Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Depuis juin 1994, Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l’Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l’Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que plusieurs essais sur les États-Unis, dont Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012) et Madame America : 100 clés pour comprendre Hillary Clinton (Les Éditions La Presse, 2016). Il vit à Manhattan avec sa famille.
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 15 décembre 2012 | Mise en ligne à 7h54 | Commenter Commentaires (110)

    Syndrome d’asperger et armes à feu

    «Que Dieu bénisse les familles», peut-on lire sur une pancarte non loin de l'école primaire Sandy Hook. (Photo AP)

    «Que Dieu bénisse les familles», peut-on lire sur une pancarte non loin de l'école primaire Sandy Hook. (Photo AP)

    Adam Lanza était atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme de haut niveau, selon le New York Times, qui décrit dans cet article le responsable du massacre de Newtown comme une personne profondément inconfortable dans des situations sociales :

    «Il portait une mallette noire pour sa classe d’anglais en 10e année, et s’assoyait près de la porte pour pouvoir rentrer et sortir rapidement. Quand on lui donnait la parole, il était intelligent mais nerveux et agité, crachant ses mots, comme si parler était douloureux.»

    La police n’a donné aucun détail sur le mobile du massacre. Des agents ont cependant confié à des médias que les deux pistolets utilisés par le tueur avaient été achetés légalement par sa mère Nancy, tuée dans sa résidence. Une mitraillette semi-automatique a également été retrouvée dans la voiture de Nancy Lanza dont s’est servi son fils pour se rendre à l’école.

    Est-il possible que la mère ait acheté ces armes pour se protéger contre les dangers du monde?


    • Mise en garde: les personnes souffrant du syndrome d’Asperger ne sont pas tous des tueurs. Ce sont des gens qui peuvent relativement bien fonctionner mais, comme dans tous les cas d’autisme, se couper du monde environnant pour éviter l’angoisse.

    • Bon résumé du syndrome sur Wikipédia:

      http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d’Asperger#section_1

    • En effet, je connais un asperger et je trouve déplorable la tournure des articles qui commencent à paraître et qui mettent l’accent sur ce syndrome. Il y a une association à Montréal qui fait un excellent travail pour aider et sensibiliser et je m’inquiète du message qui est passé en ce moment et la généralisation qui s’en suit. Radio-Canada a fait d’ailleurs un excellent reportage sur des Asperger qui se sont très bien adaptés et sont fonctionnels dans notre société.

    • Le drapeau, God bless…. et les armes à feu ; tout un cocktail

    • Pendant que les bombes explosent dans des lieux publics dans les pays arabes, les enfants se font fusiller dans les écoles américaines.

      On devrait envahir les états-unis pour les libérer de leur terrorisme…(mauvais sarcasme j’en convient).

      La vérité c’est que nous sommes également vulnérables à ces situations et si j’était les forces de police du Canada (et du Québec aussi), je développerais une stratégie pour prévenir, ou intervenir rapidement, dans ces les cas de fusillades publiques.

      Après tout, ces dernières sont très bien préparées pour une foule d’opérations à caractère terroriste, comme les détournements d’avions et les prises d’otages.

      Il faut considérer les fusillades publiques comme du terrorisme non politique. Un point c’est tout.

      Pour ce qui est de la prévention, nous sommes suffisamment équipés de penseurs sociaux (criminologues, et autres logues) pour nous trouver une solution.

      Quel triste défi attend ces américains.

    • Je suis entièrement d’accord avec «lizzie» et «cotepm». C’est très dangereux de généraliser
      à partir de fragments d’information.

      @wushu,
      Pas sûr de pouvoir prévenir ces tragédies sans causer d’autres victimes innocentes.

    • «Adam Lanza était atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme de haut niveau, selon le New York Times»
      *****************************************
      Le drapeau, God bless Adam Lanza atteint du syndrome d’Asperger et les armes à feu ; tout un cocktail , façon rapide et simple de remplacer un problème de comportement ou un trouble de société par un problème de comportement ou un trouble de personnalité d’individus malades.

    • Dans la même série, le prochain article du NYT sera sur les diabétiques et les armes à feu.

      Jean Émard

    • C est pas un registre d armes a feu qu l faut mais l interdiction formelle de toutes armes a feu car si un depressif possede une arme il risque de s en servir croyez moi contre lui et contre les autres, ceux qui ont connus une vrai depression le savent, et je ne vous apprendrez rien en disant que la depression est devenu chose courante.Mai le pire dans tout ca c est le coeur de l homme qui s endurcit chaque jours d avantage ,des enfants ont en tuent tous les jours ,les americains l ont fait de facon abusive en irak, en afghanistan et j en passe, pourtant personne n a fait le deuil de tous ces enfants morts ailleurs par la stupidite de la guerre et de la folie humaine.Quand ca arrive ailleurs ont dit :dommage collateral grrr…
      quand ca arrive chez nous ont pleurent a chaudes larmes,moi je pleure pour les peches de cette triste humanite deshumanise,ont blament les jeux electroniques,ont blament les films violent et l internet, mais si la violence est si populaire et autant commercialise, c est justement parce qu on est devenus tres violents et endurcis a cette violence demoniaque.

    • Et l’indécence des journalistes qui interviewent, en direct, des enfants tout suite après la catastrophe, on va en parler ?

      Jean Émard

    • Vous ne trouvez pas ça étrange que ces “malades mentaux” aient commencé ces tueries dans les lieux publics, comme les écoles, qui sont devenues de plus en plus fréquentes lors des 10 dernières années ? C’est comme si les maladies mentales n’avaient jamais existé auparavant puisque les tueries leur étant attribuables sont si récentes. En sachant qu’elles existaient, évidemment, depuis fort longtemps, alors pourquoi n’ont-elles eu lieu que récemment ?
      Si on les analyse cas par cas, ces tueries n’ont aucun sens ni aucune explication rationnelle sauf l’explication facile et incomplète de la maladie mentale. Incomplète ? En effet, pourquoi un malade mental commettrait une tuerie au lieu de faire autre chose ? Quel est le lien entre sa maladie et le meurtre d’étudiants, d’enfants ou d’adultes ? En fait, il n’y en a pas vraiment puisque chaque tuerie ne fait aucun sens.

      Cependant, ces situations prises dans leur ensemble et inters reliés ont tous un point commun: elles combinent des armes à feu et des tueries dans des lieux publics. Elles ont alors les mêmes effets qui deviennent peu à peu cumulatifs. Elles remettent en question la sécurité des citoyens dans les lieux publics, elles mobilisent l’opinion publique qui s’identifie aux victimes et elles remettent en question le droit de posséder des armes à feu (droit octroyé par le 2e amendement).

      L’effet le plus important est évidemment le dernier puisque les 2 premiers sont normaux dans des situations pareilles alors que le dernier est un effet politique.

      Si on y réfléchie, la principale défense du droit de possession d’armes à feu aux États-Unis par des citoyens est ce fameux 2e amendement. C’est une défense quasi parfaite, car les Américains sont obsédés par la protection de leurs droits constitutionnels (avec raison). Donc, il est très difficile de mobiliser l’opinion publique en faveur d’un changement de la constitution. Le seul moyen d’y arriver est de diviser l’opinion publique entre une opposition à la possession d’armes à feu par les citoyens et celle de la protection de la constitution (via la protection du 2e amendement).

      Les tueries ont cet effet puisqu’elles mobilisent une partie de l’opinion publique contre les armes à feu (indirectement vs le 2e amendement). Il suffit que les tueries réussissent à mobiliser l’opinion publique contre les armes à feu davantage que pour la protection du 2e amendement pour que les politiciens puissent entrer en jeu remettre en question l’existence du 2e amendement. Présentement, les tueries qui ont eu lieu ne représentent pas une crise assez majeure pour que l’opinion publique se mobilise. Par contre, d’autres tueries risquent de survenir et naîtront avec elles de plus en plus d’opposants aux armes à feu.
      Finalement, la question que l’on doit se poser est : est-ce que ces tueries sont le fruit du hasard ou sont-elles causées par des gens qui ont un intérêt à ce que les citoyens ne puissent posséder des armes à feu ?

      Il n’est pas évident de répondre à cette question et on ne peut que spéculer par manque de preuve. Cependant, ces tueries représentent une belle opportunité d’enlever les armes à feu des mains des citoyens et elles sont étrangement récentes en sachant que les armes à feu et les maladies mentales existent depuis très longtemps.

      Plusieurs doivent se demander quel est l’intérêt de retirer le droit de posséder des armes à feu. C’est simple, une population désarmée est une population plus facile à contrôler. Si le gouvernement abuse des ses pouvoirs, des manifestants armés seront bien plus difficiles à maîtriser que des manifestants sans armes. De plus, cela affaiblirait les États-Unis puisque le pays est présentement inattaquable étant donné que les citoyens sont si armés que les États-Unis peuvent se vanter de pouvoir enrôler la quasi-totalité de la population dans l’armée en cas d’invasion.

      Je vous laisse donc le soin d’y penser et de vous faire votre propre idée. Je tiens à préciser que je ne fais qu’analyser la situation selon une certaine perspective et que je suis personnellement contre le droit à la possession d’armes à feu.

    • @ramses2.1

      Voici l’éditorial du NYT, traduit en français

      http://www.courrierinternational.com/article/2012/12/15/tuerie-de-newtown-le-drame-de-trop

    • @ramses2.1,
      J’aime! :-)

    • La facilité avec laquelle les gens peuvent se procurer des armes semi-automatique au USA est déconcertante, cela ne fait pas partie de notre culture de nettoyer et astiquer de tel arme.

      Et si le simple citoyen peut posséder un tel pouvoir de destruction , dans la même logique pourquoi une nation n’ en aurait pas le droit ? ( Iran , Corée du Nord, Pakistan , Inde , Israël, USA etc etc )

    • Généralisation? Je n’en vois pas dans le texte de Richard Hétu.

      On tente de cerner qui était Adam Lanza. Parmi les premières caractéristiques qui sont sorties dès hier soir, celle révélant qu’il était atteint du syndrome d’Asperger. Est-ce que dire cela suppose que tous ceux qui en sont atteints sont des tueurs? Non.

      Mireille Scarlemberg

    • Meilleures souhaits aux parents qui vivent cette terrible tragédie toute à fait incompréhensible. Ceux qui profite de ce moment pour critiquer les États-Unis devraient peut-être se retenir un peu, les enfants tués hier n’ont rien à voir la dedans, ils croyaient encore au Père-Noel……

    • Les maladies mentales et les armes à feu on toujour existé. Quel est la différence entre les années 2000 et les décennie précédentes?

      Roger Ebert a une théorie intéressante:

      “Let me tell you a story. The day after Columbine, I was interviewed for the Tom Brokaw news program. The reporter had been assigned a theory and was seeking sound bites to support it. “Wouldn’t you say,” she asked, “that killings like this are influenced by violent movies?” No, I said, I wouldn’t say that. “But what about ‘Basketball Diaries’?” she asked. “Doesn’t that have a scene of a boy walking into a school with a machine gun?” The obscure 1995 Leonardo Di Caprio movie did indeed have a brief fantasy scene of that nature, I said, but the movie failed at the box office (it grossed only $2.5 million), and it’s unlikely the Columbine killers saw it.

      The reporter looked disappointed, so I offered her my theory. “Events like this,” I said, “if they are influenced by anything, are influenced by news programs like your own. When an unbalanced kid walks into a school and starts shooting, it becomes a major media event. Cable news drops ordinary programming and goes around the clock with it. The story is assigned a logo and a theme song; these two kids were packaged as the Trench Coat Mafia. The message is clear to other disturbed kids around the country: If I shoot up my school, I can be famous. The TV will talk about nothing else but me. Experts will try to figure out what I was thinking. The kids and teachers at school will see they shouldn’t have messed with me. I’ll go out in a blaze of glory.”

      In short, I said, events like Columbine are influenced far less by violent movies than by CNN, the NBC Nightly News and all the other news media, who glorify the killers in the guise of “explaining” them. I commended the policy at the Sun-Times, where our editor said the paper would no longer feature school killings on Page 1. The reporter thanked me and turned off the camera. Of course the interview was never used. They found plenty of talking heads to condemn violent movies, and everybody was happy.

    • @Analyste 9h19

      Avez-vous pris votre café ce matin? Vous êtes difficile à suivre. J’ai veau vous relire, je cherche toujours le fil conducteur entre vos arguments.

    • lizzie 09h42

      ===

      Je remarque que généralement plus c’est long plus c’est confus. (Je ne parle pas particulièrement d’_Analyste_) Je comprends pas qu’on ne puisse exprimer ses idées en moins de 10-15 lignes.

      Jean Émard

    • Tous mes proches dénonceraient l’achat, la détention ou l’utilisation de ces pétards merdiques d’assault automatiques. Pourquoi en est-il si autrement dans cette société ?

    • @miss.scarlett,
      M. Hétu ne généralise pas dans son texte mais quand je lis les différents commentaires de différents blogues, je constate une généralisation de certains points comme «Ça se passe seulement aux É-U.», «Ce sont les armes à feu qui tuent.», etc…
      Bien sûr que tous ceux qui ont le syndrome d’Asperger ne sont pas des tueurs mais j’ai tendance à croire que certains pourraient le penser, d’où les mises en garde ci-haut.

    • Y a-t-il plus de tueries qu’avant ou sommes-nous plus informés? Comme pour le suicide, j’imagine qu’il peut y avoir un effet d’entrainement pour ceux qui sont déjà au bord du gouffre. Et je suppose que la prévention de ces actes est efficace dans 95% des cas. Évidemment, on n’en entend pas parler… Il reste que les armes facilitent les tueries. Les américains pourraient couper la poire en deux. Garder le droit de posséder des armes mais pas sur eux et avoir une obligation de les remiser sous clé, hors de portée. Je pense que nous avons tous le devoir d’être alertes devant une personne sous tension pour diminuer cette tension au lieu de l’exacerber par exemple dans les cas de rage au volant. Qu’on le veuille ou non, nous sommes tous intereliés et nous avons une responsabilité. Nous pouvons faire partie du problème ou de la solution.

    • @Analyste 9h19

      “Finalement, la question que l’on doit se poser est : est-ce que ces tueries sont le fruit du hasard ou sont-elles causées par des gens qui ont un intérêt à ce que les citoyens ne puissent posséder des armes à feu ?”

      Depuis 5 ans j’ai vu des types avec de la malhonnêteté intellectuelle…ou qui tordais les faits mais CA…wow

      “C’est simple, une population désarmée est une population plus facile à contrôler. Si le gouvernement abuse des ses pouvoirs, des manifestants armés seront bien plus difficiles à maîtriser que des manifestants sans armes.”

      Ahhh yeah…moi et ma gang de chummeys avec nos carabines de chasse 30-06 on va pouvoir riposter a un peloton d’infanterie et a une esquade de tanks….si ils recoivent pas de support de leurs F-18 j’pas mal sur qu’on a une chance

    • “…socially awkward..” NYT

      ===

      J’aimerais avoir 1 dollar pour chaque fois qu’on m’a dit ça. MDR

      Jean Émard

    • Merci à _Analyse_ pour cette bonne…. analyse des circonstances.

      Reste à ajouter que la constitution américaine, unique et génial document au départ, commence à prendre du vieux. Ce modèle d’équilibre entre pouvoirs divers n’a pas prévu au départ que les pouvoirs d’argent finiraient pas surpasser tous les autres à un point aussi titanesque, ni que les droits collectifs prendraient une telle importance avec la fin de l’esclavagisme et les vagues d’immigration qui ont créé des quartiers complets de communautés, ce qui se reflète fort peu dans le document.
      Quant au second amendement, il me semble qu’il a été ajouté après à la guerre se sécession et surtout pour calmer les blancs sudistes déjà assez humiliés selon l’opinion générale en cours à l’époque. Il n’aurait donc que 140 ans environ, je dirais 140 ans de trop.
      Au sujet de cette idée d’armement “contre” une invasion, c’est totalement farfelu, à rapprocher de La Guerre des Mondes ou Le jour de l’indépendance : le territoire déjà est littéralement truffé d’armements en tous genres pour des raisons de paranoïa et d’économie qui personnellement me débectent. Si vis pacem para pacem, voilà voilà.

      Merci à plusieurs au nom des Asperger : en général ceux-ci fuient ou se préservent des contacts, il est difficile de croire qu’un seul ait intentionnellement pu attaquer qui que ce soit. Un réflexe, peut-être. Une geste préparé et ourdi, très improbable.
      D’une façon générale la violence appelle la violence. Un pays qui admet la peine de mort signifie officiellement le peu de cas qu’il fait de la vie, difficile alors de pointer du doigt un seul individu en le traitant de fou pour se dédouaner: il ne fait que bien représenter sa nation à sa façon après tout…
      Plus il y a de tueries, plus il y en aura tant que le débat sera alourdi de petites analyses à trente sous sur les maladies mentales. Que ces tueurs soient fous, d’accord, mais croire régler quelque chose en le disant relève de la lâcheté.

    • @mathieutt 9h35
      «Meilleures souhaits aux parents qui vivent cette terrible tragédie toute à fait incompréhensible. Ceux qui profite de ce moment pour critiquer les États-Unis devraient peut-être se retenir un peu, les enfants tués hier n’ont rien à voir la dedans, ils croyaient encore au Père-Noel……»
      ****************************************
      Vous leur souhaitez quoi aux parent qui vivent cette tragédie ! Je fais parti de ceux qui critiquent les É.U. et je vis aux É.U.
      C’est observable et connu, les É.uniens n’ont pas beaucoup de respect pour la vie humaine. Les É.Uniens ont beaucoup plus de respect pour le drapeau et leur MODE DE VIE que de respect pour la vie humaine. Ils sont disposés à tout pour garder leur mode de vie dans une société armée.
      jrcm
      Tampa,Fl.

    • ..@ramses2.1,10h00:«Je remarque que généralement plus c’est long plus c’est confus. »Jean Émard.
      +++

      Si je vous ai bien compris, il s’agirait de trouver un juste milieu entre le simplisme de «Twitter»
      et la logorrhée? Si c’est cela, je suis absolument d’accord avec vous.

      Quant à ce drame épouvantable, je vais m’abstenir d’y intervenir avec de la psycho-pop d’opérette et des opinions convenues sur les causes et les remèdes. Je vais laisser cela à ceux qui «écrivent non parce qu’ils ont quelque chose à dire mais parce qu’ils ont simplement envie de dire quelque chose.»

      J’avoue mon incapacité à ajouter quoi que ce soit d’autre présentement.

    • @pour-le-dire 10h02
      Votre façon de voir les choses est rejetée par la société É.nienne , vous pensez en QC, les É.uniens ne pensent pas comme vous ; ne faites surtout pas de // entre la société que vous connaissez et la société é.unienne, deux mondes opposés et complètement aux antipodes
      jrc.m
      Tampa,Fl.

    • “..@ramses2.1,10h00:«Je remarque que généralement plus c’est long plus c’est confus. »Jean Émard.
      +++

      Si je vous ai bien compris, il s’agirait de trouver un juste milieu entre le simplisme de «Twitter»
      et la logorrhée? Si c’est cela, je suis absolument d’accord avec vous.” jeanfrancoiscouture

      ===

      Mon avis est qu’un Twitter à 600 caractères aurait été un outil de communication formidable.

      Jean Émard

    • Le syndrome asperger… Cerner le tueur je comprend !! Mais pourquoi mettre en gros titre cette caractéristique. Trop de gens ne connaissent pas ce syndrome et peuvent généraliser. Et je sais exactement de quoi je parle, même sans drame ce n’est pas toujours facile pour les aspergers de se faire accepter, alors il ne faut pas les stigmatiser. J’ai hâte de lire le syndrome d’asperger et grande découverte . J’ai beaucoup de peine depuis le drame et mon fils asperger en a autant !!,

    • Ca ressemble au scénario du film Carrie, une famille isolée du monde avec des problèmes mentaux et un pouvoir de destruction qui se venge de sa communauté pour les traumatismes de sa jeunesses. Quand la réalité dépasse la fiction.

    • Quelle que soit la «maladie» du tueur, le massacre n’aurait probablement pas eu lieu si l’accès aux armes n’avait pas été si facile.

      Tiens, une idée d’même…

      Si la constitution américaine garantit le droit de porter une arme, rien dans cette même constitution ne mentionne les munitions.

      Le gouvernement n’a qu’à restreindre le droit aux munitions et voilà!

    • @jrcm.t – 10h31

      Personne ne critique les États-Unis en tant que pays. Mais on critique la politique américaine ou le parti républicain ou un politicien républicain. Tout comme on peut critiquer la politique du gouvernement Charest sans critiquer tous les Québécois. Donc, arrêtez de faire l’amalgame. Ce pas parce que vous vivez aux États-Unis que vous avez tout compris des américains et ceux qui vivent au Québec sont irrationnellement anti-américains.

    • @Analyste

      Votre analyse semble sous-entendre que ces tueries sont un complot pour le contrôle des armes à feu. Ainsi, il y aurait des kamikazes armés pour le désarmement. J’avoue, comme lizzie, je ne comprend pas votre point.

    • On dit des niaiseries. Les Amricains dont 30 % sont dans la pauvreté au sein de l’abondance ont des goûts de meurtres. Les plus fragiles et les plus sots tuent les plus faibles. Les autres commenceront bientot a tuer ceux qu’ils jugent les coupables. Bien du sang et des larmes

      Pierre JC Allard

    • L’éléphant dans la pièce c’est moins le syndrome d’Asperger que les 200 millions d’armes à feu en circulation libre aux USA.

      Jean Émard

    • Pourquoi il y a des gens qui disent qu’il y a plus de tueries qu’avant quand toutes les statistiques montrent une grande diminution de la criminalité et de ces mêmes tueries?

      Les médias sont omniprésents et trop souvent, on prends la couverture médiatique pour une fenêtre sur la réalité. Est-ce que ça l’est vraiement??

    • “Tiens, une idée d’même…

      Si la constitution américaine garantit le droit de porter une arme, rien dans cette même constitution ne mentionne les munitions.

      Le gouvernement n’a qu’à restreindre le droit aux munitions et voilà!” ralbol

      ===

      Malheureusement je pense que la cour en a décidé autrement.

      On ne peut bannir les munitions à un détenteur d’une arme à feu. (Herrington v. United States ??)

      Jean Émard

    • @Jean-François Trottier

      J’ai bien aimé votre “si vice pacem para pacem”. Je crois que comme pour le deuxième amendement, le si vice pacem para bellum a besoin d’être actualisé et votre maxime me semble beaucoup plus adapté à la réalité. Je suis fatigué d’entendre les belliqueux nous dire qu’il faut préparer la guerre pour avoir la paix. L’observation de ceux-ci nous apprend qu’ils ne sont jamais en paix mais toujours en guerre. Par conséquent la populaire maxime ne semble pas se vérifer.

    • @ omi-san
      Très intéressante citation de Roger Ebert. Merci.
      Claude Samson
      Montréal

    • @jrcm.t: Bien sûr, mon point de vue est teinté du Qc… Mais je crois que les lois finissent pas changer les mentalités. Autrefois, les gens conduisaient avec une bière entre les jambres. Aujourd’hui, un individu qui ferait ça aurait l’air d’un moron fini. Alors, si une personne entrepose mal une arme à feu et qu’elle est utilisée pour un meurtre, cette personne devrait être considérée comme complice. Un peu comme la “conduite avec facultés affaiblies ayant causé la mort”. Ce serait une façon de responsabiliser les gens et je pense que ça ferait changer les mentalités quant aux armes, même aux USA…

    • par changer…

    • Un autre tuerie aujourd’hui…Alabama

      http://www.salon.com/2012/12/15/gunman_killed_in_alabama_hospital_shooting/

    • @ lizzie

      Les autres semblent pourtant avoir compris alors prenez votre café et relisez :P

      @ stephane.g

      Je ne vois pas la malhonnêteté intlectuelle dans mes propos. Je ne fais qu’énoncé une hypothèse possible. Vous devez être conscient que tous les individus n’ont pas un sens moral. Ils se foutent que des enfants soient tués pour protéger leurs intérêts. En 2008, quand les USA ont donné 700G$ pour sauver les banques, qui en a profité ? Les actionnaires milliardaires de ces banques. Si les gens avaient été moins dociles et seraient sortis dans la rue avec leur arme, il y a plusieurs riches qui auraient souhaités que le 2e amendement n’existe pas. Si vous préférez vivre dans une tour d’ivoire en penssant que tout le monde est gentil, que les milliardaires ne font que se payer du luxe et respirer sans jamais essayer de tout contrôler (ce qu’ils ont fait toute leur vie pour en arriver là où ils sont) c’est votre problème.

      @ jean-francois_trottier

      L’argument de l’invasion n’est pas mon préféré (celui des manifestants est plus probable), mais c’est une possibilité. Imaginez si la population Allemande avait été aussi armé que celle des USA (je crois qu’il y a plus d’armes possédés par des civils aux USA que d’habitants donc plus de 300 millions d’armes) les Alliés auraient eu beaucoup plus de mal à prendre l’Allemagne.

      @ letight

      Je dis juste que c’est une possibilité et j’explique à mon avis pourquoi cette possibilité existe. Je ne dis pas que c’est ca puisque je n’en ai aucune preuve.

    • “des armes pour se protéger des dangers du monde”, idée intéressante… mais j’attends toujours de lire qu’une tuerie a été évitée ou arrêtée grâce à l’intervention d’un brave citoyen armé…

    • Dans quelques semaines on n’en parlera plus. On se calme!

    • “Si les gens avaient été moins dociles et seraient sortis dans la rue avec leur arme, il y a plusieurs riches qui auraient souhaités que le 2e amendement n’existe pas.” _Analyste_

      ===

      Merci pour cette belle leçon de démocratie et d’état de droit. 8(

      Jean Émard

    • @cit-engage 10h59
      «Personne ne critique les États-Unis en tant que pays. Mais on critique la politique américaine ou le parti républicain ou un politicien républicain. Tout comme on peut critiquer la politique du gouvernement Charest sans critiquer tous les Québécois. Donc, arrêtez de faire l’amalgame. Ce pas parce que vous vivez aux États-Unis que vous avez tout compris des américains et ceux qui vivent au Québec sont irrationnellement anti-américains.»
      ****************************
      Votre réponse m’indique que vous n’avez rien compris à mon commentaire. Pourriez-vous m’indiquer où mon commentaire de 10h31 peut irriter un QC tel que vous. Ce que je comprend ; c’est que si je dis ”blanc” vous allez dire ”noir”, c’est votre choix.

      Je n’ai jamais critiqué le comportement des QC ou les commentaires des QC versus, la politique ou sur la nation É.Unienne. Vous fabulez si vous pensez ainsi. Je suis autant, sinon plus QC que vous et je ne défends pas les E.U..

    • @omi-san

      15 décembre 2012
      09h41

      _________________________________________________

      Je suis d’accord avec la théorie de Roger Ebert. Du moins je peu la concevoir…

      Ce paragraphe en dit long et ce phénomène d’hyper-médiation commence presque en même temps que la prolifération de ce genre de tueries ces derniers 15 ans..

      The reporter looked disappointed, so I offered her my theory. “Events like this,” I said, “if they are influenced by anything, are influenced by news programs like your own. When an unbalanced kid walks into a school and starts shooting, it becomes a major media event. Cable news drops ordinary programming and goes around the clock with it. The story is assigned a logo and a theme song; these two kids were packaged as the Trench Coat Mafia. The message is clear to other disturbed kids around the country: If I shoot up my school, I can be famous. The TV will talk about nothing else but me. Experts will try to figure out what I was thinking. The kids and teachers at school will see they shouldn’t have messed with me. I’ll go out in a blaze of glory.”

    • Deux passages de l’éditorial du NYT (traduit en français):

      Et on trouve encore beaucoup trop de démocrates qui vivent dans la peur du lobby des armes (…)

      A moins que M. Obama et les responsables du Congrès ne se décident à agir avec courage.

      Ce qui est clair et ce que le NYT aurait dû exprimer encore plus explicitement, c’est que le lobby des armes à feu terrorise et intimide en utilisant ses armes favorites, les armes à feu. Le comble, c’est que ce terrorisme et cette barbarie prétendent représenter la volonté et les intentions des rédacteurs de la Déclaration des Droits du pays! En réalité, les extrémistes du lobby des armes à feu font une lecture littérale d’un texte inadapté au monde actuel, ce qui les amène à accepter et justifier, et en fin de compte défendre, les crimes les plus inhumains et les plus horribles.

      Les fondateurs du pays auraient-ils trouvé normal que leurs enfants soient ainsi massacrés? Auraient-ils remis la discussion à plus tard? Se seraient-ils laissés intimider par la barbarie? Jamais! L’esprit et la continuation de l’oeuvre des fondateurs, c’est la lutte contre la barbarie, pas la soumission!

    • Le titre de votre article m’a profondement bouleversée. Je suis parent d’un enfant asperger et je trouve dangereux d’insinuer que c’est seulement cet aspect de la personnalité qui a pu jouer un rôle dans ce drame. Nous n’avons aucune information sur son contexte familial ni sur le suivi qu’il a pu avoir au cours des années.

      Certaines personnes atteintes de ce syndrome ont effectivement des difficultés à socialiser et à exprimer leurs émotions, mais il y en a plusieurs autres qui fonctionnent très bien en société et qui, grâce à un suivi approprié et adapté, peuvent mener une vie tout a fait normale. Comme plusieurs autres l’ont déjà écrit dans ces commentaires, je crois qu’il faudrait plus orienter le débat sur le contrôle des armes à feu plutôt que de généraliser et de faire des associations trop rapides qui peuvent inutilement causer du tort à des personnes qui n’ont rien à voir avec cette situation.

    • @Analyste

      Votre réponse me laisse croire que je vous avait bien compris. Alors j’ajouterai que, pour moi, cette poosibilité est si peu possible qu’il ne vaut pas la peine de s’y attarder.

    • Merci d’avoir publié mon commentaire où je dis que ce n’est pas le syndrome d’Asperger ni les armes mais l’inacceptable injustice de la société americaine qui crée des tueurs fous et qui est a créer des tueurs qui seront tout a fait sains d’esprit. Une bonne nouvelle – je parle de publier mon commentaire – Il est bien rare que, voyant mon nom, les sites Gesca on ne mettent pas vite sous la pile pour ne pas publier avant que le dernier chaland n’ai quitté les lieux :-))

      Pierre JC Allard

    • PS: Il ne reste que quelques jours à Paul Ryan ( malheureux candidat républicain à la vice-présidence) pour acheter une arme semi-automatique à sa fille de 10 ans comme cadeau de Noël!

    • Cet article est complètement ridicule, mal sourcé et biaisé. Premièrement, le syndrome d’asperger n’est pas un trouble authistique de haut niveau, plusieurs personnes que l’on rencontre dans une vie peuvent en être atteinte sans pour autant qu’on soit capable de le remarquer. Deuxièmement, la généralisation faite en asperger et les armes à feux est absurde, dans ce cas ci, c’était un cas particulier. Les personnes qui ont asperger sont généralement très calmes et non violentes. Des personnes qui ont eu asperger dans le passé ont fait avancer le monde avec leurs découvertes scientifiques inombrables. Il faut être un imbécile pour écrir un article comme celui-ci, il s’agit d’une insulte à tout ceux qui ont asperger et qui font des efforts incroyables chaque jours pour bien réussir dans leur vie.

    • @ ramses2.1

      - «On ne peut bannir les munitions à un détenteur d’une arme à feu. (Herrington v. United States ??)»

      Zut!

      Donc…

      Pourquoi les terroristes s’acharnent-ils à combattre les américains dans leurs pays, Irak, Afghanistan, Pakistan, etc.?

      Ils n’ont simplement qu’à prendre tout l’argent dépensé en armement, envoyer des agents bourrés de fric aux USA, leur faire acheter massivement des fusils dans les grandes surfaces, quincailleries et «gun stores»; puis distribuer gratuitement ces armes aux américains.

      Les américains vont se tuer eux-mêmes!

      RBA = Right to Blow Americans!

    • Il en avait contre sa mère et son ancienne école primaire où la mèree toujours enseignait ?

    • Un peu plus et y’avais Oklahoma aussi

      http://www.salon.com/2012/12/15/oklahoma_hs_student_arrested_for_plotting_massacre/

    • Partie 1

      @lizzie (08h04), @cotepm (08h31), et @tous

      Je souffre, moimême, du syndrome d’Asperger. J’ai été diagnostiqué avec l’autisme quand j’étais un petit enfant dans les années 1950. Heureusement, il s’est avéré être q’une forme de fonctionnement plus élevée de l’autisme. À cette époque, l’Aspergers n’était pas encore largement reconnue comme condition elle-même. On était soit autiste (mais peut-être le fonctionnement élevée) ou non. Point! J’ai appris au fil des années, comment mieux fonctionner avec elle et ont étudié le syndrome en profondeur. J’ai connu beaucoup de gens (en majorité des mâles, car ils sont 4 fois plus susceptibles que les femelles d’être nés avec syndrome d’Asperger) avec syndrome d’Asperger. Ainsi, je crois que je peux parler comme une autorité en matière d’Asperger.

      Je me rends compte que beaucoup peuvent regarder le syndrome d’Asperger d’Adam Lanza et que beaucoup souhaitent conclure que c’était la cause de ses actes odieux. Oui je suis d’accord que les personnes atteintes du syndrome d’Asperger sont plus susceptibles d’intérioriser la douleur sans en parler avec d’autres personnes. Et oui, certains d’Asperger peut détenir le douleur à l’intérieur au point qu’ils explosent. Mais c’est l’extrême! Normalement, une personne plus extravertie va plus vitement s’en prendre à d’autres lorsqu’il est en colère ou troublé.

    • Ce n’est pas la première tuerie dans une école primaire. La chanson ‘I don’t like Mondays’ des Boomtown Rats est basée là-dessus:
      http://en.wikipedia.org/wiki/Brenda_Ann_Spencer

      C’est un drame incompréhensible. Les adolescents et jeunes adultes qui commettent ces gestes sont visiblement d’une grande détresse. Ils ont la pleine et entière responsabilité de leurs actes mais je blâme tout autant la société qui leur donne les moyens de commettre ces crimes. Quand les américains aurant suffisamment soufferts, ils se décideront enfin à restreindre l’accès aux armes à feu. Il est plus facile en ce moment pour un ado de se procurer un fusil qu’une bouteille d’alcool… cherchez l’erreur.
      S.R.

    • J’ai été tout simplement bouleversé qu’un type assassine ainsi des enfants ! Et je me suis demandé la question suivante : est-ce qu’il aurait pu tout de même poser ce geste si sa mère n’avait pu obtenir un permis pour posséder les armes dont le tueur s’est servi ? Poser la question, n’est-ce pas y répondre … Maintenant qu’en pense l’extrême droite qui nous gouverne à Ottawa et qui a aboli le régistre des armes à feu …
      :-(

    • Partie 2

      En ce qui concerne ce qu’on faut faire pour tenter de prévenir de telles tragédies à l’avenir, je suggère ce qui suit:

      1. Ne vous engagez pas dans une conversation inutile sur le contrôle des armes. Cela serait tout simplement une perte de temps. Je ne peux pas insister assez fortement le fait que les armes sont extrêmement sacrés pour de nombreux hommes américains. C’est pourquoi le NRA est si forte aux États-Unis, tant mâles américains détiennent le droit de possession d’armes si chère! Il faudrait avoir vécu aux États-Unis depuis de nombreuses années pour vraiment apprécier la ferveur de ces hommes qui croient cela. Le contrôle des armes à fue a été discutée après l’assassinat de JFK, MLK, RFK, après la tentative d’assassinat de president Reagan, après Columbine… Tous avec les mêmes résultats. Alors ne perdons pas de temps avec ça.

      2. Il est malheureusement arrivé au point où les enseignants et les autres employés des écoles ont besoin d’être armés et entraînés à utiliser leurs armes lorsque cela est nécessaire pour protéger eux-mêmes et leurs élèves. La même chose peut être dite pour les employés de centres commerciaux ou d’autres employés qui travaillent où il y a un grand nombre du public (salles de cinéma, par exemple).

      Je sais que beaucoup de Canadiens (et d’autres provenant d’autres pays) seront en désaccord avec cela, mais vous ne pouvez pas vraiment apprécier le danger aux États-Unis, si vous n’avez pas vécu ici! C’est le Wild Wild West encore un fois. Soyez armé ou périr. Pointe finale!

    • La maladie mentale, les armes à feu et l’Amérique. C’est très réductif, non?
      Il serait peut-être plus juste de mettre en rapport, de manière plus générale, les termes de détresse psychologique, sentiment de colère et de rage, d’humiliation, de frustration et d’impuissance totale de l’humain face aux pouvoirs monstrueux et avilissants de ce que l’on appelle “les puissances mondiales” qui se fichent et se jouent de manière cruelle et révoltante des droits, des sentiments, des émotions et des besoins des êtres humains qui peuplent la planète.
      Et les “gens de pouvoir” se retrouvent partout, dans toutes les couches de la société, à tous les niveaux de la société. La corruption, la manipulation, l’exploitation du plus faible (ou naïf, innocent, de bonne foi, de bonne volonté…etc) à des fins de profit et de gloire personnel et d’encore “plusss” de pouvoir. Les forces de l’ombre (trouvez-leurs l’appellation qui vous plaît si celle-ci ne vous convient pas) envahissent la planète et nous vivons dans un monde d’une absurdité telle en rapport avec celui dont avons rêvé et rêvons encore qu’il y a de quoi perdre la tête pour qui n’a pas connu le calme et la paix que nous communique la nature dans toute sa magnificence, pour qui n’a pas connu l’amour, la tendresse, la compassion, le réconfort de l’amitié, la sécurité d’une famille unie et solidaire….et là encore…même là, il y en a qui succombe au stress et à l’oppression de cette vie de plus en plus absurde et révoltante.
      Et les armes à feu? Pas besoin, il y a encore les armes blanches…22 ENFANTS ONT ÉTÉ ATTAQUÉS À L’ARME BLANCHE DANS UNE ÉCOLE PRIMAIRE EN CHINE. Et quand nous aurons supprimé les armes blanches ce sera quoi ? L’imagination d’un être humain au cerveau farci de produits toxiques (idée, médications, alimentation, média, tv, cinéma, chemtrails…etc.) et réduit à l’état “rien” par son environnement physique et social est sans fin.
      Alors quand allons-nous donner place à l’amour, justice, l’équité, la beauté, …..je vous laisse continuer.

    • @tomdeboston

      Armer les enseignants…. Un excellent moyen de multiplier les tireurs et les tirs croisés, et d’augmenter le bilan des victimes.

      Vous avez vu trop de westerns.

    • @jrcm.t – 12h04

      ” …Ceux qui profite de ce moment pour critiquer les États-Unis devraient peut-être se retenir un peu…”
      __________

      C’est votre phrase de 10h31. Personne ne profite juste pour ”basher” les États-Unis pour le plaisir de ” basher”, surtout dans mon cas. La critique justifiée fait parti de la liberté d’expression. Quand j’interviens ou je critique la politique, l’économie ou la vie sociale des États-Unis, parce que j’aime la démocratie des États-Unis. Elle est la plus claire et la plus déroutante en même temps par rapport aux autres démocraties des pays Occidentaux. Je ne vous tiens pas rigueur non plus.

    • @ isdeone La différence est que les 22 enfants qui ont été attaqués à l’arme blanche en Chine ont survécus.

    • “Et les armes à feu? Pas besoin, il y a encore les armes blanches…22 ENFANTS ONT ÉTÉ ATTAQUÉS À L’ARME BLANCHE DANS UNE ÉCOLE PRIMAIRE EN CHINE. Et quand nous aurons supprimé les armes blanches ce sera quoi ? ” isdeone

      ===

      Le fait qu’il n’y ait pas eu de mort en Chine ça illustre assez bien la dangerosité relative d’un couteau de chasse face à une arme automatique.

      Jean Émard

    • @dencour

      15 décembre 2012
      13h09
      J’ai été tout simplement bouleversé qu’un type assassine ainsi des enfants ! Et je me suis demandé la question suivante : est-ce qu’il aurait pu tout de même poser ce geste si sa mère n’avait pu obtenir un permis pour posséder les armes dont le tueur s’est servi ? Poser la question, n’est-ce pas y répondre … Maintenant qu’en pense l’extrême droite qui nous gouverne à Ottawa et qui a aboli le régistre des armes à feu …
      :-(

      _____________________________________________________—

      Pour votre culture personnel, le registre des armes de poing et armes a utilisation restreinte est toujours existant et en vigueur au fédéral… Êtes vous assez naif pour embarquer dans le discoure politique démagogique et la désinformation a la sauce gauchiste du genre que nous fait subir Pauline ces temps ci…. Un peu comme Boulerice du NPD hier qui disait sur les ondes de RDI, que le Canada devrait interdire la vente de AK47 et de M16 sur son territoire, quand dans le réalité ces armes d’assaut sont tout simplement prohibées au Canada.. Indirectement, ce sont de pur mensonges sur le dos des Conservateurs encore…..

      Tout ce discoure “démagogie” sur le registre des armes “de chasse” au Canada, ne fait que détourné la recherche des vrais raisons et les solutions pour la diminution de ces tueries, a mon avis

      Et si vous croyez que les Conservateurs sont de l’extrême droite, bien refaite vos devoir sur le sujet, parce que de l’extrême droite ça existe pas au Canada, du moins a l’échelle politique connu de tous…

    • @ _Analyste_ 9h19

      Vous écrivez: “Plusieurs doivent se demander quel est l’intérêt de retirer le droit de posséder des armes à feu. C’est simple, une population désarmée est une population plus facile à contrôler.”

      Ça me paraît constituer le point central de votre argumentation, puisée à même le catalogue des idées reçues libertariennes…

      Et puis vous vous en prenez à Lizzie: “Les autres semblent pourtant avoir compris alors prenez votre café et relisez”

      = = =

      Lizzie a très bien compris qu’elle a affaire à un libertarien. Vous prétendez être contre les armes à feu mais parce que vous voyez l’État comme le pire ennemi du peupe (”people”, dans le 2nd Amendment), alors vous niez à l’État le droit de désarmer ses citoyens.

      Difficile à suivre, de dire Lizzie? Bah… elle a entièrement raison. Vous vous présentez “humblement” sous les traits d’un “analyste”, alors que c’est plutôt votre côté “propagandiste” qui ressort de vos propos.

      Vous prêchez dans un sens – non au désarmement du citoyen par des lois liberticides – mais vous vous dites opposé aux armes à feu, ce qui va dans le sens opposé de votre discours libertarien. Lizzie y a vu une certaine dichotomie, d’où son “Vous êtes difficile à suivre” . Letight partage son opinion, et je me range du même bord…

      “Difficile à suivre” ne signifie pas que Lizzie n’a rien compris. Ça signifie qu’elle vous a trouvé plus ou moins cohérent. En passant, Lizzie est PhD en psycho et je ne crois pas qu’elle ait besoin de cette tasse de café que vous l’invitiez si gentiment à boire à votre santé!

    • @omi-san

      Tout à fait d’accord avec votre citation de M. Ebert. Il n’est pas le seul à tirer cette conclusion. Les médias sont en très grande partie responsable cette ce comportement. Les médias sociaux ne font que rajouter une couche. Je pourrais en discuter longuement et citer de multiples exemples, mais certain ici n’aiment pas les longs textes, et préfèrent les petites idées et les petits proverbes.

      Comme je l’ai déjà écris sur ce blogue, les médias sont des vampires qui se délecte de déchéance humaine , donnant un exutoire facile pour tout ces pauvres âmes qui voudrais accéder à leur 15 minute.

      Je me souvient très clairement de cette vague de suicide chez des jeunes gens au Québec. 5-6-7 suicides en l’espace de quelques semaines, tous très médiatisé, avec l’apport de pseudo psychologue et sociologues de breloque qui donnaient leur opinion sur ”la société”.

      @wushu

      Vos propositions sont bien intentionnées, mais inutiles. Protéger un président, ou un lieu spécifique d’une attaque en date et lieu prévisible est chose facile. C’est une question de ”funneling”. On concentre des forces en un point pour une défense particulière car on sais ce que l’on doit protéger. Dans le cas d’une attaque sournoise comme une fusillade, il est impossible de prévoir qui sera attaqué, en quel lieu, et par qui. Donc tout organisation ou unité d’intervention, aussi entrainée et équipée soit elle ne pourra faire quoi que ce soit avant que le mal soit fait. Seul un investissement paranoïaque dans tout les dispositifs de sécurité possible et un swat dans toutes les écoles, tout le lieux publiques…Qui gagnerait dans une situation de ce genre? La population civile? J’en doute.

      @_Analyste_

      Une invasion sur le territoire américain? Je crains que ce ne soit chose impossible, aucune puissance militaire ne pourrais soutenir une telle opération. La seule qui s’en approche est une coalition Chine/Russie. Mais entretenir une armé de plusieurs centaine de millier d’hommes sur les terres américaine serait très difficile. Ceci sous-tend une ligne d’approvisionnement maritime à travers le pacifique. Je ne veut pas m’étendre sur ce sujet, mais cette éventualité militaire est quasi impossible pour le moment. Les intérêts régionaux mondial font la guerre par des biais économique et des guerre régionale par proxy.

      Pour ce qui est de votre deuxième proposition peuple vs gouvernement, encore une fois la partie est perdue d’avance. Les gouvernement sont très bien préparés pour des soulèvement populaires armé, une rébellion anti-gouvernementale serait rapidement infiltré, détourné et les effectif de cette armée rebelles démantelé et massacré. Oublier ça la rébellion armé, nous ne sommes plus au temps de Louis16. Nous sommes à l’époque des satellites qui peuvent vous spotter en train de manger vos cornflakes, les GPS qui suivent tout vos mouvements etc. L’armé américaine possède même une nouvelle arme très drôle qui peut faire cuire un poulet à plusieurs centaines de mètres, un genre de micro-onde de calibre militaire, très efficace pour la dispersion de foule. L’Égypte a-t-elle eu besoin de guns pour faire tomber 2 gouvernements? (même si les soulèvements ont été détournés par des intérêts)

      @tous

      Who cares!

      De toute façon cette histoire ne durera que le temps que l’autre tuerie prendra le dessus dans les médias.

      http://www.youtube.com/watch?v=yydlX7c8HbY

    • “Est-il possible que la mère ait acheté ces armes pour se protéger contre les dangers du monde? ”

      Dans le cas qui nous concerne, ie la tuerie à cette école primaire, la question revêt une très grande importance. Elle est troublante aussi.

      Trois armes enregistrées au nom de la mère, pas une, trois, deux 9mm et une semi- automatique.

      Et un fils avec des problèmes de santé mentale ?

      La question vaut la peine d’être posée. Cependant, trop de faits nous manquent pour porter un certain jugement sur justement le manque de jugement de la mère. Les armes étaient-elles entreposées de façon sécuritaire ? Que s’est-il passé à la maison entre le fils et la mère ?

      Rien d,autre à faire que d’attendre la suite des évènements. Surtout la motivation derrière la commission des actes dirigée sur des enfants de cet âge. On dit qu’il s’en prenait à l’enseignante d’abord et ensuite aux enfants dont elle avait la responsabilité. Ce sont des hypothèses pour le moment.

      Bonne journée.

    • @tomdeboston

      Je comprends que les discussions sur la limitation des armes à feu ne donnent pas grand chose aux US, mais l’idée d’armer tous ceux qui travaillent où une tuerie pourrait se produire semble plutôt délirante, non?

      J’imagine mal une scène où madame Smith, enseignante au college, sort son .12 à pompe du placard pour se joindre à une fusillade dans les corridors… c’est du délire!

    • @stridulation (13h36)

      “Armer les enseignants…. Un excellent moyen de multiplier les tireurs et les tirs croisés, et d’augmenter le bilan des victimes.”

      On pourrait dire la même chose à propos des policiers, les gardiens de prison, les gardiens de voitures blindées, etc. Et votre argument serait tout aussi ridicule.

    • @cit-engage 13h38
      ” …Ceux qui profite de ce moment pour critiquer les États-Unis devraient peut-être se retenir un peu…”
      ******************************
      Cette phrase que vous m’attribuez, est citée par mathieutt à 9h35 pas par moi ;
      «Meilleures souhaits aux parents qui vivent cette terrible tragédie toute à fait incompréhensible. Ceux qui profite de ce moment pour critiquer les États-Unis devraient peut-être se retenir un peu, les enfants tués hier n’ont rien à voir la dedans, ils croyaient encore au Père-Noel……»
      Voila l’explication mon cher, « faudrait lire complètement avant de juger »
      jrc.m
      Tampa,Fl.

    • @_Analyste_ 12h53
      «Tranquillement pas vite, c’est tueries seront politisées…»
      ***********************************************
      Voeux pieux ou coup d’épée dans l’eau, faites votre choix.
      Peut-on dire que le mode de vie é.unien, le ”me, myseft and I”, leur croyance dans ; « American exceptionalism » et tout leur système de valeur doit être ré-évalué.
      Les valeurs représentent des principes auxquels doivent se conformer les manières d’être et d’agir, ces principes sont ceux qu’une personne ou qu’une collectivité reconnaissent comme idéales et qui rendent désirables et estimables les êtres ou les conduites auxquelles elles sont attribuées. Elles sont appelées à orienter l’action des individus dans une société, en fixant des buts, des idéaux.
      Ces fusillades ne sont sûrement pas voulues et décrites dans la Déclaration d’indépendance des États-Unis.
      Faudrait peut-être que les É.Uniens revisent les systèmes de valeur décrits dans la Déclaration d’indépendance des États-Unis en fonction des réalités des années 2000.
      Voeux pieux ou coup d’épée dans l’eau , faites votre choix !
      jrcm
      Tampa,Fl.

    • Il y a une dame anglophone (aux États-Unis) qui est Asperger «high functioning» et professeure d’université dans une faculté de médecine vétérinaire. Elle est une experte sur les vaches, elle sait tout à leur sujet.

      Je sais aussi que le cabinet de comptables RCGT a engagé Xavier Charland http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/sante/200812/14/01-810272-xavier-ou-la-bosse-des-maths.php. Il est méticuleux et heureux dans un travail que d’autres trouveraient ennuyeux.

      Il y a aussi Éric Breton http://www.lapresse.ca/le-soleil/dossiers/handicapes-sans-barrieres/201008/24/01-4309143-eric-breton-les-grands-defis-dun-gars-meticuleux.php

      Et Antoine Ouellette http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201204/20/01-4517373-autiste-oui-et-alors.php

      Il ne faut pas mettre tous les Asperger dans le même panier! Ce sont des gens fascinants qui peuvent être très utiles à la société. Imaginez un contrôleur aérien qui n’est jamais distrait, qui connaît tous les trajets d’avions par cœur…

    • Les pro-armes lisent seulement la partie du IIe Amendement qui leur plaît.

      Ils sautent 2 mots: «A WELL REGULATED militia…».

    • @_Analyste_

      Un petit ajout, les intérêts se livrent une guerre économique et militaire de proxy, mais simplement pour entretenir un marché. Tout ces joueurs n’ont aucun intérêts à une guerre générale avec des économies intérieures détruite. Le profit est dans les ”petits” conflits et l’exploitation de la population en général.

      Le nationalisme n’existe plus. Seul des intérêts financiers internationaux subsistent. Ce qui rende se spectre de ”l’invasion” encore plus ridicule.

    • Yé où jackwood quand on a besoin d’un commentaire réfléchi et posé ? :)

      Jean Émard

    • Merci Ramses, vous êtes le premier à avoir réussi à me faire rire aujourd’hui.

    • “Yé où jackwood quand on a besoin d’un commentaire réfléchi et posé ? :)”

      Il est sur le blogue de Patrick Lagacé et il se surpasse
      avec un commentaire comme celui-ci:

      “Voilà un exemple de quoi parle la NRA par gouvernement tyrannique :

      http://www.lapresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/egypte/201212/15/01-4604171-referendum-en-egypte-les-femmes-ont-beaucoup-a-perdre.php

      Plusieurs pensent que leur petit monde changera jamais. Que ce sera toujours un monde doux et confortable. Rien n`est moins sûr.

      Tant qu`à moi, mieux vaut la guerre à jamais que la soumission. Mais quand le gouvernement a tout confisqué, ça va très mal…”

      C’est certain que comparer l’Égypte aux U.S. of A… ((gros soupirs))

    • @stridulation

      Il faut avoir de grosses araignées poilu dans le plafond pour croire que des miliciens Us engagerons un jour un conflit armé avec le gouvernement étasuniens. En fait, il s’agit d’un scénario paranoïaque qui relève de la maladie mentale. Un ptit prozacs avec ça !

    • Ceux qui aiment référer au second amendement de la Constitution Américaine devraient savoir qu’il y a deux clauses, la première sur “a well regulated militia…” et la deuxième sur le droit des individus de posséder et porter des armes. Le problème est que la Constitution date de plus de 200 ans, lorsque les conditions plus dangereuses de l’époque pouvaient justifier la deuxième clause. Les temps ont évolués, la population est beaucoup plus large et évoluée, les risques beaucoup moindres, tout étant relatif bien sûr surtout suite à un autre carnage.

      Personne ou presque ne conteste l’utilisation d’armes à feu pour la chasse, ou même pour le tir sportif, mais il est important de contrôler qui peut acquérir des armes, comment les entreposer , surtout les armes qui ont plus à voir avec la guerre que la chasse. Le port d’armes pour des citoyens ordinaires est une aberration dans une société civilisée. L’absence de contrôle rigoureux est inconcevable.

      L’insécurité semble justifier les armes mais en même temps, cela fournit une solution facile et fatale pour ceux qui ont des comptes à régler ou pour se défendre. Ce ne sera jamais un débat facile aux Etats-Unis mais des contrôles sont nécessaires en partant. Sinon, les dommages collatéraux vont continuer.

    • Quand la réalité rejoint les jeux vidéo …

      Très bizarre ce que vous rapportez, M. Hétu !

      Une mère de famille, enseignante dans une école primaire, qui se procure des armes de poing …

      Qu’est ce que ce scénario peut bien caché ?

      Vous mentionnez que le jeune homme de 20 ans souffrait du syndrome d’Asperger …

      Polytecnique, Concordia, Dawson, Virginia Tech, et Newtown, y-a t-il un dénominateur commun ?

      La personnalité de chacun des auteurs de ces crimes en série, semble se dessiner.

      Lépine, Fabrikant, Cho-Seung-hui, Kimveer Gill et Lanza avaient des personnalités non standard et quelque peu trouble.

      Le seul point commun connu est le type d’endroit choisi pour commettre le crime, soit un institution d’enseignement, Université, Collège et École primaire, la plus récente fusillade.

      École secondaire Columbine en 1999, et le plus ancien attentat suicide aux États-Unis qui eu lieu en 1927 au Michigan dans une école, « Bath Consolidated School » perpétré à la dynamite.

      Une autre tuerie cette année, cette fois l’endroit choisi diffère, puisque dans une salle de cinéma au Colorado, James Holmes l’auteur ne s’est pas enlevé la vie lors de la commission des actes fous …

      Morbide d’écrire sur ce sujet, en essayant de comprendre ces gestes dès plus insensés, posés par des individus dont l’autre point commun, est que ce sont tous des sujets mâles …

      Qu’est ce qui peut bien influencé ces individus afin qu’ils passent à l’acte ?

      Est ce que la fait de manipuler une arme à feu pourrait amener certaienes personnes à vouloir s’en servir contre ses semblables ?

      La virtualité des jeux vidéo pourraient-elles favoriser le passage à l’acte dans la réalité pour certains esprits plus malléables ?

      Rien ne le prouve encore …

      Que des questions et encore des questions, notre société devra se pencher sur ce phénomène avec des pistes de solutions beaucoup plus élaborées, que de prôner un régistre d’armes à feu.

      Que Dieu nous vienne en aide !

      Frank

      *

    • “Est-il possible que la mère ait acheté ces armes pour se protéger contre les dangers du monde?”. Si c’est le cas, c’est un retournement particulièrement horrible de situation et une bonne démonstration de l’illusion de la protection personnelle par la possession d’armes à feu de combat.

    • “Adam Lanza était atteint du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme de haut niveau, selon le New York Times”. Quand dans une société il faut être riche et assuré au max pour bénéficier de soins, les malades mentaux sont trop souvent des bombes ambulantes.

    • Je suis un Asperger. Mes deux fils sont aussi sur les spectre de l’autisme. Je suis marié, heureux en famille, et je connais relativement bien le sujet.

      Je vous défie de déterminer une relation de cause à effet entre autisme et criminalité. Cherchez !!! Le taux de criminalité est significativement inférieur chez les autistes que chez ceux qui ne le sont pas. Ce mot de Richard Hétu, comme bien des réactions dans les médias, relève d’une poésie délirante.

    • Il devrait y avoir une prime aux risques pour les profs, c devenu dangereux pour les enseignants aux primaire et secondaire, sans parler de la violence avec armes blanches et/ou bagarres. Il devrait y avoir un garde armé (bien entraîné, pas comme le SPVM qui ne savent pas tirer) ds les écoles, au cas où. Ce serait dissuasif. Interdiction de vente de semi-automatiques. Si vs avez besoin de ça pour aller à la chasse, changez de loisir. Lol PS: La mère, elle avait besoin de ces armes pour quelle raison? À moins que son ex soit un militaire armé, qu’elle attendait une attaque terroriste sous peu, un simple fusil de chasse fait la job en cas extrême.

    • tomdeboston
      On pourrait dire la même chose à propos des policiers, les gardiens de prison, les gardiens de voitures blindées, etc. Et votre argument serait tout aussi ridicule.
      ———————————————————-

      Eux suivent habituellement un entrainement spécifique.

      ************************************************************

      rogiroux
      “Voilà un exemple de quoi parle la NRA par gouvernement tyrannique”

      “Tant qu`à moi, mieux vaut la guerre à jamais que la soumission. Mais quand le gouvernement a tout confisqué, ça va très mal
      ——————————————

      Je me demande vraiment pourquoi il n’a pas le même genre de discours à propos de la Palestine face à Israël ???

      2 poids, 2 mesures, mon p’tit JackdeBois

    • @proteus42222
      “Ce mot de Richard Hétu, comme bien des réactions dans les médias, relève d’une poésie délirante.”

      Vous sautez un peu vite aux conclusions, non? Délirante?

      L’article de M. Hétu ne fait que mentionné que le tueur était atteint d’Asperger. Le souligner ne signifie pas qu’il y a obligatoirement un lien de causalité comme vous le reprochez à tous les journalistes. Aurait-il fallu que cet information soit omise pour ne pas heurter la sensibilité des gens? Personne ne dit que l’autisme augmente la chance de crimes chez un individu, seulement que l’individu en était atteint.

    • @fem_progress
      15 décembre 2012
      14h31
      Il y a une dame anglophone (aux États-Unis) qui est Asperger «high functioning» et professeure d’université dans une faculté de médecine vétérinaire. Elle est une experte sur les vaches, elle sait tout à leur sujet.

      ———————————————————–

      Parlez vous de Temple Grandin???
      Si oui, tout un personnage cette grande dame. Justement cette semaine je regardais a PLANETE + un documentaire “Vue du Ciel” qui en parti parlait de Mm Grandin. Phénoménal ce qu’elle a réussie a accomplir malgré son “handicape” ….

    • “Que Dieu nous vienne en aide !” frankmsobayo

      ===

      C’est vrai qu’il est reconnu pour ses actions efficaces dans les périodes troubles.

      Jean Émard

    • @proteus4222 “Je suis un Asperger. Mes deux fils sont aussi sur les spectre de l’autisme. Je suis marié, heureux en famille, et je connais relativement bien le sujet.” Il n’y a pas de cause à effet. Le “cause à effet”, s’il existe dans ce cas, résulte des inégalités dans le système américain des soins de santé. “Il vaut mieux être riche et en santé que pauvre et malade”.

    • J’AI le syndrome d’Asperger et je l’avoue sans gêne. J’ai aussi le TDAH.

      Un article d’un média alternatif dit que le tireur de Newtown prenait des médicaments psychiatriques, probablement des antidépresseurs. Les antidépresseurs, particulièrement de la famille SSRI (Prozac, Paxil, Zoloft) sont EXTRÊMEMENT dangereux. Leurs usagers peuvent rapidement perdre le contact avec la réalité et, sans avertissement, peuvent devenir très violent et commettre des irréparables.

      On compte dans le monde quelque 125 millions d’usagers de médicaments psychiatriques. Plus de 45% d’entre eux se trouvent aux États-Unis, une nation qui ne contient que 4,5% de la population mondiale. Ce n’est pas les fusils qui les rendent si violents, mais leur consommation abusive d’antidépresseurs, aussi de tranquilisants, d’antipsychotiques et de psychostimulants (Ritalin, Adderall, etc.).

      La psychiatrie est une industrie de la mort, comme dit la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCHR). Je ne suis pas un partisan de la scientologie, mais ce chapitre (l’antipsychiatrie), je crois que l’information y est honnête et véridique. Ça fait ouvrir les yeux et ça démontre que la psychiatrie, ça fait partie de «La Matrice».

      Ici une vidéo très convaincante. Attention ! Contenu et langage explicite. Le jugement est conseillé.
      http://www.youtube.com/watch?v=GzhRXK98iDI

    • @jdiw : Qu’est-ce que Pauline vient faire dans la situation actuelle ???? Vous oubliez qu’autant le PLQ que la CAQ se sont prononcés pour le maintien du régistre des armes à feu … et je maintiens que les conservateurs qui sont à Ottawa sont de l’extrême droite … et ils n’arrêtent pas de nous le prouver depuis qu’ils sont majoritaires !

    • @ lukos Hè, tout est dans le titre ! Monsieur Hétu ne souligne pas de lien cause-effet, dites-vous ? Connaissez vous Daniel J. Boorstin et son excellent livre sur les pseudo-événements ? Un journaliste a besoin de nouvelles-choc, et donc de faire des liens, des rapprochements, et en voici un ! Suggéré, certes, mais pas très subtil. Notons que personne ne relève que le meurtrier était aussi (et en parallèle) atteint d’un trouble grave de la personnalité… Voici une mise au point nécessaire, essentielle, compte tenu de ce bond inexcusable du monde des médias sur l’autisme (actuellement toujours PRÉSUMÉ) du tueur. En anglais, je m’en excuse. Un francophone finira sûrement par le dire…
      http://voicefromthespectrumop.blogspot.ca/2012/12/those-with-autism-are-not-killers.html

    • M. Richard Étu

      Il me semble que vous avez rédigé votre article à une vitesse irresponsable et que vous avez même pas pris le temps de faire une petite recherche sur le Sydrome d’Asperger. Il me semble que vous avez entendu le mot syndrome et vous avez dit “voilà”.

      Le lien que vous faites peut avoir des conséquences négatives sur nous les personnes autistes. Qu’est-ce que vous direz d’un titulaire “journaliste et tueur ?”. L’autisme n’est pas la cause de la tuerie c’est certain.

      J’espère nonobstant que si vous êtes un professionnel qui sait reconnaitre vous fautes vous saurez publier un article pour éclaircir l’information que vous avez transmis.

      Lucila
      Asperger qui aime les gens et qui ressent de la tristesse devant cette tragédie et devant votre injuste article

    • Je crois bien humblement qu’une minute de silence,et ce; sans commentaires serait appropriée:
      …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

    • Pour vous aider dans votre recherche:

      No link between Asperger’s and violence, experts say

      http://www.ctvnews.ca/health/no-link-between-asperger-s-and-violence-experts-say-1.1081220#ixzz2FEMmhLFP

      cordialement,

    • @dencour

      15 décembre 2012
      23h17
      @jdiw : Qu’est-ce que Pauline vient faire dans la situation actuelle ????

      __________________________________________________________

      Demandez lui a elle “Pauline”, qui a profité de la tragédie de Newtow quand elle était a New york pour dire qu’elle voulait un registre sur les armes de chasse..
      Pauline a rien a faire dans la situation actuelle comme vous dites, sauf faire de la petite politique démagogique….. Profité de ce drame américain pour faire du “Conservateur bashing” comme vous le faite également…. Bravo…..

    • Peut-être qu’il en souffrait mais on a pas son dossier médical et encore moins le récent.

      Qui nous dit qu’il n’était pas atteint de schizophrénie maintenant ? Et en pleine psychose ?

      Si on parle à des gens qui l’ont pas vue depuis trois, quatre ou cinq ans et même plus, cela peut donner à penser que le sujet pouvait être un candidat à cela mais pas nécessairement non plus.

      Oui, la schizophrénie semble plus probable. Il faudrait demander aux psychiatres ce qu’ils en pensent mais encore là, si vous n’avez pas suivi la personne…

    • Une amie disait ce matin que de mentionner que le tueur souffrait du syndrome d’Asperger était aussi inutile que si on avait dit qu’il avait les yeux bruns. Comme diraient les Américains : “It is not relevant”… Je trouve que ce n’est pas en votre honneur de rapporter ces inepties sans avoir au préalable, vérifié ce qu’était vraiment le syndrome d’Asperger. Je trouve ça insultant pour les gens qui sont atteints de ce syndrome. Meilleure manière de stigmatiser une partie de la population. Aux USA, je suis convaincue que certains autistes vont passer un sale quart d’heure. Cela dit, je souhaite aux parents et aux familles des disparus, beaucoup de courage ♥

    • jdiw
      Ça doit être elle, le nom me dit quelque chose.

      Je suis contente de ce que j’ai écrit sur les PERSONNES qu’on a diagnostiquées comme étant Asperger.

    • @felice “Ce n’est pas les fusils qui les rendent si violents”. L’occasion fait le larron, dit le proverbe.

    • @proteus4222 “Monsieur Hétu ne souligne pas de lien cause-effet, dites-vous ?” Je n’ai pas dit ça. J’ai simplement dit, tout comme vous, que je ne vois pas, moi, de cause à effet.

    • Ce genre d’article devrait être puni par la loi… pour tout le mal qu’il risque de causer, à d’autres Asperger, qui seront sans nul doute traiter de “tueur potentiel” et mis de côté, et ce par des gens qui auront lu cet article et en auront déduit que les Asperger sont dangereux… surtout que la fin suggère presque que la mère s’est acheté des armes pour se protéger … de son fils?

      M. Hétu votre article est une coquille vide… en quoi nous informe-t-il seulement réellement sur la problématique de ce jeune homme? Ce n’est certes pas son syndrome qui est responsable de ses actes, mais un ensemble de facteurs bio-psycho-sociaux qui visiblement vous dépasse..

      Je suis moi-même mère d’un enfant Asperger et terriblement déçue de voir que l’expérience journalistique et de vie n’est pas une garantie d’humanisme et encore moins d’empathie!!

      Et votre patron n’est pas plus brillant d’avoir approuvé ce texte, s’il l’a fait…

      Moi qui croyait que La presse était moins encline au sensationnalisme…

    • @mtlvic : Oui pour l,instant le syndrôme d’asperger est classé autiste “haut niveau”, car quand tu dis haut niveau c’est qu’ils sont moins atteint que léger! En 2003 il changera d’appellation pour TSA léger (trouble syndrome autistique). Mais il est faux de dire que c’est à cause de ce problème que cette turie est eu lieu. J’en connais des Asperger et mon fils est lui même autiste et ne ferrai de mal à une mouche! Il est doux et affectueux. Il ne faut pas oublier que la plus part des meurtriers sont des neurothypique bien normaux…..

    • oups je voulais dire en 2013 et non 2003…….

    • Le titre de l’article n’est pas pertinent c’est comme mentionneer l’homme d’une telle tuerie n’vaiat aucune maladie -_- il y a plein d’asperger qui connaissent une belle vie et sont correcte. juste comme ça, plusieurs politiciens sont asperger, le chanteur de Owl City «fireflies» est asperger et plusieurs scientifiques et physicien du temps l’était, faudrait peut-être se renseigner avant de dire n’importe quoi

    • http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27Asperger allez voir les personnalités et ce qu’Ils ont fait Tous des asperger! et très intelligent, donc le paranoyage un moment donné ça suffie. c’est seulement que ces gens sont seuls ont des problèmes pour faire partie dans la société, c’est vrai que la plupart n’ont presque pas d’amis à l’école et qu’ils ont vraiment de la misère à se prendre en main surtout à partir du cégep je dirais et de plus ce qu’Ils faut savoir c’est qu’ils sont intelligent dans UN domaine en plus que d’Autres.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives