Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 17 mars 2014 | Mise en ligne à 16h28 | Commenter Commentaires (15)

    Il faut prendre Rand Paul au sérieux. Sérieusement…

    Rand Paul mène dans au moins un sondage national. (Photo AP)

    Rand Paul mène dans au moins un sondage national chez les prétendants républicains à la présidence. (Photo AP)

    Le sénateur républicain du Kentucky Rand Paul peut se targuer d’une réussite qui a échappé à son père Ron, trois fois candidat à la présidence des États-Unis : il mène parmi les aspirants réels ou imaginés de son parti à la Maison-Blanche dans un sondage national (CNN/ORC International) dont voici les résultats :

    Rand Paul : 16%
    Paul Ryan : 15%
    Rick Perry : 11%
    Mike Huckabee : 10%
    Jeb Bush : 9%
    Chris Christie : 8%
    Ted Cruz : 8%

    Ce sondage fait partie des raisons pour lesquelles il faut prendre Rand Paul au sérieux, selon le blogueur du Washington Post Chris Cillizza, qui mentionne également dans ce billet sa popularité en Iowa et au New Hampshire, les États qui tiennent traditionnellement les deux premiers scrutins de la saison des caucus et des primaires. Qui plus est, les idées libertariennes du fils de Ron Paul emportent l’adhésion d’un nombre croissant d’électeurs républicains, selon Cillizza.

    Perso, j’ai du mal à prendre au sérieux Rand Paul, mais ses partisans peuvent toujours tenter de me convaincre qu’il ne subirait pas une défaite cinglante à l’occasion d’une élection générale.


    • Rand Paul vs Hillary Clinton!
      Ça serait une belle “course”.

      Nous savons tous à quel point les républicains ont des opinions arrêté lorsque vient le temps de choisir leur représentant face à Obama… Perry était premier, puis a fini dans les derniers.

      Ah, le pouvoir de la pensée magique!

    • Autrement dit, le parti n’a pas encore trouvé un candidat sérieux.

    • C’est dans les neiges de l’Iowa et du New Hampshire qu’on verra qui est le plus résistant.

    • Je crois sincèrement que si le parti républicain avait donner sa chance à Ron, il aurait pu battre Obama. En débat, Obama n’aurait tout simplement pas été de taille, et les progressistes auraient réalisé que Ron est plus près de leurs idées que ne l’est Obama. Alors que Mitt Romney, aussitôt qu’il ouvre la bouche…

      Pour ce qui est de Rand… Je crois qu’il est un politicien utile qui mérite sa place. Mais je ne vois pas les qualités en lui, ni le niveau intellectuel, pour devenir Président.

    • Il y a un facteur important qui fera toujours en sorte que tu prendras jamais la moitié des politiciens américains au sérieux: c’est un républicain…

    • On est loin de septembre 2016. Moi, j’encourage Ted Cruz! ;-)

    • 11% pour Rick Perry. On sait donc que l’échantillonage de CNN au Texas est de 11%…Ou bien ils étaient où ce 11% en 2012? Se souviennent pas eux aussi que Rick voulait abolir trois choses…seulement qu’il ne se rappelait pas de la troisième.

      Il y a quelques mois Chris Christie n’avait pas d’opposant selon les sondages. Et il est où maintenant le Gouverneur du NJ? Presque sombré dans l’oubli. Alors attendons encore une couple d’années avant de nous prononcer sur les chances d’un candidat potentiel. Christie pourrait avoir un regain de vie. Ou Mitaine pourrait être tenté par un troisième échec…

    • Perso, j’ai aussi du mal à imaginer une victoire de Rand Paul (en prenant pour acquis qu’Hillary brigue la présidence du côté Démocrate, une quasi-certitude). Mais reste qu’on en est à 967 jours des élections. En mars 2006, bien que reconnu par les journalistes politiques comme un candidat potentiel, Obama était pour la majorité des électeurs américains un illustre inconnu.

      Traduction: beaucoup de choses peuvent encore arriver.

      Pour Rand, le défi sera de survivre aux attaques de ses rivaux Républicains, et de trouver un moyen de courtiser à la fois les pragmatiques de son parti, les fervents du Tea Party et les indépendants (une tâche excessivement complexe, pour ne pas dire impossible).

      Hillary, quant à elle, devra réussir à évoquer le sentiment d’optimisme et de prospérité associé aux Clintons, sans rappeler les scandales ou l’aspect cynique/calculateur que l’on attribue au célèbre “power-couple.” Malgré un passé lourd qui risque d’alimenter la ferveur et les attaques Républicaines, la machine électorale Démocrate et bien rodée, et la plate-forme archaïque du GOP les empêchent de faire les gains nécessaires chez les groupes démographiques déterminants.

    • J’aurais pensé que Jeb Bush serait mieux classé…

      C’est le moins *crinqué* de toute la gang!

    • Prédiction d’un match-up Clinton vs (Rand) Paul: Cllnton 53%, Paul 44%.

    • Si c’est tout ce que les républicains ont de sérieux à offrir, sérieusement, les démocrates sont en voiture pour 2016, sérieusement. Ça fait vraiment pitié, tellement que ça ouvrirait quasiment une fenêtre pour un troisième parti, ça pourrait donner des idées à un type comme Michael Bloomberg…

    • Paul Ryan a perdu comme candidat à la vice-présidence et il est 2ème, un seul point de pourcentage derrière. Rick Perry 3ème…. Ça ne montre pas grand-chose, sinon que les républicains n’ont pas de bons candidats en ce moment. Ron Paul avait l’habitude de toujours bien performer dans les “Straw pools” en Iowa, aussi.

    • Obama a eu l’appuie des jeunes en 2008 (pas en 2012 puisque les jeunes se sont rendu compte que Obama était un vendu comme n’importe quel politicien). J’ai beaucoup de difficulté à croire que Hillary aurait l’appui des jeunes en 2016. Par contre je n,ai aucune difficulté a voir un Rand Paul obtenir l’appui de beaucoup de jeune, tout comme son père.

    • Randy Paul est aussi vendu que les autres… il est juste pas vendu aux mêmes.
      Randy Paul est un vrai conte de fée comme avait dit Oncle Bill d’Obama!

      Le plus gros reproche que je peux faire à Randal Paul c’est qu’il vit dans les années 1800’s contrairement à son père qui lui vit dans les 1700’s.

      Aussi, un gros 2$ que Randy Paul ne sera pas le Répu en chef de 2016… même 5$ aux 3 premiers intéressés.

      Des preneurs? :-)

    • Le seul candidat décent de ce groupe sélect est Jeb Bush. Plus modéré et réfléchi mais il est pénalisé par son nom de famille et le virage à droite de son parti. Pas le grand charisme mais au moins de la décence.

      Ce sondage ne veut rien dire. Beaucoup de choses vont se passer d’ici au début de la campagne électorale qui elle même va durer un an et demi. Mais où est donc passé Rubio? Et comment Rand Paul va-t-il expliquer à ses amis Républicains comment ils vont se défendre sans la NSA et des interventions militaires? Les prochaines élections vont être le plus grand “reality show”, peut-être meilleur que le dernier. Ah Santorum, 9-9-9 Cain, Perry, Palin, …

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2013
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité