Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 15 septembre 2013 | Mise en ligne à 14h01 | Commenter Commentaires (24)

    La citation du jour

    «Je pense que les gens ici à Washington sont enclins à juger sur la forme. Si on avait eu dès le début quelque chose de réglé, de linéaire, coulant de soi, ils auraient été contents, même si la politique choisie avait été désastreuse.»

    - Barack Obama, défendant sa gestion du dossier syrien lors d’une interview accordée à la chaîne ABC.


    • “Je pense que les gens ici à Washington sont enclins à juger sur la forme.”

      Obama fait encore de la projection. Tant qu’a faire il devrait effeuiller une marguerite, on y va , on y va pas, on y va , on y va pas ..jusqu’a la dernière pétale et décider si il intervient ou pas en Syrie.

    • teddy

      Pétale est un mot masculin masculin, donc…jusqu’au dernier pétale!

      http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9tale

      Bon dimanche.

    • @tédébèr

      En retard !

      La décision est prise depuis 48heures.

    • >>… ils auraient été contents

      Vraiment?

    • @jean_saisrien – 15 septembre 2013 – 15h20
      En effet, vraiment? Je pense que le scénario de la prise de contrôle des armes chimiques de M. Assad fait pas mal plus l’unanimité que ce que voulait Messieurs Obama et Kerry, qui aurait selon toute vraisemblance empiré la situation. Des gens qui auraient été contents d’une attaque des américains, ça se résume sans doute à une poignée de personnes.

    • Même si je ne suis pas d’accord avec ses opinions dans ce dossier, je crois que cette fois il a absolument raison. D’autres présidents auraient pu s’en tenir à une politique désastreuse et être responsables de milliers de victimes innocentes, par pure obstination idéologique ou pire encore, par orgueil (pour maintenir une image “d’homme fort”).

    • L’homme fort n’est-il pas celui qui tire le meilleur des “compromis” ?

      L’homme faible n’est-il pas celui qui veut toujours appliquer les mêmes solutions à des problèmes semblables même si celles-ci se sont avérées (très) mauvaises à chaque ost..s de fois?

    • jean_saisrien …. L’homme fort selon moi, c’est celui qui renonce d’abuser juste parce qu’il est fort.
      Dans ce dossier, M. Poutine fut plus fort que M. Obama qui, quoi qu’il en dise dans sa défense de sa gestion du dossier, ne représente pas vraiment les aspirations des américains qui, sur toutes les tribunes où ils peuvent s’exprimer, crient leur ras-le-bol, leur plein l’cass des guerres à pu finir qu’on leur impose au nom de la démocratie.

    • Hein! Est-ce qu’il fait référence à la guerre en Irak? Il ne ferait pas ça!

    • En réponse à Lizzie au message de 17h10 :

      La plupart des Républicains ne comprendront pas la référence dans la citation ;)

    • @sarcasme

      15 septembre 2013
      17h42
      —–
      Vous avez des attentes trop élevées à l’égard des républicains. ;-)

    • Le président Obama fonçait directement dans un mur avec son projet de frappe en Syrie et il a au moins eu la présence d’esprit d’accepter la porte de sortie que lui a offert le président Poutine. Il ne le dit évidemment pas de cette manière mais c’est mon interprétation de sa politique non linéaire.

    • L’homme fort Poutine? Comment ça? Il y deux semaines il affirmait devant tous et toutes que les rebelles islamistes étaient ceux qui avaient lancés les bombes chimiques. Il l’affirmait fermement, sans aucun doute perceptible et avec sa gueule de bois habituelle. Aujourd’hui lui et Assad, à leur manière, reconnaissent une partie de plus en plus grande de leur responsabilité cruelle. Quel est donc cet engouement des extrêmes droites que ce soit en France, en Amérique ou ailleurs pour Poutine. Vous seriez-vous laissé berner pas la machine propagande Poutine version 2013 peut-être même fabriqué sous les conseils de son judicieux ami Georges W Bush? Il s’y connait bien lui aussi dans l’art de la manipulation non? Quel est donc cet haine viscérale à l’endroit d’Obama? Quel est donc ce faux concept de crédibilité, de tout est noir à défaut d’être blanc? Nous ne sommes pas en mode démocratie directe heureusement. Il n’y a pas encore un an la population américaine lui donnait un deuxième mandat fort de quatre ans. Mais la droite et son extrême sont très unies, il faut leur donner ça. Il regardent tous le même canal Fox permettant des cotes d’écoute très fortes, ce qui leur donne probablement l’impression d’être la majorité. Mais la majorité n’est pas là. Elle écoute PBS ou MSNBC ou CBS ou CNN et s’éparpillent beaucoup plus largement que ce bloque fermé à pensé unique de la droite républicaine. N’est-ce pas un démocrate qui va ravir la mairie de NY pour la première fois depuis très longtemps? Nous n’en sommes pas à déclarer un gagnant pour le moment. On doit maintenant voir à l’honnêteté de Poutine et d’Assad et puis il faudra tenter d’arrêter cette guerre. Pour les Républicains et leurs fans, il est trop tard. Des études le prouvent, Fox embue la pensée critique et l’information rentre par une oreille en ligne continue pour ressortir par l’autre oreille. Pour eux tout doit être linéaire, binaire soit méchant versus bon, nuit/jour, Banc/noir, nomade/sédentaire. Ça doit être ça, le clair obscur de la race humaine.

    • “Je pense que les gens ici à Washington sont enclins à juger sur la forme”. Il n’est pas à Washington, lui? Si on jugeait sur le fond, on les mettrait tous dehors à coups de pieds dans le fondement; pour la forme.

    • Larry Summers refuse les clés de la Fed, finalement ?

      Wow.

      Parceque ça va être “difficile” (accrimonieux) ?

      Re-wow.

      On vous offre le poste-clef des USA et probablement de l’économie mondiale, mais vous refusez “parceque c’est beaucoup trop difficile” ?

      Non. Pas parceque c’est difficile. 1 morceau de robot à celui qui dira la bonne raison pour laquelle Summers, 58 ans et pètant de santé et d’ambition, a refusé ce poste.

    • Une source diplomatique éminente a révélé que « la guerre américaine contre la Syrie a commencé et a terminé au moment du tir des deux missiles balistiques qui sont tombés dans la mer » ! Selon le quotidien libanais assafir, citant cette haute source, « les deux missiles ont été lancés par les forces américaines d’une base militaire de l’OTAN en Espagne.

      Ils ont été détectés par les radars russes immédiatement. Les batteries de défense russe les ont confrontés. Un missile a explosé en l’air alors que l’autre a été dérouté et est tombé ensuite en mer ».

    • @guyat

      C’est fou comme ça ajoute au débat. Les Québécois (en grande majorité) écrivent mal ou parlent un langage à peine compréhensible. Allez-vous tous les reprendre?

    • @pourvoyeur 21h15 ” Les Québécois (en grande majorité) écrivent mal ou parlent un langage à peine compréhensible”. Allez lire les commentaires sur les blogues des journaux français: vous serez tout aussi horrifié. Les français articulent mieux mais écrivent tout aussi mal.

    • @snooze
      « Pour consacrer plus de temps à sa famille », comme le veut le bon vieux cliché…

    • @pourvoyeur

      Certains québécois, pas beaucoup une chance, pètent plus haut que le trou et sont très rapides pour scier sur les québécois…
      Je pense aussi que guyat rendait à teddy, la monnaie de sa pièce…
      Si l intervention de guyat vous apparaissait inutile, comment qualifieriez-vous une intervention pour commenter une intervention inutile?
      … Et si elle est, en plus, agrémentée d un caca gratuit ?

    • @Apocalypse: Vous dites: “Je pense que le scénario de la prise de contrôle des armes chimiques de M. Assad fait pas mal plus l’unanimité que ce que voulait Messieurs Obama et Kerry, qui aurait selon toute vraisemblance empiré la situation. Vous avez raison lorsque vous dites que le scénario de la prise de contrôle des armes chimiques de M. Assad a fait pas mal l’unanimité ici aux États-Unis. Nous avons une écoeurite aigue de faire la guerre…de voir nos jeunes partir pour revenir défaits sinon dans un cercueil. Quant à votre deuxième point, celui où vous dites que Messieurs Obama et Kerry aient voulu empiré la situation. Je ne suis pas du tout d’accord. Où avez-vous pris une telle idée? Tous deux ont démontré, très tôt le malaise qu’ils avaient face à la possibilité d’une attaque possible et beaucoup de diligence et d’écoute/diplomatie au niveau international et national en ce qui a trait aux actions à poser ou ne pas poser.

      Bravo à ces derniers pour avoir démontré qu’ils sont capables d’humilité. Je suis tout à fait d’accord avec yul-plage qui dit que “bien d’autres présidents auraient pu s’en tenir à une politique désastreuse et être responsables de milliers de victimes innocentes, par pure obstination idéologique ou pire encore, par orgueil (pour maintenir une image “d’homme fort”).

    • @soleilsoleil – 16 septembre 2013 – 05h47
      Je ne pense pas que Messieurs Obama et Kerry aient voulu sciemment empirer la situation, mais je crois qu’ils sont peinturés dans un coin tout au long de ce dossier et ne voulaient pas perdre la face. Vous avez raison, ils ont fait preuve d’humilité et ont accepté la proposition soumise par les russes. En fin de compte, je pense qu’ils s’en sont plutôt bien sorti.

      Bonne Journée.

    • @pourvoyeur

      Je me fiche comment le monde parle dans la rue mais sur un blogue, quand on se permet de faire son puriste comme teddy l’a fait, alors qu’il le fasse jusqu’au bout. D’où mon intervention !

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité