Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 30 novembre 2012 | Mise en ligne à 11h21 | Commenter Commentaires (41)

    La vérité sur le fardeau fiscal américain

    new-taxes-190On ne le saurait pas en entendant les républicains et les militants du Tea Party, mais le fardeau fiscal des Américains est aujourd’hui moins lourd qu’il ne l’était durant la présidence de Ronald Reagan, selon une analyse publiée aujourd’hui dans le New York Times.

    L’étude du Times tient compte des impôts que les Américains versent à tous les paliers gouvernementaux. On trouve ici un graphique illustrant cet allègement du fardeau fiscal qui a profité le plus aux Américains gagnant 350 000$ et plus et le moins à ceux gagnant 25 000$ et moins.

    Le fardeau fiscal des plus riches est ainsi passé de 49% à 42% entre 1980 à 2010 et celui des plus pauvres de 20% à 19%.


    • D’un ridicule…
      Qu’est-ce que les chiffres connaissent en économie?
      Si vous y mêlez aussi les faits et la réalité: on ne s’en sort plus.

      Encore une fois M.Hétu, vous vous faites Pom-pom girl pour les progressistes en cassant du sucre sur le dos des utopistes créationnistes, vous me faites pitié.

    • Oui,oui,oui.La dette est sous contrôle depuis que BO est au volant.Ca va très bien.Mais c’est la faute a Bush si quand même une dette existe.
      Très drôle…

    • Pas mal sur que si les riches sacre leurs camps, les plus pauvres seront encore plus pauvres….

      Faudrait plutot ce demandé pourquoi les compagnies comme GE et autres aux états unis ont pu s’en sortir si bien au niveau fiscal. Combien de subvention disgratieuse sont offert aux entreprise qui démolise des emploies pour par la suite queter des subvention pour les réembaucher.

    • “Qu’est-ce que les chiffres connaissent en économie?”

      En “fiscalité” aurais-je dû/pu écrire…

    • Les républicains ne le sauront pas, ils ne lisent pas le NYT, considéré comme la Pravda du parti démocrate.

    • @simthibo 11h42
      Vous faites de nets progrès en français…

      Aussi, si je peux me permettre, vous pourriez essayer avec Google translate: ça vous donnerait une petite base pour commencer la rédaction d’un commentaire dans la langue de Molière.

    • Pour faire appel à leur base, républicains et ”Tea-Partiers” caricaturent et amplifier toujours les vrais chiffres sur le fardeau fiscal du gouvernement fédéral dirigé par Obama. Dissimuler la vérité pour diaboliser Obama et son administration n’est pas un phénomène nouveau pour les républicains. L’acharnement sur le cas de Susan Rice frôle maintenant le ridicule. Ils veulent comparer coude que coude à Watergate.

    • @ampoi

      On vas vous expliquer l-e-n-t-e-m-e-n-t à nouveau. Lorsque Clinton a quitté la Maison Blanche en 2000, il a laissé trois budgets équilibrés de suite plus un surplus de 234 milliards $.

      Quand Bush a quitté en 2008, il a laissé sept budgets déficitaires de suite et un déficit de 1.600 milliards.

      Relisez lentement, très lentement et, cette fois çi, laisser l’information remonter au niveau de votre cerveau.

    • ” Mr. Holtz-Eakin, a former director of the Congressional Budget Office who is the president of the American Action Forum, said government should reduce deficits primarily through spending cuts, particularly to Medicare and Medicaid, the health programs that are the largest source of projected increases in the federal debt.

      “We can’t grow our way out of it, and we can’t tax our way out of it,” he said of the government’s fiscal predicament. “We have a spending problem, period.”

      En effet.

      http://www.youtube.com/watch?v=asRDOhgN70Q

    • @jean_saisrien

      Vous portez votre nom à merveille!
      ______________

      Je suis heureux d’apprendre ca. Des données un peu moins alarmistes. Tout de même, ca ne règle pas le problème…

    • «Relisez lentement, très lentement et, cette fois çi, laisser l’information remonter au niveau de votre cerveau.»

      Oui, oui !

      On appelle ça le syndrome du cerf-volant …

      (je vous laisse la comprendre si c’est possible)

      paul béliard

    • @teddy

      Votre American Action Forum est une organisation partisane et n’a que peu de crédibilité.

      Par contre, s’il est vrai que Medicare et Medicaid sont des sources de dépenses importantes, voire de plus en plus importantes, il est crucial d’augmenter les revenus pour le bien d’un plus grand nombre de gens en ce pays.
      Sous-financer Medicare et Medicaid serait catastrophique pour les ÉU… mais bon, pour les xdroitistes, ça semble une très bonne chose.

      En effet:

      http://www.youtube.com/watch?v=gOyBWmDM2Qk

    • @justanopinion 12h00

      >>Vous portez votre nom à merveille!

      Je l’ai choisi.

    • jean_saisrien tu répond toujours par l’insulte, le dénigrement parce que t’as AUCUN argument, les chiffres ça ment pas. Toutes les sociétés occidentales qui ont épouser la” sot cial démocrasserie “sont toutes endettées , on subventionne tout et son contraire sous prétexte de redistribuer la richesse alors qu’on voit de plus en plus de queteux dans les rues , que le gouvernement coupe dans les services tout en augmentant constamment les impôts et les taxes.

      “L’État, c’est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.” Frédéric Bastiat

    • J’ai hate de voir le prochain video de Peter Schiff sur youtube pour voir ce qu’il en pense.

    • Ben là, si les dretteux ressortent Bastiat, les faits n’ont plus aucune importance et doivent s’effacer devant la foi du charbonnier !

    • @la peluche

      Liste des pays en fonction de la dette

      http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_dette_publique#section_1

      Les pays social démocrates semblent bien s’en tirer.

    • @teddybear 12h19

      Ok, le clip du clown était superflu… mes excuses mais c’est ce que m’inspirait votre clip de teabagger sans-génie.

      Mais reste que vous avez 100% raison: les chiffres ne mentent pas… et c’était justement le noeud de mon premier commentaire à 11h28… et celui du billet de monsieur Hétu justement.

      Le gros problème des gens de la xdroite*, est qu’ils ne voient que la partie dépenses alors que ce sont les revenus qui font le plus défaut dans l’équation…
      La “sot cial démocrasserie” comme vous dites sans insulter ni dénigrer, ce que d’ailleurs vous ne faites jamais, ni vous, ni les autres perroquets droitistes brainwashés qui commentent en ces pages.

      Aussi, s’il faut vous le rappeler à chaque fois, Obama, comme les précédents démocrates à la Maison Blanche, fait du mieux qu’il peut avec la merde laissée par son prédécesseur… ce sont les chiffres qui le confirme, et rien d’autre. C’est d’autant plus vrai pour Obambi qui a eu la chance de succéder à Bush le second, le pire POTUS de l’histoire moderne.

      Et oui, de plus en plus de quéteux sont dans la rue alors qu’ils devraient être en institution d’où ils ont été chassés pour des raisons économiques: on aurait peut-être dû les euthanasier pour que de la gauche ou de droite, on se sente tous plus confortables tout en économisant des millions de beaux $.

      Ou bedon, coupons dans Medicare et Medicaid et profitons du spectacle.

      Ou encore bedon, maximisons les revenus tout en réduisant les dépenses superflues, et il y en a probablement dans chacun des programmes, comme l’ont prouvé les démocrates en économisant près de 750 milliards dans Medicare, sans couper aucun service si on en croit, encore une fois, les chiffres combinés aux faits.

      *par opposition à la droite qui n’existe plus que dans les livres d’histoire aux ÉU, et, qui n’exista même plus quand la xdroite aura fini son ménage.

    • 1) Cela a descendu pour tous le monde
      2) Si les pauvres paie déja moins en proportion, c’est normal que ca diminu a un rythme plus lent.
      3) Étant donné que les pauvres sont de plus grand consommateur de programmes governementaux, quelqu’un pourrais dire qu’il devrait en payé plus vu qu’il sont eux même les consommateurs.

      Je serais intéressé de connaitre combien rapporte aux governement un augmentation de 1% de chacune de ces deux catégories de payeur de taxes.

    • @js_r 12h09

      Et pan!

      Dans le cortex préfrontal médian !

    • @teddybear

      Vous savez à quelle époque il a vécu, Bastiat ?

    • La competition internationnal etait beaucoup moins feroce dans le temps Reagan. Les US devront couper dans leur social-democratie sinon ils finiront comme la Grece et autres pays ultra-endette. La dette Americaine est deja sous surveillance.

    • @el_kabong 13h18

      Ils s’en fout ces gens: c’est de là qu’ils puisent toutes leurs idées: du passé.

    • >>Les US devront couper dans leur social-democratie

      Ou dans les guerre inutiles…
      Ou en augmentent leur revenus…
      Ou en euthanasiant les pauvres et les vieux…
      Ou en faisant comme l’Islande qui a dit non aux voleurs.

    • Les démocrates demandent aux répuliban$ de spécifier précisément les coupures qu’ils désirent que le gouvernement effectue, mais ils refusent, parce qu’ils savent qu’ils devront viser ce qui affecte quotidiennement la très grande majorité des citoyens.

      Comme ils sont lâches, ils souhaitent que les démocratent le fassent afin de pouvoir se cacher derrière ces précisions, les approuver, mais en disant que c’est pour éviter le “fiscal cliff” et que eux, ils auraient couper ailleurs, même s’ils refusent depuis le début de préciser où.

      Des bouffons en mode panique.

    • littlepatton,

      Je ferais plutôt un examen profond de conscience et je commencerais par une joyeuse coupe dans mon budget de la défense et dans celui des armées américaines, bien au-delà de ce qui a déjà été annoncé.

      Ce qui n’arrivera pas, on le sait bien.

      Bonne journée.

    • @ treblig,

      comment alors expliquez-vous le dernier graphique de ce lien ?

      http://goldsilverworlds.com/20-key-gold-and-silver-price-charts-till-2012/

      La réalité, c’est que lorsqu’on dépense plus qu’on ne gagne, on est déficitaire, point final. Les démocrates ET les républicains ne cessent de dépenser plus qu’ils ne gagnent.

    • Même si les États-Unis coupaient TOUS les services sauf ceux qui sont obligatoire au sens de la loi (Medicare, Medicaid, Social Security), ils seraient QUAND MÊME en déficit.

      Et on aurait tout enlevé: Plus de police, pompier, militaire, route, école, rien.

    • @francois_d

      Votre graphique fait état de la dette accumulée et non des déficits budgétaires. Vous remarquerez qu’en l’an 2000, la progression de la dette a fléchi grâce à Clinton. Mais ça n’a pas duré avec l’arrivée de Bush

      Autant Clinton préconisait la réduction de la dette avec les surplus budgétaires, autant Bush de son côté, voulait retourner ces surplus dans la poche des riches ( le fameux trickle down). Il a tellement bien réussi qu’en moins de 18 mois le surplus a disparu et que les budgets déficitaires ont repris le dessus de façon exponentielle

    • >>comment alors expliquez-vous le dernier graphique de ce lien ?

      En tk, moi je l’interprète ainsi:
      Bush II a bousillé la belle job de Clinton et Omaba a hérité de cette merde.

      Aussi, pour les graphiques du haut: l’or ça goute quoi?

    • @francois_d 14h00
      «Même si les États-Unis coupaient TOUS les services sauf ceux qui sont obligatoire au sens de la loi (Medicare, Medicaid, Social Security), ils seraient QUAND MÊME en déficit.
      Et on aurait tout enlevé: Plus de police, pompier, militaire, route, école, rien.»
      *******************************

      Vous avez écrit l’énoncé d’un bon commentaire, malheureusement vous ne développez pas. Ils faut séparer ce qui relève du public et du privé. Les services de pompier, police etc sont la responsabilité des villes et des états et ces services sont payés par les payeurs de taxe. La responsabilité totale du fédéral est de s’acquitter du ‘’social security” et c’est important dans une société vieillissante. Le militaire fait parti des moeurs dans ce pays et les soins à la santé sont encore à 80% la responsabilité du privé via les cies d’assurance et leurs clients. Les citoyens paient pour l’éducation qui n’est pas gratuite, les garderies à 7$ ça existe pas et les maisons d’accueil pour personnes âgées ne sont pas subventionnés.

      Les É.uniens paient moins d’impôt, vous avez raison mais il faut aussi dire que le fédéral et les différents niveaux de gouvernements paient pas ou moins pour les services essentiels aux citoyens. C’est encore le ”me, myseft and ” qui trône aux É.u et ceux qui le peuvent encore continu à se payer les services essentiels qu’ils ont de besoin . Les autres hé ben ! ils……………….

      La dette publique n’est pas une accumulation de dettes arrivées par une mauvaise gestion politique des services essentiels aux citoyens. Les É.uniens ne doivent pas être seul responsable de payer cette dette publique causée par les erreurs d’incompétence de leurs politiciens dû à un manque totale de vision sociale. On peut quant même pas leur demander de financer des services qu’ils ont déjà payés et financés deux et trois fois plutôt qu’une. Le système politique qu’ils ont, à enrichi les riches et financé aveuglement toutes les guerres. Les gouvernements ont endetté le pays en favorisant les riches dans une structure sociale inspirée de leur ”chacun pour soi”.
      Je suis pour les riches mais qu’ils paient leur juste part dans un système politique qui les a beaucoup trop facilement enrichis et favorisés.
      jrc.m
      Tampa, Fl

    • Encore une fois, une démonstration par l’absurde que le niveau de taxation est peu lié à la performance économique de l’État.

      Ça commence à être lassant

    • @jean_saisrien

      “Ou encore bedon, maximisons les revenus tout en réduisant les dépenses superflues, et il y en a probablement dans chacun des programmes, comme l’ont prouvé les démocrates en économisant près de 750 milliards dans Medicare, sans couper aucun service si on en croit, encore une fois, les chiffres combinés aux faits.”

      Ben tu vois c’est contre ça que j’en ai, les gouvernements maximisent toujours les revenus, mais ne regardent jamais les dépensent superflues, alors ça donne qu’on subventionne des multinationales et on coupe dans les services essentiels, alors les itinérants pullulent dans nos rues, les jeunes décrochent de l’école, les infrastructures sont dans un état lamentable, on attend plus que jamais a l’urgence, mais c’est pas grave on va gagner la prochaine élection.

    • @teddybear 18h32

      J’ai le même horreur que vous du gaspillage… même peut-être plus.
      Vous mentez quand vous dites qu’on ne regarde pas les dépenses superflues mais avez raison quant au subventions aux multinationnales et, en plus, on donne des tax breaks injustes aux plus riches.
      En passant: plus il y aura de privé en santé et plus ceux qui n’y ont pas accès attendront au public…
      C’est ça le but aussi: que ça aille le plus mal possible au public… même chose pour les écoles.

    • En parlant de subventions aux multinationales, couper le chèque à Israël ne ferait aucun tort à l’économie américaine.

    • Donc, le fardeau des riches a plus baissé que celui des pauvres, selon cette matière fiscale. Et taxer les riches est odieux. On jase, là.

    • “En passant: plus il y aura de privé en santé et plus ceux qui n’y ont pas accès attendront au public…”

      Et pourtant les gens lésinent pas a sortir 1000$ de leur poche pour soigner leur pitou ou leur minou chez le vétérinaire, mais quand c’est leur propre santé, c’est pas grave le gouvernement paye.

    • @teddybear 8h41
      1) «“En passant: plus il y aura de privé en santé et plus ceux qui n’y ont pas accès attendront au public…”»
      2) « Et pourtant les gens lésinent pas a sortir 1000$ de leur poche pour soigner leur pitou ou leur minou chez le vétérinaire, mais quand c’est leur propre santé, c’est pas grave le gouvernement paye. »
      ****************************************
      1) celle-là, je la (votre phrase) comprend pas !
      2) celle-là non plus ! c’est quoi le rapport, si les gens ne lésinent pas et paient pour faire soigner leurs chiens, pourquoi seraient- ils hésitants à faire payer la RAMQ pour avoir des soins de santé. Ils sont constants dans leurs façons de faire ; la conscience sociale !c’est quoi cette bibitte là ?
      ”Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d’un pas ferme.”
      de Saint Augustin

    • “‘la conscience sociale !c’est quoi cette bibitte là ?
      ”Il vaut mieux suivre le bon chemin en boitant que le mauvais d’un pas ferme.”
      de Saint Augustin”

      Faut vraiment pas avoir compris ce que St- Augustin voulait dire, juste a regarder le ministre Breton qui a démissioner.

    • teddybear, 30 novembre 2012 12h19
      ”alors qu’on voit de plus en plus de queteux dans les rues ”

      S’ ils sont là c’ est parce que la société le veut bien, ça sert d’ avertissement à ceux qui ne sont pas productif pour toutes sortes de raison , et ils ne coûtent pas un sous de publicité au système.

    • Si je suis la logique de M. Hétu dans ce billet alors les USA pourraient “plonger” dans le fiscal cliff et ce serait sans conséquence?

      Ha bon…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2012
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • publicité