Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 1 janvier 2013 | Mise en ligne à 20h19 | Commenter Commentaires (45)

    Suspense à la Chambre (Ajout)

    Après une dernière rencontre avec leurs membres, les dirigeants de la Chambre des représentants ont décidé de tenir ce soir un vote sur l’accord adopté par le Sénat pour éviter le «précipice fiscal». Aucun amendement ne sera proposé. Ma prédiction : l’accord sera rejeté par deux voix. La vôtre?

    P.S. : S’il faut se fier à Matt Drudge, la droite hait encore plus que la gauche le compromis pour éviter le précipice fiscal :

    A_kaGsgCMAEmtEY.png-large


    • Ma prédiction: demain est un autre jour. J’ai bien ri hier en voyant en chambre un élu en habit de soirée, prêt pour le party. Un homme pratique, déterminé à ne pas gâcher toute sa journée.

    • Comme je n’en sais rien et que je suis un des pires pronostiqueurs que je connaisse:
      J’hésite beaucoup entre 3 et 4 j’irai donc pour 5.

    • Double suspense. Le monde entier est suspendu au vote de la dernière chance à la Chambre et aux négociations de la dernière chance au hockey. Lequel de ces deux sujets est le plus important? À lire certains journalistes et certains blogues, ce semble être le hockey, un service essentiel s’il en est un.

    • Mon pronostic: accepté par trois voix.

    • @Lizzie

      Wow… différentiel de 8… si je suis dans les patates à ce point, cela prouvera au moins ma prémisse.

    • @bernasse
      LNH: y croyez-vous encore?
      Anyway, j’ai fait mon “pledge” “Just drop it” et ils me doivent déjà quelques “games”…

    • @jeansaisrien

      Je pars avec l’idée qu’il y a du tordage de bras à grande échelle, une première pour l’agent orange.

    • Grover Nordquist vient d’absoudre les républicains de la chambre de représentants qui voteront pour la résolution et qu’il feraqit de même s’il était un élu. Les moutons vont suivre…

    • La joie de voir un John Boehner à deux doigts de pleurer.

    • @jeansaisrien
      Si Drudge panique, ça veut peut-être dire que la résolution va passer, il faudrait que je vois le pronostic de Rove pour ne faire une idée (contraire à la sienne).

    • D’après CNN et MSNBC, il semble que notre cher monsieur Hétu a tort. Est-il prêt à reprendre la gageure ultime: le mangeage de casquette?

    • Drugde: son nouveau titre n’est pas piqué des vers non plus:

      REPUBLICAN HORROR NEW YEAR

    • Quel beau cirque: beaucoup de clowns, des ânes, des éléphants, des fouines en masse.

      Mais ça manque de dompteurs.

      Je m’attends à ce que le résultat soit le plus stupide possible. Comme d’habitude.

    • 257 oui contre 167 non, un résultat clair. La fin de notre monde n’est pas encore pour demain.

    • Canadien 5, Boston 3. :-)

      Sti, j’sais pas quoi répondre. Aucune idée. Disons que je ne suis pas trop optimiste.

      Ce n’était pas évident de faire passer l’accord entre les dents de la Chambre.

      Tourlou.

    • @fem_progress “Je m’attends à ce que le résultat soit le plus stupide possible”. Votre impression maintenant?

    • 257-167 ???

      WTH ??

    • @fem_progress “ça manque de dompteurs”. Les dompteurs ont une fâcheuse tendance à se comporter en dictateurs.

    • La mesure vient de passer à la chambre des représentants :

      the House voted 257 to 157 to pass the belated compromise measure over the objections of many conservative Republicans.

      (MSNBC)

    • @jean_saisrien

      “257-167 ???

      WTH ??” C’est le chiffre.

    • Les mesures pour les victimes de Sandy ne sont aps encore adoptées.

      Ça ne me dérange pas de m’être trompée. Je ne gagne pas ma vie comme cartomancienne! Disons que le niaisage et les compromissions (non, pas des compromis) ont été assez stupides merci.

    • Doit-on conclure qu’un vent d’intelligence a traversé la Chambre de bord en bord et que l’on a par le fait même envoyé paître les fondamentalistes du GOP ? Quand je dis on, j’ai en tête les membres mêmes du parti républicain , les plus modérés ? Il faut qu’il en existe d’après les résultats de ce soir.

      Une étape de franchie.

      Bonne nuit.

    • Le GOP s’est finalement réveiller, pour approuver un plan qu’ils n’aiment pas, mais ils ne pouvaient pas se permettre de le rejeter, le coût politique aurai été trop cher (vraiment!) au moins, le bill démocrate va passer. J’espère de tout coeur que le GOP saura négocier sur des points solides et tenter d’imposer leur agenda a Obama, pas le contraire. Je doute fort que Boehner garde son poste jusqu’a 2014, mais au moins, il pourra dire qu’il fait avancer le GOP (ce qui est de la foutaise, car le Tea Party va le lacher bientot). Tax and spend ne pourra plus faire peur aux indépendants, les démocrates viennent de démontrer un certain sérieux sur la question. Ne reste qu’a trouver comment atteindre l’équilibre budgétaire… lol !

      ma prédiction? Le prochain président républicain saura atteindre cet équilibre, mais en 2020 !
      outch

    • @lionking (23h07)

      Canadien 5, Boston 3 ???

      Est-ce que d’un rêve? ;-)

    • Bravo, monsieur le président, bien fait!

      Sa manoeuvre politique était brillante!

    • Rush Limbaugh sera demain apoplexie! hehehe

    • tomdeboston,

      Vous auriez préféré le contraire ?

      J’avoue que je rêve éveillé. Ça m’arrive de temps à autres !

      Bonne année à vous, sieur de Boston.

    • Je m’attendais à un résultat plus serré, beaucoup plus serré.

      Mais avec une telle différence, il faut désigner des gagnants et des perdants:

      Les gagnants: Barack Obama, Joe Biden, Harry Reid et Mitch McConnell.

      Les deux plus grands perdants: Le speaker John Boehner et le leader de la majorité républicaine à la Chambre, Eric Cantor, qui n’ont pu empêcher de voir sous leurs yeux le caucus GOP de la Chambre voler en éclats.

      Cette défaite fera mal longtemps.

    • Ce n’est pas une question de gauche ou de droite car c’est la FED et Wall Street qui décidera le sort des moutruches du système … pas de surprise alors !!

    • Une entrée dans la Nouvelle Année 2013 ratée, les républicains n’ont jamais autant paru si piteux…ça me faire rire. Dire qu’ils représentent le peuple…complètement déconnectés…

      Suspendus au vide, à s’étourdir du vide, il fut tentant de s’y précipiter mais le blâme, personne ne le voulait. Finalement, c’est remis à plus tard, le principal est de gagner du temps…

    • @tomdeboston
      Pendant qu’on est seuls et

    • @ tomdeboston
      Pendant qu’on est seuls et que personne ne m’ entend, ”GOP” ça veut dire quoi chez les Républicains?

      Pour ce qui est de la partie de hockey, Canadien 5, Boston 3, ce fut extraordinaire et mémorable. L’entraineur du canadien a reconnu avoir sous-estimé les joueurs de Boston. Il ne refera plus la même erreur. Lors de la prochaine rencontre, il s’assurera que ses joueurs chaussent des patins…

    • Énorme victoire pour Obama.

      Et déconfiture du parti répuliban.

    • @Lionking
      Ce qui est a guidé ici je crois, c’est plus l’intérêt que le bon sens… L’opinion publique leur est de plus en plus hostile, et ceux qui ont financé leur campagne ont sans doute jugé qu’un rejet de l’accord pourrait avoir un contrecoup économique qui nuirait à leurs investissements…
      De toute façon, quand on y regarde de plus près, l’accord est loin d’être une éclatante victoire pour les démocrates ! Les hausses d’impôts sont plutôt limitées, alors qu’il aurait été nécessaire de prendre des mesures beaucoup plus vigoureuses pour rétablir l’équilibre budgétaire. Moins de 5% d’augmentation du taux d’imposition sur les revenus de 400 000$ et plus, c’est trop peu. Ce taux est nettement trop bas à 39,5%, surtout dans le contexte actuel – rappelons que Clinton était parvenu à l’augmenter pas mal plus, dans un contexte budgétaire beaucoup moins difficile.
      Il ne suffit pas de revenir aux taux d’imposition de l’ère Clinton, il faut carrément en finir avec l’héritage de Reagan. C’est sous son administration que l’on a connu des baisses massives des taux d’imposition sur les plus hauts revenus, qui ont plongé les États-Unis dans des déficits de plus en plus lourds, les dépenses militaires augmentant en parallèle.
      Par ailleurs, on ignore encore la nature des coupures et leur étendue. Je crains que l’on ne s’attaque encore aux dépenses sociales, sans toucher vraiment aux délirantes dépenses militaires et pour la sécurité. Seul véritable gain: les aides aux chômeurs sont reconduites. Des millions de chômeurs doivent respirer un peu mieux ce matin.
      Les États-Unis ne pourront pas se relever tant qu’ils n’auront pas laissé derrière eux l’héritage de l’ère Reagan. Malheureusement, beaucoup d’Américains adhèrent au mythe voulant que ce président ait réussi à relever le pays, alors qu’il a plutôt contribué à fragiliser son économie et sa situation budgétaire. Les difficultés qu’ont connues les Américains depuis commençaient déjà à poindre sous son règne.

    • Il y a deux groupes qui sont perdants ici : les membres du Tea party, qui se voient désavoués, et les démocrates qui espéraient un vrai changement de cap. Ah oui, il y a aussi le peuple américain qui y perd… L’accord ne permettra pas de vraiment éliminer les déficits. L’approche « modérée » prônée par Obama revient au fond prolonger plus ou moins un certain statu quo. Un petit peu d’augmentation d’impôts, un peu plus de coupures, probablement aux mauvais endroits principalement, ceux qui risquent d’affecter la population et d’affecter l’économie américaine par ricochet.

      Ce qu’il faudrait, ce sont des mesures nettement plus agressives: le démantèlement de plusieurs bases militaires américaines dans le monde, qui représentent en partie une perte sèche – qui équivaut à sortir de l’argent du pays pour faire vivre l’économie locale autour de ces bases -, une réorientation du rôle de l’armée et cesser de jouer les gendarmes du monde. Une flotte et une aviation plus réduites feraient amplement la job en ce cas, et l’armée reprendrait son véritable rôle, qui est avant tout celui du maintien de la paix, et non celui d’une force militaire d’intervention, beaucoup plus coûteuse à entretenir.

      Il faudra aussi s’attaquer aux exemptions fiscales injustifiées et passer au peigne fin les subventions accordées par l’État afin de s’assurer qu’elles jouent bien leur rôle, soit celui de stimuler l’économie. Je ne crois pas que ce soit le cas pour celles accordées aux compagnies pétrolières par exemple…

      D’autres réformes seraient nécessaires dans l’avenir. Le système de santé actuel est beaucoup trop coûteux – c’est le plus coûteux au monde, et de loin. Il va falloir tasser les compagnies d’assurance et y substituer un assureur public. L’argent public ne devrait pas contribuer à enrichir des assureurs privés qui s’en mettent plein les poches. En fait, c’est tout le système médical américain qui est devenu une immense assiette au beurre, où tout le monde se graisse allègrement la patte – médecins beaucoup trop payés, hôpitaux qui gonflent la facture sachant que les compagnies d’assurance ne sont pas là pour magasiner les meilleurs prix. Ceux qui raquent ? Les assurés et l’État.

    • @ducalme
      ..et j’ajouterais, parmi les perdants, Grover Norquist, celui qui est réputé avoir défini le dogme républicain qui a conduit à l’élection de Reagan, et celle de Bush père et fils. Norquist soutient dans sa biographie courte sur Wiki “qu’une personne n’apprend plus rien sur la politique après l’âge de 21 ans”. La Chambre des Représentants lui donne en ce début d’année un cours abrégé de politique américaine 101… We the people.

      Chose que Obama s’applique à respecter à chaque apparition télé, en jouant un coup la fois, mais chaque fois dans la perspective d’un plan de long terme tout comme dans la perspective des mi-mandats 2014.

      2014?, Comme un souffle brulant sur le cou que les Républicains de la Chambre ont soudain ressenti entre Noël et le Jour de l’An, le temps d’aller prendre le pouls des familles d’électeurs loin du bruit mesmérisant des salles des machines à Washington. Sans parler de Scott Brown qui ne devait pas être très chaud à l’idée de défier en Chambre l’écrasant vote du Sénat, lorsqu’il songe à un éventuel poste sénatorial du Massachusetts dans la chaise laissée vide par John Kerry.

      Excellente année à vous.

    • “Ce qui est a guidé ici je crois, c’est plus l’intérêt que le bon sens ”

      On peut dissocier les deux et à la fois les amalgamer.

      À mon avis, le bon sens, ce sont les républicains modérés qui en ont fait preuve. Oui pour leurs intérêts mais plus pour l’image du parti, de sa crédibilité actuelle et future. Ils ont affiché une fin de non-recevoir à l’intransigeance malsaine et revancharde de leurs théières du bout de la table.

      Je crois que l’” intérêt ” ou les intérêts ont eu plus de poids dans la bande de ploutocrates ego-centrés des extrémistes de droite républicains. leurs intérêts passeront toujours devant le bien-être commun. Dont ils se foutent éperdument. Le self made man , le Rêve Américain. Tout le reste n’est que petite bière et d’aucune importance.

      Le bon sens, dans leur cas, c’est celui qui aboutit tout droit dans leur compte en banque.

      Bonne analyse que la vôtre.

      De bons points relevés . Les coûts faramineux du système de santé, des assurances privées et j’ajouterais à cette liste, ceux des dettes accumulées pour les étudiants qui sortent des universités américaines. À moins d’être nés avec une cuillère d’argent dans leur soupe, la grande majorité paient leurs dettes pratiquement toute leur vie.

      ” Ce qu’il faudrait, ce sont des mesures nettement plus agressives: le démantèlement de plusieurs bases militaires américaines dans le monde, qui représentent en partie une perte sèche – qui équivaut à sortir de l’argent du pays pour faire vivre l’économie locale autour de ces bases -, une réorientation du rôle de l’armée et cesser de jouer les gendarmes du monde. Une flotte et une aviation plus réduites feraient amplement la job en ce cas, et l’armée reprendrait son véritable rôle, qui est avant tout celui du maintien de la paix, et non celui d’une force militaire d’intervention, beaucoup plus coûteuse à entretenir. ”

      Je l’ai dit souvent, il n’est pas possible de penser que les dossiers militaire et réformes sociales puissent avancer côte à côte. Impossible.

      Il y a des choix à faire. Ce qui entraîne un changement radical dans la philosophie américaine face à ses politiques intérieures et extérieures. C’est pas demain la veille. Ça viendra un jour peu-être. Pas sans heurts ni affrontements. Ça passera par un immense printemps américain, douloureux. Il va falloir un changement de garde, un coup de balai dans les placards où se cachent la vieille garde de faucons, de fous du gun, de pro-guerre , enfin toue cette bande de crackpots pour qui le mot négociation est une preuve de faiblesse d’esprit. Bref , dewors les cowboys pour faire place à un pays d’Amérique du Nord conciliant. Puissant mais conciliant à la fois. Comme ça , en passant, ce tournant ne sera , à mon avis, possible que lorsque les USA auront donné leur 4% à Israël et à la clique de BIBI . Ce serait déjà un bon pas dans la bonne direction.

      Je sens que mon texte est encore trop long. :-)

      Bonne journée et bonne année également.

    • Me commentaire de 12h37 est adressé à STRIDULATION.

      Merci

    • Corr : mon

    • @ Candela
      Merci. Ma chandelle s’est allumée.
      GOP=Grand Old Party. Je craignais de devoir lire la moitié du bréviaire avant de trouver la réponse. Bin non. Bang. Dret là.

      Mainteant mon objectif c’est de chasser de mon esprit le God On Power qui , malgré moi, s’y était glissé….je devrais y pervenir car je viens à peine de me débarrasser du In God we crush….

    • Puisque qu’on peut poser des questions, allons-y.

      La constitution américaine permet-elle la création d’un troisièeme parti ?

    • @Lionking
      Seriez-vous en train de me ravir le monopole de la gaffe? MDR
      Je ne me laisserai pas taire…

    • DenisPlante,

      J’en fais régulièrement. Comme il m’arrive de me demander pourquoi je suis descendu au sous-sol ! J’allais chercher quoi donc ???&%/”%&(()(&%$”+_ !!!

      M’améliore pas en vieillissant !

      Bonne année à vous.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2010
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité