Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 2 mai 2013 | Mise en ligne à 8h55 | Commenter Commentaires (149)

    «Mon premier fusil»

    Crickett2-630

    La revue Mother Jones publie cet article sur la façon dont la compagnie Keystone Sporting Arms fait la promotion du Crickett, ce fusil pour enfant avec lequel un petit Américain de cinq ans a blessé mortellement sa petite soeur de deux ans mardi au Kentucky. Selon cet article, les parents ne savaient pas qu’il restait une balle dans l’arme qu’ils avaient donnée au garçon en cadeau.

    Sous la rubrique «Mon premier fusil», Keystone Sporting Arms publie sur son site internet plusieurs photos d’enfants, y compris des bébés, tenant un Crickett. J’en publie quelques-unes dans ce billet.

    Crickett3-630


    • Le plus déconcertant dans l’histoire du petit garçon de 5 ans qui a tiré sa soeur de 2 ans est la réaciton du coroner de ce county du Kentucky. ‘Ce n’est qu’un bête accident la mère a dû sortir quelques minutes de la maison.’ Bravo.

    • Il faut avoir 16 ans pour avoir un permis de conduire, 18 ans pour voter, dans certains états 21 ans pour consommer de l’alcool mais on peut avoir un gun au berceau.

      En passant M. Hétu, il ne l’a pas blessée mortellement, il l’a tuée.

    • Évidemment, tout cela est normal et acceptable, si un enfant de 5 ans veut absolument tuer sa petite soeur par accident, il va trouver une autre arme et le faire, pas question de priver tous les enfants de 5 ans du droit inaliénable que leur confère le 2ième Amendement de posséder une arme à feu.

    • C’est triste pour la petite fille de 2 ans, mais j’ai aucune compassion pour les parents, AUCUNE. Offrir une arme, pas un jouet, une vrai arme qui tue des vrai personne a un enfant de 5 ans faut etre malade mental ou brainwasher par la NRA, probablement les deux.

      Les parents devraient être accusé de négligence criminelle. J’irai même jusqu’a meutre non prémédité. Une arme, même si il y a des hello kitty dessus, ca reste une arme et tu donne pas ca a un enfant de 5 ans.

    • Histoire horrible. Comme Lizzie dit, il l’a tuée. Tout un traumatisme à prévoir chez l’enfant et la famille…

    • Ceux qui pensent que leur sécurité ou celle de leur famille est liée à une arme à feu vont penser 2 fois avant de donner comme cadeau à un enfant de 5 ans.

      À la place de cette arme, un livre, un vélo ou un bâton de Hockey laisserait un souvenir inoubliable pour cet enfant au lieu d’être hanté par l’image de sa sœur morte pour le restant de sa vie.

    • C’est de la maltraitance d’enfants n’ayons pas peur des mots.

      La société américaine est très malade et dangereuse pour ses enfants.

      Jean Émard

    • Son père regrette aujourd’hui de ne pas lui avoir offert une poupée gonflable.

    • @izzie – 2 mai 2013 – 09h06
      … Il faut avoir 16 ans pour avoir un permis de conduire, 18 ans pour voter, dans certains états 21 ans pour consommer de l’alcool mais on peut avoir un gun au berceau….

      Certains n’en sont pas à une contradiction près et dans ce cas-ci: toute une contradiction!

      Encore cet acharnement absurde à avoir des armes au détriment de la vie d’innocents! Il y a sans doute beaucoup plus de pertes de vie d’innocents aux USA dans une année, que de vies sauvés par la possession d’armes.

      Même après cette nouvelle absurdité, ça va continuer à défendre ce droit STUPIDE d’avoir des armes meurtrières dans une société, dite civilisée, en 2013.

    • Dans la même veine:

      Il faut un permis pour conduire une voiture, il faut un permis pour pêcher, il faut un permis pour rénover sa maison, etc.

      Mais n’importe quel zouf peut avoir des enfants, sans permis.

    • @jonathangregoire – 2 mai 2013 – 09h16
      … Les parents devraient être accusé de négligence criminelle. …

      Absolument d’accord! Il devrait y avoir procès et le cas échéant, une peine de prison. On ne parle pas d’un vulgaire fait divers, mais une enfant de 2 ans est mort par la bêtise de gens (les parents) qui ont jurés de la protéger!

    • Un autre cas, comme dit Wayne Lapierre où on a eu “a bad guy with a gun”.

      Malheureusement.

    • Et on parle d’un calibre .22, un fusil pour la chasse au petit gibier. On est loin du fusil à air comprimé. Déjà que c’est extrêmement préoccupant de donner accès à des armes à des enfants si jeunes, pourquoi faut-il que ce soit des armes dotés d’une telle puissance de feu? Ça défie toute logique. On ne parle pas d’un fusil pour s’entraîner au tir, mais d’une véritable arme de chasse. J’en suis assomé.

    • Si au moins sa soeur avait pu avoir une arme pour se défendre…

    • ”J’irai même jusqu’a meutre non prémédité”

      Non prémédité? Quand des parents arment leurs enfants avec l’aide des lois de l’état, je trouve qu’il y a un relent de préméditation. Et dire que les parents vont se livrer à une séance de braillage et de déchirage de chemise alors qu’ils sont la cause première de ce drame.
      Évidemment, les pro-gun vont venir faire de l’esbrouffe pour ne surtout pas remettre en cause le dogme fascisant de l’armement pour tous et sans condition. Et dire que les mêmes apôtres de l’armement pro-actif font la morale au sujet du respect de la vie. Misère! Je suppose que la petite soeur aurait due être armée elle aussi pour se défendre comme les aveuglés idéologiques de la drette profonde le prétendent.
      Bordel, les enfants c’est fait pour jouer à faire semblant. Ne peut-on pas laisser les enfants être des enfants?

      Sylvain Pelletier

    • “Mon premier fusil”
      Malheureusement, j’ai bien peur que ce ne soit pas le dernier.

    • J’ai bien hâte de découvrir les réactions de la NRA. On va sûrement nous dire que rien de tout cela ne serait arrivé si la petite soeur avait eu une arme elle aussi…

    • Expliquez-moi ça… au père poule que je suis. La mère n’a pas vérifié s’il restait une balle dans le fusil ???

      en supposant que j’aurais donné un fusil à fiston à 5 ans ( ce qui est incroyable au premier abord), c’est la première chose que j’aurais fait : vérifier s’il y avait une balle dans le fusil et le mettre hors de portée.

      Et ce n’est pas une anecdote. Penser même offrir une arme à un enfant de 5 ans révèle un état d’esprit sérieusement intoxiqué par la propagande de la NRA.

    • À la limite des limites, à l’extrême limite des extrêmes limites, je me demande un brin si tout ça ne participerait pas un peu de ce que d’autre ont déjà statué comme étant une certaine forme de “sélection naturelle” !

      Si tel est le cas laissons au temps le temps de faire son œuvre…

      @ Candela,

      Il l’aurait Pétée !

      Benoît Duhamel.

    • Je vous gage un p’tit 2$ que les parents n’auront à peu près pas de remords de conscience, en partie en raison de l’absolution donnée par le coroner, et aussi parce que pour acheter une arme à un enfant en bas âge, il ne faut pas avoir de conscience du tout.

    • Les parents ont oublié d’armer l’enfant de deux ans pour le protéger de celui de cinq ans. C’est un manque de leur part… (sarcasme)

    • Au risque de paraître insensible, ce qui n’est vraiment PAS le cas, j’ai l’impression que la théorie de l’évolution de Darwin risque de pénaliser la société des USA.

    • Une carabine .22 à 13-14 ans, en milieux rural c’est relativement commun et ça vient avec des conditions très sévères de la part des parents. (Et c’est principalement utilitaire, pour éliminer la vermine dans les champs)

      À 5 ans c’est totalement stupide et les parents devraient être accusés de négligence.

      Si dans le sud des États-Unis on donne une .22 à 5 ans, à 15 ans c’est quoi, un Barrett .50?

    • Je n’ai aucune compassion pour des parents:
      1- assez stupide pour donner une véritable arme à feu à un enfant de 5 ans;
      2- et s’ils le font, ne pas double-triple vérifier qu’elle est sécuritaire avant de le laisser la manipuler seul – ” les parents ne savaient pas qu’il restait une balle dans l’arme …”, duuuhh !…

    • Il me semble qu’offrir une véritable arme a feu a un enfant de 5 ans et le laisser jouer avec sans surveillance, le résultat attendu c’est qu’un tragédie se produise. Dans ma tête c’est les gens chanceux qui s’en sorte sans que rien ne leur arrive. Donc pour moi c’est l’inverse d’un bête accident.

      Mais bon tout le monde sait que ce n’est pas les fusils qui tuent ce sont les enfants de 5 ans…

    • Même moi qui suit à droite comme ça se peut pas, trouve ces photos effrayantes…

    • Sur le site de Keystone Sporting Arms on peut lire ce genre de chose:

      “Thank you for supporting the next generation of recreational shooters. My 4 1/2 year old daughter thought the “pink one” was far superior to a black synthetic stock,who am i to argue? I never would have thought that a pink rifle would be sitting in the rack in the gun room. I look forward to when my daughter is a bit older and ready to begin her journey in the great sport of shooting.”

      Sans comentaires…sauf que c’est Crickett avec double T

    • Il y as aucun problème a faire utiliser une arme de ce genre a un enfant lorsque sous supervision parentale ou adulte. Le tir est une discipline sportive des plus valorisante si c’est fait adéquatement peut importe l’age ou presque.

      Le problème est de laisser une arme comme ça (ou m’importe qu’elle autre) a un enfant et de surcroit chargée et non verrouillée. C’est plus “qu’irresponsablement” criminel et stupide.

      Cet accident n’aurait jamais du arriver et aurait pu, très facilement, être évité, seul les parent sont a blâmer.

      DDB

    • ”Il faut avoir 16 ans pour avoir un permis de conduire, 18 ans pour voter, dans certains états 21 ans pour consommer de l’alcool mais on peut avoir un gun au berceau.” Lizzie

      N’est-ce pas désolant comme constatation. Et dire que tout ça part d’un amendement d’une constitution écrite il y a près de 250 ans alors que la réalité de l’époque était fort différente que celle d’aujourd’hui que ce soit au niveau de la sécurité assurée par l’état, de la densité des populations, de la haute capacité létale des armes et du potenciel criminel.

      L’armement pro-actif et sans condition, par l’état et permis par la constitution, s’apparente étrangement à l’intégrisme religieux. Les religions ont finallement reconnu le fait que la terre soit ronde, non sans avoir fait des victimes qui ont eu le malheur de SAVOIR, mais la s’arrête leur évolution. Les grands prêtres de la NRA et leurs ouailles doivent être heureux aujourd’hui. Le représentant de la drette fascisante, Wayne Lapierre, viendra assurément nous dire que les parents auraient du armer la petite soeur pour qu’elle se protége….des criminels armés. Pitoyable!

      Sylvain Pelletier

    • On aura beau faire les hauts cris de l’autre côté de la frontière mais force est de constater que c’est dans la constitution américaine et que parfois ça passe avant le jugement des parents. Si on s’attend avec ce triste incident raviver les arguments anti-armes, détrompez-vous on continuera d’entendre que c’est un malheureux incident. Ce que je retiens c’est le commentaire des parents ne savaient pas qu’il restait une balle dans le fusil. Come on. La loi est souvent plus forte que la logique.

    • Cherchez l’erreur… Un terroriste pose une bombe et tue un enfant, on réclamme la peine de mort et les plus extrême voudrait même déporter tout les musulmans, et pourquoi pas nuker certaines nations pour ”envoyer un message” (sic)… De l’autre côté, énormément de parent offre des armes à leur enfant de 5 ou 6 ans, ce qui cause accident et décès régulièrement, mais ces parents seraient de grand patriote, presque des héros nationaux…

    • “Il y as aucun problème a faire utiliser une arme de ce genre a un enfant lorsque sous supervision parentale ou adulte. ” deuxdeuxbravo

      ===

      Au départ quelqu’un d’assez idiot pour mettre une arme entre les mais de jeunes enfants, est nécessairement irresponsable et incapable de “supervision” adéquate.

      Jean Émard

    • «Mon premier fusil»…

      …mon premier drame impliquant une arme à feu.

    • Thinning the herd…

    • Dans un monde normal, les parents du petit gars de cinq ans devraient faire face à des accusations de grossière négligeance. Dans un monde normal, aucun parent digne de ce nom achèterait un fusil à un enfant de 4 ans à moins que ce soit un fusil en plastique.

      Mais bien entendu, dans un monde normal, aucun gouvernement digne de ce nom laisserait une compagnie vendre des fusils sur mesure pour des bambins!

      Voyez-vous, le Kentucky, ce n’est pas un endroit du monde normal. Là-bas, c’est considéré normal et même souhaitable de mettre au plus jeune âge possible un fusil dans les mains des garçons, et peut-être des filles aussi.

      La police du patelin où le drame est arrivé partirait probablement en guerre si elle voyait le fils en question goûter un peu de la bière de son père. Par contre, un fusil? Pas de problème! Il y a eu un mort? “C’était juste un accident”!

      Accident, mon c*l, oui!

      Ces gens-là sont aussi cinglés que les Talibans.

    • Mais cet enfant de 5 ans n’a pas le droit d’avoir un œuf Kinder Surprise parce que c’est trop dangereux…

    • Coudonc, les milices bien armées aux État-Unis sont elle pareilles aux enfants-soldats en Afrique ?

    • C’est un bête accident pour le petit gars de 5 ans. Mais le discernement des parents est navrant. On conseille aux gens de ne pas laisser les enfants jouer avec les allumettes, les briquets, même un sac d’emballage arbore un avertissement de suffocation. Là le fusil n’est pas sécurisé, à la portée des enfants.

      Oui, le petit gars peut exercer du tir, et comme la Constitution le permet, on ne peut pas enlever l’arme à feu même à des petits. Mais venant des parents comme ça, c’est de la négligence criminelle.

      L’alcohol, le tabac et le téléphone “intelligent” nes sont pas dans les Chartes. On peut restreindre le droit à l’accès, mais pas l’arme à feu.

    • «Mon premier fusil»
      … ma première blonde, mon premier char, ma première cuite, ma première relation sexuelle…
      Faut croire que ça fait partie des rites de passage d’un homme normalement constitué aux USA.

    • 3 morts dans l’attentat terroriste de Boston.

      Battage médiatique en continu depuis 2 semaines, resserrement de la sécurité, nouvelles lois en chantier, hauts cris, appels au Law & Order, etc., etc., etc…

      Un enfant de 5 ans tue sa soeur de 2 ans avec le fusil pour enfants offert par ses parents.

      80 morts quotidiennes (chaque jour) par arme à feu aux US of A, quelques mentions éparses dans les journaux et à la TV, c’est un accident, on continue comme avant, passez votre chemin y’a rien à voir…

      Tout ça au cas où hypothétiquement, il se pourrait que peut-être, qu’y aurait des chances que ce soit possible que dans un futur on sait pas quand, un méchant gouvernement voudrait emprisonner ses citoyens, dans un pays qui a déja le plus haut taux d’emprisonnement de ses citoyens per capita et où les citoyens se tuent entre eux avec leurs ti-fusils au rythme de 39 000 par année.

      C’est quoi déjà, la définition de la folie ?

    • @el-noeliste

      2 mai 2013
      09h42
      Une carabine .22 à 13-14 ans, en milieux rural c’est relativement commun et ça vient avec des conditions très sévères de la part des parents. (Et c’est principalement utilitaire, pour éliminer la vermine dans les champs)

      À 5 ans c’est totalement stupide et les parents devraient être accusés de négligence.

      Si dans le sud des États-Unis on donne une .22 à 5 ans, à 15 ans c’est quoi, un Barrett .50?

      ____________________________________________

      Une arme a feu a 13-14 ans!!!! déjà que certains pédopsychiatre ne recommande pas de laissé un jeune de moins de 15 ans utilisé une simple tondeuse a gazon ou un souffleur a neige “exemple” parce leur développement psychique n’est pas assez avancé pour être en mesure de bien évalué d’avance certaines situations qui pourrais être relativement dangereuse lors de l’utilisation de ces machines. En tout cas moi je n’ai jamais fait utilisé la tondeuse ou le souffleur a mon fils avant qu’il est 16 ans. Il aurait peut pu avant en être capable avant ses 16 ans, mais J’ai juste pas voulu prendre le risque pour le savoir. Alors imaginé la manipulation d’une armes a feu avant l’age de 16 ans, c’est inconcevable pour moi. Je n’ai même jamais offert a mon fils des jouets qui pouvait ressembler a une arme a feu de prêt ou de loin. Et pourtant je suis plutôt de droite……Bizarre diront certains…MDR!!!

    • Ces parents sont la preuve vivante que la main invisible du marché ne règle rien, qu’il faut inévitablement l’intervention du l’État pour légiférer la négligence de certaines têtes folles. S’en remettre au bon jugement des citoyens, c’est ce que ça donne…

      Les américains sont clairement incapable de bien gérer leur armes, il faut des mesures contraignantes, mais les américains resteront aveuglé par leur mythologie étasunienne.

    • Faut vraiment être tarés en tant que parents pour donner un VRAI fusil à un enfant de 4 ans! C’est plate à dire mais avec cette mentalité-là, les américains méritent ce qui leur arrive avec toutes ces tueries. Ça beau être dans la constitution ce droit de posséder une arme mais Buffalo Bill et le far west ça fait une mèche que c’est du passé! Eille, la photo d’un bébé qui tient un fusil pour faire de la pub?! Youhou, y a-t-il quelqu’un qui réfléchit au département de marketing?! Sérieusement, je suis totalement sidérée depuis que j’ai lu cette nouvelle!

    • C’est justement cette société profondément malade qui se permet de donner des leçons de démocratie, de droits de l’Homme et de réussite au reste de l’humanité.

    • Je ne veux pas être insensible ( çà demeure un fillette de 2ans qui est morte ) mais on récolte toujours ce que l’on sème. Si on pense que c’est une bonne idée d’acheter une carabine capable de tuer à un enfant de 5ans, il faut en assumer les risques. Moi, je répète à ma fille de 5ans de faire attention quand elle prend un couteau à beurre et je lui montre encore comment prendre des ciseaux correctement ( même si elle me dit à chaque fois que je suis fatiguant de toujours lui répéter les mêmes choses ), à chacun ces combats comme on dit.

    • Mai où est Anonymous quand on a besoin d’eux 8ol
      Une petite DOS peut-être, ou un petit message dans leur eMail contact us ?

    • Ces fusils jouets acceptent de vraies balles? Incroyable.

    • 8 o |

    • Donne une arme à un enfant de 5 ans.. PAS DE PROBLÈME…

      Mais si jamais vous osez lui passer un Kindle Surprise… GARE À VOUS!!!

    • Et à cet âge, on verrouille toujours l’armoire à nettoyants et médicaments, et on ne leur permet toujours pas de jouer avec des allumettes…
      Alors on nous dit que ce n’est pas l’arme qui tue mais celui qui la tient. Soit!
      Ce ne sont donc pas non-plus les allumettes qui tuent mais celui qui les tient et qui peut manquer de jugement au point d’allumer un incendie ou d’immoler quelqu’un.
      Or c’est justement ça le problème: le degré de responsabilité des gens qui les manipulent.

      Or, alors que le feu a d’innombrables usages, les armes à feu n’en on qu’une: blesser grièvement et tuer.

    • J’en ai assez des gens qui soulèvent le “droit inaliénable de porter une arme en vertu du 2e amendement de la Constitution” pour justifier que des enfants de 5 ans puissent utiliser des machines à tuer.

      Le droit de porter une arme aux USA est sujet à interprétation. Il l’a toujours été, et seulement depuis le milieu des années 2000 accepte-t-on le port INDIVIDUEL des armes à feu (McDonald v. Chicago et District of Columbia v. Heller). Il n’existe pas d’interprétation reconnue comme telle et elle est sujette aux jugements des tribunaux.

      De manière textuelle, le Deuxième amendement fait référence à “A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed”. “A well regulated militia” renvoit au contexte où l’amendement a été adopté, c’est-à-dire dans une perspective post-révolutionnaire d’une nation en proie aux attaques potentielles de ses voisins. Que ce soit l’originalisme constitutionnelle qui prévale pour justifier toute la rhétorique de la NRA, on comprend; que cela devienne le discours officiel duquel on ne peut déroger sous aucun prétexte, et qui n’est plus sujet à questionnements, c’est dangereux.

      Alors qu’on s’informe un peu avant de crier sur tous les toits que le droit de garder un shotgun loadé sous son matelas est prévu dans la Constitution. Y’a longtemps que les méchants Anglais ne pensent plus envahir les USA…

    • La société américaine est gravement malade, et cette histoire est très triste.
      Pendant ce temps….

      «La famine et la grave insécurité alimentaire en Somalie ont tué quelque 258 000 personnes entre octobre 2010 et avril 2012, dont 133 000 enfants de moins de cinq ans», conclut cette étude commandée par la FAO, l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture, et le Réseau d’alerte précoce de la Famine (Fews-Net).

      Il faut relativiser…

    • J’ai connu beaucoup de pères américains qui ont acheté des armes pour leurs jeunes fils (mais pas de 5 ans). Ceci est considéré par de nombreux hommes américains comme une étape essentielle vers la masculinité de leurs fils et est aussi américain que la tarte aux pommes, le base-ball, et le Chevrolet.

      Et oui, j’ai connu de nombreux cas d’enfants qui ont tué les jeunes camarades, frères ou sœurs accidentellement avec un fusil. Triste, mais cela est simplement considéré comme un dommage collatéral malheureux en raison du droit sacré de posséder des armes.

    • @kelvinator – “…qu’il faut inévitablement l’intervention du l’État pour légiférer la négligence de certaines têtes folles…Les américains sont clairement incapable de bien gérer leur armes…”

      Vraiment, des millions d’armes a feu, des millions d’individus les possedant de facon responsable, mais un incident et tout l’monde devient coupable ou doit etre percu comme suspect? Vous proposez combien de fonctionnaire pour visiter les maisons afin de s’assurer que la loi est appliquee?

      500 milles quebecois possedent au moins une arme a feu, allez-vous faire dans vos cullotes pour ca?

      Un accident est un accident, et certains en porteront les terribles consequences pour le restant de leurs jours. Faut-il en faire porter le poids au reste de la population egalement?

      Le corpogouvernemoman ne peut tout prevenir, a peine guerir.

    • @s-v-p – He monsieur. Informez-vous avant de dire des niaiseries.

      The Human Cost of “Gun Control” Ideas
      http://jpfo.org/filegen-a-m/deathgc.htm#chart

    • tomdeboston – :…mais cela est simplement considéré comme un dommage collatéral malheureux en raison du droit sacré de posséder des armes.”

      Vraiment idiot comme commentaire et totalement faux. Certains parents sont peut etre idiots dans leur approche avec leurs enfants, mais personne ne voit les consequences d’un incident dramatique comme simplement un “dommage collateral”, surtout pas les parents.

      Cessez de jouez a la vierge offensee quand il en vient aux droits inaleniables reconnus par la constitution. Des gens ont paye de leur vie pour cette reconnaissance et vous ne les honorez pas en denigrant le document qui accorde des pouvoirs limites au federal.

    • @ missivedutexas

      - «Vraiment, des millions d’armes a feu, des millions d’individus les possedant de facon responsable, mais un incident et tout l’monde devient coupable…»

      Un incident!!?

      39 000 morts annuellement par armes à feu aux US of A.

      C’est pas UN incident ça.

      Et pouvez garder vos liens de propagande de la NRA. Ça n’intéresse personne, vos sites de statistiques bidon et de distortions de la réalité.

    • @missivedutexas – il me faudra plus qu’une référence à un site Web clairement partisan, qui n’aborde en aucun cas les considérations juridiques du Deuxième amendement, pour me faire croire à la légitimité de votre intervention.

      Vous devriez peut-être commencer à lire sur le sujet:

      http://www.amazon.ca/Well-Regulated-Militia-Founding-Fathers-Origins/dp/0195341031/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1367509623&sr=8-1&keywords=gun+control+america

      http://www.amazon.ca/POLITICS-GUN-CONTROL-Robert-Spitzer/dp/0872894177/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1367509694&sr=8-1&keywords=the+politics+of+gun+control

    • @ralbol – Les voitures, malgre toutes les contraintes corpogouvernemomantales y etant associees, font plus de victimes. Doit-on simplement interdire la conduite automobiles?

      @s-v-p – Les considerations juridiques sont egalement presentees si vous faites le tour du site. “Well regulated” est une vieille expression qui veut simplement dire “en bon ordre de fonctionnement”, “propre a bien accomplir sa tache, sa fonction”, rien a voir avec les regles corpogouvernemomantales. Lorsque que vous entendrez les juges de la cour supreme reconnaitre ce fait, vous saurez qu’elle aura fait l’effort de rendre justice. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.

    • @ missivedutexas

      Vous avez tout croche. Le site que vous donnez en référence transpire d’une profonde paranoïa.
      Comparez les USA avec le Rwanda, l’Ouganda d’Idi Amine ou le Cambodge des Kmers Rouges est profondément blessant pour cette grande démocratie que sont les USA. La possession d’armes est restreinte dans la majorité des pays civilisés et il ne viendrait jamais à l’idée de personne dans ces pays de croire que leur gouvernmennt pourrait se retourner contre eux.

      La paranoïa est une maladie mentale, contagieuse semble-t-il, et les personnes qui en sont affectées ne devraient pas avoir le droit de posséder des armes. Vos propos semblent indiquer que vous en souffrez. Si vous avez des armes débarrassez vous en avant que l’irréparable se produise.

    • Un a vu une affaire similaire au Québec il y a quelque mois.

      Donc avant de faire la leçons aux autres…

    • @misgivingsdutexas (11h38)

      Et les Américains continuent de “payer de leur vie” en grand nombre dans la «défense» du deuxième amendement.

    • @samati – Bon, encore l’association entre maladie et dissidence. Avec les gouvernements du 20e siecle ayant elemine quelques 200 millions d’individus, on ne parle plus de paranoia, mais de simple faits historiques. L’Allemagne, la Turquie, l’Italie, la France etaient aussi des pays “civilises”.

      “If what your country is doing seems to you practically and morally wrong, is dissent the highest form of patriotism?” – The Use of Force in International Affairs – Friends Peace Committee, 1961

      Quand a l’utilisation de “maladie mentale” comme instrument, l’histoire nous enseigne egalement une lecon:

      “The incarceration of free thinking healthy people in madhouses is spiritual murder, it is a variation of the gas chamber, even more cruel; the torture of the people being killed is more malicious and more prolonged. Like the gas chambers, these crimes will never be forgotten and those involved in them will be condemned for all time during their life and after their death.” – Alexander Solzhenitsyn

    • @tomdeboston – Et ils continuent de mourrir en bien plus grand nombre aussi sur les routes du pays. Doit-on cessez d’exercer le droit de se deplacer a l’interieur du pays?

    • Je parie que les ventes de carabines Crickett vont exploser dans les prochaines semaines.

    • ”Les voitures, malgre toutes les contraintes corpogouvernemomantales y etant associees, font plus de victimes. Doit-on simplement interdire la conduite automobiles?”

      Un autre qui fait dans l’esbrouffe malhonnête question de ne pas remettre en question l’armement pro-actif par l’état des terroristes, des criminels et autres dérangés ne devant pas se retrouver avec une arme entre les mains.
      La conduite automobile est interdite aux enfants de 5 ans et vous ne semblez pas vous en offusquer et vous ne semblez pas trop en vouloir à votre corpogouvernemoman. Comme quoi les pro-gun aux attitudes fascisantes, tel les fanatiques religieux, ne prennent que ce qui fait leur affaire et rejetent le reste. Quand on a ”missivedutexas” comme nick, il ne faut psurtout pas s’en étonner.

      Sylvain Pelletier

    • “Et ils continuent de mourrir en bien plus grand nombre aussi sur les routes du pays. Doit-on cessez d’exercer le droit de se deplacer a l’interieur du pays?” missivedutexas

      ===

      Bazzo a raison, nos dretteux sont vraiment pas intelligents. :)

      Jean Émard

    • @ missivedutexas

      - «Les voitures, malgre toutes les contraintes corpogouvernemomantales y etant associees, font plus de victimes. Doit-on simplement interdire la conduite automobiles?»

      Pauv cloche.

      Le but premier d’une automobile, c’est de t’amener d’un endroit à l’autre.

      Le but d’un gun, C’EST DE TUER !

      Nuance trop subtile pour un cerveau Texan ?

      Et statistiquement, il est prévu que dès 2015 aux USA, le nombre de décès par armes à feu surpassera le nombre de décès par automobile…

      http://www.bloomberg.com/news/2012-12-19/american-gun-deaths-to-exceed-traffic-fatalities-by-2015.html

      Et cette statistique ne provient pas d’un site bidon de propagande hystérique… Ça vient de Bloomberg.com, site appartenant à un bon Républicain, devenu Indépendant depuis 2007.

      Mets ça dans ton cigare et… pffffft!

    • ”Et ils continuent de mourrir en bien plus grand nombre aussi sur les routes du pays. Doit-on cessez d’exercer le droit de se deplacer a l’interieur du pays?”

      La conduite automobile est une NÉCESSITÉ avec une possibilités d’accident. La possession d’une arme létale à 5 ans N’EST PAS UNE NÉCESSITÉ mais relève d’une idéologie moyenâgeuse. Bordel, n’êtes-vous pas en mesure de faire la différence? C’est vrai que orsqu’on a une mentalité de parano, il est difficile de faire la part des choses. Misère!

      Sylvain Pelletier

    • @syl20_65 & ramses2.1 – Les adjectifs denigrants, vous connaissez. On est cependant laisse a sa faim si on s’attend a une argumentation eclairee.

      Ca en prend de toute sorte pour faire un monde j’imagine.

    • Moé les est*s de tatas qui continuent à comparer les chars, les Presto, les échelles et les armes j’en ai vraiment soupé!

      Faut-tu être arriéré rien qu’un peu???
      Vraiment vous êtes idiots ou jouez les idiots…

      La première cause de la mort est la naissance tant qu’à dire des stupidités !!!

    • @ralbol – Donc l’automobile est bien plus dangereuse que l’arme, sont utilisation n’etant pas pour tuer, comme vous dite.

      Tenez, pour votre edification:

      keep in mind the areas of the US that are consider to have tough gun regulations and restrictions, for the most part, have a higher violent crime rate, and you can see that in the table.

      http://arizona-firearms.com/please-read-fbi-crime-statistics-for-yourself

      C’est un peu plus complique que 2+2, mais vous etes capable mon grand, lachez pas!

    • ces parents ne sont pas mieux que ceux qui donne un quatre roues motorisé ou une moto cross a leurs jeunes de moins de 16 ans sous pretexte qu’ils sont sufisament mature. un enfant reste un enfant mais les parents eux perdent souvant la logique de l’éducation des enfants

    • @ missivedutexas

      Vous me faites rires avec vos comparaisons avec les voitures ou les couteaux de cuisine… Une voiture, c’est une invention formidable qui est devenu essentiel pour se déplacer plus loin et plus vite qu’on ne le fesait dans le passé, a pied ou a cheval. C’est devenu essentiel dans la vie moderne, maintenant il reste à en réduire l’empreinte écologique en favorisant le recyclage des vielles voitures intutilisables et en optant pour une propulsion non polluante.

      Les couteaux de cuisine, ça sert à découper le viande et les légumes pour se nourrir convenablement (en tout cas pour les ”génies” qui sont encore capable de préparer de la vrai nourriture plutôt que de l’industriel préfabriqué)…

      Tandis qu’une arme à feu, ça n’a aucune utilité sinon de tuer des humains et des animaux. Ou de tirer à la cible, ce qui et un ”loisir” très très loin d’être essentiel. Donc, si c’est pas essentiel de tirer à la cible et si on ne veut pas tuer des humains, et puisque les animaux que l’ont doit tuer pour les manger peuvent l’être d’une autre façon que par arme à feu, alors expliquez nous, par pitié, quelle est la raison suffisante pour permettre à n’importe qui de posséder une arme ??

    • Quand un twit vient défendre le principe de la vente d’un fusil pour des enfants qui ne comprennent absolument pas la finalité de leur geste, ne comprennent même pas ce qu’est la mort et finalement, n’ont aucun jugement, alors on sait qu’on a affaire à un méchant imbécile.

      En plus, ces imbéciles viennent comparer les armes à feu aux autos.
      Hey! Flash News!
      La conduite automobile est fortement réglementée!
      On donne pas une auto à un enfant de cinq ans. On le laisse pas conduire dans la cour avec sa soeur de deux ans qui se lâche lousse en avant des pneus.
      Conduire n’est pas un droit inaliénable inscrit dans la Consitution, pourtant, on s’entend, que c’est pas mal plus utile.

      Si on descend du singe, y en a qui n’ont pas descendu longtemps.

    • @ missive du texas

      Et si la possession d’arme par une majorité de citoyens est garante de moins de criminalité (selon vos ”théories”), puisque les criminels auraient tant peur des ”honnêtes citoyens” armés, alors expliquer moi par quel prodige le taux de meurtre et de crime violent est plus élevé aux USA que dans toutes les nations industrialisés, dont le taux de possession d’arme est pourtant plus bas qu’au USA??

    • @ jean_saisrien (13h22)

      HAHAHA, excellent, très drôle!!

    • Si le jeune avait “trouvé” la carabine de son père au lieux de la “sienne” es-ce que le résultat serait différent??? Vraisemblablement pas le jeune aurait probablement joué avec aussi.

      Le problème ici c’est la négligence stupide et grossière des parents, non pas d’avoir fait tirer l’enfant mais bien d’avoir laisser trainer une arme chargée et non verrouillée.

      Cet accident aurait pu être évité par de simple mesure de sécurité de base.

      DDB

    • @ missivedutexas

      - «Donc l’automobile est bien plus dangereuse que l’arme, sont utilisation n’etant pas pour tuer, comme vous dite.»

      Ça s’peu-tu..?

      Tel que prévu, une nuance beaucoup trop subtile pour un cerveau Texan, ou une mauvaise foi crasse… Je dirais les deux.

      - «keep in mind the areas of the US that are consider to have tough gun regulations and restrictions, for the most part, have a higher violent crime rate…»

      Encore des statistiques bidon provenant d’un site de vendeurs de ti-fusils qui se définit lui-même comme: «Le premier et le plus ancien vendeur d’armes en Arizona avec plus de 40 ans d’expérience.».

      TOUTES les statistiques sérieusent PROUVENT que les États ayant un contrôle serré des armes à feu ont une incidence inférieure de décès par armes à feu:

      http://www.theatlantic.com/national/archive/2011/01/the-geography-of-gun-deaths/69354/

      Prenez vos statistiques d’institutions sérieuses, pas de sites d’adorateurs du ti-fusil, sinon abstenez-vous.

    • Pas sûr que le petit garçon grandira pour devenir un fervent défenseur des armes à feu… En tout cas, sa vie à lui continue… AVEC LES MÊMES PARENTS!

    • “(..) denigrants, vous connaissez. (…) laisse a (…) eclairee.” missivedutexas

      ===

      Et les caractères accentués vous connaissez ?

      Jean Émard

    • “Si le jeune avait “trouvé” la carabine de son père au lieux de la “sienne” es-ce que le résultat serait différent??? Vraisemblablement pas le jeune aurait probablement joué avec aussi.” deuxdeuxbravo

      ===

      S’il n’avait pas eu d’arme, ça en aurait fait une de moins dans la maison, donc un risque diminué.

      Jean Émard

    • En fait, il s’agit d’un complot du président américain pour faire adopter le projet de loi concernant le contrôle des armes à feu…Quant aux parents, ils vont sûrement se consoler en faisant une autre petite soeur à leur fils. C’est dans ces circonstances que je suis en faveur de la stérilisation chez certains individus.

    • Combien de temps avant qu’on blâme la “culture” des jeux videos?

      La première rêgle de sécurité avec une arme est de toujours la traiter comme si elle était chargée, je n’ai pas d’armes et même moi je sais ça.

      “Je ne savais pas qu’il restait une balle”… peu importe. Si ton enfant est trop jeune pour comprendre les risques de son “jouet”, il est trop jeune pour l’avoir point!

      Comme mentionné plus haut, en millieu rural, plusieurs adolescent ont des armes et les utilisent intelligemment. Les cadets ne sont pas très vieux quand ils commencent à s’entrainer au tir. Mais à 5 ans, quand ton cervau n’est même pas encore capable de faire le raisonnement cause/conséquence, c’est une abberation. je ne comprends juste pas….

    • @kosmoz – “…expliquer moi par quel prodige le taux de meurtre et de crime violent est plus élevé aux USA…” – Plusieurs facteurs influencent la criminalite. Dont un qu’on ne mentionnera jamais dans les medias de masse:

      “We have no poor houses in the Colonies; and if we had some, there would be nobody to put in them, since there is, in the Colonies, not a single unemployed person, neither beggars nor tramps… In the Colonies, we issue our own paper money. It is called ‘Colonial Scrip.’ We issue it in proper proportion to make the goods and pass easily from the producers to the consumers. In this manner, creating ourselves our own paper money, we control its purchasing power and we have no interest to pay to no one.” –

      http://21stcenturycicero.wordpress.com/fraud/how-benjamin-franklin-made-new-england-prosperous/

      @-alexandre- Je ne defends pas la vente aux enfants, vous etes tout melange. Je suis contre la proposition anarchique de restreindre l’acces aux honnetes citoyens sans un amendement constitutionnel.

      Pour le reste, la contribution de fullmoon ainsi que celle de deuxdeuxbravo me semble bien raisonnable. Pas besoin d’une loi, juste des parents qui prennent leurs responsabilites serieusement.

    • “Si le jeune avait “trouvé” la carabine de son père au lieux de la “sienne” es-ce que le résultat serait différent??? Vraisemblablement pas le jeune aurait probablement joué avec aussi.” deuxdeuxbravo

      Peut-être que le jeune n’aurait juste pas touché à cet arme si ce n’avait pas été… LA SIENNE!!!!

    • ***S’il n’avait pas eu d’arme, ça en aurait fait une de moins dans la maison, donc un risque diminué.***

      Surement! mais elle y etait et les parents ont été irresponsables, du moins selon les informations dont nous disposons.

      Ont ne peut pas rétirer tout les danger du monde pour protéger les enfants, faut donc apprendre a les gérer et leur montrer comment faire lorsqu’il sont EN AGE DE COMPRENDRE et visiblement dans le cas présent le jugement n’était pas au rendez vous

      DDB

    • ***Peut-être que le jeune n’aurait juste pas touché à cet arme si ce n’avait pas été… LA SIENNE!!!!***

      Peut être que oui peut être que non, le problème n’est pas la.

      Dans tout les cas elle ne serait pas morte si l’arme n’avait pas été négligemment entreposée.

      DDB

    • @ missive

      LOLLL!! Donc, si je comprend bien, la criminalité est plus forte aux USA pcq la FED, depuis le début du XXieme siècle, crée de l’argent sur lequel on doit payer un intérêt, tandis que du temps des ”Colonies”, chaque communauté créait sa propre monnaie basé sur la valeur réelle des biens produits…… Ouf, je sais pas trop si je dois encore rire ou en pleurer…

      Et attention, je partages en partie votre opinion à l’effet que la création monétaire par les banques centrales est une autre gamique à l’avantage des rentiers et des possédants, mais de là a relier ça à la forte criminalité au USA, alors là, je n’achète pas… C’est avant tout pour des raisons culturelles et éducative. Quand la plupart des gens sont élevé dans une mentalité égocentrique et individualiste, où prime la loi du plus fort et où le faible doit être écrasé, pas étonnant qu’ensuite ce soit au plus fort la poche et la guerre de tout le monde contre tout le monde… Une culture paranoïaque et névrosé depuis trop longtemps.

    • @ jean_saisrien

      Come on, s’il n’avait pas eu d’armes, qu’est-ce qui nous dit qu’un grizzly, un puma ou une tribu d’Appache ne va pas se pointer à la porte pour dévorer toute la famille ?? Un peu de common sense SVP!! :)

    • @kosmoz 15h16
      >>qu’est-ce qui nous dit qu’un grizzly, un puma ou une tribu d’Appache ne va pas se pointer à la porte pour dévorer toute la famille ??

      Ou pire: un noir pauvre!

    • kosmoz – “…Quand la plupart des gens sont élevé dans une mentalité égocentrique et individualiste, où prime la loi du plus fort et où le faible doit être écrasé, pas étonnant qu’ensuite ce soit au plus fort la poche et la guerre de tout le monde contre tout le monde… Une culture paranoïaque et névrosé depuis trop longtemps…”

      Ben non, la criminalite a tout a avoir avec le taux de pauvrete, et plus la pauvrete est crasse, plus les crimes sont violents. Pas tout a fait 2+2, mais presque.

      Allez voir “Argentina’s economic collapse” sur youtube pour avoir une idee des belles oeuvres que les financiers internationaux ont en tete pour l’oppulence de l’occident. L’Argentine ne fut qu’une des periodes de rechauffement. La premiere periode est en cour dans les Europes a ce moment meme.

    • Tient, encore de la censure… Chaque fois qu’on point une incohérence dans le discors d’une personne c’est la censure…

      Pensée unique…

    • @ missivedutexas

      Je sais bien que la pauvreté influence généralement la criminalité à la hausse, pcq les gens qui peinent à se nourrir ou a payer leur loyer seront plus tenté de voler ou de frauder pour s’en sortir… Ou ceux qui n’ont pas les qualifications, l’éducation ou le tempérament pour avoir un boulot ordinaire seront tenté d’allez vers la prostitution et les traffics en tout genre pour gagner leur vie.

      Sauf que ce n’est certainement pas le seul facteur qui influence la criminalité, dépendant des cultures justement. En Inde par exemple, ou sévit une pauvreté matérielle bien plus grande qu’au USA, on n’observe pas de taux de criminalité proche de celui sévissant au USA… Pcq la culture indienne et la religion hindouiste privilégie les valeurs spirituelle plutôt que matériel, ce qui est fort différente de la culture américaine, bien que cela comporte aussi sa part d’indécence, ou la religion réussi a convaincre de large pan de la société que de vivre misérablement est une bonne chose. Ce qui profite évidemment aux caste et élite religieuse qui eux se réservent les privilège et le confort.

    • @ lp-champgne

      ”pensée unique” mon oeil… Si vous aviez le dixième d’un once de culture politique, vous sauriez que la gauche est extrêmement diversifié, plurielle et même divisé… Elle doute et se remet constamment en question, au fil des évolutions sociales et scientifiques.

      C’est ce qui fait sa faiblesse quand vient le temps de prendre le pouvoir justement, pcq on se bouffe entre nous autres, malheureusement… C’est le contraire de la pensée unique justement, qui est plutôt l’apanage de la droite et qui nous affirme que la majorité doit se soumettre aux autorités Divines et militaires et se contenter de ce que leur Maître veulent bien leur laisser.

    • “Dans tout les cas elle ne serait pas morte si l’arme n’avait pas été négligemment entreposée.” deuxdeuxbravo

      ===

      Le meilleur entreposage d’une arme, c’est de la laisser chez le marchand.

      Jean Émard

    • J’inviterais nos drettiste favori a regarder le documentaire de Zone Doc diffusé demain, vendredi, 21h00 sur Radio-Canada. Des témoignages vivant de véritables soldats qui ont fait la guerre, pas des zozos de salon pour qui la guerre est un concept théorique, romantique et héroĩque. La guerre, c’est pas le fun, ça laisse des marques indélébiles sur ceux qui sont blessés et tué, mais aussi sur ceux qui blesse et tue. C’est pas un jeu de ”powpow té mort” à prendre à la légère, qu’on fait pour imposer son idéologie ou conquérir des marchés de matières premières afin que les fashion victim de consommateurs puissent acheter leur gadjet au magasin en payant moins cher ou pour sauver 30 cents le litres en remplissant de gaz leur 4X4…

      J’ai jamais vu ou entendu un vétéran de la guerre qui à apprécié son expérience et qui la referait… À moins d’être un psychopathe, sauf que leur place est plutôt dans un asile ou une prison plutôt que dans l’armée… TOUT les anciens qui témoigne et qui pensait allez là pour l’aventure, pour l’héroĩsme et gna-gna-gna, ont perdu leur illusions, du moins ceux ayant été assez ”chanceux” pour en revenir vivant….

    • @kosmoz 16h52
      >>>pensée unique” mon oeil…

      Hé hé..

      Comme moi vous savez que l’arme première des xdrettistes est de traiter l’autre de notre pire défaut.

      Joe Conason l’a très bien démontré dans Big Lies (2003).

    • Au royaume des inconditionnels des armes à feu, la bêtise est devenue maîtresse et reine.

    • @kosmoz – … le documentaire de Zone Doc diffusé demain, vendredi, 21h00 sur Radio-Canada…
      C’est quoi le rapport? Personne ne souhaite un conflit, personne ne romantise une telle eventualite, mais on est pas dupe de penser que l’establishment a notre bien etre a coeur…plutot categoriquement le contraire.

      En passant, demandez a tout veteran americain ce qu’il pense de se voir desarme une fois de retour a la maison. Vous n’en trouverez pas un qui voit cette eventualite avec joie.

    • @lukos – Quand je vois des opinions ainsi lancees sans aucun argument valable, je ne peux que me rappeler cette citation, d’un individu qui savait la valeur d’une population libre de se defendre:

      First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you, then you win. – Mahatma Gandhi

      “Among the many misdeeds of British rule in India, history will look upon the Act depriving a whole nation of arms as the blackest.” – Mahatma Mohandas K. Gandhi – An Autobiography, Part V, Chapter XXVII, pg 446

    • @ missivedutexas

      Ça ne vous visait pas directement, même si nous avions échangé sur la question de l’accès au armes. C’était plutôt un commentaire d’ordre général, pcq sans prétendre évidemment que chaque républicains (ou conservateurs) pro-gun est en extase devant la violence et les guerres, beaucoup d’entre eux semblent encore croire que c’est quelques choses de beau et de romantique… Et qu’on règle ses problèmes par la violence et l’intimidation plutôt que par la discussion, la diplomatie et la persuasion. Quand on voit la propagande au cinéma, à la télé et dans certains médias, sans parler des pubs de l’armée pour le recrutement, on constate qu’il y a encore un gros travail de conscientisation et d’éducation à faire.

      :a seule guerre que je considère légitime, c’est lorsqu’une Nation est menacé DIRECTEMENT d’attaque et d’envahissement de son territoire. Les guerres menés pour des raisons préventives, idéologique et/ou économique ont été trop nombreuses et ont même constitué la majorité des conflits ayant impliqués les USA…. Et c’est loin d’être fini, si on de fie à la culture ambiante…

    • “Dans les 3 jours qui ont précédé le meurtre accidentel de la fillette, 3 autres se sont déroulés dans les même circonstances.” William Reymond

      Jean Émard

    • “(…) veteran americain (…) desarme (…) eventualite.” missivedutexas

      ===

      Les vétérans reviennent souvent avec des troubles mentaux ou de la personnalit, leur opinion sur les armes c’est pas une référence pour une société civile.

      Jean Émard

    • @ missive

      TRIPLE LOLLLLL!!!! Alors là c’est le boutte, citer Ghandi pour faire l’apologie du libre droit de porter des armes…. Les Indiens n’étaient pas désarmés, ça se rassemblaient par foule de centaines de personnes dans une infinité de ville et village pour casser du colon anglais et les Indiens qui les appuyaient à coup de pistolet, de bâton, de machettes, de briques, etc…. C’est un leader comme Ghandi qui les a incité sans cesse à résister pacifiquement, pcq donner la mort est le pire crime qu’un humain puisse commettre, même si c’est pour se libérer de l’oppression. Et que de toute façon, au jeu de la force des armes, les Britanniques auraient sans doute eu l’avantage. La force morale et la résilience auront eu raison de la force des armes…

      Bon, OK, fini le niaisage, faut manger avant le match de hockey!!

    • Interdire aux enfants de posséder des armes à feu ne réglerait rien. Il faut plutôt s’attaquer aux causes profondes qui peuvent amener un bambin de 5 ans à tuer sa petite sœur.

    • @missivedutexas 17h38 “des opinions ainsi lancees sans aucun argument valable”. Un fusil à cinq ans, ce n’est pas de la bêtise?

    • @jaylowblow 18h38 “s’attaquer aux causes profondes qui peuvent amener un bambin de 5 ans à tuer sa petite sœur”. La cause profonde, c’est la bêtise des parents qui mettent une arme à feu dans les mains d’un enfant de cinq ans.

    • @kozmoz 18h33 “citer Ghandi pour faire l’apologie du libre droit de porter des armes…”. En citant évidemment la phrase hors contexte.

    • “@jaylowblow 18h38 “s’attaquer aux causes profondes qui peuvent amener un bambin de 5 ans à tuer sa petite sœur”.

      La cause profonde, c’est la bêtise des parents qui mettent une arme à feu dans les mains d’un enfant de cinq ans.” lukos

      ===

      Je pense que JLB faisait de l’ironie.

      Jean Émard

    • Il est évident que les parenta de ces enfants ont manqué de jugement comme tou ceux, ici, qui leurs refusent leur compassion. Tout domicile familiale est rempli d’objets qui peuvent causer la mort de jeunes enfants. Il y a combien d’enfants qui meurent à chaque jour aux ÉU, victimes d’accidents ou de négligences parentale ?

      Arrêter d’accabler ces parents et de vous comportez tous en lyncheurs.

    • “Il est évident que les parenta de ces enfants ont manqué de jugement comme tou ceux, ici, qui leurs refusent leur compassion.” cimequaire

      ===

      Manquer de jugement c’est laisser son enfant seul dans l’auto pendant que tu entres au dépanneur, pas d’armer un enfant de 5 ans; ça c’est de la démence.

      Jean Émard

    • Je savais que ça arriverait et que les pro-guns, dans leur logique absurde, défendraient l’indéfendable.

      Jean Émard

    • ““Among the many misdeeds of British rule in India, history will look upon the Act depriving a whole nation of arms as the blackest.” – Mahatma Mohandas K. Gandhi – An Autobiography, Part V, Chapter XXVII, pg 446″ missivedutexas

      ===

      T’as évidemment pas compris que dans cette citation, Gandhi parle “d’armer les militaires”, ça n’a rien à voir avec les civils.

      Jean Émard

    • @lukos

      Je me moquais de l’argument stupide que la NRA et ses suiveux nous servent chaque fois qu’il y a une tragédie par arme à feu aux USA.

      Un peu comme cimequaire à 19h22 qui fait l’ironie avec l’argument ridicule des autres objets qui peuvent être mortels… oups non lui il est sérieux!

    • Il était une fois un pays , où il était possible d’avoir son gun à 5 ans , mais où on ne peut pas acheter une cigarette avant 21 ans …

      http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201305/02/01-4646986-new-york-debut-du-debat-pour-relever-a-21-ans-lage-dachat-des-cigarettes.php

      Vous voulez émigrer ? go !

    • @ramses2.1

      «Manquer de jugement c’est laisser son enfant seul dans l’auto pendant que tu entres au dépanneur, pas d’armer un enfant de 5 ans; ça c’est de la démence.»

      Sortez donc un peu de votre culture urbaine ! À l’âge de dix ans, j’ai reçu ma première carabine 22 et à l’âge de douze ans j’ai tué mon premier chevreuil à l’aide d’un fusil calibre 12. Nous n’étions pas des chasseur sportifs. C’était simplement une activitée alimentaire comme la cuiellette des bleuets. Depuis l’âge de huit ans, je possédais mon propre canoe et je montais et descendais lacs et rivières (et cela, oui madame, sans ceinture ). J’appartenais à la culture rurale et de ce fait, j’aurais été à l’époque bien en mal de traverser les rues d’une grande ville. À cette époque, on ne considérait pas les enfants comme des imbéciles ou des handicapés. Néanmoins il reste que même à cette époque et dans cette culture, on n’aurait jamais confié une arme à feu à un enfant de cinq ans sans la supervision constante d’un adulte responsable. Ces parents ont commis une grave erreur de jugement mais pas plus grave en somme que celle des parents urbains névrosés qui laissent leurs innombrabres Rx à la portée de jeunes enfants. Avez-vous seulement idée du nombre de jeunes enfants victimes des Rx ou autres produits toxiques que leurs parents omettent de ranger de façon sécuritaire.

      Alors les gens de la ville, cessez de porter des jugement sur ce que vous ignorez.

    • “«Manquer de jugement c’est laisser son enfant seul dans l’auto pendant que tu entres au dépanneur, pas d’armer un enfant de 5 ans; ça c’est de la démence.»

      Sortez donc un peu de votre culture urbaine !” cimequaire

      ===

      C’est pas une question de culture urbaine ou rurale mais d’une vision rétrograde et redneck de la société qui mène au décès d’enfants.

      En passant j’ai vécu une bonne partie de ma vie à la campagne, mais sans sentir le besoin de tirer sur des animaux, ni de posséder d’armes à feu. Par contre j’ai de très belles photos !

      Jean Émard

    • Publicité d’armes pour enfants de CrickettRifles. Une société qui permet ça est en déclin.

      https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=4Vi2df0ozSM

      Jean Émard

    • @cimequaire

      Vous faites exprès ou quoi? On ne parle pas ici d’une famille de pecnots chasseurs-cueilleurs mais d’une société qui non seulement permet à ses citoyens d’armer leur bébés mais qui considère également ça comme un geste banal, voir une étape importante dans la vie de leurs enfants. Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi pour nier le fait qu’une telle société à un grave problème avec les armes à feu.

    • @ missivedutexas

      Toujours pas de suite à ma réponse du 2 mai 2013, 14h23…

      Bouché bin dur..?

      Sans voix ?

      Stumped ?

      Allez, un p’tit effort !

    • @treblig,

      Dans certaines régions, je n’aurais rien contre le fait de procurer un arme à un enfant, mais son utilisation ne devrait se faire que sous supervision parentale.

      Aussi, le fusil, la culasse et les cartouches devraient être conservés séparément dans des lieux barrés.

    • @ramses2.1 21h21 et jelwblow 22h11

      Vos réactions à mon commentaire de 21h01 illustrent bien ce fossé culturel qui existe entre les personnes issues de la culture urbaine et celles issues de la culture rurale.

      Du point de vue des urbains, la ruralité c’est d’abord un lieu bucolique, de beaux paysages, une zone de repos habité par des humains frustres: des “rednecks” pour ranses2.1 et des “pecnots! pour jellowblow. La ruralité pour eux, est un grand parc naturel à contempler et à protéger. Pour les ruraux, leurs pays est un pays aride, difficille à apprivoiser où seuls les plus aptes peuvent survivre; les autres doivent émigrer vers la ville pour y offrir leurs bras au prix du sacrifice de leur liberté d’être, de penser et d’agir.

      Nous retrouvons beaucoup de cela dans le commentaire naif suivant de ramses2.1 :”En passant j’ai vécu une bonne partie de ma vie à la campagne, mais sans sentir le besoin de tirer sur des animaux, ni de posséder d’armes à feu. Par contre j’ai de très belles photos !”

      Pour ramses2.1, un arbre est une superbe plante à contempler et à photographier. Pour le rural, un arbre est d’abord un matériau et une source d’énergie indispensable. Si pour l’un, un animal sauvage est un objet de contemplation, pour l’autre c’est soit une source de nourriture soit un compétiteur pour l’occupation du territoire.

      Dans le nom USA, le terme “States” porte un S; ce n’est pas pour rien. Ce pays est constitué de plusieurs états et de plusieurs cultures. Une même législation peut donc difficillement satisfaire tous ce monde en même temps. Il est donc important d’être ouvert à l’autre, à ses conditions de vie, ses traditions et à sa culture. La vie sur terre ne peut se poursuivre que dans le respect de la diversité culturelle. En cela, toute tentative d’uniformisation, de “mondialisation” économique et/ou culturelle est une résistance au sens de la vie qui est celui de l’expansion, de la complexification et de la diversification..

    • @ramses 2.1,

      Dans quelles régions avez-vous habité ? Laissez-moi vous dire que dans le nord, chez les Inuits, vous avez à apprendre à tirer car vous risquez de servir de repas aux ours.

      D’ailleurs, ma soeur a épousé un indien et leurs enfants ont appris à chasser tôt. Pas à 6 ans… mais à 14 ans… et à l’arc.

    • @cimequaire,

      Avouez qu’il y a une marge énorme entre 6 et 12 ans.

      @kozmoz,

      Pourtant il y a des millions de soldats sur la planète qui s’amusent à la guerre. Il y a même des occidentaux qui vendent leurs services comme mercenaire en Asie, en Amérique du sud et en Afrique. Ce que vous dites est tellement faux, que plusieurs hommes vivent des conflits armés entre trafiquants de drogues ici même.

      Bref, veuillez retirer vos lunettes rose.

    • Conclusion intéressante de Lagacé :

      En 2008, il s’est vendu aux États-Unis 60 000 carabines pour enfants, chez Keystone Sporting Arms.

      En 2008, il ne s’est vendu aux États-Unis aucune friandise chocolatée de type oeuf Kinder: trop dangereuses pour les enfants, selon les lois américaines.

      À cause du jouet dans l’oeuf. Danger d’étouffement.

    • “Vos réactions à mon commentaire de 21h01 illustrent bien ce fossé culturel qui existe entre les personnes issues de la culture urbaine et celles issues de la culture rurale.” cimequaire

      ===

      Le “fossé culturel” n’a rien à voir avec la ruralité/urbanité. Des “redneck” j’en au plein comme voisins en ville.

      “Du point de vue des urbains, la ruralité c’est d’abord un lieu bucolique, de beaux paysages, une zone de repos habité par des humains frustres: des “rednecks”
      La ruralité pour eux, est un grand parc naturel à contempler et à protéger.” cimequaire

      ===

      Protéger certainement mais votre argument reste un sophisme, celui de l’homme de paille, puisque personne ne défend cette position caricaturale. Mais évidemment quand on sait pas argumenter, c’est plus facile de caricaturer la position de son interlocuteur.

      Jean Émard

    • “Dans quelles régions avez-vous habité ?” walt68

      ===

      Chibougamau. Et pis non j’avais pas de gun dans la caisse de mon pickup. Ni ne me munissait de gun quand j’allais travailler dans le bois.

      Jean Émard

    • “….vous avez à apprendre à tirer car vous risquez de servir de repas aux ours.” walt68

      ===

      En 7 ans, on a été embêté une seule fois avec un ours. Les agents de la faune ont du l’abattre. Mais il était intéressé par la cantine plutôt que par les travailleurs. :)

      Jean Émard

    • @ramses2.1

      «En 7 ans, on a été embêté une seule fois avec un ours.En 7 ans, on a été embêté une seule fois avec un ours. Les agents de la faune ont du l’abattre. Mais il était intéressé par la cantine plutôt que par les travailleurs. :)Mais il était intéressé par la cantine plutôt que par les travailleurs. :)»

      Walt68 vous parle des Inuits, qui dit Inuit, dit ours blanc……….rien à voir avec votre “teddy bear” noir de Chibougamau que vous avez “stoolé” auprès des forces de l’ordre! Quel bon et brave homme !

      Mais tel l’urbain bucolique, vous vous en sortez les mains blanches en faisant toujours faire la sale job par quelqu’un d’autre : “Les agents de la faune ont du l’abattre”.

    • “Pour le rural, un arbre est d’abord un matériau et une source d’énergie indispensable. Si pour l’un, un animal sauvage est un objet de contemplation, pour l’autre c’est soit une source de nourriture soit un compétiteur pour l’occupation du territoire. ” cimequaire

      ===

      Vision binaire, qui est aussi bête que de dire que le St-Laurent n’est pas majestueux, pour la simple raison qu’il sert pour le transport de la marchandise, et qu’on y dilue nos eaux usées. :)

      Jean Émard

    • “Walt68 vous parle des Inuits, qui dit Inuit, dit ours blanc” cimequaire

      ===

      Le même “argument” de protection contre les ours est utilisé pour des régions comme Chibouhamau.

      “vous vous en sortez les mains blanches en faisant toujours faire la sale job par quelqu’un d’autre” cimequaire

      ===

      Argument de “redneck”. Vous préféreriez voir 60 personnes dans un camp qui seraient tous armés ?

      Jean Émard

    • @ramses2.1 09h34

      Bon cela suffit, je crois que je vais vous ajouter à la liste des personnes avec qui je considère qu’il est inutiles de vouloir échanger.

    • “…que vous avez “stoolé” auprès des forces de l’ordre! Quel bon et brave homme !” cimequaire

      ===

      Ce sont évidemment les responsables du camp qui ont pris cette décision.

      Mais que les faits ne vous empêche pas de continuer de construire vos “strawman”. :)

      Jean Émard

    • ” J’appartenais à la culture rurale et de ce fait,….” cimequaire

      ===

      Vous essayez plutôt de ratisser large et de suggérer que ceux qui vivent à la campagne sont des dretteux. Ce qui est évidemment faux.

      Jean Émard

    • “Bon cela suffit, je crois que je vais vous ajouter à la liste des personnes avec qui je considère qu’il est inutiles de vouloir échanger.” cimequaire

      ===

      Mon coeur saigne. :)

      Jean Émard

    • cimequaire a une très longue liste qui croît d’heure en heure… (09h59)

      HéHéHé

    • “Du point de vue des urbains, la ruralité c’est d’abord un lieu bucolique, de beaux paysages, une zone de repos habité par des humains frustres: des “rednecks”
      La ruralité pour eux, est un grand parc naturel à contempler et à protéger.” cimequaire
      - – - – - – - – - – – - -

      Pour cimequaire, ce sont des bouseux, avec leurs bottes à marde, étendant de l’odoriférant purin de porc.

      Selon lui, les citoyens de la campagne sont incapables de voir les beautés de la nature.

      Pauvre borné !

    • @candela 13h25

      Ne soyez pas envieux, si vous n’êtes pas encore sur cette longue liste, c’est uniquement parce que j’apprécie vos services comme correcteur .

    • oups ! @candela 13h30

      Vous venez de tonber sur la liste !

    • @cimequaire

      Je vous l’avais dit que votre liste s’allongeait d’heure en heure.

      Bien fait pour vous !

    • @cimequaire

      Si j’ai utilisé le mot pecnot, ce n’était pas pour décrire les gens habitant la campagne mais plutôt pour qualifier votre propre description des ruraux (du moins ce qui s’en dégage), soit des gens qui sont armé dès l’age de 10 ans et qui tirent sur tous ce bouge pour cuisiner des ragouts de rongeurs et des brochettes d’écureuils:

      “Sortez donc un peu de votre culture urbaine ! À l’âge de dix ans, j’ai reçu ma première carabine 22 et à l’âge de douze ans j’ai tué mon premier chevreuil à l’aide d’un fusil calibre 12. Nous n’étions pas des chasseur sportifs. C’était simplement une activitée alimentaire comme la cuiellette des bleuets.” cimequaire

      Ça c’est insultant pour les ruraux et c’est ce que je voulais exprimer avec le mot pecnot. J’ai vécu une partie de mon enfance en campagne et même dans le bois (genre pas de services comme l’électricité et l’eau courante) et j’ai jamais vu de fusils dans ces endroits. Affirmer que c’est nécessaire de savoir tirer à 10 ans chez les ruraux, c’est vraiment les prendre pour des pecnots.

    • Un premier fusil à 4 ans !!! Il y a pire, il parait que à Paris, they kiss on main street !!!

      Joni Mitchell – In France They Kiss On Main Street

      Pire on verrait même ces mœurs dépravé(e?)s à Chicago !

      Couple Making Out At Bus Stop Like It’s Fucking Paris

    • @jaylowblow 22h18

      Je ne sais pas quel âge vous avez; mais je peux vous assurer que jusqu’ à la fin début des années 60, avant le grand chamboulement dans le monde agricole québecois il n’y avait à peu près aucune maison de ferme dans les Hautes Laurentides (de Saint jovite jusqu’à Grand Remous) qui n’avaient pas d’armes. Il en était ainsi en Gaspésie, en Abitibi, au Lac Saint Jean et partout où l’on retrouve du gibiers. La saison de chasse était alors absolument indispensable à l’économie de subsistance des canadiens de la ruralité . Ils tuaient le gibier d’abord pour eux mêmes et ensuite pour le vendre aux riches villageois et aux hôteliers du coin. Nous étions, tous les garçons, initiés très jeunes aux maniements de ces armes aux même titres que de tout ce qui étaient indispensable d’apprendre. Nous savions nous servir très tôt de ce qui étaient pour nous que de simples outils, comme nous savions nous servir d’une hache, d’un godendard, d’une fourche et des manchons d’une charrue et cela, bien avant que de savoir lire et écrire.

      Déjà à cette époque, nous étions envahi, dès après la Saint jean Baptiste, par les gens de la ville qui venaient passer l’été dans leurs camps d’été.

      Aujourd’hui, bien entendu, tout cela est histoire du passé. Mais cette culture et ses traditions coulent encore dans les veines de plusieurs de nos fils et petits fils. Ce n’est pas moi qui méprise nos ancètres car je sais trop bien tout le courage, toute la vaillance et toute l’intelligence et le savoir qu’ils ont démontrés pour survivre dans ces conditions et permettre à ce pays d’être ce qu’il est aujourd’hui. Nos ancêtres méritent le respect tout comme les pecnots et les redneks et les amérindiens. Aujourd’hui, j’ai honte lorsque je constate qu’il nous est devenu indispensable d’importer de la main d’oeuvre étrangère pour planter et cueillir nos choux pendant que des milliers de nos jeunes sont oisifs. Un peuple qui ne parvient pas à planter et cueillir ses propres choux est un peuple sans fierté et sans vaillance.

    • “Aujourd’hui, bien entendu, tout cela est histoire du passé. Mais cette culture et ses traditions coulent encore dans les veines de plusieurs de nos fils et petits fils” cimequaire

      ===

      Quelle BS. Maintenant la “culture du gun” qui coulerait dans les veines de nos petits fils. MDR

      C’est aussi insignifiant que de dire que parce qu’il y a eu de la drave au Québec, que la “culture” de draveur coule dans les veines de nos petits fils.

      Jean Émard

    • En terme de sophisme, d’argument foireux et de réécriture historique et sociale, cimequaire est dur à battre.

      Jean Émard

    • @cimequaire 23h41

      Merci pour votre réponse respectueuse. Ça fait changement de vos jellowblow et autres insultes inutiles (j’ai 34 ans en passant). Mais je demeure d’accord avec Ramses. Nous ne sommes plus à l’époque des trappeurs de la Nouvelle-France. Quand j’avais 10 ans notre voisin se promenait dans le champs à côté de chez nous avec… un chien (et non un gun) afin de chasser les marmottes. Mes oncles (et moi-même) allions à la pêche sur le lac pour trouver de la nourriture (la meilleure truite que j’ai jamais mangée). Certains posaient des collets à lièvre mais j’avoue que je préfère l’exécution par balle à l’atrocité de l’étranglement du collet.

      Mais jamais un adulte n’a tenté d’initier les enfants que nous étions au maniement d’armes a feu. Ça aurait été aussi inutile que dangereux. Peut-être que c’était la norme à votre époque mais ce n’est plus le cas de nos jours.

    • @jaylowblow 01h52

      D’abord je dois vous dire ma surprise en lisant :”Ça fait changement de vos jellowblow et autres insultes inutiles”. J’ai relu mon commentaire de 07h22 et effectivement je “masacre” votre nom en deux occasions. Croyez le ou non, ce fut tout à fait involontairement et je m’en excuse mais je ne vois pas, en dehors de cela, comment mes propos auraient pu vous insulter.

      Lorsque vous aviez 10 ans nous étions en 1989, cela n’avait déjà plus rien à voir avec mes 10 ans que j’ai vécu en 1954. On a pas idée de la rapidité avec laquelle les choses ont changées dans la seconde partie du vintième siècle au Québec comme partout ailleurs. En Gaspésie en 1954, la vie dans chaque villages côtiers était à peu près identique à celle qui se vivait en 1854. La plupart de nos campagnes éloignées n’étaient pas encore électrifiées et les enfants devaient marcher souvent de très longues distances pour fréquenter l’école de rang pour y apprendre à parvenir à lire et à écrire laborieusement et à y apprendre surtout le “petit catéchisme”. Mais malgré cela, à 17 ans, tous les garçons et toutes les filles possédaient déjà la totalité du savoir et de la compétence qui leurs étaient indispensables pour réussir leur vie d’adulte.

      C’est tout récent que le monde d’aujourd’hui ressemble au monde d’aujourd’hui au Québec comme partout sur la terre.

      Il ne faut pas regarder et juger ce monde d’avant-hier avec les yeux d’aujourd’hui.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité