Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 28 janvier 2013 | Mise en ligne à 6h49 | Commenter Commentaires (74)

    Immigration: vers un accord sur les sans-papiers?

    Ces huit sénateurs présenteront aujourd'hui un plan pour régulariser le statut des sans-papiers. (Photos The Huffington Post)

    Ces huit sénateurs présentera aujourd'hui un plan pour régulariser le statut des sans-papiers. (Photos The Huffington Post)

    À la veille d’un discours majeur de Barack Obama sur l’immigration, un groupe bipartite de sénateurs présenteront aujourd’hui un plan pour régulariser et naturaliser plusieurs des 11 millions d’immigrés sans-papiers qui vivent aux États-Unis. Ce plan prévoira également un renforcement des frontières et un contrôle plus strict des étrangers aux États-Unis pour s’assurer qu’ils quittent le pays à l’expiration de leur visa.

    Jon McCain, l’un des membres républicains du groupe bipartite, a avoué hier sur ABC que le plan n’était pas étranger aux résultats de la dernière élection présidentielle. «Nous perdons dramatiquement le vote hispanique, qui devrait à notre avis être le nôtre», a-t-il déclaré.

    Selon le plan des sénateurs, la plupart des sans-papiers pourraient demander la «carte verte», ce permis de séjour et de travail permanent qui constitue une première étape vers la naturalisation. Pour être éligibles, ils devraient avoir un casier judiciaire vierge, apprendre l’anglais et prouver qu’ils ont travaillé. Les demandes de carte verte, faut-il préciser, ne seraient acceptés qu’après la mise en place de certaines mesures pour renforcer les frontières et le paiement des arriérés d’impôts des demandeurs.

    Plusieurs parlementaires républicains se sont opposés par le passé à la régularisation des sans-papiers, y voyant une «amnistie» inacceptable. Il sera intéressant de voir si la plupart d’entre eux, surtout ceux de la Chambre des représentants, accepteront de changer de position sur cette question explosive.

    Robert Menendez, un des sénateurs démocrates du groupe bipartite, a déclaré sur ABC hier que les membres de son parti avaient rejeté la possibilité d’une réforme de l’immigration sans la création d’une voix stricte mais équitable vers la naturalisation des sans-papiers. Je le cite :

    «Premièrement, les Américains appuient (la naturalisation des sans-papiers), sondage après sondage. Deuxièmement, les électeurs latinos le demandent et l’attendent. Troisièmement, les démocrates le veulent. Et quatrièmement, les républicains en ont besoin.»

    Il sera également intéressant de voir s’il y aura des différences importantes entre le plan de réforme des sénateurs et celui que Barack Obama dévoilera demain à Las Vegas.

    À noter que Marco Rubio, candidat potentiel à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2016, est membre du groupe bipartite de huit sénateurs.


    • Premièrement, est-ce que McCain a indiqué pourquoi le vote Latino devrait appartenir au GOP?

      Deuxièmement, il va y avoir du “tordage” de bras à la Chambre. Les poches de thé vont se révolter, eux qui étaient pour l’auto-déportation lors de la dernière campagne électorale.

    • “a mise en place de certaines mesures pour renforcer les frontières et le paiement des arriérés d’impôts des demandeurs.”

      Question est-ce que les employeurs qui ont profité de cette main d’œuvre, souvent à des salaire dérisoire vont être tenus, eux-aussi, de payer leur part des charges sociales qu’ils ont économisé en embauchant des illégaux ? J’en serais très surpris.
      Bref on met encore la faute sur le dos des sans papiers mais on blanchit ceux qui ont profité de cette aubaine que sont les travailleurs illégaux. Comme s’il n’avait pas leur part des responsabilité.
      Je l’ai déjà dit, le problème pour plusieurs n’est pas tant la présence de millions de travailleurs étranger mais le surplus … Cela fait des décénies qu’ils sont ‘tolérés’, particulièrement dans l’agriculture (Imperial valley).

    • @monsieur Hétu

      ..coquilles

      - dans votre sous-titre: …”présenteront”
      - 3e #: …ne seraient “acceptées”
      -5e# …d”une “voie”
      8e# …”des” huit sénateurs

      excellente semaine à vous.

    • Ça me fait penser à Scarface de Brian de Palma.

    • @ R. Hétu

      Vous avez utilisé le terme”éligibles” qui est un anglicisme dans le sens où vous l’entendez dans le texte.

      En français, on fait la distinction entre “éligible : Qui remplit les conditions requises pour pouvoir être élu” et “admissible : Qui a les conditions pour être admis.”

      Bonne journée

    • «Nous perdons dramatiquement le vote hispanique, qui devrait à notre avis être le nôtre»,

      Bien sûr, si le GOP pouvait se rapprocher un peu plus des immigrants, des sans-papiers dont beaucoup d’enfants sont nés au pays, surtout les hispaniques.

      Ils (immigrants) viennent aux É.U pour une vie meilleure économiquement et pas pour le plaisir de quitter le pays de leurs ancêtres. Ils sont naturellement plus conservateurs sur plusieurs égards dont valeurs familliales et de religion que ceux de souche, et votent pour la formation qui leur ressemble. À constater quelle formation les immigrants aux Québec et au Canada votent pour , et quelles sont leurs préoccupations, on a clairement une réponse.

      Et le Québec est déjà une exception de tout l’Amérique du Nord, mais c’est comique qu’on passe la journée à vouloir façonner les É.U à notre immage.

    • @moshe_levy

      Vous déportez encore un billet qui n’a rien à voir avec votre dada…
      Concentrez-vous sur le sujet…

    • Il y a tellement de “si”, de “pourvu que”, de “à condition..” dans l’approche républicaine. Il y a peu de chances qu’un éventuel accord sur les sans papiers voie le jour à brève échéance, si on lit la pensée et les dires des Républicains. À moins que le président indique le chemin avec énergie et clarté.

      Ce que j’entends de John McCain, … on va tout faire, on va tout dire pour que NOS Latinos votent pour nous, Républicains, car ils sont dans nos chasse-gardées, mais rassurez vous, my dear friends, on va rien faire ni rien signer tant qu’ils nous auront pas d’abord élus… puis après on verra.

      Et ce qui est encore plus clair, chez Marco Rubio, … notre souci en tant que porte-parole autorisé de la grande entreprise et des patrons des fermes et exploitations agricoles, et des services domestiques, on ne va rien accorder sans avoir au préalable l’assurance ferme de la conservation et du maintien à terme d’un large bassin de main-d’oeuvre à bas salaires.

      Mon interrogation:
      Sommes-nous vraiment en face des fidèles et successeurs du parti Républicain de Abraham Lincoln? Où sommes-nous encore dans la dérive du free for all des Bush H. W. Jusqu’en 2020?

      Où se retrouve dans leur dires:
      - l’évocation des droits civiques?
      - les principes de liberté? d’égalité?
      - une éthique renouvelée dans ce vaste chantier de reconstruction nationale?
      - une volonté ferme d’éviter aux Latinos le long détour historique de dépendance économique imposé aux Noirs?
      - la justice sociale?
      - l’application simple des convictions religieuses revendiquées par bon nombre de Congresmen, notamment le principe de subsidiarité et la fraternité?

    • “Il ne faut jamais jouer avec le mot “déportation” pour rien.” moshe_levy

      ===

      Votre respect pour l’histoire des Acadiens vous honore. MDR

      Jean Émard

    • Admettons que les sans-papiers se retrouvent avec des papiers, qui fera leur ex-job ensuite ? Des nouveaux illégaux ?
      Engager un avec-papier plutôt qu’un sans-papier, ça marche pas, tout l’monde sait ça, le capitalisme a besoin des illégaux pour perdurer.

    • Selon Adam Serwer, le projet du Sénat ne pourra pas fonctionner, même s’il est approuvé.

      http://m.motherjones.com/mojo/2013/01/immigration-reform-senate-gang-bipartisan

    • @ramses2.1 10h06
      ««Votre respect pour l’histoire des Acadiens vous honore. MDR»»
      *****************************************************
      déportation et/ou aussi décrit comme le ”grand dérangement” . Ça fait plus politiquement correct !
      bonne journée

    • Question de s’informer ou d’apprendre sur le web ; faite FEMA+États-Unis.

    • C’est une bonne nouvelle, le plus vite le plan d’immigration est approuvé, le plus vite on peut enfin embarquer sur l’environnement

    • @lizzie

      Je vais y aller de mon educated guess:

      Parce que la communauté latino est généralement considérée comme assez conservatrice sur les questions morales (homosexualité, avortement, mariage) du fait de sa proximité à l’église catholique. Bref, le GOP doit être assez fâché de voir cette belle base religieuse lui échapper au profit des Démocrates dû à leurs échecs retentissants à gérer l’immigration illégale.

    • Complètement d’ accord avec le commentaire de _cameleon_ de 07h45
      J’ ajouterais qu’ aujourd’ hui les grands de ce monde ont trouvés une nouvelle parade contre le syndicalisme. Le truc, faire venir des travailleurs saisonnier Chinois et les payer à une fraction du salaires des syndiqués et des non-syndiqués. On casse les salaires afin qu’ ils avoisinent le zéro absolu. Car nous, le 1 % voulons un rendement au-dessus de l’ inflation sans impôt. Raison pour laquelle nous condamnons les programmes sociaux et les syndicats.

    • @gadur

      A ce que je sache, le GOP n’a pas le monopole chez les catholiques. Je vais aller voir si je peux aller chercher de l’info à ce sujet.

    • @gadur
      Muselons cet article, les catholiques ont majoritairement voté pour Obama. Il appert que ce sont les politiques économiques qui ont influencé le vote.

      http://mobile.reuters.com/article/idUSBRE8A71M420121108?irpc=932

    • Maudit correcteur, selon et non muselons.

    • @decembre 10h22
      Vous avez raison et..
      C’est tout à fait dans les normalités des É.Uniens de faire travailler des illégaux. C’est observable.
      D’ailleurs les illégaux sont des problèmes pour le gouvernement mais ils représentent les solutions pour ceux qui les emploient.
      ”Gros travailleurs” mal payés et sans coussin social, ils disparaissent du jour au lendemain et personne n’en fait un cas ; un de perdu, dix de retrouvé, c’est pas beau ça pour un employeur !!

    • @gadur

      McCain est dans le champ.

      “[...] Latinos are more liberal than the median voter. According to the most recent Pew poll on these questions (released last year), 75 percent of Hispanics say they support bigger government with more services, compared to 41 percent of the general population. Fifty-one percent say abortion should be legal, and 59 percent say “homosexuality should be accepted by society.” There just isn’t much appetite among Latinos for the traditional small government approach of the GOP. Comprehensive immigration reform may reduce hostility towards the Republican Party, but it won’t increase vote share.”

      http://m.washingtonpost.com/blogs/plum-line/wp/2013/01/28/immigration-reform-great-for-the-country-not-for-the-gop/

    • Quel mot ridicule : “sans-papier”. Ce sont des ILLÉGAUX! Ils se fouent des lois, ce ne sont pas des réfugiés légitimes, peu importe quel pays est pogné avec ce genre de monde, ils devraient les foutent dehors coups de pied au derrière.
      J’ai aucune sympathie pour ces morons. Pour qui se prennent-ils? Tu les retournes chez eux et s’ils en ont profités pour avoir des enfants, pas de citoyenneté pour ceux-ci, ils retournent avec les parents.

    • @mecasiatique – 09h10

      ”…À constater quelle formation les immigrants aux Québec et au Canada votent pour… ”
      _______________________________

      Comme vous avez toutes les réponses au sujet des immigrants ou selon votre propre expression ”les importés”, pourquoi pas nous faire savoir cette fameuse réponse qui vous démangent ?
      Que ce soit aux États-Unis, au Canada ou Québec, les immigrants votent avant tout pour la formation politique qui fait preuve de tolérance. Ils ne veulent pas être stigmatisé par des dirigeants politiques en mal de légitimité qui veulent faire la capitale politique sur leur dos. Dans les médias, ils sont caricaturés juste pour un fait divers isolé. Dans la plupart des cas, ils sont des boucs émissaires désignés. Au 19ème siècle en Europe, les Juifs ont subi la xénophobie dans plusieurs pays avant l’holocauste. Parce qu’ils sont nouvellement arrivés et craintifs et la majorité des immigrants travaillent durement pour améliorer leurs conditions de vies et s’insérer dans leur nouveau pays d’adoption. Aux États-Unis, avec la monté de l’intolérance du mouvement Tea-Party, les Latinos sont pris à parti et traités comme des citoyens de 2ème catégorie de classe et pourtant tous les Latinos ne sont pas illégaux. À partir du moment où un immigrant est arrivé légalement aux États-Unis ou Canada, il a les mêmes droits que les nationaux et beaucoup, à commencer par vous, n’arrive pas à faire ce discernement.

    • @imrahil 11h57

      Est-ce que ça vous a fait du bien de sortir le méchant?

    • Pour une fois, je suis d’accord avec decembre et je me posais la même question : une fois que les illégaux seront “régularisés”, ça veut dire qu’il faudra alors les payer un salaire décent et, à ce moment, les agriculteurs, paysagistes, et autres nostalgiques de l’esclavage, se chercheront de nouveaux illégaux ? Condamnant les nouveaux régularisés au chômage ??

    • imrahil – 28 janvier 2013 – 11h57
      ————————-

      être aux USA tu serais un Tea Party toi, hein ?

    • McCain est dans le champ,

      Biên sûr ! Car y a-t-il quelqu’un qui ne gagne pas bien sa vie et qui dépend beaucoup des services gouvernementaux veuille qu’ils soient coupés. Rien qu’à regarder ou on est dans le système de santé, d’éducation et on comprend que le GOP est déjà perdant sur ce point en voulant restreindre les services. Étant égal sur les dépenses sociales, le GOP n’est plus mais ne diffère des Democrates que sur les valeurs morales.

      De toute manière, les pays industrialisés (dont l’Occident) ne pourront pas continuer à vivre de cette manière avec les dépenses sociales astronomiques. La bonne France impose à des taux faramineux sur les revenus, l’Allemagne a aussi beaucoup coupé pour pouvoir surnager. Le Québec ne s’y échappe pas malgré les rêveurs et pelleteux de nuages.

    • Pendant ce temps, le nombre de citoyens américains FUYANT leur pays atteint des sommets.

      À titre d’indication, en Angleterre les demandes de citoyens américains voulant renoncer à leur citoyenneté engorge l’embassade américaine et impose un délai de 6 mois dans le traitement des demandes.

      L’«American Dream» attire ceux qui ne le vivent pas, ceux qui le vivent se poussent de plus en plus en courant.

      Perso, pour y avoir de la famille et fréquenté ce pays pendant des années, jamais je ne voudrais y vivre, ce pays tournant tranquillement à la dystopie Orwellienne et sombrant tranquillement dans la paranoïa securito-militaire.

      Dommage, jusqu’aux années 50, les américains étaient un grand peuple. Et c’est là qu’ils se sont arrêtés, qu’ils ont arrêté d’évoluer pendant que le reste du monde, lui, continuait d’avancer.

      Et ne venez pas me dire que les iBébelles sont une preuve d’évolution.

      Ce ne sont que la prolongation maladive d’un système d’asservissement des citoyens propre à les enfermer dans des vitrines de magasinage électronique pour leur pomper leurs derniers sous.

      Aucune évolution, seulement l’aboutissement de la folie capitaliste.

      Maintenant, les américains devront-ils fermer leurs frontières pour empêcher les désabusés de fuir?

      Une loi sur les «avec-papiers»?

    • @ imrahil

      Ben oui, sauf que ça arrange tout le monde d’avoir des illégaux chez soi: ça fait de la main d’oeuvre cheap que l’on peut exploiter sans craindre quoi que ce soit. Les régulariser, c’est leur rendre leur dignité et couper l’herbe sous le pied des exploiteurs. Quant à leur présence “illégale”, elle n’est pas liée qu’au mensonge et qu’à l’entrée clandestine. Faut se documenter un peu avant de s’exciter en public.

    • @imrahil 11h57
      ««Quel mot ridicule : “sans-papier”. Ce sont des ILLÉGAUX! Ils se fouent des lois, ce ne sont pas des réfugiés légitimes, peu importe quel pays est pogné avec ce genre de monde, ils devraient les foutent dehors coups de pied au derrière…………….»»
      ******************
      Va expliquer ton point à ceux qui les font travailler. Ces employeurs savent très bien où trouver ces sans-papiers, ILLÉGAUX comme vous dites pour les faire travailler à des salaires de crève-faim .
      Ils ont toujours fait les jobs que les légaux sic ! ne veulent pas faire et ils ont surtout enrichi ceux qui les emploient.
      D’un coté, ils enrichissent leur employeur et de l’autre, ils représentent les parasites pour la société . On les utilise pour se faire torcher.

    • @imrahil 11h57

      Et pourtant Romney avaient des illégaux qui travaillaient sur ses propriétés…

      http://www.politifact.com/truth-o-meter/statements/2011/oct/18/mitt-romney/illegal-immigrants-did-lawn-care-mitt-romney/

      HéHéHé

    • Les Latinos seront le premier groupe ethnique aux États-Unis en 2050, devançant les blancs et les Afro-Américains. Aux USA, l’avenir et le XXIème siècle sera hispanique, et les autres races devront l’accepter.

      Partout, l’arrivée massive des Hispaniques bouleverse les communautés déjà en place. Un exemple est la ville de la Nouvelle-Orléans, où un maire dépassé par les événements se plaignait que la ville était en train de devenir Hispanique. Entre autre, il se plaignait que la majorité des contrats de reconstruction allaient à des entrepreneurs Hispanques. Ce maire, pourtant Démocrate, devra lui aussi apprendre à accepter le nouveau visage de l’Amérique.

      Le Parti Républicain va peut-être totalement disparaître, et le Parti Démocrate se scinder en groupes sociaux ou ethniques. SI on regarde ce qui se passe en Amérique, on peut voir que les Démocrates, quand ils n’ont pas d’opposition, ont tendance à se diviser selon les lignes ethniques de ses membres. Le meilleur exemple est ce qui se passe à Compton, où les Hispaniques doivent combattre des politiciens racistes et corrompus.

      Les Hispaniques sont une communauté vivante et forte. On l’a vu dans l’affaire Trayvon Martin, en Floride. La communauté Hispanique s’est solidement rangée du côté de George Zimmerman, un hispanique. Il y a 30 ans, Zimmerman aurait été seul face à ses bourreaux.

      Les Hispaniques vont prendre les devants, autant au point de vue économique que politique. Dans les États du sud Américain, c’est déjà presque fait. Aux États-Unis. les Afro-Américains et surtout les Blancs sont les races du passé.

    • Si c’est le cas, Ralbol, j’ose espérer que leurs conditions d’admission à titre de résident permanent puisse être sensiblement allégée. Je prendrais volontiers la place de l’un de ces “renonciateurs”.

    • @imrahil 11h57
      Formellement, on feint ne pas vouloir que des ”illégaux” entrent dans le pays, mais informellement, on les laisse entrer et on les parque où on veut.

      citation “On ne peut pas aller de l’informel au formel par des moyens formels.”

    • «Dans les États du sud Américain, c’est déjà presque fait. Aux États-Unis. les Afro-Américains et surtout les Blancs sont les races du passé.» – - DenisSera
      - – - – - – - – - – - – - – - – - – -

      Les libertariens ne sont pas vigoureux non plus…

    • @lizzie

      C’était un gros guess, merci de m’avoir démontrés la fausseté de ma perception.

      J’ai tenté de me mettre dans la peau de McCain pour formuler mon guess. Je me dis que le gars doit savoir de quoi il parle, il est tout de même sénateur de l’Arizona, un état comportant beaucoup de Latinos. Au final, je ne sais pas pourquoi il dit cela, tout ce que je sais c’est qu’il se fait élire.

    • DenisSera 13h23
      Pour le moment, vous faites de la science fiction ! Arrêter de vous faire peur avant d’avoir peur pour vrai, si tel est le cas.
      jrcm.t
      Tampa,Fl.

    • @ pouloutine

      - «Je prendrais volontiers la place de l’un de ces “renonciateurs”.»

      Et les USA vous iraient sans doute comme un gant, le déclin semblant convenir parfaitement aux idées d’un autre âge.

      Le 21e siècle n’appartiendra vraisemblablement pas aux USA.

    • “puissent être sensiblement allégées”. Désolé.

    • @DenisSera 13h23

      N’importe quoi vos projections démographiques.

      http://usatoday30.usatoday.com/news/nation/2008-02-11-population-study_N.htm

    • @pouloutine 13h26
      «« j’ose espérer que leurs conditions d’admission à titre de résident permanent puisse être sensiblement allégée. Je prendrais volontiers la place de l’un de ces “renonciateurs”.»»
      **************************************************
      On donne pas comme ça un titre de résident permanent à n’importe qui à moins que …….!! Je pourrais moyennant paiement vous conseiller sur la façon de l’obtenir. Une personne sans antécédent judiciaire et aidant pour la société amé….. ce qui n’est peut-être pas le cas de tous ??ici . Cette personne peut appliquer mais à votre âge ! calmez- vous les pompons et répondez plutôt à mes commentaires de 22h04 et 20h21

    • @denissera

      Je ne savais pas que j’étais d’une race différente des hispaniques.

    • @gadur 14h

      Pas besoin de vous excuser, vous avez fait un “educated guess”.

    • Nous sommes loin de la “self deportation” du grand Romney, et des clôtures électrifiées devant des douves infestées d’alligators.

      Ah! Les beaux plans répuliban$ !

    • @Richard Hetu

      Le lien que tu fournis confirmes ce que je dis: En 2050, les Hispaniques seront 2 fois plus nombreux que les Afro-Américains. En fait, ils sont déjà le principal groupe minoritaire.

      <>

      Le poids électoral des Afro-Américains sera de moins en moins important, tandis que celui des Hispaniques et des Asiatiques va augmenter. C’est le mouvement naturel des choses, il n’y a pas de raison de s’en offusquer. Et comme la tendance se poursuivra au-delà de 2050, on peut prédire qu’avant la fin du siècle, les non-Hispaniques seront minoritaires aux USA.

      En 2050, les Blancs formeront encore 47% de la population, mais les blancs ne votent pas de manière ethnique. Leur poids ne sera donc pas très important dans les résultats électoraux.

      Le pouvoir des élections sera donc entièrement dans les mains des Hispaniques.

      Comme je l’ai dit plus haut, la montée en puissance des Hispaniques dérange beaucoup de gens, y compris certains membres du Parti Démocrate, qui s’imaginaient conserver leur pouvoir indéfiniment.

    • Voici les points tirés de l’article qui montrent le poids démographique des Hispaniques:

      Hispanics, already the largest minority group, will more than double their share of the population to 29%.

      Blacks will remain 13% of the population. Asians will go to 9% from 5%.

    • “Les Latinos seront le premier groupe ethnique aux États-Unis en 2050, devançant les blancs et les Afro-Américains. Aux USA, l’avenir et le XXIème siècle sera hispanique, et les autres races devront l’accepter”

      J’ai jamais eu la bosse des maths mais peut-on m’expliquer
      comment les Latinos (29%) vont devancer les Blancs (47%)…??

    • @DenisSera Première version:

      “Les Latinos seront le premier groupe ethnique aux États-Unis en 2050, devançant les blancs et les Afro-Américains. Aux USA, l’avenir et le XXIème siècle sera hispanique, et les autres races devront l’accepter.”

      @2e version

      Le lien que tu fournis confirmes ce que je dis: En 2050, les Hispaniques seront 2 fois plus nombreux que les Afro-Américains. En fait, ils sont déjà le principal groupe minoritaire.”

      Puis: “… their share of the population to 29%.”

      Tsé le genre qui ne peut avouer qu’il a dit n’importe quoi et qui persiste à dire qu’il a raison même quand lui met les chiffres sous le nez qui contredisent ses fabulations.. Vous me rappelez un certain Gagnon. Typique d’une certaine droite ! LOL !

    • @rogiroux
      “J’ai jamais eu la bosse des maths mais peut-on m’expliquer
      comment les Latinos (29%) vont devancer les Blancs (47%)…??”

      Les Blancs ne votent pas de manière ethnique, leur poid dans les élections sera donc beaucoup moins décisif que les Hispaniques, qui votent à 90% pour le même parti.

      Rappelons aussi que ce 47% de blanc va aller en diminuant. À la fin du siècle, les USA seront une nation Hispanique, comme presque tout le reste des Amériques d’ailleurs. C’est la continuité naturelle des choses.

      @gadur
      “Je ne savais pas que j’étais d’une race différente des hispaniques.”

      Ce n’est pas moi qui a inventé ce concept. Toutes les statistiques Américaines sont basées sur l’existence d’un groupe Hispanique différent du groupes des Blancs. Tous les représentants de la communauté Hispanique accceptent ce terme. Dans les nouvelles aux USA, les Hispaniques sont toujours décrits comme un groupe radicalement différente des blancs.

    • @rogiroux 18h51

      Ma réponse: il va falloir attendre un petit bout. Ça va venir un jour. Que sera sera, whatever will be, will be.

    • DenisSera Persistez vous à nier que vous avez fabulé et dis n’importe quoi dans votre message de 13:23 ?

    • De toute manière le détestable concept de ‘race humaine’ est erroné. Il n’y a pas de races humaine. Ce concept à été inventé de toute pièce entre autres, dans une tentative de justification du … ‘racisme’ et de l’esclavagisme.
      Pas surprenant qu’il n’est à peu près plus utilisé sauf, bien sur, aux USA.

      Voir Race humaine

    • @_cameleon_

      Je répète mon point: En 2050, le groupe ethnique le plus puissant sera celui des Hispaniques, loin devant les Afro-Américains et les Asiatiques.

      Ils seront aussi plus puissants que les blancs, car les blancs ne votent pas de manière ethnique. Leurs votes seront répartis entre les deux partis.

      Si les 30% d’Hispaniques votent à 99% pour le même parti politique, il leur suffira quelques votes des autres groupes pour obtenir la Présidence pour longtemps.

      Les Hispaniques sont déjà le groupe ethnique le plus important aux États-Unis. Leur puissance va aller en augmentant. En 2050, il vont dominer le processus électoral.

      Ceux qui s’opposent à la montée des Hispaniques vont devoir composer avec la nouvelle réalité des États-Unis.

    • @DenisSera Je vois … typique. Votre crédibilité s’approche ‘dangereusement’ du zéro absolu. Bravo !

    • @DenisSera

      1ere version:
      “Les Latinos seront le premier groupe ethnique aux États-Unis en 2050, devançant les blancs et les Afro-Américains. ”

      3e (ou est-ce la 4e) version:
      “Je répète mon point: En 2050, le groupe ethnique le plus puissant sera celui des Hispaniques, loin devant les Afro-Américains et les Asiatiques.”

      Hum … LOL !

    • @Denis A moins que les dits ‘Blancs’ ne forment pas eux aussi un groupe ethnique ? (ce que vous appelez une ‘race’, terme utilisé pour désigner les sous groupes d’animaux d’élevage).

    • @DenisSera

      En 2050, je vais être morte (tout le moins je l’espère, je ne veux pas vivre jusqu’à 94 ans et être gaga) donc, je ne pourrai vous contredire sur vos oredictions. Vous savez, selon certains qui ont cru les prédictions maya, la fin du monde devait arriver le 21 décembre dernier. En outre, les prédictions météorologiques sont fiables pour seulement trois jours.

      Comme disait mon père, l’eau va couler sous les ponts d’ici 2050.

    • Et les libertatariens seront une espèce disparue

    • Oh là là M. Hétu ! Comment se sent-on avec un tel “fan club” autour de soi ?

      Ce que Denis Sera affirme est pourtant pas si compliqué. Il prétend simplement que 29 % d’un vote solidaire à plus d’impact que 47% d’un vote divisé dans une élection ! Cela me semble assez vraisemblable surtout pour nous au Québec, là où les anglophones votent toujours en bloc.

    • rogiroux
      J’ai jamais eu la bosse des maths mais peut-on m’expliquer
      comment les Latinos (29%) vont devancer les Blancs (47%)
      ——————————————

      Je serais tenté de répondre par le taux de natalité plus élevé chez les latinos que chez les blancs peut-être.

    • “Les Latinos seront le premier groupe ethnique aux États-Unis en 2050, devançant les blancs et les Afro-Américains. Aux USA, l’avenir et le XXIème siècle sera hispanique, et les autres races devront l’accepter.”

      “Le lien que tu fournis confirmes ce que je dis: En 2050, les Hispaniques seront 2 fois plus nombreux que les Afro-Américains. En fait, ils sont déjà le principal groupe minoritaire.”

      “répète mon point: En 2050, le groupe ethnique le plus puissant sera celui des Hispaniques, loin devant les Afro-Américains et les Asiatiques.”

      On va attendre la 4e version…

      Ça sera peut-être plus clair…

    • Bonsoir ., bon je vais essayer de faire vite pour dominer mon opinion , d’après moi tout cette histoire découle du mondialisme et du” libéralisme” économique à outrance. Par exemple l’accord de l’ALENA à fait en sorte que des centaines de milliers de paysans mexicains se retrouvent sans salaires parce qu’ils ne pouvaient plus concurrencer le maîs américain ultra-subventionnée . Vous pensez qu’ils font quoi ces paysans ensuite ???… ben ilS traversent la frontière .Mais tout ca fait l’affaire des Banquiers apatrides et des marchands du Temple Walt street . De nos jours les politiciens sont tellement lâche et soumis à la finance que ces une perte de temps de s’en prendre à eux .

    • @denisSera “Les Hispaniques sont déjà le groupe ethnique le plus important aux États-Unis. ”

      Je me demande, vraiment, par quel tout de passe passe vous justifiez que les ‘blancs’ ne constituent pas aussi un groupe ethnique comme les autres que vous mentionnez.

      Ah je crois comprendre, vous utilisez ce terme comme l’a déjà fait le célèbre chroniqueur / ‘journaliste’ Claude Poirrier: Les ethnies, sont des dividus de races douteuses, bref ce sont les autres … les pas nous, là là.

      Voilà je crois avoir saisi ce que vous voulez dire. 10-4 !

      Marc Labreche dans une parodie de Claude Poirier

    • @DenisSera

      Hehe je prend pas la peine de voir les stats mais je peux vous dire que vous avez tort les plus puissants seront toujours les américains de confession juif … simple constat de fait ils détiennent une grande par de la finance sans parler de hollywood pour la propagande , alors que le président soit noir ou jaune il devra faire avec eux . Tandis que les latinos , resteront pour encore longtemps au bas de l’échelle social sociaux comme les noires. Les goys votes les juifs ordonnent . Pus de toute manière qui croit encore à la fable démocratique et encore pire au scrutin majoritaire …. la différence entre démocratie et dictature ?? Dans le premier, c’est cause toujours, on s’en fout
      Dans la seconde c’est ferme ta gueule ou on le fait pour toi. Eh oui mon ami, c’est beau la démoooocratie

    • @cameleon

      Laissez tomber l’idéalisme , sans cautionner ce que dit l’autre intervenant , je vous direz que oui les races existent ,en tout cas le séquençage du génome humain le prouve . La race peut aussi tout simplement désigné l’origine géographique et morpholique. Vous pouvez idéalisé mais ils est prouvé qu’un noir à plus de testostérone qu’un chinois qui lui en a moins qu’un blanc. La résistance des tibétains au haute altitude leur viens de l’ adaptation géographique de leur race.

    • @cimequaire “Ce que Denis Sera affirme est pourtant pas si compliqué. Il prétend simplement que 29 % d’un vote solidaire à plus d’impact que 47% d’un vote divisé dans une élection !”

      Cela c’est sa 2 ou 3e version ! Relisez son affirmation erronée (mensongère) de 13:23

      “”Les Latinos seront le premier groupe ethnique aux États-Unis en 2050, devançant les blancs et les Afro-Américains. Aux USA, l’avenir et le XXIème siècle sera hispanique, et les autres races devront l’accepter.

      C’est FAUX … Prétendriez vous aussi le contraire ?

      La réalité maintenant: les Latinos (29%) les Blancs (47%)

      Y a-t-il q.q.c que vous ne comprenez pas ?

    • Et permettez moi de mettre sérieusement en doute sa prédiction que les 29% de Latinos auront un poids plus important que les 47% de ‘blancs’, a cause prétendument de la division du vote.

      Pour la simple raison que le facteur de loin le plus important dans les élections aux USA est les $$$. Et par extension, ce qui a le plus d’influence dans la soi disant démocratie est le pouvoir des $$$. Les lobbies (financiers / pétroliers / religieux, etc etc etc) ont beaucoup plus de poids dans l’élaboration des politiques, malgré le fait que les détenteurs du gros du pouvoir économique ne représentent qu’une infime minorité de la pop. ils ont plus de ‘poids’ politique que l’ensemble des autres. A moins que la ploutocratie actuelle se résorbe, mais, ce n’est pas pour demain la veille.

    • (… suite) et ce n’est pas de sitôt que les Latinos auront un poids économique (par extension politique, dans la ploutocratie actuelle) aussi important que l’ensemble des blanc.

      Rappel: Encore aujourd’hui, la moyenne des afro-américains ne possède qu’environ 10 % (à vérifier, ce pourrait être moins élevé) de la richesse (wealth) moyenne des ‘blancs’.

    • On dit souvent que les Anglophones du Québec contrôlent les élections car ils votent toujours du même bord. Pourtant ils ne sont que 25% de l’électorat.

      On dit la même chose des Extrémistes de droite aux USA, qui ne sont pourtant que 10 ou 20% au maximum. Mais ils votent à 100% pour le plus fou des Républicains à chaque élection. On dit qu’ils dominent le Parti Républicain.

      Et moi je dis: Avec 27% de la population, les Hispaniques vont bientôt dominer le processus électoral Américain. Ça ne veut pas dire qu’ils vont faire comme les Républicains Extrémistes. Au contraire, la majorité des Hispaniques semblent être de centre-gauche.

    • @DenisSera Et moi j’affirme que vous fabulez, pas à peu près.

    • “les Hispaniques vont bientôt dominer le processus électoral Américain.”

      Qu’ils un poids électoral accru, d’ici 2050 (bientôt ???) très certainement, mais de la à ‘prendre le contrôle, comme vous semblez le prétendre … il y a un monde.

    • Si je comprend bien, le ”melting pot” bouillonne et le couvercle de la marmite va bientôt sauter.

    • Incroyable ce que les médias poubelles et la propagande de la droite de la droite peut
      faire de ‘brain damage’ chez ceux qu’elle atteint en plein dans le cerveau reptilien !
      Ils ont la peur aux tripes. Et celle-ci s’exprime d’une manière qui n’est pas belle à voir.

    • @DenisSera Dernier point en passant. Les Latinos sont considérés comme étant de ‘race’ blanche aux USA. Alors je vous invite à réviser votre vocabulaire en ce qui à trait à ce que vous appelez les ‘races’ et les ethnies.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2008
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité