances quand c’est si facile de marquer des points avec la trame narrative de Clinton-la-manipulatrice-candidate-de-l’establishment… But guess what, de ce que je peux lire Mme Warren cette fois-ci s’est aliénée un tas de supporteurs de Mme Clinton qui s’en souviendront en 2020.

    • De @AoDespair: “Christ. Same shit, different day. Benghazi, Emails, the squee of a non-scandal and then the quiet, ignored hiss of air as balloon deflates.”

    • Mais en fin du compte, ça change quoi? Hilary a eu la nomination et la nomination d’Hilary a donné la Maison-Blanche à Trump. On passe à autre chose, what’s done is done.

    • @nicden – 4 novembre 2017 – 14h49
      Comme je disais ci-dessus, j’aime bien Madame Warren, mais dans ce dossier, je ne la comprend pas. Comme vous dites, elle a peut-être voulu se dissocier de l’ère Clinton OU une crampe au cerveau.

      Je disais plus tôt cette semaine que les démocrates devraient trouver un(e) candidat(e) plus jeune que Madame Clinton, M. Trump et M. Sanders. Je ne mettrais sûrement pas mes billes sur Madame Warren en 2020, en plus d’être une femme, ce n’est pas une jeunesse et personnellement, je la trouve trop émotive.

      Je suis d’accord avec vous, elle vient sans doute de se mettre à dos bien des partisans de Madame Clinton et n’en déplaise à certain(e)s, ils sont nombreux.

    • @Dragomir – 4 novembre 2017 – 15h04
      Ce n’est pas Hillary Clinton qui a donné la Maison-Blanche à Donald Trump, ce sont les magouilles, les tricheries, les mesonges et la stupidité et pas besoin de chercher loin pour la trouver cette dernière :-(.

    • candela

      4 novembre 2017
      13h18

      L’opinion sans doute la plus éclairée, la plus juste, la plus consistante et la plus visionnaire de la situation dans laquelle se trouve le Parti Démocrate présentée par Joy-Ann Reid

      Donna Brazile’s Bombshell Isn’t That Hillary Clinton Rigged the Race, But That the Democratic Party Blew It

      The Democratic Party has no discernible message, no recognizable plan and no real response to Donald Trump’s serial rending of basic decency and honor.

      + + +
      Candela

      Ouin donc vous etes finalement d’acc avec moi…. depuis le temps

      NiCMef

      23 août 2017
      12h33

      Candela
      Je dis simplement que si vous voulez gagnez des votes je ne crois pas que la meilleure manière soit de traiter une clientèle possible de crétins et d’incultes. Mais si vous voulez déformez mes propos. Allez-y, sauf que les DemS ont tout intérêt à fignoler leur manipulation des faits si un jour ils veulent inverser la tendance désastreuse de leurs résultats électoraux.

      En passant, ils, toujours pas de plateforme, traine de la patte en financement, pas de leader, ils sont en déroute totale et complète sans aucune trace d’un début de changement. C’est absolument pitoyable qu’un tel parti soit incapable de se prendre en main. Un parti d’intello, un parti tapissé mur à mur d’experts, de technocrates, de politiciens de carrière totalement figés dans l’immobilisme.

    • À part Trump et son “Faux News”, les républicains ne haussent pas trop le ton concernant cette affaire, car ils ont en mémoire des petits tours dans le dos à l’endroit du Narcissique Menteur.

      Read The Republican Letter Calling For The RNC to Cut Donald Trump’s Funding

    • Avec cet événement, prend fin l’ère des Clinton.

      Le DNC doit regarder vers 2018.

    • Et pour les élections de mardi en Virginie, Brazile sera-t-elle la Comey des démocrates?

    • @apocalypse 15h08. Vous faites du sens, je crois également que les démocrates doivent y aller pour un candidat plus jeune en 2020. Mme Warren n’était pas dans mes choix avant cet épisode et j’ajouterais que Dieu nous préserve des regrets de Joe Biden…

    • @candela “Avec cet événement, prend fin l’ère des Clinton.”

      Pas sûr, le parti est encore gangréné de “Clintonista”, la preuve, regardez le déchirage de chemise là défendre suite à cette histoire.

    • Yolande.C 14h20

      Les caucus ont tous été payés par Hilary for America…. Et le caucus ne sont pas pour les démocrates mais bien pour les républicains et indépendant qui veulent changer la donne.

      Il serait temps que vous comprendriez… Sanders ne sera pas president des US et HRC a déjà marqué l’histoire des Etats-Unis.

      Nous malgré, l’intérium brazile, on se penche sur ce qui est important: vote out l’appui a donald trump au Congres. Nous ont a l’oeil sur le prix!

    • nicden 15h22

      En effet Gillespie a gagné 3 points!!! Vraiment les bernie crats et bots ne sont pas très des trump bots et abreuvent des mêmes sources d’information! Et surtout… ne croient pas que le Kremlin ait intervenu de différentes façons les élections Américaines!

    • @nicden: il y a des tas de jeunes avec un service militaire derrière eux et une bonne tête sur les épaules.
      J’ai lu que Biden pense se représenter au Sénat.
      Mais même sans cela il pourrait faire un excellent vice président pour n’importe quel jeune président.

    • Oh la la!!!! Donna Brazile savonnée sur twitter parce qu’elle en remet!!!!

      Dit que HRC l’a laissée sans aucun pouvoir mais qu’elle seule pouvait la changer pour Biden qui avait pertinemment dit qu’il allait pas se présenter! Elle allait le faire sans les super delegates… Mais cette femme hallucine ou vraiment veut vendre son livre!!!

      Sanders a eu 13 millions de voix contre 17 millions de HRC!!!!!!! Est-ce qu’elle est révisionniste même avec les données statistiques? Oh la la, elle se cherche un poste a Fox News sans doute!!!

      Même David Axelrod‏ (qui n’est pas un fan de HRC) se prononce:

      “This is a little startling. Do party chairs have the authority to summarily replace presidential nominees?”

      Faire le tour des tweets vaut le coup! Brazile a complètement perdu le sens de la réalite!
      https://www.mediaite.com/online/twitter-goes-nuts-over-braziles-hillarybiden-claim-what-the-hell-is-donna-brazile-doing/

    • Mark Cuban et Donna Brazile 2020?

    • Excellent article de Z. Byron Wolf sur cnn.com:

      http://www.cnn.com/2017/11/04/politics/bernie-sanders-2016-election-donna-brazile/index.html

      Comme lui, je ne crois pas que Bernie Sanders avait l’organisation (infrastructure) pour bien performer dans le Sud.

      Mais le passage le plus intéressant est le suivant et se résume dans les deux dernières lignes de l’article: «But so is the fact that, despite her flaws, Clinton didn’t need the DNC to win the nomination.»

      Oui, mais uniquement parce qu’elle avait une majorité soviétique chez les superdélégués (602-47, soit du 13 pour 1).

      Le problème de jugement de Clinton est que même si elle n’avait pas besoin de pervertir le DNC et de se l’approprier, elle l’a fait quand même.

      Cela rappelle les présidentielles de 1972; Richard Nixon s’en allait vers une réélection facile face à George McGovern.

      Il n’avait absolument pas besoin de faire espionner les démocrates, mais il l’a fait tout de même.

      On peut trouver amusants ou pas les surnoms donnés par Donald Trump à ses adversaires: Lyin’ Ted, Little Marco, Crazy Bernie, Pocahontas.

      Mais un a fait et fait toujours très mal: Crooked Hillary, tellement il résume la perception qu’en avaient une majorité d’électeurs dans les états clefs.

      Brazile mentionne qu’on aurait aussi songé à remplacer Clinton par Joe Biden; j’ai de la difficulté à le croire, mais jamais Biden n’aurait permis que le blue wall ne se fissure.

    • Ceci n’est pas un pétard mouillé: “Bush père dit avoir voté Clinton à la présidentielle”.

    • @Dragomir 15h42

      Vous êtes un homme à très courte vue!

      Vous fixez un objet brillant , un épiphénomène sans conséquence pour l’avenir de Clinton.

      Prenez un peu de recul jusqu’en 1988 (alors que vous alliez encore à l’école) et revivez les Démocrates avec Dukakis et Donna Brazile.

      L’information, contrairement à ce qu’affirme Trump, ne rend pas idiot (comme lui).

      Dukakis Aide Quits; Remarks Are Disavowed

      Brazile boucle sa boucle et sort du parti Démocrate.

      Fin de l’ère des Clinton.

    • Si le partie démocrate est gangréné de clintonista, le partie républicain est pourrie par la Family.

      Je m’en tape des histoires des Clinton, ça va faire 20 ans qu’ils sont enquêtés pour toute sorte d’histoire et jusqu’à preuve du contraire ils sont présumés innocents.

      Celui qui lentement est entrain d’isoler l’amérique du restant du monde, c’est le pussy grabber. Peu importe ce qu’ont pu faire les Clinton, ça n’excuses en rien les conneries de l’actuel Président.

      Heureusement que The apprentice n’est pas sur Netflix. Le GOP n’ont pas eu le courage de Netflix quand il y a eu des femmes qui ont dénoncé le comportement de leur outsider.

    • @candela -15h13

      «Avec cet événement, prend fin l’ère des Clinton.»

      Hélas non; la gangrène ne se soigne pas en écrivant un livre ou deux, mais par l’amputation.

      Le corps sain doit rejeter le membre malade sinon ce dernier contamine tout.

    • Quoi de mieux qu’un pétard mouillé pour détourner l’attention de Carter Page et de Jeff Session. :

      Carter Page, a admis avoir rencontré des responsables du gouvernement russe à Moscou en juillet 2016, contrairement aux récits qu’il avait faits jusque-là de ce déplacement.

      Carter Page a aussi reconnu avoir prévenu Jeff Sessions, alors sénateur et conseiller du candidat Trump et aujourd’hui Procureur général de la Justice, de ce déplacement en Russie.

      Mon p’tit doigt me susurre à l’oreille : Wooow fait longtemps qu’un Q-tip a passé par ici.

    • @lukos 16h30

      Ça vous surprend après que Trump a complètement humilier Jeb lors des primaires et par le fait même, probablement mis un terme à la dynastie des Bush?

      Ceci dit, salutations au Président Bush d’avoir pris un break à tripotter des jeunes actrices pour nous faire part de cette nouvelle.

    • @lukos – 4 novembre 2017 – 16h24
      Pour un Bush, voter pour Hillary Clinton, il faut vraiment, mais vraiment que tu aies une très petite opinion du candidat républicain. D’ailleurs G. W. Bush semble partage cette petite opinion.

    • @daniellevallee – 4 novembre 2017 – 15h58
      Tout le monde aime Joe Biden, avec raison d’ailleurs, mais pour lui comme pour d’autres, il est temps de laisser la place à de plus jeunes.

    • @apocalypse- 17:37 Ça va prendre quelqu’un qui connaît tous les sénateurs, qui est bien vu par eux, qui sait comment compter les votes , pas sûre qu’il serait de trop.
      qui d’autre vous voyez?

    • @daniellevallee 15h58 Merci pour Biden, j’avais lu que Romney pensait se présenter au Congrès mais rien au sujet de Biden… Ce que j’ai lu sur ses critiques de la campagne de Mme Clinton (pas assez “joyeuse” wtf) me laissaient penser qu’il regrettait de ne pas s’être porté candidat pour la présidence et qu’il songeait à 2020… VP, je devrai y réfléchir un peu, je vous reviendrai si le sujet s’y prête mais ma première réaction est qu’il n’y a rien à gagner pour le prochain candidat démocrate.

      @PBE 15h51 Je ne suis pas vraiment surprise…C’est d’autant plus désolant que l’on sait tous que les corrections ont beaucoup moins de visibilité que les manchettes initiales…Pour vous faire sourire: De @CandiceAiston : “My heart ached as I picked up the phone to call Bernie to tell him Chelsea’s DNA results. “You are not the father,” I said with tears in my eyes. I thought about calling Joe. #DonnaBrazileBookExcerpt”

    • Dragomir

      4 novembre 2017
      17h19

      @lukos 16h30

      Ça vous surprend après que Trump a [...] probablement mis un terme à la dynastie des Bush?
      ———————————————–

      Tout le monde avec un peu d’intelligence, sauf les trumpeux, se réjouit que Trump n’en aura jamais.

    • Wikileaks avait il y a plus d’un an, dénoncé ce que Mme Brazile dénonce maintenant, mais les médias ont continué a protéger Mme Clinton. Les supporteurs de M. Sanders avaient eux aussi dénoncé, mais encore une foi les médias gardaient le silence. Quand je lis ce que vous écrivez, rien n’a changé, les démocrates sont les purs, et les républicains les méchants.

      J’aimerais que la vérité passe avant la partisannerie. Sanders s’est fait jouer des sales tours et encore aujourd’hui, on nie. C’est incroyable ce que la partisannerie peut rendre aveugle.

      On ne parle pas du pire président des USA, on parle de gens qui ont tout fait pour que Sanders perdent et que Clinton gagne. Les vrais journalistes, admettent depuis des mois ce qui est dénoncé dans un livre que vous n’avez pas encore lu.

    • Pour les super délégués et Mme Clinton, je crois que ceci vous a échappé:

      “(…) Sanders is losing the nomination because he is losing at the ballot box; for the superdelegates to “decide” the nomination in any meaningful sense, they’d have to ignore the voters and undemocratically hand the nomination to Sanders.

      In other words: If all of the superdelegates were eliminated overnight, Bernie Sanders would still be losing the race. Blaming them for his pending defeat isn’t just missing the point — it’s objectively wrong. (…)”

      https://www.vox.com/platform/amp/2016/5/6/11597550/superdelegates-bernie-sanders-clinton

    • **Pour Yolande.C 16h24

    • **@Yolande C 16h24

    • evel.

      4 novembre 2017
      10h24
      Pere_Blaise
      Vous savez que c’est une bonne chose d’avoir toutes les informations avant de forger son opinion ?

      _____________________________

      Soyez sérieux, monsieur. Les faits sur ce blogue ne se mettent jamais dans le chemin d’une bonne histoire, vous savez…

    • Trump s’est fait chahuter par plus de manifestants à Hawaï qu’il n’y avait de personnes à saluer son arrivée.

      P.S. Le Menteur Caractériel n’a pas trouvé la preuve qu’Obama n’était pas né à Hawaï…

    • lsf44 19h08

      Il n’était pas difficile de convaincre les démocrates de ne pas voter pour Sanders… Ils/elles savaient bel et bien qu’il n’était pas démocrate! Le parti s’appelle PARTI DÉMOCRATE pas parti des indépendants ou de Bernie Sanders!

      Si 4 MILLIONS de votes de difference ne vous semblent pas une raison suffisante pour gagner l’investiture d’un parti.

      En effet, il s’agit de partisanerie, il s’agissait du candidat démocrate pas du candidat indépendant!!!!! Si simple que ça!

      Par ailleurs… vous êtes resté sur la fiabilité de wikileaks … Les audiences de la semaine dernière sur la propagande russe a FB, google et twitter, il a été démontré qu’un bon nombre de documents circulés par wikileaks étaient édités. Oui ceux de Gucifer2 et payé par le kremlin.

    • Pere_Blaise
      Les faits, madame, sont ce qu’ils sont. Si la réalité ne fait pas pour vous un bonne histoire, par contre, la majorité des gens est ici, je crois, dans le but de s’informer et de se faire une idée de l’opinion des autres. Opinion qui n’est intéressante que si elle est basée sur du factuel et non sur un “coup de pub” pour vendre un livre.

    • candela 21h03

      Hawaii a bien fait… Ca fait des années que trump joue au fait que le certificat de naissance d’Obama n’est pas de Hawaii…

    • @Isf44 19h08

      “Les vrais journalistes, admettent depuis des mois ce qui est dénoncé dans un livre que vous n’avez pas encore lu.”

      Votre commentaire est rafraîchissant et reflète la réalité. Un des drames qui se joue présentement aux USA, c’est la partisannerie journalistique. Une menace envers la démocratie.

      Mais sur ce blogue, tout est mis en oeuvre pour que cette réalité soit étouffée en faveur de Hillary Clinton.

      Je suis surpris que votre commentaire n’ait pas été censuré.

      Comme je m’attends à ce que le mien soit censuré .. encore une fois … parce que je ne suis pas un partisan de Clinton.

      P.S.: Et je ne suis pas également un partisan de Trump.

    • C’est quand même aberrant que les bernie crats, les berni bots, les trump bots (locaux ou russes, les autres ne comptent pas…) s’attardent sur une nomination de parti qui a la fin rendait -sauf les indépendants – satisfaits! Et surtout qui n’était pas truquée. Demandent la vérité sur la défaite écrasante de Sanders… mais font semblant de rien face la Russie! N’arrivent pas à croire que wikileaks a joué avec le Kremlin et que tous les bots à la fin se font avoir!!!! trump n’est que pour lui, sa famille et ses amis. Ils veulent être la royauté qui vit du tribut des citoyenne/ns Américains… Seulement eux peuvent avoir accès à l’éducation, aux services de santé.

      Malheureusement, le marketing de Brazile n’aide pas pour contrer le candidat républicain en Virginie qui n’est que l’alter égo de trump…. Il est important de vote out les républicains autrement, notre Etat de droit, nos Institution et au fait le monde sont en danger…

      Pour ceux qui croient que ça ne les touche pas… Pensez-le 2 fois… le Canada est voisin, les eaux se communiquent… et la pollution aussi! Peut-être le soit-disant nationalisme pourrait avoir un impacts sur l’exportation que vous faites vers la Etats-Unis… trump n’est fidèle que s’il obtient un profit pour lui, sa famille et ses amis!

    • @candela, 4 novembre 2017, 15h13
      « Avec cet événement, prend fin l’ère des Clinton. »

      En êtes-vous bien certain? Vous oubliez Chelsea. Elle ne sera pas prête en 2020, c’est trop tôt, ni même 2024, quoiqu’avec une cabbale appropriée des médias ce pourrait être jouable… mais plus probablement 2028. Elle aura alors 48 ans.

      http://www.cnn.com/2017/04/04/politics/chelsea-clinton-political-office/index.html

    • Ajout a mon 21h20 a Candela

      Il y a un photo de quelques uns avec des pancartes qui disaient Bienvenu au Kenya!! Lollllllllll

      Voici le lien! pic.twitter.com/FIX8uHJIYu

    • @PBE 21h39

      C’est ce que je dis depuis des lunes. Le débat est stérile à la puissance 1000. Vous vouliez Hilary, vous l’avez eu et ça a donné Président Trump. On passe à autre chose maintenant.

    • Les admiratrices de Trump sont excitées : avec le retour à l’heure normale de l’est, la journée de leur gourou narcissique sera allongée d’une heure de plus pour l’adorer. :-)

    • millet

      4 novembre 2017
      21h23

      Je suis surpris que votre commentaire n’ait pas été censuré.

      Comme je m’attends à ce que le mien soit censuré .. encore une fois … parce que je ne suis pas un partisan de Clinton.

      P.S.: Et je ne suis pas également un partisan de Trump.
      —————————————————-

      Comme quoi, certains s’inventent n’importe quelle niaiserie…

    • Dragomir

      4 novembre 2017
      22h09

      On passe à autre chose maintenant.
      ——————————————-

      Mais non, on continue à démasquer Trump et ses conseillers incompétents et fourbes à l’endroit du peuple américain.

    • N’importe qui avec un minimum de bon sens savait que les primaires démocrates étaient “framé” d’avance. Lorsque dès le début des primaires 550 super délégués sur 600 (je crois) sont en faveur d’Hillary Clinton et sa gang. Ça prend pas un génie pour comprendre.

      Pour le reste, c’est de l’histoire ancienne ! Je n’ai jamais compris cet envoutement quasi maladive envers les Clinton. Surtout lorsque l’on connaît le parcours du “beau Bill”.

      Quelqu’un pourrait m’énumérer les accomplissements de Chelsea Clinton pour penser à la considérer comme aspirante à la présidence? À part son nom et être impliqué dans la fondation des Clinton …. Elle a fait quoi?

    • premierjeu

      5 novembre 2017
      06h29

      Quelqu’un pourrait m’énumérer les accomplissements de Chelsea Clinton pour penser à la considérer comme aspirante à la présidence? À part son nom et être impliqué dans la fondation des Clinton …. Elle a fait quoi?
      ———————————————–

      Quelqu’un pourrait m’énumérer les accomplissements de Donald Trump pour penser à le considérer comme aspirant à la présidence? À part son nom et être impliqué dans la fondation de Trump …. Il a fait quoi?

    • Il est question du parti démocrate, il me semble. Mais je comprends votre obsession maladive au sujet de Trump.

    • On devine votre obsession névrosée au sujet de madame Clinton pour éviter la réalité du Narcissique Menteur Caractériel.

    • “Les révélations de Donna Brazile : un pétard mouillé?”

      Un très gros, comme à peu près tous les “scandales” qui ont touchés Clinton… toujours des allégations sans preuve quelconque…

      On attend toujours la moindre preuve de manipulation des primaires…
      (Note : les “on me fera jamais accroire…” ne sont pas des preuves)

    • Les trumpeux redescendent de leur “fake accusation” alors que Brazile les corrige sans hésitation.

      Brazile: I found ‘no evidence’ Democratic primary was rigged [Politico, 5 nov. 2017]

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives