Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 9 janvier 2013 | Mise en ligne à 9h50 | Commenter Commentaires (23)

    Obama et les femmes

    Cherchez la femme parmi les participations de cette réunion récente dans le Bureau ovale. (Photo Peter Souza)

    Cherchez la femme parmi les participations de cette réunion récente dans le Bureau ovale. (Photo Peter Souza)

    Barack Obama doit en partie sa réélection aux femmes, mais il n’est vraiment pas facile d’en trouver parmi ses plus importants collaborateurs, comme l’illustre la photo qui coiffe ce billet (je vous mets au défi de trouver à qui appartient la jambe que l’on aperçoit devant le «Resolute Desk»).

    À la décharge du président, il faut dire qu’il aurait préféré remplacer Hillary Clinton par Susan Rice plutôt que John Kerry, mais l’ambassadrice américaine à l’ONU s’est retirée de la course au poste de secrétaire d’État. Il aurait cependant pu nommer une femme à la tête du Pentagone, Michèle Flournoy, mais il a fini par choisir Chuck Hagel.

    Cela dit, Barack Obama a embauché plus de femmes que George W. Bush depuis le début de sa présidence et autant que Bill Clinton, comme le souligne le New York Times dans cet article. C’est juste qu’elles se font de plus en plus rares en haut de l’échelle.

    P.S. : Obama s’apprêterait à nommer Jacl Lew, son actuel chef de cabinet, secrétaire au Trésor en remplacement de Timothy Geithner.


    • Ça doit être la jambe de Valerie Jarrett, conseillère d’Obama.

    • On se rappellera que c’est Romney qui a conservé les “binders full of women”.

    • Vous oubliez de souligner l’importance de Valerie Jarrett qui est sa plus proche conseillère, son âme soeur. Et que dire de Michele Obama…qui est en haut de l’échelle !

    • Les femmes sont rarement au haut de l’échelle, autant dans le privé que dans le public. C’est un problème de société.

    • Mitt pourrait lui passer son cartable

    • Le problème de la place des femmes vient surtout du fait que la révolution féministe a eu lieu relativement récemment, et que les milieux d’affaires sont les plus conservateurs et plus agés, donc moins réceptif à engager des femmes.

      Aussi, il y a moins de femmes avec 30 années d’expériences dans leur domaine que des hommes, puisqu’en 1980 les femmes étaient encore minoritaire dans les universités. Maintenant qu’elles sont majoritaires, dans quelques décennies elles seront majoritaires dans plusieurs domaine. Il faut seulement laisser le temps de faire son oeuvre, les changements sociaux sont lents.

      La pire chose à faire selon moi est de la discrimination positive. Les choses se placeront d’elles-même.

    • Ou bien les hommes se sont adapté au féministes ou au modernisme pour prendre insidieusement la place des femmes, ou bien les électeurs et les électrices préfère au fond des hommes qui dirigent en temps de guerre (les USA sont en guerre contre le terrorisme jusqu’au dernière nouvelles) et quand temps de paix y pas de problèmes a avoir plus de femmes ou bien des Hilary Clinton ne courent pas les rues ou bien il n’y a moins de relève au niveau du pouvoir.

      Ou bien c’est un peu de tout ça et il faudra l’accepter.

    • Si Obama a besoin de trouver des femmes compétentes, il peut demander le cartable de Mitt Romney.

      Il pourrait aussi demander des conseil à Jean Charest.<

      C'est drôle de voir des gens dénoncer l'absence de femme dans l'entourage de Romney qui trouvent des excuses pour justifier l'absence dans l'entourage d'Obama.

    • Plus ça change….

    • Je pourrais me tromper, mais je dirais que pour plusieurs femmes, bien que la représentation féminine soit importante, la défense de certaines valeurs, et le rejet de d’autres plus mesquines, compte plus encore.

    • Si Obama avait été Républicain, il y aurait eu des manifestations de centaines de milliers de femmes dans une douzaine de villes Américaines.

      Sans compter les émeutes qu’auraient déclanché les homosexuels, en relation avec la nomination des derners jours d’Obama.

      Mais Obama est un démocrate, alors il évite les foudres des groupes gauchistes.

      Dans un sens, on peut appeler ça maintenir la paix sociale.

    • @DenisSera @lp_champagne

      Faut vraiment avoir le goût de basher la gauche pour raconter des conneries comme celle-là.
      Avez vous lu le billet au complet?
      “Barack Obama a embauché plus de femmes que George W. Bush depuis le début de sa présidence et autant que Bill Clinton, comme le souligne le New York Times dans cet article. C’est juste qu’elles se font de plus en plus rares en haut de l’échelle.”

      C’est pour ça que les “groupes gauchistes” ne de plaignent pas.
      Quand on as rien de bon à dire…. vous connaissez la suite j’imagine.

    • Les dretteux, ne trouvant rien de positif à dire sur leurs clowns-représentants, s’inventent des délires d’interprétation…

    • candela

      Pouvez vous reformuler le commentaire suivant en enlevant les insultes (qui n’appiorte rien à la discussion): “Les dretteux, ne trouvant rien de positif à dire sur leurs clowns-représentants, s’inventent des délires d’interprétation…”

      Vous, vous êtes à l’aise et trouver normal le nombre de femmes dans le cabinet d’Obama?

      AbominationZ

      Donc la gauche se contente de voir des femmes dans le bas de l’échelle??? Une secrétaire vs une personne en charge d’un ministère…

    • @champagne

      Pour répondre à votre question, je suis très à l’aise avec le fait qu’Obama a embauché plus de femmes que George W. Bush depuis le début de sa présidence.

      Quant à la “normalité” de la chose, vous seriez très ridiculement présomptueux de pontifier ex-cathedra à propos de cette dernière.

    • lizzie

      9 janvier 2013
      10h16

      Alors là ! Bien d’accord avec vous !
      Dommage.

    • “Il pourrait aussi demander des conseil à Jean Charest.”

      Je ne crois pas que la discrimination positive de Charest fasse avancer les choses. Une femme sera engagé seulement pour remplir le quota de femme, sans égard à la compétence. Sachant qu’il y a encore une minorité de femmes qui se présente en politique (20% au Québec de mémoire), il est normal que la représentation ne soit pas la même.

      Que dire des délires de Payette qui parle des femmes qui font de la politique comme des hommes… C’est dommage les dégâts que peut causer la sénilité. Je ne connais pas beaucoup de machos, mais j’ai l’impression que les féministes ont énormément de préjugés et stéréotype sur les hommes et les femmes, du moins la vieille garde, d’après ce que j’entends à R-C.

    • ” Il aurait cependant pu nommer une femme à la tête du Pentagone, Michèle Flournoy”. Je sais que ma réaction n’est pas logique, mais une femme qui a porté, mis au monde et élevé des enfants, et qui permettrait qu’on tue d’autres enfants à l’aide de drones ou autrement, ça soulève le coeur. Les dommages dits collatéraux ne le sont pas pour les victimes. http://fr.wikipedia.org/wiki/Dommage_collat%C3%A9ral

    • 19h46 “Michèle Angelique Flournoy (born December 14, 1960)[1] is the former Under Secretary of Defense for Policy of the United States”. http://en.wikipedia.org/wiki/Mich%C3%A8le_Flournoy

    • @lizzie 10h16 “Les femmes sont rarement…” C’est exact. Mais il existe aussi une autre réalité: les éminences grises, femmes ou hommes, qui exercent souvent le véritable pouvoir.

    • @kelvinator 17h24 “Je ne connais pas beaucoup de machos, mais j’ai l’impression que les féministes…” Vous connaissez donc quelques machos. Normal, ce n’est pas ça qui manque. Mais connaissez-vous quelques féministes? Elles ne sont pas toutes radicales: la plupart des femmes féministes ne le crient pas sur les toits et font juste preuve de gros bon sens civilisé en prenant tranquillement et avec détermination la place qui leur revient au soleil.

    • C’est beau de voir les fans de Mr. Obama lui trouver des excuses.

      Et si les personnes les plus competentes pour occuper ces positions a ce moment etaient des hommes et qu’il avait choisi en fonction uniquement de la competence ?

      Engagez la meilleure personne pour le poste.

      Homme, Femme ou Hermaphrodite… who cares ?

    • @lp-champagne

      “Donc la gauche se contente de voir des femmes dans le bas de l’échelle??? Une secrétaire vs une personne en charge d’un ministère…”

      Pas vraiment, mais j’imagine que pour la majorité le poste doit aller au mérite aussi non?
      H. Clinton n’avais pas un poste haut placé alors?
      Et comme je vous le rappel, c’est déjà beaucoup plus que les administrations répulibanes précédentes. Donc c’est une amélioration, et les améliorations ne donnent pas vraiment le goût de se plaindre non?
      Vraiment, vous êtes fouille merde. Plutôt que d’essayer de défendre les positions de la droites, vous passer votre temps à chercher des failles dans celle de la gauche. Le terme c’est “fouille-merde”. Essayez donc de défendre le fait que Bush en embauchais encore moins de femmes MÊME dans des positions en bas de l’échelle qu’on rit un peu!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité