Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 mars 2013 | Mise en ligne à 7h18 | Commenter Commentaires (182)

    La cousine lesbienne du juge Roberts

    Les juges de la Cour suprême des États-Unis entendront deux causes sur le mariage homosexuel cette semaine. (Photo AP)

    Les juges de la Cour suprême des États-Unis entendront deux causes sur le mariage homosexuel cette semaine. (Photo AP)

    Jean Podrasky occupera un des sièges réservés aux parents et invités des juges de la Cour suprême demain à l’occasion de l’audition sur la Proposition 8, le référendum qui interdit le mariage homosexuel en Californie, autorisé pendant quelques mois en 2008.

    Podrasky, 48 ans, est «absolument» convaincue que son cousin, John Roberts, président de la plus haute juridiction américaine «ira dans la bonne direction». «C’est un homme intelligent, un homme bon. Je crois qu’il voit où le courant va», a-t-elle dit au sujet du juge conservateur dans une entrevue accordée au Los Angeles Times.

    La Proposition 8 est l’une des deux causes sur le mariage homosexuel que la Cour suprême entendra cette semaine. Mercredi, elle se penchera sur la loi fédérale de 1996 baptisée DOMA (Defense of Marriage Act), selon laquelle «le mariage est l’union légale entre un homme et une femme». J’ai consacré ce dossier aux deux causes dans La Presse de samedi.

    Le New York Times a, de son côté, publié hier un excellent graphique sur les différents jugements que la Cour suprême pourrait rendre dans ces causes.


    • Un tel commentaire de la part de la cousine ne piège-t-il pas le juge Roberts ?

      En effet, un jugement favorable pourrait faire dire par les obtus de la droite qu’il a été partial et a avantagé l’une de ses proches ; d’autre part, un jugement contraire pourrait faire croire qu’il n’ a pas jugé selon le droit, mais pour éviter qu’ on l’ accuse de partialité.

    • Je ne pense pas que la présence de sa cousine va influencer le juge Roberts. Toutefois, la question à savoir si le mariage gai en est une de droits civiques pourrait l’influencer. Si le bannissement du droit au mariage gai est perçu comme discriminatoire, la décision pourrait être très majoritaire.

    • Etre homosexuel et vouloir se marier, ne regarde personne….lorsque je regarde les 3 femmes et 6 hommes qui siegent a la cours supreme…il y a deja une irrigularite…. pourquoi pas 50 /50 sur le plus haut tribunal des Etats-Unis…. eux qui sont champion de la democratie….toute une aberration…. la femme n’est-elle pas l’egale a l’homme….

    • @mrzaza

      Ca donne rien, on sait deja que cest les femmes qui menent :)

    • Au Québec le mariage entre conjoints de même sexe existe déjà !
      Qu’est ce que cela change dans nos vies ?
      Rien. Sinon d’être une société ouverte, ce qui est déjà un énorme plus à mon sens.

    • Il n’y a logiquement aucune raison à ce que tous N’aient PAS les même droits…
      Il n’y a que les frustrés pseudo-croyants qui peuvent espérer des droits différents pour les gays…

      (vite un autre café)

    • @yvonmontana
      La question n’est pas de savoir si elles menent !!! mais de savoir ou ?? :)

    • Il me semble que les auditions de mardi portent sur les droits civiques et que celles de mercredi portent sur les droits sociaux qui en découlent.

      Je ne serais pas surpris si la décision de juin procédait à rebours dans l’énoncé de sa formulation,

      - depuis l’évidence d’abord de l’incohérence des dizaines, voire des centaines, de décisions particulières dans chaque état qui rendent tout le dossier du mariage ingouvernable, (un signe précurseur d’habitude qu’il y a possiblement discrimination)

      - puis ensuite, l’évidence contemporaine que, dans le quotidien, des couples qui se ressemblent à s’y méprendre, les uns homos et les autres hétéros, se voient accorder des droits sociaux vraiment distincts, (notamment pensions, héritage, allocations familiales, etc),

      - et enfin, brulante sur la table, la question de savoir si le rejet ou le refus du mariage gay ou même le simple énoncé d’une ‘distinction’, d’une ‘exclusion’ ou d’une ‘préférence’ fondée sur le sexe, la religion ou tout autre motif de discrimination ne vont pas à l’encontre des droits civiques en cette matière qu’est le mariage gay….
      ….
      - que ce soit par ‘l’affirmation’ de quelque État ou Instance de la non reconnaissance du droit au mariage gay
      - que ce soit par ‘l’omission’ de reconnaître ce droit
      - que ce soit par un ‘comportement’ individuel ou collectif, tacite ou ouvert, qui conclut à la négation de ce droit.

    • J’accepte que les religions organisées de toutes sortes ont le droit de rejeter le marriage entre gais parce que cela ne suit pas leur idéologie, c’est leur droit que l’on soit d’accord ou non. Ce que je ne comprend pas, c’est que ces mêmes religions semblent s’accaparer le marriage, alors que le marriage civil est déjà bien établi dans nos sociétés. De plus, le taux de divorce montre que le sacrement du marriage et les Eglises qui le prônent ont perdus beaucoup de crédibilité sur le sujet. Pour ce qui est de la pro-création, il faut être innocent ou hypocrite pour ne pas savoir que ce qui se passe dans un couple, gai ou pas, n’a généralement pas comme objectif de faire des bébés. Si les Eglises y voient du péché et de la décadence, ceux-ci ne sont pas réservés aux gais. Les religions sont justes en arrière de quelques siècles.

      L’autre facteur très important, surtout pour les gais parce qu’ils en sont privés, est l’ensemble des avantages sociaux dont profitent ceux qui vivent en couple, mariés ou comme conjoints de fait. Cela touche les pensions, les impôts, les congés de maternité (adoption), les assurances-santé, etc. La même bataille a eu lieu pour les conjoints de fait.

      Quant à la cousine du juge Roberts, je crois que sa présence peut nuire. Roberts pourrait se sentir forcé de montrer son indépendance, plus par principe qu’autre chose. La Cour Suprême devrait confirmer que les lois sur le marriage sont le territoire des états et non pas celui du fédéral, même si les lois fiscales fédérales utilisent le statut. Plus compliqué qu’on le pense mais pour les mauvases raisons.

    • Et pendant ce temps en France, des manifs monstre contre le mariage gay.
      Mais qu’ont-ils a perdre comme societe?
      Il y en a qui ont des principes simplement par principe…

    • Le gros bon sens va dans la direction des même droits pour tous.

      Ce qui n’a pas vraiment mais vraiment pas d’allure est d’extrapoler jusqu’à l’adoption d’enfants.
      Ils n’ont rien demandé eux et ont droits à la normalité d’avoir des parents adoptifs représentatifs de l’image naturelle du couple. Si la liste des parents hétéros étaient épuisée, je dirais pourquoi pas si c’est pour éviter la misère mais ce n’est pas le cas, à ce que je sache.

    • re_re…

      25 mars 2013
      11h50

      “Ce qui n’a pas vraiment mais vraiment pas d’allure est d’extrapoler jusqu’à l’adoption d’enfants.
      Ils n’ont rien demandé eux et ont droits à la normalité d’avoir des parents adoptifs représentatifs de l’image naturelle du couple. Si la liste des parents hétéros étaient épuisée, je dirais pourquoi pas si c’est pour éviter la misère mais ce n’est pas le cas, à ce que je sache.”

      L’image que nous sommes habitués de voir tout simplement. Chez les Inuits, il n’existe pas d’orphelins. Ils sont automatiquement adoptés par le village. Comme chez les loups. Dans certaines régions d’Afrique c’est pareil. Les enfants sont pris en charge par tous les membres de la communauté.

      De plus, selon certaines statistiques, (que je n’ai pas sous la main j’en conviens) la communauté “gay” nord- américaine est en général assez à l’aise financièrement.
      Je pense qu’un enfant élevé par deux pères ou deux mères à l’aise financièrement à plus de chance dans la vie que le gamin du voisin qui a des parents qui ne savent ni lire ni écrire.

    • Les drettistes sont ainsi fait que tout ce qui est mal à leurs yeux ne s’applique qu’aux autres et devient soudainement bien quand ça s’applique à eux.

    • @re re

      Vous parlez de:
      - “d’image naturelle du couple”… une affaire de perception, donc subjective.
      - de “liste prioritaire et préférentielle”, donc de niveaux de priorité et de choix préférentiels, donc d’une hiérarchie dans l’ordre de servir son prochain.
      - de ’solution de dernier recours pour la misère’, mais juste quand la misère sera vraiment, mais vraiment trop grande!
      Et si on tapait dans la fenêtre de Google: Nombre d’enfants dans la misère”", par pays. Cela voudrait-il dire que le mariage gay deviendrait quasi obligatoire dans les pays les moins avancés?

      Par ailleurs, des couples homosexuels qui doivent passer toute leur vie cachés au risque de la peine de mort physique dans certains pays, ne sont-ils pas en grande misère humaine ces gens?

      Ou d’autres, ailleurs, qui doivent passer leur vie dans une position d’infériorité sociétale et privés de leur dignité, honneur et réputation? Est-ce que, aux yeux d’une personne plus sage que nous, habitant sur une des planètes de la Constellation Andromède et qui nous regarderait, nous tous assis la patte croisée à discuter sur terre de misère, ne serait pas tentée de penser de nous que nous laissons sciemment des humains en grande misère de l’âme et handicapés de droits sociaux, à leur nier la capacité de vivre sereinement leur amour humain et à répandre de l’amour autour d’eux dans la société, comme le font si bien tant de millions et millions de couples hétéros.

    • Beaucoup de confusion,émane ici, entre deux termes: celui d’égalité et celui d’équivalence. Il n’ a que dans le langage mathématique où “deux objets de pensée ayant une grandeur sont égaux lorsqu’ils sont équivalent, c’est à dire quand ils ne diffèrent en rien”. Ici, bien entendu, il n’est pas utile d’avoir deux dénominatifs diffétrents pour nommer chacun de ces deux objets de la pensée.

      Ailleurs , donc dans le réel, l’équivalence entre deux objets n’existe jamais, Il n’y a aucun brin d’herbe ou grain de sable qui soit l’équivalent d’un autre brin d’herbe ou grain de sable . Cependant, la différence entre deux grains de sables, par exemple, n’est pas assez grande pour qu’il soit utile à notre compréhension de réserver à chacun d’eux son propre vocable. Il en va autrement , par exemple, pour les bovidés là où pour notre compréhension il est nécessaire de distinguer entre le boeuf, la génisse,, le taureau , la vache et le veau.

      Quand est-il, maintenant, du mariage. On doit bien reconnaître que le mariage entre deux personnes de sexes différents n’est pas l’équivalent du mariage entre deux personnes du même sexes comme on reconnaît que le mariage entre un seul homme et une seule femme (monogamie) n’est pas l’équivalent l du mariage entre une femme et plusieurs hommes (polyandrie). Bien que tous ces mariages peuvent en principes, selon les moeurs et les coutumes, avoir la même légitimité sociale et être juridicquement égaux entre eux, el n’en est pas moins utile à notre compréhention de les désigner sous des vocables différents.

      Or depuis toujours et jusqu’à maintenant dans notre société comme partout ailleurs, le mot mariage signifiait pour tous, l’union d’une ou plusieurs femmes et d’un ou plusieurs hommes. Partout, en tout temps, le mot mariage désigna minimalement l’union de personnes de sexes différents, bien que de tous temps et partout des personnes de même sexes s’unirent entre elles.

      Bon, les moeurs ont changés semble-t-il, pour le meilleur ou le pire (c’est selon chacuns). Plusieurs insistent aujourd’hui pour nommer mariage l’union entre personnes du même sexe. Ce n’est pas rien comme modification de sens. On peut même parler d’une abération termonologique. Pourquoi les personnes du même sexe ne désignent-elles pas leur désir de s’unir tout simplement sous le vocable “d’union civile” avec les mêmes droits et devoirs légaux ?

    • @re_re :
      Tous les enfants en attente d’adoption ont été adoptés? Vous nous en apprenez toute une!
      En tout cas perso, j’aimerais mieux être adopté par un couple gai que de vivre dans un orphelinat russe ou chinois…
      Un couple gai stable est une bien meilleure influence sur l’enfant qu’un couple hétéro instable.
      La nature étant ainsi faite, la plupart des couples hétéros peuvent avoir des enfants, peu importe leur niveau de connaissance ou leur aptitude à élever ces enfants. Cependant, pour adopter au Canada, il faut prouver que l’on est un couple qui à les capacités minimum d’élever des enfants de façon adéquate, ainsi que les moyens financiers. Je vous dirais qu’il y a une méchante gang d’enfants au Québec qui seraient bien mieux avec un couple gai qu’avec leurs parents biologiques.

    • @re_re… 11h50

      >>Ce qui n’a pas vraiment mais vraiment pas d’allure est d’extrapoler jusqu’à l’adoption d’enfants.

      Ce sont des gens qui pensent comme vous qui ne sont pas “normaux”…
      Les enfants s’en foutent que leur parents soient gays, ils s’en foutent carrément.

      Bien sûr il y aura toujours des idiots et des imbéciles qui tenteront de leur faire croire que leurs parents ne sont pas “normaux” mais la très grande majorité des gens s’en foutent.

    • Pour respecter le droit des religions et des personnes qui y adhèrent, je parie qu’il va reconnaître et officialiser «le concept d’union civile» avec les mêmes effets et les mêmes droits que le mariage conventionnel. Mais il ne devrait pas permettre l’usage du mot «mariage», afin de préserver les dispositions de la loi fédérale de 1996. Les religions n’ont rien à voir avec les courants sociaux qui varient au gré des humeurs des idéologues de tout acabit!

    • cimequaire

      25 mars 2013
      13h18

      “Pourquoi les personnes du même sexe ne désignent-elles pas leur désir de s’unir tout simplement sous le vocable “d’union civile” avec les mêmes droits et devoirs légaux ?”

      Parce que ces droits ne sont justement pas reconnus. Logique !

    • @ cimequaire, “Ce n’est pas rien comme modification de sens.”

      C’est une modification de sens qui non seulement n’est rien, mais qui n’a aucune répercussion négative sur la société et ses membres. Qu’est-il arrivé de fâcheux au Canada ces dernières années qui serait attribuable au mariage gai et à l’adoption homoparentale?

      @ re_re,

      Combien de familles homoparentales connaissez-vous? Combien en fréquentez-vous?

    • Dans une perspective chrétienne, l’autorité politique, tout comme la loi humaine, n’est pas une fin, mais un moyen au service de la dignité des personnes, qui doivent pouvoir Mener une Vie de Piété. Le grand juriste qu’était Tertullien revient de façon technique sur cette question : « Il ne suffit pas que la Loi se rende à elle-même le témoignage intérieur de son équité. Il faut qu’elle la fasse connaître à ceux dont elle exige l’obéissance. » Les chrétiens ont toujours souffert de l’absolutisme des lois humaines. Le même Tertullien souligne que, d’après la loi impériale, le chrétien (la résistance chrétienne) n’a même pas le droit d’exister. Peut-on admettre sans examen la Loi qui vous interdit d’être ? Les chrétiens, à côté de la manière dont ils apparaissent soumis à l’autorité, ont une longue tradition d’examen des Lois.

    • @cimequaire (13h18)

      Le mot “mariage” n’est pas une marque déposée à l’usage exclusif des couples hétérosexuels…

    • @re_re
      J’espère que vous le faites exprès parce-qu’établir la normalité et l’image naturelle du couple est sombrer dans l’étiquetage religieux qui n’est basé sur aucune logique. Sans toujours sombrer dans les extrêmes, je trouverais plus normal un couple homo qui élève un enfant dans l’amour et la tolérance plutôt qu’un couple hétéro qui maltraite son enfant et l’élève dans l’intolérance et l’ignorance. Bien entendu, c’est justement l’ignorance qui mène à l’intolérance.

    • La question est de comprendre pourquoi les regroupements gays insistent tellement pour avoir accès au “mariage” plutôt que de revendiquer une équivalence légale entre les droits des personnent unies par l’union civil et les personnes unies par le mariage. Ainsi, en plus de résoudre les injustices dont elles se disent victimes, les regroupements gays pouraient être très utiles à toutes les autres personnes victimes de cette iniquité et d’autant plus qu’une telle revendication rencontrerait beaucoup moins de résistance.

      Pouquoi donc les regroupement gays ont-ils une telle fixation sur le mot “mariage”. Ce mot, au risque de me répéter,fut, de tout temps et partout, dans toutes les cultures et civilisations humaines, jusqu’à maintenant toujours réservé, selon de multiple modalités bien entendu, à l’union de personnes de sexes différents, bien qu’ il y eut toujours des unions entre personnes de même sexe, dans toutes les cultures et civilisations humaines, dont plusieurs d’entre elles ne peuvent absolument pas être soupconnées d’homophobie ?

    • La religion et la tradition ne sont pas des arguments qui tiennent devant la constitution. Ceux qui maintiennent ces arguments vont perdre.

    • @ levigilant

      Pour respecter le droit des religions ….. Mais il ne devrait pas permettre l’usage du mot «mariage».

      Donc, vous êtes d’accord avec les mariages multiples, (La polygamie et la polyandrie) reconnue chez bien des mulsulmans (polygamie) et dans certianes cultures Tibétaines (Polyandrie et polygénie (homme qui marie une femme et ses soeurs)).

      N’oubliez pas Monsieur que selon vos propres écrits, seuls les mariages entre personnes du même sexes sont et devraient être bannis et non les unions multiples (polygamie et andrie et sans oublier la polygénie)

      Bonne journée et rester vigilant tel qeu vous l’êtss présentement j’aime et je crois que bien du monde ici aiment votre ouverture d’esprit sur la définition du mariage. D’ici peu pour accepterez le mariage entre personnes de même sexe.

      G.Duquette

    • cimequaire

      25 mars 2013
      15h38

      “Pouquoi donc les regroupement gays ont-ils une telle fixation sur le mot “mariage”.

      Il y a des couples “gay” qui sont croyants. Qu’en faites-vous selon votre logique ?

    • @tous ceux qui préconisent l’union civile au lieu du mariage

      L’union civile existe dans quelques états, pas tous. En outre, là où l’union civile existe, elle ne donne pas le droit aux avantages donnés par le mariage au niveau fédéral.

      http://www.silc.ku.edu/lgbt/Pdf%20Documents/cu_vs_marriage.pdf

    • “Pouquoi donc les regroupement gays ont-ils une telle fixation sur le mot “mariage”. ”

      Parce que leur refuser le droit au mot “mariage” est de la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle.

      Pourquoi les opposants au mariage gay font-ils une telle fixation sur le mot “mariage”?

    • Pour l’histoire du couple du même sexe qui adopte, c’est que je fais une différence entre être pris en charge par une communauté comme (q.terreux) exposait dans ses exemples et avoir des parents adoptifs du même sexe si il y a une liste d’attente de parents hétéros qui en passant ne sont illisibles que si ils remplissent des critères bien précis pour les finances.

      Les préjugés que devront subir ces enfants quand ils diront à leurs amis à l’école qu’ils ont deux pères ou mères, vous semblez vous en foutre totalement! Et comme je précisait qu’en cas de liste insuffisant, je disais pourquoi pas, alors sacrez-moi patiente avec vos prétentions impertinentes!

    • Moi c’est la s’tie de fixation maladive qu’on les croyants de tout rapporter à leurs croyances médiévales qui m’énarve!!!!

      Quand ton argument contient le mot Dieu, remplace-le par Pénowel et, s’il fait encore du sens: publie-le, sinon: “delete” !!!!!

      Je ne peux pas croire que les gens croient encore à leur dieu tout-puissant de mes deux et qu’ils utilisent ces sottises pour fabriquer leurs arguments…

    • éligibles!

    • Pour l’histoire du couple du même sexe qui adopte, c’est que je fais une différence entre être pris en charge par une communauté comme (q.terreux) exposait dans ses exemples et avoir des parents adoptifs du même sexe si il y a une liste d’attente de parents hétéros qui en passant ne sont éligibles que si ils remplissent des critères bien précis pour les finances.

      Les préjugés que devront subir ces enfants quand ils diront à leurs amis à l’école qu’ils ont deux pères ou mères, vous semblez vous en foutre totalement! Et comme je précisait qu’en cas de liste insuffisant, je disais pourquoi pas, alors sacrez-moi patiente avec vos prétentions impertinentes!

    • “Le grand juriste qu’était Tertullien… ”

      Heu… On parle bien du Tertullien qui vécut au III siècle après J.C. ?

      Le même qui disait ceci au sujet des femmes:

      “Savez vous que vous êtes chacune une Ève? La sentence de Dieu sur votre sexe subsiste aujourd’hui: la culpabilité doit donc exister nécessairement. Vous êtes la porte du Démon: vous avez décacheté l’arbre interdit. Vous avez déserté les premières la loi divine: vous avez persuadé celui que le démon n’a pas été assez courageux pour attaquer de face. Vous avez détruit si facilement l’image de Dieu, l’homme. Par la cause de votre désobéissance, même le Fils de Dieu a dû mourir.” (St-Tertullien)

      Mais ce sont les lois humaines qui sont *absolutistes*!

      En ce qui concerne le mariage, ce sont les religieux qui devraient
      peut-être songer à trouver un nom plus évocateur que mariage
      et que personne d’autre, qu’il/elle soit laïc ou homosexuel,
      ne pourrait revendiquer et qu’ils pourraient conserver pour leur usage exclusif!

      Genre: “union sacrée et bénie de Dieu dont le seul but est la procréation
      et dans laquelle on doit rester jusqu’à la mort peu importe les circonstances…”

      Car si l’institution du mariage hétérosexuel traditionnel a pu survivre
      à des assauts majeurs et répétés comme l’adultère, la violence conjugale
      et le divorce, on peut vraisemblablement penser que ce n’est pas le désir
      des gays de jouir des mêmes droits et devoirs que le reste de la population
      qui va tout foutre en l’air une bonne fois pour toute!

      Trop drôle!!

    • Et si vous pensez que c’était un troll mon truc…Yesssss!
      Mon deuxième en carrière!

      Ce qui est plate, c’est que c’est jamais quand je veux en faire un, que ça marche!

    • re_re…

      25 mars 2013
      16h30

      “Les préjugés que devront subir ces enfants quand ils diront à leurs amis à l’école qu’ils ont deux pères ou mères, vous semblez vous en foutre totalement! Et comme je précisait qu’en cas de liste insuffisant, je disais pourquoi pas, alors sacrez-moi patiente avec vos prétentions impertinentes!”

      Je ne pense pas avoir été “impertinent”. Le modérateur pourrait en juger..
      Pour ce qui est est préjugés comme vous dites, certains enfants en subissent bien d’autres… leur couleur de peau, leur culture, leur habillement, etc.
      Un enfant de parents divorcés, les familles “reconstituées” comme on les nomment si bien…. c’était considéré comme une “tare” il y a quelques années.

      Votre raisonnement ne tient pas la route.

    • C’est fait pour ça les débats! Faire vaciller des arguments ou les renforcer! Alors est-ce nécessaire d’ajouter ce prétexte d’intimidation prévisible supplémentaire quand il y avait possibilité de l’éviter si les listes hétéros étaient disponibles?

      Et de deux, dans une communauté, l’enfant pourra piger dans le tas pour se trouver des modèles à suivre ou du moins forger son identité sexuelle ce qui me pose une interrogation si il a des parents du même sexe qui ne sont pas réputés pour fréquenter quotidiennement le sexe opposé.

    • re_re…

      25 mars 2013
      16h35

      Loin de moi cette idée de vous prendre pou un “troll” !
      Chacun ici à le droit d’exprimer ses opinions.

    • re_re…

      25 mars 2013
      17h05

      “ce qui me pose une interrogation si il a des parents du même sexe qui ne sont pas réputés pour fréquenter quotidiennement le sexe opposé.”

      Qui vous dit qu’ils ne les fréquentent pas ?

    • ”Les préjugés que devront subir ces enfants quand ils diront à leurs amis à l’école qu’ils ont deux pères ou mères, vous semblez vous en foutre totalement!’,

      Si vous et vos semblable ne les intimidaient pas de part vos préjugés crasseux, le problème serait en partie résolu. Vous pensez pas???
      Vous trouvez normal qu’une femme qui a élevé/éduqué/aimé/chéri/bercé/nourri/pris soin de l’enfant biologique de sa conjointe durant plusieurs années se voit perdre la garde de l’enfant parce qu’elle n’a aucun droit sur celui-ci à la mort de sa mère biologique? Vous allez me dire que c’est dans l’intérêt de l’enfant de se retrouver à la DPJ et/ou dans une famille d’acceuil du seul fait qu’on interdise aux conjoints de même sexe d’adopter l’enfant de l’autre? C’est ça qu’on vous montre dans les églises? Du joli…

      ” pourquoi les regroupements gays insistent tellement pour avoir accès au “mariage””

      Et pourquoi ne le devraient-ils pas? Nous sommes dans une société de droit et la seule chose qui est réclamée c’est l’égalité des droits. Et pourquoi est-ce que les punaises de sacristie insistent tellement pour être les seuls à utiliser ce mots. Qu’on utilise un autre mot, c’est rien de plus que de l’hypocrisie. Il est vrai que côté hypocrisie, les excités de dieu s’y connaissent.

      ”Dans une perspective chrétienne, ”

      On s’en tape de votre perspective chrétienne. Nous vivons dans un état laic et la religion n’a rien à y faire. Restez dans vos temples entre vous et le monde ne s’en sentira que mieux.

      Sylvain Pelletier

    • re_re, “Les préjugés que devront subir ces enfants quand ils diront à leurs amis à l’école qu’ils ont deux pères ou mères, vous semblez vous en foutre totalement!”

      Combien de familles homoparentales connaissez-vous? Combien en fréquentez-vous? (Bis)

    • ”Et de deux, dans une communauté, l’enfant pourra piger dans le tas pour se trouver des modèles à suivre ou du moins forger son identité sexuelle ce qui me pose une interrogation si il a des parents du même sexe qui ne sont pas réputés pour fréquenter quotidiennement le sexe opposé.”

      Comme si les couples de même sexe n’avaient pas de mère/père, de grand-mère/grand-père, de tantes/oncles, de cousines/cousins, d’amies/amis de famille à offir comme modèle à l’enfant d’un famille homoparentale. Comme si ces gens vivaient dans des vases clos et/ou en retrait de la société. Vous arcontez vraiment n’importe quoi. Misère…
      À ce que je sache, les homosexuels viennent de familles hétérosexuelles et ils sont quand même homosexuels. N’importe quoi. Ce n’est pas un argument, c’est de la démagogie pure.

      Sylvain Pelletier

    • @syl20_65

      Vous pensez sincèrement que ça va passer facilement cette histoire de préjugés!
      Et y faut être un peu colon pour penser qu’il n’y en aura pas. Une stratégie élémentaire veut qu’avant de conquérir un nouveau territoire, il faut s’assurer que celui que l’on occupe est sécurisé et rien ne m’indique qu’il l’est présentement en ce qui concerne les préjugés.

      Et c’est pas parce que vous me tapez dessus en prétendant des absurdités chrétiennes idiotes que ça va faire diminuer cette tendance!

    • Comment comprendre tant d’intolérance dans les propos de certains pro-mariages gays à l’encontre de ceux qui s’y opposent ?

      Comme s’il suffisait d’être laic et de la tendance du jour pour être correct. Vous en voyez beaucoup de “punaises de sacristie” comme vous dites, parmi ceux qui défilent devant la commission Charbonneau ?

      Je crois que parmi ceux et celles qui s’y opposent, certain(ne)s formulent des questions qui méritent d’autres réponses qu’un mouvement d’humeur.

    • ”Moi c’est la s’tie de fixation maladive qu’on les croyants de tout rapporter à leurs croyances médiévales qui m’énarve!!!!’,

      Z’êtes pas seul. Dire que le tout tient sur ce ramassis de légendes anciennes et de fables moyenâgeuses qui ont été écrites 500 ans après que l’histoire ait eu lieu. Il faut le faire pour croire en la morale et l’éthique des religions qui n’ont gardé que les histoires qui faisaient leur affaire et qui confortaient leurs prétentions. Le reste, la vérité, est dans les voutes de vatican bien caché pour qu’on ne sache pas. N’oulions pas qu’en ces temps d’ignorance, tout ce qu’on ne pouvait expliquer était et venait dieu. Ils sacrifiaient des humains au nom de leurs dieux. Les coquerelles de sacritie ont même fait bruler un scientifique qui avait la connaissance au sujet de la rondeur de la terre, leur dieu ayant oublié de leur faire part de ce détail de sa création. Faut le faire…leur dieu peut tout mais il a étré incapable de leur dire que la terre est ronde. Faut dire que la foi c’est croire aux choses qui n’existent pas. Les religions sont certainement la plus grande arnaque de L’humanité.

      Sylvain Pelletier

    • Je le dis et je le répète, savez-vous lire?
      J’ai dis en premier, pourquoi pas si la liste hétéros est insuffisante!
      Alors ça va faire le vomis là!

    • >>Vous en voyez beaucoup de “punaises de sacristie” comme vous dites, parmi ceux qui défilent devant la commission Charbonneau ?

      Non mais… faut-tu être tordu pour apporter un tel argument “massue” ?
      Et complétement à cours d’arguments…

      Vraiment… peut ben croire au ti-Jésus et à la sainte trinité!

    • @cimequaire
      ”Comment comprendre tant d’intolérance dans les propos de certains pro-mariages gays à l’encontre de ceux qui s’y opposent ?”

      Et si c’est pour avoir des parents semblables qui m’adopteraient, ça serait un bon coup de poing sur la gueule à l’adolescence garanti!

    • re_re…

      25 mars 2013
      18h13

      “Et si c’est pour avoir des parents semblables qui m’adopteraient, ça serait un bon coup de poing sur la gueule à l’adolescence garanti!”

      C’est vos émotions et non la logique qui parle ici.

    • je veux bien croire qu’on s’en va tout droit vers la matrice synthétique, le clonage et tout le tralala mais il me semble qu’on brûle des étapes là avec cette histoire d’adoption pour les couples de même sexe.

    • J’aimerais bien me sentir interpellé par la question du mariage gai mais, désolé… rien à foutre. Faites ce que vous voulez et c’est ce que feront les juges de la Cour suprême US.

    • @re_re… – 25 mars 2013 – 18h27
      SVP adapter votre discours, nous sommes en 2013. Par ailleurs, le fait qu’un couple du même sexe adopte un enfant ne veut absolument pas dire que celui-ci sera homosexuel et d’ailleurs, même s’il l’était, je ne vois toujours pas le problème. Dans mon bouquin, l’homosexualité n’est pas un problème. Par ailleurs, je pense que le problème, ce sont ceux qui considèrent l’homosexualité comme un problème. L’homosexualité est du domaine de la vie privée et cela ne vous concerne pas, pas plus que ça me concerne: live and let live!

    • @cimequaire
      Au-delà du débat sémantique, les homosexuels ne requiert-ils pas l’égalité de droit avec les couple hétérosexuels? Qu’on le nomme mariage ou union civile est superflu.

    • Ben moi ça vient me chercher parce il y a des parents qui pensent que les enfants c’est comme un chien pis qui suffit juste de le nourrir pis qui donne la patte et tout va aller bien. Un, c’est pas comme ça que ça marche! Et deux ben si tu pognes un loup, t’es dans marde parce qu’il donnera jamais la patte! Tout ça pour dire qu’il existe des besoins légitimes chez ceux qui commencent qui doivent être favorisés de préférence à des idéologies.

      Un, vous devez vous rendre compte que vos idéologies entre en confit avec ce qui est supposé être la norme naturelle. Y a pas de bondieuseries là dedans. Que volontairement ou pas, on marginalise un enfant adopté par un couple du même sexe. Que le sentiment d’appartenance joue un rôle majeur dans le développement et que veut veut pas, les repères vont être un bousillés et que ce sera une difficulté supplémentaire. Entre ça et la misère, il y a juste les caves qui vont préférer la misère mais si la solution standard existe, s’en priver pour favoriser une idéologie est une erreur selon moi.

    • Moi je pense que le juge John Roberts est gay… mais il votera comme on lui dira de voter.

    • Quoi qu’on dise ou quoi qu’on fasse, l’institution divine du mariage est relatée dans la Genèse (Origine de la Création mais à ne pas lire au sens littéral parce que «la lettre tue mais l’Esprit fait vivre», comme le dit si bien Saint-Paul).
      Un homme et une femme, quand ils se marient, deviennent « une seule chair ». Il ne s’agit pas d’une relation tronquée, mais d’une relation en équilibre avec le Christ comme chef de l’homme et de la femme ensemble. Donc, le concept biblique du mariage est une unité entre deux êtres qui reflète l’unité du Christ et de son Église. Sa fin est de donner la vie dans l’amour vrai, tout le monde en convient…du moins je l’espère! Que dire de plus?
      Pour ceux qui parlent de discrimination, la nature en elle-même n’est-elle pas discriminante? Il y a bien les 2 mètres et les 1,2 mètres…les 100 kilos et les 50 kilos n’est-ce pas? Les manipulations génétiques devraient régler le problème… et les conséquences? Ben voyons, on s’en fout!
      Ceux qui s’énervent, de leur propre aveu, devraient éviter d’empiéter dans le champ de la violence verbale…notamment syl20_65. Merci de respecter l’opinion contraire, c’est toujours ça de pris!

    • @kelvinator 19h32

      «Au-delà du débat sémantique, les homosexuels ne requiert-ils pas l’égalité de droit avec les couple hétérosexuels?»

      Bien entendu que oui et c’est pourquoi je ne comprend pas pourquoi ils insistent tellement pour réclamer cette égalité de droit en réclamant l’accès au mariage au lieu de réclamer l’égalité de droit entre l’union maritale et l’union civile. Ce qui d’une part, soulèverait beaucoup moins d’objections de toutes parts et serait utile à bien d’autres personnes qu’eux. C’est là que le débat devrait se faire: Universaliser l’accès à l’union civile et uniformiser, du point de vue légale, les deux institutions.

      Quant à l’adoption, c’est une autre question. Est-ce d’abord un droit? Ne serait-ce pas plutôt un privilège ? Déjà , bien avant qu’il fut question de mariage gay, partout l’adoption était réglementé. Ici, seul l’intérêt de l’enfant doit être pris en considération. Il me semble que la finalité de l’enfant ne devrait pas être définit en relation au desiderata de l’aldulte, bien qu’il soit indispensable d’en tenir compte !

    • OK!
      Je l’ai!

      Comme mon message somme tout assez basique semble être assez dur à assimiler et que la jonction des synapses ne semblent pas fonctionner normalement chez certains, je vais utiliser l’imagerie niveau élémentaire pour me faire comprendre.

      Ça veut dire qu’avant d’être des humains, nous sommes des êtres vivants obéissants aux même règles que les autres êtres vivants. Il y a la maman écureuil, pis le papa écureuil qui ne sont ni protestants, ni catholiques et qui ont des bébés écureuils dans la nature. Ça c’est la norme.

      Dans la nature, deux papas écureuils qui s’occupent des bébés écureuils, c’est pas une chose courante. Que le but de l’adoption est quand même avant tout de reproduire dans la mesure du possible cette configuration initiale et que si il y a des possibilités de la reproduire le plus fidèlement possible, c’est une erreur de favoriser une idéologie d’ouverture au dépend d’une ressource existante si elle est disponible.

      Et que penser qu’un enfant adopté par un couple du même sexe ne sera pas volontairement ou pas marginalisé, est de ne pas vouloir comprendre ce que je veux dire.

      Et que selon moi, le seul argument valable qui pourrait pulvériser mon hypothèse est le manque de parents standards sur la liste d’adoption. Et je n’aurais aucuns problèmes à lâcher le morceau si VRAIMENT c’était le cas.

    • @ re re… 20h31

      Votre questionnement vous honore. Je ne possède malheureusement pas encore ni la sagesse, ni les connaissance pour y répondre de façon qui me satisfasse. Mais je peux vous dire que cela me préoccupe aussi et que cela mérite que tous, peu importe nos positions respectives, prenions le temps de nous y arrêter

    • Le Pari de Pascal est le nom donné au fragment 233 (édition Brunschvicg) des Pensées de Blaise Pascal où, sur le modèle de sa solution du problème des partis, il met à plat le gain que l’on peut avoir en croyant en Dieu. Le but de son exercice est probablement de convaincre ceux de ses contemporains qui prisent beaucoup le milieu du jeu, et seront plus accessibles à ce genre d’argument qu’à des considérations de théologie pure. Il semble aussi, en raison des dernières lignes du Pari que Pascal a sans doute voulu dire simplement que l’acte de foi n’était pas moins raisonnable que beaucoup de gestes que nous posons dans la vie quotidienne et dont le fondement ne paraît pas plus certain : « [...] combien de choses fait-on pour l’incertain, les voyages sur la mer, [...] quand on travaille pour demain, et pour l’incertain, on agit avec raison… »
      « Vous avez deux choses à perdre : le vrai et le bien, et deux choses à engager : votre raison et votre volonté, votre connaissance et votre béatitude ; et votre nature a deux choses à fuir : l’erreur et la misère. Votre raison n’est pas plus blessée, en choisissant l’un que l’autre, puisqu’il faut nécessairement choisir. Voilà un point vidé. Mais votre béatitude ? Pesons le gain et la perte, en prenant croix que Dieu est. Estimons ces deux cas : si vous gagnez, vous gagnez tout ; si vous perdez, vous ne perdez rien. Gagez donc qu’Il est, sans hésiter. »
      Pascal en déduit que, ne pouvant départager l’existence ou non de Dieu, ses deux hypothèses ont la même probabilité. D’où il découle que Croire en Dieu serait une solution statistiquement plus avantageuse.

    • “Pour ceux qui parlent de discrimination, la nature en elle-même n’est-elle pas discriminante?”

      Non!

      La discrimination est un concept de relations
      entre humains qui n’existe pas dans la nature.

      Chaque personne est différente – certaines plus que d’autres! -
      et c’est la manière de gérer ces distinctions qui engendre la discrimination.

      Et le Pari de Pascal ne concerne que ceux
      qui croit en l’âme et à son immortalité.

      J’aime mieux parier sur l’être humain et son potentiel.

      Ainsi, je ne risque pas de perdre mon intégrité et mon esprit critique!

    • @re_re… – 25 mars 2013 – 21h34
      En passant, je viens de faire imprimer votre post et après ma journée de travail, je cours le faire encadrer!

      Misère … on est rendu à dire que deux parents du même sexe ne peuvent élever un enfant parce que dans la nature deux papas écureuils ne le font pas!

    • @rogiroux – 25 mars 2013 – 22h56
      Excellent post!

    • @apocalypse 07h04

      «Misère … on est rendu à dire que deux parents du même sexe ne peuvent élever un enfant parce que dans la nature deux papas écureuils ne le font pas!»

      En dehors des “misère” s ou des “excellent post” s j’aimerais bien que pour une fois, une seule fois, vous fassiez l’effort de développer une argumentation.

    • @apocalypse

      En voici un autre pour encadrer!

      Une idéologie basée sur le libre arbitre typiquement humain est un sous ensemble de la structure animale! Et non le contraire! Après ça faites en ce que vous voulez car c’est pas moi qui a inventé cet état de fait. Je ne fais que souligner son existence.

    • @cimequaire
      Je suis pas mal certains que les homosexuels des USA se battent pour des droits, non pas pour la sémantique.

      Pour ce qui est de l’adoption, deux parents peu importe leur sexe qui veulent tout faire pour avoir un enfant et assurer son bon développement ont plus de crédibilité qu’une union éphémère d’où un rejeton inattendu est le fruit. Encore moins lorsque ce rejeton est issu d’un viol et que cette femme ne peut se faire avorter. Les plus conservateurs voient d’un meilleur œil une naissance issu d’un viol qu’un couple homosexuel s’occupant d’un enfant.

      Si une femme est capable d’élever seul un enfant, pourquoi deux femmes en seraient incapables?

    • @rogiroux 22h56
      Va pour l’esprit critique, je peux comprendre! Mais l’intégrité, alors là désolé, j’ai perdu le fil conducteur de votre logique.
      En passant, à tous nos libre-”arbitristes”, Bill Gates investit dans la recherche en vue de développer un nouveau condom. Semblerait que le produit actuellement disponible ne procure pas le plaisir attendu par l’Homme, d’où son impopularité relative. Souhaitons que la Gauche et les Nationalistes adoptent tout azimut ce nouveau gadget, dès sa sortie. Ainsi, leur reproduction sur ce blogue suivra la même pente que l’après-plaisir…Chapeau Bill! Le seul capitaliste capable de rallier la Gauche.

    • “Une idéologie basée sur le libre arbitre typiquement humain
      un sous ensemble de la structure animale!”

      À l’exception possible de certains mammifères comme
      les grands singes et les dauphins et autres baleines,
      vous pouvez m’indiquer où on peut retrouver la capacité
      du libre arbitre (intention: préméditation/aspiration) dans la *structure animale*…?

      Si l’être humain naissait avec une conscience déjà développée, on n’aurait pas besoin du concept de « Dieu ». La pensée religieuse est un sous-ensemble de la pensée magique et une étape par laquelle nous devons passer. Beaucoup de gens restent souvent bloqué à ce niveau.

      Comme le langage (l’écriture, la lecture) et les mathématiques… la pensée (rationnelle/critique) est une méthode, un processus qui doit être appris. Les quelques exemples connus d’enfant sauvage « élevé par des loups » démontrent qu’ils sont incapables d’apprentissages humains comme la pensée abstraite, le jugement moral et autres comportements qui nous distinguent des animaux. Un enfant qui a vécu privé d’interactions humaines dans les premières années de sa vie est incapable de les apprendre parce qu’il a dépassé cette étape de son développement et va vivre le reste de sa vie essentiellement comme un animal.

      Ces processus sont en fait appris et non innés; ce sont des fonctions/ comportements acquis . Devenir humain consiste essentiellement à être éduqué par d’autres êtres humains au bon moment même si la majorité de cet enseignement est inconscient.

    • “Va pour l’esprit critique, je peux comprendre! Mais l’intégrité, alors là désolé,
      j’ai perdu le fil conducteur de votre logique.”

      J’emploie le mot *intégrité* dans le sens large de la réalité – complexe! –
      de la perception de qui je suis et de la manière dont je me définis en tant que personne
      et de ce qui est important pour moi… non pas dans le sens plus commun d’honnêteté.

      Et votre anecdote concernant Bill Gates et le condom n’a absolument rien à voir
      avec la présente discussion et ressemble plutôt à un vulgaire prétexte pour vous
      livrer à une attaque minable contre les gens qui ne partagent pas vos idées!

      Une des raisons pour laquelle je m’abstiens de plus en plus
      de lire les blogues et surtout de les commenter.

    • Traduction!

      Si tu garoches le libre arbitre humain aux vidanges, la structure animale fondamentale reste intacte!

      L’humain a besoin de la nature mais la nature en a rien a foutre des préoccupations humaines alors il est illusoire de penser que contourner le schéma officiel de la vie ne se fera pas sans conséquences. Que l’entreprise puisse réussir dans certaines conditions, peut-être mais sa banalisation représente selon moi, une certaine inconscience. Ajoutez à cela la possible facette industrielle de l’adoption et vous allez obtenir un mélange imprévisible, ça c’est certain!

      L’ouverture d’esprit ne doit pas être confondu avec le manque d’esprit critique et un couple de même sexe qui adopte c’est pas normal et ça ne le sera jamais.

    • ”Et que selon moi, le seul argument valable qui pourrait pulvériser mon hypothèse est le manque de parents standards sur la liste d’adoption”

      Et que connaissez-vous de cette liste dites standards pour vous en servir comme argument? Et si cette hypothétique liste était épuisée, vous pensez qu’on vous envoierait un courriel pour vous en avertir? Décidément, les anti-droit ne savent plus quoi inventer pour se donner bonne conscience. C’est ce qu’on leur apprends dans leurs églises? Misère!

      Sylvain Pelletier

    • >>L’ouverture d’esprit ne doit pas être confondu avec le manque d’esprit critique

      Personne ne confond ces deux choses…
      …à part vous peut-être?

      >>et un couple de même sexe qui adopte c’est pas normal et ça ne le sera jamais.

      Says who?
      Un gars qui croit en Dieu? Allo la terre????
      LOL!!!

      Ce n’est peut-être pas “LA norme”, VOTRE norme, mais il n’y a absolument rien d’anormal là-dedans.
      Sauf pour les bornés, les idiots, les frustrés et autres débiles sociaux.

      En passant, si Dieu existait: ça se saurait.

    • @syl20_65

      Me semble que ce n’est pas une chose banale qu’il y aie pénurie de parents hétéros adoptifs alors je me dis que ça se saurait et ce que j’ai vu jusqu’à présent c’est plutôt des parents hétéros en line up qui se plaignaient des interminables dédales administratifs.

      Il y a aussi comme je le mentionnais une possible facette industrielle qui peut fausser le débat en favorisant le plus de combinaisons possibles pour favoriser la cote du bébé près à emporter au dépend de ce qui est primordial pour ceux qui débutent dans la vie que je trouve malsain.

    • ”Ben moi ça vient me chercher parce il y a des parents qui pensent que les enfants c’est comme un chien pis qui suffit juste de le nourrir pis qui donne la patte et tout va aller bien”

      Ça, c’est vous qui l’affirmez. Un beau commentaire désespéré. Comme si les couples de mêmes sexes n’étaient pas en mesure de fournir à un enfant tous ce dont il a besoin. Évidemment, ces individus étouffés par la prétention se pensent en meilleure position que les équipes socio-légales qui s’occupent d’évaluer les couples qui se tournent vers l’adoption. Vous n’avez tellement pas d’argument objectif pour vous opposer au mariage des couples de même sexe que vous en êtes à gratter les fonds de poubelles pour en trouver. L’histoire de papa écureuil est assez révélatrice du manque d’argument pour justifier l’opposition des anti-droits. Faut le faire.

      Sylvain Pelletier

    • ”Ceux qui s’énervent, de leur propre aveu, devraient éviter d’empiéter dans le champ de la violence verbale…notamment syl20_65. Merci de respecter l’opinion contraire, c’est toujours ça de pris!”

      Côté violence verbale et intimidation, les grenouilles de bénitier n’ont certainement pas de leçon à donner. Ils n’ont qu’à lire le livre qui leur sert de mode d’emploi pour en trouver une pléthore. De plus, je n’ai AUCUNE obligation de respecter un commentaire qui relève des préjugés crasseux et qui n’ont aucun fondement objectif basé sur des faits. Ça s’appelle la liberté de conscience…liberté que les coquerelles de bénitier ne connaissent pas et liberté qu’ils voudraient enlever aux autres. Les religions sont le cancer de l’humanité et on peut en vivre les preuves à chaque jour. Je ne respecterai JAMAIS les arguments haineux, homophobes, sexistes etc…basés sur la pensée magique et les poudres de perlimpimpin des religions et autres charlatans aux idées d’un autre temps.

      Sylvain Pelletier

    • @jean_saisrien

      Et comme je l’ai dis un peu plus haut si votre façon de répondre est représentatif de l’adoption de parents du même sexe, c’est un gros coup de poing sur la gueule à l’adolescence pour ce genre d’attitude du moins en ce qui me concerne!

    • @re re

      Si vous tenez à insister à discuter la nature et des écureuils, vous devez savoir, j’imagine, que l’”éducation” des enfants, en couple (même hétérosexuel), à part les humains, est une situation plutôt rare dans la nature…

    • “Si vous tenez à insister ” ??? kessé-ça …

      “Si vous tenez..” OU “Si vous insistez..”, à votre convenance…

    • @el_kabong

      Oh! Là!
      Faut aller faire une promenade sur le MT Royal pis ça presse!

    • Veux dire si je résume l’échange, à par M.terreux et peut-être quelques autres qui ont proposé des arguments de façon assez civilisé, un nombre surprenant pour l’adoption de parents du même sexe, font preuve d’un incroyable comme manque de savoir vivre et d’une attitude totalitaire incompatible avec ce qu’ils revendiquent! Si c’est ça l’ouverture d’esprit, c’est vraiment pas invitant!

    • @re_re… 11h57
      >>Et comme je l’ai dis un peu plus haut si votre façon de répondre est représentatif de l’adoption de parents du même sexe, c’est un gros coup de poing sur la gueule à l’adolescence pour ce genre d’attitude du moins en ce qui me concerne!

      Euhhh… pas trop certain de comprendre votre “allusion” mais…
      …les coups de poins sur la gueule viennent souvent de gens qui sont justement des bornés, des idiots, des frustrés et de d’autres débiles sociaux….

      Si la tendance se maintient et que les empêcheurs de tourner en rond disparaissent peu à peu: des coups de poing sur la yeule il y en aura beaucoup moins.

      La plupart des bullies sont dans votre camp, pas dans le mien.
      Dieu est amour mais ceux qui adorent Dieu sont de violents personnages: plus tu adores Dieu, plus t’es violent.

      Et vive le progrès.

    • ”j’imagine, que l’”éducation” des enfants, en couple (même hétérosexuel), à part les humains, est une situation plutôt rare dans la nature…” – el_kabong

      Je pensais la même chose, mais on observe chez certaines espèces un comportement d’homoparentalité, en tout cas, si on se fit à ce biologiste canadien, Bruce Bagemihl:

      ”Same-sex pairs in many species (especially birds) raise young together. Sometimes two female animals who already have offspring join forces, bonding together and raising their young as a same-sex family unit (among mammals, female coparents may even suckle each other’s young): this occurs in Grizzly Bears, Red Foxes, Warthogs, Dwarf Cavies, Lesser Scaup Ducks, and Sage Grouse. Notably, heterosexual pairs do not occur in these species, and most offspring are otherwise raised by single females.” -Biological Exuberance: Animal homosexuality and Natural Diversity (1999)

      Ce biologiste donne également d’autres exemples…

    • @jean_saisrien
      Euhhh… pas trop certain de comprendre votre “allusion” mais…
      …les coups de poins sur la gueule viennent souvent de gens qui sont justement des bornés, des idiots, des frustrés et de d’autres débiles sociaux….

      Et bien entendu, il ne vous serait jamais venu à l’esprit que ça peut aussi être un geste totalement dépourvu de méchanceté mais plutôt une réaction presque normale à une situation intenable afin d’établir un nouveau rapport de force?

    • “L’humain a besoin de la nature mais la nature en a rien a foutre des préoccupations humaines alors il est illusoire de penser que contourner le schéma officiel de la vie ne se fera pas sans conséquences.”

      Je ne connais pas grand monde qui pense que l’activité humaine
      n’a pas de conséquences sur la nature… sauf, bien sur, pour ceux
      qui nient que les changements climatiques qu’on observe et qu’on subit
      soient dus à cette même activité.

      À vous lire, on croirait que l’être humain
      n’a pas progressé depuis l’Age de pierre!!

      L’être humain sera toujours dépendant de la nature et de ses écosystèmes.
      Il sera aussi toujours tributaire de ses instincts primaires (animaux!)
      mais il a tout de même fait un p’tit bout de chemin depuis le temps des cavernes,
      la vie nomade… la chasse aux mammouths et la cueillette des fruits sauvages.

      Une des caractéristiques fondamentales du genre humain est justement
      cette faculté que nous avons de s’adapter rapidement aux changements.

    • On résume!

      La nouvelle parle de décisions et de prises de positions sur le mariage de couples du même sexe et moi je dis que tant que ça concerne deux individus entre eux et qu’il y a une question de fric, c’est normal qu’ils jouissent (jouissent ha! Ha!) des même privilèges que les autres. Maintenant si vous ajoutez des bondieuseries là dedans c’est vos affaires pas les miennes.

      Par contre si vous y ajoutez une tierce personne comme un enfant, voici ce que j’en pense. Si vous pouvez me faire changer d’idée ok mais jusqu’à présent ça fait peur, disons!

    • re_re…
      Par contre si vous y ajoutez une tierce personne comme un enfant, voici ce que j’en pense. Si vous pouvez me faire changer d’idée ok mais jusqu’à présent ça fait peur, disons!
      ———————————————————-

      Des couples hétéros peuvent avoir comme enfants des violeurs, des pédos, des tueurs en série et personne ne parle d’enlever les enfants aux couples hétéros alors qu’est-ce qui vous fait si peur avec les enfants de couples homos ???

    • @re re

      Vous êtes facile à mêler vous, dites donc…

      Je recommence : vous parler d’”ordre naturel” pour un enfant dans un couple hétérosexuel et je vous signale que, dans la “nature” (le monde animal), les petits sont rarement élevé par un couple et ne s’en portent pas plus mal…

      Je ne suis pas certain non plus de comprendre votre allusion de “coup de poing su’a yeule” : qui le donne à qui ?

      Et quel est cette “attitude totalitaire” des partisans de l’adoption par un couple homosexuel ?

      Vous vous exprimez en parabole…

    • @rogiroux
      À vous lire, on croirait que l’être humain
      n’a pas progressé depuis l’Age de pierre!!

      Ce que vous semblez ne pas prendre en considération est que la civilisation n’est pas une fin en soi et quelle recouvre quelque chose. Et il y a une période de temps dans le développement ou cette couche de civilisation est totalement inexistante. Ainsi, pendant cette étape nous pouvons dire que c’est un être vivant qui demande qu’à combler des besoins préhistoriques élémentaires justement et cela à l’échelle quotidienne.

      Maintenant puisque vous ne semblez pas comprendre que les arguments évoqués n’ont produit aucuns effets sur mon point de vue, je peux quand même révéler des qualités de gai qu’ils auraient avantage à exploiter d’avantage comme être des mentors dans certains domaines en y ajoutant leurs qualités humaines.

    • “Ce que vous semblez ne pas prendre en considération est que la civilisation
      n’est pas une fin en soi et quelle recouvre quelque chose.”

      Si vous le dites… Mais encore?

      Quel est ce *quelque chose* dont vous parlez?

      Et si la civilisation n’est pas le but (fin en soi) de l’humanité,

      C’est quoi?

    • Quoi d’autre, quoi d’autre…
      J’ai pas mal fait le tour!

      Bon, voyons, voyons, on a maintenant des 2 de pics dans des postes stratégiques, la mafia comme gouvernement majoritaire, les hells s’impliquent corps et âmes dans l’intérêt des travailleurs, on a des gros flasques qui dansent… Finalement y manque peut-être juste des parents de même sexe pour enfants en bas de 5 ans pis le bordel est complet !

      Ah! Pis un de mes meilleur prof était gai! Oui! Oui! Un peu chiant, parfois très sympa, la plupart du temps vraiment pertinent et avec un dévouement exemplaire!

    • @re_re
      Si vous voulez avoir une opinion informée, vous lirez les recherches de Timothy Biblarz, de USC, et Judith Stacey de NYU. Vous verrez que vos opinions sont basées sur votre héritage culturel et non sur des faits.

    • Re_re, répondre à ma question de 14h02 est-il trop difficile pour vous ?

      “qu’est-ce qui vous fait si peur avec les enfants de couples homos ???”

      et svp, ne venez pas me dire que c’est parce qu’ils vont se faire harceler à l’école et ce genre de truc, vous n’en savez strictement rien et, honnêtement, vous devez vous en fichez comme de votre première chemise.

    • ”Family diversity expert specializing in divorce, single-parent households and gay and lesbian parents and children”

      Quand tu tires ton gagne-pain à résoudre des situations résultants du chaos, si il n’y a plus de chaos, tu es au chômage!

    • Mon unique repère est sur ce que j’ai vécu sur le terrain et si il y a deux sujets que je peux dire avoir observé à de multiples reprises, c’est bien l’univers gai pis la gau-gauche partisane. Heureusement que je ne me suis pas limité qu’à ça! Je reste quand même neutre selon moi, car je n’hésite pas à souligner le mérite quand je considère que c’est notable comme qualité.

      Ce qui fait peur!
      La quantité de propos orduriers parmi les partisans de l’adoptions!

    • @re re 14h57 et 16h39

      Écrivez-vous vos commentaires en lançant des tuiles de Scrabble par terre?

    • >>Quand tu tires ton gagne-pain à résoudre des situations résultants du chaos, si il n’y a plus de chaos, tu es au chômage!

      J’aime votre lecture de la vie:

      Donc, les oncologues aiment le cancer, les dentistes la carie, les ambulanciers les blessés, les pompier les feux, etc…
      Vous faites quoi dans la vie vous: psychiatre ou vidangeur?

    • Les psychiatres ont tentés sans succès de me convaincre de leurs compétences et c’est quand j’ai jeté leurs compétences aux vidanges que tout c’est replacé!

      Voilà!
      J’ai couverts vos deux interrogations d’un coup!

    • @re re 14h57 et 16h39 lizzie

      14h57 rien à changer pis l’autre était amusant à écrire au moins.
      Faut bien s’amuser un peu devant autant d’arguments passionnants comme les vôtres!

    • @re re 18h20

      C’est ce que je disais. Cessez de lancer vos tuiles de Scrabble pour écrire vos commentaires qui n’ont aucune substance.

      Next!

    • @re re 14h57 et 16h39

      Bien que souvent confus, vos propos trahissent un questionnement fondamental. Vous méritez mieux que cette écoute déficiente que l’on retrouve chez de trop nombreux intervenants sur ce blog. Je vous encourage à poursuivre votre quête.

      Quant à l’adoption de jeunes enfants par des couples gays, Je ne crois pas que le fait qu’ils soient gays ou non soit un des facteurs principaux qu’on devrait tenir en compte. On devrait, je crois, s’interroger principalement ce sur quoi repose le désir d’un couple d’adopter un enfant, qu’il soit gay ou non . De trop nombreux couples, selon moi, décide d’adopter un enfant pour tromper leur vide existentielle. Or ces parents souvent ne chercheront qu’un alter-égo en leur enfant et si l’enfant ne correspond pas à leurs attentes, ils seront déçus. L’enfant n’a pas exister pour donner un sens à la vie de ses parents quoique,subsidiairement, il y parvient souvent .

    • Sans substance, insignifiant et condescendant…

      La trifecta de l’opinion suffisante et béate!

    • re_re…

      Un autre qui joue au redresseur de bites.

    • re re

      Je dirais plutôt un autre atrophié de l’argument (comme on en voit plusieurs ici), enfermé dans sa forteresse de préjugés et de certitudes…

    • On ne le dira jamais assez: le mariage religieux est la bénédiction religieuse d’une union et le mariage civil est un contrat légal entre deux parties. Une religion n’a pas à bénir, contre ses principes, une union entre deux personnes de même sexe. Mais le mariage civil est un simple contrat entre deux personnes, qu’elles soient de même sexe ou de sexes différents.

    • “Je vous encourage à poursuivre votre quête.”

      Il me semble que cette *quête* est terminée depuis longtemps!!

      “La meilleure façon de ne pas avancer est de suivre une idée fixe.”
      (Jacques Prévert)

    • @lizzie 16h09 ” là où l’union civile existe, elle ne donne pas le droit aux avantages donnés par le mariage au niveau fédéral”. Exactement. De là la volonté d’avoir le droit au mariage.

    • re_re…

      25 mars 2013
      16h35

      “Et si vous pensez que c’était un troll mon truc…Yesssss!
      Mon deuxième en carrière!

      Ce qui est plate, c’est que c’est jamais quand je veux en faire un, que ça marche!” re-re
      ……………
      Ça c’est tout un questionnement fondamental! To be or not to be …. a troll?

    • @rere 16h22 “Les préjugés que devront subir ces enfants quand ils diront à leurs amis à l’école qu’ils ont deux pères ou mères” ne sont pas pires que ceux que subissent peut-être mon petit neveu et mes petites nièces, adoptés et de couleurs différentes de celle de leurs parents. Le racisme et l’homophobie relèvent tous deux de préjugés sans justification. Les enfants élevés avec amour arrivent à dépasser ça.

    • @rere 20h31 on marginalise un enfant adopté par un couple du même sexe”. Qu’en savez-vous? Il n’y a pas si longtemps, on marginalisait les enfants né hors mariage et les enfant pas tout à fait blancs. La société évolue. Les enfants, eux, n’ont pas de préjugés. Quand ils viennent à en avoir, ce sont les préjugés inculqués par leurs parents. Les parents évoluent eux aussi, heureusement.

    • @rere 13h33 ” un geste totalement dépourvu de méchanceté mais plutôt une réaction presque normale à une situation intenable afin d’établir un nouveau rapport de force?” Vous approuvez les bullies? Vous faite exprès ou quoi? Il y a des claques qui se perdent…

    • 20h58 Les préjugés que subissent peut-être mon petit neveu et mes petites nièces, adoptés et de couleurs différentes de celle de leurs parents. Il semble que ce n’est pas le cas et que ces enfants sont bien acceptés et intégrés. La même chose est maintenant possible pour les enfants ayant des parents de même sexe. En autant que les intolérants haineux soient dénoncés, ce qui est de plus en plus le cas.

    • @lukos
      ”Le racisme et l’homophobie relèvent tous deux de préjugés sans justification. Les enfants élevés avec amour arrivent à dépasser ça.”

      Je n’ai extrait que ça des 3 posts car c’est ce qui méritait une réponse.

      Me semble que dans une équipe de hockey, tout le monde ne peut pas être centre et pour ce que je connais des gais, j’me dis que le gros bon sens veut aussi qu’on exploite ce pourquoi on pense qu’on est les meilleurs. De ce que je connais des gais, je pourrais faire une synthèse avec deux mots! Fun et Pro! Me semble que je capitaliserais là dessus.

      Je disais un peu plus haut qu’une stratégie élémentaire veut qu’avant de conquérir un nouveau territoire, il faut s’assurer que celui qu’on occupe est suffisamment sécurisé. Certains dirons qu’il l’est moi je dis que non et les récentes histoires d’intimidations à l’école avec victimes en prime, me donne en partie raison.

    • @rere 21h56 “De ce que je connais des gais, je pourrais faire une synthèse avec deux mots! Fun et Pro”. De toute évidence, vous n’y connaissez rien.

    • @rere 21h56 “les récentes histoires d’intimidations à l’école” n’ont rien à voir avec l’homoparentalité et tout à voir avec l’homophobie. Vous déraillez.

    • Vous pouvez utiliser des enfants comme cobayes pour forcer les choses afin de satisfaire votre désir d’être parents mais moi je me dis que compte tenu de la toile de fond actuel et ce blog en est un témoignage, il y a du travail encore à faire sur le terrain et avec les nouveaux médias qui sont de loin plus prioritaires. Prenez juste moi selon certains! Je n’irai pas applaudir l’initiative de parents gai comme je n’irai jamais applaudir des gros lards qui font de la danse! De la grosse job, je vous dis!

    • @rere 22h35 “Vous pouvez utiliser des enfants comme cobayes”. Misère! Vaut mieux lire ça que d’être aveugle. Votre homophobie vous sue de tous les pores de votre peau. Et ça ne sent pas bon.

    • lukos
      De toute évidence, vous n’y connaissez rien.

      Là n’est pas la question. La question est que c’est l’image qui m’est restée. Si j’avais perçu d’autres couleurs du fameux spectre, pourquoi je n’en parlerais pas?

    • @rere 22h35 “forcer les choses afin de satisfaire votre désir d’être parents”. Comme si tous ceux qui se prononcent ici en faveur du mariage gai et des droits afférents étaient homosexuels!

    • LOL!!!

      Mais ma parole ce rere capote au max! :-)
      Voyons donc… il joue, ça s’peut pas…
      Yé rendu avec des enfants-cobayes toé chose… wow…
      J’espère que s’il a des enfants, que ceux-ci soient assez réveillés pour se faire leur propre opinion. J’espère juste qu’il ne les encouragera pas à devenir des bullies.
      Je le crois maintenant quand il dit qu’un psychiatre n’a pas su/pu l’aider…

    • rere 22h57 “La question est que c’est l’image qui m’est restée”. C’est votre problème.

    • @lukos
      Votre homophobie vous sue de tous les pores de votre peau. Et ça ne sent pas bon.

      Et si je dois travailler avec un gai je vous garanti que je vais finir par réussir à le faire pisser de rire alors imaginez les autres plus radicaux! De la grosse job je vous dis!

    • Dans mon livre à moi, homophobie c’est une personne qui va laller jusqu’à les harceler. Moi je dis qu’ils ont pas d’allure d’adopter des enfants dans le contexte actuel. Que plus une minorité s’affiche et plus la minorité adverse sera visible. C’est mécanique et ça ressemble un peu aux phénomènes religieux aussi. La solution? Imposer une crédibilité positive. Là dessus, je leurs donne à peine la note de passage. Et c’est pas en extrapolant mes réserves et en les qualifiants d’homophobes que vous allez la gagner cette crédibilité positive.

    • @rere “Et si je dois travailler avec un gai je vous garanti que je vais finir par réussir à le faire pisser de rire”. Étant donné ce que nous savons maintenant de vous, j’en doute. Je crois plutôt que ce sera sera lui qui vous fera pisser de honte.

    • @rere 23h30 “Dans mon livre à moi, homophobie c’est une personne qui va laller jusqu’à les harceler”. Dans mon livre à moi, l’homophobie, c’est l’intolérance et la non acceptation des différences. “Et c’est pas en extrapolant mes réserves et en les qualifiants d’homophobes que vous allez la gagner cette crédibilité positive”. Mais vos “réserves ” sont de toute évidence homophobes. La crédibilité, vous avez encore des croutes à manger pour l’acquérir.

    • Et vous avez perdu au moins 10 points dans mon estimation pour arriver à cette note de passage juste avec ce blogue!

    • @lizzie 17h37 “Écrivez-vous vos commentaires en lançant des tuiles de Scrabble par terre?” Selon certaines théories quantiques, les univers parallèles infinis feraient en sorte qu’il serait possible qu’un singe écrive la Bible sans fautes en tapant sur un clavier…

    • @rere 16h39 “Ah! Pis un de mes meilleur prof était gai! Oui! Oui!” “la plupart du temps vraiment pertinent et avec un dévouement exemplaire!” Mais pas digne d’élever un enfant?

    • @rere 00h06 À qui vous adressez vous? Il semble bien que c’est vous qui avez perdu des points aujourd’hui.

    • Une dépréciation ça va habituellement dans les deux sens dans ce genre d’échange! J’ai déjà dit quelque part il y a longtemps de ça:”Ce que les autres pensent de nous, nous en dit beaucoup sur qui ils sont!” C’est valable pour tout le monde, j’imagine!

    • @lukos
      La crédibilité, vous avez encore des croutes à manger pour l’acquérir.

      Je le dis ouvertement que je suis TOTALEMENT bouché sur la question gai/famille.
      Que je sois crédible ou pas sur cette question, ne change rien dans ma vie par contre je refuse d’accepter béatement cette proposition sans me poser des questions et c’est ce que j’ai fait, point!
      Et surtout je n’encourage personne à penser comme moi, car ça ne concerne que moi et sans résistances, il n’y a pas de débats sains!

    • Certaines remarques que j’ai faites que je jugeait constructives ont été accueillis par des bouses inqualifiables alors pour la crédibilité que les autres peuvent avoir envers moi dans ce contexte c’est à prendre avec un gros bémol!

    • Étonnant quand même que dans ce genre d’échange dont le thème est quand même la tolérance, qu’un individu comme moi qui expose son point de vue qui représente une position sur une échelle de d’acceptation, soit perçu avec si peu de nuances. Comme si la seule normalité acceptable soit une acceptation totale ou sinon tu es étiqueté celui qui suinte l’homophobie comme seule une entité abjecte et dégoûtante puisse le faire! Un discours certainement questionnable.

    • re_re…

      Un autre martyr auto-béatifié…

    • @re re

      «Étonnant quand même que dans ce genre d’échange dont le thème est quand même la tolérance, qu’un individu comme moi qui expose son point de vue qui représente une position sur une échelle de d’acceptation, soit perçu avec si peu de nuances»

      Non ce n’est pas étonnant car à chaque fois que vous chercherez à vous distinguer des troupeaux, (je dis “des troupeaux”, parceque sur la place publique il y en a généralement deux ou trois) un quelconque “chien de berger” cherchera à vous y réintroduire.

    • @cimequaire
      Non ce n’est pas étonnant car à chaque fois que vous chercherez à vous distinguer des troupeaux, (je dis “des troupeaux”, parceque sur la place publique il y en a généralement deux ou trois) un quelconque “chien de berger” cherchera à vous y réintroduire.

      Un éternel recommencement!
      Mais on ne pourra pas m’accuser de ne pas vouloir faire d’effort d’intégration!
      Même si ça marche jamais! Jamais longtemps, je veux dire!

    • @cimequaire

      Vraiment drôle venant d’un Jesus Freak…

    • Re_re dit que les parents gais ne sont pas adéquats pour les enfants.
      Le American Pediatrics Association dit que les parents gais sont adéquats.

      Hmmmm, le choix est vraiment facile…

    • Si ce choix était si facile, on en parlerait même pas!

    • Il y a parler et …délirer.

    • @candela 10h08

      Entre deux invectives, il vous arrive parfois de réfléchir et d’argumenter ?

      @Jeansaisrien.

      Mais d’où tenez-vous que je suis croyant ou religieux?

    • Ils en parle parce que il y a du monde comme moi qui pensent que le délire c’est justement des parents gais. Le truc, c’est de réussir à les convaincre ces gens comme moi! Pour l’instant le nombre est assez suffisant pour justifier des pages dans les médias.

    • @cimequaire

      Toujours.

      Sauf avec des délirants.

    • @cimequaire 10h59
      >>Mais d’où tenez-vous que je suis croyant ou religieux?

      Ici et là me semble…
      …mais… peut-être me trompe-je de personne.

      …mais peut-être pas…. l’êtes-vous?

    • cimequaire

      26 mars 2013
      18h51

      @re re 14h57 et 16h39

      Bien que souvent confus, vos propos trahissent un questionnement fondamental. Je vous encourage à poursuivre votre quête.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – — – - – – - – - -

      Et quand ce sera moins confus et délirant, on discutera peut-être.

      Merci de prouver mon point.

    • re_re…

      27 mars 2013
      10h05

      “Si ce choix était si facile, on en parlerait même pas!”

      De toute façon le sujet du billet n’est pas celui de permettre ou pas aux gays d’avoir des enfants. C’est vous qui avez mis ce débat sur le tapis.

      Qu’ils soient mariés ou pas rien ne les empêchent d’avoir des enfants ! Pour les femmes surtout me semble !

      Et quand vous parliez de l’hypothétique discrimination que ces enfants pourraient subir, la discrimination viendrait de gens comme vous. Les autres n’en n’ont rien à faire.

    • Il y a moins de 150 ans, beaucoup de *monde* pensait
      que l’esclavage était une chouette idée…

      Il y a à peine 50 ans, beaucoup de *monde* pensait
      que la ségrégation raciale était une nécessité…

      Y’a encore plein de *monde* qui le pense toujours
      même s’ils n’osent plus le dire ouvertement!

      Aux États-Unis, en 1900, la loi interdisait aux épouses de posséder des biens à leur nom.

      Avant 1965, la contraception était illégale.
      (plein de *monde* aimerait bien revenir à cette époque!)

      Avant 1967, les couples inter-raciaux n’avaient pas le droit de se marier.

      Ce n’est qu’en 1981 qu’on a abolie la mesure qui faisait
      que tous les biens du couple appartenaient au mari.

      Ce n’est qu’en 1993 qu’on a criminalisé le viol marital.

      S’il fallait attendre que tout le *monde* soit d’accord pour adopter
      des mesures visant à donner à tous les citoyens les mêmes droits
      sans égard à leur sexe, leur *race* ou leur orientation sexuelle,
      ça serait long avant que les choses changent.

      Le truc, c’est de laisser les mentalités évoluer jusqu’à un niveau critique,
      passer les législations et laisser les extrémistes à leurs idées rétrogrades.

      “Rien n’est plus dangereux au monde que l’ignorance sincère
      et la stupidité consciencieuse.”
      (Martin Luther King)

    • Dans ma tête c’est pourtant assez simple!

      Il y a la nature d’un côté et le désir motivé par le libre arbitre de l’autre.

      Comme je ne retrouve pas le schéma proposé par les couples de même sexes dans la nature, je trouve légitime de me poser des questions.

      Pis là il y a une nouvelle qui traite de ce genre de sujet et une case vide pour écrire quelque chose. Je le fait et il s’en suit une avalange de toutes sortes d’affaires et pour la confusion là, je me trouve pas si pire si je compare parce que je dis toujours la même chose mais jamais de la même façon et même parfois d’un point de vue qui a l’avantage d’être différent des autres en plus d’avoir des applications possibles beaucoup plus vaste.

      Mais comme je dis souvent:”Tu donnes un millions US à un papou pis y se torche avec!” Parfois c’est moi le papou, parfois, c’est les autres! Ça varie!

    • >>Comme je ne retrouve pas le schéma proposé par les couples de même sexes dans la nature, je trouve légitime de me poser des questions.

      Pourtant, certains ont apportés ici des arguments qui contredisent vos dires (ex: stal_20 @ 13h15).
      Et comme vous l’avez dit: vous vous fiez qu’à votre expérience personnelle… ce qui revient à dire que vous gardez votre tête entre vos deux fesses.

    • @rogiroux
      Il y a moins de 150 ans, beaucoup de *monde* pensait
      que l’esclavage était une chouette idée…

      Je prends juste cette observation les autres s’occuperont du reste si ça leur tentent!

      C’est juste que pour les industriels, c’est encore une maudite bonne idée!

      Il y a une site web quelque part qui d’après les objets de consommation que vous allez énumérer, ils vont vous dire le nombre d’esclaves qui travaillent pour vous! Juste une estimation comme ça, pour pouvoir écrire ce message, vous en avez fouettés au moins une dizaine!

    • @rogiroux

      Il est évident et souhaitable que les mentalités comme les valeurs évoluent ou changent avec le temps. Il est aussi socialement souhaitable que les législations et les institutions sachent accompagner cette évolution.

      Par ailleurs, je considère que la “résistance au changement” joue un rôle social également utile en ce qu’elle permet à ces législations ainsi qu’aux institutions sociales de ne pas se comporter comme des “poules sans têtes” en se modifiant sans cesse au gré des modes et tendances fugitives.

    • re_re…

      27 mars 2013
      13h04

      “C’est juste que pour les industriels, c’est encore une maudite bonne idée!”

      L’idée, comme vous dites est de moins en moins bonne on dirait. Aux États-Unis et pas mal dans le reste de l’occident. La discrimination, l’exploitation des humains vous avouerez que c’est pas l’idée du jour. Oui cela existe encore hélas. Mais votre attitude face au “phénomène” gay, comme on le nomme si bien ici, tient du Moyen-Âge.

    • “C’est juste que pour les industriels, c’est encore une maudite bonne idée”

      Exactement!

      C’est pourquoi nos sociétés ont légiféré pour établir
      des normes minimales pour le travail!

      L’homosexualité n’a été décriminalisé au Canada qu’en 1969.

      Certains pays africains songent à criminaliser la pratique… en 2013!!

      Aux États-Unis, plusieurs états ont encore des lois qui pénalisent la sodomie!

      ps: J’ai parlé de l’esclavage simplement pour illustrer le fait
      que les mentalités changent et que les sociétés évoluent…

      Heureusement!

      Bonne chance dans votre quête…
      et que les

    • cimequaire

      27 mars 2013
      13h21

      “au gré des modes et tendances fugitives.”

      Vous parlez vraiment de l’homosexualité ici. Une mode ? Une tendance fugitive ?

    • @re re

      «Il y a la nature d’un côté et le désir motivé par le libre arbitre de l’autre.»

      Je crois que par “libre arbitre” vous entendez cette capacité que possède l’homme de se libérer des lois de la nature. La nature ne s’oppose pas à la liberté de l’homme puisque cette dernière en est une émanation. L’homme de par sa libertée est un créateur de “valeurs”. Ces “valeurs” sont parfois en conflit entre elles et/ou avec la nature. Décrèter que l’homme doit, par exemple, toujours se soumette aux lois de la nature est un choix fondé sur des”valeurs” particulières.

      De ce choix de valeurs émanent des systèmes de valeurs à partir desquelles se fondent des sociétés et des cultures avec leurs “manières de penser, d’être et d’agir “particulières. Tant et aussi longtemps que ces sociétés vivaient isolément les unes des autres, il importaient peu que ces “manières de penser, d’être et d’agir” soient compatibles entre elles. Maisnous n’en sommes plus là.

      D’où l’importance du “politique” qui est l’art du possible, l’art du compromis. Mais ce politique restera impossible tant et aussi lontemps que chacun affirmera que son propre dieu est l’unique dieu et que de par cela tous doivent s’y soumettre. Hors de la tolérance nous sommes hors du politique; nous sommes dans une forme de théocratie cléricale ou laicque : il n’y a pas de sauveur suprême, ni dieux, ni césars, ni tribuns.

    • Ce que déplore le plus dans cette conversation c’est que des homosexuels n’y participent pas. Le débat serait grandement différent !

      Mais disais l’autre : Les absents ont toujours tort !

    • @cimequaire 13h21

      «la “résistance au changement” joue un rôle social également utile en ce qu’elle permet à ces législations ainsi qu’aux institutions sociales de ne pas se comporter comme des “poules sans têtes” en se modifiant sans cesse au gré des modes et tendances fugitives.»

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      La réflexion et la «résistance au changement» se poursuivant depuis plus de 40 ans, votre argument ne tient plus.

      Baker v. Nelson (1972) was a very early same-sex marriage case pitting two gay student activists from the University of Minnesota against the clerk of the county court in Minneapolis. The activists wanted to get married and applied for a license. The clerk said no, on the grounds that they were two men, not a man and a woman. The case went to court, and the activists lost at every stage, all the way up to the Minnesota supreme court and beyond. The U.S. Supreme Court, for its part, refused to hear the case, citing a lack of a “substantial federal question.”

      http://www.advocate.com/news/2009/06/20/great-undoing

    • @re_re…

      Le plus important groupement de spécialistes du développement de l’enfant prétends que les parents de même sexe sont adéquats et vous doutez de leurs conclusions. Mais sur quoi basez-vous cette opinion pour affirmer que cette dernière est plus valable que celle unanime de 66 000 pédopsychiatres?
      J’ai ben hâte de voir cette réponse là!

    • “Je crois que par “libre arbitre” vous entendez cette capacité que possède l’homme de se libérer des lois de la nature. La nature ne s’oppose pas à la liberté de l’homme puisque cette dernière en est une émanation.” (cimequaire)

      Vous parlez de la nature comme si c’était une entité particulière
      qui pourrait influencer/modifier les valeurs humaines!

      Comment voulez-vous que la nature puisse s’opposer à la liberté de l’homme??

      La nature, c’est le milieu où l’être humain vit!

      Et le jour où l’homme a appris à faire des outils et a réussi à maîtriser le feu,
      il a commencé à s’émanciper de la nature.

      À la limite, on peut dire que la nature réagit à l’activité humaine
      quand elle modifie les écosystèmes mais ça s’arrête là!

    • “J’ai ben hâte de voir cette réponse là!”

      @ punkulf ~

      HÉ! Mettez-vous en ligne… (rires)

      Vous risquez d’attendre longtemps!

    • @rogiroux

      Ce que la réalité est par rapport à ce que l’on souhaiterait qu’elle soit, c’est que c’est une gradation pas toujours sympa!

      Ça veut dire que même si la civilisation ajoute un code calqué sur la nature et nous donne l’impression que c’est mieux à court terme, la nature continue d’agir par en dessous avec exactement les mêmes injustices mais si vous avez eu la chance de naître et vivre dans ces pays développés, vous ne pouvez voir toutes les injustices hélas nécessaires pour que vous puissiez jouir d’une meilleur qualité de vie. C’est plate mais c’est comme ça! Une gradation qui va toujours du meilleur au pire. Seulement votre position dans cette gradation peut changer mais la gradation elle ne changera pas!

    • re_re…

      Pis ?

    • @punkulf 16h18

      «Le plus important groupement de spécialistes du développement de l’enfant prétends que les parents de même sexe sont adéquats »

      Références S.V.P; parceque vous savez, “être adéquat” par rapport à une tache ce n’est pas très impressionnant , c’est être à la hauteur des exigences minimales.

    • @punkulf 16h18

      «Le plus important groupement de spécialistes du développement de l’enfant prétends que les parents de même sexe sont adéquats »

      Références S.V.P; parce que vous savez, “être adéquat” par rapport à une tache ce n’est pas très impressionnant , c’est être à la hauteur des exigences minimales.

    • @ re_re ~

      Plus vous écrivez… moins vous êtes cohérent!

      C’est plate – pour ceux qui vous lisent! – mais c’est comme ça!!

    • “Ce que la réalité est par rapport à ce que l’on souhaiterait qu’elle soit, c’est que c’est une gradation pas toujours sympa!

      Ça veut dire que même si la civilisation ajoute un code calqué sur la nature et nous donne l’impression que c’est mieux à court terme, la nature continue d’agir par en dessous avec exactement les mêmes injustices…”

      Vous devriez cesser de tenter de justifier votre opposition à l’adoption
      et/ou au mariage des couples gais en faisant référence à la *nature*…

      Ça vous éviterait de dire n’importe quoi!

    • @rogiroux

      Euh!
      Oui la nature est une entité qui peut freiner les élans de conquêtes des humains.
      Y faut être de mauvaise foi ou mal informer pour prétendre le contraire.
      Le BOSS c’est la nature et nous devons composer avec cette réalité.

      Un exemple bien simple!
      Une avancé médicale de grande envergure a été réalisé avec les anti-biotiques. Et bien les petits malins de microbe se communiquent maintenant entre eux les dernières trouvailles pour annuler l’ennemi de médicament pour finir et on en parle peu par obtenir des super microbes qui ont le ”fuck you” facile disons!

      Et pour l’histoire des psy pro gais/familles, c’est bien la même classe d’individus qui de par leur expertises ont contribué à libérer Turcotte? J’ai de par mon vécu, un bien piètre impression de cette psy de profession! Et comme je disais, y faut pas gober béatement tout ce qu’on nous raconte. J’ai rien contre la navigation aux instruments mais c’est pas infaillible et si nos sens et notre jugement arrive dans une position diamétralement opposée à ce que les instruments de navigations indiques, ça mérite du temps pour y penser et à plusieurs reprises de préférences.

      Veux dire, je suis un fan de National Géographic et j’adore les documentaires scientifique en plus d’avoir passé plus de 10 ans en contact très proche avec le sauvage si on peut dire et le modèle couples du même sexe/famille, j’ai pas vu ça! Ce qui s’y raproche comme le soulignait M.terreux est une genre d’adoption par la communauté alors il reste à voir comment on peut adapter cette réalité au désir des parents de même sexe. Ajoutez à cela entre autre la possible industrie de la vente du bébé un peu comme le trafic d’organes et vous avez un beau ptit puzzle à tourner dans tout les sens!

    • rogiroux

      Vous démontrez une totale idiotie en ne précisant pas ce qui vous pose un problème de compréhension!

    • rogiroux
      Vous parlez de la nature comme si c’était une entité particulière
      qui pourrait influencer/modifier les valeurs humaines!

      Je vous répond que la nature c’est le BOSS à cette remarque et vous explique comment même si on se pense bien hot comme humain, c’est toujours elle qui a le dernier mot.

    • @rogiroux 18h48

      En effet.

    • @re re (19h08)

      Pis ?…

    • “Un exemple bien simple!
      Une avancé médicale de grande envergure a été réalisé avec les anti-biotiques. Et bien les petits malins de microbe se communiquent maintenant entre eux les dernières trouvailles pour annuler l’ennemi de médicament pour finir et on en parle peu par obtenir des super microbes qui ont le ”fuck you” facile disons!”

      Au moins vous semblez d’accord avec la théorie de l’Évolution!

      C’est déjà ça de pris!!

      “Je vous répond que la nature c’est le BOSS à cette remarque et vous explique comment même si on se pense bien hot comme humain, c’est toujours elle qui a le dernier mot.”

      Regardez autour de vous et dites-moi ce que vous voyez de naturel
      dans la façon dont les gens qui vous entourent vivent…

    • “Je vous répond que la nature c’est le BOSS à cette remarque et vous explique comment même si on se pense bien hot comme humain, c’est toujours elle qui a le dernier mot.”

      J’ai bien peur que votre obsession avec la nature cache un argument qui repose sur une prétendue *loi naturelle* si chère à Thomas d’Aquin et autres religieux qui l’ont coopté pour leur usage d’endoctrinement!

      Pour ma part, la loi de la gravité est une loi naturelle! La procréation est un fait biologique et l’éventail des relations/rapports entre humains est très varié et a changé/évolué au cours des siècles. Ces relations humaines n’ont rien à voir avec une supposée *loi naturelle* mais ont plutôt été assujetties au fil du temps aux lois édictés par des humains!

    • “Vous démontrez une totale idiotie en ne précisant pas ce qui vous pose un problème de compréhension!”

      Alors commencez donc par répondre aux questions que je vous ai posées hier…

      Voici de quoi je parle:

      “Ce que vous semblez ne pas prendre en considération est que la civilisation
      n’est pas une fin en soi et quelle recouvre quelque chose.”

      Si vous le dites… Mais encore?

      Quel est ce *quelque chose* dont vous parlez?

      Et si la civilisation n’est pas le but (fin en soi) de l’humanité,

      C’est quoi?

      —–

      On verra bien après qui est le véritable idiot!!

    • @rogiroux 21h19

      «Pour ma part, la loi de la gravité est une loi naturelle! La procréation est un fait biologique et l’éventail des relations/rapports entre humains est très varié et a changé/évolué au cours des siècles. Ces relations humaines n’ont rien à voir avec une supposée *loi naturelle* mais ont plutôt été assujetties au fil du temps aux lois édictés par des humains!»

      Tout à fait d’accord ! Voila donc une base de discussion solide. Mais admettez, tout de même que l’humain est également assujetti aux lois naturelles et aux lois de la biologie (de la vie) et que ce que l’humain édicte peut parfois entrer en conflit avec les deux autres lois (naturelle et du vivant). En cas de conflit qui croyez-vous, entre ces trois ensembles de lois, parviendra à soumettre l’autre ou les deux autres ?

    • cimequaire perd de vue que le mariage est une officialisation sociale, pas une contrainte.

    • @candela 22h05

      “cimequaire perd de vue que le mariage est une officialisation sociale, pas une contrainte.”

      Je sais, je sais , monsieur candela, et je vous aime et je vous comprend !

    • @cimequaire

      Voilà donc votre gros problème de 21h44 solutionné.

    • “Voila donc une base de discussion solide.”

      C’est à re_re qui vous devriez dire ça!

      “En cas de conflit qui croyez-vous, entre ces trois ensembles de lois, parviendra à soumettre l’autre ou les deux autres ?”

      C’est un faux débat!
      Regardez l’histoire de l’humanité
      et jugez-en par vous-même|!

      L’être humain ne peut rien contre un tsunami ou une éruption volcanique!

      Mais il peut envoyer des hommes sur la lune et des engins d’exploration
      sur Mars et aux confins de l’univers. Il peut aussi prolonger et même cloner la vie
      et sauver des bébés prématurés. Toutes des choses que les lois de la nature
      ne permettent pas sans la technologie développé par l’être humain!

      L’homosexualité se retrouve dans la nature. La *nature* ne s’y oppose donc pas!
      Elle n’est pas aussi commune que l’hétérosexualité mais elle n’en n’est pas moins elle aussi naturelle. Les deux orientations/tendances sexuelles sont naturelles et normales chez l’humain et ce fait devrait se refléter dans nos cultures et nos sociétés.

    • Bon! Je viens de me faire sucrer deux commentaires!

      À la prochaine!!

    • @rere 19h00 “Ajoutez à cela entre autre la possible industrie de la vente du bébé un peu comme le trafic d’organes et vous avez un beau ptit puzzle à tourner dans tout les sens!” Associer homoparentalté et trafic d’enfants relève de la mauvaise foi. Pourquoi les gais qui adoptent auraient-ils recours plus que les hétéros à cette pratique condamnable que vous associez tout aussi pernicieusement au trafic d’organes? Vous reredéraillez.

    • @rogiroux

      Il n’y a pas de mauvaise foi de ma part car je n’ai aucuns intérêts dans le déroulement final de cette question.

      Je dis que je me pose des questions car c’est du délire ce genre d’adoption alors la moindre des choses est d’exposer des points qui m’agacent non?

      Et si la civilisation n’est pas le but (fin en soi) de l’humanité,
      C’est quoi? C’est comme un vêtement disons. Vous pouvez donner l’impression de, mais l’entité animale en dessous obéit et obéira toujours aux même lois primitives. Du moins jusqu’aux cyborgs!

      En prenant en considération cette réalité, un, vous arrêter de rêver à un monde plus juste parce que le seul qui me semble juste pour tous, c’est la mort! Deux, si on remplace la religion par une crédibilité aveugle en la science, on est dans l’erreur.

      À la base, nous avons affaire à une configuration de couples qui du point de vue de la nature est un synonyme de ”Cul de sac”. On a beau dire ce que l’on voudra mais l’aspect physique de la chose ne peut véhiculer les même ”avantages” disons que la configuration d’origine. Si pour vous cet aspect n’a aucune valeur, je n’y peut rien mais pour moi il en a.

      Deuxièmement du point de vue du libre arbitre, on introduit une tierce personne totalement dépourvue de libre arbitre et on lui impose se schéma critiquable au nom d’une science qui de mon point de vue est comparable à l’efficacité des bulletins météos en beaucoup moins précis et sûrement très appréciées de gens comme Turcotte!

      Ignorer que l’aspect culturel de cette proposition ne peut pas être un obstacle qui aurait facilement pu être évité par la proposition d’origine standard, est minimiser la chose de mauvaise foi.

      Et il manquent des donnés à ce débat pour dire un oui ou un non catégorique.

      Et si disons il y a eu des adoptions pour couple du même sexes qui ont passé devant des offres disponibles de qualité égale en hétéros, ça envoie un aussi message différent. Là dessus, pour moi c’est du pure délire.

      J’y voie plus une ressemblance avec le message en toile de fond de la tour de Babel ou Icare qu’une réelle progression sociale.

      Et moi, je dois gober tout ça sans me poser de questions?

    • Pour faire encore plus simple, une approximation composée de raboutage de toutes sortes d’affaires n’est pas l’équivalence d’une solution clé en main qui a fait ses preuves depuis la nuit des temps!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité