Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive, mai 2017

    Mercredi 31 mai 2017 | Mise en ligne à 8h59 | Commenter Commentaires (213)

    Bye-bye, l’Accord de Paris?

    Rassemblement de militants verts en marge du sommet sur le climat à Paris en 2015. (Photo AP)

    Paris 2015: rassemblement de militants verts en marge du sommet sur le climat. (Photo AP)

    Après le site Axios, c’est au tour de Politico de s’appuyer sur une source anonyme de la Maison-Blanche pour annoncer ce matin la décision de Donald Trump à propos de l’Accord de Paris sur le climat : c’est le retrait et, selon Politico, une victoire pour les nationalistes de la Maison-Blanche menés par Steve Bannon.

    À noter qu’un article récent du New York Times sur le sujet fait état de l’affrontement entre les conseillers de Donald Trump regroupés autour de Bannon et ceux qui sont influencés par les entreprises, dont Exxon Mobil et Apple, les parlementaires américains et les dirigeants étrangers, qui militent pour diverses raisons pour le maintien des États-Unis dans l’accord conclu en 2015 pour lutter contre le réchauffement de la planète.

    Gary Cohn, principal conseiller économique du président, Rex Tillerson, secrétaire d’État, et Ivanka Trump, fille et conseillère du président, font partie des membres de l’administration Trump qui sont en faveur de ce maintien. Maintien qui, soit dit en passant, n’empêcherait pas le président de continuer à démanteler les politiques mises en place par son prédécesseur pour permettre aux États-Unis de rencontrer ses cibles de réduction des émission de CO2.

    Le retrait de l’Accord de Paris fait partie des plus importantes promesses électorales de Donald Trump.

    Selon cet autre article du New York Times, la Maison-Blanche précise ce matin que le président n’a pas encore pris une décision finale concernant l’Accord de Paris. De son côté, Donald Trump annonce sur Twitter qu’il annoncera sa décision «dans les prochains jours».

    Lire les commentaires (213)  |  Commenter cet article






    Mardi 30 mai 2017 | Mise en ligne à 21h58 | Commenter Commentaires (122)

    Pas drôle, Kathy Griffin

    banner-griffin-0530

    La comédienne Kathy Griffin s’est excusée après le tollé soulevé par la publication sur son compte Twitter d’une photo la montrant en train de tenir un masque représentant la tête ensanglantée de Donald Trump. «Je suis allée trop loin», a-t-elle déclaré. «J’ai compris comment cela a pu offenser des gens. Ce n’était pas drôle.»

    CNN, qui emploie Griffin à l’occasion d’une émission spéciale de fin d’année coanimée par Anderson Cooper, a qualifié de «dégoûtante et offensante» cette image qui pourrait signifier la fin de sa relation avec la rouquine de 56 ans. Après avoir suscité l’émoi sur internet cet après-midi, l’affaire se retrouvera à la Une du prochain numéro du Daily News de New York.

    Lire les commentaires (122)  |  Commenter cet article






    Les enquêteurs du Congrès veulent interroger Michael Cohen, l'avocat personne du président. (Photo AP)

    Les enquêteurs du Congrès veulent interroger Michael Cohen, l'avocat personne du président. (Photo AP)

    Michael Cohen, l’avocat personnel de Donald Trump, refuse de collaborer aux enquêtes menées par les commissions du Renseignement de la Chambre des représentants et du Sénat sur l’ingérence de la Russie dans l’élection présidentielle américaine de 2016.

    Les enquêteurs du Congrès ont demandé à Cohen de témoigner et de fournir des documents aux commissions des deux chambres. Celui-ci a justifié son refus de collaborer aux enquêtes en évoquant une requête «mal formulée et trop vague».

    Les dirigeants de la commission du Renseignement du Sénat se sont vu accorder par leurs membres l’autorisation d’envoyer un mandat à Cohen pour le forcer à collaborer.

    Cohen est le plus récent membre de l’entourage du président à refuser de collaborer avec les enquêteurs du Congrès après Michael Flynn, ex-conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche.

    Jared Kushner, le gendre et conseiller de Donald Trump, a exprimé son intention de collaborer avec le Congrès.

    Lire les commentaires (89)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

  • Archives