Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 7 septembre 2017 | Mise en ligne à 14h04 | Commenter Commentaires (73)

    Miami Beach, d’hier à aujourd’hui

    miami-beach-superJumbo

    En 1926, un ouragan de catégorie 4 a frappé Miami Beach, où rares étaient les bâtiments pouvant entraver sa route. Aujourd’hui, une tempête semblable entraînerait des coûts s’élevant à 200 milliards de dollars, selon l’estimation d’une société de réassurance suisse, en raison des hôtels, condos et autres bâtiments qui occupent le même territoire. Voilà pourquoi l’ouragan Irma pourrait faire très mal à la Floride.

    (Photos Archives de l’État de Floride et Google)


    • La valse des Milliards de $ en rafale!

      Mais comme le dirait Proutt-Pruitt et les autres climato-sceptiques tels que POTUS45 (quand ça l’arrange!): n’y voyez surtout pas la faute de l’activité humaine…c’est “act of god”.

      À quoi le V.P. des états-désunis s’empresserait de s’écrier: “but not our GOD, the good and only”

    • Ces hôtels sont aussi une belle cible pour les ras de marées.

    • Si c’est pas Irma, ce sera la montée inexorable des eaux.

      Malgré l’évidente montée des eaux, les licheux d’cash continuent de construire sur des terrains qui sont à moins de 3 pieds au dessus du niveau de la mer:

      “Seas Rising but Florida Keeps Building on the Coast”
      https://www.scientificamerican.com/article/seas-rising-but-florida-keeps-building-on-the-coast/

      Et la montée des eaux S’ACCÉLÈRE !

      https://phys.org/news/2017-08-longer-bridge-statistics-yields-sea.html

      Comme plusieurs analystes prévoyaient déjà un exode massif des habitants des régions côtières de la Floride dans les prochaines années, il est possible que l’ouragan Irma en soit l’élément déclencheur.

      Mais évidemment, pour le Dohnald et les républicains, l’activité humaine n’a rien à voir là-dedans… sinon il faudrait revoir la course à la croissance et le capitalisme…

      IMPENSABLE !!!

    • Je ne souhaite de mal à personne.. Dieu protèges les habitants de cette région…

      …Mais… Je ne peux m’empêcher que l’ouragan frappe particulièrement fort sur Mar-a-lago……. Quelle ironie ce serait que la “maison blanche du sud”, joyaux du Donald, soit détruite par un ouragan exceptionnel, causé par des conditions anormales, alors qu’il nie les changements climatiques.. #InstantKarma

    • Est-ce que ça s’peut que Trump veuille que l’aide soit approuvé en parti parce que le Texas et la Floride sont des états républicains, mais aussi pour ses propriétés de Floride qui pourraient être touchées? Je dis ça comme ça…

    • Déjà Andrew avait donné un coup fort et a complètement changé depuis…

      Mais si on compare avec Barbuda…. 70% sans abris et 90% de l’infrastructure inutilisable…. J’espère qu’elle ne voit pas la changement de Miami…. Horreur des horreurs!!!!

    • On va également voir dans les prochaines années un baisse importante de la valeur des propriétés dans le sud de la Floride.

      Si vous avez un condo, une maison, une propriété quelconque dans cette région, il était temps de vendre il y a deux ans…

      Maintenant, il ne restera que des poissons, au propre comme au figuré, pour vouloir acheter de l’immobilier dans cette partie de la Floride.

      Gros crash immobilier en vue pour cet État… qui vote républicain depuis les années ‘70 je crois…

      Qui vote pour du vent, récolte la tempête !

    • Le Potus sera bien occupé avec tout ces désastres annoncés : Irma, Katia, Jose.

      Hâte de voir de quelle ampleur sera l’aide accordée à ces États du Sud. Le Potus pourra dire qu’il s’occupe enfin de ses déplorables. Si les tracking sont exacts, on pourrait penser qu’il est sur la bonne voie d’atterrir sur le dessus de Mar-a-Lago. Mes prières vont quand mêmes pour les victimes de cette tragédie, car au Québec on connait tous quelqu’un qui réside là-bas.

    • Par ailleurs, Senat passe $15 billion disaster relief bill lequel maintient le gouvernement ouvert pendant 3 mois http://nbcnews.to/2xSFPKC

    • Tous ces ouragans devraient encourager sur discussion sérieuse sur le changement climatique….

    • Trump aurait du installer Pruit et son E.P.A. (ou ce qu’il en reste) en Floride. Il auraient peut-être eu une idée du réchauffement climatique. Plus l’eau est chaude, plus les ouragans ont de la force.

    • @ atchoum 14h59
      «Ces hôtels sont aussi une belle cible pour les ras de marées.»

      Ça me surprendrait. Les tsunamis sont rares dans l’Océan Atlantique puisqu’on retrouve peu d’activité sismique ou volcanique dans la région.

      Voyez ce qu’en dit la «School of Ocean and Earth Science and Technology» de l’Université d’Hawaï à Manoa:

      «why are there no earthquake generated tsunamis located in the atlantic ocean?»
      https://www.soest.hawaii.edu/GG/ASK/tsunamis.html

      Un méga-tsunami sur la côte est américaine demeure néanmoins possible à partir d’une éruption volcanique majeure sur l’île de La palma (Îles Canaries, Espagne):

      https://en.wikipedia.org/wiki/Megatsunami#Canary_Islands

    • Si ça continue, Trump, le cassé comme un clou, l’endetté jusqu’au trognon et redevable à ses copains mafieux russes, ne pourra plus offrir que du p’tit change aux sinistrés.

      Surtout si le gouvernement refuse de payer pour les dégâts causés à Mar-a-Lago, la “Winter White House” du narcissique. :-)))

    • @ralbol

      pas mal sur que Obama a remporté la floride pour ces deux mandats. Et Gore aussi s’il le frangin Bush n’avait pas joué avec les résultats et les votes.

      N’oubliez-pas que les snowbird, ce ne sont pas juste des Québécois. Il y a beaucoup de retraités d’états démocrate qui y déménagent pour finir leur beaux jours. Il y a aussi beaucoup d’hispaniques.

      La floride est un swing state, puis devrait devenir démocrate avec léger avantage d’ici 15-20 ans.

    • Pour ceux que cela pourrait intéresser, le domaine de Mar-a-Lago est situé sur une péninsule – une langue de sable, en fait – sur la côte est de la Floride, à environ 75 km au nord de Miami. L’élévation y est de 5 mètres; si une onde de tempête dépasse ce niveau, “good luck!”.

    • Il me semble qu’UN désastre (i.e. Harvey) devrait suffire. On va avoir une bonne pensée et espérer qu’il y aura plus de peur que de mal suivant le passage d’Irma en Floride.

      En voyant les images du billet, il semble qu’on a encore oublié, ou on est carrément incapable, de réfléchir. Comme le souligne ‘ralbol – 7 septembre 2017 – 15h06′, on parle d’une augmentation du niveau des mers en termes de PIEDS, pas d’une couple de pouces. Le jour n’est pas si loin où ces hôtels auront littéralement les deux pieds dans l’EAU :-(.

    • bourgroyal 15h34

      Don Jr., Eric, Ivanka, Jared….

    • En plus du désormais célèbre «Mar-a-Lago», le Scrooge orangé possède également deux autres propriétés d’importance dans la région de Miami: le «Trump International Golf Club West Palm Beach» à West Palm Beach et le «Trump National Doral Miami» à Doral. Sans parler de ses intérêts dans le «Trump Towers Sunny Isles Beach» à Sunny Isles Beach et la tour à condos «Trump Hollywood» à Hollywood Beach. De quoi nous jouer la comédie du pauvre petit sinistré dans le besoin pendant très très longtemps…

      https://www.curbed.com/maps/donald-trump-real-estate-properties
      https://en.wikipedia.org/wiki/The_Trump_Organization

      Bien placé comme il l’est à Washington DC, on parie qu’Alligator Pleurnichard sera l’un des tout premiers à bénéficier de la généreuse manne gouvernementale pour se remettre du passage d’Irma? Déjà qu’il cherche à se déresponsabiliser d’avance de ses obligations présidentielles envers les éventuelles victimes de l’ouragan… (voir ses plus récents tweets)

    • Changements climatiques? Fake news. Believe me.

    • Quand je suis allé à Miami Beach l’an passé, il y a eu une journée de pluie, et il y avait plusieurs rue bien pleins d’eau et des égout pluviaux qui débordaient. Ça va être l’enfer après l’ouragan.

    • @ djobert

      C’est un début, la propriété de 28 millions de Trump à St-Martin, qu’il tente de vendre, à été frappé de plein fouet…

      http://reverepress.com/news/whats-left-trumps-caribbean-mansion-details/

    • @ ceronnis

      - «pas mal sur que Obama a remporté la floride pour ces deux mandats.»

      Depuis 1968, la Floride n’a voté Démocrate que 4 fois: 1976, 1996, 2008 et 2012.

      Ça explique peut-être pourquoi l’État va couler..?

    • Comme plusieurs l’on souligné dans le passé sur ce blogue il faut éviter de confondre météo et climat. Nos hivers plus froids au Québec ne sont pas des arguments pour nier les changements climatiques de même qu’un ouragan dans le sud-est américain ne confirme pas les changements.

      Le National Hurricane Center (http://www.nhc.noaa.gov/) avait prédit une saison relativement active en 2017 (suite à plusieurs années de calme relatif) suite à la fin du phénomène El Nino.

      Septembre est le mois où se forme le plus d’ouragans (http://www.nhc.noaa.gov/climo/images/peakofseason.gif) et il faut s’attendre à la formation de plusieurs autres pendant ce mois.

      La carte historique suivante donne un aperçu des tempêtes/ouragans ayant pris naissance dans l’Atlantique depuis 1851.

      http://www.nhc.noaa.gov/climo/images/1851_2015_allstorms.jpg

    • ….et d’après le WP son palace à St-Martin (17 millions)
      Est très endommagé

    • Ne me dites pas que leur premier né s’appelle José. (Twitter) …

      Very funny … LOL

    • Voici un excellent reportage sur la fin de la Floride du Sud:

      http://gizmodo.com/this-is-how-south-florida-ends-1783803198

      Même quand il ne pleut pas, des rues de Miami sont souvent inondées, les égoûts refluent, on en est rendus à surélever les rues de quartiers complets sans surélever les maisons…, l’eau salée s’infiltre dans l’eau potable, la nappe phréatique devient de plus en plus salée, les pompes ne fournissent plus…

      L’État est condamné, c’est un fait scientifique incontestable.

      Et ça continue d’y construire des hôtels et des condos de luxe, dans le déni le plus complet et l’ignorance savamment entretenue par la Chambre de commerce, le tout pour éviter l’inévitable perte de valeur immobilière…

      Les licheux d’cash vont trouver que l’cash a un goût salé…

    • @prettybrowneyes

      Ivana,Marla,Melania tous des suggestions de noms d’ouragans…

    • 100 ans et autant de différences. J’ai hâte de voir la photo comparative 2017 vs 2117, où sur cette dernière photo on verra un plongeur visiter les étages inférieures de ces hôtels.

    • @ralbol 15h27 Miami risque d’etre engloutie plus vite que Venise.

    • ”Malgré l’évidente montée des eaux, les licheux d’cash continuent de construire sur des terrains qui sont à moins de 3 pieds au dessus du niveau de la mer:” ralbol

      Et la droite profonde qui continu de prétendre que les licheux de cash vont s’auto-réguler et qu’il n’y a aucun besoin de légiférer. On voit ce que ça donne.
      Aux états-désunis, des villes entières sont construites dans l’eau et dans la swamp grâce au rien faire et laisser-aller de la droite profonde naïve et aveugle. Misère!

    • Eux, les Américains, qui aiment faire des répliques architecturaux. D’ici quelques années, la nature s’occupe de créer, le futur Venise du sud en Amérique. La Floride est une bande de sable et d’ancien marécage. D’ailleurs, depuis plusieurs années. Les autorités de la Floride, renflouent les plages avec du sable, qu’il pompe régulièrement dans les fonds marins au large des côtes. Le chien qui coure après sa queue.

    • Croisons les doigts pour qu’il n’y ait pas de victimes…….sauf le building du Mar-Al-Ago ;)

    • @ralbol – 7 septembre 2017 – 16h47
      Pas croyable, quel niveau d’inconscience :-(.

      Les gens changent de comportements lorsque ça touche le porte-monnaie dans le sens de le vider et bien, nous en sommes là … malheureusement.

    • @m.rustik – 7 septembre 2017 – 16h57
      … J’ai hâte de voir la photo comparative 2017 vs 2117 …

      Vous avez une potion magique qui a vous faire vivre jusqu’en 2117 … LOL

      Pas certain que notre civilisation va se rendre jusque là … malheureusement. Ce qu’on a fait à cette planète est carrément un crime. L’humanité pense que la planète lui appartient. Ca ne marche pas tout à fait comme cela et en fait, on appartient à cette planète qui nous a donné la vie et qui peut, de toute évidence, nous l’enlever. La nature va survivre à notre départ et dans des millions d’années va produire quelque chose de bien mieux, plus intelligent, plus conscient, que ce qu’on observe chez les humains.

    • On parle beaucoup de changements climatiques et de réchauffement de la planète, mais il reste que la construction massive d’hôtels et de tours à condos à ras la mer dans des zones basses est une bravade des promoteurs face à la nature. Et construire des digues pour se protéger de la mer en construisant des quartiers complets dans des basses terres marécageuses n’est pas une meilleure idée.

      Toujours l’appât du gain.

      Or, la nature reprendra ses droits tôt ou tard et il faut la respecter. Quand je regarde les Mar a Lago et autres résidences de Trump par exemple, je me dis qu’une bonne vague va détruire ces châteaux de sable au premier puissant ouragan venu. Trump n’est pas seul à braver la nature plutôt que la respecter, il en a même fait un des thèmes de sa campagne.

      C’est comme si ces Act of Gods arrivaient pour rappeler aux sceptiques que la nature est toute puissante.

      Il faut souhaiter bon courage à tous ces gens des Caraibes et des EU qui se sont fait détruire leurs biens et arrêter de se chamailler pour des niaiseries car l’heure sera à la solidarité continentale, pas à la confrontation.

    • @ralbol

      La montée du niveau des eaux va affecter toute le planète, mais le réchauffement du climat semble épargner le Québec pour l’instant, est-ce que je me trompe?

      C’est l’an passé je crois qu’on nous a montré une carte de l’Amérique du Nord où les températures moyennes étaient indiquées, et partout il y avait eu augmentation, sauf au Québec où la température moyenne avait diminuée. Tout était orange sauf le Québec qui était en bleu. Encore cette année, c’est pas chaud chaud.

      Est-ce que c’est anecdotique ou si le Québec jouit d’un “micro climat” qui nous évite les sécheresses contrairement à d’autres endroits?

    • @syl20_65, 17h20, « Aux états-désunis, des villes entières sont construites dans l’eau et dans la swamp grâce au rien faire et laisser-aller de la droite profonde naïve et aveugle ».
      Ce problème de villes construites en zone inondable, n’est pas qu’américain. Il y a plusieurs villes canadiennes qui souffrent de ce malaise. Des exemples? Autour du Lac Champlain. Le lac est à +28m, il monte à +29m régulièrement. Les berges, sont généralement à +29m et l’île-aux-Noix +32m. Mais combien en arrière plan sont construit à 28m? Donc, quand ça déborde, ça coule en arrière plan, et le contribuable paie pour réparer les maisons de ceux qui se sont bâtis là. Drette profonde? Acceptation du droit de propriété pour tous clamé par la go-gauche?

      La ville de Richmond, au sud de Vancouver, outre la portion Steveston, c’est essentiellement une cuve en comparaison à ses berges. L’Océan monte, le Fraser déborde, ça s’en va toute dans la cuve… c’est tout de même plus de 200K personnes et plein de cies qui sont construit dans cette cuve inondable. Drette profonde? Go-gauche inconsciente?

      En Beauce… et on peut continuer longtemps à nommer des exemples!

      Et si c’était simplement l’Humain… ne voulant pas penser aux risques avant de se construire? Car l’imbécilité semble équitablement distribuée, à droite, comme à gauche!

    • ..Et cette manie de bloquer tous les «fronts de mer» avec des immeubles en hauteur ou des propriétés privées de type condos!!! Je suis désolé mais j’ai de la misère à éprouver de la sympathie pour tous les financiers qui se sont accaparés ces beaux espaces. J’ai plus de sympathie pour les gens qui ont été attirés par la «belle vie» en bord de mer et qui ont acheté ce que ces financiers à courte vue leur ont proposé. Ce sont eux qui vont payer le prix rattaché aux dégâts que les tempêtes présentes et à venir ne vont pas manquer de causer.

    • @m.rustik, 7 septembre 2017, 18h27

      “Il y a plusieurs villes canadiennes qui souffrent de ce malaise.”

      En 1954, Toronto fut frappé par l’ouragan Hazel. Plus de 80 personnes furent tuées, principalement dans les valons inondés. Suite à ce désastre naturel, Toronto pris les mesures pour éviter toute construction dans les valons. Plusieurs terrains furent expropriés et convertis en parc. Toronto en avance sur son temps …

    • @ spritzer

      - «La montée du niveau des eaux va affecter toute le planète, mais le réchauffement du climat semble épargner le Québec pour l’instant, est-ce que je me trompe?»

      Vous avez tout à fait raison.

      On a beaucoup d’eau, et la température, pour le moment, semble moins monter dans notre coin de planète.

      Si ça reste comme ça, on sera un des endroits «bénis» de la nouvelle configuration climatique.

      Mais…

      Tout ça est dans la balance.

      Les grands courants marins comme le Gulf Stream, les grands courants de circulation des vents, tout ça peut soudainement changer sous l’influence d’une redistribution des températures à la hausse.

      On sait pas.

      Mais oui, pour le moment, on peut effectivement devenir un des endroits sur la planète où on se battra pour avoir une place.

      Si nos imbéciles de gouvernements myopes ne cessent pas de nous vendre à l’étranger… de sorte que nous ne posséderons plus rien dans 20 ans…

      Je nous souhaite bonne chance !

    • Les assurances vont payer. Pas grave pour eux. Mais les assurances de tout le monde vont monter. On va payer pour eux !!

    • @morgane12 – 15h50
      Pour ceux que cela pourrait intéresser, le domaine de Mar-a-Lago est situé sur une péninsule – une langue de sable, en fait – sur la côte est de la Floride [...] L’élévation y est de 5 mètres; si une onde de tempête dépasse ce niveau, “good luck!”.

      = = =

      The Art of the Deal! Je comprends maintenant ce qui fait de Denial Trump un négociateur de génie: le requin essaie de revendre Mar-a-Lago à un poisson moins futé, et il n’a donc pas intérêt à reconnaître le réchauffement climatique.

      D’où la nomination d’un vrai de vrai climato-sceptique – Scott Pruitt, à la tête de l’EPA. Denial Trump va bin finir par trouver son poisson et le convaincre de la pérennité de Mar-a-Lago pour les 200 prochaines années. Alors que s’il confirme le réchauffement, Mar-a-Lago tombe à l’eau… et la transaction itou!

      Genious at work!

    • @jeanfrancoiscouture 19h06 J’ai plus de sympathie pour les floridiens ordinaires qui vivent là à l’année et qui, en bonne partie, n’ont même pas une voiture pour se sauver. Ce sont eux qui vont vraiment payer le prix.

    • @gl000001 20h06 Comme si tous les floridiens étaient assurés. Franchement!

    • @gl000001 20h06 “Pas grave pour eux.” Vous irez dire ça à ceux qui auront tout perdu, y compris la vie de leurs proches ou leur propre vie.

    • @samati, j’ignorais cette portion de l’histoire concernant Toronto. Comme tu le dis, en avance sur son temps!

      @apocalypse, j’aurai plus de 140 ans quand ils sortiront la photo de 2117 ;)

    • @ Spritzer et Ralbol

      C’est bien davantage la perturbation des courants marins (dont le Gulf Stream) qui apporte la freddure au Québec alors que le reste du monde subit la réchauffure.

      Les plans d’eau, c’est vrai qu’on en a des milliers mais ils sont pas très étendus. Par exemple, au centre-ville de Rouyn-Noranda, il suffira d’une demi-heure à un randonneur pour passer – à pied – de la promenade qui ceinture une partie du Lac Osisko (auquel fait face l’hôpital) au parc botanique À fleur d’eau en bordure du Lac Édouard et à la plage Kiwanis du lac Noranda – là où 12000 fans ont pu assister ce dimanche au spectacle de clôture du FME (l’hommage à Richard Desjardins, où ce dernier est venu rejoindre Klo Pelgag, Avec pas d’casque, les soeurs Boulay, Bernard Adamus, etc.)

      Il fait chaud autour des Grands Lacs, en Alaska, au Nunavut… et de l’eau, ils en ont!

      Le problème, c’est que le réchauffement en atlantique nord semble vouloir éteindre le Gulf Stream, comme le décrit notamment la journaliste Nicolas Jones sur le site Yale Environment360, rattaché à Yale University.
      https://e360.yale.edu/features/will_climate_change_jam_the_global_ocean_conveyor_belt

      Le courant qui passe au large du Labrador nous arrive du Groenland… et la fonte des glaciers du Groenland et la pluie d’icebergs qui s’en détachent ont pour effet de refroidir le fond marin dans lequel circule le Gulf Stream…

    • 17h42 de Apocalypse
      Ce qu’on a fait à cette planète est carrément un crime. L’humanité pense que la planète lui appartient. Ca ne marche pas tout à fait comme cela et en fait, on appartient à cette planète qui nous a donné la vie et qui peut, de toute évidence, nous l’enlever.
      TRÈS D’ACCORD!
      La nature va survivre à notre départ et dans des millions d’années va produire quelque chose de bien mieux, plus intelligent, plus conscient, que ce qu’on observe chez les humains.

      PAS MAL MOINS D’ACCORD pour ce qui est de l’émergence éventuelle ‘une forme de vie`a l’intelligence mieux gérée que celle présente des êtres humains. En fait, il est de mon avis que l’intelligence humaine, toute soumise encore aux passions du cerveau reptilien, peut se résumer tout simplement `a un essai ayant échoué.

    • Dans le bureau oval le président avait fait installer un tapis avec 5 citations, tout autour du tapis,je ne sais pas si DT dans son remue-ménage la fait retirer?
      Je vous partage l’une d’elles.

      No Problem of Human Destiny is Beyond Human Beings”. President John F. Kennedy

      “Il n’est pas de problème de la destinée humaine qui ne soit à portée des êtres humains”

    • @morgane12 – 15h50 Trump est probablement assuré au max. Ce n’est certainement pas le cas de la plupart de ses employés, dont un bon nombre payés au salaire minimum de la Floride.

    • @Samati 16h32
      Comme plusieurs l’on souligné dans le passé sur ce blogue il faut éviter de confondre météo et climat. Nos hivers plus froids au Québec ne sont pas des arguments pour nier les changements climatiques de même qu’un ouragan dans le sud-est américain ne confirme pas les changements.

      = = =

      Pour qu’un ouragan puisse se former, l’eau doit atteindre 27 Celcius – ai-je lu et entendu. Si c’est bien vrai – et je n’ai aucune raison d’en douter, alors bien sûr, le phénomène existe depuis longtemps.

      Mais – et voilà la source du problème – plus les eaux sont chaudes, et plus elles vont alimenter les cyclones. Question d’évaporation, apparemment. Or là où se forment les ouragans, des surfaces océaniques de plus en plus étendues atteignent des températures dépassant les 30 degrés, d’où des ouragans et des tempêtes tropicales qui ne sont pas plus nombreux mais qui charrient de plus grandes masses d’humidité.

      C’est ça, la source de la puissance de plus en plus dévastatrice de ces phénomènes météo qui – par ailleurs – ne sont pas nouveaux.

      Cela dit, si vous croyez pouvoir détruire cet argument qui explique la fureur de plus en plus ‘furieuse’ des ouragans, lâchez vous lousse!

    • Normal que le développement de Miami Beach fut médiocre en 1925. Qui voudrait aller s’établir sur un banc de sable tout gris et au bord d’une eau grisâtre comme sur la photo de gauche.

    • À tous ceux qui commente sur le climat, vous devriez écouter le directeur de l’EPA (Scott Pruitt) qui a dit aujourd’hui et je cite :

      Voici le problème “, a déclaré Pruitt à CNN lors d’une interview téléphonique.” Avoir une attention particulière des causes et effets de la tempête ou aider les gens, réellement face à la tempête, cela est déplacé “. Il a poursuivi: «Sur ce que nous devons nous concentrer, c’est l’accès à l’eau potable, en abordant ces domaines des activités superflues qui peuvent causer une attaque contre l’eau, ces problèmes d’accès au carburant … Ce sont des choses si importantes pour les citoyens de la Floride maintenant, des causes et effets de la tempête, il y a le … lieu (et l’heure) pour le faire, ce n’est pas maintenant.

      ” Le président Donald Trump a déjà appelé le «changement climatique» et Pruitt a poussé à repousser les réglementations de l’EPA concernant les émissions de gaz à effet de serre.

      Sauf que pour eux, l’heure et le Lieu pour en discuter ne sera jamais le bon.

    • @papitibi 7 septembre 2017 20h27
      @lukos 7 septembre 2017 21h18

      Ouais, j’ai moi aussi l’impression que le Trump est assuré au max, ce qui implique qu’il pourrait récolter les assurances sur ses propriétés impossibles à vendre, en cas de destruction. Il avait déjà baissé le prix de celle de Saint-Martin de plusieurs millions, sous son coût d’achat, sans la vendre (tout un génie de la finance!). Il ne croît pas, supposément, au réchauffement climatique, ce qui implique qu’il a construit ses châteaux entre 3 et 5 mètres au-dessus du niveau actuel de la mer. Ça prendrait vraiment un zozo pour les acheter.

      Si les tempêtes qui arrivent les unes après les autres ne le fait pas changer d’idée, il est vraiment entêté, pis son tata non-scientifique en charge va continuer à nier. Lorsqu’on en est rendu à nier l’évidence scientifique, cela veut généralement dire que quelqu’un y trouve son compte. Va falloir le surveiller, parce qu’il pourrait même demander une aide financière de l’état, en tant que sinistré!

    • @ papitibi

      - «C’est bien davantage la perturbation des courants marins (dont le Gulf Stream) qui apporte la freddure au Québec alors que le reste du monde subit la réchauffure.»

      C’est ce dont je parlais en mentionnant le Gulf Stream, une partie du AMOC, le Atlantic Meridional Overturning Circulation.

      Et une perturbation de ces courants d’eau froide et chaude modifierait aussi les oscillations des courants d’air qui encerclent le globe.

      Tout est relié et interdépendant.

      https://phys.org/news/2017-07-loss-arctic-sea-ice-impacting.html

      Je mentionnais nos ressources en eau, pour souligner que nous sommes bien pourvus en eau douce, une ressource qui risque de cruellement manquer au reste de la planète…

      On pet voir ici, une carte montrant le phénomène mentionné par spritzer, où on voit en bleu les températures plus froides sur le Québec, et la chaleur montante ailleurs sur la planète:

      https://robertscribbler.files.wordpress.com/2015/02/january-2015.gif?w=600&h=376&zoom=2

      Bien sûr, tout ça n’est garant de rien, et peut se modifier au gré du mouvement des courants marins et des changements dans les courants aériens en découlant.

      C’est ce qui est épeurant.

      Par notre inconscience, on a déséquilibré un mécanisme délicat qu’on ne comprend même pas, et qu’on sera tout à fait incapables de rééquilibrer… avec les conséquences imprévisibles et probablement catastrophiques qui en découleront.

      Heureusement, on aura notre Super Téléphone Moule à Gaufres Intelligent Intégré Version 12 avec compte FaceTwitt Gratis, valable jusqu’à l’extinction de l’espèce…

    • ..@lukos,7 septembre 2017,20h43:

      Vous avez raison quand vous dites que ce sont « les floridiens ordinaires qui vivent là à l’année et qui, en bonne partie, n’ont même pas une voiture pour se sauver. Ce sont eux qui vont vraiment payer le prix.»

      Mon affirmation se basait sur ce que je connais des changements de propriété et de construction en bord de mer. Les deux ou trois dernières décennies ont marqué le rachat des emplacements modestement construits en bord de mer et une accélération de la construction de luxe en ces lieux très convoités. Comme ce sont ces constructions qui vont subir les premiers coups de la mer en furie, j’ai omis de parler des moins aisés qui, même s’ils ne sont presque plus en bord de mer, vont eux aussi subir les effets de cette tempête. Merci de me l’avoir rappelé.

    • ralbol 1
      “Seas Rising but Florida Keeps Building on the Coast”.
      Sur votre lien, superbe photo qui explique le magnétisme du Golfe, de la mer.
      Charles Trenet: https://www.youtube.com/watch?v=PXQh9jTwwoA
      On a qu’une seule vie à vivre…

    • @ralbol 22h57

      “Par notre inconscience, on a déséquilibré un mécanisme délicat qu’on ne comprend même pas, et qu’on sera tout à fait incapables de rééquilibrer… avec les conséquences imprévisibles et probablement catastrophiques qui en découleront.”

      +1
      mais SAD!

    • ralbol 15h27
      On ne s’en fait pas trop;)
      https://www.youtube.com/watch?v=ue2-ZVxpVjc
      Vous devriez faire de même.

    • Carte interactive des anomalies de températures par le Goddard Institute for Space Studies (GISS de la NASA)

      GISS Surface Temperature Analysis

      Vous pouvez sélectionner le mois ou un ensemble de mois et comparer les températures avec une période de base (par défaut: 1951 à 1980).

      Carte dynamique des vents à l’échelle mondiale: Earth Wind Map

      Graphique comparant: la température globale (rouge), la concentration de CO2 (bleu) et la couverture de glace dans l’Arctique (bleu clair) de 1970 à aujourd’hui. Sur Wood for Trees.

    • Apres son passage, on pourra la surnommer ” Irma la Douche ” …

    • Irmageddon ! En plus d’un tremblement de terre au Mexique !

      @lukos
      Mon message se voulait ironique.
      Ceux qui vont mourir l’auront choisi. Vous avez vu le superman hier aux nouvelles. Ils parlaient a des gens à l’épicerie. Lui, il sortait avec un panier bien plein. “I’m stocked up. My house is protected . And i’m physically strong !!”
      C’est dans la tête qu’il n’est pas fort si il croit pouvoir résister à des vents aussi fort.
      Pour les pauvres qui ne peuvent se déplacer, il y a des bus pour les amener à des abris.

    • Irmageddon ! En plus d’un tremblement de terre au Mexique !

      @lukos
      Mon message se voulait ironique.
      Ceux qui vont mourir l’auront choisi. Vous avez vu le superman hier aux nouvelles. Ils parlaient a des gens à l’épicerie. Lui, il sortait avec un panier bien plein. “I’m stocked up. My house is protected . And i’m physically strong !!”
      C’est dans la tête qu’il n’est pas fort si il croit pouvoir résister à des vents aussi fort.
      Pour les pauvres qui ne peuvent se déplacer, il y a des bus pour les amener à des abris.

    • @papitibi, 7 septembre 2017, 21h28

      Le réchauffement des océans ne date pas de cette année. Or sur l’Atlantique les dernières années ont été plutôt calmes. La raison de ce peu d’activité, selon les météorologues de la “National Huricane Center”, était le phénomène El Nino. El Nino ayant pris fin, ces météorologues prédisent une forte intensité des ouragans cette année.

      Il est trop tôt (données contradictoires) pour juger de l’impact des changements climatiques sur des incidents météorologiques. Ce que l’on sait c’est que les températures ont augmenté de quelques dizaines de degré depuis une période relativement courte. Le prochain rapport du GIEC (dont je suis persuadé que vous l’avez consulté) prévu pour 2022 devrait nous donner plus d’information sur l’impact du réchauffement sur les phénomènes météorologiques.

      Entre-temps il faut éviter de tomber dans l’hystérie créée par des personnes qui n’ont aucune formation scientifique mais qui se déclarent écologistes ou environnementalistes. Les commentaires de ces personnes qui ignorent tout de la chimie ou des sciences de l’environnement donnent des munitions aux climato-sceptiques.

    • @ RickyinTampa

      - «On ne s’en fait pas trop;) Vous devriez faire de même.»

      Ça fait des siècles qu’on s’en fait pas trop.

      Maintenant faudrait peut-être écouter..:

      https://www.youtube.com/watch?v=0V0Vu_utUZY

    • @ RickyinTampa

      - «On a qu’une seule vie à vivre…»

      Vous ne devez sûrement pas avoir d’enfants…

      https://www.youtube.com/watch?v=E_WF8BEwxxw

    • samati 09h38

      Ce que l’on sait c’est que les températures ont augmenté de quelques dizaines de degré depuis une période relativement courte.

      Quelques dixièmes de degré, je suppose…

    • @ samati

      - «Entre-temps il faut éviter de tomber dans l’hystérie créée par des personnes qui n’ont aucune formation scientifique mais qui se déclarent écologistes ou environnementalistes. Les commentaires de ces personnes qui ignorent tout de la chimie ou des sciences de l’environnement donnent des munitions aux climato-sceptiques.»

      Devant des FAITS INCONTESTABLES, la fonte des pôles et des glaciers, le réchauffement global des températures observé depuis le début de l’ère industrielle, la contamination chimique qui se répand dans les océans, l’acidification des eaux de celles-ci et la montée de leurs eaux qui va en s’accélérant…

      …je dirais plutôt que ce dont il faut ce méfier, ce sont les auto-proclamés «scientifiques» qui du haut de diplômes «pas rapport» défendent un agenda, par exemple sur le pétrole, où de toute évidence ils ont des intérêts…

      …en ne cessant de clamer qu’il faut «attendre», qu’il faut «moyenner», qu’il faut continuer jusqu’à ce que nous ayons des «rapports» éloignés, des «preuves» que nous avons déjà, le tout afin que ne change pas trop le petit monde qui les engraisse.

      Pendant ce temps, l’eau monte, et la contamination s’étend…

    • ”Entre-temps il faut éviter de tomber dans l’hystérie créée par des personnes qui n’ont aucune formation scientifique mais qui se déclarent écologistes ou environnementalistes. Les commentaires de ces personnes qui ignorent tout de la chimie ou des sciences de l’environnement donnent des munitions aux climato-sceptiques.” samati

      Il faut surtout éviter de tomber dans les sophismes insignifiants genre votre commentaire.
      Les climato-septiques et les ”climato denial” qui s’auto-proclament spécialistes ( et on sait qu’ils sont nombreux aux états-désunis surtout chez les conservateurs rétrogrades ) alors qu’ils ignorent tout de la chimie ou des sciences de l’environnement sont pas mal plus à craindre que ceux qui appellent à la vigilance et à l’action.
      Parlez-nous donc de les raclures répulibanes et les médias de la swamp qui sont en plein déni et qui éditent des campagne$ à coup de milliards pour brainswasher leurs brebis ignorantes. J’imagine qu’ils sont dans la lucidité complète et qu’ils s’y connaissent en matière de changements climatiques.
      Décidément, votre jupon idéologique vous traîne au cheville.
      Comme on dit: Quand on veut noyer un chien, on prétend qu’il a la rage.
      Misère!

    • @samati 8 septembre 2017 09h38

      Tiens, je vais reprendre votre phrase:

      Entre-temps il faut éviter de tomber dans l’hystérie créée par des personnes qui ont une certaine formation scientifique mais qui se déclarent ”connaisseurs de la chose”. Les commentaires de ces personnes qui font tout pour ignorer les données des études et du consensus international donnent des munitions aux écologistes et environnementalistes.

      Lâchez pas le morceau, c’est Trump et ses climato-sceptiques qui vont être contents.

      La morale de votre histoire est qu’il faut continuer comme si de rien n’était et laisser divaguer ces environnementalistes et écologistes, tel que moi ou ralbol.

      Désolé, je vais continuer à rejeter vos ”connaissances” scientifiques et continuer à me comporter comme si notre avenir et l’avenir de notre planète étaient en danger.

    • Il y a un phénomène autre que le réchauffement climatique qui est inquiétant, c’est celui de la fonte des glaciers et des banquises due à la suie qui est produite lors de la combustion du charbon et dans une moindre mesure du diésel et du pétrole.

      En raison de cette suie, les glaces reflètent moins bien le rayonnement solaire. Elles absorbent davantage les infrarouges (la chaleur) plutôt que les réfléchir. C’est ainsi qu’on explique la fonte des glaciers des Alpes. Or, le Groenland et l’Antarctique supportent de gigantesques quantités de glaces qui semble-il fondent plus rapidement qu’elles ne se renouvellent.

      Quant aux changements climatiques à proprement parler, je m’en remets aux scientifiques spécialisés dans le domaine. Ils nous préviennent de ce que nous risquons si on consomme autant d’énergies fossiles aux cours des prochaines décennies. Rien ne suggère qu’il faille douter d’eux.

      Saurons-nous porter correctement attention à leurs recommandations ? Ou nous comporterons-nous en imbéciles irresponsables du sort qui guette nos enfants ? À chacun d’agir.

    • Mettez Trump sur son terrain de Mar a gogo et il vous dira qu’avec le vent il a joué 18 sur son 18 trous.
      Real news.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « août    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives