Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 17 août 2017 | Mise en ligne à 6h35 | Commenter Commentaires (82)

    La révolte des gens d’affaires

    Stephen Schwarzman, patron du groupe Blackstone, a orchestré la dissolution du Forum de stratégie et de politique. (Photo AP)

    Stephen Schwarzman, patron du groupe Blackstone, a orchestré la dissolution du Forum de stratégie et de politique. (Photo AP)

    La décision de Donald Trump de dissoudre deux instances l’entourant pour le conseiller en matière de politique économique ne doit pas obscurcir un fait important. Cet homme qui est arrivé à la Maison-Blanche en se vantant de ses liens étroits avec le monde des affaires a été déserté par les plus importants chefs d’entreprise de son pays en raison de son incapacité à faire une distinction claire entre les suprémacistes blancs et les néonazis qui sont descendus sur Charlottesville le weekend dernier et ceux qui se sont opposés à eux.

    «Je suis en profond désaccord avec la réaction du président Trump face aux événements des derniers jours à Charlottesville», a notamment déclaré le PDG de JP Morgan Chase, Jamie Dimon, qui faisait partie du Forum de stratégie et de politique dont les membres avaient décidé de le dissoudre avant même l’annonce du président.

    Bill George, PDG de Metronic, a expliqué au New York Times que la pression des consommateurs avait joué un rôle important dans la révolte des gens d’affaires. «Ces dirigeants ne peuvent pas vivre avec des consommateurs qui pensent qu’ils copinent avec quelqu’un qui supporte des suprémacistes blancs ou des néonazis.»

    Trump se réveille ainsi aujourd’hui plus isolé que jamais. Or, plutôt que d’essayer d’unir son pays, il a annoncé la tenue le 22 août d’un rassemblement de ses partisans à Phoenix, au grand dam du maire de cette ville d’Arizona, qui l’a prié de reporter cette activité.


    • Et regardez-moi ces résistants de la vingt-troisième heure… Encore plus dégoutants que leur héros qu’hier encore, ils applaudissaient…
      C’est drôle quand même que cela fait un an que le crétin orangé multiplie les conneries, encourage quand il ne les cause pas, les divisions, ruine la réputation des États-Unis mais que ce n’est que MAINTENANT que ces vendus trouvent que le gros taré va trop loin…
      Au moins, le macaque orange est honnête dans sa connerie: il n’a jamais caché que c’était un incompétent. Les autres, les républicains aujourd’hui outrés qui se sont tus depuis un an -les Kasich, les Ryan, les McCain et les autres- et qui ne se réveillent que maintenant, sont les pire car ils ont fait la preuve qu’ils suivraient n’importe qui en autant que leurs intérêts -et surtout pas ceux des Américains normaux- sont assurés et qu’ils sont prêts à retourner leur veste quand ils sentent le vent tourner.
      Quelle bande de fumiers…

    • Avec ses casinos et ses hôtels, ses “affaires” n’arrivent pas à la cheville de ces PDG. Ils ont compris qu’ils n’ont rien à gagner à s’aligner avec lui. Ils ne veulent pas être dans sa “swamp”.

      J’ai vaguement entendu “impeachment” à la radio ?

    • Peewee. Un bémol pour John kasich cependant. Il a jamais appuyé trump depuis 2 ans et le ramasse solide depuis toujours dans plusieurs entrevues. Kasich est vraiment un républicain modéré. Il a fait une très bonne job en Ohio et c’est un homme très respectable

    • Révolte ? Une minute la!

      Si le 1% a décidé de quitter le navire c’ est juste que le profit n’y était plus de s’afficher avec le gros zouf. C’était ben correct de s’afficher aux cotés d’ un bully, un manipulateur,un womanizer, un xénophobe mais soudainement c’ est pu correct parce que le gros ne s’ est pas dit anti suprémaciste ? Please …

      C’ est de la boule…Juste parce qu’ils risquent de froisser des consommateurs anti ou pro, ils jugent bon de se retirer sans fracas…

      C’est pas une révolte. C’est du placement de produit. Wall street jubile toujours a ce que je sache.

      La révolte, la vraie, viendra de la rue. Peut-être même aussitôt que ce week-end. Faut surtout pas compter sur les politiciens ou le 1% pour le changement…

    • Un pas timide et tardif soit ….mais il en fallait un. Un pas timide, tardif compte tenu des enjeux. Surement chez les gens d’affaires beaucoup plus du “sauve mon image” que des assises en liens avec les valeurs mais bon. Et que fait le connard déchainé ? Il prétend dissoudre les comités à defaut de pouvoir décrier “You are fired” ! Faut tout même qu’il garde le dernier mot autrement dit la face.On ne me laches pas, c’est moi qui décide. De son rassemblement de partisans, il va assurément soutenir qu’il y aura plus de monde que son assermentation, genre 400 millions d’américains. Il va en vomir des insanités en quantité industrielle, incapable de contenance. Preparons nous car le pauvre homme est tellement attaqué injustement. Il ne réalise pas qu’il se serre au cou sa propre corde et que ce comportement pour le moins vindicatif ne convient pas à la fonction présidentielle. C’est tant mieux pour nous mais le préoccupant demeure toutes les activités à venir des rallyes des “al right” si pacifistes que dépeint le connard en chef. Ca fait longtemps qu’il n’y a pas de pilote dans l’avion si il en déjà eu un. Tant qu’à sa reconnaissance qu’il est incompétant , absolument pas. Il est extraordinaire en tout. C’est ca un narcissique et un omnipotent, incapable d’introspection.

    • J’en arrive presque (mais vraiment PRESQUE!) à avoir une fugace pensée émue, pour le MÉGA-narcissique sociopathe qui, malgré son incapacité congénitale de 71 ans de pratique à comprendre l’évidence, se rend compte qu’il est VRAIMENT dans la m*rde!
      Quand les big boss de ta gang (qui sont aussi voraces et croches que toi) te lâchent et que tu obtiens en contrepartie le soutien complaisant d’un Duke, ça va mal à la shop!

      Pas besoin de Bannon pour comprendre ça! L’incompétent financier véreux l’a compris mais son égo surdimentionné n’arrive pas encore à le faire tweeter une marche arrière salutaire.

      Un petit baume mon 45 bully bullshiteur: Il existe sur ce blogue un décervelé idolâtre qui, sous des pseudos farfelus (imagine qu’il se présente comme du concombre, du maïs, du jaune d’oeuf…), ne pouvant plus défendre ton indéfendable divinité, s’en prend régulièrement à M. Hétu et tous les commentateurs sensés et lucides qu’il traite de socialistes gauchistes comme la pire plaie de la société.

    • Tiens, nos modèles de vertu (sarcasme) abandonnent M. Trump parce qu’ils ont peur que les consommateurs pensent qu’ils appuient la cause des néo-nazis, suprémacistes et cie … misère …

      Où étiez-vous pendant tout le temps où M. Trump insultaient et trainaient dans la boue tout ce qui bouge, qui ment comme il respire, qui est en train d’entaché la fonction de présidence, qui ne voit aucun problème à faire disparaître un programme (i.e. Obamacare) qui mettre dans le GROS trouble des millions d’américains, etc … ?

      Ce n’est donc pas la vertu, mais la nécessité qui vous fait quitter le navire: ‘Shame On You’.

    • Les véritables faits ne sont pas que Trump a dissous ces comités mais que ces comités allaient se dissoudre eux-même mercredi après-midi.

      Le PDG de Blackstone, Steve Schwarzman, Tête dirigeante du Forum sur la stratégie et politique manufacturière américaine (ou Comité Conseil sur la stratégie et politique manufacturière américaine), a organisé une conférence téléphonique avec les autres membres mercredi matin. La plupart des PDG restant avaient déjà décidé de quitter le groupe, mais durant l’appel, ils ont pris une décision collective de dissoudre le comité et ont commencé à rédiger une déclaration publique.
      Schwarzman a ensuite appelé le conseiller principal de la Maison Blanche, Jared Kushner, pour l’informer de la dissolution du comité. Le tweet de Trump est venu peu de temps après.

      Le communiqué du comité se lisait comme suit : Le Président ainsi que les membres du Comité Conseil sur la stratégie et politique manufacturière américaine dissolvons le comité.

      Pendant ce temps, les entreprises impliquées dans le comité publiaient des déclarations qui s’éloignaient de Trump. Les dirigeants de Johnson & Johnson (JNJ) et de United Technologies (UTX), deux membres de ce groupe, annoncaient leurs démissions.
      Une porte-parole de Johnson & Johnson a déclaré à CNNMoney que son PDG, Alex Gorsky, a pris sa décision avant le tweeter de Trump.
      Le président de General Electric (GE) Jeff Immelt a également cherché à préciser qu’il a démissionné du comité avant le tweet de Trump. Immelt était l’un des cadres du comité qui, plus tôt cette semaine, a déclaré qu’il resterait. Mais sa société a publié un communiqué vers 21h. mercredi, il a dit qu’il avait un changement de cœur. «J’ai informé les membres du conseil ce matin que je ne pouvais plus servir au Comité Conseil sur la stratégie et politique manufacturière américaine», a déclaré Immelt dans un communiqué à CNNMoney. Il a qualifié les déclarations de Trump du mardi de “profondément troublantes”.

      Maintenant, les faits, Trump a encore une fois tenté de sauver la face avec un tweet à la sauvette qui déforme (encore une fois) la vérité pour ne pas dire détruit la vérité :

      Plutôt que de mettre de la pression sur les hommes d’affaires du Conseil de la fabrication et du Forum stratégique et politique, j’y mets fin. Merci à tous!

    • Notre gros nono est une merde finalement. Combien de gens le comprenne plus clairement maintenant? L’odeur était la depuis longtemps. Combien de gens vont arrêter de se pincer le nez? Ou est la manette pour ‘flusher’ cet abruti?

      Ciao

    • Sa Suffisance Organge affirme avoir été mal cité par les médias ( évidemment c’est toujours la faute de quelqu’un d’autre , les journaliste , les obamas, les klinton’s , les fake news, le publisacs, l’observatore romano, la pravda, le st patafoin dailay news, etc!)

      Mais il a largement démontré que même un brillant journaliste pouvait difficilement être plus incohérent qu’il ne l’est lui même, il n’as pas besoin de personne pour s’«automalciter» quotidiennement…

    • Il s’agit sans aucun doute d’un coup très dur pour l’image de Trump!

      Que les CEO le quittent après qu’il leur ait promis baisse d’impôts importante, contrôle de la libre entreprise… ? Oh la la…. Lui qui se voulait le leaders du secteur privé… Et le secteur privé l’a quitté. Certes, ce n’est pas pour les affaires mais ils l’ont fait publiquement, l’image de trump se réduit a être le porte-parole des suprématistes blancs, des nazis et des antisémites!

      Il me semble important vous partager l’article que WaPo qui rend compte de croissant isolement dans lequel trump commence à être soumis comme un pariah… même les conservateurs sont durs à son égard pas, le républicains au Congrès mais les publications, même le monde…

      Trump has failed to offer moral leadership after Charlottesville. These 10 people are filling the void. https://www.washingtonpost.com/news/powerpost/paloma/daily-202/2017/08/17/daily-202-trump-has-failed-to-offer-moral-leadership-after-charlottesville-these-10-people-are-filling-the-void/5994dc5530fb0433811d6994/?tid=ss_tw&utm_term=.71f5be80e111

    • Quand le Président des EU t’invite à faire partie du comité consultatif économique pour aider les orientations du pays, normalement tu acceptes car c’est la meilleure façon de pouvoir influencer qui décide.

      Un vieux proverbe dit que les absents ont toujours tort.

      Pas besoin d’être Trumpiste ou républicain pour y siéger, tu représentes le milieu des affaires. C’est consultatif, mais pas décisionnel.

      Que ces hommes d’affaires, et non les moindres, quittent, ou que le POTUS les congédie pour sauver la face une fois de plus, ça démontre aussi que Trump s’isole même du milieu des affaires auquel il se vante d’appartenir.

      Aucun leadership. Aucune vision.

      Pas compliqué, il veut mener les USA comme il a mené sa vie, en se fichant des autres et en leur faisant porter le blâme en cas d’échec, et sans aucun respect éthique des lois.

      Tu peux respecter la lettre de la loi, mais non son esprit.

      Les USA sont fondés sur leur Constitution, non sur l’allégeance au président.

      Les présidents passent, le pays demeure.

      Ce POTUS ne se fera pas destituer à moins d’erreurs légales terribles, et les républicains, même en contrôle, sont trop craintifs pour le faire ouvertement à cause de 2018, réélection d’abord, mais il va faire son mandat dans la honte nationale. Au moins 4 ans de purgatoire. Et perte assurée d’influence mondiale pendant ce temps.

      Finalement, DT est le pire terroriste de son pays car il a le pouvoir de semer le chaos et il est bougrement bien parti. Les conspiratistes pourraient même y voir un complot tellement s’en est ridicule.

      Affaiblir les USA en affablissant son leadership à la tête au profit de tiers comme la Chine ou la Russie, et même une Europe plus unifiée. Un peu machiavélique, mais y a de quoi écrire un excellent polar. Pas une guerre ouverte, mais une guerre plus subtile, en coulisses. Contrôle de l’information, désinformation, fuites calculées, hacking de haut niveau.

      Vraiment, l’enquête de Mueller n’est peut-être que la pointe de l’iceberg.

      Et J’imagine Trump manipulé dans son narcissisme extrême par ceux qui mènent le jeu.

      Et ce n’est pas un jeu.

    • crosbyshow 07h35

      Humm pas sure… Au moment de désavouer trump, il ne le fait pas….

      Ecoutez la minute 6:32 de ce clip de Colbert…. Il n’a pas – comme les autres républicains ne l’ont pas – le courage de dénoncer, de dire je ne l’appuie pas!

      Trump: America’s First ‘Racist Grandpa’ President https://youtu.be/ZVGsb5kjXlQ

      Comme on dit ici, “nailed”!!!

    • @ Noirod, jaypee2

      La révolte vient justement du fait du 1%. Si ces représentants du 1% croient qu’il est moins avantageux de s’associer à Trump (vis un siège sur le comité consultatif sur la stratégie et politique manufacturière américaine) que de s’y dissocier en faisant savoir les pourquoi officiels, qui vous avez surement noté ne sont pas des raisons familiales ou personnelles mais bien des raisons politiques liées au ”Travel Ban (Kalanick d’Uber) l’accord de Paris (Elon Musk de Telsa, Bob Iger de Disney) ou aux déclarations de Trump reliées à CharlotteVille (Vois liste ci-dessous)

      Kenneth Frazier de Merck
      Brian Krzanich d’ Intel
      Kevin Plank dD’Under Armour,
      Adebayo “Bayo” Ogunlesi de l’alliance for American Manufacturing,
      Richard Trumka du syndicat AFL-CIO,
      Ginni Rometty de 3M
      Denise Morrison de Campbell Soup
      Jamie Dimon, de JPMorgan

      Si on ajoute à cela les commentaires au fils des derniers 6 mois de Paul Polman, d’Unilever, Stephen Schwarzman de BalckStone, Andrew Liveris de Dow Chimical, Lloyd Blankfein de Goldman Sach, Jamie Dimon de Morgan Stanley, Jeff Bezos d’Amazon, Howard Schultz de StarBuck, Reed Hastings de Netflix, Tim Cook d’Apple, Indra Nooyi de Pepsi et plusieurs autres,

      Eh bien selon moi c’est une véritable révolution qui isole de plus en plus Trump d’un groupe des plus influents des USA au niveau économique et même au niveau socio-économique car il faut bien se l’avouer, les décisions prisent par les têtes dirigeantes de ces compagnie influencent autant l’aspect économique que social de Millions d’américains.

    • gl000001
      17 août 2017
      07h34
      Avec ses casinos et ses hôtels, ses “affaires” n’arrivent pas à la cheville de ces PDG. Ils ont compris qu’ils n’ont rien à gagner à s’aligner avec lui. Ils ne veulent pas être dans sa “swamp”.
      ______________________________________________________________________

      Il n’a plus d’intérêts dans les casinos depuis longtemps. Par contre les comités de gens d’affaires étaient à la base une bonne idée. Malheureusement notre Donald national a tout gâché come tout ce qu’il touche en politique.

      Je me demande bien quel sera le résultat sur ses affaires une fois toute cette aventure terminée. Car cette aventure se terminera bien un jour.

    • Trump s’est auto proclamé a great business man et pourtant il n’y a qu’une odeur de merde qui ressort de son parcours.

      1-combien de faillites ?
      2-n’a jamais dévoiler ses impôts
      3-Mueller va démontrer ses crosses avec les russes etc…..

      C’est hallucinant de voir que cette idiot a réussi a prendre le pouvoir, le new York times soulignais qu’il avais attaquer 650 personnes à date sur twitter.

      Chaque jour il y va soit d’une stupidité soit d’une attaque. la comédie a assez durée vite l’impeachment

    • @le_furote
      08h15
      Notre gros nono est une merde finalement. Combien de gens le comprenne plus clairement maintenant? L’odeur était la depuis longtemps. Combien de gens vont arrêter de se pincer le nez? Ou est la manette pour ‘flusher’ cet abruti?

      ========

      La manette pour “flusher” l’Andouille est le 25e Amendement, section 4.
      Mais voyez-vous Pence passer à l’action ?

    • Je suis bien d’accord avec certaines des interventions ici.

      Bien qu’à première vue, ça donne belle image aux 1% de se distancer de Trump, je doute fort qu’ils le font par souçi de tolérance, inclusion etc…

      Il s’agit bien de décisons d’affaire. Des consommateurs qui pourraient éventuellement boycotter leurs produits fait beaucoup plus peur. Rien à voir avec une conscience sociale. C’est une conscience économique.

      Je préfère tout de même voir ça qu’un silence complet (complice?).

    • alexander 8h26
      « Affaiblir (les USA) en affablissant son leadership à la tête au profit de tiers (comme la Chine ou la Russie), et même une (Europe) plus unifiée. Un peu machiavélique, mais y a de quoi écrire un excellent polar. Pas une guerre ouverte, mais une guerre plus subtile, en coulisses. Contrôle de l’information, désinformation, fuites calculées, hacking de haut niveau.»
      Juste en remplaçant les mots entre parenthèses, ça me rappelle ce qui est advenu de Benoît XVI au Vatican…Étrange tout de même…!

    • Sur la séquence des faits, pas de problème. On fait des lectures similaires sur les motivations des reactions de Trump. Le Grand Etablissement peut tolerer l’intorérable tant que les pôches se remplissent mais se dissocient assez vite quand le rendement ou l’investissement pourrait fléchir, qu’on est pris la main dans le sac. Brutus, pas long à réagir, encore mal cité. Incapable de se contenir ai- je écris ! Introspection : Zéro. Bon, j’arrete ici moi aussi faut que je me contienne, histoire de pas ressembler à connard orangé …..

    • Morale de cette histoire

      Le milieu des affaires accepte de s’associer à un menteur un fraudeur et
      un sxiste fini …. mais pas à un raciste.

      Particulier quand même.

    • Même le Front National de Marine Lepen désavoue, il faut le faire !

      “Le Front national (FN) prend, lui aussi, ses distances avec Donald Trump, qui est de plus en plus isolé aux Etats-Unis après ses propos sur les événements de Charlottesville.”

    • ”Sa Suffisance Organge affirme avoir été mal cité par les médias”mononke

      Comme si nous étions trop abruti pour entendre et voir de nous même. Le pire, en visitant quelques blogues états-uniens ce matin, il y a tous les pauvres déplorables qui répètent béatement la même connerie à savoir que les médias ceci et les médias cela. Certains ”post” les vidéos du vomissage verbal de la racaille orangé, et les pauvres déplorable en remettent en prétendant que ce sont des fausses vidéos. Les supporteurs, les néonazis et les rapaces suprémacistes du sociopathe orangé sont prêts à faire et dire n’importe quoi pour le supporter. Ils sont vraiment pris dans un culte d’idolâtrie et ça c’est dangereux. À ce point dangereux que les services de sécurités états-uniens s’intéresse de près à ces terroristes aux chromosomes XY, bien blancs et bien chrétiens.

      En passant, quelqu’un a vu la vidéo dans laquelle on voit un des belligérants lourdement armé par l’état, brailler comme une collégienne boutonneuse parce qu’il y a un mandat d’arrestation fédéral contre lui? Il a même avoué sans aucune honte qu’il avait peur. Du bonbon pour les yeux et les oreilles.
      Alors qu’il gonflait le torse la veille et menaçait tous ceux qui seraient sur son passage tout en étalant son attirail de guerre, il semble qu’il soit pas mal moins brave aujourd’hui.

    • @jaypee2 06h53
      « Quelle bande de fumiers…»
      Les Bush, la voie de la Raison? On repassera! Tant qu’à moi, ils sont dans le même “sac”.

    • @le_furote – 17 août 2017 – 08h15
      … L’odeur était la depuis longtemps. …

      Absolument d’accord! Depuis la première personne qu’il a attaqué, insulté, injurié, ça aurait dû en être fait de lui. On se rappelle ses propos sur la famille d’un soldat mort en Irak. On entendait encore: oh, mais vous savez, il est différent. On peut vivre avec les gens différents … s’ils sont (minimalement) civilisés, mais M. Trump n’était pas proche d’avoir la note de passage en matière de civilité: un bully qui veut tout écraser sur son passage.

      Les américains ne voulait pas d’une femme intelligente, forte et civilisée, ils voulaient le BULLY, eh bien, vous l’avez … having fun yet?

      J’espère que certains auront au moins compris le sens de: ‘entre deux maux, tu choisis le moindre’. Se mettre dans la m**** parce qu’on aime pas quelqu’un, plus ‘dumb’ que ça, tu meurs.

    • Comme d’habitude, depuis sa candidature à la présidence, le bully bullshiteur, sentant les critiques de tous bords l’encercler, a repris sa tactique préférée: ” C’est pas ma faute mais celle des médias qui ont mal traduit mes paroles, ma pensée, mes soupirs et silences, ma moue pleine de morgue et mes regards enragés”!

      Reste-t-il quelqu’un dans sa fausse garde rapprochée pour lui mentionner que ces fake-médias ont aussi l’enregistrement audio-vidéo de ses propos in live et que la terre entière peut regarder? Pourquoi tu penses que le David Duke pavoise??

      On est plus au XXième siècle et les “on m’a mal cité. C’est hors-contexte!” ne peuvent plus servir de paravent.

    • Est-ce que Trump est en train de préparer l’après-Trump et le début de Trump TV?

    • http://www.lapresse.ca/actualites/201708/16/01-5125207-charlottesville-des-quebecois-parmi-les-radicaux.php

      Dans cet article, il y a un lien

      https://news.vice.com/story/vice-news-tonight-full-episode-charlottesville-race-and-terror

      Une méchante gang de tarés.

    • Le petit petit petit fils de Jefferson Davis a donne une excellente entrevue hier a Don Lemon. Les statues n’ont pas leur place dans le lieux publics où elles peuvent etre ‘adulé’ de la mauvaise facon mais plutot dans les musees pour que les jeunes se rappelent des erreurs du passé. Son parallele avec la facon dont l’Allemagne enseigne l’Holocauste etait tres pertinent.

      Lemon, intelligent et articulé comme a son habitude, n’etait que d’accord avec lui. Dommage que CNN a passe cette entrevue a 11h15 pm….

    • @simonpicotte

      “Les Bush, la voie de la Raison? On repassera! Tant (sic) qu’à moi, ils sont dans le même “sac”.”

      De quoi parles-tu, Simon? C’est exactement ce que je dis… tous les républicains sont des vendus… Je ne crois pas pouvoir être plus clair dans mon propos.

      En passant, c’est “quant à moi”…

    • Ces dirigeants d’entreprise n’auraient au départ jamais dû s’approcher d’un seul millimètre de ce fumiste hautement radio-actif étant donné que sa «campagne électorale» donnait déjà un excellent indice du niveau d’abjectitude où il entendait mener son éventuelle présidence. Ce que l’opportunisme peut nous amener à faire, des fois…

      Devant l’évidence qu’ils se trouvaient à cautionner un régime inqualifiable, tant par son incompétence que par ses dérives anti-démocratiques, plusieurs d’entre-eux ont finalement eu le gros bon sens d’abandonner ces Fake Conseils où ils servaient à légitimer de facto l’idéologie trumpiste. Mieux vaut tard que jamais. Départ d’autant plus nécessaire en ce début de re-négociations précipitées de l’ALÉNA que le sinistre imbécile orangé semble vouloir tout foutre en l’air, risquant au passage de créer des dizaines de millions de chomeurs sur le continent. Et ça, c’est TRÈS MAUVAIS pour les affaires…

    • Et pendant que les gens d’affaires s’éloignent prudemment du petit autocrate orangé…

      «Le désamour grandit entre Trump et les chefs d’entreprises»
      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201708/15/01-5124726-le-desamour-grandit-entre-trump-et-les-chefs-dentreprises.php

      …ses tinamis en chemises brunes sont en extase et s’enhardissent de plus en plus. Armes aux poings.

      «Trump fait le bonheur des néo-nazis américains»
      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201708/17/01-5125214-trump-fait-le-bonheur-des-neo-nazis-americains.php

    • levigilant

      17 août 2017
      09h28

      Les Bush, la voie de la Raison? On repassera! Tant qu’à moi, ils sont dans le même “sac”.
      ——————————————-

      S’appeler “vigilant” ne fait rien à l’affaire !

      Les Bush ne sont pas dans le même “sac” raciste que Trump, qui lui bouche la vue.

      Au lieu de dire n’importe quoi comme Trump, “levigilant” devrait s’informer et lire le discours que G.W. Bush avait prononcé le17 septembre 2001, quelques jours après l’attentat du WTC, au Islamic Center of Washington D.C. dont voici un extrait :

      When we think of Islam we think of a faith that brings comfort to a billion people around the world. Billions of people find comfort and solace and peace. And that’s made brothers and sisters out of every race — out of every race.

      America counts millions of Muslims amongst our citizens, and Muslims make an incredibly valuable contribution to our country. Muslims are doctors, lawyers, law professors, members of the military, entrepreneurs, shopkeepers, moms and dads. And they need to be treated with respect. In our anger and emotion, our fellow Americans must treat each other with respect.
      [...]

      Those who feel like they can intimidate our fellow citizens to take out their anger don’t represent the best of America, they represent the worst of humankind, and they should be ashamed of that kind of behavior.

      Read George W. Bush’s speech to Muslims after 9/11

    • Un vrai capitalisse veut vendre à tout prix, donc il s’en fout éperdument à qui il vend. Donald lui ne veut servir que ceux qui lui sont fidèles à tout prix, ce qui en fin de compte ne veut dire personne parce que qui, après réflexion, veut suivre un tel (d)écervelé? Tous les pays du monde comtent parmi eux de ces êtres humains rongés par la peur et qui voient donc partout des ennemis. À la fin de la guerre, les nazis ne recrutaient plus chez les Allemands, les considérant trop mous…

    • la présidence Trump c’est exactement ce qu’on avait anticipé …

      Une faillite totale à tout les niveaux.
      Complètement incapable et indigne d’occuper ce poste.
      C’est une honte et un embarasement pour les États Unis.

      Complètement brulé au niveau international.
      Leadership présidentiel en ruine.
      Complétement incapable de faire adopter quoi que ce soit
      même en étant majoritaire en chambre et au Sénat.
      Completement désavoué par la classe affaire américaine.

      à cela s’ajoute l’enquête sur les Russes et l’affiliation claire
      de ce Fake President avec la droite radicale américaine.

      Sortez le de la avant qu’il n’empire les choses.

    • Jimmy Carter : « Les US sont une oligarchie d’une corruption illimitée »

      Hé oui, la représentation de leur système politique fractionné en deux partis démocrates/républicains est une farce impressionnante qui laisse croire que ce pays est gouverné comme tous autres pays. Ça fait dire et montre aussi que les états-unis ne sont peut-être pas un pays mais pourrait être un immense bassin d‘affaire qui se soustraie de toutes les valeurs sociales (santé, éducation, etc)

      Trump est élu POTUS et ce président montre quil est très à l’aise avec l’oligarchie et ses valeurs.

      Je cite ; Nous sommes une bande de capitalistes
      contrôlée par une bande d’oligarques qui emprunte de l’argent à une bande de Chinois et de russes qui sont des bandes de communiste.
      Jrcm.t,fl.

    • Les américains qui en ont assez doivent courageusement manifester
      publiquement et en masse pour exiger le départ de cet imposteur.

    • Les Éditions Larousse viennent toujours de mettre à jour leur dictionnaire: on voit maintenant la photo de Trump à côté du mot “pathétique”.

      On songe même à remplacer la définition du mot par seulement Trump.

    • Je partage l’opinion de jaypee2, 06h53, et apocalypse, 08h61. Les dirigeants de compagnies se sont dissociés de Trump car leurs clients leur faisaient savoir qu’ils en avaient assez de ce clown de président.

      De même, on verra des républicains se distancier de Trump s’ils voient leur réélection leur échapper.

      Comme il ne semble plus possible de se débarrasser de dangereux écervelé, pourquoi John Kelly ne congédie pas Bannon, puis convient avec Tillerson et quelques autres généraux de démissionner, laissant Trump complètement isolé.

      Je fabule, quoi?

    • Humm… Il me semble bien que si les CEO commencent à quitter trump…. la situation semble se compliquer pour lui…. Peut-être il s’agisait du dernier firewall qui protégeait… à part sa base de racistes, suprémacistes blancs, antisémites, nazis… en somme sa base de déplorables!

      Les leaders religieux enlèvent des plaques qui honoraient Robert E. Lee http://nydn.us/2watrYy

      La liste des monuments conférés à être démolis:
      Confederate Monuments Are Coming Down Across the Country. Here’s a List. https://nyti.ms/2vEtrij

      Les demandes de permis pour les rallies nazis/ supremacists blancs etc… commencent à être refusés:
      KKK’s request to burn cross on Stone Mountain denied http://www.ajc.com/news/local/kkk-request-burn-cross-stone-mountain-denied/CWIuCDe3M1qaC7PalvwYiP/

    • levigilant 09h28

      La situation est si critique que même les Bush peuvent passer pour bien mieux que Trump… Il aurait fallu qu’il nomment trump directement…

    • Voici l’information qui explique une partie des propos de Trump sur Charlottesville. (Celles où il compare le Général Lee à George Washington).

      L’avocat Trump John Dowd (qui est l’avocat à la tête de l’équipe légale de Trump) a retransmit aux journalistes conservateurs, aux représentants du gouvernement et aux amis de Trump. Un courriel provenant de Jerome Almon. (voir note ci-bas pour en apprendre plus sur ce dernier)

      Sur Washington et Lee, le courrier électronique retransmit par Dowd, affirme que «les deux ont eu des esclaves», «tous deux se sont révoltés contre le gouvernement au pouvoir», «les tactiques de combat des deux hommes sont encore enseignées à West Point», «les deux étaient d’excellents hommes, d’excellents Américains et de grands commandants» et “Les deux ont sauvé l’Amérique”. “Il n’y a pas de différence entre les deux hommes”, dit le courrier électronique, selon The Times. “Vous ne pouvez pas être contre le général Lee et être pour le général Washington”.

      Donc comme expliqué plus haut, ce courriel retransmit par John Dowd est l’œuvre de Jerome Almon, qui dirige plusieurs sites Web alléguant des conspirations gouvernementales et arguant que F.B.I. a été infiltré par des terroristes islamiques.
      Jerome Almon a poursuivi sans succès le Département d’Etat pour 900 millions de dollars pour des allégations de discrimination.

      Quand ton propre avocat en chef s’inspire de gens tels que Almon, ( un révisionniste et fervent des thèses conspirationnistes) pas surprenant d’entendre Trump faire des parallèle entre Lee et Washington et croire que les médias sont FakesNews.

    • Pour démontrer à quel point Trump est inculte ignare et manque
      cruellement de flair politique …….

      Ce matin il tweet que le retrait des statues des confédérés contribue
      à tailler la culture des États unis en piece … incroyable quand même.

      Quand on pense que justement le retrait de ces symboles honteux qui
      attise la haine la violence et garsde chaude les braises du racisme est dut
      à l’incapacité crasse de Trump à gerer les tristes évènements de
      Charlotteville.

      Et bien lui, il considère ca comme des éléments ” beaux” qui forment
      la fierté de la culture américaine. Incroyeble.

    • pierre.s. 10h05

      On n’arrête pas depuis novembre 9, 2016!!!!!!!!!

    • pierre.s.
      17 août 2017
      10h04
      la présidence Trump c’est exactement ce qu’on avait anticipé …
      Une faillite totale à tout les niveaux.
      Complètement incapable et indigne d’occuper ce poste.
      C’est une honte et un embarasement pour les États Unis.
      Complètement brulé au niveau international.
      Leadership présidentiel en ruine.
      Complétement incapable de faire adopter quoi que ce soit
      même en étant majoritaire en chambre et au Sénat.
      Completement désavoué par la classe affaire américaine.
      à cela s’ajoute l’enquête sur les Russes et l’affiliation claire
      de ce Fake President avec la droite radicale américaine.
      Sortez le de la avant qu’il n’empire les choses
      _________________________________________________

      Je suis d’accord avec la majorité de votre commentaire par contre “l’affiliation claire
      de ce Fake President avec la droite radicale américaine” je trouve cette affirmation un peu charriée si vous me permettez.

      Pour “l’impeachment” cela va prendre “quelque chose de gros” et de très gros pour que cela se produise. De plus, son remplaçant immédiat est Mike Pence: Remplacer un cancer par la peste en somme.

      La haine incommensurable de certains envers Trump leur fait dire n’importe quoi, style: Tous les républicains sont des vendus etc. On pourrait dire la même chose des démocrates à la limite. Mais la politique étant ce quelle est, il ne faut se surprendre de rien.

    • pelojean
      17 août 2017
      10h12
      Je partage l’opinion de jaypee2, 06h53, et apocalypse, 08h61. Les dirigeants de compagnies se sont dissociés de Trump car leurs clients leur faisaient savoir qu’ils en avaient assez de ce clown de président.
      _________________________________________________

      Cela peut-être une raison en effet mais j’ose espérer que certains l’on fait par moralité. Certains ont tendance à considérer les gens d’affaires comme des sangsues n’ayant aucune morale. Il me semble qu’il faudrait être plus circonspect dans nos affirmations.

    • Bien qu’à première vue, ça donne belle image aux 1% de se distancer de Trump, je doute fort qu’ils le font par souçi de tolérance, inclusion etc – Rogue_Rholm – 17 août 2017 – 09h18

      Bien entendu, ce sont des PDG d’entreprises et ils sont redevables aux actionnaires, pas à la population des É.U. Et ce sont des multinationales donc avec des intérêts partout dans le monde. Ce ne sont pas des entreprises personnelles ou familiales, pas sûr qu’un groupe d’investisseurs d’Asie ait quelque chose à cirer des problèmes de “white power” aux É.U. Puis si les PDG devaient quitter un comité ou un endroit propice à la biz au moindre accrochage, ils ne seraient plus à leurs postes depuis long temps. Les investisseurs retirent leurs billets des entreprises pas assez rentables pour aller là où ils auront plus de fric à gagner.

      En affaires, on parle le langage des affaires. Ce sont les consommateurs qui dictent parfois la direction à suivre avec leur $$$ à dépenser. Allez voir ce que le PDG de JP Morgan a dit de sa décision !

    • Sans nul doute, Trump est véritablement un adepte de l’isolationnisme. Se retrouver à peu près seul dans son petit coin après seulement 7 mois de présidence. Un KKK d’espèce. Résider à la White House doit cependant consoler ce suprémaciste.

    • @levigilant (9h28)

      “Les Bush, la voie de la Raison? On repassera! Tant qu’à moi, ils sont dans le même “sac”.”

      Il y a des nuances. Bush père était compétant, Bush fils ne l’était pas mais avait l’intelligence d’écouter les autres et de laisser les personnes compétantes travailler. Trump est incompétant, n’écoute personne et mets des bâtons dans les roues des personnes compétantes.

    • ”Le milieu des affaires accepte de s’associer à un menteur un fraudeur et
      un sxiste fini …. mais pas à un raciste.” pierre.s

      Et si c’était le cumul de toutes ces tares trumpiennes qui aurait finalement fait déborder le vase? Je ne leur donne l’bon dieu sans confession mais le bénéfice du doute. Ils avaient peut-être de bonnes intentions et de l’espérance au départ mais ils ont du se rendre à l’évidence que la racaille orangée n’était rien de plus qu’un imbécile de premier ordre.

    • soyonsattentif

      la seule présence de Bannon comme premier conseiller du POTUS
      suffit à valider l’affiliation de l’administration Trump à la droite
      radicale. Un gars comme Bannon n’aurait jamais du avoir le
      privilège d’occuper quelques poste que ce soit dans quelquonque
      équipes de présidence.

    • exiger le départ de cet imposteur – pierre.s. – 17 août 2017 – 10h05

      Holà docteur, il faut se calmer. D Trump n’ira nulle part si Robert Mueller ne trouvera rien qui le met en cause pour “impeachment”. Et encore là il faut que le GOP soit en état défavorable pour que le Congrès sous son contrôle débute le processus. Autrement, rien à cirer.

      Impeachment est un processus “politique” pas “criminel”. Puis il faut aussi voir que 34 des 50 états sont sous le contrôle du GOP. Demain n’est pas la veille du départ de TRUMP. Trop d’enthousiame ne mène à rien. Il faut exprimer le mécontentement par le vote. Et c’est comme ça que les Démocrates ont perdu l’élection à cause des états clés qui ont basculé.

    • @prettybrowneyes “Peut-être il s’agisait du dernier firewall qui protégeait… à part sa base de racistes, suprémacistes blancs, antisémites, nazis… en somme sa base de déplorables!”

      Quel commentaire enfantin. Plus de 60 millions de personne ont votés pour Trump. Suis-je sensé croire que 60 millions d’américains sont des racistes, suprémacistes blancs, antisémites et nazis?

      Sérieux qu’est ce qui a changé depuis samedi? Les médias ne sont pas content? Ils ont n’arrêtent pas de pleurer depuis 2 ans, rien de nouveau. Les afros américains? Ils n’ont jamais aimés Trump, rien n’a changé depuis samedi.

      Faites l’élection demain matin et Trump gagne encore une fois. Rien n’a changé depuis samedi.

    • - «La révolte des gens d’affaires»

      Le calcul est simple, et ce n’est qu’un simple calcul: «Est-ce plus payant d’être là, ou plus payant de ne pas y être ?».

      La «morale» n’a rien à voir là dedans.

      Souvenons-nous de ces industriels qui n’ont AUCUNS problèmes à se plier à la censure chinoise pour pouvoir y vendre leurs bébelles; n’oublions pas ces chevalier de l’industrie qui n’ont pas de problèmes à faire fabriquer leurs guenilles et leurs godasses par des enfants de 10 ans dans des édifices brinquebalants aux sorties de secours barrées; et gardons en tête ces champions de l’humanitaire empilant allègrement leurs profits dans des paradis fiscaux pour éviter de contribuer par leurs impôts au bien commun général de la société qui les a vus grandir.

      Ouais… si une seconde, ils avaient calculé qu’y avait plus de pognon à faire en restant avec le Dohnald et sa gang, ils seraient toujours collés là comme des sangsues.

    • @ soyonsattentif 17 août 2017 10h39

      “La haine incommensurable de certains envers Trump leur fait dire n’importe quoi, style: Tous les républicains sont des vendus etc. On pourrait dire la même chose des démocrates à la limite. Mais la politique étant ce quelle est, il ne faut se surprendre de rien.”

      En effet, discréditer tout le camp opposé à votre allégeance politique ne mène à rien. Il serait faux d’affirmer que les Républicains ne sont que des vendus et de la mer*e et que tout le passé Démocrate n’est que licornes roses et pâquerettes.

      Mais à voir aller l’actuel Président et son administration, je dois admettre que c’est plutôt difficile de rester rationnel ou de se restreindre de lancer des insultes à ceux qui prennent sa défense.

      Pas évident de rester impassible quand cet homme insulte l’intelligence des gens.

    • Je reprends un commentaire disparu dans les limbes il y a une heure…
      ++++++++++++++++++++

      levigilant

      17 août 2017
      09h28

      Les Bush, la voie de la Raison? On repassera! Tant qu’à moi, ils sont dans le même “sac”.
      ——————————————-

      S’appeler “vigilant” ne fait rien à l’affaire !

      Les Bush ne sont pas dans le même “sac” raciste que Trump, qui lui bouche la vue.

      Au lieu de dire n’importe quoi comme Trump, “levigilant” devrait s’informer et lire le discours que G.W. Bush avait prononcé le17 septembre 2001, quelques jours après l’attentat du WTC, au Islamic Center of Washington D.C. dont voici un extrait :

      When we think of Islam we think of a faith that brings comfort to a billion people around the world. Billions of people find comfort and solace and peace. And that’s made brothers and sisters out of every race — out of every race.

      America counts millions of Muslims amongst our citizens, and Muslims make an incredibly valuable contribution to our country. Muslims are doctors, lawyers, law professors, members of the military, entrepreneurs, shopkeepers, moms and dads. And they need to be treated with respect. In our anger and emotion, our fellow Americans must treat each other with respect.
      [...]

      Those who feel like they can intimidate our fellow citizens to take out their anger don’t represent the best of America, they represent the worst of humankind, and they should be ashamed of that kind of behavior.

      Read George W. Bush’s speech to Muslims after 9/11

    • @yvonmontana – 17 août 2017 – 09h52
      … Lemon, intelligent et articulé comme a son habitude …

      Si me fie aux propos que vous rapportez de lui, je suis tout à fait d’accord.

      Les statues … dans des musées: quelle excellente idée!

    • @mecasiatique – 17 août 2017 – 10h44
      … Bien entendu, ce sont des PDG d’entreprises et ils sont redevables aux actionnaires, pas à la population des É.U. …

      Ils lâchent M. Trump pour continuer à être redevables aux actionnaires, sinon la population va passer son jugement et ils ne seront plus redevables. Dans ce dossier, c’est l’image auprès de la population qui a gagnée.

    • @Super-Pippo – 17 août 2017 – 10h59
      … Suis-je sensé croire que 60 millions d’américains sont des racistes, suprémacistes blancs, antisémites et nazis? …

      Vous avez raison! Il reste toutefois que 60 millions d’américains ont voté pour un individu dont on savait qu’il n’avait aucune des qualités pour la présidence, en plus d’être un ‘bully’ sans la moindre notion de ‘civilité’. On chercherait une SEULE qualité à M. Trump et ça serait toute une job.

      La politique est tellement polarisée aux Etats-Unis qu’on vote pour un parti (républicain) quelque soit ‘la chose’ qui le représente. L’objectivité et la rationalité ont pris le bord. Des gens ont même voté pour les républicains sachant que la disparition de l’Obamacare allait les mettre dans le gros trouble. Disons que la réflexion chez plusieurs votants ne semble pas leur point fort.

    • Le brillant auteur de The art of the deal est enfin démasqué.
      Son livre de tit-clin aurait dû s’intituler: The art of the DILL

      Bon, je sais, dans les rues de Labeaume Town, un DEAL pis un DILL, ça sonne pareil mais on les distingue à l’odeur – le DILL PEUT sentir le vinaigre (ou la saumure, c’est selon).

      Et puisque le vin a tourné en vinaigre autour du Sérénissime Grabbeux, preuve est faite de son état de cornichon.

      Les Répus vont-y enfin dealer le dill pour pas cher? Quoique le VeePee… c’est peut-être Pence qui a orchestré les fuites?

      Scusez-la!

    • syl20_65
      17 août 2017
      10h52
      ”Le milieu des affaires accepte de s’associer à un menteur un fraudeur et
      un sxiste fini …. mais pas à un raciste.” pierre.s
      Et si c’était le cumul de toutes ces tares trumpiennes qui aurait finalement fait déborder le vase? Je ne leur donne l’bon dieu sans confession mais le bénéfice du doute. Ils avaient peut-être de bonnes intentions et de l’espérance au départ mais ils ont du se rendre à l’évidence que la racaille orangée n’était rien de plus qu’un imbécile de premier ordre
      ___________________________________________________________

      Voilà un commentaire sensé: Lorsque le Président des Etats-Unis vous demande vous demande de participer à un comité vous dites Oui.

      apocalypse
      17 août 2017
      11h35
      La politique est tellement polarisée aux Etats-Unis qu’on vote pour un parti (républicain) quelque soit ‘la chose’ qui le représente. L’objectivité et la rationalité ont pris le bord.
      ___________________________________________________________

      Vraiment: Seulement aux Etats-Unis? Lorsque l’on vote pour un politicien parce que l’on le trouve beau c’est plus fort come raisonnement.

    • “Bill George, PDG de Metronic, a expliqué au New York Times que la pression des consommateurs avait joué un rôle important dans la révolte des gens d’affaires. «Ces dirigeants ne peuvent pas vivre avec des consommateurs qui pensent qu’ils copinent avec quelqu’un qui supporte des suprémacistes blancs ou des néonazis.»”

      Oui, la pression des consommateurs a certainement eu une influence, mais il ne faut pas penser que c’est le seul facteur de la démission des dirigeants d’entreprises. Un pays divisé, la radicalisation, un président qui alimente le feu en appuyant l’Alt right, c’est un itinéraire direct vers la confrontation, les émeutes,le terrorisme intérieur et, si on pousse le bouchon jusqu’au bout, une guerre civile.

      Aucune personne saine d’esprit ne souhaite cela. C’est au-delà des affaires. C’est une question de valeur et de patriotisme dans le sens de protéger son pays. Alors, je pense qu’il est très réducteur envers des gens brillants que de croire que leur démission avait des motifs strictement mercantiles.

    • L’isolationniste s’isole. Dire qu’il se disait être le chef de file des gens d’affaire: autre «fake news».

      http://thehill.com/homenews/administration/346886-trumps-isolation-grows

    • Oh la la!!!!

      Un chapitre local des United Daughters of the Confederacy a payé pour qu’un monument des soldats confédérés soient enlevé
      http://www.gainesville.com/news/20170814/confederate-statue-removed-from-downtown-gainesville

      Les suprémacistes blancs profitent de la méconnaissance de l’histoire Américaine pour s’approprier et utiliser le passé pour rassurer ceux /celles qui ont peur du changement et du monde actuel et ainsi rester dans le passé… L’affaire est que ce passé est loin d’être glorieux!

      Lee représente la trahison à l’Union juste dans le but de garder l’esclavage! Lee était un traître a cette Nation qui grandissait…. à la Constitution! Et évidemment les déplorables de trump et trump lui-même ne peuvent que s’identifier avec lui!

      trump et ses déplorables s’appuient sur les 3 mythes de la white grievance, la Romanticizing the Confederacy et The Gallant South pour blâmer les autres/ l’autre de la faillite d’une partie de la société, de soi-même, de ceux qui veulent vivre dans le passé…

      La Confederacy a été formé et Sud a commencé la guerre afin de protéger l’esclavage!!!!

      Il ne s’agissait pas d’une guerre entre Etats. la Civil War était au fait une rébellion contre le gouvernement central , une revolution contre les United States of America.

      Le drapeau confédéré est un symbole raciste sans équivoque!

      Ulysses Grant n’était pas un aussi mauvais president….

      “If indeed justice is done and truth is served, those visitors will be inspired by far more than certain particular dimensions of Grant. A superb modern general who, with Lincoln, finally unleashed the force required to crush the slaveholders’ rebellion, Grant went on, as president, to press vigorously for the reunification of the severed nation, but on the terms of the victorious North and not of the defeated South. Given all that he was up against—not simply from Confederates and Southern white terrorists but, as president, from high-minded factional opponents and schismatics from his own Republican Party—it is quite remarkable that Grant sustained his commitment to the freedmen for as long and as hard as he did. The evidence clearly shows that he created the most auspicious record on racial equality and civil rights of any president from Lincoln to Lyndon B. Johnson. He also formulated some remarkably humane and advanced ideas on subjects ranging from federal Indian policy to public education. Given the limitations imposed on executive power by the Constitution, it is all the more remarkable that he acted as boldly as he did.”

      The Return of Ulysses
      https://newrepublic.com/article/72699/the-return-ulyses-s-grant

    • Super-Pippo 10h59

      La réponse est: Pour la plupart …. trump etait a 46%… maintenant il atteint seulement le 33% ca repond votre question?

    • @Pippo 10h59
      “Quel commentaire enfantin. Plus de 60 millions de personne ont votés pour Trump. Suis-je sensé croire que 60 millions d’américains sont des racistes, suprémacistes blancs, antisémites et nazis?”

      = = =

      Un pipeau, c’est un cylindre avec plein de trous. Y a du vent qui passe là dedans.

      Pippo répondait alors à PrettyBrownEyes, qui avait écrit: ‘sa base de racistes, suprémacistes blancs, antisémites, nazis… en somme sa base de déplorables!’

      Oui, 60M d’Américain ont voté Trump. Mais est-ce que pour autant la BASE des électeurs de Trump comprend 60 millions d’électeurs?

      Pourquoi faut-il expliquer au Pippo avec des trous que la BASE, ce sont les irréductibles, alors que parmi les 60 millions qui ont voté Trump il faut comptabiliser les électeurs non-alignés – ceux qui ne s’identifient ni aux Dems ni aux Réps – et sûrement bon nombre de Démocrates bon teint qui ont voté Trump par dépit, en réaction aux magouilles des hautes instances démocrates qui ont torpillé la candidature de Bernie Sanders…

      Par dépit… ou peut-être même pcq Trump – dont ils ne pouvaient soupçonner la vacuité – leur paraissait moins pire que Hillary, que certains d’entre eux haïssent pour s’en confesser?

      Avant de vous égosiller, distingué Pippo à vent, ça serait-y trop vous demander de respecter le sens usuel de d’un mot aussi SIMPLE que BASE? Serait-ce t’y trop vous demander d’éviter de confondre BASE ÉLECTORALE et SUFFRAGES EXPRIMÉS?

      L’honnêteté intellectuelle, ça coûte pourtant pas cher le gramme…

    • @soyonsattentif – 17 août 2017 – 11h52
      … Lorsque l’on vote pour un politicien parce que l’on le trouve beau c’est plus fort come raisonnement. …

      Pas vraiment … LOL

    • Trump est maintenant le chef reconnu des RépubliKlans.

    • Beaucoup d’électeurs ont voté pour Trump par dépit ou encore, contre HC. Ils étaient tannés, ils voulaient du changement: ils en ont du changement, mais peut-être pas dans le sens qu’ils espéraient. En outre, il a recueilli 60 millions de votes, mais il a perdu le suffrage universel par 3 millions de voix. La base pure et dure, celle des casquettes rouges MAGA, eux ont cru en un éveil de la Droite – la pire, celle de la suprématie blanche – ou encore, à un retrait des politiques environnementales et d’échanges internationaux qui leur avait, soi-disant, fait perdre leurs emplois ou diminué l’économie du pays. C’était faux, d’un bout à l’autre.

      Des études seront éventuellement effectuées sur l’élection de 2016, pour analyser ce qui s’est vraiment passé dans l’électorat et pourquoi, par quelle aberration, une campagne électorale a pu être basée sur une accumulation des pires mensonges. Les gens entendaient ce qu’ils voulaient entendre, sans se questionner quant à l’applicabilité des promesses. De l’extérieur des USA, il est possible que la vision d’ensemble ait été plus claire. La division partisane des médias états-uniens a cependant fait en sorte que les messages des deux camps ne se croisaient pas, sauf durant les débats. Le comportement de Trump durant les débats s’apparentait à du harcèlement, particulièrement lorsqu’il suivait HC pas à pas, alors qu’elle avait la parole. Des phrases creuses et du vent, beaucoup de vent, et la répétition de mots accrocheurs; c’était ça, les discours de Trump.

      Les Démocrates doivent s’interroger sur leurs pratiques et sur la nécessité de se rapprocher de l’électorat. Parce que si un milliardaire égocentrique et narcissique a pu se faire passer pour un populiste, ce qui est vraiment incroyable, les stratégistes du parti Démocrate portent une part du blâme car il n’ont pas su désamorcer son message.

    • @ RickyinTampa
      16 août 2017
      23h47
      «Voila pourquoi le seul espoir que Trump parte, est que sa famille intervienne.
      Sa femme et sa fille, en fait.»
      ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ C’est pas une histoire de famille cette affaire-là, surtout avec la famille qu’il a, ses enfants principalement ivanka et le gendre ¨gimmickeux¨.
      Vous semblez voir ces femmes de façon différente du no 45.

    • Et là, le Twit-en-Chef prépare un ”rally” à Phoenix, la semaine prochaine. Ce genre de rassemblement, du type de ceux qui se tiennent durant une campagne électorale, ne sont que des occasions de flatter son egos. Belle occasion de bagarre en perspective, entre pros et antis.

      Pas Alt-Left vs Alt-Right; le terme Alt-Left n’a aucune signification, c’est un concept inexistant, basé sur un principe de bipolarité sociale. La société n’est pas faite de pour et contre, de « tu es pour moi ou contre moi», les collectivités humaines ont développé beaucoup plus de variabilité qu’une simpliste dualité.

      http://www.politico.com/story/2017/08/16/trump-phoenix-rally-august-22-241692

    • Morgane12 12h56

      Vos affirmations semblent amplifier les dires qui ont circulé et circulent encore via les bots….

      Aujourd’hui les problème est que l’Etat de droit est constamment menacé par la pourriture de trump et ses déplorables.

      Mais tous les jours, littéralement nous sommes comme à Charlotteville : pic.twitter.com/5JbOQ8hmmR

    • @prettybrowneyes 17 août 2017 13h25

      Non, c’est une analyse anthropologique, basée sur les quelques chiffres connus des dernières élections, étant donné que le décodage complet n’est pas encore disponible. La déception des fascistes, lundi dernier, étaient évidente: Trump venaient de les laisser tomber. Ils se sont réjouis, lorsqu’il a retourné sa veste le lendemain. Avez-vous communiqué avec des résidents des États-Unis récemment? Certains ont peur, d’autres craignent pour le futur de leur pays, car les divisions internes sont majeures.

      Il est possible que je me sois mal exprimée ou encore, que vous n’ayez pas compris le sens du message. En fait, je ne sais même pas à quoi correspond votre référence aux «bots». Peut-être que je ne devrais pas écrire, lorsque je suis fâchée. ;)

    • @Morgane12

      En fait, je ne sais même pas à quoi correspond votre référence aux «bots».
      ————————————————————–

      Bonjour.

      Voici un article paru dans La Presse il y a deux mois.

      La «propagande» des «bots» russes manipule l’opinion mondiale

      Donald Trump’s Twitter Bots Are a Fake News Army Taking Over Facts

    • Morgane12 13h49

      Je pense que a l’heure actuelle si bien la source du probleme sont elections, il ne s’agit plus des elections, en parler aide seulement trump et ses déplorables a avoir une discussion aride sans faire face aux vrais enjeux!

      Trump est en train de démonter piece par piece l’Etat de droit et ce sans avoir gagné les elections!

    • jrcm.t 13h10
      Je partage l’opinion de Jeffrey Toobin de CNN, qui juge illusoire de penser que les
      Républicains vont confronter Trump de facon incisive et “le faire partir”.
      Pour ce qui est d’Ivanka, elle sortait comme une bien meilleure personne que le Donald dans The Apprentice et elle est nettement plus brillante que ce dernier. Elle va peut-être se tanner de voir son pere faire un fou de lui, I don’t know…

    • En passant, vous pensez sérieusement que ces gens d’affaire vont vraiment lever les pattes? Ils font ce show pour les caméras, pour l’image pour ne pas s’attirer la foudre, mais ils vont continuer à travailler avec Trump. Garry Cohn est toujours dans l’entourage de Trump, non? Un autre rescapéde Goldman Sachs, ces requins de la finance ne vont pas lever les pattes juste comme ça, ils ont trop à gagnés en restant impliqué là dedans.

    • @ Super-Pippo

      - «…ces requins de la finance ne vont pas lever les pattes juste comme ça, ils ont trop à gagnés en restant impliqué là dedans.»

      Mauvaise analyse.

      Ces requins de la finance, dès qu’ils ont compris l’incompétence crasse et le siège éjectable sur lequel le Dohnald est assis, ont maintenant compris qu’ils n’ont justement «plus rien à gagner en restant impliqués là dedans.».

      Allez, un p’tit effort, vous allez y arriver !

    • @candela 17 août 2017 14h11

      Merci de l’information. La propagande est souvent bâtie sur la répétition d’un mensonge, par une multitude de gens, de façon à le transformer en vérité. Lorsque 100 personnes disent la même chose et que l’une s’y oppose, la force du nombre fait en sorte qu’un auditeur externe en vient souvent à croire les 100, même si ce qu’ils affirment est erroné. J’éviterai de faire référence à Trump, car ma pression va monter, mais les Nazis maîtrisaient très bien cette pratique.

      D’après le contenu de vos commentaires, je crois que nous partageons tous deux l’idée qu’il est préférable de réfléchir. Salutations cordiales et merci encore, Candela.

      ————-

      @prettybrowneyes: non, je ne répétais pas de l’intox, en provenance de «bots». Et je suis d’accord avec votre commentaire de 14h13; le système électoral des USA a besoin d’une réforme, comme le démontre la situation actuelle.

      Des citoyens américains avec qui je suis en communication s’inquiètent pour leur pays, car le processus de retrait d’un président (impeachment) est lent et qu’il exige que les opposants au président soient majoritaires parmi les élus, ce qui n’est pas le cas actuellement. Il est douteux que les représentant Républicains renversent Trump eux-même, car une telle chose est virtuellement impensable dans un système bipartite.

    • Je viens de lire que Trump va à Phoenix pour détruire Jeff Flake, un anti-Trumper notoire. Il va faire campagne contre des républicains élus, wow, rien ne va plus!

    • @benton_fraser 10h50
      Dites-moi que je rêve! La majorité des profs à barbichette sur ce blogue ont condamné à tour de bras ceux dont s’était entouré « W », à commencer par Cheney et Rumsfeld…
      @pierre s. 10h04
      « Complètement brulé au niveau international.»
      Complètement en désaccord! Vous oubliez son plus récent « coup de maître »:
      Faire voter Russie et Chine avec les USA à l’ONU…Pas vu ça souvent dans le passé.

    • @levigilant (16h55)

      Ça reste des trous de c… mais aussi personne compétantes dans leurs domaines et pas trop compromettantes…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2017
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives