Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 mars 2014 | Mise en ligne à 17h35 | Commenter Commentaires (64)

    Quand Obama vante la guerre en Irak

    Barack Obama a pris la parole aujourd'hui lors d'une réunion de l'OTAN à Bruxelles. (Photo AP)

    Barack Obama a pris la parole aujourd'hui lors d'une réunion de l'OTAN à Bruxelles. (Photo AP)

    George W. Bush, sors de ce corps! Sérieusement : Barack Obama n’aura jamais parlé en termes aussi positifs de la guerre en Irak qu’il ne l’a fait aujourd’hui lors d’un discours à Bruxelles, où il a comparé l’invasion de la Crimée par la Russie et celle du pays de Saddam par les États-Unis. Je le cite :

    «Il est vrai que la guerre en Irak a fait l’objet d’un vigoureux débat, pas seulement autour du monde mais également aux États-Unis. Il se trouve que j’étais opposé à notre intervention militaire là-bas. Mais même en Irak, l’Amérique a cherché à travailler à l’intérieur du système international. Nous n’avons pas revendiqué ou annexé le territoire irakien, pas plus que nous avons pris ses ressources pour notre propre gain. Au contraire, nous avons mis fin à notre guerre et laissé l’Irak à son peuple, et un État irakien pleinement souverain a pu prendre des décisions au sujet de son propre avenir.»

    Obama a également établi un parallèle entre l’intervention russe en Crimée et celle de l’OTAN au Kosovo :

    «Mais l’OTAN n’est intervenue seulement après que le peuple du Kosovo eut été systématiquement brutalisé et tué pendant des années. Et le Kosovo s’est séparé de la Serbie seulement après qu’un référendum eut été organisé, pas à l’extérieur des balises de la loi internationale mais de concert avec les Nations unies et les voisins du Kosovo. Rien de cela n’est arrivé en Crimée.»


    • Vive les bombardements humanitaires.

    • Ouais…

      C’est pas comme l’annexion par les USA, des territoires amérindiens, du Texas, de Puerto Rico et d’Hawaii.

      Tout s’est fait dans les règles, la bonne entente joviale et souriante, «No pressure»..!

    • “…pas plus que nous avons pris ses ressources pour notre propre gain.” Et les milliards en argent liquide qui arrivaient en Irak à pleines palettes, c’était de l’altruisme?

    • Vous avez oubliés le plus important: http://www.zerohedge.com/news/2014-03-26/what-happens-if-us-president-stops-speaking-and-nobody-claps

      Lorsque le gratin diplomatique n’applaudit plus le president des US…

    • Deux alinéas, deux histoires réécrites! Sinon des purs mensonges! Bravo pour le démocratie qui baigne dans le mensonge!

    • Si le prix Nobel le dit, ça doit être vrai!

      Quand t’es rendu à justifier la guerre contre l’Irak
      pour tenter de marquer des points dans la chicane avec la Russie,
      c’est que tu est vraiment… vraiment… à cours d’arguments!!

    • Le premier président noir veut devenir le dernier président tout court. Agir de façon belliqueuse envers la Russie est d’une idiotie pure. Si la Russie est mis au pied du mur le monde sera incendié par le feu nucléaire. La Russie n’avait pas le choix car si l’Ukraine entrait dans l’UE et dans l’OTAN ils auraient implanté le bouclier antimissile sur son territoire empêchant toute riposte en cas d’attaque. Ce bouclier n’est pas pour l’Iran mais pour la Russie. La Russie à proposer d’en faire partie (si l’Iran était la véritable menace pourquoi avoir refusé leur aide).

    • Le pire c’est qu’il a raison!

    • lol ” l’Amérique a cherché à travailler à l’intérieur du système international. ” Ils n’ont pas chercher longtemps. Et ils ont finalement travaillé à l’extérieur du système international, basé sur des preuves consciemment fausses.

    • On est rendu du loi du : ‘Yes We Can!’….

    • Il est vraiment effronté et menteur, comparer le désastre qu’ils ont fait en Irak, à la Crimée.
      En plus ils disent qu’ils n’ont pas pris leurs ressources…. Haliberton Dick Cheny , ils y en a plusieurs qui se sont servi.
      Les américains avec la fameuse CIA on formaté la révolte en Ukraine pour mettre la main sur la base navale russe. Ils pensaient que M. Poutine laisserait partir leurs bijoux !

    • De l’inculpabilité et l’indéfectibilité américaine :

      http://www.dedefensa.org/article-de_snowden_l_ukraine_de_l_inculpabilit_l_ind_fectibilit__26_03_2014.html

      ç. à. d. mentir comme o respire!

    • EtVoila 26 mars 2014 18h21

      Éclairant sur la sympathie et l’intérêt des Européens!

    • Pardon mais ceci est le bout de la m.

      “Nous n’avons pas revendiqué ou annexé le territoire irakien, pas plus que nous avons pris ses ressources pour notre propre gain.”

      Les industries militaires et celles dite de sécurité’ ont détournés/extorqués des montagnes de dollars des taxes et impôts des citoyens. On a soutiré des milliards de $ pour la dite ‘reconstruction’. On a privatisé la ressource pétrolière, au profit des pétrolières privées intére$$ée$.

      Utiliser la Busherie en Irak pour prétendre faire la leçon ! Le pôvre Barack est rendu bien bas !!!

    • S’il avait eu le nez de Pinocchio , il aurait pu arriver jusqu’au Kremlin et pointer Poutine.
      Quand on parle de morale, les US devraient se garder de dire quoi que ce soit.
      L’exemple Irakien est édifiant, certes , les US ne l’ont pas annexé, ils ont juste installé un despote a leur service, pris quelques bases pour controler la région… c’est tout.
      Bien sur l’Irak se trouve a une vintaine de milliers de kilometres de leurs frontières… j’imagine bien s’il était au sud du rio grande, je doute qu’ils se seraient contenté de quelques bases.

      Cela étant dit…Ils soutiennent aussi un micro pays crée de rien et qui passe son temps a tenter d’annexer ses voisins plus faibles que lui.

    • Obama=VENDU

    • Obama perd la tête ou quoi? Ce président devient chaque jours de plus en plus inquiétant par l’incohérence de ses propos.

    • On dirait que la politique Américaine est infecté par une sorte de mystérieuse organisation. J’ai comme de la difficulté à tout croire. Même les attentats du 11 Septembre et la disparition du vol MH370 me donne l’impression que je ne peux pas croire tout ce qu’on veut me faire croire. Peut-être qu’il n’y a rien, mais mon sentiment de confiance envers l’administration américaine est à zéro.

    • Â qui s’adresse-t-il?

      à lui-même?

      Cou cou Barak, c’est l’ivresse de la gloire qui fait ça?

    • ” «Mais l’OTAN n’est intervenue seulement après que le peuple du Kosovo eut été systématiquement brutalisé et tué pendant des années. ”

      En effet, monsieur le président.

      Cependant il serait bien d’en révéler un peu plus, comme par exemple :

      “Any armed action we undertook would bring retaliation against civilians,” KLA leader Thaci explained. “We knew we were endangering a great number of civilian lives.” The benefits of this strategy were made plain by Dug Gorani, a Kosovo Albanian negotiator not tied to the KLA: “The more civilians were killed, the chances of international intervention became bigger, and the KLA of course realised that. There was this foreign diplomat who once told me, ‘Look, unless you pass the quota of five thousand deaths you’ll never have anybody permanently present in Kosovo from foreign diplomacy.’”

      “Albright was receptive to the KLA’s strategy because THE US Was ANXIOUS TO STAGE A MILITARY CONFLICT WITH SERBIA*. Her series of interviews began chillingly with the words: “I believed in the ultimate power, the goodness of the power of the allies and led by the United States.” The KLA’s campaign of provocations was seized upon as the vehicle through which the use of this power could be sanctioned. ”

      * Majuscules de ma part.

      Lien : https://www.wsws.org/en/articles/2000/03/koso-m16.html

    • Tiens, si on me le permet … Une vielle toune pour Barack.

      Live ♪ ♫ The Logical Song. Roger Hodgson, Supertramp with Orchestra ♫ ♪

      “When I was young, it seemed that life was so wonderful, a miracle, it was beautiful, magical
      And all the birds in the trees, well they’d be singing so happily, joyfully, playfully, watching me
      But then they send me away to teach me how to be sensible, logical, responsible, practical
      And they showed me a world where I could be so dependable, clinical, intellectual, cynical
      There are times when all the world’s asleep
      The questions run too deep for such a simple man
      Won’t you please, please tell me what we’ve learned”
      I know it sounds absurd but please tell me who I am

      I said now, watch what you say, now we’re calling you a radical, a liberal, fanatical, criminal
      Won’t you sign up your name, we’d like to feel you’re acceptable, respectable, presentable, a vegetable “

    • @etalors2 20h32 “Â qui s’adresse-t-il?” Aux électeurs. Il ratisse large: il y a des élections de mi-mandat à l’horizon.

    • La comparaison entre les deux situations démontre à la fois une méconnaissance des liens de longue date qui unissent la Crimée et la Russie en plus d’essayer de plaquer un vernis de légitimité à une invasion américaine fortement critiquée.

      Que ce n’importe quoi vienne d’Obama est à la fois troublant et désolant.

      M.Obama tente peut-être de masquer son impuissance politique en misant sur le fait que l’annexion de la Crimée est vue pour bon nombre d’occidentaux comme étant tout simplement l’envahissement d’un pays voisin.

      La réalité semble plus complexe. Rappelons que Mikhaïl Gorbatchev , autre prix Nobel, appuie l’annexion. Ce serait aussi le cas pour Maria Baronova (!) .Cela m’intrigue et m’interpelle et me donne le goût d’en connaître davantage sur les tenants des différents point de vue.

    • Je vois pas où est le problème. Il ne justifie en rien la guerre d’Irak. Il rappelle simplement que les Etats-Unis ne l’ont pas annexée ce qui marque effectivement une différence considérable avec la Russie en Crimée.
      Aujourd’hui l’Irak est tellement souverain qu’il est devenu le meilleur allié de l’Iran.

    • « Au contraire, nous avons mis fin à notre guerre et laissé l’Irak à son peuple, et un État irakien pleinement souverain a pu prendre des décisions au sujet de son propre avenir. »

      Après avoir causé entre-temps la mort de quelque cent mille personnes…

    • C’est sûr qu’il en met un peu dans le cas de l’Iraq, mais son point est très valable en comparaison de ce que la Russie a fait en Géorgie et en Crimée. Incroyable d’entendre nos petits révolutionnaires de salon constamment se rouler dans le USA bashing, au point de défendre la bonne vieille Russie ces temps-ci. En Russie, ce monde là se ramasse en prison. Tout comme en Iraq sous Hussein, en Syrie sous Assad, en Libye sous Kadhafi.

    • Je souhaite de tout mon cœur aux étasuniens de connaitre la joie et le bonheur d’avoir sur leur propre territoire ce bienfait sans nom qu’est la guerre. Pourquoi se priveraient-ils de cette bénédiction qu’ils répandent avec tant de générosité à travers le monde depuis leur création ?

    • C’est le temps de s’affirmer, de faire le dur, contre nature mais le miroir le supportera, il faut plaire à son public, il faut monter dans les sondages pour encourager le parti et partir à la fin de son règne la tête haute et la main sur le cœur.

      Grâce aux Américains l’Irak est devenue prospère et sécuritaire, les citoyens irakiens sont unis, heureux et en santé et le pays peut décider librement de son avenir. C’est encore pour les aider, qu’ils ont été soumis au jeune forcé en 1991, selon l’UNICEF 1, 300, 000 enfants sont morts de faim. Obama n’a pas parlé de Cuba …oui c’et vrai c’est de l’histoire ancienne…ils ont essayé mais n’ont pas réussi, Cuba étant dans leur zone d’influence mais au moins ils se sont contentés en les privant de tout.

      Et puis les States et les suiveux si prompts à réagir contre la Russie mais pas du tout avec le rare pays qui se permet tout :
      http://www.legrandsoir.info/quelle-hypocrisie-des-etats-unis-de-la-france-et-compagnie-pour-la-crimee.html

      Et comme toujours, les States savent bien choisir leurs amis, des amis qui veulent à tout prix garder l’intégrité du pays garantissant les droits de tous. Une de leur préférée, elle qui a bonne presse pas comme l’”exécrable Poutine”, la nouvelle Jeanne d’Arc, la pacifiste à la tresse blonde et je nomme :
      http://blogs.rue89.nouvelobs.com/yeti-voyageur/2014/03/26/la-gentille-ioulia-timochenko-se-lache-il-est-temps-daller-tuer-les-russes-232598

    • ‘Après avoir causé entre-temps la mort de quelque cent mille personnes…’

      Le nombre de morts semble rendu un détail sans importance pour Obama. C’est plutôt inquiétant.

    • olivierr 26 mars 2014 21h59
      imho 26 mars 2014 22h10

      Sur quel monde vivez-vous?

      Osez-vous comparer le crime d’agression américaine par l’invasion de l’Iraq avec des centaines de milliers ou millions tues, estropies, infirmes, nouveaux nés avec malformations, réfugiés, avec des villes détruites en totalité et un pays avec toute l’infrastructure remise à l’âge de la pierre (comme ils avait d’ailleurs l’intention de le faire) avec l’occupation sur demande des citoyens de la Crimée par l’armée russe presque sans victimes.

      Quels sont les critères selon lesquels vous qualifiez une situation? Si c’est fait par mon gang c’est bien? Mais ça c’est la façon de faire mafieuse! Êtes-vous descendu si bas?

    • Un pays avec toute l’infrastructure remise à l’âge de la pierre veut dire ça :

      http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201403/26/01-4751732-irak-premiers-cas-de-polio-depuis-2000.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_international_29810_accueil_POS4

      La Syrie, après 3 ans d’agression par intermédiaires interposés est touchée aussi.

    • @Andan
      Pour éviter descendre aussi bas que vous, on évite de prêter aux autres des propos qu’ils n’ont pas tenu. Il ne s’agit pas de comparer les événements d’Irak et de Crimée pour les rapprocher mais pour les opposer : en Crimée il n’y a pas eu de guerre, en Irak il n’y a pas eu d’annexion. Obama rappelle qu’il a condamné la guerre d’Irak en son temps, aujourd’hui il condamne l’annexion de la Crimée. Dans les deux cas, il se trouve du bon côté de l’histoire.

    • @maddog

      Voila des propos de quelqu’un qui ne sait pas ce que sait que la guerre. J’ai travaillé dans l’humanitaire, très souvent dans des conflits civils meurtriers comme dans l’ex-Yougoslavie, le Rwanda, la Sierra Leone, le Liberia et autres pays. Il a fallu l’aide des militaires pour accomplir acheminer l’aide humanitaire auprès des populations. J’étais présent aussi pendant des catastrophes naturelles.
      Quand j’entends du monde dire que tel ou tel pays mérite une guerre pour leur apprendre la paix, je trouve cela stupide puisque j’ai vu les horreurs de mes propres yeux.
      Je suis loin d’être un guerrier, cependant il existe des cas particuliers où la force est nécessaire. Je préfère être sur le terrain pour aider des populations, plutôt que de rester devant mon écran d’ordi au chaud dans son salon. J’ai été fortement marqué par la Yougoslavie et le Rwanda et j’ai des grands-parents qui m’ont raconté leur vécu de la seconde guerre mondiale en France. Tous ces souvenirs forgent mon opinion, qui est loin des pensées simplistes et pavloviennes de certains.
      En outre, je me demande si la guerre de sécession vous dit quelque-chose. C’était une guerre civile qui avait fait plus de 600000 morts. C’était le conflit le plus meurtrier de l’histoire américaine.
      http://en.wikipedia.org/wiki/American_civil_war
      J’ai interrogé des habitants du sud et ils m’ont dit que beaucoup de gens savent ce que c’est qu’une défaite militaire. Je rappelle également que le Canada a eu aussi sa guerre civile.
      http://en.wikipedia.org/wiki/Rebellions_of_1837
      Advenant le cas où votre souhait se réalise, quel pays va leur donner cette magnifique leçon ?
      Je suis d’accord avec olivierr, Obama reste cohérent avec ses principes concernant l’Irak et la Crimée.
      Pour conclure, je ne veux plus entendre des menaces d’anéantissement avec l’arme nucléaire ou des apologies de ce genre pour amener les autres vers la paix.

    • olivierr 27 mars 2014 00h53

      Bassesse? Moi? C’est moi qui accepte l’inacceptable et compare l’incomparable? Comment pouvez-vous vous laisser amadouer par le seul fait d’avoir laissé l’Irak à son peuple quand ils l’ont laissé à l’âge de la pierre, en état de guerre civile larvaire (2-3000 morts par an), avec des millions des morts, infirmes et malades irrécupérables?

      Voici ce qu’ont vécu les enfants irakiens, l’espoir et le futur de toute nation, pendant cette promenade, selon les mots apaisants d’Obama, d’entrée / sortie des US d’Irak :

      http://brusselstribunal.org/Children.htm

      Faudra vous aiguiser les outils d’analyse!

    • Meme si le mot annexion est utilisée, il n’y a absolument rien de belliqueux dans le rattachement de la crimée à la russie.
      Faut vraiment avoir le cerveau javelisé pour voir une comparaison avec la destruction de l’Irak.

    • Il devait faire référence à Israël et aux territoires occupés depuis des lustres.

    • Les discours d’Obama sont devenus aussi laxatifs en termes de raisonnement que ceux de Poutine. Que des clichés et des lieux communs.

      La Crimée tout comme l’Irak sont des conflits énergétiques bien que de nature et prétexte différents. Rien à voir avec les aspirations de leurs peuples respectifs qui font illusion dans la propagande des deux empires.

      Quant au Kosovo, c’est devenu un gigantesque porte-avion terrestre des USA aux confins de l’empire russe. Encore une fois, tout cela n’avait rien à voir avec les aspirations des peuples mais relève de considérations stratégiques.

      Le point de chute de la réflexion sur la Crimée doit être la légalité du référendum. Comme tout état nation refuse à priori une partition de son territoire, il y a des questions à se poser : quelle est la valeur dans sa méthode de ce référendum? Au-delà de la reconnaissance internationale, était-il représentatif ou non des “aspirations” (certes manipulées at large” des russophones ukrainiens?

      Puzzle,puzzle…

      Pierre Tremblay

    • Pour ceux que ça intéresse je vous suggère 2 livres de Jean Ziegler – Destruction Massive et l’Empire de la Honte. On y raconte comment les pays riches (la plupart des pays occidentaux) utilisent lea faim et la dette pour ruiner et mettre à genoux les pays pauvres du tiers monde.
      On parle également du libre-échange, le Kosovo, la guerre en Irak. Mr Ziegler nous montre le vrai visage des États-Unis pei importe le Président au pouvoir. Fascinant!

    • Obama et harper sont les commis voyageurs de leurs industrie pétrolière et gazière . Ils l’ont prouvé hier en enjoignant les Européens de se défaire de leur dépendance au gaz et au pétrole russe, Obama vantant alors le transport du gaz de shit..se liquifié qui pourrait desservir l’Europe.
      Sans oublier évidemment son petit laïus pour amener de l’eau au moulin du célèbre complexe militaro-industriel américain alors qu’il déclarait; ” qu’il était « préoccupé » par la baisse des dépenses de défense de certains pays, alors que « la situation en Ukraine nous rappelle que la liberté a un prix ».

      Ben oui Barak on le sait la liberté a un prix qui se traduit en argent comptant pour les entreprises de guerre et les pétrolières américaines.

      http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/2014/03/26/005-obama-ue-otan-ukraine-russie.shtml

    • Quand Obama joue a “mon impérialisme défensif est meilleur que le tien”.

    • Quelle déception, cet Obama!

    • @sage2010

      Contrairement à ce que vous pouvez croire, je sais fort bien ce qu’est la guerre. Je n’en tire nulle gloire mais ce que j’en ai appris c’est qu’elle n’en a que deux causes : l’argent et le vol de ressources.

      Je suis né au Canada mais n’y vis plus. Le peuple étasunien approuve ces conflits et accepte d’en payer la facture et de la refiler à leurs arrières-petits-enfants parce qu’ils sont fortement promu par la propagande médiatique. On sait aussi que 95% des médias appartiennent à une communauté en particulier qui leur rabâche qu’ils sont un peuple “spécial” ayant une destinée historique qui assez curieusement bénéficie toujours aux mêmes personnes. Remarquez qu’il y en a d’autres qui se croient le “peuple élu”.

      La plupart des conflits dont vous faites mention ont justement pour cause les États-Unis. Que ce soit par renversement d’un gouvernement légitimement élu pour être remplacé par une dictature aux ordres ou par un coup d’état comme c’est le cas actuellement en Ukraine.

      Les peuples n’auraient pas besoin de vos services si les sauveurs de l’univers (les États-Unis) ne passaient pas leur temps à agresser la planète sur les ordres de l’AIPAC, de Wall Street (les propriétaires des États-Unis) ou de la Fed (banque privée propriété de la même communauté).

      Un jour peut-être vous rendrez-vous compte que votre travail humanitaire n’aura servi que les intérêts d’une élite parasitaire usuraire. Vous n’aurez été en définitive que l’idiot utile dans toute l’histoire. Un peu d’humilité vous aidera sans doute à le réaliser et à en tirer une leçon de vie.

      Passez une bonne journée.

    • À tous ces olivierr et Imho, lisez donc le livre “L’État voyou”, de William Blum, aux éditions Parangon.Votre cécité en sera peut-être altérée.

      Quant à Obama, quel pantin!, quel hypocrite!, et quel exécuteur des basses oeuvres du complex militaro-industriel US qui n’a de cesse de foutre la merde…et la mort, partout dans le monde. À côté de ça, Poutine c’est de la petite bière.

      Et le respect des lois internationales en Israël M. Obama? Deux poids deux mesures.

      Enfin, comment peut-on rester dans un pays avec, à sa tête, ce clown de Harper? Ce petit politicien sans envergure va-t-il finir par cesser ses remontrances téléguidées par son maître des USA? Quelle honte!

    • @ralbol

      Et vous pourrez ajouter La Grenade, Le Panama, Le Chili…etc.

    • ‘Je vois pas où est le problème. Il ne justifie en rien la guerre d’Irak. Il rappelle simplement que les États-Unis ne l’ont pas annexée ce qui marque effectivement une différence considérable avec la Russie en Crimée.’

      ‘Je suis d’accord avec olivierr, Obama reste cohérent avec ses principes concernant l’Irak et la Crimée.’

      Donc vous êtes d’accord avec le principe qu’une guerre qui a fait des centaines de milliers de morts est moins pire qu’un conflit qui a fait quelques morts étant donné qu’ils n’ont pas annexé l’Iraq.

      Soudainement le pire crime contre l’humanité c’est d’annexer un pays. Même si les gens de ce pays ont votés pour l’annexion.

      Oh c’est vrai que le référendum est discutable mais d’un autre côté on sait que la Crimée ne sera pas dans la misère en étant avec la Russie. Au contraire, ça va être la partie la plus riche de l’Ukraine.

      D’ailleurs c’est une autre différence majeure entre la Crimée et l’Iraq. La Russie a un réel intérêt à protéger l’Ukraine et la Crimée tandis que les États-Unis en avaient rien à cirer du peuple iraquien.

      Pas pour rien qu’ils n’ont pas annexé le pays, ils ne voulaient rien savoir d’eux et ils les ont laissés dans la misère et le chaos après avoir fait des centaines de milliers de mort et saccagé le pays.

      Mais bon, parait qu’il n’y a pas de problème là-dedans étant donné que ça respecte la logique d’Obama.

    • @ jippece

      - «Et vous pourrez ajouter La Grenade, Le Panama, Le Chili…etc.»

      Oui pour la guerre et les manipulations, mais ces territoires n’ont pas été «annexés» par les USA. Par contre, le Texas, Hawaii, Puerto Rico et les territoires amérindiens, les USA on «grabbé» ça sans trop se gêner… avec, évidemment, tout comme Poutine, d’excellentes justifications pour le faire.

    • Faut croire que des années de pouvoir améliorent le jugement….

      Vrai que l’Irak à coûté cher aux USA, et pas juste en $$$. Mais la Crimée risque de coûter encore bien plus cher à la Russie

      Pour ceux que ça intéresse voici un excellent article sur le sujet:

      http://www.telegraph.co.uk/finance/comment/ambroseevans_pritchard/10725643/Putins-Russia-caught-in-US-and-Chinese-double-pincer.html

    • Bientôt ce sera la glorification de l’utilisation des drones. Pas de victimes chez l’agresseur mais des victimes “collatérales…en somme des civils qui n’ont rien à faire avec un suspect” dans des territoires ou pays de ce vaste monde.

      Ouais c’est tout réfléchi….”plus ça change plus c’est pareil” en fait c’est dronatiquement pareil.

    • Ceux qui critiquent Obama sont presque toujours des racistes.

      Si vous n’êtes pas d’accord avec les déclarations d’Obama sur l’Irak, c’est peut-être que vous n’acceptez pas qu’un homme de couleur ait un poste si important au niveau mondial.

      Obama a dit que l’annexion de la Crimée par la Russie est un geste aussi grave et criminel que la guerre d’Irak. Si vous voulez critiquez cette déclaration, allez donc signer votre carte de la NRA ou du Parti Républicain. Autrement, respectez en silence la position d’Obama.

    • Obama nous avait tous averti de ne pas douter de son patriotisme.

    • “Nous n’avons pas revendiqué ou annexé le territoire irakien…” Il ne manquerait plus que ça. L’Irak n’est pas anglophone et est à des milliers de kilomètres des USA. Les politiciens disent vraiment n’importe quoi.

    • @deret850

      “Obama a dit que l’annexion de la Crimée par la Russie est un geste aussi grave et criminel que la guerre d’Irak. Si vous voulez critiquez cette déclaration, allez donc signer votre carte de la NRA ou du Parti Républicain. Autrement, respectez en silence la position d’Obama.”

      En silence et dans le recueillement afin que les paroles du grand O nourrissent notre esprit et nous apportent la paix et l’illumination… Tant qu’à y être.

      Oubliez la couleur de peau d’Obama 2 secondes et aller examiner les faits, les conséquences de l’intervention illégale en Irak sur la population, sur les infrastructures, sur le présent et l’avenir de ce pays et comparez avec l’annexion de la Crimée. Mais surtout, cessez d’idolâtrer les leaders politique à ce point!

    • @pbrasseur

      Merci pour le lien du telegraph, cet article explique très bien la position de la Chine face à la situation de la Crimée et de la Russie en général. Je ne croyais pas que la Russie avait un avenir si sombre en s’isolant.

    • pbrasseur 27 mars 2014 12h24
      kelvinator 27 mars 2014 22h26

      L’auteur de l’article prend ses rêves (propagande US) pour des réalités! Pour le moment une seule certitude – la mise en fonction du gazoduc Russie – Chine :

      http://online.wsj.com/news/articles/SB10001424127887324557804578376510628682312?mg=reno64-wsj&url=http%3A%2F%2Fonline.wsj.com%2Farticle%2FSB10001424127887324557804578376510628682312.html

      Celui-ci va pouvoir envoyer en Chine ce que les Russes vont couper à l’UE. Qui sème le vent….Les capacités énergétiques de la Russie :

      http://www.eia.gov/countries/cab.cfm?fips=RS

      Et la douche froide – clients asiatiques futurs : Mongolie, Corée du Sud, Inde.

      Conseil aux chasseurs – ne réveillez pas l’ours qui dort.

    • pbrasseur 27 mars 2014 12h24
      kelvinator 27 mars 2014 22h26

      La vie des Ukrainiens était déjà difficile. Croyez-vous qu’ils accepteront ceci :

      http://www.lapresse.ca/international/dossiers/ukraine/201403/27/01-4751795-le-fmi-accorde-jusqua-18-milliards-a-lukraine.php

    • A lire :

      http://www.dedefensa.org/article-a_n_cessit_du_facteur_psychologique_27_03_2014.html

      « Certes, cette chose est à ne pas prendre au sérieux, – mais tout de même dite, et par le POTUS lui-même. Ce qu’a dit Obama, lorsqu’il a semoncé la Russie en montrant en exemple les USA qui, parce qu’ils sont si puissants (sous-entendus : et donc si sages) préfèrent la voie diplomatique que l’intervention militaire pour traiter avec ses voisins («We generally don’t need to invade them ») a dû résonner un peu lourd dans l’arrière-cour des USA, tous ces pays d’Amérique Latine en butte à des interventions US incessantes depuis deux siècles, sous la haute autorité de la doctrine de Monroe, jusqu’à celle de Panama en décembre 1989, la plus surréaliste, baptisée Just Cause et caricaturée Just Because parce qu’au Pentagone lorsqu’on s’informait de la cause, “pourquoi cette intervention ?”, on recevait cette réponse “Simplement parce que…”. On n’insistera pas nécessairement sur les performances interventionnistes des USA depuis 2001, – et ce sont des “voisins”, même l’Irak, et l’Afghanistan, puisque les USA c’est le monde, – mais on les a à l’esprit. Tout cela, rassemblé en quelque mots d’un Obama suffisant et arrogant, image invertie de l’Obama de 2009 qui reconnaissait l’infamie de l’intervention US en 1953 en Iran (voir le 5 juin 2009), constitue un acte de propagande non pas stupéfiant, non pas extraordinaire, mais plutôt dissolvant, comme l’on dirait “intellectuellement dissolvant” parce qu’il dissout l’esprit, – exactement comme un acte intellectuel qui serait une charogne dans le processus de dissolution de la décomposition voulant se faire prendre pour une Idée. Le fumet de cette puanteur de la dissolution a attiré qui il devait, et le discours a été correctement applaudi et transcrit par les dirigeants-Système et les pisse-copie-Système.

      Faut-il pour autant attaquer furieusement BHO comme source de la chose ? On se tromperait. BHO s’avère finalement être une créature de communication, c’est-à-dire un non-être lorsqu’il s’agit d’agir intellectuellement, indifférent à la politique et à l’histoire, attentif à la seule représentation où il excelle, – c’est-à-dire qu’il croit à ce qu’il dit mais ne comprend rien à ce qu’il dit, et d’ailleurs il s’en fout royalement. Idem pour ceux qui écrivent ses discours, ceux qui le conseillent, etc., qui font leur travail avec sincérité, qui est celui de la représentation d’une narrative, pas de la vérification de sa véracité, – évidemment nulle par définition. Alors, sur qui faire porter la responsabilité du fondement d’une telle puanteur de décomposition intellectuelle ? »

    • Il n’y a pas eu de référendum au Kosovo! Voici la vraie histoire de son indépendance :

      http://rt.com/news/obama-kosovo-russia-mistake-705/

      Autres sources d’information?

    • @andan 2h15

      Qu’est-ce qui c’est passé en 1991 alors?

    • kelvinator 28 mars 2014 21h47

      1991 est l’année de la disparition de l’URSS.

      Pour la Yougoslavie, où les troubles ont commencé en 1990, 1991 est l’année du démembrement.

    • @andan

      Je parlais du référendum sur l’indépendance du Kosovo tenu en septembre 1991. Vous ne saviez pas ou vous ne vouliez pas savoir?

    • Si on veut revenir aux guerres yougoslaves, il faudrait trouver l’origine dans la politique de Slobodan Milosevic concernant son projet de grande Serbie. Cette politique a exarcerbé les nationalismes des républiques qui formaient la fédération yougoslave. Sans oublier que ces nationalismes ont apparu à la mort de Tito.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Dislocation_de_la_Yougoslavie
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Yougoslavie

      Les guerres yougoslaves n’ont pas été provoquées de l’extérieur.

      @kelvinator
      J’ai lu votre lien. Il y a eu un vote à l’Assemblée Générale des Nations Unies.ce vote non symbolique confirme que la Chine ne soutient pas la Russie sur ce dossier. De même que la plupart des états appartenant à la CEI.
      http://www.un.org/News/fr-press/docs/2014/AG11493.doc.htm
      http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/27/l-assemblee-generale-de-l-onu-denonce-l-annexion-de-la-crimee_4391097_3214.html

      @maddog
      Avec votre respect, je suis fier de venir en aide à des personnes dans le besoin. Je préfère m’engager dans ce genre de mission, plutôt que de tenter de convaincre d’autres intervenants sur Internet et de passer mon temps à étaler des idéologies binaires et qui favorisent des sanctions collectives et injustes à une population donnée, sous prétexte de favoriser la paix et le progrès.
      Concernant la FED, j’ai déjà fait pars de mon opinion là-dessus.
      Je vous souhaite une belle et agréable journée.

    • kelvinator 29 mars 2014 11h53

      Pas de référendum sur l’indépendance du Kosovo en septembre 1991. Cherchez!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2006
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité