Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 12 juin 2014 | Mise en ligne à 11h05 | Commenter Commentaires (26)

    Une défaite qui réjouit Ted Cruz

    Les sénateurs Ted Cruz et Marco Rubio : l’un a des raisons de sourire, l’autre pas. (Photos Getty et AP)

    Les sénateurs Ted Cruz et Marco Rubio : l’un a des raisons de sourire, l’autre pas. (Photos Getty et AP)

    «Ce que l’establishment républicain et la Chambre de commerce ne comprennent pas c’est qu’il y a une large part de l’Amérique qui veut une bataille. Si vous êtes un conservateur, vous pensez que Barack Obama est littéralement en train de détruire le pays que vous aimez. Et vous voyez que votre leadership (au Congrès) ne semble pas disposé à se mesurer à lui et capable de prendre le dessus sur lui.»

    Newt Gingrich, ancien président de la Chambre des représentants, a fait cette analyse de la défaite surprise d’Eric Cantor, numéro deux de la Chambre, face David Brat lors d’une élection primaire en Virginie mardi. Il exagérait sans doute, comme il en a l’habitude. Après tout seulement 10% de l’électorat de la 7e circonscription de Virginie ont voté. Et plusieurs des électeurs ont voulu exprimer leur simple et sincère rejet d’un élu qui avait oublié selon eux ses racines, obnubilé qu’il était par les jeux de pouvoir de Washington et ses ambitions nationales.

    Mais la perception en politique est parfois plus importante que la réalité. Et l’opinion de Gingrich est largement répandue aujourd’hui dans les médias et chez les politiciens. D’où la satisfaction que doit ressentir aujourd’hui le sénateur républicain du Texas Ted Cruz et ses semblables.

    S’il faut se fier à des analystes comme Gingrich, Eric Cantor a perdu parce qu’il n’était pas suffisamment opposé à Barack Obama. La chose fait sourire quand l’on sait que le lieutenant de John Boehner a notamment empêché ce dernier de conclure une grande entente à l’été 2011 qui aurait mis fin aux bras de fer perpétuels entre la Maison-Blanche et le Congrès sur les questions budgétaires.

    Mais la leçon que plusieurs républicains du Congrès retiendront est celle-ci : à moins d’être aussi intrasigeants qu’un Ted Cruz, ils risquent d’être évincés dans une primaire par un adversaire soutenu par les militants du Tea Party et leurs compagnons de route au sein du Parti républicain.

    Cette leçon aura notamment pour effet de marginaliser tous les républicains qui ont milité ou qui militent en faveur d’une réforme de l’immigration. Ce groupe inclut des candidats présidentiels potentiels, dont Jeb Bush, Marco Rubio et même Rand Paul qui a déploré hier le fait que son parti se soit piégé en qualifiant d’«amnistie» tout changement en matière de loi migratoire. Comme d’autres, ces trois-là savent que le Parti républicain doit se réconcilier avec l’électorat latino pour espérer retourner à la Maison-Blanche en 2016.

    Ted Cruz serait évidemment le candidat du refus total de tout compromis avec Barack Obama et les démocrates. Et ses chances de remporter l’investiture républicaine en 2016 sont à la hausse depuis mardi.


    • Cruz/Paul 2016

      Go, go, go!

      MDR!

    • Les opinions changent vites sur ce blogue. En l’espace d’un mois et une victoire dans une primaire on passe de “la fin imminente d’un mouvement” à un movement incontournable qui “évincera du GOP quiconque est en désaccord”.
      Un peu de sérieux SVP.
      C’est certainement pas le fait que Cantor a été battu qui ralentira le movement en arrière de Rand Paul.

    • @Franki3

      12 juin 2014
      11h27

      Ce n’est pas sur ce blogue que les opinions changent mais bien chez les commentateurs politiques à Washington. Ça leur permet de continuer d’écrire et de passer à la tivi.

    • L’aventurisme militaire Démocrate doit cesser, trop de pays sont aujourd’hui dans le chaos et la guerre civile sa n’a même plus de bon sens. Le tea Party semble le seul chemin vers l’arrêt ou l’accalmie de l’interventionnisme américains.

    • Too bad is wasn’t born in the USA !
      Les birthers vont le détruire ! :-)

      Born:

      Rafael Edward Cruz
      December 22, 1970 (age 43)
      Calgary, Alberta, Canada…. CANADA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • @thorvis
      Ton commentaire de 11h37 est une blague j’espère?! SVP dis moi que c’est de l’ironie…
      Le chaos du monde actuel a été causé par les guerres lancées sous l’ère Bush… RÉPUBLICAIN…
      Et c’est Obama qui a mis fin aux guerres en Irak et en Afghanistan, en rapatriant les soldats…
      Si tu es sérieux dans ton commentaire, ou ben tu vis dans une réalité alternative, ou ben tu a vraiment du bon stock..!!

    • Si on regarde les primaires républicaines de 2014, le Tea Party ne semble pas avoir le vent dans les voiles.

      “Our team at the Brookings Primaries Project has identified the ideology of every House and Senate candidate running in 2014, allowing us to compile a win-loss record through June 10. In primaries and runoffs without incumbents, 16 tea party House candidates have won the GOP nomination in their districts – and 77 have lost. Four tea party Senate primary candidates have won, including the unopposed Tom Cotton in Arkansas, and 30 have lost”"

      http://www.brookings.edu/blogs/fixgov/posts/2014/06/12-primaries-project-cantor-brat-tea-party-turning-point-lawrence

      Néanmoins, comme le souligne bien M. Hétu, en politique, la perception est plus importante que la réalité.

    • @jean_saisrien

      12 juin 2014
      11h51

      Il a quand même reconcé à sa citoyenneté canadienne et le Canada a, heureusement, agréé.

      http://www.cbc.ca/m/news/#!/content/1.2671479

      Reste à savoir si ça fait de lui un “natural born citizen”.

    • @djobert
      Alors votre commentaire d’associer les guerres de Bush au Tea Party devra aussi être considéré comme une blague. Les républicains de Bush et ceux affiliés au Tea Party sont de souches très différentes.
      Thorvis n’a meme pas mentionné Bush. Il est apparu dans votre interpretation.
      Comme quoi votre réalité est relative.

    • Rafael Edward Cruz
      December 22, 1970 (age 43)
      Calgary, Alberta, Canada…. CANADA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Ben non, voyons, c’est pas un gros problème.
      Fox News va prouver à tout le monde que c’est pas pareil avec des arguments bidons qui vont convaincre la masse non-pensante républicaine qui gobe du n’importe quoi tant que ça vient de Fox News. J’ai hâte que les dépenses de Fox News soient comptabilisés aux dépenses électorales du GOP.

      En fait le seul vrai problème aux USA c’est pas les poches de thé ou les républicains mais bien comment le système est fait et les pouvoirs divisés à travers les paliers de pouvoirs et les chambres (Sénat, représentants)

      Le président peut à peu près rien faire ou rien décider sans perdre un temps incroyable à convaincre tout le monde.

      Ça prend le sénat, la chambre des représentants et le président du même côté.

      On peut bien reprocher au Tea Party et les Répus de bloquer et de nuire, mais coudonc, ils ont été élus pour ça, il font leur travail.

      Aux électeurs d’arrêter de voter de tous les côtés et leur pays va avancer.

    • @Franki3

      12 juin 2014
      12h20

      Le problème c’est, qu’actuellement, le Tea Party est une faction du parti républicain dont Bush est membre. Voter Tea Party, c’est voter pour les républicains et ses faucons.

    • Est-ce que ces primaires gagnés par le Tearrorist Party peuvent ouvrir une porte pour certains Démocrates? Dans les dernières années, on en a eu des exemples des tearrorists que leur déclaration d’extrême-droite a planté leur campagne, genre Sharron Angle contre un Harry Reid qui semblait faible en 2010.

    • @lizzie
      On connait déjà tous votre obsession sur Bush, c’est pas une raison pour le mêler à tous les sujets et à toutes sauces.
      Le mouvement du Tea party est aussi une reaction au GOP establishment, GOP Neo-cons, GOP big business and big spending.
      Ils sont justement en train d’essayer de ré-orienter le parti dans une autre direction.
      Tous comme les gens qui votent democrates ne devraient pas s’empêcher d’essayer de changer les choses pour le mieux (meme si Obama et Harry Reid sont membres du parti et tjours actifs), il en va de meme pour les gens qui votent républicains.

    • “Mais la leçon que plusieurs républicains du Congrès retiendront est celle-ci : à moins d’être aussi intrasigeants qu’un Ted Cruz, ils risquent d’être évincés dans une primaire par un adversaire soutenu par les militants du Tea Party”

      Autrement dit, les prospects répus se lanceront, sans grande surprise, dans une compétition où le plus plus fêlé, les plus tordu et les plus instable remportera la nomination…

      …Hillary doit être morte de rire…

    • @robitquebeccity

      12 juin 2014
      12h49

      C’est une possibilité. C’est plus probable au Sénat où tous les électeurs d’un état peuvent voter. Ce l’est moins à la Chambre où les districts, grâce au gerrymandering, sont plus polarisés.

    • @jeansairien
      Ça ne change rien pour Cruz qu’il soit né aux USA.
      Chez les birthers, incultes et analphabètes techniques, la moitié ne doit pas savoir que le Canada est un pays, l’autre moitié doit croire que c’est un État américain et 100% ne sauraient pas le placer sur une carte.

    • Laissons faire le GOP. Il va réussir à s’aliéner les Noirs ( c’est déjà fait), les Latinos ( contre l’immigration), les Femmes ( contraception, avortement…), les jeunes ( les guerres, la religion) et autres minorités ( dont les homosexuels) …

      À la fin , il ne restera que les hommes blancs, âgés, conservateurs et religieux… La clientèle de Fox News et du Tea party quoi !

      Parfait. Ce groupe est en déclin démographique et ne peut assurer une élection.

      Laissons le GOP se tirer dans le pied.

    • Dans tout ça, le plus triste, c’est qu’on a déjà dan les années ‘30 au 20e siècle, un bel exemple des conséquences d’un peuple perdant collectivement la raison…

      On a réussi à faire croire au peuple Allemand qu’il était LE peuple fort, de la race supérieure, et que ledit peuple se devait d’apporter la lumière aux autres peuples.

      Fast Forward au 21e siècle, et on est à faire croire au peuple américain, qu’il est LE peuple fort, la race supérieure, Gods Gift to the Universe, que ce grand peuple se doit d’apporter la lumière démocratique, capitaliste et le «Free Market» aux autres peuples sauvages de la terre…

      Même fabulations, même absence d’esprit critique affiché dans les médias populaires, même extrême-droite montante chantant la glorieuse Nation et les valeurs «fondamentales» à son essor.

      Attention, je ne dis pas que les USA vont nous pondre un petit Adolphe. L’Histoire se répète souvent, mais pas de manière identique… seuls les grands mécanismes de la folie humaine ne changent pas, leurs manifestations elles varient subtilement.

      Mais je crois qu’on peut maintenant voir ce pays tranquillement sombrer dans la folie.

      Le Tea Party, l’état actuel du GOP, la baisse des critères et du niveau de l’éducation des citoyens, le recul des conditions de vie de la classe moyenne, le refus d’admettre que l’«American Dream» n’est qu’une fabulation basée sur l’exploitation d’autres peuples, le repli sur soi dans la fermeture des frontières et les problèmes avec les immigrants, la paranoïa du terrorisme, l’agression perpétuelle envers d’autres pays, tous des symptômes qui montrent un refus de la réalité et un lent glissement vers la folie.

      Évidemment, en 1930, on ne l’a pas plus vu venir…

    • @Franki3

      Où ai-je parler du Tea Party?! Nul Part.
      J’ai répondu à un autre lecteur qui parlait simplement des démocrates et des républicains. Nul part il n’est fait mention des Tea Party dans mon commentaire. Avant d’être outré, il faudrait commencer par lire, et réfléchir…

    • @Franki3

      12 juin 2014
      12h53

      Je sais que le Tea Party est né en réaction à Bush, vous ne m’apprenez rien. Je tiens juste à souligner que les Tea Party, et beaucoup de libertariens tant qu’à y être, se présentent sous le parapluie républicain. Quand on vote pour eux, on vote aussi pour le GOP. S’ils se détachaient du GOP, la distinction serait plus nette.

      Quand à Bush fils, je ne suis pas la seule à considérer que ses politiques ont été néfastes. Même les tenants du Tea Party le pensent aussi, sinon ils n’auraient pas vu le jour!

    • Cruz/Palin 2016!

    • @thorvis,
      l’autre lecteur dont tu parles parlait du Tea party, pas des républicains et non plus de Bush.
      Bonne lecture.

    • M Hetu

      Votre lien mene a un article du NYT sur l’Iraq: “Iraq Militants, Pushing South, Aim at Capital”

    • Humm si les republicains continuer a ecouter Cruz et compagnie, ils contribuer davantage a l’erosion deja en cours du GOP!

      Quelque part, Cantor a bien merite sa defaite. D’apres les commentaires de ses constituents, ca faisait au moins 5 ans qi’il ne fiasait pas un townhall, son approval rating etait de 30% (et pas parce qu’il n’etait pas, a toute reprise, contre toute proposition venant d’Obama!), et ke jour meme de l’election, il n’etait meme pas en Virginie mais dans une levee de fonda a DC!

      Newt, ca fait un bout de temps qu’il est un zero a la droite… Cruz, lui, il a bien demontre qu’il fait preuve de tres mauvaise foi. Il est un des auteurs du shutdown et dit sans rougir que c’est la faut au gouvernement!!!

      Il a beau se presenter, remporter l’investiture republicaine, mais il ne sera pas le POTUS! Ce n’est pas parce que sa circonscription et ses donnateurs sont hyper-conservateurs, cela ne veut en aucune facon dire que l’Amerique est aussi arrieree!!! La base que Cruz et cie ont se limite aux tebaggers qui ne semblent vraiment pas augmenter.

      Notez bien d’ailleurs que Brat ne se reconnait pas lui-meme comme un teabagger mais plutot comme un “vrai conservateur”. Mais il est vraiment plus que ca, il peut bien resulter en un extremiste! Mais, il faut reconnaitre qu’il a su identifier les points faibles de Cantor (il y en a pas mal!)

      Je vous suggere cet article de The Nation:
      Eric Cantor’s Opponent Beat Him by Calling Out GOP Corruption
      http://bit.ly/1oYIpU5

      Voici un avant-gout:
      Did the Tea Party swoop in and help Brat, as many in the Democratic Party are suggesting? Actually, The Wall Street Journal reports no major Tea Party or anti-establishment GOP group spent funds to defeat Cantor.

      Ce qui m’etonne encore davantage est que les pro-monopoles et argents maintenant sentent la victoire de Brat comme la leur quand son mantra prefere etait:

      “All of the investment banks, up in New York and DC, they should have gone to jail.”

      et

      “Eric Cantor and the Republican leadership do not know what a free market is at all, and the clearest evidence of that is the financial crisis … When I say free markets, I mean no favoritism to K Street lobbyists.” Banks like Goldman Sachs were not fined for their role in the financial crisis—rather, they were rewarded with bailouts, Brat has said.

      Et ainsi de suite … Le tout dans le meme article!!!!

    • ralbol 13h19

      Toutes les societes peuvent pondre un petit Adolph. D’ailleurs, on en a nos Adolphes. La magie est de ne pas les laisser gouverner sous aucune circonstance. C’est ce qu’on appelle l’Etat de droit!

    • Si seulement 10% de l’électorat a voté, peut-être que Cantor devrait tenter sa chance comme write-in en espérant que cela n’ouvre pas la voie au Démocrate dans sa circonscription. Il devrait jouer au suffisamment modéré et s’insurger contre la droite extrémiste qui va probablement faire perdre les élections présidentielles de 2016, tout en bloquant toute initiative d’améliorer les choses. Ce sont eux qui veulent détruire le pays en imposant une idéologie terrifiante pour la majorité. Cela pourrait aussi aider la cause des Jeb Bush, Chris Christie, qui ont une chance de mieux faire. S’il l’emporte parce qu’une défaite a aussi ses risques. Mais il devient un héro s’il l’emporte.

      Cette défaite de Cantor montre aussi que la démocratie se porte mal parce que seulement une petite partie de la populace vote et impose sa volonté. La population ne réalise pas le pouvoir qu’elle détient, les femmes, les pauvres, les gais, les travailleurs, elle ne réalise pas le pouvoir qu’elle donne gratuitement par ignorance ou paresse, a ceux qui ont des intérêts bien différents.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juin 2014
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité