Richard Hétu

Richard Hétu - Auteur
  • Richard Hétu, collaboration spéciale

    Richard Hétu est le correspondant de La Presse à New York. Il a fait paraître deux romans, Rendez-vous à l'Étoile (VLB éditeur, 2006) et La route de l'Ouest (VLB éditeur, 2002), ainsi que deux essais sur les États-Unis, Sexe, fric et vote : les clés de la Maison-Blanche (Les Éditions La Presse, 2012), co-écrit avec Alexandre Sirois, et Lettre ouverte aux anti-américains (VLB éditeur, 2003).
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 27 novembre 2012 | Mise en ligne à 18h11 | Commenter Commentaires (24)

    Affaire Benghazi : Rice reconnaît une erreur

    Les sénateurs Kelly Ayotte, John McCain et Lindsey Graham sont toujours critiques à l'encontre de Susan Rice. (Photo AP)

    Les sénateurs Kelly Ayotte, John McCain et Lindsey Graham sont toujours critiques à l'encontre de Susan Rice. (Photo AP)

    Susan Rice, possible remplaçante de Hillary Clinton au poste de secrétaire d’État, a reconnu aujourd’hui avoir décrit de façon erronée l’attaque contre le consulat américain de Benghazi qui a mené à la mort de quatre Américains dont l’ambassadeur Christopher Stevens le 11 septembre.

    L’ambassadrice américaine à l’ONU a fait cette admission lors d’une rencontre avec trois sénateurs républicains – John McCain, Lindsey Graham et Kelly Ayotte -, qui l’avaient accusée d’incompétence ou de dissimilation pour avoir déclaré le 16 septembre que l’attaque avait été la conséquence d’une manifestation anti-américaine ayant dégénéré.

    Il n’y a pas eu de manifestation liée au film L’innocence des musulmans devant le consulat américain le 11 septembre, a admis Susan Rice.

    L’ambassadrice a déclaré que sa première version de l’attaque du 11 septembre reposait sur les informations fournies par les services de renseignement américains. Mais son admission et son explication n’ont pas satisfait ses interlocuteurs républicains. La sénatrice Ayotte du New Hampshire a même promis de faire obstacle à sa promotion éventuelle.

    «Je m’opposerai à sa nomination tant que je n’aurai pas obtenu plus de réponses à nos questions», a déclaré la sénatrice élue il y a à peine deux ans.

    Plusieurs républicains sont persuadés que le gouvernement américain a tenté de dissimuler le caractère terroriste de l’attaque contre le consulat américain pour ne pas nuire à la réélection de Barack Obama.

    Le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, a reproché aux républicains leur «obsession» concernant les déclarations faites par Susan Rice lors d’émissions de télévision le 16 septembre.


    • comme je l ai déja écrit,le mal est fait,malheureusement…
      Pas certain pour son poste,re-malheureusement!

    • Si elle reconnait avoir donné des fausses informations au sujet de l’attaque contre le consulat américain de Benghazi , ça sera très difficile pour elle de remplacer Hillary Clinton au poste de secrétaire d’État. Les républicains vont s’opposer pour le plaisir de s’opposer à Obama. Reste à savoir si Obama choisira l’affrontement avec les GOP ou le poste sera confié à John Kerry.

      D’ailleurs Lindsey Graham a évoqué le cas de John Bolton qui a été nommé par décret présidentiel par W. Bush durant la session du Sénat et les démocrates se sont opposés à son confirmation jusqu’à ce qui démissionne lui-même.

    • Rice ne faisait que répéter les points fournis par les services de renseignement. L’erreur n’est pas la sienne.

      Quant aux obsédés, je vais donner mon opinion sur leurs motifs:

      McCain: il perd son poste au comité des armes services et va se retrouver aux affaires indiennes. Il n’ira pas souvent aux émissions du dimanche (ou il a lui-même dit des mensonges). Il voulait donc un comité spécial ou il aurait enquête sur cette affaire et aurait pu continuer à passer aux émissions du dimanche aux deux semaines.

      Graham: son poste sera en jeu en 2014. Il tente d’être toujours pertinent.

      Ayotte: elle veut se faire connaître pour 2016.

    • Calisterine !
      Elle ne savait tout simplement pas!
      Peut-on la blâmer pour ça???

      Bush et ses complices savaient pour l’Irak, est-ce que ces même répus l’ont blâmé à l’époque???
      Misère….

    • @Ian_Senechal

      La paranoïa, ça se soigne avec de bons médicaments.

    • Mais il faut tout lire :

      “But she said she based her statement on the intelligence available at the time and did not intend to mislead the American public.”

      Même l’ancien ambassadeur en Chine, et candidat présidentiel aux primaires républicaines juge sévèrement l’acharnement déjanté des trois Stooges républicons : McCain, Graham et Ayotte.

      «Former Republican presidential candidate Jon Huntsman on Monday urged lawmakers, including those in his own party, to temper their criticism of the administration’s handling of the attack on the U.S. consulate in Benghazi, Libya.»

      http://www.huffingtonpost.com/2012/11/27/jon-huntsman-benghazi-susan-rice_n_2198698.html?utm_hp_ref=politics

      Et ça permet aux Répuliban$ frustrés d’essayer de détourner l’attention de leur râclée subie, et de leur turpitude qui en est la conséquence.

    • …et de leur turpitude qui en est la cause et la conséquence.

    • @Ian_Senechal

      De la même façon que les Japonais se sont eux-mêmes envoyés sur la tronche les bombes nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki.

    • Tiens tiens, tranquillement pas vite.

      Et Pétra-ussss , il a admis quoi lui ?

      Bientôt Clinton, celle qui a pris le blâme sur ses épaules pour protéger qui donc ?

      Salut.

    • @lizzie – 27 novembre 2012 – 19h16
      Excellent sens de la répartie!

    • … Jay Carney, a reproché aux républicains leur «obsession» …

      C’est en plein ça, une obsession!

    • @cit-engage N’oubliez pas que dans le cas de Bolton, les démocrates étaient majoritaires au Sénat. C’est pourquoi ils ont pu forcer la démission. Cette fois encore ils sont majoritaires. Alors les républicains peuvent s’opposer tant qu’ils veulent, Rice va passer. Et elle a dit avoir fait ses déclarations selon les infos reçus des services de renseignement. L’autre Rice a menti sciemment au Congrès.

    • Ian_Senechal 19h10

      ===

      Merci pour la rigolade. MDR

      Jean Émard

    • @lionking

      Ben oui… il a dit quoi donc, Petraus ?
      (celui qui devait pas témoigner p.q. un complot – un quoi ? – l’avait fait démissionner exiprès pour le faire taire)

    • 19h10

      Au secours ! l’hystérie de la droite conservateur de nos voisins du sud s’exporte au Québec.

    • @simonolivier

      Les démocrates sont majoritaires au sénat, mais si les Répus opposent un “filibuster”, ça prend 60% des votes pour le renverser.

    • >> Comme tout bon conservateur de Québec

      Wow…
      Name one !

    • “L’ambassadrice a déclaré que sa première version de l’attaque du 11 septembre reposait sur les informations fournies par les services de renseignement américains”. Ce ne serait certainement pas la première fois que ça arrive. Il y a quelque chose de pourri aux États-Unis.

    • 22h02 Particulièrement dans les services de renseignement.

    • M.Hétu,

      Ma réponse à el kabong ?

      merci.

    • Maudits Démocrates! Faut toujours qu’ils disent la vérité. D’ordinaire, je serais d’accord avec le fait que l’on refuse à tout prix à s’abaisser au niveau des bassesses Républicaines et garder l’avantage “moral”. Mais quand ça fait quatre ans que les Républicains leurs sont toujours aussi hostiles et leur crachent toutes les insultes possibles, ils n’ont toujours pas appris. Holder, Sherryl Sherrod, et maintenant Susan Rice? Me semble qu’à un moment donné, t’allumes et tu joue “oeil pour oeil, dent pour dent”… Ça augure bien pour les négos sur le “fiscal cliff”.

      Ben là, ça va être le grand fouette à Kerry qui ve être nommé à la place de Rice. Ils vont perdre un siège au Sénat à Scott Brown. Et Kerry qui va endormir le monde avec ses speechs plates….ZZZzzzz….

    • Ça sent de moins en moins la conspiration tant désirée…

      Même le sénateur Lieberman ne suit pas les trois Stooges en mal de gloriole.

    • le problème avec les pétards mouillés, ç’est que ça saute pas !
      ce qui fait dire que ;
      “partout où ça sent la m….., ça sent l’humain “

    • Le moins qu’on puisse dire, c’est que Susan Rice a du plomb dans l’aile.

      Si John Kerry est désigné et que sa nomination est ratifiée par le sénat, un sénateur sera temporairement nommé par le gouverneur du Massachusetts, mais une élection devra avoir lieu, suite à l’amendement Kennedy.

      Si tel est le cas, il faut espérer que les démocrates prendront la lutte au sérieux car Scott Brown sera de retour et s’il fait face à une autre Martha Coakley, le siège est pour lui.

      http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_Senate_special_election_in_Massachusetts,_2010

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2008
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité