Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive, février 2016

    Lundi 29 février 2016 | Mise en ligne à 7h40 | Commenter Commentaires (87)

    Le sondage du jour

    Donald Trump s'est réjoui hier en recevant l'appui du sénateur d'Alabama Jeff Sessions. (Photo AP)

    Donald Trump s'est réjoui hier en recevant l'appui du sénateur d'Alabama Jeff Sessions. (Photo AP)

    Donald Trump est peut-être un escroc, un crypto-fasciste ou un ignorant, comme le prétendent certains de ses critiques conservateurs, mais il n’a jamais été aussi populaire au sein du Parti républicain, selon un sondage national CNN/ORC publié à la veille des primaires du «super mardi». Les détails :

    Donald Trump 49%
    Marco Rubio 16%
    Ted Cruz 15%
    Ben Carson 10%
    John Kasich 6%

    À noter que les partisans de Donald Trump sont très ou extrêmement enthousiastes à l’approche de l’élection présidentielle, selon le sondage. Ils sont aussi plus nombreux (35%) à croire que l’ancienne star de la télé-réalité est plus digne de confiance que ses concurrents. De quoi décourager les républicains qui observent avec horreur le succès d’un candidat incapable de condamner le Ku Klux Klan lors d’une entrevue télévisée.

    Chez les démocrates, Hillary Clinton a augmenté son avance sur Bernie Sanders au cours du dernier mois, récoltant désormais 55% des intentions de vote contre 38% pour son rival.

    Lire les commentaires (87)  |  Commenter cet article






    Dimanche 28 février 2016 | Mise en ligne à 13h49 | Commenter Commentaires (69)

    Trump, Duke et le KKK

    À ce stade-ci de la campagne présidentielle, il est clair que la vérité est un concept étranger à Donald Trump. Il l’a prouvé de nouveau ce matin sur CNN en refusant à trois reprises de condamner l’ex-Grand Sorcier du Ku Klux Klan, David Duke, qui a encouragé récemment ses partisans de voter pour le candidat milliardaire.

    «Je ne connais rien de David Duke, je ne connais rien des suprématistes blancs», a-t-il dit au journaliste Jake Tapper.

    Or, dans un communiqué datant de 2000, Trump s’inquiétait de la présence au sein du Reform Party de Duke, qu’il identifiait alors comme un homme du KKK. «Le Reform Party inclut désormais un Klansman, M. Duke, un néo-nazi, M. Buchanan, et une communiste, Mme Fulani. Ce ne sont pas des gens que je veux fréquenter», avait-il fait savoir.

    Comme on peut lire dans cet article du New York Times, les deux principaux concurrents républicains de Trump, Marco Rubio et Ted Cruz, ont dénoncé son refus de condamner Duke.

    Trump a également retweeté ce matin un message envoyé par l’auteur d’un compte Twitter parodique – @ilduce2016 – et citant une déclaration attribuée à Benito Mussolini, le dictateur fasciste d’Italie: «Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton.»

    Trump dit avoir trouvé la déclaration intéressante, d’où son retweet.

    Lire les commentaires (69)  |  Commenter cet article






    Dimanche 28 février 2016 | Mise en ligne à 7h39 | Commenter Commentaires (30)

    Hillary Clinton et le fiasco libyen

    Octobre 2011 : Hillary Clinton débarque à Tripoli après la chute de Kadhafi. (Photo Getty Images)

    Octobre 2011 : Hillary Clinton débarque à Tripoli après la chute de Kadhafi. (Photo Getty Images)

    Les partisans d’Hillary Clinton ont peut-être le coeur à la fête au lendemain de la victoire écrasante de leur favorite sur Bernie Sanders en Caroline-du-Sud. S’ils lisent le New York Times, ils s’apercevront cependant qu’une histoire moins beaucoup joyeuse concernant l’ancienne secrétaire d’État domine la Une de ce journal.

    Il s’agit du premier volet d’un reportage sur l’influence déterminante de Clinton sur la décision de Barack Obama de faire tomber le dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Cinq ans plus tard, cette décision revient hanter la candidate démocrate, qui était arrivée à la tête du département d’État en se faisant l’apôtre du «smart power» et qui mise aujourd’hui hui son expérience pour remporter la Maison-Blanche.

    «Sa conviction allait être déterminante pour persuader M. Obama de joindre les alliés dans le bombardement des forces du colonel Kadhafi. En fait, le secrétaire de la Défense de M. Obama, Robert Gates, dira plus tard que dans une décision “51-49”, l’appui de Mme Clinton avait fait la différence auprès du président ambivalent», écrit le Times.

    «Les conséquences allaient être plus importantes que quiconque aurait pu imaginer, faisant de la Libye un État en déliquescence et un refuge pour terroristes, un endroit où les pires réponses aux questions de Mme Clinton sont devenues réalité.»

    L’intéressée n’est pas d’accord avec la conclusion du Times, répétant qu’«il est trop tôt» pour tirer des conclusions fermes sur la Libye. Si Bernie Sanders ne peut ou ne veut pas s’attaquer à Clinton sur cette question de façon efficace, Donald Trump ne manquerait sans doute pas de tenter sa chance s’il affrontait l’ex-chef de la diplomatie américaine pour la présidence.

    Lors du plus récent débat républicain, Trump a répété que le monde se porterait mieux si des dictateurs comme Saddam Hussein ou Mouammar Kadhafi étaient encore au pouvoir. Resterait évidemment à voir si, à tout bien considérer, les Américains voudraient confier la politique étrangère de leur pays à Trump plutôt qu’à Clinton.

    Lire les commentaires (30)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2016
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    29  
  • Archives