Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 novembre 2012 | Mise en ligne à 13h40 | Commenter Commentaires (194)

    Le chiffre du jour

    Les constructions dans la zone E1 continueront entre Maalé Adoumim et Jérusalem, ce qui coupera la partie nord de la Cisjordanie de sa région méridionale. (Photo NYT)

    Les constructions continueront dans la zone E1 entre Maalé Adoumim et Jérusalem, ce qui coupera la partie nord de la Cisjordanie de sa région méridionale. (Photo NYT)

    3 000 : nombre de nouveaux logements qu’Israël a l’intention de construire dans des colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie en représailles à la démarche palestinienne à l’ONU, une décision de Benjamin Netanyahu qualifiée de «contreproductive» par Washington.


    • Washington critique, mais n’agit pas. Rien de neuf.

    • Je répète le commentaire de bloganon. Il résume ma pensée a 100%.

    • À lever le coeur !

    • Aux États-Unis, le vote « juif » est largement démocrate. Pourquoi Obama n’en profite-t-il pas pour rabattre le caquet de Bibi? Mystère.

    • Déja vu all over again…

    • Bon, maintenant que ma montée de lait est terminée, ” contreproductive “, ça signifie quoi exactement ?

      Qu’il fallait attendre encore et encore que la diplomatie fasse effet ? Qu’il fallait laisser la chance aux négociations de bonne foi de part et d’autres, le dialogue constructif, quoi. Comme le désiraient les USA ?

      Sais pas si les poules ont hâte d’avoir des dents mais dans le cas des relations égales et amicales entre les Palestiniens backés par le Hamas et la bande de sionistes d’Israël, ça ne sera pas pour demain.

      Salut.

      Bonne journée.

    • Qui agresse qui donc?

    • @bloganon 13h57
      >>Aux États-Unis, le vote « juif » est largement démocrate. Pourquoi Obama n’en profite-t-il pas pour rabattre le caquet de Bibi? Mystère.

      Obama est pro-sioniste… par choix ou obligation, mais il est pro-sioniste dans les faits.
      Le gars est loin d’être parfait… quoi que pensent les droitistes qu’en pensent les Obamistes…

    • @ jean_saisrien
      Pro-sioniste et anti-congo. Il ne mérite pas son prix Nobel de la paix. Ce qui ne m’empêche pas d’être « Obamiste », étant donné l’opposition. Misère.

    • Gilad Sharon, le fils d’Ariel Sharon, a écrit dans le Jerusalem Post qu’Israël devait « aplatir l’ensemble de la bande de Gaza ».

      « Il ne devrait pas y avoir pas d’électricité dans la bande de Gaza, pas d’essence ou de véhicules en mouvement, rien. Alors, ils demanderaient vraiment un cessez-le-feu », écrit-il. « Nous avons besoin d’aplatir des quartiers entiers de la bande de Gaza. Aplatir tout Gaza. Les Américains ne sont pas limité à Hiroshima – les Japonais ne capitulaient pas assez vite, ils ont donc aussi frappé Nagasaki. »”

      Comme son vrai père et ses ancêtres spirituels, le jeune Sharon veut détruire les habitants de Gaza, il veut les réduire eux et leur civilisation en poussière. L’opinion de Sharon est également semblable à celle exprimée cette semaine par le vice-Premier ministre d’Israël, Eli Yishai, qui a prétendu : « Nous devons ramener la bande de Gaza vers le Moyen Âge en détruisant toutes les infrastructures, y compris les routes et l’eau. »

      Qui peut croire après ça à un quelconque désir d’en arriver à une entente. Israël n’a qu’un seul et unique but : l’élimination de la Palestine.

    • Je ne suis pas Nostradanus, mais j’ai comme le feeling qu’un jour, un palestinien va finir par se faire sauter dans un marché public quelque part ou en Israël et Israël le traitera comme un agresseur et bombardera les infrastructures, les écoles, les mairies, les postes de police et ce sera l’escalade…

    • Imaginez jusqu’où Bibi pourrait aller sans la présence de l’Iran…

    • @ jean_saisrien Serais-je une Obamiste!!!????
      Comment savez-vous que M. Obama est pro-sioniste, dites-moi, s.v.p.
      Danielle

    • Pour etre “constructif”, ca l’est!

    • Voilà ce qui arrive lorsqu’on contrarie l’intransigeance fanatiques de ces fascistes. Ils vous
      transforment un pas vers la paix en deux pas vers la guerre en moins d’une nuit.

    • La façon de faire Israelienne en général, semble s’inspirer
      d’une autre nation qui dans un passé pas très lointain, opprimait
      un peuple en les mettant dans des ghettos et dans des camps.

    • Un jour nous regretterons amèrement de les avoir soutenus, ils nous vomissent constamment au visage et on en redemande.

    • @danlam311

      L’apartheid est revenu dans le monde, plus spécifiquement en Israël.

    • L’État terroriste par excellence, c’est Israel. Je pèse mes mots.
      Quand je pense que le gouvernement Harpeur supporte Israel et agit comme la marionnette des USA, ça me dégoûte.
      Il y a quelques années quand GW Bush avait dressé la liste des états terroristes, il en manquait un!
      Gaza et les territoires occupés par Israel en Cisjordanie sont des ghettos.

    • @danlam311

      Je suis convaincu que si la situation en palestine se produisait dans les années 1930, avant la télévision en direct et l’internet, avant l’omniprésence des médias, on aurait probablement un génocide dans la région. Apres tout quand on lit des paroles comme celles rapportées par @maddog, n’est-ce pas de génocide qu’il est question?

    • Comme mesure de réduction des dépenses du gouvernement états-unien, Obama devrait proposer à la Chambre de ne plus donner d’aide militaire à Israël (3 milliards de dollars cette année).

    • @ lizzie 15h12 Vous ne sauriez mieux dire.

    • Wow, voilà comment Netanyahu prépare sa réélection ! Et il ne semble pas parti pour perdre son élection, une fois encore.

      ——————————————

      JERUSALEM (Sipa-AP) — Le Likoud (droite) du Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou est donné largement favori des élections législatives anticipées du 22 janvier prochain, selon un nouveau sondage publié mercredi.

      D’après cette enquête de l’institut Dialog, le Likoud devrait remporter à lui seul 39 des 120 sièges de la Knesset, le Parlement. Le Likoud et ses alliés des partis nationalistes et religieux obtiendraient au total 69 sièges. Les primaires du Likoud ce week-end, au cours desquelles les militants ont désigné les candidats aux législatives, ont été marquées par une droitisation du parti.

      “Le Mouvement”, le nouveau parti de centre-gauche créé par l’ancienne ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, est crédité de sept sièges au Parlement. Ce sondage a été réalisé auprès de 514 personnes, avec une marge d’erreur de 4,2 points.

    • Excellente décision, car le prix des logements est très élevé à Jérusalem. Et ça donne un signal aux Palestiniens que plus ils attendent, plus ils perdent du terrain. Malheureusement nombre d’entre eux adhèrent au mythe de l’état “des croisés”, en souvenir de l’Israel chrétien qui n’a duré que 200 ans au Moyen-âge.

      Bon, s’ils veulent attendre, qu’ils attendent, pour voir… Entre temps, que font tous ces réfugiés palestiniens vivant dans l’”état palestinien”? Ne serait-il pas temps de leur dire: vous êtes chez vous…

    • 15h32

      Que de mauvaise foi !

    • De toute manière, toutes ces constructions se déroulent à l’intérieur de la limite israélienne formée par la clôture de sécurité. Ça ne prend pas la tête à Papineau pour comprendre que la frontière future entre Israel et “l’état non-membre et sans droit de vote palestinien” va assez bien approximer cette clôture de sécurité. Les Palestiniens qui désirent la paix comprennent cela. Les autres? Inutile de discuter avec eux puisqu’ils sont fermés aux compromis.

    • @walterwalter 14h33
      >>Comment savez-vous que M. Obama est pro-sioniste, dites-moi, s.v.p.

      J’en sais rien… vous avez entièrement raison.
      Mais, de toute évidence, son administration l’est et il continue d’appuyer, du moins publiquement, Israël dans toute sa splendeur et ses prix Nobel comme dirait le pseudo-honorable.

    • @bloganon 14h20
      Vous dites qu’Obama est le moins pire des pires !! peut-être.

    • @honorable

      Le prix du logement à Jerusalem-est?

      Vous semblez comprendre les enjeux parfaitement!

      LOL

    • 15h51
      et encore de la mauvaise foi , appuyé cette fois par un sophisme.

    • @honorable

      Au moins cette fois ci vous êtes honnête en admentant que le but de la cloture de sécurité à toujours été d’annexer un territoire future. Combien de fois je vous ai entendu dire que le mur était temporaire et qu’il serait démentelé après les négociations. À lire votre commentaire, le mur est rendu de facto une précondition et toute persoinne qui conteste son emplacement sont “fermée aux compromis”. Ce que vous aviez m’entionnez était donc faut.

      Ariel Sharon à déjà dit que les clôtures font les bons voisins. Je n’ai jamais entendu d’histoire de bon voisinage lorsque un des voisin construit sa cloture sur le terrain de l’autre.

    • @ jean_saisrien Merci de votre explication. Ici en Autriche nous sommes fier de notre gouvernement qui a voter pour hier comparativement au gouvernement canadien.
      Danielle

    • @ gadur Il est certain que vous ne connaissez rien de la vie de chaque jour pour les habitants de Tel-Aviv ou le cout de la vie est tellement élevé que mon ami Amnon qui est ingénieur ne peut même pas se payer un appartement normal a moins d’être deux pour se l’offrir. Il n’appui pas Bibi et ses politiques et il y en a plusieurs comme lui en Israël

    • Petit rappel géographique: il n’y a à peu près pas de Palestiniens vivant à l’Est du Mont du Templs. Ceux qui ont visité Jérusalem dans les années 80, comme moi, et contrairement à tous les critiques de ce blogue, sauront qu’à l’Est du Mont du Temple, c’est essentiellement du désert montagneux, sauf au printemps.

      Les Palestiniens vivent dans le Nord de Jérusalem (région de Ramallah) et dans le sud de Jérusalem (région de Bethléem).

      D’où construction assez intensive de logements à l’Est du Mont-du-Temple, i.e. là où il y a de la place.

    • @habsrules: je n’ai jamais dit ce que vous prétendez à 16h24. Vous devez confondre avec quelqu’un d’autre. De plus, la Judée-Samarie n’est pas le “terrain de l’autre” mais un territoire disputé sans propriétaire précis pour l’instant. Ceci n’est pas sans précédent: voir de nombreuses ruelles, à Montréal, qui n’appartiennent à personne et sur lesquelles personne en paie de taxes municipales, et que la ville aimerait bien nous vendre à $ 1 afin dr récoleter plus tard des centaines de $ de taxes municipales par année…

    • Un État moderne comme Israël n’improvise pas la construction de 3 000 logements en 12 heures. Ce projet était probablement planifié depuis longtemps. Netanyahu a simplement trouvé le moment propice pour l’annoncer.

    • @jean_saisrien
      @bloganon 13h57
      >>Aux États-Unis, le vote « juif » est largement démocrate. Pourquoi Obama n’en profite-t-il pas pour rabattre le caquet de Bibi? Mystère.

      Obama est pro-sioniste… par choix ou obligation, mais il est pro-sioniste dans les faits.

      On oublie souvent le poid politique des fondamentalistes protestants aux USA pour qui une présence exclusivement juive en israel est la condition biblique pour le retour sur terre de Jésus, et l’avènement de l’apocalypse et de la fin du monde…
      N’envoyez pas d’ambulance chez moi, lisez plutôt ceci:
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chrétien
      GW Bush faisait parti des sionistes chrétien.

    • @lizzie
      Je fasais pas référence a L’apartheid, mais plûtot a Varsovie, Auschwitz,

    • hoborable

      «Excellente décision, car le prix des logements est très élevé à Jérusalem.»

      Bien sûr, il ne reste qu’un choix où construire, soit celui qui nargue, provoque et finalement écoeure les Palestiniens et qui relance donc les tensions si indispensables à la fuite en avant…

      Côté déraison, il y a les suppôts de la discorde.

      Côté raison, heureusement il y a Agnès Gruda. Lucide et courageuse la dame, quand on sait ce qu’elle encourt.

    • h0n0able pourquoi attisez-vous la haine ? Serais-ce pour assouvir votre soif de répression ?

      Jean Émard

    • Mon Dieu, il faudrait que cette hypocrisie cesse un jour: Israël n’a jamais voulu la paix. Parce que ce pays n’a absolument rien à y gagner. Même pendant les négociations de paix, l’implantation de nouvelles colonies n’a jamais cessée, sauf pendant une courte période, sous Yitzhak Rabin. On a bien démantelé des colonies, mais c’était plus par calcul stratégique que pour faire baisser la tension. Dans le cas de Gaza, c’étaient des colonies implantées en zone de fortes densités de population palestinienne, coûteuses à défendre; dans le cas du Sinaï, c’était pour complaire à leur seul allié dans la région. En parallèle, on accélérait l’implantation de nouvelles colonies sur d’autres parties du territoire.

      Ces colonies sont autant de bâtons dans les roues de négociations de paix, et c’est bien le but recherché. J’espère qu’Obama n’est pas naïf au point de croire que les Israéliens sont prêts à négocier de bonne foi ! Ils ne le feront que sous la pression, mais le gouvernement américain continue d’appuyer Israël. Pire, comme on l’a vu sous l’administration Clinton, ce sont les Palestiniens qui sont accusés de refuser de faire la paix, et c’est sur eux que l’on fait pression. Ce qui a mené à une radicalisation d’une partie du peuple palestinien, se révoltant contre les trop nombreuses concessions faites par les modérés comme Mahmoud Abbas , qui se retrouvent coincés entre les pressions américaines et les demandes légitimes de la population. Les radicaux qui prônent la résistance ouverte acquièrent de l’influence politique, compliquant encore les négociations de paix.

      On ne sortira de ce cercle vicieux que lorsque les États-Unis feront clairement comprendre aux Israéliens qu’ils vont perdre leur principal allié et pourraient même être victimes de sanctions économiques en étant déclaré état-voyou s’il persiste dans sa politique actuelle, qui est une forme d’épuration ethnique – les colonies sont reliées par des routes fermées qui compliquent les déplacement des populations locales, les clôtures de sécurité annexent de larges territoires de facto, les sources d’eaux sont monopolisées par les colons, privant d’eau les populations palestiniennes autour.

      Il y a malheureusement peu de chance qu’une telle chose arrive. On aurait pu espérer au moins un commencement de changement de cap, un durcissement du ton, sous l’administration Obama, mais ça n’a pas été le cas.

    • @bloganon

      Ce n’est pas le vote juif qui préoccupe Obama et les démocrates: il n’y a que 6 millions de juifs aux États-Unis. Sur une population de 315 millions d’habitants, c’est une misère. Ce n’est pas le vote juif qui fait perdre ou gagner des élections.

      Ce qui est en cause ici, c’est le lobby juif, très puissant, parce qu’appuyé par des chrétiens fondamentalistes et brassant beaucoup d’argent. Les candidats qui osent s’élever contre eux sont victimes de campagnes publicitaires de salissage et certains se font accuser d’antisémitisme. Leur adversaire recevra des dons copieux pour sa campagne.

      http://www.lepoint.fr/dossiers/monde/election-presidentielle-americaine-2012/election-americaine-le-vote-juif-existe-t-il-19-10-2012-1518560_539.php

    • @danlam311

      La Cisjordanie n’est pas comme Gaza. La comparaison à l’apartheid sied bien à la Cisjordanie. Quant à Gaza, ça fait en effet plus penser à un camp mais il n’y a pas de travaux forcés.

    • Une décision qualifié de contreproductive par Washington!!!! Ayoye ça va en faire changer des choses ça. Ils seraient mieux de se la fermer que d’y aller de déclarations aussi insipides.

      Pendant qu’ils renforcent les sanctions contre l’Iran il qualifient de “contreproductive” la colonisation du pire état fauteur de guerre du Moyen-Orient.

      Les États-Unis ont perdu toute crédibilité sauf chez leurs satellites comme la Micronésie ,les Iles Marshall et le Canada…

    • Au facétieusement auto-proclamé honorable

      «sans propriétaire précis pour l’instant»

      Suffit donc de s’y construire pour en devenir de facto le propriétaire. Et pourquoi les Palestiniens n’en font pas autant? À cause de la police Israélienne qui les en empêchent ou à cause des bulldozers au service de cette même police qui vrombissent d’impatience à l’idée de détruire tout ce qui n’appartient pas à des sionistes?

      Voilà pourquoi on parle de l’apartheid israélien.

    • À tous ceux qui veulent connaître à l’avance les commentaires du docteur, lisez ceci:

      http://www.middle-east-info.org/take/wujshasbara.pdf

      C’est une des raisons pour lesquelles je ne perd plus mon temps a le lire. C’est un troll qui vient commenter seulement sous les billets traitant d’Israël. D’ailleurs, même si ce blogue est sur les USA, jamais il ne parle des USA.

      Un troll.

    • @ramses2.1 “h0n0able pourquoi attisez-vous la haine ? ”

      Oui, je crois. Il tente de semer l’antisémitisme, qui pour lui justifierait les barbaries commises par les Israéliens. Un méthode extrême de propagande.

    • @walterwalter Vous avez manqué l’essentiel: hono tente de justifier la colonisation par le fait du cout de la vie très élevé en Israël.

    • @infophile: les Palestiniens en font autant. Comparez seulement le Ramallah des années 80 au Ramallah de maintenant. Ou le Bethléem des année 80 au Bethléem de maintenant. On voit bien que vous n’avez jamais visité la région et que vos sources sont biaisées. La population palestinienne de Judée-Samarie a doublé depuis 1967. Cela s’est traduit non pas par des gratte-ciels, mais par de l’étalement urbain, exactement comme à Jérusalem.

      Quant à apartheid, vous êtes de nouveau mal informé. L’apartheid, c’est d’empêcher un Palestinien d’aller travailler en Israel. Qui empêche cela? L’autorité palestinienne, au grand détriment des Palestiniens d’ailleurs, puisque les patrons juifs leur donnerait un meilleur salaire que les patrons palestiniens.

    • @hono ” Comparez seulement le Ramallah des années 80 au Ramallah de maintenant. Ou le Bethléem des année 80 au Bethléem de maintenant.”

      Ou vous l’avez dit mille fois, prof. les palestiniens se multiplient plus vite … peu importe comment on en tue, ils sont plus nombreux. Vous nous l’avez répété encore lors de la dernière attaque de Tsahal. Mais eux, ils ne se ‘multiplient’ pas sur des terre usurpées aux Israéliens !

      Vous parlez de Ramallah et Brthléem … voici ce qui en reste.

      Restrictions on Palestinian Access in the West Bank

      Voyez comment on a ’savamment’ découpé le territoire isolant les populations entre elles en interposant des ‘no mans lands’ (en blanc sur la carte) ou les Palestiniens non aucun droit, pas même d’y circuler. Encore moins d’y creuser un puits ou d’y cultiver la terre.
      Sand parler des centaines de check point, des routes exclusives, réservées aux colons.

      Vous nous faites encore là, une belle démonstration de hasbara extrême(ment nauséabonde).

    • @honorable

      Donc vous confirmez: Il est impossible pour un non sioniste de se construire là où vous même disiez qu’il manque de logements. Pourquoi? Si cela ne s’inscrit pas dans des mesures d’apartheid, alors aussi bien dire que vous êtes un islamiste fini. Ben quoi? Tant qu’à dire n’importe quoi, aussi bien dire l’impossible. Facétieux, allez!

    • @hono
      _cameleon_ n’a pas mentionné que le découpage a isolé les palestiniens des sources d’eau, utile pour les colons et, que lors de la construction du mur, on a bulldosé beacoup de terre arable du côté des colonies et séparé des résidence de paysans de leurs teres en installant des check-point.
      Jimmy Carter, qu’on ne peux accuser de gauchisme, a publié en 2006 un livre: Palestine, peace not appartheid que je vous invite à lire surtout le dernier chapitre.

    • @hono Oh et vous parliez du mur. Ce qui est représenté en gris sur la carte des restants des Cisjordanie:

      Restrictions on Palestinian Access in the West Bank

      Sont des territoires confisqués (i.e. volés) par l’état d’Israël, pour essentiellement ‘consolider’ les implantations de colonies et / ou les sources d’eau importantes.

      Au fait, vous nous avez jamais causé sur l’interdiction faites aux Palestiniens de creuser des puits dans leur propre pays, ni du fait que Israël tire le 1/3 de son eau de Cisjordanie ?

    • colonie de peuplement palestinienne à Ramallah, pour imiter le langage à géométrie variable des “humanitaires”:

      http://activestills.org/content/rawabi-housing-project-ramallah-west-bank-31082012

    • tiplon 14h29

      “Imaginez jusqu’où Bibi pourrait aller sans la présence de l’Iran…”

      Imaginez combien de syriens seraient encore en vie sans la présence de l’Iran.

      Mais au moins les proches des milliers de personnes tuées par les forces du gouvernement syrien (qui reçoit des armes de l’Iran) pendant la guerre civile actuelle peuvent etre réconfortés par la pensée que ceux qui ont tué leurs parentés n’étaient ni racistes, ni fascistes, ni meme sionistes.

    • L’hypocrisie est la signature du peuple hébreux d’Israël.

    • Honorable, pourquoi refusez-vous aux Palestiniens le droit d’exister dans un état leur appartenant?

      Où suggérez-vous de placer les Palestiniens sans état, une fois qu’Israël aura accompli sa mission de colonisation de la Cisjordanie entière? On les déporte tous en Jordanie? Vraiment?

    • @littlerob
      Imaginez combien de palestiniens seraient encore en vie sans la présence d’Israël.Mais les proches des milliers de personnes tuées par les forces du gouvernement israélien ne peuvent même pas être reconfortés,eux…

    • @Ti-Jo L’eau est en effet un enjeu pour les uns et une convoitise pour d’autres, majeure. Le tracé du mur a été spécifiquement ‘pensé’ en fonction de deux facteurs principaux, les colonies existantes et les sources d’eau.

    • @ti-jo et cameleon: le “mur” vous dérange? Moi aussi. Mais au moins je connais la cause de la construction du “mur”: le terrorisme palestinien. Pas de terrorisme, pas de “mur”. Vous, par contre, vous inversez les causalités et blâmez la victime (celui qui construit le “mur” pour se protéger) plutôt que le responsable (les terroristes palestiniens qui visent femmes, enfants, bébés etc.).

      Je déplore ce “mur”, mais j’en comprends l’existence: il sauve des centaines de vies. Que ce “mur” ait des inconvénients, c’est évident. Mais vous faites fausse route si vous blâmez Israel pour les inconvénients.

      Si les Palestiniens avaient eu des intentions pacifiques, le “mur” n’aurait jamais été construit. Etant donné le grand succès humanitaire remporté par le “mur” (il a coupé court aux attentats-massacres dès sa construction), il ne sera évidemment pas détruit de sitôt. Pas plus, en tout cas que la clôture de sécurité qui sépare l’Espagne du Maroc, ou le Bangla Desh de l’Inde sans que quiconque, ici, ne s’en offusque.

    • @stridulation 17h38
      «Mon Dieu, il faudrait que cette hypocrisie cesse un jour: Israël n’a jamais voulu la paix»
      ************************************************************************
      Israël ne veut surtout pas de la paix. Toute leur dynamique comme peuple est soudée aux É.U qui les supporte envers et contre tous. Israël est un pays qui carbure par et pour la guerre. Israël n’a aucun intérêt à vouloir vivre en paix et ils ont tout à perdre. Changer la vocation que ce pays s’est donnée mais en danger son existence même. Ce peuple a vécu par les armes et va probablement périr par les armes. Les É.U n’ont pas une relation normale avec ce pays, ils sont obligés des protéger contre eux -mêmes.

      La survie d’Israël dépend entièrement des É.U et de leur faciliter à s’armer à travers leur filière É.Unienne.

    • Israël à l’intention de construire 3000 logements en Cisjordanie!
      - Obama: “We believe these actions are counterproductive and make it harder to resume direct negotiations or achieve a two-state solution. Direct negotiations remain our goal, and we encourage all parties to take steps to make that easier to achieve.”

      Israël a décidé d’annexer la Cisjordanie au grand complet!
      - Obama: “We believe these actions are counterproductive and make it harder to resume direct negotiations or achieve a two-state solution. Direct negotiations remain our goal, and we encourage all parties to take steps to make that easier to achieve.”

      Israël prend des mesures pour expulser les 4 millions de Palestiniens de Cisjordanie vers la Jordanie!
      - Obama: “We believe these actions are counterproductive and make it harder to resume direct negotiations or achieve a two-state solution. Direct negotiations remain our goal, and we encourage all parties to take steps to make that easier to achieve.”

      Devant les graves troubles que l’expulsion occasionne, Israël envisage d’utiliser des bombes à neutrons pour nettoyer le terrain!
      - Obama: “We believe these actions are counterproductive and make it harder to resume direct negotiations or achieve a two-state solution. Direct negotiations remain our goal, and we encourage all parties to take steps to make that easier to achieve.”

      Obama à nouveau sur les rangs pour le prix Nobel de la paix pour sa retenue et son langage fleuri dans le conflit israélo-palestinien!

    • @bloganon

      La langue de Shakespeare vous pose-t-elle problème?

      Lisez ce texte. Vous m’en direz des nouvelles. Avec votre intervention d’hier à mon attention et celle d’aujourd’hui, je crois voir que le Congo vous intéresse.

      Bonne lecture.

      http://www.nsfwcorp.com/dispatch/tutsi-empire-interrupted

      P.S: Je vais vous le traduire en résumé si vous êtes un buveux de raideboule pas colonisé pantoute ;)

    • @honorable

      Retourner à vous expériences de laboratoire si vous voulez votre Nobel.

      A moins que vous ne comptiez sur le McGill Conservative Association pour vous le donner.

      Concentrer vous sur votre travail…De recherche.

      Faite le pour la Canada.

    • @hono “Je déplore ce “mur”, mais j’en comprends l’existence: il sauve des centaines de vies. Que ce “mur” ait des inconvénients, c’est évident. Mais vous faites fausse route si vous blâmez Israel pour les inconvénients.”

      Foutaises. Regardez la carte, le tracé de la ligne verte, et celui du mur, et répétez moi sans rire ce mensonge que ce mur n’est que légitime défense !

    • @labo, votre phrase (”pourquoi refusez-vous aux Palestiniens le droit d’exister dans un état leur appartenant?”) est incomplète. La phrase correcte est: “pourquoi refusez-vous aux Palestiniens le droit d’exister dans un état leur appartenant et lui tirant dessus des missiles au rythme d’au moins 1 par jour”, et ce, depuis 2005?

      La réponse est évident, non?

      Quand les Palestiniens voudront véritablement la paix, ils cesseront les agressions et seront disposés à se bâtir un pays de leur côté de la clôture de sécurité. Alors, et alors seulement, ils seront plus qu’un “état observateur non membre”, un statut qui ne donne aux Palestiniens qu’un seul droit: celui d’avoir une chaise d’observateur à l’Assemblée Générale des Nations-Unies.

    • Y aura-t-il un jour la paix pour les peuples du Moyen-Orient?

      Je rêve du jour où un président tel que Jimmy Carter saura imposer la voix de la raison à la machine états-unienne qui supporte Israël sans nuance (lire “Peace not Apartheid”).

      Cependant il est évident qu’Obama ne peut pas aller à l’encontre du dogme pro-Israélien. Avec un deuxième nom comme “Hussein” et un père de confession musulmane, il s’attirerait invariablement les foudres des lobbys juifs. Il n’est pas impossible qu’il ait secrètement des positions beaucoup plus nuancées sur la question, sans être capable de les mettre en oeuvre publiquement.

      Tôt ou tard, il y aura une solution au conflit – et je ne croit pas qu’elle sera dans la direction souhaitée par les Israéliens. Les États-Unis ne resteront pas éternellement la 1ière puissance mondiale. Le siècle qui vient verra certainement une nouvelle dynamique qui s’éloignera du modèle dominé exclusivement par les États-Unis vers un monde à pôles multiple. Dans le meilleur des cas, la solution s’appellera l’état unique binational. Dans le pire des cas, on aura droit à une épuration ethnique en bonne et due forme et l’avènement du Grand Israël.

    • @spritzer 19h48

      LOL! Très bon commentaire résumant parfaitement la situation. J’en rirais si c’en était pas triste. En effet, les États-Unis ont beau japper, ils ne mordent pas. Il se contente tout bonnement d’envoyer leur chèque de paye aux Israéliens. Ceux-ci doivent bien rire en privé de ce pays bonasse et aux mains liées.

    • @tiplon: Je n’avais pas l’intention de sauter a la défense de la politique d’Israel envers les Palestiniens. Mais votre référence a l’appui de l’Iran a la résistance palestinienne m’a fait penser que c’est beaucoup moins a la mode, quant a certains ici, de se souvenir des victimes recentes de la repression actuelle en Syrie que de s’indigner contre la repression israelienne en Cisjordanie et Gaza.

    • Comment peut se sentir les palestiniens devant le silence quand à la face du monde ils se font voler, déposséder, chasser de leurs maisons? Leurs terres interdites sous peine d’être tués même pas le droit de gagner leur vie. L’enfance assassinée, l’enfance brisée, la roche seule arme de résistance, celle du désespoir.

      Bien sûr, il y a en Israël, des militants de la paix, des humanistes convaincus qui aident les palestiniens prenant de très grands risques mais ils sont minoritaires le dernier sondage a révélé le racisme de la majorité des israéliens. Présentés comme comme des sous humains depuis la création de l’état sioniste, la leçon a été apprise, dernièrement un groupe de jeunes israéliens ont lynché une jeune palestinien sans que personne n’intervienne…mais attention :

      DONC

      Inscris !
      En tête du premier feuillet
      Que je n’ai pas de haine pour les hommes
      Que je n’assaille personne mais que
      Si j’ai faim
      Je mange la chair de mon Usurpateur
      Gare ! Gare ! Gare
      À ma fureur !

      Mahmoud Darwich – Rameaux d’olivier – 1964

      Voici les nombreux projets de colonisation au cours des années :
      http://www.ism-france.org/rubrique.php?type=communique&lesujet=Colonies

    • @…able
      “… ils seront plus qu’un “état observateur non membre”, un statut qui ne donne aux Palestiniens qu’un seul droit: celui d’avoir une chaise d’observateur à l’Assemblée Générale des Nations-Unies.”

      C’est amusant de constater comment vous minimiser la portée de la situation de la Palestine à l’ONU, alors que vous étiez pourtant farouchement contre…

      Un psy dans la salle ??…

    • @walterwalter

      Il va falloir m’expliquer le sens de votre intervention. Désolé pour votre ami Amnon. Je ne sais pas trop ce que vous tentiez de me dire … que les colonies de peuplement visent à
      combattre la vie chère de Tel Aviv ? Si c’est le cas, je crains que vous ne compreniez pas très bien ce qui se passe en Israël non plus. Si ce n’est pas le cas, expliquez-vous un peu mieux.

      Quant au fait que votre ami ne vote pas Likoud, tant mieux pour lui. Les sondages indiquent toutefois qu’ils vont gagner leurs élections.

    • @honorable

      Vous êtes de toute évidence une personne éduquée et dotée d’une capacité à raisonner. C’est pourquoi je m’étonne des arguments tordus que vous amenez jour après jour sur ce blogue. Il suffit d’appliquer un peu de logique pour voir le problème de façon lucide.

      1) Nous sommes en présence d’un territoire (Israël et Territoires Occupés) habité par 6 millions d’Israéliens (juifs et arabes) et environ 4 million de Palestiniens (Cisjordanie + bande de Gaza).

      2) Les 2 peuples désirent habiter un état souverain dans la région.

      3) Soit on divise le territoire, soit on ne le divise pas, n’est-ce pas?

      Alternative A: On divise le territoire. Un état Palestinien voit le jour. Un état juif et un état arabe vivraient côte à côte dans une paix relative. Cependant, les États-Unis et Israël s’opposent à cette solution (de même que vous).

      Alternative B: On ne divise pas le territoire et Israël poursuit son occupation. Cela semble être la voie choisie par Israël et les États-Unis.

      -Option B.1: On expulse les Palestinien vers les pays arabes voisins. Les Juifs gardent leur majorité et établissent l’état du Grand Israël. De victimes de la 2ième guerre mondiale, les Juifs se sont transformés en bourreaux du 21ième siècle.

      -Option B.2: On n’expulse pas les Palestiniens et maintient le statu quo. Dû à leur taux de natalité plus élevé, les Palestiniens deviennent bientôt majoritaires et réclament les même droits que les Israéliens (1 citoyen, 1 vote). Israël ne peut plus prétendre être une démocratie et perd des plumes vis-à-vis de l’opinion internationale. La Chine mène une coalition internationale avec la France et intervient pour mettre fin à l’apartheid. Les Palestiniens obtiennent la pleine citoyenneté israélienne et le droit de vote. C’en est fini de l’État Juif tel que nous le connaissons.

    • @cameleon: ce “mur” (avec vous il faut répéter n fois) n’est que légitime défense. Otez-vos oeillères, et vous comprendrez assez vite. Ce n’est pas de la mécanique quantique et cela ressemble au calcul de la trajectoire idéale pour joindre le point A au point B. L’équation est assez simple à résoudre:

      1) si le “mur” est déplacé vers l’Est, il englobe un nombre excessif de Palestiniens par rapport au nombre de Juifs protégés, et ce n’est donc pas une bonne défense;

      2) si le “mur” est déplacé vers l’Ouest, il laisse sans défense, du “mauvais côté”, un trop grand nombre de Juifs, et perd donc une bonne partie de sa vocation sécuritaire.

      Le tracé actuel est à peu près idéal eu égard à la distribution des populations en présence. Il a, de toues manières, fait ses preuves: depuis sa construction, pas de terrorisme. Pas de missiles non plus parce que la Jordanie, plus fiable que l’Egypte, ne tolère pas l’importation par les Palestiniens de missiles en Judée-Samarie, et la géographie s’y prête moins aussi.

    • Cette résolution n’enlève strictement rien à Israël, pourtant Israël réprime encore davantage!

      Les israéliens ne sont plus crédible lorsqu’ils parlent de vouloir, plus que leur adversaire, relancer le processus de paix.

      Le problème est qu’on ne peut répondre par la raison à quelqu’un qui est mené par l’émotion, ce qui fait que les pourparlers réussissent rarement. Honorable en est un bon exemple de par son imperméabilité empathique.

    • @labo

      Je pense que les Palestiniens sont là pour rester, ils ne s’en vont nul part au grand regret des sionistes. L’idée d’un nettoyage ethnique à grande échelle trotte sûrement derrière la tête de certains mais c’est aujourd’hui inconcevable, d’autant plus en cette époque d’éveil de la conscience arabe.

      La solution des deux états est devenue impraticable grâce aux bons soins d’Israël et sa politique de colonisation, et ce qui a pu se faire en Algérie avec l’évacuation d’un million de pieds-noirs est difficilement imaginable en Palestine tellement l’aspect mythico-religieux a été entretenu et est solidement ancré dans l’inconscient collectif israélien par rapport à ce territoire. Et de toutes façons, il n’y a pas de Charles de Gaulle à l’horizon du côté israélien.

      L’état unique, j’ai de la difficulté à y croire tant l’antagonisme est grand entre les deux groupes. Ça signifierait également un état à majorité arabe, ce qui est sans doute absolument inacceptable pour l’écrasante majorité de la population juive.

      Vos pronostiques sont aussi bons que les miens, mais comme vous je regrette avant tout l’absence d’hommes courageux à Washington, et courageux ET honorables à Tel-Aviv et Ramallah parce que les Palestiniens aussi en manquent parmi leurs dirigeants actuels.

    • @honorable 19h36
      « Moi aussi. Mais au moins je connais la cause de la construction du “mur”: le terrorisme Israéliens.»
      *********************************
      «Sophisme et faux raisonnement !» tel est ma perception de vous :
      Parlez pour vous seulement et c’est déjà trop. Vous n’êtes pas la vérité sur deux pattes ; ho que non! parlez surtout pas aux noms de la vérité et de la connaissance.

      Mon commentaire :
      Les opposants à la barrière, y compris dans les rangs des mouvements israéliens de gauche, surnomment la construction «mur de la honte» ou « mur d’annexion ». Certains d’entre eux s’y réfèrent également en tant que « mur de l’apartheid » par analogie avec le régime de ségrégation aboli en juin 1991en Afrique du sud. D’autres opposants réduisent l’expression à « le mur » (en anglais, « the wall ») ou, dans les médias, reprennent simultanément la motivation israélienne en parlant de mur de « sécurité »6. Des Palestiniens se réfèrent fréquemment par la définition politique suivante de « mur de séparation raciale »

    • @spritzer

      Bref, l’état unique est impossible, ainsi que la solution à deux états! Il y a également une autre option que j’ai oubliée de mentionner, variante de la solution à 2 états, et c’est l’annexion de la Cisjordanie par la Jordanie, et l’annexion de Gaza par l’Égypte. Cette solution m’apparaît comme la plus réaliste, car elle désenclaverait les territoires palestiniens et “déghettoïserait” ces territoires. Il reste que personne n’a le droit d’imposer cela aux 2 pays concernés sans le consentement de leur population.

      Malheureusement, les dirigeants arabes (tout comme Israël) ont plus intérêt à maintenir la situation de conflit qu’à cheminer vers une solution réelle.

    • @honorable

      Comment va votre site jssnews? Je voie que vos articles sont pas mal coomenter par les sayanim. Aller bonne hasbara….

    • @hono “Le tracé actuel est à peu près idéal eu égard à la distribution des populations en présence.”

      Ainsi il suffit de coloniser pour s’approprier. Et de construire un mu pour l’officialiser.
      Je vois, prof.
      Je n’ai rien à ajouter.

    • @jrcm.t, vous citez des sources qui bénéficieraient de la consultation d’un dictionnaire, car elles iignorent manifestement le sens des mots utilisés. C’est très courant chez ceux que l’activisme aveuglent: ils préfèrent des phrases qui ont du son à celles qui ont du sens. Que vous soyez tombé dans leur panneau soulève des questions inquiétantes sur votre faculté de discernement.

    • @cameleon: moins vous ajouterez, mieux le monde sera, et plus les Palestiniens seront incités à une attitude paisible permettant l’officialisation de 2 états côte-à côte et qui, idéalement (cela dépendra encore une fois du côté palestinien), collaboreront entre eux pour former 2 lumières sur le Proche-Orient.

    • Oupelaille !

      Les nouvelles colonies israéliennes font reculer la paix, dit Clinton

      http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201211/30/01-4599602-les-nouvelles-colonies-israeliennes-font-reculer-la-paix-dit-clinton.php

      Ça va pas bien à la shop.

    • @littlerob
      vous avez tout à fait raison concernant l’indifférence crasse de l’occident envers le peuple opprimé de Syrie.J’ai moi-même visité ce pays en 2006 et quand je vois ce qu’Alep et bien d’autres villes sont devenues,mon coeur saigne.Quel désastre…

    • Comme disent les démocrate: “election have consequences”. Et vlan dans les dents !

      En me fera pas pleurer sur le sort des islamistes.

    • @hono Au fait, voici les résultats d’un sondage mené parmi un échantillon de dauphins, adultes et adolescents, sur la question de la reconnaissance de la Palestine et des Palestinien …

      Bach – Concerto for 4 harpsichords and strings in A minor

    • Do not despair
      The hate of men will pass
      And dictators die
      And the power they took from the people
      Will return to the people

    • >>En me fera pas pleurer sur le sort des islamistes.

      Personne ne pleure le sort des islamistes…
      …pas que je connais en tous cas.

      Ca n’empêche pas les hyper-pro-sionistes d’être exécrables…

    • @js Wow. Superbe ‘mise à jour’ / remix, d’un grand humaniste !

    • @_cameleon_ 23h32

      Le Bach n’était pas piqué des vers non-plus! :-)
      Bonne soirée à vous..et à al.
      Monsieur Hétu…

    • We have lost the way
      Greed has poisoned man’ souls.
      Has barricaded the world
      We think too much and feels too little

    • @honorable
      « ………soulève des questions inquiétantes sur votre faculté de discernement.»
      **********************************
      Croyez-vous que vos propos de faux raisonnements et composer de sophismes intéressent vraiment. Ça devient vite agaçant de vous lire, compte tenu que votre arrogance a d’égal que votre suffisance.
      Quant à moi , vos moyens sont limités et je vous perçois porter une ceinture et une paire de bretelle pour tenir vos culottes ; dit d’une autre façon, vous m’inspirez pas confiance.
      Voilà comment j’utilise ma faculté de discernement ! et surtout, continuez à vous questionner sur ma faculté de discernement

    • Oups maque les guillemets pour cet extrait de CC … Tiens le 1er de décembre. Plus que 20 jous avant la fin du monde ;-)

    • jrcm.t

      Dialoguer avec honorable, c’est comme insister auprès d’une fin de non recevoir. Un peu frustrant, mais on s’y fait. S’agit de prendre la secrétaire à témoin.

      N’empêche, il a raison quand il affirme que si les Palestiniens n’offraient plus aucune résistance d’aucune sorte, l’occupant israélien serait moins courroucé. Mais c’est comme attendre l’oeuf quand il n’y a pas de poule.

      On ne peut s’attendre d’êtres humains de ce que l’on peut s’attendre d’eunuques. Quand Israël, dit la fine fleur un peu dur de comprenure, aura compris cela, une très grande partie du chemin vers la Paix sera franchie.

      «plus les Palestiniens seront incités à une attitude paisible permettant l’officialisation de 2 états côte-à côte (…)», honorable

      Ou des vertus de l’aplatventrisme garant de l’aplanissement de tout différent. Sous-titre: «Un Chérubin d’Or avec ça?» Aux éditions Les rêves en haut-relief.

    • honorable

      Puisque, selon vous, les ruelles de montreal sont sans propriétaire comme les territoire palestiniens, vous n’avez qu’à installer Israel dans ces ruelles. Problème résolu!

    • @lp-champagne

      “En me fera pas pleurer sur le sort des islamistes.”

      Nouveau venu dans le club sélect des troll ti-dretteux, tu ne m’as pas vraiment impressionné jusqu’à présent avec tes propos. Manifestement, tu ne sais pas (ou tu prétends ne pas voir) la différence entre “islamiste”, “musulman” et “Palestinien”… C’est ton droit. C’est le mien de te suggérer gentiment de te documenter un peu avant d’étaler ton ignorance au grand jour.

    • Israël s’isole chaque jour davantage dans l’extrémisme. Elle a perdu l’Europe. Et seuls quelques états voyous ou fourvoyés l’appuient. C’est le cas, nada.
      Elle donne raison à ceux qui disent: «Voyez son vrai visage: une force d’invasion “soft” qui ne veut pas négocier».
      Abbas, seul interlocuteur valable aux yeux d’Israël, a été isolé par les bombardements récents d’Israël et les palestiniens voient de plus en plus le Hamas comme seule solution et il se devait de réagir. Israël va leur donner raison. Ensuite elle les bombardera pour les punir.

      Quel crime les palestiniens ont-ils commis à l’Onu et quel intérêt le Baird croit-il défendre? Nos li-Bart-aryens peuvent-ils répondre?

    • 4 est également le chiffre du jour: il y a 4 états non membres de l’ONU: Taiwan, le Kosovo, le Vatican et la Palestine. De ces 4 états, celui qui y ressemble le moins est la Palestine. C’est pourquoi 50 pays (1) ne reconnaissent pas la Palestine comme un état.

      Nombreux sont les hypocrites parmi les pays qui reconnaissent la Palestine, dans le sens où ils ne reconnaissent pas Taiwan (23 millions d’habitants; PNB de $ 460 milliards). Une certaine décence (par opposition à ses intérêts mercantiles) aurait du les encourager à reconnaitre les deux en même temps.

      (1)dont les USA, le Canada, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Corée, la Pologne, l’Australie, la Hollande, la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Lituanie, la Roumanie, la Bulgarie,la Mongolie, le Congo, le Cameroon, le Rwanda, Singapour, Israel, etc.

    • Tout conflit à pour cause la peur de manquer de ressource, peu importe les acteurs du conflit il ne se batte que pour s,écuriser des ressources . Donc Israel entretient se conflit pour se garantir l’accès à une ressource (eau).

    • @Hono
      Vous manipuler les chiffres!! Vous êtes d’une malhonnêteté intellectuelle sans borne. Les faits sont qu’il y a 9 pays qui se sont opposé contre un état palestinien et non 50.

    • Suggestion pour tous…Vous accordez beaucoup trop d’importance aux propos tordus d’Honorable.Le meilleur moyen de s’en débarrasser,serait de l’ignorer.

    • Israël est blâmé par tous les pays pour avoir trahi ses engagements et vouloir concrétiser ce projet.

      L’état voyou montre encore son vrai visage.

    • 08h53
      le pêtage de bretelle commence tôt en ce beau samedi matin . Encore perdu, dans les sophismes.

    • @desnoyes, je pense qu’il est correct de conclure que les 41 pays qui se sont abstenus de voter hier à l’ONU (par opposition à ne pas être présent lors du vote) l’ont fait précisément parce qu’ils ne le reconnaissent pas le statut d’état à la Palestine. Il n’est pas plausible de croire que ces pays étaient opposé au statut d’observateur sans être opposé au statut d’état.

      Le mot à problème, hier, était le statut d’état, et non le statut d’observateurs.

      En clair, ils se sont abstenus de voter parce qu’ils ne reconnaissent pas le statut d’état à la Palestine ou ne lui reconnaisse pas le statut d’observateur.

    • La communauté internationale est ses paradoxes: elle place Taiwan devant la Palestine. En effet, la Palestine a un statut d’observateur qu’elle n’accorde pas ($$$) à Taiwan. Voilà ce qu’est la communauté internationale: une entité sans principes sauf ses intérêts personnels.

      Sinon, Taiwan, qui qui a pourtant fait ses preuves depuis 60 ans en tant que pays prospère, cultivé et pacifique, aurait un statut international au moins égal à celui de la Palestine.

    • h0n0rable, par vos propos simplistes et sans discernement, vous êtes un boulet pour tous ceux qui ont une légitime préoccupation pour la sécurité d’Israêl. Et ceux qui cherchent à diaboliser Israêl doivent vous apprécier en silence. :)

      Jean Émard

    • Ce que Bibi pense vraiment des USA.

      http://www.informationclearinghouse.info/article25961.htm

    • @honorable 9h50 – “je pense qu’il est correct de conclure que les 41 pays… ”

      Vous concluez pas mal vite je trouve. Que concluez-vous de ceci ?

      http://www.youtube.com/watch?v=oZhfWv6Sds4

    • “Vous concluez pas mal vite je trouve. Que concluez-vous de ceci ?

      http://www.youtube.com/watch?v=oZhfWv6Sds4” fgarnotte

      ===

      Accueil funéraire pour le représentant d’un gouvernement obscurantiste. MDR

      Jean Émard

    • Erratum: au 09h57, il fallait lire “la communauté internationale place la Palestine devant Taiwan”, et non l’inverse.

    • Le discours d’Abbas aux Nations-Unies le 29 novembre 2012: une série d’insultes envers Israel et une fermeture totale au compromis. Donner le statut d’état observateur après un tel discours tient d’un cynisme plutôt révoltant.

      Quelques extraits:

      “Palestine comes today to the United Nations General Assembly at a time when it is still tending to its wounds and still burying its beloved martyrs of children, women and men who have fallen victim (NDLR: faire d’un terroriste une victime: quel geste pacifique!) to the latest Israeli aggression (NDLR: aucune mention des roquettes quotidiennes lancées de Gaza sur Israel depuis plus d’un an), still searching for remnants of life amid the ruins of homes destroyed by Israeli bombs (NDLR: les maisons en question servaient de dépôts d’armes ou de domicile de terroristes) on the Gaza Strip, (…)

      The Palestinian people, who miraculously recovered (NDLR: le “miracle” consiste à survivre à l’attaque de 5 armées arabes contre Israel) from the ashes of Al-Nakba of 1948, which was intended to extinguish their being and to expel them (NDLR: inversion du réel) in order to uproot and erase their presence (NDLR: calomnie gratuite sur Israel), (…)

      And, you have surely witnessed how some of these threats have been carried out in a barbaric and horrific manner (NDLR: attaquer des missiles, des lanceurs de missiles et des combattants qui visaient femmes et enfants en Israel) just days ago in the Gaza Strip.

      We will accept no less than the independence of the State of Palestine, with East Jerusalem as its capital, on all the Palestinian territory occupied in 1967, (…) (NDLR: ouverture nulle à tout compromis!)

      The innocent lives that have been taken by Israeli bombs – more than 168 martyrs, mostly children and women, including 12 members of one family, the Dalou family, in Gaza (NDLR: la maison où résidait un terroriste) – are a painful reminder to the world that this racist, (NDLR: calomnie contre Israel; calomnie endossée uniquement par des pays communistes ou musulmans) colonial occupation is making the two-State solution and the prospect for realizing peace a very difficult choice, if not impossible. ”

      http://www.cfr.org/palestinian-authority/abbas-speech-un-general-assembly-november-2012/p29579

    • @honorable 09h50
      « Le mot à problème, hier, était le statut d’état, et non le statut d’observateurs. »
      ****************************************************************
      Votre affirmation que vous citez plus haut, est complètement fausse. Ces pays se sont abstenues de voter pour toutes sortes de raisons qui leur sont spécifiques. Vous ne faites pas parti du comité organisateur de ce vote, malgré tout.
      Un autre de vos sophismes !

    • @Honorable

      Prétendre que 41 pays qui s’abstiennent de voter est en fait un vote d’opposition est un raccourci fallacieux. En fait, si il aurait vraiment s’opposer il aurait voté tous simplement contre la résolution. Tout, ce que nous pouvons conclure de ses abstentions est que ces pays ne se sont pas prononcé sur la question. Donc, nous ne pouvons pas conclure qu’ils étaient pour ou contre et ce, bien sûr, si on est honnête intellectuellement, ce qui ne semble pas être votre cas.

    • Honorable est en train de déclasser Richard Martinau comme maître du sophisme.

    • @desnoyes: la Palestine n’est reconnue comme état que par ceux qui le reconnaissent. Or ceux qui se sont abstenus dans le vote du 29 novembre n’ont pas reconnu la Palestine. Par ailleurs, pour clarifier et mettre les points sur les i, ne pas reconnaitre la Palestine en tant qu’état ne signifie pas nécessairement qu’on s’oppose à ce statut. Cela signifie que:
      1) ou bien on ne s’est pas encore fait une opinion;
      2) ou bien on s’oppose à ce statut.

      Quoi qu’il en soit, le fait demeure: il y a 50 pays qui, pressé de reconnaitre la Palestine en tant qu’état, ont CHOISI de ne pas le faire, soit qu’ils sont contre ou qu’ils ne sont pas prêts à se prononcer. Peut-être certains d’entre eux penchaient-ils vers le faire, mais c’est le réel qui compte: ils ne l’ont pas fait.

    • Honorable est anti-démocratie, arrêtez donc de l’ennuyer..

    • Donc, si on suit la logique complètement tordue d’honorable, on peut maintenant affirmer que 179 pays était favorable à la reconnaissance de la Palestine car il y a 41 pays qui se sont abstenus de voter contre, ce qui en font des pays favorables à la Palestine….

    • Il faut traiter Israël pour ce qu’il est: un état voyou. Il faut le boycotter comme nous boycottons l’Iran, pas plus pas moins. (1)

      Un pays qui bafoue autant les résolutions de l’ONU et qui en plus s’autorise unilatéralement à posséder des centaines d’ogives nucléaires, a moins de raisons que quiconque de se soustraire à la volonté internationale.

      Bonne apoplexie et autres effets de toge aux négationnistes de l’apartheid israélien.

      (1) Si on a le moindrement de la suite dans les idées, il faudrait aussi réclamer le boycott du Canada. Or, les Conservateurs de Stephen Harper s’en chargent avec une ferveur aussi irrationnelle que religieuse. Il faudrait que les Canadiens en prennent pleinement conscience.

    • @jd_dude, au contraire, si on suit ma logique, on affirme que:

      1) 50 pays n’ont pas reconnu la Palestine en tant qu’état. Il est évident que les 41 qui se sont abstenus de la reconnaitre ne l’ont pas reconnu.

      2) 179 pays ne sont pas contre la reconnaissance de la Palestine en tant qu’état. S’ils ne sont pas contre, cela ne signifie pas qu’ils sont nécessairement “favorables à la reconnaissance de la Palestine” (votre logique tordue), mais que:
      a) ou bien ils sont pour la reconnaissance (c’est le cas de 138)
      b) ou bien ils ne se sont pas encore fait une opinion.

      En somme, la logique que vous aviez suivie n’était pas la mienne, mais la vôtre, qui est effectivement tordue.

      PS à infophile: soyez donc logique et commencez à boycotter dès maintenant le Canada, question de prouver votre bonne foi…

    • Une abstention est une acceptation tacite et préalable de la décision majoritaire.

      Pas un rejet de la décision majoritaire.

      Donc…

      Malgré toutes les contorsions du prosélyte.

    • LOL
      honorable 14h21:
      “ne pas reconnaitre la Palestine en tant qu’état ne signifie pas nécessairement qu’on s’oppose à ce statut. Cela signifie que:
      1) ou bien on ne s’est pas encore fait une opinion;
      2) ou bien on s’oppose à ce statut.

      honorable,16h08:
      “2) 179 pays ne sont pas contre la reconnaissance de la Palestine en tant qu’état. S’ils ne sont pas contre, cela ne signifie pas qu’ils sont nécessairement “favorables à la reconnaissance de la Palestine” (votre logique tordue), mais que:
      a) ou bien ils sont pour la reconnaissance (c’est le cas de 138)
      b) ou bien ils ne se sont pas encore fait une opinion.

      Bien sûr voyons….lol

    • @candela

      Mais comme il le dit lui-même, il suit sa logique… J’ai l’impression qu’il pourrait s’y noyer pendant des jours et des jours.

    • hOn0rable

      Ne serait-il pas plus logique de foutre à la porte ces Conservateurs qui sont la honte de ce pays?

      Au moins, que nos victimes sachent que seulement 38 % des Canadiens ont voté pour ces hurluberlus moyenâgeux et aux autres amateurs de magie à cennes pour attardés.

    • Disons aux amateurs de magie à 5 cennes pour attardés et autre non-tête à Papineau.

    • @ramses2.1

      Accueil funéraire vous dites, c’est peu je trouve. Cette vidéo montre clairement que Baird n’a plus aucune crédibilité à l’ONU. Avez-vous remarqué que notre ami honorable ne répond pas à la question que je lui ai posé.

      Peu importe qu’on soit fédéraliste ou séparatiste, ce (notre) gouvernement est une honte. Dire que le Canada a déjà été un phare pour les droits de l’homme, mais ça c’est le passé.

    • Voici la conclusion de l’éditorial de B. Descôteaux dans Le Devoir

      Le gouvernement Harper s’est enfermé dans une logique dont il aura peine à se sortir. Contrairement aux États-Unis, qui peuvent perdre de telles batailles diplomatiques sans perdre leur influence, il est prisonnier de son appui à Israël, qui le discrédite aux yeux des autres pays du Moyen-Orient. N’ayant plus la distance que lui donnait naguère sa politique de courtier de la paix, il ne peut même prétendre aider son allié. Ce gouvernement surestime son influence dans le monde. On l’a constaté lorsque lui fut refusé un siège au Conseil de sécurité il y a deux ans. Ce vote de jeudi en est une autre illustration. Il devrait en prendre acte.

      http://www.ledevoir.com/politique/canada/365316/la-defaite-de-harper

    • Vote à l’ONU: Benyamin Nétanyahou remercie Stephen Harper

      Vote à l’ONU: Benyamin Nétanyahou remercie Stephen Harper

    • Une entrevue que Baird a donnée au Jerusalem Post hier; quelle arrogance et quelle suffisance. Pour eux, être seuls ou presque contre le reste de l’humanité est la preuve qu’ils ont raison. À partir de là que voulez-vous faire avec ce genre d’individus.
      http://www.jpost.com/DiplomacyAndPolitics/Article.aspx?id=294114

      En passant, depuis le début de la trêve les Israéliens ont tué 2 Palestiniens qui manifestaient aux abords de la clôture de séparation. J’imagine le tollé et la crise internationale si une roquette lancée par le Hamas avait tué 2 Israéliens cette semaine.
      http://www.jpost.com/DiplomacyAndPolitics/Article.aspx?id=294194

    • Bilan Europe-Amérique-du Nord du vote à l’ONU:

      58 % de la population d’Europe et d’Amérique du Nord ( 709 millions de personnes sur 1 222), par la voix de leurs gouvernements, n’a PAS reconnu la Palestine comme état observateur à l’ONU, soit en votant contre la résolution, soit en s’abstenant de voter en sa faveur.

      Ce 58 % se divise ainsi:
      - 75 % de la population d’Amérique du Nord (351 millions de personnes sur 467), par la voix de leurs gouvernements, n’a PAS reconnu la Palestine comme état observateur à l’ONU, en votant contre la résolution.
      - 47 % de la population européenne (358 millions de personnes sur 755), par la voix de leurs gouvernements, n’a PAS reconnu la Palestine comme état observateur à l’ONU.

      Le ministre Baird a toutes les raisons de se sentir bien entouré: une majorité, dans l’axe Europe-Amérique-du-Nord, pense comme lui qu’il n’est pas indiqué d’accorder présentement le statut d’état observateur à l’ONU.

    • honorable 21h29
      tu radotes les mêmes affaires depuis 30 heures, faut que tu en finisses.

    • Le prosélyte , avec tous ses sophismes, prouve que l’état voyou a perdu.

      Sinon, il ne passerait point son temps à essayer de se convaincre du contraire.

      Il fêterait sa victoire dans la joie.

      Triste mauvais perdant.

    • @hono Vous êtes vraiment un cas. Vous croyez que de répéter inlassablement et de manière obsessive votre sophisme va en faire un fait?
      Vous tendez de convaincre ?
      Là-dessus, réussite totale, on a tous compris prof., que vous êtes un … cas.

    • Tout de même étrange qu’un être pourtant très intelligent ne semble pas percevoir l’effet répilsif au possible de sa grossière propagande.

    • Combien de jobs perdront nous à nous aliéner ceux qui sont favorables à la juste création d’un état Palestinien? Je suis persuadé que le Canada est d’ores et déjà sur une liste noire de clients actuels et/ou potentiels. Il me semble que Bombardier et SNC Lavallin ont suffisamment de difficultés comme cela.

      Baird serait un idiot versé en irresponsabilité qu’il n’agirait pas autrement.

      Le bateau fonce sur un iceberg, tandis que le fou du village monte le volume de ses écouteurs. Et sur l’air de Vive la Canadienne, il entonne Vive la fin des temps là, là…

    • La Palestine et le Vatican ont maintenant le même statut avec les mêmes droits.

    • Virtual Field Visit:
      +- – - – - – - – - – -+
      Israel’s Enforcement of the Buffer Zone in the Gaza Strip – English Version

    • @cameleon_ 22h13
      «Tout de même étrange qu’un être pourtant très intelligent ne semble pas percevoir l’effet répilsif au possible de sa grossière propagande.»
      ****************************************************
      Je fais beaucoup plus confiance à votre intelligence qu’à l’intelligence d’honorable. Le jugement erronné de ce type me fait dire que son intelligence est qu’une illusion. Ce type est imbu de lui-même , ce qui le déclasse complètement .
      je cite ; «Il est difficile d’attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu’il n’y est pas. “» proverbe chinois,

    • Hono Vous savez, à propos du mur … Cette présentation illustre l’arnaque de manière éclairante:

      Impact of the Annexation Wall

      A voir !

    • Le Hamas, comme l’Iran, veut l’éradication totale d’Israël. J’ai hâte qu’ils fassent leur deuil une fois pour toute de cette chimère, qui remonte au 15 mai 1948. Saddam a déjà payé le gros prix en finançant le Hamas au nom de cette chimère ou vieux rêve arabe, si vous préférez.

    • @levigilant Et ça se dit chrétien !!! Eurk ! JS ne serait pas fier de sa brebis.

    • @levigilant

      Sans doute qu’au fond d’eux c’est ce qu’ils veulent, comme les Israéliens voudraient bien l’éradication totale de tous les Palestiniens. Mais au-delà des rêves et des souhaits, Khaled Mashaa et le Hamas ont maintes fois dit qu’ils accepteraient un règlement sur les frontières de 67.

      Google: Hamas 67 borders

    • Mashaal avec un l

    • Sagesse, maturité et grandeur de l’Océanie, l’Amérique du Nord et l’Europe. Par la voix de leurs gouvernements: 56 % de leur population (661 millions de personne sur 1 165) ne reconnait pas la Palestine en tant qu’état. Les chiffres se distribuent ainsi:

      1) 78 % de la population de l’Océanie (29 millions de personnes sur 37) ne reconnait pas la Palestine en tant qu’état.

      2) 75 % de la population de l’Amérique du Nord (351 millions de personnes sur 467) ne reconnait pas la Palestine en tant qu’état.

      3) 43 % de la population de l’Europe (281 millions de personnes sur 661) ne reconnait pas la Palestine en tant qu’état (1).

      Accordons le statut d’état observateur à la Palestine APRÈS que Taiwan l’ait obtenu. Pas avant.

      (1) ceci corrige le 47% d’hier. L’Ukraine, qui était absente lors du vote, n’entre pas dans les calculs.

    • Excellent exemple d’un évènement déclenchant chez un sujet un afflux d’excitations dépassant le seuil de tolérance de son appareil psychique.

    • Harper ne représente que les 6 million de personnes qui ont voté
      pour sa gang de réformistes fondamentalistes religieux…

      Plus de 9 million de canadiens ont voté pour des partis
      qui sont à l’opposé complète des idéologies du parti Reform-Alliance.

    • Et Taïwan n’a absolument rien à voir avec la Palestine!

    • Hono

      Vos analyse à 2 cennes on s’en fou. Il est 100% sûr que la Palestine est maintenant un État observateur. La Palestine est maintenant reconnu internationalement. Tu es mieux de t’y habituer car ceci, n’est qu’un pas de plus vers leurs revendications. Israël est de plus en plus isolé…

    • «Maintenant, nous avons un État», dit Abbas aux Palestiniens. Félicitations! Qui remercier? Le groupe des 138, bien sûr, mais aussi, paradoxalement, la conquête israélienne de la Judée-Samarie et de Gaza en 1967 (par voie de guerre défensive, la Jordanie ayant attaqué Israel et l’Egypte menacant depuis des mois de conquérir Israel).

      Sans cette conquête de l’entité sioniste, il est bien évident que la Judée-Samarie serait aujourd’hui jordanienne, et Gaza égyptienne, sans aucun espoir de pouvoir un jour devenir un “état”. De toute manière, quand la Judée-Samarie et Gaza étaient jordanienne et égyptienne, il n’y avait aucune vélléité nationaliste palestinienne dans ces territoires, prouvant que les Palestiniens sont arabes avant tout, et Palestiniens en 2ème lieu!

    • Il sera intéressant de connaitre la contribution de l’état palestiniens au budget de l’ONU. Nulle, bien sûr…

    • Hono

      À vous lire, il est clair que cette défaite pour l’état sioniste à un goût amer pour vous. Vous n’avez pas fini d’avaler votre amertume. Ce n’est qu’un début…

    • Le traumatisme de notre sujet l’amène maintenant au révisionnisme et au déni.

      Son cas s’aggrave.

    • Honorable devrait se documenter au sujet des acteurs qui feront partie des événements à venir.
      http://www.icj-cij.org/homepage/index.php?lang=fr

    • “Accordons le statut d’état observateur à la Palestine APRÈS que Taiwan l’ait obtenu. Pas avant.” honorable

      ===

      Personne n’est dupe, vous n’en n’avez rien à cirer de Taiwan,

      Votre seul message c’est votre haine pour la Palestine.

      Jean Émard

    • Est-ce que l’état mendiant (la Palestine, qui ne contribue rien au budget de l’ONU, mais en extrait des centaines de millions de $ par année) pourra faire des doléances auprès de La Cour internationale de Justice (CIJ), qui est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies (ONU)? Rien n’est moins sûr.

      La CIJ accordera sans doute une énorme priorité aux états qui contribuent quelque chose à son budget. L’état mendiant (la Palestine) risque de se faire fermer la porte au nez… De plus, les décisions de la CIJ sur la Palestine n’auront pas force de loi, puisque l’état mendiant est un état à l’intérieur d’un autre état, contributeur, celui-là, qui est Israel!

    • @norable
      Vos tentatives de grossissement de l’opposition à un État palestinien sont ridicules. Au niveau internationale, la démocratie s’exprime selon la formule 1 État = 1 vote. Si on reprenait votre argumentation à un niveau national, cela reviendrait à donner plus d’importance à un citoyen de 200lbs qu’à celui de 100lbs. C’est ridicule. Vous vous couvrez de honte.

    • La communauté internationale a voté en faveur d’un État palestinien à 92%. Ça c’est la réalité. Et je crois que c’Est ce qu’on appelle un vote clair. Norable, vous êtes du côté des perdants. Seulement 8% pourrait potentiellement penser comme vous. Ainsi, vous avez tort.

    • J’ai fait une erreur. C’est 73% pour et 27% contre. C’est quand même clair et norable a quand même tort.

    • Hono est comme Israël, presque totalement isolé du reste du monde!!

    • J’ai encore fait une erreur. C’Est 73% pour, 5% contre et 22% ne sait pas. Après répartition, ça donne 89% pour, 11% contre. Quelle belle victoire sans équivoque pour le nouvel État.

    • Maintenant, pour devenir membre de l’ONU, il faut une résolution de l’AG sur recommandation du CS. En raison de veto américain, cette recommandation sera difficile à obtenir. Il serait intéressant que l’AG affirme sa volonté de reconnaître l’État palestinien comme membre et demande au CS s’il s’objecte. Ce serait une façon de contiurner le veto américain.

    • Est-ce que la Palestine, qui ne contribue rien au budget de l’ONU, mais en extrait des centaines de millions de $ par année, pourra faire des doléances auprès de La Cour internationale de Justice (CIJ), qui est l’organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies (ONU)? Rien n’est moins sûr.

      La CIJ accordera sans doute une énorme priorité aux états qui contribuent quelque chose à son budget. La Palestine risque de se faire fermer la porte au nez… De plus, les décisions de la CIJ sur la Palestine n’auront pas force de loi, puisque l’état mendiant est un état à l’intérieur d’un autre état, contributeur, celui-là, qui est Israel!

    • @letight 11h20

      En fait, dans la vraie vie, les absents votent tacitement pour la majorité… donc 95-5 :-)

    • @hono Pathétique mais aussi plutôt comique de vous voir vous débattre comme un diable dans l’eau bénite, pour tenter de tordre la réalité.

    • @letight: 11 % contre? Oui, bien sûr, mais ce 11 % de la population mondiale est inégalement réparti et représente la majorité (56 %) de la population d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Océanie (voir 08h40). L’opinion de pays hautement démocratiques et hautement développés, comme ceux d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Océanie attire plus mon attention que celle de pays moins développés.

      Tiens, la question qui tue: quel est le pourcentage des livres que vous lisez qui ont été écrits par des gens ne vivant ni en Europe, ni en Amérique du Nord, ni en Asie? 11%? Dans mon cas, c’est à peu près ça, 11 % des livres que je lis proviennent des pays qui représentent 89 % de la planète!

    • corrigé@letight: 11 % contre? Oui, bien sûr, mais ce 11 % de la population mondiale est inégalement réparti et représente la majorité (56 %) de la population d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Océanie (voir 08h40). L’opinion de pays hautement démocratiques et hautement développés, comme ceux d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Océanie attire plus mon attention que celle de pays moins développés.

      Tiens, la question qui tue: quel est le pourcentage des livres que vous lisez qui ont été écrits par des gens ne vivant ni en Europe, ni en Amérique du Nord, ni en Océanie? 11%? Dans mon cas, c’est à peu près ça, seulement 11 % des livres que je lis proviennent des pays qui représentent 89 % de la planète!

    • @honorable 11h31

      C’est n’importe quoi votre argument…
      L’ONU n’est pas une business.

      Aussi, votre prologue est d’une inqualifiable malhonnêteté.
      Et Haïti ?
      Et le Darfour, le Rwanda, le Kosovo… ils contribuent ou ont contribué à quel niveau eux?
      Enfin, Israël reste l’état au pire bilan à l’ONU de par ses nombreuses résolutions ignorées…
      Le vrai état voyou… comme le démontre la réalité.

      181, 194, 302, 236, 237, 242, 250, 251, 252, 267, 340, 446, 468, 592, 605, 607, 608, 636, 641, 672, 673, 681, 694, 799, 904, 1322, 1397, 1402, 1405, 1435, 1515, 1544, 1850 et 1860…

    • @hono

      “De plus, les décisions de la CIJ sur la Palestine n’auront pas force de loi, puisque l’état mendiant est un état à l’intérieur d’un autre état, contributeur, celui-là, qui est Israel!”

      Etat mendiant … wow encore un bel exercice de projection prof:

      A Conservative Estimate of Total Direct U.S. Aid to Israel: Almost $114 Billion

      Tiens et vous reconnaissez maintenant implicitement la Palestine comme un état ! Bravo !

    • Je pense qu’honorable ne comprend pas très bien. La Cour internationale de Justice et le Conseil de sécurité sont en effet les deux seuls organes de l’ONU à pouvoir d’adopter des décisions obligatoires. Pas de droit de veto à la CIJ. À quand un mandat d’arrêt international pour Netanyahou et les autres criminels de guerre sionistes ?

    • L’État mendiant…
      … c’est combien le chèque des USA pour Israël à chaque année?
      … et de combien d’autres subventions de toutes sorte reçoit Israël chaque année?
      Mendiant…

    • Merci caméléon: z’avez été vite pour répondre à ma question ! :-)

    • au cameleon à géométrie variable: “état voyou” vous convient pour Israel (voyez les commentaires d’ infophile, candela, stridulation et pulcinella sur ce billet même), mais “état mendiant” ne va pas pour la Palestine, qui pourtant mendi à l’ONU à chaque année sans jamais rien contribuer? Vos lunette sont vraiment déformantes.

      Si vous étiez objectif vous laisseriez passer à la fois “état voyou” pour Israel et “état mendiant” pour la Palestine, ou vous vous opposeriez au deux en même temps.

      @Koldo: les décisions de la CIJ ne sont obligatoires que si les pays concernés décident à l’avance qu’elles le seront. Par exemple, l’Inde et la Chine pourraient CHOISIR de laisser la CIJ décider quant à leurs conflits frontaliers.

      La CIJ ne pourrait prendre une décision obligatoire en Palestine que si à la fois la Palestine et Israel CHOISISSAIENT de lui soumette conjointement une doléance.

    • @H0N0RABLE
      Est-ce que vous pouvez nous dire la contribution d’Israél à l’ONU avant que ce dernier soit reconnu?
      Pourquoi ce qui était valable pour Israél n’est pas valable pour la Palestine?
      Le seul état dépendant, mendiant et voyou sur terre c’est ISRAÉL.
      Israél, depuis sa création, a volé tout ce que la Palestine possédait, c’est pour cette raison que la Palestine est pauvre.
      À combien s’élève encore l’aide des USA et des pays européens à Isarél?
      Sans cette aide Israél n’existerais même pas.
      h0n0rable «la CIJ accordera sans doute une énorme priorité aux états qui contribuent à son budget……………………….»
      celle là est belle.
      Avez-vous déjà vu un voyou(Israél) qui contribue à la CIJ?
      Pouvez-vous nous dire la contribution d’Israél à la CIJ?
      La contribution à la justice n’est-elle pas le respect des lois?
      Si c’était seulement Israél, toutes les organisations internationales disparaîtraient aprés sa création.
      Un voyou n’aime pas la justice.

    • @letight 11h05

      «Vos tentatives de grossissement de l’opposition à un État palestinien sont ridicules. Au niveau internationale, la démocratie s’exprime selon la formule 1 État = 1 vote. Si on reprenait votre argumentation à un niveau national, cela reviendrait à donner plus d’importance à un citoyen de 200lbs qu’à celui de 100lbs. C’est ridicule. Vous vous couvrez de honte.»
      *********************************
      je vous réfère à mon commentaire de 23h25 adressé à cameleon et je redis ce que je dis depuis deux jours concernant ce pseudo hono…… ” ; ce type est dans le champs avec la plupart de ses commentaires, il se croit au dessus de nous tous, il est obnubiler par une peur maladive de perdre la face devant des adversaires qu’ils juge ”inférieur” à lui. Son intelligence artificiel lui permet de se refugier dans ses sophismes. Ils manque totalement d’authencité et de gros sens. Ce type est un raseur de première classe.

    • Les décisons de la CIJ n’ont d’effets que pour les parties au litige (art. 59). Seuls les États peuvent être parties devant la CIJ (art. 34). La CIJ ne peut donc pas condamner un individu. Pour cela, il y a la CPI.

      Le Bureau du Procureur de la CPI a décidé, le 3 avril 2012, que la palestine n’était pas un État au sens du statut de Rome et qu’ainsi, la CPI n’avait pas la compétence pour entendre sa plainte.

      “Le Bureau prend acte du fait que la Palestine a été reconnue comme un État dans le cadre de relations bilatérales par plus de 130 gouvernements et par certaines organisations internationales dont des organes onusiens. Il n’en reste pas moins que le statut qui lui est actuellement conféré par l’Assemblée générale des Nations Unies est celui d’« observateur » et non pas d’« État non membre »… Le Bureau n’exclut pas la possibilité d’examiner à l’avenir les allégations de crimes commis en Palestine si les organes compétents de l’ONU, voire l’Assemblée des États parties, élucident le point de droit en cause…”

      http://www.icc-cpi.int/NR/rdonlyres/C6162BBF-FEB9-4FAF-AFA9-836106D2694A/284388/SituationinPalestine030412FRA.pdf

      La CPI a présentement la possibilité d’examiner à nouveau sa compétence pour les présumés crime de guerre et contre l’humanité qui auraient été commis en Palestine. Les chances que le Procureur ouvre une enquête son excellentes. Cependant, le Procureur devra enquêter sur la situation dans son ensemble. Cela veut dire qu’il ne doit pas se limiter à examiner seulement les actions d’une partie mais celles de tous les acteurs. Netanyahou et le Hamas seront sous sa loupe.

      Enfin, le CS de l’ONU peut faire obstacle à la CPI par des mesures dialtoires. Toutefois, une fois ces mesures épuisées, la CPI devra juger. Et je vous garantlt que c’est la crédibilité de la justice internationale qui sera en jeu.

    • @norable 12h35

      Débattre sur le caractère obligatoire ou non d’une décision de la CIJ à l’égard d’Israel est une perte de temps. Dans tous les cas, Israel ne respectera pas sa décision. Le passé est garant du futur.

    • honorable,

      La CIJ set déjà penché sur le “cas israélien” sans qu’Israel le CHOISISSE.
      La Cour a en effet dit que l’édification d’un mur par Israël en territoire palestinien occupé et le régime qui lui est associé, sont contraires au droit international. La CIJ pourrait ainsi statuer que le vol des territoires et le régime d’apartheid mis en place sont assimilables à une opération d’épuration ethnique ouvrant ainsi la porte à des poursuites contre les individus responsables pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité devant la Cour pénale internationale.

    • @Koldo: la CIJ peut se pencher sur n’importe quoi, si le coeur lui en dit, mais cela ne signifie pas que ces décisions sont d’application obligatoire. Le cas de la clôture de sécurité est un cas évident. Le tracé de cette clôture n’a été modifié qu’à la suite d’une décision de la Cour Suprême Israélienne. Jamais à la suite d’une décision de la CIJ.

    • honorable,

      “…Ce qui suscite l’inquiétude des Américains et l’angoisse des Israéliens, c’est le fait que les Palestiniens peuvent désormais avoir recours à la Cour pénale internationale pour déposer une plainte contre l’Etat sioniste. D’autant plus que des responsables palestiniens ont évoqué cette mesure de rétorsion dans le cas où Israël poursuivait sa la colonisation des terres arabes en Cisjordanie.”

      http://www.mag14.com/actuel/39-monde/1230-historique-victoire-diplomatique-de-la-palestine.html

      À voir comment ils se peinturent dans le coin (le dos au mur), on ne doute pas un instant de l’intensité de leurs angoisses.

    • @letight: bravo, vous commencez à comprendre. D’où la nécessité d’une solution négociée, bilatérale, les 2 protagonistes, l’état voyou et l”état mendiant, si vous voulez, s’entendant sur quelque chose, ou rien, selon leurs désirs mutuels.

      La communauté internationale peut jacasser tant qu’elle veut en faveur d’une Jérusalem unie séparée d’Israel, d’une Jérusalem divisée en deux à la ligne de 1949, aux frontières municipales actuelles, ou ailleurs. Elle peut jacasser tant qu’elle veut sur le tracé de la clôture de sécurité, ce sont des sujets pour Israéliens et Palestiniens seulement. Seulement eux peuvent s’entendre, ou ne pas s’entendre, sur quoi que ce soit.

      Israel a souvent offert des compromis relativement aux évènements de 1967. Ils ont été tous refusés par les Palestiniens.

      Il n’en tient qu’aux Palestiniens d’être un état sans territoire et sans autorité (la situation actuelle à l’extérieur de Gaza), ou d’être quelque chose de plus. Les opinions majoritaires de la communauté internationale pèsent peu dans la balance.

      La communauté internationale me fait penser à ce neveu fatigant qui ne cesse de dire à sa tante: “cesse de fumer, mange moins de baklavas, ne bois pas d’alcool plus que 2 fois par semaine, etc…”. Du beau bla bla, des suggestions peut-être même parfois valables, mais c’est la tante qui décide au final.

      La communauté internationale est un peu comme les belles-mères du parti Québécois: on les laisse parler, on lui dit qu’on est très attentif à son opinion et qu’on la respecte, puis on fait ce qu’on veut.

      Une chose est sûre, les Palestiniens évoluent, mais lentement. Ils commencent à prendre acte, 65 ans trop tard, des évènements de 1947. Avec de la chance, peut-être commenceront-ils à prendre acte des évènements de 1967 en 2032… Je leur souhaite de ne pas attendre à 2232, comme plusieurs Palestiniens tenants de la théorie de l’état des croisé comptent faire…

    • corrigé@letight: bravo, vous commencez à comprendre. D’où la nécessité d’une solution négociée, bilatérale, les 2 protagonistes, l’état voyou et l”état mendiant, si vous voulez, s’entendant sur quelque chose, ou rien, selon leurs désirs mutuels.

      La communauté internationale peut jacasser tant qu’elle veut en faveur d’une Jérusalem unie séparée d’Israel, d’une Jérusalem divisée en deux à la ligne de 1949, aux frontières municipales actuelles, ou ailleurs. Elle peut jacasser tant qu’elle veut sur le tracé de la clôture de sécurité, ce sont des sujets pour Israéliens et Palestiniens seulement. Seulement eux peuvent s’entendre, ou ne pas s’entendre, sur quoi que ce soit.

      Israel a souvent offert des compromis relativement aux évènements de 1967. Ils ont été tous refusés par les Palestiniens.

      Il n’en tient qu’aux Palestiniens d’être un état sans territoire et sans autorité (la situation actuelle à l’extérieur de Gaza), ou d’être quelque chose de plus. Les opinions majoritaires de la communauté internationale pèsent peu dans la balance.

      La communauté internationale me fait penser à ce neveu fatigant qui ne cesse de dire à sa tante: “cesse de fumer, mange moins de baklavas, ne bois pas d’alcool plus que 2 fois par semaine, etc…”. Du beau bla bla, des suggestions peut-être même parfois valables, mais c’est la tante qui décide au final.

      La communauté internationale est un peu comme les belles-mères du parti Québécois: on les laisse parler, on leur dit qu’on est très attentif à leur opinion et qu’on la respecte, puis on fait ce qu’on veut.

      Les Palestiniens évoluent, mais lentement. Ils commencent à prendre acte, 65 ans trop tard, des évènements de 1947. Avec de la chance, peut-être commenceront-ils à prendre acte des évènements de 1967 en 2032… Je leur souhaite de ne pas attendre à 2232, comme plusieurs Palestiniens tenants de la théorie de l’état des croisés comptent faire…

    • Deuxième nouveau quartier annoncé en trois jours! Le premier était à l’Est de Jéruslem. Le 2ème, Givat Hamatos, est au Sud de Jérusalem: entre Gilo et Har Homa (direction Ouest-Est), et entre Jérusalem et Bethléem (direction Nord-Sud).

      Je sais que cela n’inquiète ni gauchistes, ni humanitaires, ni islamistes, puisque pour la plupart d’entre eux “le temps joue en faveur des Palestiniens”. Cette manière de penser fait d’eux des alliés inconscients des Israéliens, des contributeurs à la facilitation d’un plus grand Israel. Quand ils en prendront conscience, ils se proclameront sans doute victimes d’un “complot sioniste”…

      http://www.jpost.com/DiplomacyAndPolitics/Article.aspx?id=294331

    • Et demain, et après-demain et pour l’avenir, malgré les objurgations loufoques du froissé, la veangeance des colonies, la trahison de la parole donnée par l’état quêteux et téteux voyou auprès des USA, la Palestine est reconnu avec ses pleins droit.

      L’autre peut continuer sa danse du bacon, il va resté collé au fond.

    • …la vengeance…pleins droits.

    • @hÛnÛrable

      Et puisque la tante fumeuse, mais appelons-là plutôt l’enfant-roi, n’a pas écouté son neveu qui lui demandait d’arrêter, elle finit par développer un cancer et termine ses jours décharnée et ratatinée.

      Les Palestiniens ne s’en vont nul part hono, ils seront là dans 10 ans, 20 ans, 50 ans, ad vitam aeternam. Ils n’ont jamais accepté et ils n’accepteront jamais les propositions farfelues de règlements offerts pas les Israéliens colonisateurs et spoliateurs.

      Dans ces conditions l’occupation se prolongera et très bientôt la demande qui résonnera sera: du Jourdain à la mer, une tête un vote. Israël se rendra compte que défendre la réalité de l’apartheid est beaucoup plus difficile que celle d’un occupant et que la communauté internationale a beaucoup moins de patience, y compris aux États-Unis, pour ce genre de réalité.

      La condition suivante après l’état-voyou c’est l’état-paria, et si ce n’est pas suffisant il reste l’état-monstrueux. Rendu dans ces sphères, ça ne prend pas la tête à Papineau pour réaliser que les jours de l’état, ou devrais-je dire du régime en question sont comptés, comme cela s’est vu en Afrique du Sud. C’est une question de temps, et c’est dans ce sens que le temps joue en faveur des Palestiniens.

    • Citation pertinente au contexte actuel: “Si l’Algérie présentait une résolution de l’Assemblée générale que le monde était plat et qu’Israël l’avait aplati, elle passerait avec 100 voix pour contre 10, avec 50 abstentions.” (Abba Eban)

      Un nombre considérable d’États qui ont voté en faveur de l’ “état palestinien” le 29 novembre dernier ne reconnaissent pas le droit à Israël d’exister. Ce faisant, ces pays “pour la résolution” ont en fait voté en faveur de la solution à un état! Ne nous leurrons pas là-dessus…

    • @honorable 05h13
      « Citation pertinente au contexte actuel »
      *********************************
      Ha bon, une nouvelle opinion, on s’ajuste avec le courant du moment; ce qui était noir hier, devient subitement blanc. Pour vous, cette citation est pertinente au contexte mais aucune de vos opinions à géométrie très variable et énoncées en fonction de vos faux raisonnements avaient des // avec celle-ci.
      On aurait évité deux jours de correspondance inutile et stérile avec vous à être témoin de vos divagations et de vos contradictions si vous aviez commenté dans le sens de cette citation et du commentaire qui suit

    • @jrcm.t

      Le prosélyte ne s’embarrasse nullement de contradictions ni de compromissions morales quand il s’agit de pour promouvoir LE dogme.

    • Sur les 138 pays qui ont voté pour faire des territoires palestiniens un état observateur à l’ONU le 29 novembre, il y en a 36 qui ne reconnaissent pas l’existence d’Israel, i.e. qui, dans le fond, favorisent la solution à un état:

      http://en.wikipedia.org/wiki/File:Israel_Recognition.svg

    • Les fraises de Gaza arrivent en Europe, et ce n’est pas en flottille “humanitaire” qu’elles le font:

      http://jssnews.com/2012/12/03/frga/

    • *orable va bientôt annoncer fièrement au monde que les Israéliens n’ont pas assassiné de Palestiniens qui se rendaient aux toilettes.

    • Selon Marcel Pagnol, l’homme est doté de raison mais l’utilise le plus souvent pour justifier ses croyances. Cette pensée semble résumer le comportement d’Honorable sur ce blogue.

    • Israël ne veut pas la paix, mais la terre de Palestine

    • Israël, par sa construction de nouveaux logements, est en train de couper la Cisjordanie en deux! Voir à cet effet l’article d’Agnès Gruda d’aujourd’hui. Et dire que Nétanyahou est le plus modéré de son parti… misère!

      jrcm.t: Correction, Israël ne veut pas la terre de Palestine, car elle l’a déjà! Elle veut le statu quo, continuer l’occupation et les colonies sans avoir comme fardeau les 4 millions de Palestiniens vivant sur son territoire.

      J’ai honte du Canada… des vrais laquais au service d’Israël. Pendant que les grandes capitales du monde convoquent les ambassadeurs israéliens pour demander des explications, Harper reste muet.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité