Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 28 novembre 2012 | Mise en ligne à 6h58 | Commenter Commentaires (140)

    Mâles blancs au pouvoir

    r-HOUSE-REPUBLICANS-huge

    Après une élection où son candidat à la présidence s’est incliné en bonne partie par manque de popularité auprès des femmes et des minorités, le Parti républicain a choisi de suivre aveuglément les règles de séniorité et de de ne nommer que des mâles blancs à la tête des commissions de la Chambre des représentants en prévision du prochain Congrès. Bravo les gars, vous avez tout compris.

    (Illustration The Huffington Post)


    • Une belle brochette de têtes de vainqueurs…

    • C’Est à cause de Susan Rice….

    • … Bravo les gars, vous avez tout compris. …

      Merci M. Hétu, vous venez de faire ma journée: LOL

    • SVP quelqu’un, dites-moi qu’ils font par exprès? Tu ne peux pas être pas allumé à ce point.

    • Ça relève, soit de l’aveuglement total, soit du suicide collectif

      Mais quoi qu’il en soit, ils se préparent tranquillement à perdre la Chambre en 2014.

    • Ça donne le goût d’imprimer l’illustration pour jouer aux darts. :-)

      PS: Le photo du centre vaut mille points…. :-D

    • belle démonstration de leur compréhension du monde qui les entoure !!!

    • C’est la règle.

      Ann Romney n’avait-elle pas déclaré durant la course républicaine à la présidence que c’était “our turn”, référant ainsi à un principe sélectif s’appuyant sur l’ancienneté ?

      Le droit d’aînesse se prolonge jusque dans la bible répulibane…

    • Si y sont assez con pour être raciste … on peu quand même pas leur demander d’apprendre de leur erreurs.

    • ça prouve que le pire ennemi de la Droite est la Droite elle-même.

    • Ça va leur prendre des cartables de cv de minorités comme Mitt a eu besoin de cartables de cv de femmes quand il a été élu gouverneur. Le GOP n’a rien compris de sa défaite. Continuez les gars, l’élection de 2016 sera plus facile pour les Dems.

    • Racisme, créationnisme et autre fabulations sont des véritables plaies pour l’humanité, voila se que je pense.

      Etienne Maurice

    • Ben oui! Je n’ai aucune affinité avec le parti Républicain… mais quand même.
      Ne choisissez pas les individus les plus expérimentés… choisissez en fonction de leur sexe et de leur race.
      La discrimination “positive”… Totalement ridicule!

    • Regarde Richard,

      Il est fort probable que tu ais raison à propos des mâles blancs au sujet des républicains versus les … sudistes. Tu es mieux placé que moi pour en parler. Moi je suis à Gatineau… alors je m’incline devant tes constats :) Mais la question que je me pose est celle-ci: “Comment font les candidats noirs républicains ?

      Il faut vraiment avoir une bonne dose de foi ou font-t-il de l’aveuglement volontaire ou c’est tout simplement une question de cupidité ou de capitalisme extrême? Qu’en retire de vivre dans un tel parti tel qu’Hermain Cain ? Y’a-t-il déjà eu un reportage sur un candidat noir républicain ou il disait en avoir marre parfois du parti ou avouer (même sous le couvert de l’anonymat) qu’il était opportuniste?

      Parce qu’en toute honnêteté parfois le mot me vient à l’esprit. Ou certain s’accroche t-il au rêve que le parti d’Abraham Linclon reprendra les principes de ce grand président un jour ? Cela serait vraiment intéressant d’avoir la version d’un tel candidat qui parlerait sans tabou et comment font-il pour continuer a vivre ce rêve qui nous parait parfois impossible lorsqu’on regard le Tea Party gangréner ce parti d’un point de vue Canadien?

      Daniel Olivier

    • Peu importe. Je vous assure, M. Hétu, que les républicain(e)s noir(e)s, latino(a)s, asiatiques, etc., ne sont pas moins incompétents que MM. McCaul, Royce, Hensarling, et. al.

    • Il faut avouer que leur vedette “Sarah Palin” n’a pas vraiment aider la cause féminine

    • @lizzie

      Mais avant 2016, il y a les “mid-terms” de 2104. C’est en plein ça ne pas apprendre de ses erreurs.

      En tout cas vous, vous avez tout compris, vous êtes ma meilleure. :))

      http://www.realclearpolitics.com/articles/2012/11/28/still_in_the_plunge_116271.html

    • @DanielOlivier435 – 28 novembre 2012 – 08h15
      … Regarde Richard, …

      Vous et M. Hétu êtes des amis de longue date?

    • @lizzie – 28 novembre 2012 – 07h55
      Une photo avec un paquet de blancs au pouvoir et un acharnement que je ne comprend pas sur Madame Susan Rice, disons que ça laisse une drôle d’impression de la mentalité des républicains. C’est à croire qu’ils n’ont absolument tirés aucune leçon de la dernière élection.

    • @DanielOlivier435

      Il y a eu pire qu’Herman Cain, il y a eu Alan West que les électeurs de Floride ont eu le bon sens de sortir le 06 novembre. Un émule des poches de thé qui heureusement, n’a duré que 2 ans.

    • @Apocalypse

      Il y a des régions où tout le monde tutoie tout le monde, ce que je trouve être un manque total de respect. Je vis la même situation ici dans l’Amiante où une caissière de 17 ans tutoies un client de 65 ans. Ils appellent ça être “friendly” . Et quand d’aventure on leur fait remarquer que c’est un manque de politesse parce qu’il y a un *vous* de politesse dans la langue française, on se fait répondre : mais je suis poli, même si je tutoie.

    • Ben… moi ça ne me surprend pas du tout:
      Les répus ont choisi les plus compétents de leurs troupes et j’y crois…

      Personnellement, je pense que les femmes qui adhèrent à ce parti sont nounounes (parce que c’est un parti sexiste) et les noirs qui y adhèrent sont des épais (parce que c’est un parti raciste).
      Donc, il reste les mâles blancs… pas tellement plus futés mais bon…

    • @guyat

      Les Dems ont toujours des difficultés lors des élections de mi-mandat parce que la base ne va pas voter en assez grand nombre. Voilà la raison pour laquelle je ne parle pas de victoire en 2014. Toutefois, j’espère que les résultats de 2014 me contrediront.

    • À ceux qui prédisent que le GOP risque de perdre la Chambre en 2014, les chances que ça arrive ne sont malheureusement pas très élevées et ce, pour deux raisons: le rédécoupage de la carte électorale qui favorise les républicains, et le taux de participation lors des «midterms», plus bas que lors des présidentielles. Nate Silver a d’ailleurs écrit un bon article sur ce sujet il y a quelques jours.

      C’est davantage au Sénat et à la présidence que les répercussions, pour le GOP, se feront sentir si ses membres continuent dans la même voie, ce qui semble d’ailleurs être le cas. Il ne fait pas bon être républicain et s’appeler Chris Christie ou Jon Huntsman, ces temps-ci. C’est dommage.

    • @apocalypse

      J’ai déja dit que j’aimais énormémant la plume de Richard et que comme blogueur je le considérais tel un ami que je respectais toujours.

      J’ai pas vraiment à me justifier mais toi t’aurais à le faire puisque je sent de l’arrogance de ta part dans ta question. J’aimerais bien savoir de quoi tu te mêle puisque ma question s’adressait à lui puisque c’est son blogue et non le tien. A bonne entendeur… salut!

      Daniel

    • C’est déjà une grande entorse au dogme que de laisser des femmes se présenter sous la bannière républicaine.

      Faut quand même pas trop en demander à ce “Legitimate All Boys Club”. Après tout, Michelle Bachman a été membre du House Intelligence Committee”.

      Quand même plus fiable que Susan Rice, non ?

    • C’est trop désolant. Je ne commenterai pas.

    • @apocalypse
      Tu sembles chercher la provocation et dénigrer le monde par ta question. Même si les modérateurs semblent te tolérer est-ce vraiment ta place considérant que Richard Hétu mérite que l’on ai pas à endurer de trouble fête sur son blog? Ce n’est pas du Richard Martineau ici. Remet toi en question parce que je ne t’ai pas attaqué.

      Daniel Olivier

    • Moi je trouve que c’est plutôt une bonne chose dans la mesure où ils risquent de ne pas revenir au pouvoir dans 4 ans avec une telle stratégie …

    • Comm. H-S : Dieu que c’est laid un visage avec un sourire forcé ! ….

      Ça me donne même froid dans le dos ; c’est plus que carnassier, ça quelque chose de
      « démoniaque ».

      ( Car ne nous trompons pas, la vérité sort des yeux, pas de la bouche ).

    • @apocalypse

      Vous voyez ce que je voulais dire ? DanielOlivier435 se permet de tutoyer tout le monde et je sens que je vais passer bientôt.

      Sauf que de dire qu’il se sent ami avec M. Hétu parce qu’il aime sa plume et que ça lui permet de le tutoyer, c’est comme se permettre de tutoyer la reine d’Angleterre parce qu’on aime la royauté.

      Sentir de l’arrogance dans votre question, frise la paranoïa. Alors, ne perdons pas de temps avec ce genre d’individus. Et retournons au sujet du blog.

      @Lizzie

      Vous avez tout à fait raison, sauf que cette fois ci le GOP pousse un peu trop à la roue et je sens que ça va leur coûter cher en 2014.

    • @guyat – 28 novembre 2012 – 08h32
      Absolument d’accord avec vous! Je trouve que c’est un manque de respect flagrant.

      Je lis M. Hétu tous les jours, mais il reste que pour moi, c’est un étranger, pas dans le sens péjoratif, mais quelqu’un que je ne connais pas personnellement et donc, on utilise le ‘vous’.

    • On ne trouve aucune mention de la couleur de la peau dans l’article de Politico que vous donnez en référence …

    • @DanielOlivier435 – 28 novembre 2012 – 08h59
      Nullement de l’arrogance dans mon post, simplement que l’utilisation du ‘tu’ avec quelqu’un ne connait pas est impoli dans mon bouquin. Vous avez beau lire M. Hétu tous les jours, vous ne le connaissez pas personnellement.

    • Ou plutôt…pousse le bouchon trop loin, milles excuses.

    • «Bravo les gars, vous avez tout compris.»

      Je ne suis pas si sûr que ce soit parce qu’ils n’ont rien compris. Je crois pour commencer qu’ils ont bien peu de noirs dans leurs rangs parmi lesquels ils peuvent puiser leurs «talents».
      Puis, le parti républicain est toujours le refuge des racistes, des misogynes, des xénophobes et des suprémacistes blancs. Ils encaissent toujours mal pour la plupart que leur pays se fasse diriger par un président noir… Ils n’accepteront dans leurs rangs que des «self-hating black» comme cet idiot d’Alen West. Et encore, ils l’auraient agité comme un pantin pour démontrer leur grande «tolérance» tout en tâchant de limiter sa porté.
      Je ne suis vraiment pas convaincu qu’ils seraient très enthousiastes à promouvoir un Jindhal ou un Rubio à leur tête.

    • Le regard plongé vers le passé : Ce n’est pas avec du vieux que l’on fait du neuf.

    • @sophiebook

      Expliquez-nous pourquoi il ne fait pas bon s’appeler Chris Christie ces temps-ci, alors que le dernier sondage de Quinnipiac lui donne une approbation record de 72% de la part des citoyens du New-Jersey, le plus haut taux d’approbation jamais mesuré pour un gouverneur de cet état.

      De plus, cette excellente nouvelle arrive le lendemain de son annonce officielle de mise en candidature pour 2013, à ce même poste de gouverneur qu’il occupe actuellement.

      Pourquoi faites-vous la Cassandre à son sujet ?

    • Former ‘Family Values’ GOP Candidate Arrested For Wife Beating

      http://www.addictinginfo.org/2012/11/27/family-values-wife-beating/

      Familly Values… like wife beating!

    • ”Ne choisissez pas les individus les plus expérimentés… choisissez en fonction de leur sexe et de leur race. La discrimination “positive”… Totalement ridicule!”

      Et vous savez quoi de la compétence des femmes et des minorités répulibans? Et comment vous faite pour savoir que les répulibans ont choisi seulement les plus expérimentés et les plus compétents? Et en quoi une femme ou un noir n’auraient nécessairement pas les mêmes compétences que leurs pairs mâles et blancs? Qui vous dits que les femmes et les représentants des minorités n’ont pas été ignorés par les bonzes du parti? Nageriez-vous dans les mêmes préjugés crasseux que véhicule cette drette profonde?

    • Mais où-est la surprise ?? Le GOP prêche pour ses valeurs profondes et pour sa paroisse, “just plain logic”, comme disent les anglais… A moins d’un changement important dans les valeurs et le programme du parti, en quoi les femmes peuvent-t-il se reconnaître au sein d’un groupe phalocrate et mysogine, si elles ont la moindre estime d’elle mêmes ??? Et en quoi les afro-américains et les latinos pourraient se reconnaître au sein d’une bande de raciste hypocrite, au limite de l’apologie de la suprémacie blanche ??

      Chat échaudé craint l’eau froide….

    • Au fil des années, ils se sont octroyés des petits privilèges, et ils ne sont pas près de les laisser tomber. C’est sur que le partage ce n’est pas leur point fort non plus.

      Ils veulent créer de la richesse, au lieu de partager la richesse, peut etre faudrait il leur expliquer qu’ils doivent CRÉER des postes s’ils ne sont pas capable de les partager ?

    • @Daniel Olivier
      « de ne nommer que des mâles blancs à la tête des commissions de la Chambre des représentants »

      « Comment font les candidats noirs républicains ? »
      « certain s’accroche t-il au rêve que le parti d’Abraham Linclon reprendra les principes de ce grand président un jour ? Cela serait vraiment intéressant d’avoir impossible lorsqu’on regard le Tea Party gangréner ce parti d’un point de vue Canadien? »
      ********************************
      Le rêve dont vous parlez que le parti d’Abraham Linclon reprendra les principes de ce grand président un jour ? Pensez vous que les républicains du temps d’A. Lincoln auraient nommé des représentants noirs ou asiatiques ou même hispanos à la tête de la chambre des représentants ?
      Ces nominations représentent le choix d’un parti politique qui carbure encore aux croyances et à la façon de faire la politique des hommes blancs anglo-saxons, protestants et républicains du temps d’A. Lincoln. Quant au ”tea Party” leurs idéologies sont supportées par les millions d’É.Uniens qui demande et exige la mise en place d’un régime politique dominé par les blancs et pour les blancs et je pense que les républicains sont très à l’aise avec certains souhaits du ”Tea Party”
      Aux É.U, la culture politique a toujours été ”folklorique” , le drapeau sert à toutes les sauces et les nostalgies du bon vieux temps font parti du quotidien. Ce pays traverse une phase critique et difficile de son existence . ” Leur main mise” sur le monde s’est estompée ” et ils ne paraissent pas à l’aise avec le nouvel ordre mondial.
      Pas facile d’être É.Unien dans les années 2000

    • Regardez la photo comme ils sont contents parce qu’ils ont réussi l’exclusion des autres. Ils sont vraiment dans leur habitat naturel.

      Je vois aussi la tête d’un Paul Ryan au milieu qui dit avoir perdu l’élection à cause de ”urbans votes” c’est-à-dire les minorités, c’est comme si ces derniers ne sont pas Américains et n’auraient pas dû influencer les résultats finaux de l’élection présidenteille. Il y a toujours ceci qui dérange cela.

    • @ apocalypse

      Vous voyez ? Le *tutoyeur* a placé 2 posts sur le même sujet dirigés contre vous et ce, sans réplique de votre part entre les deux. 8h59 et 9h19 . Il me fait penser à mon petit fils qui tape du pied pour avoir raison, même si on ne lui réplique pas.

    • On devrait envoyer les républicains sur une autre planète. Quand ils se rendront compte qu’ils sont 20 hommes aux cheveux blancs pour chaque femme, ils auraient peut-être envie de revenir! Par contre, le fait qu’il n’y ait personne de couleur sur leur planète ferait probablement leur affaire. Juste des WASP, ils seraient tellement biens!

      WASP = White-Anglo-Saxon-Protestant pour ceux qui se demanderaient ce que ça veut dire. ;)

    • Une autre preuve éclatante que l’évolution, c’est de la bouillie pour les chats!

      Les groupes de singes sont dirigées par les vieux mâles, les groupes d’humains aussi!

      Évolution Zéro.

    • Qunad j’ai vu le titre, et après la photo, mon cerveau a dit : “tiens, plusieurs photos de Harper avec des étatsuniens, est-ce pour le comparer aux étatsuniens républicain?” après avoir lu le début du commentaire, mon cerveaux c’est aperçu qu’il avait tort et à réinterprété l’image… par la suite, je me suis aperçu que ma première impression était la bonne.

    • C’est la même gang qui va empêcher un règlement sur les finances sauf si les super riches continuent à payer moins. Les américaines ont élu un gouvernement qui n’a pas leurs intérêts au coeur, à eux de se souvenir dans deux ans.

    • Encore une fois, qui fait des boutons avec le sexe et la couleur de la peau d’un politicien ? La gauche bien sûr, c’est devenue une obcession pour elle.

      Un type nommé Martin Luther King a déjà dit qu’il rêvait que les gens soient jugés pour ce qu’ils sont et pas à cause de la couleur de leur peau. Le mémo ne s’est pas rendu à tout le monde on dirait.

      Enfin, doit-on en déduire que Susan Rice n’a pas été nommé pour ses compétences ?

      En passant Nate Silver a déjà annoncé que le GOP allait facilemnt concerver la chambre en 2014. Désolé de vous l’apprendre, mais heureusement ce n’est pas tout le monde qui sont obsédés par le sexe et la couleur de la peau des politiciens.

    • @guyat – 28 novembre 2012 – 10h28
      Ca ne vaut pas la peine de répliquer, il a amplement prouvé le point qu’on voulait faire passer tous les deux.

      Bonne Journée.

    • @Candela: Parce qu’il y a une grosse différence entre être républicain au New Jersey et être républicain dans un état très conservateur comme le Tennessee ou l’Alabama, par exemple. Au New Jersey, un républicain doit être modéré -au plan social, surtout- pour avoir des chances d’y être élu. Autre exemple: Mitt Romney n’aurait jamais eu l’ombre d’une chance d’être élu gouverneur du Massachusetts s’il avait fait campagne à l’époque en disant ce qu’il a dit cette année. Le Massachusetts est trop progressiste.

      Pour en revenir à Chris Christie, sa cote est très forte au New Jersey et elle le serait aussi, probablement, dans des états modérés comme le New Hampshire, par exemple. Mais ailleurs, il est considéré au mieux comme un RINO (Republicans in name only), au pire comme un traître depuis ses propos plus que favorables sur le président Obama depuis l’ouragan Sandy. Je lisais une entrevue de James Carville et il disait que Christie, si les ultra-conservateurs gardent le contrôle du parti, n’aura absolument aucune chance de remporter les primaires en 2016. L’animosité à son égard semble très forte.

      Si j’habitais aux États-Unis, je voterais démocrate. Le parti républicain dans sa forme actuelle me donne sincèrement froid dans le dos. Toutefois, d’un point de vue historique, ce pays-là est à son meilleur lorsque les deux partis sont à forces égales et doivent faire des compromis pour avancer. Lorsqu’ils n’ont pas le choix de porter attention aux propos de l’adversaire. De cette manière, les opinions extrêmes sont tassées du revers de la main. Je suis en désaccord avec Chris Christie et Jon Huntsman sur plusieurs de leurs positions, mais leur statut de modérés apporterait davantage au débat que les positions trop extrêmes apportées par Michelle Bachmann, Rick Santorum ou Rick Perry.

    • @denisbergeron

      Quand vous utilisez l’expression “étatsuniens”… vous vous référez aux Américains ou aux Mexicains? Dans les deux cas, c’est une erreur.

      Lorsqu’on parle des habitants des États-Unis d’Amérique, on parle d’Américains.
      Lorsqu’on parle des habitants des États-Unis Mexicain, on parle de Mexicains.

      Cette petite mode québécoise empreinte de xénophobie est tannante.
      Just saying…

    • ” Remet toi en question parce que je ne t’ai pas attaqué”

      Il sort de ou celui-là pour venir pontifier sur ce blogue???

    • ”Cette petite mode québécoise empreinte de xénophobie est tannante.”

      Bon, la Germaine qui vient gérer et mener le blogue à coup d’enflure verbale. Qui as t’il de xénophobe à utiliser états-uniens pour nommer ceux qui se sont ”accaparé” de l’amérique. Encore une petite crise d’hystérie? À ce que je sache, je vis sur le continent américain et suis de fait un américain. Il faut faire la différence entre ceux qui habitent les états-unis et les autres américains qui vivent dans un autre pays. Et de grâce, éviter de me donner un cour de linguistique parce que de toute façon, je continurai à utiliser états-uniens pour faire la différence entre l’origine des américains qui peuplent l’amérique. Est-ce que les habitants d’Italie se nomment Européens? Non, ils se nomment Italiens. Est-ce que les chinois se font nommer asiatique? Non, ils se font nommé chinois. Et tant qu’habitant de l’amérique, je ne veux absoluement pas être pris pour un état-uniens. J’ai une fierté…et je ne suis pas atteint du complexe d’infériorité qui fait que tout ce qui se passe ailleurs, aux états-unis en particulier, est mieux que ce qui se passe ici.
      Et que dites vous du chauvisme des états-uniens? Que dites-vous de la fameuse exceptionnalité alléguées des états-uniens? Normal je suppose et pas tannant du tout évidemment? Misère…

    • @justanopinion américain, c’est ceux qui habitent en Amérique, ce n’est pas par peur de l’étranger que je nomme les habitants des états-unis par le gentilé déduit du nom qu’ils donnent eux même à leur pays (USA). Devrais-je dire Unionistes parce qu’ils nommaient les confédérés et que ceux-ci ont perdu.

      C’est plutôt l’attitude de se nommé américain pour les américains qui est très xénophobique et ethnocentrique comme si ceux-ci avaient les droits divin de cuissage sur les trois Amériques.

      Tout comme les français étaient européens avant que l’Europe politique existe, en tant qu’habitant du Canada ou du Brésil, je suis américain et c’est par revendication du territoire où je vis et de son nom que j’appelle ainsi les habitants des États-Unis d’Amériquw, je pourrais peut-être dire amérusiens… peut-être il y a-t’il d’autres gentilés, mieux adapté, mais celui d’américian n’est pas exclusif aux habitants États-Unis d’Amérique.

    • @justanopinion
      Jusqu’a preuve du contraire, l’Amerique, tout comme l’Europe ou l’Asie,
      est un continent.
      Ce qui est tannant c’est qu’un des peuples de l’Amerique s’approprie
      le nom Amerique comme etant exclusivement le sien.

      Lorsque le president dit: “Hello America”, a qui croyez-vous qu’il s’adresse,
      vivant au Canada ne devrais-je pas me sentir interpeller aussi?

      Que diriez-vous si les Chinois s’autoproclammaient “Asian” comme s’ils
      etaient les seuls habitant de l’Asie?

    • sophiebook,

      Chris Christie est contre l’avortement, le mariage gay et il a dit que les USA devait être la police du monde. Ses enfants fréquentent une école religieuse.

      Et passons ses positions contre les syndicats et pour la réduction de la taille du gouvernement.

      Content de voir que tu considères que ces positions sont modérés.

    • justanopinion

      28 novembre 2012
      11h27

      Cette petite mode québécoise empreinte de xénophobie est tannante.
      - – - – - – - – - – - – - – - – - -

      Mais pour d’autres , c’est leur ignorance qui est tannante.

      http://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9tasunien

      http://www.langue-fr.net/spip.php?article149

      http://www.monde-diplomatique.fr/recherche?s=%C3%A9tats-unien

    • @lp-champagne 11h05

      N’en déplaise à vous mais il est temps de parler la diversité politique qui reflète la réalité actuelle. Quand c’est rendu chez les partisans républicains jusqu’à jeter des ”peanuts ” à une camerawoman Noire de CNN qui couvre la transmission de la convention républicaine à Tampa en 2012, il est vraiment urgent de parler ” de couleur et de sexe” à propos de GOP. Je ne parle pas seulement des Noirs mais il y a beaucoup des conservateurs Latinos ou Asiatiques qui devraient être sollicités par la base de GOP comme candidats dans certaines circonscriptions où les Asiatiques et les Latinos sont majoritaires.

      Tant qu’il y a une malaise chez les républicains de voir ou de parler des femmes ou des minorités, la leçon de l’élection 2012 n’a pas été retenu.

    • *En passant Nate Silver a déjà annoncé que le GOP allait facilemnt concerver la chambre en 2014.*

      Seule une personne ne connaissant rien à la politique prend au sérieux des prédictions effectuées deux ans à l’avance. Et il faut être déconnecté comme un drettiste pour les utiliser comme un argument.

    • HS, mais pas tellement. C’est reparti en Floride avec un autre meurtre camouflé en légitime défense. Stand your ground and Trayvon Martin, ça vous rappelle quelque chose ? Déprimant.

      The man accused of killing an unarmed teen after an argument over loud music in a parking lot may invoke Florida’s “Stand Your Ground” law, his lawyer says. But “there are no comparisons to the Trayvon Martin situation,” where the same defense was used, she adds, according to CNN. Michael Dunn is “not a vigilante,” and he feels “devastated and horrified” by the death of Jordan Davis, 17, she says.

      http://www.newser.com/story/158383/man-who-shot-teen-may-invoke-stand-your-ground.html

    • @justanopinion 11h27

      Merci de votre opinion…
      Personnellement, j’en ai rien a foutre de votre commentaire empreint de dénigrement envers les québécois…

      Sortez de votre banlieue un peu bout de viarge!

    • Allons les enfants! On jase là!

      Oui, le terme “étatsuniens” est accepté. Mais il est utilisé majoritairement par les xénophobes ou les anti-américains. Le terme est relativement nouveau… probablement l’idée d’un individu jaloux vivant dans la peur.
      La très grande majorité des gens utilise la bonne expression; Américain, et ils continueront à le faire.

      Je suis Canadien. Je suis aussi un Nord-Américain.
      Mon identité est solide. Le fait que les Américains s’identifient comme les “Américains” n’affecte en rien mon identité. Je suis plus fort que ca.

      - Un Québécois/Canadien/Nord-Américain/Américain de la planète Terre.

    • « Américain ou états-unien?»
      *************************
      juste une opinion pour vous tout seul!:
      je vois que je ne suis pas le seul à vouloir commenter sur le sujet
      Je constate que d’autres blog….. ont eu plus de chances que moi. On les a publié et leurs commentaires rejoignent en tous points, sous tous les aspects et sans +/- ce que j’ai soumis comme commentaire. Donc plus la peine de chercher l’erreur.
      Merci malgré tout, à vous de m’avoir lu.

    • En français, on utilise le mot «dinosaure» pour décrire une entité dépasée telles que le parti républicain?

    • D’où viens toute cette animosité autour de l’emploi du terme étatsuniens??

      « Lorsqu’on parle des habitants des États-Unis d’Amérique, on parle d’Américains.
      Lorsqu’on parle des habitants des États-Unis Mexicain, on parle de Mexicains. »

      Si vous aviez raison, on dirait les Etats-Unis américain, non pas les États-Unis d’Amérique. Alors que mexicain est un adjectif qui désigne le peuple, d’Amérique désigne seulement l’endroit ou est situé l’union.

      Sans oublier le sophisme utilisé en mettant sur le même pied d’égalité deux choses complètement différentes, par le simple fait qu’un des deux n’est jamais utilisées.

      Pour quelqu’un qui utilise xénophobe au lieu de raciste, vous devriez valoriser l’emploi de terme juste en langue française, comme étatsuniens.

    • @jean_saisnada (09h43)

      Il est toujours incroyable de remarquer comment souvent de fois quelqu’un qui critique le plus fort quelque chose est coupable de ce qu’il critique.

      Kinda puts them in perspective doesn’t it!

    • Donc, on doit donner un traitement de faveur aux femmes car elles sont des femmes? Non non madame vous n’êtes là que pour faire politiquement correct, maintenant restez dans votre coin.

      Je préfère encore un système basé sur le talent que la discrimination.

    • Dans l’équipe de conseillers séniors de Barack Obama, 9 des 10 personnes sont des hommes blancs…

      Cela ne scandalise personne…

    • jutamat 28 novembre 2012 12h09
      @justanopinion

      Que diriez-vous si les Chinois s’autoproclammaient “Asian” comme s’ils
      etaient les seuls habitant de l’Asie?

      En fait, les deux symboles chinois pour la Chine, que je reconnais parce que ce sont les mêmes utilisés en japonais (j’ai vécu 5 ans au Japon, et ces deux-là font partie des vestiges Kanji qui me restent encore, 6 ans plus tard…), proclame la celle-ci comme étant le Pays Central. Donc à plusieurs égards, la Chine fut encore plus ethnocentrique que les Etats-Unis. :-) Le reste de la planète entière était vue comme satellite de la Chine. http://en.wikipedia.org/wiki/Central_Plain_(China)

    • Pour revenir à la discussion, le GOP a le don en effet de se tirer dans le pied, et semble mal parti pour une auto-critique rigoureuse, surtout si j’en juge par le post-mortem de l’architecte de la campagne de Romney. http://www.washingtonpost.com/opinions/a-good-man-the-right-fight/2012/11/28/5338b27a-38e9-11e2-8a97-363b0f9a0ab3_story.html?hpid=z3 .

    • Rove aimait bien se moquer de la «reality-based community».

      Moquons-nous maintenant de la fantasy-based sect…

      Un cas de dissonance cognitive grave comme j’en ai rarement vus.

    • @lp-champagne :(14h39)_C est qui le dixieme,une femme,un membre de minorité visible?

    • Je me considère Nord -Américain vivant dans l’ état du Québec comme d’ autre vivent dans l’état de la Californie ou du Texas et J’ en ai ras le bol des colonisés qui viennent ici pour nous faire accroire que nous sommes des trou du cul simplement parce que nous existons.

    • «le terme “étatsuniens” est accepté. Mais il est utilisé majoritairement par les xénophobes ou les anti-américains. »

      Prouvez-le.

      *criquets*

    • @justaopinion

      >>Oui, le terme “étatsuniens” est accepté. Mais il est utilisé majoritairement par les xénophobes ou les anti-américains.

      C’est dans votre tête…

    • @tomdeboston 13h43

      >>Il est toujours incroyable de remarquer comment souvent de fois quelqu’un qui critique le plus fort quelque chose est coupable de ce qu’il critique.

      Kinda puts them in perspective doesn’t it!

      Exactement!
      Je ne dis pas que ce genre de choses n’arrivent jamais chez les “libéraux” mais, les anti-gays répus sont les plus gays (le mari de Bachmann entre autres!), etc…

      Le parti des hypocrites chroniques…

    • Oups,

      C’était pas mal chauffé le derrière de Barack Obama à la dernière élection présidentielle. Et encore là, ce n’était pas fort fort pour un président sortant malgré que ses opposants étaient vraiment pas très compétents en la matière de politique de grande envergure. Les Démocrates ont aussi senti de la panique. Et le GOP ont gardé le Congrès.

      Il y a à peine quelques jours, on était d’accord qu’il n’y a toujours que deux groupes soumissionnaires aux É.U malgré tout. Et, l’exception confirme la règle, c’est une alternance de 8 ans pour chaque parti. Ça fait que, c’est encore loin dans quatre ans.

      Qu’est-il arrivé avec les Dems en 2010 ? Ils ont perdu le contrôle du Congrès en rien que deux ans malgré la popularité d’un premier président noir, sauf que le peuple se rend compte qu’il ne parviendrait pas à ses promesses dans un contexte difficile. Alors, on verra si les propos concernant le GOP s’avèreront justes. Est-ce que le peuple des É.U est souvent con pour mettre souvent le GOP au gouvernail du congrès ? Oh que non, juste pour faire de la balance au président.

    • **-Un Québécois/Canadien/Nord-Américain/Américain de la planète Terre.**

      Ou seulement quelqu’un qui ne sait pas qui il est.

    • @justanopinion 13h21
      «Allons les enfants! On jase là! »
      «- Un Québécois/Canadien/Nord-Américain/Américain de la planète Terre.»
      ************************
      Elvis Gratton exprimait sa dérision comme vous ; vous vous souvenez, mais lui c’était du cinéma pour faire rire, juste rire !
      Quant à moi, je suis Québécois , Acadien, Canadien et É.Unien reconnu. Je suis aussi un Nord-Américain et mon nom pourrait être « ti-Guy; vous , vous êtes qui?»
      jrc.m
      Tampa,Fl.

    • @Justaopinion

      Il ne faut pas prendre vos préjugés crasseux envers vos semblables pour LA vérité. C’est tout au plus votre interprétation hystérique sur un sujet banal. Vous réagissez comme tous les inférieurement complexés en vénérant l’autre et en dénigrant les vôtres. Et c’est nous qui sommes des jaloux. Dites-moi, de quoi devrais-je être jaloux? N’est-ce pas vous qui jalouse les états-uniens en vous imaginant que leur vie est meilleure que la nôtre?
      C’est pas Elvis Gratton qui disait qu’il était un canadien français Québécois du canada de l’amérique du nord anglais d’amérique du nord et il en était tellllllllllement fier et avait une identité très solide.
      Vous avez été voir les références de Candela? Pas aussi nouveau que vous le prétendiez comme usage puisque déjà en 1952, on utilisait états-uniens. Mais bon, les inférieurements complexés ont cette manie de voir le gazon toujours plus vert chez le voisin. Misère…

      Sylvain Pelletier

    • @michelvirginie
      C’est ce qui arrive lorsqu’on se prend pour le nombril du monde.

    • justanopinion

      28 novembre 2012
      13h21

      Je suis Canadien. Je suis aussi un Nord-Américain.
      Mon identité est solide. Le fait que les Américains s’identifient comme les “Américains” n’affecte en rien mon identité. Je suis plus fort que ca.

      - Un Québécois/Canadien/Nord-Américain/Américain de la planète Terre.
      - – - – - – - – - – - – - -

      Bonjour, Elvis Graton !

    • lp-champagne

      28 novembre 2012
      14h39
      Dans l’équipe de conseillers séniors de Barack Obama, 9 des 10 personnes sont des hommes blancs…

      Cela ne scandalise personne…
      - – - – - – - – - – - – - – - -
      Mais les dretteux, par racisme, refusent qu’il nomme Susan Rice.

    • Le problème, c’est que les États-Unis n’est pas un nom de pays.

      Pas plus que si au lieu du Canada, on disait les Provinces-Unies d’Amérique.

    • justanopinion

      28 novembre 2012
      13h21

      Oui, le terme “étatsuniens” est accepté. Mais il est utilisé majoritairement par les xénophobes ou les anti-américains.
      - – - – - – - – - – - – - –

      Exemples et références.

      Merci

    • @syl20_65

      “…Qui as t’il de xénophobe à utiliser états-uniens pour nommer ceux qui se sont ”accaparé” de l’amérique. ”

      Nous, Canadiens, ne sommes pas Américains, mais Nord-Américains. Les citoyens des USA sont Américains de leur pays et Nord-Américains de leur continent.

      Il serait ridicule pour les américains de s’appeler “United Staters”.

      Le terme “État-Unien” vient en fait de l’Europe, qui utilise un modèle différent des continents que nous. Pour eux, il n’y a que le continent d’Amérique, alors pour faire la différence entre le pays et le continent, ils utilisent le terme État-Unien. Dans notre cas, utiliser “ÉtatsUnien” est inutile car notre modèle des continents reconnaît l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, ce qui laisse la place aux USA d’utiliser le terme Américain sans confusion.

      Il ne se sont pas “accaparé” du nom “amérique”, pas plus que la ville de Québec s’est “accaparé” du nom de sa province, pas plus que la ville de Washinton s’est “accaparé” du nom d’un État et pas plus que la ville “Mexico” s’est “accaparé” du nom de son pays.

      Je crois que les québécois sont les seuls (en amérique du nord en tout cas) à utiliser le terme “ÉtatsUnien” et je crois que c’est surtout la gauche antiaméricaine qui utilise ce terme de façon péjorative.

    • …Et apres la perte record de 69 sieges on ose donner des lecons.

    • @candela 16h34
      « Le problème, c’est que les États-Unis n’est pas un nom de pays.
      Pas plus que si au lieu du Canada, on disait les Provinces-Unies d’Amérique »
      **************************************************************
      Exact , de plus les É.Uniens ne reconnaissent pas cette identification « É.unien» ce mot est rejeté , ils se définissent et reconnaissent comme étant les seuls américains qui habitent l’Amérique du Nord. Au Canada, on est Canadiens et on habite le Canada, eux sont Américains et habitent les É.U. Leur façon de débattre arrête là.
      Vrai qu’ils n’ont pas de nom de pays, ils n’en voulaient pas , ils voulaient se faire appeler ”américain” ils se sont appropriés le nom.
      Beaucoup ici m’ont reproché de faire usage du mot É.Unien. Au nom de la démocratie, n on devrait leur confisquer ce nom.

    • candela,

      en Susan Rice tu vois une femmes noire qu’il est impossible de critiquer sans être raciste.

      McCain ou Graham (2 sénateurs modérés qui ont dit rejeter le pledge de Grover Norquist en passant) voit en Susan Rice une fonctionnaire qui n’est pas à l’abris de la critique.

      Ton obcession poru la couleur de la peau des gens me laisse songeur sur ton niveau de tolérance à la différence…

    • @therichrocco

      ‘Dans notre cas, utiliser “ÉtatsUnien” est inutile car notre modèle des continents reconnaît l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud, ce qui laisse la place aux USA d’utiliser le terme Américain sans confusion.’

      Eh hombre, te olvide un pedazo grande, Los Estados Mexicanos son en América del Norte también !

    • @therichrocco 17h14
      Votre longue intervention sur ce sujet contredit ceux qui valorise le terme É.Unien et vous refuter même l’opinion des É.Uniens sur le sujet.
      Dans ce long défilement d’ idées, vous seriez le seul à avoir le juste pas. Bravo!

    • Pour résumer jusqu’ici:

      Les Républicains ont manqué une autre chance de montrer de la diversité mais pour leur défense, ca prend de la diversité pour se permettre de la diversité . WASP Power! Where’s Waldo? En plein milieu. Et puis c’est tout ce qui reste une fois débarrassé des 47% (c’est correct si ca ne balance pas, les Républicains et les maths vous savez (tu sais).

      Certains ont du temps à perdre ou ont des crises d’identité autour du terme Américain. On a des problèmes bien plus importants comme pourquoi est-ce qu’on appelle ca les Séries Mondiales, pourquoi la Ligue Nationale de Hockey couvre 2 nations, m’enfin.

      Si je suis plus vieux que Monsieur Richard Hétu, M. Hétu, Richard, Bro, est-ce approprié de le vouvoyer?

      Chris Christie devra s’attaquer à sa taille avant de réduire celle du gouvernement (je m’excuse pour celle-la mais je n’ai pas pu résister).

      Et voilà que l’on commence à citer Elvis Gratton.

      Certains diront que ca va mal dans le monde depuis que les Secrétaires d’Etat “Etas-Uniens” suivants ont pris le plancher: Albright, Rice, Clinton, bientôt Rice II, …, at j’ajouterais Powell pour ne pas paraitre sexiste.

      Vous pouvez continuer (tu peux continuer)…

    • @jrcm.t

      C’est bien plate pour vous je sais, mais les faits sont les faits. Remarquez que les liens fournis par candela sont … européens. Le terme États-Uniens n’est pas utilisé sur les deux continents d’amérique du nord et d’amérique du sud.

      Les américains se consièrent american et leur pays est appellé soit United States ou America. Les deux sont bons.

      Pour un espagnol, il est comprenable qu’il puisse utiliser le terme États-Uniens car pour lui, il n’existe qu’un seul continent nommé Amérique.

      Voici l’explication des modèles des continents, qui démontre notre modèle à 7 continents, qui distingue l’Amérique du Nord de l’Amérique du Sud et qui est utilisé de ce côté-ci de l’Atlantique, ainsi que les modèles qui ne distinguent pas les deux Amériques et qui sont utilisés par l’Europe et l’Asie:

      http://en.wikipedia.org/wiki/Continents

      Voilà pourquoi le terme États-Uniens n’est pas reconnu par les américains et c’est fort logique.

      En passant … comment leur traduisez-vous le terme “États-Uniens” en anglais ?

      Aussi … doit-on ‘démocratiquement’ retirer le nom Québec de la ville de Québec, puisque ces tabarnouches ont osé s’accaparer du nom de notre chère province ?

      Qu’en pensez-vous ?

    • @richrocco

      Vous êtes dans la fabulation totale…

      America n’est pas un pays mais un continent (vous irez voir l’origine du nom) et le nom U.S. of A. est pour situer ce pays U.S. sur le continent America… C’est tellement vrai que certains documents traitaient des U.S. of North America…

      Les canadiens, mexicain et brésilien sont donc autant “américain”…

      “Il ne se sont pas “accaparé” du nom “amérique”, pas plus que la ville de Québec s’est “accaparé” du nom de sa province, pas plus que la ville de Washinton s’est “accaparé” du nom d’un État et pas plus que la ville “Mexico” s’est “accaparé” du nom de son pays.”

      Le seul problème avec vos 3 exemples est que la ville est venue AVANT la province, état, pays (contrairement à U.S. of A.)…

    • @_cameleon_

      Oui exact … vous avez raison. Les mexicains sont mord-américains, tout comme le sont les américains et les canadiens.

      Donc:

      Citoyen: Mexicain
      Pays: Les États-Unis de Mexique
      Continent: Amérique du Nord

      Citoyen: Américain
      Pays: Les États-Unis d’Amérique
      Continent: Amérique du Nord

    • lp-champagne

      28 novembre 2012
      17h40
      candela,

      Ton obcession poru la couleur de la peau des gens me laisse songeur sur ton niveau de tolérance à la différence…
      - – - – - – - – – -
      Continuez à songer.

      Vous n’en faites pas un usage excessif.

    • @therichrocco En effet, il y a aussi les Etats-Unis du Mexique :

      Estados Unidos Mexicanos.ogg

      Alors …

    • @justanopinion 13h21
      ” C’est une grande misère que de n’avoir pas assez d’esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire. ”
      La Bruyère

    • @_cameleon_

      … et alors quoi ?

      Je dis la même chose que vous.

    • @therichrocco
      “Je crois que les québécois sont les seuls (en amérique du nord en tout cas) à utiliser le terme “ÉtatsUnien” et je crois que c’est surtout la gauche antiaméricaine qui utilise ce terme de façon péjorative.”

      ‘Estadounidense’ est très commun, sinon la norme, en Amérique Latine.

    • @el_kabong

      “America n’est pas un pays mais un continent (vous irez voir l’origine du nom) et le nom U.S. of A. est pour situer ce pays U.S. sur le continent America… C’est tellement vrai que certains documents traitaient des U.S. of North America…”

      Je ne vois aucune contradiction à dire les États-Unis du Continent Nord-Américain, ou bien les États-Unis du pays Américain. Les deux affirmations sont vraies et non conflictuelles.

      Pour les canadiens, citoyens des USA, mexicains, brésiliens, argentiniens etc., l’Amérique est un pays. Tous ces pays utilisent le modèle des sept continents, qui distinguent l’amérique du Nord et l’amérique du Sud comme deux continents séparés. Certains pays européens ne font pas cette distinction entre les deux continents, d’où le terme “continent d’Amérique”, mais pour nous et pour les américains, il y a une nette distinction.

      Même les canadiens anglais appellent nos voisins du sud “americans”.

      “Les canadiens, mexicain et brésilien sont donc autant “américain”…”. C’est vrai, mais seulement pour les pays qui utilisent un des modèles de continents qui ne font pas la distinction entre l’amérique du nord et l’amérique du sud. Nous ne somme pas américains, mais nord-américains.

      Si votre affirmation était vraie:

      Pourquoi n’y a-t-il pas un terme anglais pour “États-Uniens” ?

      Aussi, si l’on utiliserait le terme “États-Unien”, cela porterait à confusion, car le Mexique aussi est composé d’États unis.

      Pour ce qui est des villes nées avant leur État, ce n’est pas vrai pour Washington DC, qui est né 2 ans après l’État de Washington … l’ordre n’a aucune importance, ils ont nommé la ville et l’État en l’honneur de George Washington et non par prétention. C’est identique pour les 2 continents d’amérique et le pays d’amérique, qui ont adopté ces noms en l’honneur d’Amérigo vespucci et non par prétention.

    • Blablabla étatsuniens, blablabla américains, blablablablabla…

      Les étatsuniens s’en foutent un peu…
      À ceux qui s’offusquent de voir le mot étatsunien, que j’aime bien en passant, si le mot vous dérange autant, pourquoi repartir le débat à chaque christie de fois où vous le voyez???

      ..c’est parce que vous aimez le voir et le revoir et le rerevoir?
      …c’est parce qu’à chaque fois il faut vous référer à des dizaines de sites qui expliquent l’utilisation du mot en question?

      Revenez en… parlons 911 plutôt !!!

    • @_cameleon_

      “Estadounidense’ est très commun, sinon la norme, en Amérique Latine.”

      oui et cette langue origine d’où encore ?

      ;-)

      Je sais, vous allez dire que nous, on vient de France mais il s’adonne que l’on était sous colonie britannique et on a donc adopté le même modèle que les anglais.

    • @jean_saisiren

      “À ceux qui s’offusquent de voir le mot étatsunien, que j’aime bien en passant, si le mot vous dérange autant, pourquoi repartir le débat à chaque christie de fois où vous le voyez???”

      Euh … parlez-vous des États-Uniens du Mexique, ou bien des États-Uniens d’Amérique ?

    • @richrocco

      Vous êtes en feu ce soir avec vos histoires…

      “États-Unis du pays Américain” : bravo pour cette trouvaille; google ne trouve aucune autre référence à cette appellation ridicule… normal, l’amérique est un continent…

      ” pour les 2 continents d’amérique et le pays d’amérique, qui ont adopté ces noms en l’honneur d’Amérigo vespucci et non par prétention.”

      Une autre amusante : vous pouvez me dire par quelle proclamation les amériques ont “adopté”ce nom ? Vous êtes conscient que le nom a plutôt été imposé, par l’usage… Vous êtes également conscient du point commun entre “Amérique du nord” et “Amérique du sud”…

      “Pour ce qui est des villes nées avant leur État, ce n’est pas vrai pour Washington DC, qui est né 2 ans après l’État de Washington …”

      Les recherches n’étaient certainement pas votre force à l’école : la ville de Washington (pas le D.C.) date de 1787 alors que le territoire de Washington (avant l’état) date de 1846…

      ” l’ordre n’a aucune importance,”

      C’est toujours amusant quand vous déplacez les poteaux des buts : vous commencez par affirmer quelque chose (qui semble important au point d’insister : “doit-on ‘démocratiquement’ retirer le nom Québec de la ville de Québec, puisque ces tabarnouches ont osé s’accaparer du nom de notre chère province “, démontrant une ignorance rare de notre histoire) pour prétendre par la suite que “ça n’a pas d’importance”, quand on vous démontre la fausseté…

    • @richrocco
      “Euh … parlez-vous des États-Uniens du Mexique, ou bien des États-Uniens d’Amérique ?”

      C’est quand la dernière fois (avant ici) où vous avez vu le terme “États-unis mexicains”(qui est le vrai terme et non “États-unis du Mexique”, pour bien vous montrer à quel point c’est TRÈS usuel)…

    • What else is new?

    • Le tutoiement. Revenez en. Je n’aime pas ça et je ne laisse plus passer quand ça m’est adressé. Ça n’existe pas en anglais mais ça existe en français. C’est comme ça.

    • Les États-Uniens de Québecville roccoco… c’est comme vous voulez… et quand j’écrirai ou que quelqu’un d’autre écrira: étatsuniens, vous demandez de quels étatsuniens on parle, juste pour être certain.
      Comme ça, le mot s’automultipliera en cette page et vous serez comblé.

    • PS: Moi je vous l’ai dit: j’aime ce mot, aussi, on peut en parler pendant des heures si M.Hétu laisse passer tous les posts qui s’y rattachent… Ainsi, le mot étatsunien, que vous aimez tant lire, deviendra de plus en plus usuel et vous aussi vous direz:
      Les étatsuniens, plus gens en parlent parce plus de gens y voient une bonne façon de se réapproprier l’Amérique en tant que Québecois… ne sommes-nous pas ceux qui ont occupé le territoire en premier ?

    • @el_kabong

      ““États-Unis du pays Américain” : bravo pour cette trouvaille; google ne trouve aucune autre référence à cette appellation ridicule… normal, l’amérique est un continent…”

      Je n’ai jamais dit que c’était dans le dictionaire, c’est une précision que je fais pour différencier toute confusion entre ‘continent’ et ‘pays’.

      “Vous êtes conscient que le nom a plutôt été imposé, par l’usage…”

      Avez-vous des preuves ?

      “Les recherches n’étaient certainement pas votre force à l’école : la ville de Washington (pas le D.C.) date de 1787 alors que le territoire de Washington (avant l’état) date de 1846…”

      En effet, mais la ville n’était qu’un petit crachat et n’est devenue que la ville importante qu’elle est dans les 1870. L’histoire aussi indique que la ville ainsi que l’État ont été nommés en l’honneur de Georges Washington et non pour copier l’autre.

      “C’est toujours amusant quand vous déplacez les poteaux des buts : vous commencez par affirmer quelque chose (qui semble important au point d’insister : “doit-on ‘démocratiquement’ retirer le nom Québec de la ville de Québec, puisque ces tabarnouches ont osé s’accaparer du nom de notre chère province “, démontrant une ignorance rare de notre histoire) pour prétendre par la suite que “ça n’a pas d’importance”, quand on vous démontre la fausseté…”

      C’est parce que vous interprétez comme bon vous semble. Je n’ai jamais dit que l’ordre était important. J’ai dit que de nommer une ville, un État ou un pays n’avait aucun lien avec “s’accaparer” le nom d’un autre, mais bien nommer en l’honneur de … c’est ça qui est important.

      Je vous rapelle qu’il y a deux villes St-John, deux London, etc. votre fabulation que l’un a volé à l’autre, c’est de la foutaise.

      Les américains ont adopté le mot amérique dans leur nom et il n’y a aucune confusion avec les deux continents:

      http://www.nationsonline.org/oneworld/continents.htm

      “C’est quand la dernière fois (avant ici) où vous avez vu le terme “États-unis mexicains”(qui est le vrai terme et non “États-unis du Mexique”, pour bien vous montrer à quel point c’est TRÈS usuel”

      Justement, le terme “États-Uniens” n’est pas plus un terme usuel en amérique du nord (ça vient de notre gauche antiaméricaine et démontrez le contraire).

    • @therichrocco
      « Pourquoi n’y a-t-il pas un terme anglais pour “États-Uniens” ?»
      ****************************
      pourquoi croyez- vous ? Ils ne veulent surtout s’embarquer dans cette dynamique, ils ont trop à perdre pour partir une guerre de noms. Lorsqu’ils ont choisi ce nom «united states of america» ils ont scellé le mot ”america” aux mots ”united states” qui n’identifiaient pas un pays, L’identification ou le nom du pays arrive par le mot ” america ” il savait ça eux ! pas vous.
      God bless America ! pensez-vous qu’ils pensent aux 700 millions d’américains qui vivent sur le continent des Amériques lorsqu’ils disent ça.
      description du continent américain:
      l’Amérique est un continent qui s’étire sur plus de 15 000 km de l’Alaska à la Terre de Feu. Elle se divise en deux sous-continents : l’Amérique du Nord à prédominance anglo-saxonne et développée et l’Amérique du Sud essentiellement latine et en voie de développement. Ces deux ensembles géographiques sont reliés par un isthme situé entre la mer des Caraïbes et l’Océan Pacifique.
      Il ne s’agit pas de sortir victorieux d’une discussion mais admettre que c’est en discutant qu’on s’améliore.

    • “Estadounidense’ est très commun, sinon la norme, en Amérique Latine.”

      oui et cette langue origine d’où encore ?

      Oui, Rocco, et comme tout le monde le sait, l’anglais vient de Mars et le Français de Vénus ;-)

      Non mais plus ‘bucked’ que cela, tu meurs !

    • >>Justement, le terme “États-Uniens” n’est pas plus un terme usuel en amérique du nord (ça vient de notre gauche antiaméricaine et démontrez le contraire).

      Ben voyons roccoco! Vous dites n’importe quoi!!!

      ” Du nom des États-Unis, désignant les États-Unis d’Amérique. Le mot états-unien est attesté en 1926[1], États-Unien l’est depuis au moins 1910[2]. Le mot étatsunien est attesté en 1937[3], étasunien en 1942[4] et étazunien en 1946[5].

      À partir des années 1990, les termes états-unien, étatsunien ou étasunien sont utilisés épisodiquement par des publications telles que Le Monde ou le Courrier international.

      En Amérique, le terme états-unien est attesté dès 1934. Il apparaît fréquemment dans une soixantaine d’articles de la revue québécoise de L’Action Nationale entre 1934 et 1945, archivée à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec ; le premier article s’intitule « La Radio » et est signé Arthur Laurendeau (L’Action Nationale, octobre 1934, p. 128 [archive]). Selon Jacques Desrosiers du Bureau de la Traduction du Canada (L’Actualité langagière, décembre 2007 [archive]), le terme semble être connu des Franco-Américains depuis au moins 1942, puisque Marine Leland, spécialiste des études canadiennes-françaises née aux États-Unis, a utilisé ce terme dans l’article « La Vie intellectuelle au Canada français », French Review, Vol. 15, no 5 (mars 1942).

      http://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9tats-unien

      Regardez les références en bas:
      ↑ La Revue musicale, 1926 (France)
      ↑ La Revue du mois, 1910.(France)
      ↑ Revue de Paris, 1937….(France)

      Allo gauche québécoise !!!

    • Pour ceux qui voudraient lire la farce burlesque géographique de richrocco, première version, dont ce soir n’est qu’une autre reprise de son “Jour de la marmotte géographique” du 10 mars 2010, il lance le tout à19h27.

      http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/03/10/la-citation-du-jour-117/

      Inénarrable ! :)))

    • @jean_sairien

      “Les étatsuniens, plus gens en parlent parce plus de gens y voient une bonne façon de se réapproprier l’Amérique en tant que Québecois… ne sommes-nous pas ceux qui ont occupé le territoire en premier ?”

      Bah disons les permiers étaient les amérindiens ?

      Pas problème que vous utilisiez Étasunien, je ne suis pas la police… cependant, je crois quand-même que la plupart des gens ici qui utilisent ce terme (sans doute pas vous), ne le font pas pour une raison valable (contrairement à l’Espagne ou l’amérique centrale) mais plutôt pour passer une espèce de message du genre “Heille les smat qui veulent se faire passer pour le continent, on veut rien savoir!”

      Dans les faits, les américains n’ont jamais choisi le mot “Amérique” pour des raisons de prétention, mais plutôt pour définir cette nouvelle union d’États dans ce pays d’amérique.

    • @richrocco
      “Je n’ai jamais dit que c’était dans le dictionaire, c’est une précision que je fais pour différencier toute confusion entre ‘continent’ et ‘pays’.”

      C’est ce que je disais, ça n’a d’autre existence que dans votre tête…

      ““Vous êtes conscient que le nom a plutôt été imposé, par l’usage…”
      Avez-vous des preuves ?”

      Euuuh… Sérieux, là ???
      Ben… relisez l’origine du mot “america” et si pas suffisant, je reviens à ma question : par quelle proclamation les amériques ont “adopté”ce nom ?

      “En effet, mais la ville n’était qu’un petit crachat ”

      Je ne dis pas le contraire; n’empêche que la ville est venue avant l’état (en passant, en connaissez-vous beaucoup des villes qui sont nées importantes ?)

      “(ça vient de notre gauche antiaméricaine et démontrez le contraire).”

      Encore les poteaux qui se déplacent : vous affirmez quelque chose et c’est à moi de démontrer le contraire, mais je vais le faire quand même facilement : le mot est utilisé dans des publications françaises et courant en espagnol (vous croyez que les 2 sont influencés par la gau-gauche antiaméricaine québécoise ?)…

    • Ce fut une discussion très intéressante au sujet de ce que les citoyens de l’Amérique du Nord appellent eux-mêmes (Étatsuniens, Etats-Uniens de Mexique, etc), mais j’ai une question d’un genre un peu différent pour vous les Québécois. Ce sont les Britanniques qui ont rebaptisé votre province «Québec» (c’était autrefois la Nouvelle-France) après la conquête. Pourquoi ne pas revenir sur le nom Nouvelle-France? Nous voici dans la Nouvelle-Angleterre se réfèrent souvent comme les New Englanders (Nouvelle-Anglaises). Vous ne voudriez pas être “Nouvelles Française”?

      Juste curieux.

      Comment est-ce pour un nom pejoritive? Les gens dans les Etats conservateurs aux Etats-Unis se réfèrent parfois à des gens dans le Massachusetts comme “Mass Holes”. ;-)

    • J’aime beaucoup les Etats-uniens mais je pense que le GOP perd la carte.

    • super

    • @therichrocco 23h11
      >>Bah disons les permiers étaient les amérindiens ?

      Beaucoup plus juste en effet!

      >> “Heille les smat qui veulent se faire passer pour le continent, on veut rien savoir!”

      Ouin… ça rejoint un peu le pourquoi qui me fait aimer le mot étatsunien

      @tomdeboston 01h24
      >>Vous ne voudriez pas être “Nouvelles Française”?

      Ou Nouveau-Français ou Néo-Français ;-)
      En fait, j’aime l’origine amérindienne du mot Québec (là où le fleuve se rétrécit)… aussi, je trouve dommage qu’on ait donné à la province le même nom que la ville de Québec…

      Quant à Mass holes… c’est mesquin un tantinet!
      …mais bon enfant quand même!

      Bonne journée Tom !
      PS: Si vous saviez à quel point j’ai hâte d’haïr les Bruins à nouveau! :-))

    • @therichrocco 23h11
      «Dans les faits, les américains n’ont jamais choisi le mot “Amérique” pour des raisons de prétention, mais plutôt pour définir cette nouvelle union d’États dans ce pays d’amérique.»
      *********************************************
      Pas pour des raisons de prétention, tu as raison mais pour des raisons de domination. La société É.unienne du temps étaient essentiellement politisée et gouvernée par les anglos saxons blancs et protestants . C’est bien connu, les anglos saxons du temps voulaient dominer le monde et l’Amérique était à leur portée. Pour eux, c’était évident qu’on usurpe le nom ”American” Le nom ”Les États- Unis d’Amérique” provient d’une anormité et d’une faute préméditée qu’ils ont faite sciemment pour s’accaparer du nom ”Amérique, America,American”
      On peut dire n’importe quoi, mais la question reste ? Pourquoi choisir un nom qui provoquerait autant de controverse et de polémiques.
      États-unis comme Provinces- unis ne donnent pas un nom aux deux pays. Le nom ”Canada” a pris place pour remplacer le nom des Provinces- unis d’Amérique.

    • @el_kabong

      “Ben… relisez l’origine du mot “america” et si pas suffisant”

      L’origine du mot “america” est Amerigo, prénom d’Amerigo Vespucci. Les continents de l’Amérique du Nord et de l’Amérique du Sud, ainsi que le pays au sud du Canada ont été nommés après lui, d’où le terme “America”.

      “…, je reviens à ma question : par quelle proclamation les amériques ont “adopté”ce nom ?”

      On s’en tape, c’est aucunement pertinent … pourquoi changez-vous les poteaux des buts ?

      “Je ne dis pas le contraire; n’empêche que la ville est venue avant l’état …”

      Encore une fois, vous soulevez un point impertinent. London Ontario et les St-Johns en sont des preuves éloquentes.

      “Encore les poteaux qui se déplacent : vous affirmez quelque chose et c’est à moi de démontrer le contraire, mais je vais le faire quand même facilement : le mot est utilisé dans des publications françaises et courant en espagnol…”

      Oui et j’ai expliqué pourquoi. Je n’ai déplacé aucun poteau de but … je vais le répéter juste pour vous: Plusieurs pays européens utilisent le terme États-Unien, car en Europe, on utilise couramment un modèle de continent qui ne fait pas la distinction entre Amérique du Nord et Amérique du Sud. Il n’y a pour eux qu’un seul continent nommé “Amérique” mais pas pour nous. Donc, pour éviter toute confusion entre des “américains” du pays des USA et des américains du continent “Amérique”, les français et les espagnols emploient le terme “États-Unien”… mais ici au canada, c’est pas nécessaire, car il y a une différence claire entre un américain et un nord-américain.

      Avez-vous compris cette fois ?

    • @jean_sairien

      “Ouin… ça rejoint un peu le pourquoi qui me fait aimer le mot étatsunien”

      Haha, c’est tout à fait vous… mais dites-moi jean_saisiren, votre plaisir est-il celui d’aimer agacer les américains ou bien est-ce plutôt une haine identique à aimer haïr les Bruins, ou bien est-ce une haine profonde que vous entretenez ? Personnellement, je ne vous vois pas vraiment détester qui que ce soit, malgré les différences d’opinion… mais c’est mon interprétation bien humble.

      @jrcm.t

      “Pas pour des raisons de prétention, tu as raison mais pour des raisons de domination….”

      Mes références historiques tendent plutôt à montrer que le terme vient des européens, avant que cela ne devienne courant et ensuite, plus officiel.

    • “Jour de la marmotte géographique” de richrocco

      http://blogues.lapresse.ca/hetu/2010/03/10/la-citation-du-jour-117/ (19h27)

      Inénarrable ! :)))

    • @therichrocco 18h31

      Mon amour ou non des américains des ÉU n’a rien à voir avec le fait que nous devrions revendiquer le droit d’être américains… ou non.

      Quant à mon “amour” envers les étatsuniens d’Amérique, elle est aussi ambiguë que mon amour de n’importe quoi d’autre.
      Je n’ai aucune haine particulière envers le peuple américain, pas plus qu’envers les canadiens, nos voisins, rien contre les gens des banlieue, même pas ceux de Québec, rien envers les noirs, les jaunes, les r… non, c’est vrai les roux j’suis vraiment pas capable!
      Rien contre les femmes, les gays, celle qui décident d’avorter, ou pas, les curés, les imams, les…
      Reste que, dans chacun de ces groupes il y a des individus que je déteste profondément et les Bruins en font partie…
      En fait, pour être complétement honnête, je ne déteste pas vraiment les Bruins, c’est juste que j’aime trop les haïr pour faire autrement.

    • Faites-nous part de votre opinion.

    • @candela

      “Jour de la marmotte géographique” de richrocco … tation-du-jour-117/ (19h27)… Inénarrable ! :)))”

      LOL, vous voulez dire comme “Tealiban$, Republiban, dretteux RMoney etc ?

      Moi c’est 1-2 fois par année … vous c’est quotidien !

      “Inénarrable” en effet LOL !!!

      @jean_sairien

      “Mon amour ou non des américains des ÉU n’a rien à voir avec le fait que nous devrions revendiquer le droit d’être américains… ou non.”

      Bah … si vous préférez penser que vous ne vivez pas en amérique du nord, mais sur un continent nommé “Amérique”, alors bien à vous … en autant que cela vous rend heureux ;-)

      Pour ma part, je suis bien content de vivre en amérique du nord et d’être nord américain, comme la plupart des autres nord américains … quoique, vivre sur un continent appelé Pandora ne serait pas si mal … ça y est, je suis Pandorien :-D

    • >>Bah … si vous préférez penser que vous ne vivez pas en amérique du nord,

      Vous avez lu ça vous?
      Quand j’étais jeune il y avait 3 Amériques… après 2, on est revenu à 3…vous en comptez combien vous?
      Si vous en comptez 2, c’est canal de Panama qui les séparent?
      Donc, les continents seraient artificiels?
      Aussi, je sais bien que Wikipédia n’est pas LA réponse mais eux aussi considèrent l’Amérique comme un seul continent…
      À moins que je n’aie pas compris votre commentaire… ce ne serait pas la première fois, probablement pas la dernière non-plus.
      Aussi, je suis d’accord avec vous sur ce point précis: je m’estime chanceux et même privilégié d’avoir vu le jour, entre les cuisses de ma mère, en Amérique, mais particulièrement en Amérique du Nord, et fier d’être Québécois (et de moins en moins d’être canadien).

    • “…qui les sépare” … probablement pas la seule fote mais celle-ci me fait mal aux yeux.

    • @jean_sairien

      “Vous avez lu ça vous?
      Quand j’étais jeune il y avait 3 Amériques… après 2, on est revenu à 3…vous en comptez combien vous? … Aussi, je sais bien que Wikipédia n’est pas LA réponse mais eux aussi considèrent l’Amérique comme un seul continent…”

      Selo wikipédia, il existe plusieurs modèles de continent et nous utilisons généralement, de ce côté-ci de l’Atlantique, le modèle à 7 continents qui sépare l’”Amérique” en deux continents distincts.

      Ce site confirme l’usage le plus répandu du modèle des deux continents distincts (Amérique du Nord et Amérique du Sud:

      http://www.nationsonline.org/oneworld/continents.htm

      “By most standards, there are a maximum of seven continents – Africa, Antarctica, Asia, Australia/Oceania, Europe, North America, and South America. Many geographers and scientists now refer to six continents, where Europe and Asia are combined (because they’re one solid landmass).
      These six continents are then Africa, Antarctica, Australia/Oceania, Eurasia, North America, and South America.”

    • @richrocco

      En-t-k, pour quelqu’un que le mot “étatsunien” ne dérange pas, vous en faites de l’esbrouffe…

    • @el-kabong

      C’est une forme de psittacisme…

    • @el_kabong

      “En-t-k, pour quelqu’un que le mot “étatsunien” ne dérange pas, vous en faites de l’esbrouffe…”

      Ce qui me dérange, c’est pas que les gens décident d’appeler les américains des Étatuniens, mais qu’il choisissent de le faire en affirmant qu’ils se sont approprié le terme “america”, en se prenant pour le continent, ce qui totalement faux.

      C’est du USA bashing … fait par les mêmes qui pleurent que la droite fait du Québec bashing. C’est pas très conséquent comme logique.

    • Psittacisme: L’art de faire comme un perroquet.

      Ex: Rheeeeeeh ! Dretteux, Dretteux … Jacquot a vu un Republiban … Rheeeeeh !!

    • C’est maintenant dégénéré au stade de l’écholalie…

    • @candela

      “C’est maintenant dégénéré au stade de l’écholalie…”

      Malheureusement je ne peux vous aider à trouver quelqu’un pour vous aider avec ce mal spécifique dont vous admettez souffrir. Je vous souhaite la meilleure des chances par contre ! :)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    janvier 2014
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité