Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 14 juillet 2017 | Mise en ligne à 14h39 | Commenter Commentaires (94)

    Poignée de main du 14 juillet

    Sans doute ému par le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysés, Donald Trump a voulu sceller son amitié avec son homologue français Emmanuel Macfon par une autre poignée de main étrange, celle-là se distinguant moins par sa férocité que par sa longueur (29 secondes) :


    • Se mettre dans la tête du moron:
      Il dit qu’on est ami. Il m’aime, il a dit m’aimer. Je ne veux pas le laisser s’éloigner. C’est un des rares qui dit m’aimer. Nooooonnnnn ! Je ne veux pas le quitter.

    • On se doutait bien qu’après la première poignée de main de Macron, qui avait fait la manchette, le Dohnald et son égo voudraient bien montrer au monde qui est le “boss”…

      Un enfant.

    • On retiendra surtout du défilé sa conclusion, quand tout est parti en vrille avec un avant-goût de nuit d’été à Ibiza. La réaction de Trump est à se plier de rire.
      https://www.youtube.com/watch?v=iH2Ijg-WEL4

    • Rien pour faciliter les négociations de Theresa May et le Brexit.

      Et le ratoureux Macron a su exploiter la vanité de Trump pour devenir l’incontournable entre l’UE et les É-U.

    • @olivierr

      Vous m’empêchez de travailler! Bon 14 juillet quand même.

    • Macron est devenu un incontournable sur la scène internationale en quelques poignées de main et quelques semaines… Je dirais qu’il a réussi à positionner non seulement la France mais sûrement l’Europe (avec Merckel derrière) entre les USA et la Russie.

    • Donald Stchtrump. L’homme qui a inventé la crazy glue.

    • candela 15h10

      Rien pour faciliter les négociations de Theresa May et le Brexit.
      Et le ratoureux Macron a su exploiter la vanité de Trump pour devenir l’incontournable entre l’UE et les É-U.

      Effectivement!

    • @sjonka- vous avez bien raison. Les journalistes américains ont vu clair par contre Ils remarquent comment Macron à su le manipuler par la flatterie et ils rajoutent que Justin Trudeau fait la même chose.

    • La tronche ahurie de Donut Drumpft pendant que l’orchestre militaire
      joue la musique… du groupe français de *Dance Music* … DAFT PUNK !

      Impayable!!

    • @christianb 15h40

      Merci pour l’info ! :-)

    • Voilà ce qui arrive quand on a encore de la colle à moumoute sur les mains.

    • Tiens, je me souhaite bonne Bastille!

      Au 56 Vaucluse; la force de l’ombre!

      Et un pastis, un!

    • Trump, le grossier, a été reçu avec toute la grâce, la finesse et l’amitié française remerciant le peuple américain venu à son aide en 1917, comme la France lui était venue en aide lors de la guerre d’Indépendance.

      Trump l’a sans doute appris quelques heures avant de fouler le sol français.

    • J’ai plus l’impression que c’est Macron qui ne le laisse pas aller.
      Macron en fin renard aura eu l’occasion d’organiser son ”dîner de con” auquel la crapule orangée était l’invité ‘’spécial”. Il se paie sa tête sans que la racaille s’en rende compte. Et tous les pauvres déplorables qui n’y voit rien tellement obnubilé par leur culte pour leur gourou. Une vraie honte pour les états-désunis. Misère!

    • J’adore la vidéo! La tête du moron qui soit, n’apprécie pas le rythme ou ne comprend pas ce qui se passe versus celle de M.Macron qui est tout heureux et fier et qui se retient quasiment de taper dans les mains.

      P.s. Je gage un p’tit 2$ que le moron ne connaît pas Daft Punk ;-)

    • “Et un pastis, un!”

      Faut bien commencer quelque part!! ((rires))

      Pour moi, j’aime bien un LAMA HURLANT:

      ( Ricard, un peu de Limoncello et quelques gouttes de Tabasco )

    • À l’évidence, Trump était emballé d’avoir été invité au défilé militaire du 14 juillet à Paris. Ça en jette quand même. C’est grandiose. « Les français l’ont l’affaire »! Ce l’est encore plus en personne, sur les Champs-Élysées. C’est prenant! La France lui en a mis plein la vue. Trump a apprécié, il a aimé.

      Trump démontre ici sa joie, sa satisfaction, son bonheur, sans la retenue, sans la froideur pourtant habituellement typique des anglo-saxons. Trump et Macron ont eu du bon temps ensemble, la visite aux Invalides, le dîner au Jules Verne, le défilé du 14 juillet. Avec cette poignée de mains atypique, on a l’impression que ce sont deux potes qui se saluent longuement avant de devoir se quitter. Macron a gagné son pari (sans jeu de mots). Trump n’a eu que du bon temps à Paris, loin de Washington. Macron devient l’interlocuteur incontournable, avant Trudeau, avant Merkel, avant May. Qui l’eût cru?

      Je veux bien qu’on attaque Tump, mais pour les bonnes raisons. Oui, c’est un personnage grotesque. Mon épouse ajouterait « doublé d’un satyre ». Mais l’attaquer sur la couleur de ses cheveux, la forme de son toupet comme c’est trop souvent le cas ici, ou suggérer des intentions particulières derrière une poignée de main, intentions relevant d’une psychothérapie quelconque, n’est pas exactement du grand journalisme. Ça fait « Presse people ». À force de trop en mettre, les médias y laissent leur crédibilité.

      M’enfin, on sait que quelque part, ça doit être la faute à Poutine. Tiens, à moins qu’il y ait eu collusion ici. J’y pense, des agents américains chargés de la sécurité du président ont sûrement dû échanger des renseignements avec des agents français chargés eux de la sécurité du territoire et de celle du défilé. Oui, il y a sûrement collusion. Reste à voir qui est impliqué. Il y aura sûrement enquête. On peut toujours compter sur CNN pour sortir les « vraies nouvelles » ou sur le New York Times pour publier tout ce qui mérite d’être publié.

      On peut aussi toujours compter sur les médias pour transformer une non-nouvelle en nouvelle, et à l’inverse, de se montrer étonnamment silencieuse sur de trop nombreux dossiers.

    • Il est de plus en plus hilarant, de lire les interventions sur ce site. Car il vaut mieux en rire, qu’en pleurer. Malheureusement, c’est toujours Trump et son second Pence, qui sont en position de pouvoir. Heureusement, jusqu’à preuve du contraire, il y a encore de fin renard en politique international. Macron, Merkel et même j’ajouterai Trudeau à la liste, malgré mon désaccord avec certaines de ses politiques.

    • @Corn88 Juste un détail, ce n est pas un anglo-saxon, c est un américain. Faut pas comparer une pomme avec un orange.

    • @ Corn

      Je cuis en accord avec vous lorsque vous parlez de sa couleur de cheveux ou de son toupet, mais je diffère d’opinion sur la poignée de main.

      Une poignée de main en dit long sur la personnalité des gens et dans le cas de Trump la durée et la vigueur de ses poignée de main sont des tentatives d’intimidation de cours d’école.

    • @corn88

      Une job à la maison blanche, ça vous tentes-tu?

    • Au moins Macron aura réussi à faire oublier l’ami imaginaire de Trump (Ts’é Bill qui allait souvent à Paris et qui n’y va plus)

    • On assiste quand même a un moment inoui dans l’ histoire moderne. A son tour, l France se farcit diplomatiquement les États-U

    • @corn88 et vos nombreux autres pseudos

      De quels autres nombreux dossiers voulez qu’on parle? À chaque sujet discuté sur sur ce blogue (et oui c’est un blogue alors vos lecons de journalisme vous pouvez les garder pour vous) vous et vos autres pseudos nous dites qu’il y a autre chose de plus important à discuter sans jamais nous dire quoi. Votre technique à la Trump de tenter de détourner l’attention sur tous les sujet parce qu’il n’y en a pas un seul qui avantage votre gourou ne fonctionne pas ici tout comme votre habituel “je n’aime pas Trump et ma femme non plus mais…” pour ensuite vous lancer dans un discourt qui le dépeint comme l’homme le plus formidable de la planète.

      Par contre, votre tactique de changer de pseudo régulièrement semble assez efficace, comme ça le troll que vous êtes ne peux se faire bloquer par la modération en plus de donner l’impression que vous êtes plusieurs à admirer Doritos Man. Sachez seulement que nous sommes tous au courant de votre petit jeu.

    • @Yack, 16h09,

      Vous saurez que je suis un puriste, monsieur! Oh que oui!
      (Et que j’en suis au 2e pastis bien tassé!)

      Histoire vraie;

      À Washington, il y a 7 ans, j’ai commandé un pastis au garçon. Il revient 5 minutes plus tard avec nos consommations et, oh! surprise, mon pastis est servi pur dans un verre. Et le barman y a mit au moins 6 onces. Je regarde le garçon et, retenant un fou rire, lui demande un litre d’eau… pour $10, j’ai passé une excellente soirée! :0)

    • Commentaire parti trop vite…

      On assiste quand même a un moment inouï dans l’ histoire moderne. A son tour, la France se farcit diplomatiquement les Etats-Unis d’ amérique. Le gros ke-clown n’ a aucun levier (leverage) et fait des courbettes pour avoir l’ air d’ être dans la game…

      Clairement les américains ne réalisent pas que chaque jour qui passe amène son lot de recul duquel il faudra des années pour penser avoir un blason doré et admiré des autres.

      C est ici qu’ on devrait insérer le fameux morceau de clairon dédié a the fallen one…

    • Le plus quioute…

      Le plus merveilleux…

      …c’est de voir un représentant du 1% venu célébrer le 14 juillet en France, fête de la Révolution qui marqua la fin de la Noblesse et des Privilèges et vit disparaître une caste équivalente pour l’époque, à celle à laquelle le Dohnald appartient !

      Priceless !

    • @g.duquette 16h36 Trump, à l’inverse de son “ami Bill”, vient de se rendre compte que Paris sera toujours Paris, la ville lumière dans bien des sens du mot. Et même s’il va à Moscou et y est reçu “royalement”, Moscou ne sera jamais plus que Moscou.

    • @Ralbol je n’avais pas vu la chose sous cet angle mais vous avez tout à fait raison. Priceless effectivement !

    • @ralbol 17h19 Il y a de grandes fortunes en France, et même aujourd’hui encore parmi les familles aristocrates. Je dis ça comme ça…

    • @ g.duquette et lukos

      - «Au moins Macron aura réussi à faire oublier l’ami imaginaire de Trump (Ts’é Bill qui allait souvent à Paris et qui n’y va plus)»

      Son ami imaginaire se prénomme Jim (https://apnews.com/e18f254c4ac84e6bab4ceed56401cc65).

      Je suppose que son nom complet c’est Jim Aginary…

    • @ lukos

      - «Il y a de grandes fortunes en France, et même aujourd’hui encore parmi les familles aristocrates.»

      Et ils fêtent aussi le 14 juillet.

      Ça montre à quel point l’histoire se répète et qu’il faut toujours recommencer…

    • @RH

      “Intermède journalistique à FoxNews” (Fil Twitter)

      Good 1! llol

    • @ralbol 17h35 “Et ils fêtent aussi le 14 juillet.” Avec raison. La monarchie absolue, véritable mafia institutionnalisée, était une aberration. J’ajoute que je crois qu’on jette à tort la pierre au 1%. Il faudrait plutôt parler du 1 pour mille. Ils sont là, les vrais rapaces.

    • “Vous saurez que je suis un puriste, monsieur! Oh que oui!
      (Et que j’en suis au 2e pastis bien tassé!)”

      Oh! Vous savez… moi … la pureté …
      Ça compte uniquement pour l’eau potable

      Et le meilleur Pastis que j’ai jamais goûté,
      c’était dans un bol de morceaux d’ananas séchés
      qui avaient été réhydratés dans du Pernod!

    • @Yack 18h05 Un peu de légèreté ne nuit pas, même si c’est hors sujet. Après tout, c’est l’été. J’ai mangé un jour lointain un homard au Pernod. Divin.

    • @jeantihomme 18h14 Kellyanne Conway est inénarrable. Con way, à la manière des cons. Que Trump garde “ça” dans son entourage devrait suffire à le discréditer.

    • @jeantihomme 18h14

      lol

      Stephen Colbert a aussi joué à “fun with words”!!!
      https://www.youtube.com/watch?v=KAtClXJJ5pY

    • @ v-12 et Yack

      Le meilleur pastis: le Bardouin. Un pastis artisanal et non industriel fait à même des dizaines d’herbes de Provence! Je ne reçois aucune commission pour cette suggestion.

    • corn88

      14 juillet 2017
      16h10

      M’enfin, on sait que quelque part, ça doit être la faute à Poutine. Tiens, à moins qu’il y ait eu collusion ici. J’y pense, des agents américains chargés de la sécurité du président ont sûrement dû échanger des renseignements avec des agents français chargés eux de la sécurité du territoire et de celle du défilé. Oui, il y a sûrement collusion. Reste à voir qui est impliqué. Il y aura sûrement enquête. On peut toujours compter sur CNN pour sortir les « vraies nouvelles » ou sur le New York Times pour publier tout ce qui mérite d’être publié.

      ———————————————————–

      Il commence à comprendre que Poutine et Macron ont dévoré son idole.

      Toute une épluchette, hein !

    • @Karma278 – 14 juillet 2017 – 18h31
      Merci pour le lien!

      Effectivement, le ‘fun with words’ était très drôle.

    • @jeantihomme 19h10 Avec Trump, tout doit être bigger, greater. C’est aussi un trait américain et républicain. Lors d’une visite de Reagan en Angleterre, il avait un convoi comme la reine n’en n’a jamais eu chez elle ou à l’étranger. La presse internationale en avait fait des gorges chaudes.

    • @Candela 16h02
      “Trump l’a sans doute appris quelques heures avant de fouler le sol français.”

      = = =

      What? Are you sayin’ that America once brexited from Britain? WRONG! That’s FAKE NEWS. The Truth is Britain was part of the State of Maine before starting to drift apart just like smaller icebergs do.

      Pis… heureusement que j’ai Executive Ordered la fin des changements climastatistiques ou whatever sinon leur île aurait continué de fondre jusqu’à temps qu’il n’en reste plus.

    • “Un peu de légèreté ne nuit pas, même si c’est hors sujet.”

      Et moi qui pensait être dans le ton!

      Il y a deux ans, au marché dans une petite ville près de Nice,
      je suis entré dans une petite boutique où on ne vendait que de l’absinthe…

      Des dizaines de marques pour tous les prix, des bouteilles magnifiques
      de tous les formats, des coffrets-cadeaux… les cuillères, les verres…
      je pensais être au Paradis!

    • Forrest Trump

      https://a.disquscdn.com/get?url=https%3A%2F%2Fpbs.twimg.com%2Fmedia%2FDEkIlNzUMAEdVnM.jpg&key=ClHAL-jYUcCdUOzHENU-8A&w=600&h=290

      Et il est le “smart one” ???

      Quand c’est rendu que Fox se demande “pourquoi tous ces mensonges?”

      Vu sur un fil Twitter (je vous reviens si je retrouve le lien…)
      caricature dépictant Donald (fulminant) qui, descendant de AF1, donne un bon coup de pied au Q de Jared qui le précède, tout en tirant junior (qui le suit) par l’oreille. Priceless!

      I will be very angry! GRRRRRRRRRRRRRRrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!

      Là on peut vraiment parler de DOHnald Jr. :))

      DOH!

    • OUF! Faudrait ramener Molière pour nous écrire une pièce satirique sur ce malade imaginaire moderne, ce bouffon mythomane du 21ième siècle. Quelle disgrâce pour les USA et la planète entière que la présence de ce bum de la finance à la présidence des États-Unis.

    • Il y a la trève des confiseurs pour les fêtes de fin d’année et celle de la féte nationale, guère respectée pendant la présidence de Francois Hollande.

      Aujourd’hui, Emmanuel Macron a fait un sans faute: un défilé impeccable et rajeuni rappelant l’entrée en guerre de l’Amérique aux côtés des Francais en 1917.

      Sa belle et brève allocution était rassembleuse.

      L’orchestre de l’armée a mème joué du Michel Fugain !

      Et le tout a été rehaussé par la présence du président des USA.

      Au-delà de la personne, il s’agit de sceller l’amitié Franco-américaine.

      Le président américain a lui aussi été impeccable.

      Ne retenir de tout cela qu’une poignée de main et une accolade est pour le moins mesquin.

      Lundi, la politique reprendra ses droits.

      En attendant, Bonne Féte nationale à tous.

    • C’est bien tôt pour le dire, mais Macron me fait penser à Obama: Brilliant, subtil et beaucoup plus profond que ce que sont supposés être les politiciens. Les jeunes sont parfois surprenant dans le bon sens. Trump c’est le passé après tout.

    • @ralbol (ou votre autre nom que vous utilisiez dans Feu le blogue immobilier): au delà de vos tentatives de jeux de mots dignes du Canal dix, demandez-vous pourquoi le Québec accueille autant de ressortissants Français depuis plusieurs années. Ces jeunes hommes et femmes vous diront ce qu’ils en pensent de la révolution française et des possibilités d’avancement dans leur pays. Malgré la révolution (ou soi-disant révolution), la société française, selon beaucoup d’entre eux demeure une société fermée où celui qui espère réussir doit obligatoirement connaître des gens haut placés dans la hiérarchie sociale afin d’obtenir un bon emploi ou une perspective d’affaires. Malgré la révolution, la France ne s’est jamais départie de sa monarchie.

      Ici, comme aux USA (malgré l’administration actuelle), il n’en est rien. Règle générale, si vous méritez l’emploi ou le contrat, vous l’obtiendrez.

    • @Yack 20h13 La fée verte, que je n’ai jamais goûtée, a, semble-t-il, des vertus euphorisantes mais dangereuses. Je suppose que, comme en toutes choses, la modération a bien meilleur goût.

    • @jeantihomme 18h14 Cette femme est un poison vif dont la présence à la Maison Blanche est un déshonneur et un ridicule.

    • princedelanoirceur -20h39-

      Vous avez raison: les Français ont raté leur révolution ou plutôt, elle leur a été confisqué.

      On a certes raccourci un serrurier, on a eu la Terreur, l’Égalité, Liberté, Fraternité, mais aussi le pouvoir absolu de Bonaparte, le rétablissement de la monarchie, la répression de la Commune, l’assassinat de Jean Jaurès, Pétain, l’Algérie humiliée, Haiti vendue à prix d’or tellement exsangue qu’elle n’arrive pas à s’en remettre…

      Il y a ces généraux félons qui préféraient voir les boches en France plutôt que le Front populaire au pouvoir.

      Bien sûr il y le Front populaire en 1936 dont on est en train de démembrer les principales mesures en faveur de la classe ouvrière, De Gaulle, en partie, mais toujours le maintien au vrai pouvoir des classes dirigeantes.

      Les Américains ont eu plus de succes en 1776, mais il y a tant encore à accomplir.

    • @ princedelanoirceur

      - «@ralbol (ou votre autre nom que vous utilisiez dans Feu le blogue immobilier):»

      Je n’ai JAMAIS eu d’autre nom sur cyberpresse, La Presse, ou LaPresse.ca.

      Ça part mal… hein..?

      - «Malgré la révolution, la France ne s’est jamais départie de sa monarchie.»

      Vous confondez le système de gouvernement avec une organisation sociale.

      La monarchie n’existe plus en France. C’est maintenant une République, et le président actuel ne peut obliger le peuple à accepter sa descendance comme présidents.

      Que la société française soit plus hiérarchisée, que les couches sociales soient plus hermétiques, ça n’a RIEN à voir avec la monarchie et le gouvernement, mais tout à voir avec l’organisation sociale… comment les français voient et organisent leurs rapports sociaux.

      Tout ça tient des traditions, des us et coutumes, et de l’histoire.

      Prétendre que la monarchie est toujours établie en France, relève d’une méconnaissance TOTALE de la société française et de son histoire.

      - «Ici, comme aux USA (malgré l’administration actuelle), il n’en est rien. Règle générale, si vous méritez l’emploi ou le contrat, vous l’obtiendrez.»

      Vous rêvez.

      Essayez d’obtenir un emploi à la Ville de Montréal, sans d’abord connaître quelqu’un qui y travaille…

      Et ensuite constatez que les offres d’emploi affichées sont souvent, comme par hasard, attribuées à l’interne, à des membres de la «famille», amis, connaissances, et personnes recommandées…

      Je vous accorde que, notre société étant moins bâtie sur une structure hiérarchique rigide, il est effectivement plus facile de passer d’une couche sociale à l’autre, mais ici, le critère permettant ce passage n’est pas tant la compétence que la quantité de pognon dont vous disposez.

      Par exemple, vous ne serez jamais invité aux partys des Desmarais ou PKP…

      Tranquillement, notre société, comme celle des américains, se crystallise autour de la valeur en pognon, le reste des «pauvres» étant considéré comme du “White Trash”.

      Faut sortir des clichés d’une autre époque.

      La société française change, la nôtre aussi.

    • princedelanoirceur 20h39

      Ici, comme aux USA (malgré l’administration actuelle), il n’en est rien. Règle générale, si vous méritez l’emploi ou le contrat, vous l’obtiendrez.

      Mouais… C’est pas vraiment ça. La mobilité sociale est en panne aux États-Unis comme au Royaume-Uni et en France.

      On peut dire que malgré la révolution, les États-Unis ne se sont jamais vraiment départie de la monarchie… Elle a été remplacée par une oligarchie.

    • J’ai peu de sympathie pour Melania mais comment peut-elle vivre et b***** avec un tel tricheur et menteur?
      Avec la poigne qu’il semble avoir, elle ne peut évidemment s’évader.
      SVP, libérez-la de cette prison qu’est la Trump Organization.

    • Yolande.C 21h47

      Les Américains ont eu plus de succes en 1776, mais il y a tant encore à accomplir.

      Plus de succès? L’esclavage, les guerres indiennes, la guerre de Sécession, le KKK, la prohibition, la mafia, le krach de 29, la guerre de Corée, la guerre du Vietnam, les assassinats des Kennedy et Martin Luther King, les guerres du Golfe, le krach de 2008, le nombre effarant de décès par armes à feu et la petite dernière, la crise des opioïdes qui a fait plus de 33 000 morts en 2015… Oui, beaucoup plus de succès!!!

    • C’est pas croyable mais vrai: Il ne faut pas s’associer au malheur, sous peine d’être qualifié de “loser”. Pire que ça, sans eau une plante meurt, et pourtant plusieurs vont dire que celle qui survit le méritait, alors que sans eau pas de vie. Au plus ignoble il faudra dire que les enfants qui pnt été ignorés sont de “losers”, et ceux qui ont été aimés sont des “winners”: Quand donc ce cercle vicieux , scandaleux et obscène prendra-t’il fin?

    • @ralbol

      Ayant vécu un temps en France et ayant un réseau de contacts très étendu (surtout dans la région de Lyon), je peux vous garantir que l’élite issue de la monarchie existe toujours et se porte même assez bien. Plus personne n’ira demander à quiconque de le nommer Baron, Sir ou Je-ne-sais-quoi-encore, mais les soirées privées pour organiser des mariages “entre nous” et le pistonnage “entre noble” existe bel et bien.

      La distance hiérarchique qui prévaut en France ne sort pas de nulle part. La monarchie a toujours un poids social dans le sens où elle a imprégnée les rapports sociaux pendant des siècles, les deux Napoléons n’aidant par ailleurs pas vraiment les choses. C’est aussi les descendants de nobles qui sont souvent aux premières lignes quand vient le temps de manifester contre les mesures les plus sociales (”La Manif pour Tous” au premier rang); le fond conservateur et rétrograde de la France est souvent à trouver là.

      Bref, oui la France change, mais on ne peut pas non plus prétendre que la monarchie est morte et enterrée depuis la Révolution. (Qui ne marque pas la fin de grand chose, au passage, encore moins “de la Noblesse et des Privilèges et vit disparaître une caste”. Les Napoléons et autres Restaurations à n’en plus finir en sont les premiers signes…)

    • @ armid

      - «La monarchie a toujours un poids social dans le sens où elle a imprégnée les rapports sociaux pendant des siècles…»

      Encore là, confusion entre système politique et rapports sociaux.

      La monarchie n’existe plus en France, c’est une RÉPUBLIQUE, et y’a pas un président qui peut forcer le peuple français à accepter son fils comme successeur.

      Les rapports sociaux, c’est autre chose, et comme vous le dites, la monarchie a façonné l’ordre social pendant des siècles et il est tout à fait normal qu’on ne puisse effacer ça du jour au lendemain.

      On ne peut comparer avec justesse une société ayant plus de mille ans d’histoire et de traditions, avec nos sociétés Nord-Américaines n’ayant que 400 ans d’histoire.

      Mais…

      La France fut dirigée par François Mitterand, petit-fils d’un chef de gare et fils d’ingénieur des Chemins de fer. Pas d’un Marquis, Baron ou Comte quelconque.

      La monarchie s’évanouit tranquillement et même si cette société est encore marquée par son histoire et en subit toujours certaines influences, les aristocrates disparaîssent lentement et sont de plus en plus sujets de comédies…

      http://www.imdb.com/title/tt0486084/combined

      Que les rapports sociaux soient encore teintés par des siècles de pouvoir royal, c’est tout à fait vrai, mais la noblesse, ses privilèges tels que consentis sous la royauté, c’est fini.

      Ne reste en France, comme partout ailleurs, que le pouvoir de l’argent, et Monsieur le Comte et Madame la Marquise n’ont encore de pouvoir seulement que s’ils sont riches.

    • @ralbol
      Alors finalement vous en venez a être pas mal d’ accord avec l’essence des propos du prince…

      Vous ditess par ailleurs,’la noblesse, ses privilèges tels que consentis sous la royauté, c’est fini.’ La dessus je suis en total désaccord et je dirais meme que c’ est LA raison principale pour laquelle on parle encore de monarchie en France meme si en théorie c’ est devenu une république. Il existe encore des pratiques a la DSK qui sont socialement acceptées parce que le monsieur est riche et puissant et qu’ il a droit de tout sur la plebe. De voir les gens (même les femmes) le défendre était d’ une tristesse dégoutante.
      Et si , en plus vous croyez que comme aux U.S.A les politiciens n’ ont pas constamment la main dans l’ assiette au beurre simplement parce que….alors la je ne sais plus quoi vous dire…

    • @princedelanoirceur, 14 juillet 2017, 20h39

      Vous avez tout à fait raison concernant la mobilité sociale et les fortes différences existant entre une société fortement hierarchisée comme la France et la société nord américaine qui offre toujours d’immenses opportunités de progression sociale. Pour s’en convaincre, on n’a qu’à regarder la liste des gens les plus riches au Canada et aux États Unis (Bloomberg, Gates, Zucherberg, Allen, Jobs, Musk, etc.).

      Au Canada/Québec, la mobilité sociale a permis à Desmarais père et à Péladeau père de créer des entreprises florissantes. Les quatre fondateurs de Couche-Tard, partis de rien, sont maintenant milliardaires. Jean Coutu est parti de rien.

      Dans mon domaine, tous les millionnaires, et ils sont nombreux sont partis de rien (un diplôme universitaire en poche et leur compétence). L’exemple de la ville de Montréal, donné par ralbol, est un mauvais argument. Travailler comme fonctionnaire à la ville est loin d’un exemple de progression sociale, plutôt un exemple de médiocrité sociale.

      Un système parallèle d’universités comme en France (les grandes école pour les riches et aristocrates, des universités médiocres pour les pauvres) serait impensable au Canada. Espérons que Macron puisse briser ces barrières sociales qui paralyse la France.

    • Sondage récent intitulé “These Trump voters have buyer’s remorse”

      Je suis multilingue mais je ne maitrise pas encore bien ni le Français ni l’Anglais. Je vais faire mon possible pour vous traduire.

      Même si d’après les statistiques seulement 11% de ceux qui ont voté pour Trump ont changé d’avis et ne voteraient plus pour lui aux prochaines élections, cette minorité d’électeurs insatisfaits détient la balance du pouvoir dans quatre états (Pennsylvanie, Floride, Michigan et Wisconsin) où il a gagné avec une marge très étroite de seulement 2%. S’il devait perdre cette marge dans ces quatre « swing states », le 85% des électeurs qui lui resteraient fidèles ne suffirait pas pour le faire réélire…
      Je vous recommande de lire la suite de l’article.
      Source : https://finance.yahoo.com/news/trump-voters-buyers-remorse-165413756.html

      Je vous vois, quelques uns d’entre vous, vous sourciller en marmonnant …Ouais, les sondages…on s’est fait avoir aux derniers sondages…

    • je trouve le donald bien silencieux sur twitter ce matin

    • @ralbol
      Personne ne parle de la monarchie en tant que gouvernement ici. La monarchie implique plus que cela: elle sous-entend une organisation sociale propre encore bien présente en France, bien qu’elle ne soit plus la seule.

      La seule confusion que je vois dans cette discussion, c’est votre désir de vous coller à une définition stricte et rigide d’un concept. À savoir: monarchie = système politique, et rien d’autre.

      Vous dites: “La monarchie n’existe plus en France, c’est une RÉPUBLIQUE”
      Nous ne sommes pas aussi bêtes, évidemment que la France est une république. Pas besoin de le crier sur les toits. On dirait que vous pensez vous adresser à des enfants d’école…

      Mais dans votre désir de vous coller à une définition stricte et d’être sémantique à souhait, vous vous emmêlez vos pinceaux. Vous dites aussi:
      “y’a pas un président qui peut forcer le peuple français à accepter son fils comme successeur.”
      Sauf que monarchie =/= pouvoir héréditaire. La monarchie élective est une chose bien réelle, tout comme la dictature héréditaire. Quitte à vouloir être pédant et vous accrocher aux définitions, s’il vous plait, ayez au moins la décence de ne pas être à côté de la plaque.

    • En me relisant, je réalise que la formulation de mon dernier paragraphe ouvre une porte à la mauvaise foi. Donc pour prévenir: non, Ralbol, la France n’est pas non plus une monarchie élective…

    • Ajout à mon 07h05

      L’article dont j’ai fait référence ce matin mentionne que le sondage a été fait fin juin. « Yahoo Finance polled 25,000 Trump voters in late June… ». Comme les courriels compromettants de Junior sont sortis vers le 11 juillet, il est possible que les sondages plus récents ne donnent plus les mêmes résultats.

      A chaque jour, il se passe quelques choses, toujours de plus en plus hallucinantes.
      Je dirais …Plus que hier moins que demain ? Non, moins que hier plus que demain ? Plus que hier plus que demain ?

    • CORRECTION “ajout à mon 07h02″ et non “ajout à mon 07h05″

    • @samati – 15 juillet 2017 – 06h04

      “Vous avez tout à fait raison concernant la mobilité sociale et les fortes différences existant entre une société fortement hierarchisée comme la France et la société nord américaine qui offre toujours d’immenses opportunités de progression sociale.”

      Pourtant les études disponibles montrent que la mobilité sociale est encore moins élevée aux Etats-Unis qu’en France.
      Regardez celle-ci par exemple : goo.gl/SjnFG1

    • En lien direct avec la discussion… Un point de vue très intéressant:

      “Conservatives Leading the World Headlong into the 18th Century”

      Dont voici deux extraits:

      “…These circumstances provoked the French Revolution. Its aim was not merely to change the government’s form, it was to change the nature of society. Its battle cry was Liberté, Egalité, and Fraternité. The revolution was no mere political uprising; it was a social uprising whose aim was to entirely destroy the Old Order’s social structure, to abolish the privileges of the clergy, aristocracy, and nobility, and to uplift the value of and empower common people. The French didn’t entirely succeed, but they did create the conditions for the eventual emergence of social democracies in Europe. …”
      “…If you believe the Old Order is now passé, just replace the words, “clergy” and “nobility” in the paragraphs above with “business” and “politicos” and you will recognize present day American society in that description of the Old Order’s first and second estates. Then contrast the French Revolution with the American which is sometimes erroneously described as the first Enlightenment revolution. The colonists were not concerned with social injustice. They were happy with the 18th century English social order which they brought with them when the came to the New World. Although the Declaration of Independence states that “all men are created equal, that they are endowed by their Creator with certain unalienable Rights, that among these are Life, Liberty and the pursuit of Happiness,” the revolution’s battle cry was “taxation without representation,” not “life, liberty, and happiness.” The only thing Americans wanted to rid themselves of was the English monarch’s rule. The American Revolution was purely political; it preserved the English Old Order in America. …”

      http://www.globalresearch.ca/conservatives-leading-the-world-headlong-into-the-18th-century/13571

    • @ armid

      - «La monarchie implique plus que cela: elle sous-entend une organisation sociale propre encore bien présente en France, bien qu’elle ne soit plus la seule.»

      Justement ce que je dis: confusion entre organisation sociale et système politique.

      La royauté, la Noblesse, les Privilèges, n’existent plus et n’ont plus AUCUNS pouvoirs en France.

      Monsieur le Baron et Madame la Marquise ne peuvent plus influencer la politique par la seule magie de leur titre.

      Ne reste qu’un résidu de stratification sociale qui peu à peu s’efface remplacé depuis un bon moment par le seul symbole de statut contemporain: l’argent.

      Depuis quelques décennies les USA ont maintenant un niveau d’inégalité sociale dûe aux revenus le plus élevé de ses semblables, et sont maintenant parmis les pires à offrir des opportunités égales d’avancement et de mobilité dans l’échelle sociale:

      http://money.cnn.com/2015/04/22/news/economy/stiglitz-american-dream/index.html

      Comme en France, c’est le pognon qui a remplacé les titres de Noblesse et le pognon qui accorde les Privilèges.

      La Royauté, c’est fini, remplacé par la Finance et l’Argent.

    • Voici un guide offert par Reebok aux mâles suite à l’envahissant commentaire de Trump à l’endroit de l’épouse du président Macron.

      Quand et jamais

    • @ samati

      - «Vous avez tout à fait raison concernant la mobilité sociale et les fortes différences existant entre une société fortement hierarchisée comme la France et la société nord américaine qui offre toujours d’immenses opportunités de progression sociale.»

      Faux.

      «We often think of the United States as a place with a lot of social mobility. What exactly does this mean? And is it true? Ironically, the answer appears to be a fairly decisive “no.” In fact, here’s a graph from a 2005 New York Times series on income mobility that shows that the United States ranks second to last among Great Britain, US, France, Canada, and Denmark when it comes to the rate of income improvement over four generations for poor families. And here are two very interesting recent studies that come to similar conclusions — a report on social mobility by the Center for American Progress and a 2007 academic study by researchers at Kent State, Wisconsin and Syracuse. Here is how Professor Kathryn Wilson, associate professor of economics at Kent State University, summarizes the main finding of the latter study: “People like to think of America as the land of opportunities. The irony is that our country actually has less social mobility and more inequality than most developed countries”»

      https://understandingsociety.blogspot.ca/2009/08/social-mobility.html

      Les USA sont avant-derniers au classement des pays développés pour ce qui est des possibilités d’améliorer son revenu, sur 4 générations de familles pauvres.

      “Intergenerational mobility in the United States is lower than in France, Germany, Sweden, Canada, Finland, Norway and Denmark. Among high-income countries for which comparable estimates are available, only the United Kingdom had a lower rate of mobility than the United States.”

      https://www.americanprogress.org/issues/economy/news/2006/04/26/1917/understanding-mobility-in-america/

    • Et un autre article… Beaucoup plus contemporain celui-là…

      Les Rednecks qui *focussent* sur l’avortement
      et les droits des gays devraient porter attention…

      Naaahh! Ils ont de la difficulté
      avec tout texte qui font plus de 140 caractères!!

      Trump is ushering in a dark new conservatism

      (la nostalgie des années trente!!)

      https://www.theguardian.com/commentisfree/2017/jul/15/trumps-nostalgia-1930s-republicans

    • la meilleure blague du jour

      game of trump dans le new York times
      (au sujet de la réunion de juin 2016)

      ”Next, we’ll find out Putin was FaceTiming from Moscow”

    • Un autre chic type ce Erdogan. Quand il dit qu’ il va arracher la tête des auteurs du présumé putsch de l’ an dernier tu sais qu’ il va tenir parole. Ca donne un peu froid dans le dos mettons…
      Et puis Al Assad le 4 épingles on en entend pas trop trop parler. Faut croire que les super-puissances veulent tenir ca mort comme un syrien…étant donné qu’ on a plus les super puissances qu’on avait anyway…

    • @ralbol
      Il n’y a aucune confusion, sauf peut-être dans votre esprit.
      Princedelanoirceur ne parlait pas de gouvernement, ce que tous semblent avoir compris sauf vous. Vous désirez continuer à trifouiller du bigorneau en jouant sur la sémantique et en vous accrochant au premier degré sans allé en-dessous? Grand bien vous en fasse.

      Ce que je note surtout, c’est que tout le monde ici est d’accord sur le fond. Il n’y a que la forme qui, apparemment, vous donne des frissons.

    • @ Armid 0h36
      @ Rabbol 01h32

      Toute discussion le moindrement sensée commande que tous les interlocuteurs utilisent les mêmes mots pour définir les mêmes concepts.

      La MONARCHIE n’existe plus depuis la Révolution française… mais la NOBLESSE, elle, continue d’exister bien que les titres de marquis, de barons, de comtes et de vicomtes n’aient plus cours légal si je puis dire.

      Entre eux, toutefois, ces gens-là se reconnaissent. Tenez, moi, pae exemple… je suis l’un des assez nombreux descendants de la lignée des Capétiens qui vivent au Québec. Comment ça se fait-y? Mon aïeule Catherine de Baillon est arrivé en Neuve-France avec un contingent de Filles du Roy; son père, qui appartenait à la petite noblesse, a manqué de cash et faute de pouvoir lui payer sa dot et lui trouver mari en la manière prescrite, il l’a mise sur le bateau et la contribution royale à son ÉTABLISSEMENT lui a permis de trouver mari. Un militaire SUISSE qui s’appelait MIVILLE. Une équipe dirigée par feu le généalogiste René Jetté (lui-même un descendant de la Catherine) a remonté la piste jusqu’au roi Philippe-Auguste, documents à l’appui.

      Techniquement, je suis un prétendant au trône de France… mais le Comte de Paris (ou ses descendants) peut dormir tranquille, je suis tellement loin sur la liste que je suis prêt à vendre mes droits au trône pour un demi-euro! Deux centimes? Un centime? Même pas un vulgaire grain de maïs ayant appartenu au Prince de WalMart lui-même? Bon bin alors je vas le garder!

    • Scène deux… Prise deux:

      “Trump is ushering in a dark new conservatism”

      Oubliez les années 50…
      Ce sont les belles années 30 du fascisme
      que regrettent la meute de Herr Drumpft!
      https://www.theguardian.com/commentisfree/2017/jul/15/trumps-nostalgia-1930s-republicans

    • @papitibi
      Vous n’avez pas tort, loin de là. Mais il faut être franchement borné pour s’obstiner à croire que Princedelanoirceur ne parlait pas de “monarchie” dans le sens de “noblesse”, justement. Ou juste aimer le trifouillage de bigorneau, au choix.

      Et comme on dit chez nos voisins: “It takes one to know one” alors je me retourne le “borné” dans la face, puisque je le mérite bien.

    • @papitibi – 15 juillet 2017 – 18h25
      Cool, de la royauté sur le blogue de M. Hétu … LOL

    • @ armid

      - «Mais il faut être franchement borné pour s’obstiner à croire que Princedelanoirceur ne parlait pas de “monarchie” dans le sens de “noblesse”, justement.»

      Faut simplement être franchement borné pour s’obstiner à croire des interprétations de ce que disent les autres, et qui nous arrangent…

      Et non, la «Noblesse» n’existe plus en France, comme l’a écrit papitibi, puisqu’elle n’a plus de STATUT LÉGAL.

      Il ne reste que des titres avec paticule, et une hiérarchie sociale qui disparaît lentement au profit de la nouvelle: l’argent.

      Les histoires de «Noblesse» en france, c’est un cliché éculé qui existait il y a quelques décennies et qui n’a plus cours au 21e siècle.

      Le président en titre, Emmanuel Macron, est fils de médecins, pas de «Nobles»; le président précédent, était fils de médecin et de travailleuse sociale… Elle est OÙ la «Noblesse» là-dedans..?

      La Noblesse en France, c’est folklorique et l’organisation sociale est depuis un bon bout de temps façonnée comme partout ailleurs par L’ARGENT.

      Encore et toujours la confusion entre organisation sociale et système politique.

      La vieille «Noblesse» n’a plus AUCUN pouvoir dans ce pays, elle ne façonne plus la stratification sociale, celle-ci étant depuis des décennies déterminée par l’argent et le pouvoir politique.

      Même dans les films de Fernandel, les fameux Don Camillo des années ‘50, la lutte se faisait entre religion et pouvoir politique.

      Pas entre pouvoir politique et Noblesse.

      On répète de vieux clichés qui n’ont plus cours depuis longtemps.

    • Je viens d’écouter:

      https://www.youtube.com/watch?v=8hUOUNZrbBg

      ‘Bill Clinton and George W. Bush BRILLIANTLY Destroys & Makes Fun Of Trump in An Long Interview’.

      Les deux sont des amis, ce que je ne savais pas, et j’ai trouvé M. Bush ‘almost likable’. En tout cas, le ton était autrement plus civilisé, gentil et courtois que ce qu’on entend trop sortir de la bouche de vous savez qui :-(.

    • On estime que près d’un français sur dix descendrait génétiquement de Saint Louis mais seuls quelques dizaines d’individus peuvent se prévaloir d’une filiation légitime de père en fils.
      Or, une femme, fut-elle fille de roi, ne transmet en France que les titres (et les éventuelles prétentions royales) de son mari. Je suis désolé de décevoir Papitibi mais seul son aïeul suisse compte dans son affaire.

      Cela explique une tendance à l’endogamie constatée encore aujourd’hui au sein des familles de la noblesse d’ancien régime. Disons qu’idéalement les filles de bonne famille épousent des nobles et les fils des héritières, souvent américaines, susceptibles de contribuer à l’entretien du château.

      Mais ce n’est pas à cette caste qu’il est fait référence lorsque l’on évoque la tendance monarchique de la société française mais plutôt aux pouvoirs quasi-royaux conférés au chef de l’Etat par les institutions de la cinquième république : droit de grâce, chef des armées, droit de dissolution du parlement, nominations aux postes clés de l’administration…

      Bref des pouvoirs exceptionnels reflétés dans un protocole majestueux qui a manifestement fait forte impression sur Donald Trump en ce 14 juillet. J’imagine que c’était le but recherché.

    • De quoi donner des idées à Trump: “Erdogan s’invite dans les téléphones portables des Turcs”.

    • @ Olivierr 21h26
      Or, une femme, fut-elle fille de roi, ne transmet en France que les titres (et les éventuelles prétentions royales) de son mari. Je suis désolé de décevoir Papitibi mais seul son aïeul suisse compte dans son affaire.

      = = =

      Oh, mais vous ne me décevez pas le moins du monde! Je connaissais déjà ces règles de dévolution; pourquoi ai-je sommairement évaué la valeur de mes droits à un grain de maïs???

      La Nouvelle-France d’avant la conquête n’a pu compter que sur un apport d’environ 2000 colons… et ils ont fait des p’tits! On estime que 95% des Québécois qui poussent des racines vers la Nouvelle France sont des descendants en ligne directe de ABRAHAM MARTIN – ZE Abraham qui a laissé son nom à la C¸ote d’Abraham et aux Plaines d’Abraham. J’en suis. Dans le cas de Zachary Cloutier, c’est 97%, sauf erreur; pour ma part, je suis relié génétiquement au vieux Zac à travers plus de 25 connexions différemtes, et la mère de mes enfants l’est tout autant. Autant dire que NOS enfants, qui nous ont fait une dizaine de petits-enfants, sont pas mal Zachary!

      J’ironisais… tout en essayant de partager cette passion de la généalogie qui m’a amené jusqu’à l’église de Grand-Pré en Nouvelle-Écosse et à St-Martinville en Louisiane, en passant par bon nombre de cimetières patrimoniaux. Et bien sûr, aux Archives Nationales…

    • HS: de @joshledermanAP: “WASHINGTON (AP) – McConnell defers consideration of Senate health care bill in wake of #McCain absence due to surgery”

      À défaut d’avoir donné un appui officiel à McConnell, McCain lui aura fourni le prétexte qu’il cherchait pour sauver la face?

    • Et non, la «Noblesse» n’existe plus en France, comme l’a écrit papitibi, puisqu’elle n’a plus de STATUT LÉGAL. – Ralbol 20h39

      Mais l’absence de tout statut légal des titres de noblesse n’empêchera pas les membres de la caste de créer un boys’s club, de faire des affaires à l’intérieur de ce cercle (as much as possible) et de chercher à s’y reproduire….

      = = =

      Cool, de la royauté sur le blogue de M. Hétu … LOL – Apocalypse 20h36

      Les pionniers Zachary Cloutier et Aabraham Martin ont des millions de descendants au Québec et des millions de plus aux States, dans le RoC et aussi loin qu’en Australie, confirmeront des sites comme Ancestry.com ou les immenses banques de données des Mormons.

      Catherine de Baillon et Jacques Miville se sont espousés le 12 novembre 1669 et ils n’ont pas connu la même descendance qu’Abraham et Zachary. Je n’en crois pas moins que, au bas mot, des centaines de milliers de Québécois peuvent – à travers la fille De Baillon, faire remonter leur ascendance jusqu’à Charlemagne, 29 générations plus loin.

      Une pageextraite du site de l’Université de Caen:
      http://www.unicaen.fr/mrsh/prefen/notices/6607cb.pdf

      Ce qui est le fun avec ces ascendants qui sont AUSSI des personnages historiques, c’est que les historiens prennent le relais des généalogistes… et permettre d’élargir les recherches. Les princes de France mariaient des princesses en Su<ede, en Italie ou en Russie. Au hasard d'un détour, on découvre Saint-Vladimir (non, pas Poutine!) — un VRAI Saint, coupable d'avoir fait tuer des membres de sa famille pour monter sur le trône.

      Quant à ces ancêtres normands que se partage une bonne partie des Québécois, ils avaient eux-même des ancêtres hommes du Nord, d’où leur nom de NORMANDS, avec des noms imprononçables. J.ai trouvé ça aussi dans ma lignée ascendante – de braves arracheurs de tête.

      Fascinating!

    • @ Ralbol 20h39 et Apocalypse 20h36

      Je vous ai fait une réponse qui comporte un hyperlien. Évidemment, cette réponse va devoir attendre et je vous invite à rester à l’affut.

    • @papitibi
      J’ironisais aussi et l’intérêt des américains pour leurs racines européennes (les miennes sont également suisses) a toute ma sympathie.

    • la nouvelle comlicité entre Macron et Trump inquiete ……

      Vraiment loufoque d,entendre trump aplaudir les coupes massives dans
      les emplois de la fonction publique francaise ….. ca c est le gars qui a le
      mot ”job” dans la yeule a tout les 5 secondes.

    • @ papitibi

      - «Je vous ai fait une réponse qui comporte un hyperlien. Évidemment, cette réponse va devoir attendre et je vous invite à rester à l’affut.»

      Perso, j’attends toujours des exemples concrets de ce «boys club» de la noblesse, dont tout l’monde nous rabat les oreilles, mais dont on n’a jamais de preuves…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2017
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives