Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 19 décembre 2012 | Mise en ligne à 17h41 | Commenter Commentaires (51)

    John Boehner, Camil Samson et le «préchipiche» fiscal

    John Boehner trouve que Barack Obama n'est pas «sérieux» dans les négociations pour éviter le mur budgétaire. (Photo Reuters)

    John Boehner trouve que Barack Obama n'est pas «sérieux» dans les négociations pour éviter le mur budgétaire. (Photo Reuters)

    Cinquante-six secondes : c’est le temps qu’a duré cet après-midi une conférence de presse convoquée par John Boehner à Washington. Le président de la Chambre des représentants a eu le temps de faire cette déclaration :

    «Demain, la Chambre adoptera un texte de loi qui pérennisera un allègement fiscal pour presque tous les Américains – 99,81% du peuple américain. Le président aura alors une décision à prendre. Il peut appeler les démocrates du Sénat à adopter le projet de loi ou il peut être responsable de la plus forte augmentation d’impôts de l’histoire américaine.»

    Traduction : Boehner propose de reconduire les réductions d’impôts de l’ère Bush pour tous les Américains, sauf ceux qui font plus de 1 million de dollars par année. La proposition a déjà été rejetée par Barack Obama, qui a offert lundi un compromis aux républicains en faisant notamment passer de 250 000$ à 400 000$ le seuil d’augmentation des impôts pour les couples mariés.

    La proposition de John Boehner illustre peut-être son incapacité à faire accepter aux républicains de la Chambre le compromis du président, qui a été accueilli comme une trahison par certains tenants de la gauche démocrate, dont Markos Moulitsas, le fondateur de Daily Kos.

    S’il n’avait pas mis fin aussi rapidement à son point de presse, le républicain d’Ohio aurait sans doute pu modifier un peu les paroles attribuées jadis à feu Camil Samson (RIP) : «Les États-Unis sont au bord du préchipiche, et les républicains vont leur faire faire un pas en avant!»

    Obama et les républicains ont encore 13 jours pour éviter le précipice fiscal, mais une entente paraît plus incertaine que jamais.


    • La différence c’est que les Québécois ont botté le derrière des créditistes il y a délà 40 ans. Quand les américains feront-ils la même chose avec leur fossiles politiques ?

      Jean Émard

    • Êtes-vous sûr que votre citation est de Camil Samson? Elle a été attribuée à bien d’autres. Je préfère celle-ci qui me semble s’appliquer à Boehner: “Il ne faut pas regarder le gouffre car il y a au fond un charme inexplicable qui nous attire.” (Lettre de Gustave Flaubert à Ernest Chevalier, 21 avril 1840).

    • “Si tu mets ceux qui brassent de l’air d’un côté, et ceux qui te le pompent de l’autre,
      tu as la climatisation gratuite!”
      Wad et Gilles

    • Les républicains, leur position sur les armes à feu, sur le précipice fiscal: ces gens sont INSANE! Il est impossible d’avoir une discussion rationnelle avec de tels gens et c’est effrayant de penser qu’ils ont tant de pouvoir!

    • Bon puisque c’est le temps des fêtes ♪ ;-)

      Fiscal Cliff Talks (Jingle Bell Rock parody)

    • Je pense qu’Obama devra sérieusement considérer contrôler les dépenses de l’État, afin d’éviter le “préchipiche”.

      La solution est de toujours augmenter les impôts et s’ils se dirigent dans cette direction, les citoyens américains finiront par être aussi imposés que les travailleurs québécois, tout en ayant comme nous, une dette faramineuse, sans marge de manoeuvre pour la régler.

    • L’économie américaine aura encore une fois l’occasion de fournir la preuve de sa grande résilience. Si seulement les représentants de ces deux partis travaillaient ensemble, c’est fou ce que ce pays pourrait accomplir!

    • bof, qui est à blâmer?

      Les politiciens qui se sont fait élire en promettant de ne pas augmenter les impôts (et ils respectent leurs engagements) ou ceux qui ont voté pour eux?

    • Réflexion: Boehner et sa gang vont aller jusqu’au bout de la bêtise et faire faire à nos aimables voisins le fameux pas en avant attribué à Camille Samson quitte à revenir très vite avec quelques concessions avant que le drame ne devienne irréversible car je les vois mal devoir supporter bien longtemps le blâme national pour le désastre économique qui va suivre.

    • @therichrocco -19 décembre 2012 – 18h18
      Même avec la proposition de M. Obama, le taux de taxation des américains serait sans commune mesure avec ce qu’on a au Québec.

    • “..les citoyens américains finiront par être aussi imposés que les travailleurs québécois, tout en ayant comme nous, une dette faramineuse, sans marge de manoeuvre pour la régler.”

      Comparez les USA à nous…. faut vraiment avoir de l’imagination.

    • Quel précipice ? L’argent dette monopoly scriptural est fictif et comptable … Parlez-en à la FED privée, ils savent comment le créer à partir du vent !! Bonne fouille !!

    • Ce sont les 13 jours limite pour que Boehner ne perde pas la face aussi directement… L’election de speaker of the House vient vite!!!! Mais j’ai des doutes que la negociation tire a sa fin apres cette election. Ils savent qu’il n’ont pas monnaie d’echange!

    • Jetez un coup d’oeil au graphique presente dans cet article:
      How Obama’s win keeps on giving
      http://www.washingtonpost.com/blogs/the-fix/wp/2012/12/19/how-obamas-win-keeps-on-giving/?wpisrc=nl_pmfix

      Et revisez dans le graphique les offres et contre-offres:
      http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2012/12/19/the-fiscal-cliff-offers-and-counteroffers-in-one-chart/

      C’est pas facile pour Boehner …

    • @apocalypse

      “Même avec la proposition de M. Obama, le taux de taxation des américains serait sans commune mesure avec ce qu’on a au Québec.”

      Mais c’est comme ça que ça commence… ensuite, la spirale se poursuit: plus de dépenses, augmentation d’impôts, plus de dépenses, etc…

    • Les républicains sont carrément irresponsables. Ils aimeraient mieux voir le pays en faillite que de payer plus d’impôt. Tout le monde dans le trou et ils seront bien avancés!

    • “Mais c’est comme ça que ça commence… ensuite, la spirale se poursuit: plus de dépenses, augmentation d’impôts, plus de dépenses, etc…” therichrocco

      ===

      Oh le beau sophisme!

      Le sophisme de la pente savonneuse.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Pente_savonneuse

      Jean Émard

    • C’est complètement délirant de voir aller ces politiciens….

      mais ça représente tellement bien ce peuple….

      d’ailleurs quelle est la réponse à la tuerie de Newtown? un sac d’école anti-balle!!! Non mais c’est pas beautiful ça!!?… fallait y penser….

      cette réaction explique ce qui se passe aux USA….. une formidable fuite par en avant…..

    • Ne retenez pas votre souffle, il n’y aura pas d’entente fiscale et budgétaire avant le 1er janvier 2013.
      Ainsi, Républicains et démocrates pourront annoncer une baisse des taxes/impôts et une augmentation des budgets gouvernementaux.
      Miroir, miroir, dis moi qui est le plus beau?

    • therichrocco

      19 décembre 2012
      18h18 Je pense qu’Obama devra sérieusement considérer contrôler les dépenses de l’État, afin d’éviter le “préchipiche”… La solution est de toujours augmenter les impôts et s’ils se dirigent dans cette direction, les citoyens américains finiront par être aussi imposés que les travailleurs québécois.

      Non seulement cette déclaration est-elle fausse, et comme l’on le dit si bien ci-haut, le taux américain n’est d’aucune commune mesure du taux québécois, mais le taux d’imposition actuel n’arrive pas à la cheville des valeurs historiques américaines du siècle précédent.
      http://en.wikipedia.org/wiki/File:Effective_tax_rates,_US_high-income.png
      Notamment, le taux marginal des plus riche est environ la moitié de ce qu’il fut dans les années 50, une période que bien des conservateurs sociaux voient comme l’apogée du style de vie américain.
      Voir aussi http://krugman.blogs.nytimes.com/2012/07/12/the-long-run-history-of-taxes-on-the-rich/ .

    • Les beaux discours n’ont plus la cote aux E-U.Maintenant il faut passer aux chiffres et les gens ne veulent pas d’augmentation d’impôt(et c’est bien correct comme ça).Alors,comme en Grèce et d’autres pays socialistes,un gouvernement de gauche il est obligé a couper dans les dépenses publiques.Très drôle!!!

    • Ah ben cliff !

      Camil -Dieu-ait-son-âme CHanChon . Diantre ! Pas mal comme référenche.

      Le voici dans toute sa splendeur :

      http://www.lecielestbleu.net/2011/10/video-camil-samson-prophete.html

      Salut.

    • @michelvirginie

      “…le taux américain n’est d’aucune commune mesure du taux québécois, mais le taux d’imposition actuel n’arrive pas à la cheville des valeurs historiques américaines du siècle précédent.”

      Et pourtant, malgré cette baisse, le gouvernement n’a jamais autant dépensé depuis les 8 dernières années.

    • Camil Samson était à l’image de plusieurs commentateurs: toujours passionné, parfois délirant, rarement ennuyant.

    • Le plan de John Boehner est le mÊme que celui proposé par Nancy Pelosi il y a quelques mois.

      Ça devrait satisfaire tout le monde de bonne volonté… à mois que Pelosi soit trop à droite pour le GOP.

    • @richrocco

      Quand quelqu’un veut pas comprendre : ce qu’on vous dit de différentes façons (et qui semble vous échapper) est que le gouvernement étatsunien a trop baissé les impôts (donc diminué ses revenus) et qu’il y a beaucoup d’espace pour les augmenter…

    • “le «préchipiche» fiscal”. Mon beau-frère, homme d’affaires prospère, m’a dit récemment que les USA ne feraient jamais faillite malgré une dette abyssale, que ce serait réglé par “des écritures”. Il n’y avait pas d’écritures, quand l’Argentine s’est enfoncée au vingtième siècle?

    • Le salut pour les USA, c’est effectivement un meilleur contrôle de ses dépenses. Ce n’est pas le temps d’alourdir le fardeau fiscal des plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens.

      Pour une fois, que le gouvernement cesse d’intervenir de plus en plus dans les vies de ses citoyens, ce sera ce qui pourra arriver de mieux à ce pays.

    • Aucun dretteux ne peut nous expliquer ici pourquoi George W. Bush a commencé avec un SURPLUS budgétaire au début de son mandat et a plongé le pays dans un DÉFICIT budgétaire monstre à la fin de son mandat.

      Quand les républicains sont au pouvoir, ils dépensent comme un consommateur qui fait des achats compulsifs mais seulement ils ne veulent pas que les démocrates dépenses pour relancer l’économie ruinée par eux.

      Au moins, les démocrates n’ont pas dépensé des milliards dans les occupations d’autres pays.

    • therichrocco
      Ce n’est pas le temps d’alourdir le fardeau fiscal des plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens.
      —————————————-

      tu tends vraiment le bâton pour te faire battre toi !

    • H.S. Mais ça vaut braiment la peine.

      https://s3.amazonaws.com/Gigapans/EBC_Pumori_050112_8bit_FLAT/EBC_Pumori_050112_8bit_FLAT.html

      L’Everest en très haute définition et panoramique. Cherchez le camp de base et les alpinistes. On peut y passer des heures.

      Dépêchez-vous avant que ça fonde. ;)

      Jean Émard

    • “Ce n’est pas le temps d’alourdir le fardeau fiscal des plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens.”

      Peux pas croire qu’il y a encore des naïfs qui croient cette légende …

    • Plusieurs d’entre vous ne semblent pas prendre en considération comment fonctionne la politique américaine . Pourtant vous savez que la ligne de parti n’existe pas vraiment.

      Boehner et Obama doivent non seulement s’entendre entre eux mais ils doivent aussi convaincre leurs troupes. Boehner est le plus mal pris car une large portion de ses troupes est à un ramassis de débiles légers convaincus que l’abstinence fiscale est la meilleure façon d’empêcher le déficit de gonfler. Ils lui ont probablement dit qu’il a trop donné et qu’Obama et les démocrates bluffent. Alors il demande un vote, ça va foirer mais il pourra au moins dire à ses troupes je vous l’avait dit. Lui et Obama pourront alors s’assoir à nouveau et tenter de trouver un compromis.

      En passant l’abstinence ça marche pas. La vierge Marie à suivi cette approche pis est tombé enceinte pareil.

    • cit-engage19 décembre 2012 22h41

      “Aucun dretteux ne peut nous expliquer ici pourquoi George W. Bush a commencé avec un SURPLUS budgétaire au début de son mandat et a plongé le pays dans un DÉFICIT budgétaire monstre à la fin de son mandat.”

      Exactement. Voici quelques graphiques à l’appui, pour la millième fois (therichrocco). Le GOP est le parti le plus prodigue des deux, et n’a rien à voir avec le conservatisme fiscal, surtout Reagin, qui tripla la dette nationale, et W, qui la doubla. Par ailleurs Romney et Ryan ne projettaient aucunement de redresser l’assiette fiscale avant 8 ans.

      N’essayez pas de faire passer des conservateurs sociaux, qui ont délapidé le surplus fiscal légué par Clinton, pour des conservateurs fiscaux. Je me considère comme conservateur fiscal, et je ne me reconnais aucunement dans les politiques du GOP. Les meilleurs gestionnaires fiscaux sont ceux qui croient dans un rôle durable pour le gouvernement, à l’instar de Jean Chrétien et Bill Clinton.

      http://www.washingtonpost.com/blogs/wonkblog/wp/2012/09/05/the-three-best-charts-on-how-clintons-surpluses-became-bush-and-obamas-deficits/
      http://crooksandliars.com/jon-perr/15-things-gop-doesnt-want-you-know-about-taxes-debt
      http://en.wikipedia.org/wiki/File:US_Debt_Trend.svg

    • Ajout: derniers paragraphes addressés à therichrocco.

    • @ramses2.1 22h58 Tentative de distraction…réussie. Et retransmise. Merci.

    • @therichrocco 22h23
      « Le salut pour les USA, c’est effectivement un meilleur contrôle de ses dépenses Ce n’est pas le temps d’alourdir le fardeau fiscal des plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens.»
      ***************************
      Dans les années 2000 il est faux de prétendre que les plus fortunés utiliseraient leur argent à créer des emplois si on les soulageait de l’obligation de payer des impôts conformes à leur capacité de payer.
      la mondialisation des marchés jouent contre eux, les marchés qu’ils entretiennent sont soumis aux lois du marché et la compétition au rang mondiale a complètement changée les règles pour eux, ils se sentent de plus en plus isolé et incapable de compétionner ; normal , ils n’ont jamais fait face à cette réalité amorcée depuis bientôt 10 ans .
      Ils ne mettent plus 10 pommes de plus dans leur panier, ils enlèvent dix pommes pour rendre leur panier moins lourd, ça leur permet de continuer à carburer à l’argent et ils contribuent de plus en plus à créer du chômage au lieu de créer des emplois.
      Je crois que la dynamique économique é.unienne est à refaire. L’« American way of life » le « mode de vie américain » l’ expression qui désigne une éthique nationale ou nationaliste américaine a du plomb dans l’aile. Les É.U. ne sont plus compétitifs et ils le savent, d’où cette obsession de vouloir récupérer les emplois perdus aux mains des chinois et des pays émergents.
      Ils ont fait leur temps et ils ne sont pas préparés pour passer à d’autres choses, Leur mode de vie est en contradiction avec le jeu de leurs responsabilités sociales.

    • @boisfranc 23h05
      « En passant l’abstinence ça marche pas. La vierge Marie à suivi cette approche pis est tombé enceinte pareil.»
      **********************************
      « joseph le juste,époux de la Vierge Marie et père nourricier de Jésus.» Si on parle de cette famille, je vous assure que joseph avait du ”colley” dans le nez et que Marie n’est pas restée chaste et pure très longtemps avec ce gardien de mouton, gaillard et astucieux.

    • @jrcm.t 23h46 “therichrocco” est peut-être, pourquoi pas, riche. J’aimerais bien savoir s’il fait ça: “…plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens”.

    • @jrcm.t “Marie n’est pas restée chaste et pure très longtemps avec ce gardien de mouton, gaillard et astucieux. Il était charpentier. Mais gaillard, probablement, après sa déconfiture. Astucieux? En tout cas, il n’a pas pu esquiver la visite de l’ange. Pas un conte de Noël pour les enfants.

    • UN APPEL À TOUTES ET TOUS

      Je lis les commentaires sur la virginité mariale et cela me rappelle les conférences télévisées du professeur Henri Guillemin.

      Particulièrement «L’AFFAIRE JÉSUS».

      Dans cette superbe série, il aborde cette question de la virginité de Marie et explique pourquoi historiquement, il fallait que Marie soit Vierge.

      Ce n’est pas que je veux ouvrir le débat sur cette question, c’est que je suis désespérément à la recherche de cette série qui a été télédiffusée par la SRC, probablement dans l’émission SECOND REGARD.

      La SRC est disposée à vendre la série, mais pour un prix exorbitant.

      J’ai longtemps cherché sur Google, eBay, Price Minister, Amazon, la FNAC, Alléluia et je n’ai rien trouvé.

      Alors, si vous pouvez m’aider, j’apprécierais beaucoup.

      P.S. Je recherche la série télé, pas le livre.

    • “Marie (Mère de Jésus): Souffrant d’infertilité, elle dut subir l’opération du Saint-Esprit (de nos jours appelée fécondation in-vitraux) pour pouvoir être mère.
      (Robert Billon)

      “Sainte mère de Dieu, vous qui avez conçu sans pécher,
      accordez-moi la grâce de pécher sans concevoir.”
      (Anatole France)

      “C’est sûr qu’il était juif [Jésus], il a vécu avec sa mère jusqu’à 33 ans.
      Il croyait quelle était vierge et elle croyait qu’il était dieu.”
      (Michel Boujenah)

      “C’est une des superstitions de l’esprit humain
      d’avoir imaginé que la virginité pouvait être une vertu.”
      (Voltaire)

    • @lukos 00h42
      «Marie n’est pas restée chaste et pure très longtemps avec ce gardien de mouton, gaillard et astucieux. Il était charpentier. Mais gaillard, probablement, après sa déconfiture. Astucieux? En tout cas, il n’a pas pu esquiver la visite de l’ange. Pas un conte de Noël pour les enfants.»
      ******************************
      Joseph le juste avait deux jobs , menuisier le jour et gardien de mouton la nuit. Il a quand même trouver le moyen enfirouaper Marie.

    • @therichrocco

      “le fardeau fiscal des plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens.”

      Vraiment? Tu fait allusion aux employés des banques situées dans les pays qui servent d’abris fiscaux n’est-ce pas?
      Merci de cette précision.

    • @michelvirginie

      “Aucun dretteux ne peut nous expliquer ici pourquoi George W. Bush a commencé avec un SURPLUS budgétaire au début de son mandat et a plongé le pays dans un DÉFICIT budgétaire monstre à la fin de son mandat.”

      Il faut tenir compte que la récession mondiale a un bien plus grand effet sur les surplus et les déficits, que bien des décisions de l’État.

      “Le GOP est le parti le plus prodigue des deux, et n’a rien à voir avec le conservatisme fiscal, surtout Reagin, qui tripla la dette nationale, et W, qui la doubla. Par ailleurs Romney et Ryan ne projettaient aucunement de redresser l’assiette fiscale avant 8 ans.”

      Je ne fais aucunement l’apologie du GOP. Je suis de la droite fiscale. Je pense que tous les administrations américaines ont trop dépensé et cela comprend le GOP. Pour moi, je préfèrerais de lon un Ron Paul.

      Je me considère comme conservateur fiscal, et je ne me reconnais aucunement dans les politiques du GOP. Les meilleurs gestionnaires fiscaux sont ceux qui croient dans un rôle durable pour le gouvernement, à l’instar de Jean Chrétien et Bill Clinton.”

      Vous vous considérez conservateur fiscal, mais vous traitez ceux qui sont de droite fiscal, de dretteux ? Sérieusement ??

    • @richrocco
      “Il faut tenir compte que la récession mondiale a un bien plus grand effet sur les surplus et les déficits, que bien des décisions de l’État.”

      La “récession mondiale” est arrivée la dernière des 8 années de Bush… trouvez une autre excuse pour les années précédentes (p.q. évidemment la vraie raison ne viendra jamais i.e. les baisse d’impôts)…

    • @therichrocco

      “le fardeau fiscal des plus fortunés, qui emploient cet argent pour employer les gens.”

      ___________________

      Sérieux ? Quels emplois ?

    • Il ya des gens qui sont de droite fiscale, et il y a des dogmatiques dretteux.

      Dont un fonctionnaire fédéral qui s’ignore.

    • @therichrocco

      “Il faut tenir compte que la récession mondiale a un bien plus grand effet sur les surplus et les déficits, que bien des décisions de l’État.”

      Donc, si on ne fait rien et qu’on ne fait qu’attendre que l’économie reprenne du poil de la bête, tout rentrera dans l’ordre? Il ne semble pas qu’il n’y ait aucun problème alors, ni de trop grandes dépenses ni de trop hautes taxes…….

      Hmmmm….. finalement, la fin du monde est vraiment une arnaque.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    juillet 2014
    L Ma Me J V S D
    « juin   août »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité