Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 28 décembre 2012 | Mise en ligne à 8h50 | Commenter Commentaires (70)

    «Précipice fiscal» : dis-moi comment tu baises…

    Le chef de la majorité du Sénat, Harry Reid, à son arrivée au Capitole hier. (Photo Reuters)

    Le chef de la majorité du Sénat, Harry Reid, à son arrivée au Capitole hier. (Photo Reuters)

    Reportage à la fois amusant et désolant du New York Times sur la frustration des sénateurs qui ont dû quitter leurs familles au beau milieu de la période des Fêtes pour commencer hier «à faire rien en particulier» à Washington.

    À cinq jours du «précipice fiscal», le chef de la majorité du Sénat, Harry Reid, a tempêté contre le président de la Chambre des représentants, John Boehner, lui reprochant de ne pas avoir rappelé ses membres au travail.

    De l’Ohio, le représentant républicain a répliqué que la balle n’était plus dans son camp mais dans celui du Sénat. Il a également annoncé que les membres de la Chambre seront de retour à Washington le lundi 31 janvier pour voter sur un accord éventuel de dernière heure.

    En attendant, les dirigeants démocrates et républicains du Congrès rencontreront aujourd’hui le président à la Maison-Blanche pour tenter d’éviter ce précipice qui pourrait faire basculer l’économie américaine dans la récession. L’optimisme n’est pas au rendez-vous

    Il est entendu que les sénateurs démocrates et républicains ne sont pas les seuls à exprimer leur frustration face au blocage qui règne à Washington. Sur Twitter, la célèbre sexologue américaine Ruth Westheimer y est allée de sa propre analyse sur l’incapacité des parlementaires de progresser vers un accord. Je la cite :

    «Les membres du Congrès qui ne peuvent faire des compromis ne sont probablement pas de bons amants. Les rapports sexuels nécessitent des concessions de part et d’autre.»

    P.S. : Mon collègue Mathieu Perreault a réalisé une entrevue avec Norm Ornstein, de l’American Entreprise Institute, un groupe de recherche conservateur, qui attribue aux républicains la responsabilité des blocages des dernières années à Washington.


    • Il faut leur donner ça aux étasuniens, ils sont vraiment passés maître dans l’art de l’enflure linguistique : “Frankenstorm, précipice fiscal, etc…”.

      Tout le monde sait bien que tout ça n’est qu’un grand spectacle, que ces marionnettes de Wall Street vont s’entendre sur un scénario longtemps décidé d’avance et qu’encore une fois, ce sont les moins fortunés qui vont payer la note.

      Vous n’avez pas cette impression d’un éternel déjà vu ?

    • “dis-moi comment tu baises…”

      Encore faudrait-il qu’ils le fassent et en retirent un certain plaisir*

      * à défaut d’un plaisir certain!

      Mieux vaut être mal-baisés que pas baisés du tout!!

    • @maddog : c’tivident ! Le 31 au plus tard, Obama va nous annoncer qu’il en est arrivé à un compromis avec les Républicains et ce sera leur classe moyenne qui va passer à la caisse.

    • Paspire comme idée de les voir comme des mauvais coucheurs sauf que si on envisage cela sur le plan du compromis pas sûr, du tout, du tout… C’est plutôt une question d’avoir des rapports entre partenaires compatibles.

      ” Les rapports sexuels nécessitent des concessions de part et d’autre. ” Pour les concessions… là je suis plus d’accord il faut que votre maîtresse puisse devenir CONCESSIONNAIRE de votre corps pendant vos ébats pendant que vous vous obtenez un droit de franchise sur le sien…

      LOL

      En tous les cas, vous devenez tous les deux à la fois concessionnaires et concédants. OK dans la vie de couple, il faut faire des compromis mais au lit, on espère qu’ils sont pas trop nombreux à moins d’avoir une mentalité et une position de missionnaire…

      LOL…

      Non mais quand même, il faut accepter certains compromis, on ne peut pas être capable de faire toutes les positions du kamasutra dès le premier soir…

      Pour certains politiciens et leur habileté au lit ? Ils ne sont pas de ceux qui gardent leurs bas dans les pieds ? Alors, un peut difficile d’atteindre le plus hauts sommets avec des agrès pareil… ;)

    • Madame Ruth Westheimer est rendue à 84 ans… On peut la comprendre de prêcher pour les compromis au lit… Il reste plus tellement de joual encore en état de servir ni de belles pouliches prêtes à s’adonner avec un monsieur de cet âge là ou plus.

      Bon mais je ne connais pas son discours passé et elle peut être pertinente toujours et être une icône de ce domaine aux États-Unis.

    • “la célèbre sexologue américaine Ruth Westheimer y est allée de sa propre analyse”

      ===

      Plutôt simpliste comme “analyse”. J’espère qu’elle fait de l’humour et non de la psycho-pop.

      Jean Émard

    • Un Congrès impuissant, mais le peuple se fait baiser quand même… par le dildo de Wall Street!

      Résumé de la politique américaine en une phrase.

    • Pour les Répuliban$ millionnaires de la bande à Boehner, c’est la faute du président… et des syndicats.

    • Récession ou rajustement?

      Ben tanné d’entendre parler du fiscal cliff et de ces gouvernements gourmands et dépensiers.

      T. Rightman

    • La question va se régler après le 3 janvier : arrivée des nouveaux sénateurs élus, réélection de Boehner comme orateur républicain à la chambre et début de la 113ème session.

      Les répu$ pourront donc appuyer les baisses d’impôt chez les moins de 250,000$.

      Prouvant ainsi qu’ils n’ont jamais appuyé une augmentation.

      “Save the surface, and you save all !”

    • Il y a certains républicains qui sont tellement contre le compromis que la seule activité sexuelle à laquelle ils peuvent s’adonner est la masturbation.

    • Le Congrès américain: la définition de dysfonctionnement!

    • Il y a certains républicains qui sont tellement contre le compromis que la seule activité sexuelle à laquelle ils peuvent s’adonner est la masturbation.

      @ lizzie ~

      À chaque fois que quelqu’un se masturbe, Dieu tue un chaton…!

    • >>Ben tanné d’entendre parler du fiscal cliff et de ces gouvernements gourmands et dépensiers.

      Moi je suis “ben tanné” d’entendre ces droitistes qui ne pensent qu’à leur petites poches et se contrecalissent du bien commun et de la santé économique du pays.

    • Les républicains doivent être choqués d’entendre Mme Westheimer employer des mots sales comme chexe, eux qui excellent dans l’art de f… leur prochain.
      Avec un peu de chance, ils vont faire un pas par en avant.

    • c’est evident que c’est plus facile de ne pas penser a ta petite poche quand il n’y a rien dedans.

    • @tomdeboston
      Le Congrès ne fonctionne pas? C’est qu’il souffre de dysfonction électile.

    • les riches devraient envoyer 100% de leurs revenus au IRS et Obama pourrait leur remettre leur
      “fair share”.

    • Evidemment augmenter les impots des bien nantis et abolir le plafond de la dette fait beaucoup de sens.

    • depenser sans restrictions a ete le secret de la reusite financiere de beaucoup de pays et corporations.

    • les biens nantis sont surement devenus riches en depensant sans restrictions.

    • Que ce soit sur le compromis budgétaire ou le plaisir sexuel au lit, il faut écarter l’obstruction. Et tout le monde sait qui fait l’obstruction dans ce suspens. C’est les républicains.

    • Les “riches” ne font de l’argent que si la classe moyenne dépense…
      Pas de classe moyenne = pas de riches.

      Les bien-nantis vivent au crochet de ceux qui dépensent.

    • Précipice fiscal et sexualité ? Il y aurait un lien ?

      Est-ce que ça signifie qu’on vivrait une chute boursière si l’économie plantait en récession ? :-)

      Bonne journée.

    • “Les bien-nantis vivent au crochet de ceux qui dépensent.”

      Donc l’ecart riches-pauvre qui se creuse est de la fiction?

    • Mme la docteure Westheimer fait de l’humour.

    • The fiscal clit ?

      @dandumais dit Einstein

      Non… c’est que la ressource s’épuise.

    • De mon point de vue de Canadien, ce débat est surréaliste. M. Obama vient de remporter les élections, plus de 50% des américains considèrent le parti républicain comme extrémiste et bien, ces derniers n’ont rien, mais rien appris de tout ça. Ils s’entêtent au nom d’un principe stupide de ne pas vouloir monter les impôts des riches à ramener les Etats-Unis en récession et faire souffrir des millions de personnes … Décidément, la bêtise n’a pas de limite.

      En passant, chers républicains, enrichir les riches n’est pas un principe, mais aider son prochain dans le besoin, là on jase. Sur ce, comme je ne souhaite de mal à personne, je vous souhaite une excellente année 2013 et qu’un miracle fasse en sorte que vous leviez un matin avec une … CONSCIENCE!

    • Pas de classe moyenne = pas de riches. #jean_saisrien

      Voilà la déclaration la plus intelligente d’un économiste.

      Il n’y avait dans de nombreux pays aujourd’hui qualifiés d’industrialisés ou développés que deux classes “exploitants = riches” et “exploités = pauvres”. Il y a eu des luttes des exploités pour mieux vivre. Puis le krack ce 1929 ont permis aux exploitants de comprendre qu’ils peuvent s’enrichir d’avantage quand les exploités peuvent se permettre de dépenser en devenant la classe moyenne.

      Il reste de nombreux pays où il n’y a que des exploitants et exploités et une large tranchée de chateau-fort entre les deux. Prenons l’exemple de la Chine qui a connu et connaît encore une progression économique fulgurante, la classe moyenne n’y est que très faible. Les exploitants n’ont même pas besoin de dépenses de la classe moyenne de son territoire. Ils n’ont qu’à exploiter la main-d’oeuvre bon marché de la plèbe et la psychose de consommation des “développés” à chaque occasion de fêtes.

    • Même irresponsabilité totalement scandaleuse des éluEs envers le précipice environnemental.

    • Mauvais négociateurs, mauvais baiseurs? On devrait en faire un slogan, une insulte à l’endroit de tous les négociateurs de mauvaise foi.

    • Prépuce Fiscal???
      Prénuptial Fiscal???
      Fiscal Clit (comme le dit M. Sarizien)???
      Je suis tout mêlé.
      Mais Condom du fun avec les Républicains.

    • C’est une guerre d’image entre Obama et les républicains, le GOP miné par leurs extrémistes fissure de partout.

      Ils ne sont pas loin de s’entendre mais Obama, j’espère a bien préparé ses cartes, demander plus pour avoir moins, car il ne peut plus se permettre de plier, ses électeurs l’ont à l’oeil. Il s’est résolu à être plus ferme et le peuple américain s’attend à une telle attitude de sa part même si au fond, il doit avoir bien envie de céder davantage, même trop, pour gagner une entente.

      Tant qu’à la sexologue américaine Ruth Westheimer. sa citation est une ironie…

      Deux articles que j’aime dans Dedefensa.org. Une plume presque corrosive à certains moments.

      Extrait: ”Panique tranquille au bord de l’impasse de la falaise…”
      ”Danny Schechter terminait donc en pronostiquant la manipulation de la “falaise fiscale”, dans le but dérisoire de dissimuler le terrible ouragan qui se prépare…

      Extrait: ”Le crépuscule des Mayas… ”
      ”Le Calendrier des Mayas avait-il prévu le “Fiscal Cliff” ? Question à $64.000, qui concerne la psychologie de l’hyperpuissance réduite aux acquêts des jeux stériles du paralytique en phase terminale qu’est devenu l’appareil du pouvoir washingtonien.”

      http://www.dedefensa.org/article-panique_tranquille_au_bord_de_l_impasse_de_la_falaise__27_12_2012.html

    • @rogiroux “Mieux vaut être mal-baisés que pas baisés du tout!!”. Ça dépend de quel côté de la baise vous êtes. Fiscalement, les petits et moyens contribuables sont presque toujours les mal “baisés”.

    • Comportement partisan absolument cheap et inacceptable.

      Pays en pleine déliquescence , on dirait.

      Pis nous au Canada, on sera mal barré.

    • « Précipice fiscal» : dis-moi comment tu baises…

      …. et je te dirai qui se fait baiser.

    • à Washington le lundi 31 janvier?

      Vous vouliez dire le 31 décembre… Il n’y aura pas de lundi 31 janvier avant 2022; espérons que nous aurons passé le mur avant ça!

    • @rogiroux
      « Mieux vaut être mal-baisés que pas baisés du tout! »
      Faux. La faute est dans la forme passive.

    • « Mieux vaut être mal-baisés que pas baisés du tout! »
      ——–
      “Faux. La faute est dans la forme passive.”

      Effectivement!

      Les mal-baisés sont souvent ceux – et celles! -qui se savent pas
      se *magner le popotin* et restent dans une forme passive!!

    • @lizzie
      Je croyais que c’etait interdit par l’Eglise, et pour se sortir du petrin
      ils devaient s’en remettre a leur bras droit?

    • mecasiatique

      28 décembre 2012
      15h27

      Il reste de nombreux pays où il n’y a que des exploitants et exploités et une large tranchée de chateau-fort entre les deux. Prenons l’exemple de la Chine qui a connu et connaît encore une progression économique fulgurante, la classe moyenne n’y est que très faible. Les exploitants n’ont même pas besoin de dépenses de la classe moyenne de son territoire. Ils n’ont qu’à exploiter la main-d’oeuvre bon marché de la plèbe et la psychose de consommation des “développés” à chaque occasion de fêtes.

      ____________________________________________________

      Mais la Chine a fait baissé le nombre de ses citoyens dans l’extrême pauvreté de 520 millions de personnes entre 1990 et 2008. La progression économique de la chine n’a pas juste profité aux “exploitants” comme vous dite…. Et si la Chine n’avait pas transformé son économie au capitalisme, ce serais probablement 520 millions de chinois qui serait mort de faim dans l’extrême pauvreté…..

    • Ce n’est pas une question de compromis mais de réciprocité.

    • bloganon 17h6
      Vous m’avez fait pouffer!

    • Obama veut sortir le pays de la crise économique et relancer la croissance et diminuer le chômage. Les républicains veulent plonger le pays dans le chaos, la faillite et dans l’abîme. Ils détestent le président et punir les américains d’avoir réélu Obama. La majorité des américains, le plus nanti comme Warren Buffet et les milieux des affaires, tous acceptent que les riches payent un peu plus mais les républicains s’opposent à tout compromis. Ils ont peur plus de Grover Norquist que les conséquences de ce ”mûr budgétaire” sur l’économie du pays.

    • @cit-engage

      j’aime vos propos moderes

    • cit-engage

      28 décembre 2012
      20h16

      Obama veut sortir le pays de la crise économique et relancer la croissance et diminuer le chômage. Les républicains veulent plonger le pays dans le chaos, la faillite et dans l’abîme. Ils détestent le président et punir les américains d’avoir réélu Obama. La majorité des américains, le plus nanti comme Warren Buffet et les milieux des affaires, tous acceptent que les riches payent un peu plus mais les républicains s’opposent à tout compromis. Ils ont peur plus de Grover Norquist que les conséquences de ce ”mûr budgétaire” sur l’économie du pays.

      Come on la, it take two to tango, Obama veut pas couper dans ses dépenses, il veut juste augmenter les impôts de tlm, les républicains lui disent ok pour les augmentations d’impôt ,mais faut aussi couper dans les dépenses, ce que Obama refuse de faire, comme Francois Holland en France et Pauline Marois au Québec; juste les subventions aux entreprises, combien Obama pourrait sauver la-dessus ? Mais non, il veut augmenter les impôts de tlm et continuer de subventionner les Exxon Mobil de ce monde et continuer de dépenser dans des niaiseries qui ont rien a voir avec le bien commun. Réveillez-vous le monde.

    • La social démocrasserie ça apporte ça

      http://www.youtube.com/watch?v=GBl6YVnw1Wg

    • @teddybear 21h17

      Je ne vous imaginais pas d’même…

    • ”Ce n’est pas une question de compromis mais de réciprocité.” Scotch

      En plein dans le mille !

    • “La social démocrasserie ça apporte ça

      http://www.youtube.com/watch?v=GBl6YVnw1Wg” teddybear

      ===

      Ce dretteux est un très mauvais comédien.

      Libaaaaarté! :)

      Jean Émard

    • @ramses2.1
      Ce dretteux est un très mauvais comédien.

      Libaaaaarté! :)

      Désolé de vous contredire mais, c’est un intellectuel de très haut niveau, qui se dirige vers une carrière d’analyste politique chez Fox, le poulin et l’espoir de Roger Ailes!

      http://www.youtube.com/watch?v=H8PqTQvBNas

    • Ce dretteux est un très mauvais comédien.

      Libaaaaarté! :)
      Premièrement c’est pas un dretteux, c’est un gauchisse sul BS, alors Libarrrrté , vous pouvez allez criez ca ailleurs

    • La politique et la sexologie sont des sciences molles. Ca devrait être géré par des physiciens ou des bio-chimistes qui étudient le SIDA. Ca irait tellement mieux … NOT !!!!!
      Ouf. J’ai eu une able-ite temporaire.

    • @teddybear 23h28
      >>c’est un gauchisse sul BS

      Euhh… n’avez-vous pas “pogné” que ce clip est une parodie?

      Wow… je vois que la “drette” n’a pas eu à faire d’efforts particuliers pour vous enrôler….

      Vous êtes de ceux pour qui j’hésite entre braindead et/ou brainwashé.

      Mais une chose est certaine vous êtes fait du canevas rêvé pour les dretto-fascistes: en plus de faire de vous une de leur brebis, ils réussissent à vous faire sentir brillant dans ce que vous faites.
      Mais qui suis-je pour juger?
      Je suis moi-même un produit du centre-gauche social-démocrasse libéralo-progressiste.
      J’imagine que moi les gauchistes me font sentir plus con que je ne le suis vraiment… j’sais plus là, En tk, vous avez le “mérite” de me faire poser la question… vive le libre-arbitre.

    • @teddybear
      -Premièrement c’est pas un dretteux, c’est un gauchisse sul BS

      Hon, je pensais que c’était vous, dans toute votre splendeur, sur ces vidéos.

      http://www.youtube.com/watch?v=_u9AW9i9QEksur ces vidéos.

    • Pas sur que mon précédent commentaire a fait la “cut”…

      @teddybear 23h28

      Ce gars-là essaie de faire de la comédie ne voyez-vous pas?
      Pas très bon, je vous le concède mais sachez au moins faire la différence entre le vrai du faux de temps en temps…

    • PS à mon 00h51:

      Je constate tout-de-même que la machine “droitiste” n’a eu aucun effort particulier pour vous avoir de leur côté.

    • Oops… la procédure de mise au frais a-t-elle changée?

      TEST 1,2… :-S

      Bonne soirée à vous M.Hétu… en passant, j’ai à peine commencé la lecture de votre petit dernier, celui dont vous partagez la paternité et j’aime bien “à date”: j’aime bien la facture, le format, le fond, les textes, les images, le look et les petites pointes humoristiques, bravo à vous et à l’autre :-)

      PS: je suis toujours disposé à être votre agent littéraire mais les clauses devront être mises-à-jour selon les conditions actuelles.

    • ” Nor should the argument seem strange that taxation may be so high as to defeat its object,
      and that, given sufficient time to gather the fruits, a reduction of taxation will run a better chance, than an increase, of balancing the budget. ”

      - John Maynard Keynes

      Voila. Meme Keynes trouverait extreme la position des Dems .

    • ” Nor should the argument seem strange that taxation may be so high as to defeat its object,
      and that,given sufficient time to gather the fruits, a reduction of taxation will run a better
      chance, than an increase, of balancing the budget.”
      - John Maynard Keynes

      Voila. Meme Keynes trouverait extreme la position ( … ) des Dems .

    • «Premièrement c’est pas un dretteux, c’est un gauchisse sul BS, alors Libarrrrté , vous pouvez allez criez ca ailleurs.»

      HA! La naïveté et la crédulité de la droite sont vraiment sans limites…

    • Quand tu es Républicain, tu commences par baiser la classe moyenne puis tu étends ça à l’économie mondiale. Ensuite, tu te pousses en accusant n’importe qui d’autre, comme les Démocrates par exemple.

    • À teddybear

      ===

      Le type serait assez intelligent pour frauder (100,000$) l’aide sociale en simulant la bipolarité (alors que les médecins sont pas des valises et en ont vu d’autres), mais trop bête pour ne pas réaliser qu’à partir de cette vidéo il va se faire dénoncer et couper son BS pour fausse déclaration ?

      Si tu achètes ça, j’ai un pont à te vendre. MDR

      Jean Émard

    • ” Nor should the argument seem strange that taxation may be so high as to defeat its object,
      and that,given sufficient time to gather the fruits, a reduction of taxation will run a better
      chance, than an increase, of balancing the budget.”
      - John Maynard Keynes

      Voila. Meme Keynes trouverait extreme la position ( … ) des Dems .”

      Ben oui, surtout qu’Obama ne peut plus se faire réélire, alors pourquoi ne donne-t-il pas un coup de barre en coupant dans le gras du gouvernement avant de vouloir monter les taxes et impôts ?

      Donner l’exemple au reste du monde, mais non, il fait comme Pofine Marois, Jean Charest et autres François Hollande, on dépense, on dépense, on taxe, on impose et après moi le déluge. Dans la politique du bâton et de la carotte, ils ont oublier la carotte.

      http://www.youtube.com/watch?v=bwH3Xr6uyG0

    • De Washington à Paris

      Alors que l’Administration veut imposer un peu plus les riches (vraiment riches, pas les 75 000,00 $ par an), le Conseil constitutionnel français vient de déclarer confiscatoire un impôt de 75% sur les revenus de plus d’un million d’euros.

      http://www.lefigaro.fr/impots/2012/12/29/05003-20121229ARTFIG00302-le-conseil-constitutionnel-censure-l-impot-a-75.php

      On comprend mieux que l’expression si galvaudée «faites payer les riches» a ses limites.

    • Il ne faut oublier que:

      Les tea baggers ont pris a l’assault le GOP et l’ont erode! Ils ont perdu les elections mais ils ne l’ont pas compris… Le “leadership” l’a compris mais n’arrive pas a convaincre l’extreme droite de de parti deja trop a droite! De ce fait leur “speaker” n’a pas de voix , ni pouvoir de decision et encore moins de negiociation! Il faudrait au moins 40 republicains pour avancer un vote sans les tea baggers… Est-ce que le “speaker” les a ces 40 votes? Pas sure…

      En plus, le establishment a peur de perdre les primaires qui sont tres bientot… Ils sont pieges par leur propre definition de districts… lesquelles sont tout simplement trop rouges pour que ces “moderes” soient capable de survivre une primaire face a un autre republicain ou un tea bagger!

      Il faut que les gens qui gagnent plus de 250.000/annee paient vraiment des impots! Ce n’est en coupant sur medicaid et medicare qu’on va se faire riche et sortir de la recession! C’est de l’arithmetique elementaire!

      SVP arretez la salade FOX! Obama ne beneficie pas du la curve fiscale! Deja un premier pas est sur la table, impots pour classe moyenne et assurance emploi. Il faut etre honnete, la curve fait davantage du mal aux fortunes pourquoi ils ne font pas quelque chose? Les republicains ont inclus des mesures sociales lequelles vont expirer le 31 decembre. Ils continuent a kidpnapper le les droits du 99% du pays! Et s’ils le font… ce seront les Scott Brown qui se presentent dans les annees prochaines qui vont perdre leur siege!

      D’autre part… depuis quand Obama serait interese a sauver la peau de EXxon? Depuis quand les democrates recoivent des appuis des compagnies petrolieres? Je regarderais plutot les republicains! Eux ils ne pourraient pas gagner une election sans elles!

      D’ailleurs, je serais prete a payer plus d’impots. Soit dit en passant que je ne gagne pas 250.000 ou plus. Ce qui me preoccupe est ce qui vient accroche a cette curve!

    • @teddybear

      Quand on cite quelqu’un, il est préférable de comprendre sa pensée… ;)

      Keynes préconisait la hausse des investissements publics afin de générer de la croissance, celle-ci entraînant une hausse des revenus de l’État permettant de retrouver l’équilibre budgétaire. Pour Keynes, en période de récession, augmenter les impôts ou couper dans les dépenses de l’État a pour effet de la prolonger en pénalisant la demande.

      Sauf que nous sommes dans une situation que n’avait pas prévue Keynes, celle de gouvernements irresponsables qui se sont sciemment privé de revenus en période de croissance, une absurdité. Selon Keynes, c’est durant les période de croissance qu’il faut diminuer les dépenses et, si nécessaire, augmenter les impôts, non seulement pour prévenir un surchauffe de l’économie et l’inflation, mais aussi pour permettre à l’État d’accumuler des surplus qui lui donneront une marge de manoeuvre en temps de crise.

      Bush est parvenu à enfoncer les États-Unis dans les déficits en pleine période de croissance en se privant indûment de revenus. Il faut maintenant faire machine arrière et ramener le taux d’imposition des plus nantis à un niveau plus raisonnable, afin de permettre à l’État de lancer des programmes d’investissements publics qui sont, par ailleurs, plus que nécessaires, les infrastructures américaine ayant fortement besoin d’être rénovées. Pour revenir, par exemple, au transport de marchandises par train.

      http://www.slate.fr/story/5959/pourquoi-les-trains-américains-sont-ils-plus-lents-aujourdhui-que-ceux-des-années-1920

    • @stridulation

      L’industrie automobile est en partie responsable, selon certains, du déclin du transport en commun.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Scandale_des_tramways_am%C3%A9ricains

    • «en partie responsable, selon certains, »
      - – - – - – - -

      Et le contraire est encore plus vrai !

    • “93% of all new income generated between 2009 & 2010 went to the top 1% while the bottom 99% split the remaining 7%. ” Bernie Sanders

      ===

      Wow!

      Jean Émard

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité