Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 6 mars 2013 | Mise en ligne à 16h58 | Commenter Commentaires (47)

    Monsieur Rand à Washington (Ajout)

    Depuis 11h47 ce matin, Rand Paul exploite une règle ancienne du Sénat qui permet aux orateurs de conserver la parole aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Son filibuster n’est pas sans rappeler celui de James Stewart dans Monsieur Smith à Washington, le classique de Frank Capra.

    Le sénateur républicain du Kentucky veut ainsi bloquer la nomination de John Brennan à la tête de la CIA et protester contre la politique d’assassinats ciblés par drones dont il est l’un des principaux architectes. Rand a reçu l’aide de quelques-uns de ses collègues (un démocrate et 13 républicains), qui ont pris sa relève au micro. On peut suivre ici le filibuster en direct.

    Le sénateur a recours à cette forme traditionnelle du filibuster parce que la minorité républicaine du Sénat ne dispose pas des 40 voix nécessaires pour empêcher la tenue d’un vote sur la nomination de Brennan. Je cite un extrait de son discours-fleuve :

    «Je parlerai aussi longtemps qu’il le faudra pour sonner l’alarme dans chaque coin du pays, car notre Constitution est importante, votre droit à un procès est précieux, aucun Américain ne devrait être tué par un drone sur le territoire américain sans avoir d’abord été inculpé d’un crime, sans avoir d’abord été condamné par un tribunal.»

    Dans une lettre rendue publique lundi, le ministre de la Justice Eric Holder a fait savoir au sénateur Rand que le gouvernement américain n’avait pas l’intention de lancer de frappes de drones aux États-Unis. Mais il n’a pas complètement écarté une telle éventualité. Je le cite :

    «La question que vous avez posée est entièrement hypothétique, ne se produira très probablement pas, et c’est une question à laquelle j’espère qu’aucun président ne sera confronté. Il est possible, je suppose, d’imaginer une circonstance extraordinaire dans laquelle il serait nécessaire et approprié, dans le respect de la Constitution et du droit américain, que le président autorise l’armée à utiliser la force létale à l’intérieur du territoire des États-Unis.»

    Il a donné comme exemples de ces circonstances exceptionnelles l’attaque par le Japon des forces américaines basées à Pearl Harbor, en décembre 1941, et les attentats du 11 septembre 2001.

    P.S. : Rand a mis fin à son filibuster après près de 13 heures de discours.


    • Les R/publicains ne peuvent-ils pas régler leurs problèmes entre eux ?

    • C’est un vrai filibuster. Il est appuyé par des républicains et des démocrates, qui le relèvent au besoin. J’espère que tous les sénateurs vont suivre son exemple et agir ainsi lors des prochains filibuster.

      Les motifs du filibuster peuvent être contraires à mon opinion mais un tel type de filibuster est correct. Si le sénateur appliquant le filibuster pour des motifs frivoles, la population le saura.

    • Je ne suis pas un disciple de Rand Paul mais il fait une bonne job dans ce cas çi. Brennan le bourreau en chef devenu assassin est un bien sombre candidat pour la direction d’une bien sombre agence.
      Il est temps que les Américains voient que leurs films “zero dark thirty” et Argo sont des fictions destinées à les endormir qui ne reflètent en rien la réalité.

    • @jcvirgil

      Il utilise la nomination de Brennan pour s’attaquer aux drones qui sont sous le contrôle de la CIA. Brennan est le prétexte, l’utilisation de drones contre des Américains en sol américain est l’enjeu.

    • Quelle perte de temps et de nos impôts que le fillibuster. Le parti du non, de l’obstruction poursuit sa marche quoique dans ce cas certain sénateurs Républicains sont en faveur de Brennan à la CIA. Ironique d’imaginer les Républicains critiquer l’usage des drones quand on les associe davantage à ce genre de stratégie que les Démocrates, genre torture, écoute électronique. C’est Cheney qui ne serait pas content.

    • @lizzie
      Ah bon . Cependant je crois que Paul juge tout aussi inacceptable les assassinats ciblés des drones en territoire pakistanais. Je me trompe?

    • Alexandra Pétri, du WaPo, dans un billet sur les encouragements qu’elle donne à un sénateur qui parle pendant des heures, alors qu’habituellement elle lui dirait de se taire, parce qu’il y a une tempête de neige à Washington. Trop drôle.

      http://m.washingtonpost.com/blogs/compost/wp/2013/03/06/keep-talking-rand-paul-the-kentucky-senators-blizzard-filibuster/

    • @j.c.virgil 17h32

      Il est d’accord tant que ça ne touche pas des citoyens américains.

    • @JC Virgil

      Paul, les Pakistanais, il s’en fout.

    • J’entends de Rand Paul à 17h47 que la définition de “l’imminence d’une attaque” consiste, et je le cite, ” en l’absence de preuves qu’une attaque n’aura pas lieu contre soi”. (donc go for preemptive strikes)

      Quelque minutes plus tôt et 15 minutes avant environ, Rand Paul affirme que l’administration Obama achète cette définition en poussant la bush doctrine à de nouveaux sommets. (preemptives strikes avec drones)

      À 17 43 environ, Rand Paul venait juste de répéter deux fois que ces preemptives strikes avec drones n’excluaient à priori aucun américain, à l’étranger comme en sol américain.

      Avant même que Brennan ne soit nommé, ce dernier est déjà présumé avoir la volonté d’utiliser des drones de façon préventive en sol américain.

      Ma question: Ce que fait Rand Paul dans son fillibuster, est-ce que ça pourrait porter le nom de “preemptive stikes” à l’endroit de Obama et de son administration?

      Dans la video plus haut, je me suis demandé si je rêvais. En parlant de la possibilité que l’administration Obama interprète le concept d’imminence d’une attaque contre des américains en sol américain selon la version bush de preemptive strike, Rand Paul a sussuré le qualificatif de Obamination…

      Désolé d’avoir rompu le lien de C-Span, pus capable comme dit Lizzie. Je refuse qu’on essaie jouer dans ma tête.

    • @onbo 18h10

      C’est ça un filibuster. On voit l’argumentaire du sénateur. Ensuite, on se fait une opinion. Moi, ça fait un bout que je ne l’écoute plus. Toutefois, à mon avis, c’est la façon de faire prévue par la constitution.

    • “..Ironique d’imaginer les Républicains critiquer l’usage des drones quand on les associe davantage à ce genre de stratégie que les Démocrates, …“_imho(17h24)
      C est dur la vérité,hein?

    • Harry Reid ne semble pas impressionné. Il a pris la parole après 6 heures de filibuster pour fermer l’assemblée. Paul s’est objecté. Reid a convoqué tout le monde demain matin.

      http://tpmdc.talkingpointsmemo.com/2013/03/harry-reid-fails-to-end-filibuster-of-john-brennan-nomination.php?m=1

    • J’oubliais, Paul continue à parler.

    • Et pendant que Paul déblatère pour accuser Obama, les groupes d’extrême-droite sont de plus en plus”capotés” !

      The number of anti-government groups in the United States is at an all-time high and has increased 800 percent since President Barack Obama took office, according to a Southern Poverty Law Center report.

      The SPLC identified 1,360 so-called patriot groups on the “radical right” in 2012, compared with only 149 in 2008. Much of the growth came in Obama’s first term, but there was a 7 percent jump from 2011 to 2012. The group, in its report on Tuesday, said it expects numbers to spike again in the wake of the Obama administration’s gun control proposals, noting a similar spike after the passage of the assault weapons ban in 1994.

      Read more: http://www.politico.com/story/2013/03/report-patriot-groups-on-rise-88487.html#ixzz2MoCsd1dZ

    • Rand Paul fait honneur au parti républicain.

    • Évidemment les sionistes vont détestés M. Paul……

    • wouah.
      Elle est bien bonne.
      On se croirait à Cuba.
      Quel party…

    • Intéressant ce rapport des extrémistes ultra-libéraux formant le Southern Poverty Law Center: je lis dans le résumé qu’ils ont compté 1360 groupes mais ont oublié de compter le nombre de personnes en faisant partie. Est-ce 10 000, 100 000 ou 1 000 000 de personnes? Vous voyez la différence?

      Le résumé mentionne des néo-nazis mais l’Histoire nous a appris il y fort longtemps que les nazis furent des socialistes d’abord et avant, prenant soin d’inclure le mot dans leur nom.

    • @armani005 19h36 Le parti républicain ne sait plus ce qu’est l’honneur.

    • L’essayer (le filibuster), c’est l’adopter. Ce capoté du Kentucky vient de donner raison aux Démocrates de revenir à la charge sur le “60″ pour adopter une Loi ou un autre vote. Tu veux faire perdurer les choses, fais toi aller la gueule.

    • armani005

      Au fait tout au contraire, les republicains et certains democrates croient qu’il vaut mieux utiliser ce programme que des soldats Americains meurent en Somalie ou n’importe ou dans le monde. S’il y a des Americains qui sont pro-drones sont les republicains et certains democrates, meme certains progressistes. D’ailleurs Bill Maher est d’accord avec le programme des drones.

      Il faut reconnaitre que Paul papa, a toujours ete contre la guerre. Et tel pere tel fils. Randy n’est pas republicain en ce moment, il est bien un Paul!

    • @last_man_standing

      Il y a erreur de sémantique avec le mot socialiste dans le national socialiste. Dans le national socialiste, il faut se remettre dans le contexte de l’époque et il n’y a rien de socialiste là-dessus si ce n’est que qu’ils était pour le peuple allemand, le national socialiste, contre le gouvernement et plus encore contre les communistes…

      Comme il y a aussi le mot national dans le national socialiste, en passant par le même sophisme, aussi bien dire que les américains, très patriotiques, ont un lien avec le nazisme!!!!!!

      C’est que que l’Histoire nous enseigne… quand on la ré-écrit!!!

    • @lastmanstanding 21h51 “les nazis furent des socialistes d’abord et avant, prenant soin d’inclure le mot dans leur nom”. Les nazis n’ont jamais été socialistes. C’était un mensonge, comme le reste de leur discours.

    • 22h41 Le national-socialisme était un nationalisme “social” qui n’avait rien à voir avec le socialisme. Les nazis étaient les alliés des fascistes.

    • Juste pour rire: is “Monsieur Rand à Washington” worthy of a Harlem Shake?

    • 30,000 drones se cachent déjà aux USA et prêts à agir … de même que certains camps Fema qui sont déjà activées …

    • @anonymous99 23h33

      Attachez bien votre chapeau en papier d’aluminium “heavy duty” avec de la broche, les hélicoptères noirs arrivent pour amener les récalcitrants dans les comps FEMA. Vite, à l’abri.

    • Humm, il me semble bien que vous prenez trop au serieux Randy… Comme dirait R Maddow, il suffit moins d;une heure pourque Randy fasse une gaffe et voici que vous etes attrapes dans l’affaire Hitler qu’il aime tant mentioner parcequ’il n’a plus de sujet…

      Jetez un couyp d’oeil a la reponse de Maddow: http://www.nbcnews.com/id/49263362#51075704

      Enfin, il faut dire qu’il a ete un idiot utile… surtout pour ces progressistes qui sont concernes par le programme (Chose que Brennan promet: accountability). Et il l’est parce qu’au moins le sujet est sur la table… ainsi que les depenses dans le militaire…

    • Rand Paul est une des perles rares du GOP. Rien à voir avec les Jesus freaks, les sionistes et les néocons. J’ai beaucoup de respect pour son père et se pense que son fils en mérite tout autant.

      Évidemment, son idéologie libertarienne est questionnable mais il apporte beaucoup sur le plan politique.

    • Contrairement à ses collègues R. Paul n’est pas un vendu. C’est pourquoi les sionistes ne l’aiment pas tout comme ils n’ont jamais aimé son père!

    • @j.c.virgil – 6 mars 2013 – 17h32
      Je crois avoir compris que M. Rand Paul en a contre l’utilisation des drones par les démocrates et en particulier de M. Obama parce que cela fait de lui un: judge, jury and executioner! Là-dessus, je suis d’accord avec lui et j’ai déjà dit comment je détestais cette histoire d’utilisation de drones.

    • @last-man-standing
      “… l’Histoire nous a appris il y fort longtemps que les nazis furent des socialistes d’abord et avant, prenant soin d’inclure le mot dans leur nom.”

      Vous croyez donc que la Corée du nord est démocratique…

    • @last_man_standing Tiens le vieil épouvantail (socialisme = nazisme) cher à la droite de la droite. Il y a un bout que je ne l’avais pas vu. Il est toujours vivant à ce que je vois.

      Et un point Godwin pour vous. Bravo !

    • @cameleon
      Et un point godwin géant pour Rand Paul durant son filibuster d’hier, tel que mentionné par prettybrowneyes hier soir avec son hyperlien vers Rachel Maddow / Msnbc.

      C’est ce qui me détourne de Rand Paul, cette façon de procéder par l’insinuation, la prétérition, l’allusion perfide, l’alitération, etc. Ça fait des beaux morceaux de bravoure momentanés, mais le plâtre du masque craque lorsque vous vous rendez compte de l’astuce ou de la perfidie.

      Il me semble qu’un sénateur américain devrait user de son jugement supérieur face aux blagues, mots d’esprit et allusions possibles. Par exemple, dire que toute cette affaire de drones qui pourraient attaquer des américains à l’étranger, et aux USA?, est une “”Obamination”", ça a du punch à première vue, mais cette blague sur une hypothèse de son cru est de nature à détourner de lui n’importe quelle personne qui à l’avenir pourrait avoir affaire à lui. Je ne suis même pas Américain et pourtant, je veux mettre déjà dix portes de plomb entre lui et moi. Je ne peux être l’ami d’une personne qui s’amuse de pareille rhétorique et je ne veux surtout pas être son ennemi…

    • Donc Rand Paul n’a aucun problème avec les milliers de personnes qui ont été assassinées par des drones américains un peu partout dans le monde (la plupart des civils innocents), mais s’oppose à leur utilisation en sol américain. Et il y en a pour dire que c’est un grand homme?! Lorsque Bush mettait sous écoute les citoyens américains sans raison valide et brimait les libertés décrites dans la sacro-sainte constitution elle-même, personne au parti républicain ne s’y était opposé. Toutes les politiques républicaines sont basées sur l’hypocrisie.

    • Finalement, c’est un appel pressant de la nature qui aura mis fin à la croisade du libertarien : «I’ve discovered there are some limits to filibustering, and I’m going to have to take care of one of them in a few minutes.».

    • @sryup

      Je pense que tu suis l’actualité depuis très peu longtemps…

      Comme si Ron Paul était d’accord avec l’écoute des Américains, ayoye!

      Comme si les Paul sont d’accord avec les attaques terroristes des drones des partenaires Bush/Obama! Mais c’est 100 fois pire (et tellement Orwellien) les assassinats de tes citoyens (opposants aux despotes Bush/Obama/Clinton)

    • “il serait nécessaire et approprié, dans le respect de la Constitution et du droit américain, que le président autorise l’armée à utiliser la force létale à l’intérieur du territoire des États-Unis”

      Le president peut commander le meurtre d’un citoyen américain, en territoire américain, sans proces, en respectant son droit à un proces…

      WTF

      bienvenue en 1984

    • el kabon,

      Les nazis, très organisés qu’ils étaient ont aussi pris soin d’inclure un bon nombre de mesures économiques et sociales tirées du catéchisme socialiste-fasciste.

      Voulez-vous des citations?

    • @last-man-standing (12h18)

      Socialiste-fasciste ??? De toute évidence vous employez des termes dont vous ignorez la signification…

      “Voulez-vous des citations?”

      Je préférerait des faits…

    • lastman cherche toujours le paradis libertarien à citer en modèle…

    • Revenant au sujet qui nous concerne… Amy Goodman – Democacry Now ecrit sur son blog: Rand Paul’s Filibuster of John Brennan

      “Sen. Paul admitted: “I can’t ultimately stop the nomination, but what I can do is try to draw attention to this and try to get an answer … that would be something if we could get an answer from the president … if he would say explicitly that noncombatants in America won’t be killed by drones. The reason it has to be answered is because our foreign drone strike program does kill noncombatants. They may argue that they are conspiring or they may someday be combatants, but if that is the same standard that we are going to use in the United States, it is a far different country than I know about.”
      http://www.democracynow.org/blog/2013/3/7/rand_pauls_filibuster_of_john_brennan

      Certes! Meme si Paul voulait souligner son point, il va quand meme voter oui pour Brennan.

      Ce qui le plus important de toute cette affaire comme bien le souligne Goodman:
      “The issue of extrajudicial execution of U.S. citizens, whether on U.S. soil or elsewhere, is clearly vital. But also important is the U.S. government’s now-seemingly routine killing of civilians around the world, whether by drone strikes, night raids conducted by special operations forces or other lethal means.”

    • @candela

      Le paradis libertarien: La Somalie!

    • @maxg 11h57

      Vous êtes malhonnête, car vous avez tronqué votre citation et l’avez extrait de son contexte pour vous inventer un mensonge qui vous sert votre propagande.

      Voici le texte complet :

      “Le gouvernement américain n’a pas lancé de frappes par drones aux Etats-Unis et n’a pas l’intention de le faire”, a-t-il écrit lundi au républicain Rand Paul, qui l’avait interrogé à ce sujet.

      “La question que vous avez posée est entièrement hypothétique, ne se produira très probablement pas, et c’est une question à laquelle j’espère qu’aucun président ne sera confronté. Il est possible, je suppose, d’imaginer une circonstance extraordinaire dans laquelle il serait nécessaire et approprié, dans le respect de la Constitution et du droit américain, que le président autorise l’armée à utiliser la force létale à l’intérieur du territoire des Etats-Unis”, poursuit-il.

      http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/03/05/des-frappes-de-drones-aux_n_2814592.html

    • …l’avez extraite…

    • @benton_fraser En cette veille de la semaine de relâche:

      REGULATION VACATION CELEBRATION!

      ;-)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité