Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Archive, décembre 2013

    Mardi 31 décembre 2013 | Mise en ligne à 8h53 | Commenter Commentaires (85)

    MSNBC et le petit-fils noir de Mitt Romney

    La chaîne MSNBC s’est de nouveau attirée des critiques après les moqueries d’une animatrice et de ses invités à propos d’une photo envoyée par la famille de Mitt Romney pour Noël où l’on voit l’ancien candidat présidentiel du Parti républicain entouré de ses petits-enfants, dont un bébé noir adopté par un de ses fils en septembre dernier.

    Sur les airs d’une chanson de Sesame Street, la comédienne Pia Glenn, une des invitées de l’émission Melissa Harris-Perry diffusée dimanche matin, a d’abord chanté :

    «Une de ces choses n’est pas comme l’autre, une de ces choses n’est tout simplement pas la même.»

    L’animatrice de l’émission a ajouté :

    «Mon objectif est qu’en 2040 le mariage entre Kieran Romney et North West soit la chose la plus importante de l’année. Pouvez-vous imaginer Mitt Romney et Kanye West comme parents par alliance?»

    L’humoriste Dean Obeidallah, un autre invité, a renchéri :

    «Je pense que cette photo est excellente. Elle résume la diversité du Parti républicain. C’est comme la convention nationale républicaine…»

    «Méprisable», s’est indignée sur sa page Facebook Sarah Palin, qui a récemment été l’objet d’une attaque douteuse sur MSNBC qui a coûté son émission à l’animateur Martin Bashir.

    «MSNBC devrait s’excuser pour cet incident complètement inapproprié», a déclaré sur Twitter l’ancien sénateur républicain du Massachusetts Scott Brown.

    Ce matin, Harris-Perry s’est excusée «sans réserve» sur Twitter.

    Lire les commentaires (85)  |  Commenter cet article






    Lundi 30 décembre 2013 | Mise en ligne à 17h33 | Commenter Commentaires (103)

    Pleins feux sur le salaire minimum

    Des travailleurs de la restauration rapide ont manifesté pour une hausse du salaire minimum au début du mois à New York. (Photo Getty Images)

    Des travailleurs de la restauration rapide ont manifesté pour une hausse du salaire minimum au début du mois à New York. (Photo Getty Images)

    S’il n’en tient qu’au Parti démocrate, la hausse du salaire minimum fédéral sera l’un des principaux enjeux des élections de mi-mandat de novembre 2014.

    Selon cet article du New York Times, les démocrates croient pouvoir mettre les républicains sur la défensive en faisant campagne sur ce thème fédérateur. Un sondage récent indique qu’une majorité d’électeurs indépendants et républicains se disent favorables à une augmentation du salaire minimum fédéral.

    Les démocrates veulent faire passer ce salaire de 7,25$ l’heure à 10,10$ l’heure d’ici 2015. Le monde des affaires et ses alliés républicains s’y opposeront probablement, faisant valoir qu’une telle mesure pourrait compromettre la reprise économique aux États-Unis.

    La question du salaire minimum rejoint la préoccupation exprimée récemment par Barack Obama face aux inégalités. Début décembre, le 44e président a en effet lancé un nouveau plaidoyer en faveur de la réduction de ces inégalités, histoire de contrer trois décennies d’évolution «dangereuse» dans la répartition des richesses aux États-Unis.

    Ce cheval de bataille pourrait en outre permettre au parti d’Obama de mobiliser des électeurs qui n’ont pas l’habitude de voter à l’occasion des électeurs de mi-mandat. Dans certains États, les démocrates tenteront notamment d’organiser des référendums sur la hausse du salaire minimum local qui coïncideront avec les élections de mi-mandat.

    Lire les commentaires (103)  |  Commenter cet article






    Lundi 30 décembre 2013 | Mise en ligne à 13h11 | Commenter Commentaires (21)

    Le chiffre du jour

    1,1 million : nombre d’Américains qui avaient souscrit hier à une assurance maladie via le site internet fédéral HealthCare.gov, qui couvre 36 États. Ce chiffre ne tient pas compte des 850 000 autres Américains qui avaient souscrit à une assurance maladie par le biais de portails créés par 14 États, dont la Californie, New York et le Connecticut (avant le lancement chaotique de HealthCare.gov, l’administration Obama prévoyait que 3,3 millions d’Américains auraient souscrit à une assurance maladie à ce stade-ci).

    Lire les commentaires (21)  |  Commenter cet article






    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives