Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive, juin 2017

    Vendredi 30 juin 2017 | Mise en ligne à 7h30 | Commenter Commentaires (128)

    «Le président n’est pas bien»

    Joe Scarborough et Mika Brzezinski, coanimateurs de l'émission matinale de MSNBC. (Photo AP)

    Joe Scarborough et Mika Brzezinski, coanimateurs de l'émission matinale de MSNBC. (Photo AP)

    C’est le titre qui coiffe une tribune du Washington Post signée par Mika Brzezinski et Joe Scarborough dans la foulée des gazouillis vicieux publiés par Donald Trump à leur sujet. Le président a notamment attaqué l’intelligence et l’apparence de la coanimatrice de l’émission matinale de MSNBC, affirmant notamment avoir vu du sang s’écouler sur son visage la veille du jour de l’An en raison d’un lifting.

    Les cosignataires précisent que Brzezinski n’a jamais eu de lifting. Ils dénoncent deux autres mensonges contenus dans les deux gazouillis de Trump et conseillent au président de rompre avec l’obsession qui le pousse à regarder leur émission. Ils racontent par ailleurs que des membres du personnel de la Maison-Blanche les ont contactés pour les prévenir que le National Enquirer publierait un article négatif sur leur compte à moins qu’ils ne prient le président d’intercéder en leur faveur auprès du tabloïd de supermarché dont le propriétaire est l’un de ses alliés.

    Ils n’ont rien fait. Ils concluent leur texte ainsi :

    «Nous connaissons M. Trump depuis plus d’une décennie et avons quelques bons souvenirs de notre relation avec lui. Mais cela ne nous a pas empêchés de critiquer son comportement détestable et de nous inquiéter concernant son aptitude. Durant la campagne présidentielle de 2016, Joe a souvent écouté des membres de l’équipe de Trump se plaindre du comportement imprévisible de leur patron (…).

    «Nous avons, nous aussi, vu un changement de comportement au cours des dernières années. C’est peut-être la raison pour laquelle nous ne sommes ni choqués ni insultés par l’attaque personnelle du président. Le Donald Trump que nous avons connu avant la campagne était un personne imparfaite mais une personne capable encore de résister à ses pires instincts.»

    Lire les commentaires (128)  |  Commenter cet article






    Jeudi 29 juin 2017 | Mise en ligne à 17h35 | Commenter Commentaires (94)

    La NRA et sa pub proche de l’appel à la guerre civile

    La National Rifle Association a perdu sa bête noire, Barack Obama, dont ses membres et les bons citoyens américains devaient se méfier en raison de son intention secrète de leur arracher leurs armes à feu. Qu’à cela ne tienne, l’influent lobby des armes à feu se rabat aujourd’hui sur la «résistance», nom que sa porte-parole, Dana Loesch, donne au mouvement d’opposition à Donald Trump et à la droite nationaliste ou suprémaciste, mêlant allègrement les participantes à la marche historique des femmes de janvier dernier aux anarchistes du Black Block, comme on peut le constater dans la pub qui coiffe ce billet et que certains ont dénoncée comme un appel à la guerre civile.

    Je cite des extraits du message de Loesch :

    «Ils utilisent leurs médias pour assassiner les vraies nouvelles. Ils utilisent leurs écoles pour enseigner aux enfants que leur président est un autre Hitler. Ils utilisent leurs vedettes de cinéma, leurs chanteurs, leurs émissions de comédie et leurs galas pour répéter leur histoire jusqu’à plus soif. Et puis ils utilisent leur ancien président pour appuyer la résistance.

    Tout cela pour les pousser à descendre dans la rue, les pousser à manifester, les pousser à crier au racisme, au sexisme, à la xénophobie et à l’homophobie. Ils fracassent des fenêtres, brûlent des voitures, bloquent des autoroutes et des aéroports… La seule façon d’arrêter cela, la seule façon de sauver notre pays et notre liberté, c’est de combattre cette violence (fondée sur) des mensonges avec le poing fermé de la vérité.»

    On devine ce que tient ce poing fermé.

    Lire les commentaires (94)  |  Commenter cet article






    Jeudi 29 juin 2017 | Mise en ligne à 14h27 | Commenter Commentaires (59)

    Décret migratoire : et grand-maman?

    En décidant de permettre à l’administration Trump de mettre en vigueur son décret anti-immigration, la Cour suprême a créé une exemption importante pour les ressortissants des six pays visés par la mesure controversée «ayant établi une relation de bonne foi avec une personne ou une entité aux États-Unis».

    À l’approche de la mise en application du décret (20 h, heure de New York), le New York Times a obtenu une copie des règles qu’utilisera l’administration Trump pour définir les liens de parenté qui pourront permettre aux ressortissants étrangers de visiter les États-Unis. L’ACLU a déjà dénoncé la nature «arbitraire» des liens choisis, laissant planer l’éventualité de nouveaux recours aux tribunaux pour contester les règles.

    En attendant, voici les membres les membres d’une famille, incluant les grands-parents, qui ne pourront visiter les États-Unis ou y être accueillis comme réfugiés pendant la durée du décret :

    DDgNs8xVoAAICu0

    Lire les commentaires (59)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Archives