Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 18 août 2017 | Mise en ligne à 12h59 | Commenter Commentaires (283)

    Bye-bye, Steve Bannon

    Donald Trump a décidé de virer son principal conseiller à la Maison-Blanche, Steve Bannon. (Photo The New York Times)

    Donald Trump a décidé de virer son principal conseiller à la Maison-Blanche, Steve Bannon. (Photo The New York Times)

    La Maison-Blanche a confirmé le renvoi de Steve Bannon, principal conseiller et stratège de Donald Trump. «Le chef de cabinet de la Maison-Blanche John Kelly et Steve Bannon se sont mis d’accord sur le fait qu’aujourd’hui serait le dernier jour de Steve», a indiqué Sarah Huckabee Sanders, porte-parole de la présidence.

    Cette confirmation fait suite à une exclusivité du New York Times selon laquelle Donald Trump avait annoncé à son entourage qu’il avait décidé de renvoyer celui qui a contribué à son élection à la Maison-Blanche à titre de président de sa campagne présidentielle.

    Le Washington Post avait fourni un détail additionnel : le renvoi de Bannon ferait partie d’un changement majeur au sein du personnel de la Maison-Blanche après la pire semaine de Trump à la présidence.

    Bannon a nui à sa cause à la Maison-Blanche en orchestrant une campagne de dénigrement contre le conseiller pour la sécurité nationale H.R. McMaster. Il est notamment soupçonné d’avoir coulé des informations négatives au sujet du gendre de Donald Trump, Jared Kushner, et de son principal conseiller économique, Gary Cohn.

    Selon le Times, Bannon avait remis sa démission le 7 août et avait l’intention d’annoncer son départ cette semaine mais la controverse autour des déclarations de Trump sur les violences raciales de Charlottesville l’a poussé à retarder son projet.

    Il sera intéressant de voir comment certains médias conservateurs qui appuient Trump réagiront au renvoi de celui qui incarnait à la Maison-Blanche une droite nationaliste et populiste en ascension au sein de la base électorale du Parti républicain. Parmi ces médias, il y a bien sûr Breitbart, dont Bannon a été le patron avant d’être recruté par Trump. Sous la gouverne de Bannon, ce site est devenu l’un des préférés des tenants d’un nationalisme blanc dont le conseiller présidentiel, et bientôt ex-conseiller, s’est toujours défendu d’adhérer.

    Il reste encore d’autres conseillers présidentiels qui épousent les mêmes idées nationalistes que Bannon à la Maison-Blanche, dont Stephen Miller et Sebastian Gorka.


    • Vieux dicton qui fait encore du sens: trop peu, trop tard… who’s next?

    • Non mais, quel est le ‘end game’ de Bannon? Je mentionnais hier que d’appeller Kuttner, un gauchiste epur et dur, pour lui livrer ses états d’âme, alors qu’il était déjà sur un siège éjectable, me laisse croire qu’il voulait se faire virer.

      Mais pourquoi?

    • Cette présidence est gangrènée et couper un membre ne sera pas suffisant pour éviter la maladie. Bannon a eu siffisamment de temps pour placer quelques pions qui continueront à l’alimenter.

    • « Le quotidien précise que le président doit maintenant choisir le moment et la façon d’informer [Bannon] … »

      LOL !!

      « Le quotidien précise que… ». Le « quotidien » suppose-t-il que Bannon ne le lit pas ? On peut croire que le moment et la façon de l’informer ne sont plus vraiment importants maintenant…

      En tout cas, c’est une excellente nouvelle.

    • En ajout, ce ne sont pas temps qui sont “fired” par DT que ceux qui quittent de leur plein gré… quand je dis who’s next je pense à Tillerson…

    • Ce n’est pas une mauvaise nouvelle en soi. Soyons positif pour une fois concernant Trump.

    • - «…le président doit maintenant choisir le moment et la façon d’informer celui qui a contribué à son élection…»

      Plusieurs options possibles:

      - il va tweeter son renvoi;

      - il va envoyer son garde du corps lui faire le message;

      - il va envoyer sa fille;

      - il va glisser une cassette VHS dans la boîte aux lettres de Bannon;

      - il va laisser le soin aux journalistes de lui annoncer la nouvelle.

      Mais comme le Dohnald est illettré, il ne va sûrement pas lui envoyer une lettre:

      https://www.youtube.com/watch?v=7LFkN7QGp2c

    • Pas tant…

    • De ce que je peux voir, on joue encore la game de l’image. Bannon est ’sacrifier’ pour calmer la meute mais il demeura un conseiller.

      Miller, qui est le protégé de Bannon reste en poste? Gorka aussi?

    • BON DÉBARRAS! Enfin, une bouffée d’air frais dans ce marégage orangé aux odeurs incroyablement pestillentielles! Et un peu plus de stabilité (et de sécurité) pour nous tous à l’avenir. Laissons maintenant la justice suivre son cours et débusquer les multiples squelettes de son placard vermoulu…

    • Trump est incapable de tolérer la concurrence. Il lui a dit: «C’est moi le suprémaciste en chef ici, so you are fired!
      Who’s next? Betsy DeVos

    • Bannon a démissionné avant d’être foutu à la porte.

      Va-t-il maintenant se retourner contre le Dohnald..?

      Rien d’impossible chez ces rapaces !

    • Le quotidien précise que le président doit maintenant choisir le moment et la façon d’informer celui qui a contribué à son élection à la Maison-Blanche. – Richard Hétu

      Le moment et la façon? Shooter ça dans le plusse pire des Fake News Media… ce qui va sans doute contribuer à rendre sa base tout à fait incrédule; la nouvelle va donc MIEUX passer!

      Plus sérieusement, Bannon a littéralement fabriqué le Trump politicien, à partir d’une pâte inculte et très admirative de sa propre érudition – par ailleurs remarquable. Trump, c’est comme de la pâte à modeler: Bannon a pu en faire ce qu’il voulait.

      Mais Trump est AUSSI une boule d’orgueil; si son entourage est parvenu à le convaincre du fait qu’il passe pour la marionnette de Bannon, Trump n’a sûrement pas aimé. Et entre deux fauves, le vainqueur, c’est celui qui tient le haut du rocher…

    • All the President’s Men:

      http://assets.nydailynews.com/polopoly_fs/1.2958580.1485671830!/img/httpImage/image.jpg_gen/derivatives/article_750/usa-trump.jpg

      Voyez qui il reste? Pas rassurant du tout.

    • Et si Bannon devenait celui qui va donner les pieces manquantes à Mueller pour se venger de Trump?

    • Et à tous ceux qui crient ‘Bonne nouvelle’, vous êtes entrain de vous faire embourber. Bannon/Miller c’est bonnet-blanc/ blanc-bonnet. Si Miller reste en poste, l’agenda Bannon est toujours présent à la Maison-Blanche.

    • Trump a beau être un bouffon, il est beaucoup moins faucon et moins religieux que Pence, l’admirateur de Dick Cheney, ou George W. Bush.

    • Je me demande s’il ne sera pas encore plus dangereux une fois hors de la MB. Qu’est-ce qui l’empêchera de continuer à conseiller sa marionnette “à distance” après son départ?

    • Trump est tout un magicien. Son chapeau regorge de lapins tous aussi distrayants les uns que les autres mais… quand est-ce qu’on revient à l’enquête sur ses liens avec la Russie? Tsé là…

    • 7 mois et toujours rien… NIET…

      Trump qui nous présentait son équipe comme la meilleure à la MB… Lolllllll!!! Qui viendra désormais car la MB a désormais beaucoup de courants d’air… Finalement il ne reste plus que des généraux et des banquiers sur place. Clean the swamp!

      Le départ de Bannon est néanmoins une bonne nouvelle… Ça ne nuira probablement pas aux négociations de l’Alena. Mais comment négocier avec un tel gouvernement qui n’a aucune stabilité et un Président qui dit une chose un jour et son contraire le lendemain.

    • Bannon a remis sa lettre de démission le 7 août.

      L,entrevue qu’il a donnée dans laquelle, il contredisait ouvertement Trump a été l’insulte suprême pour le narcissique qui ne tolère pas que quelqu’un soit plus sous les projecteurs que lui et le contredise publiquement.

      Pour plusieurs de sa base, Trump est un ingrat qui trahit ceux qui l’ont aidé à se faire élire.

      Doubles rations de pop-corn ! :-))

    • Bon débarras. Trump va tenir le coup un peu plus longtemps: le leaker-in-chief quitte le navire.

      Ciao

    • Scaramucci est mort de rire !

    • Joel B. Pollak, rédacteur en chef de Breitbart, vient te twitter un mot seulement: WAR. Oups…

    • D’après Sarah Carter (pundit conservatrice), il avait démissionné la semaine dernière.

      Sa démission n’est pas suffisante pour plusieurs raisons:

      -Gorka et Miller sont encore la.

      -Kelly est incapable de contenir le donald

      -Trump est encore la et sera toujours trump. Et lui, il veut seulement faire campagne politique parce que ca lui permet de rassembler les rallies avec les groupies qui le menacent en bon dictateur…. Tant que trump soit la … La MB sera toujours la maison des suprémacistes blancs et ca ne va pas changer.

      A vrai dire je n’attend pas beaucoup du GOP a cet egard… On verra…

    • The White House confirms with a statement from Press Secretary Sarah Huckabee Sanders: “White House Chief of Staff John Kelly and Steve Bannon have mutually agreed today would be Steve’s last day. We are grateful for his service and wish him the best.”

      Donc, ce n’est pas Trump qui a décidé… hélé

    • Tout ceci n’est que de la mise-en-scène. Bannon sera encore dans l’ombre.

      @A.Talon 13h27 :

      Il n’y a aucune “bouffée d’air frais” dans ce marécage pestillentiel. C’est Trump qu’il faut voir quitter, avec un grand coup de pied au cul et la claque au visage. Ca presse !

    • Un autre petit détail important, Bannon est appuyé 100% par Mercer…. un des suggar daddies de trump. Il faut aussi voir comment est-ce que trump va essayer de gener Bannon…. Il sait trop et il aura toujours breidbart comme plateform ou l’enquête de Mueller. Il semble le seul à ne pas avoir des liens avec le russes… Mais on ne sait jamais!!!

    • Next, Trump lui-même dès cet automne. Si on prend l’image du canard boiteux pour illustrer un président en fin de mandat , dans le cas de Trump avec les coups portés par ses ennemis dès le départ de sa présidence, la désaffection des membres de son propre parti au Congrès et au Sénat et ses gaffes répétées, ce n’est plus un canard boiteux c’est un canard aux pattes cassées et déplumé prêt à passer à la casserole…

      Cela dit contrairement à ce qu’en dise certains, ce n’est pas ça qui va assainir le cloaque corrompu qu’est devenue au fil des ans la politique américaine.

    • Ça y est. C’est fait.

      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201708/18/01-5125622-maison-blanche-le-stratege-en-chef-steve-bannon-congedie.php

      He he he … un bien bon week end à tous zé toutes.

    • Mon dernier ajout… Credo a reussi a avoir 135.000 signatures pour que Bannon soit viré!

    • À ceux qui s’inquiètent que l’enquête du procureur spécial Mueller n’avance pas assez vite, rappelons que l’enquête et toutes les procédures entourant le Watergate avaient duré deux ans, et pour une affaire beaucoup moins complexe.

    • Bannon a quand même chèrement défendu sa peau en donnant une entrevue à The American Prospect il y avait 2 jours. Quant au motif de renvoi les fuites dans les médias, on ne peut dire qu’il est le seul à les faire dans le caravansérail appelé La Maison Blanche (que tant de conseillers ne se font que passer)

      Bannon n’est pas un conseiller machiavélique car il lui manque la discrétion.

    • Jamais vu une présidence aussi instable! Même le fils Bush réussissait mieux que ça! Fou raide! Déjà que sa popularité descend sans cesse… La perte de Bannon qui a l’appui des nationalistes va-t-elle précipiter sa chute? Que de plaisiiiir!

    • Connaissez-vous l’expression que l’on peut se dire intérieurement ….
      ”Bon débarras le Diable s’en va”…

      Et nous ne sommes certainement pas les seuls à le penser…

    • Dans un premier temps, ça devrait aider POTUS TRUMP à se refaire une image “adoucie” plus conciliante anvers les propos tenus cette semaine. Mais sur un échéancier plus long, ça ne va rien changer…. POTUS demeure POTUS et ça va le rejoindre un jour ou l’autre !

      Quant à Bannon, bon débarras !

    • @PBE 13H48 “Tant que trump soit la … La MB sera toujours la maison des suprémacistes blancs et ca ne va pas changer.”

      Encore ce mythe…

      Je vous invite à aller consulter cette entrevue de CBS avec 3 Trump-ettes (ou Trump-euse, aucune idée comment les appeller). 3 femmes; 2 noires, une blanche. Les trois sont catégoriques, les événements de Charlottesville n’ont pas changer d’un pouce leur support envers Trump.

      Vous devez comprendre que les suprématistes blancs sont une infime portion de la population aux États-Unis. Probablement même pas 500 000. Trump a reçu SOIXANTE millions de votes. Votre argument ne tient pas la route.

    • En temps et pour décompresser….

      Je vous suggere ce clip de Tina Fey, hilarant!!!

      Weekend Update: Tina Fey on Protesting After Charlottesville – SNL https://youtu.be/iVvpXZxXWZU

    • Faites-vous une idée: Bannon parti et vous trouvez encore le moyen de chialer !

    • Stephen K. Bannon le savait et c’est la raison qu’il a contredit Trump à son propos “Fire and Fury” sur la Corée du Nord. Tu ne peux pas dire que ton patron n’avait pas fait son devoir et ce n’était qu’un bluffe sans avoir un pied à l’autre côté de la porte de sortie.

      Bannon avait de problème avec Kushner, McMaster et … Gary Cohn qui ont dit dans les coulisses voulaient démissionner. Or son départ ferait trop de mal dans le milieu des affaires et finances. Donc Bannon est OUT malgré ce que Trump a dit à son propos.

      C’est un autre type défini comme “fine person” à la Flynn qui doit quitter. Attendons la réaction de Breitbart et Ann Coulter.

    • Il va congédier tous les gens qui n’avaient “pas d’allure” et les remplacer par des gens qui en ont.
      Jusqu’à ce qu’il reste lui-même. Et là, il devrait avoir la décence de se saborder. Son biographe pense qu’il va le faire. “On verra” comme disait le caquiste !!

    • Est-ce que Bannon fera comme Scaramucci et ira à Colbert pour dire que Trump est quand même le plus grand président après Abraham Lincoln?

      Que peu importe le nombre de ses conseillers qui ont quitté, il est assez habile pour faire fonctionner la Maison-Blache comme aucun président auparavant.

    • @soyonsattentif
      Le chialage est LE sport universel. En passant, chialer contre le chialage, ça en est ;-)

    • soyonsattentif

      18 août 2017
      14h14

      Faites-vous une idée: Bannon parti et vous trouvez encore le moyen de chialer !
      —————————————————————

      C’est une illusion pour trumpeux !

      Soyons attentifs à l’ensemble !

    • Super-Pippo 14h05

      C’est bien votre prérogative d’excuser/ être d’accord avec Trump….

      A mon avis, il ne faut pas chercher midi à 14 heures… donald trump est un raciste et représente une partie infime des Américains! Et personne ne nie qu’entre les déplorable il puisse avoir des afro-américains et des latinos mêlés… Ca ne change pas le fait qu’ils sont déplorables et que trump est un raciste qui ne devrait pas être à la MB.

    • Ça tombe les uns après les autres à la Maison Blanche. Maintenant, il ne reste qu’à attendre le tour du “Gros Morceau”…

    • soyonsattentif 14h14

      Non! Il manque le vrai qu’il faut mettre à la porte, trump, il n’aurait pas etre désigné, en premier lieu!

    • Super-Pippo 14h05 (ajout)

      Avez-vous entendu parler du College Electoral?

    • Bannon va rester près de Trump détrompez-vous: le personnage de POTUS Trump n’existe pas sans Bannon…

      Et oubliez vraiment toute déclaration de Bannon sur Trump… pour les mêmes raisons…

      Aussi… pour ceuz qui voudraient en savoir plus sur Bannon:

      Les grands reportages
      —————————
      L’HOMME QUI MURMURE À L’OREILLE DE TRUMP

      https://ici.tou.tv/les-grands-reportages/

    • pelojean
      Parce que vous trouvez que tout fonctionne à la MB? Vous devez bien être le seul à le croire…. Lollll…

    • Tout un stratège ce Bannon…….
      Clean the swamp.

    • @Super-Pippo (13h09)

      Il n’a pas de gauchiste pure et dure chez les grands médias américains, je dirais même qu’il n’a pas de gauchiste tout court. (Tout comme tout les gens aux pouvoir et qui gravitent autour du pouvoir.)
      Mais je comprends qu’un type de la droite dure voir tout le monde gauchiste!

      @Super-Pippo (13h19 et 13h33)
      Miller s’est distancé de Bannon voilà plusieurs semaines. C’est un opportuniste!
      Pour Bannon, si vous êtes inquiet pour lui, soyez assuré qu’il va reste proche de Trump… qui lui est souvent éloigné de la MB.
      Bannon amène a Trump sa base populiste, suprématiste, raciste et peu éduquée dà Trump… mais pour ce type de clientèle, il faut opérer dans l’ombre. Bannon restera conseillé “officieux” de Trump.

      En tout cas, cela va se confirmer en observant si Breitbart va continuer d’appuyer Trump ou non…

    • @PBE 14H33

      Vous représentez exactement le problème qui afflige le parti démocrate présetement. Vous êtes tellement pris dans le créneau des politiques identitaires que vous êtes incapable de voir le monde sous une autre optique que race/ethnie/religion.

    • Intéressant documentaire à Grand reportage sur RDI au sujet de Bannon, l’homme qui murmurait à l’oreille de Trump.

      On y apprends beaucoup sur Bannon, la majorité des interviewés travaillent ou ont travaillés pour Breitbart et/ou Bannon.

    • Je suis attentif et vigilant et je ne chiale pas sur le “départ” de devil-Bannon. Tout comme sur les “départs” de la douzaine d’autres nommés par malade tweeteux auparavant!”

      “J’ai constitué la plus meilleure équipe de toute l’histoire de la MB et nous allons tellement gagner que vous allez être fatigué de gagner!!” Devinez qui a dit ça?

    • @Super-Pippo (14h56)
      “Vous êtes tellement pris dans le créneau des politiques identitaires que vous êtes incapable de voir le monde sous une autre optique que race/ethnie/religion.”

      Venant d’un type où l’optique ce limite qu’à voir la gauche partout!!!

    • @Super-Pippo
      “vous êtes incapable de voir le monde sous une autre optique que race/ethnie/religion.”
      Exactement comme le fait Trump ;-)

    • Super-Pippo 14h56

      Mettre des étiquettes sur les autres/ signaler les autres ne va résoudre vos propres soucis / problèmes….

    • prettybrowneyes
      18 août 2017
      14h34
      soyonsattentif 14h14
      Non! Il manque le vrai qu’il faut mettre à la porte, trump, il n’aurait pas etre désigné, en premier lieu!
      ____________________________________________________

      Il est vrai que vous pourriez chialer contre Pence çà ferait changement.

    • La grande question c’est par Qui sera-t-il remplacé ?

    • Bannon TV?

    • Scaramucci, maintenant Bannon. Est-ce que ce Kelly serait finalement un début de compétence dans cette administration chaotique?

      J’imagine que les gens autour de Trump ne sont pas tous des incompétents racistes quand même. Plus à droite, sûrement, ce sont des républicains après tout, mais s’ils sont compétents suffisamment pour gérer un pays comme les USA, ce serait un départ pour sauver cette présidence.

      Mettons que si des Kelly, McAllister, Tillerson, Mathis et Kohn seraient respectés pour leur compétence, ça ferait déjà un bien énorme.

      Ce qui est dangereux, c’est de mettre des incompétents trop haut dans la hiérarchie. Déjà que le grand patron ne prêche pas par l’exemple. L’enjeu, c’est d’éviter que les USA deviennnet la risée du

    • **deviennent la risée du reste du monde …(désolé ça a coupé trop vite!)

    • soyonsattentif 15h36

      Alors vous avez raté mes commentaires sur lui? Ce n’est pas le sujet d’aujourd’hui… mais il a endossé les commentaires de trump parce qu’il n’est pas moins bigot ….

    • Il ne reste que plus à Trump de s’auto-congédier

    • Bon débarras. Cela ne résout en rien les problèmes, chaque semaine qui passe est la pire semaine de la très jeune présidence de Trump… Et peu importe qui entoure Trump ne changera rien au fait que Trump est le problème majeur à régler et personne n’arrivera à raisonner le narcissisme pathologique de ce phénomène de POTUS. LE meilleur exemple est sous nos yeux avec les incidents de Charlotteville. Il a pris trois jours à pondre une déclaration bâclée, s’est ravisé de force le lendemain avec un speech lu. Mais cela l’a hautement dérangé d’avoir à se faire trodre la main pour faire cet exercice. Puis a fait chier l’affaire à nouveau la journée d’après. Incapable de se remettre en question sur ses erreurs et ses choix problématiques, Bannon prend le bord. C’est de même depuis le début. Ce sera le tour à Kelly un jour. Tout comme un jour, ce sera avec un des membres de sa famille. Ça ne peut que continuer de tourbillonner et ça ne peut que mal finir…. Watch out la semaine prochaine.

      Encore 10 mois de présidence de tout-croche… (je sais ça paraît long, mais la machine est lente à faire bouger).

    • «Qu’est-ce qui l’empêchera de continuer à conseiller sa marionnette “à distance” après son départ?» (jaylowblow 13h37)

      «Tout ceci n’est que de la mise-en-scène. Bannon sera encore dans l’ombre.» (PatofBarnak 13h50)

      «Bannon va rester près de Trump détrompez-vous: le personnage de POTUS Trump n’existe pas sans Bannon…» (jean_saisrien 14h37)

      Théorie plausible à première vue mais contredite par la récente déclaration de guerre de Breibart à l’administration Drumpf.

      * * *

      «All Hell Breaks Loose As Steve Bannon And Breitbart Are Ramping Up For War Against Trump»
      http://www.politicususa.com/2017/08/18/steve-bannon-breitbart-ramping-war-trump.html

      1) Retour de Bannon à Breibart:
      «Steve Bannon will return to Breitbart after leaving the White House and a Bannon friend says Breitbart is ramping up for a war against Trump, NBC News/MSNBC contributor Gabe Sherman reported.»

      2) Déclaration de GUERRE de Breitbart:

      «Joel Pollak, who writes at Breitbart, tweeted “#WAR” at 1:18 PM»

      3) Résultat: Difficile pour Bannon dans de telles circonstances de continuer à «conseiller» sa créature.

      * * *

      «Et si Bannon devenait celui qui va donner les pieces manquantes à Mueller pour se venger de Trump?» (ceronnis 13h31)

      S’il y en a un qui a dû remplir des carnets de notes au cours de son bref passage à la Whine-House, c’est bien lui. De quoi inculper tout les monstres de la «swamp» orangée…

    • Bannon a contribué a l’élection du gros tas et va maintenant s’affairer a le faire couler.
      La majorité des politiciens de Washington avaient bien plus peur du travailleur dans l’ombre que du gros zouf. La seule question qui reste c’ est dans combien de temps le juteux potin final sortira ?

    • bourgroyal 15h47

      Comme toute la racaille de trump, Bannon n’a pas de portfolio (peut-être parce que Kushner les a tous?)!

      Mais il avait son propre staff, ses policy folks! Du jamais vu a la MB, mais vu a la maison orange!

      En fait, oui, il avait comme bien le dit Nicole Wallace (républicaine), il avait “his own operation”. Il était pour avancer la cause nationaliste, sa vision de la politique étrangère (on a vu pas mal… et sans beaucoup, il est catastrophique!) Il n’était au service des Américains … Au fait, il avait une vision qu’il partage avec trump… Mais soyons clairs, il n’était pas pour appuyer l’agenda de trump qui au fait n’a pas d’agenda!!!

      Pas sûre qu’il puisse être remplacé puisqu’il s’agissait du représentant de la suprématie blanche dans toutes ses versions….à la maison orange. Et on commence à lire les commentaires contre trump….

      Et comme disait Lizzie, je prépare mon popcorn!!!! Ca va être un spectacle!

    • La présidence de DT a trouvé un équivalent dans le passé: le pontificat du papa Alexandre VI.
      Alexandre VI

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Borgia

    • @MicSa
      15h16
      Je cherche encore qui a dit ça. Fake news.

    • Bon! C’est mon tour de faire les frais de la modération à plusieurs vitesses!
      M. Hétu, pouvez-vous mettre de l’ordre dans VOTRE cour, c’est très frustrant??

    • alexander 16h08

      Humm pas sure que je puisse partager votre optimisme….

      les nommés n’étaient pas les premiers choix…. Il s’agissait des gens qui restaient…

      Tillerson n’a même pas un DoS fonctionnel… au moins 30% de budget de moins et pas de nominations parce que personne veut travailler pour le gouvernement trump…. Et déjà son passé à Exxon n’était pas fameux non plus. On sait que son rôle était d’alléger les sanctions contre la Russie. Son comportement international est absolument médiocre…. D’ailleurs, il ne permet pas de journalistes lors de ses voyages pour cette meme raison.!

      Mattis est déjà sur la longueur d’onde de Prince (Blackwater, donateur a la campagne Trump) qui veut privatiser la guerre en Afghanistan et devenir le vice-roi et être payé 2 billion/ année pour cette aventure

      Cohn lui, est Goldman Sachs (comme Bannon d’ailleurs)… Et comme tout le monde a un propos, lui démonter toutes les régulations que l’administration Obama avait mis en place…. Il n’est pas le plus capable, ni le plus ruse…

      McMaster n’était même pas un second choice mais un troisième choix…. et comme vous voyez n’a pas réussi à établir sa blueprint…

      Et si on est vraiment décent, on ne peut pas travailler pour Trump!!!! Et ce pas depuis Charlotteville… bien avant que ca…. dans sa compagnie familiale de fraudeurs…

    • Au train où ça va, on ne verra pas une dinde en gracier une autre pour Thanksgiving cette année…

      Avec un peu de chance et beaucoup de manigances, on risque plus de voir filer un gros dindon par la sortie (basse_)cour!

    • @guygibo 14h45

      Je relatais les paroles de Scaramucci. Écrivez-lui si vous ne partagez pas son opinion. Lol !!!

    • Jake Tapper a montré une photo de 6 personnages autour du bureau du Donald. Il en reste deux, seulement ceux qui ont été élus.
      Les autres, Flynn, Spicer, Priebus et Bannon, OUT!

    • @ soyonsattentif 15h36

      Elle a le droit de chialer contre la présidence de SON pays

    • Ca va vraiment bien pour la peluche. Les 16 membres du White House Committee on the Arts and Humanities viennent de démissionner.

      The group cites Trump’s “un-American” comments on the violence in Charlottesville as the last straw for them, but they list multiple other controversies that Trump has been involved in before the rally, including “undermining the Civil Rights Act” and his proposed cuts to arts funding.

    • @jeanvizir 18 août 2017 16h15

      «Il ne reste que plus à Trump de s’auto-congédier».

      Sa démission serait la bienvenue, étant donné que des membres du Congrès ont souligné que le président était la seule personne à la MB qui ne pouvait être limogée. Kelly pourrait peut-être demandé à ses amis du Pentagone d’organiser un coup d’état? ;)

    • Bannon, out. Encore une grosse nouvelle. Il y en a eu plusieurs, depuis la fin de semaine dernière. Les néo-fascistes et les morts à Charlottesville, les revirements de veste de Trump sur le sujet et aujourd’hui, bang, Bannon se fait mettre à la porte (ou démissionne, les sources ne concordent pas).

      Ça m’inquiète de voir ce chaos constant, centré autour de Trump. C’est peut-être de la paranoïa, mais cette abondance d’événements détourne l’attention de multiples petites modifications, à différents niveaux, et de dérèglementations. Le tout finit par se combiner, pour devenir des changements majeurs dans le cadre de fonctionnement, ainsi que dans l’application de politiques qui étaient en vigueur aux États-Unis.

      J’espère que Trump est vraiment dément, car le contraire signifierait que nous sommes là, à regarder un écran de fumée, alors que le tissu réglementaire s’affaiblit de jour en jour autour des questions environnementales, des questions sociales et autres. Situation qui passe relativement inaperçue, bien sûr, étant donné la tornade qui fait rage.

      Détrumpez-moi, quelqu’un, SVP, vite, ça presse!

    • @ soyonsattentif 15h36

      En effet, b>soyons attentifs, un parasite à la fois !

      Vous êtes distraitement impatient.

    • @morgane 18h02

      Trump n’est qu’à six votes du sénat pour l’impeachment.

      C’est à la fois beaucoup et peu.

      “Comme qu’on dit, il a le cul sur la clôture”. :-)

    • “…la pire semaine de Trump à la présidence”

      N’est ce pas toujours la pire semaine de Trump semaine après semaine?

      Un noyé n’en est pas un si il remonte à la surface.

    • @morgane 18h02

      Trump n’est qu’à six votes du sénat pour l’impeachment.

      C’est à la fois beaucoup et peu.

      “Comme qu’on dit, il a le cu* sur la clôture”. :-)

    • @prettybrowneyes
      “Avez-vous entendu parler du College Electoral?”

      Le Collège ne fait qu’avaliser le choix des électeurs des divers États selon la formule électorale en vigueur aux ÉU. Il est donc tout à fait pertinent pour Super-Pippo de souligner que les partisans de DT n’en démordent pas quant à leur soutien envers le Président; de sorte que si l’élection avait lieu demain, il remporterait encore probablement le Collège et donc la Présidence, le résultat primordial.

      Peut-être qu’avec le temps ce soutien en viendra à s’éroder, on ne peut que le souhaiter, mais il n’y a hélas aucune garantie.

    • Une lourde perte pour le gouvernement Trump.
      Bannon était à peu près le seul dans cette maison de fou à avoir un peu de suite dans les idées et un minimum de constance.
      Maintenant, ça va vraiment être le dernier conseiller à parler au Donald qui va gagner le gros lot

      De plus, Bannon ne va pas quitter l’équipe Trump sans faire de vagues.
      Il faut donc s’attendre à ce que le Donald perde sa base conservatrice graduellement.
      Que va-t-il lui rester ?

      The show must go on !

      M. Duclos

    • Il a seulement disparu du payroll.

      Et Trump va bientôt s’auto-proclammer candidat mandchou.

    • lucpomerleau 18h48

      Ce que vous décrivez n’est pas exactement ni le propos, ni la philosophie des founding fathers… Et ça ne répond pas non plus à ce que l’électorat a vraiment a choisit….

    • Je reprends un commentaire censuré depuis plus d’une heure.

      Sans doute à cause du synonyme de ‘derrière’ que la modération défaillante a jugé scandalisante.

      Pauvres étudiants…
      ——————————————————————-

      @morgane 18h02

      Trump n’est qu’à six votes du sénat pour l’impeachment.

      C’est à la fois beaucoup et peu.

      “Comme qu’on dit, il a le c** sur la clôture”. :-)

    • Nous n’avons pas fini d’entendre parler de Bannon: “Now i’m free, i’ve got my hands back on my weapons”.

    • Bannon: “Trump presidency, that we fought for, and won, is over”.

    • Ces congédiements en série sont de plus en plus pathétiques. Pas surprenant que le Fakkke Businessman ait accumulé autant d’échecs et de faillites au cours de sa déplorable carrière en affaires.

      Après «The Apprentice», voici donc le nouveau show de télé-réalité cheapo de l’Andouille-en-Chef: SURVIVOR WHITE HOUSE. Qui sera le prochain à être éliminé? Jeff ou Kellyannne? C’est ce que nous saurons dans une quinzaine.

      https://mobile.twitter.com/nypost/status/898589594521747456/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.abc.net.au%2Fnews%2F2017-08-19%2Fdonald-trumps-white-house-in-chaos-as-steve-bannon-latest-to-go%2F8822992

    • Pôvre gros zouf…
      Pensez-vous que Melania va demander le divorce en plus ?
      T’sé quand ça va mal… :-)))))))

    • « Il est notamment soupçonné d’avoir coulé des informations…»
      Qui doit-on soupçonner en ce qui touche “l’exclusivité” du NYT?

    • @A.Talon 16h23

      Selon les dernières nouvelles, Bannon a dit qu’il voulait aider Trump à partir de Breitbart News :

      «S’il y a la moindre confusion, laissez-moi clarifier les choses: je quitte la Maison-Blanche et je pars au combat pour Trump et contre ses opposants – au Capitole (le siège du Congrès), dans les médias et dans le monde des affaires», a dit à Bloomberg News Steve Bannon.

      C’est évident que tout ce circque de démission/mise-à-la porte n’est qu’un écran de fumée, une autre stratégie de foireux. Bannon va encore manipuler Trump à partir de “l’ombre”.

    • Bannon va maintenant travailler a temps plein a avoir
      la tête de ceux qui l’ont sortie de la MB.

      Jared Kushner sera sa premiere cible assurément.

      Trump va amèrement regretter d’avoir fait une place à Bannon
      au sein de son administration …. ce type de rat ne coulera pas seul.

    • @lucpomerleau 18 août 2017 18h48

      «Le Collège ne fait qu’avaliser le choix des électeurs des divers États (…)».

      Pas tout à fait. Le collège électoral n’a pas l’obligation d’avaliser le choix des électeurs d’un état; ses membres peuvent modifier ce choix. En fait, l’élection de 2016 s’est avérée particulière, puisque 7 membres du CE n’ont pas voté en fonction du vote des électeurs. C’était d’ailleurs le plus haut total de votes dérogatoires, depuis 1796. Cette situation n’a toutefois pas provoqué la victoire de Trump. Ses stratèges ont toutefois mieux fait leur boulot que ceux de HC, état par état, pour aller rafler les votes du CE. Après l’élection, Trump a déclaré avoir remporté le vote populaire, mais c’était un mensonge (un autre…), car il a perdu par près de 3 millions de voix (48,5 % vs 46,4 %). Un autre problème est qu’un peu moins de 50 % des électeurs ne sont pas allés voter.

      Sources: http://www.msnbc.com/rachel-maddow-show/bizarre-election-ends-bizarre-electoral-college-tally

      http://www.cnn.com/election/results

    • Mais bon la présidence trump c’est ca ……….

      Une crise perpétuelle et de l’imcompétence crasse.

    • Bannon le loose cannon retourne à Breitbart. “I am definitely going to crush the opposition.” Il ne doute de rien.

    • Donald tourne comme une girouette, toujours prêt à indiquer la direction du vent qui lui convient. Tels les rats d’égout, il a sa place. Le monde post-Trump sera meilleur, même si Donald lui-même sera honni par tous car les “losers” qui furent “winners” envieraient le sort de Judas…

    • Bannon devient et de loin la personnalité politique à suivre aux É.U. Il est évident que trump a refusé de devenir la marionnette de Bannon.
      Avec Bannon, la politique É.U reprend ses droits. De toute façon, c’est pas trump qui va faire renaitre la système politique de ce pays. Trump est condamné à prêcher dans le désert et entretenir sa base.
      La bourse voit la séparation de trump et Bannon comme une bonne nouvelle. Il voit Bannon comme un homme parlable et il demande déjà à lui parler

    • Donc… finalement.. Bannon ne fait que changer de bureau et il continuera à travailler pour Trump…
      Il n’est juste plus sur le payroll officiel de la MB… mais sa paye continuera de rentrer…
      On ne congédie pas son créateur… Trump le sait.

    • Pour poursuivre un fil de discussion prédécent…

      Question: Les Confédérés étaient-ils des traîtres? Je trouve cette question fort intéressante et laissant place à plusieurs interprétations.

      Scénario d’histoire-fiction: Le Canada décide d’abolir l’élevage d’animaux sur son territoire car jugé immoral. Le Québec ayant une importante industrie porcine et bovine s’insurge majoritairement contre cette décision et fait unilatéralement sécession. Le Canada refuse de retirer ses troupes du Québec et la guerre éclate. En tant que Québécois, est-ce que vous:

      A) vous joignez à une armée québécoise nouvellement formée?

      B) passez en Ontario et combattez avec les troupes canadiennes contre vos frères et soeurs québécois?

      C) vous vous cachez en attendant que la tempête passe?

      D) cette question est idiote et ne mérite pas de réponse?

      Encore une fois, l’esclavage est bien sûr immoral et je ne veux pas défendre les Confédérés, mais la question de fond me semble plus subtile qu’il peut y paraître. L’élevage d’animaux peut également être considéré comme étant immoral, et je crois bien qu’il l’est, même si plusieurs d’entre nous préférons ne pas trop y penser. Je vous avoue candidement que je ne sais comment répondre à cette question. Et vous?

    • @Morgane12

      Parfaitement d’accord, pendant que l’on regarde le «show», en arrière plan le travail de sape de la société libérale américaine avance jour après jour.

    • prettybrowneyes
      18 août 2017
      19h21
      lucpomerleau 18h48
      Ce que vous décrivez n’est pas exactement ni le propos, ni la philosophie des founding fathers… Et ça ne répond pas non plus à ce que l’électorat a vraiment a choisit
      _________________________________________________________________

      Ah bin oui les founding fathers qui sont tous morts et qui ont écrit un papier vieux de 250 ans décidément y en a qui aime vivre dans le passé.

      Les constitutions sont dans leur ensemble bonnes à mettre à la poubelle et être ré écrites à la saveur du jour. Mais le bon peuple aime s’accrocher à leur symbole et ça fait bien l’affaire des soit disant élites à la Donald Trump ou Hilary Clinton et leur gang.

    • @jean_sarisien 22h47

      Pire encore, il ne sera maintenant plus museler. S’il veut tirer à boulet rouge sur McConnell, Paul Ryan, Gary Cohn et qui d’autre encore, il aura le champ libre. Il revient donc à Breitbart avec du inside knowledge de comment fonctionne l’establishment.

      Plus que jamais, je suis convaincu qu’il est l’architecte de toute cette mise en scène.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • labo 18 août 2017 22h50
      Comparer l’esclavage et l’élevage. Vous êtes vraiment perdu à cette heure ci. Allez-vous coucher.

    • Bannon de retour chez Breitbart:

      1) contrôler les media, pour assurer la diffusion du message;
      2) répéter un mensonge, jusqu’à ce qu’il devienne une vérité;
      3) amener les masses à répéter un mensonge, afin que le nombre le transforme en vérité;
      4) Agir comme si les mensonges étaient des vérités.

      Effet: augmentation exponentielles des «fakes news» et «alternative truth», sans parler de K. Conway pour le spin, ce qui va accroître la polarisation des media. C’est à se demander si ce n’était pas prévu, dans le plan de carrière de Bannon.

    • Pour poursuivre un fil de discussion prédécent – labo – 18 août 2017 – 22h50

      Bah, pourquoi discuter sur un faux problématique?

      1 – Les porcs ne sont pas des êtres humains, à mois que vous soyez un des leurs.

      2 – Il n’y a pas beaucoup d’endroits du monde, de nivau national, qui interdit l’élevage des animaux. Et disons que le porc canadien (fortement québecois) occupe 10% du marché japonais et chinois qui sont les gros consommateurs. On ne vois pas de cause humanitaire à l’interdire.

      Par contre, il y a le problème de la traite humaine et disons que les Québecois et Canadiens sont fortement contre.

    • @labo (22h50)

      C’est une comparaison à la Martineau… Le gens mangent du porc mais pas des afro-américain!

    • @pierre.s (21h10)
      Bannon n’est pas le genre à en faire une vengeance personnel. Se qu’il veut, c’est une révolution pour mettre tout le système politique à terre.

    • @Jean11820 18 août 2017 23h04

      Ouf! Je ne suis pas parano… ou on est 2 à l’être. Malheureusement, vous ne m’avez pas détrumpée.

      Il y a des gens aux States, qui tiennent le compte de toutes les petites modifications apportées ici et là. Ça commence à défaire leur pays, tous ces ‘ajustements’; du Harper, à plus grande échelle, quoi. C’est ce qui inquiète le plus les activistes, car eux (elles) savent que ça va prendre du temps à tout remettre en ordre, si cela s’avère possible à faire. Des règlementations et des cadres directeurs, qui avaient pris 20 ans à être rédigés et adoptés, ont pris le bord avec un trait de plume de Trump.

    • décidément y en a qui aime vivre dans le passé. – soyonsattentif – 18 août 2017 – 23h05

      Oui, nous sommes tous attentifs aux têtes brûlées tel que “soyonsattentif”. Il y a des valeurs qui sont à peu près jamais fausses peu importe l’époque et qui évoluent dans le bon chemin. Il faut interpréter l’esprit de la loi et pas seulement au pied de la lettre du texte.

      Et pour amender ou faire changer le texte et l’esprit de la constitution, il faut une majorité des élus. Même les dictateurs doivent présenter un show des suiveurs à leurs peuples.

      Tiens, les guns lovers des USA tiennent mordicus à leurs bijoux en invoquant un article de l’époque.

    • @soyonsattentif 23h05

      ”Ah bin oui les founding fathers qui sont tous morts et qui ont écrit un papier vieux de 250 ans décidément y en a qui aime vivre dans le passé.”

      Le 17 août à 12h30, vous écriviez:

      ”Nous jugeohns l’histoire avec nos yeux et nos convictions de 2017 mais pour bien comprendre l’histoire il faut se reporter dans le temps et essayer de comprendre la mentalité des gens d’une autre époque.”

      Le même jour à 13h, vous nous parliez des Russes et de la 2e guerre mondiale.

      Si je comprends bien, seulement vous avez le droit d’un retour dans le passé pour expliquer le présent!

    • Voilà quelques jours, j’avais répondu à une personne qui affirmait qu’Hitler était socialiste parce que son parti s’appellait le national-socialiste que dans les années 20, socialiste était l’équivalent de populiste aujourd’hui.
      J’ai appris hier dans un reportage sur Bannon qu’il se proclamait national-populiste!

      Ça inaugure rien de bon avec Bannon.

    • @ SoyonsAttentif (23h05)
      ‘décidément y en a qui aime vivre dans le passé.
      Les constitutions sont dans leur ensemble bonnes à mettre à la poubelle et être ré écrites à la saveur du jour.’

      = = =

      Décidément, votre pseudo est mal adapté à votre méthode d’analyse; tous les juristes vous le diront – et nous sommes quelques-uns ici – une Constitution, c’est plus difficile à changer qu’un règlement visant à modifier les limites de vitesse à St-GlinGlin des trois Klaxons. Au Canada, papa Trudeau a rendu ça très difficile – 7 provinces sur 10 avec une telle proportion de la population canadienne que l’Ontario et ses 13M d’habitants jouit en pratique d’un droit de véto. Et inversement, même si le BC, l’Alberta, l’Ontario et le Qc (qui comptent ensemble plus de 75% de la population du Canada) se mettaient d’accord avec le Fédéral pour amender la Constitution (dont fait partie la Charte des droits, by the way!), les quatre provinces atlantiques – avec leur total de 2 millions d’habitants – pourraient faire échec à la volonté des 30 millions d’habitants des 4 provinces les plus peuplées.

      Aux States, c’est un peu moins difficile de faire adopter un Amendement. Théoriquement. Cela dit, Obama n’a jamais pu réunir assez de votes à la Chambre pour faire interdire la vente d’une arme à feu à un psychopathe ou à un schizo assez fêlé pour confondre un brigadier scolaire et un alligator et pour lui tirer dessus…

      Même pas après ce massacre de deux douzaines d’enfants dans une école, il y a quelques années. Aaaargh, LIBÂÂÂRTÉ, que ne ferait-on pas en ton nom???

    • @delibere

      La comparaison se tient à certains niveaux. Dans les deux cas on asservit et fait souffrir des êtres vivants inutilement dans le but de profiter à une certaine clique. On peut bien sûr discuter de l’ampleur du tort que l’on cause dans les 2 cas (que je ne mets pas sur le même pied d’égalité, soi-dit en passant)…

      @benton_fraser

      Nous ne sommes pas obligés de manger de la viande. Il y a plein d’alternatives. La comparaison à la Martineau est justement de me comparer à Martineau. Trouvez mieux SVP…

      @mecasiatique

      Merci de répondre de façon plus élaborée que les deux autres one-liners. Je vous répondrais quand même: 1- Le fait que les porcs ne soient pas des êtres humains nous donne-t-il le droit de les asservir? Si oui, pourquoi? 2- Si tout le monde le fait, c’est OK? Je ne trouve pas cet argument particulièrement fort.

      Il est impossible de trouver une comparaison exacte. Je pose simplement la question: si votre province partait en guerre contre la fédération pour des principes immoraux (peu importe leur niveau d’immoralité), que feriez-vous? Dans le cas où vous rejoignez votre province, êtes-vous un traître pour autant?

    • Ba non, le pire n’est pas à venir.

    • Je suis d’accord avec Pippo, qui écrivait à 23h32: Pire encore, il ne sera maintenant plus museler. S’il veut tirer à boulet rouge sur McConnell, Paul Ryan, Gary Cohn et qui d’autre encore, il aura le champ libre.

      Sensiblement le même discours chez Morgane à 23h44.

      Le cerveau de Trump ne sera plus dans la West Wing ou dans le bureau ovale; il retourne chez Breitbart, où il n’aura plus à se soucier des empêcheurs de tourner en rond que sont – par exemple – le général Kelly ou Rex Tillerson.

      La big difference, c’est que the loose Bannon pourra plus facilement caller les shots que quand – théoriquement – il était l’employé contractuel de la présidence. Maintenant que ces entraves à la liberté de mouvement de Bannon n’existent plus, personne ne va pouvoir lui fermer la gueule, il va écrire des choses que même le plus unpredictable des présidents n’aurait jamais pu dire, et il pourra – à sa guise – débrancher son cerveau… ou menacer de le faire, ce qui sera probablement suffisant pour mettre Sa Sérénissime Golden Moumoute à genoux quand Bannon en aura envie.

      Sauf que… si Trump cherche à lui résister, Bannon PEUT le débrancher de son propre cerveau tordu et ainsi contribuer à humilier la Moumoute. Et ça, aussi longtemps que Bannon était sur le payroll, il ne pouvait PAS le faire.

      Bref, pour Bannon, c’est désormais le meilleur des deux mondes: il peut hurler n’importe quoi sur son site, il aura un accès privilégié à l’information (ce qui risque de multiplier les revenus et la crédibilité de Breitbart et de Bannon lui-même) et il jouira d’une emprise au moins aussi forte sur la moumoute.

      Surtout que maintenant, il a l’entière liberté d’exercer sur lui tout le chantage qu’il faudra pour imposer au POTUS à moumoute ses politiques les plus extrêmes. Car n’en doutons pas, Bannon a tellement bien tricoté le Dohnald qu’il en sait assez pour le détruire… s’il le voulait.

      Alors voilà pourquoi je ne vais pas me réjouir du départ de Bannon. Je n’y vois AUCUN motif de réjouissance. Au contraire…

    • Un peu de sérieux dans vos propos svp. Nous nous faisons diriger par des constitutions d’un autre âge. J’ose espérer que le sociétés ont “légèrement” évolué depuis ce temps.

      Qui étaient ces “founding fathers” sinon un ramassi de propriétaires terriens qui se sont arrangés pour avoir un système qui les avantageaient. Le bon peuple n’avait rien à dire.

      Laissez les politicailleux nous endormir, d’ailleurs ils réussissent très bien.

    • papitibi
      19 août 2017
      00h39
      Décidément, votre pseudo est mal adapté à votre méthode d’analyse; tous les juristes vous le diront – et nous sommes quelques-uns ici –
      _________________________________________________

      Oui Oui bien entendu les avocats aiment jaser et jaser: D’ailleurs fiston Trudeau a été à la bonne école pour nous endormir (celle de son père). N’était-il pas supposé changer le mode de scrutin? Il préfère se limiter aux selfies et aux parades.

    • Que font des rapaces autour d’une carcasse..?

      Ils s’entredéchirent pour en avoir des morceaux.

      Que vont faire la volée de rapaces autour de la Maison-Blanche..?

      Ils vont s’entredéchirer pour en avoir des morceaux.

      Bannon vient de rejoindre la volée de rapaces, ça va gruger la carcasse et les rapaces vont continuer de se battre pour les morceaux… en faisant encore plus de victimes chez les rapaces.

      Ce n’est qu’un début.

    • La santé mentale de Trump risque de se dégrader maintenant que son bon conseiller Bannon n’est plus dans les parages immédiats. Un petit 2 $ qu’on va assister à une augmentation de sa paranoia. Par ailleurs, Bannon lui a murmuré à l’oreille assez longtemps pour que Trump ait fait sienne ses idées et ses façons de faire.

      Trump va-t-il nommer une autre superstar censé renverser la vapeur pour se joindre à l’équipe d’étoiles pâlottes qui constituent son dream team tired of winning ?

    • Ben voyons donc ! Kessé ca Bannon va continuer a travailler pour T.Rump quand meme ? Un gars de sa trempe est beaucoup trop narcissique pour accepter la défaite et déjà la guerre est enclenchée.
      Le gros tas n’ est pas de taille. Laissé a lui même sans filet il est un lame duck comme on dit. Le plus tot sera le mieux . Reste a voir comment se déroulera le week-end dans les rues ce qui, a la lumière des derniers évènements pourrait être la goutte qui met le feu aux poudres…

      Mais encore une fois, remarquons l’inertie, le silence et le laxisme des politiciens du congres et du sénat. On encaisse avant que la source ne se tarisse…Souhaitons juste que les américains se souviendront d’ eux…

    • @prettybrowneyes
      “Ce que vous décrivez n’est pas exactement ni le propos, ni la philosophie des founding fathers… Et ça ne répond pas non plus à ce que l’électorat a vraiment a choisit….”

      Sauf que la dernière élection a eu lieu en 2016 et non à la fin du 18è siècle. Depuis la création du Collège, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Les pratiques et conventions ont graduellement changé ou se sont coulées dans des formes que n’avaient pas envisagées les Pères fondateurs; ce qui est normal car une société évolue et ses institutions électorales ne peuvent rester figées dans une vision qui remonte à plus de 2 siècles. Même chose pour les autres aspects de la Constitution originelle dont l’interprétation a changé au fil des décennies quant au droit de vote des femmes, aux droits des noirs et des minorités sexuelles, et autres questions constitutionnelles qui ne sont plus envisagées et appliquées dans le même esprit que celui des membres du deuxième Continental Congress qui ont rédigé le document fondateur et créé ces institutions qui survivent encore de nos jours, parfois étonnamment.

      @Morgane12
      “Le collège électoral n’a pas l’obligation d’avaliser le choix des électeurs d’un état; ses membres peuvent modifier ce choix.”

      Plusieurs États ont des lois qui punissent les “faithless electors” qui ne votent pas au Collège en conformité du vote de la majorité des électeurs de leur État. Bien que ces lois soient très rarement appliquées, on s’attend à ce que les Grands électeurs respectent la règle du “winner takes all” de leur État. Il y a aussi quelques États qui annulent ou renversent carrément le vote d’un Grand électeur qui contredit la décision de l’électorat.

      Avec le temps, c’est devenu une obligation morale, politique et même légale dans bien des cas pour les membres du Collège d’aller dans le sens du vote de chaque État.

    • jeani
      19 août 2017
      00h01
      @soyonsattentif 23h05
      ”Ah bin oui les founding fathers qui sont tous morts et qui ont écrit un papier vieux de 250 ans décidément y en a qui aime vivre dans le passé.”
      Le 17 août à 12h30, vous écriviez:
      ”Nous jugeohns l’histoire avec nos yeux et nos convictions de 2017 mais pour bien comprendre l’histoire il faut se reporter dans le temps et essayer de comprendre la mentalité des gens d’une autre époque.”
      Le même jour à 13h, vous nous parliez des Russes et de la 2e guerre mondiale.
      Si je comprends bien, seulement vous avez le droit d’un retour dans le passé pour expliquer le présent!
      __________________________________________________________

      Je vous ferai remarquer que ces constitutions dont plusieurs se gargarisent régissent nos instances politiques en 2017. Donc ce n’est pas vivre dans le passé de les dénoncer. On repassera pour “Les fathers founding” et tout le tralala qui vient avec.

    • @noirod

      19 août 2017
      06h10

      ” (…) la goutte qui met le feu aux poudres…”

      Jean Perron n’aurait pas pu dire mieux

    • Les virus les bactéries résistantes et les Bannon sont des espèces menacante et tenaces , comme lorsqu’on prend des antibiotique il faut continuer le traitement pour au moins dix jours pour s’assurer que rien ne reste , ou encore prendre un dose qui risque d’emporter le patient…

      si non …

      Don’t makes The Ban On again!

    • @ noirod 6h10

      D’accord avec vous, le divorce Trump -Bannon n’est pas un fake. L’Andouille a perdu son stratège-en-chef, et comme le POTUS n’a pas en tête un semblant de plan de marche, il est urgent d’avoir un remplaçant. Kelly n’est qu’un bon sergent-chef. Voyez-vous la pagaille présentement à la Maison Blanche ?

    • @ labo 22h50

      E) ne pas comparer l’esclavagisme à l’élevage de porcs

    • @soyonsattentif 08h06

      “Je vous ferai remarquer que ces constitutions dont plusieurs se gargarisent régissent nos instances politiques en 2017. Donc ce n’est pas vivre dans le passé de les dénoncer. On repassera pour “Les fathers founding” et tout le tralala qui vient avec.”

      Par votre dernière réponse, vous me confirmez que vous vous adjugez le droit d’utiliser le passé lorsque cela vous plait et vous le défendez (PBE), selon votre propre jugement; de ce que vous appelez le tralala.

    • Au-delà de l’apparence d’un renvoi pour calmer les mouches qui l’agacent, Trump continue à communiquer avec Bannon avec son propre cellulaire que Kelly ni personne ne peut lui enlever…

    • À vous lire, je suis ambivalent sur la nature du départ de Bannon. Va-t-il se battre pour ou contre Trump via Breitbart, difficile à prévoir. Et le silence radio de la majorité républicaine au Sénat et à la Chambre, comment faut-il l’interpréter? “Bon débarras” ou ” On fait trop dans notre froc pour parler”. L’avenir nous le dira.

      Mon humble vue de profane: il y a des gens influents en coulisses autour de Trump qui n’aiment pas la tournure des événements et qui font beaucoup de pression sur le POTUS pour qu’il mandate Kelly et compagnie pour nettoyer la soue avant que ces mêmes influents ne lâchent pas DT directement, auquel cas il est fini.

      Fini veut dire scandales politiques et / ou financiers à sortir sur le bonhomme pour le faire tomber.

      Qui sont ces influents? Connaissant le personnage, je dirais Money talks.

    • Même si Bannon n’est plus à la Maison Blanche, son esprit plane au-dessus

    • Je crois malheureusement que Bannon libéré de la Maison-Blanche sera encore plus dangereux car libre de ses mouvements et dires. Il ne faut pas oublier que pour lui seul le but est important, le chemin pour y parvenir ne l’est pas. Qu’il mente ou non, qu’il détruise des gens ou non, qu’il se prostitue ou non, ce n’est pas important. IL a déclaré la guerre à l’entourage de Trump et au congrès.

      Maintenant si Trump se distance du programme de Bannon, il verra cela comme une trahison lui (Bannon) car pour lui Trump lui doit la victoire et fidélité à son but (agenda populiste et Nationaliste) et la destruction (métaphoriquement parlant) de Washington

      Je crois que seul Rupert Murddoch et fils via Foxnews peuvent l’arrêter car si Foxnews retire son support aveugle à Bannon (au travers le support qu’elle porte à Trump), Trump se verra isolé de sa base car cette base n’est pas abonnée à Breibart mais elle l’est à FoxNews.

    • @alexander 10h05

      Steve Bannon Speaks After White House Departure: ‘I’m Going to War for Trump!”

      http://www.breitbart.com/big-government/2017/08/18/steve-bannon-speaks-after-white-house-departure-im-going-to-war-for-trump/

    • @papitibi. Vos interventions sont un régal de vérités humoristiques. N’avez vous jamais pensé d’écrire une chronique de ce genre?

    • Des rumeurs persistantes font état que «El Cheetos Orange» le pufffy président des Zukinis, nommerait un cousin de Scaramuchi pour finir la job …un certain Harry Vederchi… un speedy Gonzales du Firering … Une nomination éclair …sans être nécessairement lumineuse ni éclairante…

    • g.duquette
      19 août 2017
      10h20
      Je crois malheureusement que Bannon libéré de la Maison-Blanche sera encore plus dangereux
      _________________________________________________________

      Dangereux et pourquoi donc: Il commentera et interviendra dans de nombreux journaux ou blogues comme plusieurs. Ni plus ni moins, cela en fait-il un “être dangereux”. On aime voir le diable partout.

      Un société libre et démocratique implique la tolérance même si les propos de certains individus ne font pas notre affaire. Qu’ils soient de gauche ou de droite. Il suffit de les dénoncer et de les confronter.

      Bien entendu, certains aimeraient une société “plus que parfaite”, une société aseptisée. Une société unitaire: Ce qui se rapproche plus d’une dictature de la pensée que de la libre expression. La dictature de la pensée peut-être de gauche comme elle peut-être de droite.

      Vive les partis politiques et leur asservissement de l’intelligence !!!!

    • @lucpomerleau 19 août 2017 07h53

      Oui, mais le Trump’s America est celui au sein duquel les règles non-écrites et les valeurs morales sont bafouées. On n’a qu’à regarder, pour se rendre compte que l’éthique, le sens commun et autres ont pris le bord. Alors, il faudrait appliquer les lois existantes – car il est vrai que plusieurs états ont des lois concernant les votes du CE – même lorsqu’elles n’ont jamais servi auparavant, et rédiger les règles non-écrites pour en faire des cadres et des normes.

      Aucun des grands électeurs qui sont devenus «rogue» en 2016 n’a été sanctionné.

    • Se foutre des règles habituelles est devenu une façon normale de faire, lorsqu’il n’existe aucune interdiction légale formelle. L’impact social des comportements du 45 est majeur, ce qui entraîne encore plus de divergence autour des modalités de fonctionnement traditionnelles. Trump est en train de détruire le gouvernement central des USA, ce qui est l’une des principales revendications de l’extrême droite américaine: chaque état devrait se régir par lui-même. C’est probablement pourquoi des masses de gens croient encore en lui, étant donné qu’il est le premier et le seul président à avoir provoqué autant de bouleversements à Washington. L’inverse d’un putsch: le gouvernement central se fait détruire par son leader.

      Et maintenant, Bannon a le champ libre pour donner plus de vigueur à ce processus. Il l’a d’ailleurs dit lui-même: «I’m going to war for Trump». Tous les média en parlent et la phrase a été commentée par plusieurs sur ce bloque ; il va le faire, car il a le cadre et l’esprit tactique nécessaire pour passer le message.

      Il est là le danger, pas dans ce que fait la tornade devant les caméras, car ce n’est que de l’esbroufe.

    • En fait, Bannon sera beaucoup plus utile a Trump chez Breitbart qu’a la Maison Blanche.

    • Bizarre cette affaire de congédiement de Bannon. C’est du pur style Trumpien. Tout cela par des rumeurs dans les médias au début de la semaine, puis vendredi matin un arrangement entre Kelly et Bannon, signifiant un congédiement immédiat, appuyé d’une déclaration sibylline de la porte-parole Sarah Sanders. Seulement samedi, i.e. 24 heures après, Trump en personne réagit par un tweet pour un remerciement.

      Qui dirige donc les affaires de la Maison Blanche ?

    • @Super-Pipe

      Vous semblez aimer l’idée de Bannon est le grand cerveau qui réussit tout et surtout à tout contrôler… Lisez cette fine analyse. La réalité est plus simple. Il a perdu.

      http://www.politico.com/magazine/story/2017/08/18/why-bannon-lost-globalists-won-215506

      J’aime la final. “There were no small mistakes by Bannon. Only huge ones driven by a desire to divide, and an inability to sweat the details.”

    • A.Talon 16h23
      >>Théorie plausible à première vue mais contredite par la récente déclaration de guerre de Breibart à l’administration Drumpf.

      Comme je l’écrivais plus tard:
      @alexander 10h05

      Steve Bannon Speaks After White House Departure: ‘I’m Going to War for Trump!”

      http://www.breitbart.com/big-government/2017/08/18/steve-bannon-speaks-after-white-house-departure-im-going-to-war-for-trump/

    • Les Amers-Ricains vivent dans une maison de verre (Racisme envers la population de couleur et en particulier les Noirs, Chrétiens évangéliques beaucoup trop influents en politique, écarts immenses entre pauvres et bien-nantis, etc.) Et voilà qu’ils ouvrent la porte de la Maison (blanche) à un groupe de mastodontes. Que peut-il arriver de plus plausible à votre avis : de la casse, beaucoup de casse ! Et ce n’est pas parce que vous réussissez à expulser quelques bêtes, même la plus mal dégrossie, que les dégâts cesseront. Il faudra des années de travail pour corriger cette lamentable erreur démocratique, ramasser les pots cassés, reconstruire ce qui aura été saccagé. Quel affreux gâchis au moment même où notre planète a cruellement besoin d’un leadership occidental fort et surtout intelligent !?!

    • mouski
      19 août 2017
      10h31

      https://papitibi.wordpress.com/

    • @ Igreck, entièrement d’accord. Il est plus facile de démolir, que construire. D’ailleurs pour ceux qui ont, de la mémoire. Prés. Obama à son arrivée à la MB. en 2009. Il a ramassé les pots cassés de W. Bush. Ceci a pris près de 4 ans à stabiliser l’économie américaine.

    • soyonsattentif

      19 août 2017
      10h51

      Vive les partis politiques et leur asservissement de l’intelligence !!!!

      ————————————————————————

      Soyons attentifs au néo-narchiste !

    • @candela 19 août 2017 12h59

      J’abonde ! Vive le troupeau, bêêêêh.

    • candela
      19 août 2017
      12h59
      Soyons attentifs au néo-narchiste !
      __________________________________________

      Ou aux démo-crasse !

    • @Morgane12
      “Alors, il faudrait appliquer les lois existantes – car il est vrai que plusieurs états ont des lois concernant les votes du CE – même lorsqu’elles n’ont jamais servi auparavant, et rédiger les règles non-écrites pour en faire des cadres et des normes. ”

      La dernière fois que des Grands électeurs vire-capots ont eu un effet sur une élection c’est dans la première moitié du 19è siècle. Et encore, c’était pour le poste de Vice-président; le Sénat a rétabli le résultat voulu par le processus électoral constitutionnel. Les quelques “Faithless electors” de 2016 n’ont eu aucun effet sur le résultat et DT aurait été élu avec ou sans eux.

      Alors imposer les amendes prévues par les lois en vigueur serait finalement un coup dans l’eau et ne corrigerait aucun problème puisqu’il n’y en a pas, du point de vue fonctionnel à tout le moins.

      Que cette institution soit surannée et donne parfois des résultats en porte-à-faux avec le vote populaire est une autre question. Notre système uninominal à un tour au Canada est lui aussi imparfait et donne des résultats parfois bancals. Mais les deux systèmes fonctionnent bien en conformité des règles établies. Rien n’empêcherait toutefois de chercher d’autres mécanismes pour mieux refléter certains principes de démocratie; encore faudrait-il s’entendre sur lesdits principes et ensuite réussir à faire accepter une réforme, quelle qu’elle soit.

    • soyonsattentif

      19 août 2017
      13h16

      candela
      19 août 2017
      12h59
      Soyons attentifs au néo-narchiste !
      __________________________________________

      Ou aux démo-crasse !

      ’soyonsattentif(sic) manque encore d’attention !

      En effet, il a oublié les RépubliKlans !

    • @ aquiledistu

      @ labo 22h50

      E) ne pas comparer l’esclavagisme à l’élevage de porcs

      N’importe quoi pour dénaturer mon propos. Je présente un dilemme éthique dans lequel vous devez choisir entre patriotisme envers les vôtres et valeurs morales. La pensée complexe et nuancée n’est pas très présente sur ce blogue, malheureusement…

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @lucpomerleau 19 août 2017 13h21

      «Les quelques “Faithless electors” de 2016 n’ont eu aucun effet sur le résultat et DT aurait été élu avec ou sans eux».

      Tout à fait d’accord, je l’ai déjà dit, d’ailleurs.

      En fait, plusieurs regroupements ont tenté de faire pression sur les Grands Électeurs en 2016, pour les faire virer leurs capots de bord, cela à l’encontre de la tradition et des quelques lois applicables. Ça n’a pas marché, évidemment. Par contre, comme on le voit maintenant, un tel système peut être malsain pour le climat social, car le nombre d’opposants est important. Une majorité de 3 millions de votes n’est pas une petite marge.

      Le système bipartite, ajouté au Collège électoral, devient ainsi une source majeure de conflits; une réforme s’impose, comme vous le dites. Le problème est que les différentes factions qui réclament des réformes proposent des règles qui joueraient en leur faveur, ce qui implique une persistance du statu quo.

      PS: désolée pour le précédent message, je me suis trompée de piton.

    • @ soyonsattentif, 19 août, 10h51

      C’est le meilleur commentaire de la journée. Comme quoi, ça vaut la peine, à l’occasion, de se taper 150+ commentaires pour trouver un “gem”.

      Par contre, je n’y retrouve pas « gros tas, moumoute, secte, narcissique, orange, etc. ». Ce n’est pas vraiment le style de la maison. Je suis surpris qu’il ait été publié.

    • labo

      19 août 2017
      00h20

      Tient justement puisque nous sommes dans le porc , Notre Grassouillet Rrzat de porc présidentiel vient de suggérer l’utilisation de chatiment à base de porc pour punir et éloigner les islamistes suite aux évènements de l’espagne…

      S’élevant une fois de plus au dessus du niveau moyen de conscience humain notre Géni orange propose l’utilisation universele du Saindoux , comme le proposait jadis Jeanne Benoit dans ses recettes de tarte , lubrifiant social du Chrétien fondamentaliste le saindou par son contenu en graissse de porc éoloignerait l’infidèle de tout ce qui peut se lubrifier ou se manger .

      Contrairement aux Chinois qui mangent tout ce qui vole excepté les avions, tout ce qui flote dans l’océan excepté le bateau , et tout ce qu’il y a sur terre excepté la table , le musulman serait fortement allergique au gras de porc au point de le fuir sous peine de damnation. Le chrétiens s’assure ainsi de bien cuire les frites de sa poutine dans une huile au saindou pour empêcher les infidèles de la lui prendre .

      Comme le déclarait Trump GOD a créé les hommes peu importe leur couleur , … Mais alors qui a bien pu créer Mohamed certainement pas GOD? Alla?

    • @corn88 14h28

      Comme quoi, dans les deux cas, vous êtes un minimaliste.

      Pas de surprise là…

    • corn88
      19 août 2017
      14h28
      Par contre, je n’y retrouve pas « gros tas, moumoute, secte, narcissique, orange, etc. ». Ce n’est pas vraiment le style de la maison. Je suis surpris qu’il ait été publié.
      ______________________________________________________________

      Bof je laisse les insultes à d’autres. Cela n’ajoute rien au débat de toute manière. Plusieurs se targuent d’être de grands démocrates mais à l’instant que vous émettez une opinion différente de la leur, les insultes fusent de partout.

    • @ Corn 14h28 “Par contre, je n’y retrouve pas ‘gros tas, moumoute, secte, narcissique, orange, etc.’. Ce n’est pas vraiment le style de la maison.”

      Eussiez-vous été un habitué de ce blogue – disons – vers 2008-2009, très cher blé d’inde, vous auriez constaté que plusieurs de ceux à qui vous faites reproche de leur vocabulaire étaient alors eux-mêmes systématiquement décrits en des termes plus ou moins flatteurs: la coterie, la secte des id!ots utiles, l’avocrasse, les g0-gauches, etc.

      Cela dit, vous avez une autre couleur que l’orange pour décrire Herr Drumpf? Le jaune, peut-être? Un autre mot que tarla pour décrire son indiscutable caractère erratique? Un autre mot que narcissique pour décrire cette manie qu’il a de TOUT ramener à son immodeste personne ou cette propension à se qualifier de phénix, de parangon, de smartest, de wisest, de biggest ou whatever?

      J’attends vos suggestions…

    • @attentif 01h42
      ‘Oui Oui bien entendu les avocats aiment jaser et jaser: D’ailleurs fiston Trudeau a été à la bonne école pour nous endormir (celle de son père). N’était-il pas supposé changer le mode de scrutin?

      = = =

      Tes allusions à papa Trudeau? Bof! Le gars était – et de loin – le chef d’état le plus intelligent de sa génération, tous continents confondus. Le plus machiavélique et le plus arrogant itou. Jamais voté pour son parti, par contre; à l’époque, je votais Conservateur (Robert Stanfield, puis Joe Clark, puis Mulroney…)

      Cela dit, ce n’est pas jaser et jaser que d’affirmer qu’une Constitution est plus difficile à modifier qu’un règlement municipal sur le ramassage des bacs verts/bleus/bruns. C’est tout simplement faire preuve de réalisme.

      Si tu préfères penser que le mélange d’un peu de jaune avec un peu de bleu, ça va donner du rouge, je vais pas t’empêcher d’exercer ton libre-arbitre mais moi, je vais continuer à affirmer que ce mélange va donner du VERT.

      Ceux qui pratiquent le bla-bla, c’est pas les juristes qui savent de quoi ils parlent quand ils parlent de lois et de constitution; c’est les tit-jos connaissant qui disent n’importent quoi.

    • @soyonsattentif

      Vous touchez un excellent point avec votre commentaire de 14 h 28. J’avoue moi même me vautrer dans le qualificatif grotesque quad vient le temps de parler du führer américain .

      Je suis de la vieille garde et jamais auparavant je n’ ai manqué de respect , surtout pas pour un symbole tel que celui du président des U.S. of A. Même Bush et ses despotes n’avaient pas généré de ma part un language explicitement vulgaire c’ est tout dire ! D’ ailleurs de mémoire je ne me souviens pas non plus qu’ une telle pluie d’ invectives ait coloré les commentaires de la majorité sur ce blogue. Oh il y a bien sur ceux qui ont un agenda facile a déceler mais qu’ il soit généralisé d’ utiliser des qualificatifs comme dans le cas de T.Rump ?Me souviens pas…
      Je crois toutefois, puisqu’ il est question de respect, qu’ il faut dire les choses telles qu’ elles sont et ne pas minimiser le phénomène afin de tomber dans la castrante rectitude politique.

      Ce qui se produit aux U.S.A depuis l’élection de T.Rump est du jamais vu et du jamais a revoir…

    • @ Corn 14h28 “Par contre, je n’y retrouve pas ‘gros tas, moumoute, secte, narcissique, orange, etc.’. Ce n’est pas vraiment le style de la maison.”
      ————————————————–

      Par contre, on a entendu l’infatué trumpeux s’écrier : Ils “maïs” tous !

    • Soyons attentifs au fait que trop de Répulibans sont hélas, comme certains ici de leurs supporteurs, ignorants ou prétendument ignorants de l’hypocrisie de leurds modèles.

      Where are the Republican leaders denouncing voter suppression as racist, un-American and dangerous? Where are the Republican leaders who are willing to call out the wink (and the direct endorsement) from President Trump to the white supremacists and acknowledge their own party’s record and stance on issues important to people of color as the real problem for our country?

      How the Republican party quietly does the bidding of white supremacists

      Let us finally rip off the veneer that Trump’s affinity for white supremacy is distinct from the Republican agenda. It isn’t

    • Soyons attentifs au fait que trop de Répulibans sont des maîtres de l’hypocrisie.

      Where are the Republican leaders denouncing voter suppression as racist, un-American and dangerous? Where are the Republican leaders who are willing to call out the wink (and the direct endorsement) from President Trump to the white supremacists and acknowledge their own party’s record and stance on issues important to people of color as the real problem for our country?

      How the Republican party quietly does the bidding of white supremacists

      Let us finally rip off the veneer that Trump’s affinity for white supremacy is distinct from the Republican agenda. It isn’t

    • @Mouski 10h31 N’avez vous jamais pensé d’écrire une chronique de ce genre?

      = = =

      Oui, j’y ai pensé… dès 1971 ou 72, alors que j’étais étudiant en droit. Et j’avais écrit à Péladeau. Le père. Séduit par le ton frondeur, le bonhomme m’avait fixé rendez-vous et comme j’habitais alors à 0,5 km des bureaux du Hournal, sur le Plateau, quinze minutes plus tard, on se serrait la pince. Il m’a mis dans un taxi vers le domicile de son directeur de l’information – qui était un ancien felquiste et qui avait donc dû purger une sentence de quelques mois.

      Oui, on m’a offert une chronique – trois parutions par semaine. Mais à l’époque, j’aurais été dans l’obligation de me partager entre ma blonde, mes études et mes chroniques. Avec beaucoup de temps de transport entre le Plateau, les salles de cours sur la montagne et les ateliers de la rue Port-Royal dans le nord de la ville. Et j’ai dit non; j’aurais fini par abandonner mes études et ça aurait tué mon père.

      Ensuite, il y a eu ce complément de formation dans le sud des USA, puis la carrière en Abitibi, et finalement, j’ai oublié l’écritoire pendant 35 ans avant d’y revenir avec mucho mordant (voir le post de Aquiledistu 12h12).

    • Soyons attentifs aussi au fait que Bannon a comme principe directeur, sa profession de foi ; ““I’m a Leninist. Lenin wanted to destroy the state, and that’s my goal, too. I want to bring everything crashing down, and destroy all of today’s establishment.”

    • Retourner Bannon chez Breitbart, ça allait de soi. Il est sûrement à sa place à contrôler un médium de droite.

      Breitbart a ses partisans, mais est-il plus influent que Fox News, CNN, ABC, CBS, le NY Times ou le Washington Post par exemple. La liberté d’expression permet toutes ces interventions.

      Ce qui me dérange, c’est d’amener une culture de division, de racisme, de violence et tous les autres attibuts du POTUS actuel en haut de la hiérarchie.

      Le président a droit à ses idées mais il doit au final être un leader de tous les américains et non pas juste de groupuscules.

      Quand c’est rendu que même les gens d’affaires et les républicains contestent celui qui devrait être leur maître à penser, c’est peut-être un début de problème.

    • On voit que le temps du maïs est arrivé, les épluchures se ramassent jusqu’ici.

    • @papitibi
      19 août 2017
      15h49

      Que de familiarité ce tutoiement : Je ne me rappelle pas d’avoir garder les vaches avec vous par contre.

    • Bannon veut amener Breitbart encore plus à droite que Fox News; il va finir par aboutir dans un autre système solaire.

      http://www.businessinsider.com/steve-bannon-network-breitbart-more-conservative-than-fox-news-trump-ailes2017-8

    • alexander
      19 août 2017
      16h26
      Retourner Bannon chez Breitbart, ça allait de soi. Il est sûrement à sa place à contrôler un médium de droite.

      Sûrement

      Breitbart a ses partisans, mais est-il plus influent que Fox News, CNN, ABC, CBS, le NY Times ou le Washington Post par exemple. La liberté d’expression permet toutes ces interventions.
      Ce qui me dérange, c’est d’amener une culture de division, de racisme, de violence et tous les autres attibuts du POTUS actuel en haut de la hiérarchie.

      S’adressant à son auditoire, il peut être plus influent en effet. Heureusement, il y a des contre poids à ce genre d’influence malsaine.

      Le président a droit à ses idées mais il doit au final être un leader de tous les américains et non pas juste de groupuscules.

      Donald Trump n’est pas un leader, c’est un arriviste.

      Quand c’est rendu que même les gens d’affaires et les républicains contestent celui qui devrait être leur maître à penser, c’est peut-être un début de problème.

      Ce n’est pas un début de problème, il est le problème.

    • @soyonsattentif -16h36-
      @papitibi- 15h49-

      L’exemple du tutoiement vient de haut en Abitibi-Témiscamingue, surtout chez les gens du même âge:

      https://www.youtube.com/watch?v=XILnL_zezQg

    • @ attentif 16h36

      C’est probablement moins insultant de se faire tutoyer par une vieille relique des années ‘40 (ce qui est mon cas) que de se faire répondre par un pseudo-attentif que: bien entendu les avocats aiment jaser et jaser.

      Non, je ne JASE pas. J’INFORME.
      Si tes capacités cérébrales ne te permettent pas de distinguer entre un simple babillage et un énoncé qui cherche à te fournir une info que tu ne possèdes pas mais qu’il me faisait plaisir de te fournir, au moins, abstiens-toi d’encorner celui qui cherchait à t’informer…

    • @candela 16h16 Bannon veut détruire l’establishment qui l’a enrichi. Il veut détruire l’État. Serait-il anarchiste? Je crois plutôt qu’il est fasciste. Bizarre que certaines personnes instruites et même érudites deviennent aussi tordues.

    • Je reprends un commentaire que la modération a perdu durant ses palabres, il y a plus d’une heure et demie :-)

      +++++++++++++

      Soyons attentifs au fait que trop de Répulibans sont des maîtres de l’hypocrisie.

      Where are the Republican leaders denouncing voter suppression as racist, un-American and dangerous? Where are the Republican leaders who are willing to call out the wink (and the direct endorsement) from President Trump to the white supremacists and acknowledge their own party’s record and stance on issues important to people of color as the real problem for our country?

      How the Republican party quietly does the bidding of white supremacists

      Let us finally rip off the veneer that Trump’s affinity for white supremacy is distinct from the Republican agenda. It isn’t

    • @lukos 17:22 Personnellement je crois que Bannon a une espérance de vie très limitée. Son foie est vraiment en train de le lâcher. Son visage en montre des signes évidents . Il est révolté et troublé et essaie de trouver un sens à sa vie.
      Juste très triste… Il est au stade “colere” de son propre deuil. Malheureusement il a entraîné une partie de pays dans sa paranoïa et sa colère.

    • Tous ces Blogueurs et leurs idées… pour un POTUS déficient et un Bannon qui ne vaut même pas une chandelle !!

      Les arrivées de migrants illégaux au Québec sont, à mon avis, bien plus importantes dans l’Actualité !

    • L’important c’est que Bannon ne soit plus a la MB.
      Car c est la qu’il aurait pu faire d’immense dégât.

      Pour le reste qu’il fasse ce qu’il veut on s’en fout.

    • L’affaire des statues risque d’être plus importante que l’affaire Bannon: http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/societe/201708/19/01-5125913-les-symboles-controverses-continueront-de-tomber-selon-des-experts.php

      Cela remet en question la façon de commémorer les grandes figures pour les années à venir. Il ne sera plus possible de les représenter sans y intégrer une nouvelle héraldique inspirée de l’époque.

      Ainsi il sera indiqué de montrer le 45e dans la posture que l’histoire le reconnaîtra : les deux pieds dans le plat et une plaque à côté : Donald Trump à côté de la plaque.

    • Quelque peu HS, une analyse qui porte à réfléchir sur le GOP:

      «I hope you appreciated your recent introduction to the future leadership of the Republican Party this past week. It happened in Charlottesville, Virginia, where hundreds of neo-Nazis and white nationalists marched under the banner of “uniting the right.”

      Among those white nationalists was James Allsup, a speaker at the rally, who was also the president of the Washington State University College Republicans, until his resignation this week. (…)

      Another attendee was Peter Cvjetanovic, a college student from Nevada. When photos began circulating of Republican Senator Dean Heller posing for a photo with the avowed white nationalist, it was explained that Heller couldn’t have known of Cvjetanovic’s abhorrent beliefs, as the photo-op happened merely because Cvjetanovic was a member of the College Republicans at the University of Nevada at Reno.

      (…)

      I’m not merely being glib: Racial resentment has been a diving force behind College Republican recruitment for years, but at this point it’s really all they have left to offer. In the age of President Donald Trump, what inspires a young person not merely to be conservative or vote Republican, but to get active in organized Republican politics? Do you think it’s a fervent belief that Paul Ryan knows the optimal tax policy to spur economic growth? Or do you think it’s more likely to be something else?

      (…)

      The future leaders of the GOP aren’t the hooded Klan members or Nazi-tattooed thugs who presented the most cartoonish faces of hate in Charlottesville, but they are their clean-cut fellow marchers, and the many young right-wingers around the nation who sympathize with their cause.

      While only a few hundred white nationalists descended on Charlottesville to unite the right, and only a couple of those white nationalists have been identified as active College Republicans, College Republican chapters have been signaling their sympathies for the goals of the marchers ever since the rise of the alt-right.

      Cast your mind back to the time when the greatest threat to free speech in American civic life was liberal students attempting to shut down conservative celebrities on college campuses. What was the actual cause of that spate of stories? It was college Republican groups constantly inviting alt-right darling Milo Yiannopoulos to speak at campuses in order to drum up controversy. It is a trolling tactic, yes, but it is also a pretty clear sign that college Republicans are allied with Milo Yiannopoulos.

      Elliot Kaufman, writing in The National Review, blames College Republicans for elevating alt-right figures like Milo. He points out that the Columbia College Republicans—Columbia! Surely the last vestige of legacy admissions drawn to conservative politics mainly to protect their inheritances, right?—has already extended speaking invites to Pizzagate propagandist Mike Cernovich and, even more bizarrely, Tommy Robinson, founder of the crypto-fascist English Defence League. They could not be making their affiliations any clearer.

      The pool of people the Republican Party will be drawing from when selecting candidates a generation from now will contain these men and hardly anyone else. Cvjetanovic wasn’t the only marcher photographed with a current Republican elected official. Allsup, the erstwhile WSU College Republicans president, was photographed with Rep. Cathy McMorris Rodgers. “I communicate with people from their office on a fairly regular basis,” he told his student paper a few months ago, also mentioning that members of his organization had earned to internships and jobs in her office.

      This is the state of the GOP leadership pipeline. In a decade, state legislatures will start filling up with Gamergaters, MRAs, /pol/ posters, Anime Nazis, and Proud Boys. These are, as of now, the only people in their age cohort becoming more active in Republican politics in the Trump era. Everyone else is fleeing. This will be the legacy of Trumpism: It won’t be long before voters who reflexively check the box labeled “Republican” because their parents did, or because they think their property taxes are too high, or because Fox made them scared of terrorism, start electing Pepe racists to Congress.

      (…)

      http://splinternews.com/charlottesville-was-a-preview-of-the-future-of-the-repu-1797988745

    • @ lukos (17h22) Les études et l’érudition n’ont rien à voir avec l’intelligence émotionnelle, qui ne s’apprend pas beaucoup à l’école de toute façon. Vladimir Poutine est un parfait exemple qui montre qu’un tordu le devient encore plus grâce aux études et à l’érudition.

    • delibere 19 août 2017 19h28 correction au dernier para.

      Ainsi il sera indiqué de montrer le 45e dans la posture que l’histoire lui reconnaîtra, les deux pieds dans le plat avec une plaque à côté : 《 Donald Trump à côté de la plaque 》.

    • @MarcoUBCQ -19h30-

      En effet, l’érudition et les études peuvent, tout comme un accélérateur de particules, donner une grande et dangereuse poussée au déséquilibre émotif ou affectif d’une personne fragile de ce côté.

    • @papitibi
      19 août 2017
      17h21

      Merci de l’information si vous voyez ce que je veux dire.

    • @delibere 19 août 2017 19h28

      À moins que je ne fasse erreur, l’héraldique qui fait l’apologie de l’idéologie conférée a été mise en place essentiellement au cours de la 1ère moitié du XXe siècle. Les statues qui tombent, les unes après les autres, n’ont donc pas été érigées pour commémorer la Guerre de Sécession – qui voudrait commémorer une guerre civile qui a fait des centaines de milliers de morts – mais bien pour promouvoir la non-intégration des Afro-Américains à la société blanche. Ça doit devenir achalant de se le faire rappeler à tous les coins de rues, dans les États du Sud. La signification de ce genre de symbole doit être expliquée dans son contexte historique, non pas semée à tous vents, sans garantie que tout un chacun comprendra que «non, ce n’est pas vraiment le message que l’on voulait transmettre, c’est seulement l’Histoire». L’appropriation de symboles est à la base de beaucoup d’idéologies destructrices… dont je ne ferai pas la liste ce soir.

      «Take the Statues Down. A multi-ethnic democracy requires grappling honestly with the past—and recognizing the symbols of the Confederacy for what they are».

      https://www.theatlantic.com/politics/archive/2017/08/take-the-statues-down/536727/

      PS: ne lâchez pas, il ne manque que 12 commentaires (11 avec celui-ci, s’il passe les douanes), pour arriver à 200.

    • @attentif 20h15

      Merci de l’information, c’est comme, genre, une manière d’avoir l’air vraiment attentif?

      Quand je lui remplis son bol, mon chat – mais c’est une vieille mémé chat de 14 ans minimum – ne me mord pas la main. La mémé, elle ronronne.

      Quand j’me donne la peine d’informer spécifiquement un participant à ce blogue, bien sûr, je n’en demande pas tant (!!!). Sauf que si ce participant mord la main qui nourrit son bagage de connaissances, qui est-il pour exiger de moi, en contrepartie, la génuflexion, le baise-main et même le vouvoiement?

      = = =

      @ Yolande.C. (17h18)

      À quelques mois près, Richard D et moi, nous avons le même âge… mais c’est LUI, l’aîné. Sauf que lui et moi, on a traversé le Parc La Vérendrye en sens inverse!

      By the way, j’ai connu DEUX adeptes du vouvoiement extrême – notre vieux médecin de famille, à Montréal (décédé vers 1970), et un ancien militaire ultra-conservateur, en Abitibi (décédé à la fin du siècle): tous les deux avaient imposé l’usage du vouvoiement intégral jusque dans la chambre à coucher! Gente Dame, m’autoriserez-vous cette nuit à vous, heu… Me semble que ça freine les ardeurs les plus ardentes!

      Quand même… voilà qui démontre hors de tout doute que le tutoiement n’est PAS universel chez les aînés de la région administrative 08.

    • Morgane12 19 août 2017 21h45
      La statuaire, ou “l’art de réaliser des statues et l’ensemble et le caractère des statues”, aurait mieux convenu à ma note. J’ai confondu avec l’art des blasons, héraldique, utilisé à tort. Ça ne change rien sur le fond: Trump ne mérite pas de cheval, de socle, de siège, juste un baquet le représentant les deux pieds dans le plat, pour la postérité. Sans aucune inscription. Tout près, une plaque avec cette seule mention: Donald Trump, à côté de la plaque. Ça aiderait les distingués citoyens de la nation grandiose à se rappeler de lui, tel qu’il s’est illustré, tout seul.

      À la réflexion, une version de cette statue en punching dummy serait plus adéquate: 45 rebondit à tous les coups recus car tout est dans le baquet et rien ailleurs. Flûte, elle est déjà dans le commerce. Mais on pourrait améliorer le modèle, faire voltiger des araignées dedans avec un courant d’air sous un éclairage glauque. Effrayant! Parfaite pour la Toussaint sur les parterres et les balcons, par millions! Vous voyez la chose? Quelle plus heureuse conclusion que de devenir la risée de l’Amérique pour des années.
      On est-tu à deux cents là ?

    • @ delibere 19h28

      ” les plats, la plaque…” Vraiment drôle

    • @delibere 19 août 2017 23h08

      Lol! Déjà qu’il y a plein de tours qui portent son nom, c’est assez comme ça! Mais comme 45 est déjà la risée de l’Amérique du nord et d’une bonne part du reste du monde, une commémoration du genre que vous proposez est absolument impérative. Les deux pieds dans les plats, lui convient très bien, avec une chaudière sur la tête, peut-être? Lui préférerait sûrement une pose à la George Washington, debout à l’avant d’une chaloupe… mais son toupet ne tiendrait pas la route. Ce sera une présidence remarquable, mais pas pour les bonnes raisons.

      Pas encore rendu à 200, il en manque encore huit après celui-ci. On est peut-être en train de battre un record, mais je ne suis là que depuis peu. Il faudrait demander aux sages «anciens» qu’ils se prononcent sur la question. On n’a même pas encore commenté les manifs de Boston; on gardera ça pour demain, si M. Hétu n’affiche pas un nouveau sujet. Au plaisir!

    • @labo
      Il y a de la confusion au niveau de l’éthique dans votre tête. Qui vole un oeuf, vole un boeuf représente un problème d’éthique mais qui mange un oeuf vole un boeuf n’est pas comparable!!!

    • @Morgane 23h57
      “Lol! Déjà qu’il y a plein de tours qui portent son nom, c’est assez comme ça! [...] Les deux pieds dans les plats, lui convient très bien, avec une chaudière sur la tête, peut-être?”

      = = =

      Ouin… il y a plein de tours et d’hôtels qui portent son nom mais la tour de Toronto a perdu son nom et ce ne sera probablement pas la dernière, à en juger par le nombre des chefs d’entreprise qui ont quitté ses comités-aviseurs pour éviter de souiller le nom des compagnies qu’ils dirigent en les associant indirectement à la marque Trump.

      Le bonhomme est toxique.

      Mais puisqu’il tient autant à la valeur des statues et autres symboles de la gloire et de la puissance des mousquets confédérés, je m’étonne quand même de son silence à l’égard des bonnes pétates frites que ses méchants compatriotes avaient déboulonnées de leurs casseaux en changeant le nom de FRENCH FRIES pour celui de LIBERTY FRIES.

      Pôv Lafayette – ce maudit franssaqui avait si largement contribué à permettre aux 13 colonies de secouer le joug des tuniques rouges britiches. Il a dû se retourner dans sa tombe quand les Amerloques ont perdu la mémoire et aussi bêtement répudié la France!

      Cet épisode des Liberty Fries prouve au moins qu’il n’a pas suffi de changer un nom pour effacer l’histoire; Trump peut donc se rassurer, aussi longtemps que les épisodes des Dukes of Hazzard vont circuler, General Lee is living and alive. Même si sa statue est tombée.

    • @papitibi 20 août 2017 00h59

      Il faudrait vérifier si le nom «Trump» a vraiment été retiré de la façade de l’hôtel, à Toronto. Il va juste construire d’autres tours, avec son nom dessus. Il a certainement un gros problème – ou plutôt un petit – pour ériger autant d’hyperboles structurales… que Freud aurait eu beaucoup de plaisir à analyser.

      Non, surtout pas freudienne; ce n’est qu’une référence historico-symbolique qui paraissait appropriée au contexte.

    • Quand j’me donne la peine d’informer spécifiquement un participant à ce blogue, bien sûr, je n’en demande pas tant (!!!). Sauf que si ce participant mord la main qui nourrit son bagage de connaissances, qui est-il pour exiger de moi, en contrepartie, la génuflexion, le baise-main et même le vouvoiement?
      _______________________________________

      Y a pas à dire … Vous êtes un avocat qui palabre pour ne rien dire. Y en n’aura pas de facile votre honneur.

    • ES ce que les militaires commenceraient à mettre un peu d’ordre dans la Wild House???

    • Vouloir corriger l’histoire en déboulonnant des statues qui ont été récupéré par des groupes extrêmistes n’efface pas l’histoire et ne change rien au procès d’intention hors contexte que d’autres groupes lui font subir, qui sont plus en rapport avec un image non factuelle du personnage mais sur ce qu’on suppose a postériori.

      Le pauvre général Lee ne méritait pas un tel sort , militaire de carrière ayant servi son pays 32 ans avant la guerre civile et avait épousé une parente de Washington, il s’était vu offrir la direction de l’armée nordiste par le président , mais fidèle propriétaire terrien sudiste il a plutôt choisi de suivre sa virginie natale . De plus c’est lui qui a signé la rédition des forces confédérés.

      Un traitre est quelqu’un qui est forcément du mauvais coté mais dans une guerre il y a deux coté… Le pauvre général n’est certainement pas responsable de la récupération malsaine qu’on a faite de son image…

      Encore chanceux que sous un régime conservateur on ait pas déboulonné Louis Riel…

    • @ Soyonsattentif
      J’ ai été très attentif et après avoir lue tous vos écrits depuis le début ,j’ai enfin décodé d’ou viens votre analyse de nos vielles constitutios qui malgré leurs défauts nous ont permis de vivre de facon civilisé. Reprenez -moi si je me Trump mais d’après moi vue q’aucune de celles ci ne permet de prendre le pouvoir et de dirigé les destinées d’un pays d’une façon autocratique , vous avez adopté et endossé la méthode privilégié par les dictateurs. À bas les lois désuètes et vive mon in faillibilité .

      Signé. …Trump,Maduro,Kim jong il,Duterte ,Erdogan et tous les autres attentifs en puissances.

    • @papitibi Surtout ne changez pas d’un iota votre facon de nous informer et divertir.

    • @ Morgane12 20 août 2017 01h36

      Oui et ils ont même payé pour le retirer

    • mononke …

      «Le pauvre général Lee ne méritait pas un tel sort»

      Ce n’est pas le Général Lee le problème, ce sont ceux
      qui continuent de l’idolâtrer pour perpétuer le racisme

    • @ mononke (commentaire « 20 août 2017 08h49 ») :

      Malgré sa défaite ultime, le général confédéré Robert E. Lee a fini ses jours dans l’honneur et la dignité, respecté tant dans les états du Sud que ceux du Nord, et généralement perçu comme quelqu’un qui a tenté de réconcilier le Sud et le Nord après la fin des hostilités.

      Cette réputation est quelque peu entachée par le fait qu’il a été lui-même propriétaire d’esclaves et qu’il a à une occasion au moins ordonné que soient réprimandés physiquement trois de ses esclaves qui ont tenté de fuir vers le Nord et qui ont été capturés et ramenés à sa plantation d’Arlington.

      Le traitement de ses esclaves de sa plantation d’Arlington et des esclaves de l’état de la Virginie en général était toutefois plus humain que celui qui prévalait dans les plantations de culture de coton et de riz des états confédérés plus au Sud. De plus, la femme de Lee, la mère de celle-ci et leur fille étaient plutôt « progressistes » (dans le contexte de sa classe sociale…), puisqu’elles ont mis en place (illégalement…) une école qui visait à instruire les esclaves de la plantation, et contribuer à faire libérer des esclaves et à les faire émigrer vers la « colonie » du Liberia.

      Bien qu’il soit difficile à comprendre dans le contexte de 2017, le mode de pensée du général Lee était typique de celui de plusieurs propriétaires de plantation de l’époque. Il éprouvait des réserves face à l’esclavagisme, mais il croyait que ce régime avait été voulu par Dieu, qu’il servait à « civiliser » les Africains, et qu’il cesserait au moment où Dieu le voudrait…

      Quoi qu’il en soit, les os du général Robert E. Lee ne lui font plus mal depuis un bon bout de temps, et le débat concernant les statues érigées en son honneur doivent le laisser plutôt indifférent…

    • Les trois états ( le Wisconsin, le Michigan et la Pensylvanie ) qui ont permis à Trump de remporter la présidence avec un total de 78,000 voix de majorité montrent que son taux d’approbation coule à pic.

      Le dernier sondage BC News/Marist poll tenu du 13 au 17 août donne le portrait suivant :

      Taux d’approbation du président :

      MI: 36%

      PA: 35%

      WI: 34%

    • Correction à 12h11 : sondage NBC News/Marist poll

    • @aquiledistu 20 août 2017 10h37

      Merci d’avoir fourni cette info. Ça n’a pas été long pour l’effacer… Le paiement a été effectué à Trump, j’imagine? ;)

      Les traces du racisme aux States sont difficiles à effacer, car elles sont partout. Les blessures causées par le racisme sont inguérissables, car il dure depuis 400 ans. Il s’est aussi accru, en augmentant le nombre de groupes visés, qui débordent maintenant les frontières d’une ascendance africaine. La peur de l’autre… une idéologie à deux pôles: nous et eux. Le Québec n’est pas immunisé, mais au moins l’esclavage des Noirs ne s’y est pas perpétué aussi longtemps qu’aux États-Unis.

      PS : on a dépassé le 200 commentaires !

    • @ Morgane 01h36
      “à Toronto. Il va juste construire d’autres tours, avec son nom dessus.”

      = = =

      Lorsque donné à un gratte-ciel, le nom TRUMP n’est pas celui du propriétaire; ce n’est rien d’autre qu’une marque de commerce qui se voulait prestigieuse et susceptible d’attirer les locataires. Le Centre Vidéotron n’appartient pas à Québecor/Vidéotron/TVA Sport ou whatever; la compagnie n’en est que le gestionnaire et elle a payé des millions pour ça… et la Ville s’est obligée à éponger les déficits d’exploitation du gestionnaire Péladeau.

      Trump a beau être milliardaire (entre 4 et 10?), ces tours-là valent des centaines de millions CHACUNE, quand ça n’est pas davantage; il n’aurait pas les moyens et – j’espère que vous ne le répéterez à personne, je pense que les banquiers ne seraient pas prêts à lui faire crédit!

      Pensons au Fairmount / Le Reine Élizabeth à Montréal, dont le proprio [la Caisse de dépôt] vient d’investir plus de 200M pour le rafraîchir. Et on ne parle pas ici d’une tour de 65 étages! Fairmount n’est que le gestionnaire… Est-ce que la Caisse aurait investi ces 200M si l’hôtel avait été géré par LA PATATE DU COIN? Je ne pense pas. Fairmount a bonne réputation et la CDPQ a investi en misant sur le prestige qui y est rattaché.

      À Toronto, sauf erreur, the Trump Organization était gestionnaire de l’hôtel/tour à condos (dont plusieurs condos sont offerts en location). Mais l’immeuble aurait pu s’appeler THE COFFEE CRISP TOWER AND HOTELS…

      Est-ce que la marque de commerce COFFEE CRISP a maintenant une plus grande valeur au Canada que la marque Trump? Heu… Aux States, c’est à voir; et si cette présidence continue de s’enfoncer, le nom TRUMP risque de prendre une méchante débarque. Si le gars devait être inculpé et/ou impeached, je doute que les propriétaires des tours et hôtels qui portent son nom soient intéressés à le conserver.

    • À propos des statues…

      On n’apprend pas l’histoire avec une statue. On érige une statue pour rendre hommage, honorer, voire vénérer. Pas pour souligner les torts de l’histoire. La place des Confédérés est dans les musées et les livres d’histoire, pas au milieu d’une place publique. S’obstiner à prétendre le contraire n’est rien de moins que rechigner à perdre un endroit où s’agglutiner entre racistes et bigots.

    • …et c’est pourquoi le général Lee est un symbole pour les suprématiste blanc!

      Vous oubliez simplement la raison pour lesquelles ces statues ont été érigées. (Et le contexte….)

    • …les raisons…

    • @ Mononke 08h49
      “Le pauvre général n’est certainement pas responsable de la récupération malsaine qu’on a faite de son image…
      Encore chanceux que sous un régime conservateur on ait pas déboulonné Louis Riel…”

      = = =

      Bof… le nombre des monuments érigés au Canada anglais à la gloire de Louis Riel est proportionnel à son triple statut de métis, francophone et empêcheur de tourner en rond! D’ailleurs, il avait dû s’exiler aux USA (dont Trump n’était pas encore le POTUS!) et il a fini au bout d’une corde…

      Disons que son image souffre d’une sous-représentation, aussi bien dans les livres d’Histoire que dans les parcs et places publiques. Les monuments, on les érige plutôt à la gloire des héros mainstream, ce que Louis Riel n’était pas. Vous ne verrez pas davantage de monuments dans le Nord-Est de l’Ontario (Sudbury, North Bay, Timmins, Hearst, etc) pour célébrer la lutte de ces francophones qui dénonçaient il y a 100 ans ce Règlement 17 qui valait aux petits écoliers qui osaient chuchoter entre eux en français des coups de baguette sur les doigts; la PM Kathleen Wynne s’en est excusée au nom du gouvernement mais le mal est fait.

      Pour ma part, je garerais bien un p’tit deux sur le fait que la victime des violences suprématistes de Charlottesville, Heather Heyer, n’aura jamais son monument dans la ville! Les deux peace officers dont l’hélico s’est abattu alors qu’ils surveillaient du haut des airs, par contre… D’ailleurs, Trump a largement commenté leur courage et leur dévouement, alors que ses babines sont incapables de prononcer le nom de madame Heyer…

    • @goldwinger. 19 août 2017. 18h46
      On se calme ! Ceci est un blogue sur la société états-unienne. Si vous souhaitez discuter des l’arrivée massive de réfugiés au Québec d’autres adresses pourront sans doute vous intéresser ! Nous vous pardonnons cet…égarement !

    • @mononke
      @cotenord_7

      Ré-écrire l’histoire selon l’année où on se trouve est dangereux et révisionniste. Mais l’époque et le contexte n’excusent pas tout. Cotenord dit: “Bien qu’il soit difficile à comprendre dans le contexte de 2017, le mode de pensée du général Lee était typique de celui de plusieurs propriétaires de plantation de l’époque.”

      Je paraphrase de façon extrême et plonge directement loin derrière le point Godwin, pour le bien de l’exemple: “Bien qu’il soit difficile à comprendre dans le contexte de 2017, le mode de pensée d’Hitler était typique de celui de plusieurs Européens de l’époque.” Ça nous fait une belle jambe…

      L’esclavagisme américain n’a jamais eu qu’une seule cause et qu’un seul motif: l’argent. Rien d’autre. Toute justification religieuse n’est apparue que plus tard pour, justement, justifier un comportement contradictoire avec les dogmes religieux. Faites disparaître tout élément économique de l’équation, et l’esclavage s’effondre.

      Même mis dans le contexte de son époque, Lee n’était qu’un propriétaire terrien dépendant économiquement de ses esclaves à une époque où le principe même de l’esclavage est remis en question partout dans le monde occidental. Le faire passer pour un genre de “progressiste” est tomber dans le révisionnisme, rien d’autre.

      Lee était bel et bien un produit de son époque et de son milieu. Ça n’enlève rien au fait qu’il ait été un général malavisé, esclavagiste, mettant son talent (limité, mais supérieur à ceux de ses adversaires) au service d’une cause non seulement discutable même pour l’époque, mais en plus, perdue d’avance.

      En d’autres termes: Lee n’a jamais rien fait qui mérite qu’on lui érige autant de statues. Il a été récupéré en icône et instrumentalisé, rien de plus.

    • @ Cotenord_7 11h31
      “Bien qu’il soit difficile à comprendre dans le contexte de 2017, le mode de pensée du général Lee était typique de celui de plusieurs propriétaires de plantation de l’époque. Il éprouvait des réserves face à l’esclavagisme, mais il croyait que ce régime avait été voulu par Dieu, qu’il servait à ‘civiliser’ les Africains, et qu’il cesserait au moment où Dieu le voudrait…”

      = = =

      Même les plus brillants de nos ancêtres ont cru que la terre était plate et que le soleil et les étoiles tournaient autour d’elle. Même les plus progressistes parmi nos ancêtres du 17e siècle épousaient des tites filles de 12 ou 13 ans et leur faisaient des enfants; quiconque aura fait ses propres recherches en généalogie et consulté la transcription des registres de l’état civil de l’époque l’a vu de ses propres yeux – si je puis dire.

      Au 7e siècle, Mahomet a fait de Aicha sa fiancée alors qu’elle avait 6 ans, et son épouse alors qu’elle en avait 9. Quel goujat, diront tous ceux qui – par ailleurs – ont oublié que leurs ancêtres normands (qui avaient encore des noms à consonance scandinave au 9e ou au 10e siècle) faisaient pareil, pareil, pareil (Believe Me!) en plus d’égorger le père et les frères de la jeune épouse…

      Bref… moi qui poussé la recherche de mes ancêtres bien au-delà de la date de leur établissement en Nouvelle-France (et en Acadie néo-écossaise, dans mon cas), je puis le comprendre aisément. Cela dit, non, je n’érigerais pas un monument à la gloire de ces arracheurs de têtes qui faisaient partie de mes racines familiales il y a quelques dizaines de générations. D’ailleurs, au Québec, nous sommes plusieurs millions à partager ces racines-là!

      Bref, d’accord pour comprendre le contexte historique et social de l’époque, mais de là à ériger un monument pour commémorer leurs brillants exploits, pour ma part, je ne suis pas très chaud…

    • Bonjour monsieur Papitibi. Merci, pour les informations.

      Changement de propriétaire ou de gestionnaire = retrait du nom. Une Coffee Crisp sans café, ce n’est plus une Coffee Crisp. Les Trump Towers commencent à me fatiguer, depuis un bout de temps, déjà. Cette manie de donner des noms de compagnie à tout commence à faire: le Centre Vidéotron, l’Amphithéâtre Cogeco, le Centre Bell. Je sais, ce sont des commanditaires qui ont investi des millions (quoique, dans le cas de Vidéotron, il semble y avoir eu une attrape…).

      ‘Trump’ est effectivement une marque de commerce… dont nombre d’articles sont fabriqués en Chine. Ma remarque voulait essentiellement souligner que son insistance à constamment orner des gratte-ciels de son nom était, tout simplement, ridicule. Elle pourrait aussi démontrer une certaine inaptitude à monter de lui-même.

      —————-

      Pour demeurer dans la bêtise trumpesque:

      Magnifique photo, prise à Camp David, vendredi dernier (18 août 2017). Trump sur son trône, entouré de ses conseillers les plus importants (top advisers): 14 personnes, toutes blanches, 1 seule femme. Il est nécessaire de toujours intégrer une ‘token female’, pour ne pas avoir l’air sexiste (trop tard!). Oubli majeur, particulièrement dans le contexte actuel: aucun Afro-Américain. Son livre – qu’il n’a pas écrit – aurait dû s’intituler «L’art de diviser, pour régner».

      http://www.cnn.com/2017/08/20/politics/camp-david-pic/index.html

    • HS:
      Jerry Lewis Dead At 91

    • @papitibi

      Je ne crois pas à l’utilité d’ériger des statues en soi je disait simplement qu’en les déboulonnant on ne réécrit pas l’histoire…

      De toute façon c’est une manie… on en érige des statues en 2017 pour des joueurs de hockey qui ont passé leur vie a lancer des bout de caoutchouc dans un filet pour humilier moralement leur adversaires propriétaire d’une bière concurente …

      De plus qui souhaite finir en statue pour se faire couvrir de fiante de pigeon pour un centaine d’année …

      Et Qui a penser aux pigeons qui , faute de statues ,devront à l’avenir s’exécuter sur la peinture fragile de vos rutilantes BMW…

    • @ armid (« 20 août 2017 13h29 »)
      @ papitibi (« 20 août 2017 13h33 »)

      Je suis généralement en accord avec votre raisonnement.

      Toutefois, je crois comprendre que ces statues ont été érigées en 3 phases distincte dans le temps, soit par des nostalgiques de la « Cause perdue » des états confédérés, soit afin d’honorer les chefs militaires et les soldats des états du Nord et des états du Sud, dans les grands parcs et lieux historiques qui ont été créés sur les sites des grandes batailles de la Guerre de Sécession, une guerre civile qui a saigné le peuple des Etats-Unis, avec plus de 500000 morts, et un très grand nombre de blessés de guerre…

      De façon générale, je crois que les statues de Lee et des autres généraux sudistes (par exemple le général louisianais P.G.T. Beauregard) qui ont été érigées afin de glorifier la nostalgie de la « Cause perdue » devraient être relocalisées dans des endroits plus discrets (p. ex. des musées) où on expliquerait mieux le contexte historique de ces statues au public qui les voit.

      Par ailleurs, je crois que les statues qui se trouvent dans les grands parcs et lieux historiques dédiés à la Guerre de Sécession devraient être laissées en place, et qu’on s’assure qu’elles soient accompagnées des textes historiques adéquats (ce qui est peut-être déjà le cas).

      Au minimum, par devoir de mémoire, les états du Sud qui sont visés devraient s’assurer de faire ériger dans les grands lieux publics des statues ou des monuments à la mémoire des milliers d’esclaves qui ont été exploités et maltraités pendant les deux siècles de la période esclavagiste des Etats-Unis…

    • @papatibi 13:33 j’entends tout le monde parler de l’esclavagisme au passé depuis 3 jours mais il faut faire attention: la Corée du Nord envoie des dizaines de milliers de Coréens travailler à l’étranger et c’est le pays qui est payé.
      Les Philippines exportent des ‘travailleurs(euses) dans le Golfe là où ils ne sont pas payés, battus, abusés, tués. L’Inde aussi d’ailleurs.
      Un ambassadeur au Canada a été accusé d’avoir entretenu des esclaves dernièrement. Il s’est sauvé du pays sous couvert d’immunité diplomatique.
      Rien n’égalera jamais les bateaux negriers mais nous ne vivons pas dans un monde si pur.
      Très peu de gens s’élèvent contre la traite des femmes et des enfants.
      Bonne fin de journée.

    • @armid 13h19
      @papitibi 13h33

      D’ accord avec vos conclusions.

    • “La plupart de ceux qui ont été impliqués dans l’érection de ces statues ne ne faisaient pas nécessairement pour rappeler le passé, mais plutôt en fonction d’un avenir suprémaciste blanc” – (Trad. libre de Jane Daily, professeur associée en Histoire, de l’Université de Chicago)

      http://www.npr.org/2017/08/20/544266880/confederate-statues-were-built-to-further-a-white-supremacist-future

    • Bref, nos cadre d’analyse sont différents, puisqu’il y a ici des juristes, au moins un qui connaît les procédures militaires et autres backgrounds. Tout le monde a aussi la capacité de raisonner et de se faire une opinion. Ma perspective est la suivante:

      Les symboles sont à la base de l’identification sociale et culturelle. Le général Lee et autres constituent des figures emblématiques de la résistance confédérée, il faut donc estimer à quoi servent leurs statues. Si c’est pour perpétuer le racisme, chose commune dans le Sud des États-Unis, une prise de conscience s’impose. Elle s’est produite au cours des dernières années, peut-être à cause de l’élection d’un premier président noir. Les autorités doivent ensuite agir en conséquence.

      La question n’est donc pas de détruire ces statues, mais plutôt de les placer dans un contexte susceptible de mettre en exergue leur aspect emblématique/historique, sans faire l’apologie de l’idéologie raciste. Imaginez les Noirs qui passent tous les jours devant ces statues, de même que des drapeaux confédérés; pour eux, ce sont des symboles d’esclavage, non de simples rappels de faits historiques. Il est donc plus valide d’honorer des lieux et des idées communes, afin de ne pas entamer la trame sociale.

    • HS, mais coup de gueule concernant ce qui se passe à Québec:

      Merci aux petits génies d’extrême-gauche de donner à ceux de droite ce qu’ils veulent: l’occasion de passer pour des victimes. Bravo les champions!

    • @ Morgane12 (commentaire « 20 août 2017 15h26 »).

      Vous soulevez là d’excellents points.

      Concernant la durée du processus de prise de conscience que vous évoques : ce processus de prise de conscience n’a pas commencé sous le président Trump, mais a lieu depuis plusieurs années.

      L’organisme antiracisme Southern Poverty Law Center (SPLC) joue un rôle très important dans cette campagne, qui a pris de l’ampleur après la tuerie de l’église épiscopale méthodiste africaine Emanuel, de Charleston (Caroline du Sud), le 17 juin 2015.

      Heureusement, il semble que plusieurs dirigeants politiques des anciens états confédérés, et une bonne partie de la population blanche de ces états, comprennent beaucoup mieux qu’autrefois la douleur que ces symboles provoquent chez leurs concitoyens noirs…

    • @armid 16h08 Pas très brillant, em effet. Les antifas ou MLB américains ont beaucoup plus de légétimité que les anits de Québec.

      Les chroniques de Martineau et cie de demain sont déjà écrites. Eux qui chialent sans arrêt contre la Charte vont l’utiliser implicitment en évoquant le droit à la librre expression.

    • Apres un condensé de 20 minutes sur la Guerre de Sécession, mon neveu de 8 ans m’a seulement fait remarquer qu’il ne compremait pas pkoi on ne proposait pas de construire une statue du Général Grant ou Sherman juste à cote de celle de Lee. Je dois avouer que je n’avais pas de réponse intelligente.

    • fiou … légitimité.

    • Correction à la phrase du 2e paragraphe de mon « cotenord_7 20 août 2017 17h29 » :

      « (…) il semble qu’il ait été à peu près (…) »

    • Le vrai problème avec les statues ou La Moumoute c’est qui faudrait pas attendre qu’ils soient rendu en bronze avant de les déboulonner , si non va être trop tard!

    • Toujours le Black Bloc pour faire du grabuge.

      Une manifestation est un prétexte pour s’en prendre aux forces de l’ordre.

      C’est vu, su, et connu depuis des années.

    • NiCMef

      20 août 2017
      16h47

      Apres un condensé de 20 minutes sur la Guerre de Sécession, mon neveu de 8 ans m’a seulement fait remarquer qu’il ne compremait pas pkoi on ne proposait pas de construire une statue du Général Grant ou Sherman juste à cote de celle de Lee. Je dois avouer que je n’avais pas de réponse intelligente.
      ——————————————————————–

      Il n’a pas demandé pourquoi il n’y avait pas de statue d’Hitler en Allemagne ?

    • Merci d’avoir lu, car j’ai parfois l’impression de me parler à moi-même.

      C’est sous Obama, naturellement, que le mouvement a commencé à prendre forme, mais il n’est pas arrivé à terme durant sa présidence. Les racistes sont devenus encore plus déchaînés, à cause de la présence d’un président Afro-Américain (qui a dû produire son extrait de naissance, afin de prouver sa nationalité), mais le mouvement inverse s’est aussi amorcé sous la pression des activistes et du clergé noirs. La tuerie en Caroline du Sud a provoqué un durcissement de la position qui demandait le retrait des symboles confédérés, tout en provoquant un éveil des Blancs à ce nouveau phénomène. Blanc, Noir, on se croirait sur un échiquier… mais c’en est un, en fait : un grand jeu d’échecs, autour de la symbolique. Et là, tRump débarque avec ses gros sabots.

      C’est l’ensemble de ce processus qui a conduit à une prise de conscience au niveau social. La population noire le savait depuis toujours, mais ils se seraient faits lynchés en tentant d’abattre un symbole ségrégationniste. 400 ans à combattre le racisme, ça commence à faire un peu trop, non? J’ai bien aimé les gens qui faisaient la file, devant un poste de police, pour aller se dénoncer d’avoir détruit un quelconque symbole confédéré. C’est simple, il faut seulement prendre en compte – qu’aux États-Unis – une bonne part de Blancs a peur des Noirs. Lorsque la NRA réclame le droit de porter des armes, incluant les armes d’assaut automatiques, ce n’est pas pour armer les Noirs.

    • Le commentaire précédent s’adressait @cotenord_7 20 août 2017 16h23

      Petit oubli, dans le copier-coller, toutes mes excuses.

    • Pour aider ceux qui n’ont pas de réponse intelligente à une question, voici une béquille historico-intellectuelle.

      Why There Are No Nazi Statues in Germany

      What the South can learn from postwar Europe.

    • Manifs, contremanifs: à Québec, empêchée de manifester, La Meute a gagné à cause de la présence de casseurs masqués parmi les contre manifestants. Les organisateurs et les participants aux manifestations devraient en exclure fermement les masqués. Les gens participant masqués devraient toujours être arrêtés et sanctionnés.

    • Non en effet ! Pas cette fois-ci ! Je lui ai expliqué lors de son dernier passage en une demi heure. Pour vous Candela j’ai 20 heures de disponible.

    • candela
      20 août 2017
      17h52
      Toujours le Black Bloc pour faire du grabuge.
      Une manifestation est un prétexte pour s’en prendre aux forces de l’ordre.
      C’est vu, su, et connu depuis des années
      _______________________________________________

      Avec un dénommé Singh à leur tête qui participe à toutes les manifestations contre le G8, le G20 etc. Un grand démocrate s’il en est un.

    • @candela 20 août 2017 17h52

      Les Américains connaissent mal le mouvement BB. Hier, ils croyaient que c’étaient des manifestants anti-racistes – masqués – qui étaient devenus violents en voyant les policiers en tenues anti-émeutes. Nope, that’s BB, dear.

      Il y avait donc des BB, à Boston, hier. On les voit sur des photos, par petits groupes dans le parc, avant que ne commence la marche des antis. C’est nouveau, aux States. Cette fois-ci, le transfert culturel c’est effectué du Nord (ou de l’Europe), vers les USA. Je ne peux pas croire que des BB du Québec se seraient tapés la route jusqu’à Boston, quoique quelques WS canadiens ont été reconnus sur des photos prises à Charlottesville.

    • @armid 16h08 et candela 17h52 Les manifestants et contremanifestants défilant paisiblement le font légalement. Les casseurs masqués devraient être impitoyablement chassés des manifestations, arrêtés et sanctionnés si refus d’obtempérer.

    • NiCMef

      20 août 2017
      18h18

      Pour vous Candela j’ai 20 heures de disponible.
      —————————————–

      Bravo !

      Profitez de ce temps pour réfléchir et vous informer. Pour faire changement. :-))

    • Ce soir au Téléjournal ,on fait grand cas de l’éclipse solaire totale prévue pour demain aux USA.
      Ah bon?

      Selon mes observation ,l’éclipse totale dure depuis 7 mois…

    • @candela
      Votre message à 17h52 !
      Il est où le rapport avec le billet de M.Hétu ?
      C’est pas vous il y a quelques jours qui m’avez accuser d’être hors-sujet ? Pourtant !
      Bien sur vous, vous pouvez . Car ce qui est bon pour pitou n’est pas bon pour minou…

    • @lukos

      SVP, respectez le sujet ou allez vous époumoner sur Twitter.

      Merci de votre collaboration.

    • @ NiCMef (commentaire « 20 août 2017 16h47 ») :

      J’ai tenté de faire publier un message afin de vous convaincre que l’installation de statues du général nordiste William Tecumseh Sherman ne serait pas non plus un geste très unificateur, compte tenu de ce que ce général a fait pendant et après la Guerre de Sécession…

      Pour des raisons que j’ignore, la modération n’a pas encore publié ce message factuel et courtois, bien qu’elle ait publié une correction linguistique que j’ai soumise par la suite (commentaire « cotenord_7 20 août 2017 17h31 »).

      Pour échanger de façon bien informée avec votre neveu de 8 ans à ce sujet, je vous recommande de lire un peu plus sur les faits d’armes du général Sherman pendant et après la Guerre de Sécession…

      Bonne soirée !

    • la stabilité mentale du donald remise à l’ordre du jour sur cnn: Carl Bernstein: This is the Trump story reporters need to cover

    • @loup2 19h23

      Désolé d’avoir froissé votre petit orteil vaniteux, mais je faisais écho au commentaire d’armid à 16h08 q7i vous a sûrement échappé.

      Navré de ne pas vous accorder plus d’importance.

      Vraiment navré ! :-)))

    • @Morgane12 19h25 C’est d’actualité ici et partout ailleurs, d’autres en ont fait mention et c’est bien dommage pour vous si vous ne comprenez pas.

    • @lukos 18h15 et 18h31

      “Les gens participant masqués devraient toujours être arrêtés et sanctionnés.”

      “Les casseurs masqués devraient être impitoyablement chassés des manifestations, arrêtés et sanctionnés si refus d’obtempérer.”

      —-

      Et pourquoi-pas pendus hauts et courts sur le champ, ou battus à coups de bottes et de crosse de fusil avant d’être fusillés, tant qu’à y être !?

      Tu est clairement un type d’extrême droite.

    • J’ai l’impression qu’il y a quelques intervenants sur ce blogue qui se croient tout permis. Ils agissent en roi et maître et se permettent de rabrouer tlm.

      Il serait approprié M. Hétu de remettre à leur place ces quelques individus: À moins bien entendu que cela fasse votre affaire. Ai-je vraiment besoin de les nommer?

    • Cotenord
      Avec tous le respect. Je suis assez bien informé sur la guerre de sécession. Je vs suggere une intervention de ma part qui remonte au 15 mai 2017. A mon neveu, j’ai donné la version bleue et la version grise du récit. Voila ce que l’on doit a notre posterité. The full story. Nothing less.

    • @Morgane12, 19h25 : « @lukos : SVP, respectez le sujet ou allez vous époumoner sur Twitter. Merci de votre collaboration. »

      Ah ah ah !! Look who’s talking !

      Il est rigolo le Morgane. Sur un billet relatif à Steve Bannon, il nous jase de collège électoral, des Trump Towers, des statues de généraux sudistes, du Black Bloc, alouette… et il s’empresse ensuite de rappeler à l’ordre un commentateur qu’il estime être « hors sujet ». Et un suave « Merci de votre collaboration » ajouté comme cerise sur le gâteau en plus ! Gonflé le mec !

      Voilà sûrement les conséquences d’une (trop) longue fin de semaine passée sur les blogues alors qu’il fait un temps magnifique dehors. Faites donc comme M. Hétu : Off du vendredi soir au lundi matin. That’s life !

    • @cotenord_7 (19h27)

      Ériger une statue de Sherman au sud aurait le même objectif qu’une statue de Lee ou Jackson, à la différence qu’au lieu de rappeler où est la place des noirs, cela serait de rappeler où est la place de sudistes…

    • nobodyknows 20 août 2017 19h11
      L’éclipse aux USA, c’était la faute à Bannon. Maintenant, on pourra voir ce qu’il y a derrière.

      Malheur! Pas de lumière. 45 est un trou noir! Celui qui avale tout en ne laissant rien autour.
      Nous v’là beaux! “Pauvre Canada”, annonçait Notre Dame de Fatima.

    • @lukos 20 août 2017 19h58
      (lukos, en grec = loup. Je vous présente monsieur loup2)

      Le problème est que, sur le blogue de M. Hétu, ce sont les actualités des États-Unis qui sont discutées. Pas celles de Québec, ni celles du Québec. On va l’épeler ensemble, d’accord? É-T-A-T-S / U-N-I-S. Ne pas oublier la liaison, entre le d’États et le d’Unis, lorsque le nom complet est prononcé à voix haute. C’est le pays qui se trouve à la frontière sud du Canada et du Québec. Ça va là, compris? Avec quelques trucs d’apprentissage des langues et un peu de géographie, ça devrait aller.

      De rien, ça m’a fait plaisir, M. Alias-je-ne-sais-plus-trop-qui-je-suis.

    • @Morgane12

      Je suis navré, Votre Majesté, mais c’est moi qui ait lancé ce hors-sujet. Lukos y répondait simplement.

      Et est-ce franchement si hors-sujet que cela? Sans Trump, pas sûr que La Meute et autres Atalante de ce monde se sentirait le droit de bomber le torse comme ils le font. Ce qui se passe ici est une conséquence directe de ce qu’il se passe aux États-Unis.

      Je vous conseillerais donc d’aller dicter aux autres quoi faire sur Twitter. Merci de votre collaboration.

    • @ NiCMef (commentaire « 20 août 2017 20h32 ») :

      Merci !

      Où (c.-à-d.. dans quel billet) peut-on trouver votre intervention du 15 mai 2017 ?

    • @soyonsattentif 20 août 2017 20h27

      Ceux qui se conduisent en rois et maîtres sont ceux qui débarquent sans crier gare dans une discussion, non ceux qui les invitent à demeurer dans le thème général (USA). Aucune insulte, une demande de respecter les autres participants, rien de plus.

    • @jeantihomme 20 août 2017 19h44

      Alors, où en étais-je ? Ah, oui, M. Bernstein est complètement découragé par tRump, ce qui n‘est pas peu venant d’un journaliste qui a investigué Nixon; il a amorcé son intervention, en doutant de la santé mentale du président. L’animateur et les autres commentateurs en sont restés pantois. Il avait déjà abordé la question sur son compte Twitter: «Important Republicans perhaps not so private anymore [about] Donald Trump’s “stability” and fitness to be POTUS».

      Il a aussi re-tweeté les propos du sénateur Corker (R): «Trump has not demonstrated “stability” or “competence” to lead effectively». Cette courte phrase est dévastatrice, venant d’un membre du GOP. Je ne sais pas si c’est dans la vidéo mais, en direct, Carl Bernstein a fortement invité les élus Républicains à ne plus rester muets à ce sujet et ses collègues à investiguer le même thème. Crochet du gauche, suivi d’un uppercut. Voilà!

      ———————

      Le tRump est de retour à Washington. Naturellement, il faut marquer cet ‘événement’ par un tweet. Il a travaillé très fort et il en a encore après les Fakes News, mais sans spécifier qui, que, quoi, dont, où :

      Donald J. Trump ✔ @realDonaldTrump

      Heading back to Washington after working hard and watching some of the worst and most dishonest Fake News reporting I have ever seen!

      7:22 PM – Aug 20, 2017

      ———————

      PS : veuillez m’excuser de toute digression qui pourrait paraître sur cette page.

    • “Il serait approprié M. Hétu de remettre à leur place ces quelques individus: À moins bien entendu que cela fasse votre affaire.
      ————————————————————

      Trêve de billevesées pleurnichardes !

      Soyons attentifs plutôt au fait que Bannon/Trump préparent une mise en scène pour le <Te Deum qui aura lieu à Phoenix reprenant le serment de l’adulation des fidèles.

      P.S. Certains avancent qu’un genre d’émeute organisée par des trumpeux déguisés en antifa ferait une excellente publicité pour Narcisse Premier et Dernier.

      Someone Is Posting Ads Offering Actors Of Color $50 To Come And Cheer For Trump In Phoenix

    • @ soyonsattentif

      Pour ma part ils sont 3
      a se prendre pour je ne sais qui
      Leurs tetes ne doivent pas passer dans
      le cadre de porte

    • @ benton_fraser (commentaire « 20 août 2017 21h00 » ) :

      Et d’après vous, quel message est-ce qu’une statue de Sherman enverrait aux Amérindiens des Etats-Unis, en particulier ceux des Plaines de l’Ouest ?

    • @ monsieur8 (commentaire « 20 août 2017 20h50 ») :

      Si vous aviez suivi le conseil que vous avez gentiment donné aux autres internautes dans votre dernier paragraphe, vous ne seriez pas intervenu sur le blogue avant demain matin.

      Il serait opportun que vous donniez le leadership par l’exemple et que vos bottines suivent vos babines, comme on dit communément en français québécois…

    • @Morgane2 21h04 “@lukos 20 août 2017 19h58
      (lukos, en grec = loup. Je vous présente monsieur loup2)” Lukos en grec ancien signifie effectivement loup. Mais je ne suis pas loup2. Vous fabulez. “… ce sont les actualités des États-Unis qui sont discutées. Pas celles de Québec, ni celles du Québec.” Ce qui s’est passé ici aujourd’hui est en étroite relation avec ce qui se passe aux USA, et aussi ailleurs. Ça va là, compris? Si non, tant pis pour vous.

    • @cotenod_7 (22h03)

      Justement, contrairement aux autorités du sud, les autorités fédéraux se sont gardés une p’tite gène.
      On parle d’un non événement… la statue de Sherman dans les plaines de l’ouest!

    • @monsieur8 20h50 et armid 21h09 Merci d’avoir remis les pendules à l’heure. Morgan le Fay en prend pour son rhume. https://en.wikipedia.org/wiki/Morgan_le_Fay

    • @ benton_fraser (commentaire « 20 août 2017 22h31 » ) :

      Il y a tout de même un groupement de 18 monuments d’importance (dont un consacré à Sherman) dans la ville de Washington, D.C.

    • Cotenord
      Parade au flambeau en Virginie. Bon je vais me taper le Amazing Grace de Mahalia Jackson (Prez 7). Composer par John Newton (check him out) et chanter glorieusement par Bama.

    • @morgane12 21h04 ” On va l’épeler ensemble, d’accord? É-T-A-T-S / U-N-I-S. Ne pas oublier la liaison, entre le d’États et le d’Unis, lorsque le nom complet est prononcé à voix haute.” Qu’avez vous donc mangé, ou bu, ce soir? Et c’est, en bon français, entre le États et le Unis. Lukos (pas loup2) vous souhaite une bonne nuit de sommeil réparateur.

    • @cotenord_7 (22h59)

      Vous vous refusez de comprendre le sens de mes commentaires en les contournant pour une question d’égo, c’est libre à vous, je n’y peut rien y faire….

    • @cotenord_7 22h08 Monsieur8 n’a fait que citer des faits. J’admire votre érudition, mais admettez vous-même que vos commentaires ne sont pas toujours ad hoc.

    • Solidement hors sujet.

      Débat sur la couverture journalistique et l’audace de poser ouvertement des
      question sur la santé mentale de Donald J Trump.

      Personnellement je pense qu’on est 2 as trop tard et pour compléter mon
      commentaire, ca fait tres longtemps qu’on sait que Trump est un
      personnage complètement imprévisible, déstabilisé et imbu de lui même.
      Ceci dit les électeurs aurait dut conclure à son incapacité voir son incompétence
      ;a gerer le pays … mais bon , Reagan, G.W Bush etc l’ont fait

      Alors voila le désastre

    • Hors sujet

      Pitoyable entrevue de Jerry Faldwel jr qui essayais de défendre Trump.

      Grosso modo il expliquais que Trump n’est si pire que ça mais ça me fais penser à un propriétaire de pitbull qui dis que son chien n’est pas agressif.La bave les crocs prêt a bondir.

    • @ benton_fraser (commentaire « 20 août 2017 23h43 » ) :

      Une question d’ego ? Vraiment ?

      Ce que je tentais tout simplement de montrer dans mes commentaires sur le général Sherman (y compris celui qui n’a pas été publié pour une raison nébuleuse), c’est que le général Sherman était aussi raciste que les généraux confédérés contre qui il se battait, et peut-être même plus raciste que certains d’entre eux…

      Si vous voulez avoir une bonne idée de ce que Sherman pensait des Noirs des États-Unis, y compris ceux qu’il a été « libérer » pendant la Guerre de Sécession, en utilisant sa stratégie de la « guerre dure » (essentiellement une stratégie de la terre brûlée…), lisez le billet Sherman’s Southern Sympathies de Thom Bassett, publié dans le quotidien The New York Times le 17 janvier 2012…

      Comme la plupart des autres généraux de l’Union, Sherman a combattu les états confédérés non pas pour abolir l’esclavagisme, mais tout simplement pour maintenir intacte la fédération des Etats-Unis.

      Et après la Guerre de Sécession, Sherman a été affamer, déporter ou annihiler les Amérindiens des Plaines de l’Ouest en utilisant encore une fois sa stratégie de la « guerre dure ».

      Personnellement, je ne vois pas du tout en quoi les Noirs des anciens états confédérés pourraient trouver quelque réconfort à voir une statue de Sherman à côté d’une statue de Lee.

      Mais vous avez tout à fait le droit de penser différemment…

    • @NiCMef
      “Apres un condensé de 20 minutes sur la Guerre de Sécession, mon neveu de 8 ans m’a seulement fait remarquer qu’il ne compremait pas pkoi on ne proposait pas de construire une statue du Général Grant ou Sherman juste à cote de celle de Lee. Je dois avouer que je n’avais pas de réponse intelligente”

      Une suggestion similaire a été faite sur une des émissions politiques hier matin, soit d’accompagner chacune des statues de héros Sudiste par une autre à la mémoire d’un Noir qui a contribué à la lutte pour les droits civiques de leurs confrères, par exemple Frederick Douglass ou Booker T Washington.

      Cela éviterait de donner l’impression qu’on tente d’effacer certains pans de l’histoire et compléterait le contexte historique, permettant ainsi aux citoyens de mieux le comprendre, dans la mesure bien sûr où ils sont ouverts à ce genre d’informations.

    • @cotenord_7
      “Personnellement, je ne vois pas du tout en quoi les Noirs des anciens états confédérés pourraient trouver quelque réconfort à voir une statue de Sherman à côté d’une statue de Lee.”

      Vous l’avez écrit vous-même, Sherman s’est battu pour maintenir les USA.
      “mais tout simplement pour maintenir intacte la fédération des Etats-Unis.”
      Les noirs lui sont redevable de ne pas avoir laissé le pays se séparé en une nation esclavagiste. Tout le contraire de Lee que vous tentez de mettre sur le même pied que Sherman.

    • Lucpomerleau

      Quelle émission?

      Je dois vous admettre que j’y avais déjà pensé, il y a fort longtemps lorsque, à quelques occasions, les passions étaient soulevées lors d’un changement éponyme de lieux. Mais brule pour point, je ne savais pas quoi répondre à cette question posée de manière tout à fait candide par mon neveu.

      Comment expliqué à un jeune garçon ce qui semble comme étant une solution évidente et sensée, bref, presque salomonique, n’est en réalité qu’impraticable car il y aura tjrs des insatisfaits ou des brasseurs de marde, pour exploiter cette controverse trop facile qui fait la joie des extrémistes ayant leurs propre agenda politique ou de ceux qui couvrent la nouvelle et qui ont tout intérêt à perpétuer le cycle.

      Bref…Anyway…L’idée ici bien sûr, à en juger par les comportements et réactions, par exemple celle de CoteNord, j’aurais pu choisir Morgane ou anybody else…est qu’il n’y a aucun geste réparateur qui puisse compenser pour la manière que les Noirs furent traités par leurs propriétaires blancs ou de ceux qui sanctionnaient le système de manière passive. None !

      Il s’agit du péché originel de la jeune République, tous les citoyens et fondateurs sont coupables de maniere plus ou moins égale.

      C’est la raison principale de cette guerre civile qui a déchiré et continu de déchirer les États-Unis. A l’issue d’une guerre fratricide, il n’y a pas vraiment de vainqueurs, les vaincus ne sont pas outre frontière, ils sont vos voisins, vos cousins, vos beaux-frères, voilà pkoi Lincoln a décrété un pardon universel…Il prêchait la réconciliation sans condition. Il fut assassiné pour cette même raison.

    • NiCMef
      21 août 2017
      09h50
      voilà pkoi Lincoln a décrété un pardon universel…Il prêchait la réconciliation sans condition. Il fut assassiné pour cette même raison.
      ____________________________________________________

      Lincoln n’est pas sans reproche dans cette tragédie, on aime bien le dépeindre comme un anti esclavagiste mais lorsque l’on étudie sa carrière, on s’aperçoit qu’il y a des bémols à apporter.

    • @candela 20 août 2017 21h48

      C’est une blague, cette histoire «d’acteurs recherchés» à Phoenix:

      ttps://www.reddit.com/r/PoliticalHumor/comments/6uwqkn/actors_needed_phoenix_minorities_especially/

    • @cotenord_7

      La question n’est pas là. Vous déviez encore le débat. Si ce n’est pas une question d’égo, c’est que vous êtes stupide…. ce que je ne crois pas.

    • @NiCMef
      “Quelle émission?”

      C’était soit à celle de Jake Tapper, celle de Fareed Zakaria ou celle de Chris Wallace, pendant une table ronde. Je n’ai écouté qu’une partie de chaque émission, de sorte qu’elles se confondent un peu dans ma mémoire.

    • @ kelvinator (commentaire « 21 août 2017 09h05 ») :

      Malheureusement, je crois qu’il vous reste bien des choses à lire à propos du général Sherman et de ses valeurs morales, ce qui rend peu crédible la comparaison que vous faites trop rapidement entre lui et le général Lee…

      Puisque vous semblez disposer de beaucoup de temps, pourquoi ne poursuivez-vous pas patiemment votre apprentissage en lisant un compte rendu de lecture, intitulé The Hell General Sherman Made, rédigé par Steve Donoghue et paru le 5 décembre 2016 dans The American Conservative ?

    • @ NiCMef (commentaire « 21 août 2017 09h50 » ) :

      Je cite une partie de votre commentaire :

      (…) est qu’il n’y a aucun geste réparateur qui puisse compenser pour la manière que les Noirs furent traités par leurs propriétaires blancs ou de ceux qui sanctionnaient le système de manière passive. None !

      Il s’agit du péché originel de la jeune République, tous les citoyens et fondateurs sont coupables de maniere plus ou moins égale.

      C’est la raison principale de cette guerre civile qui a déchiré et continu de déchirer les États-Unis. A l’issue d’une guerre fratricide, il n’y a pas vraiment de vainqueurs, les vaincus ne sont pas outre frontière, ils sont vos voisins, vos cousins, vos beaux-frères, (…)

      Voilà, à peu près tout est dit… ou résumé succinctement en trois paragraphes…

      J’ajouterais que le traitement des peuples amérindiens du territoire des Etats-Unis depuis l’époque coloniale est un autre péché originel de ce pays, péché auquel aura largement contribué le général unioniste William Tecumseh Sherman après la Guerre de Sécession, lui dont un des prénoms était inspiré par un grand chef amérindien rebelle de la région des Grands lacs…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2017
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives