Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive, juillet 2016

    Dimanche 31 juillet 2016 | Mise en ligne à 20h42 | Commenter Commentaires (54)

    La citation du jour

    «Aujourd’hui, Donald Trump a été interrogé sur Vladimir Poutine et l’Ukraine. Voici ce qu’il a dit :

    ”Il ne va pas en Ukraine, OK, comprenez-le bien. Il ne va pas en Ukraine, d’accord? Vous pouvez le noter. Vous pouvez l’écrire. Vous pouvez en faire ce que vous voulez.”

    De quoi parle-t-il? La Russie est déjà en Ukraine. Est-ce qu’il sait ça? Quoi d’autre ne sait-il pas? Bien qu’il n’ait pas maîtrisé les faits de base concernant le monde, il a maîtrisé le discours de Poutine sur la Crimée (qui, bien sûr, est toujours considérée par les États-Unis et la plupart des pays du monde comme une partie de l’Ukraine.»

    - Jake Sullivan, conseiller d’Hillary Clinton en matière de politique étrangère, réagissant dans un communiqué à des propos tenus par Donald Trump lors d’une entrevue diffusée ce matin sur ABC.

    Lire les commentaires (54)  |  Commenter cet article






    Dimanche 31 juillet 2016 | Mise en ligne à 12h24 | Commenter Commentaires (105)

    La Une du jour

    CotMDSQVMAA9rpr.jpg-large

    Quelqu’un peut-il m’aider à comprendre pourquoi le New York Post, journal habituellement pro-Trump, a décidé aujourd’hui de publier des photos de Melania Trump nue? (Howard Fineman croit qu’il s’agit d’un message à Trump : «Rupert Murdoch va se résigner à voter pour Clinton»). Chose certaine, le Post n’est pas le seul tabloïd new-yorkais à frapper en bas de la ceinture aujourd’hui :

    CoskB8GWEAAzRTS.jpg-large

    Lire les commentaires (105)  |  Commenter cet article






    Samedi 30 juillet 2016 | Mise en ligne à 16h36 | Commenter Commentaires (225)

    Trump = zéro empathie

    La réponse d’une personne normale, équilibrée et saine d’esprit aurait été de remercier Khizr Khan pour le sacrifice de son fils Humayun, soldat musulman tombé au champ d’honneur en Irak, et de reconnaître son droit de le critiquer, ce qu’il a fait jeudi soir lors d’une intervention remarquée à la convention démocrate de Philadelphie. Après tout, quel candidat présidentiel voudrait s’en perdre à un père dont le fils a perdu sa vie au service de sa patrie?

    Mais Donald Trump n’est peut-être pas une personne normale, équilibrée et saine d’esprit. Lors d’une entrevue accordée aujourd’hui à George Stephanopoulos d’ABC, il a opposé le sacrifice de Khan aux sacrifices qu’il estime avoir faits en bâtissant son entreprise.

    «Je pense avoir fait beaucoup de sacrifices. J’ai travaillé très, très fort», a-t-il dit, tout en insinuant que les rédacteurs de discours démocrates avaient mis des mots dans la bouche de Khan, qui a reproché à Trump de n’avoir «sacrifié rien ni personne» dans sa vie. On peut voir ici l’intervention de Khan.

    Dans une entrevue accordée à Maureen Dowd du New York Times, Trump a par ailleurs tenté d’esquiver les questions sur la déclaration de Khan en s’attardant au fait que la femme de ce dernier, Ghazala, soit restée silencieuse pendant son intervention percutante.

    «J’aimerais entendre sa femme dire quelque chose», a-t-il dit à Dowd. «Peut-être qu’elle n’a pas eu la permission de dire quelque chose», a ajouté Trump sur ABC en insinuant que son mari ne la laissait pas s’exprimer.

    Ghazala Khan est restée silencieuse parce qu’elle craignait de fondre en larmes en parlant de son fils devant un vaste auditoire. Elle a cependant pris la parole hier soir lors d’ une interview diffusée sur MSNBC (notamment à partir de 4:00).

    Mais la peine d’une mère qui a perdu son fils à la guerre ne semble pas compter pour un homme comme Trump, qui démontre zéro empathie.

    Lire les commentaires (225)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2016
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives