Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 13 février 2013 | Mise en ligne à 14h07 | Commenter Commentaires (379)

    Hausser le salaire minimum: une bonne idée?

    13policy-graphic-popup«Même après les allègements fiscaux que nous avons mis en place, une famille avec deux enfants qui gagne le salaire minimum vit sous le seuil de la pauvreté. C’est inacceptable. Ce soir, déclarons que dans la nation la plus riche sur Terre, personne travaillant à temps plein ne devrait vivre dans la pauvreté.»

    Barack Obama a prononcé ces mots hier pour justifier sa proposition d’augmenter le salaire minimum fédéral de 7,25$ à 9$ de l’heure d’ici 2015 et de l’indexer automatiquement sur l’inflation, une mesure qui pourrait permettre selon lui à 15 millions d’Américains de sortir de la pauvreté.

    Avant de répondre à la question qui coiffe ce billet, je vous invite à lire cette analyse qui présente le pour et le contre d’une telle proposition.

    En gros, les entreprises grandes et petites qui embauchent des bas salariés ont l’habitude de s’opposer farouchement aux augmentations du salaire minimum. Elles sont secondées par des économistes conservateurs qui font valoir que toute augmentation du salaire minimum a un impact négatif sur l’embauche.

    Les économistes centristes ou progressiste, secondés par les milieux syndicaux, estiment de leur côté qu’une augmentation du salaire minimum fédéral est plus que jamais nécessaire pour réduire les inégalités économiques croissantes. Ils soutiennent par ailleurs que les augmentations du salaire minimum n’ont jamais eu d’impact sur l’embauche.

    À noter que le salaire minimum de 17 États est supérieur à celui du gouvernement fédéral. C’est notamment le cas de la Californie (8$ de l’heure), de l’Illinois (8,25$) et du Massachusetts (8$).


    • C’est toujours une bonne idée, quoi qu’en pensent les présidents de chambres de commerce qui viennent se ridiculiser dans les médias à chaque hausse ou évocation de hausse.

    • Oui et le salaire minimum garanti pour tous,de cette façon nous abolirions le BS et l’assurance emploi.En plus de faire des économies avec cette bureaucratie inutile les gens avec un salaire vivraient plus convenablement,moins de différences sociales = moins de criminalité et meilleur santé.
      Gilles Ménard

    • Des économistes conservateurs en sont venu a la conclusion que l’abolition de l’esclavage a eu des répercussions sur les revenus des propriétaire des champs de coton!

    • “Les économistes centristes ou progressistes”! Vous voulez sans doute dire “les économistes centristes ou gauchistes”. On peut être conservateur et progressiste tout comme on peut être centriste et progressiste. Donnez à une orientation politique le monopole du progrès est un jugement de valeur plutôt court qui sent le militantisme.

    • À 9$ de l’heure, c’est clair qu’il n’y a personne là qui va en avoir assez pour en coller de côté dans un quelconque paradis fiscal. L’argent va circuler.

      Vu l’émergence des industries chinoises, il semble que les secteurs à petits salaires qui n’aient pas été déménagés en Chine soient restés aux É-U par obligation. Bref, les politiciens ne risquent pas grand chose à hausser le salaire minimum. Le ménage, si on peut s’exprimer ainsi, a déjà été fait.

    • “…le salaire minimum garanti pour tous,de cette façon nous abolirions le BS ..“(gillesmenard)

      Mon pauvre ami….( p.s. qui ca, nous?)

    • Tous les financiers extrêmes et autres obsédés des lupanar du profit, sans égard au travailleur, vont continuer à clamer que toutes les crises financières, les faillites organisées, tout est la faute du salaire minimum, beaucoup trop haut.

      La preuve abonde, s’pas ?

    • Je suis pour le salaire minimum abaissé pour certains parasites universitaires en mal de gloriole.

      Sans les nommer, c’est toujours le même.

    • Les économistes, qu’ils soient de gauche ou de droite, fonctionnent tous dans le cadre bien défini et rigide du capitalisme, un système périmé issu du 19e siècle et en train de s’écraser au ralenti devant nos yeux éblouis.

      Si on augmente le salaire minimum, dans une économie où l’emploi est en baisse; où l’endettement est massif autant gouvernemental que particulier; où les corporations engrangent et siphonnent vers les paradis fiscaux sans payer d’impôts; c’est comme ouvrir un robinet branché sur un puits à sec. C’est une illusion qui ne repose sur aucune croissance, aucune augmentation de la richesse, aucune augmentation globale de revenus.

      Les gens n’achèteront pas plus, on leur rabat les oreilles depuis des mois sur la nécessité de rembourser leurs dettes. C’est ce qu’ils feront car ils n’ont plus le choix et les seuls qui y gagneront temporairement, ce seront les banquiers.

      Si on n’augmente pas le salaire minimum, les gens s’endetteront encore plus pour continuer d’acheter le cauchemar américain; la consommation va quand-même baisser et si elle se maintient, ce sera à crédit; la pauvreté donc aussi la criminalité vont augmenter; et les seuls à en profiter temporairement ce seront les banquiers qui prêteront encore plus et récolteront encore plus d’intérêts.

      C’est une situation perdant/perdant, où les banquiers empochent temporairement sur les deux tableaux, dans un système rendu au bout de sa vie utile et en instance d’effondrement.

      Un jour, faudra bien comprendre que notre société de consommation et notre système capitaliste, c’est fini.

      Évidemment, on va comprendre quand tout le château de cartes va s’écrouler et qu’il sera trop tard pour opérer un transition en douceur vers un autre système adapté aux réalités du 21e siècle.

      Humans… what can you do.

    • «On peut être conservateur et progressiste tout comme on peut être centriste et progressiste»
      - – - – - – - – - – - – -

      Bla, bla, bla !

      Il n’y a plus de parti progressiste-conservateur au Canada.

      Allume, ignorant.

    • Le salaire minimum a ses limites. A Montréal, de nombreuses serveuses de restaurant (spécialement les étudiantes-serveuses à temps partiel) travaillent gratuitement. Dans des centres de recherche, il y a aussi des gens qui acceptent de travailler gratuitement pendant 6 mois, pendant qu’ils sont “sous observation” quant à leurs compétences.

      En somme, quand le salaire minimum est “élevé”, certains le contournent. Si le salaire minimum était plus bas au Québec, peut-être que ces serveuses et ces associés de recherche recevraient un salaire.

      Un salaire minimum permet à des gens sans aucune compétence de se mettre un pied de l’engrenage. Ils apprennent beaucoup de choses au travail et leur prochain emploi devient plus intéressant.

      Il est important de prendre conscience qu’un salaire minimum bas a des effets pervers, mais qu’un salaire minimum élevé a d’autres effets pervers. Lesquels sont les plus pervers n’est pas toujours clair.

    • “Donnez à une orientation politique le monopole du progrès est un jugement de valeur plutôt court qui sent le militantisme.” honorable

      ===

      Cotre compréhension du terme progressiste est enfantine.

      C’est associé à la gauche depuis Roosevelt et Wilson. Ouvrez un dictionnaire bordel.

      Progressiste = partisan d’une plus grande justice sociale.
      Progressisme = mouvement réformateur combattant les excès de la société industrielle et l’injustice sociale.

      Grand Usuel Larousse. Dictionnaire Encyclopédique

      Jean Émard

    • Hausser l’évitement fiscal, une meilleure idée ??

      Pourquoi cette question-là, on se la pose jamais et que l’on remette toujours en cause les hausses de salaire minimalistes ????

    • “Hausser le salaire minimum: une bonne idée?”

      ===

      (Mode dretteux On)

      Mauvaise idée. Ça détourne de l’argent des vrais créateurs d’emplois.

      (Mode dretteur off)

      :)
      Jean Émard

    • Y sont-y loin du 9,90$ québécois?
      Des universités à 2,2k?
      Des garderies à 7 piasses
      De la santé gratos

      Dire qu’y en a qui tripent encore sur les Zétats

    • Entaka, ça ça leur permettre d’arrêter de payer des “Food stamps” aux pauvres qui travAillent à temps complet. Les grandes compagnies, comme Wal-Mart, devront baisser le salaire de leurs dirigeants (ou diminuer leurs augmentations de salaire) afin de mieux payer leurs employés.

    • @ honorable

      “On peut être conservateur et progressiste”

      Euh, non. Ca s’appelle un oxymoron. On est soit l’un, soit l’autre.

      ” Donnez à une orientation politique le monopole du progrès est un jugement de valeur plutôt court qui sent le militantisme.”

      Donne moi un exemple d’un apport de la droite au progrès social depuis, mettons, cent ans.
      Juste un. Historiquement, la droite s’est systématiquement opposée à tout ce qui a mené à une amélioration de la qualité de la vie. Et toujours avec les mêmes arguments. Ca ne tenterait pas de passer du bon bord, juste pour voir comment ça fait d’avoir raison?
      Il y a une raison pour laquelle tous les grands esprits et tous les grands penseurs ont été plutôt à gauche.

    • 6,25 en Arkansas
      6,15 au Minnesota
      5,15$ au Wyoming et en Géorgie
      Ayoye

    • @Gillesmenard
      Oui et le salaire minimum garanti pour tous,de cette façon nous abolirions le BS et l’assurance emploi..

      C’est faux, il y aura toujours des gens qui sont inaptes au travail, les B.S. comme vous dites ne sont pas tous des profiteurs et les B.S. qui sont profiteurs n’iraient pas plus travailler car ce serait moins payant étant donné que la plupart d’entre eux en plus de leur chèque de B.S. travaillentau noir…

    • Jean Charest est il conseiller a BO??

    • @jeanfranc
      C’est certain j’en suis,comme invalide après accident du travail je peux ‘’subsister”avec le BS.Ayant travailler toute ma vie au salaire minimum(j’ai 58 ans).Prochaine augmentation dans 7 ans(pension de vieillesse) si il ne reculent pas ça à 67 ans???!!!
      Encore 7 ans à me faire traiter de lâche profiteur du système même malade???!!!

    • @candela

      “Il n’y a plus de parti progressiste-conservateur au Canada.

      Allume, ignorant.”

      C’est pas parce qu’un parti de droite n’a plus le terme “progressiste” dans son nom qu’il est impossbile pour un individu ou un groupe quelconque d’être progressiste et de droite en même temps…

      Allume, ignorant.

    • @ampoi

      Sans tenir compte des 750,000$ versés au noir sur dix ans par le parti libéreul, il a besoin de combien secrètement encore ?l

    • therichrocco 15h52

      ===

      Donne-nous quelques exemples de ton “progressisme de droite”.

      Jean Émard

    • richhono

      Encore son problème de lecture.

    • @Hono*able

      Un économiste ( John Kenneth Galbraith ? …) a dit un jour :

      Pour la droite, les pauvre ont toujourd trop d’argent, et les riches n’en ont jamais assez.

    • @jaypee2

      “Donne moi un exemple d’un apport de la droite au progrès social depuis, mettons, cent ans.
      Juste un.”

      Cette question démontre votre mécompréhension complète de ce qu’est la droite. L’ouest canadien a historiquement été de la droite et pourtant, il n’y a pas plus de misère sociale là bas qu’ici, au contraire!

      Un gouvernement de droite ne se mêle pas du social, justement. Il se donne comme responsabilité de favoriser l’investissement et la richesse de son État et de ses citoyens capables de travailler. Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis (la charité et l bénévolat est bien plus présente là bas qu’ici)… Ce sont les gens qui ont du coeur, pas les gouvernements.

      Vous voyez? On peut s’occuper de nos citoyens moins fortunés, sans être de gauche !

      Pas facile pour vous à comprendre, n’est-ce pas ?

    • @richhono

      Donne-nous un exemple d’«un groupe quelconque(…) progressiste et de droite en même temps…

    • N’importe qui ayant des connaissances minimales en économie sait que le salaire minimum crée du chômage “artificiel”. Nier ce fait, c’est vivre dans un monde peuplé de licornes et d’éléphants roses. Maintenant, est-ce qu’on accepte un peu plus de chômage en échange d’une plus grande égalité entre les travailleurs? Tel est la véritable question.

      Selon Pierre Fortin, un économiste centriste, le salaire minimum devrait varier entre 35% et 55% du salaire moyen afin d’atteindre un équilibre optimal sur le marché du travail.

    • @treblig

      “Un économiste ( John Kenneth Galbraith ? …) a dit un jour :

      Pour la droite, les pauvre ont toujourd trop d’argent, et les riches n’en ont jamais assez.”

      … et Margaret Thatcher a déjà dit:

      “Le problème avec la gauche, c’est que l’argent des autres finit toujours par s’épuiser”

    • @candela

      “Donne-nous un exemple d’«un groupe quelconque(…) progressiste et de droite en même temps…”

      Relisez mon 16h09 et tant que vous vous poserez encore la même question, relisez encore mon 16h09 … ça devrait finir par entrer.

    • Les pays où le salaire minimum est le plus élevé par rapport au salaire moyen sont généralement frappés par un très fort chômage chez les jeunes. Je ne dis pas que c’est ce qui arrivera aux États-Unis après la hausse du salaire minimum puisque celui-ci est assez faible, mais il ne faut pas prendre cet instrument économique à la légère…

    • “Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis…” therichrocco

      ===

      C’est WallMart, Best Buy et Pierre Poutine qui vont s’occuper du type qui a un cancer et est sans ressources ?

      Jean Émard

    • A tous: les mot “progressist” ne se trouve nulle part dans l’analyse traduite par M. Hétu. Il ne se trouve que dans sa traduction!

    • @jaypee2
      Richard Nixon et son projet d’amendement à la Constitution pour les droits égaux entre hommes et femmes en 1972.
      Eisenhower et l’intégration des Noirs dans les écoles blanches.

    • candela

      13 février 2013
      16h11
      @richhono

      Donne-nous un exemple d’«un groupe quelconque(…) progressiste et de droite en même temps

      Peut etre que les Berets blancs a l’epoque auraient pu s’approcher de
      cette definition, eux qui pronaient le salaire minimum garanti pour tous,
      tout en etant des cathos extremistes.
      Mais peut-etre que je fais fausse route.

    • Correction de mon post de 16;45 Non pas salaire minimum, mais revenu
      minimum garanti

    • Ce n’est pas énorme à première vue, l’augmentation étant étalée jusqu’en 2015. En ajoutant l’indexation au coût de la vie, ça devient plus que 9,00$ de l’heure.

      ” For businesses across the country, it would mean customers with more money in their pockets. In fact, working folks shouldn’t have to wait year after year for the minimum wage to go up while C.E.O. pay has never been higher.”

      More money in zeir pockets, oui. À condition que les prix à la consommation restent les mêmes. Or on sait que , par l’usage, le boss d’une compagnie qui produit des biens de consommations, s’il doit augmenter sa petite ou grosse masse salariale, il va faire quoi, vous pensez ?

      Vous le savez comme moi. Pareil partout.

      Bonne journée

    • Le richrocco apprendra ce que pensait de lui et des autres individus à pensée circulaire, le connu David Gagnon maintenant transfuge de Gougounistan, avant qu’il devienne gaga-dretteux, en mission commandée.

      La gauche n’est pas communiste comme certains de la dré-drette se plaisent à le dire, la gauche c’est l’humanisme. L’éducation universitaire, en plus de donner des compétences, a pour but de former des citoyens responsables, des gens dotés d’une empathie sociale sensibles aux inéquités. La dré-drette, plus souvent qu’autrement, c’est le “chacun pour soi”, la quintessence de l’individualisme: “après moi le déluge”. Hors, quand on est sensibilisé et réceptif aux enjeux de notre société il est difficile de prôner le “chacun pour soi”. Pour reprendre l’expression d’Alain Dubuc: s’enrichir aux frais des pauvres donne l’impression que chaque dollar reçu est tâché de sang.

      Il y a une raison qui explique pourquoi l’éducation amène les gens à gauche. Les universités sont des institutions dédiées dans la recherche des connaissances avec un fort engagement pour la pensée critique et rationnelle. Ces valeurs, profondément ancrées dans les universités, amène les gens vers la gauche.

      Pourquoi pensez-vous que la dré-drette est si anti-intellectuelle ?

      Elle ne peut accepter le fait que les universités mettent en évidence les faiblesses de leur raisonnement.

      Il faut accepter l’évidence: la poursuite de la vérité au travers la recherche des faits et le raisonnement critique, sont des valeurs universitaires qui amènent les gens à la gauche. Cette manière de voir la réalité étant supérieure, elle s’impose d’elle même lui-aussi…

      http://web.archive.org/web/20050406082646/http://www.manumilitari.net/

      HéHéHé

    • @honorable

      Faut vraiment avoir du temps à perdre pour faire une montagne avec une traduction courante du mot «liberals» par progressistes. Mais bon, c’est votre vie.

    • @jutamat 16h45

      Intéressant. Je n’y avais pas pensé

      Mais cette dychotomie ne prend pas et n’attire ni les gens de droite, ni les gens de la gauche sociale.

      Ça grince.

    • @ganicus

      Excellents exemples de progrès social.

      Nixon n’était donc pas un dretteux borné comme aujourd’hui, ni Eisenhower d’ailleurs.

      De bons présidents centre-gauche.

    • H0n0rable

      Un peu de lecture ne vous fera pas de tort.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Progressivism

      Jean Émard

    • @therichrocco
      Vous n’avez jamais entendu parler de Tommy Douglas? Les partie de droite dans l’ouest sont de droite à cause de l’austérité et de la discipline religieuse protestante.

      Revenons à nos oignons, les USA. Un gel, sinon une baisse du salaire maximum avec une indexation ne dépassant pas l’inflation annuelle serait une bonne manière de financer une augmentation du salaire minimum. De plus, donner de l’argent à un pauvre et, elle sera immédiatement réinjectée dans l’économie. Certains pourrait arguer que les sous s’en iront dans les paradis fiscaux. Je ferait remarquer qu’un simple porte-avion tournant autour des Bahamas… même les sous-marins canadiens qui prennent l’eau ferait la job.

    • Barack-la-boite-vide pense qu’il va sortir les gens de la pauvrete en montant le salaire minimum. Definitivement, ce gars-la a besoin de s’entourer de gens qui connaissent l’economie.

      Encore des beaux discours pour les faibles d’esprits. La masse qui applaudit. Les cheerleaders de MSNBC qui capotent. Tout ca est de la poudre aux yeux les amis.

      En creant un deficit de 1+ trilliard$ par annee et en imprimant 40 milliard$ par mois, c’est TOUS les Americains que notre Kim Kardashian presidentiel appauvrit.

    • Et vous Monsieurà défaut d’être Honorable je vous demanderais d’être honnête dans votre réponse à ma question : À combien de gens avez-vous demandez d’être “sous observation” question de vérifier leurs compétences?

      Pour revenir au sujet, Du temps de mes études dans le Nord de la Californie, que j’en ai vue des personnes au bords des routes en ville (Eureka pour ne pas la nommer) avec un écriteau entre les mains. Sur lequel était écrit ”Work 4 food” ou en abréviation W4F. Ou des familles qui faisaient les poubelles (Eh oui des familles et non pas seulement des personnes seule.)

    • @ramses2.1

      “C’est WallMart, Best Buy et Pierre Poutine qui vont s’occuper du type qui a un cancer et est sans ressources ? ”

      Pas nécessairement … à chacun sa cause. Comme Bill Gates a donné des milliards pour plusieurs causes. C’est personnel à chacun… et ça marche !

      @Ti-Jo

      ” Les partie de droite dans l’ouest sont de droite à cause de l’austérité et de la discipline religieuse protestante.”

      Personne ne niera que les gens de l’ouest, les protestants comme vous dites, sont pieux et en général, à l’aise financièrement … ils utilisent donc très souvent de leur temps et de leur argent pour les partager avec les moins fortunés … et oui, souvent via l’église et l’action bénévole. Je ne vois aucun mal à cela, bien au contraire!

      Que la go-gauche ne voit pas d’humanisme chez les gens de la droite, c’est leur problème. La droite contribue tout autant, même plus, à l’humanisme que la gauche caviar en général. Juste différemment. Nous ? On se donne bonne conscience en mandatant le gouvernement de collecter l’argent des travailleurs, souvent contre leur gré, et de s’occuper des moins nantis à notre place.

      Je trouve le modèle de l’ouest bien plus noble, personnellement.

      @candela

      Je ne comprend rien dans vos termes de gougounes et de gaga … désolé de ne pouvoir vous suivre dans votre buzz.

    • @aceman

      Si vous le dites, ça va sûrement arriver comme la fin du monde des Incas.

    • @lionking

      Moi c’est ce qui m’inquiète des hausses de salaire minimum beaucoup plus que le taux de chômage. Il n’y a pas grand monde qui engagent plus d’employés qu’ils en ont de besoin au salaire minimum pour le fun, alors il y a des limites à combien vont perdre leur emploi parce que le salaire minimum augmente. Par contre, pour garder les mêmes marges de profits (ce qui est pratiquement impensable de diminuer pour plusieurs CEO), si vous pensez qu’ils vont couper dans leur propre salaire, vous vous mettez le doigt dans l’oeil. Ils vont simplement augmenter les prix de la marchandise qu’ils vendent (principalement pour les Wal-Mart de ce monde qui savent que ça ne les fera pas perdre beaucoup de clientèle d’augmenter les prix un peu).

      Mais en augmentant les prix, ça provoque une augmentation de l’inflation, qui en fait appauvrit la partie de la population qui ne travaille pas au salaire minimum, et ceux pour qui le salaire minimum augmente vont en fait se retrouver avec le même problème pas longtemps après.

      Du moins c’est ma compréhension de la situation. Je ne sais pas trop quelle est la solution pour ce problème, je pense un peu comme ralbol à me dire que c’est le système lui-même le problème beaucoup plus qu’autre chose. Je suis 100% pour une plus grande égalité entre les salaires, et c’est certain pour moi que le salaire minimum doit au moins être indexé à l’inflation, mais je ne suis pas convaincu des effets à long terme de ces hausses. Mais c’est clair aussi que ça ne fait aucun sens que quelqu’un travaillant à temps plein soit sous le seuil de la pauvreté, PEU IMPORTE son travail et le degré d’études ou autre requis pour le faire. Mais j’ai l’impression qu’il faudrait quelques autres changement de lois qui viendraient avec les hausses de salaire minimum pour que les grandes compagnies ne fassent pas qu’augmenter leurs prix et renvoyer du monde pour y pallier…

    • @candela
      « le fait que les universités mettent en évidence les faiblesses de leur raisonnement. »
      Mais qui donc va mettre en évidence la faiblesse du raisonnement des pseudo-intellectuels universitaires de gauche qui, soit dit en passant, contrôlent les résultats de recherches effectuées dans les universités occidentales (USA,GB et Canada principalement)? Ils jouissent sans doute de l’infaillibilité qu’ils ne reconnaissent pourtant pas par ailleurs…Au moins, ils se comprennent entre eux! Heureusement qu’existe une philosophie conservatrice dans la société afin de pondérer leurs extravagances farfelues, malheureusement déjà trop répandues. Ces gens de gauche sont dangereux parce qu’ils vont jusqu’à imposer à la collectivité de nouveaux sens odieux, pour ne pas dire outrageants, aux mots d’usage courant dont la définition peut remonter aux origines des collectivités humaines.

    • « Dans des centres de recherche, il y a aussi des gens qui acceptent de travailler gratuitement pendant 6 mois, pendant qu’ils sont “sous observation” quant à leurs compétences. »

      On peut s’appeler honorable et défendre l’esclavage…

    • @lionking

      Votre argument est très faible, car si les gens on plus d’argent, plus de gens vont acheter vos produits donc plus de profits pour vous pour compenser la hausse du salaire minimum. De plus la plupart des salaires minimum sont dans des grandes compagnie walmart mcdo etc qui ne souffriront pas du tout de l’augmentation, car il dégage des profits indescent de toute façon.
      Si le salaire minimum augmente à 45$ de l’heure oui on va avoir un problème, mais c’est très loin de ce qui est proposé. Tout est une question d’équilibre et clairement la situation du salaire minimum aux USA n’est pas à l’avantage des pauvres. Vous vous imaginez travailler 40heures semaine et quand même être sous le seuil de la pauvreté???

    • “@ramses2.1

      “C’est WallMart, Best Buy et Pierre Poutine qui vont s’occuper du type qui a un cancer et est sans ressources ? ”

      Pas nécessairement … à chacun sa cause. Comme Bill Gates a donné des milliards pour plusieurs causes. C’est personnel à chacun… et ça marche !” therichrocco

      ===

      Si ça marche, alors citez-moi un pays ou le secteur social est laissé entre les mains à l’entreprise privée et du mécénat et où ça fonctionne.

      Jean Émard

    • En bout de ligne, comme le dit patccmoi, il n’en restera pas beaucoup plus dans les poches de ces travailleurs. Les hausses du salaire minimum sont essentiellement de la poudre aux yeux. L’avenir est au revenu minimum garanti, vu la place toujours plus grande occupée par les machines (androïdes). Les USA devraient être des leaders en ce domaine et c’est plutôt vers une telle orientation que devrait aller M Obama. Plus tôt que tard maintenant, les USA devront parler de « justice sociale » sans aller aussi loin que le Québec où la banane sera bientôt la monnaie d’échange dans un contexte de troc de services… (en tout cas sûrement après l’indépendance!, vu la force excessive des syndicats).

    • J’oubliais, mmon séjour en Califorrnie a coincidé avec une baisse effective (du salaire minimum (Salaire minimum moins inflation)

      G.Duquette

      P.S. De toute façon, toute annonce d’une hausse éventuelle du salaire minimum est bonne pour le secteur manufacturier. À voir le nombre de dirigeants et pseudo-économistes qui vont déchirer leurs chemises sur les différentes tribunes il faudra bien faire rouler les manufactures de textiles pour les remplacer. Et au prix que leurs chemises coûtent c’est une couple de Milliards qui sera ré-investi dans l’économie.

    • @levigilant 17h40 et à richhono auparavant.

      Vous êtes ineffables !

      HéHéHé

    • @therichrocco La pensée magique de la droite de la droite dans toute sa splendeur.

      Donnez des salaires de crève faim à des travailleurs puis se fier sur la bonne volonté des obèses du $ pour les humilier en les forçant à réclamer leur aumône, pour se sortir de la pauvreté. Pfft belles illusions qui n’ont le seul mérite de justifier l’exploitation des plus vulnérables par les insatiables adorateurs de leur dieu $.

      Puis à leur retraite, les rendre entièrement dépendant de l’aumône de ceux qui pratiquent la philosophie du tout pour moi et moins pour les autres.

      Vous vous croyez vous même, vraiment ? Sans rire là ?

    • patccmoi,

      On a la même compréhension de la situation. C’est à deux tranchants.

      Certain que Oncle Tom qui tient un petit resto, s’il doit payer plus cher ses employés, va augmenter le prix de son cheeseburger, de son café, de sa pointe de tarte aux pommes. Et s’il peut sauver sur le nombre de ses employés, ou y aller dans le travail à temps partiel … c’est ce qui risque fort de se produire.

      On multiplie l’exemple banal de Oncle Tom par y, y , z, selon la grosseur des business, jusqu’aux multinationales.

      Ou encore, on procède carrément à des mises à pied. On appelle ça comment dans le langage poli, encore ?

      L’idéal : il est oû ? Quelque chose entre Cuba et toute société hyper capitaliste que nous représentons, nous Nord-Américains ?

      Pas de réponse à ça, moi.

      Bonne soirée.

    • Les mêmes qui braillent que 40% (ici) et environ 50% des travailleurs n’ont pas un salaire suffisant pour contribuer de leurs ‘impôts (mais bien sur ils paient un ‘flat rate’ en taxes et tarifs de plus en plus élevés, un fardeau beaucoup plus lourd sur un revenu déjà insuffisant pour échapper à la pauvreté, que pour ceux qui sont plus ‘à l’aise’ financièrement, voudraient maintenir les travailleurs au salaire minimum dans la pauvreté, tout en se berçant d’illusion sur la générosité des riches parmi les riches) et qui brailleront encore p.c.q. ces même gagne petits n’auront pas d’autre choix que de se soumettre à la ‘charité’ pour survivre à l’heure de leur retraite.

    • @lionking Ainsi en suivant votre logique, rabaisser le salaire minimum, ou carrément, l’abolir comme le prône les libârtariens devraient enrichir tout le monde. Maintenir 40-50% des travailleurs au niveau de la subsistance serait dont le gage de la prospérité …
      Wow !

    • Tout de même stupéfiant que certains croient que le meilleur moyen d’avoir une société prospère est de contrainde une bonne partie de la population à la pauvreté. Les ‘intouchables’ modernes ?

    • À toutes les fois que le salaire minimum augmente, les riches donnent plus aux pauvres, selon l’argumentaire dretteux.

      Les dons de charité explosent, quoi !

    • “But it is sure to be politically divisive, especially given the weakness of the recovery and the continued high levels of joblessness.”

      Je suis en désaccord avec cet énoncé. Bien sûr que, sur la forme, le top 1% des gens qui attirent les gains dans la société du travail, la société des rentiers du capital et la société des gains spéculatifs, ce 1% qui s’accapare déjà de 20% de tous les revenus nationaux, vont bondir, comme juste pour le fun de se manifester en larmes de croco, mais sans réfléchir vraiment.

      Bien sûr, le top 10% des gens qui attirent ces mêmes trois sources de revenus et qui totalisent 98% de tous les revenus, vont également bondir, par réflexe d’inertie bienheureuse.

      Mais sur le fond de la question, je doute qu’aucun d’eux ne puisse élucider ou même simplement argumenter sur le drame qu’a entrainé en 2007-2008 la paupérisation lente, graduée et déliquescente de l’ensemble des petits travailleurs des USA et qui a crevé en crise financière de panique en raison d’un sérieux abcès refoulé dans la crise immobilière.

      Aussi j’ose dire, fort de ces données fournies par le lien mis en exergue et à la vue de la nature de la courbe des salaires US de 1939 à maintenant, qu’il n’est pas douteux que la crise économique américaine 2008 soit le résultat incontournable du mouvement incessant d’appauvrissement des ménages américains. Et il n’y a aucune considération socialiste dans ce constat. De la simple macro-économie 101.

      Toute société qui ignore ou feint d’ignorer les concepts de propension marginale à épargner et à consommer risque tôt ou tard de faire des pauvres à taux exponentiel.

      Aussi la “faiblesse de la reprise” a besoin d’une hausse du taux du salaire minimum pour devenir vigueur. Et la hausse certaine de la propension marginale à consommer chez les gens affectés positivement par un meilleur revenu de base ne peut qu’entrainer une hausse de l’activité économique et commerciale américaine, ce qui automatiquement affecte positivement, c’est à dire à la baisse, le nombre de sans emplois. cqfd

      On va surement entendre d’honorables chiâleux dretteux se plaindre comme des crocodiles, (pardon monsieur Boehner, c’est devant vous qu’il vont pleurer) alors que la veille ou la semaine d’avant ou d’après ils auront acheté leur super Bentley à 400,000 $ ou Jaguar ou Mercedes, ou Cady.. 2012 aura été la meilleure année à vie pour Bentley, 95% des véhicules vendus portant déjà à l’usine une griffe de leur propriétaire. c’est dire comme la vie est belle.

      Cela dit, j’ajoute une réserve. Pour que cela (la hausse du salaire min.) fasse son effet boeuf, il suffirait seulement que le gouvernement américain informe tous ses fournisseurs étrangers que tout produit (ou service) déficient, de mal-façon, de qualité inacceptable au regard de la sécurité, de la santé ou de la vie utile du produit sera refoulé aux frontières. Ce qui n’est en rien et ne doit en rien être du protectionnisme financier ou commercial, mais de la simple protection socio-économique légitime de ses citoyens.

      Du coup, mettre fin à ce dumping sauvage de produits dérisoires permettrait à la fois d’éviter le gaspillage de milliards de dollars le maintien et la consolidation d’emplois utiles, à produire de vrais épingles à linges par exemple, de vrais bics, de vrais porte-poussières, qui sont le plus souvent le résultat d’activités indécentes de délocalisations d’emplois via le déplacement de capitaux vers des zones franches ou régions à monnaies et taxes minimalistes par de riches financiers américains indolents ou inconscients de ce qu’ils font comme sale coup à leurs concitoyens, tout en jouissant de profits gargantuesques par leurs liens et lobbys qui leur préservent des immunités grâce aux textes des règles et lois.

      Hausser le salaire minimum? Une fichue de bonne idée!

    • Le salaire minimum US n’a jamais été respecté et ne le sera jamais par les petits commerçants. Y’a trop de sans papier trop d’illégaux les USA c’est pas le Canada. Il n’y a que la grande entreprise qui va s’y conformer comme WallMart mais la facture sera refiler aux consommateurs. Donc inflation. Et la roue tourne. Mais il bon de savoir quelle est la barre idéale à atteindre lorsque les illégaux négocient. Évidemment, ils ne peuvent se plaindre s’ils s’échouent.

    • Le salaire minimum au USA est de 7.25$.
      Le salaire minimun pour les employés ”tippé” est de 2.13$
      A common exemption to the federal minimum wage is a company having revenue of less than $500,000 per year while not engaging in any interstate commerce.
      Il ne faut pas oublier que la plupart des États qui applique la règle du 500,000 ont été sous la gouverne des républicains.
      l’état de Washington a le plus haut salaire minimum à 9.19$, la législature des deux chambres est contrôlé par les démocrates?

    • «Je ne comprend rien dans vos termes de gougounes et de gaga … désolé de ne pouvoir vous suivre dans votre buzz.» > richhono (en réponse à 16h54)

      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Pas de honte à y avoir, les deux sont également cabochards dans le déni.

    • ..récriture plus claire de mon 18h10

      Du coup, mettre fin à ce dumping sauvage de produits dérisoires permettrait à la fois d’éviter le gaspillage de milliards de dollars et de structurer le maintien et la consolidation d’emplois utiles, pour produire de vrais épingles à linges par exemple, de vrais bics, de vrais porte-poussières, etc…, au lieu de produits minables de l’extérieur qui sont le plus souvent le résultat d’activités indécentes de délocalisations d’emplois, via le déplacement de capitaux vers des zones franches ou régions à monnaies et taxes minimalistes par de riches financiers américains indolents, parfois inconscients de ce qu’ils font comme sale coup à leurs concitoyens, tout en jouissant cependant de profits gargantuesques par leurs liens et lobbys qui leur préservent des immunités grâce aux textes des règles et lois.

    • @richrocco (16h09)

      On peut la relire autant de fois que vous voulez votre belle fable (aaaah, l’ouest mythique), reste que la réalité est toute autre : vous savez, dans l’ouest canadien, ils ont aussi l’assurance-emploi, le bs et les soins de santé universels gratuits…

      Au claquement de doigt, on revient dans la réalité…

    • C’est selon moi une question d’arbitrage entre la hausse de la qualité de vie des gens au salaire minimum et une hausse du taux de chômage. Inévitablement, une hausse du salaire minium augmentera le taux de chomage (très difficile de croire le contraire…).

      Au delà de la discussion ‘riche vs. moins riche’, il faut regarder cette question sous l’axe ‘ceux qui ont un salaire minimum’ vs. ‘ceux qui auraient pu avoir un emploi au salaire minimum actuel mais qui se retrouve sur le chomage dû à cette hausse’. Bref, les moins natis vs. les vraiment pas nantis… C’est selon moi l’axe le plus important d’une telle décision.

      Par contre, une augmentation de $1.75 sur une base de $7.00 aurait probablement un effet mineur sur le taux de chomage. Évidemment, certains n’auront pas d’emploi qu’il aurait pu avoir dû à cette hausse, mais on parle probablement d’un nombre très limité. Dommage pour ces gens qui vont écoper, certes, mais ce sacrifice en vaut surment la peine pour améliorer le sort des gens, beaucoup plus nombreux, qui seront en mesure de conserver un emploi au salaire minium.

      C’est donc un transfert de richesse de: 1) les riches vers les pauvres qui auront un emploi et 2) d’un petit nombre de gens qui seront très pauvres car sans emploi vs un nombre beaucoup plus important de gens pauvres avec emploi. Le point #2, n’est pas très ’social’, mais il faut être pragmatique… c’est probablement mieux pour l’ensemble des gens.

    • jerry1488,

      Laquelle partie de mon argumentation est faible, svp ?

      Lisez le dernier commentaire que je fais à patccmoi.

      On est probablement d’ accord idéalement sur le plus tu as de l’argent, plus tu dépenses. Comme la saucisse, plus elle est bonne …

      La réalité de la société capitaliste, que cela nous plaise ou pas : si tu es en business, c’est pour faire de l’argent. Pas vu souvent du monde qui aime marcher even ou à perte. Si tu demandes à un businessman, petit ou grand, d’augmenter sa masse salariale de ses employés, il va s’arranger pour maintenir sa marge de profits. Que voulez-vous que je vous dise ?

      Maintenant, vous dites que le salaire minimum n’est pas à l’avantage des pauvres. Bien sûr que non. Je vous rappellerai que ce ne sont pas les pauvres qui font rouler une économie. C’est la classe moyenne et , bien sûr, les bigs . Les pauvres sont en mode de survivance. Et doivent avoir tous les services possibles pour les soutenir et font partie , majoritairement , des sans-emploi. Ils n’ont pas de salaire minimum. Aucun impact. par contre, pour eux, les PAUVRES dont vous parlez dans votre exemple, vont subir le contre-coup des augmentations des produits à la consommation : la banane qui se vendait à 49 cents la livre risque de passer , mine de rien, à 55 cents /livre. Vous me suivez ?

      Plus la saucisse est fraîche , plus le monde en mange et bla bla bla.

      Cercle vicieux. Pas dit non plus que j’étais d’accord avec ça.

      Mais bon, essayons autre chose. Personnellement, j’opterais pour un salaire minimum pour les femmes à la maison qui décident d’y rester pour élever leurs jeunes enfants, au moins les cinq premières années. Faudrait commencer en keke part.

      Bonne soirée.

      Bonne soirée.

    • @ramses2.1

      “Si ça marche, alors citez-moi un pays ou le secteur social est laissé entre les mains à l’entreprise privée et du mécénat et où ça fonctionne.”

      Le Canada de l’ouest, je viens de vous le dire!

      Voici la liste des 33 pays avec des populations les plus charitables:

      http://www.mnn.com/lifestyle/responsible-living/stories/the-worlds-33-most-charitable-countries-named

      Plusieurs de ces pays sont moins “gauchistes” que nous et pourtant, la pauvreté n’est pas pire que la nôtre.

      @_cameleon_

      “Donnez des salaires de crève faim à des travailleurs puis se fier sur la bonne volonté des obèses du $ pour les humilier en les forçant à réclamer leur aumône, pour se sortir de la pauvreté. Pfft ”

      Mais non voyons !! — Personne n’est FORCÉ de travailler pour un exploiteur ! Même au salaire minimum actuel, il y a une quantité phénoménale de gens qui ont choisi de ne pas travailler et rester chez-eux …. eh oui, par choix, alors vous voyez ?

      Pour ce qui est du sort des vrais pauvres et moins nantis de notre société, on pourrait laisser cela à pour qui c’est une priorité … il y en a plein de gens qui ont le coeur à la bonne place, comme vous par exemple, qui passez vos journées à défendre les moins nantis … je suis CERTAIN que vous seriez plus qu’heureux de donner de votre temps et quelques sous à nos malheureux …………………

      …………………………. Non?

    • _cameleon_,

      Kessé tu racontes ? Suivant ma logique ? Rabaisser le salaire minimum ? Comment peux-tu arriver à la déduction que viens de faire à partir de ce que j’ai dit plus haut ?

      Allô? Tu n’as visiblement rien compris à mon intervention. Relis comme il faut là.

      Je vous dis ce qui risque de se passer, mon ami, je ne dis pas que c’est ce qu’il faut faire et que c’est moral ou immoral de le faire. L’art d’interpréter et de déformer des paroles. Ou de faire de la projection. Je ne dis pas que je suis pour ou contre, je parle de ce qui risque d’arriver. Comme cela se fait, se faisait et se fera encore. Ici et ailleurs.

      Ben oui, wow !

      Relisez encore.

      Bonne fin de soirée.

    • Salaire minimum et index GINI:
      + – - – - – - – -+

      Minimum wage in the United States

      L’article complet ici Minimum wage in the United States
      ET

      Gini Index US Counties 2010.jpg

      Larticle complet ici: Income inequality in the United States

      Un indice, regardez vers le sud est, Lousianne, Georgie etc.
      Que remarquez vous ?
      Quelle conclusion peut-on en tirer ?

    • @_cameleon_

      “Tout de même stupéfiant que certains croient que le meilleur moyen d’avoir une société prospère est de contrainde une bonne partie de la population à la pauvreté. Les ‘intouchables’ modernes ?”

      La droite ne contraint personne, contrairement à la gauche. Si les gens qui peuvent travailler choisissent de rester chez-eux, ils font un libre choix et ils n’ont qu’à assumer le fait qu’ils auront moins. Pour ce qui est des gens qui ne peuvent pas travailler, alors c’est là que pour le Canada, l’État a des programmes … mais dans les autres provinces, elles sont beaucoup moins généreuses qu’ici car l’Église et les gens eux-mêmes s’occupent de la misère.

      C’est là que l’on devrait s’occuper de ces gens … sur le terrain, via des gens qui voient la misère et qui la lisent avec leur coeur… pas au niveau d’un gouvernement froid et qui ne comprend souvent pas la réalité de chacun.

    • @krash Tiens !

      ” Most of the growth has been between the middle class and top earners, with the disparity becoming more extreme the further one goes up in the income distribution.[15] Upward redistribution of income is responsible for about 43% of the projected Social Security shortfall over the next 75 years.[16]

      A 2011 study by the CBO[17] found that the top earning 1 percent of households gained about 275% after federal taxes and income transfers over a period between 1979 and 2007, compared to a gain of just under 40% for the 60 percent in the middle of America’s income distribution.”

    • @candela

      “À toutes les fois que le salaire minimum augmente, les riches donnent plus aux pauvres, selon l’argumentaire dretteux.

      Les dons de charité explosent, quoi !”

      Non, pas du tout. À chaque fois que le salaire minimum augmente, soit que l’entreprise met du monde à la porte, car ils n’ont pas les moyens de subir la hausse, soit que la hausse est refilée à la clientèle, ce qui cause de l’inflation et ce qui rend les pauvres plus pauvres.

      Bref, ça tue l’économie et le bien-être des gens en général.

      C’est ça qu’à dit, la “drette’, candela!

    • @lionking Tout votre argumentaire tend a soutenir cet argument: Il ne sert absolument rien de mieux distribuer la richesse, pusique si on le faisait, les moins nantis ne s’en tirerait pas mieux.
      Mais la réalité est qu’une infime minorité accapare une part grandissant de la richesse et en laisse de moins en moins pour tous les autres ? Pas d’accord ?
      Tandis que les revenus des premiers explosent, ceux de la majorité s’accroisse d’une petite fraction, stagnent ou diminuent.

    • @krash
      J’aime votre 18h44. nuancé et cohérent.

      Pour ce qui concerne les “laissés pour comptes”, ces gens pauvres sans emplois, il y a des mesures de soutien financier et de santé dans ce pays le plusse riche de la planète.

      Par ailleurs j’aime bien considérer, ensemble comme problématique intellectuelle, mais séparés dans leurs champs d’application, les questions macro-économiques d’élévation du niveau d’activité économique, de la richesse collective et de l’emploi, mais d’autre part les questions de soutien des particuliers affectés dans la micro-économie comme effets collatéraux des gains d’échelles dans la macro-économie.

      bonne soirée à vous

    • C’est beau un fonctionnaire fédéral avec la sécurité d’emploi , une retraite assurée indexée jusqu’à sa mort, dont la moitié ira en versements mensuels à sa conjointe, son conjoint ou son épouse jusqu’à leur propre mort, et qui crache dans la soupe en gueulant contre l’État tout en affirmant que sa libertéet son bonheur ne reposent que sur le privé.

      Un visage à deux faces, le rich.

    • @krash Regardez les graphiques et lisez l’article et reditemele sans rire:

      Income inequality in the United States

      Remarquez particulièrement depuis le début des ‘80, soit le début du grand virage à droite toute, initié par l’ère Reagan / Tacher et le dit néo-libéralisme.

      Ceci dit, je sais très bien pour quelle paroisse vous prêchez.

      N’oubliez pas de consulter les références, en bas de l’article.

    • @lionking VOUS (on se connait ?) ne faites que répéter la même vielle rengaine de la droite de la droite pour tenter de justifier l’injustifiable … clichées entendus des milliers de fois.

    • candela …. la poursuite de la vérité au travers la recherche des faits et le raisonnement critique, sont des valeurs universitaires qui amènent les gens à la gauche.

      Ce sont TOUS des universitaires qui occupent les poste de haut rang. Si leurs “valeurs” étaient de gauche, me semble qu’on verrait le résultat mais, on le voit pas.

      therichcoco …. À chaque fois que le salaire minimum augmente, soit que l’entreprise met du monde à la porte, car ils n’ont pas les moyens de subir la hausse…

      Un employeur qui n’a pas les moyens d’engager des gens au salaire minimum devrait fermer boutique ou travailler lui-même pour lui-même au salaire qu’il refuse aux autres.

      Le salaire minimum est un must et il se sera jamais assez élevé si ce n’est que pour nuire aux patrons qui n’ont pas d’affaire à être en affaires…

    • therichrocco

      13 février 2013
      19h05

      C’est ça qu’à dit, la “drette’, candela!
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Et elle radote.

    • @lionking La prémisse de base de Obama, sur laquelle je voudrais vous entendre:

      Est-il acceptable dans la société la plus riche du monde que des millions de travailleurs soient contraints à la pauvreté … alors qu’une infime minorité s’accapare de plus en plus des fruits de leur travail.

    • @krash Désolé mais j’ai manifestement développé une profonde aversion envers vous depuis que je vous ai lu alors que vous vous réjouissiez de vous être enrichi, vous et vos clients lors de la plus grande foire d’extorsion de l’histoire, que fut la crise des ’subprimes’, et ce sur le dos de ceux qui ont payé pour.

    • @richrocco (19h05)

      “C’est ça qu’à dit, la “drette’,”

      Gratuitement, comme d’habitude (c’est bien tout ce qu’il y a de gratuit avec la drette, les affirmations), sans démonstration, sans chiffre, par la seule force de la pensée magique…

    • Alors que l’on parle d’augmenter le famélique salaire minimum aux USA, voyez ceci:

      Distribution of Wealth, 2007

      “In 2007 the richest 1% of the American population owned 34.6% of the country’s total wealth. Financial inequality was greater than inequality in total wealth, with the top 1% of the population owning 42.7%, the next 19% of Americans owning 50.3%, and the bottom 80% owning 7%.”

      Voyez la progression depuis les trois dernières décennies, en gardant en tète que les lobbies de la finance, du pétrole, pharmaceutiques, militaires etc etc inondent les élus de milliards de dollar en corruption pour obtenir ce qu’ils veulent: Toujours plus pour une infime minorité et de moins en moins pour tous les autres.

      Et comment ils y parviennent, par le trafic d’influence (lisez corruption), envers les élus.
      De fait ils usurpent le pouvoir du peuple par le pouvoir de leurs $$$.

      Wall Street’s Campaign Contributions and Lobbyist Expenditures

      “The financial sector invested more than $5 billion in political influence purchasing in
      the United States over the last decade. The entire financial sector (finance, insurance,
      real estate) drowned political candidates in campaign contributions, spending more than $1.738 billion in federal elections from 1998-2008. Primarily reflecting the balance of power over the decade, about 55 percent went to Republicans and 45 percent to Democrats. Democrats took just more than half of the financial sector’s 2008 election cycle contributions.”

      • Goldman Sachs spent more than $46 million on political influence buying;
      • Merrill Lynch spent more than $68 million

      “• Commercial banks spent more than $154 million on campaign contributions, while investing $383 million in officially registered lobbying;

      • Accounting firms spent $81 million on campaign contributions and $122 million on lobbying;

      • Insurance companies donated more than $220 million and spent more than $1.1 billion on lobbying; and

      • Securities firms invested more than $512 million in campaign contributions,
      and an additional nearly $600 million in lobbying. Hedge funds, a
      subcategory of the securities industry, spent $34 million on campaign contributions (about half in the 2008 election cycle); and $20 million on lobbying. Private equity firms, a
      subcategory of the securities industry, contributed $58 million to federal candidates and spent $43 million on lobbying.”

      Etc etc etc …

    • @candela

      “Et elle radote.”

      Jamais autant que “Tealiban”, “Républiban$” ou “dretteux”.

      HéHéHé

    • “@ramses2.1

      “Si ça marche, alors citez-moi un pays ou le secteur social est laissé entre les mains à l’entreprise privée et du mécénat et où ça fonctionne.”

      Le Canada de l’ouest, je viens de vous le dire!” therichrocco

      ===

      Ça ne répond absolument pas à ma question. Je vous demande un pays qui a réussi à remplacer ses mesures sociales par le mécénat et l’entreprise privée et vous me citez l’Ouest du Canada ou l’assurance chômage, l’aide sociale, l’assurance maladie et les services sociaux sont fourni par le gouvernement.

      Jean Émard

    • @cameleon_,

      Vous vous en allez où exactement ? Kessé que vous voulez savoir au juste . C’est quoi votre votre argumentaire à vous ? On est rendu dans votre monde de clichés , de généralisations ad nauseam , d’interprétations … Ça vous dirait de sortir de débarquer de votre arc-en- ciel luminescent deux minutes ?

      Ce que je dis, soyez attentif, prenez deux ou trois inspirations profondes, on va rester dans le sujet ( l’augmentation du salaire minimum aux USA. C’est de ça qu’on parle. ) et je vous remets le premier texte que j’ai écrit :

      ” Ce n’est pas énorme à première vue, l’augmentation étant étalée jusqu’en 2015. En ajoutant l’indexation au coût de la vie, ça devient plus que 9,00$ de l’heure.

      ” For businesses across the country, it would mean customers with more money in their pockets. In fact, working folks shouldn’t have to wait year after year for the minimum wage to go up while C.E.O. pay has never been higher.”

      More money in zeir pockets, oui. À condition que les prix à la consommation restent les mêmes. Or on sait que , par l’usage, le boss d’une compagnie qui produit des biens de consommations, s’il doit augmenter sa petite ou grosse masse salariale, il va faire quoi, vous pensez ?

      Vous le savez comme moi. Pareil partout.

      Bonne journée ”

      Il va faire quoi exactement ?

      Réponse à un autre blogueur :

      ” Certain que Oncle Tom qui tient un petit resto, s’il doit payer plus cher ses employés, va augmenter le prix de son cheeseburger, de son café, de sa pointe de tarte aux pommes. Et s’il peut sauver sur le nombre de ses employés, ou y aller dans le travail à temps partiel … c’est ce qui risque fort de se produire.

      On multiplie l’exemple banal de Oncle Tom par y, y , z, selon la grosseur des business, jusqu’aux multinationales.

      Ou encore, on procède carrément à des mises à pied. On appelle ça comment dans le langage poli, encore ?

      L’idéal : il est oû ? Quelque chose entre Cuba et toute société hyper capitaliste que nous représentons, nous Nord-Américains ? ”

      Et encore :

      ” La réalité de la société capitaliste, que cela nous plaise ou pas : si tu es en business, c’est pour faire de l’argent. Pas vu souvent du monde qui aime marcher even ou à perte. Si tu demandes à un businessman, petit ou grand, d’augmenter sa masse salariale de ses employés, il va s’arranger pour maintenir sa marge de profits. Que voulez-vous que je vous dise ?

      Maintenant, vous dites que le salaire minimum n’est pas à l’avantage des pauvres. Bien sûr que non. Je vous rappellerai que ce ne sont pas les pauvres qui font rouler une économie. C’est la classe moyenne et , bien sûr, les bigs . Les pauvres sont en mode de survivance. Et doivent avoir tous les services possibles pour les soutenir et font partie , majoritairement , des sans-emploi. Ils n’ont pas de salaire minimum. Aucun impact. par contre, pour eux, les PAUVRES dont vous parlez dans votre exemple, vont subir le contre-coup des augmentations des produits à la consommation : la banane qui se vendait à 49 cents la livre risque de passer , mine de rien, à 55 cents /livre. Vous me suivez ?

      Plus la saucisse est fraîche , plus le monde en mange et bla bla bla.

      Cercle vicieux. Pas dit non plus que j’étais d’accord avec ça. ”

      Je vais vous mettre ça plus simple :

      Qu’est-ce que vous voulez qu’on vous explique, là ? Quelque chose que vous ne saisissez pas encore ?

      Que l’on soit de droite, de gauche, de l’ultra droite ou de l’ultra gauche , du centre, du centre droit ou du centre gauche, en biseau, en angle droit, en 45 degrés, pendu par les pieds la tête de côté, n’importe qui avec un minimum de printemps derrière la cravate sait qu’une augmentation des salaires amène les patrons à prendre les moyens pour que ces augmentations aient le moins d’impact sur leur marge de profits. Ce qui est humain et normal, que ça vous plaise ou pas. Dans le vrai monde, c’est de même que ça marche. Vous, et moi, que ça fasse notre affaire ou pas, ça ne va rien changer, comprenez-vous? Ça va faire mal aux petits commerçants qui, by the way, SONT PAS TOUS MILLIONNAIRES. À vous lire vous et certains autres idéalistes pognés dans leurs clichés, c’est pas parce que tu es boss que t’empiles le cash comme un malade !

      Vous demeurez où , vous ? Regardez autour de vous. Vous voyez quoi exactement ? Une multinationale à toutes les deux portes ? C’est de la PME à tours de bras. Y ont tu tous une BMW ? Se pourrait-il qu’il y en ait dans le paquet qui triment dur pour arriver ? Qui ne roulent pas sur l’or ? La MAJORITÉ. C’est -tu de ceux-là dont vous parlez, les ramasseux de cash ?

      Le reste de votre argumentaire à la sauce idéologique ne m’intéresse pas. Je les connais les rengaines de la gauche et de la droite. Vous ne m’apprenez rien.

      La prémisse de OBama . Laquelle est la bonne ?

      Y a pas longtemps, il affirmait que tout le monde naissait égal. Prémisse que j’ai rejetée dans un blogue d’alors.

      Se vire de bord : pas de bon sens qu’il y ait autant de pauvres dans notre société si riche ?

      Fais-toi une idée, chose.

      Est-il acceptable dans la société la plus riche du monde que des millions de travailleurs soient contraints à la pauvreté … alors qu’une infime minorité s’accapare de plus en plus des fruits de leur travail.”

      Ben non , c,est pas acceptable. Ça tombe sous le sens commun. Vous croyez que j’en pense quoi ?

      Bonne soirée.

    • @therichrocco Vous vivez manifestement dans l’illusion d’un conte de fée auto-infligé par votre adhérence inconditionnelle et aveugle à un dogme qui n’a aucun rapport ni contact avec la réalité.

    • @ramses2.1

      Vous cherchez à me faire dire qu’il existe des pays avec des gouvernements qui n’ont AUCUNE mesure sociale, ce qui est faux.

      L’assurance-chômage existe partout au Canada … elle existe aussi aux USA. Le BS existe partout au Canada … aux USA aussi, etc. Vous conviendrez que la manière de l’appliquer, ainsi que le niveau d’interventionnisme étatique entre ces pays ou même entre les provinces varient significativement!

      Cette variance fait en sorte que c’est soit le gouvernement, soit les personnes comme telles qui donnent aux moins nantis.

      http://ca.news.yahoo.com/blogs/canada-politics/manitoba-most-generous-province-canada-ranks-way-behind-213314982.html

    • therichrocco

      13 février 2013
      20h16

      “Et elle radote.”

      Jamais autant que “Tealiban”, “Républiban$” ou “dretteux”.
      - – - – - – - – - – - – -

      Les tealiban$ , les Répuliban$ sont des dretteux.

      Et les dretteux sont des dretteux.

      Constate richhono.

      Bravo.

    • @_cameleon_

      “Vous vivez manifestement dans l’illusion d’un conte de fée auto-infligé par votre adhérence inconditionnelle et aveugle à un dogme qui n’a aucun rapport ni contact avec la réalité.”

      Avec tous les programmes sociaux du Québec et 254 milliards de dettes (l’État le plus endetté et le plus dépensier en amérique du nord), je pense que c’est plutôt vous qui vivez dans l’illusion.

    • Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui ont fermé leurs portes parce que le salaire minimum a causé leur ruine financière depuis 20 ans ?

    • @lionking
      J’en pense que vous êtes favorable à une hausse du salaire minimum!

      Je n’en pense pas moins que cameleon apporte un fichu d’éclairage avec l’indice GINI sur le rang des USA dans le monde en ce qui concerne les iniquités de revenus.

      Je pense également que les hausses de salaires ne sont pas déboursées de la poche du propriétaire, mais de la caisse de l’entreprise et que les saliares comme les hausses sont déductibles d’impôts.

      Je pense également que les milliers de VUS, de pick up, et de bagnoles, qu’on voit avec des plaques d’immatriculation commerciales, le dimanche soir devant des restaurants, sur les routes d’été en vacances, ou 300 kilomètres dans le bois à la chasse et à la pêche, me donnent à penser que somme toute le commerce qui paie l’essence et les mensualités du SUV va très bien.

      Vous comprenez que j’en prends et que j’en laisse des larmes et des protestations et vociférations de gens qui ont un standard de vie que vous et moi n’auront jamais.

      Perso, j’espère que la hausse du salaire minimum américain est autre chose qu’un leurre. Parce qu’ils ont vraiment besoin d’un redressement, sinon une prochaine crise les guette.

      Comme dit Richard Desjardins, c’est sans bon sens, “y en a qui ont toutt pis tous les autr y ont rien, chante moé pas, change moé ça!

      bonne journée

    • @therchrocco
      Avec tous les programmes sociaux du Québec et 254 milliards de dettes (l’État le plus endetté et le plus dépensier en amérique du nord), je pense que c’est plutôt vous qui vivez dans l’illusion.

      Euh.. avez-vous déjâ entendu parler des états-unis d’Amérique?

    • @candela

      Merci de démontrer mon point :)

    • @Gannicus

      En réalité, si l’on regarde le président américain le plus “socialiste” depuis la fin de la seconde guerre mondiale, Eisenhower, un républicain, arrive au sommet! Suivi ensuite de tous les présidents démocrates…

      Einsenhower est l’exception qui confirme la règle.

      En réalité, pour déloger les démocrates à l’époque, le GOP a choisit “le” héros de guerre sans trop s’attarder sur l’orientation politique du gars…. Un accident quoi!

    • @candela 2oh59 “Et les dretteux sont des dretteux.

      Constate richhono”. Pas besoin d’en mettre autant. L’insulte à outrance est une arme à deux tranchants.

    • @lionking Je reprends quelques un de vos arguments qui me permettent d’affirmer que votre discours est d’un conservatisme à faire pleurer et qu’il ne tends qu’à tenter justifier le statu quo tout en ignorant une tendance marquée depuis plus de trois décennies: L’accaparement des richesses et des fruits du travail d’une majorité par une infime minorité qui s’appauvrit (ou au mieux stagne)de plus en plus :

      “More money in zeir pockets, oui. À condition que les prix à la consommation restent les mêmes. Or on sait que , par l’usage, le boss d’une compagnie qui produit des biens de consommations, s’il doit augmenter sa petite ou grosse masse salariale, il va faire quoi, vous pensez ?”

      Alors donc augmenter le salaire minimum d’une (tout de même) minorité ne donnerait rien, puisque toute augmentation sera automatiquement et fatalement compensée par un cout de la vie plus élevée pour cette minorité de travailleurs qu’on maintient dans la pauvreté en ne leur accordant même pas de quoi sortir de la pauvreté.

      “Je vous rappellerai que ce ne sont pas les pauvres qui font rouler une économie. C’est la classe moyenne et , bien sûr, les bigs . ”

      Bien sur, les moins nantis ne peuvent pas dépenser plus que pour se procurer le nécessaire à leur subsistance pour réussir à continuer a jouer leur rôle. MAIS qu’en est-il de leur travail, n’a-t-il pas de valeur ? Ainsi leur travail à rabais, n’enrichirait personne ? Le fruit de leur travail ne contribuerait pas à l’économie, justement en fournissant le bénéfice qui fait que les employeurs (le plus souvent de la classe moyenne ou aisée) et les ‘bigs’ comme vous dites profitent des fruits de leur travail pour … faire rouler l’économie ? Comme si vous pensez que leur argent (qui elle seule fait ‘rouler’ l’économie) tombe du ciel ? La réalité est que la richesse vient avant tout dsdu travail et que certains profitent d’autres pour s’enrichir du fruit de leur travail tout en ne leur laissant qu’une maigre pitance qui leur permet de … continuer le cercle vicieux.

      “n’importe qui avec un minimum de printemps derrière la cravate sait qu’une augmentation des salaires amène les patrons à prendre les moyens pour que ces augmentations aient le moins d’impact sur leur marge de profits.”

      Encore là on ne parle qu’une minorité de travailleurs, pas de l’ensemble !!! Augmenter le salaire minimum n’a pas tout à fait le même impact que d’augmenter les salaires de tous les travailleurs.

      Oui, une majorité de PME mais aussi une infime minorité qui raffle le gros des fruits du travail des moins nantis … Je vous donne un exemple, un peu extrême: Le PDG de Couche Tard, Mr. ? Bouchard qui est maintenant milliardaire et tellement anti syndicaliste qu’il ferme aussitôt ses commerces qui ‘menacent’ de se syndiquer et persiste à les payer au salaire minimum (p.c.q. de toute évidence, il n’a pas le choix, sinon il n’hésiterait pas une seconde à profiter de la misère des plus mal pris) tout en vendant ses gugusse plus cher que partout ailleurs. Une excellent illustration de la philosophie Toujours plus pour moi (je n’en aurai jamais assez) et le moins possible pour les autres. Bien sur il travaille, et est un habile homme d’affaire, mais c’est avant tout du travail de ses employés qu’il s’enrichit à craquer. Et sans yeux il ne serait rien.
      Et voyez ce qu’il donne en retour: le moins possible !

      La différence entre vous et moi (qui selon vos dire ‘de votre arc-en- ciel luminescent” , c’est que vous adoptez une attitude fataliste et conservatrice qui tend à justifier le statu quo et l’enrichissement toujours plus grand d’une infime minorité au dépends de la vaste majorité.

      Je vous réfère aux liens publiés dans mes msgs de 18:57 19:23 et 20:02 pour comprendre ce que je veux dire par ceux qui pratique le philosophie du ‘toujours plus pour moi et le moins possible pour tous les autres’. Votre attitude tend à cautionner, plutôt qu’a combattre.

    • “@ramses2.1

      Vous cherchez à me faire dire qu’il existe des pays avec des gouvernements qui n’ont AUCUNE mesure sociale, ce qui est faux.” therichrocco

      ===

      Je cherche seulement à vous faire admettre l’évidence. Et l’évidence c’est que le mécénat et les entreprises ne peuvent aucunement se substituer aux mesures sociales gouvernementales.

      Contrairement à votre affirmation initiale qui suit:

      “Un gouvernement de droite ne se mêle pas du social, justement. Il se donne comme responsabilité de favoriser l’investissement et la richesse de son État et de ses citoyens capables de travailler. Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis” therichrocco

      Jean Émard

    • Apres avoir lu les propos de ceux qu’on appelle ici les dretteux, je comprend qu’on encore très loin du soleil.

      Le plus triste dans tout cela, cest que la majorité de ces dretteux sont des économiquement misérables, premières victimes des gens qu’ils idolâtrent, de pauvres ignorants, symbôles par excellence de l’aliénation humaine!

    • @lukos 21h33

      Qui est insulté à outrance ? hono ou le rich ?

    • @ramses.

      le rich est un as du déplacement de poteaux de buts.

    • @therichrocco
      ““Un gouvernement de droite ne se mêle pas du social, justement. Il se donne comme responsabilité de favoriser l’investissement et la richesse de son État et de ses citoyens capables de travailler. Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis” ”

      Presque comique votre fable, si ce n’etait que la réalité est très bien reflété par ce peiti graphique:

      U.S. Distribution of Wealth

      Savez vous lire ?

      40 % de la pop des usa se partagent 0.2 % de toute la richesse.
      Les 20 % suivant : 4 %
      Les 20 autres suivant: 10.9

      Donc pouvez vous lire ceci: 80 % de la pop se partagent 15.1 % de la richesse

      Et le top 20 % s’accaparent donc de 84.9 % de tout ce qui est produit en terme de richesse (wealth) dans le pays.

      Et vous nous parlez de charité !!! WOW … La charité ne serait elle pas à prime à bord de ne pas rafler 85 % du magot et d’en laisser un peu aux autres ?

      Votre ‘charité’ n’est qu’un prétexte pour la minorité de ceux qui s’accaparent les 85 % de se faire croire à eux même qu’ils sont généreux de devoir en soumette des millions à l’humiliation de recevoir leur aumône !

    • @richrocco

      Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui ont fermé leurs portes parce que le salaire minimum a causé leur ruine financière depuis 20 ans ?

    • @cimequaire C’est ce qu’on appelle des larbins.

    • @candela 21h49 Tous ceux qui sont l’objet d’épithètes carrément injurieuses. On peut discuter sans s’injurier.

    • “@ramses.

      le rich est un as du déplacement de poteaux de buts.” candela

      ===

      C’est pour ça que je me charge de recentrer le débat, à partir de ses citations précédentes. Je connais le snoro. ;)

      Jean Émard

    • L’économie doit être au service du citoyen et non pas le citoyen au service de l’économie!

      Certaines personnes, se croyant pragmatiques, y voient une question utilité. Pour eux, le monde ce divisent en 4 groupes: L’élite utile, les putes utiles, les idiots utiles et le reste, les inutiles!!!

      Doc dans ce blogue, on y retrouve les 4 groupes:
      Quelque putes utiles, plus d’idiots utiles… et encore plus d’inutiles aux yeux des idiots utiles, pour qu’ils aient une impression d’être moins idiots! (Comme quoi les gauchistes inutiles ont une certaine…. utilité!)

      Ah j’oubliais, où est l’élite utile dans ce blogue ?

      Et bien…. il est propriétaire de ce blogue!!!!

    • onbo,

      ” Perso, j’espère que la hausse du salaire minimum américain est autre chose qu’un leurre. Parce qu’ils ont vraiment besoin d’un redressement, sinon une prochaine crise les guette. ”

      Voilà ce que je retiens. Et voilà ce que je pense.

      Un leurre. Si vous augmentez les salaires. Fine with me. J’en ai eu des augmentations de salaires dans ma vie. Comme vous. Très content, woopdeedoo. Sur le coup , ça fait du bien. On sort la tête de l’eau. On se met à acheter. Bien sûr.

      Le revers de cette médaille et combien de fois c’est arrivé : pas longtemps après, augmentation des tarifs d’électricité, des loyers, des permis de conduire, des assurances, des plaques d’immatriculation, du prix de l’essence, des fruits et légumes et ainsi de suite.

      Je ne suis pas contre l’augmentation du salaire minimum, je sais que ça va engendrer l’augmentation , par la bande, des prix à la consommation. Comme le fait le prix de l’essence.

      Il faut le voir ça. Pas juste grimper le salaire minimum. Faut voir ce qui vient avec. Ça a ben l’air qu’il y en a qui ne comprennent pas ça.

      Et pour ce qui est de l’augmentation du salaire minimum aux USA, cela servira à la majorité des foyers américains à couvrir le sky rocket des coûts d’électricité qui leur sont tombés sur la tête depuis les 5 dernières années, dont 4 sous l’administration Obama. Personne ne s’en vante trop trop. Assez facile à comprendre.

      Comme je le disais, deux tranchants.

      Bonne nuit !

    • Et une dernière question:
      Qui sont les 40 % qui se partagent 0.2 % de toute la richesse produite dans le pays ?

      Combien d’honnêtes travailleurs qui bossent jour après jour, toute leur vie durant, pour en enrichir d’autres qui en retour ne leur fournissent qu’une maigre pitance qui leur permettre de … continuer et perpétuer l’exploitation ?

      Ces même travailleurs que l’on laisserait aux ‘bons soins’ des ceux qui pratiquent une ‘charité’ qui cache une abyssale hypocrisie, si ce n’était que le pays s’est doté d’une couverture sociale minimaliste.

      Et, oh, on ne parle même pas ici des travailleurs dits ‘illégaux’ que les employeurs s’arrachent, et qui ne sont protégés par aucune loi, ni n’ont accès à aucun programme sociaux (sinon, si peu) et qui font la fortune de ces derniers tout en leur permettant d’échapper à toute forme de contribution sociale.

      L’esclavagisme persisterait-il, mais sur une forme plus ’soft’ et socialement ‘acceptable’ ?

      La fabrication du consentement, qu’il disait …

    • @lukos

      Continuez à faire votre ménage.

    • @ramses2.1

      “Je cherche seulement à vous faire admettre l’évidence. Et l’évidence c’est que le mécénat et les entreprises ne peuvent aucunement se substituer aux mesures sociales gouvernementales.”

      C’est faux, Bill Gates en est un exemple éloquent.

      Quant à ma déclaration qu’un gouvernement de droite ne se mêle pas de l’aspect social, je n’en démord pas. Certes, vous pensez que Harper est un gouvernement de Xdroite, mais ce n’est pas le cas, c’est un gouvernement de centre-droit. Ils sont en faveur de mesures sociales, mais de moindre mesure que ce que le Québec souhaiterait. Je connais très peu de gouvernement de la droite totale… de la gauche totalement par contre … on pourra s’en reparler.

      @cinquemaire

      “Le plus triste dans tout cela, cest que la majorité de ces dretteux sont des économiquement misérables, premières victimes des gens qu’ils idolâtrent, de pauvres ignorants, symbôles par excellence de l’aliénation humaine!”

      Vraiment ? vous avez fait l’étude ?

      HéHéHé

      @candela

      “Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui ont fermé leurs portes parce que le salaire minimum a causé leur ruine financière depuis 20 ans ?”

      Où est-ce que j’ai dit cela ? — Vous essayez une fois de plus de me faire changer de sujet pour ensuite m’accuser de changer les poteaux de mes buts … Ramese2.1, je l’ai ici votre snoro ;-)

    • @lukos

      Je suis désolé que vous deviez également subir les insultes de candela … le pire, c’est que vous avez probablement plus d’affinités politiques avec lui que moi, pourtant c’est lui qui vous insulte et moi qui respecte votre opinion.

      Ça montre le type. :(

    • cameleon,

      Mais je sais tout ça, une minorité de richissimes gobent et s’occupent peu des besoins des minorités. Ce n’est pas seulement le lot des USA, c’est partout et encore bien pire dans les systèmes autoritaires. Bien pire.

      Espérer est une chose. S’impliquer personnellement pour améliorer les choses en est une autre , ce que font un paquet de gens de bonne volonté, en politique, dans des services à la population, etc.

      Mon fatalisme, selon votre perspective, n’a d’égal que mon baluchon de vie qui me rappelle que la nature humaine n’a pas changé depuis quelques millénaires. Les décors ont changé, la technologie et tout le tralala. L’avidité de l’homme, peu importe le système dans lequel il opère, la compétition, l’envie, l’espoir…

      Mais bon. Reste que le système parfait, on peut toujours y rêver, y travailler, il n’est nulle part vraiment. On peut l’idéaliser aussi.

      Restera toujours que le monde que l’on souhaite n’est pas nécessairement celui que l’on obtiendra. Ou que l’on obtient.

      Toujours est-il que le temps file et enough pour mononc ! :-)

      Bonne nuit.

      La seule chose que vous m’apprenez

    • oui, ca fait du sens d’augenter le salaire minimum, en autant que tou les salaires montes et que les prix sur les biens et services montent eux aussi!

    • @therichrocco 22h32 Les affinités politiques et le savoir vivre sont deux choses différentes.

    • @richrocco 22h30

      «Où est-ce que j’ai dit cela ? — Vous essayez une fois de plus de me faire changer de sujet pour ensuite m’accuser de changer les poteaux de mes buts …»
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      C’est le sujet du billet.

      Honnnn….

    • @richcoco

      “Vraiment ? vous avez fait l’étude ?”

      http://static.happyplace.com/assets/images/2012/11/509bedacdc6e5.jpeg

      “C’est faux, Bill Gates en est un exemple éloquent.”

      Beaucoup de milliardaires crées des fondations pour payer moins d’impôts. Ces fondations ne servent pas seulement a venir en aident mais aussi a servir certains intérêts. D’ailleurs Gates “subventionne” des écoles en Afrique… a condition que les gouvernements en place utilise des licences Microsoft.

      L’aide est souvent conditionnelle dans l’intérêt de certains. C’est aussi un gros poids politique et idéologique.

      De plus, c’est pratique une fondation pour les p’tits amis….

      Tout est question de pouvoir!

    • @richrocco (21h06)

      Encore votre fausseté du Québec “le plus endetté en amérique du nord”; même votre chiffre est faux…
      http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201211/20/01-4596000-la-dette-du-quebec-bondira-de-10-milliards-.php

    • @richrocco
      “@cinquemaire
      “Le plus triste dans tout cela, cest que la majorité de ces dretteux sont des économiquement misérables, premières victimes des gens qu’ils idolâtrent, de pauvres ignorants, symbôles par excellence de l’aliénation humaine!”

      Vraiment ? vous avez fait l’étude ?
      ______________________________________

      P.q. vous en présentez tellement, des études, pour appuyer vos affirmations, toutes plus gratuites les unes que les autres …

    • therichrocco

      13 février 2013
      22h32

      @lukos

      le pire, c’est que vous avez probablement plus d’affinités politiques avec lui que moi
      - – - – - – - – - – - – - – -

      Ça c’est subtil.

    • Question posée à richrocco à 21h53 :

      «Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui ont fermé leurs portes parce que le salaire minimum a causé leur ruine financière depuis 20 ans ?»

      Réponse de richrocco à 22h30 :

      «Où est-ce que j’ai dit cela ? — Vous essayez une fois de plus de me faire changer de sujet pour ensuite m’accuser de changer les poteaux de mes buts … Ramese2.1, je l’ai ici votre snoro ;-)»

      Pourtant, c’est le même richrocco qui affirmait péremptoirement à 19h05 :

      « À chaque fois que le salaire minimum augmente, soit que l’entreprise met du monde à la porte, car ils n’ont pas les moyens de subir la hausse, soit que la hausse est refilée à la clientèle, ce qui cause de l’inflation et ce qui rend les pauvres plus pauvres.

      Bref, ça tue l’économie et le bien-être des gens en général.

      C’est ça qu’à dit, la “drette’, candela!»

      Honnnnn….

    • Étrange concept que le “Revenu Minimum Garanti” proposé par les go-gauchistes sur les blogues et le programme de Québec-Suicidaire.

      Ce concept correspond à un taux d’imposition de 100% sur les premiers dollars gagnés – vous travaillez, alors on réduit votre RMG en conséquence. Bref: c’est purement régressif comme méthode d’imposition, les pauvres payant le taux d’imposition le plus élevé. Je croyais que les gens se prétendant de gauche étaient en faveur de la progressivité des taux d’imposition, mais je constate à lire ces lubies qu’ils ne comprennent pas bien les conséquences de ce qu’ils proposent.

      À moins que l’on ne parle d’un Revenu de citoyenneté (offert sans discrimination à tout adulte, du prolétaire ou milliardaire), mais ça c’est un autre concept…

    • La dette du Québec tourne autour de 185 milliards de dollars, ce qui représente environ 54% du PIB. (La moyen de l’OCDE est de 90%)

      De plus, environ 60% de la dette on se la doit à nous même. (La Grèce, c’est plus 90% de la dette qu’elle doit à l’étranger, donc moins de 10% à elle-même)

      Le taux d’intérêt tourne autour de 4.5%. (19% pour la Grèce)

      De plus, côté actifs, la CDP possède 209 milliards et l’Hydro-Québec vaut 100 milliard. Ce qui explique aussi la bonne cote d’emprunt du Québec.

      Aussi, depuis la crise de 2007, le Québec est l’un des endroits qui s’en tire le mieux dans toute l’Amérique du Nord. (Et aussi l’Europe compris. En réalité, les pays les plus avancés dans les mesures sociales s’en sortent le mieux!)

      Donc tout est relatif….

    • «Quant à ma déclaration qu’un gouvernement de droite ne se mêle pas de l’aspect social, je n’en démord pas.(…) Je connais très peu de gouvernement de la droite totale…» >richrocco 22h30
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Même pas foutu d’en nommer un seul pour étayer sa prétention.

    • Pourtant aux États-Unies, les états du sud, tout en ayant pour la plupart pas de salaire minimum, ont un taux de chômage plus élevé que les états ayant un salaire minimum!

      Sérieux coup de plomb dans l’aile comme quoi un salaire minimum plus élevé génère plus de chômage!

    • S’tu d’valeur que l’esclavagisme ait si mauvaise presse chez les progressistes…

    • Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui n’ont jamais ouvert leurs portes parce que le salaire minimum causerait leur ruine financière depuis 20 ans ?

    • @red_cap
      Pas mal moins suicidaires que les drettistes qui exploitent le pétrole et mines à l,outrance pour créer une soit disant richesse destructrice de l’environnement d’une façon irréversible.Ça va être beau dans trente ans,pauvre progéniture.

    • Si un salaire minimum élevé bénéficie tout le monde, pourquoi s’arrêter à $ 9?

      Tout le monde sait que le Québec avec son salaire minimum élevé se classe parmi les juridictions les plus riches d’Amérique du Nord, sinon la plus riche, au point où tout le monde veut y émigrer. D’ailleurs, le gouvernement s’apprête à construire des clôtures pour empêcher tous ces illégaux de s’installer et de voler toutes jobs à $ 10 l’heure.

    • @lastmmanstanding

      Combien ?

    • @last man

      La mienne : “Les Pièges à Cons, Inc.” !

      Personne ne veut travailler pour 1$/heure, même en dessous d’la table.

    • @last_man_standing
      “Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui n’ont jamais ouvert leurs portes parce que le salaire minimum causerait leur ruine financière depuis 20 ans ?”

      Vous avez la réponse ?…

    • Il n’y a pas plus humaine façon d’augmenter la consommation, et donc l’emploi, qu’en élevant le salaire minimum.

      Évidemment, il y a un gros travail d’éducation à faire pour convaincre du bien fondé de ces manières humaines qui prévoient une meilleure qualité de vie pour les petits salariés…

      « The White House also pointed to companies like Costco, the retail discount chain, and Stride Rite, a children’s shoe seller, that have previously supported increasing the minimum wage as a way to reduce employee turnover and improve workers’ productivity. »

      « The president’s remarks also cement the growing consensus on the left and right that one of the best ways to get the economy going again is to put money in the pockets of people who work. »

      Une mesure qui accroît la productivité et la consommation/production: Incontournable pour relancer une économie ! Sans même prendre en compte ce qui suit:

      « “Every dollar we invest in high-quality early education can save more than $7 later on by boosting graduation rates, reducing teen pregnancy, even reducing violent crime,” Mr. Obama said. “Let’s do what works, and make sure none of our children start the race of life already behind. Let’s give our kids that chance.” »

      Quoique cela risque de déplaire à l’industrie pénitentiaire…

    • nousnoune,

      Voici votre commentaire avec les taux de chômage de décembre 2012 pour chacun des états mentionnés:

      6,25 en Arkansas 7.1 %

      6,15 au Minnesota 5.5 %

      5,15$ au Wyoming et en Géorgie 4.9% et 8.6 %

      Vous vouliez illustrer quoi en fin de compte?

    • C’est sûr qu’un gars comme lastman travaille pour des peanuts, voyons.

      En bas du salaire minimum, c’tivident.

      C’est un pur.

      C’est grâce à lui que les autres peuvent gagner plus que le salaire minimum.

      Marci, bonhomme !

    • @therichrocco

      Ainsi donc vous misez sur les dames patronnesses pour rapprocher l’assiette des pauvres ? Ça c’est on ne peut pas plus conservateur et tout autant aléatoire. C’est bon pour les scrupuleuses qui veulent s’acheter le paradis. Mais dans la réalité, ce sont les politiques socialisantes qui ont sorti les peuples hors de la misère. Où en serait les États-Unis sans F.D. Rosevelt ? À peu près au même point que le Mexique.

      Et puis, l’Ouest Canadien ou le Texas, c’est comme l’Arabie Séoudite, facile de bien paraître quand on est assis sur le pétrole. Encore que les Saoudiens n’ont pas pris de chance: ils ont nationalisé Aramco dans les années 60… Précisons que L’Ouest canadien à des programmes sociaux similaires aux nôtres…

      Tout de même curieux qu’en débit de l’immense générosité des riches américains, il se trouve 41 millions de personnes à vivre dans une précarité comme vous n’en trouvez plus au Québec.

      P.S. À combien évaluez-vous les impôts qu’aura à payer la succession Bill Gates ? Nous ne sommes ni les plus taxés ni les plus endettés en Amérique du Nord. Ceux qui affirment le contraire et osent le répéter sont tout simplement des menteurs.

    • @benton_fraser

      Petite précision, en 2008 Claude Garcia (alors de l’institut économique de Montréal) évaluait Hydro-Québec à 129 milliards $.

    • @lastman 00h22

      Certainement que le salaire minimum est beaucoup trop élevé.

      À 50 cennes de l’heure, il y aurait le plein emploi et tout lemonde serait riche !

      C’tivident !

    • candela,

      Vous devez faire des phrases complètes. Un petit truc gratuit: des idées complètes mènent souvent à une expression complète.

      Essayez de nouveau.

    • Avec ses économies gagnées au salaire minimum, lastman pourrait se payer une grammaire et étudier ce qu’est la phrase nominale.

      Sa compréhension en serait facilitée.

      Marci encôre de travailler en bas du salaire minimum, bonhomme !

    • Non, j’ai une meilleur idee pour l’economie americaine.Obama devrait quitter son poste et fonder une coop …

    • Le salaire minimum, on devrait baisser ça à 1$ par jour!

      Comme ça on autait tout plein de belles jobs à fabriquer des cossins pour les chinois!

      Pensez-y!

      Des immenses usines pleines de petis amaricains travaillant 12 heures par jour à fabriquer des iPhones qu’ils n’ont pas les moyens de se payer, pendant que les patrons se la coulent douce sur la Riviera!

      Le bonheur capitaliste, le paradis patronal, la jouissance banquière.

      Bon…

      Léger désavantage, les amaricains ne pourraient plus se payer tous les jolis cossins qui rendent leur vie si merveilleuse; la consommation, moteur de l’économie amaricaine, s’éfouerrerait; la majorité des citoyens vivraient dans une pauvreté abjecte; la paix sociale prendrait l’champ; mais y’a rien de tout ça qui ne se soigne avec une bonne police et une armée bien équipée…

      …attendez, là…

      …une police et une armée bien équipée….

      Horreur! Ils y ont pensé!!!

    • @benton_fraser- 13 février 2013 – 23h36
      La dette Québécoise:

      http://www.iedm.org/fr/57-compteur-de-la-dette-quebecoise

      En ce qui me concerne, c’est inquiétant! C’est bien beau parler de la valeur d’Hydro-Québec, mais on ne va pas vendre Hydro-Québec pour payer notre dette.

      Nous sommes endettés jusqu’au cou, surimposé et surtaxé … quel beau modèle :-(.

    • @candela

      Question posée à richrocco à 21h53 :

      «Quelles sont les compagnies américaines ou canadiennes ou québécoises qui ont fermé leurs portes parce que le salaire minimum a causé leur ruine financière depuis 20 ans ?»

      Réponse de richrocco à 22h30 :

      «Où est-ce que j’ai dit cela ? — Vous essayez une fois de plus de me faire changer de sujet pour ensuite m’accuser de changer les poteaux de mes buts … Ramese2.1, je l’ai ici votre snoro ;-)»

      Pourtant, c’est le même richrocco qui affirmait péremptoirement à 19h05 :

      « À chaque fois que le salaire minimum augmente, soit que l’entreprise met du monde à la porte, car ils n’ont pas les moyens de subir la hausse, soit que la hausse est refilée à la clientèle, ce qui cause de l’inflation et ce qui rend les pauvres plus pauvres.

      Bref, ça tue l’économie et le bien-être des gens en général.

      C’est ça qu’à dit, la “drette’, candela!»

      Honnnnn….”

      Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans la différence entre une entreprise qui ferme et une entreprise qui emploie moins de monde ou qui hausse ses prix ?

      Prenez-vous moins le temps de lire ?

      Hoooooonnn !!!

      “Même pas foutu d’en nommer un seul pour étayer sa prétention.” (gouvernement toalement de droite)

      Justement, j’en trouve pas … c’est ça mon point !! — LOL

    • Hausser d’un seul coup les dépenses de salaire de 20% pour des entreprises qui constituent une très grosse partie de l’économie américaine est-ce une bonne idée?

      Oui si vous voulez créer du chômage, oui si vous voulez retomber en récession

    • “Among those paid by the hour in 2009, 980,000 were reported as earning exactly the prevailing federal minimum wage. Nearly 2.6 million were reported as earning wages below the minimum. Together, these 3.6 million workers with wages at or below the minimum made up 4.9 percent of all hourly-paid workers.

    • benton_fraser

      Vous fabulez!!!

      Une dette, qu’elle soit privée, publique, fédérale, municipale ou provinciale reste une dette. Une dette que vous devez supporter au détriment d’autres activités (comme épargner et investir dans des activités productives).

      Mettez toutes ces dettes bout-à-bout et le Québec est facilement une, sinon la société la plus endettée au monde. En plus, et contrairement à d’autres très endettés, nos infrastructures tombent en ruine.

      Quand à HQ sa valeur marchande baisse à vue d’oeil avec les développements gaziers aux USA et à mesure que l’échéance de Churchill approche. HQ n’a de valeur réelle que si on double, voire triple les tarif locaux, difficilement une proposition gagnante pour les Québécois.

    • “@ramses2.1

      “Je cherche seulement à vous faire admettre l’évidence. Et l’évidence c’est que le mécénat et les entreprises ne peuvent aucunement se substituer aux mesures sociales gouvernementales.”

      C’est faux, Bill Gates en est un exemple éloquent.” therichrocco

      ===

      Ce n’est pas un exemple d’un individu qui se substitue au gouvernement. Je ne dis pas que le mécénat est inutile mais qu’il ne se substitue aucunement aux mesures sociales gouvernementales.

      Vous ne sembles pas connaître les chiffres:

      La sécurité sociale coûte 700 milliards, le Medicare 1000 milliards et le Medicaid 200 milliards.

      Total 1900 milliards.

      Et les dons annuels de la Fondation Gates sont de 800 millions par année.

      Soit 4 centièmes de 1% des besoins.

      Jean Émard

    • A ces 4.9 % il faut bien sur ajouter les quelques 10 millions de dits ‘illégaux’ qui en plus de ne pas bénéficier des lois sur le salaire minimum, n’ont pas accès à aucun filet social.

      Qui ne serait pas d’accord, d’une réforme de l’immigration qui en plus de demander à la main d’œuvre à bon marché de payer leurs impôts arriérés selon les normes établies, exige aussi que les employeurs qui en ont profité acquittent aussi leur du ?

    • @ralbol: Grosso modo (danse sud-américaine), c’est pas mal ça.
      L’ère Reaganienne était une fuite en avant qui vient de se terminer. Les gens ne consomment pas, les riches jouent au casino et de toute façon, la consommation n’est plus une solution.

    • “Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis” therichrocco

      ===

      Et vous croyez que la Fondation Gates peut accomplir ça avec 0.0004% du budget nécessaire. Ça prendrait 2000 fondations Gates pour atteindre votre objectif (et on pas encore parlé d’une multitude d’autres programmes sociaux).

      Arrêtez de rêver et regarder les faits et les chiffres en face.

      Jean Émard

    • @pbrasseur Encore cette attitude misérabiliste, marque de commerce de la droite de la droite, fondée sur des fables grosses comme le bras : “Québec est facilement une, sinon la société la plus endettée au monde” qui essaie tente de faire croire que le Qc. est pire que partout ailleurs …
      Vous croyez rallier des gens à votre ‘philosophie’ misérabiliste qui s’applique à dénigrer et cracher sur les sien, avec de telles inepties ?

    • Sais pas…

      Les deux plus grandes récessions, celle de 1929 et celle de 2008, ont été causées par le merveilleux monde de la finance, les licheux d’cash.

      Pas par une augmentation du salaire minimum, pas par l’augmentation du filet social, par par une meilleure couverture des soins de santé, non… PAR LA CUPIDITÉ MALADIVE DES LICHEUX D’CASH.

      IL N’EXISTE AUCUNE récession causée par l’augmentation des conditions salariale et de vie des travailleurs.

      En Europe, la récession est encore une fois causée par les licheux d’cash qui ont créé les conditions rendant le remboursement de dettes impossibles; par la manipulation des taux d’intérêts et en poussant de façon agressive les particuliers et les gouvernements à s’endetter.

      Maintenant, on doit écouter tout ce tas infâme de dretteux nous rabattre les oreilles avec leur chialage sur l’augmentation du salaire minimum; sur le taux effarant d’impôt qu’ils ne paient pas en siphonnant vers les paradis fiscaux; sur leur fantasme de l’État maman qui causera la perte de… leur pognon; etc., etc., etc…

      Beeeuuuurkkkk!

      À vomir!

    • Tout autant ridicule d’affirmer qu’il serait préférable de remplacer les mesures sociales financées par les taxes et impôts que d’affirmer sans rire que, selon la doctrine libâtrarienne, éliminer le salaire minimum et les programmes sociaux serait profitable à l’ensemble des citoyens.
      Incroyable que certains entretiennent de telles fables et encore plus qu’ils semblent se croire eux-mêmes.

    • «Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans la différence entre une entreprise qui ferme et une entreprise qui emploie moins de monde ou qui hausse ses prix ?» > richrocco
      - – - – - – - – -

      Le richrocco ne opeut donner aucune preuve d’entreprise qui a été obligée de fermer à cause du salaire minimum. Et de un.

      Il ne peut donner aucune preuve d’une entreprise qui a dû employer moins de monde à cause du salaire minimum. Et de deux.

      Il ne peut donner aucune preuve d’une entreprise qui a dû augmenter ses prix à cause du salaire minimum. Et de trois.

      Comme d’habitude.

    • La logique rococcocienne :

      « Je connais très peu de gouvernement de la droite totale…» >richrocco 22h30

      «Justement, j’en trouve pas … c’est ça mon point !! — LOL» >richrocco 07h23

      - – - – - – - – - – - – - – - — – - – - – - – - – - – -

      Il en existe, puisqu’il en connait. Très peu, mais il en connait.

      Mais, manque de pot, il ne trouve rien de ce qu’il connait. Donc ce qu’il connait n’existe pas.

    • @_cameleon_ – 14 février 2013 – 07h51
      Je suis pour un salaire minimum décent et je pense qu’au Québec, on s’en sort bien. Pour ce qui est de programmes sociaux, je n’aurais pas de problème à payer plus d’impôts et de taxes pour en avoir de bons, mais nous avons une dette de 250 milliards de dollars pour 7 millions d’habitants, ce qui veut dire que nous n’avons tout simplement pas les moyens de payer tous les programmes que nous avons et qu’ils sont en fait sur la carte de crédit. Je suis un partisan de vivre selon ses moyens.

    • ralbol

      “Les deux plus grandes récessions, celle de 1929 et celle de 2008, ont été causées par le merveilleux monde de la finance, les licheux d’cash.”

      Pas mal de gens conteste ces conclusions simplistes.

      En 29 par exemple, avant le crash boursier, le gouvernement avait annoncé sont intention d’implanter des mesures protectionnistes sur plus de 3000 produits. Amplement suffisant pour amener la bourse à anticiper des problèmes…

      Quand à la bulle immobilière US il est maintenant notoire qu’elle a à son origine des politiques ayant pour but d’encourager et faciliter l’accès au crédit.

      Quand au salaire minimum, une augmentation vertigineuse comme celle demandée par Obama augmenterait les dépenses de centaines de milliers d’entreprises de façon drastique et créerait à coup sûr plus de chômage et un grand risque de récession.

    • @ apocalypse

      - «Je suis un partisan de vivre selon ses moyens.»

      - 24 milliards de profits DÉCLARÉS en 2011 par les 5 grandes banques canadiennes.
      - 71 % des grandes sociétés canadiennes ne payent pas d’impôt ou payent moins que le taux statutaire moyen d’impôt au Canada.
      - On calcule que 25 500 milliards d’Euros sont cachés par les gouvernements, les sociétés et les particuliers dans la différents paradis fiscaux de la planète.

      Moi je suis partisan de vivre selon les moyens des banquiers, des financiers et des licheux d’cash en général.

      En Grèce, ils ont coupé de moitié la dette du pays, et ils sont à faire de même en Espagne, au Portugal et en Italie.

      Peuvent faire pareil ici, si on se tient debout et on arrête de ramper devant eux.

      Pour ça faudrait arrêter de voter pour tous ces partis de molassons aplaventristes comme la CAQ, le PLQ et le PQ.

      Ça va venir, mais pas avant qu’ils ne nous aient appauvris au point de la révolte.

      Comme d’habitude.

    • @ pbrasseur

      - «Pas mal de gens conteste ces conclusions simplistes.»

      Oui, ceux qui refusent la réalité et militent pour l’augmentation des privilèges du 1%.

      Tous les observateurs et analystes impartiaux qui ont analysé le crash de 1929 et celui de 2008
      s’entendent pour conclure que la cupidité maladive des financiers, privés de contrôles gouvernementaux, ont causé l’effondrement du système.

      Lisez autre chose que la propagande financière et banquière. Ça ouvre les yeux.

      FAIL.

    • @candela

      “Le richrocco ne opeut donner aucune preuve d’entreprise qui a été obligée de fermer à cause du salaire minimum. Et de un.”

      Et je n’ai jamais prétendu le contraire … c’est vous qui cherchez à changer la discussion, comme d’habitude.

      “Il ne peut donner aucune preuve d’une entreprise qui a dû employer moins de monde à cause du salaire minimum. Et de deux.

      Il ne peut donner aucune preuve d’une entreprise qui a dû augmenter ses prix à cause du salaire minimum. Et de trois.”

      Vous pouvez consulter le lien fourni par Richard Hétu dans ce billet et lire les désavantages du salaire minimum et vous pouvez aussi vous informer, Google n’est pas fermé pour votre information:

      http://www.forbes.com/sites/modeledbehavior/2012/08/01/why-conservatives-should-oppose-the-minimum-wage/

      “Mais, manque de pot, il ne trouve rien de ce qu’il connait. Donc ce qu’il connait n’existe pas.”

      D’accord, si vous préférez, je voulais passer le point qu’il n’y en avait vraiment pas beaucoup de gouvernements de droite mais finalement, je n’en connais aucun … merci d’appuyer mon point encore d’avantage :)

    • pbrasseur

      14 février 2013
      08h36

      Quand à la bulle immobilière US il est maintenant notoire qu’elle a à son origine des politiques ayant pour but d’encourager et faciliter l’accès au crédit
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Et le radotage continue…

    • «je voulais passer le point qu’il n’y en avait vraiment pas beaucoup de gouvernements de droite mais finalement, je n’en connais aucun …» >rhicrocco
      - – - – - – - – - – - – - – -

      Bon, il mentait.

      On est d’accord.

    • “Quand à la bulle immobilière US il est maintenant notoire qu’elle a à son origine des politiques ayant pour but d’encourager et faciliter l’accès au crédit.” pbrasseur

      ===

      Non elle origine des banques qui n’ont pas fait le travail nécessaire pour évaluer la solvabilité de leurs clients. Elle n’ont pas fait ce travail parce qu’elles savaient qu’elles refileraient rapidement ces prêts viciés à quelqu’un d’autre.

      Jean Émard

    • @ pbrasseur

      Causes du crash de 1929:

      Les années 1920 marquent une période de forte croissance aux États-Unis et en Europe. Ainsi, entre 1921 et 1929, la production industrielle augmente de 50 %. Le « boom » boursier n’apparaît donc pas ex nihilo. Mais il est trop rapide : la hausse annuelle des cours pendant la même période est de 18 %, soit une hausse totale de plus de 300 %. Selon l’économiste Jacques Brasseul, « le cours des titres augmente plus que les profits des entreprises, qui eux-mêmes augmentent plus que la production, la productivité, et enfin plus que les salaires, bons derniers dans cette course. » Un élément spéculatif se développe, puis devient prépondérant à partir de 1928. Entre mars 1926 et octobre 1929, le cours des actions augmente de 120 %. Le 3 septembre, l’indice Dow Jones atteint 381,17, son plus haut niveau avant 1954. Quelques jours avant le krach (les 18, 19 et 23 octobre), les premières ventes massives ont lieu. Ce sont encore des prises de bénéfices, mais elles commencent à entraîner les cours à la baisse. Les nombreux investisseurs qui ont emprunté pour spéculer sont contraints de liquider leurs positions (appels de marge ou margin calls). Le 29 octobre, le mardi noir (Black Tuesday), le volume échangé atteint 16,4 millions de titres. Les téléimprimeurs ont jusqu’à deux heures et demie de retard sur les cours. L’indice Dow Jones perd encore 12 % (230,07) et les gains d’une année de hausse disparaissent.

      Votre fabulation voulant que la cause du crash serait l’annonce faite par le gouvernement d’implanter des mesures protectionnistes sur plus de 3000 produits, c’est du déni, du refus de la réalité, et de la propagande drettiste simpliste pour éviter d’admettre la corruption du monde financier.

      Ensuite, cause du crash de 2008:

      Les années antérieurs à la crise ont vu se multiplier des innovations financières qui ont débouché sur un marché de «680 000 milliards de dollars» peu ou pas régulé appelé aussi «shadow market». Ces innovations financières visaient à réduire les risques et ont pris notamment la forme de « produits dérivés » dont deux types ont été au cœur de la crise financière : « les produits liés à des crédits immobiliers et les produits destinés à assurer contre leur risque de défaut les credit default swaps. »

      Encore la cupidité maladive de spéculateur qui créaient des portfolios d’hypothèques à hauts risques, les emballaient avec quelques autres produits mois risqués pour faire joli et appâter le poisson, et refilaient le tout aux courtiers qui s’empressaient à leur tour de s’en débarasser, entre autres à la Caisse de dépôt du Québec… 40 milliards de pertes.

      Alors lâchez-nous avec vos fabulations du genre «C’est toutte la fôte aux méchants gouvernements, les licheux d’cash sont gentils et veulent votre bien».

      On n’y croit plus.

    • candela a besoin d’allumer sa chandelle. Pour un type qui n’aime que traiter ceux qui ne partage pas ses opinions, ce ne sont que des ignorants, des esprits-circulaires, des dretteux. Mais, quand on trouve des exemples pour lui clouer le bec, il trouve des excuses.

      Il y a une multitudes organismes religieux qui combattent pour de meilleurs conditions de vie, au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Ils ne sont ni à droite ni à gauche. Ils sont pour des gens pauvres qu’ils viennent en aide avec leur argent aussi, pas qu’à gueuler des riches et des autres pour se montrer progressistes en apparence. C’est toujours l’argent des autres qu’il faut.

      Les Bérets Blancs, je les ai rencontrés quelques fois il y a long temps. Ils militaient pour la justice sociale, comme revenu pour un parent au foyer, pour les plus démunis sans ressources et personnes âgées seules qu’on ne veut qu’interner dans un CHSLD, du crédit social. Mais ils étaient conservateurs sur les questions morales comme l’avortement. C’est bon comme exemple de conservateurs progressistes? Bon mais les gens comme vous les classent volontier comme “la droite religieuse”. Nah, il faut être de gauche sur tous les points pour entrer dans re royaume “progressistes”

      Nixon et Eisenhower étaient des conservateurs à leur époque d’après guerre. Cette époque dans tout le monde occidental qui avait soif de changement, et la différence de niveau de vie entre riche et pauvre n’était pas si grande a façonné ce que nous obtenons aujourd’hui. La production demandait de main d’oeuvre locale. Il n’y avait pas ni de fabrication automatisée, ni de mondialisation qui permet de délocaliser les emplois, ni de surconsommation. C’était une époque conservatrice mais les gens vivaient mieux à certains égards, notamment le salaire minimum.

      Une bonne idée sociale aujourd’hui pouvait être ridicule à une autre époque du passé et vise-versa, pas comme la monaie qu’on peut actualiser. De grâce, n’essayez pas de convertir ces gens dans les classes d’aujourd’hui pour prouver que vous avez raison.

    • Comme d’habitude, on demande des preuves à richrocco et il fournit un lien (8h49) vers une opinion d’un autre dretteux comme lui…

      L’éternel confusion du dretteux entre argument et opinion…

    • Pendant que nos drettistes s’interrogent sur la cause de la crise de 2008 et se demandent si c’est une bonne idée d’augmenter le salaire minimum, le futur Secrétaire au Trésor Jack Lew se défend d’avoir détourné de l’argent, pour ne pas payer ses impôts, dans un paradis fiscal aux iles Caïmans alors qu’il gérait un fond spéculatif pour Citigroup.

      http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/370854/jacob-lew-aurait-investi-dans-un-paradis-fiscal

      Eh ben…

    • @mecasiatique 09h31

      Qu’est-ce que vous vouliez dire que vous n’arrivez pas à formuler clairement et brièvement ?

    • Et tiens, pour ceux qui n’ont pas remarqué…

      Ça fait un mois que le Dow Jones plafonne autour de 14 000 points.

      Quand on lance une balle dans les airs, elle monte, elle monte, ralentit, et pendant un court instant, au sommet de sa trajectoire, elle semble s’arrêter, ne plus bouger, puis… elle plonge vers le bas, tombe, tombe et retombe.

      14 000 points depuis un mois…

      Attachez vot tuque, la ride vers le bas est sur le point de commencer!

    • @candela

      “Bon, il mentait.”

      Mais non, je ne mentais pas … j’en connais très peu … zéro, c’est très peu ! :)

    • benton et les autres progressistes,

      Selon les propres chiffres du gouvernement, la dette publique du Québec s’élevait à 191 MM en 2007-2008. Croyez-vous que ce chiffre a augmenté ou baissé au cours des 6-7 dernières années?

      Hydro-Québec ne vaut rien du tout parce que la société d’ÉTAT n’est pas à vendre et serait invendable dans son état actuel. Le jour où un gouvernement aura le courage politique de se débarrasser de cet hydre nous pourrons discuter de sa valeur réelle. Cinquante ans de propagande ont fait croire aux citoyens que sans l’état il n’y aurait pas d’électricité, on a du chemin à faire!

    • Depuis hier 14h…je suis le déroulement des opinions sur le sujet ; « Hausser le salaire minimum: une bonne idée? »

      Ce qui ressort de mes constatations, c’est de constater et ce, selon plusieurs que l’économie américaine dépend en grande partie de la bonne santé économique des WallMart, Best Buy….etc et du commerce en détail ? sic ! et re -sic! et pourquoi pas des Mcdo des papa john et des starburst quant à y être

      Augmenter le salaire minimum aux É.U. est un détail.. ! , ce qui fait mal ; c’est de constater que le ”My, myseft and I ” a des limites. L’état doit agir pour mettre en place cette nouvelle loi et déjà c’est contesté et perçu comme une intervention socialiste dans la vie des citoyens. Les É.Uniens préfèrent peut-être un salaire minimum de 7.25$ avec ”food Stamps” qu’un salaire de 9.$ sans ”Food Stamps”

      Les 45 millions de démunis vont rester démunis et pauvres même avec un salaire minimum de 9.$. Pour les É.U, hausser le min. à 9.$ n’est pas une question d’ordre économique , c’est une question d’ordre social sur la pertinence de l’intervention de l’état dans la vie des É.U. La constitution ne favorise pas ce genre de d’intervention de l’état même si le bien commun en est la cause. Pas facile de combattre la pauvreté dans cette société axée sur le capitaliste et ”My, myseft and I ” et qui s’oppose à toutes interventions venants de l’état.

    • Puis-je ajouter que côté “progressiste” et “de droite” en même temps, je pense que les Juifs sont un parfait exemple.

      Comme honorable dit si bien, il n’y a pas un peuple qui n’ait autant contribué au mieux être de l’humanité, par leur médecins, recherchistes, chimistes, etc. que les Juifs.

      Pour cela, je les admire grandement.

      Pour moi, c’est une grande valeur sociale et pourtant, à moins que je ne me trompe, le peuple Juif est de tendance bien plus de droite que de gauche.

      Voyez ? La gauche se prétend humaniste, mais la droite, elle, peut l’être !

      :)

    • “Les Bérets Blancs, je les ai rencontrés quelques fois il y a long temps. Ils militaient pour la justice sociale,” mecasiatique

      ===

      Les Bérêts Blancs étaient des coucous qui militaient pour un retour à l’âge de pierre et une rechristianisation des écoles et institutions. Des bouffons aussi crédibles que les Témoins de Jéhovah.

      Jean Émard

    • «Mais non, je ne mentais pas … j’en connais très peu … zéro, c’est très peu ! » >richrocco
      - – - – - – - – - – - -

      Il ne comprend pas la différence entre “j’en connais très peu” et je n’en connais pas (zéro).

      Habituel problème de compréhension.

    • “Mais non, je ne mentais pas … j’en connais très peu … zéro, c’est très peu ! :)” therichrocco

      ===

      Vous vous êtes planté sur suffisamment de sujets que je vous verrais vous recycler dans l’exploitation forestière. :)

      Jean Émard

    • Un beau résumé ici des principales positions dretteuses:
      http://www.gocomics.com/tonyauth/2013/02/13

    • «le peuple Juif est de tendance bien plus de droite que de gauche.» >richhono
      - – - – - – - – - – - – -

      Donnez votre preuve.

    • Visiblement, candela a trouvé tout un point majeur pour me discréditer… quand c’est tout ce qui reste à démontrer, c’est une belle petite victoire dans mon coeur :)

    • therichrocco 10h32

      ===

      Encore dans le champ. Les mesures de couvertures sociales sont très élaborées en Israel.

      Jean Émard

    • @therichrocco

      16h09

      Un gouvernement de droite ne se mêle pas du social, justement. Il se donne comme responsabilité de favoriser l’investissement et la richesse de son État et de ses citoyens capables de travailler. Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis (la charité et l bénévolat est bien plus présente là bas qu’ici)…

      Si je comprend bien, un gouvernement de droite aide aux riches( il favorise la richesse), mais pas aux pauvres. C’est ce que vous appelez “ne pas s’occuper du social” ?

      Moi je vois ca plutot faire du social inverser, ou encore jouer au larbin.

    • 10h52 (richrocco)

      Une telle échappatoire, ça s’appelle se sauver piteusement la queue entre les jambes.

    • @therichrocco

      14 février 2013

      Pour moi, c’est une grande valeur sociale et pourtant, à moins que je ne me trompe, le peuple Juif est de tendance bien plus de droite que de gauche.

      _______________

      Vous vous trompez.

      Comment expliquez-vous les Kibboutz ? John Stewart ? Sarah Silverman ?

    • @richrocco (10h32)

      Les liens logiques que vous faites sont abracadabrants… votre raisonnement est équivalent au suivant : le Canada a un gouvernement conservateur et Greenpeace est né au Canada; vous voyez, les conservateurs peuvent être écolo…

      Duuh…

    • @ramses2.1

      “Encore dans le champ. Les mesures de couvertures sociales sont très élaborées en Israel.”

      … et pourtant ils sont plutôt de droite … mais comment cela se peut ?

      HéHéHé

      @candela

      “Une telle échappatoire, ça s’appelle se sauver piteusement la queue entre les jambes.”

      Échappatoire de quoi ? … entre “peu” ou “pas” ?

      HiHiHi vous en avez du temps à dépenser dans une journée :)

      @filleduroi

      “Si je comprend bien, un gouvernement de droite aide aux riches( il favorise la richesse), mais pas aux pauvres. C’est ce que vous appelez “ne pas s’occuper du social” ? ”

      Vous avez presque tout compris. Un gouvernement de droite investit ses efforts sur le travail et l’économie qui en rebond, permet aux citoyens de s’occuper des démunis. Je ne vois aucun problème là.

      “Comment expliquez-vous les Kibboutz ? John Stewart ? Sarah Silverman ?”

      Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le terme “tendance” ?

    • @last_man …

      “Hydro-Québec ne vaut rien du tout parce que la société d’ÉTAT n’est pas à vendre et serait invendable dans son état actuel. Le jour où un gouvernement aura le courage politique de se débarrasser de cet hydre nous pourrons discuter de sa valeur réelle. Cinquante ans de propagande ont fait croire aux citoyens que sans l’état il n’y aurait pas d’électricité, on a du chemin à faire!|

      L’énorme différence entre NOTRE société d’état est queses substantiels profits, vont directement dans les coffres de l’état et profitent à l’ensemble des citoyens, plutôt qu’a une infime minorité de propriétaires et leur actionnaires !
      De plus les entrées de fonds que nous réalisons grâce a l’exploitation de NOTRE ressource naturelle collective qu’est l’hydro électricité est qu’elle permet de diminuer la nécessité d’aller chercher ces sommes via l’impôt (progressifs), ou pire, via les (flat’) taxes et tarifs.

      De plus nos tarifs sont parmi les plus bas au monde ! Comparez avec ce qui se pratique aux USA ou n’importe où ailleurs.

      La propagande de droite qui voudrait que l’on cède un de nos joyau collectif au privé ne vise qu’une chose. Mettre la main sur une source majeure de profit, et ce pour les bénéfices exclusifs d’une infime minorité au dépends de la majorité.

      Je dirai finalement que, s’il n’en était, toutes les ressource naturelles collectives seraient nationalisées, pour assurer le financement de notre filet social. Les investisseurs privés pourraient investir ailleurs, comme par exemple, la fabrication de bagnole, de téléphones, etc etc etc.
      Mais bas les pattes sur NOS ressources collectives, qui présentement ne profitent qu’à une petite clique qui ne nous laisse que des miettes et des factures de nettoyage. (voir le rapport du vérificateur général sur les mines au cours des décennies précédentes).

      (bien sur ce serait difficile à réaliser dans l’état des choses actuel)

    • cor: pardon. ’s’il n’en était que de moi, …”

    • Abandonnons le concept de faire du profit et nous n’aurons jamais besoin de toute forme d’augmentation.
      Si on augmentent les salaires pour ensuite augmenter les produits pour faire du profit ça ne donne rien sauf à celui qui empoche les profit.
      Éliminons les profiteurs et partageons tout les salaires deviendront inutile.
      Nous avons après tout tous les même besoins,soit se nourrir et se loger.Le reste c’est du loisir et ça ,ça ne coûte rien.

    • “@ramses2.1

      “Encore dans le champ. Les mesures de couvertures sociales sont très élaborées en Israel.”

      … et pourtant ils sont plutôt de droite … mais comment cela se peut ?

      HéHéHé ” therichrocco

      ===

      La politique d’Israel avec ses voisins est tributaire de leur système électif de représentation proportionnelle ou les partie marginaux de droite et xdroite ont une influence disproportionnée.

      Jean Émard

    • “En ce qui me concerne, c’est inquiétant! C’est bien beau parler de la valeur d’Hydro-Québec, mais on ne va pas vendre Hydro-Québec pour payer notre dette.

      Nous sommes endettés jusqu’au cou, surimposé et surtaxé … quel beau modèle ” apocalypse

      ===

      La dette est inquiétante, mais pas tellement plus inquiétante ici qu’ailleurs. Et la différence est que le Québec a de gros actifs en rapport avec sa dette, contrairement à la Grèce (que les dretteux aiment tellement nous comparer).

      Jean Émard

    • @richrocco

      Israël est clairement à droite, c’tivident :
      http://www.guardian.co.uk/world/2013/jan/22/israel-elections-binyamin-netanyahu

      Z’avez un bon 4×4 pour vous promener dans le champs continuellement comme ça…

    • @pbrasseur

      Je vous l’accord, pour ce qui est de la fabulation, vous en connaissez un rayon!

    • @ therichcoco

      - «Vous avez presque tout compris. Un gouvernement de droite investit ses efforts sur le travail et l’économie qui en rebond, permet aux citoyens de s’occuper des démunis. Je ne vois aucun problème là.»

      Ça, c’est dans votre fiction hallucinatoire “Free Market/Free For All”

      Dans la réalité, ce sont les année George W. Bush qui on commencé avec un surplus budgétaire de près de 1 billion $ laissé par Clinton pour se terminer par un déficit budgétaire de 1.4 bilions $ et le plus gros crash économique depuis celui de 1929, résultant en millions d’américains qui ont perdu emploi et maison, la faillite de l’industrie automobile américaine, des millions de sans emplois et de sans abris et un taux de chômage RÉEL record.

      Évidemment, tout ça c’est la faute au méchant gouvernement qui règlemente tout… mais qui ô surprise devient soudainement essentiel pour sauver les banquiers et les financiers, pour sauver l’industrie automobile et pour s’asurer que les licheux d’cash ne manquent pas un paiement sur leurs yatch.

      Mais là, quand il s’agit d’aider le peuple, les démunis et les malades, là, OHHHH NON!, Pas d’aide gouvernementale à ces souillons du petit peuple!

      Le seul endroit ou un gouvernement de droite investit, c’est dans son maintien, le maintien de la classe des licheux d’cash et des lobbies corporatifs qui le finance et les privilèges de ceux-ci.

      Suivra une longue litanie et de liens bidons tu richmachin pour tenter de prouver que Bush fut le sauveur de l’Amérique et que ses politiques économiques ont généré des surplus faramineux et propulsé l’économie du pays vers des sommes faramineux tout en sauvant les citoyens du chômage et de la destitution.

      Good luck!

    • @ralbol

      Ah mais là, je n’ai jamais dit que vous aviez tort… bien sûr, les interventions au moyen orient ont coûté un bras … on peut discuter à savoir si la guerre est une mesure de gauche ou de droite ou bien si c’était justifiée etc.

      Par contre, les derniers mois au pouvoir de GW Bush était LOIN d’être de la droite … interventionnisme à outrance pour sauver des fabriquants d’autos et des banques qui ont agi irresponsablement, ce n’est pas du tout des mesures de droite et je suis déçu de l’administration GW pour cela en effet.

      Un gouvernement de droite, un vrai, investira dans la compétitivité de ses entreprises et ses corporations, un peu comme l’Allemagne fait … mais PAS comme GW Bush a fait pour sauver le derrière de profiteurs.

    • @ therichrocco

      Ah l’Allemagne!

      Paradis Disneyen de la droite hallucinante, comme l’était l’URSS pour la diaspora communiste de jadis.

      Pays dont la dette réelle est plus élevée que celle de l’Espagne, son déficit étant maquillé par des passes-passes comptables, exactement comme l’était celui de la Grèce, aidé par Goldman Sachs…

      Pays dont l’Organisation internationale du travail estime que les bas salaires sont responsables de la crise européenne.

      Pays dont le taux de chômage est maintenu artificiellement bas en forçant les citoyens à accepter n’importe quelles petites «jobines», souvent deux ou trois, pour simplement survivre.

      En effet, une belle illustration des résultats d’un gouvernement de droite, dont l’économie est à s’effondrer, à mesure que la réalité le ratrappe.

      D’autres exemples aussi édifiants?

    • Richrocco et son problème de lecture :

      La référence est pourtant claire :

      14 février 2013
      11h15

      10h52 (richrocco)

      Une telle échappatoire, ça s’appelle se sauver piteusement la queue entre les jambes

      10h52 !

      et lui il comprend que 10h52, ç’est 10h35 !

    • richrocco 12h05

      «HiHiHi vous en avez du temps à dépenser dans une journée :»
      - – - – - – - – - – – - – - – -

      Comme il est fonctionnaire fédéral au travail, à sa place, je me garderais une petite gêne…

    • richrocco nous cite l’Allemagne comme un pays de droite (vous y regarderez les mesures sociales et les taux d’impôt, juste pour rire)…

      Tantôt il va citer la Suède…

    • Le probleme avec la pensee gauchiste c est qu on arrive invariablement a manquer d argent des autres a depenser

    • @ xrayone

      - «Le probleme avec la pensee gauchiste c est qu on arrive invariablement a manquer d argent des autres a depenser».

      Le problème avec la pensée droitiste, c’est qu’on arrive invariablement à épuiser l’argent du peuple et qu’on se à sec, plus rien à voler.

      Alors on fait un crash et on recommence.

    • 14 février 2013
      15h01

      @ xrayone

      - «Le probleme avec la pensee gauchiste c est qu on arrive invariablement a manquer d argent des autres a depenser».

      Le problème avec la pensée droitiste, c’est qu’on arrive invariablement à épuiser l’argent du peuple et qu’on se retrouve à sec, plus rien à voler.

      Alors on fait un crash et on recommence.

    • “Le probleme avec la pensee gauchiste c est qu on arrive invariablement a manquer d argent des autres a depenser” xrayone

      ===

      Et la “pensée de droite” semble manquer de ponctuation et de caractères accentués.

      Jean Émard

    • @ralbol

      Wow … dans le domaine de tenter de discréditer un pays qui va vraiment mieux que ses voisins plus gauchistes, vous êtes champion ;-)

      @candela

      “Comme il est fonctionnaire fédéral au travail, à sa place, je me garderais une petite gêne…”

      Ho j’ai bien moins de gêne que vous … même un fonctionnaire a une heure de dîner et des pauses (je vous expliquerai plus tard ce que ces deux termes signifient)… en autant que je produise mes 7.5 heures par jour et que je livre ce qu’on me demande, je suis très confortable :)

    • Pis le richrocco, parvenu à démêler la différence entre 10h52 et 10h35 ?

      Prenez donc une pause, vous êtes sûrement épuisé.

    • C’est quand même triste de constater qu’à 53 ans, Richard Thériault ait tant de difficultés à faciliter ses relations avec les hommes ou les femmes sur un blogue…

    • @candela

      15h24

      Allez mon Don Quichotte, je vous laisse vous battre contre des moulins à vents ;-)

    • @xrayone

      “Le probleme avec la pensee gauchiste c est qu on arrive invariablement a manquer d argent des autres a depenser”

      Autant dire que le problème avec la pensée drettiste (quoique qu’elle ne pense pas!) c’est qu’un arrive invariablement a faire de l’argent sur le dos des autres!

      @therichcoco

      L’Allemagne a autant de politique sociale sinon plus que le Québec! Tout en exemple de la droite!!!

    • @benton_fraser

      “L’Allemagne a autant de politique sociale sinon plus que le Québec! Tout en exemple de la droite!!!”

      Par rapport à ses voisins (et le Québec), l’Allemagne investit dans ses entreprises et dépense dans les programmes sociaux à la hauteur de ses moyens … c’est dans cette optique là que ce pays est “plus à droite” que disons la Grèce, l’Espagne ou la France.

      …. et de plus, on démontre une fois de plus que d’investir d’abord dans les entreprises est payant pour le bien du pays… et de ses citoyens, riches ou pauvres!

    • @ therichrocco

      - «Wow … dans le domaine de tenter de discréditer un pays qui va vraiment mieux que ses voisins plus gauchistes, vous êtes champion ;-)»

      Un, je ne tente pas, je réussis.

      Deux, vous avez un problème avec la réalité ?
      Quand on se contente de répéter les clichés appris par coeur dans le catéchisme du parfait petit capitaliste, on comprend que se faire mettre la réalité en face ça peut surprendre, mais le remède est très simple: vérifier les faits avant de faire le perroquet.

      Comme je l’ai dit, l’Allemagne c’est une belle façade, une poupounne bien maquillée dont on commence tranquillement à voir les rides. Son économie, c’est du tripotage de chiffres et le vernis commence à craquer.

      Voici les vrais chiffres de l’endettement de l’Allemagne:

      German Gross Domestic Product (GDP): $3.2 trillion
      Official German Sovereign Debt: $2.618 trillion
      Percentage of Liabilities at the European Union: 27%
      Percentage of Liabilities at the ECB 18.94%
      Germany’s Percentage of the ECB Debt ($4 trillion) $757.6 billion
      German annual cost for the EU budget $46.36 billion
      German Guarantees for the Stabilization Funds $280.6 billion
      German Guarantees for the Macro Financial Assistance Fund $211.14 billion
      German Target-2 Liabilities $656 billion
      German Guarantee for the EIB Debt $157.29 billion
      Sovereign Guarantee for KFW $588 billion
      Total German Sovereign Debt & Guarantees $5.315 trillion
      Official debt to GDP Ratio 81.8%
      Actual German Debt to GDP Ratio 139.8%

      L’Allemagne est endettée à hauteur de 140% de son Produit intérieur brut.

      La réalité… eh que c’est dur d’accepter ça, hein?

    • therichrocco

      14 février 2013
      15h48

      @candela

      15h24

      Allez mon Don Quichotte, je vous laisse vous battre contre des moulins à vents
      - – - – - – - – - – - – - – - -

      V’la le richhono qui se prend pour un moulin à vent !

    • @richrocco
      “Par rapport à ses voisins (et le Québec), l’Allemagne investit dans ses entreprises et dépense dans les programmes sociaux à la hauteur de ses moyens … ”

      Et, bien entendu, vous avez plein d’études pour démontrer cette nouvelle impression…

    • benton et les autres progressistes,

      À l’énorme dette du Québec, il faut ajouter la part québécoise de la dette canadienne une somme considérable me dit-on.

      Il reste maintenant à additionner tous ces montants et trouver le pourcentage du PIB correspondant.

    • “benton et les autres progressistes,

      À l’énorme dette du Québec, il faut ajouter la part québécoise de la dette canadienne une somme considérable me dit-on.” last_man_standing

      ===

      Les dretteux oublient toujours d’ajouter aux actifs québécois notre part des actifs canadiens. Des actifs considérables me dit-on. :)

      Jean Émard

    • Pas grave, lastman, tout le monde en bas du salaire minimum, pis y a pu de problèmes.

      Les dretteux le répètent à chaque fois.

      Ça doit être vrai… MDR !

    • @ last_man_standing

      - «À l’énorme dette du Québec, il faut ajouter la part québécoise de la dette canadienne une somme considérable me dit-on.
      Il reste maintenant à additionner tous ces montants et trouver le pourcentage du PIB correspondant.»

      Pas grave.

      Y’en a d’l'argent:
      - 24 milliards de profits DÉCLARÉS en 2011 par les 5 grandes banques canadiennes.
      – 71 % des grandes sociétés canadiennes ne payent pas d’impôt ou payent moins que le taux statutaire moyen d’impôt au Canada.
      – On calcule que 25 500 milliards d’Euros sont cachés par les gouvernements, les sociétés et les particuliers dans la différents paradis fiscaux de la planète.

      Qu’y payent eux-autres!

    • @last_man … Parlant du Kanada, Warper a diminué de plus de 50% le taux d’imposition des corporation, tandis qu’il nous refile méga-déficit après méga-déficit, dont le record de tous les temps de $56G. Et sans parler des milliards qu’il consacre à enrichir les fabriquants d’armes. Vous approuvez ?

    • @el_kabong Pas besoins d’étude quand on se gave de la propagande des médias poubelles. Il faut croire leur évangile sur parole.

    • @14 février 2013
      12h24
      Abandonnons le concept de faire du profit et nous n’aurons jamais besoin de toute forme d’augmentation.
      Si on augmentent les salaires pour ensuite augmenter les produits pour faire du profit ça ne donne rien sauf à celui qui empoche les profit.
      Éliminons les profiteurs et partageons tout les salaires deviendront inutile.
      Nous avons après tout tous les même besoins,soit se nourrir et se loger.Le reste c’est du loisir et ça ,ça ne coûte rien.

      _________________________________________________

      Ça fonctionne pas le communisme comme système économique, a moins d’installer une dictature autoritaire et violente pour le maintenir.
      Même les Chinois l’ont compris depuis presque 40 ans….

    • @ralbol

      Ok si ça ne vous dérange pas, je vais me fier à des faits, largement plus crédibles que vos opinions anticapitalistes, pour me faire une idée sur l’Allemagne:

      http://www.tatsachen-ueber-deutschland.de/en/economy/main-content-06/strong-economic-hub-in-the-global-market.html

    • @_cameleon_

      “Pas besoins d’étude quand on se gave de la propagande des médias poubelles. Il faut croire leur évangile sur parole.”

      En tout cas, ma “propagande de la radio-poubelle” démolit vos arguments assez facilement.

    • @candela

      “V’la le richhono qui se prend pour un moulin à vent !”

      Et évidemment le moulin à vent richrocco s’en sort indemne … ne sent pas du tout l’attaque de Don Quichotte …

      HéHéHé

    • @therichrocco

      « En tout cas, ma “propagande de la radio-poubelle” démolit vos arguments assez facilement. »

      J’ai comme la très subjective impression que c’est uniquement dans votre tête et, comme dirait
      l’autre, dans votre tête uniquement. Et j’ai comme l’intime conviction que nulle explication ne saurait vous convaincre du contraire.

      Je suis en train de perdre tout espoir de lire quelque chose de vous qui ne soit ni niais ni oiseux.

      Bonne fin de mission mon petit fat (mineur)…

    • Le gouvernement idéal à la richrocco:
      http://www.gocomics.com/bensargent/2013/02/14

    • @richrocco (19h16)

      1- Vos “faits” on tout l’allure d’une pub du ministère du développement économique allemand;
      2- Ces “faits” disent quoi d’après vous ?…

    • therichrocco 14 février 2013 19h31

      « En tout cas, ma “propagande de la radio-poubelle” démolit vos arguments assez facilement. »

      C’est un site de propagande gouvernementale Allemande! Donc trash / poubelle. Pas un mot sur l’éclatement de la classe moyenne allemande suite à la série des plans Hartz qui l’a divisé en 10% vers le haut et 90% vers le bas.

      Toute plante pour pousser a besoin des produits poubelle, surtout des matières organiques!

      Pousse, pousse, coccoricco!

      HéHéHé

    • @ therichrtocco

      - «Ok si ça ne vous dérange pas, je vais me fier à des faits, largement plus crédibles que vos opinions anticapitalistes, pour me faire une idée sur l’Allemagne: http://www.tatsachen-ueber-deutschland.de/en/economy/main-content-06/strong-economic-hub-in-the-global-market.html»

      Non mais, c’est incroyable…

      Excusez-moi, non… c’est plutôt très croyable… le richrocco nous donne comme preuve de ses dires, un site allemand «This website is a service by Frankfurter Societäts-Medien GmbH, Frankfurt am Main, in cooperation with the Federal Foreign Office, Berlin.» de tourisme Allemand…

      Donc les «faits» , pour le rocco très riche, ce sont des sites de propagande touristiques faits pour attirer les poissons d’investisseurs..

      Yeah!

      Si vous vous fiez à des faits, trouvez-en… des faits!

      Parce que ce que vous nous servez là, c’est de la bull**it !

      Si vous voulez vous mesurer à vos semblables, je suggère le canal “Sesame Street”.

      Et encore..

    • infophile

      14 février 2013
      20h27

      @therichrocco

      Et j’ai comme l’intime conviction que nulle explication ne saurait vous convaincre du contraire.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – – -

      Voilà l’homme : croire qu’il a raison envers et contre tous.

    • @infophile

      “Et j’ai comme l’intime conviction que nulle explication ne saurait vous convaincre du contraire.

      Je suis en train de perdre tout espoir ”

      S’agit simplement de me fournir des liens qui donnent des FAITS qui démontreront le contraire de ce que je dis. Moi je présente des faits, les autres les essuient du revers de la main ou font semblant que je ne les ai jamais publié et ensuite, ils ne présentent que des ragots, des liens douteux de gauchistes biaisés et des opinions personnelles en retour … et ils prétendent que ce sont des faits.

      Désolé mais ça m’en prend bien plus que ça.

    • @therichcoco

      Comprenez-vous les liens que vous référencez ou bien vous faite une lecture sélective du texte ???

    • therichrocco 14 février 2013 21h24

      « Suffisant? »

      Non. Tes liens ne prouvent rien en dehors de ta confusion mentale!

      Quelle conclusion peux-tu tirer de tes FAITS (énoncés dans l’ordre de tes liens) comme :
      - l’Allemagne est une des pays les plus endettées (80-100% du PIB) d’Europe mais la Roumanie et la Bulgarie sont les moins endettées (11-40%);
      - l’Allemagne est une des pays les plus compétitive d’Europe, la Roumanie et la Bulgarie les moins compétitives;
      - l’Allemagne est une des pays d’Europe où on travaille moins d’heures, la Grèce, en faillite, un des pays où on travaille plus d’heures;
      - les enfants d’Allemagne et de Grèce (7-14 ans) dépensent à peu près le même temps à l’école mais beaucoup moins que les enfants de l’Italie, France, Espagne, Angleterre.

      Je ne m’étonne plus de ta confusion. Avec des telles lectures pas étonnant que t’as perdu le Nord.

      Le seul article sérieux et celui du 4ième lien. Il ne présente pas une situation si rose d’une Allemagne arrivée là où les US se trouvaient il y a une génération, mais comme les US elle coupe la branche sur laquelle elle est assise – les US par désindustrialisation, l’Allemagne par appauvrissement de sa propre population et de celle de ses partenaires commerciaux d’Europe en leur imposant l’austérité.

      Mais je ne crois pas que t’as été capable de saisir le message que j’ai décrit dans mon dernier paragraphe. Tu manques de repères!

    • @richrocco

      Pour renchérir sur benton-fraser, vos liens éparses lancés en rafale montrent que vous cherchez encore à lancer le débat dans tous les sens (déplacer les poteaux des buts, eh oui, on y revient toujours); bref, encore la panique…

      Je cherche dans vos référence une démonstration de votre affirmation de 13h09 “Un gouvernement de droite, un vrai, investira dans la compétitivité de ses entreprises et ses corporations, un peu comme l’Allemagne fait …”

      Rien dans vos liens ne démontrent :
      1- que l’Allemagne est un gouvernement de droite
      2- que le gouvernement allemand “investit dans la compétitivité de ses entreprises”

      Par contre on y apprend
      - que l’Allemagne a un ratio de dette sur PIB supérieur à la gaugauche France (et n’est devancé en fait que par ceux que l’on considère comme les cancres (Grèce, Italie, etc)
      - Que les “top” économies de l’Europe sont aussi les plus socialeuses (Suède, Finlande, Autriche, Pays-Bas); d’ailleurs, vous comparerez votre “top ranking” des économies avec celui-ci
      http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_tax_revenue_as_percentage_of_GDP
      qui est le top ranking des taxeux; vous constaterez la corrélation… et ça, ce sont des faits…

      Il ne suffit pas de présenter des faits, il faut aussi démontrer en quoi ils supportent votre point et en ce sens, c’est l’échec total…

      P.S. (à votre 21h14) En désespoir de cause, je constate que vous êtes encore en train de vous auto-proclamer vainqueur du débat… Bravo…

    • Comme ça rocco score encore dans ses buts! :-)

    • ramses2.1

      Ok, quels sont ces actifs québécois?

    • @jean-saisrien
      “Comme ça rocco score encore dans ses buts!”

      Non, car il a déplacé les poteaux juste avant…

    • @therichrocco 10h32 “La gauche se prétend humaniste, mais la droite, elle, peut l’être”. C’est plus facile et naturel avec la famille, admettez.

    • @ralbol 15h02 “c’est qu’on arrive invariablement à épuiser l’argent du peuple et qu’on se retrouve à sec, plus rien à voler”. Avec, en prime, une révolution sanglante.

    • “ramses2.1

      Ok, quels sont ces actifs québécois?” last_man_standing

      ===

      Si vous êtes incapable de trouver ça par vous même, allez donc discuter d’un sujet qui demande moins d’effort. comme le CH ou la télé-réalité.

      Pour ceux que ça intéresse, section (4.3) http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2005RB-06.pdf

      Jean Émard

    • @benton_fraser

      “Comprenez-vous les liens que vous référencez ou bien vous faite une lecture sélective du texte ???”

      Je les comprend très bien et ils démontrent mon point parfaitement.

      @lukos

      “C’est plus facile et naturel avec la famille, admettez.”

      Oui, vous avez un très bon point.

    • Petits articles intéressants de The Economist sur le sujet pour égayer vos réflexions.
      Notamment, avec le niveau prévu du salaire minimum, le salaire minimum serait, à valeur constante, égale au salaire minimum de 1979, lors du plein emploi.

      Une recherche démontre que la hausse du salaire minimum réduit le coût du « turnover », réduisant l’incitatif à mettre les employés dehors.

      Aussi, cela ajoute au revenue des ménages dont la majorité de l’argent va aux besoins de bases. Puisque le niveau d’épargne est très bas chez ces familles, cet argent est directement injecté dans la consommation intérieure, donc le revenue supplémentaire est automatiquement réinjecté. Ce qu’un commercant paie plus est le revenu supplémentaire d’un autres, qui n’est pas toujours un autre travailleur au salaire minimum. C’est la théorie.
      http://www.economist.com/news/united-states/21571894-president-proposes-hefty-increase-minimum-wage-trickle-up-economics

      La Grande-Bretagne serait un exemple plus intéressant que le cas allemand.

      “Britain’s experience offers another set of insights. The country’s national minimum wage was introduced at 46% of the median wage, slightly higher than America’s. […] Yet today the consensus is that Britain’s minimum wage has done little or no harm.
      The most striking impact of Britain’s minimum wage has been on the spread of wages. Not only has it pushed up pay for the bottom 5% of workers, but it also seems to have boosted earnings further up the income scale—and thus reduced wage inequality. […] A new study by a trio of British labour-market economists (including one at the Low Pay Commission) attributes much of that contraction to the minimum wage.”
      http://www.economist.com/blogs/freeexchange/2012/11/labour-markets

    • «Un gouvernement de droite, un vrai, investira dans la compétitivité de ses entreprises et ses corporations, un peu comme l’Allemagne fait …» >richrocco
      - – - – - – - – - – – - – -

      L’Allemagne investit moins dans le “venture capital industry” que la France, le Canada et l’Australie.

      Government involvement in the venture capital industry International comparisons

      http://www.cvca.ca/files/Downloads/Government_Involvement_in_the_VC_Industry_Intl_Comparisons_May_2010.pdf

    • ramses,

      Pauvre gars, VOUS avez mentionné des «actifs» dont jouirait le Québec, actifs qui contre-balanceraient sa dette colossale. Il vous appartient maintenant de nous dire quels sont ces actifs.

      À moins que le présent gouvernement socialiste soit prêt à vendre des actifs (ha! ha!) la dette grandira d’année en année. Puisque gouvernement précédent, des quasi-socialistes, c’est-à-dire des socialistes qui refusent de l’admettre, ne l’a pas fait, je ne vois pas comment la situation pourrait s’améliorer.

      Pendant qu’il cherche une solution aux déficits et à la dette, le gouvernement s’affaire à ouvrir d’autres garderies étatisées.

    • @candela

      Et alors ?

      Ce n’est pas parce que l’Allemangen investit spécifiquement moins dans le capital de risque, qu’elle n’investit pas dans la compétitivité de ses industries:

      “Their secret: little debt, frugal habits and a government that is intensely focused on high production, low inflation and extensive social services… It has tightly managed its budget and adopted reforms — such as raising the retirement age — that some other Eurozone nations are just now being forced to undertake. And few countries can match Germany’s capabilities for producing and exporting machinery and other equipment, or its infrastructure for research, apprenticeships and financing that support manufacturing.” – LA Times

      “German companies are among the most innovative in the world, spending heavily on R&D and displaying a high capacity for innovation — complemented by the country’s harnessing of the digital agenda for higher productivity. ” – World Economic Forum

      “But cultural differences are just as significant – quite simply, Germans are uncomfortable with the concept of borrowing money and prefer to live within their own means.” – BBC

      candela, avec-vous au moins quelques notions de base en économie ?

    • “@benton_fraser
      “Comprenez-vous les liens que vous référencez ou bien vous faite une lecture sélective du texte ???”

      Je les comprend très bien et ils démontrent mon point parfaitement.”
      -richrocco
      ________________________________________

      Incapable de dire comment… mais ils démontrent son point, bon!…
      (tactique dretteuse typique : nous enterrer de textes volumineux et c’est à nous de trouver SA réponse)

    • @richrocco

      Résumons-nous : l’Allemagne impose et taxe à peu près comme la France, a un ratio dette/PIB supérieur à la France, investit moins que la France dans ses entreprises (comme démontré par candéla) et a un filet social semblable à la France; pourtant la France est gaugauche et l’Allemagne est un exempl de gouvernance de droite…

      C’est quand vous voulez pour la savante explication…

    • “German companies are among the most innovative in the world, spending heavily on R&D and displaying a high capacity for innovation — complemented by the country’s harnessing of the digital agenda for higher productivity. ” – World Economic Forum >richrocco

      Le “gouvernement” n’est pas mentionné…

    • @candela

      Ah et en passant … il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne.

    • “Their secret: little debt, frugal habits and a government that is intensely focused on high production, low inflation and extensive social services… It has tightly managed its budget and adopted reforms — such as raising the retirement age — that some other Eurozone nations are just now being forced to undertake. And few countries can match Germany’s capabilities for producing and exporting machinery and other equipment, or its infrastructure for research, apprenticeships and financing that support manufacturing.” – LA Times > richrocco

      On cherche où il est mentionné que le ce « gouvernement de droite, un vrai, investira dans la compétitivité de ses entreprises et ses corporations »…

    • “ramses,

      Pauvre gars, VOUS avez mentionné des «actifs» dont jouirait le Québec, actifs qui contre-balanceraient sa dette colossale. Il vous appartient maintenant de nous dire quels sont ces actifs.” last_man_standing

      ===

      Donc, faut vous donner votre purée à la petite cuillère ? Ok,

      Regardons les chiffres du rapport de l’IEDM produit par Claude Gardia.

      “À la lumière de la valorisation des sociétés productrices d’énergie inscrites à la Bourse de Toronto, on peut conclure que la valeur d’Hydro-Québec dépasserait 130 milliards $. ” Claude Garcia de l’Institut économique de Montréal (2 juin 2007)

      Claude Garcia c’est bien connu est un gauchiste qui travaille pour un think-thank Marxiste soit l’Institut Économique de Montréal. MDR

      Bref seulement Hydro-Québec et la CDP c’est plus que la dette. Sans considérer les autres actifs.

      Bien sûr que la dette est préoccupante, et elle est préoccupante pour tous les pays développés. Mais noircir la situation en ne regardant que la dette brute sans considérer la dette nette. c’est soit malhonnête, soit de l’ignorance.

      Jean Émard

    • @el_kabong 10h23

      Ce sera à son image : grand-guignolesque ! :-)))

    • @candela (10h40)
      “On cherche où il est mentionné que le ce « gouvernement de droite, un vrai, investira dans la compétitivité de ses entreprises et ses corporations »…

      C’est p.q. les poteaux des buts ont encore changé : on est passé de “grâce à une gouvernance de droite, l’Allemagne est une puissance économique florissante” à “l’Allemagne est une puissance économique”… ce que personne ne nie…

    • @richrocco
      “@candela
      Ah et en passant … il n’y a pas de salaire minimum en Allemagne”

      Il n’y en a pas non plus en Suède, bastion de la droite…

    • P.S. à mon 11h23

      Alors il gagne, bien entendu…

    • @ therichrocco

      - «Suffisant?»

      Non.

      Tous des liens de perroquets superficiels qui se contentent de répéter la fable officielle.

      Voici le lien d’un site de journalistes d’enquête, Zero Hedge, du genre qui vont au fond des choses. Ce sont eux qui, entre autres, ont sorti l’info que Goldman Sachs s’adonnait au «flash trading».

      Depuis 2009, ce site de attire plus de visiteurs que les sites établis de nouvelles financières.

      http://www.zerohedge.com/news/germany-final-frontier-whose-true-debtgdp-now-140

      Là, vous trouverez les VRAIS chiffres de l’endettement de l’Allemagne.

      Pas la propagande destinée à endormir les chantres du capitalisme triomphant et attirer les poissons «investisseurs».

    • @candela

      Vous ne lisez vraiment pas à ce que je vois!

      Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans le passage: “…and financing that support manufacturing.” – LA Times

      Pour ajouter à mes faits, voici aussi comment le gouvernement allemand investit dans la recherche et le développement:

      “The government also supports R&D with solid financial backing. Launched in 2006, the government’s “High-Tech Strategy” directs around €4 billion a year to R&D, including in the form of grants. The federal government spent a total of around €12 billion on R&D in 2009.

      One reason the government and private companies account for so much of R&D is that venture capital in Germany is fairly thin on the ground — a possible opportunity for foreign investors. Last year, Germany counted just 33 to 41 “business angels” per million inhabitants — compared with 850 in the U.S. — according to the Commission of Experts for Research and Innovation, a group that advises the German government”

      http://online.wsj.com/ad/article/germany-innovation.html

      Si vous vous donnez un peu la peine de fouiller juste un petit peu, vous saurez aussi que le Gouvernement allemand, de concert avec l’industrie, encourage les investissements privés étrangers!

      Hé ben!

      Mais pourquoi fouiller pour des faits qui ne servent pas votre cause, n’est-ca pas candela ? ;-)

    • @el_kabong

      Il se surpasse, vraiment !

      MDR !

    • @ralbol

      « le peuple Juif est de tendance bien plus de droite que de gauche.» >richrocco

      Il est moins à droite que l’Allemagne qui l’est moins que le Canada !

      http://www.cvca.ca/files/Downloads/Government_Involvement_in_the_VC_Industry_Intl_Comparisons_May_2010.pdf

      HéHéHé

    • @el_kabong

      Votre demande de 10h23 n’obtient que la réponse de ses criquets…

    • @ the richrocco

      - «“The government also supports R&D with solid financial backing. Launched in 2006, the government’s “High-Tech Strategy” directs around €4 billion a year to R&D, including in the form of grants. The federal government spent a total of around €12 billion on R&D in 2009.»

      Quoi!!?

      Le gouvernement finance la recherche!!?

      Sacrilège!!!

      L’Allemagne n’est plus un gouvernement de droite, mais un nid de gauchistes, un gouvernemaman de sales socialistes qui ne se mêle pas des ses affaires en pompant de l’argent au secteur privé!

      Quelle horreur!

      C’est la Chine en pire!

      Tous aux abris!

    • Intéressant le lien de richrocco :

      En effet,

      The government also supports R&D with solid financial backing. Launched in 2006, the government’s “High-Tech Strategy” directs around €4 billion a year to R&D, including in the form of grants. The federal government spent a total of around €12 billion on R&D in 2009. (…)

      The main funding for R&D comes from the private sector.

    • Pour compléter le 12h46 :

      “We invest where the brains and the knowledge are,” says Martin Strobel, spokesman in Munich for Intel Corp., the Santa Clara, California, chip maker. Last May, Intel decided to invest €12 million ($15.2 million) over five years in the Intel Visual Computing Institute, located at Saarland University in Saarbrücken. And this June it opened a cooperative lab with the Jülich University research center; one of three locations in Germany that have very fast supercomputers. The investment sum wasn’t disclosed. “They really know what high-performance computing is about,” says Mr. Strobel. Intel also recently agreed to pay $1.4 billion for the wireless chip business of Infineon Technologies AG of Munich.

    • @ralbol @andan @el_kabong

      Affirmer, comme le fait l’auto-référentiel scoreur, que plus un gouvernement investit dans le privé, plus ce gouvernement est de droite, c’est remettre en question les références économico-sociales acceptées mondialement.

    • @ralbol

      “L’Allemagne n’est plus un gouvernement de droite, mais un nid de gauchistes, un gouvernemaman de sales socialistes qui ne se mêle pas des ses affaires en pompant de l’argent au secteur privé!..”

      Je vois que vous confondez la droite et le libertarisme … je vous pardonne.

      @candela

      12h46 et 12h50

      Bravo pour vos trouvailles, enfin vous lisez :)

    • Et hop !

      Il a tourné l’ouverture du filet vers la bande !

      MDR !!!

    • candela 13h53

      ===

      Il met un plywood devant, tourne vers la bande et en plus bouge les buts. MDR

      Jean Émard

    • On m’accuse de changer les poteaux de mes buts, pourtant je n’ai fait qu’être d’accord avec vos points, lol

      Vous êtes cutes :)

    • @candela

      “Affirmer, comme le fait l’auto-référentiel scoreur, que plus un gouvernement investit dans le privé, plus ce gouvernement est de droite, c’est remettre en question les références économico-sociales acceptées mondialement.”

      Ok et pouvez-vous me donner cette fameuse définition de la droite, socio-économiquement acceptée mondialement svp ? … et en même temps, pouvez-vous me dire en quoi la droite et le libertarisme diffèrent l’un de l’autre ?

      J’attend votre réponse :)

    • Parlons des immobilisations: Ports, aéroports, système routier, écoles primaires et secondaires, CEGEPs, universités, centres de recherche, cliniques, hôpitaux, CHSLD, Terres de la Couronne et j’en passe.

      Teachers, tout comme d’autres fonds, se feraient très probablement un plaisir d’acheter Hydro-Québec pour 150 milliards $. Pas question de vendre ce joyau toutefois. Car du coup les Québécois verraient leur facture d’électricité grimper d’au moins 50 %.

      Tous ces actifs et la saine gestion du Québec font que la cote crédit du Québec, qui fait foi de tout, est bonne. Quoiqu’en disent les ignares, les menteurs et autres cassandres.

    • @richrocco

      Je dois l’avouer, vous m’avez bien eu, j’aurais dû le voir avant: l’Allemagne effectivement investit dans ” la compétitivité de ses entreprises et ses corporations”… comme tous les pays industrialisés le font; ça n’a donc rien à voir avec votre “vrai gouvernement de droite” …

      D’ailleurs, devinez quels gouvernements de pays européens investissent davantage que l’Allemagne dans la R&D ??… Ben oui, encore eux…

      P.S. La gaugauche France investit à peu près autant que l’Allemagne…

      C’était bien essayé quand même…

    • @ramses2.1

      Il est même déguisé en mailles du filet ! Plein de trous !

      MDR !!!

    • @richrocco

      P.P.S. Vous devez vous féliciter de votre décision de m’ignorer, ça vous évite d’avoir à répondre à mon 10h23 (auquel j’ajouterais , le gouvernement français investit autant dans la R&D)…

    • Alors candela, cette fameuse définition ?

    • @ therichrocco

      Je suis sûr que vous confondez Libertarianisme, le mouvement Libertaire et le Libertarisme de gauche.

      Quand vous vous serez démêlé, faites-moi signe…

    • «Je vois que vous confondez la droite et le libertarisme … je vous pardonne.» >richrocco à ralbol, 13h34
      - – - – - – - – - – - – - – -

      Nulle part, moi, je n’ai parlé de ça.

      Il oublie ses erreurs.

      MDR !!!

    • @ candela

      - «Affirmer, comme le fait l’auto-référentiel scoreur, que plus un gouvernement investit dans le privé, plus ce gouvernement est de droite, c’est remettre en question les références économico-sociales acceptées mondialement.»

      Dans le cas qui nous occupe, je n’affirme pas, je ne fais qu’aller dans le sens du délire roccocien pour voir comment il va se dépêtrer.

      Distrayant.

    • @candela

      “Nulle part, moi, je n’ai parlé de ça.

      Il oublie ses erreurs.

      MDR !!!”

      Non moi je vous pose la question en rapport à votre 13h13 … vous prétendez connaître “les références économico-sociales acceptées mondialement” en ce qui concerne la droite … alors j’attends que vous me fournissiez ces références.

    • “@richrocco

      P.P.S. Vous devez vous féliciter de votre décision de m’ignorer, ça vous évite d’avoir à répondre à mon 10h23 (auquel j’ajouterais , le gouvernement français investit autant dans la R&D)… “el_kabong

      ===

      Il fait ça tout le temps. Par exemple avec mon message du 14 février 2013 07h47.

      Il dit que le mécénat et les entreprises privées peuvent remplacer les programmes sociaux des gouvernements. Quand on lui démontre qu’il a tort, il disparaît ou part sur une autre tangente. :)

      Jean Émard

    • @ramses2.1

      “Il dit que le mécénat et les entreprises privées peuvent remplacer les programmes sociaux des gouvernements. Quand on lui démontre qu’il a tort, il disparaît ou part sur une autre tangente. :)”

      Ah oui et où m’avez-vous démontré cela encore ? – des références ?

    • @ramses2.1

      Pas de sa faute s’il oublie qu’il se fait des passes qu’il échappe, et qui entrent dans ses propres buts. :)

    • @ therichrocco

      - «…“les références économico-sociales acceptées mondialement” en ce qui concerne la droite…»

      Mais de quelle droite parle-t-on?

      La droite conservatrice, la droite libérale, la droite contre-révolutionnaire, la droite radicalisée, l’extrême droite, la droite décomplexée, la droite compatissante..?

      Et je ne parle même pas du virage à droite, de la ligne droite des tribunes, du crochet de la droite et l’adroite manoeuvre.

      Précisez mon ami, précisez!

    • @ramses2.1

      De toute façon, j’ai démontré que la charité était inversement proportionnelle à l’interventionnisme Étatique dans les affaires sociales … je ne dois donc pas avoir tort.

    • Et tout ça sur du temps volé à son employeur…

    • “@ramses2.1

      “Il dit que le mécénat et les entreprises privées peuvent remplacer les programmes sociaux des gouvernements. Quand on lui démontre qu’il a tort, il disparaît ou part sur une autre tangente. :)”

      Ah oui et où m’avez-vous démontré cela encore ? – des références ?” therichrocco

      ===

      Un simple calcul montre que ça prendrait 2000 fondations Gates pour simplement couvrir la sécurité sociale, le Medicare, le Medicaid.

      Alors vos fondations qui peuvent prendre la relève des programmes gouvernementaux c’est de la foutaise.

      Je vous rappelle ce que votre affirmation:

      “Un gouvernement de droite ne se mêle pas du social, justement. Il se donne comme responsabilité de favoriser l’investissement et la richesse de son État et de ses citoyens capables de travailler. Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis” therichrocco

      Jean Émard

    • @ramses2.1

      Il prend ses opinions pour des faits avérés.

    • Émard,

      Pauvre type. Hydro-Québec ne vaut rien parce qu’elle est invendable. Aucun politicien ne s’y aventurera et, nonobstant Claude Garcia, Hydro-Québec gère et gaspille une fortune pour une collection de projets bidons reliés à l’énergie éolienne chère aux gauchistes, écolos et autres naïfs congénitaux. La quelconque valeur que sa vente pourrait rapporter ne suffit pas à placer HQ du côté des actifs. Le gouvernement a déjà calculé sa dette nette.

      Quant aux autres infrastructure, à moins que les québécois ne soient prêts à voir revenir le péage sur les routes et les hôpitaux privés resteront un phénomène marginal à cause encore une fois du manque de volonté politique. Les politiciens au pouvoir savent très bien que Hydro-Québec s’enfonce dans les dettes et que sa médiocre performance malgré sa situation de monopole empirera au cours des prochaines années. Imaginez maintenant si Hydro-Québec devait faire face à la concurrence du gaz et du pétrole produit localement. Pas surprenant de voir l’opposition massive à l’exploitation de NOS ressources pétrolières et gazières comme le disait cet illuminé de cameleon un peu plus haut car cela nuirait au «joyau» que serait Hydro-Québec.

      http://www.lapresse.ca/le-soleil/opinions/editoriaux/201301/23/01-4614355-le-prix-du-vent.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4619318_article_POS1

      Lisez les autres articles sur le même sujet, les choix catastrophiques de Hydro-Québec et de ses maîtres politiciens, nuls en économie, en affaires ou en science.

    • @ therichrocco

      - «Je vois que vous confondez la droite et le libertarisme … je vous pardonne.»

      Toujours pas démêlé?

      De quelle doite vous réclamez-vous?
      Y’en a plusieurs.

      Et vous entendez quoi par libertarisme?
      Le Libertarianisme, le mouvement Libertaire ou le Libertarisme de gauche?

      Nous attendons tous avec impatience.

      C’est tellement beau de vous voir patiner. Du grand art.

    • @ralbol

      “Mais de quelle droite parle-t-on?”

      La droite dont nous parle candela à 13h13 … celle qui est la norme, la référence, celle qui fait consensus et que tout le monde connait, sauf moi …. et maintenant vous visiblement MDR!

      @ramses2.1

      “Un simple calcul montre que ça prendrait 2000 fondations Gates pour simplement couvrir la sécurité sociale, le Medicare, le Medicaid.

      Alors vos fondations qui peuvent prendre la relève des programmes gouvernementaux c’est de la foutaise.”

      Qui a dit que seulement Bill Gates y participerait ? Les États-Unis sont justement un pays où l’intervention Étatique dans les affaires sociales est moindre, mais où la charité est plus élevée qu’au Canada.

      “Je vous rappelle ce que votre affirmation:

      “Un gouvernement de droite ne se mêle pas du social, justement. Il se donne comme responsabilité de favoriser l’investissement et la richesse de son État et de ses citoyens capables de travailler. Une fois cela accompli, ce sont les individus et les commerces eux-mêmes qui s’occupent des plus démunis” therichrocco”

      Oui et je le maintiens … j’ai aussi affirmé (et vous ne l’avez pas lu, bien sûr) que je ne connaissais que très peu (candela m’a obstiné que je n’en connais pas) de gouvernements complètement de droite … alors bien sûr dans la vraie vie, on parlerait plutôt de gouvernements de centre-droit où il y aurait certaines interventions sociales, mais pas à outrance.

      @candela

      … et puis, ça vient ces références ?

    • @ralbol

      ‘Toujours pas démêlé?’

      Moi je ne suis aucunement mêlé … Vous pouvez aider votre ami candela si vous voulez.

      HéHéHé

    • “Qui a dit que seulement Bill Gates y participerait ? Les États-Unis sont justement un pays où l’intervention Étatique dans les affaires sociales est moindre, mais où la charité est plus élevée qu’au Canada.”

      richrocco est dans les hypothèses et les généralités et il appelle ça des démonstrations… comme il va maintenant prétendre qu’il a démontré que l’Allemagne est un pays de droite, sur le seul critère qu’elle finance la r&d dans les entreprises (comme bien d’autres gouvernements dits de gauche)… p.q. maintenant il paraît que subventionner les entreprises est de droite…

      rocco peut bien gagner tous ses débats, c’est lui qui choisit les critères de victoires…

    • Pour aider l’auto-référentiel emmêlé à apprendre le b-a ba de ce dont il parle, mais ne comprend pas.

      Référence idoine connue et classique pour son cas particulier.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Right-wing_politics#Social_stratification

    • “Émard,
      Pauvre type. Hydro-Québec ne vaut rien parce qu’elle est invendable. ” last_man_standing

      ===

      Vous confondez pas à vendre avec invendable.

      +++

      “La quelconque valeur que sa vente pourrait rapporter ne suffit pas à placer HQ du côté des actifs” last_man_standing

      ===

      Donnez une source économique sérieuse qui supporte votre affirmation.

      Rien que les 23 principales sociétés d’état québécoises valent déjà 308 milliards! Pas d’actifs le Québec ? MDR

      Source: http://www.igopp.org/IMG/pdf/IGOPP_SocietesdEtat_Allaire_mai2011-2.pdf (page 13)

      Jean Émard

    • PS. Bien sûr, il faut lire tout ce qui précède le dernier paragraphe “Social stratification”.

      Pour éviter qu’il soit encore plus confus (si c’est possible !), voici donc la référence qui va le conduire au début des explications :

      http://en.wikipedia.org/wiki/Right-wing_politics

    • @candela

      WOW un lien wikipedia à “Right-Wing Politics”, vous vous êtes vraiment forcé LOL !!

      Dans la section “Positions’ de votre lien justement, ça dit:

      “The meaning of right-wing “varies across societies, historical epochs, and political systems and ideologies.”

      C’est un ti peu beaucoup le contraire de vos soi-disant “références économico-sociales acceptées mondialement.”

      À l’extérieur des insultes, vous n’êtes vraiment pas fort pour débattre.

    • C’est encore trop avancé pour ses capacités…

    • @thericoco

      Vous ne donnez pas votre place dans l’insulte. Vous insultez l’intelligence des gens!

    • STATISTIQUES FACILES À COMPRENDRE , À DATE ;
      -travailleurs enregistrés comme chômeur à la recherche d’emploi = 8.% +/-
      – travailleurs comptabilisés qui gagnent 7.$ l’heure ou moins——–= 5% +/- de tous les travailleurs. Ces travailleurs ont besoin de l’aide direct de l’état pour se nourrir.
      -non travailleurs et non-inscrits au chômage ————————– = *8% des travailleurs dans l’état de Floride sont classés cette catégorie. Ces travailleurs ont baissé les bras, ils ne recherchent plus d’emploi.
      Donc on peut conclure que le pays le plus riche de la terre est aussi le pays qui offre le moins aux petits travailleurs, aux chômeurs et à l’immigration non scolarisée. 44 millions de citoyens dépendent du gouvernement pour les nourrir.
      jrc.m
      Tampa,fl.

    • @ last_man_standing
      Pas modeste, le petit monsieur pour traiter les autres d’illuminé, de pauvre type, de pauvre gars. Vous êtes qui vous pour vous imposer de la sorte dans ce genre de discussion et de dégueuler sur tout ce qui bouge.
      Vous êtes méprisant envers les autres et sans raison. Vous n’attaquez pas leurs messages , vous frappez plutôt sur les messagers parce que vous n’avez rien à dire de leurs commentaires.

    • @jrcm.t

      “travailleurs comptabilisés qui gagnent 7.$ l’heure ou moins——–= 5% +/- de tous les travailleurs. Ces travailleurs ont besoin de l’aide direct de l’état pour se nourrir.”

      Qu’est-ce, sinon les employeurs qui sous-paient des travailleur et se fient sur le public pour combler les besoins essentiels de leurs cheap laborers ?

      Bref des travailleurs sous payés par leurs employeurs, qui se fient sur le public pour ne pas les laisser dans la misère.

      - Travail subventionné par les deniers publics aux bénéfices des employeurs ?

      - BS indirect aux employeurs qui exploitent des travailleurs et soutirent de l’argent au public pour combler le manque à gagner de leur main d’œuvre bon marché / sous payée ?

      Dégoutantes manigances du patronat qui abusent et les travailleurs ET le public ?

      Ou toutes ces réponses ?

    • Ne trouvez pas ‘clownesque’ certains qui font l’apologie des gouvernements de droite ne se rendent même pas compte que leur héros leur soutirent de l’argent (de leur taxes et impôts) pour palier aux salaires de misère qu’ils paient aux travailleurs qui leurs fournissent le travail à bon marché avec lequel ils s’enrichissent.

      Pas suffisant qu’ils sous paien leur cheap laborers, ils se fient sur le piublic pour pallier à leur exploitation tandis qu’ils encaissent et s’enrichissent sur le dos de leurs travailleurs qui ne sombrent pas dans la pauvreté que grace aux ’subentions publique’ pour palier au ‘cheap labor’ !!!

      Et nos partisans de la droite de la droite n’y voient que du feu !

      Sur l’Allemagne il faut lire:

      The real cost of German labour reforms
      “The country has no minimum wage and it’s the workers who are paying the price”

      Millions Left Behind in Boom : The High Cost of Germany’s Economic Success

      All Work and Low Pay: Getting By Without Minimum Wage in Germany

      Insight: The dark side of Germany’s jobs miracle

      Le beurre et l’argent du beurre .. Et ils l’obtiennent.

      La droite est devenue experte à détourner l’argent du public, et de faire passer leur extorsion dans les deux sens (travailleurs ET payeurs de taxes et impôts), pour un succès auprès des plus naïfs d’entre les naïfs.

    • Plusieurs employeurs on trouvé la méthode infaillible pour s’en mettre plein les poches.

      - Sous payer ceux qui fournissent le travail qui les enrichissent
      - Se fier sur les programmes sociaux (food stamps / programmes de revenu minimum garanti, allocations au logement, HLM, etc etc) pour palier à leur exploitation.

      Ils jouent sur les deux tableaux dans le but de tirer de plus en plus de bénéfices de leur ‘cheap laborers’.

      Cela rappelle étrangement les manigances sans nom, des escrocs de la finances qui ont réalisé la plus grande extorsion de l’histoire, en utilisant le pouvoir de leurs $$$ pour obtenir la relaxation des règles du crédit, pour élargir leur marché saturé (i.e. déjà endetté jusqu’aux ouïes (l’image est volontaire)) mais encore obtenir des garanties et des fonds publics pour ‘compenser’ les risques.

      En plus de refiler leurs créances toxiques aux investisseurs naïfs et aux petits épargnants, et ce avec la complicité d’autres bandits à cravate (les agences de cotation).

      Et pas encore suffisant ils obtiennent de leurs valets, nos dirigeants, de se faire rembourser leurs monumentale fraude, sous prétexte qu’ils sont ‘too big to fail’ et que cela créerait un tort encore plus considérable à tous si on les laissait assumer leurs monumentales fraude.

      Et nos représentants de la droite de la droite, et pathétiques larbins chroniques, applaudissent comme otaries en foire !!!

      Wake up !

    • @RH Je ne comprends absolument pas pourquoi vous avez éliminé ma dernière ‘contribution’ !
      Je faisais un paralelle entre la stratégie d’une certaine droite et la plus grande foire d’extorsion de l’histoire, et je crois que mon opinion était tout à fait légitime.
      Est-ce la référence aux otaries en foire qui a fait que vous l’avez supprimé. Franchement cette fois-ci … je ne comprends pas !

    • Sujet de réflexions ! ;
      Pour se faire une image plus précise, vulgarisons un peu ; on peut dire qu’au moins 4.5 millions de citoyens seraient pauvres en FL.(hommes, femmes, enfants confondus )
      Donc faut pas gratter trop loin pour réaliser que le rêve américain n’est pas à la portée de tous et de chacun.
      Beaucoup d’ É.Uniens de souche (jeunes et blancs) vivent sur le vieux gagné de leurs parents (père et mère) les générations futurs n’auront pas cette opportunité , le patrimoine familiale ne sera plus là . Les pauvres de demain seront aussi blancs , éduqués et incapables de faire les travaux manuels ”cheap” .Ils ne veulent pas tondre les gazons, faire des couvertures au soleil, tailler les haies.

    • @ therichrocco

      - «La droite dont nous parle candela à 13h13 … celle qui est la norme, la référence, celle qui fait consensus et que tout le monde connait, sauf moi…»

      La droite dont parle candela, et que vous lui demandez de définir, c’est votre réponse…

      Comme patinage artistique, c’est une merveille! 10 sur 10 en évitement!

      Visiblement, vous n’avez aucune idée de ce qu’est la droite, vous ne savez même pas ce que c’est, de quelle faction vous vous réclamez, et vous vous permettez de nous faire la leçon!

      Bravo champion!

      Savez-vous seulement ce qu’est un gouvernement de droite?

      Pouvez-vous définir ce qu’est un gouvernement de droite et à quelle droite il appartient?

      Vous dites n’importe quoi, sans savoir.

    • “@ last_man_standing
      Pas modeste, le petit monsieur pour traiter les autres d’illuminé, de pauvre type, de pauvre gars. Vous êtes qui vous pour vous imposer de la sorte dans ce genre de discussion et de dégueuler sur tout ce qui bouge.” jrcm.t

      ===

      Bof c’est un autre de ces dretteux caractériel. :)

      Jean Émard

    • @ramses2.1 et jrcm.t

      Pourtant last_man_standing se dit aussi respectable.

    • Wow 310 commentaires. Possiblement un record du blogue.

      Jean Émard

    • @ramses2.1 9h22

      Il y a eu des billets avec plus de 400 commentaires. Je crois que c’était, entre autres, sur les théories conspirationnistes sur le 11septembre et sur l’attaque israélienne sur la bande de Gaza.

    • H.S.

      Mathieu Bock-Côté botte le derrière des libertariens.

      http://blogues.journaldemontreal.com/bock-cote/general/les-libertariens-des-marxistes-de-droite/#comment-65011

      Jean Émard

    • cameleon …. La droite est devenue experte à détourner l’argent du public….

      Faudrait que tu sortes de ta prison gauche-droite parce que là, ça devient pathétique.

      Y a pas de gauche aux usa. Partant de cette vérité, y aurait pas de droite non plus.
      Y a que des entrepreneurs privés qui vivent des largesses du gouvernement et qui s’entendent comme larrons en foire pour faire le plus de cash possible pendant que c’est possible en faisant semblant de s’obstiner pour la galerie. C’est un show la politique.

      Penses-tu sérieusement qu’Obama n’a pas fait de cash personnellement depuis que Wall Street l’a mis là? Et pour ta gouverne, pour un gouvernement de gauche comme tu les imagines, celui d’Obama, me semble que donner des médailles honorifiques à des gens qui, dans leur sous-sol, jouent à des jeux vidéos qui tuent du vrai monde dans d’autres pays, récompenser ces gens-là avec des médailles comme l’administration Obama le fait, ça fait dur comme gauchiste ou même comme démocrate tu penses pas? Es-tu vraiment content de faire partie de la cause démocrate avec un chef de même et n’as-tu pas le goût de vénérer une autre bannière des fois?

      Cé comme l’histoire du salaire minimum. Se demander qui aurait plus d’argent en augmentant le salaire minimum ou maximum est tellement ridicule tu trouves pas?
      Bien sûr que ce serait les travailleurs qui en bénéficieraient et que des entreprises fermeraient. Cé pour ça que le gouvernement ne veut pas l’augmenter en prétendant qu’il travaille pour nous.
      Plus le salaire minimum sera élevé, moins il y a aura de compagnies qui ne devraient jamais voir le jour et plus les travailleurs feront de ca$h.

    • @ramses2.1 Merci pour cet excellent texte de MBC !

      Il serait intéressant, dans le sens de comique d’entendre les commentaires de nos représentants de ‘libâtariates’ maison ;-)

      Extraits:

      “… le libertarianisme est aussi sectaire que le marxisme. Il ne pense pas le réel dans sa complexité mais l’évalue en fonction d’une utopie – celle de la société sans État exclusivement régulée par les mécanismes du marché. Cette utopie, il la maquille dans le principe de «non-agression». Dans une société où chacun respecte le droit de chacun, les problèmes collectifs auraient tendance à se dissoudre spontanément.

      En fait, ce qu’oublie le libertartianisme, c’est que l’homme n’est pas un être aspirant exclusivement à l’harmonie. L’homme n’est pas né bon, et ce n’est pas l’État qui le corrompt. L’homme est bon et mauvais, juste et injuste, généreux et cruel, et c’est justement parce qu’il peut le mieux comme le pire qu’il faut instituer une autorité publique capable de contenir les débordements anarchiques de la nature humaine.”

      “Les libertariens ont la psychologie de «marxistes de droite». Ils nous promettent eux aussi le paradis sur terre. Le libertarianisme, finalement, n’est-il pas une religion politique parmi d’autres, adaptée à la société postmoderne, qui invente des utopies politiques adaptées à un individualisme si radical qu’il s’imagine une société parfaite à condition qu’elle permette à chacun d’aller au bout de ses caprices, de ses désirs? Ne faut-il pas, pourtant, contenir le désir humain pour bâtir une société viable?”

    • Salaire minimum au maximum svp…
      Bien sûr que les capitalistes sont contre cette idée car le capitalisme sans l’esclavage ne peut pas survivre.
      Imaginez que WallMart doivent payer 15$/hr à ses associés avec un minimum d’heure/semaine obligatoire!
      Imaginez qu’au lieu de nous avoir enfirouaper avec le libre échange, les chinois devraient tout à coup payer leurs employés le même salaire que les américains pour pouvoir exporter leurs bébelles?
      La Guerre est Finie …. Si vous le voulez…

    • @decembre Comme cela est ton habitude, tu mélanges tout …
      Alors pas le lutte politique aux USA entre ceux qui demande plus d’équité et ceux qui pratique la philosophie du ‘tout pour moi, et le moins possible pour les autres’ ? Il est vrai que si on se fie à ce que rapporte les médias, il n’y a que la droite de la droite là-bas. Mais au fait, à qui appartiennent les médias de masse ? Que le centre gauche n’ait aucune voix au travers de ces médias est une lapalissade.

      Pour ce qui est de ton reproche de supporter Obama, tu me crois si naïf au point de ne pas voir qu’il joue le jeux de ses commanditaires tout en tenant un discours qui donne à penser qu’il travaille avant tout dans l’intérêt de tous ses concitoyens ? Alors que l’évidence démontre bien que ses bottines ne suivent pas ses babines.

      Mais tu sais, ton discours anarchiste est divertissant …

    • Pour être honnête je crois que BHO joue le jeu qu’il faut jouer pour pouvoir accéder au hautes sphères politiques chez nos voisins du sud. C’est à dire séduire le public tout en se faisant le valet de ceux qui détiennent le véritable pouvoir, dans la ploutocratie américaine, c’est à dire le pouvoir économique, et l’influence des $$$. Et que ce sont ceux-là qui de toute évidence dirigent ce pays.

      Mais il serait malhonnête de dire qu’il ne fait aucun effort pour améliorer le sort du reste de ses concitoyens. Citons la (très imparfaite) réforme de la santé (qui bien sur, avantage outrageusement les cies d’assurances privées à but très lucratif) qui offre une couverture médicale à des millions d’honnêtes travailleurs qui n’y avait pas accès. Puis ce qui est le sujet de ce billet, de tenter d’améliorer le sort des ‘cheap laborers’ qui se font exploiter et usurper les fruits de leur travail pour un salaire minable, par des employeurs qui les exploitent tout en se fiant sur le public pour pallier à leur avidité sans limite.

    • (suite) Aussi je me demande souvent si BHO est honnête dans son désir affiché de travailler pour l’ensemble de ses concitoyens, alors qu’il continue a jouer le jeu des ses commanditaires. Est-ce une question de manque de volonté / hypocrisie ou bien parce qu’il n’a pas le pouvoir de faire mieux ayant les pieds et poings liés du fait que les dems n’ont pas les coudés franches n’ayant pas la majorité dans les deux chambres et ayant à faire face à une opposition systématique / automatique de l’opposition sur à peu près tout ce qu’ils proposent.

    • @last_man_standing

      Je vois ou vous vous tenez debout, sur un tas de fumier compose de
      mepris, d’arrogance, de suffisance et d’aucune confiance en soi.

      Bonne continuite!

    • @ therichrocco

      Donc, pour résumer, vous ne pouvez dire si l’Allemagne a un gouvernement de droite, et si elle en a un, de quelle droite il s’agit.

      Vous vous réclamez de la droite, mais êtes incapables de dire de quelle droite.

      Vous parlez de libertarisme, sans faire la différence entre le Libertarianisme, le mouvement Libertaire ou le Libertarisme de gauche.

      Vous savez quoi finalement?

    • @ decembre 10h45
      « Faudrait que tu sortes de ta prison gauche-droite parce que là, ça devient pathétique.
      Y a pas de gauche aux usa. Partant de cette vérité, y aurait pas de droite non plus.»
      **************************
      Parler de gauche et de droite en politique est une norme utilisée dans toutes les discussions politiques pour situer les opinions. Il est d’usage de situer nos opinions d’un coté ou de l’autre ou au centre sur une question à préciser.
      Je suis d’accord pour dire que les É.Uniens n’utilisent pas ces mots de gauche et de droite. Pour eux, toutes les règles politiques sont enlignés sur le même bord, changer les règles établis, ça devient du communiste au mieux du socialiste. Les É.Uniens ne font pas de politique et ils ne veulent rien changer au système politique de leur pays que eux, qualifie le meilleur au monde.
      Au Canada, les gens sont politisés et accrochés à des choix qui rencontrent leurs exigences et croyances personnelles. Ils sont conservateurs ou de position ”droite” , ils sont libéraux ou de position ”centre” , ou ils sont démocrates de ”gauche ” . Chaque idéologie politique est expliquée et offerte aux citoyens par des programmes politiques propre à chaque partie. Les systèmes politiques canadiens varient et se façonnent dans le temps, ils sont fondés sur l’analogie et les rapports de ressemblance en tout ou partielle avec les autres options politiques.
      Aux É.U. , L’idéologie politique est unique et non- compétive, les règles sont celles qui existent depuis que ce pays existe . Les partis politiques (2) sont du pareil au même, ce qui les diffèrent c’est la façon qu’ils utilisent pour appliquer et faire respecter l’esprit de la constitution. Ils sont encarcaner dans un système politique binaire qu’ils ne veulent pas changer ou qu’ils n’ont pas le courage de changer.
      On sait tous ce que cameleon dit en parlant de gauche et de droite .Tous les bloqueurs utilisent cette norme, c’est implicite dans notre façon de décrire nos opinions.
      C’est pas une question de prison mais d’opinion.

    • cameleon … Tu persistes et signes… La droite, la gauche le centre droit, le centre gauche… toutes des façons de t’imaginer le monde mais, sont fausses. Alors penses ce que tu veux!

      …. séduire le public tout en se faisant le valet de ceux qui détiennent le véritable pouvoir….

      Oui cé ça. Mais il ne se fait pas valet; il est un valet, il ne décide rien mais il a l’air de décider d’ailleurs, une partie de son discours n’a pas été discuté ici : son désir de simplifier et d’accélérer les permis sur le territoire us pour les compagnies de gaz…dans l’sens de, frack you everybody!

      Pour ce qui est de l’assurance obligatoire américaine, que tu sois incapable de la qualifier pour ce qu’elle est vraiment, du vol, ne me surprend pas. Obama n’a aucune difficulté à mettre les compagnies en difficulté avec cette augmentation de leurs frais, d’en obliger à fermer leurs portes mais, il refuserait de les assommer avec un salaire minimum de 15$ disons et d’aider les travailleurs à s’occuper de leur santé comme ils veulent.

      Pour moi comme pour une majorité des gens en ce moment, Obama, c’est du pareil au même, c’est pire que Bush, c’est l’hypocrisie qui continue sans relâche.

    • jrcm.t … C’est pas une question de prison mais d’opinion…

      Qualifier de gauchiste et de droitiste des politiciens américains c’est ridicule.

      Même Hollande qui est, selon les ”règles”, de gauche, agi comme le pire des dretteux. Marois pareil et le parti libéral, tellement progressiste qu’y disait, pareil finalement, tout l’monde est pareil et de prendre le pouvoir les envoie tous à droite si on se fie aux résultats qui eux sont indéniables. Aucun gouvernement dit de gauche n’a empêché la destruction, sur terre, des acquis des travailleurs depuis leur invention, aucun.

      Si vous voulez continuer avec votre vision du monde de droite à gauche alors faudra arrêter de mettre des étiquettes permanentes. Les partis changent d’idée tout comme les politiciens. Il n’y a AUCUN politicien de gauche pas plus qu’un parti de gauche aux USA.

    • @decembre Un salaire minimum de $15 de l’heure permettrait donc à ceux qui le reçoivent de prendre soin de leur famille (logement, santé, éducation, habillement, loisirs etc etc etc), et de leur retraite ? Ah bon, puisque tu le dis.

      Au fait, tu as lu le superbe texte de MBC sur le libertariannisme ? (voir Ramses2.1 à 10:30)
      Qu’en penses-tu ?

    • richrocco et son monde imaginaire

      15 février 2013 – 16h49
      “@ramses2.1
      De toute façon, j’ai démontré que la charité était inversement proportionnelle à l’interventionnisme Étatique dans les affaires sociales …”

      J’aimerais bien qu’il spécifie dans quel commentaire il a fait cette “démonstration”…

      Je vous comprends de m’ignorer…

    • cameleon … J’ai donné 15$/hr comme exemple. Fais ton calcul et dis-moi, en mettant 17% de ton salaire de côté pour ta pension, le montant horaire nécessaire pour vivre aux USA ou dans différentes région des USA parce que vivre à New York cé pas comme au Texas ou au Nouveau Mexique hein ?
      Quand tu l’auras trouvé un montant, disons que cela devrait être le salaire minimum à payer pour toute compagnie qui engage des travailleurs. Mais il faut ajouter à cette mesure une loi anti-dumping puisque nous n’avons pas la possibilité d’obliger les autres pays à agir de même et comme nous n’avons pas besoin des autres pays pour vivre, ça devrait être assez simple de décider.

      Non j’ai pas lu le texte et je vais aller le lire pour t’en reparler plus tard.

    • @ralbol

      “Donc, pour résumer, vous ne pouvez dire si l’Allemagne a un gouvernement de droite, et si elle en a un, de quelle droite il s’agit.

      Vous vous réclamez de la droite, mais êtes incapables de dire de quelle droite.

      Vous parlez de libertarisme, sans faire la différence entre le Libertarianisme, le mouvement Libertaire ou le Libertarisme de gauche.

      Vous savez quoi finalement?”

      Bon … je pense que je vais devoir vous faire un dessin.

      Le gouvernement allemand prend des décisions, tantôt de droite et tantôt de gauche, comme la majorité des gouvernements à travers le monde. Ce qui différencie l’allemagne de ses voisins européens, c’est qu’elle prend plus de décisions à droite. Tout est donc relatif et non binaire, comme vous semblez penser.

      Je comprend qu’il y a en Europe beaucoup de mesures de gauche, comme d’importants filets sociaux etc. Mais dans l’ensemble, le fait que l’allemagne est responsable financièrement (s’endette au minimum, ne dépense pas au dessus de ses moyens), qu’elle a augmenté l’âge de la retraite, qu’elle n’a pas un salaire minimum pan-sectoriel, qu’elle investit dans son secteur privé et fait la promotion des investissements étrangers, etc. fait en sorte que c’est l’un des pays qui s’en sort le mieux.

      La Grèce a fait tout le contraire. Elle a dépensé énormément en s’offrant des mesures sociales dont elle n’avait pas les moyens de s’offrir. Il y a très peu de responsabilité et d’imputabilité dans leur culture étatique et cela les a mené où ils sont. L’Espagne et la France ont également exagéré au niveau des dépenses et eux aussi sont dans des situations critiques.

      dois-je ré-expliquer?

    • cameleon … Mathieu Bock-Côté décrit les libertariens mais quand il parle du politique il ne le décrit pas. Cé quoi le politique pour lui?
      Un guerre de beau garçons et de belles filles qui rendent leurs fans hystériques pour être élu ou quoi encore? Une guerre de riches qui mettent leurs pions là où ils les veulent?
      Le vote actuel, il n’en parle pas non plus, est une joke, une affaire arrangée avec les gars des vues, qui ne sait pas ça encore?

      Il ne parle pas du politique des Anciens, ceux que notre “libéralisme progressif” a tué au fil des siècles et qui ont tort, nul doute, c’était des sauvages, les peuples autochtones du monde, pas un mot, comme si NOUS avions inventé le politique!
      Il ne peut pas en parler parce que sa connaissance de l’Histoire est tronquée.

      Je suis certain que Bock-Côté pense qu’il vit dans une société évoluée grâce au politique. Je ne suis aucunement d’accord avec lui mais je ne suis pas plus d’accord avec la secte libertarienne que démocrate.

      Je regarde les gens vivre autour de moi et je m’aperçois bien que le gouvernement est de trop, trop gros, trop inconséquent, trop vendu aux intérêts que le fameux “politique” devait contourner. Il monte la politique aux cieux. Je la vois plutôt comme un enfer qui se casse la tête pour faire un enfer de la vie des autres.

    • @décembre Je crois que la manière manière de se prémunir contre les aléas de la vie est un salaire décent, couplé à des mesures sociales, comme les assurances collectives pour la santé (de préférence gérées par la collectivité ou ses représentants élus) et la retraite, pour ne pas laisser les gagnes petits, et nos ainés, bâtisseurs de notre pays, sur la paille, à l’heure de leur retraite.

      Nous avons les deux ici. Une assurance santé collective, qui permet de donner accès à tous (je sais notre système de santé souffre de nombreux problèmes, inutile de me le rappeler) à des soins de santé avec (en théorie du moins) un accès basés sur des critères de besoins médicaux (et non sur l’épaisseur du portefeuille).
      Et un régime de retraite collectif avec un programme de revenu minimum garanti, complémenté ou non par des régimes privés de retraite.

      Ces régimes d’assurances collectifs fonctionnent de la même manière que toutes les assurances: Chacun y cotise un montant égal pour subvenir aux besoins de ceux qui le nécessitent, pour la santé, même les gens en santé qui n’ont pas ou peu besoin des services y contribuent ce qui permet de permettre a ceux qui en ont besoin d’y avoir accès et de palier aux cout exorbitants sans se ruiner et être acculé à la faillite lorsque le pire survient.
      Et la meilleur manière d’y parvenir est d’avoir le plus de gens possible qui y contribue, et ce pour maintenir la contribution au minimum tout en offrant un service universel, accessible à tous, lorsque le besoin s’en fait sentir.

      Le régime de retraite public permet de fournir un minimum garanti pour prendre soin de nos ainés en demandant une contribution à tous, et ce, jusqu’au jour de leur retraite.

      C’est ce qu’on appelle un monde civilisé.

    • Pardon: ‘Chacun y cotise un montant égal’ pardon ce n’est pas tout à fait exact, sauf erreur, la contribution est modulée selon les revenus de chacun, soit aux moyen des impôts progressifs, (pour l’assurance santé collective et universelle) soit en compensant par des prestations plus élevées que le minimum de base, correpondant au revenu minimum garanti (sauf erreur, aux environs de($15000-16000 Can / an), proportionnel au montant payé sur le salaire accumulé durant la vie active.

    • @richrocco ” qu’elle n’a pas un salaire minimum pan-sectoriel, qu’elle investit dans son secteur privé et fait la promotion des investissements étrangers, etc. fait en sorte que c’est l’un des pays qui s’en sort le mieux.”

      Vous avez lu les articles sur le ‘miracle’ Allemand que vous vous projetez, que j’ai affiché dans mon message de 22:35 ?

      Alors vous en dites quoi ? Commentaires ou vous préférez vous abstenir ?

    • Neil Degrasse Tyson a une bonne opinion, d’après moi, du politique et du système et du problème que tous ces avocats nous causent avec leurs petites vues.

      D’ailleurs, d’avoir mis entre les mains d’avocats, la vision future de la société et son fonctionnement est une action tellement niaise de notre part que je pense que nous méritons sans contredit le sort merdique dont ils nous affligent, nous et nos institutions.

      http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YnsbZzJ2H_k

    • therichrocco

      15 février 2013
      19h41

      @candela

      WOW un lien wikipedia à “Right-Wing Politics”, vous vous êtes vraiment forcé LOL !!
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      C’est sûrs qu’un auto-référentiel chronique comme lui a des définitions variables, selon l’emplacement momentané de ses poteaux de buts.

    • @therichrocco “un des pays qui s’en sort le mieux”

      Si le pays s’en tire relativement bien, en comparaison à d’autre, qu’en est-il de ses citoyens ?
      Qu’avez vous à dire pour justifier que des millions d’Allemands paient le prix fort d’une pauvreté qui se répends de plus en plus et touche de plus en plus de travailleurs ?

      Qui en profite ?

    • “Il ne parle pas du politique des Anciens, ceux que notre “libéralisme progressif” a tué au fil des siècles et qui ont tort, nul doute, c’était des sauvages, les peuples autochtones du monde, pas un mot, comme si NOUS avions inventé le politique!” decembre

      ===

      MBC contrairement à vous qu’il a les deux pieds sur terre.

      Votre vision des choses n’est que jérémiades, amalgame, rejet sans nuances et pétitions de principe.

      Et maintenant les Anciens à ;a rescousse. L’organisation sociale des anciens vous en faites votre nouveau mythe, un peu comme certains font du 16e siècle était l’âge d’or de la médecine. :)

      Jean Émard

    • font du 16e siècle était l’âge d’or = font du 16e siècle l’âge d’or

    • @therichrocco Alors vous croyez que de permettre aux employeurs de se fier sur le gouvernement pour pallier à des salaires trop bas est un modèle à suivre ?

      “One in five Germans falls into this category and almost two out of every three is a woman, the DIW reports. Unlike most European countries, Germany does not have a federal minimum wage. Instead, the state guarantees a “minimum standard of living” for its citizens. In practical terms, that means the government — rather than employers — ensures that people get enough money to survive. This policy is meant to provide employers with greater flexibility, and some credit it as one reason behind Germany’s low unemployment rate. But others argue that the state is simply supporting bad employment practices.”

      Vous croyez que de devoir supporter des travailleurs qui travaillent à plein temps par une forme d’aide sociale est une bonne chose ? Ou n’est-ce en fait qu’une subvention indirecte au patronat qui l’encourage à offrir des salaires de misère et du travail précaire et de se fier sur le public pour compenser pour leur avidité ? Ne voyez vous pas qu’il s’agit là d’une forme insidieuse de ‘B.S.’ corporatif ?

    • @decembre Et que dites vous de ce petit calcul rapide.
      Admettant qu’un travailleur au salaire minimum passe toute sa vie active (18 – 65 ans, soit 47 années) à gagner $7.25 / heure / 40 hrs / sem. (en dollar actuel) Alors:

      $7.25 * 40 hrs = $290 / sem.
      * 52 = 15080 (Brut) / an
      * 47 ans = $708 760
      * 0.17 (17 % du salaire Brut) = $120 489 Brut

      / $15080 = 7.99 année de retraite (bien sur il faut ajouter les intérêts, soit environ 1% (au taux actuel) de ces sommes accumulées .

      Mais le hic c’est que bien des gens vivent autrement plus vieux que 73 ans, aujourd’hui …

      Et je vous donne là une situation idéale ou ce gagne petit pourrait ‘ s’offrir’ de mettre 17 % de son salaire (pitance ?) de coté après avoir payé le loyer, nourriture, vêtements, soins médicaux, pour lui et sa famille.

    • @decembre 13h07
      « Qualifier de gauchiste et de droitiste des politiciens américains c’est ridicule. »
      *****************************************************************
      Vous lisez pas ou vous comprenez pas mon commentaire de 12h44. Je ne parle pas de classer les politiciens É.U. à gauche ou à droite de leur système politique. Je me cite ; «Parler de gauche et de droite en politique est une norme utilisée dans toutes les discussions politiques pour situer les opinions. Il est d’usage de situer nos opinions d’un coté ou de l’autre ou au centre sur une question ou un point à préciser.» Une pensée unique en politique est binaire (1 ou 0) et ça conduit directement à l’anarchie , la pensée politique est mieux servie lorsqu’elle est variable, elle devient nuancée . On peut être +/- d’accord pour quelque chose comme on peut être +/- d’accord pour un modèle politique.
      Tentez de comprendre mon commentaire de 12h44 et vous constaterez facilement que je ne parle pas de politiciens de gauche ou de droite.

    • jrcm.t … Parler de gauche et de droite en politique est une norme utilisée dans toutes les discussions politiques pour situer les opinions. …

      Je comprends très bien que tu veuilles placer les pions comme ça et que selon toi le monde se parle de même mais pas dans mon monde, dans ma famille on parlait jamais de gauche ni de droite, ni mes amis comprends-tu? En fait, on parle jamais de ça, ça intéresse personne dans la vraie vie.

      Les opinions sont différentes selon les personnes et on ne peut pas mettre toutes les personnes du monde dans deux seuls groupes politiques et affirmer, les gauches sont mous et les drets sont durs. Il est impossible de réunir les qualités, forces et faiblesses dans deux camp, cé niaiseux.

      Il y a des millions d’opinions et c’est pour ça que la seule élection démocratique valable est le tirage au sort.

    • @candela

      Les faits candela, les faits !! Vous m’avez fourni quelque chose qui dit le contraire de vos affirmations.

      Je ne peux pas travailler sous ces conditions !! :-P

      @cameleon

      “Si le pays s’en tire relativement bien, en comparaison à d’autre, qu’en est-il de ses citoyens ?”

      Je crois que ses citoyens s’en tirent beaucoup, beaucoup mieux que ceux de la Grèce !

    • “Il y a des millions d’opinions et c’est pour ça que la seule élection démocratique valable est le tirage au sort.” decembre

      ===

      Bravo, Enfin tu proposes quelque chose : la Lotocratie. :)

      Jean Émard

    • @cameleon

      “Vous croyez que de devoir supporter des travailleurs qui travaillent à plein temps par une forme d’aide sociale est une bonne chose ? Ou n’est-ce en fait qu’une subvention indirecte au patronat qui l’encourage à offrir des salaires de misère et du travail précaire et de se fier sur le public pour compenser pour leur avidité ? Ne voyez vous pas qu’il s’agit là d’une forme insidieuse de ‘B.S.’ corporatif ?”

      Oui je suis totalement d’accord avec vous que le gouvernement devrait couper ces subventions, ainsi, l’employeur devra hausser les salaires de ses employés pour les garder.

      Vous voyez ? On est quasiment sur la même page ;-)

    • ““Il y a des millions d’opinions et c’est pour ça que la seule élection démocratique valable est le tirage au sort.” decembre

      ===

      Tu dis constamment que les élections sont arrangées et que la triche est omniprésente.

      Qu’est-ce qui te fais croire qu’une élection basée sur un tirage au sort, ne pourra pas être arrangée elle aussi ?

      Jean Émard

    • @ therichrocco

      Donc l’Allemagne n’est ni de droite ni de gauche, contrairement à ce que vous affirmiez-jusque là…

      Et votre affirmation selon laquelle l’Allemagne «s’endette au minimum, ne dépense pas au dessus de ses moyens» est prouvée fausse par Zero Hedge qui démontre que l’Allemagne est endettée à hauteur de 140% de son Produit intérieur brut.

      De plus, comme je vous l’ai déjà souligné, L’Organisation internationale du travail considère l’Allemagne responsable de la crise Européenne justement parce «qu’elle n’a pas un salaire minimum pan-sectoriel» donc que sa pseudo prospérité se fait sur le dos des travailleurs et au détriment des pays voisin.

      En d’autres mots, l’Allemagne n’est «prospère» que parce qu’elle se conduit comme la Chine dans un contexte Européen.

      Et ça, c’est un modèle?

      Faudra trouver mieux qu’un pays qui appauvrit ses travailleurs pour vendre votre salade de droite.

    • Quelle est la définition de la droite pour l’auto-référentiel cet après-midi.

      Vu que contrairement à hier, l’Allemagne n’est ni de droite ni de gauche ? (13h34)

    • @decembre 15h53
      Étrangement vous me répétez ce que je viens d’écrire, ma façon de le dire ne vous convient pas mais vous exprimez votre idée, à peu de chose près, en répétant ce que j’ai écris mais à votre façon.
      Vous savez, mon monde , votre monde c’est du pareil au même mais il ne faut simplifier les choses au point à n’en devenir simpliste. Vrai que les opinions sont différentes selon les personnes et selon le contexte. Mes opinions politiques changent mais mes orientations politiques sont stables mais peuvent aussi changés. Que vous vouliez ou pas votre monde ou mon monde sommes commandés par les mêmes règles du jeu. De cette réalité, vous êtes avantagés de donner vos opinions telles qu’elles soient sinon d’autres prendront vos places et établiront les règles du jeu à suivre .

    • ramses2.1 … Qu’est-ce qui te fais croire qu’une élection basée sur un tirage au sort, ne pourra pas être arrangée elle aussi ?

      Elle pourra être arrangé, alors arrangeons-nous pour qu’elle ne le soit pas. Revenons au comptage à mitaine. Lâchons la tricherie que le virtuel peut multiplier par des zillions.
      Soyons honnêtes.

      jrcm.t …. Que vous vouliez ou pas votre monde ou mon monde sommes commandés par les mêmes règles du jeu…

      Je ne pense pas que les règles soient les mêmes pour tout l’monde. Jean de Lafontaine en a fait une Fable et c’est ce que c’est que ces lois et règlements sont, des Fables,… des exemptions pour les uns, des applications légères pour d’autres et encore plus sévères pour d’autres encore.
      La seule règle générale que je connaisse qui est la même pour tout l’monde, c’est probablement parce que ce n’est pas nous qui l’avons établie, c’est que nous allons tous mourir, personne n’y échappera.

    • @candela

      “Vu que contrairement à hier, l’Allemagne n’est ni de droite ni de gauche ? (13h34)”

      Puisque vous semblez pogné sur la pensée binaire de “droite ou gauche”, sans aucune relativité, j’ai une question pour vous … Obama, il administre un gouvernement de droite, ou de gauche ?

    • La fuite de l’auto-référentiel.

    • Les poteaux de ses buts ont été décrochés de leurs amarres à quelques reprises cet après-midi…

      HéHéHé

    • @candela

      Répondes … Obama est de droite ou de gauche ?

    • “ramses2.1 … Qu’est-ce qui te fais croire qu’une élection basée sur un tirage au sort, ne pourra pas être arrangée elle aussi ?

      Elle pourra être arrangé, alors arrangeons-nous pour qu’elle ne le soit pas. Revenons au comptage à mitaine. Lâchons la tricherie que le virtuel peut multiplier par des zillions. Soyons honnêtes. ” decembre

      ===

      Je te rappelle qu’on comptait à la mitaine dans le temps de Duplessis.

      Jean Émard

    • therichrocco

      16 février 2013
      18h42

      @candela

      Répondes … Obama est de droite ou de gauche ?
      - – - – - – - – - – - – - – - – – - – - – — – -

      Mooouuuuuaaaaahhhh !

    • ramses2.1 …. Je te rappelle qu’on comptait à la mitaine dans le temps de Duplessis…

      Duplessis avait une grande qualité… il était sans le sou. Pour que Conrad Black en fasse son mentor, fallait que Duplessis ait un quelconque talent tu penses pas?

      Qu’il est acheté des entrepreneurs pour se faire élire, bah, y a rien d’neuf là, l’homme étant la pute qu’on sait qu’il est comme tu sais.
      Alors nommer un nom d’même, Gengis Khan, Néron, Hérode, Duplessis, Hitler, Mao, Sharon, ça ouvre une image dans tête mais… ça sert pas à grand chose, tous les grands furent petits et dégueulasses à un moment de leur vie et généreux à d’autres. Personne n’est tout mal ou tout bien, l’homme c’est les deux et c’est le choix personnel de chacun qui fait la différence.

      Papineau, Duplessis, Taschereau, Lesage, Lévesque, Charest… zont tous volés kekchose d’une manière quelconque.
      C’est le deuxième problème de notre démocratie… la transparence. Pas d’honnêteté sans transparence. Donc , d’implication démocratique des citoyens. Cré moé que si l’argent rentre parce que les mesures adoptées rentrent du cash, les gens seront au rendez-vous et souvent.

      Donc, compter à mitaine… vont voler mais…pas gros, pas assez avec la sécurité d’aujourd’hui pour faire une différence dans le choix final.
      D’ailleurs, penses-tu que ceux qui travaillent dans l’or et le diamant volent, j’te parle de ceux qui travaillent là, les ouvriers, pas des cravatés eux, y volent?

    • @candela

      I rest my case :)

    • therichrocco

      16 février 2013
      18h42

      Répondes … Obama est de droite ou de gauche ?
      ***************************************
      il est ambidextre !

      Bonne soirée …si Dieu le veut.

    • @therichrocco “Oui je suis totalement d’accord avec vous que le gouvernement devrait couper ces subventions, ainsi, l’employeur devra hausser les salaires de ses employés pour les garder.”

      Mais pourquoi le gouvernement favorise–t-il ainsi le patronat en palliant à leur avidité en comblant avec l’argent des taxes et impôts les besoins primaires de ces travailleurs, que les employeurs ne daignent pas leur offrir un salaire décent, pour la seule raison de faire plus de profits ?

      Ne jouent-ils pas sur les deux tableaux ? C’est à dire payer des salaires insuffisant pour combler les besoins primaires de ceux dont le travail fait la fortune, puis soutirer de l’argent public pour palier à leur avidité ?

      Comment le patronat obtient-il ces faveurs ?
      Qui profite de qui ?
      Les employeurs n’abusent-ils pas à la fois des travailleurs ET de tous les payeurs d’impôts ?

      Est-ce la votre modèle idéal ?

      ET

      Comment ce ‘miracle’ (mirage ?) a-t-il été rendu possible ? :

      “Germany was once famous for its social market economy (Soziale Marktwirtschaft), a policy that ensured workers, industry and the state existed in a highly-productive symbiosis. But since the mid-1990s, that has eroded. Privatisation, deregulation, labour reforms and the growth of temporary employment and outsourcing have all undermined the position of employees, particularly in unskilled jobs. “The challenges of the future are to increase protection for those on short-term contracts and to get a minimum wage of €8.50 per hour,” says Matecki.”

      Incredibly, Germany still has no mandatory minimum wage. According to the DGB, based on legally-employed workers, there are now 1.4 million receiving less than €4 (£3.23) per hour, 1 million are on short-term contracts and 7 million are so-called mini-jobbers, earning €400 per month £323) and 70% of them have no other job. Taking those numbers into consideration, Germany’s impressive employment figure loses a lot of its shine. “Many workers in unskilled jobs are working at subsistence level and have to receive state subsidies to survive. In effect, the employers are using the state to pay their employees,” Matecki points out.”

      Un modèle ? Vraiment ?

    • @ralbol 09h08
      C’est la période du rêve américain des années 10 @ 30 qui a bâtie les dynasties et les patrimoines des familles É.Uniennes à une vitesse vertigineuse. Encore aujourd’hui, les fortunes personnelles de ceux qui ont profité de cet eldorado des années 30 se retrouvent en parti , lorsque pas liquidées dans le porte-feuille de leurs descendants. Ces fortunes disparaissent peu à peu, elles sont entre les mains de personnes qui n’ont pas su comment préserver et continuer ce patrimoine de richesse. C’est le retour du balancier qui se complète , de pauvre ils sont devenus riches et de riches ils redeviennent pauvres.
      Selon un rapport du Bureau du recensement américain (Census bureau) près de 40 millions de personnes vivaient sous le seuil de pauvreté aux Etats-Unis en 2008. En 2103 , le nombre de pauvres passerait à 50 millions et +
      Si les pauvres représentaient 12,5% de la population américaine en 2007, 13,2% de la population partage cette infortune en 2008. Ce taux passerait a +/- 15% en 2013-14 C’est en effet, les principales conclusions de ce rapport intitulé “Revenu, pauvreté et couverture santé aux Etats-Unis”.
      Dire qu’il n’y a pas si longtemps que cela les Etats-Unis représentaient un fabuleux Eldorado.

    • Wow 357 réponses, doit en avoir une maudite gang icitte qui travaille au salaire minimum. Ça m’étonnerait pas juste a lire le début du post .

      “«Même après les allègements fiscaux que nous avons mis en place, une famille avec deux enfants qui gagne le salaire minimum vit sous le seuil de la pauvreté. C’est inacceptable.”

      C’est pas inacceptable, c’est juste niaiseux de faire des ptits quand tu travailles au salaire minimum.

    • @richrocco (16fév. – 13h34)
      “Ce qui différencie l’allemagne de ses voisins européens, c’est qu’elle prend plus de décisions à droite. Tout est donc relatif et non binaire, comme vous semblez penser.”

      Si elle n’est pas binaire, votre vision est plutôt parcellaire, je dirais. Si je suis bien votre raisonnement, il semble que ce que va bien dans un pays que vous donnez en exemple est uniquement dû aux politiques supposément de droite appliquées par son gouvernement, en oubliant tout le filet social (gaugauche) qui les entourent. Autrement dit, ce n’est pas p.q. elle est allée 3 pieds à gauche que l’Allemagne «va bien» mais p.q. elle est revenue 1 po. à droite…

      Également, si vous répondiez à mes questions du 15 février 2013 10h23, ça aiderait à comprendre en quoi vos critères de mesures dretteuses font que l’Allemagne s’en tire mieux que la gaugauche France… auxquelles question j’ajouterais d’ailleurs : pourquoi la France est dans une situation «critique», selon vous, alors qu’elle a un ratio dette/pib inférieur à l’Allemagne ?

      P.S. Vous vous plaignez souvent que vos interlocuteurs contestent vos «faits »; cela vient de votre confusion continuelle entre fait et opinion. Personnellement, je ne conteste jamais vos faits, ce que je conteste toujours, c’est l’interprétation que vous en faites et les conclusions grotesques que vous en tirez…

    • @richrocco (16f év. – 16h16)
      “Oui je suis totalement d’accord avec vous que le gouvernement devrait couper ces subventions, ainsi, l’employeur devra hausser les salaires de ses employés pour les garder.”

      Quoi de mieux qu’un peu de poudre de perlimpimpin dretteuse pour que tout s’arrange…

      Ça fonctionne très bien votre solution dans les pays de sweatshops où les employeurs n’ont pas toutes ces contraintes de gouvernemaman gaugauche et où ils doivent “hausser les salaires des employés pour les garder”…

      C’tivident…

    • “Ça fonctionne très bien votre solution dans les pays de sweatshops où les employeurs n’ont pas toutes ces contraintes de gouvernemaman gaugauche et où ils doivent “hausser les salaires des employés pour les garder”…”

      Les gouvernements ici obligent pas aucune entreprises a engager qui que ce soit, mais si le gouvernement est prêt a payer 75% du salaire par exemple via les subventions…Des emplois subventionner au Québec c’est pas ça qui manque.

    • Même un gars de droite comme teddybear est mêlé dans l’argumentaire à géométrie variable de richrocco.

      Bienvenue dans le club ! :-)

    • “Des emplois subventionner au Québec c’est pas ça qui manque.” teddybear

      ===

      C’est pire ailleurs. Les entreprises américaine de l’aérospatiale sont subventionné pas le gouvernement américain via les militaires et la plupart des entreprises informatiques ont été mise sur pied avec des contrats du Pentagone.

      Jean Émard

    • “C’est pire ailleurs. Les entreprises américaine de l’aérospatiale sont subventionné pas le gouvernement américain via les militaires et la plupart des entreprises informatiques ont été mise sur pied avec des contrats du Pentagone.”

      Mais au moins ces entreprises-la visent la suprématie et qui aide l’avancement de la société, icitte on subventionne des entreprises qui font des bas de nylon pis des cabanes a sucre comme la culture.

    • “Mais au moins ces entreprises-la visent la suprématie et qui aide l’avancement de la société, icitte on subventionne des entreprises qui font des bas de nylon pis des cabanes a sucre comme la culture.” teddybear

      ===

      Essaie donc de discuter sérieusement de temps en temps. Tout ce que tu fais, c’est de vomir encore une fois sur nos institutions. Ton attitude méprisante de “self-hater”, en dit pas mal long sur ta personnalité digne d’un vieux gâteux. ;)

      Jean Émard

    • @teddybear 12h15
      Vous êtes vraiment un expert à dire du n’importe quoi et à mélanger les faits et choses. Les usines de ” sweatshops ” ou usines de sueur ou ateliers clandestins ou appelez ça comme vous voudrez, ça n’existe pas au QC. ni aux É.U. à ce que je sache. Le QC et/ou É.U. ne sont pas facistes ou anarchistes ou communistes à ce que je sache. Ces usines sont illégales.
      Vous êtes vraiment le seul perdant à écrire ce genre de commentaire, aucun blog… même ceux qui sont les plus à droite ne seraient pas capables de défendre ce genre d’affirmation. Vous excellez à tenir des conservations de gars de taverne qui n’ont à dire et qui devraient s’en tenir à commenter le hockey et encore. J’ai l’impression que vous savez pas ce qu’est une ” sweatshops ”
      votre argument est bâtit sur un faux raisonnement qui n’a pas les éléments nécessaires pour en faire une justification ou une raison valable à écrire un commentaire. Autrement dit ; ce que vous dites c’est de la ”bull shit ” et on pourrait s’en passer.

    • “Tout ce que tu fais, c’est de vomir encore une fois sur nos institutions. T”

      Quelles institutions au juste ?

    • “Des emplois subventionner au Québec c’est pas ça qui manque.” teddybear
      - – - – - – - – -

      Il n’y aurait pas d’industrie de l’auto en Ontario sans les subventions fédérales et provinciales !

    • En plus de payer pour faire vivre des emplois en Ontario, tinourson paie aussi pour faire vivre des emplois dans le pétroleen Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador : 1,4 milliard $ du fédéral.

    • “Quelles institutions au juste ?” teddybear

      ===

      Je t’ai jamais lu où tu mentionnes le Québec ou ses institutions sans tenter de les démolir. “Et vive le modèle kébékois” teddybear ça te rappelle quelque chose ?

      Si tu as un contre-exemple donne-moi le lien. :)

      Jean Émard

    • “Il n’y aurait pas d’industrie de l’auto en Ontario sans les subventions fédérales et provinciales !”

      On fait des avions, des autobus, des wagons de métro, mais on est pas capable de faire des chars parce qu’on a pas de subventions, pis ça veut faire un pays avec du monde de même …

    • «pis ça veut faire un pays avec du monde de même …»
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – -
      C’est vrai que les Ontariens font pic-pic.

    • Si on continue à donner aux banques l’argent qui devrait aller au peuple directement, tout ce dont nous sommes témoins actuellement va empirer.
      Le salaire minimum est une goutte d’eau dans la mer de problèmes dans laquelle nos sociétés, avec nos acquis, sont en train de se noyer.
      Refuser de prendre en main la création de notre argent et continuer à payer des intérêts à des privés pour leur en emprunter est une idiotie. Si nous n’adressons pas ce problème de base en premier, les autres changements sont futiles et voués à l’échec.

    • teddybear avec ses clichés et autres lieux communs tirés de radio X et encore moins de sources et preuves que richrocco… je préfère m’abstenir…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2008
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité