Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 16 février 2017 | Mise en ligne à 8h50 | Commenter Commentaires (70)

    Trump, les colonies et la solution à deux États

    «J’aimerais vous voir lever un peu le pied», a déclaré Donald Trump hier en s’adressant à Benjamin Nétanyhou lors de leur conférence de presse à la Maison-Blanche.

    Le président américain ne pouvait pas être plus direct pour exprimer la position de son administration concernant les colonies juives en territoires palestiniens : leur expansion n’est pas bonne pour la paix.

    Mais Trump a refusé plus tard de réitérer l’appui traditionnel des États-Unis à une solution à deux États pour régler le conflit israélo-palestinien, poussant certains analystes à conclure qu’il ne comprend pas vraiment l’importance des implantations juives dans l’équation.

    «Je regarde les deux États et un État, et si Israël et les Palestiniens sont contents, je suis content avec la solution qu’ils préfèrent», a dit Trump, laissant entendre que les États-Unis seraient prêts à abandonner la solution dite à deux États, à savoir la création d’un État palestinien qui coexisterait avec Israël.

    Des Palestiniens appuient l’idée d’un État binational et laïque au sein duquel les deux peuples jouiraient du même statut et des mêmes droits. Idée rejetée par plusieurs Israéliens, dont certains s’accommoderaient d’un État juif ayant annexé les territoires occupés et où les Palestiniens seraient par définition des citoyens de deuxième classe.

    Ces considérations ont-elles été assimilées par Trump? Pas sûr.


    • «J’aimerais vous voir lever un peu le pied», mais continuez à restreindre l’espace. Nous aurons la paix lorsqu’il n’y aura plus de territoire palestinien……………….

    • Si j’étais Nétanyahou je réfrénerais un peu l’enthousiasme qu’il semble éprouvé en pensant qu’il a maintenant les mains libres pour faire ce qu’il veut ou presque. Trump envoie des signaux de modération, et si Nétanyahou n’en tient pas compte, qui sait comment Trump va réagir. Il peut aussi bien mettre de la pression pour un État binational.

    • Moi je suis pour deux Nation un État ce en autant que le principe d’une personne un vote soit protégé. Ainsi, les Israéliens d’origine Arabes et Palestiniennes auraient les m^mes droits politiques, civiq

    • Moi je suis pour deux Nation un État ce en autant que le principe d’une personne un vote soit protégé. Ainsi, les Israéliens d’origine Arabes et Palestiniennes auraient les m^mes droits politiques, civiques, économique, etc., que les Israéliens d’origines juive. Ils pourraient aller et venir et s’établir ou bon leurs semble sur l’entièreté du territoire Israéliens. Cela aiderait à diminuer la pression démographique sur la bande de Gaza

    • La solution israélienne à UN État, c’est l’annexion – bien évidemment.
      Mais une fois les territoires palestiniens annexés à Israël, what’s next?

      Première hypothèse: les palestiniens des “territoires occupés” deviennent des citoyens d’Israël et ils acquierrent le droit de vote, le droit d’être élus à la Knesset… et le droit de proliférer. Ça, les Juifs n’en veulent pas.

      Deuxième hypothèse: allez, ouste, dehors les Palestiniens.

      Great great solution, dirait Trumpkin le clown. Les arabes sunnites (Saoudiens, notamment) vont applaudir… mais pas les chiites (Iraniens, notamment). Pas grave, ils vont se battre les uns contre les autres et s’exterminer mutuellement! Fallait y penser, foi de Kushner!

    • Je lis probablement mieux entre les lignes que vous, n’étant pas aveuglé par la haine lorsque je tente de considérer ce que Trump fait, et à mon avis, il prépare le terrain pour amener Israel à faire des concessions importantes en vue de régler ce dossier. Cependant, je ne crois pas que le deep state neocon, avec tout l’appui des progressistes, va lui permettre de réaliser la paix dans cette région.

    • Un marriage laique serait la solution la plus simple et Israel pourrait se sentir plus en securite avec ses voisins: les pays arabes attaqueraient jamais une nation constituée de la moitie de Palestiniens. En plus d’ouvrir le marche des affaires pour les Israeliens a toute la region du Moyen Orient car ils resteraient le pays le plus avancé technologiquement. Mais esseyer pas de montrer l’argument economique aux ultra religieux, ils travaillent meme pas eux meme et se font vivre par les autres !

      Le Canada, la Belgique sont des exemples de peuples differents qui marchent assez bien. L’Afrique du Sud et au Rwanda, on semble assez bien s’accomoder entre anciens ennemis. Mais ici on parle de centaines d’annees de rancoeur et de terrorisme et de coups fourrés avec comme base la religion ! La Yougoslavie en est un triste exemple.

      Si des moderes comme Rabhin et Arafat (modere dans le sens ‘ouvert a la discussion) avec l’intermediaire du charismatique Clinton ont pas reussi, c’est pas Bibi et Donnie qui vont arriver a un accord avec Abbas.

      un autre 4 ans perdu en vue.

    • … «Je regarde les deux États et un État, et si Israël et les Palestiniens sont contents, je suis content avec la solution qu’ils préfèrent», a dit Trump …

      Je suis tombé en bas de ma chaise en entendant M. Trump dire cela :-(.

      Le bonheur total pour Israël et M. Nétanyahou qui vont pouvoir régler ce dossier comme ils l’entendent. Ce dernier doit être aux petits oiseaux de ne plus avoir dans les pattes les dangereux adeptes de la pensée rationnelle qu’étaient M. Kerry et M. Obama.

      M. Poutine a M. Trump dans sa petite manche et voilà qu’on peut ajouter que M. Nétanyahou jouit du même ascendant sur le résident de la Maison-Blanche.

      Les palestiniens doivent être désespérés après avoir entendu M. Trump. Ca va recommencer à ce battre et se tuer dans ce coin du monde.

    • @Richard Hetu

      « Ces considérations ont-elles été assimilées par Trump? Pas sûr ».

      Question très pertinente. Le journaliste américain David Pakman pose même la question: Trump sait-il lire correctement?

      http://www.lepoint.fr/video/trump-sait-il-lire-15-02-2017-2105108_738.php

    • @planete-quebec – 16 février 2017 – 09h26
      LOL … crampant votre post … vous m’avez mis de bonne humeur pour le reste de la journée!

    • Avec le très à droite et très orthodoxe nouvel ambassadeur juif des USA en Israël, David Melech Freidman, Trump ne voit qu’un seul côté de la médaille. Pour Freidman, les Israéliens progressistes sont pires que les anciens kapos des camps d’extermination.

      Ici Trump ne fait que répéter ce que Freidman pense. Pur copier-coller. Avec ce Freidman, n’ayez crainte les Palestiniens continuerons d’être de la chaire à canon sioniste, non des citoyens de seconde zone dans cette immense camp de concentration qu’est Gaza.

    • @papitibi – 16 février 2017 – 09h25
      Un deux sur votre seconde hypothèse :-(.

      Laisser encore une dizaine d’années et tous les palestiniens devront apprendre à vivre sur un trente sous. Dire que s’il y avait vraiment eu une volonté à Washington de régler cette situation, on ne parlerait plus de ce problème. Ca va encore se terminer par la mort de nombreux palestiniens.

    • Et là, arrive-t-y pas l’Ignare-in-chief qui tente de désamorcer la bombe fabriquée à la fin de la Deuxième Guerre mondiale!!! Je coupe le fil bleu ou le fil rouge…Ma petite vache a mal aux pattes… le rouge parce que le bleu est la couleur du drapeau israélien!!! Ça va lui sauter, ça aussi, en pleine Trump…euh tronche !!!

    • @papitibi

      “Les arabes sunnites (Saoudiens, notamment) vont applaudir… mais pas les chiites (Iraniens, notamment).”

      Pourquoi les sunnites applaudiraient d’après vous? Les Palestiniens sont sunnites, mais au-delà de cela je pense que tout le monde arabe serait en commotion, et même les dirigeants qui sont alliés à Israël présentement, comme les saoudiens, devrait faire quelque chose parce que le peuple saoudien serait enragé.

    • @Daniel-A.

      Petite nuance. David Pakman n’est pas journaliste. C’est un commentateur de l’actualité politique aux États-Unis à la pensée biaisée par son activisme pro-libéral. C’est pas parce que c’est sur You Tube, que c’est vrai.

    • Je lisais que le peuple saoudien figure parmi ceux qui sont le plus sympathiques à la cause palestinienne.

    • La solution idéale serait un seul état, un vote par citoyen.

      Mais l’Israel n’acceptera jamais cela. Le pouvoir israélien est presque devenu alt-right en cherchant désespérément des solutions d’épuration de la race à tout prix.

    • @planete-quebec
      “il prépare le terrain pour amener Israel à faire des concessions importantes en vue de régler ce dossier.”

      La seule concession que Trump a fait, est de délaisser la solution à deux état comme seul moyen d’en arriver à la paix. Ou voyez-vous une concession qui n’avantage pas Israel?

    • Je lis probablement mieux entre les lignes que vous – planete 9h26

      En voilà que son incommensurable humilité n’a pas étouffé!

      Sans mentir, si votre ramage
      Se rapporte à votre plumage,
      Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.

    • 9h34: On déforme scandaleusement la nature d’un camp de concentration (le sous-entendu s’appelle camp de la mort).
      9h29: Daniel-A.: Les hauts fonctionnaires spécialisés au State Department sont en mesure de gérer le dossier…Trump apposera le tampon! >apocalypse et Montana sont pessimistes comme toujours!! Je pense que ce dossier pourrait enfin aboutir positivement plus tôt qu’on peut l’imaginer et Kushner est un ingrédient indispensable.

    • @ abelzo
      “Nous aurons la paix lorsqu’il n’y aura plus de territoire palestinien”

      Non. Nous aurons la paix quand les petits va-t-en-guerre minables seront disparus.
      Et avec eux, les p’tits fachos du 450.

    • Trump pas Trump … Pensez-vous vraiment qu’Israël soit vraiment intéressé à faire quelques concessions que ce soit aux Palestiniens …

      Israël veut le grand Israël dans lequel les palestiniens seront des citoyens de deuxième classe. Israël est devenu un état raciste et d’apartheid: Personne ne dit rien et laisse faire.

      Continuez à vous fermer les yeux sur l’évidence … cela vous va bien.

    • Bof, comme pour le reste, de l’improvisation, Trump n’a aucune espèce d’idée de quoi il s’agit, sa réponse est digne d’un enfant de 5 ans :

      «Je regarde les deux États et un État, et si Israël et les Palestiniens sont contents, je suis content avec la solution qu’ils préfèrent»

      Cette administration est la rise du monde et comme dirait Trump même de la galaxie !!!!

    • @ apocalypse – 16 février 2017 – 09h31

      et pour ma part, je pleure plutôt sur votre post et votre incapacité à vouloir remettre certaines idées préconcues en question…

    • Non mais… quelle position DIFFÉRENTE a ce Dohnald !

      Il n’appuie pas tout en appuyant un peu; condamne tout en ne condamnant pas; et blâme tout en laissant faire.

      Complètement, mais alors là, TOTALEMENT différemment pareil à la position américaine des 50 dernières années.

      Vraiment, ce Dohnald ne cesse de ne pas me surprendre.

      Wooouuuaaahhhhh !

    • @Daniel-A.
      J’appui michelnormandin, lorsque tu affirmes comme Parkman que les élections démocrates étaient truqué envers Sanders, tu n’es pas un journaliste, tu es un commentateur partial, comme O’Reiley ou Cenk Uygur. Étrange que lepoint.fr ne fasse pas cette distinction de base, surtout en montrant une autre théorie farfelu de Parkman, à savoir que Trump est inapte à lire… Il y a des limites à la partisanerie quand même…

    • @michelnormandin – 09h51

      Ne tirez pas sur le pianiste. Peu importe l’idéologie de David Pakman, la vidéo est éloquente.

    • ” Un état juif et democratique”
      Tout le monde comprend depuis des décades ( sauf Trump bien sûr ) qu’Israël ne pourrait PAS être démocratique ni juif s’il n’y avait qu’un état puisque les Juifs seraient minoritaires. Il y a des millions de palestiniens en Jordanie et au Liban qui n’attendent qu’un signal pour revenir en Palestine et gonfler la population existante.
      Il y aurait donc deux classes de citoyens. Ceux qui ont des droits et ceux qui n’en ont pas.

      Par contre les “fin du mondistes” croient que l’union des deux États est annoncée dans l’Ancien Testament et annonce l’Armageddon. Alors vous allez voir les ultra chrétiens et les juifs orthodoxes s’agiter car ils ont hâte d’être choisis pour passer dans la vie éternelle ( des privilèges même après la mort) .

      Conclusion: encore une fois Trump n’a aucune idée de ce qui se passe et se fait manipuler par son ami le “crooked” Bibi.

    • @ kelvinator – 16 février 2017 – 10h04

      Il faut apprendre à interpréter Trump et lire entre les lignes. Le type est peut-être grossier, mais c’est un fin négociateur. Il n’a jamais dit qu’il renonçait à la solution à deux États. Il a dit qu’il était ouvert aux deux solutions, c’est tout. Selon moi, cette apparente flexibilité lui permet de faire passer son autre message sur l’arrêt des colonies, et il reviendra à la charge plus tard sur la possibilité de deux États (à quoi il n’a pas renoncé contrairement à ce que le spin médiatique veut pousser).

      Voyez la réalité de ses propos vs le spin comme quoi il aurait abandonné la solution à deux états :

      Asked whether he was abandoning the idea of a two-state solution, Trump said, “I’m looking at two-state and one-state, and I like the one that both parties like.”

      He continued, “If Israel and the Palestinians are happy, I’m happy with the one they like the best.”

      He also said at one point, “It is the parties themselves that must directly negotiate. Both sides will have to make compromises.” Then turning to Netanyahu, he added a question: “You know that, right?”

    • @planete-quebec
      Pour faire simple, Trump supporte la solution qui sera partagé par les deux partis.
      Or jamais la Palestine acceptera de saborder son État, tout comme Israel n’accepterait jamais de saborder son État.
      C’est impossible de regarder la solution à un État sans s’opposer à la position palestinienne. Trump donne seulement l’avantage à Bibi avec son affirmation.

      Cela dit, Trump est très mauvais négociateur, nommez-moi une négociation diplomatique qui a bien tourné à date avec lui? Je n’en vois aucune… Faire le bully auprès des entreprises américaines est une chose, convaincre un autre gouvernement est tout autre.

    • L’apartheid israélien ne tombera pas tant qu’on n’appliquera pas les mêmes sanctions qui ont forcé l’Afrique du Sud à laisser tomber cette politique rétrograde, irrespectueuse et raciste.
      Et parler des deux bords de la bouche en même temps et improviser des plans de paix sur des napkins ne règle jamais rien.

    • il n y aura jamais de paix entre Israel et la Palestine, tant et aussi longtemps que l’administration américaine ne mette un frein à l’ingérence des israéliens aux US. La diaspora israélienne gère les administrations depuis des années. Les pourvoyeurs des campagnes électorales américaines tant du côté démocrate ou républicaine, sont le vrai problème à la solution.

      Comme les palestiniens n’ ont pas ce genre d’influence, ceci ne sera jamais réglé pour eux tant et aussi longtemps que le gouvernement américain en place, prend ses distances de ses influences externes. Ca ne sera jamais réglé, Israel est une porte d’ entrée pour le moyen orient pour les américains aussi, en cas de conflit. Chose à penser….

    • @levigilant (10h17)
      ” Je pense que ce dossier pourrait enfin aboutir positivement plus tôt qu’on peut l’imaginer”

      Ben oui, tsé, puisque le clown orange a dit qu’il réglerait le dossier, c’est que ça va arriver…
      En passant, trouvez-moi un président américain des 40 dernières années qui n’a pas dit à son entrée en poste qu’il “travaillerait fort fort à trouver une solution satisfaisante aux 2 parties”. Et vous croyez que c’est le clown orange, avec toute la subtilité et la diplomatie qu’on lui connaît, qui va régler le dossier?…
      Un biscuit avec votre kool-aid?…

    • La solution à deux états a vécu. Elle est morte et enterrée depuis longtemps. Il suffit de regarder une carte de la Palestine, le gruyère qu’est devenu la Cis-Jordanie, peuplée par plus de 400,000 colons juifs, illégalement en regard du droit international, pour ce que ça veut dire, pour réaliser que le gouvernement sioniste ne se retirera jamais de la Cis-Jordanie.

      Il est difficile aujourd’hui de trouver une carte à jour de la colonisation juive en Cis-Jordanie ou à Jérusalem-Est. Il y en bien des cartes sur le Web mais elles ne sont pas à jour. C’est voulu. L’année dernière, l’éditeur de livres universitaires McGraw-Hill a dû détruire toutes ses copies du livre « Global Politics: Engaging a Complex World ». On y montrait la perte du territoire Palestinien depuis 1946. Aujourd’hui, il est géographiquement impossible de dessiner en Palestine les contours de deux états indépendants. Les propositions passées de John Kerry de permettre l’échange de territoires est loufoque. Elle ne tient pas compte de la géographie et de la dissémination des colonies.

      La solution passe aujourd’hui par un seul état, effectivement binational et laïque. Dans cet état, en principe, palestiniens et juifs devraient posséder les mêmes privilèges et obligations, sinon on aura un état d’apartheid. Remarquez que c’est déjà le cas en Cis-Jordanie et à Jérusalem-Est, où arabes et juifs ne sont pas soumis aux mêmes règles : emplois, accès au logement, mobilité, contrôles, etc.

      Le fait de vouloir désigner Israël comme un état Juif ajoutera un obstacle de plus à la recherche de solution justes et équitables. Tant qu’Israël aura les coudées franches, avec l’assentiment des USA et le silence complice des états vassaux occidentaux, incluant le Canada, il n’y aura pas de solution. La solution devra passer par une mobilisation mondiale.

      D’autre part, il est bon de rappeler que les Nations-Unies ont été fondées en 1945. La partition de la Palestine a été proposée deux ans plus tard, en 1947, par ces mêmes Nations-Unies. De quel droit? On est en droit de se le demander. Comment une entité étrangère a-t-elle pu s’arroger le droit de transférer les 2/3 d’un territoire qui ne lui appartenait pas, la Palestine, à des immigrants venus pour la plupart d’Europe de l’Est? L’Holocauste vous me direz? Je veux bien. Mais pourquoi faire payer des innocents, les Palestiniens? C’était ça les Nations-Unies? Donner un vernis de légitimité à un acte qu’aucun autre pays n’aurait accepté? On comprend mieux pourquoi le général de Gaulle appelait les Nations-Unies le « machin ».

    • @gl000001 – 16 février 2017 – 11h13
      Ca va effectivement prendre une énorme pression sur Israël pour régler ce conflit. Ce n’est sûrement pas le laisser-aller de M. Trump qui dit qu’il sera content avec la solution sur laquelle parviendront à s’entendre Israël et les Palestiniens. Il va y avoir une solution lorsqu’on mettra le poing sur la table et qu’on dira, la récréation est terminée. Malheureusement, on ne verra rien de cela sous l’administration de M. Trump et je pense qu’on verra un nouveau bain de sang et comme toujours, ce sera celui des palestiniens.

      Comme certains participants l’ont mentionné, M. Trump ne comprend rien de rien à ce qui se passe dans ce conflit et je mettrais un deux, qu’ils s’en fout. On fait plaisir aux Israéliens et tout est parfait.

    • Vous voulez vraiment savoir l’histoire des implantations(colonies)israéliennes en Palestine,je vous propose de regarder ce documentaire exceptionnel(en deux parties).
      https://www.youtube.com/watch?v=munuMEC3Ngg
      https://www.youtube.com/watch?v=ic3Xa9UsC9A

    • Ouf, je ne devrai pas lire ce blogue en mangeant, j’ai tout salie mon écran d’ordinateur en m’étouffant en lisant: Trump est un fin négociateur !!!!

      Ayoye il faut être vraiment mais vraiment brainwashé pour écrire de telles sotises !!!!!

    • Ben voyons, le plan est simple: Un seul État, juif, avec des Palestiens tolérés mais baffoués jusqu’à leur expulsion totale.

      Et qui est dernière le plan: La famille Kushner bien entendu.
      Allez lire sur les liens entre Israel, Netanyahou et les Kushner. Tout est là.

      Les liens sont tellement importants et forts que même Mme Trump s’est déplacée à Washington pour M. Netanyahou alors qu’elle n’avait pas fait cette fleur à M. Trudeau (l’ami des USA).

    • Israel existe parce que les Anglais ont persuadé les juifs qui venaient de partout en europe pour fuir Hitler ( qui avait choisi un autre solution ) d’opter pour la déportatin en leur fournissant les moyens de retourner a la terre promise , la méthode était connue il y avait eu les acadiens bien avant …

      Un seul état pose effectivement des problèmes mais les palestiniens bombardés vivent déjà comme les anciens chrétiens dans des catacombes sur lequel les juifs bâtiraient des aparts plus luxueux plus ceux qui ont du cash et les palestiniens vivraient au sous sol. en attendant la chute de l’empire ou l’imigration dans des paradis fiscaux des plus riches.,

      La société n’est pas égalitaire et l’apparteid peut très bien être «légalement» de type économique … quand on sort des grandes routes en Floride on voit bien des parc de roulotes a perte de vue ou personne ne parle anglais , et ou le stranger n’est pas Benvenito….

    • La solution à un État n’est pas insensée. Je ne dis pas que c’est LA solution, mais elle mérite d’être considérée. Israël est dans une impasse depuis trop de temps, il serait stupide de ne pas, au minimum, envisager cette option.

      Peut-être qu’une fédération, avec des pouvoirs importants laissés aux différents États, pourrait fonctionner. La Belgique, la Suisse… et le Canada nous montrent qu’il peut-être possible a des peuples de cultures et langues différentes de coexister au sein d’un même État fédéral. Pas toujours facilement, c’est vrai, mais au moins on ne s’envoie pas des roquettes sur la tête.

      Cette «réunion» aurait certainement pour effet de calmer les ardeurs belliqueuses des voisins. Quel pays Arabe ou Perse oserait encore souhaiter la destruction d’un pays comprenant une forte proportion de musulmans?

      Ce ne sera pas facile, on part de loin. Dans le bourbier Israélo-palestinien, les extrémistes prennent trop de place dans les discussions : il est temps d’écouter les gens plus sages et modérés, des 2 bords. La solution passe forcément par eux.

    • @Daniel-A.

      Je comprends que vous fassiez de votre mieux afin de démontrer que Donald Trump éprouve des difficultés avec la lecture. Je n’éprouve aucune difficulté à réitéré que David Pakman n’est pas un journaliste.

      @planete-quebec

      Trump, un fin négociateur ?

      Vous pourriez sans doute enlever de votre champ de vision les lunettes roses qui entravent votre lecture de la réalité. En matière de politique étrangère, Trump recule contre Xi Jinping, fait du sur place avec Nétanyhou, menace l’Otan, l’Iran et le Mexique. Voilà un fin négociateur. Where are the winnings ?

    • En voyant M Trump et M Netanyahu a la TV,ils m’ont fait penser a une emission de “Bibi et Genevieve.

    • @michelnormandin – 12h16

      Je ne veux rien démontrer du tout. Je porte simplement à l’attention une vidéo montrant les difficultés de lecture de M. Trump.

      Dans premier commentaire, vous écrivez: C’est pas parce que c’est sur You Tube que c’est vrai. Je suis d’accord avec vous. Mais êtes-vous d’accord avec moi que ce n’est pas parce que
      David Pakman n’est pas journaliste que c’est faux.

    • Trump est un fin bully !! En affaires, il a rarement négocié. Il a fait à sa tête et a menacé de poursuivre ceux qui s’opposaient à lui. En politique, il le fera seulement si il a quelque chose à gagner personnellement. A-t-il un hôtel en Israël ? Oups ! Ses garçons ont-ils un hôtel là-bas ?

    • @corn88, 16 février 2017, 11h23

      “De quel droit? On est en droit de se le demander. Comment une entité étrangère a-t-elle pu s’arroger le droit de transférer les 2/3 d’un territoire qui ne lui appartenait pas, la Palestine, à des immigrants venus pour la plupart d’Europe de l’Est?”

      Vous posez les bonnes questions, mais vous oubliez le contexte. À l’époque presque toute l’Afrique et une partie de l’Asie vivait sous la coupe des empires coloniaux. Les populations indigènes de ces pays vivaient dans des conditions pires que celles de l’apartheid.

      La France par exemple se livrait, par colons interposés, à des massacres sanglants en Algérie. la guerre du Vietnam de triste mémoire fut une tentative des populations locales de se débarrasser de l’envahisseur européen.

      Comment des pays, dits civilisés, pouvaient-ils se livrer à cette forme ignoble de domination qui n’a pris fin qu’au début des années soixante pour la plupart des colonies française, britannique, belge et plus tard pour les colonies portugaises.

      Ces colonisations ont fait couler beaucoup de sang et la pauvreté aujourd’hui de beaucoup de pays africains en est une résultante.

      Israël a été créé sur ce modèle qui était acceptable à cette époque pas si lointaine.

    • 4 personnes sur 10 ont une opinion favorable! Je ne suis pas surpris, ça descendra jamais vraiment sous les 35-40% vu le noyau dur de partisans, mais ça me paraît toujours incompréhensible. Ce pays s’en va tout droit à la catastrophe sur tous les pans (social, économique, sécurité, conflits, corruption, démocratique, ..). Un cirque incompétent qui est la risée du monde, et pourtant, 4 personnes sur 10 disent essentiellement: keep it up! Ils sont fous ou y a trop de cyniques qui veulent voir le show jusqu’au bout?

    • Dernière trouvaille de Trump pour justifier son incompétence : « I inherited a mess. »

      Bizarre quand même que les dretteux ne cessent de nous faire la leçon sur la responsabilisation et que ce sont toujours eux qui, à la première difficulté, jettent le blâme sur les autres.

      Vous avez élu un con*nard, eh ben ! vivez avec et cessez d’inventer des raisons, toutes plus farfelues les unes que les autres, pour fuir vos responsabilités.

      Quant au con*nard lui-même, je lui dirais ceci :« Stop whining, ass*ole ! If you can’t stand the heat, get out of the kitchen ! »

    • @GO1984 – 16 février 2017 – 13h26
      … Quant au con*nard lui-même, je lui dirais ceci :« Stop whining, ass*ole ! If you can’t stand the heat, get out of the kitchen ! » …

      Excellent: tout à fait d’accord!

    • @samati
      @corn88
      C’était la fin de la guerre. Les Anglais contrôlaient la Palestine.
      D’autres pays comme l’Iraq avaient opté pour soutenir l’Allemagne qui venait de perdre la guerre.
      C’etait une période très agitée. Mais le Moyen Orient était habitué à vivre sous des empires, grec; romain, ottoman…

      L’erreur que les Anglais ont fait c’est de partir le plus vite possible. Ils en avaient assez du Moyen Orient.Trop de sable dans leur thé j’imagine.
      Ils auraient du rester quelques années.

    • @Daniel-A.

      ”êtes-vous d’accord avec moi que ce n’est pas parce que David Pakman n’est pas journaliste que c’est faux ?”

      Tout à fait.

    • Bibi l’assassin de Palestiniens et moumoute qui tient le sac et regarde Bibi faire… 2 assassins
      75 minutes la durée de la conférence de presse du Trumper… Jésus marchait sur l’eau et Trump marche sur la tête du même Jésus,il doit y avoir en psychiatrie un nom pour sa condition

    • @daniellevallee 13h53 «L’erreur que les Anglais ont fait c’est de partir le plus vite possible.»

      Les Anglais ont fait au Moyen-Orient ce qu’ils ont fait partout dans le monde : diviser pour régner, mettre en place des rois nègres et s’en foutre plein les poches.

      Ils ont, entre autres, séparé les Kurdes entre plusieurs États pour les affaiblir et favorisé leur pétrolière (BP) au détriment des populations locales (Iran).

      Les Anglo-Saxons sont, avec les Israéliens, les plus gros fouteurs de m… de la planète. Et ils se permettent de donner des leçons…

    • I inherited a mess …. un autre ”Whine House ” moment

    • HS:

      Trump devrait congédier les gens qui le “feed” en mensonges…
      Il a affirmé qu’il a gagné les élections avec la plus grosse marge de grands électeurs depuis Ronald Reagan…
      Comment peut-on traiter les médias de menteurs quand on affirme une telle chose????
      Il n’y a que George W. Bush qui a fait pire que lui depuis Ronald… incroyable que les gens boivent ce Kool-aid et en redemandent…

    • Les épanchements émotifs sur le sort des palestiniens dans un Israel élargi sont une vue de l’esprit

      Et les Turc en Allemagne qui ne peuvent avoir la citoyenneté après 30ou 40 ans et leur enfants nés en Allemagne qui ne sont pas allemand ni turc ie apatrides …toute la classe de job cheap indispensable…

      Et les Magrébins souvent sans statut légal dont on entend les machines a coudre dans de nombreux ateliers la nuit dans Paris que les Parisiens font semblant de ne pas voir…

      Et les mexicains en Californie qui forment la majorité du «cheap labor» dont la plupart n’ont pas de statut et travaillent en dessous du salaire minimum et ceux de Floride du Mexique ou de cuba..

      Et les Indous de Londres etc

      Et ceux de Montréal dans les ateliers d’équipement de sport qui «vident la place rapidement» quand on inspecte le matériel le mot inspecter signifiant pour eux immigration…

      Ben pas Montréal voyons donc…

      Chaque pays a ses propres palestiniens….

    • @mononke

      Vous avez un sérieux problème d’analyse ou vous n’avez aucune idée de la situation en Palestine.

      Doit être gênant.

    • Un excellent ” Trump show “.

      Mais un four présidentiel.

    • C’est la panique parce que Trump a dit que la solution à un État était acceptable.

      Liberal supporters of Israel slam Trump’s ‘terrifying’ comments

    • toeblake

      Ce n’est pas en voyant les choses de façons binaire ( israel et palestine , noir ou blanc , vrai ou faux etc) qu’on va trouver une solution , depuis le temps qu’on en parle ca serait fait …

      Oui c’est un drame que ces gens ait été évincé mais faut en revenir et trouver un modus vivendi… faite le parallèle si les blanc qui ont parké les indiens dans les réserves en envahissant le territoire devait reconnaitre un état amérindien pas sur qu’ils accepterait facilement ni non plus de se faire offrir de repartir en europe après 4 ou 5 générations ici ,

      Le passé est n sceau de cendre… on ne peut rien y changer , les solutions sont dans l’avenir …non?

    • @mononcle

      Les Palestiniens sont chez eux et n’ont pas à être humiliés en passant des checkpoint entre leur domicile.

      Il n’y a que 2 options. Israël colonise tout, la Palestine disparaît et es Palestiniens émigrent. Ou Israël revient aux limites de 1967.
      Les 50 dernières années ont démontrées qu’il n’y a pas d’autres options viables.

      Mais arrêtez les comparaisons. Les Palestiniens ont été envahis ce qui n’est pas le cas des communautés que vous avez énumérées.

    • @mononke 15h37 “Les épanchements émotifs sur le sort des palestiniens dans un Israel élargi sont une vue de l’esprit.” L’apartheid n’est pas une vue de l’esprit. “Chaque pays a ses propres palestiniens….” Ce n’est pas une raison pour ne rien dire et ne rien faire.

    • Israël se définit comme un état juif, défini par son ethnie et sa religion, du jamais vu dans un état en principe démocratique. Il ne peut donc pas y avoir d’état binational. Mais tout ça dépasse visiblement la compréhension de Trump. Il y aura deux états ou nous aurons un conflit mondial. Jérusalem, Jérusalem…

    • @toeblake151 19h32 “Les Palestiniens sont chez eux et n’ont pas à être humiliés en passant des checkpoint entre leur domicile.” Délogés, humiliés, tout ça à cause d’une décision d’un ONU culpabilisé. “Il n’y a que 2 options. Israël colonise tout, la Palestine disparaît et les Palestiniens émigrent. Ou Israël revient aux limites de 1967.” Comme aucune de ces options n’est actuellement envisageable, ils vont continuer à s’étriper. Le Grand Israël, une connerie! Maudites religions! Je ne suis pourtant pas athée.

    • 20h07 Je ne suis pas anti sémite. Mais je suis anti fondamentalisme, quelle que soit la religion. Les ultra orthodoxes israéliens menacent le peu de paix qui reste en ce monde.

    • @ Spritzer 09h53 (et 09h50)
      Je lisais que le peuple saoudien figure parmi ceux qui sont le plus sympathiques à la cause palestinienne.

      = = =

      Hum… c’est ce que je pense aussi.

      Mais en Arabie Saoudite, les masses ne pèsent pas lourd. Le régime saoudien, lui, est le pire ennemi du régime des ayatollahs. Le régime saoudien, lui, est OFFICIELLEMENT un allié des USA sinon même un allié d’Israël, et il continue de faire affaires avec eux tout en participant probablement au financement du terrorisme. D’ailleurs, le wahabisme qui y prend sa source n’est pas nécessairement la plus “amicale” des tendances politico-religieuses de l’islam…

      D’ailleurs tous les émirats de la péninsule pratiquent cette politique pro-US qui n’est pas nécessairement le choix de leurs populations. Me fait penser au Pakistan, officiellement pro-occidental alors que les talibans y trouvent refuge et protection. Pas pour rien que le raid contre Oussama Ben Laden a été fait sans que le gouvernement pakistanais n’en soit informé; sa VRAIE allégeance est douteuse…

    • @ Lukos 19h53
      Israël se définit comme un état juif, défini par son ethnie et sa religion, du jamais vu dans un état en principe démocratique

      = = =

      Vous avez entièrement raison: un État avec une religion d’État ne PEUT PAS être un État démocratique.

      Le concept qui sous-tend que les adeptes d’une religion sont plus égaux que les adeptes des autres confessions religieuses est la négation même de la démocratie.

      Un chrétien ou un juif a-t-il aujourd’hui d’afficher son apartenance religieuse à La Mecque? Non. L’Algérie a des lois (que j’avais été appelé à décortiquer pour le compte d’une amie à moi) qui font injure à la définition de DÉMOCRATIE.

      Si Israël veut donner dans les mêmes excès, so be it; je ne me mêlerai de leurs affaires. Mais quand son PM va entreprendre sa Nième tournée de promotion dans les capitales occidentales pour téter des appuis en affirmant que son pays constitue le dernier rempart de la démocracie au Moyen-Orient, pas sûr qu’il va parvenir à m’en convaincre…

    • @papitibi

      Votre analyse est juste mais ce n’est pas vous que le pm d’israel doit convaincre ce sont les USA et le royaume unis …et l’argument est imparable..

      «si vous nous aidez pas $$$ ou nous appuyez pas on va fermer la shop et vous retourner tous les juifs à Londres et a New York….»

      Et l’argument marche depuis 50 ans et leur a couté des millions et probablement plus incluant l’arme nucléaire….

    • Wake up ! Un gars qui est incapable de mettre de l’ordre dans sa propre maison (Blanche) et qui prétend résoudre le conflit israélo-palestinien…on croit rêver (en orange) !!!

    • Corn88 11:23h

      Je suis rarement d’accord avec vos commentaires mais pour ce commentaire, je suis totalement d’accord avec vous. Les Nations-Unies ont spolié la terre des Palestiniens parce que la Grande-Bretagne en particulier, ne voulait pas avoir le flux de juifs sur son territoire.

      Les juifs, je parle des sionnistes ont réussi à faire pleurer l’occident à cause de l’horrible Holocauste.

      Après la dernière guerre, il a été dit “Jamais plus jamais”. Ils font de façon plus subtile ce que les Nazis leur ont fait subir. Ils tuent les Palestiniens à petit feu avec l’accord silencieux de nombreux pays occidentaux.

      Quelle gang d’hypocrites.

    • @aube2005 18h00 La “vérité” est toujours du côté des vainqueurs.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2017
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728  
  • Archives