Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 20 avril 2017 | Mise en ligne à 14h29 | Commenter Commentaires (96)

    ALENA : Trump se déchaîne contre le Canada

    À l’approche des 100 premiers jours de sa présidence – une étape symbolique qui doit s’accompagner normalement d’au moins une ou deux réalisations majeures -, Donald Trump s’est défoulé contre le Canada, à défaut d’avoir pu remplir sa promesse de renégocier ou de liquider l’ALENA.

    Je cite un passage d’un article de La Presse Canadienne sur la sortie la plus virulente jusqu’à maintenant du président américain contre son voisin du Nord :

    M. Trump s’est plaint des échanges commerciaux avec le Canada dans trois domaines: le bois d’oeuvre, l’énergie et les produits laitiers. Il a déclaré que les États-Unis ne pouvaient pas laisser le Canada profiter d’eux.

    Le message de jeudi, délivré depuis le bureau ovale de la Maison-Blanche, était plus détaillé que ses récriminations faites en début de semaine au Wisconsin contre la réglementation canadienne sur les produits laitiers.

    Rappelons que Trump laissait entendre il n’y a pas longtemps qu’il n’envisageait que de «petits ajustements» à l’ALENA. De toute évidence, il a changé d’opinion sur ce sujet, qualifiant l’accord de libre-échange de «catastrophe pour notre pays». Mais ne s’agirait-il qu’une autre montée de lait pour rassurer sa base?


    • - «Mais ne s’agirait-il qu’une autre montée de lait pour rassurer sa base?»

      Y’a quelqu’un ici qui croit sérieusement une fraction de seconde, que ce gros abruti ignare comprend quelque chose à l’ALENA et à quelqu’autre accord commercial international..?

      Cet imbécile de première avec sa grande gueule, se brouille avec son voisin du Sud, le Mexique, se brouille maintenant avec son voisin du Nord, le Canada, et je suis sûr qu’il est aussi capable de se brouiller avec l’Océan Atlantique et l’Oéan Pacifique à l’Est et à l’Ouest.

      Il doit être à la veille de fermer les frontières à tous les humains qui ne sont pas aussi débiles que lui, et rester le seul habitant des USA.

      Le Canada «profite» des États-Unis…

      Bin oui !!!

    • Le type peut dire un truc et son contraire dans la même phrase, sans même reprendre son souffle. Vous vous attendiez à quoi?

      Regardez ici:

      https://youtu.be/xecEV4dSAXE?t=151

    • Donc:
      Le problème avec le lait, c’est qu’il y a des frontières à la distribution de la marchandise.
      Le problème avec le bois, c’est qu’il n’y a pas de frontières à la distribution de la marchandise.

      Le tout même si son problème avec le lait n’a pas rapport avec l’ALENA, mais plutôt que les canadiens se soient dit “by canadian”.

    • Un bluffeur.

    • «Mais ne s’agirait-il qu’une autre montée de lait pour rassurer sa base?»

      Ou bien c’est une montée de lait ou bien c’est une déclaration de guerre commerciale! Et dans ce cas je ne donne pas cher de Justin…

    • J’ai vu une partie de son allocution sur l’heure du midi. Encore une fois, c’était parfaitement surréaliste. L’ignorance, et l’indécence, de cet homme n’ont aucune limite. Avoir l’esprit tordu, je dirais que cet homme a de sérieux problèmes mentaux.

      Hier, j’apprenais que le Canada importait CINQ(5) fois plus de produits laitiers qu’il n’en exportait vers les Etats-Unis. Dans mon bouquin, les Etats-Unis sont grandement gagnant sur cette portion du libre-échange, alors Donald Trump, ferme ta gueule. Tu ne peux gagner sur toute la ligne et tu dois accepter de perdre sur certains aspects, mais que globalement, le libre-échange est bénéfique pour les deux, ce que les gens intelligents ont compris, mais pas Donald Trump.

      Il doit y avoir des gens d’affaires aux Etats-Unis qui ne doivent pas la trouver drôle; ne pas oublier que des dizaines d’états ont le Canada comme principal partenaire d’affaire, alors ça doit donc être bien avantageux pour eux. On parle ici de l’accès à un marché de 35 millions de personne, ce qui n’est pas rien. Il serait temps que ces hommes d’afffaires donnent un coup de fil au locataire de la Maison-Blanche pour rétablir les FAITS.

      Donald Trump qui dit que l’Alena est un désastre pour les Etats-Unis … seriously … Ce n’est pourtant pas l’avis de ceux qui savent quelque chose sur le sujet. Donald, si tu arrêtais de parler et que tu écoutais, peut-être que tu apprendrais quelque chose.

    • Je serais curieux de connaître ce qu’il entend par la concurrence que le Canada livre aux États Unis dans le secteur de l’énergie (pétrole?, électricité?). Il a peut-être vu l’immense surplus commercial qui favorise le Canada dans le secteur pétrolier. Il ne se rend pas compte que les États Unis sont loin de l’autosuffisance dans ce secteur et qu’ils doivent importer plus de 40% de leurs besoins en pétrole. Si ce pétrole n’est pas importé du Canada, il le sera en provenance d’autres pays à des prix plus élevés.

      Il ne comprend rien à rien.

    • @ralbol – 20 avril 2017 – 14h40
      Quelqu’un dirait, le temps a passé, on va revoir l’Alena et peut-être réactualiser certains aspects, là, je comprendrais, mais M. Trump a qualifié la situation de désastreuse pour les Etats-Unis, ce qui n’est même pas proche de la réalité, car ils sont gagnant dans la portion des produits laitiers et cela par une bonne marge. Ca veut donc dire qu’un grand nombre d’agriculteur américains profite grandement du marché Canadien, mais ça ne compte pas, c’est la petite gang qui perd (Wiscousin) qui occulte soudainement toute la place.

      Donald Trump est incapable de voir ‘the big picture’ et les détails l’ennuis, comment voulez-vous qu’il comprenne quoi que ce soit et justement, c’est l’impression qu’il laisse, il ne comprend rien à rien.

    • Pour changer d’idée faut d’abord en avoir une or de toute évidence le perroquet ne fait répéter que ce que le vent du jour lui souffle dans l’oreille…

      Aux USA on fait pas dans le petit ils ont la mère de toute les bombes et le politicien le plus imbécile de la planète , bigger bitter and better, le best du best …

      Si il fallait arrêter de souffler toute les fois que l’orange «War War Ron» croasse en dehors de sa «Mara à lard go go go »…

    • Trump, ou l’obsession quotidienne de Richard Hêtu.

    • Vous savez si Bill de Blasio a des vues sur la maison blanche?

    • Un gros toutou mal léché avec toujours la même technique… De quoi exciter les foules extasiées devant autant d’intelligence. Il ne connaît pas ses dossiers et ne fait que répéter des slogans.

    • La montée de lait semble très probable, puisque Trump est l’incarnation même de la soupe au lait!

    • Ça va durer aussi longtemps que ses attaques contre “China, a currency manipulator” !

      Il a fait volte-face quand la Chine a accordé quelques permis à Ivanka. Suffit de faire la même chose. ;-)

    • Perso j’appelle cela faire des sparages sur la place public, évidemment un homme politique doit parler un peu au moins mais cela ne veut pas dire grand chose pour les vraies négociations qui se font à une table.

      Est-il un tigre de papier ? Ou encore une personne avec qui il est difficile de s’entendre ? Sauf quand cela reste mondain et aux étapes des présentations ?

      Il dira ce qu’il veut et il peut en plus avoir raison comme le souligne en partie Maxime Bernier mais… Cela ne dit pas tout. On est pas en situation de concurrence pure et parfaite loin, très loin de là. Bien il faut améliorer pour s’en rapprocher un peu.

      Dans les médias ou sur Twitter. Si on était son interlocuteur , la personne assise à l’autre bout de la table cela nous dérangerait ? Probablement mais en même temps. Où est son équipe de négociateurs et où est la nôtre ? Qui seront les intervenants à la table ?

      Si vous avez les bonnes personnes de votre côté et réussissant quelque chose de bien et que l’équipe américaine va trouver bien aussi… Tiens mon Donald, tu n’as plus qu’à signer.

      HUGE DEAL ! Et il va s’en accorder le mérite. Il joue des médias pour essayer de vous surprendre , vous désarçonner. Et ce n’est pas avec lui one to one que cela va se jouer.

      Juste à négocier comme il faut. Sauf qu’il est tellement mal entouré ce Trump ? Trudeau l’est-il mieux ? Brian Mulroney est là comme conseiller ? Ce n’est pas un pied de céleri en matière de négociation.

    • Justin pourrait menacer Trump de “nationaliser” les Trump Tower de Toronto et Vancouver … :-))

    • Ceux et celles (ou les pays) qui se font critiquer par Trump sont en fait couvert d’honneur par le reste de la planète. Evidemment, La moumoute orange fait son petit show après qu’on lui a fait remarqué qu’il a contredit récemment a peu près tout ce qu’il a raconte il y a quelques mois. Ça coïncide avec ses maudits rapports d’impôts qu’il ne livre toujours pas. Je lui rirais en pleine face si j’étais dans sa mire. C’est un couard. Un peureux, un pissou comme la plupart des enfants de 3 ans. Il est seulement brave devant les matelas russes.

      Ciao

    • @Etienne1666 – 20 avril 2017 – 15h07
      Et votre opinion sur le sujet du billet de M. Hétu est ?

    • Reprise de mon commentaire du 18 avril à 20h32:

      Au fait, il me semblait que le Canada n’avait rien à craindre d’une renégociation de l’ALENA selon le Liar-in-Chief. Toujours aussi fiable, cette bonne vieille crapule orangée…

      «Un conseiller de Trump rassure le Canada» (2017-01-23)
      http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1012448/donald-trump-decret-renegociation-alena-ptp-libre-echange

    • @ Etienne1666

      Richard Hétu, ou l’obsession quotidienne d’Etienne1666.

    • Un petit «bully» de cour d’école toujours prêt à s’attaquer à tout ceux qu’il considère plus faibles que lui. Ce ne sont pas de simples ajustements cosmétiques qui nous attendent au moment de la renégociation de l’ALÉNA mais une véritable attaque en règle de l’ensamble de l’infrastructure économique canadienne (et québécoise, par voie de conséquence. Il faut se préparer sérieusement à faire face à la colère irraisonnée de ce fou furieux.

      «Comment gérer un clown dangereux» par Alain Dubuc
      http://plus.lapresse.ca/screens/36989c6f-ef70-4022-824b-5d08b893485a%7C_0.html

    • Correction à mn commentaire de 15h31:

      Remplacez «l’ensamble» par «l’ensemble» ou «la totalité»

    • Un président bipolaire

      PT

    • Le département américain du Commerce va annoncer dans 5 jours les sanctions pour le bois d’oeuvre. Ce sera la base de négociation américaine dans ce dossier.

      Ce que je comprends, les experts pourront me corriger au besoin, c’est que le problème pour le Canada est qu’il n’est pas en position de force pour négocier dans aucun de ces dossiers. Même en pensant avoir de bons arguments pour contester une décision devant les instances internationales ou faire une demande d’arbitrage, tout décision américaine va s’appliquer entre temps, avec ce que cela implique de pertes d’emploi et de chambardements pour l’industrie canadienne. Les américains le savent et ont déjà utilisé cette tactique dans le passé (administrations démocrates et républicaines).

      Est-ce que quelqu’un a vu quelque chose sur ce qu’on pourrait anticiper comme demandes américaines en ce qui a trait à l’énergie?

    • Pauvre Etienne1666…

      Même pas assez brillant pour se rendre compte qu’il commente sur un blogue consacré aux ÉU…
      Digne des déplorables Trumpers… misère…

    • @apocalypse et ralbol,

      Etienne 1666 ne peut pas avoir d’opinion, c’est un pseudo a numéro et il en a plusieurs à son actif. Il ne faut pas prendre les trolls au sérieux, c’est une perte de temps.

    • Pauvre petit épais. Il ne connaît même pas les dossiers et il réagit tout de suite. Il va frapper un autre mur car énormément d’états et le Congrès vont lui barrer la route. L’ALENA est du ressort du Congrès.

    • **ajout à mon 15h36: On parle d’une taxe sur le pétrole canadien, mais le secteur pétrolier est-il le seul visé?

    • @ apocalypse 14h55
      «Avoir l’esprit tordu, je dirais que cet homme a de sérieux problèmes mentaux.»

      Ne vous en faites pas avec ça. Il n’y a pas de médisance à appeler un chat un chat… surtout pour un cas aussi évident.

      «le monde, et le Canada aux premières loges, doivent composer avec un président américain qui a des problèmes de comportement et de compétences cognitives.» (Alain Dubuc)

    • Pour le bois d’œuvre, il n’y a rien de nouveau sous le soleil cela fait plus de 20 ans que ça dure. Pour le lait: On parle des fameux quotas et il ne serait pas surprenant que l’on ajoute certains autres secteurs à quotas.

      Le lobby du charbon doit travailler fort au sujet de l’énergie. Les exportations de pétrole et surtout l’hydro-électricité sont probablement contestées..

      Dès que l’on ré ouvre une entente, il faut s’attendre à des demandes inattendues. Le problème du Canada dans ces dossiers est que nous sommes des exportateurs plus que des importateurs.

      Dossier à suivre qui aura des implications majeures pour plusieurs provinces. Pas facile de négocier avec quelqu’un qui est 10 fois plus gros que nous.

    • @samati Bon point. En fait, les USA importent environ 25% de leur consommation annuelle en pétrole. De cette somme, 40% provient du Canada soit presque 10% de la consommation. La peluche ne semble pas comprendre que les USA doivent importer du pétrole. Le gros jambon parlait peut-être de l’électricité. Et c’est certain que produire de l’hydro-électricité va toujours coûter une fraction du coût de production au gaz ou au charbon. Il va sans doute nous sortir que le coût est moins cher parce que le gouverment ne charge pas pour l’eau.

    • Du gros n’importe quoi, comme d’habitude… C’est une version “hardcore” de “Pierre et le loup” et à force de gueuler pour tout et rien, sans justification de ses propos, il se discrédite complètement. Le show (gracieuseté de sa garde rapprochée), c’est pour la cohorte d’attardés qui croient en ce bouffon et ainsi détourner constament l’attention.

      En ce qui me concerne, le Canada peut l’envoyer paitre! Les vrais enjeux et discussions se dérouleront derrières des portes closes avec des personnes articulées et intelligentes, pas sur la place publique en faisant des fous d’eux-mêmes. Pour ça, y a l’indigne successeur d’Uncle Sam, “Dirty Ole Uncle Donnie”!

    • Contre le Canada, Trump va bientôt envoyer une armada… vers la Corée du sud!!!

    • @nicden,

      S’il impose une taxe sur le pétrole ça ne devrait pas changer grand chose pour le Canada. Taxer un produit qu’ils ne peuvent faire autrement que d’acheter, ça ne servira qu’à remplir les coffres du gouvernement, ce qui pourrait lui valoir tout un ressac de sa base électorale. Il va falloir qu’il trouve autre chose.

    • Petit rappel à nos partenaires américains: votre prospérité économique dépend étroitement de la vitalité des échanges commerciaux entre votre pays et le Canada.

      «When it comes to Canada, the U.S. does indeed have a lot at stake. Canada is the top export destination for 35 out of 50 states, for example.»

      http://www.canadianbusiness.com/economy/this-is-exactly-how-many-american-jobs-depend-on-canada-us-trade/

      «Highlights
      - Nearly 9 million U.S. jobs depend on trade and investment with Canada
      - 400,000 people cross the Canada–U.S. border daily»

      http://can-am.gc.ca/business-affaires/fact_sheets-fiches_documentaires/index.aspx?lang=eng

    • dynopax
      20 avril 2017
      15h52
      Du gros n’importe quoi, comme d’habitude…
      ____________________________________________

      Désolé mais ce n’est pas du “gros n’importe quoi” … On parle de dizaines de milliards d’échanges économiques ainsi que des dizaines de milliers d’emplois.

    • Encore une petite montée de lait de Trump. Grosse tempête dans un verre d’eau.

      Pour le différend sur le bois, 1) les scieries sont déjà en mode gestion de la taxe de 25% que propose le secteur forestier américain
      2) la forte croissance du secteur immobilier (construction domiciliaire) crée déjà une forte demande pour le bois d’œuvre canadien. Les constructeurs ne vont pas laisser passer facilement une hausse de 25% du prix du bois d’œuvre…
      3) depuis 2002, à chaque fois que le Gouv. Américain a imposé une taxe ou autres moyens de réduire l’offre canadienne sur le marché américain. À chaque fois (6 fois en tout), cela s’est retourné contre eux devant les tribunaux. Ils ont dû rembourser les taxes collectées…

      Pour le lait – grosse crise matinal de Trump. Peu de possibilité de ce côté. Les Américains exportent déjà plus de lait (ou produits laitiers) au Canada que les producteurs canadiens aux É.-U.…

      Pour l’énergie : la grosse pomme est en manque ! Sans compter que tout le nord-est des EU qui sont farouchement démocrate… peu d’espoir de ce côté.

      Donc, encore une fois une grosse ballounne qui va se dégonfler comme les autres et … comme d’habitude il va simplement changer d’idées ou passer à autre chose.

      Trump n’est président que pour une chose et une seul : LUI .
      La présidence ne lui sert qu’au développement de ses affaires.
      Tous ces problèmes “éthiques” n’en sont que la partie apparente.

    • POur le bois d’oeuvre, la peluche n’est pas assez intelligente et renseignée pour comprendre que les tariffs imposés au Canada vont à l’encontre des décisions de la World Trade Organization. De plus, à cause des tarifs sur le bois canadiens et des coûts élevés du bois domestique, les entrepreneurs USA importent du bois d’autres pays.

      Le surplus commercial du domaine agricole et forestier des USA face au reste du monde est de plus de $20milliards. La peluche veut-il vraiment jouer au gros bras. Le jus d’orange, les agrumes et autres fruits et légumes, ses partenaires actuels peuvent facilement trouver d’autres sources come le Mexique, le Maroc, les pays d’Amérique Central et d’Amérique du Sud.

    • Pauvre imbécile. Il se croit encore en période électorale et dit tout ce qui lui passe par la tête et ça passe vite car elle est vide.
      C’est incroyable ce qu’il disait du juge Gonzalo P. Curiel qui avait fait droit à ceux qui se plaignaient de son Université Trump bidon: «c’est un mexicain», alors que ce juge est né aux U.S.A. Il a dit que c’était un «Trump hater» car il était d’origine mexicaine et Trump voulait construire un mur entre le Mexique et les U.S.A. Beau respect pour la justice. Jake Tapper lui a fait remarquer que ses paroles étaient racistes et il a répondu que non. Taper a abandonné. Qu’y a-t’il à faire avec un abruti pareil, sinon tenter de le déloger le plus vite possible?

    • Quand on en est rendu à s’en prendre au Canada, c’est qu’on est vraiment faible… Il espère peut-être ne pas échouer, pour une fois…

    • @simonolivier,

      Produire de l’hydro-électricité ne sera pas toujours moins cher que le charbon, le pétrole ou le nucléaire. Les grands réservoirs et bassins hydrauliques à bas prix c’est fini depuis une décennie au moins. Lors de la saga pour la fermeture de Gentilly-2 nous avons appris que le projet de la Romaine produirait pratiquement au même coût que la centrale nucléaire. Le bloc patrimonial permet de maintenir le prix sous la normale pour les consommateurs québécois, mais il est totalement faux de croire que les nouveaux projets permettent de produire à ce prix-là.

    • De la bouche du cheval, maintenant:

      «U.S.-Canada Trade Facts»
      Office of the United States Trade Representative
      https://ustr.gov/countries-regions/americas/canada

      EXTRAITS:

      «U.S. goods and services trade with Canada totaled an estimated $662.7 billion in 2015. Exports were $337.3 billion; imports were $325.4 billion. The U.S. goods and services trade surplus with Canada was $11.9 billion in 2015.

      Canada is currently our 2nd largest goods trading partner with $575 billion in total (two way) goods trade during 2015. Goods exports totaled $280 billion; goods imports totaled $295 billion. The U.S. goods trade deficit with Canada was $15 billion in 2015.

      Trade in services with Canada (exports and imports) totaled an estimated $87.5 billion in 2015. Services exports were $57.3 billion; services imports were $30.2 billion. The U.S. services trade surplus with Canada was $27.1 billion in 2015.»

      «Exports:

      - Canada was the United States’ largest goods export market in 2015.

      - U.S. goods exports to Canada in 2015 were $280 billion, down 10% ($32 billion) from 2014 but up 32% from 2005. U.S. exports to Canada are up 179% from 1993 (pre-NAFTA). U.S. exports to Canada account for 18.6% of overall U.S. exports in 2015.

      - The top export categories (2-digit HS) in 2015 were: vehicles ($48 billion), machinery ($43 billion), electrical machinery ($25 billion), mineral fuels ($21 billion), and plastics ($13 billion).

      - U.S. exports of agricultural products to Canada totaled $24 billion in 2015, our largest agricultural export market. Leading categories include: prepared food ($1.9 billion), fresh vegetables ($1.9 billion), fresh fruit ($1.6 billion), snack foods ($1.3 billion), and non-alcoholic bev. (ex. juices) ($1.2 billion).

      - U.S. exports of services to Canada were an estimated $57.3 billion in 2015, 6.6% ($4.0 billion) less than 2014, but 74.8% greater than 2005 levels. It was up roughly 237% from 1993 (pre-NAFTA). Based on 2014, leading services exports from the U.S. to Canada were in the travel, intellectual property (software and audio-visual), and transportation sectors.»

    • @benton_fraser

      Pas besoin d’armada. Il a dit en campagne qu’il va tout régler lui même. Alors il va suivre un clandestin pour traverser la frontière et il sera dans la place.

      Piece of cake !

    • @ mia.k

      - «Etienne 1666 ne peut pas avoir d’opinion, c’est un pseudo a numéro et il en a plusieurs à son actif. Il ne faut pas prendre les trolls au sérieux, c’est une perte de temps.»

      C’est un jeu.

      Entre un tripotage Photoshop et quelques soudures, planter un Troll ça détend.

      C’est comme certains légumes… on les plante et ils repoussent.

    • @A.Talon – 20 avril 2017 – 15h44
      Bon, nous sommes en bonne compagnie, j’aime bien Alain Dubuc!

    • D’accord avec Dynopax, ca va se négocier entre personnes plus stables qui connaissent leurs dossiers. Il y a plusieurs états qui ont un surplus commercial avec le Canada. Et le plus drôle c’est que la majorité de ses états ont des sénateurs républicains pour les représenter. 35 états américains ont comme principal partenaire le Canada. La peluche tente juste de faire diversion et plaire à sa base de déplorables qui s’effrite à chaque semaine.

    • Les Américains devront cesser un jour de jouer au fou….et choisir entre l’ALENA et l’ALIÉNÉ….

    • Nous devrions autant que faire se peut éviter de mettre les pieds dans ce pays. Snowbirds comprit!

    • Les Mexicains ont laissé s”épivarder le sociopathe économiquement incompétent pour parer le coup et faire niaiser le “bully” !

      Le Canada pourrait lui donner une claque sur l’autre côté de la gueule…


      Mexico’s Revenge

      By antagonizing the U.S.’s neighbor to the south, Donald Trump has made the classic bully’s error: He has underestimated his victim.

    • @Etienne1666, 15hres07

      Trump n’est-il pas POTUS ou qu’que chose du genre?

      On peut bien s’y attarder, non?

    • @simonolivier – 20 avril 2017 – 16h22
      Justement, les républicains sont pour le libre-échange. C’est M. Trump qui va à contresens, comme toujours. Si le congrés a son mot à dire dans le dossier de l’Aléna, le président risque de frapper un mur. Comme vous mentionnez, plus de trente états ont le Canada comme principal partenaire, les républicains vont sans doute élever la voix.

    • Trump, pour plaire à sa base, se comporte comme s’il était encore en campagne électorale. Mais devant les faits, ses conseillers lui font mettre la pédale douce. Heureusement que la constitution des USA est gravée dans le marbre; autrement, Trump serait un dictateur en puissance.

    • Octobre53

      20 avril 2017
      15h46

      Pour le lait: On parle des fameux quotas et il ne serait pas surprenant que l’on ajoute certains autres secteurs à quotas.
      ——————————————————–

      Il ne s,agit pas de ça, mais de la poudre de lait diafiltré que le Wisconsin ne peut plus vendre ici, non pas à cause d’une loi quelconque, mais parce que le lait diafiltré produit ici est moins cher que celui produit par le Wisconsin !

      Loi du marché !

      «Nous producteurs sont préoccupés par l’importation de lait diafiltré des États-Unis au Canada, ajoute Mme Bibeau. Alors l’industrie laitière, autant les producteurs que les transformateurs, a convenu de nouvelles tarifications qui font en sorte que les transformateurs canadiens achètent canadien en plus grande quantité au lieu d’importer du lait diafiltré américain comme ils ont fait dans les dernières années.»

      «Ce n’est pas d’aucune façon un mécanisme qui vient du gouvernement fédéral. C’est de la saine compétition. La loi du marché. Ils (les producteurs que les transformateurs canadiens) se sont organisés pour offrir un produit à un prix compétitif.»

      La députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau.

    • Au lieu d’accueillir les “réfugiés” qui entrent illégalement au Canada en évitant les postes frontières canadiens, le gouvernement pourrait (si Justin a des “affaires”) ordonner que ces “réfugiés” soient retournés aux US d’où ils arrivent.

      Notre version nordique du mur de Trump au sud.

    • Il faut dire que Trump a des élections partiels a gagner, on le connait il parle en con et dit des niaiseries il ne m’inquiéte plus du tout. Il n’a plus de crédibilité, regardez ce qu’il a dit d’Obamacare, le congrès s’est foutu de lui.

    • Il ne faut surtout pas se laisser impressionner.
      De petites détails à régler pour l’Alena, disait-il. Maintenant il rue comme un âne qui refuse d’avancer.
      Il a changer d’idée et de discours sur plein de sujets.
      Où est son mur?, où est son armada?, son décret anti-immigration fonctionne-t-il?, Obamacare a-t-il été remplacé?
      Paroles et paroles et paroles…comme le chantait Dalida.

    • Sérieusement, j’ose espérer qu’un processus de destitution est en cours chez les américains et qu’il aboutira avant qu’un incident diplomatique grave se produise. Si j’étais américain, j’aurais tellement honte d’avoir élu ce clown à ce poste…

    • René Angélil s’assurait chaque fois qu’il faisait des affaires avec quelqu’un de donner autant de satisfaction à l’autre qu’il en recevait lui-même. Cette politique du donnant-donnant a fait sûrement une grande partie de son succès, puisque tout le monde était content la majeure partie du temps. Trump, lui, préfère insulter et se quereller. Ce n’est pas une attitude de gagnant.

    • Trump va -t-il bombarder le Canada en pensant que c’est la Corée du Nord?

    • Donald Trump veut imposer une taxe sur le lait maternel. Il est fâché du système de gestion de l’offre qui profite aux bébés et voudrait libéraliser le marché pour qu’il puisse lui aussi avoir droit à une part de lait Canadian.

    • - «Trump se déchaîne contre le Canada»

      Se pourrait-il que cet abruti lise ce blog !!!???

      À bien y penser, si c’était le cas, il aurait déjà érigé un mur à la frontière et bombardé le Mont-Royal…

    • L’adulescent Justin a-t-il décidé sur quel genou il s’inclinera ?

    • Aucune inquiétude. Trump est une grande gueule qui agit très peu. La fin de ses 100 premiers jours approche à grand pas et il n’a pas vraiment accomplit quoi que ce soit d’important outre la déportation d’illégaux. Il s’est surtout contredit à maintes reprises et à changé de positions. Trump va toutefois dire le contraire étant donné qu’il est le meilleur. Une grande gueule et un être humain vraiment laid.

    • Qu’il aille au diable avec ses grosses poches !

      On a de l’eau, des vaches, des cochons, des poules, du blé, des pommes, des patates et du bois en masse !

      Et pis les Rocheuses en plus; sans pouvoir compter bientôt sur la chaleur de l’été !

      On as-tu ben faite de rester canayen!

    • Balance commerciale Produit Laitiers Canada 2016

      Importation : 971 Millions$ Dont 557 Millions des USA
      Exportation : 235 Millions Dont 112 Millions vers les USA
      Déficit d’exportation : 735 Millions $
      Déficit d’Exportation vers les USA : 445 Millions $

      Source : Centre canadien d’information laitière (CCIL) du Gouvernement du Canada.

      Ces chiffres démentent les propos de Trump

    • En passant, juste de même, avec la fonte des glaciers en accéléré et les autres effets des changements climatiques: les réservoirs qui alimentent nos barrages seront à sec très bientôt…

      Notre hydro-électricité n’est pas vraiment renouvelable…

    • @Polbe

      On ne s’incline pas sur un genou, on s’agenouille. S’incliner, c’est se pencher le buste vers l’avant, à la japonaise.

      Tant qu’à commenter ordinaire…..!

    • Trump qui fait une montée de lait à l’égard des ententes avec le Canada, y a pas de quoi s’étonner… il a changé tellement de fois d’idées sur un tas de sujets et de pays. Il manque de cible pour assouvir sa personnalité belliqueuse.
      Nous devions passer des vacances aux États-Unis à l’été 2017 et bien on va oublier ça, on va rester au Canada, si tout le monde faisait la même chose, celà serait pas plus coûteux pour ce cher Donald.

    • Les Républicains n’ont -ils vraiment aucun candidat plus intelligent, plus honnête,plus responsable et respectueux, à nommer à la tête du parti pour siéger à la Maison Blanche? Qu’attendent -ils pour le destituer ou s’en débarrasser?

    • @ tweedledee 16h59
      «Trump, lui, préfère insulter et se quereller. Ce n’est pas une attitude de gagnant.»

      Justement. C’est pourquoi ce gros nul a accumulé autant d’échecs commerciaux en carrière, incluant six faillites monumentales (la plus récente datant de 2009) totalisant plus de 8 milliards de dollars US de dettes (beaucoup plus en dollars actualisés).

      «Yep, Donald Trump’s companies have declared bankruptcy…more than four times»
      http://www.politifact.com/truth-o-meter/statements/2016/jun/21/hillary-clinton/yep-donald-trumps-companies-have-declared-bankrupt/

      «Why Donald Trump isn’t the successful businessman he claims to be»
      http://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-elections/why-donald-trump-isn-t-the-successful-businessman-he-claims-to-be-us-elections-republican-politics-7173666.html

    • Trump ne sait pas cacher sa colère.

      Preuve?

      Le DoJ demande que Julian Assange soit renvoyé aux USA pour espionnage.

      “I love Wikileaks!”

      Not anymore…

    • @candela (16h53)
      “Notre version nordique du mur de Trump au sud.”

      Dans la même logique trumpienne, on refile la facture du mur à Trump!!!

      P.S.: C’est vrai que dans la logique trumpienne, ce qui est bon pour pitou n’est pas bon pour minou!

    • Etienne1666 15h07

      Humm…. Soit vraiment vous êtes insulté parce que trump ne peut pas s’empêcher de dire ou d’agir comme un écervelé et on se rend compte… Ou vraiment, votre participation se resume a critiquer le sujet choisi par le blogueur…

      Dans le dernier cas, vous pouvez toujours avoir propre blogue!

    • Par ailleurs, le Canada n’était pas le dossier de Kushner? On n’entend meme pas Jared ….

    • @Polbe 17h20
      Je pense que les Américains ont appris à se méfier du Charmeur Crooner Mulroney. La partie ne sera pas la même que celle qui s’est déroulée de 1985 à 1988.

    • Les deux-tiers des Québécois sont des sociaux-démocrates. Une vaste majorité de ces derniers méprisent les Américains (échantillon représentatif sur ce blogue). Je pense qu’il faut prendre Monsieur Trump au sérieux; donc il faut négocier un traité Québec-Chine dans les plus brefs délais.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • Coupons:
      1) pétrole (20% de leur volume provient du Canada) et vendons le aux chinois. Coupons le pipeline.
      2) électricité: tout l’est des USA gèlerait en hiver et suerait en été
      3) eau: le midwest (fermiers) perdrait leurs troupeaux
      4)et mettons fin à l’ALÉNA. Ce clown doit être mis à sa place.

    • @jeansaisrien Nos réservoirs ne sont nullement menacés. Ils ne sont pas vraiment alimentés par les glaciers. Ils sont alimentés par les précipitations. Et même si nous avons beaucoup moins de neige qu’avant, les précipitations en hiver sont plus grandes qu’avant. Malheureusement, on a de la pluie plutôt que de la neige. Mais c’est quand même de l’eau.

    • @gilfil,

      ce n’est pas avec vos propositions de clown qu’on arrivera à quoique ce soit. Tu le livres comment ton pétrole aux Chinois? En passant par le pas de pipeline aux USA?

      Et mine de rien, les exportations d’électricité permettent de payer la facture de nos programmes sociaux, tu vas la payer comment la facture sans les exportations?

      Et 80% de nos exportations qui vont aux USA. Tu crois peut-être que percer de nouveaux marchés ça se fait en criant lapin?

    • @levigilent
      “Les deux-tiers des Québécois sont des sociaux-démocrates. Une vaste majorité de ces derniers méprisent les Américains (échantillon représentatif sur ce blogue).”

      Vous savez, le mépris du racisme et du sexisme n’a pas de lien avec les américains, on retrouve cela partout.
      Vus partez d’une mauvaise prémisce…

    • - «Trump se déchaîne…»

      Bin au moins on sait maintenant qu’ils le gardent enchaîné.

      Faut seulement qu’ils prennent de plus grosses chaînes.

    • @octobre53

      “Dossier à suivre qui aura des implications majeures pour plusieurs provinces. ”

      Et votre position à vous, c’est quoi? Parce que vous expliquez mais vous évitez soigneusement de prendre position ce qui, dans les circonstances, revient presque à dire que vous trouvez que le pétomane orangé atteint de Tourette n’a pas tort dans ses attaques contre le Canada. Je me trompe?

    • Trop drôle: le crétin orangé dit au premier ministre italien en visite qu’il est un bon ami de Pavarotti (”a friend of mine. Great friend of mine” pour le citer). Le hic c’est que Pavarotti est mort il y a dix ans… L’autre hic c’est que la famille de Pavarotti lui a expressément demandé de ne pas utiliser son enregistrement de “Nessun dorma” durant la campagne sur le prétexte que, pour reprendre les mots de la veuve: “the values of brotherhood and solidarity which Luciano Pavarotti expressed throughout the course of his artistic career are entirely incompatible with the worldview of candidate Donald Trump.”
      Tout un ami en effet…

      Je ne sais pas quel spectacle est le plus pathétique: celui offert par ce clown ou celui offert par ses partisans…

    • jaypee2
      21 avril 2017
      01h57
      Et votre position à vous, c’est quoi?
      _______________________________________

      Vous aimeriez que je dise que la racaille orangée et bla bla bla … L’Alena prévoit une clause d’ouverture du traité et de retrait: Donc le Canada n’a pas le choix de négocier dans les meilleurs intérêts du pays.

      Que voulez-vous faire de plus: Déchirez votre chemise sur la place publique et quoi d’autre: Partir une guerre économique avec les Etats-Unis, fermer les frontières etc. Un peu de sérieux s.v.p. Ils sont nos partenaires économiques les plus importants.

      J’ai appris une chose: Dans une négociation, on connaît le point de départ mais on ne connaît jamais le point de sortie. Le Canada a tout intérêt à effectuer un lobbying intensif auprès du Congrès américain …

      Pour le reste, je laisse les insultes et les frustrations à d’autres. Il n’y a rien de nouveau dans le protectionnisme américain … Il faut se souvenir qu’Obama a ressorti le “Buy America Act” en 2009.

      Notre problème: Ils sont 10 fois plus gros que nous …

    • À moins que je me Trump, il gère par l’intimidation, le Donald.

    • Le conflit du lait rappelle pas mal celui du bois d’oeuvre, d’un point de vue strictement légal le Canada est dans son droit mais moralement c’est une toute autre histoire. Je comprends un peu Trump d’en avoir plein son casque.

      Rien d’insoluble toutefois, ça devrait pouvoir se régler. Jusqu’à présent le Canada a bien géré ces dossiers et semble avoir un bonne équipe pour négocier (des anciens conservateurs…).

    • @ octobre53

      “Vous aimeriez que je dise que la racaille orangée”

      Non, j’aimerais que vous preniez position.

      “Notre problème: Ils sont 10 fois plus gros que nous …”

      Tout à fait d’accord avec vous. Et les USA constituent près de 80% de nos échanges commerciaux.
      Cela dit, soutenez-vous le Canada ou donnez-vous raison à Trump?

    • @gilfil, 20 avril 2017, 22h32

      “Coupons:
      1) pétrole (20% de leur volume provient du Canada) et vendons le aux chinois. Coupons le pipeline.”

      Il y a une douzaine de pipelines qui franchissent la frontière canadienne. Les projets de pipelines qui visent à diversifier nos débouchés reçoivent une vive opposition de groupes écologistes. Le pipeline Énergie-Est vise, en autres, à diversifier nos marchés en plus d’approvisionner nos raffineries de l’Est du pays.

      2) électricité: tout l’est des USA gèlerait en hiver et suerait en été
      Sur la côte est, les États Unis disposent d’énormes quantités de gaz naturel (gaz provenant des shistes sédimentaires ou shales) qui alimente de façon accrue leur centrales thermiques. L’électricité à bas coût leur est disponible sans nous.

      3) eau: le midwest (fermiers) perdrait leurs troupeaux
      À ma connaissance il n’y a pas d’exportation d’eau canadienne aux États Unis. Tous les projets allant dans ce sens ont été annulés sous la pression populaire.

      4)et mettons fin à l’ALÉNA. Ce clown doit être mis à sa place.
      Mettre fin à l’ALENA c’est revenir aux produits importés tarifés. Nous serions perdants sous un tel scénario en étant un important pays importateur/exportateur. Le pourcentage du commerce international dans notre économie est beaucoup plus grand que le pourcentage du commerce international pour l’économie américaine.

      Trump ne comprend rien à rien. L’économie américaine fonctionne bien. Le taux de chômage est très bas. Les USA attirent les capitaux internationaux plus qu’aucun autre pays. Si il y a des régions qui souffrent de problèmes structurels (charbon, acier), aucune stratégie internationale ne pourra renverser ces tendances lourdes (le charbon américain est remplacé par du gaz naturel américain).

    • @jean_saisrien, 20 avril 2017, 17h35

      Notre hydro-électricité n’est pas vraiment renouvelable…

      J’imagine que c’était une blague obscure dont vous seul avez le talent pour en formuler.

      Sinon, pour votre information, il n’y a pas de glaciers au Québec. Il n’y a en plus depuis la dernière glaciation (11 000 ans).

    • jaypee2
      21 avril 2017
      07h59
      Cela dit, soutenez-vous le Canada ou donnez-vous raison à Trump?
      ———————————————————————————
      Quelle question: Je soutiens le Canada … Trump a-t-il raison? Au Canada, on aime les quotas, les monopoles d’état etc. Aux Etats-Unis, on dit que l’on est contre mais allez donc voir comment ils s’y prennent pour subventionner leur agriculture, l’aviation avec les contrats militaires etc.

      Regardez le bois d’œuvre depuis plus de 20 ans c’est une guerre et le Canada a beau gagner sa cause devant l’OMC … les américains s’en foutent et imposent des taxes.

      Donc la solution devrait être de fermer notre frontière et les envoyer paître comme plusieurs le suggère sur ce blogue … Décidément, c’est le jour de la marmotte.

    • @samati 08h39
      >>il n’y a pas de glaciers au Québec. Il n’y a en plus depuis la dernière glaciation (11 000 ans).

      Vous voyez: c’est encore pire que ce que je pensais! ;)

    • ”Je comprends un peu Trump d’en avoir plein son casque.” justin-buzz

      Vous donnez beaucoup de crédit à l’ignorant ‘’so called president”. L’escroc orangé illettré n’a aucune espèce d’idée de la situation. Il ne fait que gueuler comme un goret contre tout ce qui a été fait avant lui. Il n’y a rien d’objectif dans ses diatribes puériles dignes d’un morveux qui braille pour avoir son nananne.
      Ce n’est rien de plus qu’un gros show de boucane pour plaire à sa base de pauvres déplorables qui n’ont aucune espèce d’idée de ce qu’est l’ALENA. L’agresseur sexuel en série gueule, les déplorables jouissent. Conditionnement classique tel que démontré par pavlov.
      Le canada sait très bien que l’idiot ‘’so called president” est un ignorant à grande gueule. Une chance que nous avons une bonne équipe de négociateurs et que les négociateurs états-uniens semblent plus pragmatiques en s’en tenant au fait.
      Dans le fond, l’illettré orange n’a fait que gueuler depuis quLil est en poste. Il n’a pas fait grand chose qui vaille. ¨Ca n’empêche pas les déplorables d’être en pâmoison devant leur messie à grande gueule.

    • @justin-buzzé
      “Je comprends un peu Trump d’en avoir plein son casque.”

      Mais comme l’intérieur de son casque est vide…..

    • Trump commence à me faire peur, il veut faire la guerre partout, je suis très déçu que le gouvernement américain peux pas rien faire. Le congrès et THE HOUSE OF REPRESENTATIVES. EXPLIQUER MOI SVP. Benniehopkins1200@gmail.com

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2017
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives