Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 11 septembre 2017 | Mise en ligne à 17h02 | Commenter Commentaires (31)

    Santé : le virage démocrate

    Kirsten Gillibrand et Cory Booker font partie des sénateurs démocrates qui son en faveur d'un système de santé à payeur unique. (Photo EPA)

    Kirsten Gillibrand et Cory Booker font partie des sénateurs démocrates qui son en faveur d'un système de santé à payeur unique. (Photo EPA)

    Les démocrates du Congrès se sont battus au cours des premiers mois de la présidence de Donald Trump pour préserver l’Obamacare, mais tout indique qu’ils seront nombreux à défendre une position plus ambitieuse en vue de l’élection présidentielle de 2020.

    Mercredi, le sénateur indépendant du Vermont Bernie Sanders présentera un projet de loi destiné à instaurer aux États-Unis un système de santé à payeur unique. Le texte sera parrainé par les sénateurs Cory Booker (New Jersey), Kamala Harris (Californie), Elizabeth Warren (Massachusetts) et Sheldon Whitehouse (Rhode Island), qui ont tous en commun d’être des candidats probables à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020.

    Même si elle ne parrainera pas le projet de loi, la sénatrice de New York Kirsten Gillibrand, qui caresse également des ambitions présidentielles, est également en faveur d’un système de santé à payeur unique, tout comme l’est son collègue d’Oregon Jeff Merkley.

    On assiste peut-être ainsi à un virage démocrate qui pourrait donner à un parti qui se cherche une idée forte à défendre non seulement en 2020 mais peut-être dès les élections de mi-mandat de 2018.

    Comme l’indique le tableau ci-dessous, un bon pourcentage d’Américains (60%) estiment que le gouvernement fédéral a la responsabilité d’assurer une couverture santé à tous. Ils sont cependant divisés sur la façon d’y parvenir, le système de santé à payeur unique récoltant l’appui d’une majorité de démocrates (52%) et de progressistes (64%) mais d’aucune autre catégorie d’électeurs, selon les résultats d’un sondage du Pew Research Center publié en janvier.

    imrs


    • Encore les socialistes! La santé devrait être un droit. Mais les Américains sont tellement manipulés par des gens riches de la droite…

    • Le payeur unique est la marque des pays civilisés qui en ont les moyens. Je ne comprends pas cet individualisme forcené et réactionnaire de la part d’un trop grand nombre d’américains.

    • Les Etats-Unis devraient effectivement avoir un système de santé à payeur unique, mais je n’y crois pas beaucoup … malheureusement :-(. A la place des démocrates, je ne mettrais pas toutes mes billes sur cette stratégie. Ne pas oublier que les républicians ont pris la présidence sans savoir eu besoin de gagner le vote populaire. Ca ne changera pas en 2020.

      Les républicains vont faire passer les démocrates pour le diable en personne qui va leur vider les poches pour payer des soins de santé au moins nantis et des millions d’américains vont être sensibles à cet argument. Un système à payeur unique va coûter quoi, 1000-1500 milliards par années, il va falloir la trouver cet argent. Ne pas rêver qu’on va couper dans l’armée, il faudra la prendre dans les poches des contribuables et les républicains vont agiter les épouvantails pour faire peur aux américains.

      En fait, les américains mettent pas mal plus d’argent en santé que le Canada, par exemple, et ça leur coûterait collectivement pas mal moins cher d’avoir un système comme le nôtre. Malheureusement, la démagogie et l’appât du gain de ceux de qui profitent du système actuel risque fort de préserver le statu quo.

      La bonne nouvelle est qu’on en parle, un jour ou l’autre, les choses vont changer dans la société américaine.

    • Ah! Bernie Sanders ! Combien de fois ce dernier a changé de fusil d’épaule sur le sujet des immigrants et de réfugiés. Notez que je ne critique pas en particulier Sanders dont la pensée politique est proche de la mienne mais plutôt le système politique américain rempli de contradictions et de positionnements opportunistes.

      L’ironie du programme DACA est que ce fut le Président G.W. Bush en 2007 qui avait tenté de doter les Etats-Unis d’une loi de régularisation la plus généreuse pour les 12 millions d’illégaux. Sessions et Sanders pour des raisons différentes ont voté contre ce projet de loi. C’est pourquoi séparer la droite et la gauche américaine selon le pour ou le contre des lois me semble bien difficile

      DACA reaction shows how immigration has become a litmus test for Democrats

      et je peux dire la même chose pour la modification de l’Obamacare.

    • Bref, les Démocrates iront avec le système à payeur unique alors que les Républicains défendront l’approche du Obamacare.

    • - «…le système de santé à payeur unique récoltant l’appui d’une majorité de démocrates (52%) et de progressistes (64%) mais d’aucune autre catégorie d’électeurs…»

      Normal.

      Les chrétiens, fondamentalistes ou pas, et les conservateurs tous plus ou moins religieux, considèrent qu’il faut souffrir ici bas, comme le ti-jésus, pour gagner son ciel, et montrer son appui au crucifié sanguignolent dont ils ornent fièrement les murs de chambre de leurs enfants…

      …enfants auxquels, par ailleurs, ils interdisent les jeux vidéos qu’ils considèrent trop violents…

      Étonnant tout de même ces «hoquets» de la raison auxquels sont susceptibles une bonne partie des humains.

      Non..?

    • @lukos 18h38

      Vous écrivez:

      “Le payeur unique est la marque des pays civilisés qui en ont les moyens. Je ne comprends pas cet individualisme forcené et réactionnaire de la part d’un trop grand nombre d’américains.”

      __________________________________________________________________________

      D’où vous vient la première phrase? Dans la plupart des pays “civilisés”, sinon la totalité, il n’y a pas de payeur unique. Par exemple ici, les soins de santé sont couverts par le gouvernement (en grande partie), par les assurances et par les bénéficiaires. Dans quel pays “civilisé” y a-t-il un payeur unique? Donnez-nous des exemples.

      Pourquoi utilisez-vous les adjectifs “forcené” et “réactionnaire” pour décrire l’individualisme des nos voisins des États-Unis? Vous me semblez manquer d’objectivité.

    • On vient de voir que les Américains n’assurent pas leur maison mais espèrent que le gouvernement les rebâtisse en cas de désastre.
      Les mêmes personnes ne veulent pas payer de primes d’assurance santé mais veulent pouvoir se rendre à l’hôpital pour se faire traiter en cas de maladie grave.

      Seraient-ce les mêmes gens qui parlent de réduire l’aide aux pauvres et aux invalides?

      il faudrait que ce soit présenté comme étant rentable financièrement et non pas comme un droit universel. Il va falloir que les gens qui présentent le projet connaissent le dossier à fonds, pas les slogans habituels….

    • Dès qu’on touche les chasses gardées des grands lobbys états-désuniens (grands fournisseurs de fonds électoraux au profit des membres du GOP) la guerre est déclarée.

      Hôpitaux privés, médecins, pharmaceutiques, fournisseurs de matériel médical, les assureurs de tout poil…auquel s’associerait volontiers la NRA!

      Crache le cash et au plus fort la poche!! Invocation d’une constitution archaïque pour que le sacro-saint libre-arbitre et le capitalisme triomphant ne soit pas égratigné!!

    • @candela -19h44-

      Excellent !

      En 2008, Hillary Clinton défendait un régime universel pendant la saison des primaires.

    • Il y a déjà le plan du Sénateur Schatz sur la table pour que les États puissent adhérer à Medicaid que je trouve attrayant, et je crois qu’il serait un moyen d’arriver au payeur unique graduellement. Imaginons la Californie, New York et quelques autres États qui y adhèrent et qui montrent que le système marche.

      “Democrats are ready to go on the health care offensive. And Sen. Brian Schatz (D-HI) may have a new plan for them to do it.

      In an interview with Vox, Schatz revealed that he’s preparing a new bill that could grant more Americans the opportunity to enroll in Medicaid by giving states the option to offer a “buy-in” to the government program on Obamacare’s exchanges.

      His proposal would expand the public health insurance program from one that covers only low-income Americans to one open to anyone seeking coverage, depending on what each state does. The idea is similar to the government-run “public option” that some Democrats advocated for during the battle over the Affordable Care Act’s passage. (…)”

      https://www.vox.com/platform/amp/policy-and-politics/2017/8/22/16171160/schatz-health-care-medicaid

    • @Fritz2 (20h22)

      On entends par payeur unique que c’est l’ensemble des soins pour “toute” la population est sont couvert par le gouvernement.

      Par contre l’individualisme n’a pas vraiment d’adjectif, il se suffit à lui-même! L’individualisme est un peu le dindon de la farce…

    • @Fritz2: la phrase préférée de Bernie Sanders “we are the Only developped country without a single payer plan”.
      Il m’est arrivé de payer $650 pour une résonnance magnétique ou $450 pour un scan parce que j’étais pressée mais pas de payer $10 000 de prime annuelle pour une police avec une franchise de $10 000.

    • “Encore les socialistes! La santé devrait être un droit. ”
      - Bidulen 17h33

      La caricature même du socialiste non assumé. Se moquer des accusations de socialisme comme si le socialisme n’existait pas, suivi de l’affirmation la plus socialiste du monde.

      Si la santé devrait être un droit, pourquoi pas le “droit” d’avoir une maison, manger, l’université, une voiture, l’accès internet, etc.

      Mais vous ne voyez probablement pas de problème avec

    • @daniellevallee à 20h31

      Faudrait peut-être dire à ces gens que les profits que les actionnaires des assureurs se mettent dans les poches équivalent à autant de soins qu’ils ne recevront pas et qu’ils sont donc victimes d’extorsion. Couper sur les intermédiaires c’est rentable quoi! Il faut viser haut!
      ———————–
      Il est ironique que – hormis exception – ceux qui font la promotion de l’effort individuel et dénigrent l’état providence, doivent leur épanouissement aux conditions favorables qui les ont vu naître, alors qu’ils n’y sont pour rien. À fortiori pour ceux dont le confort familial est en lien avec l’esclavage ou avec le vol de terres autochtones(1). De grands méritants…

      1 – Et il faudrait en revenir? Biffer un cause dont les funestes conséquences se feront sentir pendant encore plusieurs générations? Aussi bien prôner ouvertement la suprématie raciale. C’est moins hypocrite.

    • @ MicSa

      Vous avez lu dans mes pensées, votre analyse est un reflet de la réalité j’ajouterai à votre commentaire qu’il est illusoire pour les démocrates d’espérer rallier les americains blanc à cette idée ideal pour ce pays riche avec les ressources materiels,humaines qu’ils possèdent. Mais comme vous dite les medecins millionnaires et tout ceux qui s’abreuvent au retour du de l’ancien système proner par les tenant du capitalisme à outrance,les blancs riches,
      ainsi que les blancs pauvres qui ne paieront certainement pas pour les nègres, les mexicain violeur voleur de job et surtout les réfugiés arables

    • @planete-quebec

      On vie en société et non sur une île déserte…

    • @planete-quebec

      Pauvre vous, on voit que vous ne comprenez pas grand chose. Et pourtant, vous énumérez, sans vous rendre compte, des droits qui sont reconnus dans une société moderne. Oui, droit à la santé et droit à avoir un toit (ce que vous nommez maison), droit à se nourrir (manger), droit à l’éducation (université), droit au transport (privé avec une voiture ou public avec le bus ou autre), droit à la connaissances (ce qui s’acquiert maintenant avec l’internet mon cher). On este 2017 mon cher. Sortez de vos mines de charbon du 19e siècle.

    • Les U.S.A. sont le seul pays occidental à ne pas fournir d’assurance santé à sa population et aussi le seul à avoir encore des piastres en papier et des cennes noires.

      Que voulez-vous ? C’est ça la libre entreprise. Chacun pour soi et rien pour les autres. L’autre option c’est du socialisme et c’est très mauvais!

    • @planete-quebec 21h50
      >>Si la santé devrait être un droit, …

      Ouin… c’est vrai, je pense comme vous: juste le s riches devraient être en santé, et les pauvres devraient se suicider pour le bien collectif des riches…
      …sauf que ça prendra des moins riches pour vraiment travailler à faire vivre les très riches…
      ..and so on…
      Les real-moochers à la Trump devront un jour se torcher le cul eux-mêmes… vous voyez le drame??

    • @benton_fraser 23h44
      >>On vie en société et non sur une île déserte…

      Et encore… imaginez une communauté sur cette ile déserte…
      S’il y a un médecin, vous pensez qu’il ne soignera que les riches?
      J’pense pas…

    • J’ai toujours eu un mal fou à comprendre le rationnel le systeme de santé de nos voisins qui laissait, avant Obamacare, une population presqu’aussi grande que les canadiens, en plan, dans le neant. Que ca te coute ta maison pour te faire soigner, c’est quoi l’idée ?

      J’ai toujours eu un mal de fou quant aux argumentaires allégués pour s’opposer à l’implantation d,un systeme de base, certains argant meme le socialisme. Faut le faire.

      Bref, c’est mon problème

      Obamacare est implanté et oh surprise, c’est moins pire qu’on pensait et meme qu’on y tient. Un pas.

      Que les démocrates fassent d’autres pas en avant, rien contre, mais je doute fort que cela accouche comme ils le souhaitent. Les lobbyistes sont trop impliqués pour se laisser passer le cash sous le nez, les specialistes itou. Le mérite est de faire avancer le débat mais la chambre doit etre over booké de débats….

    • Sur une ile déserte, l’argent ne sert à rien. Par contre un grand gaillard peut t’en faire voir de toutes les couleurs si toi md tu le soignes pas. Les autres de la communauté aussi. Mais je vais me retrancher sur le serment que fais un md pour tabler sur l’humanisme. Anyway, si il est intelligent ce md, il fera lui meme le constat que c’est dans son interêt, sinon une question de survie. Ne serait-ce que du troc: un soin, une banane, une noix de coco…

    • @ MicSa:

      Qu’en est-il du financement électoral passé de Mme Clinton lors de ses campagnes dans l’État de New York ou à la présidence…? Et de Barack Obama, un montant de 20 millions $ en 2008 si ma mémoire est bonne?

      Eux non plus n’ont pas levé le nez sur le financement des lobbys du monde de la santé aux États-Unis.

      J’vous dit ça d’même puisque tout n’est pas blanc ou noir en ce bas monde… ;)

      À preuve, Mme Clinton avait déjà déclaré en 1994 qu’elle croyait que les États-Unis pourraient avoir un système de santé à payeur unique à l’aube des années 2000. Pourtant, au début de 2016, elle avait ridiculisé cette même idée lancée par Bernie Sanders en affirmant qu’elle ne sera jamais adoptée au États-Unis. Réalisme politique ou influence des sommes colossales qu’elle a amassé auprès des lobbys depuis l’échec de sa réforme dans les années 90. Je vous laisse choisir.

      Comme je le disais, tout n’est pas blanc et tout n’est pas noir.

    • Au fond l’amélioration de l’accessibilité aux soins de santé aux Etats-Unis se résume à résoudre les problèmes de coûts chez nos voisins. Les américains dépensent per capita trois fois plus que nous les Canadiens sans pour autant recevoir trois fois plus de soins. Il y a donc des gens qui profitent bien de cette machine colossale de prélèvement de richesse. C’est un débat de fond que les américains ne veulent pas faire.

      J’aborde ici un aspect amusant de cette gammick car tout n’est pas parfait dans le meilleur des mondes. J’ai des amis travaillant dans le domaine de la santé aux States. En abordant le sujet de coût avec ces derniers, je découvre qu’ils sont aussi stressés pour leur avenir. En effet, eux, qui ont bien profité du système durant leur vie active craignent à leur retraite se “faire presser le citron” à leur tour.

    • @daffy_duck75 – 12 septembre 2017 – 07h02
      … Réalisme politique ou influence des sommes colossales qu’elle a amassé auprès des lobbys depuis l’échec de sa réforme dans les années 90. Je vous laisse choisir. …

      Un deux sur le réalisme politique! Madame Clinton a effectivement défendu un système comme le nôtre sous la présidence de son mari et elle est sans doute encore en faveur d’un tel système. Malheureusement, on ne verra pas un tel système à court terme aux Etats-Unis. Ca va prendre encore un bon bout de temps. Comme vous dites, il y a des lobby extrêmement puissant qui font énormément d’argent avec le système tel qu’il est présentement et ils veulent conserver leurs avantages.

      Probablement mieux d’essayer d’améliorer l’Obamacare par petits pas et éventuellement, le saut vers un système comme au Canada sera plus facile à faire. Pour le moment, c’est utopique :-(.

    • Les USA ne sont pas le Canada. Nous avons au Canada une mentalité social-démocrate alors que les américains sont au plus fort la poche. Le lobby des assureurs et hôpitaux privés là-bas doit être monstrueux pour bloquer toute tentative de réforme de la santé. Déjà, il y a eu des frictions sur Obamacare, je ne vois pas comment on pourrait instaurer un régime à payeur unique.

      Contrôle de l’état? Contraire à la mentalité républicaine qui, on le rappelle, contrôle le Sénat et le Congrès. Sans même parler de la présidence.

      Sanders a trop une mentalité à la canadienne pour faire passer des idées majeures qui vont mourir dans l’oeuf. Les EU sont beaucoup trop divisés pour y arriver.

      Mais, oui, ça prend des idées neuves chez les démocrates pour renverser la vapeur. Mais ils doivent rester réalistes pour ne pas se brûler à leur propre jeu.

      La désinformation est le 5e sport majeur des EU.

    • @alexander. 8h46

      Faisons un parallèle avec le système d’assurance d’automobile entre le Québec et le reste du Canada. Durant le débat de ce dossier sous la houlette de Mme Lise Payette, les compagnies d’assurances ont menacé bien des catastrophes aux Québécois. Il suffit de comparer maintenant les primes d’assurances automobile entre l’Ontario et celles de notre Belle Province.

      À l’instar de ce que je mentionne plus haut, je crois qu’il est préférable d’entreprendre la réforme du système de santé État par État aux States. Bien sûr, le gouvernement fédéral à son rôle à jouer.

    • @Coin-Coin75 7h02

      Je suis un défenseur du “tout n’est pas blanc ni noir, juste un gris variable”.
      Mais, justement, à ce sujet, quand est-ce que vous nous faites part du côté noir du malade narcissique (et il y en a tout une montagne!) et que vous cesser de vous répandre en propos vindicatifs sur les démocrates, Obama, les Clinton avec une prédilection pour Hilary?

    • ”Si la santé devrait être un droit, pourquoi pas le “droit” d’avoir une maison, manger, l’université, une voiture, l’accès internet, etc.” Perdu-dans-L’espace

      Je suppose que vous êtes prêt à couper votre carte d’assurance santé. Parlant caricature. Quand les bottines ne suivent pas les babines. Misère!

    • daffy_duck75

      12 septembre 2017
      07h02

      Comme je le disais, tout n’est pas blanc et tout n’est pas noir.

      ———————————————————————

      Comme pour les canards : Visa le noir, tua le blanc ! :-)))

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « août    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives