Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 12 octobre 2017 | Mise en ligne à 8h17 | Commenter Commentaires (65)

    Trump, la dette et la Bourse

    De deux choses l’une : ou bien Donald Trump est suprêmement malhonnête ou complètement ignorant à propos du lien entre la dette nationale et le marché boursier. Hier soir, lors d’une entrevue accordée à Sean Hannity de Fox News, le président américain a laissé entendre que les gains du marché boursier depuis son arrivée à la Maison-Blanche – 5 200 milliards de dollars – n’avaient peut-être pas seulement enrichi les investisseurs.

    «Peut-être dans un sens avons-nous réduit la dette», a-t-il dit. «Mais nous en sommes très honorés. Nous sommes très heureux de ce qui arrive à Wall Street.»

    Il n’y a absolument aucun lien entre la dette nationale et la valeur du marché boursier.

    Trump, qui a commencé et fini la journée d’hier en menaçant de révoquer les licences des chaînes de télévision qui publient selon lui des «fausses nouvelles», a profité de l’occasion pour féliciter Hannity pour ses cotes d’écoute.

    «Numéro un et je suis très fier de vous. C’est un honneur de participer à votre émission», a-t-il dit à un animateur qui le défend en toutes circonstances.


    • La “farce” plate a assez durée. Que quelqu’un nous débarrasse au plus sacrant de cette charogne.

      Pourquoi la magie noire et le vaudou ne fonctionnent-t-ils pas !?

    • 5200 milliards?!? Le chiffre donne le tournis. Ça donne une idée à quel point ils se brassent des grosses affaires aux USA.

    • PatofBarnak

      12 octobre 2017
      08h29

      La “farce” plate a assez durée. Que quelqu’un nous débarrasse au plus sacrant de cette charogne.

      Pourquoi la magie noire et le vaudou ne fonctionnent-t-ils pas !?

      Parce que même l’enfer ne veut pas de lui, par contre si on voulait chercher un vaccin contre tout ça, Trumpy serait le candidat idéal pour créer une cellule souche!

    • Le lauréat Nobel en économie Thaler disait son inquiétude et son ignorance sur le comportement actuel de la Bourse. En plus, Il suggérait à l’Andouille d’avoir un peu plus de modestie dans ses certitudes économiques.

      “We seem to be living in the riskiest moment of our lives, and yet the stock market seems to be napping,” Thaler said, speaking by phone on Bloomberg TV. “I admit to not understanding it.”

    • @M.Hétu Je crois que vous avez une petite erreur. Dans votre citation, « Donald Trump est suprêmement malhonnête ou complètement ignorant « , ce n’est pas « ou » mais bien « ET » qu’il faut utiliser.
      ;-)

    • Je ne pense pas que Trump soit suprêmement malhonnête, il est suprêmement ignorant.

      Ceci étant dit 5,200 milliards de gains en capital taxes à 23.5% ça pourrait aider à réduire la dette.

    • Et ce “financier”, même véreux, se vante de s’y connaître en la matière!

      Avant de voir apparaître des donneurs de leçons sur le sujet de la part de disciples décervelés du “fu*****” moron, je me permets de les aider!

      Guide de survie du trumpeux de service:

      - Se créer un tas de pseudos (plus ou moins idiots) afin de paraître plus nombreux.
      - S’en prendre régulièrement à Richard Hétu, Obama, les démocrates, les Clinton. Surtout Hillary!. Car même si ça n’a pas rapport, ça défoule! On a tellement eu peur qu’elle devienne POTUS45 et que les États-désunis se portent bien comment du temps des 44 autres.
      - Ne surtout pas laisser transparaître qu’on sait très bien que le sociopathe narcissique est une calamité pour son pays et la terre entière.
      - Quand le sujet ne se prête pas à défendre l’indéfendable, faire diversion en bifurquant vers des domaines comme: le Canada, le Québec, ses élus, son système de santé, ses fonctionnaires paresseux, les détestables gauchistes socialistes, la 2ème guerre mondiale, la guerre froide, pourquoi pas un peu de la guerre civile américaine? etc…
      - Faire attention à ne pas critiquer les vrais leaders comme: Erdogan, Putin, Le gentil Kim, Maduro, Duterte etc…
      - Ne pas attaquer MicSa, trop dangereux!!

    • Cretin donald peut dire n’importe quoi:
      1- son public-cible a une capacité de concentration qui ne dépasse pas celui d’un mulot
      2- son public-cible est ignare (et c’est pour cela qu’il l’aime tant)
      3- son public-cible ne connaît rien de la bourse.

      En tout cas, Sean Hannity travaille dur pour l’avoir son poste de ministre de la propagande…

    • En somme, ce «Fakkke Businessman» véreux se réjouit devant une bulle spéculative qui n’a rien à voir avec l’économie réelle mais qui est possiblement annonciatrice d’un crash à venir: relativement bénin comme en 1987 ou carrément catastrophique comme en 1929… ou en 2007.

      Il devrait pourtant s’en rappeler de la petite dernière puis qu’il en a lui-même profité comme un charognard, sans l’ombre d’un remord. Mais peut-être compte-t-il faire de même pour la prochaine. Suffit de mettre en place les conditions pour en favoriser l’éclatement.

      http://www.cnn.com/2016/05/19/politics/donald-trump-2006-hopes-real-estate-market-crashes/index.html

      EXTRAIT:
      «Two years before the housing market collapsed in 2008 and millions of Americans lost their homes, Donald Trump said he was hoping for a crash.

      “I sort of hope that happens because then people like me would go in and buy,” Trump said in a 2006 audiobook from Trump University, answering a question about “gloomy predictions that the real estate market is heading for a spectacular crash.”»

    • «De deux choses l’une : ou bien Donald Trump est suprêmement malhonnête ou complètement ignorant à propos du lien entre la dette nationale et le marché boursier.»

      Hypothèses aussi effrayantes l’une que l’autre. L’économie mondiale est aux mains d’un sociopathe incompétent et sans scrupule.

      «Mais nous en sommes très honorés. Nous sommes très heureux de ce qui arrive à Wall Street.» (l’Idiot-en-Chef)

      Ben oui, chose. Ta ballounne risque de nous péter dans la face encore une fois avec des dizaines de millions de nouveaux chômeurs à la clé. Une bulle spéculative, ce n’est JAMAIS bon. Point barre.

      «Numéro un et je suis très fier de vous. C’est un honneur de participer à votre émission» (Bozo le kkklown)

      Plus d’ambiguité possible, Fakkke Niouze est clairement la chaîne de propagande officielle du régime orangé.

    • Malhonnête ou ignorant ?

      Sa culture n’a d’égal que celle de Sarah Palin !

      Et je m’excuse auprès de celle-ci !

      Il dit n’importe quoi et son contraire, et il semble en être fier.

      À chaque fois que je lis une de ses interventions, il me fait penser à la devise du club des Optimistes de Lille.

      ” Il ne suffit pas d’être con, il faut être fier de l’être.”

    • PatofBarnak

      Je crois que le départ du Looser sera le cadeau de Noël que nous attendons tous. Il y a en ce moment trop de chaos, trop de commentaires négatifs de la part de sénateurs ou de personne détenant des postes de direction au sien de la WH.

      1. L’enquête de Mueller qui devient de plus en plus incisive et dirigée vers le Looser
      2. Les commentaires du Looser envers les médias – les menaçants de revoir leur licence – le premier amendement est directement touché, cela va chatouiller sérieusement le 4e pouvoir.
      3. La débâcle des républicains qui voudront se venger.
      4. L’article 4 du 25e amendement qui stipule que :

      “Whenever the Vice President and a majority of either the principal officers of the executive departments or of such other body as Congress may by law provide, transmit to the President pro tempore of the Senate and the Speaker of the House of Representatives their written declaration that the President is unable to discharge the powers and duties of his office, the Vice President shall immediately assume the powers and duties of the office as Acting President.”

      Il faut cependant que le vice-président soit convaincu que le président est « insane ».

    • C’est un grave erreur de croire que «La Créature» n’est pas un grand connaisseur de la Bourse et de son marché car il y a une analogie entre les réactions physiologiques due au Pussy grabbing intensif et la bourse .

      Dans un «Bull shit Market » quand ça fait trop longtemps que la chose est en hausse trop excité par une fake news elle finit par rammolir et redescendre on a alors un Bear market n ou Bitch market , ou la chose se repose il faut alors bluffer pour attendre de la faire remonter….

      On songe également a «multiplier par 10» le nombre de carte de crédits aux USA ce qui annulerait totalement la dette Nationale pour au moins une couple de mois…Puisque la carte de crédit est un arme en vertu du 2 è amendement…

    • Encore une fois: Trump connait son public cible et sait pertinemment qu’ils sont presque tous des dotards accomplis… so…

      Bannon a bien choisi sa marionette: ça avait foiré avec la Sarah mais, avec le Donald, bingo!

    • On comprend pourquoi ce sociopathe narcissique et menteur caractériel a pu faire faillite autant de fois et être endetté jusqu’au trognon en lisant sa compréhension de la finance et de l’économie !

    • @jaypee2. 1- son public-cible a une capacité de concentration qui ne dépasse pas celui d’un mulot
      Svp n’insulter pas les mulots. Ils ont un Q.I. plus élevé que son public cible..

    • La farce plate sur la dette est quávant son arrivée à la MB, les bourses nord-américaines donc des É.U ont pris de la valeurs. À partir de 2013, les indices de Dow Jones étaient au même point (14000) qu’en 2008 avant le krasch. Et depuis jusqu’au début de 2017, elles ont pris 6000 points. Donc la dette devait être moindre toute seule. Pourtant, les déplorables ont dit et répètent que c’est à cause de l’administration Obama que la dette a augmenté.

      On verra si les É.U auront encore besoin relever le plafond de dette. La solution simple est de taxer les riches qui ont aujouté 5200 milliards dans leurs avoirs. Mais ça c’est honnête et avec ces soi-disants chrétiens avec une mission, c’est un péché.

    • Bon matin,

      En passant M. Hétu, rien de nouveau concernant la fameuse tempête!!!??? Le fameux calme avant la tempête du gros clown fake president lance vendredi dernier, encore de la poudre aux yeux pour exiter les disciples de sa secte ?

    • Encore une de la part du pire (et de loin) POTUS de l’Histoire des États-Désunis: retirer son pays de l’UNESCO?!?

      À quand le seul retrait souhaitable: sa sortie de la swamp qu’il a créée à la maison noire?

      Un excellent reportage sur France2, hier, détaillait les énormités dites par ce fake-président et ses quelques derniers partisans béats d’admiration devant les gestes posés.
      Mais toutes commençaient par se justifier par: “On doit le respect au président parce qu’il est président!” wow!!

      La même réponse que les nord-coréens dans le reportage suivant: “On doit honorer notre père le maréchal qui nous nourrit, nous habille et trace notre destin de la naissance à la mort!

    • A tous
      Vos remarques sont pertinentes et justes mais maudit que je me sens découragé devant tant d’insanités, la chronicité de la chose m’ecoeure et l’aveuglément encore plus. Aie, la farce a assez duré si farce il y a.
      Même l’application du 4 eme article du 25 amendement est une alternative irréaliste. Pence ou le congres, être convaincu qu’il est insane. Aie pas capable apres 7 ans débat de reformer Obama Care…. me semble que processus va finir apres les elections de 2020!

      Je peux tu faire dodo et réveillez moi avec des bonnes nouvelles. Ok c’est pas une bonne solution.

    • - «De deux choses l’une : ou bien Donald Trump est suprêmement malhonnête ou complètement ignorant à propos du lien entre la dette nationale et le marché boursier.»

      Évidemment, il est à la fois malhonnête et ignorant.

      De plus, voir ici un article intéressant expliquant à qui profite l’actuel “party” de cupidité de Wall Street, et qu’à eux seuls, les 1% d’Américains les plus riches détiennent 44,3% des actions, selon des données de 2012 compilées par l’économiste Gabriel Zucman de l’Université de Californie à Berkley:

      http://affaires.lapresse.ca/bourse/201702/01/01-5065204-tous-les-americains-ne-profitent-pas-des-records-a-wall-street.php

      Toute cette montée artificielle de la valeur des actions se fait sur du vent, du vide, et n’est supportée par aucune croissance équivalente de la production, des ventes et des profits.

      Selon cet article: «La hausse de Wall Street apparait d’autant plus en trompe-l’oeil que depuis plus de quatre ans elle est notamment alimentée par les rachats d’actions par les entreprises cotées sur le marché. Au 3e trimestre 2016, les groupes du S&P 500 ont racheté pour 112 milliards de dollars d’actions, alors que leurs bénéfices n’avaient que peu augmenté. En réduisant le nombre d’actions en circulation, cette technique permet aux entreprises de gonfler leur bénéfice par action, la référence à Wall Street, même si leurs profits stagnent et de répondre aux attentes des analystes, faisant dans la foulée monter encore leur cours en Bourse.»

      Bref, dans cette civilisation de la billshit, ils ont un président roi de la bullshit dans un marché gonflé à la bullshit.

      Ça s’en vient, la baloune va péter.

    • Hannity…………Un jour tu seras avec moi au paradis…………

      Changement de propos…L’Unesco, les USA viennent de se retirer. Ça va finir ou tout ce mess.

    • Trump et Hannity : Qui se ressemblent s’assemblent. À moron, moron et demi.

    • @ Andoni

      - «Ça donne une idée à quel point ils se brassent des grosses affaires aux USA.»

      C’est surtout du vent qu’ils brassent.

      Tout ce marché des actions est surévalué depuis des années:

      Stock Market Valuation Exceeds Actual Value : Nobel Winner’s Math Is Showing S&P 500 Unhinged From Reality

      http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-05-18/nobel-winner-s-math-shows-s-p-500-unhinged-from-reality-or-not

      D’ailleurs dans cet article, Bloomberg s’est cru obligé d’inclure une rebuffade, une contradiction à l’affirmation du Prix Nobel, histoire de ne pas effrayer les Dieux Investisseurs…

      S’il fallait que ça se sache, que leurs ti-papiers ne valent pas ce que payent les poissons, Wall Street ferait faillite !

    • @ralbol IBM est un excellent exemple de votre 9h50.

    • Oui il a raison,
      1. Parce que 25% de cette hausse (gains en capital) en bourse sera traduit par de l’impots généré lors de la ventes des actions. Plus de revenus pour l’états.
      2.L’augmentation de la richesse du pays fait réduire le ratio de la dette
      3. L’effet multiplicateur de tout cela va ce traduire par une hausse du PIB annuel important

      C’est sûr que cela a plusieurs avantages, dommage pour ceux qui ne veulent pas comprendre

    • @A.Talon, 12 octobre 2017, 09h10

      “….relativement bénin comme en 1987…”

      En terme de pourcentage la chute du Dow Jones du 19 octobre 1987 fut la plus élevé de l’histoire moderne du marché boursier. Cette journée la Dow Jones perdait plus de 22% de sa valeur. Presque la totalité des bourses de la planète, dont les bourses canadiennes, avait enregistré des pertes de 20 à 30 % sur quelques jours. Les marchés boursiers nord américains avaient vu leurs indices croître de près de 300% entre 1978 et 1987 (une des plus fortes hausses de l’histoire) et la correction de 1987 (perte de 30% en moyenne) n’avait effacé qu’une petite partie des gains réalisés précédemment. Le crash boursier de 1987, malgré ses records historiques, n’a pas amené les économies en récession contrairement au crash boursier de 1929.

      En 2008, c’est la crise financière qui a amené la baisse des indices boursiers (baisse de près de 8% le 15 octobre 2008) et amené les économies en récession. Sans les interventions des gouvernements occidentaux pour protéger les marchés financiers, nous aurions alors connu la plus forte récession de l’histoire des économies modernes.

    • @rastapoil23

      Sauf votre respect, aucune de vos raisons n’explique comment les gains boursiers réduiront la dette nationale.

    • Il m’apparaît évident que l’augmentation des valeurs boursières bénéficie aux propriétaires des actions en question. Les gains en capital ou dividendes seront versés à ces actionnaires et en bonus aux dirigeants et administrateurs (les 0.1% et 1%). La dette sera en définitive payée par les payeurs de taxes, cela dit pour ceux qui les paieront. De là l’urgence de mettre en oeuvre les fameuses «tax cuts», entre autres l’impôt minimum qui ne touche essentiellement les riches et super riches.
      Donc un plan clair et simple, baisser les taxes mettre l’argent dans les poches des «donateurs». Laisser la dette augmenter, laquelle sera payée plus tard par le classe moyenne et en coupant dans les services aux plus démunis.

      Ça ne prend pas un QI très élevé pour comprendre cela. Par ailleurs M. Trump n’a pas besoin de comprendre (si son QI ne lui permet pas) son fiscaliste lui a déjà calculé comment il en retirera personnellement.

      Tellement perfide, cupide et écœurant!

    • @rastapoil23, 12 octobre 2017, 10h26

      Oui il a raison…

      Non il n’a pas raison.

      Il y a création de richesse qu’au moment de la vente qui devrait se répartir sur plusieurs années. Une partie substantielle des actions est détenu par des fonds de retraite (ex. Caisse de dépôt, Teachers, etc) et l’impôt qui sera éventuellement payé n’aura qu’un impact marginal sur les finances publiques.

      La dette du gouvernement américain, compte tenu des déficits continue de croître. Aucun effet significatif sur les ratios.

      Les revenus provenant des placements boursiers ne représentent qu’une faible portion de l’ensemble des revenus générés dans l’économie américaine. Ces revenus varient d’une année à l’autre et la hausse récente des indices ne devraient pas résulter en un effet significativement important par rapport aux années précédentes où les marchés étaient aussi en hausse.

      Par ses propos, Trump manifeste sa profonde ignorance des marchés financiers qui suivent une logique qu’il n’a pu acquérir de ses connaissance du marché immobilier.

    • Voyons si Trumpeur a raison:
      Quand le marché boursier monte, les taux du marché obligataire et les taux d’intérêt doivent augmenter pour attirer les investisseurs.
      Un déficit de 5200 milliards doit se financer en émettant des obligations et en empruntant. Les taux des coupons doivent être plus élevés pour attirer des investisseurs. Si l’on suppose que les taux d’intérêts sont 1% supérieurs dus à la performance boursière, ceci signifie une dépense additionnelle de $52 milliards par année. De plus, le réinvestissement dans la dette accumulée doit aussi suivre cette tendance et signifie une dépense annuelle de quelques centaines de milliards par année.
      Bravo à notre champion des “fake news”.

    • Ignarien de plus sot que Donald. Donaldtrumpe: Adj.: Sottise humaine extrème.

    • rastapoil23 – 12 octobre 2017 – 10h26

      Heu docteur, êtes-vous diplômé en finance, bizniz admin ou administrateur d’entreprise? Il y a d’excellentes capsules d’analyse de finance et d’économie à Radio-Canada et FM98.5 de Pierre McSween à 17h45. Ce sont les gens d’expérience dans le domaine qui vous expliquent l’actualité.

      1-L’impot – sûr docteur au moment où un bloc d’action est vendu, mais c’est un gain dans l’ensemble et certaines déductions et des paradis fiscaux sont disponibles. Ce n’est pas pour rien que Trump propose un nouveau plan qui… retourne 660$/an/famille à la classe moyenne tout en permettant aux riches de l’être encore plus. Bon mais trickle-down oblige pour montrer la richesse d’un pays.

      Dans ce domaine, l’Arabie Saoudite a un des ratio par habitant le plus élevé de la planète, mais la grande partie de la population est pauvre et ma foi, pas bien outilléẹ

      2-Ratio de la dette : ce n’est pas la DETTE. Et les avoirs des uns n’ont rien à voir de ceux des autres. La dette nationale est au niveau des gouvernements. Le ratio réduit n’a aucun effet sur la dette et le plafond de dette du fédéral.

      3-Effet multiplicateur: c’est effectif avec la classe moyenne et pauvre. Un riche peut acheter un yatch à 150 millions, ça peut se traduire sur l’emploi s’il est contruit localement. Mais ce même montant dépensé par les familles de la classe moyenne et pauvre ont plus d’effet sur l’économie.

      Vous n’avez jamais songé pourquoi on tente de réduire le nombre des pauvres par les moyens sociaux, de mettre un peu plus de fric dans la classe moyenne? On tente de leur faire croire au bien fondé de ce fameux plan de taxe en lançant un os de 660$/an aux familles de la classe moyenne mais avec des coupures ailleurs bien plus graves.

      Même le pote à Trump, Thomas Barrack le miliardaire syrien et chrétien d’origine lui a recommendé autrement. Lui qui vient d’une famille d’immigrés moins que moyenne mais qui a pu grimper voient les perpectives autrement.

    • Thomas Barrack est un avocat qui a sauvé Trump de quelques faillittes dans l’immobilier et continue de conseiller Jared Kushner dans le domaine. Il a des contacts dans le monde arabe parmi les plus riches. Il est devenu miliardaire dans le domain immobilier mais s’est complètement dégagé en 2006 pour se concentrer sur son propre groupe en gestion de patrimoine. YÉ pas NOVICE.

    • C’est comme si la Bourse allait toujours monter. Voyons donc! Un jour, elle va s’écrouler ou, du moins, chuter.

      Autre belle nouvelle, les États-Désunis viennent de se retirer de l’UNESCO.

      À l’émission Envoyé spécial (TV5) hier, des psychologues de New York se disaient très inquiets de l’état mental du président et, déjà, 60 000 professionnels de la santé mentale ont signé une pétition pour le faire déclarer inapte en vertu de l’article 25 de la Constitution.

      Très inquiétant quand on l’entend dire que, selon le système, c’est lui qui décide, en dernier lieu!

    • @rastapoil23

      L’indice boursier a progressé de 235% durant les ans d’Obama. Selon votre logique et celle de Trump, donc la dette ne fait que diminuer depuis près d’une décennie??? Bonne nouvelle ce matin.

    • @mecasiatique – 12 octobre 2017 – 11h03
      Merci pour les explications!

    • Ins-Hannity ! J’ai hâte en maudit que mon réveil sonne pour enfin sortir de ce cauchemar (night-mer…de) !!!

    • @pelojean – 12 octobre 2017 – 11h15
      … À l’émission Envoyé spécial (TV5) hier, des psychologues de New York se disaient très inquiets de l’état mental du président et, déjà, 60 000 professionnels de la santé mentale ont signé une pétition pour le faire déclarer inapte en vertu de l’article 25 de la Constitution. …

      Wow … Ca commence à faire pas mal de monde (et en plus, des connaisseurs) qui pensent la même chose à propos de M. Trump. C’était insensé de donner la présidence à cet homme et rien ne nous a fait changé d’idée depuis :-(.

    • Actionnaires plus riche, créent plus d’emplois, plus d’emplois moins d’assistance sociale, moins d’assistance sociale moins de dette.b

    • C’était écrit dans le ciel de GOD que l’Unesco dont le mandat est de promouvoir l’éducation la science et la culture étaient l’antithèse de la culture Biblo Godiste qui a pour raison d’être la promotion de l’ignorance crasse sous toute ses formes instutionalisée .

      Tous le monde sait que les gens instruits croient au réchauffement climatique , sont contre l’usage et la prolifération des armes et nient l’existence de GOD et ses enseignements. … primaires.

      Les programmes de l’Unesco de protection du patrimoine mondial nuissent au développement économique et immobilier en retirant des sites touristique la liberté d’entreprise et empèchent la construction de nouveaux hotels…

      Lunesco sera dorénavant remplacé par l’Unuque Orange & CO. dont la devise, remplaçcant l’éducation la science et la culture, est GOD, GUNS & GIMMICK…

    • L’Andouille n’aurait jamais pu sortir tout seul ces idées “brillantes” sur la Bourse et et la Dette Nationale. Ce sont les boursicoteurs Kohn et Mnuchin dans son entourage qui lui ont soufflé ces notions . Nous voyons où vont les intérêts de ces gens. Dommage qu’aux States, ils n’ont pas le système parlementaire britannique, l’opposition aura des moments de réjouissance en cuisinant ces gars à la Période des Questions Orales.

    • @Alexx : ” Actionnaires plus riche, créent plus d’emplois,…”

      J’espère q

    • @Alexx : ” Actionnaires plus riche, créent plus d’emplois

      J’espères que c’est une blague. Parce que la théorie du ruissellement économique a été détruite depuis des lunes. Dans les faits

      Actionnaires plus riches = concentration de richesse dans le moins de poches possibles=pertes d’emplois=appauvrissement

    • @ Alexx. 12 octobre 2017. 11h48
      ” Actionnaires plus riche, créent plus d’emplois, plus d’emplois moins d’assistance sociale, moins d’assistance sociale moins de dette.b”

      Sauf que ça été maintes et maintes fois prouvé que… ça ne marche PAS !!!
      La mécanique est la suivante : Actionnaires plus riches exigent des PDG de réduire au maximum les dépenses d’exploitation d’un trimestre à l’autre pour augmenter les versements de dividendes pour grossir leurs dépôts dans les paradis fiscaux, délocalisation d’emplois dans les pays à main-d’oeuvre cheap sans protection donc plus d’assistance sociale donc augmentation de la dette publique pour offrir un minimum de services mais quand même trop nombreux pour les riches qui peuvent s’en payer des meilleurs au privé et demandent de baisser leurs impôts déjà plus bas que la moyenne de la classe moyenne qui rétrécie comme peau de chagrin ! Voilà la vraie patente !

    • @Alexx (11h48)

      L’équité crée plus emplois et non l’augmentation de l’écart entre les riches et la classe moyenne.

      C’est la classe moyenne fait plus rouler l’économie….

    • @Alexx

      Vous devriez cessez de lire l’horoscope économique pour les dretteux.

    • Merci au décervelé de service qui a suivi mon guide et s’est trouvé un nouveau pseudo parfaitement ridicule (rastapoil23!) pour dire des âneries. Incorrigible!!

    • @samanti “Les revenus provenant des placements boursiers ne représentent qu’une faible portion de l’ensemble des revenus générés dans l’économie américaine”

      5000 milliards c’est quand même le tiers du PIB américain. Les gens, se sentant plus riches, seraient peut-être portés à consommer plus. Sauf, qu’une très grande partie de ce surplus ne sera pas dépensée et si oui pas aux USA. En effet, les étrangers détiennent une part importante du SP500.

      De plus Hannity est un sacré hypocrite (ca, on le savait depuis toujours) de laisser passer cet argument. Il a chialé sans arrêt contre Obama et sa dette, or le SP500 a augmenté de plus de 150% pendant ses deux mandats,

    • @Lehuy, 12 octobre 2017, 11h49

      “Ce sont les boursicoteurs Kohn et Mnuchin dans son entourage qui lui ont soufflé ces notions .”

      Surement pas.
      Personne dans le milieu de la finance n’aurait fait de tels énoncés. On peut reprocher beaucoup de choses à ces individus, mais il faut se rappeler que ces deux personnes ont une connaissance du milieu de la finance qui dépasse de loin celle que peuvent avoir des politiciens comme Trump ou le commun des mortels pour lequel le marché boursier et autres domaines de la finance demeure toujours un mystère.

    • Voici ce qu’a dit Warren Buffet sur la sagacité financière du Dohnald:

      “In 1995 when he offered this company, if a monkey had thrown a dart at the stock page [of a newspaper], the monkey on average would’ve made a 150%,” Buffett quipped. “But the people who believed in him, who listened to his siren song, came away losing over 90 cents on the dollar. They got back less than a dime.”

      «En 1995, quand il (Trump) a ouvert cette compagnie (Trump Hotels & Casino Resorts) aux investisseurs, si un singe avait lancé des dards sur la page des cotes boursières d’un journal, il aurait en moyenne réalisé un gain de 150%. Mais les gens qui l’ont cru, qui ont écouté son chant de sirène, sont repartis avec une perte de 90 sous sur le dollar. Ils n’ont eus qu’un retour de 10 sous.»

      Voilà pour la grande «habileté» financière du moron…

    • Pour dégrossir les admirateurs aveugles, Alexxxx et restunpoil, du névrosé président, un court article explicatif qu’ils peuvent peut-être comprendre… peut-être.

      No, Mr. President, a stock market rally does not reduce the national debt

    • Il n’y a absolument aucun lien entre la dette nationale et la valeur du marché boursier. – extrait du billet

      Actionnaires plus riches exigent des PDG de réduire au maximum les dépenses d’exploitation d’un trimestre à l’autre pour augmenter les versements de dividendes pour grossir leurs dépôts dans les paradis fiscaux, délocalisation d’emplois dans les pays à main-d’oeuvre cheap sans protection donc plus d’assistance sociale donc augmentation de la dette - Igreck, 12h13

      = = =

      Igreck, vous m’avez devancé!

      Il n’y a PAS de lien entre la valeur boursière et la dette nationale, écrit Richard H (qui l’a pris kek part!).

      Il y a, en revanche, un lien réel entre l’augmentation des valeurs boursières et la délocalisation des emplois, pour les motifs mentionnés à 12h13.

      Dommage que les chômeurs du Rust Belt – ceux qui ont voté pour Trump il y a 11 mois – en soient si peu conscients! Plus Trump se réjouit des sommets atteints par le marché boursier, et plus il se réjouit indirectement de la perte de leurs emplois par des Américains qui gagnaient $50/h et plus en faveur de pays où les travailleurs gagnent $50 par JOUR… ou moins!

      Décidément, à chaque jour que le bon Dieu amène, la cloche Trump résonne un octave plus bas. RÉsonne. J’ai pas dit RAIsonne… Et par l’expressionchaque jour que le bon Dieu amène, je parle bien sûr du God qui BLESSe l’Amérique au point de permettre aux maîtres de la Cupidité de lui arracher ses emplois.

      Et dire que les revenus de des ‘bons gestionnaires’ se nourrissent des jobs qu’ils abolissent!
      Barnak!

    • en menaçant de révoquer les licences des chaînes de télévision qui publient selon lui des «fausses nouvelles» – extrait du billet

      = = =

      Ah bon! Je ne savais pas que ça entrait dans les pouvoirs et prérogatives du POTUS; m’enfin, puisqu’il le dit, c’est sûr, c’est sûr, c’est sûr que cé vra! POTUS ne saurait mentir…

      Réjouissons-nous; au moins FOX va pouvoir continuer de diffuser les SIMPSONS à peau jaune, auxquels succédera sans doute THE TRUMPS!, qui verra un nouveau héros à toupet jaune dans un rôle qui s’apparentera à celui d’Homer Simpson… en plus visqueux.

    • Rastapoil123, est-ce le pseudo de Roberto Rastapopulos?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Roberto_Rastapopoulos

    • @ samati 10h27
      «En terme de pourcentage la chute du Dow Jones du 19 octobre 1987 fut la plus élevé de l’histoire moderne du marché boursier.»

      Vous me dites que ce fut un très gros crash boursier en 1987 et je suis parfaitement d’accord avec vous. Mais là n’est pas la question. Si mes souvenrs sont bons, l’effet du crash de 1987 sur l’économie réelle a été relativement minime. Tout le monde craignait alors une répétition de la grande dépression des années 30 mais seul le secteur financier en a finalement subit les contrecoups. Les pertes d’emplois furent nombreuses mais essentiellement limitées à ce secteur de l’économie. On en a donc tous été quitte pour une bonne frousse cette fois-là.

      «En 2008, c’est la crise financière qui…»

      Et cette crise financière provenait d’où, si ce n’est d’une gigantesque bulle spéculative dans le domaine immobilier? Quitte à me répéter, les bulles spéculatives sont TOUJOURS malsaines pour l’économie.

    • @ Adoni

      5 200 Milliards n’est pas un chiffre d’affaire c’est une valeur (plus valu) sur papier seulement, lors de la prochaine correction (et correction il y aura) direz vous que 5 200 Milliards est une grosse perte ou un gros chiffre d’affaire???

    • Une chose que les républicains n’ont pas encore compris, c’est que plus tu baisse les impôts, moins tu as de revenus. Moins tu as de revenus, plus tu dois emprunter. Et plus tu empruntes, plus ta dette augmente.

      Finalement, c’est comme la saucisse Hygrade!

    • À ajouter à mon commentaire de 16H31:

      http://money.cnn.com/2017/10/04/news/economy/conservative-fiscal-hawks-tax-cuts/index.html?iid=EL

    • @rastapoil23 Nouveau pseudo assez créatif…

      @rastapoil et Alexx Z’avez échoué le cours Économie 101 à l’école? Et si c’était vrai avec la croissance des marchés sous les Président Obama et Clinton, la dette aurait du être effacée.

    • @Rastapoil23 (10h26), plusieurs ont répondu, je m’y lance moi aussi! On peut faire des liens tortueux entre les deux, tel que vous les énoncez. Les premiers est d’ailleurs aussi exposé par Boisfranc à 8h53, i.e. l’impôt que le gouvernement peut en tire (mais encore là, les actions doivent changer de main… par exemple j’ai des actions de RX depuis 6 ans… et je compte les garder encore quelques années, les impôts vont attendre!). Le second, si la bourse va bien, ça veut probablement dire que l’économie va bien. Donc, que le PIB augmente. Si le PIB augmente, cela implique que la portion de la dette en rapport au PIB diminue. Comme ce qui importe le plus est la portion de la dette et non pas sa valeur nominale, on peut conclure que la dette diminue. Donc vos liens semblent pertinents, mais on est ici dans du pure sophisme.

      Car… les indices boursiers ne sont pas un reflet aussi direct de l’évolution du PIB. Ils représentent (S&P et DJ) des aperçus tronqués de la totalité du marché… des entreprises cotés en bourse. Si par exemple Amazon grossit parce que Sears fait faillite, le S&P augmente, le DJ augmente, mais l’économie piétine. Pire, si hors bourse, les entreprises privées, PME, sont au ralenti, le DJ peut facilement aller en sens contraire du PIB.

      Il faut faire attention avant de faire un lien aussi direct entre les deux.

    • @A.Talon, une bulle spéculative? Je ne crois pas à une balloune du marché présentement (avis personnel). Des ajustements de 10%? Il y en a régulièrement. Depuis 10 ans les gros ont tellement racheté de leurs actions, achetés les petits, développés tous azimut de sorte que les joueurs majeurs se sont étendues avec des tentacules partout : les plus gros sont beaucoup plus gros, ces gros sont essentiellement jeunes (comparer le top 50 aujourd’hui avec le top 50 d’il y a 50 ans) et les PME ont souffert et souffre encore… quand on achète le produit de quartier par internet chez un gros, on augmente la valeur du S&P mais on ne change rien à l’économie… pire on fait des dommages à l’économie locale. Quand les revenues de publicités passe du local vers des géants tel FB ou Google… bon pour la bourse, pas nécessairement pour les emplois dans les petites villes.

      Les gros bâteaux de la bourse ne m’inquiète pas. Les start-up et autres entreprises dans des niches non plus. Ce sont toutes les entreprises qui se font tasser par des « chasse-neiges » à la Amazon qui me dérange. Ça c’est dommageable pour l’économie même si la bourse continu de monter avec raison.

    • “De deux choses l’une : ou bien Donald Trump est suprêmement malhonnête ou complètement ignorant à propos du lien entre la dette nationale et le marché boursier.” Les deux.

    • Narcissique, sociopathe, psychopathe, délinquant sexuel, menteur compulsif, arnaqueur financier…bref tout le portrait de Lex Luthor dans la bande dessinée iconique de Superman.
      Faudrait légiférer sur l’âge minimum des lecteurs de BD de super héros.

    • @Scipion001 20h23 Les USA sont rendus bien bas, les démocraties s’inquiètent et les requins jubilent.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives