Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 7 juin 2014 | Mise en ligne à 12h24 | Commenter Commentaires (37)

    Hillary, sa «marchette» et le cerveau de Rove

    BpSPymcCMAEeJ1HÀ l’approche du lancement de ses mémoires (mardi aux États-Unis), Hillary Clinton fait beaucoup parler d’elle, la preuve de la fascination dont elle fait encore l’objet dans les médias après plus de trois décennies sur la scène nationale.

    L’ancienne secrétaire d’État a évidemment voulu humaniser son image en accordant une entrevue au magazine People, qui lui consacre la Une de son numéro courant. En voyant cette couverture, Matt Drudge et d’autres comiques de la droite ont tenté de leur côté de vieillir la démocrate de 66 ans en se demandant pas si elle ne s’appuyait pas sur une «marchette» sur la photo.

    Dans un texte publié aujourd’hui, la chroniqueuse du Washington Post Ruth Marcus estime voir dans cette question un symptôme d’un «Clinton Derangement Syndrome».

    La chaîne ABC a par ailleurs diffusé un extrait d’une entrevue accordée par Clinton à Diane Sawyer qui doit être diffusée lundi, à la veille de la publication de Hard Choices. Dans cet extrait, Clinton réplique sur un ton badin à Karl Rove, qui a laissé entendre récemment que l’ancienne secrétaire d’État pourrait avoir des séquelles à la suite de son traumatisme crânien dû à une chute en 2012.

    «Je sais qu’il a été surnommé le ”cerveau de Bush” dans un des livres écrits à son sujet, et je lui souhaite la meilleure des chances», a-t-elle dit.

    Puis, sur une note plus sérieuse, elle est revenue sur son traumatisme crânien : «C’était, je pense, une commotion cérébrale sérieuse. À cause de la force de la chute, j’ai souffert d’une double vision et d’un peu d’étourdissement pendant une courte période de temps.»


    ABC US News | ABC International News

    On peut lire enfin dans cette recension de John Dickerson que les mémoires d’Hillary Clinton ne comportent aucune anecdote juteuse ou controverse digne de ce nom. Selon Dickerson, c’est la meilleure preuve que l’ancienne rivale de Barack Obama briguera la Maison-Blanche en 2016.


    • Les républicains ont peur. Sondage WaPo/ABC de la semaine dernière.

      “Fifty five percent of respondents say they would support Hillary Clinton as a candidate for president in 2016″

      “At 61 percent, women are far more supportive of Hillary Clinton than the 44 percent of women who approved of Obama in April. Crucially, 50 percent of whites and 51 percent of senior citizens say they would support her as a candidate; Obama’s job approval stood at just 32 percent among whites”

      http://m.washingtonpost.com/blogs/the-fix/wp/2014/05/28/the-clintons-so-hot-right-now/

      Et oui, elle va se présenter en 2016, son livre en est effectivement la preuve.

    • Il faut dire que la blague de la marchette est assez bien trouvée! Ce n’est certes pas avec cette has been que la politique de la ploutocratie américaine se renouvellera.

      Vive Elizabeth Warren.

      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/05/20/elizabeth-warren-enflamme-la-gauche-du-parti-democrate_4422015_3222.html

    • Mme Clinton est effectivement trop âgée; non tellement de par ses 66 ans d’âges mais bien de par son long passé politique. Elle trainera toujours Bill & Cie et Obama & Cie comme deux ancres flottantes derrière elle.

      Vive Elizabeth Warren !

    • Pas mal débile comme message de laisser croire qu’il y aurait un déshonneur à être Président(e) des USA et d’être obligé d’utiliser une marchette. En quoi un handicapé physique ne serait pas en mesure d’occuper les fonctions de Président?

      Il n’y a que les mongols qui ne pourront s’empêcher de faire des blagues de bas étage sur les handicaps physiques réels ou imaginés.

    • Ces attaques stupides contre Hillary Clinton seraient-elles destinées à mousser sa candidature? D’un point de vue républicain, Clinton serait peut-être la candidate démocrate idéale puisqu’elle a déjà accumulé une bonne trentaine d’années de vie publique avec tout le passif qu’on peut imaginer sur une aussi longue période (erreurs de jugement, squelettes dans le placard, points faibles, etc.). Il est toutefois fort possible qu’elle jouera encore une fois, à son corps défendant, le même rôle d’écran de fumée qu’elle a tenu en 2008. Pendant que les ultra-conservateurs vont obséder sur elle et se préparer en conséquence en vue des présidentielles, un petit vite (passé jusque là inaperçu) pourrait la doubler dans la dernière ligne droite et devenir le candidat surprise des Démocrates. Avec de fortes chances de se faire élire en novembre puisque les Républicains n’auront pas eu le gros bon sens de se préparer sérieusement à affronter un autre candidat que Mme Clinton.

    • Ils ne savent plus quoi inventer ces républicains! Elle s’appuie sur une chaise qui se trouve proche de sa piscine. Est-ce un signe de faiblesse que de prendre une photo ainsi? Est-ce que les répus, dans leurs photos, vont éliminer tout meuble où leurs candidats pourraient s’appuyer et démontrer ainsi un signe de faiblesse?

    • @sdcsavard Bon point. Franklin Roosevelt a fait une grande partie de sa présidence malgré la maladie et un handicap physique dû à la maladie. Et pourtant, on le considère toujours comme l’un des plus grands présidents de l’histoire. L’idole de la droite républicaine a terminé son mandat malgré un diagnosic d’Alzheimer. Alors qu’est-ce qui est plus grave, les capacités physiques réduites ou les capacité mentales réduites? C’est vrai que pour la droite répu, le deuxième cas est moins grave parce qu’ils en souffrent tous…

    • Elizabeth Warren est pour moi ce qu’il y a de mieux sur le marché, côté démocrate, mais…

      Mais sa candidature, j’en ai bien peur, serait un électrochoc à la hauteur de ce que fut la candidature de George McGovern en 1972.

      HRC est rassurante, beaucoup plus que l’était Barack Obama en 2008.

      Elle pourrait tout aussi bien être une républicaine modérée qu’une démocrate.

      Avec elle ce sera tout simplement «more of the same».

      Les Américains aiment bien cette recette tout comme ils adorent le comfort food: Idaho baked potato avec full beurre, crème sure et Monterry Jack fondu.

      Les plus jeunes se satisfont d’un Baconator avec une livre de frites bien salées et 64 onces de Coke.

      Avec elle, ce serait plus facile de composer avec un Congrès où la Chambre, tout au moins, et le Sénat peut-être, seront républicains.

      http://www.electionprojection.com/

      Alors, elle devrait normalement l’avoir assez facile pour 2016.

      À moins qu’un illustre inconnu n’annonce sa candidature à l’investiture à Springfield, Illinois en février 2015, comme le fit un certain Barack Obama en février 2007, soulevant ou l’hilarité l’Hirality générale.

      Et comme slogan c’est très simple pour HRC: NO CHANGE WE CAN BELIEVE IN ! ou YES WE CAN’T.

    • @ ducalme 15h30
      «À moins qu’un illustre inconnu n’annonce sa candidature à l’investiture à Springfield, Illinois en février 2015, comme le fit un certain Barack Obama en février 2007,…»

      Le phénomène n’est pas rare chez les Démocrates. Cela a aussi été le cas d’un certain Bill Clinton en 1991 ainsi que de Jimmy Carter en 1975. Venus de nulle part eux aussi, tout comme Obama.

    • C’est vrai que la photo peut donner cette illusion là pareil… Si ce n’était pas une autre xième attaque d’un adversaire politique cela pourrait être drôle.

      La seconde photo me semble mieux mais elle n’est pas sur la couverture , Hilary est entrain de rire des Républicains et se retient après la chaise pour ne pas tomber sur le dos tellement elle est crampée ????

      http://www.usatoday.com/story/news/nation/2014/06/05/people-hillary-clinton-walker-chair/10017117/

    • @ducalme

      Cependant c’est bien d’un électrochoc dont la ploutocratie américaine a besoin. Un ticket Elizabeth Warren ,Randy Paul aurait l’effet souhaité !!!

    • @j.c.virgil

      7 juin 2014
      16h10

      [...] Un ticket Elizabeth Warren ,Randy Paul aurait l’effet souhaité !!!

      Wow! C’est qui votre pusher? Soit que vous en fumez du bon ou que vous ne connaissez pas les politiques de l’un ou de l’autre pour les mettre sur le même ticket. Une est pour l’intervention de l’état dans l’économie et l’autre est contre le gouvernemaman.

    • @A.Talon et j.c.virgil

      Je suis entièrement d’accord avec vous deux.

      La démocratie américaine est sclérosée sinon nécrosée.

    • A-t-on jamais douté des facultés de W Bush avec son alcoolisme ?

    • «Wow! C’est qui votre pusher? Soit que vous en fumez du bon ou que vous ne connaissez pas les politiques de l’un ou de l’autre pour les mettre sur le même ticket. Une est pour l’intervention de l’état dans l’économie et l’autre est contre le gouvernemaman.» lizzie

      Nous y voila! Pourquoi toujours cette attitude manichéenne ? Les positions de chacun n’est pas à ce point opposés comme vous semblez le croire. Il ne faut jamais oublier que La Politique est l’art du compromis. N’est-il-pas comme disent les britishs?

    • J’sais pa pour vous mais je viens d’apprendre grâce à Monsieur Heu que Mme Davis est morte, c’était la gouvernante dans le Brady Bunch. Snif ! Anyway ça m’a l’air d’un spécial WOMEN sur le People. Je m’empresse au newsstand….
      nm

    • @dcsavard
      il est plutôt aberrant de votre par d utiliser le mot mongole quand vous dites défendre les intérêts des handicapés

      jrousso99

    • Petit détail. FDR, un des grands présidents, était cloué dans un fauteuil roulant. Il a permis aux alliés de remporter la Deuxième guerre mondiale.

      Woodrow Wilson utilisait couramment une canne dans ses déplacements. Il a contribué à la victoire des alliés lors de la Première grande guerre.

      Deux victoires, deux chefs d’état handicapés.

      Alors…

      Signé: un avocat handicapé.

    • @lizzie 17h00

      “Une est pour l’intervention de l’état dans l’économie et l’autre est contre le gouvernemaman.”

      ———-

      Euh… l’état intervient déjà de façon magistrale dans l’économie. C’est l’état qui met en place les politiques qui font de nos milliardaires des multi-milliardaires – tout en saignant à blanc la vaste majorité des citoyens.

      Ce que Elizabth Warren prône, c’est l’intervention de l’état pour… protéger, et faire prospérer, même, les citoyens – et non des corporations ! Go figure… “unelectable” est le terme qui s’applique, si je ne m’abuse…

    • @romeog

      7 juin 2014
      21h35

      Je ne dis pas le contraire. J’ai dit qu’elle est pour l’intervention de l’état dans l’économie (sans qualifier l’intervention) et que Rand Paul est viscéralement contre.

      D’ailleurs, j’apprécie bien les idées et propositions de madame Warren, si ça peut clarifier mes propos.

    • @Lizzie
      Un moment donné il faudra dépasser le clivage gauche, droite. Je sais fort bien qu’ils ne sont pas de la même famille politique.

      Warren est une “avocate acharnée des consommateurs américains, défenseure des « petits » matraqués par les prédateurs financiers, elle dit sans fard ce que le peuple de gauche rêvait d’entendre mais dont Barack Obama s’est gardé de se mêler : après la crise financière de 2008, certains banquiers auraient dû rendre des comptes. « Il y a des gens qui auraient dû avoir les menottes au poignet »,

      Quand à Rand Paul il s’insurge contre les charognards à la Dick Cheney qui s’engraissent sur le charnier des guerres qu’ils provoquent.

      http://blogues.lapresse.ca/hetu/2014/04/08/rand-paul-dick-cheney-et-l%E2%80%99irak/

      Les deux ensemble formeraient un ticket d’enfer qui ébranlerait le système jusque dans ses fondements¸.

    • On sous-estime toujours l’importance de la 1ere dame aux EU. Parlant de Wilson, en 1919 après son AVC, qui l’a mis KO, à toute fin pratique, sa deuxième épouse qui est devenue la 1ere dame était en réalité la 1ere femme exécutive de la Maison Blanche. Fais ké, d’un côté nous avons une famille au nom célèbre qui vise la TRIPLE CROWN et de l’autre un ancien Président qui rêve de devenir officiellement le premier, premier homme des EU. Hmmm!!!

    • @A.Talon

      Pas beaucoup de monde ne parle de Martin O Malley. C’est un gouverneur d’un minuscule état, le Maryland.
      http://www.ontheissues.org/Martin_O%60Malley.htm
      http://votesmart.org/candidate/67009/martin-omalley#.U5QKBii_-aU

      Une fois arrivés au pouvoir, je vois mal comment Elizabeth Warren et rand Paul puissent s’entendre pour des sujets importants comme l’économie et autres. Ca pourrait engendrer une paralysie au sommet de l’exécutif à l’instar de la présidence de John Adams qui a partagé le pouvoir avec son vice-président Thomas Jefferson,son rival politique.
      Si Élisabeth Warren devait quitter la présidence, l’opposition viendrait au pouvoir sans passer par les urnes. C’est pour cette raison que le 12ème amendement fut mis en place.
      J’abonde dans le même sens que Lizzie, le blogueur le plus pragmatique du blogue, sans oublier d’autres.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Adams_%28homme_politique%29

      On veut que les choses bougent, mais pas n’importe comment, surtout avec des opinions tranchées.

    • @j.c.virgil

      7 juin 2014
      22h56

      Bien d’accord avec vous sur le fond. Cependant, comme je le disais à romeog, les positions économiques de Warren sont l’antithèse de celles de Rand Paul. Les chances d’un ticket Warren/Paul ou Paul/Warren sont quasi nulles. Les libertariens sont contre l’intervention de l’état et Rand Paul est un libertarien.

    • Bien que Clinton soit nettement favorisée dans les sondages, les Démocrates ne semblent pas vouloir un couronnement.

      “That said, even among Democrats who support her for the nomination, 58 percent also say they’d rather see other candidates run as well – a preference for a race, not a waltz. That, of course, would keep her in the spotlight and perhaps hone her campaign performance. But contested campaigns are never a sure bet, even for frontrunners, as Clinton herself found in 2008.”

      http://abcnews.go.com/Politics/clinton-shows-strengths-for-2016-yet-with-some-chinks-in-her-armor/blogEntry?id=24043997&ref=http%3A%2F%2Ft.co%2FOtVI22L90b

      Je pense que les Démocrates veulent un débat d’idées, où les orientations des progressistes prendront une grande part.

    • @Lizzie
      Vous croyez vraiment encore en l’honnêteté des démocrates après la faillite totale de leur président Obama qui s’est avéré à l’usage être un G.W.Bush peinturé en brun , en poursuivant les mêmes politiques que ce dernier au profit des mêmes lobbies ?

    • C’est Rove qui avait le cerveau de Bush? Ça explique tout.

    • @j.c.virgil

      8 juin 2014
      08h35

      De quels Démocrates parlez-vous? Des partisans, des Américains inscrits comme Démocrates, des bénévoles ou des élus?

      La politique, partout dans le monde, est influencée par les lobbies. C’est la réalité. Disons toutefois, qu’aux USA, les élections coûtent très cher et que ceux qui ont plus d’argent ont plus d’accès aux politiciens (la SCOTUS n’aide pas) (même chose ici, on n’a qu’à regarder la Commission Charbonneau). De plus, aux USA, on a un système bipartite. Être américaine et avoir à voter entre deux partis influencés par les lobbies et l’argent, mon choix serait facile et l’option choisie ne serait pas le parti Républicain.

    • Meme les republicains et les libertins semblent se rallier au salaire minimum à présent. C’est une chose de comprendre les implications micro et macro-économiques d’une augmentation du salaire minimum, s’en est une autre de s’y opposer simplement pour défendre une idéologie de parti. Warren n’a aucune chance, elle était menottée et cadenassée à la FDIC ou elle a sincerement voulut faire la différence, mais en vain. C’est une chose de comprendre les implications micro et macro-économiques d’une augmentation du salaire minimum, s’en est une autre de s’y opposer simplement pour défendre une idéologie de parti. Je pense plutôt Kelly AYOTTE et/ou Susan COLLINS une méchante whip qui a fait ses débuts avec BUSH père mais qui ne suit pas rigidement la ligne de partie, c’est une bipartisane accomplie.

    • C’est pas une marchette, c’est une poussette avec son nouveau bébé. :-)

    • @Lizzie

      Personnellement je rejoindrai le troisième parti, celui qui compte le plus d’Américains dans ses rangs. Celui de l’abstention même si c’est contre mes principes. Je ne voudrais pas qu’un de ces deux grands partis croient avoir mon assentiment.

      Cela étant dit, je vous souhaite de bien profiter de cette magnifique journée . Pour ma part une première petite saucette dans le lac à 66F sera sûrement rafraichissante :-)

    • gl000001

      Bush a cessé de consommer à 40 ans.

      Ce n’est pas la raison pour laquelle on peut douter de ses facultés.

    • @superlulu

      LOL

      Mais non c’est une tondeuse à gazon…

      À moins que la photo soit truquée, en fait elle était chez Wal-Mart en train de pousser son panier de provisions… LOL

    • @lizzie

      Un débat d’idée, je n’ai pas vu çà chez les démocrates depuis les primaires de 1968 sur la question du Vietnam avec Eugene McCarthy et Robert Kennedy.

      Au GOP, je l’attend toujours.

      Ce n’est pas pour le message que les gens votent, mais pour le porteur du message, aussi insipide ce message puisse-t-il être.

      The medium is the message comme le disait si bien Marshall McLuhan.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Marshall_McLuhan

    • @ducalme

      8 juin 2014
      13h01

      À tous les congrès, les partis adoptent leur plateforme politique, avec plus ou moins de débats. Je crois que les progressistes vont tenter d’influencer cette plateforme et, en bout de ligne, Hillary va être élue et devra faire campagne avec ces pressions de la gauche.

    • @lizzie

      C’est bien vrai; à chaque convention ou congrès les partis adoptent leur plateforme politique.

      Avec moins que plus de débats.

      C’est uniquement pour consommation interne et l’élu ne se sent jamais lié par ce qui est voté.

      Çà ressemble drôlement à ce qui se passe ici.

      It’s for the birds.

    • izabeth Warren a clairement indiqué qu’elle ne se présenterait pas si HRC était dans la course. Je crois toutefois qu’un ticket Clinton-Warren plairait aux Démocrates et à un grand nombre d’indépendants. HRC et un homme comme co-listier pourrait toutefois s’avérer plus rassurant pour certains. Julian Castro, le maire de San Antonio, TX est à surveiller (ou son frère le Représentant), un bon coup pour s’assurer le vote hispanique. De toute facon, il va se passer encore beaucoup de choses d’ici à 2016.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2007
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728  
  • Archives

  • publicité